Podcasts about Parmi

  • 1,639PODCASTS
  • 4,673EPISODES
  • 25mAVG DURATION
  • 3DAILY NEW EPISODES
  • Jan 31, 2023LATEST

POPULARITY

20152016201720182019202020212022

Categories



Best podcasts about Parmi

Show all podcasts related to parmi

Latest podcast episodes about Parmi

Silicon Carne, un peu de picante dans la Tech

Il semblerait que nous soyons venus à bout de la pensée climato septique et que la société dans son ensemble ait enfin compris que si nous continuions à ne rien faire pour la planète alors oui, il faudra nous préparer au pire.Pas une journée sans que les medias nous expliquent que les choses vont de mal en pis et que la fin du monde (tout du moins tel que nous le connaissons) est proche. Pourtant, au milieu de ces messages alarmistes, on commence à entendre des voix plus réconfortantes qui laisseraient penser que tout n'est pas foutu et que des solutions existent.Parmi ces climato optimistes, on retrouve des entrepreneurs de la Tech, quelques célébrités mais aussi des acteurs plus traditionnels pourtant à l'origine du problème. Plus question de nier le réchauffement climatique, les climato optimistes avouent que la situation est grave mais ils considèrent qu'elle n'est pas si désespérée et que l'Homme est encore capable de régler le problème à condition bien entendu qu'on lui en donne les moyens financiers.J'avais envie cette semaine dans Silicon Carne de faire le point sur la situation et de demander à Rachel Delacour (Seep) et Sébastien Biraud (Berkeley University) si l'optimisme était de mise ou si nous avions à faire à une nouvelle manoeuvre capitaliste qui aurait vu dans le réchauffement climatique une nouvel El Dorado.Sommaire de l'émission:Un point sur la situationSynthèse des premiers rapportsNouveau rapport du GIEC (2022)Risques et impactsExposition et vulnérabilitéSolutions et mesures d'adaptationLes initiatives les plus prometteuses pour réduire les émissionsLe rôle des entreprises et des citoyensRejoignez L'Hacienda, la communauté des fans de Silicon Carne sur https://siliconcarne.uncut.fm/

LE JOUR DU SEIGNEUR
Magazine œcuménique

LE JOUR DU SEIGNEUR

Play Episode Listen Later Jan 25, 2023 90:20


Riche de la grande diversité des traditions présentes, de son histoire et de son engagement, la Cité phocéenne est un lieu d'accueil et de refuge pour ceux qui cherchent un nouveau départ. Ici, les communautés issues des différents pays méditerranéens, d'Orient, d'Afrique ou d'ailleurs, se sont implantées et vivent en harmonie. À travers des témoignages d'exilés et descendants d'exilés, l'émission évoquera la longue tradition d'hospitalité de Marseille, qui en fait un pôle d'attraction. L'occasion de mettre en lumière le travail des églises et de leurs associations pour accueillir et consolider ce vivre-ensemble. Parmi les derniers arrivés, des Ukrainiens, qui trouvent ici une escale en attendant de revivre dans leur pays. Sur le plateau, Christian de Cacqueray reçoit quatre invités représentant les communautés chrétiennes de Marseille : Anne Giraud, responsable de la pastorale des migrants du diocèse catholique de Marseille Raffi Delanian, médecin et vice-président de l'Église arménienne apostolique de Marseille Anne Faisandier, pasteure de l'Église Protestante Unie de France, paroisse de Marseille-Grignan Père Jean Gueit, recteur de l'église orthodoxe Saint-Hermogène à Marseille

Symptômes
INTERVIEW - Éléonore Merlin revient sur 3 énigmes médicales et présente le livre "Symptômes"

Symptômes

Play Episode Listen Later Jan 23, 2023 5:13


"Symptômes", le podcast santé de RTL, existe désormais en livre aux éditions Larousse. L'ouvrage en question revient sur les 25 cas médicaux les plus surprenants que l'autrice du podcast Éléonore Merlin a pu entendre. Parmi ces multiples histoires aussi fascinantes qu'uniques, la journaliste a choisi de revenir sur RTL sur trois enquêtes qui l'ont particulièrement marquée.

Debout les copains !
Une histoire du nez

Debout les copains !

Play Episode Listen Later Jan 19, 2023 7:01


Dans Historiquement Vôtre, Clémentine Portier-Kaltenbach s'amuse à retracer la symbolique de “l'idiot du visage", le nez. Dans l'Antiquité, on coupait le nez des femmes adultères. Plus tard, en Orient, ce sont les Chrétiens et les voleurs qui perdaient le leur. Chez les rois Bourbons, dit-on, le nez s'est transmis durant 8 générations. Parmi les illustres, Virgile, François 1er ou Louis XIV, arboraient un nez proéminent. Un indice selon certain, sur la taille d'un autre de leurs attributs !

C dans l'air
UKRAINE : L'ESPOIR DES CHARS ALLEMANDS… – 18/01/23

C dans l'air

Play Episode Listen Later Jan 18, 2023 63:59


EXPERTS ANTHONY BELLANGER Éditorialiste, spécialiste des questions internationales « France Inter » ELSA VIDAL Rédactrice en chef de la rédaction en langue russe – « RFI » MARION VAN RENTERGHEM Grand reporter Chroniqueuse – « L'Express » PIERRE HAROCHE Maître de conférences en sécurité internationale Université Queen Mary de Londres Au moins quatorze morts, dont un enfant. C'est le bilan provisoire du crash d'hélicoptère qui a eu lieu ce mercredi 18 janvier près de Kiev. Parmi les victimes, le ministre de l'Intérieur ukrainien, Denys Monastyrsky, 42 ans. Les réactions internationales ont immédiatement afflué de toutes parts. « La France présente ses condoléances à ses amis ukrainiens » a déclaré Emmanuel Macron tandis que la ministre allemande de l'Intérieur, Nancy Faeser, a annoncé avoir proposé à Kiev le « soutien » de son pays dans l'enquête sur les causes du drame. Car rien n'indique à l'heure actuelle si l'engin – qui se rendait sur le front - a été abattu ou a été victime d'une panne. Cette nouvelle tragédie survient quatre jours seulement après la frappe sur un immeuble d'habitation de Dnipo, qui a fait quarante-cinq morts selon le dernier bilan. Près d'un an après l'invasion russe de l'Ukraine, la guerre ne faiblit donc pas, bien au contraire. Le front est plus sanglant que jamais du côté de Soledar, avec des pertes russes considérables. Côté Occidentaux, les regards se tournent vers l'Allemagne sur la question des chars Leopard. La pression s'accentue pour que Berlin autorise la livraison de ces chars lourds. Une question qui fait l'objet d'un débat au sein de la coalition gouvernementale. Le chancelier Olaf Schloz, qui vient de choisir le social-démocrate Boris Pistorius comme nouveau ministre de la Défense, réclame une décision collective des alliés. Ce vendredi 20 janvier, une réunion capitale aura lieu sur ce sujet à Rammstein, dans l'ouest du pays, avec l'ensemble des ministres de la défense des pays de l'OTAN. Pendant ce temps, l'utilisation des drones comme armes de guerre est de plus en plus fréquente. Qu'ils servent à capter l'information ou à attaquer l'ennemi, l'enjeu pour chaque camp est de s'en prémunir. Côté ukrainien, les drones turcs ont permis de faire des ravages dans l'armée russe. Celle-ci utilise pour sa part des drones iraniens. Alors, que savons-nous du crash d'hélicoptère de ce matin ? L'Allemagne peut-elle refuser la livraison de chars Leopard ? Comment se défendre face aux drones ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Reportage International
Pourquoi la Belgique ne sanctionne pas les diamants de Russie

