Podcasts about quelque

  • 839PODCASTS
  • 1,557EPISODES
  • 25mAVG DURATION
  • 1DAILY NEW EPISODE
  • Jan 20, 2023LATEST

POPULARITY

20152016201720182019202020212022

Categories



Best podcasts about quelque

Show all podcasts related to quelque

Latest podcast episodes about quelque

À propos
Soutien à Olivier Vandecasteele, crise au Sporting d'Anderlecht... - "À propos", le podcast du Soir

À propos

Play Episode Listen Later Jan 20, 2023 23:31


"À propos", c'est le podcast quotidien du Soir pour s'informer, décrypter et s'inspirer.Une opération spéciale ce matin. Plusieurs quotidiens francophones marquent leur soutien à Olivier Vandecasteele, toujours emprisonné en Iran. Une publication conjointe et exceptionnelle. Comment cette initiative est-elle née? Pourquoi c'est important d'exprimer sa solidarité? Louise Canu a posé ces questions à notre rédacteur en chef Christophe Berti. En football, rien ne va plus au Sporting d'Anderlecht. Les Bruxellois ont été battus cette semaine par Zulte Waregem. Une défaite de plus dans une saison qui s'annonce comme historique....dans le mauvais sens du terme. Anderlecht est 13ème, plus proche de la relégation que d'une place européenne. Les supporters en veulent à la direction. Les joueurs paraissent perdus. Que s'est-il passé au sein du club le plus titré du royaume ? Pour le comprendre on est allé voir Christophe Berti. Avant d'être rédacteur en chef, il a été journaliste sportif et il a suivi le club bruxellois.  Ce sont les braquages les plus sanglants de l'histoire de notre pays. Les tueries du Brabant. L'affaire remonte au début des années 80 et ne cesse depuis de passionner. Livres, films, documentaires et même un album. Il ne manquait qu'une chose: une série TV. C'est chose faite, ça s'appelle 1985,  c'est une coproduction VRT-RTBF, La série nous plonge dans une ambiance eighties sublimée par plusieurs jeunes talents. Quelque part entre fiction et documentaire, revivez un des moments les plus marquants de notre pays. Les deux premiers épisodes sont diffusés ce dimanche sur la RTBF. On en parle avec Cédric Petit, journaliste média  "À propos", c'est notre sélection de l'actualité, du lundi au vendredi dès 7 heures sur Le Soir et votre plateforme de podcasts préférée. Retrouvez tous les podcasts du journal «Le Soir» sur https://podcasts.lesoir.bePrésentation : Pierre Fagnart, Sandrine Puissant

Manu dans le 6/9 : Le best-of
Valou répond à tout du mardi 10 janvier : pourquoi a t'on mal à la tête lorsqu'on avale quelque chose de froid ?

Manu dans le 6/9 : Le best-of

Play Episode Listen Later Jan 10, 2023 4:40


Tous les jours à 09H10, Valou répond aux questions que personne ne se pose et que vous lui posez !

Ça va Beaucoup Mieux
Pour vivre plus longtemps, dépêchez-vous !

Ça va Beaucoup Mieux

Play Episode Listen Later Jan 9, 2023 3:13


Quelque chose de simple et de rapide permettrait de vivre plus longtemps. Selon une nouvelle étude, il suffirait de quelques minutes d'efforts intenses par jour pour augmenter son espérance de vie.

Podcasts de TopChrétien
La Pensée Du Jour - SELAH - Vous avez quelque chose à offrir, c'est sûr !

Podcasts de TopChrétien

Play Episode Listen Later Jan 7, 2023 7:23


“À chacun de nous la grâce a été donnée à la mesure du don de Christ.” Éphésiens 4.7Croire, prier, aimer, donner : parmi ces quatre verbes, savez-vous lequel est le plus présent dans la Bible ? Je n'ai pas vérifié, mais si j'en crois les chiffres qui m'ont été communiqués, "donner" est très loin devant, huit fois plus que "croire" qui arrive en dernier ! "Aimer" est en deuxième position, et "prier" en troisième.

Le van Beethoven
Maria João Pires, l'élégance et l'urgence du sentiment

Le van Beethoven

Play Episode Listen Later Jan 5, 2023 59:00


durée : 00:59:00 - Maria Joao Pires, l'élégance et l'urgence du sentiment - par : Aurélie Moreau - Pour la pianiste Maria João Pires, « la musique devrait être exceptionnelle : une folle équipée, une quête perpétuelle. Quelque chose d'aussi incroyable que la mission d'un explorateur qui se lance dans une contrée inconnue… Un exploit, en somme ».

Les Grandes Gueules
Retraite à 64 au lieu de 65 ans, ça change quelque chose ? - 04/01

Les Grandes Gueules

Play Episode Listen Later Jan 4, 2023 30:29


Avec : Etienne Liebig, éducateur. Joëlle Dago-Serry, coach de vie. Et Stéphane Manigold, restaurateur. - Alain Marschall et Olivier Truchot présentent un show de 3 heures avec leurs invités, où actualité rime avec liberté de ton, sur RMC la radio d'opinion. Dans les Grandes Gueules, les esprits s'ouvrent et les points de vue s'élargissent. 3h de talk, de débats de fond engagés où la liberté d'expression est reine et où l'on en ressort grandi ! Cette année, une nouvelle séquence viendra mettre les auditeurs au cœur de cette émission puisque ce sont eux qui choisiront le débat du jour ! Et pour cette 18ème saison, Alain Marschall et Olivier Truchot, accompagnés des GG issues de la société civile feront la part belle à l'information et au divertissement. En simultané sur RMC Story.

Campus Grenoble
Quézaco #10: Noam Keraval

Campus Grenoble

Play Episode Listen Later Jan 3, 2023


Noam Keraval, notre invité de ce mois de décembre, et Justine Bigot se sont rencontrés au lycée. Pendant le confinement, pour rompre avec l'ennui du « distantiel », ils promettent de s'écrire tous les jours. Quelque six cents pages plus tard, nos... Continue Reading →

Les chemins de la philosophie
Pourquoi les philosophes aiment-ils la radicalité ? 1/4 : Faut-il douter radicalement pour connaître quelque chose ?

Les chemins de la philosophie

Play Episode Listen Later Jan 2, 2023 58:35


durée : 00:58:35 - Avec philosophie - par : Géraldine Muhlmann - Deux siècles et demi après le philosophe français René Descartes, le phénoménologue allemand Edmund Husserl a mis en œuvre à son tour un doute radical, susceptible de fonder nos connaissances. En quoi consiste le doute radical pour les philosophes ?

Revue de presse française
À la Une: l'année passée, et celle à venir…

Revue de presse française

Play Episode Listen Later Jan 1, 2023 5:06


2022 résumée en photos dans l'édition du week-end d'Aujourd'hui en France. Une photo par mois, et quelques grandes dates. Le mois de janvier par exemple, et l'arrivée du variant Omicron, moins virulent, mais plus contagieux. Deux ans après les premiers cas, l'Europe apprend à vivre avec le Covid résume le magazine. En février, sans surprise, une date : le 26, début de l'offensive russe en Ukraine et une photo : celle d'un immeuble d'habitation de la capitale éventré par un missile. Une guerre aux portes de l'Europe partie pour durer constate Aujourd'hui en France week-end. Et parmi les autres moments à retenir en 2022 pour le magazine : le mois d'avril, la présidentielle et la réélection d'Emmanuel Macron, le mois de juin, et le jubilé d'Elisabeth II ou encore le mois d'août, marqué par les feux de forêt. Quelque 30.000 hectares partis en fumée rien qu'en Gironde rappelle Aujourd'hui en France. Et après 2022 ? Que peut-il se passer en 2023 ? Des bonnes nouvelles à en croire le Figaro magazine qui dresse en un mot le bilan de 2022 : morose entre la guerre en Ukraine, la crise de l'énergie, le retour de l'inflation et les épidémies de Covid à répétition. L'hebdomadaire l'assure : 2023 se présente sous de meilleures augures : et Le Figaro nous donne 50 raisons de se réjouir par avance…. Je vous donne les plus emblématiques : le taux du livret A va augmenter…passant à 3% son meilleur niveau depuis 2008. Une « remontada », affirme Le Figaro, conséquence de l'inflation. L'inflation, la hausse des prix qui pousse à réévaluer les tranches de l'impôt sur le revenu. Son barème va donc être revalorisé de 5.4%. Mais ces bonnes nouvelles, ce ne sont pas que des chiffres : c'est aussi le retour vers la souveraineté pharmaceutique : en février, une usine de paracétamol sera inaugurée à Roussillon dans l'Isère nous apprend Le Figaro. Autre raison de se réjouir pour les amateurs d'aventures…et d'archéologie…le retour d'Indiana Jones au cinéma. Et il faudra en profiter, c'est l'ultime volet de la saga créée par Steven Spielberg. Et puis parfois, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Le Figaro liste donc une série de bonnes nouvelles... enfin, pour un magazine qui politiquement penche à droite bien sûr... comme le départ de Jack Lang de l'Institut du monde arabe ou la possible mise sous tutelle de la ville de Paris. La capitale, dirigée par la socialiste Anne Hidalgo, croule sous les dettes. Et puis, pourvu que cela ne nous porte pas malheur, la dernière bonne nouvelle de 2023 listée par l'hebdomadaire : la France championne du monde de rugby l'an prochain. Alors que tout reste à faire, Le Figaro refait le match d'une possible folle soirée, celle de la finale, le 28 octobre prochain. Match remporté par les Bleus bien sûr. On croise les doigts. Fin d'année oblige, le classement des personnalités préférées des Français dans le JDD Et c'est un top 50, quoi de plus normal d'y retrouver un chanteur en 1ère position… et c'est qui ? Et oui, l'indétrônable Goldman s'exclame même Le JDD. Cela fait huit ans que le musicien trust la 1ère place. Juste derrière lui, quelqu'un qui pourrait s'installer durablement en tête du classement : Thomas Pesquet. Pour l'hebdomadaire, il renoue avec la tradition des scientifiques aventuriers comme Alain Bombard et Haroun Tazieff. (Aujourd'hui en France week-end publie des photos incroyables prises par Thomas Pesquet depuis la Station spatiale internationale) Deux hommes en pole position, et la première femme, Florence Foresti, est à la 20ème place. C'est justement la leçon principale à tirer de ce millésime 2022 selon Le JDD : la sous-représentation de la gente féminine. Je vous donne quand même la fin de la composition du podium derrière Jean Jacques Goldmann et Thomas Pesquet : Omar Sy, beau joueur confie que lui aussi, il aurait voté Goldmann. Et puis au pied du podium, et pour le gagnant qu'il est, ça ne doit pas plaire : Kilian Mbappé. Autre enquête menée par Le Journal du Dimanche, sur l'année 2022, l'année des crises pour les Français souligne l'hebdomadaire. Si pour 72% des personnes interrogées, la guerre en Ukraine reste le fait marquant de cette année, 34% estiment que ce sont plutôt les catastrophes climatiques de l'été. Enfin en 5ème place des événements les plus significatifs de l'année écoulée : la mort d'Elisabeth II puisque 22% des sondés estiment que c'est l'un des faits majeurs de 2022. Et puis une enquête a retenu votre attention cette semaine François? Une histoire assez folle racontée par M, Le magazine du Monde. Celle de l'enquête de police ouverte après la mort de l'Ours Cachou dans les Pyrénées espagnoles en 2020. La police pistait des tueurs d'ours, elle va mettre jour un véritable trafic de cocaïne. L'affaire démarre le 9 avril 2020, date à laquelle Cachou, un ours de 5 ans est retrouvé mort au fond un ravin des Pyrénées catalanes. L'enquête va mettre les enquêteurs sur les traces d'un empoisonnement à l'antigel, pratique répandue dans la région, ou l'ours n'est pas vraiment apprécié, c'est peu dire, des éleveurs de la région. Toute la brigade des Pyrénées catalanes est mobilisée. Et un groupe watts ap anti-ours est mis au jour. Surprise : parmi ses membres : deux agents forestiers, censés protéger le plantigrade. Et en plaçant les suspects sur écoute, les policiers vont découvrir des messages donnant des rendez-vous assez mystérieux. S'ajoutent à cela les allées et venues suspectes d'un citoyen colombien. Pour la Police, ça sent le trafic de cocaïne. Bingo, une perquisition concluante est menée dans un appartement qui sert de point de vente. 2 kilos de pate de coca sont aussi retrouvés dans une autre crèche. Un inspecteur confie à l'hebdomadaire « c'était comme le cadeau d'adieu de l'ours ». Deux enquêtes donc, une bouclée sur le trafic de drogue dans la région. Quant à Cachou, on ne sait toujours pas qui a tué le plantigrade… L'ours, les chasseurs et la cocaïne, enquête à lire dans M, Le magazine du Monde.

