Podcasts about Allemagne

Share on
Share on Facebook
Share on Twitter
Share on Reddit
Copy link to clipboard
  • 952PODCASTS
  • 2,771EPISODES
  • 27mAVG DURATION
  • 2DAILY NEW EPISODES
  • Jan 14, 2022LATEST

POPULARITY

20122013201420152016201720182019202020212022


Best podcasts about Allemagne

Show all podcasts related to allemagne

Latest podcast episodes about Allemagne

Géopolitique
Jugement historique en Allemagne : un officier syrien condamné pour crimes contre l'humanité

Géopolitique

Play Episode Listen Later Jan 14, 2022 3:10


durée : 00:03:10 - Géopolitique - par : Pierre Haski - Le colonel Anouar Raslan, un officier du renseignement syrien, a été condamné à la prison à vie par un tribunal allemand pour son rôle dans la machine répressive syrienne, une première saluée par les défenseurs des droits de l'homme après des années d'impunité.

L'After Foot
Italie, Espagne, Allemagne, Angleterre : les entraineurs étrangers y sont-ils bien accueillis ? – 10/01

L'After Foot

Play Episode Listen Later Jan 12, 2022 9:44


L'After foot, c'est LE show d'après-match et surtout la référence des fans de football depuis 15 ans ! Les rencontres se prolongent tous les soirs avec Gilbert Brisbois et Nicolas Jamain avec les réactions des joueurs et entraîneurs, les conférences de presse d'après-match et les débats animés entre supporters, experts de l'After et auditeurs. RMC est une radio généraliste, essentiellement axée sur l'actualité et sur l'interactivité avec les auditeurs, dans un format 100% parlé, inédit en France. La grille des programmes de RMC s'articule autour de rendez-vous phares comme Apolline Matin (6h-9h), les Grandes Gueules (9h-12h), Estelle Midi (12h-15h), Super Moscato Show (15h-18h), Rothen s'enflamme (18h-20h), l'After Foot (20h-minuit).

Un jour dans le monde
Omicron dans le monde : même variant, mêmes punitions

Un jour dans le monde

Play Episode Listen Later Jan 3, 2022 43:29


durée : 00:43:29 - Un jour dans le monde - En cette rentrée 2022, peu d'états dans le monde échappent à la vague Omicron. Espagne, Grande-Bretagne, Allemagne, Chine, comment s'organisent ces pays face au variant ?

InterNational
Omicron dans le monde : même variant, mêmes punitions

InterNational

Play Episode Listen Later Jan 3, 2022 43:29


durée : 00:43:29 - Un jour dans le monde - En cette rentrée 2022, peu d'états dans le monde échappent à la vague Omicron. Espagne, Grande-Bretagne, Allemagne, Chine, comment s'organisent ces pays face au variant ?

Euradio
Rétrospective 2021 Partie 2

Euradio

Play Episode Listen Later Jan 3, 2022 15:07


Deuxième volet de notre rétrospective de l'actualité en 2021, le 1er épisode est à réécouter sur euradio.fr, Pendant une heure, nous vous proposons un retour sur les faits marquants de l'année 2021 avec les témoignages recueillis par les rédactions Euradio de Nantes et Bruxelles et avec les analyses de nos éditorialistes et chroniqueurs. Au sommaire le retour des talibans en Afghanistan, le discours sur l'état de l'Union d'ursula Von der Leyen, les droits menacés en Pologne, la Cop 26, la succession d'Angela Merkel en Allemagne et les objectifs de la présidence française de l'Union Européenne. Des événements dont le récit sera ponctué par notre sélection d'artistes européens indépendants, présentés par Suzanne Gerles.

Revue de presse française
À la Une: quelques leçons à tirer de l'Histoire

Revue de presse française

Play Episode Listen Later Jan 2, 2022 5:16


Je connais l'amour de certains, ou certaines, pour le Journal du Dimanche, alors on ne pouvait pas passer à côté de l'interview d'Olivier Véran ce matin dans ses colonnes. Le ministre de la Santé y dévoile entre autres « les nouvelles règles sanitaires » applicables dès demain lundi et, « non, l'éloignement de la perspective d'être confinés ne serait pas due à l'approche de l'élection présidentielle », prévient le JDD mais bien « à la nature du supermutant » Omicron. Ainsi, dès ce lundi, « les personnes protégées par un rappel pourront notamment sortir librement si elles sont cas contact ». Ou comment « surveiller et punir » les non vaccinés, analyse le JDD. Plus largement, si l'épidémie de Delta n'est pas finie elle non plus, affirme Oliver Véran, comme Emmanuel Macron le soir du 31, il nous dit aussi que cette « 5ème vague de covid-19 est peut-être la dernière ». Mais au vu de l'histoire récente, la première leçon qu'on a envie de tirer, c'est probablement qu'il est urgent d'attendre avant de s'emballer. « Wait and see », comme disent les British.  La mamie nazie Pour bien lire le présent, il faut paraît-il connaître et comprendre le passé. C'est sans doute la raison pour laquelle L'OBS nous présente cette semaine Imrgard Furchner, « la dactylo du camp nazi » du Stuthof. À 96 ans, elle s'est enfuie de sa maison de retraite, cet automne en Allemagne, pour échapper à son procès. Après avoir « commandé un taxi seule à l'aube », elle a finalement été rattrapée par les policiers, « trottinant avec son déambulateur sur l'avenue menant à l'aéroport de Hambourg ». Elle comparaît donc en ce moment devant les juges, relate L'OBS, comme plusieurs autres mamies et papis nazis avant elle ces dernières années. « Pour que les derniers survivants obtiennent justice », explique un avocat des parties civiles.  « Une nouvelle Histoire de France » Pour mieux comprendre le passé, L'OBS nous livre par ailleurs « une nouvelle Histoire de France », car quel est « le pire pour une société vivante ? », nous interroge le magazine. Eh bien, c'est de « laisser son histoire prendre la poussière », lit-on, puisque « c'est l'assurance de ne plus pouvoir affronter l'avenir ». Alors, « pour répondre aux thuriféraires d'un roman national gravé dans le marbre », L'OBS prétend répondre en « ouvrant une trentaine de chapitres qui changent notre regard sur le passé », pour offrir « un récit historique enfin enrichi et renouvelé ».Trente dates sont ainsi revisitées : de « nos ancêtres les migrants », 45.000 ans avant JC, qui n'étaient pas des « européens de souche » et « encore moins des Gaulois », jusqu'à l'entrée de Simone Veil cet été au Panthéon, qui par sa propre histoire – « de l'extermination des juifs d'Europe à l'Union européenne » , incarne on ne peut mieux « la résilience de tout un continent » . Trente dates donc, au total, revues par L'OBS, en passant, par exemple par « les leçons d'Averroes », vers l'an 1230, ce savant arabe qui a permis aux européens de redécouvrir Aristote. Car « il faut le dire aux identitaires qui ne jurent que par la pureté des racines », écrit l'hebdo : « Aucune civilisation ne s'est jamais développée par génération spontanée. Mais toutes ont emprunté aux autres. » L'OBS ouvre finalement un vaste chantier, et il faut reconnaître que c'est plutôt réussi.  Les leçons des centenaires Cette semaine dans les magazines, on trouve aussi les leçons des centenaires… À commencer par celles sur Molière, Jean-Baptiste Poquelin de son vrai nom. Quatre fois centenaire, s'il vous plait, et « toujours moderne », assure Le Figaro Magazine. En effet, le 15 janvier, on célébrera le 400ème anniversaire de la naissance du dramaturge, et Le Figaro nous explique pourquoi ses pièces « continuent à se jouer avec tant de succès » dans sa maison notamment, la Comédie-Française : parce que « leurs personnages nous ressemblent tant », encore aujourd'hui. Et vu le contexte actuel, c'est vrai qu'on peut relire sans peine « Le Médecin Malgré Lui », ou « Tartuffe », on n'en manque pas. Il y a aussi les centenaires vivants... C'est à lire dans Le Point, « les leçons de vie des centenaires ». Pour « surmonter la crise », le magazine nous propose « les conseils de ceux qui en ont vécu d'autres ». Des centenaires connus, à l'image de la résistante Odile Vasselot, ou de l'écrivain Michel Peyramaure, que l'on voit faire du tai-chi chez lui à Brive-La-Gaillarde. Ils livrent au Point « leurs manuels d'optimisme ». Les français « usés » et « indifférents à la présidentielle » Optimisme, c'est d'ailleurs un mot qui revient beaucoup ces jours-ci dans la presse. Il faut croire qu'on en a bien besoin car Le Point a « sondé les émotions des Français » et nous apprend, baromètre Viavoice à l'appui, qu'ils se sentent globalement « usés ». Et que la présidentielle ne les emballe pas. À la question « Quel sentiment ressentez-vous le plus souvent actuellement ? », ils sont 57% à répondre « la fatigue », 40% pour « l'incompréhension ». Quand 25%, 1/4 d'entre eux, se disent « indifférents » à la prochaine présidentielle, soit un recul de 18 points par rapport à mars 2021. Dieu ou l'alcool Et pour les plus pessimistes, il reste toujours Dieu ou... l'alcool. « Dieu et la science, les liaisons dangereuses ». Un dossier de L'Express cette semaine, enquête sur le best-seller « Dieu, la Science et les Preuves », avec une découverte ou redécouverte des croyances de quelques grands savants. Newton, par exemple qui faisait la part belle à la théologie, ou Einstein qui ne croyait pas en « un Dieu personnel comme celui révélé par les Églises ». Et il y a aussi l'alcool. Le Point nous apprend cette semaine qui sont les plus gros buveurs dans le monde. Les Français restent en tête pour le vin évidemment, plus de 6 litres par personne et par an, on est 8èmes du classement global. Mais figurez-vous que c'est aux Îles Cook qu'on boit le plus, avec plus de 13 litres, « principalement des spiritueux ». Alors que les Russes sont loin de l'image qu'on leur prête encore, l'alcoolisme a visiblement « fortement chuté », avec moins de 8 litres par personne et par an.  Il y en a des surprises !