Reportage International

Play Episode Listen Later Jan 16, 2023 2:36


Suite aux sanctions contre la Russie, les importations russes vers l'Europe ont chuté de plus de 60% et les exportations européennes vers la Russie d'un tiers. Mais un secteur ne s'est pas vu sanctionné par les États membres, celui des diamants. Les États-Unis l'ont fait. Alors pourquoi un tel « oubli » au sein de l'Union européenne ? Le quartier des diamantaires ne paie pas de mine, trois rues sans grand éclat situées à deux pas de la gare d'Anvers. Pourtant, si l'on regarde bien, on aperçoit des caméras partout et par mesure de sécurité, des barrières empêchent l'accès du périmètre aux véhicules. Car ici se joue la plus grande part du négoce mondial de diamants. Derrière les portes sécurisées des bourses se négocient l'achat et la vente de ces pierres précieuses, qu'elles soient taillées ou à l'état brut. Parmi celles-ci, un quart environ sont des diamants russes dont l'importation échappe encore à toute sanction. Les professionnels se pressent sous la pluie d'un bâtiment à l'autre, la plupart refusent d'aborder le sujet. Seul Christophe, employé par une société spécialisée dans le transport des pierres précieuses, accepte de prendre quelques minutes. « Je crois que beaucoup d'entreprises et de personnes qui travaillent ici dans le secteur du diamant refusent déjà de travailler avec les diamants russes. Il y a des entreprises qui le font toujours bien sûr, mais oui, c'est une question difficile, il y a tellement d'argent en jeu ». « Les diamants vont simplement être vendus ailleurs » En 2021, 1,8 milliard d'euros de diamants russes ont ainsi été importés à Anvers. Les chiffres de l'année dernière ne sont pas encore connus, mais même si les estimations prévoient une légère baisse, la valeur des importations devrait tout de même atteindre 1,3 milliard d'euros. « Une somme conséquente qui finance directement la guerre en Ukraine », estiment les partisans d'une interdiction des diamants russes. Une argumentation balayée par Tom Neys, le porte-parole de l'Antwerp World Diamond Center, l'AWDC, l'association des diamantaires d'Anvers. Il rappelle l'importance vitale du diamant pour la Belgique qui représente, selon lui, 1 500 entreprises et 30 000 emplois directs et indirects. « Si vous mettez en place des sanctions, ça veut dire que vous forcez ces entreprises à aller ailleurs. Il y a beaucoup de naïveté là-dedans. Évidemment, la Russie ne va pas arrêter de vendre des diamants parce que l'Europe va les refuser.  Les diamants vont simplement s'en aller et être vendus ailleurs. Et l'Europe va, à nouveau, perdre une industrie à 40 milliards. » ► À écouter aussi : Les diamants russes sur la sellette en Europe Hans Merket ne croit pas à ces chiffres. Pour ce chercheur spécialiste des liens entre ressources naturelles et conflit et qui s'intéresse plus particulièrement au secteur du diamant, il y aurait pourtant moyen d'agir, mais le lobbying des diamantaires est très efficace et a des relais, reconnaît-il. « Il y a eu des pressions des hommes politiques belges. Ils ont utilisé plusieurs arguments, disant que ce secteur va déménager vers Dubaï, par exemple. Ils ont présenté beaucoup de scénarios catastrophe comme perdre des emplois, la fin d'Anvers capitale du diamant. Notre Premier ministre a même dit que l'Ukraine en pâtirait, car la Belgique tomberait dans une crise économique à cause de ces sanctions et qu'il n'y aurait plus de moyens pour aider l'Ukraine. Ce sont tous des scénarios loin de la réalité, ce qui a mené à une approche très passive. » « Trop dur de sanctionner les diamants russes » Effectivement, à l'heure où neuf paquets de sanctions ont déjà été adoptés par les États membres depuis le début de la guerre en Ukraine, jamais les 27 n'ont discuté d'éventuelles sanctions concernant le secteur du diamant. Pourtant, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait appelé à sanctionner les importations de diamants, source de revenus pour le pouvoir russe. Des ONG comme Transparency International dénoncent la position hypocrite de la Belgique. « On a jamais vu ne serait-ce qu'un brouillon où aurait été marqué "oui on sanctionne les importations de diamant de Russie", remarqueRoland Papp, spécialiste des flux financiers illicites chez Transparency. Ils stoppent ce genre de proposition très en amont, avant même que ça arrive au vote. Parce que les États membres et la Commission ne veulent pas d'une surprise de dernière minute. Ils préfèrent proposer des sanctions sur lesquelles tous les États membres sont déjà d'accord. Et c'est là qu'on peut parler de cynisme pour l'ensemble du secteur du diamant et pour la Belgique. Le gouvernement belge dit publiquement qu'il ne va pas s'y opposer si c'est mis sur la liste des sanctions, mais en coulisses, il se démène depuis le début du conflit pour faire comprendre que ce serait trop dur pour lui. Par conséquent, la Commission ne le proposera jamais ! », affirme Roland Papp. Au mois de juillet dernier, Transparency international a écrit une lettre au gouvernement belge et à la Commission européenne réclamant la mise en place de sanctions sur les importations de diamants en provenance de Russie. Elle vient de recevoir une réponse de la Commission il y a quelques jours. Sans grande surprise, celle-ci se dit consciente des appels à bannir les importations de diamants russes et déterminée à mettre en œuvre ou à renforcer les sanctions existantes. Et se contente de rappeler que toute nouvelle éventuelle sanction doit être prise à l'unanimité des États membres. ► À écouter aussi : Diamant russe: l'Europe peut-elle s'en passer ?

Reportage International
Au procès des attentats de Bruxelles, des polémiques à répétition

Reportage International

Play Episode Listen Later Jan 15, 2023 2:30


Le procès des attaques en Belgique s'est ouvert le 5 décembre en Belgique. Parmi les accusés, plusieurs hommes déjà condamnés pour les attentats de Paris en 2013 comme Salah Abdeslam et Mohammed Abrini. Mais depuis le début des audiences, les difficultés s'enchaînent. Il y a d'abord eu le débat sur les box individuels des accusés. Les réaménager en espace commun a retardé le début du procès. Ce sont maintenant les fouilles à nu systématiques imposées aux détenus lorsqu'ils sont transférés de la prison au tribunal qui font polémique. De quoi inquiéter les parties civiles, qui souhaitent que le procès avance sur le fond. « Je pense que ce sont des polémiques extrêmement dommageables, que l'on aurait dû tout simplement éviter. J'espère qu'elles vont cesser, parce qu'il est temps que l'on parle du fond du dossier, s'agace Me Guillaume Lys, avocat de l'association de victimes V-Europe. Et puis surtout, entendre ces accusés se plaindre de fouille quand on voit ce que nous, nos clients victimes ont vécu, il n'y a pas de comparaison dans l'horreur qui est possible. » Environ 35 millions d'euros ont pourtant été investis dans l'organisation du procès, le plus cher de l'histoire de la Belgique. Il a fallu notamment aménager les anciens locaux de l'Otan en périphérie de Bruxelles, choisis pour accueillir la cour d'assises à la place du palais de justice. Une décision qui ne fait toujours pas l'unanimité. « On avait déjà eu un premier exemple très récent, c'était le procès de l'attentat du Musée juif qui s'était parfaitement déroulé au palais de justice de Bruxelles, rappelle Me Guillaume Lys. Il y a eu un choix politique de tout délocaliser, de revoir certaines procédures (…) On aurait dû construire sur ce que l'on connaissait, sur ce qui fonctionnait et pas tenter quelque chose de nouveau. » ► À lire aussi : Procès des attentats de Bruxelles: les incidents de séance s'accumulent au quatrième jour d'audience « On a envie de leur dire de se mettre à notre place aussi » Sabine Borgignons s'est malgré tout décidée à assister aux audiences. Elle fait partie des victimes des deux attentats quasi simultanés, à l'aéroport de Zaventem et dans la station de métro Maelbeek, qui avaient fait 32 morts et plus de 300 blessés. Plongée dans le coma pendant plus d'un mois après l'explosion dans le métro à Maelbeek, elle a aujourd'hui un message pour les accusés : « On a envie de leur dire de se mettre à notre place aussi. On nous demande de nous à leur place, mais eux devraient le faire aussi. » De son côté, la défense continue de dénoncer des atteintes aux droits des accusés et des problèmes d'organisation. Le procès des attentats du 13 novembre 2015 à Paris est érigé en exemple. Alors, la justice belge serait-elle en train de perdre la face ? « Comparaison n'est pas raison. Le système juridictionnel français n'est pas du tout comparable au système belge, indique Luc Hennard, porte-parole du procès. Notre société démocratique belge fait la démonstration qu'au-delà des difficultés, vous avez un procès qui se tient et qui aborde le fond. » Les auditions des enquêteurs ont en effet déjà pu commencer. Elles devraient se poursuivent jusqu'à la fin du mois de janvier. ► À lire aussi : Attentats de Bruxelles: le plus grand procès de l'histoire belge s'ouvre ce mercredi

Les Nuits de France Culture
Les mardis du cinéma - Joseph Losey parmi les siens (1ère diffusion : 04/12/1984)

Les Nuits de France Culture

Play Episode Listen Later Jan 14, 2023 95:00


durée : 01:35:00 - Les Nuits de France Culture - par : Albane Penaranda - Les mardis du cinéma - Joseph Losey parmi les siens (1ère diffusion : 04/12/1984)

Atelier des médias
Tendances médias de l'année 2023 : conversation avec Cyrille Frank

Atelier des médias

Play Episode Listen Later Jan 14, 2023 33:30


L'atelier des médias propose cette semaine un tour d'horizon des tendances médias de l'année 2023 qui démarre. Notre invité est Cyrille Frank, directeur de la formation au sein de l'agence Cosa Vostra, pour laquelle il rédige chaque semaine la newsletter Mediarama. Parmi les tendances présentées : Les médias ont une meilleure prise en compte de l'urgence écologique L'intelligence artificielle va favoriser la multiplication des formats éditoriaux La fin de l'utopie de l'abonnement comme alpha et omega du modèle d'affaire des médias L'essoufflement des réseaux sociaux généralistes La nécessité de recréer du lien avec les audiences S'abonner à la newsletter Mediarama de l'agence Cosa Vostra. Mondoblog audio fait entendre Michelle Ymele. Elle nous dresse le portrait de Marie Mbala Biloa, une Camerounaise devenue la voix des femmes appelées les « Bayam Selam », ces revendeuses qui font vivre les marchés du pays.

Focus
283. Brésil : après l'assaut sur Brasilia, la traque des responsables

Focus

Play Episode Listen Later Jan 11, 2023 25:09


Le Congrès, le palais présidentiel et la cour suprême, les symboles du pouvoir de la capitale brésilienne, ont été envahis, le 10 janvier 2022, par les partisans de Jair Bolsonaro. Sur place, des centaines de personnes ont été arrêtées. Désormais, les autorités traquent les artisans de ces émeutes. Parmi eux, de hauts responsables sont visés. Comment se sont organisés les manifestants ? Ont-ils bénéficié de la bienveillance des forces de l'ordre ? Qui sont ces émeutiers ? Du lundi au jeudi, Marion Calais revient sur un fait marquant de l'actualité avec les reporters, les correspondants et les experts de RTL. Le vendredi, c'est "Focus Culture" avec Anthony Martin et l'équipe de "Laissez-vous tenter". Et chaque dimanche, dans "Focus Dimanche" Mohamed Bouhafsi donne la parole à ceux qui la font.

Le vrai du faux
Le vrai du faux. Réforme des retraites : retour sur trois arguments très utilisés par les opposants et les partisans du projet

Le vrai du faux

Play Episode Listen Later Jan 10, 2023 2:09


durée : 00:02:09 - Le vrai du faux - Parmi les arguments des partisans de la réforme : tous les pays d'Europe recule l'âge légal de départ à la retraite à 64 ans au moins. Vrai ou faux ?

Choses à Savoir
Qu'est-ce qu'un “incunable” ?

