Podcasts about france t

  • 316PODCASTS
  • 826EPISODES
  • 30mAVG DURATION
  • 5WEEKLY NEW EPISODES
  • Jan 23, 2023LATEST

POPULARITY

20152016201720182019202020212022

Categories



Best podcasts about france t

Latest podcast episodes about france t

Horizon
Episode 145 : Je deviens l'ARTISTE de ma vie avec Isabelle Layer, journaliste culture à France Télévisions (2/2)

Horizon

Play Episode Listen Later Jan 23, 2023 40:31


Si vous voulez me soutenir pour continuer à développer ces podcasts qui me prennent beaucoup de temps et d'investissement personnel : https://fr.tipeee.com/horizon-podcast merci d'amour. Bonjour à tous Et voici la suite de l'épisode avec Isabelle Layer, journaliste culture à France Télévisions, artiste, podcasteuse, coach et conférencière, auteure du livre “Je deviens l'artiste de ma vie” aux éditions Eyrolles. Bonne écoute ! Show notes : -Instagram de Isabelle Layer : @isabellelayer -Site d'Isabelle : https://isabellelayer.com/ -Mon Instagram @lena_champy

Au comptoir de l'info
Bande annonce du "Comptoir de l'info"

Au comptoir de l'info

Play Episode Listen Later Jan 23, 2023 1:01


Il y a quelque chose qui m'a toujours frappé : depuis que je suis journaliste, en radio ou en télé, dans mes reportages, j'ai le sentiment de ne dire, allez, que 10 % à peine de ce que je vois. Or j'aimerais aussi raconter les coulisses, les rencontres, les difficultés lors des tournages. C'est pour ça que j'ai voulu créer le podcast « Au comptoir de l'info ». Accoudé au zinc, dans le brouhaha d'un bar, un confrère, une consœur, reporter de terrain, bien souvent reporter de guerre, un présentateur, une présentatrice de télé ou de radio vient prendre le temps de raconter son métier. Et autour d'une tasse de café, ils se confient, ils parlent des reportages qui les ont bouleversés. Il parlent de leurs peurs et aussi de la façon dont ils conçoivent le journalisme. Autant de moments uniques que nous vivons ensemble, « au comptoir de l'info », un podcast de France Télévisions .

C dans l'air
GRÈVES : C'EST PARTI POUR DURER ? – 21/01/23

C dans l'air

Play Episode Listen Later Jan 21, 2023 66:55


EXPERTS JEAN VIARD Sociologue – Directeur de recherche au Cevipof / CNRS Auteur de « Un juste regard : Se souvenir pour changer le monde » CHRISTOPHE BARBIER Éditorialiste politique Conseiller de la rédaction – « Franc-Tireur » ALIX BOUILHAGUET Éditorialiste politique – « France Télévisions » EMMANUELLE ANIZON Grand reporter – « L'Obs » Faire sortir les jeunes dans la rue. C'est l'objectif aujourd'hui à Paris avec la mobilisation contre la réforme des retraites de la jeunesse de gauche, largement soutenue par la France insoumise. Aujourd'hui, si cette mobilisation parisienne n'est pas suivie par les syndicats, tous espèrent donc que les jeunes soient au rendez-vous. Sur le plan politique, LFI est accusée de vouloir profiter de la colère sociale pour tirer la couverture à elle. Un pari risqué pour Jean-Luc Mélenchon, car cette mobilisation donnera des chiffres bien moindres que celle de jeudi. La Nupes est de surcroît divisée sur cette nouvelle manifestation : EELV, PCF et PS estiment qu'il faut laisser le combat aux mains des syndicats. « Il va falloir que nous respections le calendrier des organisations syndicales sans se disperser », a averti le communiste Fabien Roussel. Une position visiblement partagée par le syndicat étudiant UNEF, qui n'a pas appelé à manifester aujourd'hui. Pendant ce temps, le gouvernement ne lâche rien, mais des doutes semblent poindre dans les rangs de la majorité. Certains députés Renaissance assument à visage découvert, comme Barbara Pompili, qu'ils n'apporteront pas leur voix à ce texte si celui-ci reste en l'état. Côté Républicains, la réforme semble aussi diviser, une douzaine de députés pourraient voter contre. Le gouvernement a pourtant besoin de quarante voix à l'Assemblée nationale, en plus de celles des 250 députés de la majorité présidentielle. La fenêtre de tir est donc étroite. Côté grévistes, c'est dans le secteur de l'énergie que les blocages peuvent avoir le plus d'impact. Le mouvement social de l'automne dernier a montré toute la force de frappe des salariés de raffineries et c'est le scénario qui est craint aujourd'hui par l'exécutif. Mais la paralysie du pays peut aussi faire basculer l'opinion publique de son côté. La fédération CGT des mines et de l'énergie va jusqu'à envisager des coupures d'électricité chez certains élus favorables à la réforme. Pendant ce temps, outre-manche, les colères sociales font rage depuis l'été dernier. Dans de nombreux services publics, les grèves se succèdent mais le gouvernement ne faiblit pas. Celui-ci souhaite même instaurer un service minimum pour contrer le mouvement. La Grande-Bretagne semble en tout cas plongée dans une crise économique dramatique qui se traduit par une angoisse généralisée du déclassement. Alors, la mobilisation de la jeunesse aujourd'hui est-elle bénéfique au mouvement syndical ? Quelle suite pour la bataille contre la réforme des retraites ? Le gouvernement peut-il céder ? Un blocage du pays peut-il retourner l'opinion publique contre les grévistes ? Comment le Royaume-Uni peut-il se sortir du marasme économique ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

C dans l'air
CDLA - VOS QUESTIONS SMS – 19/01/23

C dans l'air

Play Episode Listen Later Jan 19, 2023 6:54


RETRAITES, JOUR 1 : LA GRANDE MOBILISATION EXPERTS BERNARD VIVIER Directeur de l'Institut Supérieur du Travail Spécialiste du dialogue social NATHALIE SAINT-CRICQ Éditorialiste politique - « France Télévisions » SOPHIE FAY Journaliste - « Le Monde » Spécialiste des questions de transports BERNARD SANANÈS Politologue – Président de l'Institut de sondage Elabe

