Podcast appearances and mentions of Emmanuel Macron

Share on
Share on Facebook
Share on Twitter
Share on Reddit
Copy link to clipboard

25th President of the French Republic

  • 1,709PODCASTS
  • 6,581EPISODES
  • 22mAVG DURATION
  • 3DAILY NEW EPISODES
  • Oct 21, 2021LATEST
Emmanuel Macron

POPULARITY

20112012201320142015201620172018201920202021


Best podcasts about Emmanuel Macron

Show all podcasts related to emmanuel macron

Latest podcast episodes about Emmanuel Macron

PRI's The World
Controversial TV pundit shakes up French politics

PRI's The World

Play Episode Listen Later Oct 21, 2021 48:03


So far, many have considered France's presidential election next April a close race between President Emmanuel Macron and far-right candidate Marine Le Pen. But recently, far-right columnist and TV commentator Eric Zemmour has been soaring in opinion polls, throwing the race wide open. And, court battles are keeping the Biden administration from completely undoing the Trump-era "Remain in Mexico" policy. It's kept thousands of asylum-seekers waiting in Mexican border towns while their asylum petitions move through US courts. Plus, blues-rock musician Pascal Danaë and his trio, "Delgrès," has a new album called “4 a.m.” Danaë tells us about how his ancestors in Guadeloupe, and seeing his great-great-grandmother's affidavit of her freedom from slavery in 1841, influenced the trio's new album. 

Spectator Radio
The Edition: Plan Z

Spectator Radio

Play Episode Listen Later Oct 21, 2021 33:29


In this week's episode: Who is Eric Zemmour – can he take on President Macron?  In our cover story this week, Freddy Gray looks at the rise of Eric Zemmour, the TV presenter who looks set to stir up French politics ahead of next year's election. Freddy is joined on the podcast by Sophie Pedder, Paris bureau chief for The Economist and a biographer of French President Emmanuel Macron to discuss. (00:46)      Also this week: Is the Prevent anti-radicalisation programme failing? Douglas Murray says in this week's issue that Prevent is failing to tackle Islamic extremism in the UK. He talks about the changes Prevent needs to make along with William Baldet, a Prevent Coordinator. (11:46)      And finally: what's it like to dine naked? Last week Cosmo Landesman went to a dinner party with a twist. All the guests were naked. Cosmo gives some nude dining tips along with Olivia Potts, our cookery columnist. (26:19)  Hosted by Lara Prendergast  Produced by Sam Holmes

The Edition
Plan Z: the rise of Éric Zemmour

The Edition

Play Episode Listen Later Oct 21, 2021 33:29


In this week's episode: Who is Eric Zemmour – can he take on President Macron?  In our cover story this week, Freddy Gray looks at the rise of Eric Zemmour, the TV presenter who looks set to stir up French politics ahead of next year's election. Freddy is joined on the podcast by Sophie Pedder, Paris bureau chief for The Economist and a biographer of French President Emmanuel Macron to discuss. (00:46)      Also this week: Is the Prevent anti-radicalisation programme failing? Douglas Murray says in this week's issue that Prevent is failing to tackle Islamic extremism in the UK. He talks about the changes Prevent needs to make along with William Baldet, a Prevent Coordinator. (11:46)      And finally: what's it like to dine naked? Last week Cosmo Landesman went to a dinner party with a twist. All the guests were naked. Cosmo gives some nude dining tips along with Olivia Potts, our cookery columnist. (26:19)  Hosted by Lara Prendergast  Produced by Sam Holmes

C dans l'air
LE PEN / ZEMMOUR : ALLIÉS OU CONCURRENTS ? – 20/10/21

C dans l'air

Play Episode Listen Later Oct 20, 2021 64:21


LE PEN / ZEMMOUR : ALLIÉS OU CONCURRENTS ? – 20/10/21 Invités YVES THRÉARD Éditorialiste et directeur adjoint de la rédaction - « Le Figaro » CÉCILE CORNUDET Éditorialiste politique – « Les Echos » IVANNE TRIPPENBACH Journaliste politique – « Le Monde » VINCENT MARTIGNY Professeur en science politique Université de Nice et Polytechnique Alors qu'à six mois de l'élection présidentielle, le polémiste Éric Zemmour, dont la candidature est toujours hypothétique, est donné autour de 16 % des intentions de vote selon les différents sondages, le mettant au coude à coude avec Marine Le Pen pour une qualification au second tour face à Emmanuel Macron (24 %), au sein du Rassemblement national certains plaident pour une alliance des deux personnalités d'extrême droite. Le maire de Béziers, Robert Ménard, qui recevait dans sa ville ce samedi l'essayiste, lui a proposé de faire un ticket avec la candidate du Rassemblement national, de s'unir pour que le moins bien placé dans les sondages au mois de février accepte de soutenir l'autre. Car pour ce proche de Marine Le Pen, c'est la seule issue. « Ma conception de la politique, c'est de gagner des élections… Ce n'est pas faire un bon score, ce n'est pas se faire plaisir. Ce n'est pas que son ego passe avant tout », a développé l'édile. « Ils s'adressent chacun à une partie de cet électorat qu'on rêvait de réunir. Éric ne gagnera pas ça sans Marine Le Pen, et encore moins contre Marine Le Pen. » « Ce n'est pas mon sujet » a répondu l'ancien journaliste de CNews pour qui la présidentielle « est la rencontre d'un homme et d'un peuple ». Pour cela, le non-candidat qui ne devrait plus tarder à le devenir a poursuivi ses déplacements et s'est rendu dimanche à Versailles pour la troisième fois depuis le lancement de sa tournée en septembre. Une visite, cette fois à l'invitation des Éveilleurs, association proche de la Manif pour tous, destinée à s'adresser aux catholiques et conservateurs qui ne se sont pas relevés de l'échec des mobilisations contre le mariage homosexuel, ni de celui de François Fillon à la présidentielle de 2017. Puis ce mercredi, il était au Salon mondial de la sécurité intérieure des États. Un déplacement qui visait à renvoyer l'image d'un candidat soucieux des questions régaliennes au cours duquel le polémiste s'est amusé à diriger une arme vers les nombreux journalistes qui l'entouraient, suscitant depuis de très nombreuses réactions. Car au-delà de la symbolique que l'image renvoie, Éric Zemmour est contrevenu aux règles élémentaires de sécurité lorsqu'on manipule une arme. De son côté, Marine Le Pen était en déplacement ce week-end dans le Vaucluse où elle a rappelé la nécessité d'une candidature unique pour le « camp national ». « J'ai dit à Éric Zemmour qu'il fallait qu'il mette son énergie à soutenir la candidature qui est la mieux placée pour gagner, en l'occurrence la mienne », a déclaré la candidate du RN qui reproche également au presque-candidat Éric Zemmour de défendre un programme « marqué par un ultralibéralisme ». Par ailleurs, ce mercredi le président par intérim du RN Jordan Bardella, interrogé sur un possible rapprochement avec Éric Zemmour, a lui assuré que Marine Le Pen « ira au bout quoi qu'il arrive ». Alors une alliance entre Éric Zemmour et Marine Le Pen est-elle possible ? La candidate du RN serait-elle en train de changer de stratégie face au polémiste ? Enfin à droite comment se déroule la bataille pour le Congrès LR ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Star Spangled Gamblers
Alpha Dogs and Beta Boys: Why We're Betting on Emmanuel Macron & Against Joe Biden

Star Spangled Gamblers

Play Episode Listen Later Oct 20, 2021 46:02


The Boys tell you one of their favorite strategies: betting on the news coverage of public figures. This week's cast of ALPHA DOGS and BETA BOYS include: Joe Biden, Emmanuel Macron, Kyrie Irving, and Donald Trump.

每日一經濟學人 LEON x The Economist
*第五季*【EP. 234】#626 經濟學人導讀 feat. 國際時事 feat. 新聞評論【馬克宏的困獸之鬥?;大到不能倒的中國恒大集團;粥多僧少的英國勞動力市場;珊瑚礁也能 3D 列印?】

每日一經濟學人 LEON x The Economist

Play Episode Listen Later Oct 19, 2021 30:33


❗⁠您的一杯咖啡錢 = 我們遠大的目標!捐款支持我們:https://pse.is/3jknpx

Appels sur l'actualité
Appels sur l'actualité - Vos questions d'actualité

Appels sur l'actualité

Play Episode Listen Later Oct 19, 2021 19:30


Tous les jours, les journalistes et correspondants de RFI ainsi que des spécialistes répondent à vos questions sur l'actualité.  France : pourquoi Emmanuel Macron est-il le premier Président à avoir assisté à une commémoration des 60 ans du massacre des Algériens du 17 octobre 1961 à Paris ? Par Marie Casadebaig, journaliste au service France de RFI Cap-Vert : comment expliquer la réussite de modèle démocratique cap-verdien ? Par Michel Cahen, directeur de recherche émérite au centre Les Afriques dans le monde à Sciences Po Bordeaux Guinée : quelles conséquences à la mise à la retraite de plus de 40 généraux de l'armée ? Par Kabinet Fofana, politologue, directeur de l'Association guinéenne de Sciences politiques Football : pourquoi la VAR a-t-elle validé le penalty pour le PSG lors du match avec Angers ? Par Frédéric Suteau, journaliste au service des sports de RFI   * Par téléphone : de France : 09 693 693 70 de l'étranger : 33 9 693 693 70 * Par WhatsApp : +33 6 89 28 53 64 N'OUBLIEZ PAS DE NOUS COMMUNIQUER VOTRE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE (avec l'indicatif pays). Pour nous suivre : * Facebook : Rfi appels sur l'actualité * Twitter : @AppelsActu

La ContraCrónica
¿Quién es y de dónde sale Eric Zemmour?