C dans l'air
OMICRON : RÉVEILLON SOUS TENSION - 31/12/21

C dans l'air

Play Episode Listen Later Dec 31, 2021 65:03


Pr BRUNO MÉGARBANE Chef du service réanimation – Hôpital Lariboisière CAROLINE TOURBE Journaliste sciences et médecine – « Le Point » Dr FAÏZA BOSSY Médecin généraliste à Paris Dr BENJAMIN ROSSI Infectiologue – Hôpital Robert Ballanger Auteur de « En première ligne » Omicron est majoritaire en France sur tout le territoire national. Santé publique France l'a annoncé hier. La progression de ce variant est fulgurante. Au début de la semaine, 62,4% des tests positifs étaient en effet liés à la nouvelle souche apparue en Afrique du Sud, contre seulement 15% le 13 décembre dernier. Détecté pour la première fois en métropole au début du mois de décembre, le variant a mis moins d'un mois pour devenir majoritaire dans tout le pays. Le "tsunami" des cas dus aux variants Omicron et Delta de Covid-19 va conduire les systèmes de santé au bord de l'"effondrement", a mis en garde mercredi l'Organisation mondiale de la santé. Pour prévenir et limiter les épreuves à venir, les mesures ne se sont pas fait attendre. Le masque est de nouveau obligatoire dans les rues de Paris pour les plus de 11 ans dès aujourd'hui, a indiqué la préfecture de police. Pour le Nouvel An, elle a aussi annoncé la fermeture des débits de boissons samedi 1er et dimanche 2 janvier à partir de 2h00 du matin. Plus tôt, le gouvernement avait annoncé que les discothèques dans tout le pays vont garder portes closes trois semaines de plus en janvier. Les nouvelles sont meilleures de l'autre côté du Rhin. Alors que la France ou le Royaume-Uni battent des records de contamination, en Allemagne le nombre de nouveaux cas baisse depuis la fin du mois de novembre. En moyenne, environ 26 000 nouveaux de Covid-19 y ont été recensés quotidiennement au cours de ces sept derniers jours. Malgré ce recul de l'épidémie, le ministre fédéral de la Santé Karl Lauterbach juge les nouvelles mesures insuffisantes, craignant une forte remontée du nombre de cas. "Les mesures actuelles ne suffiront pas pour empêcher une augmentation significative des cas d'infections liés à Omicron", a-t-il indiqué. Une nouvelle batterie de mesures de restrictions est donc entrée en vigueur mardi dans le pays, pour lutter contre la propagation du coronavirus, à l'approche des célébrations du Nouvel An. Les réunions privées de plus de dix personnes sont interdites, même pour les vaccinés et les personnes guéries. Pour les non vaccinés, la limite est fixée à deux membres de foyers différents. Toutes les compétitions sportives, en particulier les matches de football, se dérouleront désormais à huis clos, et les discothèques et clubs ont également fermé leurs portes. En France, si les nouvelles mesures sont pour l'heure plus souples qu'en Allemagne, certains secteurs sont particulièrement impactés. Après les annonces du Premier ministre Jean Castex ce lundi 27 décembre, les artistes ont en effet vite déchanté. À compter du lundi 3 janvier, et pour trois semaines, "les grands rassemblements seront limités à 2 000 personnes maximum en intérieur et 5 000 personnes maximum en extérieur. Les concerts debout seront interdits mais également la consommation des boissons et des aliments dans les cinémas et les théâtres. Mais cette nouvelle mesure, en revanche, ne concernera pas les meetings politiques. Jean Castex a rappelé que "les activités politiques et électorales sont soumises à des dispositions spécifiques dans notre droit constitutionnel qui leur assurent une protection encore plus forte". Cela a poussé certains artistes à ironiser : "Je me présente en tant que président de la République", a écrit sur Twitter en majuscules le chanteur Eddy de Pretto avant de publier la liste de ses "meetings", à savoir ses prochains concerts dans toute la France. Julien Doré, connu pour son autodérision, n'a pas tardé à réagir en publiant sur Instagram une affiche de sa tournée, en remplaçant la mention "en concert" par "en meeting". Malgré l'humour de ces artistes, le secteur culturel est réellement inquiet. « On redevient un secteur interdit, c'est le désespoir de nouveau. J'échangeais avec des producteurs concernés par des tournées : elles vont être annulées car il n'y a plus aucune disponibilité sur l'année 2022 entre toutes les dates reportées et les nouveaux spectacles » confiait Malika Seguineau, du syndicat Prodiss, face à cet avenir incertain. Les nouvelles mesures seront-elles suffisantes pour contenir la vague Omicron ? L'Allemagne a-t-elle raison de durcir encore ses restrictions sanitaires ? Comment protéger le monde de la culture à surmonter la crise ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Forum - La 1ere
L'Allemagne met à l'arrêt trois de ses six dernières centrales nucléaires: interview de Teddy Puttgen

Forum - La 1ere

Play Episode Listen Later Dec 31, 2021 5:04


Interview de Teddy Püttgen, fondateur de l'Energy Center de l'EPFL.

Le débat d'Europe Matin
Allemagne : l'exception ou l'illusion migratoire ?

Le débat d'Europe Matin

Play Episode Listen Later Dec 30, 2021 4:38


Chaque matin, Laure Mandeville nous livre son regard sur l'actualité internationale. Ce jeudi, elle revient sur la politique migratoire de l'Allemagne.

Le regard international - Vincent Hervouët
Allemagne : l'exception ou l'illusion migratoire ?

Le regard international - Vincent Hervouët

Play Episode Listen Later Dec 30, 2021 4:38


Chaque matin, Laure Mandeville nous livre son regard sur l'actualité internationale. Ce jeudi, elle revient sur la politique migratoire de l'Allemagne.

Revue de presse française
À la Une: la liquidation de l'ONG Mémorial par la justice russe

Revue de presse française

Play Episode Listen Later Dec 29, 2021 4:00


La Cour suprême à Moscou a ordonné la dissolution de l'ONG, pilier de la défense des libertés. Ce procès, dans la forme, a bel et bien traité de la loi sur les « agents de l'étranger », des soi-disant violations répétées de cette loi par l'ONG. Mais pour le journal Libération, « Ce qui s'est joué, était l'affrontement de deux visions de l'histoire soviétique et de deux légitimités à raconter. Celle de l'État russe, qui se veut l'héritier de l'URSS et le tenant d'une histoire débarrassée de ses aspérités, uniformément héroïque et appuyée sur le mythe fondateur de la victoire de 1945. Contre celle d'une partie de la société civile, héritiers de la glasnost, tenants du devoir d'inventaire et de mémoire sur les pages sombres de l'histoire soviétique. » Le travail de mémoire « Cette association d'historiens, fondée à la fin des années 80, veut répondre à la soif de vérité de la société russe d'alors », détaille Libération. « Les archives du KGB s'ouvrent, des millions de familles veulent enfin savoir ce qu'il est advenu d'un père, un grand-père, un oncle, disparu dans les rouages du goulag. » « Une vérité qui ne peut jamais être annihilée » explique le président de Mémorial-France, Nicolas Werth. Il dit ne pas être surpris par la décision de la justice russe, mais préfère « insister sur une lueur d'optimisme : la liquidation prendra beaucoup de temps, il y a peut-être la possibilité de faire appel. Et surtout, ce travail de mémoire, d'histoire, est fait, a été numérisé, archivé, il est là et ne peut plus disparaître. On ne peut pas gommer comme ça, d'un trait, 30 ans de travail. » peut-on lire dans Libération.  L'aboutissement d'une longue séquence du durcissement du régime « Un durcissement vis-à-vis des voix discordantes » analyse Le Figaro. « Un tournant net a été pris depuis 2019 avec les manifestations contre les résultats des élections locales à Moscou. Et surtout depuis 2020 et le traitement de l'opposant Alexei Navalny actuellement emprisonné après avoir été empoisonné » rappelle Le Figaro. « Des militants pro-Navalny ont été arrêtés et condamnés dans les régions. Ses bras droits ont dû quitter le pays. Mardi, on apprenait l'arrestation de la coordinatrice de son mouvement à Tomsk. Elle risque douze de prison pour extrémisme. » Mémorial promet de continuer à travailler, mais ce sera sans Iouri Dimitriev. Le militant qui a notamment révélé l'existence d'immenses charniers staliniens a été accusé de pédopornographie en 2016 et vient d'être condamné à 15 ans de prison. La liquidation de Mémorial provoque une onde de choc Le journal Le Monde juge que pour l'heure, seules les antennes internationales de Mémorial, notamment en France, en Allemagne, en Belgique, en Italie paraissent intouchables. Le Monde qui relate de nombreuses réactions indignées, notamment celle du chef de la diplomatie française : « c'est une terrible perte pour le peuple russe qui a le droit de bénéficier d'une connaissance juste de son passé et d'une société fondée sur les valeurs fondamentales portées par le Conseil de l'Europe. » Berlin lui a emboîté le pas en jugeant « plus qu'incompréhensible » le verdict de la Cour suprême russe. Mais la réaction la plus cinglante, lance Le Monde vient sans doute du directeur du Mémorial d'Auschwitz « Un pouvoir qui a peur de la mémoire n'atteindra jamais de maturité démocratique. » Économie : le cri d'alarme des entreprises Après les particuliers, c'est au tour des milieux économiques de subir la flambée des tarifs de l'électricité et du gaz écrit Aujourd'hui en France. Le gaz est six fois plus cher que l'année dernière, et l'électricité 5 fois plus chère. De quoi inquiéter le patron de l'Union des industries utilisatrices d'énergie. : « Cela se conjugue avec des difficultés d'approvisionnement. Nous risquons de perdre de la compétitivité par rapport à certains de nos concurrents, à commencer par la Chine que nous ne pourrons plus jamais rattraper. » explique-t-il dans le quotidien.  Après la flambée, la plongée... grâce à des températures plus douces, « les cours du gaz ont cédé plus de 40 % en une semaine en Europe avance le journal Les Échos, même s'ils restent à des niveaux historiquement élevés. »

