Podcasts about la banque

  • 324PODCASTS
  • 881EPISODES
  • 28mAVG DURATION
  • 5WEEKLY NEW EPISODES
  • Jan 6, 2023LATEST

POPULARITY

20152016201720182019202020212022

Categories



Best podcasts about la banque

Show all podcasts related to la banque

Latest podcast episodes about la banque

RTV 95.7 - Music & News
La Banque Alimentaire de Dreux fait le bilan

RTV 95.7 - Music & News

Play Episode Listen Later Jan 6, 2023 2:25


Ça peut vous arriver
RÈGLE D'OR EXPRESS - Fraude bancaire : la banque doit reconnaître sa responsabilité

Ça peut vous arriver

Play Episode Listen Later Jan 5, 2023 0:53


Dans l'émission du jeudi 5 janvier, l'avocate de l'émission, Me Anne-Claire Moser vous dit tout sur la responsabilité de la banque lorsqu'on est victime d'une fraude bancaire. Retrouvez les conseils des avocats de l'émission dans ce podcast. Tous les jours, retrouvez en podcast les meilleurs moments de l'émission "Ça peut vous arriver", sur RTL.fr et sur toutes vos plateformes préférées.

Meurtres en France • Histoires Vraies
L'Affaire Troadec • Episode 1 sur 3

Meurtres en France • Histoires Vraies

Play Episode Listen Later Dec 28, 2022 12:09


Il existe une légende, murmurée dans les rues de Brest depuis des décennies. Elle remonte aux prémices de la Seconde guerre mondiale, lorsque la Banque de France prend la décision d'évacuer ses réserves en or. 2 800 tonnes de lingots et pièces stockées à Paris transitent en urgence vers les villes portuaires bordant l'Atlantique. De là, le trésor national se disperse sur des cargos et se réfugie chez les pays alliés… A l'arrivée de la Wehrmacht en juin 1940, il n'en reste que quelques miettes dans les coffres de la Souterraine, sous-sol de l'hôtel de Toulouse, siège historique de l'institution bancaire. On raconte toutefois qu'à Brest, réquisitionnée durant l'exfiltration, une caisse serait accidentellement tombée dans la rade du port : 50 kilos d'or, 20 millions d'anciens francs engloutis et déplorés lors de l'inventaire des comptes, dressé à la Libération. La Banque de France diligente une enquête, fouille pendant six mois en quête du magot mais, à ce jour-encore, personne n'en a vu la couleur. Cela n'empêche pas les Brestois de commérer, soupçonner un tel d'avoir mis la main dessus, un autre d'en planquer une part au fond de son jardin, sous les combles de son toit, dans la doublure de son matelas… La rumeur, tenace, traverse les âges, attise les tensions, déchire des familles, en anéantit d'autres."Meurtres en France" est un podcast Studio Minuit.Retrouvez nos autres productions :Espions : Histoires vraies Morts Insolites : Histoires vraies Sports InsolitesSherlock Holmes - Les enquêtes1 Mot 1 Jour : Le pouvoir des motsJe comprends R : le dictionnaire du nouveau millénaireArsène Lupin : Gentleman cambrioleurSoutenez ce podcast http://supporter.acast.com/meurtres-en-france-histoires-vraies. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Meurtres en France • Histoires Vraies
L'Affaire Troadec • Episode 2 sur 3

Meurtres en France • Histoires Vraies

Play Episode Listen Later Dec 28, 2022 12:55


Il existe une légende, murmurée dans les rues de Brest depuis des décennies. Elle remonte aux prémices de la Seconde guerre mondiale, lorsque la Banque de France prend la décision d'évacuer ses réserves en or. 2 800 tonnes de lingots et pièces stockées à Paris transitent en urgence vers les villes portuaires bordant l'Atlantique. De là, le trésor national se disperse sur des cargos et se réfugie chez les pays alliés… A l'arrivée de la Wehrmacht en juin 1940, il n'en reste que quelques miettes dans les coffres de la Souterraine, sous-sol de l'hôtel de Toulouse, siège historique de l'institution bancaire. On raconte toutefois qu'à Brest, réquisitionnée durant l'exfiltration, une caisse serait accidentellement tombée dans la rade du port : 50 kilos d'or, 20 millions d'anciens francs engloutis et déplorés lors de l'inventaire des comptes, dressé à la Libération. La Banque de France diligente une enquête, fouille pendant six mois en quête du magot mais, à ce jour-encore, personne n'en a vu la couleur. Cela n'empêche pas les Brestois de commérer, soupçonner un tel d'avoir mis la main dessus, un autre d'en planquer une part au fond de son jardin, sous les combles de son toit, dans la doublure de son matelas… La rumeur, tenace, traverse les âges, attise les tensions, déchire des familles, en anéantit d'autres."Meurtres en France" est un podcast Studio Minuit.Retrouvez nos autres productions :Espions : Histoires vraies Morts Insolites : Histoires vraies Sports InsolitesSherlock Holmes - Les enquêtes1 Mot 1 Jour : Le pouvoir des motsJe comprends R : le dictionnaire du nouveau millénaireArsène Lupin : Gentleman cambrioleurSoutenez ce podcast http://supporter.acast.com/meurtres-en-france-histoires-vraies. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Meurtres en France • Histoires Vraies
L'Affaire Troadec • Episode 3 sur 3

Meurtres en France • Histoires Vraies

Play Episode Listen Later Dec 28, 2022 12:06


Il existe une légende, murmurée dans les rues de Brest depuis des décennies. Elle remonte aux prémices de la Seconde guerre mondiale, lorsque la Banque de France prend la décision d'évacuer ses réserves en or. 2 800 tonnes de lingots et pièces stockées à Paris transitent en urgence vers les villes portuaires bordant l'Atlantique. De là, le trésor national se disperse sur des cargos et se réfugie chez les pays alliés… A l'arrivée de la Wehrmacht en juin 1940, il n'en reste que quelques miettes dans les coffres de la Souterraine, sous-sol de l'hôtel de Toulouse, siège historique de l'institution bancaire. On raconte toutefois qu'à Brest, réquisitionnée durant l'exfiltration, une caisse serait accidentellement tombée dans la rade du port : 50 kilos d'or, 20 millions d'anciens francs engloutis et déplorés lors de l'inventaire des comptes, dressé à la Libération. La Banque de France diligente une enquête, fouille pendant six mois en quête du magot mais, à ce jour-encore, personne n'en a vu la couleur. Cela n'empêche pas les Brestois de commérer, soupçonner un tel d'avoir mis la main dessus, un autre d'en planquer une part au fond de son jardin, sous les combles de son toit, dans la doublure de son matelas… La rumeur, tenace, traverse les âges, attise les tensions, déchire des familles, en anéantit d'autres."Meurtres en France" est un podcast Studio Minuit.Retrouvez nos autres productions :Espions : Histoires vraies Morts Insolites : Histoires vraies Sports InsolitesSherlock Holmes - Les enquêtes1 Mot 1 Jour : Le pouvoir des motsJe comprends R : le dictionnaire du nouveau millénaireArsène Lupin : Gentleman cambrioleurSoutenez ce podcast http://supporter.acast.com/meurtres-en-france-histoires-vraies. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

C'est mon boulot
"La grande démission". Le témoignage d'Isabelle, dans la communication digitale après des années de stress dans le secteur de la banque

C'est mon boulot

Play Episode Listen Later Dec 27, 2022 2:38


durée : 00:02:38 - C'est mon boulot - par : Philippe DUPORT - Dans "C'est mon boulot", pendant ces deux semaines de fin d'année, on s'intéresse à "la grande démission". Mardi 27 décembre, Isabelle Dyerick qui a quitté la banque pour devenir community manager.