La ContraCrónica

Play Episode Listen Later Oct 18, 2021 44:39


Según una encuesta que publicó este fin de semana el periódico Le Figaro, Emmanuel Macron volverá a ganar las elecciones presidenciales que se celebrarán el próximo mes de abril. Serán, como siempre en Francia, a dos vueltas. La primera tendrá lugar el 10 de abril, la segunda dos semanas más tarde, el día 24. Macron obtendría según esta encuesta entre un 25% y un 27% de los votos en la primera vuelta y tendría que vérselas con un candidato de extrema derecha en la segunda. Y es aquí donde ha saltado la sorpresa. La derecha nacionalista en Francia es cosa de la familia Le Pen desde hace décadas, primero del padre, Jean Marie, y ahora de su hija Marine. Pero les ha salido un competidor, Eric Zemmour, un periodista muy popular por sus libros y sus intervenciones en televisión que, de un modo sorprendente, ha entrado en las quinielas de los presidenciables. Por ahora Zemmour no ha adelantado a Marine Le Pen, que quedaría en segundo lugar con una expectativa de voto del 18%. Le sigue Eric Zemmour muy de cerca, según esta encuesta se quedaría entre el 16% y el 17% de los votos a pesar de que su candidatura aún no es oficial. Este basculamiento de la opinión pública hacia candidatos de derecha identitaria ha dejado a los conservadores de Xavier Bertrand fuera de juego con un 15%. Faltan todavía muchos meses, más de cinco, para la primera vuelta, pero el panorama se va aclarando. Para Macron que dos candidatos persigan al mismo votante es una gran noticia porque es posible que se anulen entre ellos. Si eso sucede pasará Bertrand a segunda vuelta y ahí Macron lo tendría más fácil. Respecto a la izquierda, ni está ni se la espera. El mejor situado es Jean-Luc Melenchon, un candidato de extrema izquierda con un 8%, por delante del candidato de los Verdes, Yannick Jadot, que obtendría un 7%. Anne Hidalgo, la alcaldesa socialista de París, que esta misma semana ha presentado su candidatura, se queda con un 5% raspado. Las elecciones de 2017 no fueron un espejismo, Francia, definitivamente se ha escorado a la derecha. Queda por saber si esa derecha se presentará dividida o lo hará con una sola voz. Depende todo de Eric Zemmour, que tendrá la última palabra y casi con toda seguridad decidirá el destino de estas elecciones. En La ContraRéplica: - Carmen Mola y el Premio Planeta - Leyenda negra y leyenda rosa - España, la primera globalización - Abusos en el imperio romano “La ContraHistoria de España. Auge, caída y vuelta a empezar de un país en 28 episodios”… https://amzn.to/3kXcZ6i Apoya La Contra en: · Patreon... https://www.patreon.com/diazvillanueva · iVoox... https://www.ivoox.com/podcast-contracronica_sq_f1267769_1.html · Paypal... https://www.paypal.me/diazvillanueva Sígueme en: · Web... https://diazvillanueva.com · Twitter... https://twitter.com/diazvillanueva · Facebook... https://www.facebook.com/fernandodiazvillanueva1/ · Instagram... https://www.instagram.com/diazvillanueva · Linkedin… https://www.linkedin.com/in/fernando-d%C3%ADaz-villanueva-7303865/ · Flickr... https://www.flickr.com/photos/147276463@N05/?/ · Pinterest... https://www.pinterest.com/fernandodiazvillanueva Encuentra mis libros en: · Amazon... https://www.amazon.es/Fernando-Diaz-Villanueva/e/B00J2ASBXM Escucha el episodio completo en la app de iVoox, o descubre todo el catálogo de iVoox Originals

C dans l'air
FLAMBÉE DE L'ESSENCE... RETOUR DES GILETS JAUNES ? – 18/10/21

C dans l'air

Play Episode Listen Later Oct 18, 2021 64:09


FLAMBÉE DE L'ESSENCE... RETOUR DES GILETS JAUNES ? – 18/10/21 Invités CHRISTOPHE BARBIER Éditorialiste politique Directeur de la rédaction - « Franc-Tireur » JÉRÔME FOURQUET Directeur du département Opinion - IFOP Auteur de « La France sous nos yeux » EMMANUELLE ANIZON Grand reporter – « L'Obs » Spécialiste des mouvements contestataires MATHIEU PLANE - Économiste Directeur adjoint du département Analyse et Prévision - OFCE Il y a tout juste trois ans, en octobre 2018, naissait le mouvement des gilets jaunes. Un mouvement de protestation contre l'augmentation du prix des carburants, issu de la hausse de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), qui allait mettre des milliers de Français dans les rues et sur les ronds-points. Aujourd'hui, alors que les prix de l'essence, du gaz, de l'électricité flambent, des gilets jaunes ont décidé de revenir sur les ronds-points. Ce week-end des opérations escargot ont été organisées sur les routes quand d'autres participaient à des manifestations ou investissaient des ronds-points. Ce ne sont pas de grands rassemblements mais le mouvement devrait se poursuivre et il est suivi de très près par le gouvernement, échaudé par la crise de 2018. Face à la montée spectaculaire des prix des carburants, essence et fioul, l'exécutif a décidé cette fois de ne pas perdre de temps pour éviter une explosion sociale, à seulement six mois de la présidentielle. Emmanuel Macron a fait la promesse la semaine dernière de "ne laisser personne dans le désarroi." De son côté, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a confirmé ce lundi que le gouvernement planchait bien sur une aide financière ponctuelle aux automobilistes, privilégiant l'idée d'un "chèque carburant" à toute idée de baisse de la fiscalité. Cette aide viendrait s'ajouter aux mesures déjà mises en place le mois dernier, avec versement prévu en décembre, d'un chèque énergie exceptionnel de 100 euros pour les près de 6 millions de ménages bénéficiant déjà de ce dispositif. Par ailleurs, le gouvernement a également décidé le gel des tarifs réglementés du gaz jusqu'en avril et un plafonnement à 4 % de la hausse des prix de l'électricité. Mais ces mesures sont jugées insuffisantes pour les gilets jaunes qui ce week-end dans les cortèges faisaient part de leurs inquiétudes quant à l'augmentation de la facture énergétique et formulaient des revendications sur le pouvoir d'achat, un sujet redevenu central depuis la rentrée. Sondage après sondage, le constat est en effet toujours le même : le pouvoir d'achat est l'une des principales, si ce n'est la première préoccupation des Français. Parmi eux, on compte nombre de foyers modestes et de retraités. Car si les pensions augmentent chaque année, depuis maintenant dix ans la hausse est inférieure à l'inflation. Résultat, le pouvoir d'achat des retraités s'érode. D'après une annexe au projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2022 discuté ce mercredi 20 octobre à l'Assemblée nationale, "les pensions du régime général, de la fonction publique et de l'Agirc-Arrco liquidées en 2010 garantissent en 2021 un pouvoir d'achat inférieur à celui qu'elles donnaient lors de leur liquidation en 2010". Face à ce décrochage certains séniors ont décidé de manifester début octobre. Ils demandent une revalorisation de leur pension pour faire face à l'inflation. Des Français à qui Jean-Luc Mélenchon s'est adressé particulièrement ce week-end. Le leader de la France Insoumise a lancé depuis Reims un mouvement politique : "Union populaire". Un nouveau nom sur lequel le candidat à la présidentielle souhaite s'appuyer pour rassembler les électeurs de gauche au-delà de la seule base de la France Insoumise et pour faire revenir vers les bureaux de vote nombre de Français abstentionnistes. DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Le Quart d'Heure
Les députés se penchent sur l'avenir des salles de shoot, mauvais timing pour les Etats Généraux de la Justice et le métaverse, un monde virtuel pour échapper au réel

Le Quart d'Heure

Play Episode Listen Later Oct 18, 2021 15:34


durée : 00:15:34 - Les députés se penchent sur l'avenir des salles de shoot, mauvais timing pour les Etats Généraux de la Justice et le métaverse, un monde virtuel pour échapper au réel - Aujourd'hui, "Le Quart d'Heure" se promène ! À Poitiers d'abord, où Emmanuel Macron a ouvert cet après-midi les Etats Généraux de la Justice, sur lesquels personne ne compte vraiment. À Strasbourg ensuite, où l'expérimentation des salles de shoot - dont l'Assemblée doit décider ou non la prolongation - se passe mieux qu'à Paris. Dans le métaverse enfin, cet univers virtuel que Facebook rêve de créer et qui se propose de remplacer toutes nos interactions sociales.

The Intelligence
Chinese draggin': growth slows

The Intelligence

Play Episode Listen Later Oct 18, 2021 19:49


A paltry GDP rise is down to the pandemic, power and property. We ask what growing pains President Xi Jinping will endure in the name of economic reforms. Emmanuel Macron, France's president, will probably end up in the second round of next year's election; who will stand against him is ever more unpredictable. And fixing meeting inefficiency with an 850-year-old idea.For full access to print, digital and audio editions of The Economist, subscribe here www.economist.com/intelligenceoffer See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Economist Radio
Chinese draggin': growth slows

Economist Radio

Play Episode Listen Later Oct 18, 2021 19:49


A paltry GDP rise is down to the pandemic, power and property. We ask what growing pains President Xi Jinping will endure in the name of economic reforms. Emmanuel Macron, France's president, will probably end up in the second round of next year's election; who will stand against him is ever more unpredictable. And fixing meeting inefficiency with an 850-year-old idea.For full access to print, digital and audio editions of The Economist, subscribe here www.economist.com/intelligenceoffer See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Le Nouvel Esprit Public
Les droites dans tous leurs états / Afrique-France quoi de nouveau ? / n°215 / 17 octobre 2021