C dans l'air
RETRAITES, JOUR 1 : LA GRANDE MOBILISATION – 19/01/23

C dans l'air

Play Episode Listen Later Jan 19, 2023 63:37


EXPERTS BERNARD VIVIER Directeur de l'Institut Supérieur du Travail Spécialiste du dialogue social NATHALIE SAINT-CRICQ Éditorialiste politique - « France Télévisions » SOPHIE FAY Journaliste - « Le Monde » Spécialiste des questions de transports BERNARD SANANÈS Politologue – Président de l'Institut de sondage Elabe « Le million sera dépassé ». Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, s'est montré satisfait aujourd'hui dans le cortège parisien contre la réforme des retraites voulue par Emmanuel Macron. Les images d'une place de la République noire de monde a fait le tour des médias, marquant ainsi l'acte un de la grande mobilisation sociale qui s'annonce. Des manifestants en nombre, dans la capitale comme en province, des grèves et des perturbations à l'école comme dans les transports : les syndicats unis promettent de faire reculer le gouvernement sur ce texte. « Le gouvernement a perdu la première bataille » en a conclu Jean-Luc Mélenchon, alors que certains salariés du privé ont participé au mouvement. Mais de son côté, l'exécutif ne s'estime pas vaincu, bien au contraire, assurant qu'il fera passer ce texte de loi « nécessaire » quel que soit l'ampleur de la contestation dans la rue. « Cette réforme sera adoptée », a affirmé la présidente du groupe Renaissance à l'Assemblée, Aurore Bergé. Celle-ci assure toutefois que le gouvernement « continuera à tendre la main, négocier et concerter » avec les contestataires. Mais les membres de la majorité s'élèvent contre la mobilisation qui commence : « un droit de grève n'est pas un droit de blocage », estiment-ils. Cette situation rappelle en tout cas celle de 1995. À l'époque, le gouvernement d'Alain Juppé avait dû retirer son texte de réforme des retraites. Celui-ci prévoyait un allongement de la durée de cotisation pour les fonctionnaires, les salariés d'EDF, de la SNCF, de la RATP ou encore de la Poste. Les manifestations avaient alors atteint des sommets dans la rue, jusqu'à deux millions de Français avaient défilé à l'unisson. Une équipe de C dans l'air est allé retrouver les acteurs majeurs de ce conflit alors que la gauche et les syndicats de 2023 espèrent le même scénario. La réforme voulue par le gouvernement d'Elisabeth Borne contient en réalité plusieurs points de crispations comme la fin des régimes spéciaux et le report de l'âge de départ à la retraite à 64 ans. Si les retraités aux petites retraites pourraient en sortir gagnants avec une pension minimum élevée à 1200 euros bruts, les perdants seraient surtout les jeunes travailleurs qui devront cotiser 44 ans au lieu de 43. Alors, la mobilisation sociale peut-elle faire céder le gouvernement ? Quelles avaient été les ingrédients de 1995 pour que la rue gagne face à Juppé ? Qui seraient les vrais gagnants et les vrais de cette nouvelle réforme ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Horizon
Episode 144 : Je deviens l'ARTISTE de ma vie avec Isabelle Layer, journaliste culture à France Télévisions (1/2)

Horizon

Play Episode Listen Later Jan 16, 2023 38:56


Si vous voulez me soutenir pour continuer à développer ces podcasts qui me prennent beaucoup de temps et d'investissement personnel : https://fr.tipeee.com/horizon-podcast merci d'amour. Bonjour à tous Aujourd'hui je reçois la très charmante Isabelle Layer, journaliste culture à France Télévisions, artiste, podcasteuse, coach et conférencière, pour parler de son livre : “Je deviens l'artiste de ma vie” (édition Eyrolles), un livre très sympa qui nous donne pleins de clés pour se connaître et s'épanouir davantage en trouvant plus de sens dans notre vie. Dans cet épisode, on parle de son enfance, comment elle a réussi à réaliser ses rêves mais également comment elle a fait pour avoir cette “positive attitude” que peu d'entre nous, soyons honnête, arrivons à adopter; pourquoi nous n'arrivons pas forcément à réaliser nos objectifs, il faut dire que c'est quand même souvent parce que nous nous mettons beaucoup de bâtons dans les roues, consciemment ou inconsciemment! Isabelle nous donne des conseils pour réussir à ne plus être affecté par l'avis des autres et les jugements, comment faire pour trouver davantage de sens quand on est perdu, pour changer ses routines et en démarrer de nouvelles plus utiles, comment faire pour retrouver notre créativité, notre efficacité si on est les rois de la procrastination… bref, un épisode riche en infos mes chouchous! J'ai passé un super moment, Isabelle a une énergie très agréable et est très inspirante. Pas étonnant donc qu'elle ait cette super carrière. N'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé. Je vous fais de gros bisous bonne écoute Show notes : -Instagram de Isabelle Layer : @isabellelayer -Site d'Isabelle : https://isabellelayer.com/ -Mon Instagram @lena_champy

C l'Hebdo
Jérôme Jaffré, Nathalie Saint-Cricq, Jean-Emmanuel Bibault et Nathalie Cabrol - C l'hebdo - 14/01/2023

C l'Hebdo

Play Episode Listen Later Jan 14, 2023 53:07


Au programme : Invités : Jérôme Jaffré - Politologue et Nathalie Saint-Cricq - Editorialiste politique à France Télévisions • Retraites : la bataille de l'opinion Jean-Michel Aphatie - Etonnant, non ? • Brigitte Macron, une parole politique • Les jeunes face à la science : la grande défiance Invité : Jean-Emmanuel Bibault - Professeur en oncologie radiothérapie et chercheur • Intelligence artificielle : la médecine en pleine révolution Invitée : Nathalie Cabrol - Astrobiologiste • Y a-t-il une vie extraterrestre ?

Le Meilleur Résumé
Le Malade imaginaire - Molière

Le Meilleur Résumé

Play Episode Listen Later Jan 13, 2023 19:18


Argan est un hypocondriaque ! Il souhaite marier sa fille, Angélique, à un médecin tout à fait ridicule nommé Thomas Diafoirus. Cette pièce de théâtre, une comédie-ballet en trois actes et en prose, est la dernière écrite par Molière. Dans "Le Malade imaginaire", il propose une satire des médecins qui exploitent la peur de la maladie et de la mort. Écoutez le meilleur résumé de cette histoire !

