Podcast appearances and mentions of robert badinter

Share on
Share on Facebook
Share on Twitter
Share on Reddit
Copy link to clipboard
  • 29PODCASTS
  • 43EPISODES
  • 33mAVG DURATION
  • 1EPISODE EVERY OTHER WEEK
  • Oct 9, 2021LATEST

POPULARITY

20112012201320142015201620172018201920202021


Best podcasts about robert badinter

Latest podcast episodes about robert badinter

Le journal de 18h00
Emmanuel Macron et Robert Badinter célèbrent les quarante ans de l'abolition de la peine de mort

Le journal de 18h00

Play Episode Listen Later Oct 9, 2021 9:50


durée : 00:09:50 - Journal de 18h - Emmanuel Macron et Robert Badinter était réunis ce midi au Panthéon, à Paris. lls ont appelé à poursuivre le combat pour l'abolition de la peine de mort partout dans le monde.

C'est en France
Il y a quarante ans, la France abolissait la peine de mort

C'est en France

Play Episode Listen Later Oct 8, 2021 11:39


Le 9 octobre 1981, il y a pile quarante ans, la France abolissait la peine de mort. Promesse de campagne de François Mitterrand, et combat de son ministre de la justice Robert Badinter, ce fut l'aboutissement d'un long cheminement mené pendant deux siècles. Sandrine Ageorges Skinner, épouse depuis 2008 d'un Américain condamné à mort au Texas et militante de toujours contre la peine de mort, analyse le débat que suscite encore la question de la peine capitale dans la société française actuelle. 

Les Nuits de France Culture
La Nuit rêvée de Jean-Pierre Vincent (2017) (8/9) : Robert Badinter : "C'était la première fois que je défendais un homme qui encourait réellement la peine de mort"

Les Nuits de France Culture

Play Episode Listen Later Sep 30, 2021 34:59


durée : 00:34:59 - Les Nuits de France Culture - par : Philippe Garbit, Albane Penaranda, Antoine Dhulster - . - réalisation : Virginie Mourthé

SBS French - SBS en français
C'est arrivé le 18 septembre: l'abolition de la peine de mort

SBS French - SBS en français

Play Episode Listen Later Sep 18, 2021 6:41


Le 18 septembre 1981, l'Assemblée nationale vote l'abolition de la peine de mort en France. Une promesse de campagne de François Mitterrand, qui vient de se faire élire Président de la République, et portée par Robert Badinter, son ministre de la Justice.

Expliquez-nous le monde
Episode 61 : Les 40 ans de l'abolition de la peine de mort

Expliquez-nous le monde

Play Episode Listen Later Sep 17, 2021 12:13


L'abolition de la peine de mort, c'était il y a 40 ans. Le combat d'une vie, pour l'ex-garde des sceaux Robert Badinter, qui continue après tout ce temps, à défendre sa cause. Si l'abolition n'a jamais fait l'unanimité, il est nécessaire pour la comprendre de revenir sur deux destins emblématiques de cette histoire : Hamida Djandoubi le dernier criminel exécuté en 1977, et Philippe Maurice, dernier condamné à mort, sauvé par l'élection de François Mitterrand.

Le journal de 18h00
Robert Badinter plaide pour l'abolition universelle de la peine de mort

Le journal de 18h00

Play Episode Listen Later Sep 15, 2021 19:53


durée : 00:19:53 - Journal de 18h - Quarante ans après son discours historique pour la fin de la peine capitale en France, l'ancien garde des Sceaux Robert Badinter a fait un vibrant plaidoyer pour son abolition "universelle".

Le sept neuf
Robert Badinter - Peggy Kilhoffer - Jean-Michel Blanquer

Le sept neuf

Play Episode Listen Later Sep 1, 2021 121:15


durée : 02:01:15 - Le 7/9 - par : Nicolas Demorand, Léa Salamé - Peggy Kilhoffer, professeur de CM1-CM2 de l'école Jean-Mermoz de Schiltigheim, et Robert Badinter, avocat, ancien Garde des Sceauxl, pour leur livre Abécédaire républicain (Fayard), et Jean-Michel Blanquer, Ministre de l'Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports, sont les invités du 7/9. - invités : Robert Badinter, Jean Michel BLANQUER - Robert Badinter : Avocat, ancien ministre de la justice, Jean-Michel Blanquer : Ministre de l'Education nationale

Le bulleur
Le bulleur présente Idiss

Le bulleur

Play Episode Listen Later Jul 28, 2021 8:08


Dans le 104e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente Idiss, album que l'on doit au scénario de Richard Malka depuis l'ouvrage de Robert Badinter et au dessin de Fred Bernard, édité chez Rue de Sèvres. Cette semaine aussi, on vous entraine sur les routes de France pour vous faire découvrir des lieux consacrés à la bande dessinée : – L'exposition consacrée à Will Eisner au musée Thomas-Henry de Cherbourg-en-Cotentin

Kan en Français
Philosophie et Démocratie

Kan en Français

Play Episode Listen Later Jun 7, 2021 23:22


titre : Philosophie et Démocratie Le philosophe Raphael Zagury-Orly est le commissaire de cette nouvelle Nuit de la Philosophie, organisée par l'Institut Français de Tel Aviv, le jeudi 10 Juin. Une nuit de conférences online avec des personnalités comme Robert Badinter, Helene Cixious ou Marc Alain Ouaknin.  Raphael Zagury-Orly a également sorti un ouvrage qui s'intitule '' Le dernier des sionistes''. L'occasion de parler de ces deux événements au micro d'Emmanuelle Adda See omnystudio.com/listener for privacy information.