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Oct 17, 2021 66:23


Une émission de Philippe Meyer, enregistrée au studio l'Arrière-boutique le 15 octobre 2021.Avec cette semaine :Jean-Louis Bourlanges, président de la commission des affaires étrangères de l'Assemblée Nationale.Béatrice Giblin, directrice de la revue Hérodote et fondatrice de l'Institut Français de Géopolitique.Nicole Gnesotto, titulaire de la chaire « Union Européenne » au CNAM.Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin et président de la fondation Terra Nova.LES DROITES DANS TOUS LEURS ÉTATSLe 9 octobre au Havre, ville dont il est redevenu maire en 2020, Edouard Philippe a lancé sa propre formation politique, baptisée « Horizons », destinée à accélérer la recomposition politique à droite. L'ancien Premier ministre a estimé que le premier défi était de « remettre de l'ordre dans nos comptes et de l'ordre dans nos rues » et que « le premier sujet à régler s'agissant des dépenses, c'est la question des retraites ». Une nouvelle offre politique qui entend « regarder devant », mais qui s'inscrit dans la logique d'une droite « Macron-compatible » pour élargir vers la droite la base électorale d'Emmanuel Macron. Horizons doit tenir son congrès fondateur d'ici à la fin de l'année.Après s'être opposé à toutes formes de primaire et avoir souvent laissé entendre qu'il ne participerait à aucune compétition interne, le 11 octobre, le président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand a finalement annoncé qu'il participerait au congrès du parti Les Républicains. Le 4 décembre, il se soumettra donc aux votes des adhérents d'un parti dont il avait claqué la porte en décembre 2017. Il s'opposera alors à Valérie Pécresse, Michel Barnier, Éric Ciotti, Philippe Juvin et Denis Payre. « La droite n'est pas morte hier », s'est ému Damien Abad, chef de file des députés LR et soutien de Bertrand, au lendemain de cette annonce. « Elle ne s'est pas fracturée et fissurée en deux à un moment où nous-mêmes nous devons faire face à deux menaces extérieures, avec Éric Zemmour d'un côté et Edouard Philippe de l'autre. » Une investiture permettrait à Xavier Bertrand, en plus de la force de frappe des 80 000 militants LR revendiqués, de ne plus se soucier de la collecte des 500 signatures et de bénéficier des 8 à 10 millions d'euros mis de côté par le parti pour faire campagne. Selon une récente enquête commandée par la structure du député Les Républicains, Julien Aubert, Oser la France, Xavier Bertrand récoltait 38 % de bonnes opinions au sein des militants Les Républicains, derrière Valérie Pécresse (52 %) et Michel Barnier (58 %). En revanche, chez les électeurs, il est régulièrement donné dans les sondages légèrement devant ses concurrents, et a été pour la première fois le 11 octobre placé par l'IFOP pour Sud Radio à 16 %, ex aequo avec Marine Le Pen, soit en position d'accéder au second tour, tandis qu'Éric Zemmour redescendait à 14%.Devant ou derrière Marine le Pen, Eric Zemmour est, selon, un sondage Odoxa la personnalité politique qui suscite le plus de « rejet » à 59 % contre 9 % de « soutien » et 10 % de « sympathie ». Pour Pascal Perrineau, le presque candidat « est plus le reflet d'une offre politique un peu usée qu'autre chose. Sa force, c'est sa capacité à incarner le dégagisme - or la présidentielle ne devient plus que ça - dans un contexte de profonde droitisation de l'opinion publique ». Au total, les intentions de vote additionnées de Marine Le Pen, Éric Zemmour et Nicolas Dupont-Aignan arrivent aux alentours de 30 %.***AFRIQUE-FRANCE QUOI DE NOUVEAU ?Le « nouveau sommet », Afrique-France s'est tenu le 8 octobre à Montpellier. Il a été le 28ème du genre, a rassemblé 3 000 participants, dont plus d'un millier de jeunes du continent africain (parmi eux près de 350 entrepreneurs) pour des rencontres et des tables rondes entre sociétés civiles africaine, française et de la diaspora, sur des sujets économiques, culturels et politiques. La nouveauté de ce sommet a reposé sur l'absence des présidents africains pour la première fois depuis 1973, date du premier du genre. Il s'agissait « d'écouter la parole de la jeunesse africaine » et de « sortir des formules et réseaux obsolètes », a indiqué l'Elysée. Parallèlement, Montpellier a été le théâtre d'un contre-sommet organisé, notamment, par les organisations militantes Attac et Survie.En session plénière, le Président Macron a dialogué avec des jeunes venus de douze pays africains, pas tous francophones (Afrique du Sud, Angola, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Kenya, Nigeria, Mali, Niger, République démocratique du Congo, Sénégal, Tunisie). Ce panel a été sélectionné à l'issue des dialogues menés pendant des mois à travers le continent par l'intellectuel camerounais Achille Mbembe, dialogues qui ont abouti à un rapport sur la refondation de la relation entre la France et l'Afrique. Les thèmes retenus étaient la santé, le climat, le colonialisme, l'égalité et la démocratie. L'occasion de tirer un premier bilan des initiatives lancées après l'énoncé d'une feuille de route établie par Emmanuel Macron lors de son discours, fondateur, prononcé en octobre 2017 à l'université de Ouagadougou, au Burkina Faso et d'évoquer les treize propositions du rapport. Achille Mbembe a préconisé également une reconnaissance claire de la colonisation comme crime contre l'humanité.Le chef de l'État a retenu plusieurs des propositions. Il a notamment annoncé la création d'un fonds d'innovation pour la démocratie. Doté de 30 millions d'euros sur trois ans, hébergé par l'Agence française de développement, ce fonds devra soutenir « les acteurs du changement » en Afrique sans que l'on sache encore comment. L'enjeu est d'orienter les investissements directement vers la société civile. Emmanuel Macron a aussi annoncé la création d'une « maison des mondes africains et des diasporas ». et la restitution au Bénin, fin octobre, des 26 œuvres du « Trésor de Béhanzin », provenant du pillage des palais d'Abomey en 1892 par l'armée coloniale.Antoine Glaser, coauteur du livre « Le Piège africain de Macron » remarque qu'« au moment où Emmanuel Macron met fin aux grands-messes entre l'Afrique et la France, la Chine et, tout récemment, la Russie en font. » En 2022, un « sommet Afrique-Europe » devrait se tenir « sous la présidence française de l'Union européenne », a annoncé l'Elysée. On n'en connait pas encore le format.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

Le journal de 18h00
17 octobre 1961 : "Des crimes inexcusables pour la République" selon Emmanuel Macron

Le journal de 18h00

Play Episode Listen Later Oct 16, 2021 10:03


durée : 00:10:03 - Journal de 18h - "Des crimes inexcusables pour la République". C'est en ces termes qu'Emmanuel Macron évoque ce 17 octobre 1961, jour où des milliers d'Algériens ont été frappés par la police et plusieurs dizaines voire centaines jetés dans la Seine.

Langsam gesprochene Nachrichten | Deutsch lernen | Deutsche Welle
16.10.2021 – Langsam gesprochene Nachrichten

Langsam gesprochene Nachrichten | Deutsch lernen | Deutsche Welle

Play Episode Listen Later Oct 16, 2021 8:30


Trainiere dein Hörverstehen mit den Nachrichten der Deutschen Welle von Samstag – als Text und als verständlich gesprochene Audio-Datei.Angriff auf Tory-Abgeordneten war offenbar Terrorakt Der tödliche Angriff auf einen Politiker in Großbritannien hatte anscheinend einen terroristischen Hintergrund. Erste Ermittlungen hätten ein mögliches Motiv in Zusammenhang mit islamistischem Extremismus ergeben, teilte die Polizei mit. Der Abgeordnete der konservativen Torys, David Amess, war während einer Bürgersprechstunde in der Kleinstadt Leigh-On-Sea östlich von London mit einem Messer attackiert worden. Trotz der Versorgung durch Sanitäter erlag der 69-Jährige noch am Tatort seinen Verletzungen. Der mutmaßliche Angreifer, ein 25-jähriger Mann, wurde festgenommen. Merkel mahnt im EU-Justizstreit mit Polen zu Kompromiss Im Justizstreit der Europäischen Kommission mit Polen macht sich Bundeskanzlerin Angela Merkel für einen Kompromiss stark. Sie rate dazu, die großen Probleme im Gespräch zu lösen, sagte Merkel bei einem Treffen mit dem belgischen Ministerpräsidenten Alexander De Croo in Brüssel. Sie glaube nicht, dass sich politische Differenzen oder Unterschiede in der Wahrnehmung der EU "nur durch Gerichtsverfahren klären" ließen. Beobachter rechnen damit, dass der Streit mit Polen über die Justizreformen auch den EU-Gipfel in der nächsten Woche in Brüssel überschatten wird. Biontech und Pfizer beantragen Impfstoff-Zulassung für Kinder Das deutsche Pharma-Unternehmen Biontech und sein US-Partner Pfizer haben in Europa eine Zulassung ihres Corona-Impfstoffs für Kinder von fünf bis elf Jahren beantragt. Sie teilten in Mainz und New York mit, dass sie der EU-Arzneimittelbehörde EMA Daten zu den klinischen Studien übermittelt hätten. Dieselben Daten wurden bereits der US-Arzneimittelbehörde FDA übergeben. Dort hatten Biontech und Pfizer am 7. Oktober die Notfallzulassung des Corona-Impfstoffs für Fünf- bis Elfjährige beantragt. Nach ihren Angaben vertragen Kinder dieses Alters das Vakzin gut und zeigen eine stabile Immunantwort. Frankreich erinnert an ermordeten Lehrer In Frankreich wird an diesem Samstag des vor einem Jahr ermordeten Geschichtslehrers Samuel Paty gedacht. Premierminister Jean Castex trifft mit den Hinterbliebenen zusammen. Am Bildungsministerium wird eine Gedenktafel enthüllt und ein Platz gegenüber der Universität Sorbonne wird nach Paty benannt. Zudem wird die Familie des Ermordeten von Präsident Emmanuel Macron im Elysée-Palast empfangen. Paty war am 16. Oktober 2020 von einem mutmaßlichen Islamisten enthauptet worden. Der Lehrer hatte im Unterricht Mohammed-Karikaturen gezeigt, um eine Diskussion über Meinungsfreiheit anzustoßen. Einseitige Waffenruhe für Zentralafrikanische Republik verkündet In der Zentralafrikanischen Republik hat Präsident Faustin-Archange Touadéra einen einseitigen Waffenstillstand im Kampf gegen Rebellengruppen ausgesprochen. Er kündigte an, einen "nationalen Dialog" starten zu wollen. In dem Land gab es seit der Absetzung von Präsident François Bozizé 2013 mehrfach Aufstände. Rund ein Viertel der knapp fünf Millionen Einwohner wurde vertrieben. Der Sprecher der Rebellen-Allianz "Koalition der Patrioten für einen Wechsel" sagte der Nachrichtenagentur Reuters, man begrüße die Waffenruhe. Früher wurden ähnliche Ankündigungen nur kurz eingehalten. China startet seine bisher längste Weltraummission China hat seine zweite bemannte Weltraummission zu der Raumstation "Tiangong" (Himmlischer Palast) erfolgreich gestartet. Eine Rakete vom Typ "Langer Marsch 2F" hob vom Raumfahrtbahnhof Jiuquan am Rande der Wüste Gobi ab. Mit sechs Monaten im All wollen drei chinesische Astronauten einen Rekord für das chinesische Raumfahrtprogramm aufstellen. Die Crew soll im Kernmodul "Tianhe" der Raumstation wohnen, die sich im Bau befindet. Zuletzt hatten dort drei chinesische Raumfahrer drei Monate verbracht, was der bisherige Rekord für China ist. Bis Ende 2022 plant das Land allein elf Raketenstarts. Fußball-Bundesliga: Hoffenheim besiegt Köln Die TSG 1899 Hoffenheim hat zum Auftakt des 8. Bundesliga-Spieltages ihr Heimspiel gegen den 1. FC Köln mit 5:0 gewonnen. Vor rund 14.000 Zuschauern in Sinsheim war der dritte Saisonsieg der Gastgeber dank einer klaren Leistungssteigerung nach der Pause hochverdient. Hoffenheim hatte nur eins der letzten sechs Bundesliga-Spiele gewinnen können. Die Kölner waren unter Trainer Steffen Baumgart seit fünf Spielen ungeschlagen, kassierten aber die siebte Niederlage nacheinander gegen Hoffenheim. Hoffenheim stieg auf Tabellenplatz acht, einen Punkt hinter Köln.

Mediapolis
Emmanuel Macron, entre annonces et déplacements : déjà en campagne ?

Mediapolis

Play Episode Listen Later Oct 16, 2021 8:16


Entourées de Pierre de Vilno, les Grandes voix décryptent et analysent sans complaisance la vie politique.

