Podcasts about victimes

  • 502PODCASTS
  • 1,077EPISODES
  • 18mAVG DURATION
  • 1DAILY NEW EPISODE
  • Oct 14, 2022LATEST

POPULARITY

20152016201720182019202020212022

Categories



Best podcasts about victimes

Show all podcasts related to victimes

Latest podcast episodes about victimes

Vertigo - La 1ere
"Chères victimes…". Les lettres du procès du 13 novembre 2015

Vertigo - La 1ere

Play Episode Listen Later Oct 14, 2022 5:26


Elles ont suivi les 10 mois du procès des attentats du 13 novembre 2015 à Paris l'an passé. Et chaque jour, elles en ont fait le récit, l'une avec ses mots, l'autre avec ses dessins. Des récits qu'elles ont ensuite envoyés, chaque jour, à celles et ceux qui ne voulaient pas ou ne pouvaient pas suivre les débats. 140 newsletters adressées aux victimes des attentats et auxquelles celles-ci ont répondu. Ces échanges sont devenus un livre, 13ensemble. Ses deux auteures Juliette Reinhart et Constance Peillon racontent cette aventure à Ariane Hasler.

Dutrizac de 6 à 9
Meutre de Guylaine Potvin : a-t-il fait d'autres victimes?

Dutrizac de 6 à 9

Play Episode Listen Later Oct 13, 2022 9:25


La rencontre Gibeault-Dutrizac avec Nicole Gibeault : meutre de Guylaine Potvin , commission sur l'état d'urgence. Debout devant ses agresseurs.Pour de l'information concernant l'utilisation de vos données personnelles - https://omnystudio.com/policies/listener/fr

InterNational
Après les rhinocéros, après les léopards... les ânes d'Afrique victimes de trafic

InterNational

Play Episode Listen Later Oct 13, 2022 2:34


durée : 00:02:34 - La chronique d'Anthony Bellanger - par : Anthony BELLANGER - En Afrique du Sud et dans d'autres pays d'Afrique, les ânes disparaissent. Les fermiers, qui les utilisent pour le transport et les travaux agricoles, sont victimes d'un trafic qui décime les bêtes.

Ecoute dans la nuit – Radio Notre Dame
Vous sentez-vous proche des victimes de la guerre ?

Ecoute dans la nuit – Radio Notre Dame

Play Episode Listen Later Oct 12, 2022


Avec Benoît de Blanpré, de l’Aide à l’Eglise en détresse, et Jérôme Dartiguenave, de l’Œuvre d’Orient

Dutrizac de 6 à 9
Arrêté pour avoir tenté d'enlever une femme : on est à la recherche d'autres victimes potentielles, rapporte Alexandre Moranville

Dutrizac de 6 à 9

Play Episode Listen Later Oct 12, 2022 6:59


Bulletin de nouvelles avec Alexandre Moranville : l'actualité présentée par Alexandre Moranville.Pour de l'information concernant l'utilisation de vos données personnelles - https://omnystudio.com/policies/listener/fr

RADIO X CHRONIQUES & ENTREVUES
Dom lance un message aux victimes d'abus.

RADIO X CHRONIQUES & ENTREVUES

Play Episode Listen Later Oct 11, 2022 15:48


Dom revient sur l'article de la fin de semaine qui raconte son histoire.

Le journal de la mi-journée - Fabienne Le Moal
Procès du Vol Rio-Paris: quelles sont les attentes des familles des victimes ?

Le journal de la mi-journée - Fabienne Le Moal

Play Episode Listen Later Oct 10, 2022 6:43


Chaque jour, Romain Desarbres et ses invités font un point complet sur l'actualité.

Le Dossier du Jour FB Orléans
Quelle aide aux victimes d'accidents ? Avec Jackye Kesler de l'association « Aide défense des victimes d'accidents » et Me Kutta Engome, avocate à Orléans.

Le Dossier du Jour FB Orléans

Play Episode Listen Later Oct 10, 2022 23:42


durée : 00:23:42 - Circuit Bleu Côté experts

Apolline Matin
RMC s'engage pour vous : Des assistantes maternelles victimes d'impayés - 07/10

Apolline Matin

Play Episode Listen Later Oct 7, 2022 3:13


Tous les matins, à 7h10, RMC s'engage pour vous. Amélie Rosique et la rédaction de RMC trouvent des solutions aux questions et problèmes du quotidien des auditeurs. Envoyez vos messages par e-mail: rmcpourvous@rmc.fr. La matinale 100% opinions et auditeurs 3ème saison pour Apolline de Malherbe aux commandes d'Apolline Matin. Cette année, de nouvelles voix viennent rejoindre l'équipe. L'humoriste Arnaud Demanche viendra chaque matin dialoguer avec les auditeurs à 7h20 (le « 3216 d'Arnaud Demanche ») et proposera un billet d'humeur grinçant et piquant à 8h20 (« Vivement Demanche ») ! Marguerite Dumont aux journaux et Amélie Rosique pour la chronique « RMC s'engage pour vous » rejoindront également l'équipe d'Apolline Matin pour une matinale 100% info, engagée et d'opinions.

L'essentiel de Paul Arcand
Agressé sexuellement, il réclame plus de soutien pour les victimes durant le processus de plainte

L'essentiel de Paul Arcand

Play Episode Listen Later Oct 7, 2022 56:11


Revue de presse : le tour de l’actualité avec Paul Arcand. Philippe (nom fictif) a été victime d’agression sexuelle lorsqu’il était mineur. Son agresseur, un intervenant de la DPJ, a récemment plaidé coupable aux accusations qui pesaient contre lui. Retour sur la défaite de l’ancienne député solidaire dans la circonscription de Rouyn-Noranda, Emilise Lessard-Therrien. Retour sur les résultats du PQ aux élections, Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia, entame un 6e mandat à l’Assemblée nationale. Les redoublements sont peu nombreux malgré la pandémie et les retards scolaires, le point de vue du psychologue et spécialiste de la réussite scolaire, Égide Royer. Après 21 années à la direction de l’Omnium Banque Nationale, Eugène Lapierre a confirmé qu’il quittait ses fonctions, hier. Il restera proche de Tennis Canada comme consultant. Voir https://www.cogecomedia.com/vie-privee/fr/ pour notre politique de vie privée

Le monde est à nous
Espagne : avec la loi de "mémoire démocratique", les victimes de la dictature franquiste réhabilitées

Le monde est à nous

Play Episode Listen Later Oct 6, 2022 2:12


durée : 00:02:12 - Le monde est à nous - C'est une victoire pour les victimes de la dictature en Espagne : 50 ans après la mort de Franco, une loi met fin au "silence des vaincus".