Buddha-Blog - Le bouddhisme au quotidien - Le podcast bouddhiste - des bouddhistes Chan (Zen)
254-Le brigand Aṅgulimāla - l'histoire des 99 doigts coupés- Podcast du blog de Buddha

Buddha-Blog - Le bouddhisme au quotidien - Le podcast bouddhiste - des bouddhistes Chan (Zen)

Play Episode Listen Later Dec 30, 2022 6:11


Le brigand Aṅgulimāla - l'histoire des 99 doigts coupés Aṅgulimāla était un meurtrier à l'époque du Bouddha historique. Élève au collège, il était issu d'une famille prestigieuse. Les légendes racontent qu'il était exceptionnellement beau. La femme de son professeur lui était également plus attachée qu'aux autres élèves, mais il refusait tout contact supplémentaire. Ainsi, la femme de race aurait été furieuse de ce rejet. Elle a raconté à son mari, l'enseignant, qu'Aṅgulimāla avait tenté de la violer, mais qu'elle avait pu l'empêcher de justesse. Son mari est devenu jaloux et a commencé à donner de faux conseils à l'élève. Ainsi, il devait aspirer à "l'illumination" et, à cette fin, couper un doigt à 100 personnes, puis il entrerait au "nirvana". Le jeune homme, sans doute très beau, mais un peu simple d'esprit, se mit en route pour accomplir la tâche confiée par le professeur. Lorsqu'il constata que personne ne voulait "donner" un doigt pour l'"illumination" personnelle d'Aṅgulimāla, il se mit à tuer les gens, à leur couper le doigt convoité, puis à l'"enfiler" sur un collier. C'est ainsi qu'il a obtenu son nom, Aṅgulimāla, qui se traduit à peu près par "collier de doigts". Le puissant tueur en série avait déjà enfilé 99 doigts sur le collier lorsqu'il a rencontré le Bouddha historique. Celui-ci devait ajouter le centième doigt à la collection, afin qu'il puisse enfin connaître "l'illumination". Bouddha n'était pas particulièrement vigoureux, imprégné de méditation et d'ascétisme, une simple victime. C'est ce que pensait le tueur ! Bien que le brigand ait couru derrière Bouddha avec rapidité et force, il n'a pas réussi à atteindre le saint homme au rythme lent. Épuisé et plein de frustration, Aṅgulimāla cria au Bouddha de s'arrêter. Bouddha se retourna sans émotion apparente et dit à Aṅgulimāla qu'il était pourtant debout depuis longtemps et qu'il était temps pour Aṅgulimāla de s'arrêter lui aussi, d'arrêter de tuer, de ne plus blesser les autres à cause de son ego. Quelque chose dans la personne de Bouddha et dans ses paroles a dû toucher profondément Aṅgulimāla, il a jeté ses armes et a suivi Bouddha dans un monastère où il est devenu moine, "l'illumination" l'a frappé comme un éclair. Le roi voulut arrêter Aṅgulimāla et trouva ce dernier dans un temple en compagnie de Bouddha. Il présenta ses respects à Bouddha et lui demanda son avis. Celui-ci répondit au roi : ce que tu n'as pas réussi à faire avec des armes, il était facile de le faire avec des mots justes ! Impressionné, le roi poursuivit son chemin avec son armée, laissant Aṅgulimāla à la bienveillance de Bouddha. LA LEÇON DE L'HISTOIRE ? Même les circonstances extrêmes peuvent être surmontées, les gens peuvent changer, on peut grandir en suivant le bon exemple. Hier n'est pas aujourd'hui, nous ne savons pas ce que sera demain. Le pouvoir réside dans le moment présent, les personnes que nous rencontrons, les circonstances qui nous influencent, notre karma aussi nous réserve de nombreuses surprises. Avez-vous déjà rencontré le Bouddha ? L'HISTOIRE ENSEIGNE AUX HOMMES QUE L'HISTOIRE N'ENSEIGNE RIEN AUX HOMMES - MAHATMA GANDHI - AVOCAT INDIEN - 1869 À 1948 Copyright : https://shaolin-rainer.de (Veuillez également télécharger mon application „Shaolin-Rainer" depuis les magasins Apple et Android) Veuillez nous noter sur Apple, Google ou Spotify podcast pour nous aider à promouvoir l'émission. --- Send in a voice message: https://anchor.fm/buddha-blog-francais/message

SBS French - SBS en français
Coupe du monde de football 2022 : les parieurs français ont investi 615 millions d'euros

SBS French - SBS en français

Play Episode Listen Later Dec 25, 2022 2:03


Quelque 615 millions d'euros ont été misés en ligne en France pendant la Coupe du monde de football 2022, un montant plus élevé qu'attendu, selon l'Autorité nationale des jeux (ANJ). Cette somme dépasse les 366 millions d'euros misés au total pour la précédente compétition de 2018.

Code source
[2/2] Johnny Hallyday, 5 ans déjà : de « Tennessee » aux obsèques nationales à la Madeleine

Code source

Play Episode Listen Later Dec 22, 2022 21:26


Johnny Hallyday s'est éteint il y a cinq ans, à l'âge de 74 ans, le 5 décembre 2017, dans sa maison de Marnes-la-Coquette, dans les Hauts-de-Seine. En succombant à un cancer du poumon, le rockeur laisse derrière lui une œuvre monumentale, et des centaines de milliers de fans dans le chagrin. Une grande exposition hommage se tient à Bruxelles ces jours-ci, jusqu'au 23 juin 2023 au Palais des expositions, avant de s'installer à Paris en janvier 2024. À cette occasion, Code source retrace la vie de Johnny Hallyday en deux épisodes.Ce seconde partie retrace la carrière du chanteur à partir des années 80, où son album «Quelque chose de Tennessee» (1985) achève de le consacrer. Côté cœur, la rockstar tombe amoureux de Laeticia Boudou, de 31 ans sa cadette, avec qui il se marie en 1996 et adopte deux filles, Jade et Joy. Si la fin de sa carrière est jalonnée de hauts et de bas, ses concerts mythiques au Parc des Princes en 1993, au Stade de France en 1998, ou lors de la tournée «Vieilles Canailles» en 2017, confirment son statut de bête de scène malgré les soucis de santé qui apparaissent. Le 9 décembre 2017, ses obsèques nationales rassemblent plus d'un million de personnes, venues dire un dernier au revoir au monument du rock français. Cet épisode est raconté par Emmanuel Marolle, chef du service culture du Parisien.Ecoutez Code source sur toutes les plateformes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Clara Garnier-Amouroux, Thibault Lambert, Emma Jacob et Raphaël Pueyo - Réalisation et mixage : Pierre Chaffanjon - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : INA. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

10 minutes avec Jésus
A quelque chose le malheur est bon (23-12-2022)

10 minutes avec Jésus

Play Episode Listen Later Dec 22, 2022 10:03


* Mets-toi en présence de Dieu, pour essayer de Lui parler. * Tu disposes de 10 minutes, pas plus : va jusqu'au bout, même si tu te distrais. * Persévère. Prends ton temps et laisse l'Esprit Saint agir 'à petit feu'. Un passage de l'Évangile, une idée, une anecdote, un prêtre qui s'adresse à toi et au Seigneur, et t'invite à entrer dans l'intimité de Dieu. Choisis le meilleur moment, imagine que tu es avec Lui, et appuie sur play pour commencer. Toutes les infos sur notre site : www.10minutesavecjesus.org Contact : 10minavecjesus@gmail.com XM

Les chemins de la philosophie
Pourquoi faut-il habiter quelque part ?