C dans l'air
RÉFORME : RETRAITES, ACTIFS… QUI PERD ? QUI GAGNE ? – 11/01/23

C dans l'air

Play Episode Listen Later Jan 11, 2023 62:43


EXPERTS NATHALIE SAINT-CRICQ Éditorialiste politique - « France Télévisions » FANNY GUINOCHET Éditorialiste - « France Info » et « La Tribune » Spécialiste des questions économiques et sociales BERNARD VIVIER Directeur de l'Institut Supérieur du Travail Spécialiste du dialogue social MICHAËL ZEMMOUR Maître de conférences en économie - Université Paris 1 Tous leaders syndicaux alignés dans la grande salle de la Bourse du travail. Quelques heures après la présentation par la Première ministre de la réforme des retraites, dont la mesure phare est le recul de l'âge légal de départ de 62 à 64 ans, les huit principaux syndicats étaient réunis hier soir pour organiser la riposte. Et c'est Laurent Berger, le patron de la CFDT, qui a lu leur déclaration commune et a annoncé une première journée de mobilisation le 19 janvier prochain. « Cette réforme va frapper de plein fouet l'ensemble des travailleurs et travailleuses, et plus particulièrement celles et ceux qui ont commencé à travailler tôt, les plus précaires, dont l'espérance de vie est inférieure au reste de la population, et celles et ceux dont la pénibilité des métiers n'est pas reconnue. Le système de retraites par répartition n'est pas en danger, rien ne justifie une réforme aussi brutale », estiment-ils dans le communiqué commun. Un front syndical inédit depuis douze ans dont la solidité sera l'une des clés de la bataille qui s'annonce, a relevé le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez. Elle « constitue un élément de confiance pour les salariés » et « incite les salariés et les agents à se mobiliser massivement », a-t-il fait valoir. Mais jusqu'à quand durera-t-elle ? Alors que certains s'interrogent déjà sur ce point, Laurent Berger a voulu couper court aux spéculations sur l'attitude de la CFDT, dans Le Parisien : « Il faut que ce soit clair, même avec des mesures positives sur les carrières longues ou la pénibilité, on reste opposé à la réforme avec une mesure d'âge. Il n'y aura pas de deal avec la CFDT », a-t-il martelé. Et ce matin sur France inter, il a enfoncé le clou : « Cette réforme des retraites c'est davantage une réforme des finances publiques, d'équilibre financier sur le seul dos des travailleurs ». Certes « il y a des mesures d'amortissement », mais elles « ne remettent pas en cause le fait que les travailleurs et travailleuses de ce pays vont devoir travailler à terme deux ans de plus. Depuis toujours, la CFDT est opposée au report de l'âge légal de départ en retraite, car c'est la mesure la plus injuste ». La CFDT « appelle massivement les salariés à se réunir dans la rue [le 19 janvier] et à manifester pour dire qu'ils sont contre ». La bataille de la rue va commencer, soutenue par les troupes venues de la gauche. Lors d'un meeting à Paris hier soir, la Nupes a ainsi voulu montrer un front uni contre les mesures de l'exécutif et promis un combat dans la rue comme qu'au Parlement. L'« Assemblée nationale cela va être la ZAD » (zone à défendre) a notamment lancé la nouvelle patronne des Verts Marine Tondelier. La coalition de gauche a d'autre part appelé à participer à la première journée de contestation, le seul moyen de bloquer la réforme pour le leader du PCF Fabien Roussel. « C'est ce jour-là qu'il faudra faire péter les jauges. Soyons un million dans la rue et après on parlera ! ». Du côté des Républicains, en revanche, on se dit prêt à « voter une réforme juste » des retraites. « Réforme que nous proposons au Sénat depuis plusieurs années » a insisté Bruno Retailleau ce matin sur France Inter et qui comprend : « départ à 64 ans, accélération de la réforme Touraine, une attention pour les petites retraites et pour les femmes.» Le président du groupe LR au Sénat a par ailleurs indiqué que si « une très grande majorité » des élus LR se prononcera en faveur de la réforme des retraites, certains « pourraient ne pas le voter ». « Peut-être une douzaine ou une quinzaine » à l'Assemblée nationale a-t-il précisé. Age de départ, carrières longues, pénibilité, durée de cotisation... Quelle est l'architecture de cette réforme des retraites ? Qui est concerné ? Qui perd ? Qui gagne ? Enfin alors que le modèle Allemand qui a déjà emprunté cette voie du report de l'âge de départ à la retraite est souvent évoqué dans les débats. Quelle est la situation outre-Rhin ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

C dans l'air
CDLA - VOS QUESTIONS SMS

C dans l'air

Play Episode Listen Later Jan 11, 2023 9:08


RÉFORME : RETRAITES, ACTIFS… QUI PERD ? QUI GAGNE ? – 11/01/23 EXPERTS NATHALIE SAINT-CRICQ Éditorialiste politique - « France Télévisions » FANNY GUINOCHET Éditorialiste - « France Info » et « La Tribune » Spécialiste des questions économiques et sociales BERNARD VIVIER Directeur de l'Institut Supérieur du Travail Spécialiste du dialogue social MICHAËL ZEMMOUR Maître de conférences en économie - Université Paris 1

Les Experts
Les Experts : La réforme des retraites est-elle juste ? - 10/01

Les Experts

Play Episode Listen Later Jan 10, 2023 27:19


Ce mardi 10 janvier, la réforme des retraites, et particulièrement les régimes spéciaux et l'apurement de l'héritage des PTT chez France Télécom, ont été abordés par Philippe Manière, président de Vae Solis Communications, Jacques Delpla, économiste, président fondateur de Klimatek, et Rafik Smati, chef d'entreprise dans le digital (Ooprint, Dromadaire), fondateur d'Objectif France, dans l'émission Les Experts, présentée par Nicolas Doze sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Littérature sans frontières
Véronique Ovaldé, le clan des siciliennes

Littérature sans frontières

Play Episode Listen Later Jan 7, 2023 29:00


Véronique Ovaldé a publié dix romans, dont « Et mon cœur transparent » (prix France Culture-Télérama), « Ce que je sais de Vera Candida » (prix Renaudot des lycéens 2009, prix France Télévisions et Grand Prix des lectrices de ELLE), « Des vies d'oiseaux », « La Grâce des brigands » (L'Olivier, 2008, 2009, 2011 et 2013) et, plus récemment, « Soyez imprudents les enfants » et « Personne n'a peur des gens qui sourient » (Flammarion, 2016 et 2019). « Elle aurait pu renoncer. Elle aurait dû renoncer. Elle se le répéta bien un million de fois toutes les années qui suivirent. Elle eut d'ailleurs une hésitation, peut-être valait-il mieux rester, se rallonger dans la chambrée, à écouter ses deux autres sœurs qui gesticulaient dans leur sommeil, pétaient et miaulaient sous leurs draps à cause de leurs rêves lascifs tout juste pubères. Peut-être valait-il mieux abdiquer, enrager, et se délecter de sa rage, puisqu'il y a un plaisir dans l'abdication, cela va sans dire, le plaisir tragique de la passivité et du dépit, le plaisir du drapage dans la dignité, on ne nous laisse jamais rien faire, on a juste le droit de se taire, on nous enferme, alors que les autres là-bas au loin s'amusent et se goinfrent, qu'est-ce que j'ai fait dans mes vies antérieures pour mériter ça, oh comme je suis malheureuse. Peut-être aussi que le jeu n'en valait pas la chandelle. Mais le jeu, n'est-ce pas, en vaut rarement la chandelle. Le jeu n'est désirable que parce qu'il est le jeu. » Véronique Ovaldé, à travers l'histoire d'une famille frappée par une mystérieuse tragédie, ausculte au plus près les relations que nous entretenons les uns avec les autres et les incessants accommodements qu'il nous faut déployer pour vivre nos vies. (Présentation des éditions Flammarion)

Le journal des médias
Le Président de la 48e cérémonie des César dévoilé et une interview du Prince Harry diffusée sur TF1

Le journal des médias

Play Episode Listen Later Jan 6, 2023 7:13


Du lundi au vendredi, Louise Bernard fait le point sur l'actualité des médias. Aujourd'hui, les conséquences de la publication du numéro de Charlie Hebdo avec des caricatures du guide suprême de la République islamique d'Iran, le Président de la 48e cérémonie des César dévoilé, une interview du Prince Harry diffusée sur TF1, deux infos qui concernent France Télévisions et puis une jolie histoire en fin de journal sur l'impact positif que peut avoir la télévision.