Choses à Savoir

Play Episode Listen Later Jan 8, 2023 2:29


Certains livres sont plus précieux que d'autres. Mais les "incunables" sont sans doute ceux auxquels les bibliophiles attachent le plus de prix. Ce terme désigne des livres imprimés entre l'invention de l'imprimerie, vers 1450, et la fin du XVe siècle. Pour mériter cette appellation, un livre doit donc avoir été publié avant le 1er janvier 1501. La date retenue comporte une part d'arbitraire, les ouvrages imprimés en 1501, par exemple, ne différant en rien de ceux publiés l'année précédente. Le mot "incunable" est tiré d'un mot latin signifiant "berceau". Il se réfère donc aux débuts de l'imprimerie. Les spécialistes, aujourd'hui, pensent que le terme a été utilisé, pour la première fois, par le philologue hollandais Hadrianus Junius, dans un ouvrage écrit en 1569. Il y aurait aujourd'hui entre 30.000 et 32.000 incunables. Parmi eux, on compte environ 35 % d'éditions italiennes, les incunables germaniques représentant 34 % du total et les exemplaires français 18 %. Ces livres ont une très grande valeur. C'est ainsi que les bibles imprimées par Gutenberg lui-même, en 1455 et 1456, valent plusieurs millions d'euros. Les incunables sont souvent des livres religieux, des bibles en premier lieu, ou des versions de manuscrits du Moyen-Âge portant sur la religion. Il peut s'agir aussi de psautiers, comme le "Psalmorum Codex", publié en 1457, qui est le premier ouvrage imprimé en couleurs. Il doit aussi sa renommée à la régularité de son impression et au dessin délicat de ses lettrines ornées. Mais on imprime aussi des livres profanes, comme "La chronique de Nuremberg", en 1493. Autre incunable, un exemplaire de "La légende dorée", de Jacques de Voragine. Sorti de l'imprimerie de Lyon, en 1476, il est considéré comme l'un des premiers livres imprimés français. Ces premiers livres imprimés paraissent sans la page de titre, où figurent notamment le nom de l'auteur et le titre de l'ouvrage. Les imprimeurs la feront figurer peu à peu, comme la pagination. Ces incunables sont imprimés en caractères gothiques, puis romains, et comprennent de superbes illustrations. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Auto-Radio
Automobile : des voitures futuristes présentées à Las Vegas

Auto-Radio

Play Episode Listen Later Jan 8, 2023 4:30


Deux modèles de voitures ont particulièrement attiré notre attention. Parmi elles, la Peugeot baptisée "Inception".

Les pieds sur terre
Parmi les oiseaux 2/2 : Deux vies parmi les oiseaux

Les pieds sur terre

Play Episode Listen Later Jan 8, 2023 28:51


durée : 00:28:51 - Les Pieds sur terre - Depuis notre première rencontre avec Jean Boucault, il y a quatorze ans, celui-ci a continué d'imiter les oiseaux, et en a même fait son métier. Avec son ami d'enfance Johnny Rasse, ils parcourent le monde pour donner des concerts de chants d'oiseaux. Portrait d'un duo étonnant et complice.

Les pieds sur terre
Parmi les oiseaux 1/2 : "Dès que je peux m'évader, je m'évade"

Les pieds sur terre

Play Episode Listen Later Jan 7, 2023 28:08


durée : 00:28:08 - Les Pieds sur terre - par : Sonia Kronlund - Dans les reflets gris et argentés de la baie de Somme, s'envolent des milliers d'oiseaux que contemplent Jean et Carine, chacun d'un côté de la baie. Plus près des oiseaux que des hommes, ils se répondent sans se connaître.

Airs de rien - RTS
ON VA PAS S'ARRÊTER LÀ?

Airs de rien - RTS

Play Episode Listen Later Jan 6, 2023 56:32


Deuxième anniversaire dʹun événement de sinistre mémoire aujourdʹhui. Le 6 janvier 2021, aux États-Unis, des partisans de Donald Trump envahissent le Capitole à Washington pour contester la victoire de Joe Biden et causent la mort de cinq personnes. Et cela fait plusieurs années que des voix sʹélèvent contre le précédent président des États-Unis dʹAmérique. Parmi ces voix, il y en a évidemment qui chantent ! Dans Airs de rien ce soir, pour commencer lʹannée avec un esprit positif, des chansons protestataires !

C dans l'air
SANTÉ EN CRISE : L'ORDONNANCE DU DOCTEUR MACRON – 06/01/23

C dans l'air

Play Episode Listen Later Jan 6, 2023 63:58


EXPERTS DR JEAN-PAUL HAMON Président d'honneur de la Fédération des Médecins de France Auteur de « Qui veut la peau de nos généralistes ? » PR BRUNO MÉGARBANE Chef du service réanimation - Hôpital Lariboisière ÈVE ROGER Journaliste, spécialiste des questions de société MARGOT BRUNET Journaliste sciences et santé - « Marianne » Alors que les mobilisations se multiplient dans le secteur de la santé, Emmanuel Macron a présenté ses voeux aux soignants ce vendredi 6 janvier 2023 au centre hospitalier sud francilien (CHSF), à Corbeil-Essonnes, en banlieue parisienne, accompagné de François Braun, ministre de la Santé, et d'Agnès Firmin Le Bodo, ministre déléguée chargée de l'Organisation territoriale et des Professions de santé. Et en guise de bonne année, le président de la République a détaillé son plan pour « réorganiser le système » de santé à bout de souffle dans les hôpitaux, secoué par des grèves de médecins libéraux mais aussi des biologistes qui ont prévu de fermer à nouveau les laboratoires la semaine prochaine. Assurant vouloir sortir « de ce jour d'une crise sans fin », le chef de l'Etat souhaite une réorganisation du temps de travail dans les hôpitaux, d'ici au mois de juin mais aussi de la direction des établissements avec un « tandem médecin/administratif » à la tête de chaque structure ainsi que « plus d'autonomie ». Le président de la République a également annoncé la « sortie de la tarification à l'activité » dès le prochain texte budgétaire et le recrutement de 6000 assistants médicaux supplémentaires d'ici la fin 2024. Parmi les autres annonces, le chef de l'Etat a appelé à repenser les études de santé, alors que nombre de jeunes quittent les formations ou échouent en cours de route. Pour aider les personnels de santé officiant dans des territoires où le logement est particulièrement cher, Emmanuel Macron a dit souhaiter, d'ici l'été prochain, un « plan d'action partagé » afin qu'un « parc de logements dédié » soit proposé, hors logements sociaux, pour qu'ils puissent vivre près de leur lieu de travail. Les médecins qui « assurent la permanence des soins et ceux qui prennent en charge de nouveaux patients, de même que ceux qui acceptent de former des jeunes », seront « mieux rémunérés ». Et les 600 000 Français souffrant de maladies chroniques se verront proposer un médecin traitant avant la fin de l'année. Enfin Emmanuel Macron s'est offusqué des Français qui n'honorent pas leurs rendez-vous médicaux, dénonçant leur « désinvolture ». « Comme la santé n'a plus de prix, elle n'a donc plus de valeur » pour certains, s'est-il agacé. Un « travail » va donc être lancé avec l'Assurance-maladie pour « mettre fin à cette irresponsabilité », a-t-il annoncé. Mais ces annonces ont-elles convaincu les professionnels de santé ? Depuis des mois les soignants ne cessent de dénoncer la déliquescence de notre système de santé. Après les médecins généralistes en grève une nouvelle fois ce jeudi, l'hôpital est lui aussi en train de craquer. FO-Santé a appelé à la « grève illimitée » à partir du 10 janvier prochain dans les hôpitaux, dénonçant la « situation extrêmement dégradée » du secteur et « l'inaction » du gouvernement. Un état des lieux illustré par les urgences de l'hôpital de Thionville, l'ancien hôpital du ministre de la Santé, où 55 des 59 infirmiers et aides-soignants des urgences sont en arrêt maladie depuis le 30 décembre. Épuisés, ils ne sont plus en état de venir travailler en pleine triple épidémie de Covid, grippe et bronchiolite. Alors quel est le plan d'Emmanuel Macron pour sortir notre système de santé de la crise ? Qu'en pensent les professionnels du secteur ? Quelle est la situation actuellement dans les hôpitaux français ? Et que se passe-t-il en Grande-Bretagne où les urgences sont débordées et les patients doivent parfois attendre jusqu'à quatre jours pour être soignés ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Grand reportage
Indigènes d'Amazonie, les laissés pour compte du système de santé