Les chemins de la philosophie

Play Episode Listen Later Dec 19, 2022 3:15


durée : 00:03:15 - Le Pourquoi du comment : philo - par : Frédéric Worms - cv

Le journal RTL
Les infos de 6h - France-Argentine : comment les agences de voyage gèrent l'afflux de supporters

Le journal RTL

Play Episode Listen Later Dec 17, 2022 9:57


Quelque 6000 supporters assisteront à la finale de la Coupe du monde 2022 au Qatar ce dimanche. En amont de cette rencontre exceptionnelle France-Argentine, 3000 places supplémentaires ont été vendues par la FFF. Les agences de voyage avaient toutefois anticipé.

Les chemins de la philosophie
La philosophie a-t-elle encore quelque chose à dire du bonheur ?

Les chemins de la philosophie

Play Episode Listen Later Dec 16, 2022 58:29


durée : 00:58:29 - Avec philosophie - par : Géraldine Muhlmann - Le bonheur est un idéal de l'imagination : tout le monde en rêve, mais personne ne sait le définir. André Comte-Sponville décide de le définir par la négative : le bonheur est le contraire du malheur, et il coïncide avec la période où la joie paraît immédiatement possible. - invités : André Comte-Sponville Philosophe

Invité Afrique
Le Maroc au Mondial 2022: «On a vu quelque chose de magnifique, ça, c'est très bien pour l'image du pays» (Jamal Amiar, journaliste marocain)

Invité Afrique

Play Episode Listen Later Dec 15, 2022 5:09


A Doha au Qatar, la folle aventure des Lions de l'Atlas s'est donc achevée hier soir en demi-finale de la Coupe du monde. Les hommes de Walid Regragui ont chuté face à la France. Une défaite 2 à 0. Malgré cela, le Maroc a réalisé un parcours exceptionnel. Il est le premier pays du continent à atteindre ce stade de la compétition. Pour y parvenir, il a battu tour à tour la Belgique, l'Espagne et le Portugal. Des succès qui ont été célébrés à travers le monde arabe et sur le continent africain. Pour analyser cette performance historique et ses possibles retombées, Jamal Amiar, auteur et journaliste marocain, est notre invité. RFI : Quel est le sentiment qui vous anime après cette défaite du Maroc en demi-finale. C‘est de la déception, de la désillusion ? Jamal Amiar : Non, de la désillusion peut-être pas. Certainement de la déception, parce que l'équipe du Maroc n'a pas démérité hier soir. Elle a fait un très bon parcours. Elle s'est retrouvée dans cette demi-finale, c'est quand même le dernier carré face à une équipe de France efficace, expérimentée. C'est un résultat quand même cruel pour les Lions de l'Atlas. Ils ont dominé, ils ont eu des occasions, mais ça n'est pas passé. Ils ont eu des occasions, certes. Dominé ? Je ne sais pas, parce que je crois qu'en première mi-temps après le premier but français, les Lions de l'Atlas ne sont pas passés très loin de la catastrophe, parce qu'il y a eu deux ou trois occasions françaises très bonnes. Les Marocains ont beaucoup mieux joué en deuxième mi-temps, c'est sûr. Mais on ne va pas refaire le film, l'équipe du Maroc est mal rentrée dans le match et après, ça a été un peu compliqué. Ils n'ont pas été aussi percutants que contre le Portugal, l'Espagne ou la Belgique. ► A lire aussi : Maroc, la fin d'un rêve après un match à l'envers Malgré cette défaite, le Maroc aura réalisé un parcours incroyable qui restera dans l'histoire du football. Ce parcours exceptionnel des Lions de l'Atlas, ils le doivent notamment à un homme : Walid Regragui, leur sélectionneur. Il a pris les commandes de l'équipe fin août. Comment est-il parvenu en si peu de temps à construire un groupe aussi solide ? L'homme a certainement, avant même d'avoir des qualités sportives ou des qualités d'entraîneur, des qualités de meneur d'hommes et de leadership assez exceptionnelles. Et il est certain que, quand on prend en main une équipe un 31 août pour une Coupe de monde qui démarre à la mi-novembre, il faut du charisme, du caractère, la capacité à vraiment diriger une équipe, à lui donner confiance, à créer du liant entre plus de vingt-cinq éléments. Cela reste des choses à voir avec un peu plus de détails à analyser, mais il est certain que Walid Regragui a accompli un travail formidable en moins de quatre mois, vraiment formidable. On parle là de Walid Regragui. Mais il y a eu aussi tout le travail qui a été entrepris par la Fédération royale marocaine de football (FRMF) ces dix dernières années. C'est vrai. L'autre chose, au niveau des structures, c'est qu'il y a eu au Maroc la création d'une académie de football Mohammed VI, qui est située au nord de Rabat, il y a un peu plus de dix ans. Et cette académie est une véritable pépinière de footballeurs : elle est très bien faite avec une dizaine de terrains de foot, avec des hébergements haut de gamme, avec tout ce qu'il faut pour une école de foot. Et les professionnels du football sont assez unanimes maintenant à le déclarer et à dire que l'on commence à récolter les fruits. Après cette performance, est-ce que le Maroc ne devient pas un candidat très sérieux à l'organisation d'une nouvelle Coupe du monde sur le continent africain ? Oui, certainement. Le Maroc a toujours eu l‘ambition d'organiser une Coupe du monde. Cinq candidatures, le Maroc a déjà organisé des Coupes d'Afrique - il est encore candidat pour organiser la prochaine. Le Maroc avait le projet de présenter une candidature pour 2030 avec l'Espagne et le Portugal. Mais, pour 2030, je pense que le Maroc n'ira pas, parce que le Maroc soutiendra plutôt la candidature de l'Arabie saoudite. Mais le Maroc est candidat à ce genre d'événements. C'est vrai que c'est beaucoup de diplomatie, c'est beaucoup d'argent pour préparer, c'est beaucoup d'investissements. On verra, mais cela se fera. Pour l'instant, pas avant 2034, il faut être réaliste. Qu'est-ce que cette performance peut changer pour le Maroc ? Elle a déjà changé l'image du Maroc certainement dans les milieux sportifs internationaux. En Afrique et dans le monde arabe, on a vu quelque chose qui ne s'est jamais vu auparavant. C'est-à-dire qu'avant la qualification du Maroc pour les quarts et avant la qualification pour les demi-finales, on a vu le drapeau marocain brandi à Casablanca, à Dakar, à Tel Aviv, à Ramallah, à Bagdad, dans les camps de réfugiés en Syrie, au Yémen, dans les capitales et les grandes villes européennes où il y a de grandes communautés marocaines. Donc, on a vu quelque chose d'assez magnifique qui améliore l'image du Maroc, qui accroit un peu son soft power, son pouvoir immatériel, son influence. Et cela, c'est très bien pour l'image du pays, pour des choses comme le tourisme, pour le commerce aussi. Ce genre de performance sportive offre tout de suite un préjugé beaucoup plus favorable sur le pays que d'ordinaire. Et ça, c'est bien, c'est un acquis. Il y a eu récemment des fortes tensions entre Rabat et certaines capitales africaines. Ce parcours des Lions de l'Atlas peut faire évoluer l'image du Maroc et permettre d'apaiser ces tensions ? Le football, c'est un jeu et c'est du plaisir. Et la politique, c'est quelque chose d'extrêmement dur, cynique et brutal. Jusqu'où cette image sportive positive peut [aller]… Je pense que c'est du très court terme, mais pas du tout du moyen ou long terme. Parce que sur le moyen ou long terme, des intérêts d'État, la raison d'État, les grandes animosités au niveau des médias ou de l'information restent. Quel impact vraiment concret sur le fond des choses ? Cela reste encore à prouver.

Manu dans le 6/9 : Le best-of
Un français sur cinq du lundi 12 décembre : Un français sur cinq a déjà volé quelque chose enfant !

Manu dans le 6/9 : Le best-of

Play Episode Listen Later Dec 12, 2022 2:50


Manu donne un sondage concernant un français sur cinq et on le commente ensemble !

Little Talk in Slow French : Learn French through conversations
Crise climatique : Est-ce que les COP servent à quelque chose? + Test vocabulaire !

Little Talk in Slow French : Learn French through conversations

Play Episode Listen Later Dec 11, 2022 37:52


"Climate Crisis : Are the COP Useful? + Vocab Test !" Transcription : https://www.patreon.com/posts/crise-climatique-75626131 Instagram : https://www.instagram.com/nagisa_morimoto/

Entrez dans l'Histoire
L'INTÉGRALE - On a tous en nous quelque chose de Philippe Auguste

Entrez dans l'Histoire

Play Episode Listen Later Dec 9, 2022 43:18


En France, il y a un "avant" et "après" Philippe Auguste. Il est le premier que l'on appellera officiellement "roi de France". Il a hérité d'un domaine royal cerné d'ennemis, dont il a fait un puissant royaume au cœur de l'Europe. Il a tenu tête à des géants comme Richard Cœur de Lion, le pape Innocent III ou bien l'empereur germanique Othon IV. Il est le vainqueur de la célèbre bataille de Bouvines, l'une des plus grandes victoires militaires de notre Histoire. Il a participé à la troisième croisade. Il a façonné la ville de Paris, en la dotant notamment du Louvre, des Halles et de l'enceinte qui porte encore son nom. Vous l'aurez compris, Philippe Auguste, c'est le patron.

