Podcasts about Poutine

Québécois dish of french fries topped with cheese curds and gravy

  • 1,000PODCASTS
  • 2,966EPISODES
  • 39mAVG DURATION
  • 4DAILY NEW EPISODES
  • Sep 29, 2022LATEST
Poutine

POPULARITY

20152016201720182019202020212022

Categories



Best podcasts about Poutine

Show all podcasts related to poutine

Latest podcast episodes about Poutine

Calvi 3D
Poutine en marche vers l'annexion – 29/09

Calvi 3D

Play Episode Listen Later Sep 29, 2022 37:40


Découvrez l'émission Calvi 3D animée par Yves Calvi du lundi au jeudi de 18h45 à 20 heures sur BFMTV.

Calvi 3D
Poutine plus dangereux que jamais ? – 29/09

Calvi 3D

Play Episode Listen Later Sep 29, 2022 23:20


Découvrez l'émission Calvi 3D animée par Yves Calvi du lundi au jeudi de 18h45 à 20 heures sur BFMTV.

Ailleurs dans le monde
L'ancien chef cuisinier de Poutine revendique la création du groupe Wagner

Ailleurs dans le monde

Play Episode Listen Later Sep 29, 2022 3:29


Il y a deux jours, une étonnante nouvelle a été postée sur le site de restauration “Concorde”. Son patron, Evguéni Prigojin, y affirme qu'il a créé le groupe Wagner. “J'ai nettoyé moi-même les vieilles armes, rangé les gilets par balles, trouvé des spécialistes pour m'aider dans cette entreprise”. C'est ce jour-là, le 1er mai 2014, qu'est né un groupe de patriotes, plus tardivement appelé “bataillon Wagner”... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Radio Cité Genève
Genève Internationale 29/09/2022 - Maria Shilaeva

Radio Cité Genève

Play Episode Listen Later Sep 29, 2022 12:06


En solidarité avec les manifestants en Russie, les Russes genevois-es opposant-es à la guerre ont appelé à un rassemblement sur la Place des Nations pour s'opposer à la guerre en Ukraine, s'opposer à la mobilisation en Russie et pour soutenir les opposants en Russie. Selon la version officielle, 300'000 nouveaux soldats vont être mobilisés pour être envoyés en Ukraine. Selon des fuites révélées par des médias indépendants, Poutine entend en réalité mobiliser jusqu'à un million d'hommes en Russie. Maria Shilaeva, membre de l'Union Suisse pour la Russie Future nous rappelle la situation et les combats menés depuis la Suisse.

BFM Story
Story 1 : Poutine, "l'Occident s'effondre" – 29/09

BFM Story

Play Episode Listen Later Sep 29, 2022 19:47


"BFM STORY" du lundi au jeudi de 17h à 19h avec Olivier Truchot & Alain Marshall. Deux heures pour faire un tour complet de l'actualité en présence d'invités pour expliquer et débattre sur les grands sujets qui ont marqué la journée.

BFM Story
Story 5 : "L'hégémonie de l'Occident s'effondre", affirme Poutine – 29/09

BFM Story

Play Episode Listen Later Sep 29, 2022 14:00


"BFM STORY" du lundi au jeudi de 17h à 19h avec Olivier Truchot & Alain Marshall. Deux heures pour faire un tour complet de l'actualité en présence d'invités pour expliquer et débattre sur les grands sujets qui ont marqué la journée.

Maintenant, vous savez
[À RÉÉCOUTER] Qu'est-ce que la « force de dissuasion » nucléaire ?

Maintenant, vous savez

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 5:07


Le 21 septembre 2022, lors d'une allocution, Vladimir Poutine a menacé d'utiliser l'arme nucléaire. Nous vous proposons, dans cet épisode, de comprendre ce qu'est la « force de dissuasion » nucléaire. Trois jours après avoir envahi l'Ukraine, le président russe Vladimir Poutine a annoncé mettre en alerte la « force de dissuasion nucléaire ». L'inquiétude s'est davantage propagée quelques jours plus tard lorsque la Russie a mené une attaque sur un bâtiment de la centrale nucléaire de Zaporijia, en Ukraine. Et depuis, le monde entier redoute un possible conflit nucléaire. Ça a toujours existé cette “force de dissuasion” nucléaire ? En quoi consiste exactement ce dispositif ? Peut-on vraiment croire Poutine ? Ecoutez la suite de cet épisode de "Maintenant vous savez". Un podcast Bababam Originals, écrit et réalisé par Pauline Weiss. A écouter aussi : Qu'est-ce que le Donbass ? Qu'est-ce que le réseau swift ? Qui est Volodymyr Zelensky ? Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Do you die in hell or stay alive?
La menace nucléaire, encore. Le président russe Vladimir Poutine a de nouveau agité ce spectre lors son allocution télévisée de mercredi

Do you die in hell or stay alive?