C dans l'air
OMICRON : COMMENT TENIR ? – 28/12/21

C dans l'air

Play Episode Listen Later Dec 28, 2021 66:31


OMICRON : COMMENT TENIR ? – 28/12/21 Invités : ÉLIE COHEN Économiste – Chercheur au CNRS NICOLAS BERROD Journaliste – « Le Parisien – Aujourd'hui en France » SANDRA HOIBIAN Directrice du pôle Société – CRÉDOC JADE GRANDIN DE L'EPREVIER Journaliste – « l'Opinion » Spécialiste des questions économiques Pas de couvre-feu le soir de la Saint-Sylvestre, ni de confinement, de report de la rentrée scolaire ou de fermeture des lieux culturels et sportifs. Pour freiner la 5e vague de Covid-19 et la propagation du variant Omicron, l'exécutif a décidé d'écarter les mesures les plus radicales qui paralyseraient le pays, à la différence de certains de nos voisins européens. Le Premier ministre préfère appeler les Français à la responsabilité pour le Réveillon et mise sur la vaccination avec la mise en œuvre d'un passe vaccinal dès le 15 janvier. Mais d'ici là, il a également opté pour un renforcement de certains dispositifs en vigueur et a décidé quelques obligations à partir de lundi 3 janvier, et ce pour trois semaines. Ainsi le télétravail obligatoire va faire son retour dans toutes les entreprises et pour tous les salariés « à raison de trois jours par semaine » voire quatre jours « si c'est possible ». La mesure s'appliquera aussi à la fonction publique. Jean Castex a également indiqué qu'un éventuel raccourcissement de la période d'isolement des malades et cas contacts était encore en cours de discussion. L'annonce devrait avoir lieu en fin de semaine. L'objectif affiché est de limiter « l'impact sur la société d'une multiplication des contaminations et des cas contacts, qui peut entraîner une paralysie des services publics et privés » a expliqué le ministre de la Santé alors que les arrêts maladies des personnes cas contact ont augmenté de 740 % entre le 1er novembre et le 19 décembre. Parallèlement, le port du masque en extérieur va lui faire son retour « dans tous les centres-villes » où préfets et maires le jugent utile, tout comme les jauges. Les grands rassemblements vont en effet être considérablement revue à la baisse : ils seront limités à 5000 personnes en extérieur, 2000 en intérieur, et les concerts debout seront interdits. Des annonces qui sont un « nouveau coup dur » pour le monde du spectacle. « Cela se traduira par des heures en moins pour les intermittents du spectacle et fragilisera fortement encore de nombreuses entreprises » a expliqué alika Séguineau, directrice générale du Prodiss, l'organisation patronale représentative des principales entreprises du spectacle musical et de variété en France. Du côté des bars, cafés et restaurants, l'heure n'est pas non plus à la fête. Car si les établissements restent ouverts, ils vont devoir renoncer aux consommations au comptoir, servir uniquement des clients attablés et ils craignent de perdre une nouvelle fois des clients. Enfin, les consommations alimentaires et de boisson vont aussi être proscrites dans les salles de sport, les lieux de culture - cinémas et théâtre -, ainsi que dans les transports, « y compris longue distance ». Une dernière annonce qui en a laissé perplexe plus d'un sur les réseaux sociaux. Les internautes s'interrogeant sur cette mesure difficilement applicable, notamment pour les trajets de plusieurs heures en avion. Un secteur du transport aérien déjà fortement impacté par la pandémie de Covid-19 et qui voit sa fin d'année encore assombrie par l'arrivée du variant Omicron. Le week-end dernier pas moins de 8 000 vols dans le monde ont dû être annulés en raison notamment de la mise en quarantaine de pilotes, hôtesses de l'air et autres membres du personnel. Les restrictions de voyage dans plusieurs pays (Royaume-Uni, Pays-Bas, Maroc…), les entraves à la vie sociale dans d'autres (Allemagne, Danemark, Irlande…) et les annulations de réservations pèsent également sur l'activité des compagnies aériennes qui entrent à nouveau dans une zone de fortes turbulences. Alors les mesures annoncées par Jean Castex seront-elles suffisantes pour lutter contre la 5e vague de Covid-19 ? Avec Omicron, l'économie française risque-t-elle la paralysie ? Comment tenir ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Un jour dans le monde
Allemagne : BioNTech, la poule aux œufs d'or de la ville de Mayence

Un jour dans le monde

Play Episode Listen Later Dec 28, 2021 4:06


durée : 00:04:06 - Sous les radars - par : Sébastien LAUGENIE - Grâce au succès de son vaccin, le producteur allemand va verser plus d'un milliard d'euros de recettes fiscales à sa commune de résidence. La municipalité va rembourser une partie de sa dette et construire des logements sociaux.

Accents d'Europe
Histoires d'Europe

Accents d'Europe

Play Episode Listen Later Dec 22, 2021 19:30


Et on parle d'Histoire avec un grand H aujourd'hui. On prend un peu de hauteur et de distance, pour vous parler aussi d'histoires oubliées ou méconnues.  Et on commencera ce périple en Allemagne, avec l'ouverture l'été dernier, d'un centre de documentation qui a longtemps fait polémique avant de voir le jour. Son nom : Fuite, expulsion et réconciliation. On y parle de la migration forcée de 14 millions d'Allemands qui ont dû quitter des territoires conquis par le Troisième Reich et redistribués par les Alliés à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Une histoire qui se doit d'être mise en parallèle avec les victimes de l'occupation allemande. À Berlin, Leo Bräuer Potier est allé le visiter. ► À lire aussi : Un musée retraçant les traumatismes vécus par les Allemands durant la guerre ouvre à Berlin C'était il y a 170 ans. L'Irlande, alors colonie britannique, voit ses cultures de pomme de terre anéanties par le mildiou. C'est la grande famine, qui fait un million de morts et pousse à l'exil deux millions d'Irlandais. Mais comment expliquer, interpréter cette immense tragédie. Aurait-elle pu être évitée ? Certains n'hésitent pas, aujourd'hui, à donner à cet épisode tragique une interprétation très politique. À Dublin, Emeline Vin. Beaucoup d'Italiens ont découvert l'existence de cette île au travers d'une fiction sortie l'an dernier sur une grande plateforme télévisuelle. L'île des Roses, créée de toute pièce au large des côtes adriatiques, a abrité en 1968 un projet aussi fou que contestataire, mais qui a vite inquiété les autorités. Cécile Debarge. Et comment faire de l'Histoire à l'aune des nouvelles interrogations, sur la place de tous et toutes les oubliés : les femmes, les colonisés, les minorités sexuelles ou encore les nations oubliées. L'Histoire doit se réinventer, c'est la thèse d'un ouvrage phare qui est sorti cet automne en Angleterre, son titre : What Is History, Now ? - Qu'est ce que l'Histoire, aujourd'hui ? À Londres, Marie Billon. (REDIFFUSION)

Legal Club Sandwich
LCS #34 - Justine Bourdeu - Comment développer un département juridique attractif ?

Legal Club Sandwich

Play Episode Listen Later Dec 22, 2021 48:17


Justine Bourdeu est general counsel de Doctolib depuis mars 2017. Elle y a créé le département juridique qui compte déjà une vingtaine de doctolawyers, principalement en France, mais aussi en Allemagne et en Italie. Aujourd'hui, 30 nouveaux postes sont ouverts au sein du département juridique de Doctolib. Alors forcément, nous avons souhaité comprendre comment elle compte s'y prendre pour relever ce défis. Lors de cette 34ème émission, Justine nous a expliqué comment développer un département juridique attractif, à la fois en interne et en externe, et nous présentera son plan.

Les journaux de France Culture
L'Europe se met en ordre de bataille pour lutter contre le variant Omicron

Les journaux de France Culture

Play Episode Listen Later Dec 21, 2021 19:36


durée : 00:19:36 - Journal de 22h - Allemagne, Portugal, Danemark, un peu partout en Europe, la liste des restrictions s'allonge pour tenter d'enrayer le variant Omicron.

Le journal de 22h00
L'Europe se met en ordre de bataille pour lutter contre le variant Omicron

Le journal de 22h00

Play Episode Listen Later Dec 21, 2021 19:36


durée : 00:19:36 - Journal de 22h - Allemagne, Portugal, Danemark, un peu partout en Europe, la liste des restrictions s'allonge pour tenter d'enrayer le variant Omicron.

Les Pires Moments de l'Histoire
Épisode 19 - Les Olympiques d'Hitler

Les Pires Moments de l'Histoire

Play Episode Listen Later Dec 21, 2021 48:23


Pour les athlètes, participer aux Olympiques, c'est le rêve d'une vie. Mais quand ces JO ont lieu en pleine Allemagne nazie et que l'hôte se nomme Adolf Hitler, on parle plutôt d'un cauchemar où seule l'intolérance finit malheureusement par se hisser sur la première marche du podium.

C dans l'air
À 5 JOURS DE NOËL… LA SIDÉRATION OMICRON - 20/12/21

C dans l'air

Play Episode Listen Later Dec 20, 2021 65:12


À 5 JOURS DE NOËL… LA SIDÉRATION OMICRON - 20/12/21 Invités Pr VINCENT MARÉCHAL Professeur de virologie à Sorbonne université Co-fondateur du réseau Obépine Pr ANNE-CLAUDE CRÉMIEUX Professeure en maladies infectieuses - Hôpital Saint-Louis Membre de l'Académie de Médecine CLAIRE GATINOIS Journaliste au service politique – « Le Monde » Pr BERTRAND GUIDET Chef du service de réanimation - Hôpital Saint-Antoine Pr ANTOINE FLAHAULT – En direct de Genève Épidémiologiste Directeur de l'Institut de santé globale - Université de Genève A quelques jours de Noël et au moment où les cas dus au variant omicron s'envolent, plusieurs pays européens ont pris des mesures drastiques : les Danois sont privés de loisirs, les Irlandais vivent sous couvre-feu, le reconfinement a été décrété au Pays-Bas, et en Allemagne, les experts qui conseillent le gouvernement préconisent de nouvelles mesures d'urgence. En France, rien de tout cela. L'exécutif mise pour l'instant sur la responsabilité et la prudence des Français ainsi que sur la vaccination avec un passe vaccinal en remplacement du passe sanitaire pour la rentrée 2022. Le gouvernement souhaite le faire adopter au Parlement fin janvier et le faire appliquer dans la foulée. Sans vaccin, les Français non-vaccinés ne pourraient alors plus, une fois la loi promulguée, se rendre dans les bars, les cafés, les restaurants, les théâtres, les cinémas, puisque le test anti-Covid-19 ne fera plus office de sésame. « C'est simple, c'est clair, c'est limpide, c'est assumé, nous voulons que les Français se fassent vacciner ». « Le passe vaccinal est une forme déguisée d'obligation vaccinale, mais c'est plus efficace », a expliqué Olivier Véran, ce samedi, ajoutant « on n'a plus le choix ». Le ministre de la Santé a également ouvert la voie à un passe sanitaire pour se rendre sur son lieu de travail. « On ne peut pas empêcher les gens de travailler s'ils ne sont pas vaccinés, mais on peut exiger d'eux qu'ils fassent un test. Cela fait partie des questions qui doivent être posées. » a affirmé Olivier Véran. La ministre du Travail Élisabeth Borne a d'ailleurs discuté de cette possibilité de passe sanitaire au travail ce lundi, avec les partenaires sociaux. Les syndicats y sont opposés et le patronat s'inquiète des modalités d'application. Alors faudra-t-il présenter la preuve de son vaccin ou un test négatif pour aller travailler ? Si pour l'heure « rien n'est tranché » temporise la ministre du Travail, le débat sur le passe vaccinal s'annonce déjà houleux au Parlement. Comme en témoignent les premières réactions politiques. La candidate du Rassemblement national (RN) Marine Le Pen a dénoncé « un plus grand enfermement des Français » et a déploré une menace quant à la « perte de plus en plus lourde de nos libertés individuelles ». Éric Zemmour a accusé dans une tribune sur le site de L'Opinion « Emmanuel Macron et son gouvernement d'instrumentaliser la crise sanitaire » à des « fins politiciennes », voyant dans le passe sanitaire ou vaccinal une mesure « de restriction des libertés individuelles ». La candidate LR Valérie Pécresse a, pour sa part, critiqué l'impréparation du gouvernement et a appelé à « repousser d'une semaine la rentrée scolaire pour protéger les Français ». En déplacement aux Antilles, avec Jean-Luc Mélenchon, la députée LFI du Val-de-Marne, Mathilde Panot, a de son côté annoncé que le 13 janvier, lors de la niche parlementaire, « nous allons présenter un texte qui veut enlever le pouvoir sanitaire à Emmanuel Macron et qui mettra fin au passe sanitaire et au passe vaccinal ». Quand chez les écologistes, on estime que le passe vaccinal arrivera trop tard. « Le texte pourrait être adopté fin janvier (...), la vague que certains spécialistes appellent un tsunami, c'est maintenant », a expliqué Yannick Jadot. Mais « si le Conseil scientifique dit qu'il faut aller vers la vaccination obligatoire, je le suivrai », a-t-il précisé. Enfin Stéphane Troussel, porte-parole de la candidate socialiste Anne Hidalgo, a lui de nouveau plaidé pour une obligation vaccinale générale, jugeant que cela « aurait été beaucoup plus simple et beaucoup plus clair » qu'un passe vaccinal, symbole d'une « infantilisation permanente des Français ». Alors quelle est la situation sanitaire en France ? Contagiosité, mortalité, résistance aux vaccins… Que sait-on sur le variant Omicron ? Quelle est la différence entre le passe sanitaire et le passe vaccinal ? Où quand et comment ce dernier pourrait-il s'appliquer ? Faudra-t-il bientôt un passe sanitaire pour aller travailler ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Sputnik France
Allemagne : fin de l'ère Merkel, pas du néomercantilisme ? JACQUES SAPIR | PETER WAHL