RadioDelta
GLMF - Pierres de touche #49 - Olympe de Gouges - 16 mai 2021

RadioDelta

Play Episode Listen Later May 16, 2021 54:08


Au programme : aujourd’hui, nous évoquons Olympe de Gouges, les agapes, mais aussi au programme, Robert Badinter et le Royaume-Uni. Et puis, nous accueillerons une nouvelle chroniqueuse qui nous parlera de marches et de grades maçonniques. Après avoir décrit la place des repas dans l’histoire des Hommes et l’importance de cette tradition millénaire reprise par les Francs-Maçons à travers leurs Rituels, Alain Vordonis nous propose aujourd’hui de découvrir les grandes lignes de la symbolique du Banquet, de la tradition osirienne au repas des Apôtres en passant par le Banquet de Platon, soulignant ainsi la dimension spirituelle qui les accompagne. Ecoutons ce second volet consacré aux « Agapes et Banquets maçonniques ». Nous sommes dans la deuxième saison de Pierres de touche. L’occasion d’accueillir de nouveaux chroniqueurs. Ainsi, Sylvie Lycasion a rejoint l’équipe. Sa première chronique est consacrée aux marches et aux grades maçonniques. Une chronique qui déconstruit certains clichés. Elle s’intitule « Ce n’est pas parce qu’on monte en grade qu’on s’élève ». Alors que nous célébrions il y a quelques jours l’anniversaire de la naissance d’Olympe de Gouges, Michel Baron nous propose une série psycho-philo en quatre épisodes, intitulée « Olympe de Gouges ou la fragilité contre la tyrannie ». Rappelons que la G.L.M.F. s’appelle également la Fédération Olympe de Gouges. Pour illustrer la chronique de Michel Baron, le chanteur Arno : « Vous, les femmes » pour la bande originale du film Les garçons et Guillaume, à table !, film du sociétaire de la Comédie française Guillaume Gallienne. Une belle transition pour introduire la nouvelle chronique Idées de Pierre Yana, cette semaine consacrée à Robert Badinter et aux trois pièces de théâtres qu’il vient de publier. Il y est question de Laval et Pétain, d’Oscar Wilde et des Brigades rouges de Varsovie. Dans un nouvel opus consacré à l’actualité internationale, Christiane Vienne évoque la situation du Royaume-Uni. Il est question du Prince Philip, de franc-maçonnerie mais également de nains de jardin ! Pour illustrer la chronique de Christiane Vienne, Wonderwall du groupe britannique Oasis. Enfin, pour clôturer cette émission, nous avons souhaité rediffuser le coup de coeur de Françoise Lacout diffusée lors de l’émission 36. Un coup de cœur sous forme de recension de l’ouvrage de Yannick Ripa consacré à l’histoire féminine de la France, de la Révolution à nos jours. Pour nous quitter, T’es Belle de Cœur de Pirate, en écho aux chroniques de cette émission qui étaient consacrées aux femmes. A la semaine prochaine ! Chroniques: Alain Vordonis, Michel Baron, Pierre Yana, Christiane Vienne, Sylvie Lycasion, Françoise Lacout. Conception & animation: Elise Ovart Baratte Production: Gilles Sauliere - RadioDelta Déroulé de l'émission : 00:00:00 Jingle Début Présentation de l'émission Élise Ovart-Barrat 00:01:23 Chronique À table(s) : 2 - Agapes et banquets maçonniques Alain Vordonis - Accompagnement musical : Le dernier repas - Jacques Brel, Florent Plagny ; Paroles, paroles Dalida, Alain Delon ; B.O. du film « La Grande bouffe » 00:06:51 Chronique : Ce n'est pas parce qu'on monte en grade qu'on s'élève - Sylvie Lycasion - Accompagnement musical : Mon ami, mon maître Serge Lama 00:14:11 Chronique Psycho-philo : Olympe de Gouges ou la fragilité contre à la tyrannie - Partie 1/4 - Michel Baron 00:21:03 Musique : Vous, les femmes - Arno 00:21:41 Chronique Idées : Robert Badinter, Théâtre I (Fayard, 2021) - Pierre Yana 00:33:25 Chronique internationale : Bonheurs et malheurs au Royaume Uni - nouvelles de Londres - Christiane Vienne 00:40:08 Musique : Wonderwall - Oasis 00:44:04 Chronique Coup de cœur littéraire : Rediff #36 : Histoire féminine de la France, de la Révolution française à la loi Veil, Yannick Ripa - Françoise Lacout, lu par Gilles Saulière 00:50:03 Fin de l'émission - remerciements - Élise Ovart-Barrat 00:51:14 Musique : T'es belle - Cœur de pirate

Et dieu dans tout ça ?
Et dieu dans tout ça ? - Le Grand dictionnaire des philosophies et des religions : La justice des âmes (Robert Badinter) - 16/05/2021

Et dieu dans tout ça ?

Play Episode Listen Later May 16, 2021 4:23


Dans notre Grand dictionnaire, Martin Legros, le rédacteur en chef du Philosophie Magazine, nous parle de la justice des âmes. Un concept imaginé par l’avocat et ancien ministre français de la justice Robert Badinter. Chaque semaine, un mot, un concept, une idée, et des tentatives de définitions pour éclairer le vocabulaire des philosophies et des religions.

Et dieu dans tout ça ?
Et dieu dans tout ça ? - La résurrection des vivants avec Frédéric Boyer - 16/05/2021

Et dieu dans tout ça ?