C dans l'air
TRAVAILLER MOINS... OU GAGNER PLUS ? – 15/10/21

C dans l'air

Play Episode Listen Later Oct 15, 2021 64:00


TRAVAILLER MOINS... OU GAGNER PLUS ? – 15/10/21 Invités DOMINIQUE SEUX Directeur délégué de la rédaction - « Les Echos » FANNY GUINOCHET Éditorialiste - « France Info » et « La Tribune » Spécialiste des questions économiques et sociales SOPHIE FAY Journaliste au service Économie – « L'Obs » MATHIEU PLANE Économiste Directeur adjoint du Département Analyse et Prévision - OFCE Plus de vingt ans après l'entrée en vigueur des 35 heures, réforme phare du gouvernement Jospin, la durée du temps de travail hebdomadaire s'invite à nouveau dans le débat, en ce début de campagne présidentielle. A gauche, la candidate socialiste Anne Hidalgo a estimé dimanche qu'aller vers une augmentation du temps de travail est « un contresens » et a annoncé sa volonté d'ouvrir des négociations de branche ou interprofessionnelles pour évoquer la question du temps de travail mais aussi celle des salaires. L'écologiste Yannick Jadot a proposé, mardi, la tenue d'une « grande convention citoyenne sur les temps de travail et la santé au travail » s'il est élu. Mais chez les écologistes, certains souhaiteraient aller plus loin comme Sandrine Rousseau qui défend la semaine de 4 jours. Une mesure qui figure aussi dans le programme du candidat communiste Fabien Roussel et qui est défendue de longue date par Jean-Luc Mélenchon (LFI) et la CGT. Six ans après avoir mené une première campagne, le syndicat entend profiter de la présidentielle pour relancer le passage aux 32 heures (payées 35), un sujet qui n'a en rien, selon lui, perdu de sa pertinence, exemples à l'appui de l'usine de Bosh Rexroth et d'Airbus Nantes ou encore des expérimentations menées en Islande mais aussi prochainement en Espagne et au Japon. La centrale syndicale estime que cela permettrait de gagner en productivité et de créer 2 millions d'emplois privés et publics. Du côté de l'exécutif, la ministre du Travail, Élisabeth Borne, s'est opposée à cette proposition, évoquant « un débat totalement décalé ». Et le chef de l'État lui-même a évoqué la question mardi 12 octobre : la France est « un pays qui travaille moins que les autres. Nous avons une quantité de travail allouée qui n'est pas au bon niveau », a affirmé Emmanuel Macron lors de la présentation du plan d'investissement France 2030. Un point de vue partagé à droite où l'on veut davantage « libérer » le travail : c'est d'ailleurs l'un des slogans de Xavier Bertrand, qui propose une suppression des impôts et des cotisations sociales au-delà des 35 heures légales. A gauche, seul Arnaud Montebourg n'est pas favorable à une réduction du temps de travail, jugeant l'augmentation des salaires prioritaire. « Aujourd'hui, si on demandait aux entreprises d'augmenter les salaires, on ne pourrait pas réduire le temps de travail », a justifié l'ancien ministre du Redressement productif, favorable à une hausse du Smic de 10 % et à des « négociations à la mode mai 1968 » sur les salaires. « Nous avons déjà fait le travail avec les 35 heures », a-t-il encore expliqué, considérant qu'« il y a un effort à faire aujourd'hui sur la rémunération du travail ». La hausse des salaires et du pouvoir d'achat est en effet l'autre question qui revient le débat en cette rentrée marquée par une forte reprise économique, mais aussi par une inflation et des prix de l'énergie (gaz, électricité…) en nette hausse, grevant le budget des ménages. Pour de nombreux candidats, il est temps que les salariés profitent du retour de la croissance après un an et demi de crise sanitaire qui a mis en lumière les « premiers de corvée », ces métiers indispensables dans la santé, le social ou l'éducation, tout en étant précaires et mal rémunérés. Mais là encore, les solutions divergent chez les postulants à l'Elysée : baisse des charges salariales pour Valérie Pécresse, hausse des salaires, notamment chez les enseignants, pour Anne Hidalgo, ou encore augmentation substantielle du smic pour Jean-Luc Mélenchon… De son côté, le gouvernement a demandé à une quinzaine de branches professionnelles, comme l'hôtellerie-restauration, la propreté, le transport, d'ouvrir des négociations sur les salaires. Pouvoir d'achat, salaires, temps de travail… que proposent les candidats à l'élection présidentielle ? Le président a-t-il raison de dire qu'en France, on travaille moins qu'ailleurs ? Une semaine à 32 heures, est-ce possible ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Alexandre Langeard PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

NTEB BIBLE RADIO: Rightly Dividing
NTEB PROPHECY NEWS PODCAST: Joe Biden Summoned To The Vatican For October 29th Meeting As Pope Francis Prepares For Chrislam Summit At UN

NTEB BIBLE RADIO: Rightly Dividing

Play Episode Listen Later Oct 15, 2021 87:12


On this episode of the NTEB Prophecy News Podcast, Pope Francis is having a phenomenally busy couple of weeks now, what with gathering together the leaders of the world's religions last week in preparation of the UN COP26 Climate Conference where he will be a keynote speaker there to preach the gospel of Gaia, meeting with Nancy Pelosi and giving here the Masonic handshake, and now we learn pretend president Joe Biden has also been summoned for further instruction Little Frankie is a busy boy  these days, so you should also expect a meeting with Emmanuel Macron as well. Mark your end times prophecy calendar for the dates of October 31st to November 7th, make a fresh batch of popcorn, and pull up a seat to watch the global launch of the One World Religion at the United Nations. Today on the podcast we break it all down for you, as well as updates from the ongoing global revolt against COVID vaccine mandates. Never a dull moment on the front lines of the end times! "And I beheld another beast coming up out of the earth; and he had two horns like a lamb, and he spake as a dragon. And he exerciseth all the power of the first beast before him, and causeth the earth and them which dwell therein to worship the first beast, whose deadly wound was healed." Revelation 13:11,12 (KJB) President Joe Biden will meet Pope Francis at the Vatican on Oct. 29, the White House announced Thursday, will be in Rome to attend the G20 Leaders' Summit, held Oct. 30 to 31, before traveling to Glasgow, Nov. 1 to 2, to take part in the World Leader Summit at the start of the COP26 climate change gathering. What's on the agenda, you ask? How about the One World Religion of Chrislam? https://www.nowtheendbegins.com/nteb-prophecy-news-podcast-joe-biden-summoned-to-vatican-for-october-29th-meeting-as-pope-francis-prepares-for-one-world-religion-chrislam-summit-at-un/

Par Jupiter !
Giroud a tellement le seum, il pourrait devenir belge

Par Jupiter !

Play Episode Listen Later Oct 15, 2021 5:20


durée : 00:05:20 - Le journal de presque 17h17 - par : Charline Vanhoenacker, Alex Vizorek - Du pénalty marqué par Emmanuel Macron à la visite de Jean Castex au Vatican en passant par le refus de Stéphane Le Foll de soutenir la candidature d'Anne Hidalgo, voici les actualités de ce vendredi 15 octobre.

Radio Information
Radio Information: De franske højres nye håb

Radio Information

Play Episode Listen Later Oct 15, 2021 42:29


Minder det her jer ikke om noget?  »I starten grinede de fleste af ham og hans klovneagtige fablerier om fransk storhed, en snarlig islamisk magtovertagelse af den femte republik, og at kvinderne skulle tilbage til kødgryderne.Nu er der ikke så mange, der ler længere. Til gengæld taler alle om ham.« Med en kometagtig fremgang i meningsmålingerne er der en reel mulighed for, at Éric Zemmour kan blive den person, som udfordrer præsident Emmanuel Macron i anden runde af valget til april næste år. Det ekstreme højre i Frankrig har fået et nyt håb. Tore Keller fortæller.  Og vi bliver i Frankrig, for Rune Lykkeberg har interviewet den franske forfatter Virginie Despentes, der fortæller om sin tid som sexarbejder, om voldtægt, og om hvordan venstrefløjen skal gentage hippiernes ambition om at finde sammen og blive lykkelige igen. Og opfordrer os alle sammen til at droppe vreden. Den er Christian Monggard og jeg helt med på. Vi er nemlig fine eksemplarer af Generation X. Lyt med sidst i programmet, hvor vi opfører ... hm, et lille stykke radiodrama om at være netop det, i anledning af, at kulturtillægget i denne uge udkommer med et tema om generationer.  Og husk at tage testen!

Good Morning Business
Béatrice Foucher, directrice générale de DS Automobiles - 15/10

Good Morning Business

Play Episode Listen Later Oct 15, 2021 10:49


Béatrice Foucher, directrice générale de DS Automobiles, était l'invitée de Sandra Gandoin et Christophe Jakubyszyn dans Good Morning Business, ce vendredi 15 octobre. Ils sont revenus sur le discours d'Emmanuel Macron notamment ses propos concernant les constructeurs automobiles français sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

The China in Africa Podcast
Lightning Round: Africa-France Summit, FOCAC & UK Port Deal

The China in Africa Podcast

Play Episode Listen Later Oct 15, 2021 55:49


An often contentious leaderless summit took place last in Montepellier where African youth activists did not hold back in telling French President Emmanuel Macron what they thought needed to be done to improve ties between the two regions. Eric & Cobus look at what lessons China, the U.S., and others can take away from the heated exchanges that took place.Plus, a preview of what might be on the agenda at the upcoming Forum on China-Africa Cooperation summit that is expected to take place next month in the Senegalese capital Dakar and the guys dive into a billion port development deal led by the UK and the United Arab Emirates.JOIN THE DISCUSSION:CAP on Facebook: www.facebook.com/ChinaAfricaProjectTwitter: @eolander | @stadenesqueJOIN US ON PATREON!Become a CAP Patreon member and get all sorts of cool stuff including our Week in Review report, invitation to join monthly Zoom calls with Eric & Cobus, and even an awesome new CAP Podcast mug!www.patreon.com/chinaafricaprojectSee Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

L'After Foot
Emmanuel Macron a chaussé les crampons – 14/10

L'After Foot

Play Episode Listen Later Oct 14, 2021 14:28


L'After foot, c'est LE show d'après-match et surtout la référence des fans de football depuis 15 ans ! Les rencontres se prolongent tous les soirs avec Gilbert Brisbois et Nicolas Jamain avec les réactions des joueurs et entraîneurs, les conférences de presse d'après-match et les débats animés entre supporters, experts de l'After et auditeurs. RMC est une radio généraliste, essentiellement axée sur l'actualité et sur l'interactivité avec les auditeurs, dans un format 100% parlé, inédit en France. La grille des programmes de RMC s'articule autour de rendez-vous phares comme Apolline Matin (6h-9h), les Grandes Gueules (9h-12h), Estelle Midi (12h-15h), Super Moscato Show (15h-18h), Rothen s'enflamme (18h-20h), l'After Foot (20h-minuit).

Football Daily
The billion dollar Pedri question

Football Daily

Play Episode Listen Later Oct 14, 2021 47:52


Steve Crossman is joined by Guillem Balague, Julien Laurens and James Horncastle to dissect the latest European football stories. With Claudio Ranieri's return to the Premier League, they look at his most recent time in Italy managing Roma and Sampdoria. Spanish starlet, Pedri, has signed a new contract extension with a release clause of one billion euros, and the panel ask can anyone be worth that much money? They dive into Luis Campos who is rumoured to be joining Newcastle as the next Sporting Director and why is Emmanuel Macron playing in centre midfield in France? Topics: 3'00 – Julien Laurens gloats over France's win against Spain in the Nations League final 8'00 – Is the Nations League a big deal? 13'20 – Claudio Ranieri with Simon Stone 16'01 – How do Italians view Ranieri? 26'48 – Pedri's billion dollar release clause 35'40 – Who is Luis Campos? 41'55 – Why is Emmanuel Macron playing in central midfield?

L'éclairage éco - Nicolas Barré
"Les Français ne travaillent pas assez" : mythe ou réalité ?

L'éclairage éco - Nicolas Barré

Play Episode Listen Later Oct 14, 2021 3:20


Lors de la présentation de son plan d'investissement "France 2030", Emmanuel Macron a laissé entendre que les Français travaillaient moins que leurs voisins. Emmanuel Duteil fait le point sur une question d'actualité économique.