Anomia - le partenaire Business des avocats
"Nous sommes allés chez les clients, quelque chose qui était impensable”

Anomia - le partenaire Business des avocats

Play Episode Listen Later Dec 5, 2022 40:04


Anomia accueille Maître Bruno Richard au micro d'AdVocat.Aujourd'hui avocat associé au sein du cabinet DWF, Bruno prête serment en 1995 et signe le début d'une belle aventure.Élève peu motivé par les études et poussé par un père médecin il se dirige vers des études de médecine qui s'avèrent peu concluantes.Il rejoint par la suite la Fac de droit de Reims où il fait la rencontre de grands professeurs qui le fait tomber amoureux de la discipline.Inspiré par un de ses professeurs Guy de Carcassonne, le jeune étudiant qu'il était aspirait plus à être professeur agrégé de droit public plutôt qu'avocat.Cette aspiration ne devient finalement qu'un rêve qu'il finit par chasser de son esprit puisque Bruno enchaîne avec une licence de droit à Reims, une maîtrise puis un DEA à Paris 1.Attaché à ses racines et passionné par le droit public, considéré à cette période comme une discipline de niche, il prend le pari de continuer et développer cette discipline.Il décide de rejoindre Rambaud Martel, aujourd'hui Orrick, Herrington & Sutcliffe LLP, en tant que collaborateur puis associé de 1995 à 2010 où il se développe en même temps que le cabinet. Il nous partage le management du cabinet, de la stratégie de développement du cabinet.Maître Bruno Richard nous explique comment il réussit à attirer des grands acteurs du secteur public et travailler avec eux dans une période où c'était impensable d'entrer en contact avec eux.Maître Bruno Richard partage ses expériences et met en avant les complexes mais passionnants dossiers qu'il a pu prendre en charge en travaillant dans le droit public des affaires.Aujourd'hui associé chez DWF, il nous présente un cabinet internationalisé (Europe, Canada, Moyen-Orient, Arabie saoudite), coté en Bourse, avec un modèle de management qui favorise la collaboration entre les personnes du cabinet et où l'on travaille sur des projets de constructions faramineux !DWF est un cabinet aux grandes ambitions qui usent de moyens digitaux innovants comme de l'intelligence artificielle pour faciliter la gestion des dossiers.Pour tous les praticiens et curieux du droit public, ces échanges sont à écouter au plus vite !Nous remercions chaleureusement Maître Bruno Richard pour son temps et vous souhaitons une excellente écoute !Vous retrouvez les ressources du podcast ci-dessous :Reseau AnomiaLe Cabinet DWFGuide gratuit : Développer son cabinet d'avocat Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Reportage International
Royaume-Uni: avec la crise, les banques alimentaires de plus en plus sollicitées

Reportage International

Play Episode Listen Later Dec 4, 2022 2:35


Choisir entre se chauffer ou se nourrir : au Royaume-Uni, ce dilemme touche de plus en plus de monde. L'inflation a atteint 11% ce mois-ci et les factures d'énergies explosent. À Londres, de moins en moins de personnes sont épargnées par la crise.  De notre correspondante à Londres, Des vitraux aux couleurs vives éveillent cette journée pluvieuse. Il fait froid dans cette église à Hackney, dans le nord de Londres. Les bénévoles emmitouflés dans leurs manteaux servent des sacs remplis de nourritures. « Pâtes, riz, jus de fruit, légumes en boîte, biscuit, sucre… », énumère Clive. Il travaille pour la banque alimentaire depuis sept ans. Il voit de plus en plus de nouvelles têtes franchir le seuil du lieu de culte. C'est le cas de Simon, comédien de 28 ans. « C'est ma première fois dans une banque alimentaire, ça fait trois semaines que je ne mange que de la soupe et du pain, donc j'ai un peu faim. Je ne mets pas le chauffage, j'utilise le moins possible l'électricité », indique-t-il. « On ne peut pas continuer à s'agrandir » Son visage caché derrière son bonnet noir et son masque révèlent des yeux verts fatigués. Depuis qu'il a attrapé le coronavirus, il ne peut plus postuler de nouveaux emplois. Des cas de Covid long qu'on voit souvent, explique Pat, des boucles grises tombent sur son visage souriant. Elle dirige la banque alimentaire depuis 10 ans. La demande n'a jamais été aussi élevée, même pendant la pandémie. « On s'attend à ce que ça dure encore au moins 2 ans. Quelque chose doit changer, car de plus en plus de personnes ont besoin de notre aide. On ne peut pas continuer à s'agrandir », craint Pat Une chose l'inquiète encore plus, le profil de ses nouveaux clients : des familles dont les parents travaillent, si bien qu'elle doit adapter les horaires. « Des infirmières, des professeurs… Nous avons dû mettre en place un nouveau créneau, le vendredi soir, de 18h à 20h, qui permet aux personnes qui travaillent de venir dans notre banque alimentaire. Jusqu'ici, nous n'avions jamais eu besoin d'ouvrir le soir. » D'une crise du coût de la vie en crise de santé publique ? Pat fait un signe de la main à une dame d'un certain âge qui vient d'entrer dans l'église avec son caddie. Elle n'a pas très envie de parler de sa situation comme la plupart des gens ici. « On n'utilise plus la lumière et pas le chauffage, donc on a froid. Depuis ce matin, j'ai un peu de gaz, au moins on pourra boire quelque chose de chaud », explique la femme. L'association qui gère ces points de distribution dans le pays a publié ses derniers chiffres. En 6 mois, 320 000 nouvelles personnes ont fréquenté une banque alimentaire. Le rapport à la nourriture change, alerte Susan Jebb de l'organisme britannique Food Foundation,  Nos dernières chiffres montrent qu'un tiers des personnes interrogées nous déclarent qu'au cours du dernier mois, elles ont sauté un repas ou mangé un repas beaucoup plus petit que d'habitude parce qu'elles s'inquiétaient du prix des aliments. Et c'est une augmentation dramatique par rapport à il y a seulement 6 mois. Elle craint que cette crise du coût de la vie se transforme en crise de la santé publique. 

L'After Foot
Hamza Rahmani : "Si la Tunisie veut espérer quelque chose, la Tunisie devra mettre de la folie" / Daniel Riolo : "En équipe de France, Mbappé est 100% positif, donc il n'y a pas à se priver de lui" – 29/11

L'After Foot

Play Episode Listen Later Nov 29, 2022 10:44


L'émission qui dit tout haut ce que le monde du foot pense tout bas ! Cette année, l' « After Foot » fête ses 16 ans et propose un choc des générations ! Composée de ceux qui ont grandi avec l'After, la « Génération After » prendra les commandes de l'émission entre 20h et 22h. Avec Nicolas Jamain aux manettes, entouré de Kévin Diaz, Mathieu Bodmer, Walid Acherchour, Simon Dutin, Romain Canuti et Sofiane Zouaoui, cette nouvelle génération débattra avec passion, mais toujours en conservant les convictions et les codes de l'After. De 22h à minuit, place à la version originelle et historique de l'After autour de Gilbert Brisbois, Daniel Riolo, Stéphane Guy, et Florent Gautreau. Les soirs de Ligue des Champions, Jérôme Rothen rejoindra la bande pour les matchs du PSG et Mamadou Niang pour les matchs de l'OM. Nicolas Vilas sera aux commandes pour faire vivre les matchs dans l'After Live. Cette année, Thibaut Giangrande pilotera l' « After Foot » le vendredi et samedi.

Culture en direct
Blexbolex : "Quand je fais des livres pour enfants, j'essaie de retrouver quelque chose de ma propre enfance"

Culture en direct

Play Episode Listen Later Nov 29, 2022 44:03


durée : 00:44:03 - Par les temps qui courent - par : Marie Richeux - À l'occasion du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil (du 30.11 au 05.12), nous recevons l'auteur pour son dernier livre d'images, "Les Magiciens", paru aux éditions La Partie le 3 novembre. - invités : Blexbolex Sérigraphe, illustrateur et auteur de BD

Par les temps qui courent
Blexbolex : "Quand je fais des livres pour enfants, j'essaie de retrouver quelque chose de ma propre enfance"

Par les temps qui courent

Play Episode Listen Later Nov 29, 2022 44:03


durée : 00:44:03 - Par les temps qui courent - par : Marie Richeux - À l'occasion du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil (du 30.11 au 05.12), nous recevons l'auteur pour son dernier livre d'images, "Les Magiciens", paru aux éditions La Partie le 3 novembre. - invités : Blexbolex Sérigraphe, illustrateur et auteur de BD

Flash info
L'ex-chercheur d'Hydro-Québec accusé d'espionnage est remis en liberté

Flash info

Play Episode Listen Later Nov 28, 2022 2:42


L'ex-chercheur d'Hydro-Québec accusé d'espionnage est remis en liberté. Quelque 400 employés de l'Institut national de santé publique du Québec sont en grève durant trois jours. L'auteur de la tuerie survenue dans un supermarché de Buffalo en mai dernier a plaidé coupable de meurtres racistes et d'acte de terrorisme devant la justice de l'État de New York. | Joane Prince (journaliste-présentatrice)