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 0:51


Dutrizac de 6 à 9
L'intégrale du mercredi 28 septembre

Dutrizac de 6 à 9

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 130:36


Entrevue avec Simon-Pierre-Rioux, président et fondateur de l'Association des Véhicules Électriques du Québec : la réglementation des stationnements pour les véhicules électriques. La rencontre Gibeault-Dutrizac avec Nicole Gibeault : une brutalité extrême en pleine psychose toxique. 30 jours de prison pour un baiser forcé. Enquête publique sur la mort d'Amélie Champagne. La rencontre Martineau-Dutrizac avec Richard Martineau : l'éducation des enfants. Les promesses électorales. Les véhicules électriques.  Chronique de Philippe-Richard Bertrand, expert en commercialisation et en technologies : François Legault brandit le spectre d'une récession pour inciter les électeurs à miser sur la stabilité et à reporter la CAQ au pouvoir.  Chronique faits divers de Maxime Deland, journaliste à l'Agence QMI : baisse marquée du nombre de fusillades à Laval et augmentation du nombre d'armes à feu saisies. Un candidat du Parti conservateur du Québec pourchasse des jeunes conducteurs qui font trop de bruit à son goût dans sa rue. Deux incendies vraisemblablement criminels ont éclaté la nuit dernière à Longueuil.  Entrevue avec les cinq partis politiques en vue des élections : qu'est-ce que les partis ont à proposer pour la violence armée?  La rencontre Foisy-Robitaille avec Antoine Robitaille, animateur de l'émission Là-Haut sur la colline à QUB radio, et Philippe-Vincent Foisy, animateur de l'émission matinale de QUB radio : Jean Boulet est devenu un boulet! Legault encore empêtrée dans la question de l'immigration. Chronique de Loïc Tassé, spécialiste en politique internationale :  la guerre en Ukraine va-t-elle vers une nouvelle escalade? L'ouragan Ian dévaste la Floride et laisse Cuba sans électricité. Le Canada va-t-il sanctionner l'Iran et placer son gouvernement sur la liste des États terroristes? La rencontre Durocher-Dutrizac avec Sophie Durocher : on revient sur le Tik Tok fait par Québec solidaire.  Entrevue avec Paul St-Pierre Plamondon, chef du Parti québécois : on revient sur les propos de M. Legault sur l'immigration. On parle également du plan du Parti québécois. Bulletin de nouvelles avec Alexandre Moranville-Ouellet : l'actualité sous la loupe d'Alexandre Moranville-Ouellet.  Chronique sexologie avec Anaïs Guertin-Lacroix : une série Netflix sur la vie et la carrière de l'acteur porno Rocco Siffredi. PETA appelle les femmes à faire une grève sexuelle contre les hommes qui mangent de la viand Une production QUB Radio Septembre 2022  Pour de l'information concernant l'utilisation de vos données personnelles - https://omnystudio.com/policies/listener/fr

Euradio
Aider les déserteurs ou aider Poutine ? - L'humeur Européenne de Bernard Guetta

Euradio

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 3:28


Aider les déserteurs ou aider Poutine ? - L'humeur Européenne de Bernard Guetta by Euradio

Comprendre le monde
ENTRETIENS GÉOPO S6#4 – Arnaud Dubien – "Poutine a-t-il perdu la main ?"

Comprendre le monde

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 25:40


Vladimir Poutine se retrouve aujourd'hui dans une situation inédite. Après sept mois de guerre, la Russie accuse un recul face à l'armée ukrainienne dans l'Est de l'Ukraine. Dans ce contexte, le président russe a annoncé la mobilisation partielle de 300 000 réservistes ainsi que la tenue de référendums d'annexion en Ukraine, aux résultats évidemment contestés. Vladimir Poutine apparaît de plus en plus isolé et ses dernières déclarations laissent présager que la situation serait en train de lui échapper. Poutine n'aurait-il pas perdu la main ? Sera-t-il en mesure de tenir face à une armée ukrainienne qui bénéficie d'un soutien accru ? Quelle place occupent encore aujourd'hui les oligarques auprès du Kremlin ? Les agissements de Vladimir Poutine pourraient-ils détourner la position des pays jusqu'ici restés neutres à son égard ? Autant d'enjeux qu'abordent Pascal Boniface et Arnaud Dubien, directeur de l'observatoire franco-russe et chercheur associé à l'IRIS. Pour aller plus loin :

Do you die in hell or stay alive?
"Ce n'est pas du bluff". Vladimir Poutine a ouvertement évoqué une possible attaque nucléaire et a truffé son discours de signes montrant sa

Do you die in hell or stay alive?

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 0:51


Do you die in hell or stay alive?
BOMBE NUCLÉAIRE: Vladimir Poutine qui est dans une position difficile : les troupes russes accusent les contre-offensives en Ukraine

Do you die in hell or stay alive?

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 0:51


Do you die in hell or stay alive?
"On sait qu'il est prêt à aller au sacrifice, évidemment les Russes ne reculeront pas, c'est un paramètre que nous devons prendre en compte

Do you die in hell or stay alive?

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 0:51


Revue de presse française
À la Une: Moscou se prépare à annexer des territoires ukrainiens