Langsam gesprochene Nachrichten | Deutsch lernen | Deutsche Welle
13.10.2021 – Langsam gesprochene Nachrichten

Langsam gesprochene Nachrichten | Deutsch lernen | Deutsche Welle

Play Episode Listen Later Oct 13, 2021 7:30


Trainiere dein Hörverstehen mit den Nachrichten der Deutschen Welle von Mittwoch – als Text und als verständlich gesprochene Audio-Datei.US-Repräsentantenhaus erhöht Schuldenlimit Das US-Repräsentantenhaus hat einer Anhebung der Schuldengrenze zugestimmt und damit eine Zahlungsunfähigkeit der größten Volkswirtschaft der Welt vorerst abgewendet. Die Abgeordneten der Demokraten, die hier die Mehrheit haben, stimmten geschlossen für den Vorschlag. Damit wird das Schuldenlimit um 480 Milliarden Dollar (umgerechnet 416 Milliarden Euro) erhöht. Der Senat hatte bereits vergangene Woche für die Anhebung votiert. Bis Anfang Dezember muss sich der Kongress auch auf einen neuen Haushalt einigen, um eine Lähmung der Bundeseinrichtungen, den so genannten "Shutdown", zu vermeiden. USA: Grenzen zu Kanada und Mexiko für Geimpfte bald offen Die USA wollen Anfang November auch ihre Landgrenzen zu Mexiko und Kanada wieder für Reisende öffnen. Voraussetzung ist unter anderem eine nachgewiesene Impfung gegen das Coronavirus, wie ein hochrangiger Mitarbeiter des Weißen Hauses mitteilte. Ende September hatte Washington bereits die Aufhebung der Einreisebeschränkungen für auf dem Luftweg einreisende geimpfte EU-Bürger und Briten angekündigt. Die seit eineinhalb Jahren geltenden Einreiseverbote waren auch in den USA zuletzt zunehmend umstritten. Der damalige Präsident Donald Trump hatte die Beschränkungen im März 2020 wegen der Pandemie verhängt. Chile ruft im Süden Notstand aus Angesichts einer Welle der Gewalt hat die chilenische Regierung im Süden des Landes den Notstand ausgerufen. Präsident Sebastián Piñera erklärte, das Militär werde in den Provinzen Biobío, Arauco, Malleco und Cautín die Polizei unterstützen. Im Süden Chiles hat es in den vergangenen Jahren wiederholt Brandanschläge auf Häuser und Fahrzeuge gegeben. Hinter den Angriffen sollen teilweise radikale Angehörige der Mapuche stecken. Die größte indigene Gruppe des Landes verlangt vom chilenischen Staat mehr Autonomie und die Rückgabe von Gebieten, die sie als angestammten Besitz betrachtet. Somalia obsiegt in See-Grenzstreit mit Kenia In einem jahrelangen Streit mit Kenia hat Somalia vor dem Internationalen Gerichtshof einen Sieg errungen. Die Richter in Den Haag entschieden, dass "keine vereinbarte Seegrenze" zwischen beiden Staaten in Kraft sei. Sie zogen eine Grenze, die Somalia große Teile eines vermutlich rohstoffreichen Gebiets im Indischen Ozean zugesteht. Kenias Präsident Uhuru Kenyatta wies das Urteil "vollumfänglich" zurück. Sein Land werde den Richterspruch nicht anerkennen. Somalia hatte Kenia 2014 vor das UN-Gericht gebracht, nachdem anderweitige Bemühungen um eine Lösung des Streits gescheitert waren. Menschenrechtsbeauftragte appelliert an Iran Die Menschenrechtsbeauftragte der Bundesregierung hat den Iran aufgefordert, die offenbar geplante Hinrichtung eines Verurteilten auszusetzen, der zur Tatzeit minderjährig war. Bärbel Kofler erklärte, falls das Todesurteil an Arman Abdolali vollstreckt würde, wäre dies ein Völkerrechtsbruch. Es gebe zudem "glaubhafte Hinweise", dass ein Geständnis des heute 24-Jährigen unter Folter erzwungen wurde. Auch Amnesty International hatte den Iran zuvor aufgefordert, die geplante Hinrichtung zu stoppen. Abdolali war nach dem Verschwinden seiner Freundin festgenommen und wegen Mordes verurteilt worden. Widerstandskämpfer stirbt mit 101 Jahren Einer der letzten hochdekorierten Widerstandskämpfer gegen die Nazis ist tot. Hubert Germain starb im Alter von 101 Jahren, wie Frankreichs Verteidigungsministerin Florence Parly mitteilte. Dies sei "ein gewichtiger Augenblick in der Geschichte des Landes". Germain wurde in Paris als Sohn eines Offiziers geboren. Er überlebte alle übrigen Träger des von General Charles de Gaulle verliehenen "Ordens der Befreiung". Präsident Emmanuel Macron bezeichnete das Résistance-Mitglied als "Galionsfigur des freien Frankreichs". Im November will Macron an den Trauerfeierlichkeiten teilnehmen.

Tanguy Pastureau maltraite l'info
France 2030, la France enfin super

Tanguy Pastureau maltraite l'info

Play Episode Listen Later Oct 13, 2021 5:10


durée : 00:05:10 - Tanguy Pastureau maltraite l'info - par : Tanguy Pastureau - Hier, Tanguy a écouté Emmanuel Macron exposer les détails de son plan France 2030...

Good Morning Business
Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance - 13/10

Good Morning Business

Play Episode Listen Later Oct 13, 2021 12:15


Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, était l'invité de Sandra Gandoin et Christophe Jakubyszyn dans Good Morning Business, ce mercredi 13 octobre. Ils sont revenus sur les points importants du discours d'Emmanuel Macron concernant le plan d'investissement de 30 milliards d'euros notamment en matière d'innovation sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

L'opinion de Nicolas Beytout
"France 2030" : Emmanuel Macron fait le pari des réformes contre les déclinistes

L'opinion de Nicolas Beytout

Play Episode Listen Later Oct 13, 2021 4:14


Chaque matin, Nicolas Beytout analyse l'actualité politique et nous livre son opinion. Ce mercredi, il s'intéresse à l'annonce du nouveau plan de relance d'Emmanuel Macron : "France 2030".

L'éclairage éco - Nicolas Barré
Comment réussir un plan de relance ?

L'éclairage éco - Nicolas Barré

Play Episode Listen Later Oct 13, 2021 3:48


Emmanuel Macron a présenté ce mardi son plan "France 2030", un plan d'investissement de 30 à 50 milliards d'euros pour développer les technologies d'avenir. Ces annonces, qui visent à investir les filières industrielles d'avenir en misant sur l'innovation de rupture, ont une portée politique certaine. Nicolas Bouzou fait le point sur une question d'actualité économique.

Newshour
Macron outlines green energy plan

Newshour

Play Episode Listen Later Oct 12, 2021 49:09


President Macron wants France to become a world leader in new energy sources. But are what are these hydrogen boosters and can green hydrogen help Mr Macron's chances of re-election? Also in the programme, we hear about the Afghan Refugees heading for Turkey. the Colombian city which has become one of the most violent in the world, and the UN environment summit on biodiversity taking place in China. (Picture shows President Emmanuel Macron with a white facemask on. Credit: EPA)

Advanced French
Advanced French 252 - World News, Opinion and Analysis in French

Advanced French

Play Episode Listen Later Oct 12, 2021 7:26


- « Horizons », un allié encombrant pour Emmanuel Macron ? - Les problèmes cachés du Brexit - En Italie, les partis du gouvernement Draghi à l'épreuve des municipales - Abus sexuels dans l'Église catholique française : l'heure des comptes - Quand la mode et le cinéma se rencontrent…

C dans l'air
NUCLÉAIRE : ON REPART POUR 30 ANS ? – 12/10/21

C dans l'air

Play Episode Listen Later Oct 12, 2021 64:50


NUCLÉAIRE : ON REPART POUR 30 ANS ? – 12/10/21 Invités DOMINIQUE SEUX Directeur délégué de la rédaction - « Les Echos » SOAZIG QUÉMÉNER Rédactrice en chef du service politique - « Marianne » ARNAUD GOSSEMENT Avocat en droit de l'environnement - Professeur associé à Paris 1 ERWAN BENEZET Journaliste en charge de l'énergie - « Le Parisien - Aujourd'hui en France » L'atome s'invite dans la campagne présidentielle. Emmanuel Macron a présenté ce mardi 12 octobre son plan d'investissement « France 2030 » de 30 milliards d'euros fléchés vers « une dizaine de secteurs d'avenir », et en premier lieu le nucléaire. Cette technologie est une « chance » car « elle nous permet d'être le pays en Europe parmi ceux qui émettent le moins de tonnes de CO2 par électricité produite », a expliqué le président de la République. Un milliard d'euros vont être investis d'ici 2030 pour développer des « technologies de ruptures », dont la construction de « réacteurs nucléaires de petite taille innovants et avec une meilleure gestion des déchets ». Pierre angulaire de ces prochaines années pour le chef de l'Etat, le nucléaire doit également permettre à la France de devenir un « leader de l'hydrogène vert en 2030 ». Dans un contexte d'envolée des prix du gaz et de l'électricité, où la question de la souveraineté énergétique s'est invitée dans le débat, Emmanuel Macron a donc décidé de miser sur l'atome. Lui qui a fermé en 2020 les deux réacteurs de la centrale de Fessenheim, reprenant la promesse faite par son prédécesseur François Hollande, fait désormais de la relance de la filiale nucléaire en France un élément fort de la future campagne présidentielle pour 2022. Un choix qui n'est pas du tout de l'avis de l'écologiste Yannick Jadot ou encore de Jean-Luc Mélenchon, deux candidats partisans d'une sortie du nucléaire, d'ici 20 ans pour le premier, avant 2030 pour le second. Donc pas question, pour eux, d'investir dedans. « Un réacteur, ça peut nous péter à la figure, rappelons-nous Fukushima » a martelé lundi l'eurodéputé Europe Écologie-Les Verts. D'autre part, le nucléaire, « ce sont des déchets » et « une énergie de plus en plus chère », a expliqué encore l'ancien directeur des campagnes de Greenpeace France, avant d'ajouter : « dans le monde entier, plus de 80 % des nouvelles capacités de production électrique installées sont des énergies renouvelables, qui sont des énergies aujourd'hui deux fois moins chères que le nucléaire ». Un point de vue partagé par le leader de la France insoumise qui prône une « mobilisation générale de la population ». D'après lui, « il faut arrêter ce qui est en route » et « changer de mode de production, parce que dans la décennie qui vient le changement climatique est irréversible, nous atteignons des points de bascule ». Et le nucléaire « nous savons tous que c'est extrêmement dangereux ». Il y a « une centrale nucléaire en amont de Paris sur la Seine. Qu'est-ce que vous avez prévu, si jamais il y a un problème, pour évacuer 12 millions de personnes ? » lançait-il récemment lors du débat l'opposant à Éric Zemmour. À six mois de la présidentielle, le nucléaire est donc déjà un enjeu crucial dans la course à l'Elysée. À droite et au centre, on est plutôt ou franchement pour. À gauche et chez les Verts, on est plutôt ou franchement contre. Mais qu'en pensent les Français ? Un sondage Ifop paru début octobre montre à quel point le sujet est clivant : 51 % des Français seraient favorables à la construction de nouveaux réacteurs, 49 % seraient contre. DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Alexandre Langeard PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Le journal de 18h00
Plan "France 2030" : 30 milliards en faveur de l'innovation

Le journal de 18h00

Play Episode Listen Later Oct 12, 2021 19:39


durée : 00:19:39 - Journal de 18h - Emmanuel Macron annonce 30 milliards d'euros d'investissements sur 5 ans pour que la France redevienne "une nation d'innovation et de recherche".