Les Experts
Les Experts : La Banque du Japon stupéfie les marchés en autorisant une légère hausse de ses taux - 21/12

Les Experts

Play Episode Listen Later Dec 21, 2022 27:22


Ce mercredi 21 décembre, la légère hausse des taux de la Banque du Japon a été abordée par Sylvain Orebi, président d'Orientis, Gilles Raveaud, maitre de conférence à l'institut d'Études Européennes de Paris-8 Saint-Denis, et Nathalie Janson, professeur associée à Neoma Business School, dans l'émission Les Experts, présentée par Nicolas Doze sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Les experts
Les Experts : La Banque du Japon stupéfie les marchés en autorisant une légère hausse de ses taux - 21/12

Les experts

Play Episode Listen Later Dec 21, 2022 27:22


Ce mercredi 21 décembre, la légère hausse des taux de la Banque du Japon a été abordée par Sylvain Orebi, président d'Orientis, Gilles Raveaud, maitre de conférence à l'institut d'Études Européennes de Paris-8 Saint-Denis, et Nathalie Janson, professeur associée à Neoma Business School, dans l'émission Les Experts, présentée par Nicolas Doze sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Apolline Matin
Lechypre d'affaires : Les prévisions de croissance de la Banque de France - 20/12

Apolline Matin

Play Episode Listen Later Dec 20, 2022 2:36


Tous les jours à 7h20, on parle éco et conso avec Emmanuel Lechypre, dans "Apolline Matin", sur RMC. La matinale 100% opinions et auditeurs 3ème saison pour Apolline de Malherbe aux commandes d'Apolline Matin. Cette année, de nouvelles voix viennent rejoindre l'équipe. L'humoriste Arnaud Demanche viendra chaque matin dialoguer avec les auditeurs à 7h20 (le « 3216 d'Arnaud Demanche ») et proposera un billet d'humeur grinçant et piquant à 8h20 (« Vivement Demanche ») ! Marguerite Dumont aux journaux et Amélie Rosique pour la chronique « RMC s'engage pour vous » rejoindront également l'équipe d'Apolline Matin pour une matinale 100% info, engagée et d'opinions.

Invité de la mi-journée
Chine: «C'est la pire année de l'économie chinoise depuis des décennies»

Invité de la mi-journée

Play Episode Listen Later Dec 20, 2022 6:53


La Banque mondiale vient de réviser ses prévisions de croissance pour la Chine, divisée quasiment par deux, on attendait 4,3% de croissance cette année, ce serait finalement seulement 2,7 % et moins de 5% de croissance l'an prochain. Analyse de la situation avec Mary-Françoise Renard professeure d'économie à l'université Clermont-Auvergne, et auteure de « La Chine dans l'économie mondiale. Entre dépendance et domination » (Presses universitaires Blaise Pascal, 2021). 

Bourse | Cryptos : Investissement et Trading au quotidien
La Banque Centrale du Japon fait plonger (encore plus) le marché !

Bourse | Cryptos : Investissement et Trading au quotidien

Play Episode Listen Later Dec 20, 2022 23:26


La banque centrale du Japon lâche prise sur ses rendements obligataires avec une politique monétaire moins accommodante que ce qu'elle faisait depuis des années .. c'est une surprise qui provoque une vive réaction haussière sur le YEN, toutes les devises associées, et donc devrait entrainer un repli plus conséquent encore sur les indices boursiers internationaux.Je vous partage encore mes 3 clés du jour, alors qu'hier, les clés était de continuer à travailler à la vente les indices tant qu'il n'y a pas de signal d'invalidation.Excellent Mardi 20 décembre à tousXavierTous les matins en Podcast, je décrypte l'actualité économique, les marchés et Cryptos, et partage mes stratégies de Trading et d'Investissement.Tous les Samedis, l'Interview d'un expert ou d'un investisseur sur les marchés pour partager expériences, erreurs, parcours, et chercher des solutions dans notre parcours sur les marchés ou plus largement.Où me trouver ? :les dimanches à 10h00 pour le Débrief Hebdo sur ma chaine Youtube : InteractivTradingles mardis soir sur Twitchtous les jours sur InteractivTradingsur TwitterMERCI à toutes celles et ceux qui notent 5⭐ ce Podcast, vraiment ! Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Podcasts Rhône FM
La banque d'Angleterre dévoile les premiers billets à l'éfigie de Charles 3

Podcasts Rhône FM

Play Episode Listen Later Dec 20, 2022


Good Morning Business
François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France - 16/12

Good Morning Business

Play Episode Listen Later Dec 16, 2022 15:23


François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, était l'invité de Laure Closier et Christophe Jakubyszyn dans Good Morning Business, ce vendredi 16 décembre. Ils sont revenus sur les objectifs de la BCE autour de sa croisade contre l'inflation, sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Radio Monaco - La Tendance des Marchés
Les marchés évoluaient dans le rouge suite au discours de la présidente de la Banque Centrale européenne

Radio Monaco - La Tendance des Marchés

Play Episode Listen Later Dec 16, 2022 1:07


La bourse de New York était en net recul hier, alors que les marchés européens ont clôturé en baisse de -3% après les annonces de la BCE et le discours de Christine Lagarde. Des deux côtés de l'Atlantique, les marchés actions se sont fait attaqués par le ton plus offensif qu'attendu des banques centrales.   Quelle décisions ont été prises ?     La Banque centrale européenne a décidé de relever ses taux de 50 points de base comme largement attendu. Mais c'est surtout le commentaire de la présidente de la BCE qui a fait réagir les marchés. Elle prévient qu'il faudra s'attendre à de nouvelles hausses de taux d'intérêt face à l'inflation jugée encore beaucoup trop élevée. Suite à cette annonce, le mouvement a été brutal sur le marché obligataire européen avec la remontée des rendements. La décision monétaire a en revanche profité à l'Euro, la monnaie unique a repris de la hauteur face au billet vert. L'EUR/USD a atteint durant la séance son plus haut niveau depuis Juin dernier à 1.0721. 

Le brief éco
Les grandes banques européennes sous surveillance de la BCE : les clients doivent-ils s'inquiéter ?

Le brief éco

Play Episode Listen Later Dec 13, 2022 2:15


durée : 00:02:15 - Le brief éco - La hausse des taux d'intérêt et les perspectives de croissance faible pourraient compliquer la capacité des emprunteurs à rembourser leurs dettes. La Banque centrale européenne veut donc tester la résistance des créanciers.

Les experts
Les Experts : La Banque de France plaide pour des aides publiques temporaires - 12/12

Les experts

Play Episode Listen Later Dec 12, 2022 26:38


Ce lundi 12 décembre, les aides publiques temporaires proposées par la Banque de France, la corruption au Parlement européen qui suscite la question des frontières entre lobbying, conflit d'intérêt et corruption, et la taxe carbone aux frontières qui sera au menu des Européens ce lundi ont été abordés par Éric Heyer, directeur du département analyse et prévision à l'OFCE, et Olivier Babeau, président de l'Institut Sapiens, dans l'émission Les Experts, présentée par Nicolas Doze sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Les Experts
Les Experts : La Banque de France plaide pour des aides publiques temporaires - 12/12

Les Experts

Play Episode Listen Later Dec 12, 2022 26:38


Ce lundi 12 décembre, les aides publiques temporaires proposées par la Banque de France, la corruption au Parlement européen qui suscite la question des frontières entre lobbying, conflit d'intérêt et corruption, et la taxe carbone aux frontières qui sera au menu des Européens ce lundi ont été abordés par Éric Heyer, directeur du département analyse et prévision à l'OFCE, et Olivier Babeau, président de l'Institut Sapiens, dans l'émission Les Experts, présentée par Nicolas Doze sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Ça peut vous arriver
PÉPITE - La chanson de la Banque Populaire version Claude François

Ça peut vous arriver

Play Episode Listen Later Dec 12, 2022 1:19


Dans l'émission du lundi 12 décembre, Julien Courbet est désespéré par l'absence de réponse de la part d'une banque. Il lance alors un dernier message à l'encontre de la Banque Populaire en chanson et sur un air de Claude François ! Tous les jours, retrouvez en podcast les meilleurs moments de l'émission "Ça peut vous arriver", sur RTL.fr et sur toutes vos plateformes préférées.