Le commentaire sportif de Jean-Charles Lajoie
L'intégrale du mercredi 5 octobre

Le commentaire sportif de Jean-Charles Lajoie

Play Episode Listen Later Oct 6, 2022 95:12


Dans son apéro, Jean-Charles nous parle du contrat de Logan Mailloux de la défaite face aux Sénateurs de Patrick Roy de Hockey Canada Marc-André Perreault nous résume la journée des Canadiens. On discute baseball avec Rodger Brulotte. Tony Marinaro nous donne son point de vue sur l'actualité sportive. En entrevue, JiC reçoit la Poche Bleue. Dans son billet de saison, JiC nous parle de Logan Mailloux et se demande quel joueur devrait compléter le duo Suzuki/Caufield. Dave Morissette et Mathieu Chouinard se joignent à JiC pour le segment le Show. Jean-Philippe Bertrand nous propose un allongé en marge de son balado «la dose». Renaud Lavoie nous parle d'Arber Xhekaj. Philippe Boucher aborde plusieurs sujets concernant le tricolore. En entrevue, JiC reçoit l'entraîneur-chef du Rocket de Laval, Jean-François Houle. Une production QUB Radio Octobre 2022  Pour de l'information concernant l'utilisation de vos données personnelles - https://omnystudio.com/policies/listener/fr

Apolline Matin
RMC s'engage pour vous : Des clients victimes de surfacturation du loueur Avis - 06/10

Apolline Matin

Play Episode Listen Later Oct 6, 2022 3:28


Tous les matins, à 7h10, RMC s'engage pour vous. Amélie Rosique et la rédaction de RMC trouvent des solutions aux questions et problèmes du quotidien des auditeurs. Envoyez vos messages par e-mail: rmcpourvous@rmc.fr. La matinale 100% opinions et auditeurs 3ème saison pour Apolline de Malherbe aux commandes d'Apolline Matin. Cette année, de nouvelles voix viennent rejoindre l'équipe. L'humoriste Arnaud Demanche viendra chaque matin dialoguer avec les auditeurs à 7h20 (le « 3216 d'Arnaud Demanche ») et proposera un billet d'humeur grinçant et piquant à 8h20 (« Vivement Demanche ») ! Marguerite Dumont aux journaux et Amélie Rosique pour la chronique « RMC s'engage pour vous » rejoindront également l'équipe d'Apolline Matin pour une matinale 100% info, engagée et d'opinions.

Attitude
L'association aux Portes du Soleil levant vient en aide aux victimes de manipulateurs et pervers narcissiques

Attitude

Play Episode Listen Later Oct 6, 2022 9:12


« L'association aux Portes du Soleil levant vient en aide aux victimes de manipulateurs et pervers narcissiques. Christa et Dominique nous détaillent les missions de l'association, […]

Podcasts Rhône FM
L'Hôpital du Valais publie une étude concernant le suivi des victimes de la fracture du col du fémur

Podcasts Rhône FM

Play Episode Listen Later Oct 5, 2022


Le journal France Bleu Maine
Bruno Dumas, président de l'association du Haut Gem. Un groupe d'entraide mutuelle basé à Mamers et à La Ferté Bernard. Il aide notamment les personnes victimes d'un burn out à se reconstruire.

Le journal France Bleu Maine

Play Episode Listen Later Oct 5, 2022 5:49


Fluency TV Francês
Les familles des victimes de Jeffrey Dahmer s'élèvent contre la nouvelle émission de Netflix, la NASA détruit un astéroïde et la semaine de quatre jours gagne en popularité - Fluency News Francês

Fluency TV Francês

Play Episode Listen Later Oct 4, 2022 9:14


Lista de Espera | Instagram Fluency TV Francês | Playlist Fluency News Francês Neste episódio, você vai saber mais sobre a reação dos familiares das vítimas do serial killer Jeffrey Dahmer com a repercurssão da nova série da Netflix, sobre o asteróide que a NASA destruiu e também sobre a semana de trabalho de apenas 4 dias que está ganhando popularidade pelo mundo! C'est parti ! Material de Apoio

Le Grand Invité
Jean-René Nicoleau, membre du collectif 85 des victimes de Vendée

Le Grand Invité

Play Episode Listen Later Oct 4, 2022 14:43


Carnets de campagne
"En voiture Nina et Simon.e.s" : à la rencontre des femmes victimes de violence

Carnets de campagne

Play Episode Listen Later Oct 4, 2022 13:19


durée : 00:13:19 - Carnets de campagne - par : Dorothée Barba - Ce van jaune sillonne les Hauts de France à la rencontre de femmes qui n'auraient pas osé ou pas eu l'idée de frapper à la porte d'une association. Violences, consentement, sexualité, égalité salariale, etc : toutes les questions liées au genre y sont abordées librement.

Invité France
Pédocriminalité dans l'Église: «La lenteur des indemnisations est le problème de trop pour les victimes»

Invité France

Play Episode Listen Later Sep 30, 2022 7:04


Près d'un an après la publication du rapport Sauvé sur l'ampleur de la pédocriminalité dans l'Église catholique, une quarantaine de victimes ont touché une réparation financière. Le 5 octobre 2021, ce rapport révélait le nombre de victimes de violences sexuelles au sein de l'Église catholique depuis les années 1950. 330 000 : c'est le chiffre hallucinant qu'il avançait et qui a conduit depuis à la mise en place de réparations financières. Un an après, où en est-on ?  La présidente de l'une des deux instances en charge de ces réparations a dressé un premier bilan de son activité, à ce stade, une quarantaine de victimes ont reçu une indemnisation et 1 400 dossiers sont en attente ou en cours de traitement. Certaines associations de victimes déplorent la lenteur du traitement des demandes par l'Instance nationale indépendante de reconnaissance et de réparation, le manque de formation de ses référents ou son numéro d'appel saturé.  ► Entretien avec François Devaux, co-fondateur de l'association de victimes lyonnaises « La parole libérée » (aujourd'hui dissoute).

RMC Bonjour !
Les histoires d'Arthur : Une guerre sans merci entre les voleurs de colis et ses victimes au Texas - 30/09

RMC Bonjour !

Play Episode Listen Later Sep 30, 2022 1:54


Tous les matins, Arthur Asquin nous raconte une petite histoire en France ou ailleurs, dans le monde. De l'info, de l'humour et de la bonne humeur… Cette année, Charles Magnien gagne une demi-heure. Avec Anaïs Castagna, ils accompagnent jusqu'à 6h30 les Français qui se lèvent tôt. Nouveautés cette saison : Arthur Asquin rejoint l'équipe de Charles Matin avec une nouvelle chronique : l'info marquante du jour à ne pas manquer ; et pour ne rien louper de l'actualité sportive, Thibaud Texeire incarnera tous les matins la Story Sport.