Aujourd'hui l'économie
La Chine championne économique de la Coupe du monde 2022

Aujourd'hui l'économie

Play Episode Listen Later Nov 28, 2022 3:48


Malgré les polémiques, la Coupe du monde de football demeure une bonne affaire pour les entreprises qui osent s'afficher au Qatar. C'est le cas des entreprises chinoises. Absente de la compétition, la Chine est le numéro un dans la catégorie « sport business ». L'équipe chinoise a échoué à la présélection et les fans chinois de ballons ronds ont été empêchés de se rendre sur place à cause du Covid. Quelques milliers de billets seulement ont été achetés par la Chine alors que 40 000 places lui avaient été vendues en Russie pour l'édition 2018. Malgré cette apparente désaffection, la Chine est omniprésente dans les stades qatariens. Quelque 70% des produits dérivés associés à cette Coupe du monde proviennent de l'atelier du monde. Mascottes, maillots, ballons, klaxons, drapeaux et autres gadgets inondent le Qatar, mais aussi les grandes nations de football comme l'Argentine, l'Espagne ou le Brésil. C'est aussi la Chine qui a bâti bon nombre d'équipements pour l'événement C'est le cas du prestigieux stade de Lusail, où se déroulera la finale. Un stade co-construit avec une entreprise qatarienne ; son image figure même sur le nouveau billet de banque de 10 riyals émis par le Qatar. La Chine a aussi fourni les panneaux photovoltaïques, construit une usine solaire de 800 mégawattheures (la première centrale non fossile de l'émirat), les équipements lumineux des stades, des bus électriques, ou encore des sièges capables de refroidir. Des infrastructures qui participent au « verdissement » de cette Coupe du monde si contestée, entre autres sur le plan écologique. À cause des scandales entourant les chantiers où ont péri des milliers d'ouvriers, plusieurs grandes marques occidentales ont renoncé à parrainer. C'était trop risqué pour leur image. Les entreprises chinoises n'ont pas ces scrupules, bien au contraire. Elles se sont engouffrées dans la brèche. La Chine, par le montant de sa participation, est le premier pays sponsor de la Coupe du monde Devant les États-Unis et devant le Qatar. À cause de la crise Covid, les entreprises chinoises, une vingtaine, sont pourtant moins nombreuses qu'en 2018 pour la Coupe du monde organisée en Russie. Mais les montants sont colossaux. Cinq grandes entreprises chinoises, pas forcément très connues dans le reste du monde, sont les plus grosses contributrices au budget de cette coupe. Panda, un conglomérat qui mixe immobilier, la finance et la culture, est la plus généreuse. Elle est engagée jusqu'en 2030 avec la Fifa. On retrouve dans cette brochette le numéro 2 chinois des produits laitiers, Mengniu, un fabricant d'électroménager, Hisense, et un fabricant de smartphones, Vivo. A-t-on déjà une idée des retombées économiques de cette coupe pour la Chine ? Premier indice positif : les échanges entre la Chine et le Qatar ont bondi de 60% en un an. Pour les trois premiers trimestres de 2022, ils se montent à ce jour à 22 milliards de dollars. Les entreprises partenaires sont, pour la plupart, concentrées sur le marché intérieur. Auprès du public chinois, très friand de football, elles espèrent d'abord accroître leur notoriété et, pourquoi pas, décrocher de nouveaux clients grâce à cette méga campagne de publicité. Cette visibilité mondiale à haute intensité peut aussi, à l'avenir, faciliter leur expansion sur les marchés étrangers. La Chine, comme le Qatar, voit dans le football un langage universel. Un médium idéal pour véhiculer une image positive, pour démontrer ses capacités technologiques, et tout simplement sa puissance économique. Les Chinois, encore confinés d'office, voient surtout dans cet événement la preuve qu'une autre vie est possible. Une retombée que ni les sponsors ni les autorités n'avaient anticipée.

Le Nouvel Esprit Public
Iran : la rue contre les mollahs / Francophonie : qu'en reste-t-il ? / n°273 / 27 novembre 2022

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Nov 27, 2022 63:24


Connaissez-vous notre site ? www.lenouvelespritpublic.frUne émission de Philippe Meyer, enregistrée au studio l'Arrière-boutique le 25 novembre 2022.Avec cette semaine :Michel Eltchaninoff, rédacteur en chef du mensuel Philosophie Magazine.Béatrice Giblin, directrice de la revue Hérodote et fondatrice de l'Institut Français de Géopolitique.Richard Werly, correspondant à Paris du quotidien helvétique Blick. Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin et président de la fondation Terra Nova.IRAN : LA RUE CONTRE LES MOLLAHSNées de l'arrestation par la police des mœurs, puis de la mort en cellule de Mahsa Amini, une jeune femme kurde de vingt-deux ans, accusée de porter une coiffure inappropriée, les manifestations s'amplifient continument depuis le 16 septembre Le président Ebrahim Raissï, tient une ligne de confrontation avec une société iranienne de plus en plus en colère, tandis qu'un certain nombre de ressortissants occidentaux ont été arrêtés comme otages. La répression a fait au moins 326 morts, dont 43 enfants. D'après la justice iranienne, plus de 2.000 personnes ont été inculpées pour leur participation au mouvement. Les ONG étrangères estiment que jusqu'à 15.000 Iraniens ont été arrêtés. Les slogans des manifestants vont du rôle de la police des mœurs aux restrictions sociales en vigueur en passant par des revendications économiques et le manque de représentativité politique. On constate une forme de convergence des doléances des contestataires. Contrairement aux manifestations antérieures en Iran, celles-ci ne comportent aucun slogan religieux. Personne ne demande de réforme du système islamique. La devise des manifestants, « Femme, vie, liberté », dénonce la dictature en place dans le pays et demande un changement de régime. Dans un sondage de juin 2020 conduit par l'institut Gamaanet, cité en août 2020 par Iran International, une chaîne de télévision par satellite persanophone installée à Londres, 73 % des personnes interrogées se disaient opposées à l'obligation du port du hidjab, et 26 % seulement indiquaient croire en l'imam Mahdi, dont le retour à la fin des temps est pourtant un élément central du chiisme contemporain. Parmi les 61 % de sondés issus d'une famille religieuse, 60 % déclaraient ne pas faire la prière. Alors que l'Iran est l'un des pays les mieux dotés du monde en richesses naturelles, plus de la moitié de sa population vit sous le seuil de pauvreté.Après avoir longtemps mis en avant le principe « ni Est ni Ouest » pour affirmer son indépendance vis-à-vis tant de l'URSS que des Etats-Unis, l'Iran a clairement basculé du côté de la Russie. La coopération entre les deux pays s'est scellée en 2015, quand ils ont joint leurs efforts pour sauver de l'effondrement le régime de Bachar al-Assad en Syrie. La guerre d'Ukraine est en train de devenir un nouveau théâtre de collaboration entre les deux pays. En plus de fournir « des centaines », de drones à l'armée russe, selon le département de la défense américaine, Téhéran serait aussi prêt à livrer des missiles sol-sol après un accord conclu le 8 octobre avec Moscou, selon le Washington Post et l'agence Reuters. Pendant ce temps, l'Iran est en train d'atteindre le seuil nucléaire. Le 22 novembre, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a confirmé, que l'Iran avait commencé à produire de l'uranium enrichi à 60 % dans son usine de Fordo. Cette nouvelle entorse à ses engagements, décidée après une résolution critique adoptée le jeudi 17 novembre à l'AIEA, intervient alors que les négociations initiées en avril 2021 à Vienne pour ranimer l'accord international de 2015 sur le programme nucléaire iranien sont au point mort.***FRANCOPHONIE : QU'EN RESTE-T-IL ?Le 18ème sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) s'est tenu le week-end dernier à Djerba, en Tunisie. Chaque année, le 20 mars est célébré comme la Journée internationale de la Francophonie et le sommet de la Francophonie réunit ses membres tous les deux ans. Après deux reports, le premier en 2020 du fait de la pandémie de Covid-19, le second en 2021 en raison de la crise politique que le président tunisien Kaïs Saïed a provoquée en s'octroyant l'essentiel des pouvoirs exécutifs, la tenue à Djerba du sommet de la Francophonie est une victoire diplomatique pour le chef de l'Etat tunisien. Ce sommet a célébré - avec donc deux ans de retard - les 50 ans d'une organisation de 88 membres dont la Tunisie fut l'un des pays fondateurs sous son président Habib Bourguiba, aux côtés du Sénégalais Léopold Sedar Senghor, du Nigérien Hamani Diori et du Cambodgien Norodom Sihanouk.Le français est la cinquième langue la plus parlée au monde avec 321 millions de locuteurs, appelés à devenir 750 millions en 2050, grâce à la croissance démographique de l'Afrique. Quelque 36% de francophones vivent en Europe et plus de 54% en Afrique. Avec 21 membres à sa création en 1970, l'OIF compte aujourd'hui 54 pays membres de plein droit, sept membres associés et 27 observateurs. À l'origine, la Francophonie était tournée vers la culture et la diffusion de la langue française. Mais depuis quelques années, elle se voit aussi comme un espace économique. Depuis le dernier sommet en 2018 à Erevan, en Arménie, le monde francophone n'a pas été épargné : le Liban est en plein naufrage économique, Haïti a vu son président Jovenel Moïse assassiné à son domicile en 2021, le Tchad a lui aussi perdu son chef de l'Etat, Idriss Déby, tué au combat la même année avant que son fils lui succède. Le Mali, la Guinée et le Burkina Faso sont désormais dirigés par des militaires arrivés au pouvoir après un coup d'Etat. Ils n'ont en conséquence pas été invités au sommet. Du fait du différend entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda, le président de la RDC, Felix Tshisekedi, a préféré rester dans son pays et son Premier ministre a refusé de poser sur la photo de famille à côté du président rwandais Paul Kagame. Autre sujet de préoccupation : l'Ukraine.La secrétaire générale de l'Organisation Internationale de la Francophonie, de nationalité rwandaise Louise Mushikiwabo a été élue pour un deuxième mandat. Le prochain grand rendez-vous de la famille francophone en France aura lieu en 2024 dans la toute nouvelle Cité internationale de la langue française, à Villers-Cotterêts, lieu symbolique où François Ier signa en 1539 la célèbre ordonnance qui imposait pour la première fois le français dans les actes officiels plutôt que le latin.Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

Manu dans le 6/9 : Le best-of
Valou répond à tout du vendredi 25 novembre : est-ce que NRJ veut dire quelque chose ?

Manu dans le 6/9 : Le best-of

Play Episode Listen Later Nov 25, 2022 5:01


Tous les jours à 09H10, Valou répond aux questions que personne ne se pose et que vous lui posez !