À la une
Emprunter coûte encore plus cher

À la une

Play Episode Listen Later Dec 8, 2022 22:59


La Banque du Canada annonce une autre hausse de son taux directeur. Il est maintenant de 4,25 %. Est-ce que c'était la dernière hausse consécutive? Le monde entier regarde ce qui se passe à Montréal avec la COP15. À la chronique culturelle, on vous parle de la nouvelle série de Serge Boucher.

Vulgaire
LA BANQUE : FAQ, LA BANQUIÈRE MYSTÈRE VOUS RÉPOND

Vulgaire

Play Episode Listen Later Dec 8, 2022 29:18


Dans cet épisode, notre banquière mystère répond à toutes les questions que vous lui avez posées sur mon insta, entre autres. Pour acheter des places pour Vulgaire à la Comédie de Paris : https://www.fnacspectacles.com/artist/marine-baousson/marine-baousson-vulgaire-comedie-de-paris-paris-3198003/---Retrouvez Vulgaire sur Instagram : @vulgaire_lepodcast---VULGAIRE TRUCS D'ADULTESUn podcast de Marine Baousson / Studio BruneRéalisé par Antoine OlierGénérique : Romain BaoussonMusique : Guillaume Bérat du Collectif BranksGraphisme et illustrations : Juliette Poney Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Pourquoi pas moi
96 Laurence Adjadj : Après un hold-up de la banque à Psychologue

Pourquoi pas moi

Play Episode Listen Later Dec 8, 2022 62:13


C'est un épisode particulier pour moi, car Laurence est ma psychologue depuis maintenant plus d'1 an. Laurence avait une brillante carrière dans la banque où elle a gravit tous les échelons. Son regard sur la vie a changé le jour où elle assiste à un hold-up dans l'agence où elle est la responsable. Elle entame alors un suivi psychologique et prend conscience qu'elle a envie à son tour d'aider. Aujourd'hui Laurence est psychologue, hypnothérapeute et a créé son propre institut de formation. Je ne vous en dis pas plus, je vous souhaite la bienvenue dans l'univers de Laurence Adjadj. Pour découvrir tous les liens pour la suivre, rdv sur pourquoipasmoi.co : http://pourquoipasmoi.co/   Pour en savoir + sur le bilan de compétences nouvelle génération (100% finançable avec le CPF) : https://pourquoipasmoi.co/bilan-de-competences   Pour vous inscrire à la newsletter : https://pourquoipasmoi.co/newsletter   Pour suivre l'aventure sur instagram, c'est là : https://www.instagram.com/pourquoipasmoi.co/ Pour découvrir le livre "Et si je changeais de métier", c'est ici. : http://pourquoipasmoi.co/livre-et-si-je-changeais-de-metier   Pour écouter le TEDx “Je n'ai plus peur du dimanche soir” : https://urlz.fr/joCP   

Pourquoi pas moi
[EXTRAIT] 96 Laurence Adjadj : Après un hold-up de la banque à Psychologue

Pourquoi pas moi

Play Episode Listen Later Dec 8, 2022 4:06


Cet épisode est un court extrait de l'épisode 96 Laurence Adjadj : Après un hold-up de la banque à Psychologue Pour découvrir tous les liens pour la suivre, rdv sur pourquoipasmoi.co : http://pourquoipasmoi.co/   Pour en savoir + sur le bilan de compétences nouvelle génération (100% finançable avec le CPF) : https://pourquoipasmoi.co/bilan-de-competences   Pour vous inscrire à la newsletter : https://pourquoipasmoi.co/newsletter   Pour suivre l'aventure sur instagram, c'est là : https://www.instagram.com/pourquoipasmoi.co/ Pour découvrir le livre "Et si je changeais de métier", c'est ici. : http://pourquoipasmoi.co/livre-et-si-je-changeais-de-metier   Pour écouter le TEDx “Je n'ai plus peur du dimanche soir” : https://urlz.fr/joCP

Vulgaire
LA BANQUE : LA PRÉVOYANCE

Vulgaire

Play Episode Listen Later Dec 7, 2022 14:41


Dans cet épisode, on parle de Johnny, des EHPAD, et d'une attestation médicale, entre autres. Pour acheter des places pour Vulgaire à la Comédie de Paris : https://www.fnacspectacles.com/artist/marine-baousson/marine-baousson-vulgaire-comedie-de-paris-paris-3198003/---Retrouvez Vulgaire sur Instagram : @vulgaire_lepodcast---VULGAIRE TRUCS D'ADULTESUn podcast de Marine Baousson / Studio BruneRéalisé par Antoine OlierGénérique : Romain BaoussonMusique : Guillaume Bérat du Collectif BranksGraphisme et illustrations : Juliette Poney Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Flash info
Des millions pour la biodiversité

Flash info

Play Episode Listen Later Dec 7, 2022 2:38


Les représentants de près de 200 pays qui participent à la COP15 sur la biodiversité à Montréal se mettent concrètement au travail aujourd'hui. L'octroi d'un contrat fédéral à une entreprise détenue par des intérêts chinois soulève des questions. La Banque du Canada pourrait annoncer une nouvelle augmentation de son taux directeur aujourd'hui. | Mathieu Belhumeur (journaliste-présentateur)

Flash info
La Banque du Canada porte son taux directeur à 4,25 %

Flash info

Play Episode Listen Later Dec 7, 2022 1:58


Autre hausse du taux directeur de la Banque du Canada. 1100 personnes sur la liste d'attente pour de l'hébergement en santé mentale au Québec. Volodymyr Zelensky est nommé personnalité de l'année 2022 par le magazine Time. | Mathieu Belhumeur (journaliste-présentateur)

Vulgaire
LA BANQUE : LE PRÊT IMMO

Vulgaire

Play Episode Listen Later Dec 6, 2022 20:24


Dans cet épisode, on parle de tout ce qu'il y a dans un prêt, de garanties, et de Deux soeurs un agenda, entre autres. Pour acheter des places pour Vulgaire à la Comédie de Paris : https://www.fnacspectacles.com/artist/marine-baousson/marine-baousson-vulgaire-comedie-de-paris-paris-3198003/---Retrouvez Vulgaire sur Instagram : @vulgaire_lepodcast---VULGAIRE TRUCS D'ADULTESUn podcast de Marine Baousson / Studio BruneRéalisé par Antoine OlierGénérique : Romain BaoussonMusique : Guillaume Bérat du Collectif BranksGraphisme et illustrations : Juliette Poney Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Vulgaire
LA BANQUE : PEL, ASSURANCE-VIE, PLAN ÉPARGNE RETRAITE, etc.