Reportage Afrique
Procès du 28-Septembre en Guinée: pour les victimes des viols, le défi de témoigner

Reportage Afrique

Play Episode Listen Later Sep 27, 2022 2:08


En Guinée, le procès du massacre du stade de Conakry s'ouvre ce mercredi. Plus d'une centaine de femmes ont été violées le 28 septembre 2009 et les jours qui ont suivi. Permettre à ces victimes de dire l'indicible, c'est l'un des objectifs que s'est fixée l'association Avipa. De notre correspondant à Conakry, Au sein de l'Avipa, on se prépare à ce jour depuis 2009 et la création de l'association. « Les femmes sont suffisamment formées, salue sa présidente, Asmaou Diallo. Avant, elles n'osaient pas du tout s'exprimer devant quelqu'un. C'est une question tellement taboue dans notre pays. » Il a fallu partir de zéro. « Les victimes du 28 septembre n'ont jamais été accompagnées par l'État, regrette Asmaou Diallo. Ces victimes ont besoin d'être protégées et soutenues. » En Guinée, la lutte contre les violences sexuelles en est à ses débuts. Ce procès pourrait marquer une avancée considérable. « Nous sommes certains qu'il y aura un grand changement après ce procès, et nous souhaitons que cela puisse changer l'esprit des Guinéens », ajoute la présidente. Le processus de libération de la parole a pris des années. « Au départ, ça n'a pas du tout été facile avec ces survivantes », raconte Mariam Sow, la psychologue de l'association. Mais les thérapies de groupe ont permis à ces femmes, qui avaient souvent été rejetées par leurs proches, de se resocialiser, de reprendre confiance en elles. De chasser la honte et la stigmatisation. « Aujourd'hui, on note vraiment une amélioration significative des signes que ces survivantes présentaient avant, et donc elles pourront témoigner à la justice », assure Mariam Sow. Une dame croisée au siège de l'Avipa confie sa joie après 13 ans à attendre ce procès. Mais la parole est encore douloureuse. « Il y a eu beaucoup de choses qui se sont passées. Aujourd'hui, j'aimerais seulement parler de la justice, parce que j'ai une plaie que je ne veux pas rouvrir, je veux maintenant voir le bonheur devant moi ». Elle n'en dira pas plus. Elle espère qu'elle trouvera la force de témoigner durant le procès. 

Journal de l'Afrique
Au Sénégal, 20 ans après le naufrage du Joola, les familles de victimes souhaitent un nouveau procès

Journal de l'Afrique

Play Episode Listen Later Sep 26, 2022 15:04


La Casamance s'est recueillie lundi à la mémoire des près de 1.900 passagers sénégalais et de multiples nationalités morts il y a 20 ans dans le naufrage du Joola, l'un des pires désastres maritimes civils de l'histoire. Le Joola a sombré dans la nuit après son départ de Ziguinchor avec officiellement 1.928 personnes à bord alors que sa capacité était limitée à 536 passagers. Boubacar Ba, le président de l'association des familles des victimes du naufrage, est notre invité.

Le journal RTL
RTL EVENEMENT - Feu d'artifice mortel à Cholet : la famille des deux victimes sort du silence

Le journal RTL

Play Episode Listen Later Sep 26, 2022 3:20


DOCUMENT RTL - Deux mois après le feu d'artifice mortel de Cholet, l'oncle du frère et de la sœur décédés s'est confié sur RTL.

Reportage International
Au Japon, les récits des victimes de la secte Moon affluent depuis l'assassinat de Shinzo Abe

Reportage International

Play Episode Listen Later Sep 25, 2022 2:30


Depuis l'assassinat le 8 juillet dernier de l'ancien Premier ministre Shinzo Abe par un homme qui lui reprochait d'être lié à l'Église de l'Unification, la parole des victimes de cette secte s'est libérée. Partout, les témoignages affluent. Ces récits de familles brisées, à la fois par l'endoctrinement et par le surendettement, choquent les Japonais. De notre correspondant à Tokyo,  L'Église de l'Unification compte un demi-million d'adeptes environ au Japon. Cette jeune femme en a fait partie jusqu'à l'âge de 20 ans, contrainte et forcée par ses parents, des croyants fervents qui, dit-elle, lui ont « fait vivre un enfer ». « Mes parents m'ont élevée dans la hantise que mon esprit soit "corrompu par Satan", comme ils disaient. La perspective d'une telle damnation me terrifiait. Ils faisaient tellement de dons à la secte qu'on devait se serrer la ceinture à la maison pour joindre les deux bouts, témoigne-t-elle. Jamais de cadeaux à Noël ou à mon anniversaire. Aucune sortie au restaurant ou au cinéma. Mes vêtements usés, ils les rapiéçaient au lieu d'en acheter de nouveaux. Tout cela m'a valu d'être martyrisée à l'école. J'étais le souffre-douleur de ma classe. On me traitait de "sale pauvre", on me disait que je sentais mauvais. » Une autre jeune femme nous raconte qu'elle a été rançonnée par ses propres parents, eux aussi adeptes de la secte : « Ils subissaient une pression financière terrible, car, comme tous les fidèles, ils devaient remplir des quotas mensuels de donations. L'Église décrétait que ceux qui ne respectaient pas ces quotas étaient gangrenés par Satan, et donc promis à l'enfer. Cela terrorisait tellement mes parents qu'ils m'ont obligée à travailler pendant mes études : quelques heures tous les soirs dans des magasins ou des restaurants. Et l'argent que je gagnais avec ces petits boulots, ils me le confisquait pour le donner à la secte. » ► À lire aussi : Japon : les révélations sur l'entrisme de la secte Moon en haut lieu suscitent un vaste débat L'Église de l'Unification organise de gigantesques cérémonies de mariages collectifs lors desquelles des milliers de couples de fidèles sont unis. Un homme, qui l'a vécu en 1992, nous décrit comment cela se passait : « Cela n'a pas été une partie de plaisir. Les candidats au mariage devaient à la fois jeûner pendant une semaine avant la cérémonie, recruter trois nouveaux adeptes, et verser près de deux millions de yens à l'Église : 15 000 euros, environ. En plus, mon épouse, c'est le révérend Moon qui l'a choisie, et elle ne me plaisait pas trop. Je l'ai quand même épousée parce que, selon la secte, refuser la personne choisie par le révérend au nom de Dieu, c'est se condamner à l'enfer éternel. J'étais endoctriné au point de croire de telles balivernes ». Depuis, il a divorcé et a quitté la secte.   Ces récits indignent les Japonais, au point que de plus en plus, sur les réseaux sociaux, l'assassin de Shinzo Abe est présenté, non pas comme un tueur, mais comme une victime. Il aurait utilement mis en lumière les agissements malfaisants de la secte Moon. Les dons et les appels à la clémence en sa faveur se multiplient. Et chaque jour, dans sa cellule, l'homme reçoit des messages de soutien et des cadeaux, comme des mangas ou des friandises, pour l'aider à supporter sa détention. 