Revue de presse française

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 4:06


« Les autorités prorusses des régions ukrainiennes de Zaporijjia, Kherson, Lougansk et Donetsk ont revendiqué, hier soir, la victoire du oui en faveur d'une annexion par la Russie, pointe Le Monde. C'était à l'issue des référendums d'annexion organisés par Moscou et dénoncés par Kiev et ses soutiens occidentaux. (…) Dans les quatre régions, l'ampleur des résultats a été conforme aux attentes. » Jusqu'à 99% pour le oui à Donetsk, affirme les autorités pro-russes. « Revendiquant son emprise sur ces nouveaux territoires, Moscou a de nouveau menacé de faire usage de l'arme nucléaire. » En fait, décrypte Libération, « le Kremlin a lancé une "opération spéciale" dans "l'opération spéciale", dont l'objectif était d'annexer les quatre régions d'Ukraine, les transformant à ses yeux en territoire russe dont il faudra dès lors repousser l'ennemi. En recourant, si besoin, à tout l'arsenal militaire à disposition, en vertu de la doctrine militaire russe. » ► À lire aussi : Russie : après les référendums dans le sud de l'Ukraine, l'annexion imminente Tout serait permis ? « Par un trait de plume du chef du Kremlin, s'exclame Le Figaro, des territoires de la taille du Portugal vont donc devenir russes aux yeux de la seule Russie. Cela aura "des conséquences sur leur sécurité", prévient Moscou, l'ancien président et néo-faucon Dimitri Medvedev leur appliquant déjà la doctrine officielle de dissuasion nucléaire (…). Ainsi, Kiev devient l'agresseur et tout serait permis ? Pas crédible, estime Le Figaro : un basculement sémantique ne peut tenir lieu de victoire militaire quand celle-ci se dérobe. Tout cela n'a de sens que si Poutine cherche un gain stratégique : gagner du temps pour regrouper ses forces à la faveur de l'hiver ou même trouver une porte de sortie en offrant un cessez-le-feu et un gel du conflit. » Rétablir une dissuasion crédible ? Attention, prévient pour sa part L'Opinion, « en parlant ainsi de la menace atomique, le président russe modifie les conditions de la dissuasion. » Et les Occidentaux doivent réagir : « Ils doivent impérativement rétablir une dissuasion crédible à l'égard du Kremlin », affirme le quotidien libéral. « Manifestement, Poutine ne sait plus comment se sortir de l'impasse en Ukraine. D'où la crainte d'une frappe nucléaire sous la forme d'un avertissement, comme disent les stratèges. Une manière, pour le Kremlin, d'affirmer à la face du monde que la Russie n'acceptera jamais la défaite. Il faut vraiment, martèle L'Opinion, l'en dissuader. » France : de plus en plus de tenues religieuses à l'école Le Parisien fait sa Une ce mercredi matin sur le voile à l'école avec ce grand titre : « L'offensive islamiste » « Dans un document interne, que s'est procuré Le Parisien, le Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation met en garde contre des prosélytes islamistes qui encouragent les jeunes pratiquants à porter des tenues religieuses, voire à prier à l'intérieur des établissements scolaires. (…) En juin, le ministère de l'Éducation nationale avait précisé que si les atteintes à la laïcité lors du premier trimestre 2022 étaient en très légère baisse, avec 627 cas recensés (contre 636 lors des trois mois précédents), le port de tenues religieuses à l'école, notamment les abaya, était lui en hausse et représentait 22% des signalements. Signe que le phénomène est pris au sérieux, le ministère de l'Éducation nationale a adressé mi-septembre un courrier à tous les recteurs afin qu'ils veillent à l'application de la loi. Une lettre qui rappelle également les principales règles en vigueur. » Les profs trop seuls Commentaire du Parisien : « Aujourd'hui, les profs sont encore trop souvent seuls pour faire face aux menaces et aux intimidations. Face aussi à la montée d'un discours islamiste radical qui se répand sur les réseaux sociaux. Seuls face aux provocations, aux capuches qui dissimulent un foulard, aux arguments fallacieux en plein cours, à tous ces petits coups de canif quotidiens aux principes et valeurs de la République. Alors ces enseignants n'osent plus trop bouger et renoncent à dire, pour ne pas "faire de vagues". Ainsi, le prosélytisme gagne du terrain en tous lieux, déplore encore Le Parisien, y compris à l'école, deux ans après la mort de Samuel Paty, [et] au moment même où, à Téhéran, des femmes se battent pour ne plus porter le voile. »

La Loupe
Le prochain coup de Poutine

La Loupe

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 18:41


De tous les scénarios sur la table après le succès de la contre-offensive ukrainienne, Vladimir Poutine a choisi celui de l'escalade en annonçant la mobilisation partielle de sa population... au risque de la voir se révolter. Analyse des impacts potentiels sur le champ de bataille et (surtout) sur l'avenir politique de la Russie avec Charles Haquet et Clément Daniez, du service Monde de L'Express. Retrouvez tous les détails de l'épisode ici et inscrivez-vous à notre newsletter.L'équipe : Écriture : Margaux LannuzelPrésentation : Xavier YvonMontage : Charlotte BarisRéalisation : Jules KrotCrédits : RFIMusique et habillage : Emmanuel Herschon / Studio Torrent Logo : Anne-Laure Chapelain / Thibaut Zschiesche Pour nous écrire : laloupe@lexpress.fr Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

On n'est pas obligé d'être d'accord - Sophie Durocher
L'intégrale du mercredi 28 septembre

On n'est pas obligé d'être d'accord - Sophie Durocher

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 46:05


Entrevue avec Daniel Lavoie, auteur-compositeur-interprète : il chante les textes de Rimbaud. Il est de passage au Québec pour faire la promotion de son tout dernier album « J'ai quitté l'île ».  Chronique de Steve E. Fortin, chroniqueur et blogueur au Journal de Montréal Journal de Québec : le dessin de presse, la caricature seraient-ils en voie de disparition? Plusieurs médias importants semblent délaisser la caricature. La rencontre Nantel-Durocher avec Guy Nantel  : on revient sur une chronique de Sophie Durocher dont Guy Nantel est en désaccord. La chronique traite d'un numéro de l'humoriste Sugar Sammy, qui a lancé une flèche aux partis politiques. Entrevue avec Dre Sylvie I. Demers, médecin de famille, biologiste et docteure en médecine expérimentale (génétique moléculaire humaine) : on discute de son nouveau roman « Hormones féminines et cholestérol ». Il s'agit de la suite de son best-seller « Hormones au féminin » Une production QUB Radio Septembre 2022Pour de l'information concernant l'utilisation de vos données personnelles - https://omnystudio.com/policies/listener/fr

Là-haut sur la colline - Antoine Robitaille
L'intégrale du mercredi 28 septembre

Là-haut sur la colline - Antoine Robitaille

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 26:24


La rencontre Nadeau-Robitaille, avec Rémi Nadeau, chef de bureau parlementaire à l'Assemblée nationale pour le Journal et le Journal : Jean Boulet. Analyse de la campagne.  Entrevue avec Alain Laforest, correspondant parlementaire de TVA à l'Assemblée nationale : retour sur le dossier de l'immigration. Analyse de la campagne.  Une production QUB radio  Septembre 2022    Pour de l'information concernant l'utilisation de vos données personnelles - https://omnystudio.com/policies/listener/fr

BFM Story
Story 2 : Poutine confisque les passeports des mobilisés – 28/09

BFM Story

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 20:38


"BFM STORY" du lundi au jeudi de 17h à 19h avec Olivier Truchot & Alain Marshall. Deux heures pour faire un tour complet de l'actualité en présence d'invités pour expliquer et débattre sur les grands sujets qui ont marqué la journée.