Vulgaire

Play Episode Listen Later Dec 5, 2022 28:54


Dans cet épisode, on parle des vieux monsieurs qui lèguent tout à leur jeune épouse, de votre belle mère qui prend le petit dej, et du fait qu'on va devoir travailler longtemps, entre autres.Pour acheter des places pour Vulgaire à la Comédie de Paris : https://www.fnacspectacles.com/artist/marine-baousson/marine-baousson-vulgaire-comedie-de-paris-paris-3198003/---Retrouvez Vulgaire sur Instagram : @vulgaire_lepodcast---VULGAIRE TRUCS D'ADULTESUn podcast de Marine Baousson / Studio BruneRéalisé par Antoine OlierGénérique : Romain BaoussonMusique : Guillaume Bérat du Collectif BranksGraphisme et illustrations : Juliette Poney Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Vulgaire
LA BANQUE : LA PYRAMIDE DE L'ÉPARGNE

Vulgaire

Play Episode Listen Later Dec 4, 2022 20:30


Dans cet épisode, on parle de ce qu'on doit demander à un banquier quand on veut faire un prêt, de siri qui ne comprend rien, et de l'épargne "au cas où", entre autres.Pour acheter des places pour Vulgaire à la Comédie de Paris : https://www.fnacspectacles.com/artist/marine-baousson/marine-baousson-vulgaire-comedie-de-paris-paris-3198003/---Retrouvez Vulgaire sur Instagram : @vulgaire_lepodcast---VULGAIRE TRUCS D'ADULTESUn podcast de Marine Baousson / Studio BruneRéalisé par Antoine OlierGénérique : Romain BaoussonMusique : Guillaume Bérat du Collectif BranksGraphisme et illustrations : Juliette Poney Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Flash info
La Banque Royale veut acheter HSBC Canada

Flash info

Play Episode Listen Later Nov 29, 2022 2:04


La Banque Royale a conclu une entente pour acheter la Banque HSBC Canada pour un peu plus de 13 milliards de dollars. Calme précaire en Chine. Éruption volcanique sous surveillance à Hawaï. | Mathieu Belhumeur (journaliste-présentateur)

Good Morning Business
Michel Paulin, DG d'OVHCloud, et Nathalie Climence, directrice des financements de la Banque Européenne d'investissements (BEI) - 25/11

Good Morning Business

Play Episode Listen Later Nov 25, 2022 8:52


Michel Paulin, DG d'OVHCloud, et Nathalie Climence, directrice des financements de la Banque Européenne d'investissements (BEI), étaient les invités de Laure Closier et Christophe Jakubyszyn dans Good Morning Business, vendredi 25 décembre. Ils se sont penchés sur les activités d'OVHCloud et les raisons pour lesquelles la BEI le soutient sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Afrique Économie
Afrique/Moyen-Orient: la SFI, filiale de la Banque mondiale parie sur le capital risque

Afrique Économie

Play Episode Listen Later Nov 23, 2022 1:58


La Société financière internationale (SFI), filiale de la Banque mondiale dédiée aux entreprises privées, lance un fonds de 225 milliards de dollars pour renforcer les écosystèmes de « capital risque », ces investisseurs qui parient sur les start-up. En moyenne, l'Afrique reçoit 4 dollars par an et par habitant en capital-risque, contre 800 dollars aux États-Unis et 20 dollars en Inde. Autant dire que ceux censés avoir le goût du risque sont encore très timorés vis-à-vis du continent. C'est ce qui a décidé la SFI à débloquer des fonds pour favoriser le capital-risque africain. La prestigieuse signature de l'Institution rassure les marchés, affirme Makhtar Diop directeur général de la SFI : « L'avantage que nous avons, c'est que l'effet multiplicateur est énorme. Dans le capital-risque, pour chaque dollar investi, nous avons pu mobiliser 44 dollars. » Le nouveau fonds de 225 millions de dollars est une suite naturelle pour une institution qui parie déjà depuis longtemps sur les start-up. Cette fois-ci, il s'agit tout autant de soutenir les entreprises débutantes que les fonds d'investissement. « Sur l'Afrique, on travaille par exemple avec Partech, un fonds basé en France, précise Makhtar Diop. Ce fonds a déjà investi dans une des fintechs, qui a eu du succès en Afrique de l'Ouest, Wave. Nous avons réussi à atteindre d'autres sociétés à travers ces fonds d'investissement. Et nous travaillons directement avec d'autres start-up, par exemple Yellow Door Energy en énergie renouvelable, au Moyen-Orient. On travaille avec Twiga Food au Kenya. Et tout cela, ce sont des investissements directs. Donc nous combinons les deux. » ► À lire ou à écouter aussi : Comment soutenir les start-up en Afrique? L'initiative est d'autant plus intéressante pour les entreprises africaines que la remontée mondiale des taux d'intérêt complique la tâche des entrepreneurs. « Quand les taux d'intérêt remontent, les valorisations des sociétés ont tendance à baisser. C'est un effet mécanique, explique Mathias Léopoldie, patron de Julaya, une fintech franco-ivoirienne. Du coup, vous vous faites diluer et le capital coûte plus cher. Le marché s'est un peu tendu sur ses données fondamentales actuellement. Cela peut rester tendu pendant encore un ou deux ans et ensuite, un nouveau cycle va recommencer. » Reste que tous les pays ne sont pas logés à la même enseigne. Le capital-risque s'investit dans une poignée de pays. Égypte et Nigeria en tête.

Accents d'Europe
Dérèglement du climat et dérèglement de l'économie en Europe

Accents d'Europe

Play Episode Listen Later Nov 18, 2022 19:30


Alors que la conférence internationale sur le climat boucle ses travaux à Charm el-Cheikh en Égypte, on n'a pas fini de documenter l'ampleur du désastre écologique. Au sud de la planète, beaucoup, mais aussi en Europe. En Italie, après une année marquée par des évènements climatiques extrêmes, l'impact sur l'économie s'annonce lourd. La Banque d'Italie a voulu mesurer précisément les conséquences d'un réchauffement à 1 degré et demi. Les retombées s'annoncent terribles.... Avec Blandine Hugonnet. La biodiversité marine en danger en Albanie Et désordre climatique veut dire aussi perte de biodiversité. Malgré des paysages à couper le souffle, l'Albanie est un des pays les plus touchés du continent. Et la faune marine n'est pas épargnée. La surpêche, la pollution et l'absence de données fiables fragilisent encore plus les différentes espèces menacées. À Vlora, dans le sud de pays, Louis Seiller a suivi un spécialiste des requins qui tente de sensibiliser les pêcheurs locaux.    Le féminicide dans le droit pénal belge Voilà une modification du droit pénal belge qui ne passera pas inaperçue. Suite au meurtre d'une jeune Espagnole par son ex-compagnon, à Bruxelles, fin octobre 2022, le gouvernement belge a décidé de reconnaître le féminicide comme un crime spécifique. Il faut dire que les statistiques plaident en ce sens, chaque semaine, vous pouvez aussi retrouver une initiative vertueuse en Europe, sur les réseaux sociaux en vidéo avec ENTR. Avec Clémence Pénard.  ►À écouter aussi sur RFI: Tunisie : nouvelle marche contre un féminicide à Kef Belgique: une femme sur cinq victime de viol, dit Amnesty international  Le Brexit, une histoire de nostalgie...  Le Royaume-Uni en récession, avec un produit intérieur brut qui devrait chuter de 1,4 pour cent en 2023... la conjoncture mondiale, l'instabilité politique, mais aussi le Brexit ne sont pas étrangers à l'affaire. La sortie de l'Union européenne, sujet inépuisable d'études. Une jeune historienne a voulu comprendre pourquoi les Britanniques s'étaient engouffrés dans cette porte de sortie… Marie Billon, notre correspondante à Londres, a lu pour nous «Rule Nostalgia», de Hannah Rose Wood.    La chronique musique de Vincent Théval  La Femme Tren de la vida (France).

CA$HMIRE
La SAQ, la dette du fédéral, la Banque du Canada et les soins de santé à domicile. Entrevue (full) avec Renaud Brossard de l'Institut économique de Montréal (IEDM)

CA$HMIRE

Play Episode Listen Later Nov 17, 2022 19:16


Renaud Brossard de l'Institut économique de Montréal (IEDM) passe au micro du podcast Ca$hMire cette semaine. Il vient nous parler de la dernière mise à jour économique du gouvernement fédéral, des profits et des nouvelles hausses de prix à la SAQ, de la Banque du Canada et des soins de santé à domicile.

Afrique Économie
La Banque mondiale peut-elle lutter contre le changement climatique?