Play Episode Listen Later May 16, 2021 42:10


« La vie est inexplicable. Elle n’est que mouvement, elle ne se tient jamais tranquille. ». C’est ce qu’écrit Frédéric Boyer dans son nouveau roman. C’est l’histoire d’un double deuil qui ne passe pas. De larmes tièdes. D’un chaman. D’un détour nécessaire par l’enfance. D’un lièvre tué puis dépecé. Et enfin, d’une résurrection. L’écrivain, éditeur (à la tête de P.O.L.) et traducteur écrit : « Je comprends dans la foudre de l’instant que seuls les vivants ont le devoir de ressusciter ». Tentative d’élucidation de nos existences, ce dimanche, avec Frédéric Boyer. « Le Lièvre », c’est le titre de son nouveau roman (Gallimard). Dans notre Grand dictionnaire, Martin Legros, le rédacteur en chef du Philosophie Magazine, nous parle de la justice des âmes. Un concept imaginé par l’avocat et ancien ministre français de la justice Robert Badinter.

Les matinales
Robert Badinter : invité de Sandrine Sebbane et Josyane Savigneau

Les matinales

Play Episode Listen Later May 10, 2021


Essentiel – Le rendez-vous culture de RCJ – présenté les lundis par Sandrine Sebbane avec Josyane Savigneau qui reçoit Robert Badinter Homme politique, juriste et essayiste français, avocat, Ministre de la Justice (1981-1986), Président du Conseil constitutionnel (1986-1995) et sénateur (1996-2001). Pour « Théâtre 1 – Cellule 107 – Les briques rouges de Varsovie – C.3.3. » paru chez fayard À propos du livre : "Théâtre 1 – Cellule 107 – Les briques rouges de Varsovie – C.3.3." Paru aux éditions du Fayard J'ai toujours aimé le théâtre. Au lendemain de la guerre, j'ai découvert son pouvoir d'envoûtement du troisième balcon où se juchaient les étudiants. La jeunesse s'est enfuie, mais la passion est restée. Elle devait porter ses fruits. J'ai écrit en secret des pièces de théâtre. Nombre d'ébauches ont pris le chemin de la corbeille à papier, mais quelques-unes ont échappé à ces excès de dépit amoureux. Les voici réunies sous le titre optimiste de Théâtre 1. Au lecteur d'être, par la grâce de l'imagination, le metteur en scène et l'acteur de ces pièces. Frappons les trois coups. Instant magique, le rideau se lève... R. B. Avocat, universitaire, essayiste et homme politique français, Robert Badinter s'inscrit au barreau de Paris en 1951, il débute sa carrière d'avocat comme collaborateur d'Henry Torrès. Il soutient une thèse sur les conflits de droit aux États-Unis et réussit l'agrégation de droit en 1965. Le procès le plus célèbre où il intervient est certainement celui de Patrick Henry, meurtrier d'un garçon de sept ans en 1976. Grâce à sa plaidoirie contre la peine de mort en 1977, il sauve la tête de Patrick Henry, ce dernier étant condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. C'est le commencement de la fin pour la peine capitale.Ancien président du Conseil constitutionnel, il est principalement connu pour son combat contre la perpétuité réelle et la peine de mort dont il obtient l'abolition en France le 30 septembre 1981 en tant que Garde des Sceaux, pour la dépénalisation des relations homosexuelles entre majeurs de moins de 21 ans, et surtout comme auteur du nouveau Code pénal. Robert Badinter a publié chez Fayard L'Exécution, Condorcet, un intellectuel en politique (en collaboration avec Elisabeth Badinter), La Prison républicaine, L'Abolition (prix Femina Essai 2000) et Contre la peine de mort (recueil de textes et discours), ainsi qu'un projet de Constitution européenne et d'un ouvrage sur le Code civil intitulé Le plus grand bien... Le procès qu'il a remporté contre Robert Faurisson en 2007 a donné lieu à une publication : La Justice et l'histoire face au négationnisme, au coeur d'un procès, qu'il a préfacéeCopyright : Hélène Bamberger

Le billet de Patrick Cohen
INTÉGRALE - Robert Badinter, ancien garde des Sceaux

Le billet de Patrick Cohen

Play Episode Listen Later Apr 12, 2021 21:16


Vendredi et ce lundi midi, Patrick Cohen recevait Robert Badinter pour une interview événement. L'ancien garde des Sceaux vient de publier un recueil de trois pièces "Théâtre I" chez Fayard. 

Le billet de Patrick Cohen
Robert Badinter, ancien garde des Sceaux (2e partie)

Le billet de Patrick Cohen

Play Episode Listen Later Apr 12, 2021 10:00


Chaque jour, Patrick Cohen reçoit dans son journal de la mi-journée un invité. Aujourd’hui, la suite de l'interview de Robert Badinter.

Histoire et patrimoine
Il y a 40 ans, la France abolissait la peine de mort

Histoire et patrimoine

Play Episode Listen Later Apr 11, 2021 3:23


Tous les samedis et dimanches dans la matinale week-end d'Europe 1, Laure Dautriche nous emmène à la rencontre de l'Histoire et du patrimoine français. Aujourd'hui, à l'occasion des 40 ans de l'abolition de la peine de mort en France, elle revient sur le combat du ministre de la Justice de l'époque, Robert Badinter.

Le billet de Patrick Cohen
Robert Badinter, ancien garde des Sceaux (1re partie)

Le billet de Patrick Cohen

Play Episode Listen Later Apr 9, 2021 11:00


Chaque jour, Patrick Cohen reçoit dans son journal de la mi-journée un invité. Aujourd’hui, Robert Badinter.