Culture médias - Philippe Vandel
Le Président de la 48e cérémonie des César dévoilé et une interview du Prince Harry diffusée sur TF1

Culture médias - Philippe Vandel

Play Episode Listen Later Jan 6, 2023 7:13


Du lundi au vendredi, Louise Bernard fait le point sur l'actualité des médias. Aujourd'hui, les conséquences de la publication du numéro de Charlie Hebdo avec des caricatures du guide suprême de la République islamique d'Iran, le Président de la 48e cérémonie des César dévoilé, une interview du Prince Harry diffusée sur TF1, deux infos qui concernent France Télévisions et puis une jolie histoire en fin de journal sur l'impact positif que peut avoir la télévision.

Le journal - Europe 1
Le Président de la 48e cérémonie des César dévoilé et une interview du Prince Harry diffusée sur TF1

Le journal - Europe 1

Play Episode Listen Later Jan 6, 2023 7:13


Du lundi au vendredi, Louise Bernard fait le point sur l'actualité des médias. Aujourd'hui, les conséquences de la publication du numéro de Charlie Hebdo avec des caricatures du guide suprême de la République islamique d'Iran, le Président de la 48e cérémonie des César dévoilé, une interview du Prince Harry diffusée sur TF1, deux infos qui concernent France Télévisions et puis une jolie histoire en fin de journal sur l'impact positif que peut avoir la télévision.

L'info média du jour -  Philippe Vandel
France Télévisions : Florent Dumont est l'invité de Culture médias

L'info média du jour - Philippe Vandel

Play Episode Listen Later Jan 4, 2023 19:29


Du lundi au vendredi, Philippe Vandel fait le point sur un sujet de l'actualité média avec un invité. Aujourd'hui, Florent Dumont, directeur adjoint des Antennes et des Programmes de France Télévisions, pour parler des audiences 2022 et des nouveautés à venir.

La Story
« Plus belle la vie » : la saga qui ne veut pas mourir

La Story

Play Episode Listen Later Jan 3, 2023 24:20


Après dix-huit années de programme quotidien, le feuilleton de France Télévisions s'est arrêté au désespoir de certains de ses fans et de ses acteurs. Pour « La Story », le podcast d'actualité des « Echos », Pierrick Fay et ses invitées reviennent sur le succès phénoménal de la saga télévisuelle « Plus belle la vie ».La Story est un podcast des « Echos » présenté par Pierrick Fay. Cet épisode a été enregistré en décembre 2022. Rédaction en chef : Clémence Lemaistre. Invitées : Marina Alcaraz (journaliste aux « Echos ») et Florence Demay (comédienne). Réalisation : Willy Ganne. Chargée de production et d'édition : Michèle Warnet. Musique : Théo Boulenger. Identité graphique : Upian. Photo : Olivier MARTINO – FTV – TELFRANCE. Sons : 789PBLV, Plus Belle La Vie (2004), La Provence, Ina Chansons, France 3, Pourquoi ?. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

We Belong
#29 In France with Nesrine Slaoui: How to overcome “Illegitimacy”

We Belong

Play Episode Listen Later Jan 3, 2023 47:17


For the #29 episode of We Belong, we met Nesrine Slaoui, a Franco-Moroccan independent journalist and author. After graduating from Sciences Po in 2018, she has worked for national TV channels such as reporter for ITélé (Canal+) and as host for France Télévisions. She was also the face of the online media Loopsider, carrying out several investigations on domestic violence, police violence and student precariousness. In January 2021, Nesrine published her first novel "Illegitimate" to tell her story and her family immigration journey coming from Morocco and to growing up in a small rural city in France. A book committed to equal opportunities and against all forms of sexist or racist discrimination. Ahead of her upcoming second book “Seule” (Alone), out on January 4, we discussed with her about the struggles she faced at school, her experience in journalism and how she found a way to express herself through writing.

Business of Bouffe
Bouchées Doubles #11 | Abdel Alaoui - Le Maroc | Avec la participation spéciale de son fils Basile

Business of Bouffe

Play Episode Listen Later Jan 1, 2023 36:00


Dans ce nouvel épisode de Bouchées Doubles, Armelle reçoit Abdel Alaoui.Abdel Alaoui est un chef d'origine marocaine aux multiples casquettes. Avant tout passionné de cuisine, il s'est tourné vers le métier de chef très tôt dans sa jeunesse. Il porte également un grand intérêt pour la comédie : il a suivi des cours de théâtre et écrit un one man show il y a une dizaine d'années. Ce sont d'ailleurs ces deux passions qui lui ont ouvert les portes d'un tout autre métier : celui d'animateur et chroniqueur à la télévision et à la radio, notamment sur Canal+, France Télévision ou encore Europe 1. Il y parle évidement le plus souvent… de bouffe !! Abdel est également fondateur et propriétaire du restaurant Yemma à Paris, cantine marocaine.Dans cet épisode, Abdel nous raconte ses souvenirs d'enfance, bercé par de multiples cultures mais surtout marocaine. Il nous raconte sa jeunesse, passée en région parisienne et ses nombreux séjours au Maroc. La passion communicative d'Abdel pour son pays d'origine nous porte tout au long de cet épisode. Il s'amuse à nous raconter avec beaucoup d'enthousiasme les coutumes et spécialités locales, sources d'inspiration pour sa cuisine aujourd'hui.Ce podcast est finalement un véritable voyage au Maroc, drôle, dépaysant et profondément sincère. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

C dans l'air
CDLA - VOS QUESTIONS SMS – 21/12/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Dec 21, 2022 7:34


GRÊVE À NOËL : LA SNCF SOUS PRESSION EXPERTS DOMINIQUE SEUX Directeur délégué de la rédaction - « Les Echos » SOPHIE FAY Journaliste - « Le Monde » Spécialiste des questions de transports NATHALIE SAINT-CRICQ Éditorialiste politique - « France Télévisions » JÉRÔME FOURQUET Directeur département Opinion - Institut de sondages IFOP Auteur de « La France sous nos yeux »

C dans l'air
GRÊVE À NOËL : LA SNCF SOUS PRESSION – 21/12/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Dec 21, 2022 63:58