Musiques du monde
«Autour d' Une Mer de larmes», nouvel album de Denez Prigent. Entretien fleuve

Musiques du monde

Play Episode Listen Later Nov 19, 2022 48:30


Là, entre les vivants et les morts, entre le visible et l'invisible. Là, monte la plainte éternelle de la Gwerz, magnifiquement incarnée par la voix de Denez. À découvrir sur son 12ème album  «Ur mor a zaeloù – Une mer de larmes». Denez Prigent rassemble plus de 60 millions de vues sur YouTube. Son titre Gortoz a ran, BO du film Black Hawk Down, de Ridley Scott et du film Les Seigneurs d'Olivier Dahan, repris dans les séries culte US South Park et Hawaii 5-0, dans des documentaires et par de nombreux artistes internationaux, soutient en 2020 le projet caritatif Bodymod qui lutte contre les violences faites aux femmes. Suivant sa voie hors des sentiers rebattus, seul a cappella aux Transmusicales de Rennes, mariant avant l'heure chant traditionnel et musique électronique, collaborant avec le mythique rappeur du Bronx Masta Ace et le poète slameur Oxmo Puccino, s'isolant pendant dix ans pour composer 50 000 vers… Denez ose ici un album dédié à la Gwerz, ce chant tragique né au Vème siècle, qui évoque sans tabou la mort et célèbre l'amour éternel. Ur mor a zaeloù – Une mer de larmes, voici le 12ème album de Denez enregistré en pays du Trégor, dans les Côtes d'Armor dans l'Église de Saint-Brendan de Lanvellec. Dix titres qui subliment les tragédies et les souffrances d'une humanité qui s'exprime, des chants sacrés en langue bretonne emprunts d'une grande spiritualité, transmis au travers du temps comme autant d'échos aux drames contemporains et à nos propres peurs, des chants qui nous élèvent et nous ramènent à l'essentiel au plus près de nous-même.   Tourné par Arnaud Héry dans l'Église de Lanvellec, lors des séances d'enregistrement de l'album, voici le clip Ar bugel koar - L'enfant de cire.  Pas de scénario, l'idée était de partager un moment avec Denez et les musiciens, en immersion, comme si l'on était avec eux. Quelque chose de simple, d'intimiste, dans le respect des lieux. Pour sentir cette proximité, j'ai tourné entièrement au «steadycam» pour qu'il y ait cette sensation de mouvement continu mais avec légèreté. Enfin, j'ai choisi de travailler l'image dans une teinte «noir et blanc» qui met en valeur les textures et la lumière. Un noir et blanc profond qui vient soutenir l'émotion dégagée par le morceau. L'intensité des émotions, la force des récits, le jeu sensible des musiciens, et bien sûr la voix unique et vibrante de Denez qui entre en résonance avec la réverbération naturelle du granit, sont au cœur de ce nouvel album tout particulier, dédié à la Gwerz, ce très vieux chant venu des premiers âges chrétiens et druidiques quand les bardes gallois marièrent leurs chants à ceux des bardes d'Armorique. Incantatoires, solennelles, envoutantes, de grandes Gwerz réunies ici, de véritables trésors d'une immense richesse tant par leurs mélodies, leur épure musicale que par leur poésie d'une beauté à couper le souffle. Des chants mêlés de stupeur et de pleurs, de renoncement et d'acceptation, de colère et de révolte, de douleur et de renaissance, de réalité et de fantastique, et qui racontent le combat éternel des Hommes devant la vie et devant la mort - l'Ankou omniprésent jamais tabou et dont la conscience fait mieux aimer la vie. Une mort libératrice pour rejoindre l'être aimé, ou punitive, source de malheur et de souffrance. Au travers des âges, quand l'heure n'est ni à la psychanalyse, ni au développement personnel, les Gwerz exorcisent les douleurs engendrées par la main implacable d'un pouvoir aveugle, la maladie dévastatrice ou le désespoir de la perte de l'être aimé. La Gwerz a ce pouvoir cathartique d'arrêter le temps et d'effacer les tensions et les peurs un peu comme le pleur. Après avoir chanté, on se sent lavé, libéré, soulagé. Le chant par l'émotion profonde qu'il véhicule dépasse les mots. De nombreuses personnes viennent me dire après avoir entendu une Gwerz : je n'ai pas compris les paroles parce que je ne parle pas breton mais j'ai été profondément ému.   Les chants relatent des événements tragiques qui touchent la communauté : épidémies: superbe interprétation de la célèbre Peste d'Elliant à la mélodie très ancienne aux « archaïques » intercets du VIème siècle, guerres et batailles : bouleversante Gwerz du soldat Le Fur, désespoir solitaire d'E Ti Eliz Iza, famines : effroyable désolation de la Gwerz La famine de Kiev. Il y est aussi question de drames intimes, d'histoires intemporelles et tourmentées, d'amours malheureuses ou immuables, où seul l'amour absolu et idéalisé subsiste après la mort : émouvante Ma bien-aimée est morte chantée pour la 1ère fois par Denez, La fille deux fois mariée, sombre Iwan Gamus aux litanies proches des oraisons funèbres. Mensonge et trahison de L'enfant de cire, où la ritournelle entêtante presque dansante d'un saxophone répond avec légèreté à la mélancolie de la voix. Un répertoire entièrement traditionnel hormis deux compositions de Denez :  La famine de Kiev composée en 1999 et dédiée aux peuples opprimés, sur la grande famine de Kiev en Ukraine de 1932. Une interprétation renouvelée avec le chœur des enfants de la maîtrise de Saint-Brieuc. Kanañ a ran / Je chante, une poésie intimiste à la manière d'un haiku qui place l'amour au centre de tout, peu importent les tourments de la vie, un chant d'amour doux et sensible. Espoir léger d'un amour en devenir, l'album s'achève sur Deuit ganin / Venez avec moi, une Gwerz de onze minutes. Tout en épure a cappella, la profondeur du chant enraciné, incantatoire et sacré de Denez, à la source renouvelée. Une écriture efficace avec images fortes, signes, intersignes et symboles inspirés de la mythologie celtique, profane ou religieuse, irrigue cette poésie épique où la notion de destin prévaut sur sa propre histoire personnelle.  Pour marquer les esprits et imprégner les mémoires, pour que les histoires puissent se transmettre, les scènes sont dépeintes avec une grande simplicité, une concision, une économie de mots où les couleurs vives prédominent : - noir du mois de novembre, des corbeaux, de la misère, des prêtres, des charrettes charriant les morts... - rouge des hommes de Kiev, des soldats, du saignement du nez messager d'un malheur à venir, et quand le mensonge de 9 mois prend forme entre sa jupe rouge et sa chemise blanche… - blanc de la pierre, d'une robe de satin, des cierges de la ceinture de cire, du linceul, de l'enfant innocent ou des cheveux d'un vieillard… Parfois le vert d'un sapin pourtant vite destiné à mourir, le chatoiement bleuté d'une robe de satin réhaussé par le merveilleux scintillement du fil d'argent brodé ou la lumière éblouissante de cheveux d'or offerts pour couronne ou d'un anneau. Pas de teintes douces si ce n'est le mystérieux et unique clair-obscur d'un clair de lune.   Un monde où les éléments de la nature sont bienfaisants et porteurs de vie : l'air: vent, la terre : champ, pierre, herbe, récoltes, blé, rocher, chemin ou, au contraire, témoignent de souffrances et de destruction : l'eau: larmes, mer, fontaine, pluie, navire, noyade, le feu : bois, bûcher… La religion y est omniprésente, guide les conduites et rythme la vie: noces, mariage, cimetière, tombe, messe, prêtres, église, baptême, bénédictions, supplications, prières… et le quotidien est réduit au stricte minimum : maison, lit, porte, murs, clefs, coffre, écuries, greniers, charrette, nourrice. Des mots qui disent une culture où l'intimité du corps se dévoile peu : robe, cheveux, oreilles, au contraire des souffrances de l'âme, douleur absolue d'une mère ou d'un père qui perd ses trois, sept, neuf enfants, son fils, sa fille unique ou d'amoureux malheureux dont le cœur se brise, en charpie. Des mots qui osent dire la violence des sentiments et ce qu'ils peuvent engendrer : colère, mauvaises langues, sortilège, s'expriment par le tranchant des armes : fusil, sabre ou des outils du quotidien : couteau, hache.  S'inscrivant dans cette longue chaîne d'une mémoire populaire vivante, Denez transmet le feu de la tradition, imagine d'autres mots, compose comme dans Iwan Gamus et Bosenn Eliant les vers de certains couplets afin de retrouver la forme originelle du tercet, l'ancien mode de composition bardique, rapièce de belles ruines érodées par le temps auxquelles il redonne un nouveau souffle.   Playlist - Ma Bien-aimée est morte - Enfant de cire voir le clip  - Le Soldat le Fur - La peste d'Elliant - La famine à Kiev - Venez avec moi  - Kan An ran   ► Album Ur mor a zaeloù – Une mer de larmes (Arsenal Prod/ Coop Breizh 2022) chaîne YouTube Denez.

Ah ouais ?
LES ? DU FOOT - Pourquoi y aura-t-il beaucoup de rapaces à la Coupe du Monde ?

Ah ouais ?

Play Episode Listen Later Nov 17, 2022 1:12


À l'occasion de la Coupe du Monde 2022, Florian Gazan nous rappelle que plusieurs espèces de rapaces seront les invités de l'évènement sportif. Quelque peu différents des volatiles du ciel, ces derniers seront en short et à crampon. Parmi les 32 équipes engagées dans ce Mondial, 5 ont des surnoms de rapaces : la Tunisie, l'Allemagne, la Serbie, la Pologne et l'Arabie Saoudite. Tous les jours à 8h35 sur RTL, Florian Gazan révèle une histoire insolite et surprenante, liée au foot.

Dans la playlist de France Inter
Julien Gasc : "Tout ne peut pas nécessairement donner quelque chose"

Dans la playlist de France Inter

Play Episode Listen Later Nov 17, 2022 5:08


durée : 00:05:08 - Dans la playlist de France Inter - par : Jean-Baptiste AUDIBERT, Julien Deflisque, Muriel Perez, Thierry Dupin - Au programme du jour, un artiste de la playlist Inter Julien Gasc et son album "Re Eff", Re pour Réitération, Eff pour Effacement.

Culture en direct
Bertrand Bonello : "Faire un film, c'est toujours se débarrasser de quelque chose."

Culture en direct

Play Episode Listen Later Nov 15, 2022 55:05


durée : 00:55:05 - Affaires culturelles - par : Arnaud Laporte - Alors que sort ce mercredi son dernier film, "Coma", le réalisateur Bertrand Bonello nous parle de sa passion précoce pour le cinéma d'horreur et de genre, dont il est un fidèle héritier, mais aussi de sa pratique de la musique, qui irrigue l'ensemble de son œuvre cinématographique. - invités : Bertrand Bonello Cinéaste et co-président de la SRF

Le Super Daily
Youpi c'est lundi, et les réseaux sociaux sont sur le point d'exploser !