Le Quart d'Heure
Le retour en grâce du nucléaire et la (très lente) féminisation du secteur des jeux vidéos

Le Quart d'Heure

Play Episode Listen Later Oct 12, 2021 19:03


durée : 00:19:03 - Le Quart d'Heure - Aujourd'hui, "Le Quart d'Heure" se penche sur la place des femmes dans le milieu des jeux vidéos. En France, 22% des salariés du secteur sont des femmes. Trop peu pour Morgane Falaize, présidente de l'association "Women in games", qui milite pour plus de mixité. Et puis la France va-t-elle construire de nouvelles centrales ? Emmanuel Macron fait l'éloge du nucléaire, alors que le sujet divise les candidats à l'élection présidentielle.

Langsam gesprochene Nachrichten | Deutsch lernen | Deutsche Welle
12.10.2021 – Langsam gesprochene Nachrichten

Langsam gesprochene Nachrichten | Deutsch lernen | Deutsche Welle

Play Episode Listen Later Oct 12, 2021 9:25


Trainiere dein Hörverstehen mit den Nachrichten der Deutschen Welle von Dienstag – als Text und als verständlich gesprochene Audio-Datei.IWF-Chefin übersteht Manipulationsvorwurf Die wegen angeblicher Schönung eines Berichts unter Druck geratene Direktorin des Internationalen Währungsfonds, Kristalina Georgiewa, darf ihr Amt behalten. "Nach Prüfung aller vorgelegten Beweise" erklärte das IWF-Exekutivdirektorium sein "volles Vertrauen" in die Bulgarin. Anlass waren Vorwürfe in einem Gutachten. Demnach soll Georgiewa auf ihrem vorigen Spitzenposten bei der Weltbank ein wichtiges Länderranking zugunsten Chinas beeinflusst haben. Dazu habe sie vor vier Jahren Mitarbeiter unter Druck gesetzt. Georgiewa hat diese Vorwürfe stets zurückgewiesen. Prediger Al-Sadr nach Wahl im Irak vorn Bei der Parlamentswahl im Irak liegt die Bewegung des schiitischen Geistlichen Muktada al-Sadr deutlich in Führung. Nach vorläufigen Ergebnissen der Wahlkommission erreichte sie bei der Abstimmung am Sonntag mehr als 60 von 329 Sitzen im Abgeordnetenhaus. Al-Sadr, der selbst nicht kandidierte, beanspruchte den Sieg für seine Bewegung. In einer Fernsehansprache warnte er andere Staaten davor, sich in die Regierungsbildung einzumischen. Nach Massenprotesten gegen die politische Führung des Landes hatte Ministerpräsident Mustafa al-Kasimi die Wahl um mehrere Monate vorgezogen. Telefondiplomatie im Ukraine-Konflikt Bundeskanzlerin Angela Merkel und Frankreichs Präsident Emmanuel Macron haben mit dem russischen Staatschef Wladimir Putin zum Konflikt in der Ostukraine telefoniert. Zuvor hatten beide mit dem ukrainischen Präsidenten Wolodymyr Selenskyj per Videokonferenz gesprochen, wie ein Regierungssprecher in Berlin mitteilte. Alle vier Politiker verständigten sich demnach auf ein "zeitnahes" Treffen ihrer Außenminister. In dem seit 2014 andauernden Konflikt zwischen pro-russischen Separatisten und der ukrainischen Armee wurden mehr als 13.000 Menschen getötet. Eine ausgehandelte Waffenruhe ist brüchig. EU-Politiker soll rumänische Regierung bilden Knapp eine Woche nach dem Aus für Ministerpräsident Florin Citu hat Rumäniens Präsident Klaus Iohannis die Weichen für die Bildung einer neuen Regierung gestellt. Er beauftragte Dacian Ciolos, den Chef der gemäßigten Partei USR, ein Kabinett zusammenzustellen. Ciolos ist derzeit Vorsitzender der Fraktion Renew Europe im Europa-Parlament und hatte bereits von 2015 bis 2017 eine Technokratenregierung in Rumänien geführt. Sollte das Parlament in Bukarest zustimmen, würde er die Nachfolge von Florin Citu antreten, der per Misstrauensvotum abgewählt wurde. Ex-Kanzler Kurz führt ÖVP an Österreichs zurückgetretener Bundeskanzler Sebastian Kurz ist neuer Fraktionschef der konservativen ÖVP im Nationalrat in Wien. Der 35-Jährige sei in geheimer Wahl einstimmig gewählt worden, teilte die ÖVP mit. Kurz soll am Donnerstag als Abgeordneter vereidigt werden. Er war am Samstag als Regierungschef zurückgetreten, nachdem Korruptionsermittlungen der österreichischen Staatsanwaltschaft bekanntgeworden waren. Kurz bestreitet die Vorwürfe. Als Nachfolger im Kanzleramt war am Montag Alexander Schallenberg vereidigt worden. EU verschenkt Interrail-Pässe Im Rahmen des Reiseprogramms "Discover EU" verteilt die EU-Kommission erneut Gratis-Bahnfahrkarten an junge Europäer. Ab heute Mittag können sich Jugendliche im Alter zwischen 18 und 20 Jahren darum bewerben. Es werden 60.000 Interrail-Pässe vergeben, mit denen man im kommenden Jahr einen Monat lang kreuz und quer durch Europa reisen kann. "Discover EU" soll jungen Menschen aus allen Schichten die Möglichkeit geben, andere Kulturen kennenzulernen, neue Freundschaften mit Europäern zu schließen und zu verstehen, wofür die EU steht. DFB-Team löst vorzeitig WM-Ticket Die deutsche Fußball-Nationalmannschaft fährt zur Weltmeisterschaft 2022 in Katar. Nach einem 4-zu-0-Sieg gegen Nordmazedonien in Skopje ist dem Team von Bundestrainer Hansi Flick Platz eins der Gruppe J sicher. Damit hat sich die Mannschaft für die WM qualifiziert. Torschützen waren Kai Havertz, zweimal Timo Werner und Jamal Musiala. Für Trainer Flick ist es der fünfte Sieg in Serie seit Amtsantritt. Er hat damit den bisherigen Auftaktrekord seines Vorgängers Joachim Löw überflügelt.

Good Morning Business
Le Journal de l'économie - 11/10

Good Morning Business

Play Episode Listen Later Oct 11, 2021 6:51


Ce lundi 11 octobre, SandraGandoin et ChristopheJakubyszyn ont présenté le Journal de l'économie dont voici les premiers sujets : les sujets autour du mariage Carrefour-Auchan, Isabelle de Silva va quitter l'Autorité de la concurrence, et Emmanuel Macron va dévoiler son plan "France 2030". Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

The John Batchelor Show
1754: Sophie Pedder #UNBOUND. Révolution Française, the complete forty-minute interview, July 17, 2021.

The John Batchelor Show

Play Episode Listen Later Oct 11, 2021 41:00


Pnoto:  La Révolution française est une période de bouleversements sociaux et politiques de grande envergure en France, dans ses colonies et en Europe à la fin du xviiie siècle.  Here:  architecture from "The History of the French Revolution, 1789 to 1795; or a country without a God" Sophie Pedder #UNBOUND. Révolution Française, the complete forty-minute interview, July 17, 2021. Révolution Française, by Sophie Pedder.  @PedderSophie  https://www.amazon.com/Revolution-Française-Emmanuel-Macron-reinvent/dp/1472948602 The extraordinary story of how an outsider candidate—an unknown technocrat and economics minister on the fringes of French politics—made his way to the Élysée palace, with expert analysis of his first year in office. Two years after Emmanuel Macron came from nowhere to seize the French presidency, Sophie Pedder, The Economist's Paris bureau chief, tells the story of his remarkable rise and time in office so far. In this paperback edition, published with a new foreword by the author, Pedder reflects on Macron's troubles and triumphs: his dwindling popularity; the 'gilets jaunes'protests and resulting civil unrest; his efforts to transform France and lead the global fight against climate change; the Benalla affair; his erratic relationships with Angela Merkel, Donald Trump, Vladimir Putin and Theresa May, and the future of the European project.  On the eve of important European elections, and with nationalist and populist forces rising across the continent, she considers whether Macron can hold the centre ground and defend the multilateral liberal order against the axis of such figures as Italy's Matteo Salvini and Hungary's Viktor Orbán. Pedder also analyses the domestic situation in France, the evolution of En Marche, and the fall-out from Macron's controversial reforms. Meticulously researched and written in Pedder's gripping and immensely readable style, this is the essential, authoritative account for anyone wishing to understand Macron and the future of France in the world.

C dans l'air
É. PHILIPPE : UN NOUVEAU PARTI ET DES QUESTIONS – 09/10/21

C dans l'air

Play Episode Listen Later Oct 9, 2021 66:11


É. PHILIPPE : UN NOUVEAU PARTI ET DES QUESTIONS – 09/10/21 Invités : BRUNO JEUDY Rédacteur en chef du service politique - « Paris Match » BÉRENGÈRE BONTE Journaliste Auteure de « Le Sioux, les faces cachées d'Édouard Philippe » AURÉLIE HERBEMONT Journaliste – « RTL » BERBARD SANANÈS Politologue – Président de l'Institut de sondages Elabe Les regards sont aujourd'hui tournés vers Le Havre, où le maire Edouard Philippe a annoncé la création de son parti politique, baptisé « Horizons ». Dans sa ville de Seine-Maritime, l'ancien chef du gouvernement a dévoilé les contours de ce parti en présence de nombreux parlementaires de la majorité, à deux cent jours de la présidentielle. Dans l'optique de 2022, cette structure est censée aider Emmanuel Macron à conquérir un nouveau mandat de cinq ans, Edouard Philippe ayant assuré le président de sa loyauté. Les trois patrons des groupes parlementaires de la majorité étaient d'ailleurs présents : Christophe Castaner pour LREM, Patrick Mignola pour le MoDem et Olivier Becht pour Agir. L'initiative d'Edouard Philippe, qui reste la personnalité politique préférée des Français, est suivie de près par la majorité, qu'Emmanuel Macron tente de structurer au sein d'une « maison commune ». Dans la macronie, on s'interroge sur l'ancien Premier Ministre. On sent qu'il se prépare pour les élections législatives, avec en ligne de mire l'élection présidentielle de 2027. Il a d'ailleurs déjà marqué sa différence avec le président à travers plusieurs propositions. Il s'est notamment dit favorable à la retraite à 67 ans et a également exprimé des doutes sur le revenu d'engagement qu'Emmanuel Macron souhaite mettre en place pour les jeunes. Il a souligné l'importance selon lui de mettre « de l'ordre dans les comptes et dans la rue ». Son positionnement est donc plus à droite que celui du parti présidentiel. A droite, la position des Républicains est toujours aussi délicate. Le parti semble ne pas parvenir à sortir de ses problèmes. Déjà pris en étau entre Emmanuel Macron et Eric Zemmour, qui ne cesse de grimper dans les sondages, il va avoir un souci supplémentaire avec la création du parti d'Edouard Philippe. Le parti n'a toujours pas désigné son candidat pour la présidentielle et le congrès, prévu en décembre, semble être dans une éternité. De plus, Xavier Bertrand continue de dire qu'il n'y participera qu'à condition d'être déjà l'unique candidat. Ces deux principaux adversaires, Michel Barnier et Valérie Pécresse, ne voient pas cette posture d'un bon œil et le font savoir. Quoi qu'il en soit, les sondages de ces derniers jours semblent indiquer qu'une dynamique puissante a lieu à leur droite. Le phénomène Eric Zemmour n'en finit en effet plus de voir sa cote grimper. Un potentiel QG de campagne a déjà été loué au cas où, dans le 8ème arrondissement de Paris. Mais pour mener une éventuelle - mais très probable - campagne électorale, sans la structure d'un parti pour l'appuyer, il faut donc au polémiste trouver des soutiens financiers. Charles Gave, riche entrepreneur, connu pour ses positions ultralibérales et identitaires, a assuré son soutien au polémiste de CNews, avec qui il partage la théorie du «grand remplacement». Mais il n'est pas le seul. De jeunes banquiers ou gérants de start-up sont également derrière le potentiel candidat. Ils restent dans l'ombre pour l'instant, beaucoup ne souhaitant pas s'exprimer sur le sujet. Certains ont un profil qui rappelle ceux des lieutenants d'Emmanuel Macron pendant la campagne de 2017. A quoi joue Edouard Philippe avec son nouveau parti ? Prise en tenaille entre Emmanuel Macron et Eric Zemmour, comment la droite peut-elle s'en sortir ? Qui finance la presque-campagne d'Eric Zemmour ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Le journal de 18h00
Emmanuel Macron et Robert Badinter célèbrent les quarante ans de l'abolition de la peine de mort