2 Fuggin Idiots
“When you're at Old Country Buffet, you're not being supervised…” -- Podcast #99 [9.25.22]

2 Fuggin Idiots

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 76:47


Hello Friends! This is it… the last episode. Number 99. We tried to hard and got so far… but in the end it doesn't even matter… just kidding… we matter and so do you! This one is a BanGER! This time Robbie handles some rude customers, Jordan wonders how Poutine came to be… and they both share some Fuggin Idiots to close out the show! Thanks for stopping by!

L'entretien de Sonia Mabrouk
EXTRAIT - «Avec le Kremlin de Poutine, nous devons nous attendre à tout», affirme Jean-François Colosimo

L'entretien de Sonia Mabrouk

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 1:40


Jean-François Colosimo, essayiste, spécialiste de l'histoire de l'orthodoxie, répond aux questions de Sonia Mabrouk. Il est l'auteur de "La crucifixion de l'Ukraine, mille ans de guerres de religions en Europe" aux édition Albin Michel.

Calvi 3D
"Référendums" : quelle réponse à Poutine ? – 28/09

Calvi 3D

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 34:53


Découvrez l'émission Calvi 3D animée par Yves Calvi du lundi au jeudi de 18h45 à 20 heures sur BFMTV.

Le regard international - Vincent Hervouët
Qu'est-ce que mijote le cuisinier du Kremlin ?

Le regard international - Vincent Hervouët

Play Episode Listen Later Sep 27, 2022 3:27


Chaque matin, Vincent Hervouet nous livre son regard sur l'actualité internationale. Ce mardi, il s'intéresse à celui que l'on surnomme "le cuisinier de Poutine". Evguéni Prigojine, un homme d'affaires proche du Kremlin a reconnu lundi avoir fondé en 2014 le groupe paramilitaire Wagner, soupçonné de diverses exactions au Mali, en Syrie ou encore en Libye. Récemment, il est apparu dans une vidéo où on le voit recruter des prisonniers russes pour rejoindre les rangs de Wagner en Ukraine.

L'info en intégrale - Europe 1
Evguéni Prigojine, cet homme d'affaires proche de Poutine, à l'origine du groupe Wagner

L'info en intégrale - Europe 1

Play Episode Listen Later Sep 27, 2022 1:46


Evguéni Prigojine, un homme d'affaires proche du Kremlin a reconnu lundi avoir fondé en 2014 le groupe paramilitaire Wagner, soupçonné de diverses exactions au Mali, en Syrie ou encore en Libye. Récemment, il est apparu dans une vidéo où on le voit recruter des prisonniers russes pour rejoindre les rangs de Wagner en Ukraine.

Revue de presse française
À la Une: Vladimir Poutine est-il en danger ?

Revue de presse française

Play Episode Listen Later Sep 27, 2022 4:20


Vladimir Poutine est-il en danger ? Question à laquelle Le Figaro, sur son site internet, tente de répondre. « Avec la mobilisation partielle de 300 000 réservistes, Vladimir Poutine a choisi l'escalade face à une armée ukrainienne conquérante à l'est, pointe le journal. Sous pression sur le plan militaire, le chef du Kremlin doit s'employer à faire taire les critiques des nationalistes russes circonspects devant la situation sur le terrain, mais aussi la grogne de sa population, à qui il avait promis que l'"opération militaire spéciale" ne l'impliquerait pas. » Cette position délicate de Vladimir Poutine conduit à envisager divers scénarios Le premier, relève Le Figaro, est celui de la fuite en avant face aux nationalistes : « De facto, le président russe a choisi l'escalade avec la mobilisation récente et le brandissement de la menace nucléaire. De tous, ce scénario est le plus crédible dans la mesure où il se vérifie déjà. » Autre hypothèse : une démission de Poutine… « Une option plus sérieuse que d'autres, affirme Le Figaro. D'abord parce qu'elle pourrait être une façon d'habiller les scénarios de destitution ou de coup d'État, mais aussi parce que Vladimir Poutine quitterait le pouvoir sereinement avec une immunité à vie. » Reste cependant une question de taille : qui remplacerait Poutine ? Troisième scénario : « un coup d'État, mais mené par qui ? », s'interroge le journal. Autre possibilité : « Un attentat, la solution radicale. (…) Une option dont rêvent sans doute secrètement bon nombre de responsables occidentaux. Mais, s'interroge Le Figaro, le successeur de Vladimir Poutine serait-il plus tendre que lui ? Rien n'est moins sûr. » Enfin, dernier scénario : « La destitution », mais là, « mission impossible », pointe Le Figaro. Pour la bonne et simple raison que la Constitution russe ne le prévoit pas… ► À écouter aussi : À quel point Poutine est-il fragilisé ? La mobilisation partielle : une « décharge électrique » Ce qui est sûr, c'est que face à la mobilisation partielle décrétée par Poutine, « la tension monte », relève Libération. Cette mobilisation « a fait l'effet d'une décharge électrique sur le corps inerte de la société russe, pointe le journal, que rien ne semblait pouvoir émouvoir depuis six mois que durait l'"opération spéciale". Si des dizaines de milliers d'hommes se sont résolus, en courbant l'échine plus qu'avec la fleur au fusil, à monter dès le lendemain dans les bus en direction du front, des manifestations et actes de protestations ont commencé à pulluler un peu partout sur le territoire russe. Selon l'ONG OVD-Info, plus de 2 300 personnes ont été interpellées depuis le 21 septembre. » « Ces Russes qui fuient la guerre », titre pour sa part Le Parisien. « Des milliers de Russes, en grande majorité des jeunes hommes, ont fui (notamment) vers la Géorgie depuis l'annonce d'une mobilisation militaire partielle, le 21 septembre. Un sauve-qui-peut individuel plus que politique, pointe le journal. Pour nombre de ces exilés forcés, l'opposition au régime du Kremlin est jugée impossible. » Commentaire de l'un d'entre eux : « Je veux que la guerre s'arrête, et je prie pour que Poutine n'utilise pas l'arme nucléaire. Mais je me fiche qu'il gagne où qu'il perde. » ► À écouter aussi : Russie: quel avenir avec ou sans Poutine ? La droite nationaliste au pouvoir en Italie À la Une également, Giorgia Meloni, future présidente du Conseil italien. « Une menace pour l'Europe, estime Le Monde, après les succès des Démocrates de Suède et du RN aux élections législatives en France. Des partis nationalistes qui cherchent à banaliser leur apparence, mais qui n'en demeurent pas moins opposés, dans leur identité et leurs principes, aux valeurs qui ont fondé l'Union européenne. » « Pour l'UE, le défi est immense », renchérit La Croix qui s'interroge : « Comment répondre aux inquiétudes culturelles et au sentiment de déclassement sans rien céder aux valeurs qui fondent le pacte européen, à commencer par la solidarité ? Ces sujets ne peuvent plus être négligés par les autres formations politiques. Au risque que les prochaines vagues nationalistes, plus hautes encore, n'emportent avec elles tout l'édifice communautaire. » Il faut des ennemis… Comment en est-on arrivé là ? « Pendant que chacun se chamaille sur les responsabilités des autres ou sur la définition de qui est Giorgia Meloni, la réalité est qu'elle n'est ni néo-fasciste, ni post-fasciste, ni ultra-conservatrice, relève La Charente libre, elle est une répétition de l'histoire qui adapte ses tourments au monde d'aujourd'hui. Hier comme aujourd'hui, il faut des ennemis. À l'intérieur comme à l'extérieur de ses frontières. Hier, c'était le juif et le bolchevisme. Aujourd'hui, c'est le migrant, l'Union européenne et l'idéologie LGBT. (…) La devise de Giorgia Meloni, "Dieu, famille, patrie" est redevenue un slogan banal. Aussi banal que de voir au pouvoir une femme disant de Mussolini qu'il était un bon politicien. »