Le Super Daily

Play Episode Listen Later Nov 14, 2022 17:06


Épisode 870 : Youpi, c'est lundi et il y a de l'actualité social media en pagaille : Elon musk of course mais aussi beaucoup de nouveautés sur Instagram et Brewgod qui se positionne comme la marque Anti sponsor de la Coupe du monde au QataR.Instagram propose désormais d' ajouter de la musique aux publications d'images fixesPlus que jamais l'audio prend une place prédominante chez Instagram. Instagram vient d'annoncer « music in feed » une fonction qui devrait contribuer à donner vie à vos images statiques.Vous pouvez désormais ajouter une bande son au moment de la publication d'un post statique. Vous pouvez choisir un segment audio compris entre 5 et 90 secondes.En gros, je peux désormais faire la même chose qu'avec mes stories. Habiller mon contenu avec un élément audio qui peut aider à ramener du mood ou même pourquoi pas du contexte.Intéressant.source——L'évènement cocorico de la semaine dernière : Arkunir ratio Elon Musk !C'est quoi un ratio ? C'est quand une réponse à un tweet obtient plus de likes ou de retweets que le tweet d'origine. C'est un peu un contours de muscles. Lorsqu'il y a ratio, les followers d'un compte montrent implicitement au twittos original qu'ils n'approuvent pas le tweet original.Et bien il y a un français qui a réussi l'exploit de ratio M. Elon Musk 2 fois. Quand on connait la force d'influence du nouveau patron de Twitter ce n'est st pas rien.Arkunir c'est un steamer français très présent sur Twitter ou il rassemble une communauté de 650k abonnés.La semaine dernière, Elon Musk publie un tweet : “Comment appelleriez-vous quelqu'un qui est maître de la provocation ?”.Arkunir lui répond en anglais « je ne sais pas mais appelons ceci ratio. ». Ca réponse à généré 72 000 likes en moins de 40 minutes. Bim Ratio !Elon Musk est humilié.A tel point qu'il supprime même son tweet.Quelque jours plus tard, Arkunir réitère et remet Elon Musk à sa place.Elon Musk publie « Twitter est le pire ! Mais aussi le meilleur » et le français lui répond « où veux-tu en venir ? Prend un ratio une nouvelle fois ».750k like pour la réponse du français. C'est énorme !Cette fois-ci, Elon Musk n'a pas supprimé.——Brewdog lance une campagne anti  coupe du Monde de Foot au QatarAh oui, pour rappel la Coupe du Monde commence dans 6 jours. Et plus que jamais la polémique enfle. L'évènement étant accusé d'être le fruit de la corruption et un désastre aussi bien humain qu'écologique.La marque de bière Brewdog a décidé de se positionner comme l'anti sponsor officiel de la Coupe du Monde.BrewDog a lancé une campagne d'affichage massive au Royaume Unis. La campagne se prolonge aussi sur les réseaux sociaux avec une prise de parole de marque extrêmement directe.Sur Instagram, Brew Dog a balancé un manifeste super virulant. Je vous lis juste le début« oui vous avez raison. C'est pas une World Cup, c'est une World Fucked up. Soyons clair, le Qatar a Gagné la coupe du monde grâce à la corruption. »sourceLa marque organise également des fan zones dans ses pubs, la totalité des gains reçus seront reversés à des organisations caritatives de défense des droits de l'homme.##Twitter blue v2 est lancé etÉli lilly chute en bourseC'est officiel depuis la fin de semaine dernière la nouvelle version de Twitter blue, la version payante de l'oiseau bleu est lancée.On en parle depuis longtemps et une première version existait déjà, mais là on ressent clairement l'influence du nouveau papa de Twitter avec une fonctionnalité supplémentaire :La certification automatique pour ceux qui payentOn en parlait avec Adjan la dernière fois ainsi que de toutes les problématiques que ça soulève.Avant une certification était un gage de sûreté, une garantie pour ton compte. Elle n'était donnée qu'à quelques rares privilégiés ou des marques bien installées . La crainte avec cette coche bleue officielle à 8$ c'est qu'elle serve à certifier des trucs pas très nets et c'est ce qui est arrivé 2 jours après son lancement !!Tu as entendu parler de Eli Lilly?Jeudi, un faux compte, mais un compte certifié s'est fait passer pour l'entreprise Ely Lilly, un gros groupe pharmaceutique et a Tweeté que « Nous sommes ravis d'annoncer que l'insuline est désormais gratuite ». Il est resté plusieurs heures en lignes, s'attirant plus de 550 retweets et 3000 likesInstantanément, le cours en bourse de l'entreprise a chuté de 16 Millions de Dollars et n'est toujours pas revenu ne serait-ce qu'à la moitié de ce qu'il était le 9/11Nintendo s'est aussi fait embêter avec un faux compte Nintendo of America montrant un Mario qui fait un joli doigt d'honneursource Eli Lillysource certification2 grosses annonces côté InstagramInsta permet de programmer ses contenus 75 jours avantDepuis quelques mois c'est la révolution chez Instagram, certains diront qu'ils veulent à tout prix égaler TikTok et moi parfois je me dis qu'ils ambitionnèrent même de passer au dessus.L'annonce est tombée , Insta permet maintenant de programmer des posts, des carousel et des réels jusqu'à 75 jours avant. 2,5 mois de publications d'un coup !La fonctionnalité est en cours de déploiement monde sur les comptes pro sur Android pour le moment sans date pour IOS.Au moment où tu crées ta publication, tu as Sélectionner Paramètres avancés,Sélectionner Programmer ce post,Choisisser la date et l'heure de votre post,Revenir à votre publication,Sélectionner Programmer.En parallèle, Insta met en place un système de badges pour gammifier la création de réelsInsta a aussi annoncé l'arrivée de badges récompenses liés aux Reels. Ces badges destinés aux créateurs ont pour objectif de les pousser à interagir avec d'autres comptes et de rajouter un peu de gameplay dans l'usine à Reels. Et accessoirement de permettre à leurs Reels de gagner en visibilité.Chaque badge aura sa propre signification :

Le masque et la plume
Les nouveaux livres de Margaret Atwood, Laurent Gaudé, Sandrine Collette, Grégoire Bouillier…

Le masque et la plume

Play Episode Listen Later Nov 13, 2022 54:25


durée : 00:54:25 - Le masque et la plume - par : Jérôme Garcin - Les critiques ont lu "Questions brûlantes" de Margaret Atwood, "Le Cœur ne cède pas" de Grégoire Bouillier, "Chien 51" de Laurent Gaudé, "On était des loups" de Sandrine Collette, "Quelque chose à te dire" de Carole Fives. Voici leur verdict. - réalisé par : Xavier PESTUGGIA

Le sept neuf
Mona Ozouf : "La devise républicaine est quelque chose de mystérieux"

Le sept neuf

Play Episode Listen Later Nov 11, 2022 23:20


durée : 00:23:20 - L'invité de 8h20 : le grand entretien - par : Nicolas Demorand, Léa Salamé - Mona Ozouf, historienne et philosophe spécialiste de la Révolution Française, Michelle Perrot, historienne spécialiste de l'histoire des femmes et du monde ouvrier, et Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste sont les invitées du 8h20 pour leur livre "Liberté Egalité Fraternité" (L'Aube).

Idriss Aberkane
Pourquoi le monde Arabe déconne avec son argent ? | Idriss Aberkane

Idriss Aberkane

Play Episode Listen Later Nov 11, 2022 22:17


Quelque part entre le 9ème et le 14ème siècle après Jésus-Christ, le monde Arabe aura été le plus technologiquement avancé sur Terre. Comment alors sommes-nous passés de la superbe Baghdad abbasside où se côtoyaient toutes les langues, sciences, philosophies et religions des Routes de la Soie, aux projets gâtés que nous présentent aujourd'hui les exécutifs de Riyad et du Caire avec l'argent de leur propre peuple? Faisons un point sur le différence entre le Génie et le Bling dans ce podcast. SOUTENEZ le podcast : https://www.paypal.com/paypalme/IdrissAberkanePod?country.x=FR&locale.x=fr_FR Écrivez-moi à IdrissAberkanePodcast@gmail.com pour toute demande commercial. #Arabe #Argent #IdrissAberkane

Les interviews d'Inter
Mona Ozouf : "La devise républicaine est quelque chose de mystérieux"

Les interviews d'Inter

Play Episode Listen Later Nov 11, 2022 23:20


durée : 00:23:20 - L'invité de 8h20 : le grand entretien - par : Nicolas Demorand, Léa Salamé - Mona Ozouf, historienne et philosophe spécialiste de la Révolution Française, Michelle Perrot, historienne spécialiste de l'histoire des femmes et du monde ouvrier, et Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste sont les invitées du 8h20 pour leur livre "Liberté Egalité Fraternité" (L'Aube).

Revue de presse Afrique
À la Une: Biden ou Trump, du pareil au même pour l'Afrique…