Le journal de 18h00

Play Episode Listen Later Oct 9, 2021 9:50


durée : 00:09:50 - Journal de 18h - Emmanuel Macron et Robert Badinter était réunis ce midi au Panthéon, à Paris. lls ont appelé à poursuivre le combat pour l'abolition de la peine de mort partout dans le monde.

Mediapolis
International : que fait Emmanuel Macron avec ses alliés ?

Mediapolis

Play Episode Listen Later Oct 9, 2021 19:32


Entourées de Pierre de Vilno, les Grandes voix décryptent et analysent sans complaisance la vie politique.

Une semaine dans le monde
28ème Sommet Afrique-France : la jeunesse et la société civile mises à l'honneur

Une semaine dans le monde

Play Episode Listen Later Oct 8, 2021 34:59


Cette semaine, le sommet Afrique-France organisé à Montpellier met à l'honneur la jeunesse et la société civile africaines. Seul chef d'État présent : Emmanuel Macron. Dans l'actualité également, la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Église a révélé que 330 000 mineurs ont été victimes d'agressions sexuelles depuis 1950. Enfin un autre séisme, l'enquête Pandora Papers. De nombreuses personnalités à travers le monde auraient caché des sommes colossales dans des paradis fiscaux.

Méta de Choc
Sexualité : un monde de croyances, avec Marianne Niosi — SHOCKING ! #20.5

Méta de Choc

Play Episode Listen Later Oct 8, 2021 63:10


Chapitre 5 : Sexe, biais et politiqueEt dans le domaine de la sexualité, des relations hommes/femmes, ce n'est pas toujours simple. Comme nous l'explique Marianne Niosi dans le dernier volet de cette série, faire preuve de scepticisme, c'est aussi se placer en position collaborative, en minorité, à l'écoute de ce que l'autre a à nous dire. Et ça passe par le fait, figurez-vous, de questionner les résultats scientifiques et de les mettre en perspective avec l'expérience vécue. TIMECODES 01:49 : Quelques autres mythes : violences sexuelles, #NousToutes, omerta, romantisation de la jalousie, consentement, polyamour, stéréotypes de genre, relations ouvertes, normes de genre, évolution des goûts et pratiques sexuelles personnelles, joies du militantisme.11:48 : Comment éviter les biais : féminisme et éducation populaire, diversité des militantes du Planning, déconstruction, préjugés, biais implicites, formation, migrantes, collaboration avec les chercheurs et les associations, question nature / culture, rester dans le questionnement, biais de naturalisation des différences homme / femme, scientisme, conséquences psychiques de l'avortement, définition de la santé par l'OMS.29:36 : Les champs de recherche à explorer : DIU, stérilet en cuivre, indice de Pearl, DOM-TOM, accueil des personnes handicapées, discriminations, biais d'échantillonnage, baisse de moyens de la recherche, intersectionnalité.38:24 : Vie associative et actions politiques : charte de la laïcité, valeurs de la République, stigmatisation des musulmans, Marlène Schiappa, lutte contre le sexisme, les jeunes et la pornographie, relation aux politiques, projet de loi d'allongement des délais d'accès à l'IVG, Emmanuel Macron, accès à la PMA, violences gynécologiques et obstétricales, féminisme et parentalité.56:33 : L'objectif du Planning familial : liberté, enthousiasme, plaisir dans l'activité sexuelle, projet de société.59:22 : La Minute stupide.GARANTI SANS PUBVous pouvez soutenir Méta de Choc en faisant un don sur :uTip : https://bit.ly/3tiam1D (nouveau :-),Tipeee : http://bit.ly/3e5abBb,PayPal : https://bit.ly/3rnObFH (à partir de 10€, pour éviter les frais exorbitants de PayPal),LiberaPay : https://bit.ly/2WH4Lpt (nouveau :-),Patreon : https://bit.ly/3t3zbhJ (nouveau :-).RESSOURCESToutes les références sur le site Méta de Choc : https://metadechoc.fr.SUIVREFacebook : https://bit.ly/2yWeVXl.Twitter : https://bit.ly/2xpJ5BH.Instagram : https://bit.ly/2KPLclt.LinkedIn : https://bit.ly/3t1kQ4b.YouTube : https://bit.ly/35jqGmF.PeerTube : https://bit.ly/3f5qX1b. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Le monde devant soi
Pourquoi le dialogue France-Algérie est si difficile

Le monde devant soi

Play Episode Listen Later Oct 8, 2021 25:58


La rencontre du président Emmanuel Macron et de dix-huit jeunes Français d'origine algérienne, organisée à l'Élysée le 30 septembre dernier, devait, je cite, «apaiser la blessure mémorielle» qu'est la guerre d'Algérie. Mais au lieu de panser la plaie, il semble que cela l'ait ravivée. En cause, cette charge du président français contre les autorités d'Alger, un «système politico-militaire» qu'il accuse de promouvoir une «histoire officielle» de l'Algérie, non pas basée sur des vérités mais sur une «haine de la France», qui tire profit d'une «rente mémorielle» aux dépens de Paris. Les réactions algériennes ont été vives: aussitôt les déclarations rendues publiques par le journal Le Monde, l'Algérie a rappelé son ambassadeur en France pour consultation. Ajoutons que cet épisode intervient dans un contexte tendu par la décision française de réduire le nombre de visas accordés aux ressortissants de plusieurs pays du Maghreb dont l'Algérie. Bref, le président surprend. Car quand il était candidat, en février 2017, lors d'un déplacement à Alger, il avait qualifié la colonisation de crime contre l'humanité. C'est lui, aussi, qui a commandé à l'historien Benjamin Stora un rapport pour dresser un état des lieux juste et précis du chemin accompli en France sur la mémoire de la colonisation et de la guerre d'Algérie. Analyse et commentaire de cette nouvelle crise diplomatique dans cet épisode du Monde devant soi. Pour approfondir, écoutez notre podcast 52-62, mon enfance en Algérie dans lequel la journaliste Nina Pareja recueille les souvenirs de son père, Français né en Algérie. Le Monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, et Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Réalisation et montage: Aurélie RodriguesLa rencontre du président Emmanuel Macron et d

Appels sur l'actualité
Appels sur l'actualité - [2] Émission Spéciale: Sommet Afrique France : «écouter la parole de la jeunesse»

Appels sur l'actualité

Play Episode Listen Later Oct 8, 2021 20:00


Pour la 1ère fois depuis 1973, le Sommet Afrique-France se tiendra sans chefs d'État africain. Le président Emmanuel Macron a préféré inviter des jeunes venus d'Afrique et de la diaspora : intellectuels, entrepreneurs, créateurs, artistes, militants de la société civile. «Les sujets qui fâchent seront sur la table», assure l'Élysée.  Que vous inspire le format inédit de ce Sommet ? Quel bilan dressez-vous de la politique du président Macron à destination des pays africains ? A-t-il réussi à «réinventer» la relation entre la France et l'Afrique comme il s'y était engagé dans son discours de Ouagadougou ? Vos réactions nous intéressent. Invités :   - Prof Siba N'Zatioula Grovogui, professeur de Relations internationales à Cornell University - Arthur Banga, universitaire, historien et chercheur ivoirien. Personnalité invitée à débattre pendant le sommet avec Emmanuel Macron - Francis Akindes, sociologue, professeur de sociologie à l'Université de Bouaké.    * Par téléphone : de France : 09 693 693 70 de l'étranger : 33 9 693 693 70 * Par WhatsApp : +33 6 89 28 53 64 N'OUBLIEZ PAS DE NOUS COMMUNIQUER VOTRE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE (avec l'indicatif pays). Pour nous suivre : * Facebook : Rfi appels sur l'actualité * Twitter : @AppelsActu

Appels sur l'actualité
Appels sur l'actualité - [1] Émission Spéciale: Sommet Afrique France : «écouter la parole de la jeunesse»

Appels sur l'actualité

Play Episode Listen Later Oct 8, 2021 19:19


Pour la 1ère fois depuis 1973, le Sommet Afrique-France se tiendra sans chefs d'État africain. Le président Emmanuel Macron a préféré inviter des jeunes venus d'Afrique et de la diaspora : intellectuels, entrepreneurs, créateurs, artistes, militants de la société civile. «Les sujets qui fâchent seront sur la table», assure l'Élysée.  Que vous inspire le format inédit de ce Sommet ? Quel bilan dressez-vous de la politique du président Macron à destination des pays africains ? A-t-il réussi à «réinventer» la relation entre la France et l'Afrique comme il s'y était engagé dans son discours de Ouagadougou ? Vos réactions nous intéressent. Invités :   - Prof Siba N'Zatioula Grovogui, professeur de Relations internationales à Cornell University - Arthur Banga, universitaire, historien et chercheur ivoirien. Personnalité invitée à débattre pendant le sommet avec Emmanuel Macron - Francis Akindes, sociologue, professeur de Sociologie à l'Université de Bouaké.    * Par téléphone : de France : 09 693 693 70 de l'étranger : 33 9 693 693 70 * Par WhatsApp : +33 6 89 28 53 64 N'OUBLIEZ PAS DE NOUS COMMUNIQUER VOTRE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE (avec l'indicatif pays). Pour nous suivre : * Facebook : Rfi appels sur l'actualité * Twitter : @AppelsActu