Afrique Économie

Play Episode Listen Later Nov 16, 2022 2:23


La Banque mondiale est l'un plus grands promoteurs du libéralisme économique et de l'entrepreneuriat dans le monde et en Afrique. Cette institution vise en effet à développer le secteur privé. Elle est aussi devenue, au fil des années, l'un des principaux bailleurs de fonds destinés à la transition énergétique et à l'adaptation des économies au changement climatique. Alors, faudra-t-il un jour parler de "Banque verte" ? Le 8 novembre dernier, David Malpass, le président de la Banque mondiale annonçait le lancement d'un nouveau fonds de subventions destiné aux pays qui réduisent leurs émissions de gaz à effet de serre. Depuis quelques années, l'institution financière internationale clame haut et fort qu'elle entend participer à la lutte contre le changement climatique. « L'année passée, nous avons financé 31,7 milliards de dollars de projets à caractère climatiques, ce qui est très important », explique Ferid Belhaj, le vice-président de la Banque mondiale pour la région Maghreb et Moyen-Orient. « Maintenant, est-ce suffisant ? Non. Et je pense qu'il y a là un travail plus important à faire. Certains de nos principaux actionnaires poussent la Banque à faire plus sur la question du changement climatique. Et il y a aujourd'hui une réflexion sur la manière de faire plus. D'avoir une banque qui soit plus grande et plus ambitieuse. » Ce que demandent les ONG Certaines ONG sont sceptiques sur les engagements climatiques de l'institution. Elles demandent à la Banque mondiale de tenir ses promesses. En 2018, la Banque s'était engagée à ne plus financer les énergies fossiles dans le monde, or selon l'ONG the Big Shift Global, elle a continué à le faire, si ce n'est de façon directe, au moins de façon indirecte. Aujourd'hui, The Big Shift Global a lancé une campagne pour lui demander de revoir sa copie.   « Depuis la signature de l'accord de Paris », explique ainsi l'activiste camerounais Augustine Njamnshi, « la Banque mondiale a investi 14,5 milliards de dollars dans des projets d'énergies fossiles... » De la croissance sans nuire au climat La controverse révèle les contradictions au sein d'une institution dont la fonction est d'appuyer la croissance des entreprises, c'est-à-dire le cœur du système capitaliste. Adapter les entreprises et la croissance pour qu'elles ne nuisent pas au climat, Ferid Belhaj estime que les deux ne sont pas incompatibles.  Il n'y a pas d'antinomie à travailler sur la réduction des impacts négatifs du changement climatique et créer des emplois. Par exemple, en Égypte, selon nos projections, en travaillant sur la transition énergétique nous pourrons amener deux à trois pourcent de croissance supplémentaire et créer des millions d'emplois directs ou indirects. Donc, il y a là un besoin d'expliquer plus ce lien entre développement et changement climatique. Il est important que nous puissions faire passer le message que c'est réaliste.  En Afrique, le plaidoyer adaptatif de la Banque mondiale est d'autant mieux reçu que les pays ont besoin de créer chaque année des millions d'emplois pour les jeunes entrant sur le marché du travail. 

Prière du matin
"Pourquoi n'as-tu pas mis mon argent à la banque ?" (Lc 19, 11-28)

Prière du matin

Play Episode Listen Later Nov 15, 2022 11:02


"Pourquoi n'as-tu pas mis mon argent à la banque ?" Méditation de l'évangile (Lc 19, 11-28) par le père Emmanuel PIC Chant final: "Combien Dieu est grand" par Dan Luiten

Aujourd'hui l'économie
«Midterms» aux États-Unis: l'inflation, épine dans le pied des démocrates

Aujourd'hui l'économie

Play Episode Listen Later Nov 9, 2022 4:32


L'inflation atteint aux États-Unis les 8,2 % en un an, un seuil jamais atteint en presque 40 ans. C'est l'un des enjeux fort des élections de mi-mandat aux États-Unis, les midterms, et cela reste l'une des préoccupations majeures des Américains. Selon le Center for American Political Studies (Harvard/Harris), 37 % des Américains mettent l'inflation en haut de leur priorité du moment. Les républicains ne s'y sont pas trompés et ont fait campagne sur le thème de la vie chère, alors que Joe Biden, de son côté, a mis en avant les grands chantiers qu'il a lancés durant ces deux dernières années. Ce sont deux discours et chacun a sa raison d'être. Pour bien comprendre, il faut se remettre dans le contexte de la précédente élection : il y a deux ans, Joe Biden, s'était posé en défenseur de la classe moyenne, face à des républicains qu'il a dépeints comme faisant partis des nantis. Ce discours, qui a su mobiliser un temps, est aujourd'hui inaudible dans un contexte de très forte inflation. ► À lire aussi : Grand Reportage – Les Américains face à l'inflation Quelques chiffres : les prix des denrées alimentaires ont augmenté de 13,5 % en un an. Le surcoût mensuel lié à l'inflation, c'est-à-dire ce que chaque foyer américain doit dépenser en plus chaque mois, s'il voulait revenir à son niveau de vie de janvier 2021 – date de l'arrivée au pouvoir de Joe Biden – est de 728 dollars en moyenne, selon la commission économique du Congrès. Ces pertes en termes de pouvoir d'achat ont bien sûr influencé le vote, les Américains faisant plus confiance aux républicains pour juguler cette inflation et pour redonner des couleurs à l'économie, comme le confirme le sondage de CNN, 71 % des Américains jugent les républicains plus aptes à s'attaquer à l'inflation, contre 18 % pour les démocrates. Une croissance en demi-teinte Pourtant, l'économie américaine ne se porte pas si mal. Les États-Unis ont enregistré un trimestre de croissance entre juillet et septembre, avec +2,6 % en rythme annualisé. Quant au marché de l'emploi, il affiche toujours une santé de fer. Selon les derniers chiffres d'octobre, les employeurs privés ont créé le mois dernier 261 000 emplois, bien plus qu'en septembre, et bien plus qu'attendu. Et Joe Biden peut revendiquer 10 millions de postes créés depuis son entrée à la Maison Blanche. Mais ces chiffres sont trompeurs, en réalité, cette croissance du PIB américain s'explique très largement par la bonne tenue de la balance extérieure : les États-Unis ont réduit leurs importations, et il y a une forte hausse des exportations d'hydrocarbures. De son côté, la consommation, principal moteur de l'économie, n'a progressé que de 1,4 point, l'investissement, lui, a reculé de 8,5 %. Et tout le monde parle de récession à venir. La Banque centrale américaine s'efforce de réussir un atterrissage en douceur, avec une hausse des taux qu'elle veut contrôler, pour venir à bout de cette inflation sans plomber l'économie. Mais l'effet sur l'inflation mettra des mois à arriver et le ralentissement de l'économie américaine semble inéluctable dans ce contexte haussier. Les « Bidenomics » en question Pendant ces deux années de mandat, Joe Biden a pourtant réussi des avancées majeures, en faveur des classes populaires, pour faire baisser le prix des médicaments, alléger la dette étudiante, ou encore relancer l'emploi industriel... Le président américain peut ainsi se targuer de plusieurs victoires au Congrès, dont le vote du Chips Act qui va permettre l'implantation de plusieurs giga-usines de semi-conducteurs aux États-Unis, ramenant des emplois industriels dans le pays. ► À lire aussi : États-Unis: le plan d'investissement sur le climat et la santé, un bol d'air pour Biden et les démocrates Quant à l'Inflation Reduction Act, voté tout récemment, c'est le plus gros investissement jamais décidé dans la lutte contre le changement climatique, soit 370 milliards de dollars pour la construction d'éoliennes, de panneaux solaires et de véhicules électriques. Le tout avec un crédit d'impôt à la clé : jusqu'à 7 500 dollars accordés aux ménages, réservé à l'acquisition d'un véhicule électrique sortant d'une usine nord-américaine avec une batterie fabriquée localement, du jamais vu... Et une politique interventionniste de dépenses tous azimuts qui a désormais un nom, « Bidenomics », qui pourrait bien coûter quelques sièges aux démocrates lors de ces élections de mi-mandat. ► À lire aussi : Élections de mi-mandat aux États-Unis: revivez la soirée électorale