Grand reportage

Play Episode Listen Later Jan 6, 2023 19:30


Plus vulnérables aux maladies venant des villes et vivant dans des zones où l'accès est difficile, les indigènes d'Amazonie sont des populations dont la santé est particulièrement fragile. Aujourd'hui encore, ils sont victimes du paludisme, de maladies sexuellement transmissibles, et du Covid-19. Même s'il existe un secrétariat spécialisé en santé indigène, ils n'ont accès qu'aux soins de base. Des dentistes aux ophtalmologues, depuis 2015, l'ONG « Doutores da Amazônia », « Docteurs d'Amazonie », amène des médecins spécialistes au cœur des territoires indigènes. Immersion dans le parc indigène du Xingu, le plus grand territoire indigène du pays.  (Rediffusion du 20 septembre 2022) « Indigènes d'Amazonie, les laissés pour compte du système de santé », un Grand reportage de Sarah Cozzolino. Réalisation : Pauline Leduc.   Caio Machado, président et co-fondateur de l'ONG « Doutores da Amazônia », est chirurgien dentiste à São Paulo. En 2015, il a créé avec son frère l'ONG Docteurs d'Amazonie pour venir en aide aux peuples indigènes, délaissés par le système de santé public. Il répond aux questions de notre correspondante Sarah Cozzolino. RFI : Comment les indigènes d'Amazonie ont-ils vécu la pandémie de Covid-19 ? Caio Machado : Ils ont été très touchés par la pandémie, et notamment parce que leur culture a été un accélérateur de contagion. Leur mode de vie en communauté, dans les grandes « malocas », les maisons traditionnelles, ne leur permettaient pas de respecter les gestes barrières recommandés, comme le port du masque ou la quarantaine. Les rituels funèbres, par exemple, sont très importants dans leur culture, et il a été impossible de les empêcher de les réaliser. Au début de la pandémie, les médecins n'entraient plus en territoire indigène. Ça a été le moment pour ces peuples de remettre à l'honneur leurs médecins traditionnels, notamment avec la figure du « pagé », ce chaman qui communique avec les esprits. La médecine traditionnelle est très forte dans ces régions, elle passe avant la médecine occidentale. Pour des raisons de culture mais aussi de communication : les médecins traditionnels font partie des villages indigènes, ils parlent la même langue que leurs patients. Les médecins « classiques » sont des Blancs qui ont étudié en ville et ne comprennent pas les langues indigènes.  Nous avons été la première ONG à pouvoir entrer en territoire indigène. En 2020, nous avons fait une expédition dans l'État de Rondônia sur les rivières Guaporé et Mamoré, avec un bateau-hôpital, pour venir en aide aux peuples isolés d'Amazonie. Dans cette région, on compte près de 10 000 indigènes. Parmi ceux que nous avons pu tester, 80% étaient contaminés. C'est là que j'ai été contaminé par le Covid-19 pour la première fois. Pourtant, seulement deux personnes sont mortes. Selon eux, c'est grâce aux effets d'un thé à base de racines qu'ils prenaient, confectionné par les médecins traditionnels de la région. S'il y a eu un impact positif de cette pandémie, c'est d'avoir redonné de l'importance à ces savoirs ancestraux. Quel est l'état de santé général des indigènes dans ces régions isolées, comme le parc du Xingu ? Ils manquent de tout. Dans ces régions, le secrétariat spécial à la santé indigène (SESAI), a implanté depuis 1999 des « districts » de santé, censés fournir des soins de « base » à ces populations. Leur champ d'action est très rudimentaire : c'est surtout de la prévention, de l'orientation et quelques examens très basiques. Dans 90% des cas, les indigènes devraient se déplacer en ville, parce que les équipements nécessaires n'arrivent pas jusqu'ici. Mais la difficulté principale, c'est justement le déplacement. Dans le Xingu, pour pouvoir faire des opérations dites de « moyenne et haute complexité », ou des examens approfondis, il faut faire douze heures de route en moyenne, avec des moyens de transport très précaires. Il faut ensuite pouvoir se nourrir et se loger en ville, c'est très compliqué. Pourtant, les équipements, qui pesaient autrefois des tonnes sont aujourd'hui disponibles en formats réduits. Ils pèsent entre 20 et 30 kilos. Notre ONG parvient à amener ces technologies de pointe dans ces territoires lors de nos missions. On aimerait montrer aux pouvoirs publics que cette situation doit changer, des investissements doivent être faits. Comment expliquer ces lacunes ? Ces populations indigènes sont mises de côté depuis très longtemps, elles sont extrêmement abandonnées par les pouvoirs publics. Il y a d'abord une mauvaise gestion. Pourquoi est-ce que l'argent des déplacements que doivent faire ces indigènes pour accéder à des services en ville n'est pas investi dans des équipements de bonne qualité sur place, des professionnels de santé qualifiés et payés dignement ? Pourquoi l'État ne fait pas ce travail ? Je pense que la réponse est politique. Les gestionnaires de ces institutions ne sont pas des professionnels de santé et ne comprennent pas la responsabilité de la santé. Au Brésil, les indigènes n'ont jamais été une priorité pour personne car ils sont trop peu pour élire qui que ce soit. On parle de 850 000 indigènes pour 210 millions de Brésiliens : pour les politiciens, ils ne méritent pas les investissements nécessaires. Lors de nos actions, pour ce que nous ne pouvons pas résoudre, nous sommes obligés de leur prescrire des ordonnances, mais ça ne sert à rien. Nous devons créer des solutions durables pour ces régions.

Les conversations du Tigre
« Du roman à la poésie, le parcours d'une écrivaine yogini hors norme » avec Karine Tuil

Les conversations du Tigre

Play Episode Listen Later Jan 6, 2023 43:43


Des livres de Karine Tuil, on aime les intrigues, les déchirures, mais aussi les rythmes, les engrenages, le mouvement ou la précision…Karine Tuil est une grande marcheuse et une yogini passionnée. Peut-être que cette mise en mouvement fréquente de son corps l'aide à créer… Créer des scénarios de vie dans lesquels la justesse des émotions nous embarque, au point de vivre nous-même dans le flot psychique de ses héros. Karine est pudique et vit cachée mais elle a eu l'immense générosité dans cette Conversation du Tigre avec Elodie Garamond de nous partager les recettes secrètes de son métier et de sa routine d'écrivain… Parmi lesquelles s'inscrit en grande place le yoga ! Un échange sincère et authentique, à écouter et à partager pour tous les amoureux des livres, des mots et du yoga bien sûr ! Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Intermediate French Podcast
E121 Qui est Gisèle Halimi, grande figure du féminisme français ?

Intermediate French Podcast

Play Episode Listen Later Jan 5, 2023 31:02


Aujourd'hui en France, le droit à l'avortement est parfois considéré comme acquis. En effet, 8 Français sur 10 pensent que les femmes devraient pouvoir avorter librement. Ce droit semble donc profondément ancré dans la culture française. Mais il y a exactement 50 ans, l'avortement était interdit en France et on pouvait aller en prison si on subissait un avortement, mais aussi simplement si on partageait des informations sur le sujet. Cela a changé grâce aux féministes qui ont lutté pour que les Françaises puissent disposer librement de leur corps. Parmi ces féministes qui ont fait changer les lois, il y a l'avocate Gisèle Halimi. Dans cet épisode, Ingrid dresse le portrait de cette défenseuse des droits des femmes qui a milité pour le droit à l'avortement en France. Transcription de l'épisode

Débat du jour
Comment guérir la justice française de ses maux?

Débat du jour

Play Episode Listen Later Jan 5, 2023 29:30


En France, depuis des mois, voire des années, le monde de la justice dénonce des conditions de travail indignes, une perte de sens du métier, un retard abyssal dans les moyens alloués. Pour tenter d'y répondre, le ministre de la justice a dévoilé son plan d'action ce matin.  Parmi les mesures les plus emblématiques : la hausse du budget de la justice, des recrutements sanctuarisés dans une loi, diviser par deux le délai de traitement des procédures civiles. Est-ce que ça peut suffire ? Comment guérir la justice française de ses maux? Pour en débattre :  - Vincent Brengarth, avocat au barreau de Paris, auteur de la tribune Il faut réhumaniser la Justice paru dans Libération le 3 janvier 2023, auteur du livre Revendiquons le droit à la désobéissance (Fayard, 2021) et co-auteur avec William Bourdon du livre Violences policières : Le devoir de réagir (Tracts Gallimard, 2022)   - Thibaut Spriet, secrétaire national du Syndicat de la Magistrature - Cécile Vigour, sociologue et politiste, directrice de recherches au CNRS, spécialiste de l'analyse des politiques publiques et de la sociologie de la justice et du droit au Centre Émile Durkheim, co-autrice des livres Les réformes de la Justice en Europe (éditions De Boeck, 2018) et La justice en examen (éditons PUF, septembre 2022)

Accents d'Europe
Lutter contre le harcèlement des adolescents

Accents d'Europe

Play Episode Listen Later Jan 5, 2023 19:30


C'est un fléau qui n'est plus tabou. Le harcèlement scolaire. Parmi les élèves âgés de 13 à 15 ans, un sur trois déclare avoir été victime de harcèlement ou de violence. Les pouvoirs publics mènent désormais des campagnes ou adoptent des lois pour punir les agresseurs. C'est le cas en Suède. Car c'est dans les pays nordiques que la question a été abordée pour la première fois par des chercheurs dans les années 70 avec le terme « bullying » en anglais.  Au nord de Stockholm un des plus vieux lycées suédois est allé plus loin avec des mesures exemplaires après avoir été secoué par de graves affaires de harcèlement scolaire il y a dix ans. Des réformes inclusives, qui font date car l'école des sciences humaines de Sigtuna est une référence. C'est le reportage de Carlotta Morteo.   L'Europe du net de Clémence Penard Et le harcèlement des adolescents c'est aussi le harcèlement en ligne, sur les réseaux sociaux. Un cas emblématique au Royaume-Uni, celui d'une jeune adolescente qui s'était suicidée et pour la première fois la justice britannique a reconnu que les réseaux sociaux sont responsables de sa mort. Au niveau de l'Union Européenne, ça fait quelque temps que les 27 tentent de montrer les muscles. Ça donne le DSA, le Digital Service Act, qui entrera en vigueur dès l'année prochaine.  Parmi les dispositions les plus importantes :  - Les GAFAM devront s'efforcer à supprimer tout contenu jugé nuisible.  - Ils devront être le plus transparents possible sur leurs algorithmes de recommandation. - Sinon, la Commission européenne pourra leur infliger des amendes, pouvant aller jusqu'à 6%, de leur chiffre d'affaires mondial.  L'UE les attaque donc au seul endroit où ça leur fait mal : leur portefeuille.  L'Europe et la flambée des prix de l'énergie En Allemagne, les appels aux économies d'énergie semblent porter leurs fruits : sur toute l'année 2022, la consommation n'a jamais été aussi peu élevée depuis la réunification. Les prix contribuent à limiter les appétits. Mais les responsables politiques essaient aussi de montrer l'exemple. Au Bundestag les images de députés en col roulé au parlement on fait mouche. À Berlin, Julien Mechaussie.  Et en Pologne la hausse des prix de l'électricité a entrainé la fermeture de l'Académie de Théâtre, l'université qui forme les futurs comédiens. La facture de chauffage aurait été trop élevée. L'institution ferme donc jusqu'en mars, et les étudiants vont devoir étudier à distance. Reportage à Varsovie de Martin Chabal. Des distributeurs de billet à Barcelone Et on terminera sur cette initiative de la Mairie de Barcelone. Alors que la monnaie numérique, les paiements par carte et par téléphone se développent, elle a décidé d'installer plus de 150 distributeurs de billets. Une mesure destinée aux séniors qui se plaignent de la fermeture de nombreuses succursales de banques. À Barcelone Elise Gazengel. 