Sputnik France

Play Episode Listen Later Dec 20, 2021 48:19


Après seize ans au pouvoir, Angela Merkel laisse la place à une coalition « vert-jaune-rouge » entre écologistes, libéraux et sociaux-démocrates. Est-ce pour autant la fin de la politique allemande de rigueur budgétaire et d'excédent commercial ? Quelles leçons tirer de ce scrutin ? Russeurope Express Jacques Sapir et Clément Ollivier reçoivent Peter Wahl, journaliste et essayiste, cofondateur de la branche allemande d'Attac et auteur de l'article « Les élections en Allemagne et la crise du parti de gauche Die Linke » (revue Contretemps, novembre 2021). Retrouvez tous les numéros de #RusseuropeExpress sur le site de Sputnik : https://fr.sputniknews.com/radio_sapir Abonnez-vous au podcast pour ne jamais manquer un épisode : ▶ iTunes : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/russeurope-express/id1460834246 ▶ Google Podcasts : https://podcasts.google.com/feed/aHR0cHM6Ly9ydXNzZXVyb3BlZXhwcmVzcy5sZXBvZGNhc3QuZnIvcnNz ▶ Spotify : https://open.spotify.com/show/3myZ9T0TgFs38kWzso3mai ▶ Deezer : https://www.deezer.com/fr/show/3231262 ▶ SoundCloud : https://soundcloud.com/sputnik_fr/sets/russeurope-express ▶ Ou copiez l'adresse du flux RSS dans votre application de podcast : https://feeds.redcircle.com/a1491f26-f47c-42b3-b500-2d9ea7f58a03

RTL vous régale
Strasbourg et la tradition des marchés de Noël

RTL vous régale

Play Episode Listen Later Dec 18, 2021 51:44


Le plus vieux marché de Noël, se trouve dans la capitale des fêtes de fin d'année : Strasbourg. Les marchés de Noël sont nés en Allemagne, le plus ancien remonte à 1310 et il s'est tenu à Munich. Celui de Strasbourg est plus jeune, il date de 1570. Avant cela, il y avait une foire de la Saint Nicolas. Mireille Oster, la reine du marché de Noël nous explique comment elle trouve ses idées pour créer de nouveaux pains d'épices. Le music- hall Royal Palace ouvre ses portes à RTL Vous Régale, Pierre Meyer son fondateur nous raconte son pari fou : créer un cabaret au milieu des champs. Ecoutez RTL vous régale avec Jean-Sébastien Petitdemange, Jean-Michel Zecca et Louise Petitrenaud du 18 décembre 2021

Tendez l'oreille
Tendez l'oreille ! Charles Theodore Pachelbel, le fils parti en Amérique

Tendez l'oreille

Play Episode Listen Later Dec 18, 2021 6:50


durée : 00:06:50 - Charles Theodore Pachelbel, le fils parti en Amérique - par : Christophe Dilys - Mini documentaire radiophonique de cinq minutes sur le fils de Johann Pachelbel parti en Amérique pour organiser des concerts à New York et devenir organiste à Charleston en Caroline du Sud. Au programme : quelques extraits musicaux composés par cet exilé baroque loin de son Allemagne natale.

Les Nuits de France Culture
La Nuit rêvée de Valérie Zenatti (4/11) : Gustav Janouch : "Le docteur Kafka est pour moi un maître et un confesseur"

Les Nuits de France Culture

Play Episode Listen Later Dec 18, 2021 14:59


durée : 00:14:59 - Les Nuits de France Culture - par : Philippe Garbit - En 1920, Gustav Janouch, lycéen, rencontre Kafka. Ils nouent une relation amicale et Gustav Janouch note dans ses carnets les conversations avec Franz Kafka, parues sous le titre "Conversations avec Kafka". Un témoignage analysé dans l'émission "Etranger mon ami" de Dominique Arban, en mars 1978. En 1920 à Prague, Gustav Janouch, un lycéen de dix-sept ans, épris de littérature, rencontre Franz Kafka. Ils nouent une relation privilégiée.  * Le docteur Kafka est pour moi un maître et un confesseur. Durant deux ans, au fil de leurs conversations, le jeune homme note dans des carnets, avec la plus grande précision, les paroles prononcées devant lui par l'auteur de La Métamorphose. Ces transcriptions sont en partie publiées en Allemagne en 1951 et en France l'année suivante dans une traduction de Clara Malraux sous le titre Kafka m'a dit.  La deuxième édition allemande de ces conversations, intégrale cette fois, parait en 1968, année de la mort de Janouch, puis dans sa traduction française chez Maurice Nadeau, sous le titre Conversations avec Kafka, en 1978.  Dans l'émission "Etranger mon ami" en mars 1978, Dominique Arban et Monique Nemer s'entretiennent de ce témoignage précieux sur l'homme et l'écrivain Kafka. Ainsi sur son sens de la justice, Monique Nemer souligne :  Il y avait chez Kafka une très grande préoccupation de justice nous le savons, bien sûr c'est un des grands thèmes de Kafka, il apparaît ici de façon très particulière. Voici ce que nous dit Janouch : "La gentillesse du docteur Kafka consiste à montrer tant de rigueur, de justice et en même temps de compréhension aux gens de son entourage, qu'il leur impose involontairement une attitude analogue". Aussi dans ce besoin de justice a-t-il agi d'une façon très particulière en payant très largement un avocat pour défendre, contre sa propre compagnie d'assurance, un vieil employé qui avait été victime d'un accident du travail.  Par Dominique Arban - Avec Monique Nemer Etranger mon ami - "Conversations avec Kafka" de Gustav Janouch (1ère diffusion : 21/03/1978) Indexation web : Sandrine England, documentation sonore de Radio France Archive Ina-Radio France

Accents d'Europe
Y a-t-il un mouvement #MeToo européen?

Accents d'Europe

Play Episode Listen Later Dec 17, 2021 19:30


Alors que la France connaît depuis fin novembre, une déferlante de témoignages de femmes qui dénoncent le harcèlement ou les agressions sexuelles commises par des hommes politiques, Qu'en est-il dans le reste de l'Europe ? 14 ans après le début du mouvement #MeToo les choses ont-elles changées ? Direction le Royaume-Uni, où au sein du parlement de Westminster et du gouvernement ces dernières années plusieurs ministres et députés ont été accusés de harcèlement sexuel. En 2017 deux ministres ont même démissionné et depuis 2018, un mécanisme au sein du parlement permet de porter plainte en cas d'agressions sexuelles, mais le système peine à corriger le problème. C'est le reportage de Marie Billon. En Italie, il y aura peut-être un avant et un après l'affaire Greta Beckalia. Ce nom c'est celui d'une journaliste qui a reçu une main aux fesses en plein direct à la télévision. Alors que les sujets des violences sexuelles subies par les femmes n'a encore donné lieu à aucun débat public en Italie. Cette fois, les images de ce supporter de foot qui agit en toute impunité ont suscité l'indignation ! C'était fin novembre, le supporter a été suspendu de stade pendant 3 ans. Le récit de notre correspondante, Cécile Debarge. Et en Allemagne, un sondage réalisé en février dernier, auprès de femmes députées a levé le voile sur un climat particulièrement misogyne au sein du parlement allemand. Ce sondage réalisé dans le cadre d'une grande enquête de l'hebdomadaire Der Spiegel révèle que le monde politique allemand n'échappe pas non plus aux violences verbales, parfois même physiques faites aux femmes. Julien Mechaussie. Dans les Balkans, voilà quelques mois, à peine, que la parole des femmes victimes d'agressions sexuelles dans le théâtre et le cinéma se libère enfin. Tout a commencé en Serbie, après le témoignage de l'actrice Milena Radulovic à un tabloïd serbe. Depuis d'autres femmes s'expriment sur la toile dans un groupe appelé « je ne l'ai pas cherché » Mais seront-elles entendues ? Pas évident, face au très puissant système patriarcal local et des mentalités bien ancrées Simon Rico. Et chez le voisin roumain, on est encore bien loin d'une libération de la parole des femmes. Dans ce pays de l'Est, l'heure n'est pas au #MeToo, le combat se situe plutôt sur le manque d'égalité des chances entre les deux sexes. La fondation allemande Friedrich Ebert Stiftung vient d'ailleurs de publier un rapport à ce sujet. Il est accablant tant les inégalités entre hommes et femmes sont criantes en Roumanie. Exemple : Le pays occupe l'avant avant-dernière place dans l'UE pour ce qui est de la participation des femmes au marché du travail. Les explications de Benjamin Ribout. Santa lives in my building des Spearmint c'est la chronique musicale de Vincent Theval.