On n'est pas obligé d'être d'accord - Sophie Durocher
L'intégrale du mardi 27 septembre

On n'est pas obligé d'être d'accord - Sophie Durocher

Play Episode Listen Later Sep 27, 2022 44:54


Entrevue avec Ingrid Falaise, comédienne : on revient sur la série « Femme, je te tue », qui est renouvelée pour une deuxième saison. Ingrid témoigne de son expérience lors des témoignages poignants qu'elle reçoit dans le cadre de cette série. Chronique de Steve E. Fortin, chroniqueur et blogueur au Journal de Montréal Journal de Québec : le rôle d'ex-politiciens qui deviennent chroniqueur(e)s politique dans nos médias, est-ce trop politique? Pas toujours. La rencontre Nantel-Durocher avec Guy Nantel : Olivier Primeau a fait 50% de gains en un jour avec son investissement de 3 millions de dollars dans le secteur de l'eau, au Québec. Une production QUB Radio Septembre 2022Pour de l'information concernant l'utilisation de vos données personnelles - https://omnystudio.com/policies/listener/fr

L'Edito Politique
UN POINT C'EST TOUT - Russie : Kirill 1er, le patriarche qui joue les sergents recruteurs

L'Edito Politique

Play Episode Listen Later Sep 27, 2022 1:41


Kirill 1er, ou Cyrille, patriarche de Moscou proche de Poutine, a dit lors d'une messe que tous ceux qui partiraient combattre en Ukraine verraient leurs péchés absous.

Le journal - Europe 1
Evguéni Prigojine, cet homme d'affaires proche de Poutine, à l'origine du groupe Wagner

Le journal - Europe 1

Play Episode Listen Later Sep 27, 2022 1:46


Evguéni Prigojine, un homme d'affaires proche du Kremlin a reconnu lundi avoir fondé en 2014 le groupe paramilitaire Wagner, soupçonné de diverses exactions au Mali, en Syrie ou encore en Libye. Récemment, il est apparu dans une vidéo où on le voit recruter des prisonniers russes pour rejoindre les rangs de Wagner en Ukraine.

Le débat d'Europe Matin
Qu'est-ce que mijote le cuisinier du Kremlin ?

Le débat d'Europe Matin

Play Episode Listen Later Sep 27, 2022 3:27


Chaque matin, Vincent Hervouet nous livre son regard sur l'actualité internationale. Ce mardi, il s'intéresse à celui que l'on surnomme "le cuisinier de Poutine". Evguéni Prigojine, un homme d'affaires proche du Kremlin a reconnu lundi avoir fondé en 2014 le groupe paramilitaire Wagner, soupçonné de diverses exactions au Mali, en Syrie ou encore en Libye. Récemment, il est apparu dans une vidéo où on le voit recruter des prisonniers russes pour rejoindre les rangs de Wagner en Ukraine.

Les lectures de Mediapart

Cliquez ici pour accéder gratuitement aux articles lus de Mediapart : https://m.audiomeans.fr/s/P-UmoTbNLs Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l'armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. Un article de Zafer Sivrikaya publié dimanche 25 septembre 2022, lu par Christine Pâris.