Débat du jour
Comment guérir la justice française de ses maux?

Débat du jour

Play Episode Listen Later Jan 5, 2023 29:30


En France, depuis des mois, voire des années, le monde de la justice dénonce des conditions de travail indignes, une perte de sens du métier, un retard abyssal dans les moyens alloués. Pour tenter d'y répondre, le ministre de la justice a dévoilé son plan d'action ce matin.  Parmi les mesures les plus emblématiques : la hausse du budget de la justice, des recrutements sanctuarisés dans une loi, diviser par deux le délai de traitement des procédures civiles. Est-ce que ça peut suffire ? Comment guérir la justice française de ses maux? Pour en débattre :  - Vincent Brengarth, avocat au barreau de Paris, auteur de la tribune Il faut réhumaniser la Justice paru dans Libération le 3 janvier 2023, auteur du livre Revendiquons le droit à la désobéissance (Fayard, 2021) et co-auteur avec William Bourdon du livre Violences policières : Le devoir de réagir (Tracts Gallimard, 2022)   - Thibaut Spriet, secrétaire national du Syndicat de la Magistrature - Cécile Vigour, sociologue et politiste, directrice de recherches au CNRS, spécialiste de l'analyse des politiques publiques et de la sociologie de la justice et du droit au Centre Émile Durkheim, co-autrice des livres Les réformes de la Justice en Europe (éditions De Boeck, 2018) et La justice en examen (éditons PUF, septembre 2022)

Laissez-vous Tenter
Laissez-vous tenter, première du 03 janvier 2023 : "Crépuscule" de Philippe Claudel. Le meurtre du curé d'une petite ville d'un empire aux confins de l'Europe va semer la peur et la haine

Laissez-vous Tenter

Play Episode Listen Later Jan 3, 2023 3:30


Parmi les nombreuses nouveautés de la rentrée d'hiver en librairie, le roman de Philippe Claudel, "Crépuscule", est l'une des grandes réussites de ce début d'année. Dans une petite ville d'un empire aux confins de l'Europe et au carrefour du 19e et du 20e siècle, le meurtre du curé va semer l'effroi puis la haine. Philippe Claudel renoue avec le formidable sens du romanesque qui a fait le succès des "Âmes grises" et du "Rapport de Brodeck".

Laissez-vous Tenter
"Crépuscule" de Philippe Claudel, l'un des grands romans de ce début d'année 2023

Laissez-vous Tenter

Play Episode Listen Later Jan 3, 2023 7:26


Après la rentrée d'automne, voici la rentrée d'hiver en librairie avec plus de 300 nouveaux romans à paraître d'ici février. Parmi les plus attendus, "Crépuscule" de Philippe Claudel. Un grand, un très grand livre comme Philippe Claudel ne nous en avait pas proposé depuis "Les âmes grises", qui fête en 2023 les 20 ans de sa parution, et "Le rapport de Brodeck" prix Goncourt des Lycéens en 2007. Dans une petite ville engourdie par la neige, aux frontières d'un Empire qui n'est pas nommé mais qui ressemble à l'Autriche-Hongrie, le meurtre du curé va semer le soupçon et la haine...

Baleine sous Gravillon (BSG)
S04E40 Les grandes familles de plantes 3/5 : Les Astéracées, de la Laitue au Pissenlit (Christophe de Hody, Le Chemin de la Nature)

Baleine sous Gravillon (BSG)

Play Episode Listen Later Jan 3, 2023 22:26


Les Astéracées, autrefois appelées «Composées» comprennent près de 23.500 espèces, ce qui en fait la 2e famille du monde végétal et des plantes à fleurs, derrière les Orchidacées (25.000 espèces) mais devant les Fabacées.   Chez ces plantes, les fleurs apparentes sont en réalité des «capitules» de fleurs minuscules.   Ce sont très majoritairement des plantes herbacées, même si la famille comprend aussi des arbres, des arbustes ou des lianes.   Le nom vient du genre type Aster, mot latin signifiant étoile, en référence aux capitules étoilés des fleurs.   Cette famille (nombreuse) de plantes a donné peu de plantes cultivées, beaucoup moins que les Poaceae (graminées comme le blé), les Fabaceae (légumineuses comme le haricot, les lentilles ou les pois) ou les Solanaceae (pomme de terre ou tomate). La base de données FAOSTAT ne retient que six produits issus de cette famille : artichaut, carthame, laitue et chicorée, pyrèthre (fleurs séchées) et graines de tournesol.   La principale espèce cultivée de cette famille est la laitue (Lactuca sativa), principale plante consommée comme salade dans le monde, sous de multiples formes : pommée, batavia, frisée, romaine, iceberg … Il y a aussi les chicorées (endive ou chicon), la scarole, la frisée, ainsi que la chicorée à café.   Les Asteraceae fournissent aussi des racines et tubercules comestibles : salsifis et topinambour.   Elles fournissent également des graines oléagineuses (tournesol), des infusions (camomille) mais aussi des liqueurs : l'absinthe, produit de la grande absinthe et le génépi.   La stévia est un célèbre édulcorant, au pouvoir sucrant 200 à 300 fois supérieur à celui du saccharose, sans apporter de calories.   De nombreuses espèces de composées sont utilisées comme plantes ornementales, bleuet, chrysanthèm, dahlia, souci, œillet d'Inde …   De très nombreuses espèces d'Asteraceae sont considérées comme des mauvaises herbes des cultures : pissenlits, laiterons, cirses, ambroisies (celle là, originaire d'Amérique du Nord, est en plus envahissante et très allergène) …   Les Asteraceae renferment relativement peu d'espèces toxiques, qui sont souvent à l'origine d'empoisonnements du bétail. Parmi les espèces les plus dangereuses figurent le séneçon. _______ Le Chemin de la Nature (CDN), fondé en 2011 par Christophe de Hody, a pour objectif de transmettre la connaissance des plantes sauvages, des champignons et de leurs usages au plus grand nombre.   Il propose des ateliers et stages hebdomadaires, mais également des formations en ligne qui permettent aux amoureux de la nature d'acquérir des connaissances solides sur les plantes et les champignons sauvages et leurs usages. _______  

Fill'Expats
#84 Mélanie trouve une nouvelle famille au Yukon (Part 2)

Fill'Expats

Play Episode Listen Later Jan 3, 2023 38:55


Suite du témoignage de Mélanie… Passée les escapes d'être rentrée précipitamment en France, à cause du Covid, Mélanie repart au Canada. Avant que la fin de son PVT prenne fin, elle décide d'écouter son cœur, et tente le tout pour le tout d'aller au Yukon. Elle fait face aux nouvelles procédures d'entrée, elle doit avoir une offre de travail avant de repartir au Canada. Elle écrit sur un des groupes francophones du Yukon, et trouve une offre de woofing pour 1 mois. Elle prend la route du Yukon, et malgré le froid, elle y passe des moments mémorables. Elle s'extasie de tout, y compris la beauté des aurores boréales et souhaite continuer son aventure dans le Yukon. Cette fois-ci, elle souhaite s'occuper des chiens de traîneaux. Elle trouve plusieurs offres de bénévolats. Parmi elles, il y a en a eu qui propose de s'occuper des chiens de traîneaux à titre personnel et non à des fins commerciales. Cette offre est au sein d'une famille, d'un couple et de 3 enfants. Elle tente l'aventure et c'est rapidement le coup de foudre réciproque entre la famille et elle. Les chiens occupent une partie de ses journées, et le reste du temps elle le passe avec la famille. Elle fait tantôt à manger, tantôt à jouer avec les enfants. De fil en aiguille, elle se voit proposer un autre travail, après la fin de son bénévolat, à la mine d'or du père de la famille. Elle va de surprise en surprise, et se sent comme chez elle dans cet territoire du Canada. Elle découvre un nouvel univers, tisse de belles amitiés et se fait des souvenirs gravés à jamais.  Mais arrive le moment de partir, elle fait ses adieux, avec beaucoup de tristesse. Néanmoins, avant de partir, elle souhaite adopter un des chiens de la famille, pour qui elle s'est prise d'affection, la réponse n'est pas positive. Pourtant, c'est cette chienne qui la fera repartir, quelques semaines après, dans sa nouvelle famille du Yukon, car c'est elle qui n'a pas réussi à gérer la séparation. ---------------------------------------  

Mon Carnet, l'actu numérique
PRE-CES2023 - Mathieu Cormier, Chef de la délégation québécoise au CES

Mon Carnet, l'actu numérique

Play Episode Listen Later Jan 3, 2023 11:28


Parmi les participants attendus au CES cette année, il y en aura en provenance du Québec, alors qu'est organisé par Investissement Québec une mission d'entrepreneur qui sont accompagnés dans l'aventure pour venir voir, rencontrer et présenter au CES. Pour parler de cette mission du Québec, Mathieu Cormier, le Directeur des Affaires économiques pour l'Ouest américain à la Délégation générale du Québec à Los Angeles. Il est en charge de cette mission.