The Greek Current
Greece's parliament ratifies historic defense deal with France

The Greek Current

Play Episode Listen Later Oct 7, 2021 18:08


On Thursday Greece's lawmakers ratified a historic defense deal with France that includes a mutual assistance clause in case of an armed attack against either, the first such deal between two NATO members. The agreement was announced in Paris last week by Prime Minister Kyriakos Mitsotakis and French President Emmanuel Macron, with Greece also announcing plans to buy three French frigates. Prime Minister Mitsotakis hailed the agreement as the cornerstone of an independent European defence policy, John Psaropoulos joins The Greek Current to discuss today's important vote in Greece's Parliament, place this deal within the context of Greek-Turkish relations, and look at what this agreement will mean for Greek-French relations in the future. John Psaropoulos is an independent journalist based in Athens and Al Jazeera's southeast Europe correspondent.Read John Psaropoulos's latest piece for Al Jazeera: Greece ratifies landmark intra-NATO defence pact with FranceYou can read the articles we discuss on our podcast here: Greek lawmakers ratify major defense pact with FranceEU countries look to Brussels for help with ‘unprecedented' energy crisisGreece proposes EU-wide mechanism on rising energy costsGreece denies report it is carrying out migrant pushbacksEU executive demands probe into alleged migrant pushbacks in Greece, Croatia

C dans l'air
SONDAGES : LA BULLE ZEMMOUR ? – 07/10/21

C dans l'air

Play Episode Listen Later Oct 7, 2021 64:00


SONDAGES : LA BULLE ZEMMOUR ? – 07/10/21 Invités ROLAND CAYROL – Politologue Directeur du Centre d'études et d'analyse (CETAN) Directeur conseil de « Régions magazine » RAPHAËLLE BACQUÉ Grand reporter - « Le Monde » GÉRALDINE WOESSNER Journaliste – « Le Point » JEAN-DANIEL LÉVY Directeur délégué - Institut Harris Interactive Omniprésent depuis la rentrée, alors qu'il n'est pas encore officiellement candidat à l'élection présidentielle, Éric Zemmour voit sa cote continuer de grimper dans les sondages. La dernière enquête Harris Interactive pour le magazine Challenges, publiée mercredi, le place même pour la première fois en position de se qualifier au second tour de l'élection présidentielle face à Emmanuel Macron (24 %). D'après cette étude, le polémiste d'extrême droite serait ainsi susceptible d'obtenir 17 % des voix au premier tour, devançant Marine Le Pen (15 %) dans l'hypothèse d'une candidature, à droite, de Xavier Bertrand (13 %). Ce scénario prévaudrait d'ailleurs quel que soit le candidat de la droite. Ce sondage est toutefois à prendre avec prudence car le même jour, dans une autre étude Elabe pour BFMTV, l'ancien chroniqueur de CNews, condamné pour provocation à la haine raciale, récolterait cette fois entre 13 et 14 % des intentions de vote au premier tour. Il serait donc derrière Emmanuel Macron (25%) et Marine Le Pen qui se situerait désormais entre 16 et 18 %. Il ferait en revanche jeu égal avec Xavier Bertrand (13 %) et devancerait nettement Valérie Pécresse (8 %) et Michel Barnier (5 %). Alors comment expliquer de telles différences dans les résultats ? Que valent ces sondages à six mois de l'élection présidentielle ? Les sondeurs rappellent qu'une enquête d'opinion n'est pas une projection mais une photographie à un moment précis. Elle ne dit donc rien de l'issue du premier tour, la campagne avant le premier tour étant encore très longue. Lors des précédentes élections présidentielles, les sondages publiés six mois avant le scrutin ont d'ailleurs donné systématiquement des estimations complètement différentes du résultat des urnes au soir du premier et du second tour. De plus, le faible écart entre Marine Le Pen et Éric Zemmour est contenu dans la marge d'erreur qui est comprise entre 2,5 et 3 points. Ces sondages seraient donc avant tout un instantané, qui permet de voir les grandes tendances et lesdynamiques au fil des semaines. Mais comment les interpréter ? L'éventuelle candidature d'Eric Zemmour est-elle une bulle sondagière ou faut-il y voir un vrai phénomène politique ? D'où viennent ses potentiels électeurs ? Enfin que se passe-t-il à gauche ? Une semaine après son élection lors de la primaire écologique, Yannick Jadot est face au défi de rassembler au-delà des Verts. Lui qui s'était rangé derrière le socialiste Benoît Hamon en 2017 peut-il inverser le scénario en 2022 ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Alexandre Langeard PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Langsam gesprochene Nachrichten | Deutsch lernen | Deutsche Welle
06.10.2021 – Langsam gesprochene Nachrichten

Langsam gesprochene Nachrichten | Deutsch lernen | Deutsche Welle

Play Episode Listen Later Oct 6, 2021 8:12


Trainiere dein Hörverstehen mit den Nachrichten der Deutschen Welle von Mittwoch – als Text und als verständlich gesprochene Audio-Datei.EU sucht neue Rolle im Verhältnis zu den USA Nach den jüngsten Alleingängen der Amerikaner muss sich die Europäische Union neu positionieren. Die EU-Staats- und Regierungschefs diskutieren in Slowenien über eine größere Eigenständigkeit auf internationaler Ebene. Im Schloss Brdo sagte EU-Ratspräsident Charles Michel, die Europäer müssten überlegen, wie sie im Rahmen bestehender Partnerschaften autonomer agieren könnten. Der französische Präsident Emmanuel Macron forderte ein stärkeres Europa auf technologischer, industrieller, finanzieller, aber auch auf militärischer Ebene. Stärkere Regulierung der Energiepreise in der EU gefordert In der EU mehren sich die Forderungen nach einer stärkeren Regulierung der Strom- und Gaspreise. Frankreich, Spanien, Tschechien, Griechenland und Rumänien verlangten ein "gemeinsames Vorgehen" in Europa. Die Wirtschafts- und Finanzminister der Eurozone beraten seit Montag in Luxemburg unter anderem über die Preiserhöhungen, die Verbraucher und Industrie in einigen Ländern stark treffen. Im September hatte sich Energie in den Euro-Ländern laut der Statistikbehörde Eurostat im Durchschnitt um 17,4 Prozent verteuert. Die Verbraucherpreise stiegen insgesamt nur um 3,4 Prozent. Facebook weist Vorwürfe von Whistleblowerin zurück Facebook-Chef Mark Zuckerberg hat die Vorwürfe der Whistleblowerin Frances Haugen zurückgewiesen, der Konzern schade Kindern und heize die gesellschaftliche Spaltung an. Die Behauptung, das Unternehmen stelle den Profit über das Wohlergehen der User, sei "einfach nicht wahr", erklärte Zuckerberg. Als Beispiel nannte er die vor Jahren getroffene Entscheidung, mehr Beiträge von Freunden und Familienmitgliedern statt viraler Videos zu zeigen. Haugen, eine Ex-Facebook-Managerin, hatte im US-Senat erklärt, das Verhalten des Netzwerks habe verheerende Folgen für Menschen, Demokratie und Gesellschaft. USA veröffentlichen wieder Zahl der Atomsprengköpfe Die USA haben erstmals seit vier Jahren wieder die Zahl ihrer Atomsprengköpfe bekannt gegeben. Nach Angaben des Außenministeriums verfügte die Regierung am 30. September vergangenen Jahres über einen Bestand von 3750 Stück - 72 weniger als Ende September 2017. Zum Höhepunkt des Kalten Krieges im Jahr 1967 besaßen die USA noch mehr als 30.000 Atomsprengköpfe. Der ehemalige US-Präsident Donald Trump hatte die Zahl zum Militärgeheimnis erklärt. Die Regierung des amtierenden Präsidenten Joe Biden setzt dagegen auf Transparenz, auch um Abrüstungsgespräche mit Russland zu erleichtern. Libyen verschiebt Parlamentswahl auf nächstes Jahr Die für Dezember geplante Parlamentswahl in Libyen ist verschoben worden. Der Urnengang werde im Januar stattfinden, sagte Parlamentssprecher Abdallah Blihek vor Journalisten in Tobruk. Die Präsidentschaftswahl soll allerdings wie geplant am 24. Dezember erfolgen. Die Wahlen sind aus Sicht der internationalen Gemeinschaft ein entscheidender Schritt zur dauerhaften Beendigung des Bürgerkriegs in Libyen. Das im ostlibyschen Tobruk ansässige Parlament und der Hohe Staatsrat in Tripolis, dessen Funktion jener eines Senats entspricht, streiten seit Wochen über die Rahmenbedingungen der Wahlen. Hunderte zeigen sich mit jüdischem Musiker Ofarim solidarisch Nach einem Antisemitismus-Vorfall haben sich Hunderte Menschen vor dem "Westin Hotel" in Leipzig versammelt, um Solidarität mit dem Musiker Gil Ofarim und dem Judentum allgemein zu zeigen. Aufgerufen hatte dazu das Bündnis "Leipzig nimmt Platz". Der Sänger war am Montag nach eigenen Angaben Opfer eines antisemitischen Vorfalls in dem Hotel in der sächsischen Stadt geworden. In einem auf Instagram veröffentlichten Video sagte Ofarim, ein Mitarbeiter des "Westin Leipzig" habe ihn am Empfang aufgefordert, seine Kette mit dem Davidstern einzupacken. Dann dürfe er einchecken. Ursache der Ölpest vor Kalifornien wohl gefunden Der Anker eines Schiffes hat vermutlich eine Ölpipeline auf dem Meeresboden vor der kalifornischen Küste erfasst, mitgeschleift und aufgerissen. Die Leitung sei verbogen und weise einen mehr als 30 Zentimeter langen Riss auf, teilte die US-Küstenwache mit. Nach ihren Angaben wurde ein 1,2 Kilometer langes Rohrstück der Pipeline seitlich verschoben. Der Ölfilm auf der Meeresoberfläche war am Freitag entdeckt worden. Durch das Leck sind laut Schätzungen bislang mehr als 570.000 Liter schweres Rohöl in den Pazifik ausgelaufen. Am stärksten betroffen ist die US-Küstenstadt Huntington Beach.

Rational Security
The "Are We Cheugy?" Edition

Rational Security

Play Episode Listen Later Sep 29, 2021 59:26


This week, Alan, Quinta, and Scott were joined by special guest (and our first-ever undisputed Generation Z guest) Lawfare managing editor Jacob Schulz! They discussed:From the Department of the End of the Republic: Should a recently revealed plan to manipulate the counting of the 2020 electoral votes in President Trump's favor have us worried about 2024?A Prisoner Dilemma: What should we make of China's use of hostage diplomacy to secure the release of Huawei executive Meng Wanzhou? And,Hitting “Unfriend”: Is a federal court correct that Facebook has an obligation to share information on atrocities with international tribunals?For object lessons, Quinta endorsed "The Other Two" for some wholesome entertainment; Alan sang the praises of the newest pasta shape on the block; Scott dismissed Alan's pasta shape as a thing of nightmares, while endorsing the Tuscan classic "priest-strangler" (and saying hello to some RatSec listeners in the family); and Jacob brought our attention to the trend of French presidents being abused by their constituents, exemplified most recently by the (unsuccessful) egging of French President Emmanuel Macron. Be sure to visit our show page at www.lawfareblog.com and to follow us on Twitter at @RatlSecurity. And Rational Security listeners can now get a committed ad-free feed by becoming a Lawfare material supporter at www.patreon.com/lawfare! See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.