Sur le fil
Guerre en Ukraine : Pourquoi Poutine mobilise 300.000 réservistes

Sur le fil

Play Episode Listen Later Sep 26, 2022 6:50


En Russie, l'annonce de la mobilisation de 300.000 réservistes pour aller combattre en Ukraine a provoqué une onde de choc.    Des manifestations aux cris de “pas de guerre” ont eu lieu à travers le pays. La mobilisation est immédiate : de nombreux hommes reçoivent leur convocation pour rejoindre les rangs de l'armée.    Que sait-on exactement de cette mobilisation partielle ? Quel est l'état de l'armée russe ? Décryptage avec Didier Lauras, journaliste AFP au pôle international, spécialiste des questions de défense.    Interview et réalisation : Antoine Boyer Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Vous avez des commentaires ? Ecrivez-nous à podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram. Vous pouvez aussi nous envoyer une note vocale par Whatsapp au + 33 6 79 77 38 45. Nous aimons avoir de vos nouvelles.  Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d'étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !   Ne manquez pas nos épisodes inédits de "Slow fil", la version longue de Sur le fil.

InterNational
Référendums d'annexion en Ukraine : pourquoi Poutine peut gagner son pari

InterNational

Play Episode Listen Later Sep 26, 2022 4:03


durée : 00:04:03 - Le monde d'après - par : Jean Marc FOUR - C'est demain que se dérouleront pour l'essentiel les référendums organisés par la Russie en vue d'annexer plusieurs régions d'Ukraine. Ce sont des simulacres de scrutin. Mais la dénonciation de cet état de fait ne change pas grand-chose à l'affaire : Poutine peut gagner son pari avec ces référendums

Débat du jour
À quel point Poutine est-il fragilisé?

Débat du jour

Play Episode Listen Later Sep 26, 2022 29:30


Sept mois après le début de la guerre en Ukraine, la Russie traverse une mauvaise passe. Sur le terrain, l'Ukraine ne cesse de reconquérir des territoires, et sur le plan diplomatique, le mouvement d'opposition se consolide particulièrement après l'appel à la mobilisation partielle, lancé la semaine dernière par le président russe. Même la Chine, traditionnel partenaire de Moscou, a récemment suggéré le dialogue pour ramener la paix. Ajoutez à cela les sanctions occidentales dont l'impact commence à ébranler l'économie russe. Quels sont les ressorts possibles pour Vladimir Poutine ? Jusqu'où ira son isolement et quelles pourraient en être les conséquences ?   Pour en débattre : - Michaël Levystone, chercheur au Centre Russie/Nouveaux États Indépendants de l'Institut français des relations internationales (IFRI). Auteur de « Russie et Asie centrale à la croisée des chemins », éditions L'Harmattan - Julien Théron, chercheur à Sciences Po, spécialiste en conflits et sécurité internationale, coauteur avec Isabelle Mandraud du livre Poutine, la stratégie du désordre, éditions Tallandier - David Teurtrie, maître de conférences à l'Institut catholique d'Études supérieures (ICES), chercheur associé à l'Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco). Auteur du livre Russie: le retour de la puissance, éditions Armand Colin.   ► À écouter aussi : Russie: quel avenir avec ou sans Poutine?

On n'est pas obligé d'être d'accord - Sophie Durocher
L'intégrale du lundi 26 septembre

On n'est pas obligé d'être d'accord - Sophie Durocher

Play Episode Listen Later Sep 26, 2022 44:29


Segment éditorial de Sophie Durocher : l'actualité sous la loupe de Sophie Durocher. Entrevue avec Michel Jean, écrivain et journaliste : il nous partage son expérience durant sa tournée en Europe. Chronique de Steve E. Fortin, chroniqueur et blogueur au Journal de Montréal Journal de Québec : deux ans après la tempête à propos du mot en N dans laquelle s'est retrouvée la prof Veroushka Lieutenant-Duval, la principale intéressée est plus amochée que jamais. La rencontre Nantel-Durocher avec Guy Nantel : guerre de mots entre MC Gilles et Guy Nantel. Détournement de mission de CBC, résultat des militants. Chronique « La pile à lire de Gabrielle » avec Gabrielle Caron, humoriste, animatrice du balado J'ai fait un humain et ambassadrice de QUB livre : elle nous présente le livre de Catherine Lavarenne «Fragile comme une bombe».  Une production QUB Radio Septembre 2022Pour de l'information concernant l'utilisation de vos données personnelles - https://omnystudio.com/policies/listener/fr

Un jour dans le monde
Référendums d'annexion en Ukraine : pourquoi Poutine peut gagner son pari

Un jour dans le monde

Play Episode Listen Later Sep 26, 2022 4:03


durée : 00:04:03 - Le monde d'après - par : Jean Marc FOUR - C'est demain que se dérouleront pour l'essentiel les référendums organisés par la Russie en vue d'annexer plusieurs régions d'Ukraine. Ce sont des simulacres de scrutin. Mais la dénonciation de cet état de fait ne change pas grand-chose à l'affaire : Poutine peut gagner son pari avec ces référendums

Débat du jour
À quel point Poutine est-il fragilisé?

Débat du jour

Play Episode Listen Later Sep 26, 2022 29:30


Sept mois après le début de la guerre en Ukraine, la Russie traverse une mauvaise passe. Sur le terrain, l'Ukraine ne cesse de reconquérir des territoires, et sur le plan diplomatique, le mouvement d'opposition se consolide particulièrement après l'appel à la mobilisation partielle, lancé la semaine dernière par le président russe. Même la Chine, traditionnel partenaire de Moscou, a récemment suggéré le dialogue pour ramener la paix. Ajoutez à cela les sanctions occidentales dont l'impact commence à ébranler l'économie russe. Quels sont les ressorts possibles pour Vladimir Poutine ? Jusqu'où ira son isolement et quelles pourraient en être les conséquences ?   Pour en débattre : - Michaël Levystone, chercheur au Centre Russie/Nouveaux États Indépendants de l'Institut français des relations internationales (IFRI). Auteur de « Russie et Asie centrale à la croisée des chemins », éditions L'Harmattan - Julien Théron, chercheur à Sciences Po, spécialiste en conflits et sécurité internationale, coauteur avec Isabelle Mandraud du livre Poutine, la stratégie du désordre, éditions Tallandier - David Teurtrie, maître de conférences à l'Institut catholique d'Études supérieures (ICES), chercheur associé à l'Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco). Auteur du livre Russie: le retour de la puissance, éditions Armand Colin.   ► À écouter aussi : Russie: quel avenir avec ou sans Poutine?