Immersions
GUERRE EN UKRAINE - Le jeu de guerre pour planifier des offensives sur le front

Immersions

Play Episode Listen Later Dec 30, 2022 8:59


REPORTAGE - Jouer des centaines de scénarios permet de valider un plan et d'anticiper les mauvaises surprises sur le front. Parmi les outils de planification, les officiers de l'armée ukrainienne ont utilisé le jeu de guerre pour préparer les contre-attaques victorieuses de l'automne. Julien Fautrat, grand reporter à RTL, nous emmène à l'Hôtel des Invalides, à Paris. Au cœur même de la salle Turenne, composée de ses fresques du XVIIe siècle, se déroule un tournoi de jeu de guerre, au cours duquel s'affrontent six équipes (France, États-Unis, Allemagne, Italie, Belgique, Angleterre). "Immersions" est le podcast des meilleurs reportages de RTL. Ceux qui font la richesse de notre antenne, qu'ils soient tournés au bout du monde ou au coin de la rue.

Sur le fil
Précarité étudiante : des kits alimentaires livrés à domicile (rediff)

Sur le fil

Play Episode Listen Later Dec 30, 2022 7:16


Face à l'envolée des prix, la situation est toujours difficile pour les étudiants, déjà particulièrement touchés par la crise du Covid. Le gouvernement vient d'annoncer une aide exceptionnelle de 10 millions d'euros pour l'aide alimentaire qui leur est destinée. Parmi les associations qui soutiennent les étudiants précaires, l'équipage solidaire livre des kits alimentaires à domicile, grâce à leur application, “Delivr'aide”. Sur le fil a passé la soirée avec eux. Au menu, pâtes, légumes, solidarité et une bonne dose de bonne humeur. Pour retrouver toutes les informations sur l'équipage solidaire et la plateforme Delivr'aide, cliquez ici.   Un reportage signé Antoine Boyer.  Sur le fil est le podcast quotidien de l'AFP.  Vous avez des commentaires ? Des idées de sujets ? Envie de témoigner ? Ecrivez-nous à podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram. Vous pouvez aussi nous envoyer une note vocale par Whatsapp au + 33 6 79 77 38 45. Nous aimons avoir de vos nouvelles.    Si vous aimez Sur le fil, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d'étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !     

Reportage Afrique
Hommage aux lycéennes de Chibok au Nigeria: que deviennent les rescapées? [2/3]

Reportage Afrique

Play Episode Listen Later Dec 28, 2022 2:10


Deuxième volet de notre série consacrée aux lycéennes de Chibok, ces 276 jeunes filles enlevées par Boko Haram il y a huit ans. Art Twenty One, une prestigieuse galerie d'art contemporain de Lagos, propose l'exposition « Statues Also Breathe » : 108 sculptures de visages pour rappeler les 108 filles toujours manquantes, de la plasticienne Prune Nourry. Une performance a eu lieu en présence de six mamans de filles toujours captives et de six filles libérées. Parmi elles, Mary Dauda et Amina Nkeki, libérées il y a cinq ans, qui ont bénéficié de soins médicaux et des programmes de déradicalisation. Elles tentent de reconstruire leur vie. De notre correspondant de retour de Lagos,  Mary Dauda ne reste jamais trop loin de son bébé. Sa fille est soit calée sur son dos, bien emmitouflée dans un pagne, soit sur ses genoux. En se mariant en 2020, puis en devenant maman de deux enfants, Mary a surmonté ses blessures d'ex-otage de Boko Haram. Mais cinq ans après sa libération, cette ancienne lycéenne de Chibok reste hantée par son séjour dans la forêt de Sambisa : « Dès que je suis assoupie, parfois j'ai des flashbacks. J'ai l'impression d'être toujours en captivité, en train de pleurer car je suis loin de mes parents. Dans ces songes, je supplie Dieu de me venir en aide. » raconte la jeune femme.  Mary était dans le groupe des 82 jeunes filles de Chibok libérées en 2017. En échange, cinq leaders de la branche de Boko Haram, proches d'Abubakar Shekau, quittaient des prisons du Nigeria. Par pudeur, Mary préfère taire ses conditions de captivité. Difficile pour elle en effet de mettre des mots sur les horreurs qu'elle a vues, les sévices qu'elle a subis : « De rares fois, nos ravisseurs nous abandonnaient à notre propre sort, quand on leur disait que nous refusions d'être leurs épouses, relate-t-elle. Alors, ils nous faisaient du chantage à la nourriture. Nous menaçant de nous laisser mourir de faim... » ► À lire aussi : Nigeria : 8 ans après l'enlèvement des lycéennes de Chibok, une centaine toujours portées disparues « Nous, les femmes, nous ne sommes plus des citoyennes de seconde zone » Quelques mois avant Mary, Amina a recouvré la liberté. Avec un membre de Boko Haram se présentant comme son mari à l'époque, et leur petite fille Patience, née dans la forêt de Sambisa, Amina Nkeki a semé ses ravisseurs. Le trio errant a croisé la route de miliciens volontaires en mai 2016.  Aujourd'hui, Amina n'est plus avec le papa de Patience. Elle suit des études de relations internationales et de sciences politiques à l'Université américaine de Yola : « Les autres étudiants me regardent de haut en pensant que je n'y arriverai pas à cause de mon passé, affirme-t-elle. Mais je continue à m'encourager en me disant que dans ce monde, on ne peut rien obtenir si on ne fait pas les efforts nécessaires. Nous, les femmes, nous ne sommes plus des citoyennes de seconde zone. » Amina arbore un sourire franc et massif. Un sourire qui dissimule à peine la lassitude et le poids d'être, pour la vie, une rescapée de Boko Haram. ► À lire aussi : Nigeria : les têtes en céramique de l'artiste Prune Nourry, un hommage aux lycéennes de Chibok [1/3]

Vacarme - La 1ere
Endettement 1/5 - La corde au cou

Vacarme - La 1ere

Play Episode Listen Later Dec 26, 2022 25:34


La ligne téléphonique Parlons Cash propose des conseils aux personnes endettées. Parmi leurs créanciers, les impôts arrivent en tête, suivis par les assurances maladie. Cʹest le cas dʹElena, qui a continué à sʹendetter après sa saisie sur salaire: le minimum vital laissé par les poursuites nʹinclut pas les impôts courants. Aujourdʹhui, elle voit le bout du tunnel grâce à un accompagnement du Canton de Vaud. Reportage: Samuel Socquet Réalisation: Yves Roulin Production: Laurence Difélix

Prière du matin
"Le Verbe s'est fait chair, il a habité parmi nous " (Jn 1, 1-5.9-14)

Prière du matin

Play Episode Listen Later Dec 24, 2022 9:43


"Le Verbe s'est fait chair, il a habité parmi nous " Méditation de l'évangile (Jn 1, 1-5.9-14) par le père Emmanuel Payen Chant final: "Noël est arrivé" par le groupe Be Witness.

Symptômes
REDIFF - 18. Maladie de Charcot : le mystère du village de Montchavin (1/2)

Symptômes

Play Episode Listen Later Dec 23, 2022 24:09


Depuis 20 ans, Emmeline Lagrange exerce en tant que neurologue spécialisée dans les maladies rares neuromusculaires. Parmi tous ses nombreux diagnostics, elle n'oubliera jamais le cas de cette jeune femme suspectée d'une maladie inflammatoire. Son traitement est inefficace et la patiente montre des difficultés à la marche. Les examens révèlent un corps rempli de fasciculations : ses muscles se contractent seuls et aucun repos n'est possible. Le diagnostic est sans appel : il s'agit d'une sclérose latérale amyotrophique plus communément appelée, Maladie de Charcot. La spécialiste prévient alors le médecin généraliste de la patiente. La stupéfaction est totale. "C'est pas possible, ça ne peut pas recommencer"... "Symptômes" est un podcast qui vous emmène dans le cabinet d'un médecin confronté un jour à un cas mystérieux, à des symptômes parfois jamais vus ailleurs.

La Slovaquie en direct, Magazine en francais sur la Slovaquie
Bulletin d'actualités. Le miel slovaque et ses produits appartiennent parmi les meilleurs au monde. La lumière de Bethléem, l' (23.12.2022 19:00)

La Slovaquie en direct, Magazine en francais sur la Slovaquie

Play Episode Listen Later Dec 23, 2022 27:34


Bulletin d'actualités. Le miel slovaque et ses produits appartiennent parmi les meilleurs au monde. La lumiere de Bethléem brillera non seulement dans plus de 330 villes et villages slovaques, dans les hôpitaux, les maisons de retraite et de soin, mais elle brillera également au sommet du mont Lomnicky a l'altitude de 2063 metres. A Rajecka Lesna, ancien lieu de pelerinage qui se trouve sous la montagne de Klak dans la vallée Rajecka dolina, dans la région de Zilina, ou Noël dure toute l'année. L'image de la magnifique nature slovaque, des bâtisses, mais surtout de la vie et des coutumes des gens travailleurs est matérialisée dans une ouvre monumentale sculptée dans le bois, haute de 3m, longue de 8 m 50 et large de 2 m 50, la Creche slovaque.