Les matinales
Invitée de Sandrine Sebbane, Dominique Missika

Les matinales

Play Episode Listen Later Mar 31, 2021


Essentiel, le rendez-vous culture présenté par Sandrine Sebbane qui reçoit Dominique Missika pour son livre sur Robert Badinter  "Robert Badinter - L'homme juste" co-écrit avec Maurice Szafran paru aux éditions Tallandier - Biographies À propos du livre : «Robert Badinter - L'homme juste» Paru aux éditions de Tallandier - Biographies Robert Badinter occupe une place aussi singulière qu'importante au sein de la société française. Un homme juste. Celui qui a aboli la peine de mort et qui, à ce titre, figure déjà dans les livres d'histoire. Avocat, professeur d'université, ministre de la Justice, président du Conseil constitutionnel, sénateur, essayiste, Robert Badinter s'est toujours refusé à écrire ses mémoires, lui qui aime tant cultiver le secret. Qui sait que son destin s'est joué un jour de février 1943 quand, à Lyon, la Gestapo a arrêté son père ? Qui connaît la véritable nature de sa longue amitié avec François Mitterrand ? D'où vient cette volonté tenace de combattre l'injustice ? Comment devient-on la dernière icône de la gauche française ? Robert Badinter s'est confié aux auteurs, l'une historienne, l'autre journaliste, expliquant en particulier ses combats. Répondait-il à toutes leurs questions ? A sa façon. D'où ce portrait, cet essai biographique à la fois fouillé et critique d'un personnage hors du commun.

Littérature Sans Frontières – Fréquence Terre
Robert Badinter : « Je crois à l’exemplarité des Hugo, Camus et Zola »

Littérature Sans Frontières – Fréquence Terre

Play Episode Listen Later Mar 11, 2021 3:16


La Grande Librairie sur France 5 de ce mercredi 10 mars 2021, était exclusivement consacrée à Robert Badinter, l’avocat qui obtint l’abolition de la peine de mort en France, écrivain, grand amateur de théâtre et ardent lecteur des Victor Hugo et Albert Camus, militants de cette noble cause, qu’il cita devant les élus du peuple […]

Littérature Sans Frontières – Fréquence Terre
Robert Badinter : « Je crois à l’exemplarité des Hugo, Camus et Zola »

Littérature Sans Frontières – Fréquence Terre

Play Episode Listen Later Mar 11, 2021 3:16


La Grande Librairie sur France 5 de ce mercredi 10 mars 2021, était exclusivement consacrée à Robert Badinter, l’avocat qui obtint l’abolition de la peine de mort en France, écrivain, grand amateur de théâtre et ardent lecteur des Victor Hugo et Albert Camus, militants de cette noble cause, qu’il cita devant les élus du peuple pour argumenter ses propos, mais aussi d’Émile Zola, auteur de J’accuse et défenseur de Dreyfus, injustement accusé d’avoir trahi la nation. « Je crois à l’exemplarité » déclara d’emblée d’émission Robert Badinter. Et, avec Camus, il fut servi puisque, à travers la présente chronique, c’est encore une occasion pour feuilleter À Combat (Folio), son important essai reprenant les éditoriaux du temps où le Prix Nobel de Littérature fut journaliste au quotidien Combat. J’y ai lu à la date du 23 mai 1945 : « La civilisation matérielle que nous poussons sans arrêt devant nous, ne se sauvera que si elle parvient un jour à libérer plus profondément tous ceux qu’elle asservit » ou, encore, dans le même éditorial, « Voulez-vous sérieusement être haïs par des hommes, comme vous avez haï des hommes ? Si non, accueillez ces hommes auprès de vous et faites-en vos égaux. » Un mois plus tard, le 27 juin 1945, Camus écrivait : « Il faut faire de bonnes lois si l’on veut avoir de bons gouvernés » et, concernant le Procès Pétain auquel il assista en partie, tout en vilipendant « ce vieillard vaniteux », il dit attendre « un jugement explicite dont les attendus soient évidents pour tous » et lança « Toute condamnation à mort répugne à la morale ». Robert Badinter rendit donc un hommage appuyé à ce genre d’écrivain engagé : « Mon parcours doit beaucoup à la lecture, elle est inhérente à ma vie. Je quittais les manuels de Droit pour Camus, dont l’Étranger et La Peste. Camus fut une grande source dans ma vie. Ce n’était pas seulement de la lecture de divertissement, mais elle fit partie de la formation de mon caractère et de mon idéal et me fit prendre conscience de la valeur du mot ‘‘juste’’... » Prise écran France 5 Sa reconnaissance envers Victor Hugo fut aussi omniprésente durant cette émission : « Je suis hugolâtre, car je suis convaincu qu’il a sauvé bien plus de vies humaines que n’importe quel avocat ! » Et puis, autre comportement exemplaire aux yeux de l’avocat : Émile Zola. « Un exemple parce que rien ne le força à se jeter dans l’affaire Dreyfus. Il fut poursuivi par une haine allant peut-être jusqu’à sa mort. Zola a été un moment de la conscience humaine et il a payé le prix de la vérité ! Il fut un grand exemple de courage. » Et de conclure sur une généralité qu’il est bon de rappeler : « Le livre est un monde et s’en priver, c’est se priver d’une joie. »

Le sept neuf
DJ Snake - Robert Badinter

Le sept neuf

Play Episode Listen Later Mar 10, 2021 120:04


durée : 02:00:04 - Le 7/9 - DJ Snake, producteur français de musique électronique et l'ancien garde des Sceaux, Robert Badinter, sont les invités de la matinale de France Inter.