Géopolitique, le débat
Russie: quel avenir avec ou sans Poutine?

Géopolitique, le débat

Play Episode Listen Later Sep 24, 2022 50:00


Le chef du Kremlin a décrété, cette semaine, la mobilisation « partielle » soit l'engagement de 300.000 réservistes afin de renforcer sa position dans la guerre en Ukraine. Moscou a également annoncé l'organisation de référendums dans les territoires occupés, afin de les rattacher à la Russie. Vladimir Poutine a enfin relancé le chantage nucléaire. Pourquoi cette fuite en avant du leader du Kremlin ? Sanctionné par les puissances occidentales, globalement en difficulté sur la scène internationale Vladimir Poutine peut-il sortir vainqueur de la guerre ? Se maintenir longtemps au pouvoir alors que la guerre en Ukraine commence à déchirer la société russe ?   Invités :  Anna Colin Lebedev, maîtresse de conférences en Science politique à l'Université Paris Nanterre. Autrice de « Jamais frères ? Ukraine et Russie : une tragédie postsoviétique », éd. du Seuil Elsa Vidal, rédactrice en chef de la rédaction russe de RFI Jean de Gliniasty, directeur de recherche à l'IRIS et ancien ambassadeur Lukas Aubin, directeur de Recherche à l'Iris. Son dernier ouvrage, « Géopolitique de la Russie », aux éditions La Découverte.     Émission enregistrée à Nantes dans le cadre des GÉOPOLITIQUES DE NANTES. 

C dans l'air
RUSSIE / IRAN : LA CONTESTATION DES PEUPLES – 24/09/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Sep 24, 2022 64:51


EXPERTS ANTHONY BELLANGER Éditorialiste, spécialiste des questions internationales « France Inter » GÉNÉRAL DOMINIQUE TRINQUAND Ancien chef de la mission militaire française auprès de l'ONU IRYNA DMYTRYCHYN Maîtresse de conférences à l'Inalco Institut National des Langues et Civilisations Orientales ANNE NIVAT Grand reporter - « Le Point » Auteure de « Un continent derrière Poutine ? » L'escalade militaire de Vladimir Poutine en Ukraine ne se passe pas comme prévu. La Russie est même plongée dans l'incertitude. Depuis l'annonce par le président russe de la « mobilisation partielle » d'au moins 300 000 hommes pour résister aux contre-offensives ukrainiennes à Kharkiv et Kherson, les manifestations se multiplient dans les grandes villes du pays. Plus d'un millier de personnes ont déjà été arrêtées, notamment à Moscou et Saint-Pétersbourg. Alors qu'il se refuse à parler de guerre depuis l'invasion de l'Ukraine le 24 février dernier, sa surenchère belliqueuse pourrait faire perdre à Vladimir Poutine le soutien d'une partie importante de l'opinion russe, qui lui était auparavant favorable. Car sous le choc, la population proteste ou tente d'échapper à la mobilisation, notamment en quittant le pays. Ces derniers jours, les vols internationaux ont en effet été pris d'assaut et d'interminables files de véhicules ont été observées aux frontières de la Finlande ou de la Géorgie. Mais cette mobilisation, si elle réussit, peut-elle avoir une incidence sur les combats ? Pour l'heure, les Ukrainiens sont à la manœuvre et revendiquent presque chaque jour de nouveaux gains territoriaux. Pour stopper cette série de revers militaires, Vladimir Poutine a abattu une nouvelle carte. Depuis hier et jusqu'au 27 septembre, la Russie organise des référendums dans les Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Louhansk, ainsi que dans les territoires contrôlés par les forces russes des régions de Kherson et Zaporijjia. Une décision condamnée par le président ukrainien Volodymyr Zelensky, comme par une large part de la communauté internationale. Le président ukrainien s'est dit hier soir persuadé que "le monde réagira avec la plus grande justesse aux pseudo-référendums" et que ceux-ci "seront condamnés sans équivoque". Le président américain Joe Biden a approuvé, en assurant que les Etats-Unis et leurs alliés allaient infliger de nouvelles sanctions économiques "rapides et sévères à la Russie" si elle annexe des territoires en Ukraine dans le cadre de ces scrutins. Sans aller jusqu'à dénoncer l'organisation de ces scrutins, la Chine, partenaire le plus proche de Moscou, a tout de même appelé au respect de "l'intégrité territoriale de tous les pays". Moscou semble plus que jamais isolé. L'image de puissance de la Russie est de plus en plus écornée. Le dirigeant russe semble affaibli. Des leaders politiques d'opposition pourraient même émerger des manifestations en cours dans le pays. L'actuel principal détracteur du Kremlin Alexeï Navalny est lui toujours en prison. Mais il parvient à se faire entendre par le biais de vidéos filmées depuis sa cellule et diffusées sur les réseaux sociaux. Le pouvoir de Vladimir Poutine est-il menacé ? Et qui, dans son camp, est aujourd'hui en mesure de prendre la relève ? En Iran, le régime des mollahs est également confronté à l'opposition farouche d'une partie de la population. Au moins 35 personnes ont été tuées et plus de 700 interpellées après huit nuits consécutives de manifestations dans le pays. DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Les informés de France Info
La poussée des extrêmes droites en Europe, les menaces nucléaires de Vladimir Poutine et l'écoféminisme aujourd'hui... Les informés de franceinfo du samedi 24 septembre 2022

Les informés de France Info

Play Episode Listen Later Sep 24, 2022 55:14


durée : 00:55:14 - franceinfo: Les informés - par : Jean-François ACHILLI, Olivier Delagarde - Autour d'Olivier de Lagarde, les informés débattent de l'actualité du vendredi 24 septembre 2022.