Les Cours du Collège de France
Figures juridiques de la démocratie économique (suite) 9/9 : La dynamique de l'autoréglementation de l'entreprise en Allemagne et au Royaume Uni

Les Cours du Collège de France

Play Episode Listen Later Dec 17, 2021 58:45


durée : 00:58:45 - Les Cours du Collège de France - par : Merryl Moneghetti - L'invocation de l'exemple allemand pour justifier les réformes du Code du travail français est-elle fallacieuse? Les réformes françaises se rapprochent-elles davantage de l'expérience du Royaume-Uni? Le juriste Alain Supiot analyse l'enjeu de l'équilibre des forces au sein de l'entreprise. - invités : Alain Supiot Juriste, docteur honoris causae, professeur émérite au Collège de France

Les Technos
Log4J, la faille Apache qui fait même tomber Minecraft

Les Technos

Play Episode Listen Later Dec 16, 2021 68:26


C'est avec Aurélien et Sébastien que nous passons un peu de temps cette semaine. Au menu de ce 332ème épisode une grosse faille de sécurité qui permet potentiellement à des pirates d'abuser à distance des droits de serveurs web (on verra que les incidences sont multiples). La conduite autonome fait un bond en avant en Allemagne et c'est Mercedes-Benz qui en est l'auteur. Le fabricant Oppo annonce des lunettes à réalité assistée. Il va falloir faire avec cette nouvelle façon de voir. Nouveaux aussi, cette nouvelle façon d'implanter les transistors que proposent IBM et Samsung. On parle aussi de Linux, de GDPR, d'informatique quantique et de robot réaliste. Bienvenue et d'avance merci de vous abonner au Technos, merci également pour les partages de nos contenus dans vos réseaux.A comme Année de Linux (00:02:14) 2021, enfin l'année du desktop Linux? Linux si'mpose doucement sur le marché desktop. (source)D comme Daimler (00:08:31) Daimler homologue son Drive Pilot. Daimler homologue son Drive Pilot. (source)G comme GrinDPR (00:16:29) 7M$ d'amende pour une app n'ayant pas respecté la GDPR. Grindr à l'amende de 7.1 millions de dollars pour des soucis GDPR. (source)I comme Informatique quantique (00:24:23) Où en est on dans l'informatique quantique ? Avancées et débouchés du Qbit. (source)O comme Oppo (00:32:55) Oppo annonce ses Air Glass. Air Glass, les lunettes à réalité assistée par Oppo. (source)R comme Robots (00:37:10) Ameca, un robot très réaliste. Le visage d'Ameca plus vrai que nature ! (source, source)S comme Sécurité (00:44:53) Log4J, la faille qui fait trembler la toile. Log4J, la faille Apache qui fait même tomber Minecraft. (source, source)T comme Transistors (00:56:03) Une "foret" de transistors dans les futures puces. Une nouvelle manière d'implanter des transistros. (source, source)U comme USB (01:03:32) L'USB over network, avec 27 failles en prime. Des failles majeures sur l'USB pour des services clouds. (source)

Le Scan - Le podcast marocain de l'actualité
Diplomatie : Rabat et Berlin, vers des retrouvailles ? (3/5)

Le Scan - Le podcast marocain de l'actualité

Play Episode Listen Later Dec 16, 2021 11:36


Un nouveau chancelier et un nouvel espoir pour les relations entre le Maroc et l'Allemagne. Quelques jours après la prise de fonction d'Olaf Shulz, un article paru sur le ministère fédéral allemand des affaires étrangères annonce la couleur : la proposition d'autonomie est une contribution importante du Maroc pour résoudre le dossier du Sahara. La grisaille entre Rabat et Berlin est-elle du passée ? 2022 sera-t-elle d'un nouveau partenariat entre les 2 états ?

Forum - La 1ere
Allemagne: descente de police chez des antivax à Dresde

Forum - La 1ere

Play Episode Listen Later Dec 15, 2021 2:38


Aujourd'hui l'économie
Catastrophes naturelles: des coûts en forte hausse en 2021

Aujourd'hui l'économie

Play Episode Listen Later Dec 15, 2021 3:51


Tempêtes Ida et Uri, inondations, incendies et tout récemment la trentaine de tornades aux Etats-Unis,les catastrophes naturelles ont été nombreuses. Au-delà des bilans humains parfois lourds, ces événements ont provoqué des dégâts matériels très importants. Le montant s'élèverait à quelques 250 milliards de dollars. Ce chiffre publié par le réassureur Swiss Re n'est qu'une première estimation. Il ne prend pas en compte les événements survenus en décembre. Les dégâts occasionnés par la récente série de tornades aux Etats-Unis ne sont donc pas inclus dans cette estimation déjà colossale. 250 milliards de dollars, cela représente, en effet, une hausse de 24% par rapport à l'an dernier. Certes, les assureurs ne prennent pas en charge l'intégralité de ces pertes, mais la facture est tout de même salée. Elle est évaluée à 105 milliards de dollars, en hausse de 17% par rapport à 2020. Cela en fait, pour ce qui concerne les catastrophes naturelles, la quatrième année la plus coûteuse pour les compagnies d'assurances depuis 1970. Tendance à la hausse Ida a porté le plus gros coup à leurs portefeuilles. Les assureurs ont déboursé pour cette tempête qui a provoqué des inondations à New York de 30 à 32 milliards de dollars. Dans ce sombre classement, suit la vague de froid sur le Texas. En Europe, les inondations en Allemagne et en Belgique ont entraîné une perte économique de 40 milliards de dollars dont 13 pris en charge par les assurances. Et les pertes pour les assureurs ont tendance à augmenter. Elles auraient grimpé de 5 à 6% par an au cours des dernières décennies selon SwissRe. La Fédération française de l'Assurance prévoit une explosion des coûts liés aux sinistres climatiques. Sur les trente prochaines années, ils pourraient quasiment doubler en France par rapport aux trois décennies précédentes. Une partie s'explique par l'enrichissement du pays. Plus les biens matériels sont nombreux et ont de la valeur, plus l'impact financier est important. Reste que plus d'un tiers de l'augmentation prévue serait dû au changement climatique. La FFA craint notamment le poids des sécheresses. Résilience D'où un intérêt croissant pour la prévention contre le réchauffement climatique. Un sondage de l'Institut Policy Integrity de l'Université de New York montre qu'une grande majorité des quelque 700 économistes qui ont répondu à son sondage estiment que le coût de la lutte contre le changement climatique sera moins important que celui du réchauffement de la planète. Les trois quarts jugent nécessaires des actions drastiques et immédiates pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. En 2015, seulement la moitié était de cet avis. Les assureurs peuvent avoir un rôle à jouer, à travers leurs placements et les activités qu'ils couvrent. Une alliance Net-Zero Insurance a d'ailleurs été créée il y a quelques mois avec un objectif à long terme : la neutralité carbone de leur portefeuille de souscription d'ici à 2050. Essayer de limiter le réchauffement climatique ne doit pas empêcher de s'y adapter. La Fédération française de l'Assurance considère que la prévention et la résilience sont des leviers prioritaires et elle encourage à accélérer sur ces questions. Des initiatives émergent. Le cabinet d'étude Carbone 4 a, par exemple, récemment publié sa méthodologie Ocara pour aider les entreprises à identifier les risques. En attendant, s'assurer pourrait coûter plus cher. Hors assurances-vie, les primes pourraient grimper de 3,7% en 2022, selon Swiss Re. L'assurabilité de certains risques en question Payer plus cher ou peut-être un jour avoir du mal à s'assurer. L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution et la Banque de France estiment que l'assurabilité de certains risques pourrait, à terme, se poser. Des assureurs se montrent parfois déjà frileux. C'est le cas en Californie où les incendies se multiplient. Les autorités ont même mis en place ces dernières années des moratoires pour éviter que des résidents soient privés d'assurance habitation. Quoiqu'il en soit, les catastrophes naturelles ne sont pas les seules sources de dépenses des assureurs. Les sinistres dits humains, comme les accidents industriels, ont engendrés selon Swiss Re des pertes économiques à 9 milliards de dollars, en chute par rapport à 2020. En revanche, avec la surmortalité découlant de la pandémie de Covid-19, les demandes de dédommagements auprès des assureurs vie ont augmenté, aux Etats-Unis par exemple et dans certains pays latino-américains comme le Brésil et le Mexique. ►En bref Le numéro un de l'assurance en Italie, Generali, a annoncé vouloir reverser entre 5,2 et 5,6 milliards d'euros à ses actionnaires d'ici 2024, sous forme de dividendes.

Le vrai du faux
Y a-t-il deux fois moins de magistrats en France qu'en Allemagne ?

Le vrai du faux

Play Episode Listen Later Dec 15, 2021 1:53


durée : 00:01:53 - Le vrai du faux - par : Antoine KREMPF - Alors que le gouvernement se vante de son bilan et affirme avoir créé plus de postes de magistrats que sous Nicolas Sarkozy ou sous François Hollande, l'opposition assure que la justice française reste l'une des plus mal dotées d'Europe. C'est vrai.

Forum - La 1ere
Olaf Scholz est le nouveau chancelier de l'Allemagne

Forum - La 1ere

Play Episode Listen Later Dec 8, 2021 4:06


Les journaux de France Culture
Le social-démocrate Olaf Scholz a été nommé au poste de chancelier

Les journaux de France Culture

Play Episode Listen Later Dec 8, 2021 25:26


durée : 00:25:26 - Journal de 12h30 - La page de l'ère Merkel est définitivement tournée en Allemagne. - invités : Kévin Mention avocat en droit fiscal, droit du travail et droit du dommage corporel et défenseur depuis 2016 de la requalification du statut des livreurs autonomes.

Le journal de 12h30
Le social-démocrate Olaf Scholz a été nommé au poste de chancelier

Le journal de 12h30

Play Episode Listen Later Dec 8, 2021 25:26


durée : 00:25:26 - Journal de 12h30 - La page de l'ère Merkel est définitivement tournée en Allemagne. - invités : Kévin Mention avocat en droit fiscal, droit du travail et droit du dommage corporel et défenseur depuis 2016 de la requalification du statut des livreurs autonomes.

La balado de Fred Savard
S4-EP10.5: Philippe Couture, François Carabin et Simon Carmichael.

La balado de Fred Savard

Play Episode Listen Later Dec 8, 2021 73:53


Petit cadeau de l'avent! Un épisode consacré à nos antennes régionales et internationales. On se rend en Allemagne pour suivre le procès d'un centenaire accusé de crimes nazis. C'est la saison des congrès politiques à Québec et le journaliste François Carabin nous en fait le résumé. Et les forages exploratoires en Gaspésie laisseraient d'importantes traces dans les eaux souterraines.

Revue de presse française
À la Une: après Angela… Olaf !