Reportage Afrique
À Bangui, les victimes des inondations racontent leur grande précarité

Reportage Afrique

Play Episode Listen Later Sep 24, 2022 2:01


Selon les autorités centrafricaines et la Croix-Rouge, les inondations de juillet et août à Bangui auraient fait entre 20 000 et 25 000 sinistrés. Beaucoup se trouvent toujours dans la précarité, soit dans les décombres de leur maison, chez des proches ou dans des églises et des écoles de quartier. Rencontre avec des sinistrés dans le 6e arrondissement de la capitale, à l'occasion d'une distribution d'aide humanitaire. De notre envoyé spécial à Bangui, « Quand il a plu, l'eau est venue et est entrée dans ma maison. J'ai trouvé une planche, j'ai mis ma famille dessus et je les ai poussés en nageant. » Une fois de plus, Gbomango Legrand, secrétaire général de la Croix-Rouge du 6e arrondissement, se trouvait aux premières loges pour voir les pluies diluviennes ravager son quartier, laissant une dizaine de corps sans vie. S'il a pu regagner sa maison, rongée par les infiltrations, pour d'autres, il ne reste plus rien. « Le canal était déjà plein, l'eau a débordé, et aujourd'hui la maison est très abîmée. La télévision, les cahiers, tout est parti… Je suis avec ma femme et mes sept enfants. La Croix-Rouge nous a donnés des bâches, on les a attachées et on dort dessous », raconte Brice. Face à des inondations de plus en plus fréquentes, certains demandent des solutions. « L'aide que nous avons reçus jusque-là ne suffit pas à atténuer nos souffrances, regrette Jean-Noël, qui dort sous une bâche chez un ami. Il nous faut des matériaux pour reconstruire nos maisons, et puis il faut des travaux pour faire des canalisations et évacuer les eaux. » ► À lire aussi : Centrafrique: la Croix-Rouge au secours des sinistrés des inondations de l'été Les causes de ces inondations sont bien connues, rappelle David Angbaga, président du comité local de la Croix-Rouge : « Les collectes des ordures ne sont pas faites normalement. Les gens versent les déchets dans les caniveaux et autres. Tout ça, ça bouche les canaux d'évacuation d'eau pour aller vers l'Oubangui. » Les autorités reconnaissent les problèmes d'urbanisme et disent réfléchir à des solutions pérennes. « Il y a également certaines personnes qui sont parties s'installer ou ont construit des maisons d'habitation dans des zones marécageuses, inondables, observe Auguste Malogolo, directeur de l'action humanitaire au ministère du même nom. Il faudrait les sensibiliser. Et le gouvernement est en train de voir dans quelles mesures relocaliser ces personnes qui se sont installées dans ces zones marécageuses. » Le gouvernement a récemment validé une stratégie nationale de réduction des risques de catastrophes et d'adaptation au changement climatique, afin de mettre en place une coordination plus efficace et plus rapide de la réponse humanitaire.

Soir Première - CQFD
La question Déclic - Guerre en Ukraine : quel est le bilan des victimes côté russe et ukrainien ?

Soir Première - CQFD

Play Episode Listen Later Sep 21, 2022 8:28


La question Déclic d'Himad Messoudi – Guerre en Ukraine : quel est le bilan des victimes côté russe et ukrainien ?

Invité Afrique
Procès du massacre de septembre 2009 en Guinée: «Je souhaite qu'on discerne les victimes des bourreaux», dit Cellou Dalein Diallo

Invité Afrique

Play Episode Listen Later Sep 20, 2022 3:55


En Guinée, les autorités ont annoncé la date du procès du massacre du 28 septembre 2009. L'ouverture de ce procès historique aura lieu pour le 13e anniversaire des événements, le 28 septembre prochain. En 2009, ils étaient des milliers à s'être réunis dans un stade à l'appel de l'opposition, pour rejeter l'idée d'une candidature de Moussa Dadis Camara à l'élection présidentielle. Le rassemblement est réprimé dans le sang. Au moins 157 personnes sont assassinées et 109 femmes violées. L'opposant Cellou Dalein Diallo fait partie des leaders politiques qui étaient dans le stade avec leurs militants. Treize ans plus tard, il salue l'ouverture de ce procès tout en espérant qu'il ne fera pas l'objet d'une instrumentalisation politique. RFI : Le procès du massacre du 28 septembre 2009 est sur le point de commencer. Vous étiez, vous-même, dans le stade ce jour-là. De nombreux militants de votre parti ont été victimes de la furie des hommes en uniforme. Comment accueillez-vous l'annonce de cette ouverture du procès ? Cellou Dalein Diallo : J'étais bien au stade. J'ai été laissé pour mort sur la pelouse. J'ai été récupéré et transporté au camp Samory, à l'infirmerie, où j'ai repris conscience. Je me réjouis, bien entendu, que ce procès tant attendu, puisse se tenir maintenant pour que les victimes aient droit à la vérité et à la justice. Je pense que toutes les dispositions vont être prises pour que le droit soit dit. Il y a beaucoup de rumeurs qui circulent en Guinée, des craintes que la justice ne soit instrumentalisée, à cette occasion aussi, pour condamner dans la même foulée les organisateurs de la manifestation et les auteurs ou commanditaires des crimes commis. Cette inquiétude existe. Cette rumeur, je souhaite vivement qu'elle ne soit pas fondée et que le droit soit dit, qu'un discernement, soit fait entre les victimes et les bourreaux, et que seulement les bourreaux soient sanctionnés. L'État a les moyens de marquer sa compassion avec les victimes À quelles conditions ce procès pourra-t-il être une réussite selon vous ? Si effectivement le droit à la vérité, le droit à la justice et, peut-être, le droit à la réparation sont assurés pour les victimes. Les gens qui ont agi, ont agi au nom de l'État. L'État a les moyens, justement, de marquer sa compassion avec les victimes en envisageant des solutions qui peuvent être assimilées à une réparation. ►À lire aussi : Procès du 28-Septembre en Guinée: qui sera présent sur le banc des accusés ? La justice sera-t-elle suffisante pour que cette page-là soit tournée, si elle peut être tournée ? Nous avons besoin d'aller à un exercice de réconciliation. Il y a eu beaucoup de violences, il n'y a pas eu que le 28 septembre. Avant, il y en a eu et surtout, après. Sous le régime d'Alpha Condé, il y a eu 250 jeunes qui ont été abattus, souvent à bout portant lors de manifestations. Ils n'ont pas eu, non plus, droit à la justice. Je pense que, pour qu'il n'y ait plus jamais ça, il est important que les Guinéens se retrouvent. Lorsqu'il y aura des institutions légitimes, parce qu'il faudrait envisager de prendre des lois d'amnistie qui ne peuvent être que le fait d'une assemblée élue. Vous souhaitez la mise en place d'institutions légitimes en Guinée. Cela fait plusieurs mois que vous n'êtes pas revenu sur le sol guinéen. Vous considérez-vous aujourd'hui comme un exilé ? Je ne suis pas rassuré quant à l'indépendance de la justice. La manière dont elle a géré deux dossiers me concernant a aggravé, vraiment, mes préoccupations quant à l'indépendance de la justice. Il y a eu l'affaire de ma maison, qui a été réduite en poussière alors que le dossier était à la justice. Ensuite, le dossier d'Air Guinée où l'on m'attribue la responsabilité d'avoir, non seulement, décidé de la liquidation d'Air Guinée et de la vente de ses actifs alors que, tout le monde le sait, le ministère de Transports, que je dirigeais, n'a pas participé. Ce sont ces deux affaires qui font que vous ne rentrez pas en Guinée aujourd'hui ? Ces deux affaires me font douter quant à l'indépendance de la justice. Je pense que l'on a voulu instrumentaliser la justice pour me faire mal ou pour, sans doute, me disqualifier des prochaines échéances électorales. J'ai l'intention de rentrer en Guinée Êtes-vous en exil actuellement ? Non, pas du tout. J'ai l'intention de rentrer en Guinée. Je voulais simplement avoir les gages que la justice dira le droit et rien que le droit. On parle beaucoup, justement, en Guinée pour le moment, du climat politique. Le gouvernement affiche sa volonté de relance du dialogue. L'Anad, la coalition que vous dirigez, est-elle prête à saisir cette nouvelle main tendue ? Nous sommes demandeurs du dialogue. Nous considérons qu'il est urgent d'aller à l'organisation des élections pour mettre en place des institutions légitimes. Mais jusqu'à présent, dans tous les dialogues qu'il y a eu, on n'a pas abordé ces questions. On va parler de refondation de l'État, de réconciliation nationale, de recensement général de la population. Pour nous, il est urgent d'organiser la sortie de la période d'exception. ►À écouter aussi : Reportage Afrique - Procès du 28-Septembre en Guinée: à Conakry, les souvenirs sont toujours vifs