Les informés de France Info
Les informés de franceinfo

Les informés de France Info

Play Episode Listen Later Sep 24, 2022 6:59


durée : 00:06:59 - Ukraine, les menaces nucléaires de Poutine

French Podcast
News in Slow French #604 - Study French while Listening to the News

French Podcast

Play Episode Listen Later Sep 23, 2022 8:01 Very Popular


Nous commencerons notre émission en commentant le discours que le dirigeant russe Vladimir Poutine a prononcé mercredi pour annoncer à la nation son projet de mobilisation partielle de l'armée visant à « défendre la souveraineté russe ». Ensuite, nous discuterons de la nouvelle ère qui a commencé en Grande-Bretagne avec l'intronisation d'un nouveau roi, Charles III, et l'adoption d'un nouvel hymne : « God save the King ». Ensuite, dans la partie scientifique de notre émission, nous verrons comment les discussions qui ont pour but de trouver un consensus produisent un alignement des ondes cérébrales, selon une étude récente de l'université Cornell. Et enfin, nous parlerons de l'héritage de la défunte reine Elizabeth II dans le domaine de la mode.    Dans la deuxième partie de notre émission, « Trending in France », nous parlerons de l'inauguration de la Bibliothèque nationale de Richelieu après 12 ans de travaux. Nous discuterons pour finir de la disparition du célèbre réalisateur Jean-Luc Godard. - Poutine annonce une mobilisation partielle en Russie - La Grande-Bretagne a un nouvel hymne national : « God Save the King » - Les discussions visant à trouver un consensus produisent un alignement des ondes cérébrales - L'héritage de la reine Élizabeth II en matière de mode - La Bibliothèque nationale rouvre ses portes après 12 ans de travaux - Mort du réalisateur Jean-Luc Godard

Une semaine dans le monde
Stratégie de Poutine en Ukraine, assemblée générale de l'ONU, colère en Iran, Elizabeth II

Une semaine dans le monde

Play Episode Listen Later Sep 23, 2022 44:05


Cette semaine, le président russe Vladimir Poutine organise en urgence des référendums dans les territoires occupés en Ukraine. La guerre en Ukraine, il en a été question à la tribune de l'assemblée générale des Nations unies, où les condamnations se sont multipliées. En Iran, des contestations secouent le pays depuis une semaine. Des manifestations réprimées dans le sang par les autorités. Enfin au Royaume-Uni, les funérailles de la reine Elizabeth II ont été suivies dans le monde entier.

C dans l'air
CDLA - VOS QUESTIONS SMS - 22.09.2022

C dans l'air

Play Episode Listen Later Sep 23, 2022 8:02


POUTINE : ET MAINTENANT LA CONTESTATION DES RUSSES... Avec les experts : - Pascal BONIFACE - directeur de l'IRIS, l'Institut de Relations internationales et stratégiques, auteur d'un « Atlas des relations internationales » réédité chez Armand Colin - Anne NIVAT- grand reporter, de retour d'Ukraine pour le Point, auteure d' « Un continent derrière Poutine ? » réédité en Poche - Armelle CHARRIER - éditorialiste en politique internationale à « France 24 » - Tatiana KASTOUÉVA-JEAN - directrice du Centre Russie et Nouveaux états indépendants à l'IFRI, l'Institut Français des Relations Internationales. Son livre : « La Russie de Poutine en 100 questions », est plublié chez Tallandiers.

Géopolitique
En Italie, la guerre russe en Ukraine divise les favoris des législatives

Géopolitique

Play Episode Listen Later Sep 23, 2022 3:06


durée : 00:03:06 - Géopolitique - par : Pierre  Haski  - Les trois partis de la coalition droite-extrême droite en Italie sont divisés sur la guerre en Ukraine et les relations avec la Russie. Giorgia Meloni, la possible première ministre, est atlantiste quand ses alliés sont pro-Poutine.

Par Jupiter !
Le bluff de Poutine

Par Jupiter !

Play Episode Listen Later Sep 22, 2022 4:33


durée : 00:04:33 - La chronique de Waly Dia - par : Waly DIA - Waly Dia nous livre un florilège de l'actualité.

Feeding Off Each Other
Ep 15. Matt, Jason and David on their Poutine Quest in Quebec & Matt's Trip to the Philippines

Feeding Off Each Other

Play Episode Listen Later Sep 22, 2022 72:02


The boys do a guest-less podcast to talk about Matt's trips to the Philippines, our trip to Quebec, electric unicycles, the time Dave almost died on a vespa in Vegas, and how German apartments come without kitchens, plus play a spirited game of "Would you Rather"

Par Jupiter !
Ah non Sandrine Treiner fait encore plus peur que Poutine !

Par Jupiter !

Play Episode Listen Later Sep 22, 2022 4:21


durée : 00:04:21 - Le journal de presque 17h17 - Vladimir Poutine a réitéré sa menace nucléaire, un article de Libération dénonce les méthodes de management de la directrice de France Culture, et le prix des billets pour les JO de Paris 2024, c'est l'actu du jour !

Géopolitique
« Ce n'est pas du bluff »… Quand Vladimir Poutine veut qu'on le prenne au sérieux

Géopolitique

Play Episode Listen Later Sep 22, 2022 3:07


durée : 00:03:07 - Géopolitique - par : Pierre  Haski  - La menace nucléaire brandie par Vladimir Poutine dans son discours télévisé n'impressionne ni l'Ukraine, ni les dirigeants occidentaux, malgré son affirmation qu'il ne bluffe pas.