EXPERTS DOMINIQUE SEUX Directeur délégué de la rédaction - « Les Echos » SOPHIE FAY Journaliste - « Le Monde » Spécialiste des questions de transports NATHALIE SAINT-CRICQ Éditorialiste politique - « France Télévisions » JÉRÔME FOURQUET Directeur département Opinion - Institut de sondages IFOP Auteur de « La France sous nos yeux » Les fêtes risquent de rimer avec galère pour une partie des voyageurs de la SNCF. Après un premier mouvement social début décembre, les contrôleurs de la société de transport vont débrayer de nouveau, cette fois-ci, lors de ce week-end de Noël. Un tiers des TGV prévus vont donc rester à quai ce vendredi 23 décembre, soit 200.000 voyageurs privés de train qui vont recevoir un remboursement de 200 % de leur billet. Et on attend encore les prévisions pour samedi et dimanche. « Je veux présenter les excuses de l'entreprise », a déclaré ce mercredi matin sur Franceinfo Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs. « Une grève pour les congés de Noël, c'est vraiment inacceptable, je suis en colère ». Il a également prévenu que la grève « allait coûter plusieurs dizaines de millions d'euros ». Alors comment en est-on arrivé là ? Engagées depuis un mois, les négociations salariales patinent toujours. Les contrôleurs réclament « la reconnaissance de la spécificité de leur travail ainsi qu'une hausse des salaires » en ces temps d'inflation, et jugent insuffisantes les propositions émanant de la direction. Cette dernière proposerait une augmentation de leur prime de chef de bord de 600 euros brut par an pour reconnaître leur spécificité de métier en plus des augmentations annuelles prévues pour l'ensemble des salariés pour 2023 (2 % de hausse de salaire, une prime de 600 euros sur l'année). Mais ces primes (de déplacement, de dimanche, etc ) qui représentent un quart de la rémunération touchée par les contrôleurs engendrent beaucoup de débats chez les contrôleurs de la SNCF qui se disent également trop souvent seuls à bord des trains pour gérer des centaines de passagers. Une situation dénoncée par le collectif de contrôleurs ASCT (CNA) à l'origine de ce mouvement social, qui demande l'intégration des primes au salaire comme pour les conducteurs de train, et a débordé les syndicats traditionnels. La CGT-Cheminots et SUD-rail, tout en maintenant le préavis, n'ont pas appelé à cesser le travail ce week-end. Mais au moment où de nombreux voyageurs se retrouvent à chercher une alternative en urgence pour parvenir à rejoindre leurs proches pour Noël, l'indignation commence à gagner le monde politique, particulièrement du côté du gouvernement. Le ministre des Transport a appelé à la « responsabilité » et à « ne pas pénaliser » les Français, le porte-parole du gouvernement n'a pas caché son agacement ce mercredi matin sur France Inter. « À Noël, on ne fait pas la grève, on fait la trêve », a affirmé Olivier Véran. Une trêve qui était d'autant plus attendue par l'exécutif que ce dernier a repoussé la présentation de la réforme des retraites au 10 janvier, pensant ainsi écarter tout mouvement social d'ampleur pour la fin de l'année. Et ce alors que les syndicats se préparent à répliquer fermement à la réforme des retraites dès janvier, les regard tournés vers le Royaume-Uni où se déroulent des mouvements sociaux historiques. Cheminots, infirmières, ambulanciers, agents de la police aux frontières, des aéroports… outre-Manche les salariés de nombreux secteurs ont décidé de débrayer en cette fin d'année, et pour beaucoup aussi début janvier, afin de réclamer des augmentations de salaires. Alors quelles sont les raisons de la grève la SNCF ? Pourquoi les syndicats de la compagnie ferroviaire sont-ils débordés par les grévistes ? Le gouvernement doit présenter le 10 janvier sa réforme des retraites. A quoi faut-il s'attendre sur le front social en début d'année ? Et que se passe-t-il au Royaume-Uni ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Au comptoir de l'info
Ecoutez le podcast "Au comptoir de l'info" avec Michel Mompontet, présentateur de "mélodies nocturnes" sur France Info TV

Au comptoir de l'info

Play Episode Listen Later Dec 19, 2022 26:32


Entré à Antenne 2 en 1987, Michel Mompontet a réalisé des reportages pour le magazine "Envoyé Spécial", il a également dirigé le service culture de France 2. Le journaliste, qui présente actuellement "Mélodies nocturnes" sur France Info TV a marqué le paysage audiovisuel français avec sa chronique baptisée "Mon oeil". Un OVNI télévisuel diffusé pendant cinq ans dans "13 h 15" présenté par Laurent Delahousse. Et qui s'achevait toujours par les deux mots : "ou pas". La chronique "Mon Oeil" n'est plus à l'antenne depuis 10 ans, déjà. Pourtant, il ne se passe pas une semaine sans qu'un téléspectateur écrive à Michel Mompontet pour lui demander quand elle sera à nouveau diffusée. "Mon oeil", c'était un OVNI télévisuel de 10 minutes où le journaliste tournait en ridicule, souvent avec humour, les techniques de communication des hommes et des femmes politiques. Il relate qu'Arlette Chabot, alors directrice de l'information à France 2, lui avait laissé une totale liberté. Mais une décennie plus tard, Michel Mompontet estime qu'avec "Mon oeil", il a "ouvert la porte des populismes télévisuels" "Les journalistes qui ne se fâchent jamais avec les Puissants ne sont pas des journalistes" Dans ses éditos sur France Info TV ou sur les réseaux sociaux (dont il est fan), Michel Mompontet a dénoncé des positions et des attitudes qu'il juge inacceptable. Ce qui lui a valu des insultes et même des menaces. Mais peu importe. Il se définit non pas comme un provocateur mais comme "un journaliste à 100 %". Pour le , "les journalistes qui ne se fâchent jamais avec les Puissants ne sont pas des journalistes". Au micro de François Beaudonnet, Michel Mompontet revient également sur la mort tragique de son ami René Robert. Le photographe a été victime d'un malaise, dans la soirée, dans un quartier animé de Paris. Il s'est effondré sur le trottoir, mais personne ne lui est venu en aide. Et ce n'est qu'au petit matin, alors qu'il était mourant, que quelqu'un a fini par appeler les secours. Mais il était trop tard. "Au comptoir de l'info" est le premier podcast natif (audio) de France Télévisions. Sous forme d'interview journalistique, un acteur qui fabrique l'information télévisée du service public — un grand reporter, un cameraman, un présentateur — vient se livrer, raconter, dévoiler la manière dont il travaille. Dans une ambiance sonore de comptoir de café, il confie ses doutes, ses joies, mais aussi ses peurs lorsqu'il est sur le terrain ou en studio. Depuis le mois de mai 2021, le podcast "Au comptoir de l'info" reçoit également à son micro des journalistes de Radio France (France Inter, France Info, France Culture). La série est réalisée par François Beaudonnet, rédacteur en chef Europe, éditorialiste sur franceinfo (canal 27), grand reporter à France 2 et chroniqueur dans l'émission "Nous, les Européens" sur France 3. Ancien correspondant à Rome et Bruxelles, il a débuté en radio où il présentait le journal de 13 heures sur France Inter. Nous suivre sur Twitter : @Comptoirinfo Nous envoyer un courriel : comptoirinfo@francetv.fr Cet épisode a été réalisé par Timothée Le Hec

C dans l'air
FRANCE-MAROC : UN MATCH SI SPÉCIAL... – 14/12/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Dec 14, 2022 63:09