Good Morning Business
Arthur Porré, cofondateur et associé-gérant de la banque d'affaires Avolta - 04/11

Good Morning Business

Play Episode Listen Later Nov 4, 2022 5:30


Arthur Porré, cofondateur et associé-gérant de la banque d'affaires Avolta, était l'invité de Christophe Jakubyszyn dans Good Morning Business, ce vendredi 4 novembre. Ils sont revenus sur une étude concernant l'accélération de la tendance des acquisitions dans la French Tech sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

La Chronique Finance
Powell siffle la fin de la récré

La Chronique Finance

Play Episode Listen Later Nov 3, 2022 5:12


La Banque centrale américaine n'a pas dit au marché ce qu'il voulait entendre hier soir, si bien que les indices américains ont déprimé en clôture. Le message principal est que le cycle de taux n'est pas terminé, même si le rythme de la hausse pourrait se modérer. Les investisseurs s'attendaient à être un peu plus maternés. On décrypte ça ce matin pour comprendre les mécaniques à l'œuvre, avant de parler du programme assez touffu qui nous attend aujourd'hui.

CA$HMIRE
Ca$hMire du 28 octobre 2022 - La Banque du Canada est de plus en plus critiquée

CA$HMIRE

Play Episode Listen Later Oct 29, 2022 7:38


Dans ce segment du podcast Ca$hMire, Pierre Couture jase de la Banque du Canada qui est de plus en plus critiquée alors qu'elle intensifie la pression sur l'économie canadienne. Les récentes hausses du taux directeur commencent à peser lourd sur les épaules des consommateurs endettés. La Banque du Canada cherche-t-elle à plonger volontairement l'économie du pays en récession ? Qui ramassera les dégâts ?

Ça s'explique
La Banque du Canada en guerre contre l'inflation

Ça s'explique

Play Episode Listen Later Oct 28, 2022 20:49


La sixième hausse consécutive du taux directeur de la Banque du Canada n'a surpris personne. Mais le choix de cet outil pour combattre l'inflation n'est pas sans conséquence pour des millions de gens. Olivier Bourque nous aide à comprendre cette stratégie, qui génère son lot de critiques.

Lenglet-Co
LENGLET-CO - Inflation : "La facture d'un endettement déraisonnable", selon François Lenglet

Lenglet-Co

Play Episode Listen Later Oct 28, 2022 3:02


La Banque centrale européenne a renchéri, jeudi 27 octobre, le prix du crédit pour toute la zone euro.

Wintrust Business Lunch
Wintrust Business Lunch 10/28/22: Stocks jump, Festival of Wood & Barrel-Aged Beer, and La Banque Hotel

Wintrust Business Lunch

Play Episode Listen Later Oct 28, 2022


Segment 1: Tom Fortino, Founder and Principal, Alpha Wealth Group, joins John Williams to talk about why the stock market is having a really good day today, the economy growing in the third quarter, his expectation for the next Fed move, if he believes if we have hit a stock market low, and what he’s telling investors […]

CA$HMIRE
Ca$hMire du 28 octobre 2022 - Épisode complet

CA$HMIRE

Play Episode Listen Later Oct 28, 2022 104:24


Dans ce nouvel épisode du podcast Ca$hMire du 28 octobre 2022, Pierre Couture jase d'économie, de finances personnelles, de consommation et d'entrepreneuriat. ⁃ La Banque du Canada est de plus en plus critiquée ⁃ Bourse : vers un autre rallye d'ici la fin de l'année ? ⁃ Facebook s'enlise dans son métavers ⁃ Twitter : des gros changements en vue avec Elon Musk ⁃ Le pétrole poursuit son ascension ⁃ La renaissance du Bitcoin et de l'Ethereum ? Entrevues - La création de valeur ajoutée dans l'industrie des polymères avec Simon Chrétien de l'Alliance Polymères Québec - Le plan de croissance de Trustii avec le cofondateur Simon Verville - L'influence des caisses de retraite dans le marché boursier avec le gestionnaire Philippe Côté d'Eterna groupe financier Bonne écoute !

La Matrescence
EP111- Comment gérer un budget quand on est parents ? Maeva Mon Budget Bento

La Matrescence

Play Episode Listen Later Oct 21, 2022 46:29


Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue dans La Matrescence. vous écoutez l'épisode 111 de la saison 5Il y a des matières à l'école dont on aurait bien aimé oublier l'existence, et puis, il y a celles qu'on aurait aimé pouvoir étudier pour mieux comprendre le monde qui nous entoure. Je pense par exemple à la gestion d'un budget ou tout simplement à l'étude des impôts… Vous savez les trucs qui nous servent VRAIMENT au quotidien…On n'a jamais abordé le thème de l'argent et de sa gestion ici alors je vous propose un épisode axé : money money money.On ne va pas parler crypto et bitcoins, mais bien d'épargne, de budget, d'économies pour nos enfants et leur future ou tout simplement qu'est-ce qu'une relation saine à l'argent quand on a une famille.Perso, j'ai reçu 0 éducation financière dans ma vie, j'ai dû me former sur le tas et encore, je ne suis pas certaine de bien tout maîtriser et c'est pour ça que j'ai demandé à Maeva la créatrice du compte Mon Budget Bento, de m'éclairer ! Avec l'ambiance économique actuelle et l'inflation, de plus en plus de françaises et français tentent de serrer les dépenses pour rentrer dans leur budget.Dans les faits et les stats :La Banque de France salue un comportement collectif « bien réfléchi » des français et françaises, puisque 83 % d'entre eux règlent leurs factures dans les temps et que 71% affirment suivre de près leur situation financière.Oui mais est-ce suffisant pour arriver à un équilibre? Que faut-il savoir avec des enfants ? Comment épargner efficacement ? Quelles sont les règles à savoir en cas de divorce? Si je suis femme au foyer, à quoi j'ai le droit ?Quoi prendre en compte quand on est une famille recomposée?Plein de questions qui touchent particulièrement les femmes qui sont les premières à s'appauvrir en devenant mère.Merci à Maeva du compte Mon Budget Bento, de nous avoir guidé avec bienveillance et clarté dans la jungle de la gestion financière!C'était Maeva, fondatrice du compte Mon Budget Bento. Je suis Clémentine Sarlat votre hôte.Si vous avez aimé cet épisode n'hésitez pas à en parler autour de vous, à mettre 5 étoiles et à le partager sur les réseaux sociaux @ lamatrescenceLe podcast vient de reprendre, si vous n'avez pas encore écouté les 3 derniers épisodes inédits, filez sur le site www.lamatrescence.fr pour découvrir une interview avec Aurélia Blanc sur le féminisme, un autre sur un nouveau modèle familiale, les Séparents et le 3e sur le Mommy Brain et ses superspouvoirs!Cet épisode a été réalisé par Mini Minois.A la semaine prochaine, prenez soin de vous.Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

C dans l'air
TRUSS DÉMISSIONNE… LE RETOUR DE BORIS JOHNSON ? - 20/10/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Oct 20, 2022 62:50