Les interviews d'Inter
Robert Badinter, ancien garde des Sceaux : "La justice française est incorruptible"

Les interviews d'Inter

Play Episode Listen Later Mar 10, 2021 26:32


durée : 00:26:32 - L'invité de 8h20 : le grand entretien - par : Nicolas Demorand, Léa Salamé - L'ancien garde des Sceaux Robert Badinter, est l'invité d'un Grand entretien exceptionnel à l'occasion de la publication de "Théâtre I", un recueil de trois pièces dont il est l'auteur, par les éditions Fayard.

Les Nuits de France Culture
La Nuit rêvée de Jean-Pierre Vincent (2017) (8/9) : Robert Badinter : "C'était la première fois que je défendais un homme qui encourait réellement la peine de mort"

Les Nuits de France Culture

Play Episode Listen Later Jan 3, 2021 34:59


durée : 00:34:59 - Les Nuits de France Culture - par : Philippe Garbit, Albane Penaranda, Mathilde Wagman - Trente ans après l'affaire Bontems de 1972, Robert Badinter revenait au micro de "Mémorables" sur ce procès perdu qui l'a longtemps obsédé. - réalisation : Virginie Mourthé - invités : Robert Badinter homme politique, ancien président du Conseil Constituttionnel, ancien Garde des Sceaux

Les Nuits de France Culture
La Nuit rêvée de Jean-Pierre Vincent (2017) (5/9) : Jean-Pierre Vincent : "Tout est fait aujourd'hui pour faire oublier aux gens qu'ils sont les fruits d'une histoire"

Les Nuits de France Culture

Play Episode Listen Later Jan 3, 2021 34:59


durée : 00:34:59 - Les Nuits de France Culture - par : Albane Penaranda - Deuxième entretien avec l'homme de théâtre Jean-Pierre Vincent. Pour ce deuxième temps de sa "Nuit rêvée" il choisit de faire entendre les voix de Bernard Stiegler, Carlo Rovelli et Robert Badinter. Entretien 2/3 par Albane Penaranda. - réalisation : Virginie Mourthé - invités : Jean-Pierre Vincent metteur en scène et comédien

Revue de presse française
Revue de presse française - À la Une: un lundi pas comme les autres

Revue de presse française

Play Episode Listen Later Nov 2, 2020 4:49


« Un lundi pas comme les autres » : c’est le grand titre de Ouest France. Un titre qui illustre bien la double actualité du jour. La rentrée scolaire marquée par l’hommage à Samuel Paty et le reconfinement. Deux thèmes bien évidemment à la Une ce matin. Tout d’abord, le recueillement : « faire silence », soupirent Les Dernières Nouvelles d’Alsace. « Tout à l’heure, à 11 heures très précisément, le temps s’arrêtera une fois encore, comme il le fait pour marquer le deuil. Une fois de plus, une fois de trop. Dans toutes les écoles du pays, élèves et enseignants seront appelés à faire silence. Pour honorer la mémoire de Samuel Paty. » « En cette journée particulière, pointe Le Figaro, une minute de silence en classe et la lecture de la 'Lettre aux instituteurs et institutrices' de Jean Jaurès sont prévues. En secours, le ministre de l’Éducation nationale a demandé à Robert Badinter - l’homme de l’abolition de la peine de mort - d’enregistrer une brève intervention sur la laïcité. Une vidéo de quelques stars du football rappelle aussi les vertus de l’instruction. (…) Certes, le principal est que le message passe, mais tout cela en dit long sur l’époque, s’exclame Le Figaro. Le maître n’est plus considéré ni respecté en de nombreux endroits. Comme il est loin, le temps des hussards noirs de la République. Y a-t-il encore un enseignement digne de ce nom, une sacralité de la transmission des connaissances, une invitation à la réflexion et au débat ? L’heure est aux clips, aux slogans, à la démagogie, soupire encore Le Figaro. Comme s’il fallait s’excuser de promouvoir la maîtrise de notre langue, de notre culture et de nos valeurs. Ce renoncement fait la courte échelle aux diktats islamistes. » Bannir la violence En tout cas, le devoir d’explication est indispensable, relève La Croix : il faut « mettre des mots sur cette violence devenue toute proche, expliquer ce qui s’est passé et ouvrir un dialogue. Il s’agira de sortir du choc frontal entre deux absolutisations. D’un côté, le refus de toute mise en cause d’une religion. De l’autre, un droit sacré à caricaturer. L’objectif primordial doit être de bannir la violence, pointe La Croix. Aucun désaccord de cette nature ne peut justifier de porter la main sur une autre personne. L’enjeu, pour aujourd’hui, se situe dans le cadre de l’école, mais ce serait une grave erreur de laisser la tâche aux seuls enseignants, relève encore le quotidien catholique. Nous avons tous à jouer un rôle dans ce travail d’éducation, d’explication et de dialogue. Pour dire, par exemple, qu’accepter l’existence de caricatures ne signifie pas les approuver. Et, tout simplement, pour manifester le souci que l’on a de l’opinion de l’autre et en discuter avec lui. » Les enseignants en première ligne sur deux fronts « Une rentrée dans la douleur », lance Libération qui insiste lui aussi sur ce travail d’explication. « Malheureusement, la solennité de cette rentrée sera brouillée par des conditions sanitaires très particulières, poursuit Libé. Alors que les doutes quant à la contagiosité des enfants sont loin d’être levés, les établissements scolaires sont restés ouverts pour éviter d’ajouter à la crise du Covid des conséquences sociales (retard scolaire, décrochage, violences familiales…). Et pour permettre aux parents de continuer à travailler. » Et Libération de s’interroger : « les protocoles de précaution, dénoncés par certains comme une 'illusion', suffiront-ils à écarter la crainte de voir les écoles se transformer en clusters géants ? Entre devoir de mémoire et situation sanitaire, les enseignants seront en cette rentrée plus que jamais en première ligne. » Les Français prêts En tout cas, face à ce deuxième confinement, les Français sont résignés… C’est du moins ce qu’affirme Le Parisien au travers d’un sondage qui indique que 71% des Français sont prêts à accepter une prolongation du confinement après le 1er décembre et jusqu’à Noël. En effet, pointe le journal, « l’épidémie a pris une telle ampleur que, désormais, nous connaissons tous un proche qui a contracté le virus. Le Covid est entré de plain-pied dans nos vies. » Et cette acceptation des Français est une bonne nouvelle, poursuit Le Parisien, car « elle est la condition nécessaire (et espérons suffisante) pour casser la dynamique de l’épidémie. » Les petits commerçant en colère Si les Français acceptent donc le reconfinement, les petits commerçants sont en colère, relève pour sa part Le Monde. « Le premier ministre Jean Castex a annoncé hier la fermeture des rayons de produits non-essentiels dans les hypermarchés. Censée rétablir l’équité entre les commerçants, la mesure ne suffit pas aux yeux des distributeurs contraints de rester fermés », pointe le quotidien du soir. Le Monde qui pointe ce paradoxe : « il reste possible d’acheter des cigarettes dans un tabac. Mais interdit, pour des raisons sanitaires, de se rendre dans une librairie. » Alors, attention, prévient le journal : « le combat des petits commerçants est symptomatique d’un risque majeur de la période : un accès de colère des plus vulnérables face à des décisions perçues comme injustes et technocratiques. Toute comparaison avec le mouvement des Gilets jaunes n’est pas totalement fortuite. »