Le regard international - Vincent Hervouët
Ukraine : les chrétiens d'Arménie, victimes collatérales de la guerre

Le regard international - Vincent Hervouët

Play Episode Listen Later Sep 15, 2022 3:37


Chaque matin, Vincent Hervouet nous livre son regard sur l'actualité internationale. Ce jeudi, il s'intéresse au sort des chrétiens d'Arménie qui sont les victimes collatérales de la guerre en Ukraine.

Les interviews d'Inter
Charlotte Caubel : "Les enfants [de djihadistes] doivent être rapatriés, ce sont des victimes"

Les interviews d'Inter

Play Episode Listen Later Sep 15, 2022 7:07


durée : 00:07:07 - L'invité de 6h20 - par : Mathilde MUNOS - Charlotte Caubel, secrétaire d'État chargée de l'Enfance est l'invitée de 6h20. Elle évoque la situation des familles de djihadistes en Syrie, après la condamnation de la France par la CEDH sur cette question.

Le débat d'Europe Matin
Ukraine : les chrétiens d'Arménie, victimes collatérales de la guerre

Le débat d'Europe Matin

Play Episode Listen Later Sep 15, 2022 3:37


Chaque matin, Vincent Hervouet nous livre son regard sur l'actualité internationale. Ce jeudi, il s'intéresse au sort des chrétiens d'Arménie qui sont les victimes collatérales de la guerre en Ukraine.

Reportage Afrique
RDC: les victimes des guerres du Congo attendent toujours réparation et justice

Reportage Afrique

Play Episode Listen Later Sep 14, 2022 2:16


Le 9 septembre, le gouvernement congolais a adopté un projet de loi, renvoyé au Parlement, sur la réparation et la protection des victimes de violences sexuelles. Début septembre, l'Ouganda a versé 65 millions de dollars à la RDC, la première tranche de son amende fixée par la Cour pénale internationale pour ses crimes commis sur le sol congolais entre 1998 et 2003. Deux avancées pour les innombrables victimes des guerres en RDC. Mais dans l'est du pays, l'immense majorité d'entre elles réclament toujours justice et réparation. De notre envoyée spéciale à Goma, Jocelyne, dont le prénom a été modifié pour des raisons d'anonymat, n'a quitté Goma qu'une seule fois. C'était il y a 26 ans, lorsque des hommes armés ont envahi sa ville natale. Fin 1996, plusieurs mouvements rebelles congolais regroupés dans l'Alliance des forces démocratiques pour la libération (AFDL), épaulée par l'armée rwandaise, frappent aux environs de Goma. Apeurés, d'innombrables civils prennent la route. Avec sa mère et sa sœur jumelle, Jocelyne fuit à la nuit tombée dans un bus. « C'est au matin qu'on nous a fait sortir du véhicule et ils ont commencé à tuer les gens avec des machettes, des couteaux, des haches. Ma maman nous a demandé de prendre la fuite dans la forêt qui était à côté », se souvient-elle. Sa sœur est portée disparue et Jocelyne sera évacuée quelques jours plus tard plusieurs balles dans le pied. Depuis, ses blessures physiques sont guéries, mais les souvenirs sont encore lourds. « J'ai beaucoup de traumatismes, car j'entends encore les balles, je ressens la douleur que j'ai subie, et les traumatismes reviennent, car je revois comment on tuait les gens. Ça me trouble et ça revient », dit Jocelyne. Le retour de la peur Alors quand les combats ont repris entre l'armée congolaise et le groupe rebelle M23 dans le Nord-Kivu fin mars, la peur s'est réinstallée dans le quotidien des victimes des guerres du Congo, comme l'explique Philémon Lukombola : « C'est presque les mêmes stratégies utilisées. C'est au même endroit, à la même frontière que les affrontements commencent, au risque de vivre le même cauchemar. » Avec Jocelyne et plusieurs autres rescapés, il a monté une association devenu lieu de parole. « Suite aux guerres à répétition, nous avons déjà rencontré des victimes qui ont survécu, des familles, des victimes qui ne parlaient pas à cause des traumatismes de la guerre », poursuit Philémon Lukombola. « Alors, on a essayé de réfléchir ensemble, nous avons mis un cadre de réflexion. Il en est sorti une association qui s'appelle “Sauvez des vies en désastre”. » Comme dans de nombreuses associations congolaises de victimes, aucun membre de Sauvez des vies en désastre n'a reçu à ce jour de réparations, ou vu son dossier aboutir en justice.