EXPERTS JEAN-DOMINIQUE GIULIANI Président de la Fondation Robert Schuman Auteur de « Européen sans complexe » ANTHONY BELLANGER Éditorialiste, spécialiste des questions internationales « France Inter » BIRGIT HOLZER Journaliste correspondante de la presse régionale allemande à Paris SYLVIE MATELLY Économiste - Directrice adjointe de l'IRIS Institut de Relations Internationales et Stratégiques En direct de Londres MARIE BILLON Correspondante à Londres - « RTL » Six semaines à peine. Tel est le temps que sera restée Liz Truss au pouvoir en Grande-Bretagne. La cheffe du gouvernement conservateur vient d'annoncer sa démission après l'un des mandats les plus courts et les plus chaotiques de l'histoire britannique. Arrivée au 10 Downing Street début septembre, pour succéder à Boris Johnson emporté par le scandale du « Partygate », Liz Truss avait été contrainte à une série de revirements sur ses promesses de campagne. Mais c'est sa politique économique face à la crise la plus grave que connaît le pays depuis 2008 qui l'aura fait chuter. Dans un contexte d'inflation galopante à 10 % et d'explosion des factures électriques et gazières qui menacent deux tiers des ménages britanniques de précarité énergétique cet hiver, la présentation de ses projets de baisses d'impôts massives et d'un soutien colossal pour faire face la hausse des prix de l'énergie avaient fait craindre un dérapage des comptes publics. Sur les marchés la livre avait chuté à un plus bas historique et les taux d'emprunt à long terme de l'État avaient flambé. La Banque d'Angleterre avait même dû intervenir pour empêcher la situation de dégénérer en crise financière. Désavouée, la Première ministre avait fait volte-face et abandonné son programme économique. Mais elle était sortie de l'épisode avec une autorité en lambeaux, contrainte de limoger son ministre des Finances, de s'excuser publiquement et d'appliquer une politique qu'elle refusait encore récemment. Rejetée par l'opinion, contestée au sein de sa propre majorité, la situation de Liz Truss à Downing Street semblait de plus en plus intenable depuis plusieurs jours. Elle a finalement jeté l'éponge ce jeudi. Cette décision entraîne automatiquement sa démission de la tête du parti conservateur. Elle reste toutefois au pouvoir jusqu'à ce qu'un successeur soit choisi. Des élections sont attendues « d'ici la semaine prochaine » alors que la Grande-Bretagne s'enfonce un peu plus dans une profonde crise économique et politique sans précédent. En Europe, c'est le couple franco-allemand qui traverse une mauvaise passe et suscite bien des interrogations. Car si Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz se retrouvent ce 20 et 21 octobre à Bruxelles pour un Conseil européen capital sur les prix l'énergie, la guerre en Ukraine a entrainé de nombreuses divergences, au point que le conseil des ministres franco-allemand qui devait se tenir la semaine prochaine a été repoussé à janvier 2023. Officiellement un problème de calendrier, mais cette décision est sans précédent depuis l'institution de ces rendez-vous annuels en 2003 et elle coïncide avec une série de désaccords profond entre Paris et Berlin depuis des semaines, notamment en matière de défense et d'énergie. Ainsi les Vingt-Sept, réunis en sommet aujourd'hui et demain à Bruxelles, doivent se mettre d'accord pour acheter l'an prochain un minimum de gaz en commun, comme ils l'avaient fait avec les vaccins pour éviter de se faire concurrence et d'entraîner une nouvelle hausse des prix. Ils devraient également s'engager à être plus solidaires entre eux en cas de pénurie mais pas question pour l'instant de plafonner les prix du gaz utilisé pour produire de l'électricité comme le souhaite Paris. L'Allemagne, le Danemark et les Pays-Bas y sont très opposés par crainte que les fournisseurs ne se détournent de l'Europe ou que des prix de l'électricité moins chers freinent les efforts en matière de sobriété, ce qui pourrait entraîner des pénuries. Les discussions s'annoncent longues et difficiles… Autre point de discorde entre la France et l'Allemagne : les questions de défense. Après avoir mis en place un fonds exceptionnel de 100 milliards d'euros visant à moderniser son armée, l'Allemagne a dévoilé un projet de bouclier aérien européen. Il s'appuie sur les F-35 américain ainsi que sur un « dôme » antimissiles israélien. 14 pays européens veulent s'y associer, dont la Grande-Bretagne, les pays baltes, les Pays-Bas ou encore la Finlande. La France a refusé car elle développe son propre bouclier avec l'Italie. Alors que se passe-t-il outre-Manche ? Où va la Grande-Bretagne ? Et quelles sont les désaccords entre Paris et Berlin ? Comment relancer le couple franco-allemand ? Quelle politique européenne sur les prix de l'énergie ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

CRIMES • Histoires Vraies
L'Affaire Troadec • Episode 1 sur 3

CRIMES • Histoires Vraies

Play Episode Listen Later Oct 12, 2022 12:09


Il existe une légende, murmurée dans les rues de Brest depuis des décennies. Elle remonte aux prémices de la Seconde guerre mondiale, lorsque la Banque de France prend la décision d'évacuer ses réserves en or. 2 800 tonnes de lingots et pièces stockées à Paris transitent en urgence vers les villes portuaires bordant l'Atlantique. De là, le trésor national se disperse sur des cargos et se réfugie chez les pays alliés… A l'arrivée de la Wehrmacht en juin 1940, il n'en reste que quelques miettes dans les coffres de la Souterraine, sous-sol de l'hôtel de Toulouse, siège historique de l'institution bancaire. On raconte toutefois qu'à Brest, réquisitionnée durant l'exfiltration, une caisse serait accidentellement tombée dans la rade du port : 50 kilos d'or, 20 millions d'anciens francs engloutis et déplorés lors de l'inventaire des comptes, dressé à la Libération. La Banque de France diligente une enquête, fouille pendant six mois en quête du magot mais, à ce jour-encore, personne n'en a vu la couleur. Cela n'empêche pas les Brestois de commérer, soupçonner un tel d'avoir mis la main dessus, un autre d'en planquer une part au fond de son jardin, sous les combles de son toit, dans la doublure de son matelas… La rumeur, tenace, traverse les âges, attise les tensions, déchire des familles, en anéantit d'autres. "Crimes : Histoires vraies" est un podcast Studio Minuit.Retrouvez nos autres productions :Espions : Histoires vraies Morts Insolites : Histoires vraies Sports InsolitesSherlock Holmes - Les enquêtes1 Mot 1 Jour : Le pouvoir des motsJe comprends R : le dictionnaire du nouveau millénaireSoutenez ce podcast http://supporter.acast.com/crimes-histoires-vraies. Become a member at https://plus.acast.com/s/crimes-histoires-vraies. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

CRIMES • Histoires Vraies
L'Affaire Troadec • Episode 2 sur 3

CRIMES • Histoires Vraies

Play Episode Listen Later Oct 12, 2022 12:55


Il existe une légende, murmurée dans les rues de Brest depuis des décennies. Elle remonte aux prémices de la Seconde guerre mondiale, lorsque la Banque de France prend la décision d'évacuer ses réserves en or. 2 800 tonnes de lingots et pièces stockées à Paris transitent en urgence vers les villes portuaires bordant l'Atlantique. De là, le trésor national se disperse sur des cargos et se réfugie chez les pays alliés… A l'arrivée de la Wehrmacht en juin 1940, il n'en reste que quelques miettes dans les coffres de la Souterraine, sous-sol de l'hôtel de Toulouse, siège historique de l'institution bancaire. On raconte toutefois qu'à Brest, réquisitionnée durant l'exfiltration, une caisse serait accidentellement tombée dans la rade du port : 50 kilos d'or, 20 millions d'anciens francs engloutis et déplorés lors de l'inventaire des comptes, dressé à la Libération. La Banque de France diligente une enquête, fouille pendant six mois en quête du magot mais, à ce jour-encore, personne n'en a vu la couleur. Cela n'empêche pas les Brestois de commérer, soupçonner un tel d'avoir mis la main dessus, un autre d'en planquer une part au fond de son jardin, sous les combles de son toit, dans la doublure de son matelas… La rumeur, tenace, traverse les âges, attise les tensions, déchire des familles, en anéantit d'autres. "Crimes : Histoires vraies" est un podcast Studio Minuit.Retrouvez nos autres productions :Espions : Histoires vraies Morts Insolites : Histoires vraies Sports InsolitesSherlock Holmes - Les enquêtes1 Mot 1 Jour : Le pouvoir des motsJe comprends R : le dictionnaire du nouveau millénaireSoutenez ce podcast http://supporter.acast.com/crimes-histoires-vraies. Become a member at https://plus.acast.com/s/crimes-histoires-vraies. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