Revue de presse française

Play Episode Listen Later Dec 8, 2021 4:14


Changement de chancelier en Allemagne. Le social-démocrate, Olaf Scholz, 63 ans, doit être élu par les députés ce mercredi pour succéder à Angela Merkel qui sera restée seize ans à son poste… Finalement, note La Croix, tout est allé plus vite que prévu… « Il n'a fallu que deux mois aux sociaux-démocrates, écologistes et libéraux pour s'accorder sur un programme et composer le gouvernement qui entre donc en fonction ce mercredi à Berlin. À neuf jours près, Angela Merkel quitte le pouvoir sans avoir battu le record de longévité d'Helmut Kohl. L'Allemagne et l'Europe vont devoir apprendre à vivre sans cette figure rassurante, relève encore La Croix, qui, à défaut d'avoir été force de proposition, aura été durant plus de seize ans un pôle stabilisateur pour son pays et pour l'Union européenne. La force tranquille, en quelque sorte. Olaf Scholz, qui lui succède à la chancellerie, en est conscient. Bien que politiquement opposé, il s'est inscrit durant toute sa campagne dans une forme de continuité, du moins dans le style. » Olaf Scholz : sobre et rassurant « Olaf Scholz, un chancelier allemand rassurant », pointe Le Monde. « Longtemps mal aimé au sein même de sa famille politique, ce pragmatique a su séduire les électeurs par sa sobriété. » Ces derniers temps, poursuit le quotidien du soir, « à la faveur de la pandémie, puis des inondations qui ont frappé la Rhénanie en juillet, Olaf Scholz aura eu l'occasion de montrer un autre visage, plus généreux et moins austère, tout en l'accompagnant d'une subtile mue vestimentaire – costume légèrement cintré et chemise blanche ouverte sans cravate – et d'un changement d'apparence physique : aminci d'une douzaine de kilos grâce à une pratique régulière du jogging (…). » En fait, relève Libération, il y a encore quelques mois, personne n'aurait parié sur lui… Pourtant, « le 26 septembre, à la surprise générale, le candidat dont tout le monde s'était moqué arrive en tête du scrutin (législatif), avec 25,7 % des voix, devant des conservateurs de la CDU dépités (24,1 %) et des écologistes déçus (14,8 %). Olaf Scholz n'a pas seulement profité des erreurs de ses adversaires qui l'avaient magistralement ignoré. Il a réussi une campagne tout simplement axée sur une promesse, l'augmentation du salaire minimum, et sur la continuité avec la chancelière. » Urgences sanitaires, économiques et géopolitiques « La victoire du centre gauche aux législatives de septembre n'a pas seulement mis un terme à 16 ans de règne de la droite, elle a aussi accouché d'une coalition inédite, notent pour leur part Les Dernières Nouvelles d'Alsace : le SPD, les Verts et les libéraux ont été contraints de s'entendre très vite en raison des urgences. Le premier défi d'Olaf Scholz est la flambée épidémique. Il veut faire passer l'obligation vaccinale pour une entrée en vigueur en février ou mars. D'ici là, il devra composer avec les 16 Länder et l'opposition d'une frange de la population. La coalition 'feu tricolore' doit ensuite faire face à une contraction de la croissance et une accélération de l'inflation. Si le chancelier Scholz souhaite impulser un vaste plan de modernisation de l'industrie, il affiche également de grandes ambitions en matière environnementale. » Il y a aussi, remarquent encore Les Dernières Nouvelles d'Alsace, « l'urgence géopolitique sur un continent chahuté par les tensions russes, chinoises et américaines. Emmanuel Macron prendra la présidence du Conseil de l'Union au 1er janvier avec un partenaire qui entend 'accroître la souveraineté stratégique' d'une Union européenne qu'il veut aussi plus fédérale. » En effet, précise Le Figaro, « la coalition 'feu tricolore' d'Olaf Scholz affiche une ambition 'européiste' qui fait écho à celle du président français, restée lettre morte depuis son discours de la Sorbonne en 2017. Aujourd'hui, Berlin semble prêt à dépasser l'Europe de marché pour 'accroître la souveraineté stratégique' du Vieux Continent. Son objectif déclaré est de 'conduire à l'évolution de l'UE vers un État fédéral européen', au prix d'une révision des traités. » Quelques points de divergence avec la France… Enfin, les dossiers qui fâchent entre Berlin et Paris. Le Parisien a fait la liste : « l'Allemagne refuse de ranger le nucléaire, relancé par l'Élysée, dans la liste des énergies durables favorisées par les investissements européens. Ensuite, Emmanuel Macron entend booster la défense européenne, alors que Berlin jure avant tout par l'Otan et le parapluie américain. Autre nuage possible sur la relation franco-allemande : la 'décroissance agricole', pour laquelle plaide Bruxelles avec le soutien allemand. Sans oublier, pointe encore Le Parisien, deux mesures au programme de l'équipe Scholz qui risquent fort de bousculer notre campagne présidentielle : la légalisation du cannabis et l'abaissement du droit de vote à 16 ans. »

Les journaux de France Culture
Allemagne : Olaf Scholz s'apprête à devenir chancelier, succédant à Angela Merkel

Les journaux de France Culture

Play Episode Listen Later Dec 8, 2021 15:05


durée : 00:15:05 - Journal de 8 h - Olaf Scholz doit devenir chancelier ce mercredi, deux mois et demi après les élections en Allemagne. Une page se tourne, après les 16 années de l'ère Angela Merkel.

Le journal de 8H00
Allemagne : Olaf Scholz s'apprête à devenir chancelier, succédant à Angela Merkel

Le journal de 8H00

Play Episode Listen Later Dec 8, 2021 15:05


durée : 00:15:05 - Journal de 8 h - Olaf Scholz doit devenir chancelier ce mercredi, deux mois et demi après les élections en Allemagne. Une page se tourne, après les 16 années de l'ère Angela Merkel.

La chronique de Benaouda Abdeddaïm
Benaouda Abdeddaïm : Vers quoi a abouti la visioconférence entre les présidents américain et russe ? - 08/12

La chronique de Benaouda Abdeddaïm

Play Episode Listen Later Dec 8, 2021 3:50


Ce mercredi 8 décembre, les Etats-Unis qui se tournent vers l'Allemagne pour dissuader la Russie d'une offensive militaire contre l'Ukraine, ont été abordé par Benaouda Abdeddaïm dans sa chronique dans l'émission Good Morning Business présentée par Sandra Gandoin et Christophe Jakubyszyn sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast..

Forum - La 1ere
Le grand débat - Allemagne, le grand virage?

Forum - La 1ere

Play Episode Listen Later Dec 7, 2021 19:04


Débat entre Thomas Borer, ancien ambassadeur de Suisse à Berlin, Karen Horn, essayiste et économiste libérale allemande, et Etienne Dubslaff, maître de conférences à l'Université de Montpellier et spécialiste de l'Allemagne.

Appels sur l'actualité
Appels sur l'actualité - Vos questions d'actualité

Appels sur l'actualité

Play Episode Listen Later Dec 3, 2021 19:30


Tous les jours, les journalistes et correspondants de RFI ainsi que des spécialistes répondent à vos questions sur l'actualité.  Chine : des caméras de surveillance ciblent les journalistes étrangers. Par Stéphane Lagarde, correspondant de RFI en Chine. Quel bilan pour le Forum Chine-Afrique ? Par Claire Fages, journaliste au service Afrique de RFI. Allemagne : un jihadiste condamné pour «génocide» des Yézidis. Par Pascal Thibaut, correspondant de RFI en Allemagne. Afrique de l'Ouest : 300 suspects interpellés dans une opération antiterroriste conjointe. Par Mahamadou Sawadogo, spécialiste des questions de sécurité.   * Par téléphone : de France : 09 693 693 70 de l'étranger : 33 9 693 693 70 * Par WhatsApp : +33 6 89 28 53 64 N'OUBLIEZ PAS DE NOUS COMMUNIQUER VOTRE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE (avec l'indicatif pays). Pour nous suivre : * Facebook : Rfi appels sur l'actualité * Twitter : @AppelsActu

Forum - La 1ere
L'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Forum - La 1ere

Play Episode Listen Later Dec 2, 2021 2:24


Choses à Savoir ÉCONOMIE
Quelle est la taille du marché végan en France ?

Choses à Savoir ÉCONOMIE

Play Episode Listen Later Nov 29, 2021 1:42


Si le marché végan, composé de produits entièrement végétaux, dans lesquels on ne trouve ni viande, ni poisson, ni lait, prend de l'ampleur en France, cette progression est moins sensible que dans d'autres pays et a tendance à s'essouffler quelque peu.Une forte progression du marché végan...La progression du marché végan européen serait d'environ 15 à 20 % par an. Le succès de ces produits végétaux s'explique à la fois par le souci de se maintenir en bonne santé, la volonté de défendre la cause du bien-être animal et la dénonciation de la filière de la viande, qui serait une forte émettrice de gaz à effet de serre.Soucieux de répondre aux goûts des consommateurs, la branche agro-alimentaire montre un intérêt croissant pour ce marché végan. Des multinationales du secteur se sont ainsi associées avec des entreprises spécialisées pour proposer à leur clientèle des steaks et des boissons végétales.De son côté, une autre enseigne met en vente un burger végétal. Il n'est pas jusqu'à un célèbre fabricant de produits laitiers qui n'ait mis en rayon un fromage entièrement végétal....Moins sensible en FranceCertes, les produits végan sont également appréciés en France. Environ 40 % des consommateurs se disent intéressés par cette alternative alimentaire. D'ores et déjà, ils peuvent trouver, dans les rayons de leurs magasins, plus de 450 produits végan.Pour autant, ce secteur est encore loin d'avoir l'ampleur du marché bio. Et sa progression en France reste encore assez limitée.En effet, les trois secteurs essentiels du marché végan, à savoir les boissons, le traiteur et les desserts végétaux, n'auraient connu, d'après un responsable de la grande distribution, qu'une hausse modérée de 8,7 % sur le dernier exercice.Et le chiffre d'affaires de ce secteur végan n'aurait été que de 28 millions d'euros en 2020. Il aurait d'ailleurs tendance à s'essouffler depuis quatre ans.La modestie de ces performances ressort davantage si on les compare à celles d'autres pays. En effet, les ventes de produits végan auraient, sur le dernier exercice, augmenté de 56 % en Allemagne et de près de 40 % au Royaume-Uni. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