C'est mon boulot
Travail forcé : de plus en plus de victimes d'esclavage moderne dans le monde

C'est mon boulot

Play Episode Listen Later Sep 13, 2022 2:34


durée : 00:02:34 - C'est mon boulot - par : Philippe DUPORT - L'esclavage moderne est loin d'être en recul. Le phénomène a, au contraire, augmenté ces dernières années, selon le tout dernier rapport de l'Organisation internationale du travail.

Ça peut vous arriver
INÉDIT - Sur la piste d'un bailleur indélicat aux nombreuses victimes

Ça peut vous arriver

Play Episode Listen Later Sep 12, 2022 6:22


Dans ce podcast, découvrez les coulisses de l'émission "Ça peut vous arriver" que vous venez d'entendre sur RTL. Dans cet épisode, Charlotte Méritan reste en ligne avec les 3 envoyés spéciaux, Jessica, Maxence et Pascal, qui sont intervenus dans l'émission sur des cas de logements insalubres. Pour tout savoir sur la conso, écoutez le podcast "Ça peut vous arriver" et l'émission diffusée du lundi au vendredi de 09h00 à 12h00 sur RTL. Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.

Reportage International
Chili: la police incite les femmes victimes de violences à le signaler à l'aide de messages codés

Reportage International

Play Episode Listen Later Sep 8, 2022 3:32


Au Chili, 26 féminicides ont été commis depuis le début de l'année et 101 tentatives d'assassinats de femmes ont été enregistrées. Pendant la pandémie avec les longs mois de confinements, les violences intrafamiliales ont explosé. La police chilienne a alors mis en place une campagne intitulée « Peu importe comment tu le dis, nous te comprendrons », pour inciter les femmes victimes de violences à les appeler en utilisant des messages codés. Il y a quelques semaines, une femme de 52 ans a contacté la police en faisant croire qu'elle passait une commande pour acheter de la nourriture, alors qu'en réalité, elle subissait des violences de son fils.  Les médias chiliens ont publié l'enregistrement audio de l'appel. On y entend la voix de la policière et celle, tremblante, de la femme victime de violence : « Ici la police, bonsoir, quelle est votre urgence ? » « Bonsoir, j'appelle, car je voudrais commander une empanada au fromage. » « Êtes-vous victime d'une agression ? » « Oui… oui, oui ! » « Nous allons envoyer une patrouille. » « Oui, s'il vous plait. » « Ne vous inquiétez pas, la police arrive. » La policière qui a reçu l'appel a très vite détecté la détresse de son interlocutrice à l'autre bout du téléphone. « C'est sa voix agitée et fébrile qui m'ont indiqué qu'il s'agissait d'un cas de violence intrafamilial, indique la policière. Les femmes peuvent nous appeler et nous alerter de n'importe quelle manière, nous allons les écouter et les aider le plus rapidement possible. Quelques autres cas similaires ont été enregistrés dans le pays : une femme qui commande des sushis, une autre qui réserve un taxi…» Le commandant Alvaro Muñoz précise : « Cet appel nous a permis d'intervenir et d'éviter le pire. Notre collègue a eu la bonne réaction, car nos fonctionnaires sont formés pour réagir de façon adéquate à ces situations. » Une route encore longue et semée d'embûches  Lorena Astudillo est la porte-parole du Réseau Chilien contre la Violence envers les femmes, elle nous reçoit dans les locaux de l'association, dans le centre de Santiago. « En 2020, l'organisation féministe a réalisé une étude exploratoire pour savoir comment les femmes victimes de violences étaient reçues dans les commissariats au moment de déposer plainte, explique-t-elle. 81 % des femmes qui ont répondu ont déclaré s'être senties mal traitées par la police, revictimisées, et culpabilisées. Et environ 5 % disent avoir été bien reçues, mais elles estiment avoir eu de la "chance". Elles se sont senties chanceuses de recevoir l'attention qu'en réalité toutes les femmes devraient recevoir. » À travers une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, l'association a réalisé une compilation des réponses obtenues dans l'étude qui montre les commentaires faits par les policiers aux Chiliennes qui déposent plainte : « Ils m'ont demandé ce que j'avais fait pour qu'il me frappe. » « Ils m'ont dit que j'avais la tête de quelqu'un qui aime se faire violer. » « Il m'a dit que s'ils devaient arrêter chaque homme qui frappe une femme, les cellules seraient pleines tous les jours. » « Une policière m'a dit de la rappeler une fois que j'aurais des hématomes visibles, et ils prendraient ma déposition. » Selon Lorena, ces attitudes montrent que la police chilienne est profondément marquée par le machisme : « Cette institution est très hiérarchique et exerce par la force. Et c'est très difficile qu'une institution qui fonctionne de cette manière comprenne que pour nous, les femmes, c'est un problème. Parce que la violence que nous subissons, c'est justement cette hiérarchie et cet exercice du pouvoir. » Même si elle reconnaît quelques avancées au sein même de la police, la féministe considère que c'est loin d'être suffisant : « Il y a une volonté, une intention, car ils reconnaissent leurs erreurs. Mais il serait important que leurs campagnes de communication, leur volonté et leurs intentions soient transversales et touchent tous les fonctionnaires de l'institution. » Lorena souligne l'ambition du gouvernement de Gabriel Boric de réformer la police chilienne, mais selon elle, le vrai changement réside dans le projet de la nouvelle Constitution où la perspective de genre est prise en compte, de la première jusqu'à la dernière ligne du texte. 

Invité Afrique
Procès du 28-Septembre en Guinée: «C'est le devoir de l'État d'assurer la protection des victimes»