Revue de presse Afrique

Play Episode Listen Later Nov 9, 2022 4:28


Selon le quotidien Aujourd'hui, au Burkina Faso, « vues d'Afrique, ces élections (de mi-mandat) n'emballent pas trop, même si on les suit, car ce qui se passe là-bas impacte forcément sur le continent. (…) Il faut dire qu'après l'avènement de Barack Obama, (premier président d'origine africaine) à la Maison Blanche, qui avait suscité tant d'espoirs sur le continent, sans véritables retombées – les Africains avaient peut-être trop espéré de ce premier président post-racial –, après l'avènement de Barack Obama, donc, la realpolitik avait fini par s'imposer, pointe Aujourd'hui, comme pour faire honneur à ce vieux dicton : l'Amérique d'abord ! Désormais donc, les Africains n'attendent plus rien des scrutins (outre-Atlantique) ni des éventuels vainqueurs. Car que ce soit Biden ou Trump, c'est kif-kif, s'exclame encore Aujourd'hui. Ce principe sonne comme une "invite" faite aux populations du continent, très éprouvées par les mauvaises politiques de leurs élites, à redresser au plus vite la tête et prendre leur destin en main, car nul ne viendra faire leur bonheur à leur place. » ► À lire aussi : Élections de mi-mandat aux États-Unis: la carte des résultats État par État Mali: tout va bien sur le front anti-jihadiste ? À la Une également : la situation sécuritaire au Mali. Les autorités militaires de Bamako continuent de crier victoire sur le front du terrorisme. Dans un communiqué repris par la presse bamakoise, notamment le site d'information Maliweb, on peut lire : « les Fama, les Forces armées maliennes, travaillent d'arrache-pied dans l'exécution de leur mission régalienne de protection des personnes et de sauvegarde de l'intégrité du territoire national. La montée en puissance des Fama n'est plus un mythe, mais une réalité indiscutable sur le terrain, même s'il existe des efforts à fournir. En effet, la population à vocation agropastorale a pu exercer ces temps-ci en toute sécurité ses activités champêtres sous la protection des Fama. » Et les autorités maliennes d'exposer le bilan suivant : 133 terroristes neutralisés, 122 interpelés, 60 motos et une centaine d'armes saisies, et 7 bases terroristes détruites dans les différents théâtres d'opérations. Pas dans le Nord… Dans le même temps, le général touareg El Hadj Ag Gamou, figure majeure du conflit malien engagée dans les combats contre les jihadistes, lance un appel à la rescousse : c'est ce que rapporte Le Monde Afrique. Dans un message diffusé ces derniers jours sur les réseaux sociaux, « El Hadj Ag Gamou appelle les jeunes Touareg dans le pays et à l'extérieur à se battre contre l'expansion du groupe État islamique dans le Nord. Il leur donne dix jours pour rejoindre les environs de Gao, la plus grande ville du nord du Mali en proie aux violences du groupe djihadiste EIGS. » Pour leur part, constate Le Monde Afrique, « les syndicats de la région de Gao ont appelé à un arrêt de travail de 48 heures hier et aujourd'hui pour protester contre la dégradation de la situation sécuritaire et "l'inaction du gouvernement". Ils exigent notamment "une riposte sécuritaire" et "le rappel à l'ordre de certains agents des forces de sécurité qui s'adonnent à des dérives d'intimidation et de racket non justifiées". Pour le moment, pointe encore le Monde Afrique, « la junte au pouvoir n'a ni réagi aux propos du général Gamou ni à l'appel des syndicats. » Fin officielle de Barkhane Enfin, ce mercredi, Emmanuel Macron doit annoncer officiellement la fin de l'opération Barkhane au Sahel. « Cette annonce sera sans conséquence sur le dispositif militaire français dans la région », relève Le Point Afrique. Quelque 3 000 militaires français sont encore déployés au Niger, au Tchad et au Burkina Faso.  En effet, précise Le Pays, à Ouagadougou, « l'annonce de la fin de Barkhane ne signifie pas le départ des soldats français du Sahel. Loin s'en faut ! Selon l'Élysée, ils vont y rester et poursuivre la lutte contre les groupes armés (…). En fait, pointe le journal, Barkhane veut opérer sa mue pour ne plus être perçue comme une force d'occupation dans l'imaginaire populaire africain. Elle veut, tout en changeant de dénomination, se positionner comme un partenaire pouvant appuyer les pays qui le souhaitent dans la formation, l'équipement, le renseignement, etc. En clair, conclut Le Pays, prenant toute la mesure de la situation, Paris cherche à composer avec une opinion africaine de plus en plus hostile qui l'accuse, à tort ou à raison, de jouer à un jeu trouble. »

On n'est pas obligé d'être d'accord - Sophie Durocher
Starmania : «Ça promet quelque chose de spectaculaire pour la première», dit Bruno Lapointe, journaliste culturel

On n'est pas obligé d'être d'accord - Sophie Durocher

Play Episode Listen Later Nov 7, 2022 13:42


Entrevue avec Bruno Lapointe, journaliste culture et jeux vidéo au Journal de Montréal : l'opéra rock de Luc Plamondon et Michel Berger Starmania a repris l'affiche à Paris quarante-trois ans après sa création. Le journaliste culture et jeux vidéo au Journal de Montréal, Bruno Lapointe, est dans la ville lumière pour assister au spectacle.Pour de l'information concernant l'utilisation de vos données personnelles - https://omnystudio.com/policies/listener/fr

La Terre au carré
Climat : Ca sert encore à quelque chose une COP ?

La Terre au carré

Play Episode Listen Later Nov 4, 2022 2:52


durée : 00:02:52 - La chronique environnement - par : Sandy DAUPHIN - La 27e COP s'ouvre lundi à Charm el-Cheikh en Egypte. On peut critiquer ces grand-messes du climat, les trouver désespérantes, mais pour l'instant la communauté internationale n'a pas trouvé de meilleur système.

C dans l'air
« BOMBE SALE » : QUE PRÉPARE POUTINE ? – 27/10/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Oct 27, 2022 63:02


EXPERTS FRANÇOIS CLEMENCEAU Rédacteur en chef international - « Le Journal du Dimanche » ALAIN BAUER Professeur au CNAM Responsable du pôle sécurité, défense et renseignement ANNIE DAUBENTON Journaliste-essayiste Auteure de « Ukraine, les métamorphoses de l'indépendance » CHRISTINE DUGOIN-CLÉMENT Chercheure en géopolitique - Université Paris 1-Sorbonne Auteure de « Influences et manipulations » Huit mois après le début des frappes russes, la guerre en Ukraine est hantée par les armes de destructions massives. Nucléaires, d'abord, avec la mise en scène, mercredi matin, de la supervision par Vladimir Poutine d'un exercice de ses forces de dissuasion. Ce test annuel était prévu et annoncé de longue date, mais il a attiré l'attention, puisque le Kremlin évoque régulièrement depuis le début du conflit l'utilisation de « toutes les armes à sa disposition » afin de gagner une guerre où son armée subit revers sur revers. Mais c'est surtout une nouvelle menace qui est au centre de l'attention des chancelleries occidentales depuis que le Kremlin ne cesse d'accuser Kiev de préparer l'utilisation d'une « bombe sale ». D'autant que pour Moscou tous les moyens semblent bons depuis dimanche pour implanter cette idée. Même une publication par le ministère russe des Affaires étrangères qui, en accusant l'Ukraine d'utiliser des matériaux radioactifs pour fabriquer une « bombe sale », a recyclé une photo provenant de Slovénie, en 2010. Le bureau du Premier ministre slovène a dénoncé une manipulation. Les autorités ukrainiennes se sont élevées contre des allégations « absurdes » et « dangereuses », et Volodymyr Zelensky a demandé une mission d'observation de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) « sans tarder ». Mais les Occidentaux craignent que les accusations martelées depuis dimanche par Moscou ne soient qu'un prétexte pour une escalade russe. L'OTAN a d'ailleurs défendu lundi soir à la Russie de faire d'une telle accusation le « prétexte » à une « escalade du conflit ». Car sur le terrain l'offensive ukrainienne se poursuit au sud vers la ville de Kherson, obligeant les troupes russes à un nouveau recul mais aussi à l'est où « des combats extrêmement féroces » ont lieu « près de Bakhmout », ville de la région de Donetsk a affirmé mercredi le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Le président américain a de son côté une nouvelle fois prévenu que « la Russie ferait une erreur immensément grave si elle utilisait une arme nucléaire tactique ». Mais aux Etats-Unis où la campagne des élections de mi-mandat bat son plein, la classe politique américaine est désormais divisée sur le soutien militaire à l'Ukraine. Trente élus démocrates viennent de publier une lettre dans laquelle ils appellent « à multiplier les efforts pour rechercher un cessez-le-feu et des pourparlers directs avec la Russie », invoquant leur responsabilité devant le contribuable américain. Et la contestation est plus forte encore au sein du parti républicain où bon nombre d'élus ou candidats qui se réclament de Donald Trump, dénoncent l'aide à l'Ukraine. Alors à quoi joue Poutine ? Qu'est-ce qu'une « bombe sale » ? Quelle est la situation en Ukraine ? L'issue de la guerre pourrait-elle se jouer dans les urnes américaines le 8 novembre prochain ? Et comment les médias russes libres défient-ils la propagande du Kremlin depuis la Lettonie ? Quelque 300 journalistes russes d'opposition ont posé leurs valises dans le pays balte depuis février et s'efforcent de fournir des informations indépendantes à des millions de Russes via notamment les réseaux sociaux. DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

On n'est pas obligé d'être d'accord - Sophie Durocher
«Est-ce qu'il y a quelque chose de positif qui peut ressortir d'une télé-réalité?», questionne Sophie Durocher

On n'est pas obligé d'être d'accord - Sophie Durocher

Play Episode Listen Later Oct 20, 2022 9:57


Entrevue avec Jasmin Roy, fondateur et président de la Fondation Jasmin Roy : les propos d'intimidation présentés à Occupation double auraient passé il y a 10 ans, mais aujourd'hui, ça ne passe pas. Le mandat de la Fondation a le mandat de sensibiliser, d'éduquer, de soutenir et de contribuer à la recherche de solutions durables aux problèmes de violence, de discrimination et d'intimidation dans tous les milieux de vie, qu'il s'agisse des milieux éducatifs, des milieux de travail ainsi que de tous les environnements. Pour de l'information concernant l'utilisation de vos données personnelles - https://omnystudio.com/policies/listener/fr

Les Équilibristes
[Places à prendre #2] – La ‘nice girl' au travail, avec Céline Alix et Laëtitia Vitaud

Les Équilibristes

Play Episode Listen Later Oct 19, 2022 41:12


Laëtitia, Céline et moi sommes très heureuses de vous retrouver pour ce 2ème épisode de ‘Places à prendre', notre espace de conversation qui explore la place des femmes, au sens très très large du terme. On va prendre toute la place, justement

Demain N'attend Pas
41- Favoriser l'insertion professionnelle de chaque migrant, avec Théo Scubla, cofondateur et ceo d'each One

Demain N'attend Pas

Play Episode Listen Later Sep 27, 2022 39:14


Ne vous laissez pas méprendre par la jeunesse et l'accent plein de soleil de THEO SCUBLA.    A 27 ans, Théo a reçu tous les prix et tous les honneurs :  prix BCG de l'entrepreneur social de l'année,  lauréat du concours “La France S'engage” (fondation présidée par François Hollande)  n1 du top 50 de l'entrepreneuriat à impact de Carenews (catégorie Emploi et formation).  sélectionné dans Vanity Fair 30 under 30 et Forbes 30 under 30…   Un sacré palmarès…

Podcast Francais Authentique
Une arme à utiliser pour résoudre un problème ou créer quelque chose

Podcast Francais Authentique

Play Episode Listen Later Sep 14, 2022 17:54


Plus d'informations sur https://www.francaisauthentique.com/une-arme-a-utiliser-pour-resoudre-un-probleme-ou-creer-quelque-chose/