CRIMES • Histoires Vraies
L'Affaire Troadec • Episode 3 sur 3

CRIMES • Histoires Vraies

Play Episode Listen Later Oct 12, 2022 12:06


Il existe une légende, murmurée dans les rues de Brest depuis des décennies. Elle remonte aux prémices de la Seconde guerre mondiale, lorsque la Banque de France prend la décision d'évacuer ses réserves en or. 2 800 tonnes de lingots et pièces stockées à Paris transitent en urgence vers les villes portuaires bordant l'Atlantique. De là, le trésor national se disperse sur des cargos et se réfugie chez les pays alliés… A l'arrivée de la Wehrmacht en juin 1940, il n'en reste que quelques miettes dans les coffres de la Souterraine, sous-sol de l'hôtel de Toulouse, siège historique de l'institution bancaire. On raconte toutefois qu'à Brest, réquisitionnée durant l'exfiltration, une caisse serait accidentellement tombée dans la rade du port : 50 kilos d'or, 20 millions d'anciens francs engloutis et déplorés lors de l'inventaire des comptes, dressé à la Libération. La Banque de France diligente une enquête, fouille pendant six mois en quête du magot mais, à ce jour-encore, personne n'en a vu la couleur. Cela n'empêche pas les Brestois de commérer, soupçonner un tel d'avoir mis la main dessus, un autre d'en planquer une part au fond de son jardin, sous les combles de son toit, dans la doublure de son matelas… La rumeur, tenace, traverse les âges, attise les tensions, déchire des familles, en anéantit d'autres. "Crimes : Histoires vraies" est un podcast Studio Minuit.Retrouvez nos autres productions :Espions : Histoires vraies Morts Insolites : Histoires vraies Sports InsolitesSherlock Holmes - Les enquêtes1 Mot 1 Jour : Le pouvoir des motsJe comprends R : le dictionnaire du nouveau millénaireSoutenez ce podcast http://supporter.acast.com/crimes-histoires-vraies. Become a member at https://plus.acast.com/s/crimes-histoires-vraies. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Les matins
Bruno Latour, philosophe de renom / L'art délicat de la politique monétaire en temps d'inflation

Les matins

Play Episode Listen Later Oct 10, 2022 120:33


durée : 02:00:33 - Les Matins - par : Guillaume Erner - Retour sur la carrière et l'héritage de Bruno Latour, éminent sociologue, anthropologue et philosophe. / La Banque centrale européenne se montre inflexible face à la hausse des prix due à l'inflation. - invités : Amy Dahan Historienne des sciences, mathématicienne, directrice de recherche émérite au CNRS, co-auteure avec Stefan C. Aykut de « Gouverner le Climat ? 20 ans de négociations climatiques ».; Sylvain Bourmeau Journaliste, professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et directeur du journal AOC et producteur de l'émission "La Suite dans les idées" sur France Culture; François Villeroy de Galhau Gouverneur de la Banque de France

C dans l'air
APRÈS LA CRISE ÉNERGÉTIQUE… LES FAILLITES ? - 01/10/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Oct 1, 2022 66:28


LES EXPERTS : NICOLAS BOUZOU Économiste – Directeur du cabinet de conseil Asterès CÉLINE ANTONIN Économiste - OFCE Professeure à Sciences Po JADE GRANDIN DE L'EPREVIER Journaliste - « l'Opinion » Spécialiste des questions économiques FRÉDÉRIC SAYS Journaliste à la rédaction internationale – « Radio France » Vent de panique au Royaume-Uni. L'inflation galope, la livre sterling dévisse et le déficit grimpe. Les signaux d'alerte se multiplient sur l'état de santé de l'économie britannique. Le pays pourrait même basculer dans la récession. Au premier trimestre, la baisse du PIB avait atteint 0,1 %. À moyen terme, l'horizon n'est pas plus clément. La Banque d'Angleterre prévoit « une contraction de la production chaque trimestre » entre fin 2022 et fin 2023. Le Royaume-Uni fait partie des pays du G7 où l'inflation est la plus forte. Elle frôle toujours la barre des 10 % après avoir brièvement franchi ce seuil symbolique en juillet. La progression des prix sur douze mois avait alors atteint 10,1 %, le plus haut niveau enregistré depuis 40 ans. Et les premières mesures prises par le nouveau gouvernement de Liz Truss ne semblent pas avoir amélioré la situation, bien au contraire. Lors de la présentation du budget britannique, les plus importantes réductions d'impôts depuis cinquante ans ont été annoncées. Certaines de ces baisses d'impôt concernent les ménages les plus aisés, au risque d'accroître les inégalités. Dans le même temps, pour tenter de contenir la flambée des prix de l'énergie, le nouveau gouvernement britannique a décidé de renforcer drastiquement son « bouclier tarifaire ». La mesure devrait à elle seule coûter près de 60 milliards de livres, environ 67 milliards d'euros, en seulement six mois. Ces annonces font peser sur l'économie du pays le risque du non-remboursement de sa dette. C'est en tout cas la crainte des marchés financiers. Les taux obligataires britanniques se sont donc envolés, obligeant la Banque d'Angleterre à intervenir en urgence ce mercredi. Le gouvernement s'est même fait tancer par le FMI. Critiquant l'ampleur des mesures « non financées » et « non ciblées » l'institution financière a demandé à Londres de revoir sa copie. Liz Truss a réussi le tour de force de voir sa politique contestée à la fois par les marchés financiers, le Fonds monétaire international, l'opposition travailliste et même une partie de son camp conservateur. En Allemagne, la situation est également très compliquée. En septembre, l'inflation a bondi à 10 % sur un an, la valeur la plus élevée enregistrée depuis 1951. Le pays paie au prix fort sa dépendance au gaz russe, qui représentait 55 % de ses importations gazières avant la guerre en Ukraine. Elle doit désormais trouver d'autres sources d'approvisionnement alors que les prix ont explosé. Face à la flambée des prix de l'énergie, le chancelier Olaf Scholz a annoncé ce jeudi que Berlin va débloquer 200 milliards d'euros supplémentaires pour plafonner les prix du gaz et de l'électricité qui plombent son économie et le pouvoir d'achat des ménages. Le chef du gouvernement a également annoncé prolonger la durée d'exploitation des centrales nucléaires et des mines de charbon pour faire face à la crise. D'après les prévisions des économistes, cet ensemble de mesures ne devrait toutefois pas permettre au pays d'éviter la récession l'an prochain. Si en France l'inflation est plus limitée que dans d'autres pays européens, le contexte économique reste tendu. L'exécutif est à la recherche de marges de manœuvre budgétaires. Pour ce faire, Emmanuel Macron veut accélérer sur le projet de réforme des retraites. Mais face à lui, se dresse une forte opposition. Une manifestation a déjà eu lieu ce jeudi, et d'autres sont prévues. Les syndicats veulent bloquer cette réforme. Mais pour Emmanuel Macron, pas question de reculer, il faudra travailler plus longtemps. Le gouvernement veut pousser le curseur de l'âge de départ à la retraite de 62 à 65 ans d'ici à 2031. L'économie du Royaume-Uni peut-elle encore éviter le pire ? L'Allemagne va-t-elle être durablement impactée par son sevrage de gaz russe ? L'automne social sera-t-il agité en France ? https://www.france.tv/france-5/c-dans-l-air/ DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/