Invité Afrique

Play Episode Listen Later Sep 7, 2022 8:28


Cent cinquante-sept personnes tuées, 109 femmes violées… En Guinée, le procès tant attendu du massacre du 28 septembre 2009 va probablement démarrer le 26 septembre prochain. C'est l'annonce sur RFI du ministre guinéen de la Justice et garde des Sceaux. En ligne de Genève, où il est actuellement en visite, Alphonse Charles Wright répond aux questions de Christophe Boisbouvier. Les manifestations du 28 et 29 juillet ont fait 5 morts. Les manifestations du 7 août ont fait au moins deux morts. Le Haut-commissaire aux droits de l'homme de l'ONU Michelle Bachelet a écrit au colonel Mamadi Doumbouya pour lui faire part de ses profondes préoccupations face à l'évolution récente de la situation des droits de l'homme en Guinée. Où en sont les enquêtes sur les responsabilités dans les sept morts de ces deux derniers mois ? Alphonse Charles Wright : Je vous remercie. Nous avons tous suivi la lettre que Madame la Haut-commissaire des Droits de l'homme avait faite à son excellence Monsieur le président de la Transition, ces morts donc qui ont été malheureusement enregistrés. Est-ce que la mort découle d'une origine balistique ? Si oui, quelle est l'origine de ces balles ? Qui a tiré et comment ? Ces questions-là sont en train d'être réglées par la justice. Et la position du président de la transition, de tous les membres du gouvernement, est très claire : il faut qu'il y ait toute la lumière et c'est un travail qui revient à la justice pour situer les différentes responsabilités. Ce que je peux vous dire aujourd'hui, c'est que les enquêtes sont en cours sur cette question et je vous promets qu'au moment venu, nous communiquerons par rapport aux résultats de ces différentes enquêtes pour rompre avec le passé. Parce qu'avant, lorsqu'il y avait des morts, c'était le silence total de toutes les autorités. Le 28 septembre 2009, 157 civils guinéens ont été tués et 109 femmes guinéennes ont été violées par les militaires du régime du capitaine Moussa Dadis Camara. Treize ans après, la justice n'est toujours pas passée. Quand va s'ouvrir le procès que tout le monde attend ? Monsieur le président de la Transition, fidèle à ses engagements de rompre avec l'impunité, a instruit son ministre de la Justice d'organiser le procès des événements du 28 septembre avant la date anniversaire du 28 septembre. Depuis cette annonce, tout porte à croire que ce procès probablement va avoir lieu à partir du 26 septembre. Je dis probablement parce que c'est une date qui n'est pas encore validée. Elle va être validée dès que je serai de retour à Conakry. Nous allons discuter de tous les paramètres qu'il faut, mais ce que je peux vous dire, c'est que concernant le lieu qui doit abriter le procès du 28 septembre, la phase de construction est terminée. Nous sommes à la phase de l'ameublement. Tout va être acheminé cette semaine et on vous invitera pour ce procès tant attendu. Les associations de victimes se réjouissent à l'idée que le procès puisse démarrer dans quelques jours. Simplement, elles veulent la garantie que ce sera un procès inclusif. Or, sur les 14 personnes qui sont actuellement inculpées, il n'y en a que trois qui sont en détention… Ce que je peux vous dire, c'est qu'il y a des personnes qui ont été placées sous mandat de dépôt, d'autres ont été placées sous contrôle judiciaire. Toute personne dont la justice aura besoin va se présenter conformément aux règles de procédure pour le respect d'un procès juste et équitable. Le numéro 1 du pays en 2009, c'était le capitaine Dadis Camara. Il fait bien sûr partie des 14 inculpés. Le problème, c'est qu'il est actuellement en exil au Burkina Faso. Est-ce qu'il sera présent à l'audience le 26 septembre ? Ce procès, c'est une occasion pour chaque Guinéen de venir se défendre ! Je ne vois pas de raison pour que Monsieur Dadis ne puisse pas constituer avocat pour venir se défendre des accusations portées conter lui, surtout qu'il bénéficie de la présomption d'innocence, ce qui est clair pour toutes les personnes qui sont placées sous contrôle judiciaire. Vous avez vu tout récemment le cas de Monsieur Moussa Tiegboro Camara qui a voulu quitter le pays alors qu'il était sous contrôle judiciaire. Le lieutenant-colonel Moussa Tiégboro Camara, directeur de l'Agence nationale chargée de la lutte contre le trafic de drogue, la criminalité organisée et le terrorisme en Guinée, qui fait partie des 14 inculpés et qui a été empêché de quitter le pays le 2 septembre… Il est interdit de sortie du territoire aujourd'hui. C'est pour vous dire que la volonté de l'État, c'est de ne pas avoir un procès en l'absence des accusés. Autre inculpé dont tout le monde s'interroge sur sa présence ou pas le 26 septembre, l'ancien ministre de la Sécurité présidentielle, le capitaine Claude Pivi… Les mesures sont prises aujourd'hui pour l'interdiction générale de sortie de toutes les personnes inculpées dans ce dossier. Donc, le capitaine Claude Pivi est actuellement sous contrôle judiciaire ? Vous pouvez tirer la conclusion qu'il faut. Mais je dis, toutes les personnes placées sous contrôle judiciaire ne quitteront pas le pays. ► À lire aussi : «Disparus», les oubliés du 28 septembre 2009 en Guinée

Flash info
L'identité de quelques victimes dévoilée en Saskatchewan

Flash info

Play Episode Listen Later Sep 7, 2022 2:54


L'identité de quatre victimes de la tuerie en Saskatchewan a été dévoilée, alors que le principal suspect est toujours en fuite. François Legault veut relancer les grands projets de barrages hydroélectriques au Québec. Des informations sur les armes nucléaires d'un pays étranger ont été découvertes parmi les documents saisis par le FBI dans la résidence de Donald Trump. | Mathieu Belhumeur (journaliste-présentateur)

Apolline Matin
RMC s'engage pour vous : Victimes d'intempéries en conflit avec son assureur - 05/09

Apolline Matin

Play Episode Listen Later Sep 5, 2022 3:14


Tous les matins, à 7h10, RMC s'engage pour vous. Amélie Rosique et la rédaction de RMC trouvent des solutions aux questions et problèmes du quotidien des auditeurs. Envoyez vos messages par e-mail: rmcpourvous@rmc.fr. La matinale 100% opinions et auditeurs 3ème saison pour Apolline de Malherbe aux commandes d'Apolline Matin. Cette année, de nouvelles voix viennent rejoindre l'équipe. L'humoriste Arnaud Demanche viendra chaque matin dialoguer avec les auditeurs à 7h20 (le « 3216 d'Arnaud Demanche ») et proposera un billet d'humeur grinçant et piquant à 8h20 (« Vivement Demanche ») ! Marguerite Dumont aux journaux et Amélie Rosique pour la chronique « RMC s'engage pour vous » rejoindront également l'équipe d'Apolline Matin pour une matinale 100% info, engagée et d'opinions. RMC est une radio généraliste, essentiellement axée sur l'actualité et sur l'interactivité avec les auditeurs, dans un format 100% parlé, inédit en France. La grille des programmes de RMC s'articule autour de rendez-vous phares comme Apolline Matin (6h30-8h30), les Grandes Gueules (9h-12h), Estelle Midi (12h-15h), Super Moscato Show (15h-18h), Rothen s'enflamme (18h-20h), l'After Foot (20h-minuit).

Grand reportage
Attentat de Nice: paroles de victimes

Grand reportage

Play Episode Listen Later Sep 5, 2022 19:30


La date est gravée à jamais… Le 14 juillet 2016, vers 22h45, un camion blanc lancé à tout allure sur la promenade des Anglais, fonce dans la foule qui vient d'assister au feu d'artifice de la fête nationale. Dans sa course folle, le poids lourd tue 86 personnes et en blesse plus de 400. Des hommes, des femmes, mais aussi des enfants. Et puis, il y a ceux qui ont tout vu, ceux qui ont perdu un proche sous leurs yeux, ou encore ceux qui ont aidé en attendant les premiers secours. Comment vit-on après une telle épreuve ? Est-il possible de se reconstruire ? Six ans après le drame, qu'est-ce que représente le procès qui doit débuter ce lundi, pour ceux dont la vie a basculé à jamais ? « Attentat de Nice : paroles de victimes », un reportage de Lucie Bouteloup.