C dans l'air
OMICRON : "UN RISQUE TRÈS ÉLEVÉ" POUR LE MONDE – 29/11/21

C dans l'air

Play Episode Listen Later Nov 29, 2021 64:42


OMICRON : "UN RISQUE TRÈS ÉLEVÉ" POUR LE MONDE – 29/11/21 Invités Pr BENJAMIN DAVIDO Infectiologue - Directeur de la médecine de crise du Covid-19 Hôpital Raymond-Poincaré Pr CHRISTINE ROUZIOUX Professeure émérite de virologie - Faculté de médecine Necker Membre de l'Académie de médecine et de pharmacie NICOLAS BERROD Journaliste « Le Parisien-Aujourd'hui en France » Dr FAÏZA BOSSY Médecin généraliste à Paris Pr ANTOINE FLAHAULT – En direct de Genève Épidémiologiste Directeur de l'Institut de santé globale - Université de Genève Le nouveau variant Omicron présente « un risque très élevé » au niveau mondial a alerté ce lundi l'OMS alors que de plus en plus de pays, en particulier en Europe, font état de cas avérés sur leur territoire. Découvert pour la première fois en Afrique du Sud la semaine dernière, ce variant du Covid-19 a déjà été détecté au Canada, en Australie, à Hong Kong, en Israël, en Allemagne, en République Tchèque, en Belgique, en Suisse, en Italie, aux Pays-Bas, au Danemark et au Royaume-Uni. En France, « ce n'est plus qu'une question d'heure » a prévenu Olivier Véran. De fait, huit cas « possibles » ont été détectés, un séquençage est en cours mais l'analyse peut prendre « plusieurs jours » a expliqué le ministère. Les huit personnes ont séjourné en Afrique australe au cours des deux dernières semaines. Testées positives, elles ont été placées en quarantaine, comme leurs cas contacts. La France a également décidé, comme de nombreux pays dans le monde, de fermer ses frontières aux voyageurs venus d'Afrique australe (Afrique du Sud, Lesotho, Botswana, Zimbabwe, de Mozambique, de Namibie et d'Eswatini). Quand d'autres ont opté pour des mesures encore plus draconiennes : Israël a décidé d'interdire l'entrée à tous les étrangers et le Maroc a suspendu tous les voyages aériens entrants en provenance du monde entier, pendant deux semaines à partir de ce lundi. Face à l'inquiétude, le Conseil scientifique a donné une conférence de presse ce matin sur ce que l'on sait de ce nouveau variant. Pour l'heure beaucoup d'interrogations demeurent mais la fiche d'identité d'Omicron inquiète notamment à cause du nombre de mutations dans sa protéine Spike, la fameuse protéine qui permet au virus de pénétrer dans nos cellules. Seule affirmation à l'heure actuelle : Omicron « serait plus transmissible ». En revanche est-il plus dangereux ? Il est beaucoup « trop tôt pour l'affirmer » et cela peut prendre plusieurs semaines pour le déterminer ont expliqué les scientifiques du Conseil et de l'OMS. En attendant, le monde s'isole de l'Afrique australe et personne ne tient compte de l'appel de l'OMS pour que les frontières restent ouvertes. Ce qui pourrait, selon elle, dissuader de prochains pays de signaler de futurs variants. L'Afrique du Sud « a joué la transparence » et elle est en train de le payer a réagi le gouvernement sud-africain dénonçant des interdictions de voyager qui s'apparentent à « punir l'Afrique du Sud pour son séquençage génomique avancé et sa capacité à détecter de nouveaux variants plus rapidement ». D'après le président sud-africain « l'émergence du variant Omicron devrait être un coup de semonce à l'attention du monde : l'inégalité vaccinale ne peut plus durer ainsi. Au lieu d'interdire les voyages, les pays riches devraient plutôt sans attendre soutenir les efforts des pays en développement pour accéder à suffisamment de vaccins et à les produire au bénéfice de leur population ». Des vaccins plutôt que la punition des frontières fermées ? Une réunion des ministres de la Santé du G7 a été convoquée en urgence, ce lundi, à Londres alors que la panique a gagné la planète et fait plonger ce week-end les bourses mondiales. Mais que sait-on vraiment de ce variant ? Est-il plus contagieux, plus dangereux ? Assombrit-il l'horizon économique ? La panique mondiale est-elle justifiée ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

On n'arrête pas l'éco
Avec Florent Menegaux, président de Michelin

On n'arrête pas l'éco

Play Episode Listen Later Nov 27, 2021 46:06


durée : 00:46:06 - On n'arrête pas l'éco - par : Alexandra Bensaid - Ce samedi, zoom sur la nouvelle coalition d'Olaf Scholz qui s'apprête à prendre le pouvoir en Allemagne. Que faut-il en attendre ? Egalement au programme : un reportage sur l'industrie automobile secouée par la pénurie de semi-conducteurs et un entretien avec le président de Michelin. - invités : Florent Menegaux - Florent Menegaux : Président de Michelin

La chronique de Benaouda Abdeddaïm
Benaouda Abdeddaïm : Allemagne, la nouvelle coalition compte mener des réformes d'ordre culturel pour la société - 25/11

La chronique de Benaouda Abdeddaïm

Play Episode Listen Later Nov 25, 2021 3:34


Ce jeudi 25 novembre, les nouvelles réformes envisagées par la nouvelle coalition en Allemagne ont été décryptées par Benaouda Abdeddaïm dans sa chronique dans l'émission Good Morning Business présentée par Sandra Gandoin et Audrey Maubert sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast..

La chronique de Benaouda Abdeddaïm
Benaouda Abdeddaïm : Allemagne, la nouvelle coalition compte mener des réformes d'ordre culturel pour la société - 25/11

La chronique de Benaouda Abdeddaïm

Play Episode Listen Later Nov 25, 2021 3:34


Ce jeudi 25 novembre, les nouvelles réformes envisagées par la nouvelle coalition en Allemagne ont été décryptées par Benaouda Abdeddaïm dans sa chronique dans l'émission Good Morning Business présentée par Sandra Gandoin et Audrey Maubert sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast..

C dans l'air
5e VAGUE : QU'EST-CE QUI NOUS ATTEND ? – 24/11/21

C dans l'air

Play Episode Listen Later Nov 24, 2021 64:17


5e VAGUE : QU'EST-CE QUI NOUS ATTEND ? – 24/11/21 Invités DR JEAN-PAUL HAMON Président d'honneur de la Fédération des Médecins de France Auteur de « Qui veut la peau de nos généralistes ? » PR ANNE-CLAUDE CRÉMIEUX Professeure en maladies infectieuses - Hôpital Saint-Louis Membre de l'Académie de médecine NATHALIE MAURET Journaliste politique - Groupe de presse régionale « Ebra » SOPHIE AURENCHE Rédactrice en chef - « RTL » Plus de 30 000 nouvelles contaminations de Covid-19 en 24 heures, dont le Premier ministre Jean Castex et la ministre de l'Insertion Brigitte Klinkert, un taux d'incidence qui flambe dans l'Hexagone avec désormais cinq départements dépassant le « seuil d'alerte maximale » et une dizaine tout près, 6000 classes fermées… « Cette cinquième vague démarre de façon fulgurante » a affirmé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, alors que se tient ce mercredi à l'Elysée un nouveau Conseil de défense sanitaire. Des annonces doivent être faites demain, jeudi, par le ministre de la Santé Olivier Véran lors d'une conférence de presse après consultation cet après-midi des forces politiques du pays. A ce stade, s'il n'est absolument pas question de reconfinement ou de couvre-feu, l'exécutif travaillerait sur un calendrier des rappels de vaccin. Vendredi, la Haute Autorité de santé (HAS) a préconisé d'injecter une dose de rappel (le plus souvent une troisième dose) dès 40 ans, six mois après la vaccination complète. Deux autres organismes consultatifs, le Conseil scientifique et le Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, sont allés encore plus loin, envisageant un rappel pour tous les adultes, puisque l'efficacité des vaccins contre l'infection baisse avec le temps. Par ailleurs, le gouvernement pourrait décider un renforcement du passe sanitaire, des gestes barrières, du port du masque en intérieur comme en extérieur. La mise place de jauges dans certains lieux accueillant du public pourrait venir renforcer les mesures anti-Covid. Mais est-ce que cela suffira à faire refluer la vague ? Les hôpitaux risquent-ils la saturation ? « Le flux d'hospitalisations a augmenté de 40 % sur la dernière semaine », a annoncé ce mercredi Gabriel Attal, mais pour le moment, « la situation est encore relativement contenue à l'hôpital ». « Les modélisations dont nous disposons, si elles prévoient une hausse importante de la tension hospitalière au cours des prochaines semaines, estiment que nous pouvons éviter la submersion à condition de poursuivre et d'amplifier nos efforts dans la vaccination, dans les gestes barrières et dans le passe sanitaire », a-t-il expliqué alors que des voix appellent depuis plusieurs jours à prendre des mesures pour endiguer l'épidémie, les regards tournés vers nos voisins européens et notamment l'Allemagne. Outre-Rhin, « la situation est hautement dramatique» et les restrictions actuelles « ne sont plus suffisantes » a confié Angela Merkel quelques jours après la mise en œuvre dans le pays d'un durcissement des mesures contre les non-vaccinés. De son côté, le ministre de la Santé a averti que ses compatriotes seront « vaccinés, guéris ou morts » d'ici la fin de l'hiver en raison de la flambée actuelle des infections au Covid-19 dans le pays, et les a appelés à se faire vacciner « urgemment ». En Allemagne, où seulement 67,9 % de la population est complètement vaccinée, les unités de soins intensifs sont arrivées à saturation dans certains hôpitaux, notamment dans la Saxe, le Land où le taux de vaccination est le plus bas du pays, avec un peu moins de 60 % de la population. Alors quelle est la situation sanitaire en France et en Allemagne ? Masque, passe sanitaire, 3e dose... Comment le gouvernement compte-t-il « sauver les fêtes de fin d'année » ? Grande oubliée du débat politique qui fait rage depuis la rentrée dans la perspective de la présidentielle de 2022, la crise sanitaire s'immisce dans les discours des candidats. Que proposent-ils ? Et comment mener une campagne électorale au temps du Covid ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Reportage International
Reportage international - La Bosnie-Herzégovine risque l'implosion