EXPERTS PASCAL BONIFACE Directeur de l'IRIS Institut de Relations Internationales et Stratégiques FRANCOIS CLEMENCEAU Rédacteur en chef international - « Le Journal du Dimanche » NATHALIE SAINT-CRICQ Éditorialiste politique - « France Télévisions » MERIEM AMELLAL Journaliste « France 24 » Spécialiste de l'Afrique et du Moyen-Orient Un match pour l'histoire. L'équipe de France de football, tenante du titre, affrontera ce soir, en demi-finale de la Coupe du monde, le Maroc, porté par la ferveur du continent africain, du monde arabe et de tout le stade ou presque au Qatar. Dans les tribunes, seront présents 4 000 supporters français dont le président de la République et la ministre des Sports, entourés d'une marée rouge au couleur du Maroc. Les Lions de l'Atlas pourront compter une fois encore sur le soutien massif du public, derrière eux depuis le début de cette épopée historique. Le Maroc est en effet le premier pays africain à accéder à une demi-finale de Coupe du monde. Alors pour l'occasion près de trente vols spéciaux entre Casablanca et Doha ont été mis en place pour permettre aux fans marocains d'assister au match. Des supporters que suivront également le match depuis Rabat, Casablanca mais aussi à Paris, Tunis ou encore Alger. Malgré le regain de tensions diplomatiques entre le Maroc et l'Algérie ces dernières années, notamment au sujet du Sahara occidental, et le fait que depuis le début de la Coupe du monde la télévision publique algérienne s'est employée à passer sous silence les exploits des Lions de l'Atlas, des Algériens s'emballent aussi pour leurs voisins. En France où la diaspora marocaine est l'une des plus présentes dans l'hexagone, on se prépare aussi à la fête. Certains y voient plus qu'un match, et d'autres craignent des débordements après le coup de sifflet final. 10 000 policiers et gendarmes vont être déployés ce soir dans les rues. Pour le sélectionneur du Maroc Walid Regragui, lui-même franco-marocain, ce match « va être une fête en France. Quoi qu'il arrive, que l'on gagne ou que l'on perde, ce n'est qu'un match de football et cela doit nous permettre de faire la fête ensemble. Ce n'est que du foot » a rappelé l'entraineur du Maroc. Mais depuis quelques jours l'extrême droite joue le match en avance, critiquant les binationaux et les immigrés qui se réjouiraient d'une victoire du Maroc face aux Bleus. Eric Zemmour et les siens y voient « un choc des civilisations footballistique », quand le Rassemblement national anticipe des affrontements dont la source viendrait du refus de l'assimilation. Chaque camp multiplie les interventions pour tenter de tirer son épingle du jeu sur fond de débat déjà lancé dans les médias sur le projet de loi Immigration qui arrive au Sénat la semaine prochaine. Ce soir 20 h, France - Maroc en demi-finale du mondial de football, un match très attendu sur le terrain sportif mais aussi diplomatique : les relations entre Paris et Rabat se sont crispées ces derniers mois. Pourquoi ? L'ensemble du monde arabe, mais aussi le continent africain, soutiennent l'équipe du Maroc. Comment l'analyser ? Et où en est la relation entre l'Algérie et le Maroc ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

C dans l'air
CDLA - VOS QUESTIONS SMS – 14/12/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Dec 14, 2022 7:14


FRANCE-MAROC : UN MATCH SI SPÉCIAL... EXPERTS PASCAL BONIFACE Directeur de l'IRIS Institut de Relations Internationales et Stratégiques FRANCOIS CLEMENCEAU Rédacteur en chef international - « Le Journal du Dimanche » NATHALIE SAINT-CRICQ Éditorialiste politique - « France Télévisions » MERIEM AMELLAL Journaliste « France 24 » Spécialiste de l'Afrique et du Moyen-Orient

Culture médias - Philippe Vandel
Le retour des «Guignols de l'info» et les lauréats du prix RSF de la liberté de la presse

Culture médias - Philippe Vandel

Play Episode Listen Later Dec 13, 2022 9:53


Du lundi au vendredi, Louise Bernard fait le point sur l'actualité des médias. Aujourd'hui, Les "Guignols de l'info" pourraient revenir sur le média indépendant "Blast", des députés européens réclament plus de place pour l'Europe sur France Télévisions, Reporters Sans Frontières a dévoilé hier les lauréats de son prix pour la liberté de la presse et le chanteur Eddy de Pretto fait condamner 11 de ses cyber harceleurs.

Au comptoir de l'info
Ecoutez le Podcast : "Au Comptoir de l'info" avec Stéphanie Perez, de retour de Kherson (Ukraine)

Au comptoir de l'info

Play Episode Listen Later Dec 9, 2022 24:20


Elle a passé plus de trois semaines dans la région de Kherson en Ukraine. C'est la quatrième fois que la journaliste Stéphanie Perez se rend dans le pays, pour France France Télévisions, depuis le début de l'invasion russe. Avec la JRI (journaliste reporter d'images) Chloe Cormery, elles ont vu la joie des habitants de Kherson après la libération de leur ville se transformer en angoisse lorsque les bombardements russes ont repris. La journaliste Stéphanie Perez est arrivée à Kherson au moment les forces russes qui l'occupaient depuis le mois de mars, ont été obligées de quitter cette ville de prés de 300 000 habitants. Pour France 2, elle a assisté à la joie de la foule réunie sur la place centrale lorsque le président Volodymyr Zelensky est venu célébrer cette victoire. Mais très rapidement, l'ambiance a changé : les bombardements ont commencé et toute une partie des habitants n'ont alors eu qu'une seule envie : s'enfuir. "Ils lâchaient des chiens qui leur mangeaient les jambes" Dans Kherson libérée, Stéphanie Perez a recueilli des témoignages terribles : ceux d'Ukrainiens que l'armée russe avait torturés, à l'électricité ou à l'aide de chiens qui leur "mangeaient les jambes". Dans cet épisode du podcast "Au comptoir de l'info", la journaliste explique aussi au micro de François Beaudonnet les difficultés pour une équipe de télévision de continuer à travailler sans électricité et sans internet. C'est à dire vivre et travailler comme les Ukrainiens eux-mêmes. "Au comptoir de l'info" est le premier podcast natif (audio) de France Télévisions. Sous forme d'interview journalistique, un acteur qui fabrique l'information télévisée du service public — un grand reporter, un cameraman, un présentateur — vient se livrer, raconter, dévoiler la manière dont il travaille. Dans une ambiance sonore de comptoir de café, il confie ses doutes, ses joies, mais aussi ses peurs lorsqu'il est sur le terrain ou en studio. Depuis le mois de mai 2021, le podcast "Au comptoir de l'info" reçoit également à son micro des journalistes de Radio France (France Inter, France Info, France Culture). La série est réalisée par François Beaudonnet, rédacteur en chef Europe, éditorialiste sur franceinfo (canal 27), grand reporter à France 2 et chroniqueur dans l'émission "Nous, les Européens" sur France 3. Ancien correspondant à Rome et Bruxelles, il a débuté en radio où il présentait le journal de 13 heures sur France Inter. Nous suivre sur Twitter : @Comptoirinfo Nous envoyer un courriel : comptoirinfo@francetv.fr Cet épisode a été réalisé par Timothée Le Hec

Culture médias - Philippe Vandel
Les dons pour le Téléthon, les programmes de France Télévisions en 2023 et la fin d'une série de TF1

Culture médias - Philippe Vandel

Play Episode Listen Later Dec 5, 2022 8:49


Du lundi au vendredi, Louise Bernard fait le point sur l'actualité des médias. Aujourd'hui, 78 millions d'euros récoltés pour cette 36e édition du Téléthon, France Télévisions dévoile ses nouveautés et projets pour 2023, le groupe a également obtenu les droits de diffusion de la Coupe de France de football jusqu'en 2026 et pas de saison 6 de la série Balthazar.