CRIMES • Histoires Vraies
Joseph Vacher, l'éventreur du sud-est • Episode 3 sur 3

CRIMES • Histoires Vraies

Play Episode Listen Later Dec 22, 2022 12:54


Parmi tous les tueurs en série que la France a connu, il en est un qui retient l'attention à bien des égards. Par sa sauvagerie et par le nombre de ses victimes : certains journaux lui attribuent jusque 80 personnes égorgées, éviscérées, violées, mutilées. Le juge qui l'a arrêté et démasqué, est devenu célèbre pour les méthodes d'investigation novatrices mises en œuvre. L'affrontement du juge et de l'assassin marqua les annales judiciaires et les imaginations. Leur histoire a défrayé la chronique, donné lieu à un film et aujourd'hui encore à de nombreux livres. La France a eu son Jack l'Eventreur, il s'appelait Joseph Vacher. "CRIMES : Histoires vraies" est un podcast Studio Minuit.Retrouvez nos autres productions : Espions : Histoires vraies Morts Insolites : Histoires vraies Sports Insolites Sherlock Holmes - Les enquêtes 1 Mot 1 Jour : Le pouvoir des mots Je comprends R : le dictionnaire du nouveau millénaire Arsène Lupin : Gentleman cambrioleurSoutenez ce podcast http://supporter.acast.com/crimes-histoires-vraies. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

CRIMES • Histoires Vraies
Joseph Vacher, l'éventreur du sud-est • Episode 1 sur 3

CRIMES • Histoires Vraies

Play Episode Listen Later Dec 22, 2022 10:31


Parmi tous les tueurs en série que la France a connu, il en est un qui retient l'attention à bien des égards. Par sa sauvagerie et par le nombre de ses victimes : certains journaux lui attribuent jusque 80 personnes égorgées, éviscérées, violées, mutilées. Le juge qui l'a arrêté et démasqué, est devenu célèbre pour les méthodes d'investigation novatrices mises en œuvre. L'affrontement du juge et de l'assassin marqua les annales judiciaires et les imaginations. Leur histoire a défrayé la chronique, donné lieu à un film et aujourd'hui encore à de nombreux livres. La France a eu son Jack l'Eventreur, il s'appelait Joseph Vacher. "CRIMES : Histoires vraies" est un podcast Studio Minuit.Retrouvez nos autres productions : Espions : Histoires vraies Morts Insolites : Histoires vraies Sports Insolites Sherlock Holmes - Les enquêtes 1 Mot 1 Jour : Le pouvoir des mots Je comprends R : le dictionnaire du nouveau millénaire Arsène Lupin : Gentleman cambrioleurSoutenez ce podcast http://supporter.acast.com/crimes-histoires-vraies. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

CRIMES • Histoires Vraies
Joseph Vacher, l'éventreur du sud-est • Episode 2 sur 3

CRIMES • Histoires Vraies

Play Episode Listen Later Dec 22, 2022 12:33


Parmi tous les tueurs en série que la France a connu, il en est un qui retient l'attention à bien des égards. Par sa sauvagerie et par le nombre de ses victimes : certains journaux lui attribuent jusque 80 personnes égorgées, éviscérées, violées, mutilées. Le juge qui l'a arrêté et démasqué, est devenu célèbre pour les méthodes d'investigation novatrices mises en œuvre. L'affrontement du juge et de l'assassin marqua les annales judiciaires et les imaginations. Leur histoire a défrayé la chronique, donné lieu à un film et aujourd'hui encore à de nombreux livres. La France a eu son Jack l'Eventreur, il s'appelait Joseph Vacher. "CRIMES : Histoires vraies" est un podcast Studio Minuit.Retrouvez nos autres productions : Espions : Histoires vraies Morts Insolites : Histoires vraies Sports Insolites Sherlock Holmes - Les enquêtes 1 Mot 1 Jour : Le pouvoir des mots Je comprends R : le dictionnaire du nouveau millénaire Arsène Lupin : Gentleman cambrioleurSoutenez ce podcast http://supporter.acast.com/crimes-histoires-vraies. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

La Loupe
Les voitures volantes (ou pas) (rediffusion)

La Loupe

Play Episode Listen Later Dec 22, 2022 14:28


Navettes autonomes, voitures à hydrogène, taxis volants… Parmi les représentations que l'on se fait des "transports du futur", on fait le tri dans ce qui marche (ou pas) et on pose la question de l'extension possible au grand public avec Sébastien Pommier, journaliste au service Economie de L'Express. Cet épisode est le quatrième de notre série consacrée aux mobilités de demain. Cet épisode a été diffusé pour la première fois le 21 juillet 2022.Retrouvez tous les détails de l'épisode ici et inscrivez-vous à notre newsletter.Episode 1 : Les clichés des mobilités vertes (1/2) Episode 2 : Les clichés des mobilités vertes, la suite (2/2)Episode 3 : Verdir le trainL'équipe :Présentation : Xavier YvonEcriture : Margaux LannuzelMontage : Raphaël PueyoRéalisation : Jules KrotMusique et habillage : Emmanuel Herschon / Studio TorrentLogo : Anne-Laure Chapelain / Thibaut ZschieschePour nous écrire : laloupe@lexpress.fr Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Tout un monde - La 1ere
Parmi les ouvriers qui travaillent au démantèlement de Fukusima

Tout un monde - La 1ere

Play Episode Listen Later Dec 20, 2022 5:16


L'entreprise de demain
Episode spécial - Futur du travail : préparer 2023 avec enthousiasme

L'entreprise de demain

Play Episode Listen Later Dec 19, 2022 31:24


... et les podcasteuses du futur du travail

Si loin si proche
Les Calanques au cœur

Si loin si proche

Play Episode Listen Later Dec 18, 2022 48:30


Aux portes de Marseille, dans les criques rocheuses et les vallons étroits des Calanques, on part à la rencontre de tous ceux qui arpentent, défendent et aiment ce territoire à la fois terrestre et maritime, fragile et extrêmement prisé. Un nouvel épisode de notre série de voyages à la découverte des parcs nationaux français. Au sud de la France, entre Marseille, la Ciotat et Cassis, les Calanques dessinent au bord de la Méditerranée un littoral ciselé et rocailleux, fait de falaises calcaires, de garrigue, de pinèdes et de criques magiques. Mais bien plus qu'un paysage ou un décor de carte postale, cet écrin de nature, unique et majestueux, représente un patrimoine naturel sauvage qu'il faut partager mais surtout protéger. Ainsi en 2012, après un long processus de concertation, le Parc National des Calanques, premier parc péri-urbain de France et d'Europe, a vu le jour. Réparti sur 8500 hectares terrestres et 43 500 hectares marins, ce Parc a suscité dès sa création beaucoup d'attentes et de déceptions parfois.  Surtout, il a attiré, en particulier après la pandémie, de plus en en plus de visiteurs : 3 millions par an au bas mot. Parmi eux, des touristes et des baigneurs d'un jour mais aussi des locaux : pêcheurs, plongeurs ou marcheurs invétérés, tous amoureux de longue date du massif des Calanques. Car bien avant la création du Parc, ce sont eux qui ont dessiné et défendu ces lieux riches d'une biodiversité insoupçonnée mais aussi d'un long passé industriel qui a souvent menacé la survie et la beauté des Calanques. A Marseille, tout le monde a un souvenir dans les Calanques, que ce soit l'odeur des pins, la vie simple et douce dans les cabanons ou les dimanches en famille les pieds dans l'eau turquoise.  Voyage dans une géographie à la fois intime et bien réelle, avec tous ceux qui ont à cœur de vivre et protéger les Calanques.  Un reportage d'Inès Edel-Garcia, dans le cadre de notre série sur les Parcs nationaux français.   En savoir plus : - Sur le Parc National des Calanques - Sur le système de réservation obligatoire mis en place récemment par le Parc sur la Calanque de Sugiton - Sur Les Excursionnistes Marseillais, association pionnière de la randonnée en France qui fête en 2022 son 125e anniversaire - Sur le mouvement citoyen Clean my Calanques et ses sessions de ramassage de déchets - Sur Les Calancoeurs, club de randonnée spécialiste des Calanques de Marseille - Sur la réplique de la Grotte Cosquer ouverte récemment à Marseille. La grotte ornée, elle, a été découverte en 1985 dans les Calanques.   À lire : - «Calanques, les entrevues de l'Aigle» de Karine Huet. Éditions Glénat/Parc National des Calanques. Une série d'entretiens avec les différents acteurs du territoire - «Balades curieuses dans les Calanques». Éditions Glénat. Un éco-guide pour inviter le public à découvrir des sentiers méconnus du Parc. - «Il était une fois dans les Calanques : les dossiers secrets des Calancœurs», de Jean-Marc Nardini et Thierry Garcia. Éditions Calancœurs.

Reportage International
Les chrétiens de Beit Sahour en Cisjordanie, une communauté en voie de disparition

Reportage International

Play Episode Listen Later Dec 18, 2022 2:25


Ils vivent principalement autour de Bethléem. Les lieux saints chrétiens sont en passe de devenir des musées, affirment-ils. Ils émigrent en grand nombre, notamment vers le continent américain. À Beit Sahour, la communauté compte 13 000 habitants où l'on compte une majorité de chrétiens. Avec notre correspondant à Jérusalem, Allumage du sapin de Noël, nous sommes à Beit Sahour, une ville avec plus de 90% de chrétiens. Un record dans cette région. À deux pas de Bethléem et de Beit Jala, en tout trois petites villes, derniers bastions chrétiens de Cisjordanie avec une communauté de 33 000 âmes. Samir Qumisyeh dirige, Al Mahd, une petite station de télévision chrétienne, une entreprise quasi familiale. Quatre de ses frères et un de ses fils sont déjà partis. « Du point de vue économique, la situation est très mauvaise. D'une manière générale, les gens souffrent. Il y a beaucoup de restrictions en raison de l'occupation et pour les chrétiens, la situation est désastreuse. Parmi les membres de notre communauté, beaucoup sont pauvres, les gens émigrent quotidiennement. Il faudrait trouver une solution, mais je suis pessimiste ! », ajoute Samir Qumisyeh. Pour le journaliste Elias Atrash dont une partie de la famille est également déjà installée à l'étranger, le taux de chômage élevé fait fuir la population : « L'avenir est très limité ici. À vrai dire, c'est plus facile en Europe, en Amérique du Nord et en Amérique latine. Il y a des Palestiniens qui vivent partout dans le monde entier. Mais ici, c'est très limité pour trouver du travail. » Chercher une vie meilleure Et la situation a peu de chance de s'améliorer avec la nouvelle configuration politique en Israël, estime le maire de Beit Sahour, Hani al Hayek qui tente d'inciter les habitants de sa ville à tenir bon. « Ce sont les familles et les jeunes qui s'en vont. Ils cherchent une meilleure vie à l'extérieur. Nous faisons notre possible pour arrêter cette émigration. C'est important, bien sûr, de mettre un terme à l'occupation pour donner l'espoir aux gens que la vie, ici à Beit Sahour, est meilleure pour eux. » Cette année, la saison de Noël se présente sous un meilleur jour que les deux années précédentes. Les pèlerins ont repris le chemin de la principale attraction touristique de la ville : le site du Champ des Bergers tel qu'il est évoqué dans les évangiles. ►À écouter aussi : Décryptage - Cisjordanie : la violence au quotidien