Kan en Français
Robert Badinter inaugurera la seminaire du NAC

Kan en Français

Play Episode Listen Later Oct 25, 2020 10:04


Le Collège Académique de Netanya lance son nouveau séminaire annuel avec un sujet grave et préoccupant : La Justice . Robert Badinter, ancien Ministre français et Garde des Sceaux s'adressera aux francophones d'Israël pour la soirée inaugurale. En présence de l'Ambassadeur de France et du journaliste Paul Amar. Claude Breightman en parle au micro d'Emmanuelle Adda See omnystudio.com/listener for privacy information.

Le Billet de François Morel
Vague à l'âme

Le Billet de François Morel

Play Episode Listen Later Oct 23, 2020 3:05


durée : 00:03:05 - Le Billet de François Morel - Les mots de Robert Badinter ce mercredi matin, au micro de Léa Salamé

Le sept neuf
Robert Badinter, Denis Peschanski et Marc Weitzmann

Le sept neuf

Play Episode Listen Later Oct 21, 2020 120:28


durée : 02:00:28 - Le 7/9 - L'ancien garde des Sceaux, Robert Badinter, l'historien, Denis Peschanski et l'écrivain, Marc Weitzmann sont les invités de la matinale de France Inter.

Les interviews d'Inter
Robert Badinter : "Que Samuel Paty soit salué, qu'on se taise, qu'on rende hommage, qu'on ne se déchire pas"

Les interviews d'Inter

Play Episode Listen Later Oct 21, 2020 10:11


durée : 00:10:11 - L'invité de 7h50 - L'ancien garde des Sceaux, Robert Badinter, est l'invité de Léa Salamé à l'occasion de la journée d'hommages rendus à Samuel Paty, enseignant assassiné il y a quelques jours à la sortie de son collège de Conflans-Saint-Honorine.

Anomia - le partenaire Business des avocats
"Petite, je voulais être Robert Badinter" Julia Minkowski, avocate associée chez Temime

Anomia - le partenaire Business des avocats

Play Episode Listen Later Sep 21, 2020 51:21


Découvrez l'ensemble de nos contenus sur www.anomia.fr et découvrez nos offres de formations.Julia Minkowski, avocate associée au sein du cabinet TEMIME à Paris vous raconte son parcours et vous parle de son expérience. En quatre ans seulement, Julia devient associée de ce cabinet. Elle développe son appétence pour le droit pénal des affaires. De la collaboration à aujourd'hui (depuis 14 ans), Julia s'épanouit au sein de ce cabinet !Je pourrais écrire tout ce qu'on s'est dit tellement le contenu est intéressant mais je préfère vous laisser découvrir ce que Julia a à raconter !Bonne écoute ! Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Le Grand Invité
Attentats de 2015: "c'est un procès hors-normes" estime Samia Maktouf