Le journal - Europe 1
Les dons pour le Téléthon, les programmes de France Télévisions en 2023 et la fin d'une série de TF1

Le journal - Europe 1

Play Episode Listen Later Dec 5, 2022 8:49


Du lundi au vendredi, Louise Bernard fait le point sur l'actualité des médias. Aujourd'hui, 78 millions d'euros récoltés pour cette 36e édition du Téléthon, France Télévisions dévoile ses nouveautés et projets pour 2023, le groupe a également obtenu les droits de diffusion de la Coupe de France de football jusqu'en 2026 et pas de saison 6 de la série Balthazar.

Info médias
Kev Adams, parrain du Téléthon 2022 : "Si tout le monde donne 1,50 euro, le record sera battu !"

Info médias

Play Episode Listen Later Dec 2, 2022 7:07


durée : 00:07:07 - Info médias - Le comédien passe le week-end sur France Télévisions pour récolter des dons en faveur de la recherche sur les maladies rares.

C dans l'air
65 ANS : LA RÉFORME DES RETRAITES À TOUT PRIX ? – 02/12/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Dec 2, 2022 62:01


EXPERTS CARL MEEUS Rédacteur en chef - « Le Figaro Magazine » ALIX BOUILHAGUET Éditorialiste politique - « France Télévisions » STÉPHANIE MATTEUDI-LECOCQ Enseignante et chercheuse au LEREDS - Université de Lille Spécialiste du dialogue social THOMAS PORCHER Économiste Auteur de « Mon dictionnaire d'économie » La Première ministre a dévoilé, ce vendredi dans les colonnes du Parisien, les premières mesures prévues dans la future réforme des retraites. Il y aura bien le passage progressif de l'âge de départ à la retraite de 62 à 65 ans d'ici 2031. Élisabeth Borne a confirmé aussi que le minimum de pension pour une carrière complète sera, à l'entrée en vigueur de la réforme, de 1.200 euros, soit 85 % du SMIC. Ce projet doit être présenté le 15 décembre prochain aux partenaires sociaux, après le dernier cycle de concertations, entamé ce jeudi par le ministre du Travail. Il devrait commencer à s'appliquer à partir de l'été 2023. Premier concernés, les salariés nés au deuxième semestre 1961. Ils pourraient travailler 4 mois supplémentaires. Travailler plus longtemps pour toucher sa retraite, c'est donc le grand principe de la réforme voulue par l'exécutif. Mais les syndicats ont toujours dit leur opposition au report de l'âge légal de départ à 65 ans, et préviennent : si le gouvernement a déjà prévu de faire passer le texte en force, la réaction pourrait être aussi radicale. « Il y a une incandescence extrêmement forte aujourd'hui dans notre pays, avec beaucoup de difficultés sociales et d'inquiétudes (...) mettre l'âge légal à 64 ou à 65 ans, c'est mettre beaucoup de conflits dans le pays », soulignait ainsi Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT sur RTL le 28 novembre dernier. Le syndicat espère durant ces quinze prochains jours faire bouger les lignes et attend des réponses « de justice sociale » sur la pénibilité et l'emploi des séniors. « La CFDT se mobilisera si ce n'est le cas ». « Si la Première ministre et le gouvernement cherchent la confrontation avec les organisations syndicales, ils vont la trouver », a promis de son côté Michel Beaugas, le négociateur de Force ouvrière. Une réunion intersyndicale doit avoir lieu lundi 5 décembre pour décider d'actions communes. Seule certitude, si les manifestations ne se déroulent pas lors des fêtes de fin d'année, elles seront programmées dès le mois de janvier. Et elles pourraient être très suivies tant la réforme des retraites est loin de convaincre les Français. Selon une enquête réalisée début octobre pour le HuffPost, plus de 6 Français sur 10 se disent défavorables au projet de réforme des retraites et 77 % désapprouvent les propositions envisagées, comme le décalage de l'âge légal de départ à la retraite à 65 ans. Trois Français sur quatre jugent également que le recul de l'âge n'augmentera pas le taux d'emploi des seniors, d'après un dernier sondage Elabe pour Les Echos , Radio Classique et l'Institut Montaigne. Au dernier bilan du ministère du travail, à fin décembre 2021, 56 % des 55-64 ans étaient en emploi. Sans majorité absolue à l'Assemblée, le gouvernement espère « trouver un chemin » avec les Républicains pour faire voter sa réforme des retraites au printemps prochain. Mais avec une levée de bouclier de l'ensemble des syndicats, la conduite de ce projet s'annonce difficile dès janvier sur fond d'inflation et de possibles coupures d'électricité. Alors quelles sont les premières mesures de la réforme des retraites dévoilées par la Première ministre ? Les Républicains voteront-ils le texte à l'Assemblée ? Pourquoi le recrutement de salariés « seniors » est-il encore difficile dans le pays ? Qui sera touché par les éventuelles « coupures d'électricité temporaires » anticipées par le gouvernement ? Ecoles fermées, trains annulés, réseau mobile coupé… à quoi doit-on s'attendre cet hiver ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Code source
Fin de «Plus belle la vie» après 18 ans : dans les coulisses du feuilleton culte

Code source

Play Episode Listen Later Dec 1, 2022 21:59


Après dix-huit années d'existence et plus de 4600 épisodes, «Plus belle la vie» tire sa révérence. Roland Marci, Mirta Torres et les habitués du bar du Mistral ont fait leurs adieux, dans un ultime épisode diffusé le vendredi 18 novembre sur France 3.Né à l'été 2004, en riposte à l'apparition de la télé-réalité sur les chaînes privées, le feuilleton veut raconter la société française à travers la vie d'un quartier fictif de Marseille. Au fil des saisons, «Plus belle la vie» devient un véritable phénomène. Son audience talonne celle des JT, culmine jusqu'à plus de 6 millions de téléspectateurs.Mais à la fin des années 2010, avec la concurrence des séries en access prime-time et le désintérêt croissant du public, l'avenir de la saga est de plus en plus menacé…Carine Didier et Emeline Collet, journalistes au service culture du Parisien, retracent l'histoire de «Plus belle la vie» dans Code source.Ecoutez Code source sur toutes les plateformes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Présentation : Thibault Lambert - Production : Clara Garnier-Amouroux, Thibault Lambert et Emma Jacob - Réalisation et mixage : Pierre Chaffanjon - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : TF1, M6, France Télévisions, Huffington Post, RMC. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Le 13/14
Ksenia Bolchakova et Alexandra Jousset, prix Albert Londres de l'audiovisuel

Le 13/14

Play Episode Listen Later Nov 30, 2022 58:45


durée : 00:58:45 - Le 13/14 - par : Bruno DUVIC - Alexandra Jousset et Ksenia Bolchakova ont reçu lundi le 38e Prix Albert-Londres de l'audiovisuel pour leur documentaire consacré à "Wagner, l'armée de l'ombre de Poutine". Produit par Capa avec France Télévisions, il a été diffusé quelques jours avant l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Culture médias - Philippe Vandel
L'interview de la gagnante de la «Star Academy» et Disney serait sur le point de s'entendre avec TF1, France Télévisions et M6

Culture médias - Philippe Vandel

Play Episode Listen Later Nov 28, 2022 10:34


Du lundi au vendredi, Louise Bernard fait le point sur l'actualité des médias. Aujourd'hui, la gagnante de la Star Academy en interview pour Culture Médias, TF1 accuse Cyril Hanouna et donc C8 de diffuser de fausses informations et Disney serait sur le point de s'entendre avec TF1, France Télévisions et M6.