Reportage International

Play Episode Listen Later Nov 23, 2021 2:35


En annonçant la création d'une armée autonome pour l'entité serbe du pays, le chef politique des Serbes de Bosnie a franchi un nouveau cap dans sa démarche sécessionniste. Évoqué partout, le risque d'une implosion de l'État bosnien sème le trouble dans le pays. Si certains ne croient pas à un retour de la guerre, d'autres craignent de voir ressurgir les violences intracommunautaires qui ont ensanglanté le pays, il y a tout juste 26 ans. Dans son épicerie située entre une mosquée et un monastère orthodoxe, Hatidža ne cache pas son inquiétude. Depuis la fin de la guerre en 1995, le village de cette mère de famille de 39 ans est coupé en deux par une frontière invisible : celle qui sépare les deux entités de Bosnie-Herzégovine. D'un côté, la Fédération croato-musulmane, de l'autre, la République serbe de Bosnie. « Ici on vit comme des voisins entre Serbes et musulmans, on se parle et on vit bien ensemble. On a aucun problème, on vit comme des citoyens normaux, affirme-t-elle. Mais quand on écoute les discours politiques, on ne sait pas ce qu'il faut croire, on est vraiment et sincèrement inquiets. J'avais 14 ans quand la dernière guerre a éclaté et maintenant certains voudraient qu'il y en ait une autre, mais j'espère vraiment qu'il ne se passera rien. » Habitué des provocations, le chef nationaliste serbe Milorad Dodik a récemment semé le trouble en annonçant la création d'une armée autonome. Le haut représentant de la communauté internationale dans le pays a parlé de sécession et de menace existentielle pour la Bosnie-Herzégovine. Comme Hatidža, de nombreux Bosniens ne veulent pas croire à une implosion du pays. « On partira en Allemagne (rire) ! Je ne sais pas, je ne sais même pas comment fonctionnerait cette séparation. Certains pensent que ce serait mieux et que c'est ce qu'il faut faire, que ça va être super ! Mais moi, je ne suis pas sûre que ça nous permette de vivre mieux. » « Se séparer pour en finir ! » Malgré les efforts de la communauté internationale, la société bosnienne reste profondément divisée. Depuis 30 ans, les partis nationalistes n'ont cessé d'attiser les tensions et les trois communautés ne partagent plus grand-chose dans leur quotidien. Dragana habite à Pale, l'ancienne capitale des Serbes durant le conflit et situé à 20 km de Sarejevo. Cette coiffeuse de 39 ans approuve l'idée d'une séparation. « Moi je vis en République serbe. Et pourquoi ne pas faire cette séparation ? C'était la même chose avec la guerre : ils voulaient leur pays et nous le nôtre ! s'écrie-t-elle. Aujourd'hui, on ne parle pas beaucoup de ces possibilités, et on entend parler de Srebrenica, tout le temps. Ça ne fait que semer plus de haine. Il faudrait qu'on se sépare pour en finir. » Un retour des années 90, c'est ce que craignent beaucoup de citoyens dans les Balkans, en Bosnie-Herzégovine, mais aussi au Kosovo et au Monténégro. La Serbie du président Vučić est accusée de promouvoir sa vision du monde serbe et de déstabiliser ses voisins. Une politique dangereuse qui fait à nouveau craindre pour la paix, dans la région. Ce reportage près de la ligne de démarcation héritée de la guerre est à écouter dans son intégralité sur notre site dans Accent d'Europe . 

C dans l'air
COVID : ALERTE GÉNÉRALE ! SAUF EN FRANCE ? - 19/11/21

C dans l'air

Play Episode Listen Later Nov 19, 2021 65:43


COVID : ALERTE GÉNÉRALE ! SAUF EN FRANCE ? - 19/11/21 Invités Pr ODILE LAUNAY Infectiologue – Hôpital Cochin SOPHIE AURENCHE Journaliste - « RTL » NICOLAS BERROD Journaliste - « Le Parisien – Aujourd'hui en France » Dr RICHARD HANDSCHUH Médecin généraliste à Paris Membre du syndicat MG France Pr ANTOINE FLAHAULT - En direct de Genève Épidémiologiste Directeur de l'Institut de santé globale de l'Université de Genève C'est une première en Europe depuis le printemps dernier. Pour tenter d'endiguer le nombre considérable de nouveaux cas de Covid-19 en Autriche, le chancelier Alexander Schallenberg a annoncé, ce vendredi 19 novembre, un reconfinement général de tout le pays dès lundi « pour vingt jours ». Il a également fait savoir qu'une obligation vaccinale serait instaurée à compter du 1er février 2022. Ces décisions interviennent seulement cinq jours après l'entrée en vigueur du confinement des non-vaccinés dans le pays. Il faut « regarder la réalité en face. Malgré des mois de persuasion, nous n'avons pas réussi à convaincre suffisamment de gens de se faire vacciner », a expliqué le chancelier conservateur, déplorant la surcharge actuelle des unités de soins intensifs et le taux « d'« honteusement bas » de la couverture vaccinale (65,6 %). « La dynamique des contaminations n'est pas tenable », alertait la veille Wilfried Haslauer, gouverneur du Land de Salzbourg, où le taux d'incidence sur sept jours a dépassé 1 700 cas pour 100 000 habitants. Dès lundi, les commerces non essentiels, à commencer par les restaurants et les hôtels, seront donc fermés en Autriche. Les habitants seront appelés à rester chez eux, excepté pour se rendre à leur travail ou faire des achats essentiels. Ils conserveront aussi le droit de prendre l'air et sont incités à aller se faire vacciner. En Allemagne où seulement 67,9 % de la population est complètement vaccinée, les contaminations flambent également. Plus de 65 000 nouveaux cas de Covid-19 ont été déclarés au cours des dernières vingt-quatre heures et la situation sanitaire est si grave qu'un confinement ne peut pas être exclu, y compris pour les personnes vaccinées, a affirmé ce vendredi le ministre de la Santé. La veille, Angela Merkel avait déjà annoncé des nouvelles restrictions drastiques pour les personnes qui ne sont pas vaccinées contre le Covid-19 et ouvert la voie à une obligation vaccinale pour les personnels soignants. Mais ces mesures arrivent trop tard pour éviter la saturation de nombreux hôpitaux. En Bavière, où pour la première fois un patient a dû être transféré vers l'Italie, le chef du gouvernement Marku Söder vient de décider l'annulation de tous les marchés de Noël dans la région. En France, si la situation n'est pas si alarmante, « les chiffres confirment qu'on est dans la 5e vague », a affirmé Olivier Véran. Jeudi, Santé publique France a fait savoir que le taux d'incidence dépasse le seuil d'alerte dans tous les départements de France métropolitaine. 20 366 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés dans le pays en vingt-quatre heures. Un chiffre de nouveau en nette hausse par rapport à la semaine dernière, notamment chez les enfants. Le ministère de l' Education a indiqué ce vendredi que plus de 4000 classes sont fermées à cause d'un cas de coronavirus, un record depuis la rentrée. Pour autant, dans un entretien à La Voix du Nord, le président de la République a écarté l'hypothèse d'un confinement réservé aux non-vaccinés. Un retour généralisé au télétravail « n'est pas envisagé aujourd'hui » a également assuré la ministre du Travail Elisabeth Borne sur RMC. « 90 % des adultes sont vaccinés, nous avons d'autres armes (…) Il y a un protocole sanitaire très strict en entreprise qui impose notamment le port du masque dans les espaces de travail partagé. Il y a eu un certain relâchement, j'appelle tout le monde à se remobiliser. Nous allons augmenter les contrôles de l'inspection du travail » a souligné la ministre. Parmi les autres armes, l'exécutif met en avant l'importance de la troisième dose de vaccin contre le Covid-19 pour les personnes éligibles et n'exclut pas une généralisation de l'obligation du rappel vaccinal après six mois, si l'avis des autorités sanitaires va dans ce sens. Enfin, l'espoir viendra aussi peut-être des traitements anti-Covid. Le laboratoire AstraZeneca a déclaré avoir réussi des essais cliniques avancés pour un médicament à base d'anticorps contre le Covid-19. Il emboîte ainsi le pas aux laboratoires américains Merck et Pfizer. Alors quelle est la situation sanitaire en Autriche, en Allemagne et chez nous ? Pourquoi les cas de Covid flambent-ils à nouveau ? La France fait-elle vraiment mieux que ses voisins ? Et où en est la course aux traitements contre le Covid-19 ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Le Gratin par Pauline Laigneau
Devenir un as du marketing de réseau | #Leçon 110

Le Gratin par Pauline Laigneau

Play Episode Listen Later Nov 17, 2021 28:14


Aujourd'hui dans la leçon du podcast, j'ai le plaisir d'être avec Mégane pour un sujet très entrepreneurial puisque nous avons parlé de marketing de réseau.Alors le marketing de réseau, quesako ? Pour ceux qui ne le savent pas les entreprises de "marketing de réseau" (on appelle ça souvent MLM), vendent leur produit directement en complément ou à la place des réseaux traditionnels de distribution (par exemple des magasins, de la grande distribution, du e-commerce).En fait, toute la force de ce système, c'est que les forces de vente sont transférées à des ambassadeurs, des conseillers qui sont des indépendants et qui vont percevoir une commission ou une marge à chaque fois qu'ils réalisent une vente. C'est le cas par exemple de l'entreprise d'Hapsatou Sy dont on parle dans cet épisode.C'est un moyen, si vous voulez, de "scaler", c'est-à-dire, de donner une nouvelle échelle à son entreprise pour ne pas être soi-même un distributeur et ne pas passer non plus par des réseaux de distribution classiques qui sont parfois très coûteux. Avec le marketing de réseau, vous allez vraiment miser sur la force d'un réseau de personnes qui deviennent vos premiers ambassadeurs et qui vont finalement un petit peu être vos vendeurs mais à distance.Dans cette leçon, on parle de marketing de réseau parce que Mégane est elle-même créatrice de réseaux comme elle l'expliquera dans cet épisode.On parle plus spécifiquement des difficultés liées au marketing de réseau qui est très peu connu en France. C'est pourtant quelque chose de très implanté aux Etats-Unis ou en Allemagne : prenez par exemple l'entreprise de Termomix qui a fait toute sa fortune sur le marketing de réseau (et une fortune colossale avec en plus des produits qui sont de grande qualité !)C'est pourquoi, Mégane me demande dans cette leçon :"Comment faire pour réhabiliter d'une certaine manière le marketing de réseau qui n'a pas le vent en poupe en France ?"En effet, comme le marketing de réseau est mal connu, Mégane a du mal à recruter des personnes pour travailler avec elle sur ce sujet.C'est ce dont on a parlé dans cette leçon, j'espère qu'elle vous sera utile :)Notes et références de l'épisode :Pour contacter Mégane : - Lien vers ses réseaux sociauxAutres éléments cités : - Episode sur la franchise avec Steve Burggraf, Natanaël Wright et de Thierry Veil - Formation sur les Persona et "comment cibler efficacement ses clients"1. Faites vous coacher par moi !DEMIAN, un concentré de 10 ans d'expérience d'entrepreneur. Les formations DEMIAN vous apportent des outils et méthodes concrètes pour développer votre projet professionnel. Il s'agit d'un concentré maximal de valeur et d'expérience pour qu'en quelques heures vous gagniez l'équivalent d'années de travail. Découvrez DEMIAN !2. La NewsLa News du vendredi est une mini newsletter pour vous nourrir en plus du podcast. C'est une newsletter très courte, à lire en 5mn top chrono de ce qui m'a marqué dans les dernières semaines : livres à lire, réflexions, applis à télécharger, citations, films ou documentaires à voir etc. Pour la recevoir, il n'y a qu'à s'abonner à la newsletter sur mon site !3. Des conseils concrets sur ma chaîne YouTubeEnvie de lancer votre propre podcast ? De bénéficier de conseils sur quel matériel utiliser ? Ma nouvelle chaîne YouTube est faite pour vous !4.Contactez-moi ! Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs (et ce qui m'aide le plus à le faire connaître) c'est simplement de laisser un avis 5 étoiles ou un commentaire sur l'application iTunes. Ça m'aide vraiment, alors n'hésitez pas :)Pour me poser des questions ou suivre mes tribulations c'est par ici :Sur Instagram @paulinelaigneauSur LinkedIn @pauline laigneauSur YouTube Pauline LaigneauSee Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.