Le Grand Invité

Play Episode Listen Later Sep 2, 2020 12:11


Durant ce procès aux assises des attentats de Charlie Hebdo, Montrouge et de l’Hyper Kasher, comparaîtront quatorze prévenus, soupçonnés d’avoir aidé d’une façon ou d’une autre les frères Kouachi et Amedy Coulibaly. Les auteurs de ces attentats ont causé la mort de 17 personnes il y a cinq ans.   Une filière terroriste qui évolue "Ce procès est extrêmement important car c’est un procès hors normes. Il doit se tenir. Les personnes qui vont comparaître ne sont pas des seconds couteaux. Ils ont permis, ils ont organisé la logistique, la finance, la préparation, l’achat d’armes. Ce procès va se faire en mémoire des victimes, pour la manifestation de la vérité et pour la justice" explique Samia Maktouf, avocate de victimes, conseil de Lassana Bathily, ce jeune homme employé de l’Hyper Kasher de Vincennes, auteur de "Je défendrai la vie autant que vous prêchez la mort" (éd. Michel Lafon). Depuis le procès du frère de Mohammed Merah, la justice a progressé sur le plan de l’antiterrorisme. "On a progressé en termes d’instruction, mais en 2015. Ce procès qui s’ouvre ce jour a des liens avec l’affaire des Buttes Chaumont en 2005. Ce sont les mêmes protagonistes. La filière est la même. Elle évolue dans le temps, mais elle est la même. Aujourd’hui, on n’a pas réussi à la détruire totalement" ajoute-t-elle.   Antiterrorisme: les dysfonctionnements existent encore L’avocate déplore cependant que les moyens et l’action des forces antiterroristes ne permettre pas d’éviter de tels drames. "On connaît mieux la filière. Mais connaître mieux après coup, cela ne permet pas d’éviter des morts. Ce que je voudrais pointer, ce sont des dysfonctionnements qui malheureusement continuent. Nous avons toujours un train de retard par rapport aux terroristes et à leurs actions" lance l'avocate. "Ce n’est pas seulement le procès des dysfonctionnements de l’État. Depuis Mohammed Merah, on a essayé de colmater ces dysfonctionnements mais il y en a encore. Beaucoup d’experts vont passer à la barre pour éclairer à la fois les familles des victimes et l’opinion publique. Il y a encore des zones d’ombre qui font que l’on n’arrive toujours pas à arrêter à temps les terroristes, qui ont pris leur temps" estime-t-elle.   Un procès filmé pour la nouvelle génération Sur le plan du droit, Samia Maktouf déplore que certaines règles de droit commun sont appliquées à des affaires de terrorisme, une erreur selon elle. "Pour moi, les terroristes devraient être jugés au titre de crime contre l’humanité, ce ne sont pas des crimes de droit commun. Le procureur Molins l’avait dit. Ces crimes sont imprescriptibles" explique-t-elle. En-dehors de son aspect exceptionnel par sa nature, ce procès sera filmé. La captation d’images est normalement interdite en France durant une audience. "Ce n’est pas une dérogation. C’est une possibilité ouverte grâce à l’éminent juriste Robert Badinter. On a enregistré le procès de Klaus Barbie. Ce procès sera filmé depuis un point fixe, il ne portera pas atteinte à la sérénité des débats ni à la présomption d’innocence. Il sera filmé pour la dignité des victimes, et pour la nouvelle génération afin qu’elle comprenne qu’on a tenté de mettre à genoux un État de droit, et que ces gens ont été traités conformément au droit et à la Constitution" conclut l’avocate.

Pardonnez-moi ! - RTS Un
Robert Badinter - 08.07.2020

Pardonnez-moi ! - RTS Un

Play Episode Listen Later Jul 8, 2020 20:24


Boomerang
Le point Badinter

Boomerang

Play Episode Listen Later Jun 10, 2020 32:59


durée : 00:32:59 - Boomerang - par : Augustin Trapenard - Avocat, intellectuel, écrivain, ancien Garde des Sceaux et Sénateur, il est l’une des grandes figures de notre Vème République, ainsi qu’un observateur avisé de notre temps. Il nous a accordé un entretien exceptionnel. Robert Badinter est l'invité d'Augustin Trapenard.

Invité du 18/19
Justice & Partage : accompagne les victimes du Covid19

Invité du 18/19

Play Episode Listen Later Apr 27, 2020 8:50


Marion Boudes, directrice de l'association Justice & Partage est l'invitée de RCF et explique le rôle de son association.  L'association d'aide aux victimes de Haute-Loire, bien qu'il ne soit pas le département le plus contaminé à l'échelle nationale, propose un soutien pour les personnes qui ont été touchées de près ou de loin par la maladie du Covid-19. Cette association fait partie du réseau France-Victimes, fondée dans les années 1980 par Robert Badinter alors Ministre de la Justice. Ce réseau comprend près de 130 associations qui dépendent toutes de ce ministère.

Anomia - le partenaire Business des avocats
"Ma première plaidoirie était contre Robert Badinter" Jean-Michel ICARD - Avocat associé chez ALKYNE

Anomia - le partenaire Business des avocats

Play Episode Listen Later Feb 13, 2020 90:03


"Ma première plaidoirie était contre Robert Badinter"Retrouvez tous nos contenus sur www.anomia.fr"La liberté et l'indépendance" : voilà les valeurs que Jean-Michel ICARD défend !Enfant de la guerre d'Algérie, il deviendra l'un des rares avocats spécialisés dans la Défense !Conversation riche, anecdotes inspirantes ; tout est dans cette interview !Bonne écoute ! Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Les matins
Charlie, Hyper Casher, 5 ans après… avec Robert Badinter et François Hollande

Les matins

Play Episode Listen Later Jan 7, 2020 90:52


durée : 01:30:52 - Les Matins - par : Guillaume Erner - . - réalisation : David Jacubowiez

Love Story
Elisabeth et Robert Badinter : Aimer c'est s'engager

Love Story

Play Episode Listen Later Aug 22, 2019 8:36


Leur nom est lié à deux des combats majeurs du siècle dernier : l'abolition de la peine de mort et la défense des droits des femmes. Robert et Elisabeth Badinter ont menés leurs luttes respectives côte à côte. Aujourd'hui encore la philosophe et l'avocat défendent les mêmes valeurs.Car pour eux, aimer c'est s'engager. S'engager chacun avec ses armes, chacun dans son domaine et se retrouver dans leur soutien mutuel. Une histoire d'abolition, de travail et de liberté. Une histoire d'amour. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Pardonnez-moi ! - RTS Un
Robert Badinter - 28.04.2019