Les Grosses Têtes
PÉPITE - Gérard Jugnot annonce les résultats des Bleus sur scène

Les Grosses Têtes

Play Episode Listen Later Dec 15, 2022 3:01


Parmi les Grosses Têtes, certains sociétaires jouent tous les soirs au théâtre. Alors quand c'est jour de match, beaucoup doivent sacrifier le sport pour le travail ! Heureusement, Gérard Jugnot pense à ses spectateurs en leur annonçant les résultats. Découvrez la page Facebook Officielle des "Grosses Têtes" : https://www.facebook.com/lesgrossestetesrtl/ Retrouvez vos "Grosses Têtes" sur Instagram : https://bit.ly/2hSBiAo Découvrez le compte Twitter Officiel des "Grosses Têtes" : https://bit.ly/2PXSkkz Toutes les vidéos des "Grosses Têtes" sont sur YouTube : https://bit.ly/2DdUyGg2

Programme B
Ils tuaient aussi des enfants (1/9) - Au terrible temps des sorcières

Programme B

Play Episode Listen Later Dec 12, 2022 33:18


La Suisse a connu l'une des chasses aux sorcières les plus féroces d'Europe : proportionnellement à la population de l'époque, on y a brûlé dix fois plus de sorcières et sorciers qu'en France, et cent fois plus qu'en Italie. Parmi elles et eux, des femmes, des hommes, et parfois même des enfants.Programme B diffuse cette série exceptionnelle de de Cyril Dépraz pour la RTS, réalisée par Didier Rossat et produite par Magali Philip et Grégoire Molle. Musique : Tarek Schmidt.Programme B est un podcast de Binge Audio présenté par Thomas Rozec. Réalisation : Quentin Bresson. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : François Clos et Thibault Lefranc. Identité sonore Binge Audio : Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier et Thomas Steffen (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

C dans l'air
BOYCOTT, CORRUPTION : CARTON ROUGE POUR LE QATAR ? – 10/12/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Dec 10, 2022 65:49


EXPERTS GEORGES MALBRUNOT Grand reporter spécialiste du Moyen-Orient – « Le Figaro » Auteur de « Qatar Papers » AGNÈS LEVALLOIS Spécialiste du Moyen-Orient Maître de recherche à la Fondation pour la Recherche Stratégique BÉRANGÈRE BONTE Journaliste – « France info » Auteure de « La République française du Qatar » JEAN-PHILIPPE LECLAIRE Directeur adjoint de la rédaction – « L'Equipe » Alors que les premiers quarts de finale ont rendu leur verdict, la coupe du monde de football au Qatar est-elle pour l'instant une réussite ? Sportivement, dans les stades climatisés, le spectacle est au rendez-vous. Du beau jeu mais aussi des surprises, comme l'élimination hier du Brésil, l'un des favoris de la compétition. En dehors des pelouses en revanche, les sujets de polémiques se multiplient : les milliers de morts sur les chantiers de construction, l'interdiction de porter un brassard arc-en-ciel, en soutien aux personnes discriminées en raison de leur orientation sexuelle ou encore les prix exorbitants des billets et des nuitées, qui excluent de fait les catégories populaires de la possibilité de participer à la fête. La dernière en date voit le Parlement européen secoué par une enquête pour corruption au profit présumé du Qatar. La socialiste Eva Kaili, vice-présidente grecque de l'assemblée, a notamment été interpellée hier, d'après le média belge Le Soir. Elle est soupçonnée d'avoir reçu de l'argent de l'émirat pour « influencer les décisions économiques et politiques » de l'institution. Cela fait beaucoup pour le pays, qui cherche par tous les moyens la reconnaissance, notamment via le sport, outil de son "soft power". Un homme est au cœur de cette stratégie : le puissant homme d'affaires Nasser Al-Khelaïfi. Fils d'un pêcheur de perles, il est très proche de l'émir du Qatar, qu'il qualifie de "frère". Patron de beIN Sports, la branche sport de la chaîne d'information internationale Al Jazeera, il préside aussi depuis 2011 le Paris Saint-Germain, passé sous pavillon qatari. À la tête du club français de football, il mène une politique dispendieuse qui marque les esprits, notamment via l'achat des joueurs les plus célèbres de la planète. Ibrahimovic, Neymar, Mbappé puis Messi font rayonner à l'international ce club qui veut "rêver plus grand". Mais pour l'heure, l'objectif sportif de remporter la prestigieuse Ligue de Champions échappe toujours aux joueurs comme au dirigeant. Cet ambassadeur informel du Qatar est par ailleurs rattrapé par des affaires. Il est en effet soupçonné de corruption dans l'attribution des droits TV des Coupes du monde de football 2026 et 2030. Il pourrait prochainement se retrouver en prises avec la justice. C'est en France qu'aura lieu le prochain plus grand événement sportif de la planète. Pour les Jeux Olympiques, organisés à Paris en 2024, la maire socialiste Anne Hidalgo promet une compétition écologique et peu coûteuse. Pourtant d'importants travaux sont nécessaires et des dizaines de chantiers ont été lancés. Parmi les ouvriers, on trouve des travailleurs sans papiers. Ce sont des Maliens, en France depuis plusieurs années, qui se sont filmés en train de travailler sur les futurs sites des JO. Ils ont occupé tous les postes et travaillé par tous les temps, contre un salaire non déclaré. Aujourd'hui, ils dénoncent les abus de ces chantiers, financés par l'État. Depuis quelques mois, plus aucun d'entre eux n'est appelé par les entreprises qui les employaient. Ces dernières sont dans le viseur de l'inspection du travail. Un certain nombre de sociétés ont été épinglées. En juin 2022, le parquet de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, a même ouvert une enquête pour travail dissimulé. La sécurité des Jeux est également au cœur d'un rapport alarmiste de la Cour des comptes. L'institution préconise "d'anticiper une mobilisation générale et massive des moyens matériels et humains pour assurer la sécurité". Les polémiques autour de la coupe du monde ont-elles gâché la fête du football ? Qui est Nasser Al-Khelaïfi ? Les JO de Paris seront-ils si écologiques et éthiques que le dit la maire de la capitale ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

C dans l'air
CDLA L'INVITÉ – EMMANUEL PIERRAT – 08/12/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Dec 8, 2022 11:22


QUAND LES AVOCATS FONT L'HISTOIRE EMMANUEL PIERRAT Avocat Auteur de « Quand les avocats font l'histoire » Emmanuel Pierrat est avocat, romancier, éditeur et essayiste. Il publie “Quand les avocats font l'histoire : de l'Antiquité à nos jours”, aux éditions Albin Michel. A travers son ouvrage, il démontre à quel point les avocats sont au coeur de l'histoire. “De Robespierre à Danton, de Desmoulins à Malesherbes et Tronchet, ils inventent la Révolution française”, écrit-il. Les affaires de violences sexuelles font désormais régulièrement la une de l'actualité, la parole s'est libérée, mais les condamnations sont encore très rares. Selon le ministère de la justice : en 2020, 0,6% des viols déclarés par des majeurs ont fait l'objet d'une condamnation et le nombre de condamnations pour viols a baissé de 31% entre 2019 et 2020. A ce sujet, Isabelle Rome, la ministre déléguée chargée de l'Égalité entre les femmes préconise la création de juridictions spécialisées. Selon elle, “ces affaires doivent être jugées d'une manière spécifique. Donner une gifle à sa femme, cela n'a rien à voir avec voler un portable dans un magasin. Il faut interroger cet acte et lui apporter une réponse immédiate”. De son côté, la Première ministre Elisabeth Borne a annoncé la création, pour une durée de six mois, d'une mission parlementaire chargée de faire des propositions pour améliorer le traitement judiciaire des violences conjugales. Parmi les nouvelles mesures, Elisabeth Borne a déjà annoncé de nouvelles places d'hébergement d'urgence pour les femmes qui fuient leur conjoint violent : d'ici à la fin de l'année, 10 000 places seront disponibles en tout, contre un peu plus de 9 000 aujourd'hui. Et le total montera à 11 000 l'an prochain. Emmanuel Pierrat reviendra sur les avocats qui ont marqué l'histoire de France et sur l'état actuel de la justice.

Code source
Homoparentalité : le combat d'Élisabeth pour être reconnue comme mère

Code source

Play Episode Listen Later Dec 7, 2022 17:35


Ce lundi 5 décembre, elles étaient plusieurs femmes réunies à Paris, place de la Bastille, pour demander l'égalité parentale pour les couples LGBT. Parmi elles, il y avait Élisabeth Pesnel. Cette membre de l'association Les Enfants d'Arc-en-Ciel lutte pour que les mères qui ne portent pas le bébé dans un couple lesbien n'aient plus à adopter leurs enfants pour qu'ils soient reconnus comme tels. En mars 2018, après un long parcours de PMA, sa compagne de l'époque accouche d'une petite fille. Mais un an après, elle demande le divorce à Élisabeth et l'annulation de sa demande d'adoption. Élisabeth n'a plus le droit de voir sa fille et décide de se battre pour obtenir sa garde et faire reconnaître ses droits. Début 2021, après un long combat judiciaire, elle est officiellement reconnue comme la mère de sa fille.Pour Code source, Élisabeth Pesnel raconte son histoire au micro d'Ambre Rosala.Ecoutez Code source sur toutes les plateformes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Raphaël Pueyo, Emma Jacob et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.