L'info en intégrale - Europe 1
Procès de l'attentat de Nice : un «poids qui pèse depuis six ans» pour les victimes

L'info en intégrale - Europe 1

Play Episode Listen Later Sep 5, 2022 1:38


Le 14 juillet 2016 sur la promenade des Anglais, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a tué 86 personnes au volant d'un camion. L'attentat fera aussi 318 blessés, plus de 3.000 personnes touchées psychologiquement. Désormais, les victimes veulent faire entendre leurs voix et se reconstruire à travers ce procès, qu'elles ont attendu pendant six ans.

RTL Matin
L'INTÉGRALE - Maître Fabien Rajon, avocat de familles de victimes de l'Attentat du 14 Juillet à Nice (03/09/22)

RTL Matin

Play Episode Listen Later Sep 3, 2022 6:17


Ecoutez Les invités de RTL avec Stéphane Carpentier du 03 septembre 2022

Le journal RTL
RTL ÉVENEMENT - Maisons fissurées par la sécheresse : le parcours du combattant des victimes pour se faire indemniser

Le journal RTL

Play Episode Listen Later Sep 2, 2022 3:54


Ecoutez RTL Evenement avec Yves Calvi du 02 septembre 2022

Le journal RTL
FOCUS - Attentat de Nice : que faut-il attendre du procès ?

Le journal RTL

Play Episode Listen Later Sep 2, 2022 21:53


Le lundi 5 septembre s'ouvrira le procès de l'attentat de Nice, ayant eu lieu le 14 juillet 2016. Au total, 86 morts et plus de 400 blessés recensés. Ce procès réunis plus de 800 parties civiles et 133 avocats, réparti sur 2 mois d'audience. Des souvenirs chocs indélébiles, des absences pleines de souffrance,... Que peut-on attendre de ce procès hors norme ? Du lundi au vendredi, Marion Calais revient sur un fait marquant de l'actualité avec les reporters, les correspondants et les experts de RTL. Et chaque dimanche, dans "Focus Dimanche", Mohamed Bouhafsi prend le temps de faire un zoom sur les sujets d'actualité de la semaine et donnent la parole à ceux qui la font.

Focus
189. Attentat de Nice : que faut-il attendre du procès ?

Focus

Play Episode Listen Later Sep 2, 2022 21:53


Le lundi 5 septembre s'ouvrira le procès de l'attentat de Nice, ayant eu lieu le 14 juillet 2016. Au total, 86 morts et plus de 400 blessés recensés. Ce procès réunis plus de 800 parties civiles et 133 avocats, réparti sur 2 mois d'audience. Des souvenirs chocs indélébiles, des absences pleines de souffrance,... Que peut-on attendre de ce procès hors norme ? Du lundi au vendredi, Marion Calais revient sur un fait marquant de l'actualité avec les reporters, les correspondants et les experts de RTL. Et chaque dimanche, dans "Focus Dimanche", Mohamed Bouhafsi prend le temps de faire un zoom sur les sujets d'actualité de la semaine et donnent la parole à ceux qui la font.

Le journal RTL
FOCUS - Affaire Pogba : ces joueurs victimes d'entourages toxiques

Le journal RTL

Play Episode Listen Later Aug 30, 2022 16:09


Une drôle d'affaire que l'on découvre avec une énigmatique vidéo postée sur les réseaux sociaux par Mathias Pogba, le frère du joueur. Dans la foulée, Paul Pogba dénonce des menaces et des tentatives d'extorsion. Au-delà de la famille, qui entoure ces joueurs ? Qui les accompagne au quotidien ? Cette affaire est-elle un cas isolé dans le monde du football ? "Focus" est un podcast d'actualité quotidien. Du lundi au vendredi, Focus prend un peu de temps, un peu de champ, pour mieux comprendre ce qui se passe autour de nous, mieux comprendre notre époque, grâce aux reporters, correspondants et experts de RTL.

Podcast de Alejandro Ariza Z.
[Ep. 192] Victimes subsidiada

Podcast de Alejandro Ariza Z.

Play Episode Listen Later Aug 25, 2022 28:12


Todos nos hacemos la víctima en algún momento de nuestras vidas… a cambio de ganar algo, pero cuando alargas esta dinámica, creyendo que puedes seguir ganando, empiezas a perder de verdad. Escucha la revelación de ese episodio.www.AlejandroArizaZ.com Get full access to Publicaciones de Alejandro Ariza Z. at alejandroarizaz.substack.com/subscribe

Reportage Afrique
Tchad: la prise en charge des mineurs victimes de viols

Reportage Afrique

Play Episode Listen Later Aug 24, 2022 2:22


Au Tchad, les associations de défense des droits des femmes sont inquiètes. Elles dénoncent une recrudescence des cas de viols sur mineurs. Des viols qui sont régulièrement rapportés dans les journaux du pays. Aucun chiffre officiel n'existe, mais les autorités ont mis en place des centres d'aide pour les victimes. Objectif : être prise en charge psychologiquement et médicalement, mais aussi tenter de briser le silence sur des drames encore très tabou dans le pays.

Europe 1 - Hondelatte Raconte
Emile Louis, la revanche des victimes. Episode 2 - L'intégrale

Europe 1 - Hondelatte Raconte

Play Episode Listen Later Aug 23, 2022 41:05


20 ans après l'affaire des disparues de l'Yonne, devant l'insistance de l'association des familles, la justice consent à ouvrir une information judiciaire. L'enquête mène à un chauffeur de car, Emile Louis. Il nie, avoue puis revient sur ses aveux mais il doit répondre de ses actes devant la cour d'assises.

Europe 1 - Hondelatte Raconte
Emile Louis, la revanche des victimes. Episode 2 - Le récit

Europe 1 - Hondelatte Raconte

Play Episode Listen Later Aug 23, 2022 31:05


20 ans après l'affaire des disparues de l'Yonne, devant l'insistance de l'association des familles, la justice consent à ouvrir une information judiciaire. L'enquête mène à un chauffeur de car, Emile Louis. Il nie, avoue puis revient sur ses aveux mais il doit répondre de ses actes devant la cour d'assises.

Les actus du jour - Hugo Décrypte
Les témoignages des victimes de Benjamin Mendy, iPhone piratables, jets privés… Actus de la semaine

Les actus du jour - Hugo Décrypte

Play Episode Listen Later Aug 19, 2022 12:49


Chaque jour, en moins de 10 minutes, un résumé de l'actualité du jour. Rapide, facile, accessible.