Pardonnez-moi ! - RTS Un

Play Episode Listen Later Apr 28, 2019 20:40


Fleur d'avocat
#11 - Caroline Diot : « le but c’est de m’émanciper »

Fleur d'avocat

Play Episode Listen Later Jan 24, 2019 94:34


Maître Caroline Diot est avocate depuis 10 ans. Elle exerce aujourd’hui au Barreau des Hauts-de-Seine, plus précisément chez Fidalen qualité de Directeur de mission en gouvernance des entreprises et prévention des risques pénaux et éthiques.Caroline nous parle :d’Inspecteur Harry ;du RER et des Champs-Elysées ;de l’allégorie de la caverne de Platon ;de Tribunal, de Cas de divorce et de Derrick;de l’affaire D’outreau;de boxe ;d’émotions ;de coaching systémique ; mais aussi deHenri Leclerc ;Robert Badinter ;Le miracle Spinozade Frédéric Lenoir ;Le voyage du Héros, un éveil à soi mêmede Robert Dilts et Stephen Gilligan.Vous pouvez joindre Caroline par email à l’adresse caroline.diot@protonmail.com.Pensez également à vous inscrire à la 2ème Rencontre Fleur d’avocat – auditeurs qui aura lieu le jeudi 7 février à partir de 20h au bar le Carlie à deux pas du Centre Pompidou !Bonne écoute ! Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Le podcast des Archives du Val-de-Marne
Radio Fréquence 94 - Actualités du 7 aout 1984

Le podcast des Archives du Val-de-Marne

Play Episode Listen Later Jul 21, 2017 10:27


Actualités internationales : Egypte, Etats-Unis, Iran, Espagne, Viêt Nam, URSS, Israël, Mexique. Actualités nationales : Projet de loi autour du référendum : ouverture du débat au Sénat et déclarations rapportées des différents acteurs dont Etienne Dailly, vice-président du Sénat, Robert Badinter, Garde des Sceaux, Laurent Fabius, Premier Ministre, Marcel Debarge, Sénateur socialiste de Seine-Saint-Denis. Autres titres : Nouvelles de la fusée Ariane, connaissance de l'équipe au complet du cabinet de Laurent Fabius, Premier Ministre. Actualités locales : Eté anti rouille dans le Val-de-Marne : interview de Christine Bourg, représentante de la délégation du Ministère de la Jeunesse et des Sports et de M. Vienault, directeur départemental de la Jeunesse et du Sport dans le Val-de-Marne, sur le bilan de l'opération, la genèse d'anti rouille et les activités proposées. Sports : Jeux Olympiques.

Le podcast des Archives du Val-de-Marne
Radio Fréquence 94 - Actualités du 15 aout 1984

Le podcast des Archives du Val-de-Marne

Play Episode Listen Later Jul 21, 2017 8:53


Actualités internationales : Pays basque, Irlande, Etats-Unis, URSS, Egypte, Italie, Algérie, Tunisie, Israël. Actualités nationales : Anniversaire du débarquement en Provence : paroles rapportées du discours de Laurent Fabius, Premier Ministre. Autres titres : Projet de loi autour du référendum avec les Sénateurs Pasqua, Dailly, Pado et Pons qui ont essuyés le rejet de Robert Badinter, Garde des Sceaux, suite à une demande de publication du sondage d'Ipsos, Jean-Paul de Rocca Serra, tête de liste de l'union de l'opposition annonce sa candidature à la présidence de l'assemblée régionale Corse. Sports : Tour de France à la voile, natation, football.

institut national du patrimoine
Oscar Wilde au musée. Donner à voir, donner à lire, par Dominique Morel

institut national du patrimoine

Play Episode Listen Later Jun 7, 2017 29:52


Introduction de Dominique Morel, conservateur en chef au Petit Palais, commissaire de l'exposition L'œuvre d'un écrivain est tout entière contenue dans ses livres. La difficulté d'une exposition littéraire est de donner à voir pour donner envie de lire. Dans l'exposition Oscar Wilde, L'impertinent absolu, organisée au Petit Palais du 28 septembre 2016 au 15 janvier 2017, plusieurs procédés ont été utilisés pour faire du livre un objet de désir et pour donner à entendre et à voir l'œuvre d'Oscar Wilde. L'exposition était organisée selon un axe chronologique mais incluait deux salles thématiques (la Grosvenor Gallery et Salomé) dans lesquelles les tableaux évinçaient les livres et les manuscrits ou entamaient avec eux un dialogue fructueux. Des agrandissements de photos, des citations et des aphorismes en français et en anglais, à échelle monumentale ponctuaient le parcours. Enfin, plusieurs écrans de différentes natures (écran « tapis de sol », moniteur de télévision) ont été utilisés pour proposer des adaptations de pièces et de romans d'Oscar Wilde, en même temps qu'était proposée à l'écoute, sous forme de douche sonore, une lecture de textes par Rupert Everett. Enfin, dans les deux dernières salles, des entretiens filmés de Robert Badinter et de Merlin Holland, convoqués comme grands témoins, restituait la singularité d'un homme et d'une œuvre.

Rencontres Droit Justice et Cinéma 2011
Robert Badinter - Jean-Jacques Bernard: 'L'instant criminel au Cinéma'

Rencontres Droit Justice et Cinéma 2011

Play Episode Listen Later Jun 8, 2012 130:29


Conférence d'ouverture des Rencontres Droit Justice et Cinéma - 21 mars 2011 - Amphi Malraux. Enregistrement réalisé et monté par la DAVM.