Politique
Inscription du droit à l'IVG dans la Constitution : l'Assemblée Nationale vote "pour"

Politique

Play Episode Listen Later Nov 24, 2022 39:04


La femme du député Adrien Quatennens (LFI) vient de porter de nouvelles accusations de violences physiques et morales contre lui. Ses chances de revenir à l'Assemblée nationale se réduisent. Une Assemblée qui a voté, jeudi 24 novembre, en faveur de l'inscription du droit à l'IVG dans la Constitution. En partenariat avec slate.fr et son cofondateur Jean-Marie Colombani, Roselyne Febvre reçoit Bruno Jeudy, éditorialiste politique, Carole Barjon de l'Obs et Guillaume Daret, de France Télévisions.

AlloCiné
Lastman : on vous dévoile les coulisses de la saison 2 de l'animé 100% français !

AlloCiné

Play Episode Listen Later Nov 24, 2022 36:07


Adaptée de la BD signée Bastien Vivès, Michaël Sanlaville et Balak, la seconde saison de Lastman - intitulée Lastman: Heroes - est disponible sur la plateforme France TV Slash depuis le 28 octobre dernier. Nouvelle saison et nouveau format, cette nouvelle saison se compose de 6 épisodes à durée rallongée de 45 minutes, avec dans chaque aventure le point de vue d'un personnage différent.Pour évoquer avec nous le grand retour de cet anime 100% français, l'équipe du podcast AlloCiné Animeha a eu le plaisir de recevoir le directeur d'écriture de cette seconde saison Laurent Sarfati, mais également l'autrice de bandes-dessinées et scénariste Clotilde Bruneau !Crédits :• Présentation : Clément Cusseau• Chroniqueur : Manon Maroufi• Invités : Laurent Sarfati et Clotilde Bruneau• Enregistrement : Raphaël Garcia• Montage : Nathan BlanchardCrédits image :• France Télévision Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Info médias
"Starmania", Les Jeux de Paris 2024, "H6R3" : les projets fous du metteur en scène Thomas Jolly

Info médias

Play Episode Listen Later Nov 24, 2022 7:22


durée : 00:07:22 - Info médias - Le prodige du théâtre vient de monter un spectacle de 24 heures à Angers, dont on suit la préparation dans un documentaire pour France Télévisions.

C dans l'air
AGENT DU FISC TUÉ : LA FRANCE FACE À L'ULTRAVIOLENCE ? – 22/11/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Nov 22, 2022 62:23


EXPERTS ALAIN BAUER Professeur de criminologie – CNAM LAURENT VALDIGUIÉ Journaliste - « Marianne » NATHALIE SAINT-CRICQ Éditorialiste politique - « France Télévisions » JÉRÔME FOURQUET Directeur département Opinion - Institut de sondages IFOP « La République pleure l'un des siens », a déclaré ce mardi le ministre des Comptes publics, se disant « révolté » par le meurtre la veille d'un agent lors d'un contrôle fiscal. « Il est révoltant qu'un serviteur de l'État, de la République, des Français puisse être (...) tué parce qu'il fait son travail », a déclaré Gabriel Attal, après s'être entretenu avec les collègues de la victime à Arras, annonçant qu'un hommage lui sera rendu mercredi dans l'ensemble des services fiscaux. Le fonctionnaire de 43 ans a été tué lundi après avoir été séquestré avec une collègue dans le cadre d'un contrôle fiscal chez un brocanteur de Bullecourt dans le Pas-de-Calais, qui s'est ensuite donné la mort. « Cet homme faisait simplement son travail (...) Aujourd'hui, il n'est pas revenu. Il a été tué dans le cadre de ce contrôle fiscal (…) Sa collègue, qui l'accompagnait et qui a été agressée, est heureusement en vie mais elle reste profondément choquée », avait affirmé hier soir le ministre lors d'une séance au Sénat. Le meurtre de cet agent de l'Etat survient au moment où une enquête de l'observatoire de la démocratie de proximité AMF-Cevipof/Sciences po menée auprès des maires évoque leurs inquiétudes face à la montée des tensions avec leurs administrés et entre les citoyens eux-mêmes. « Ce drame innommable » selon les mots du ministre, s'est produit également dans un pays déjà profondément choqué par l'enlèvement et le meurtre ces derniers jours d'une adolescente de 14 ans à Tonneins dans Lot-et-Garonne. Faits divers dramatiques, agressions d'élus, incivilités, injures, menaces… Le pays semble à cran en ces temps de crise. Des violences verbales ou physiques qui ont touché l'année dernière particulièrement les femmes selon le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI). Ce service vient de publier un panorama inédit des violences en France métropolitaine, mesurées à partir de l'enquête Genese qu'il a conduite en 2021. Coups, bousculades, étranglements, viols… « Les femmes cumulent une plus grande diversité de situations violentes, rapportent plus fréquemment les types de violences potentiellement les plus graves et subissent des faits sur des durées et à des fréquences plus élevées que les hommes », pointe l'enquête. Parallèlement, élus et citoyens s'inquiètent de voir les trafics de stupéfiants, du cannabis aux produits de synthèse, s'étendre dans des villes moyennes jusque-là épargnées mais aussi dans des petites communes et des zones rurales. Malgré la multiplication des opérations de police, la lutte contre des réseaux bien organisés reste difficile. Alors assiste-t-on à une montée de la violence dans la société ? Qui en sont les principales victimes ? Comment lutter contre le trafic de drogues ? Et que se passe-t-il à Mayotte ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

C dans l'air
CDLA - VOS QUESTIONS SMS – 22/11/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Nov 22, 2022 6:56


AGENT DU FISC TUÉ : LA FRANCE FACE À L'ULTRAVIOLENCE ? – 22/11/22 EXPERTS ALAIN BAUER Professeur de criminologie – CNAM LAURENT VALDIGUIÉ Journaliste - « Marianne » NATHALIE SAINT-CRICQ Éditorialiste politique - « France Télévisions » JÉRÔME FOURQUET Directeur département Opinion - Institut de sondages IFOP

Les lectures de Mediapart

Cliquez ici pour accéder gratuitement aux articles lus de Mediapart : https://m.audiomeans.fr/s/P-UmoTbNLs Mediapart a pu consulter la synthèse de l'enquête qui a justifié le renvoi en procès du patron du Centre national du cinéma. Ce proche du président de la République, qui vient d'être nommé administrateur de France Télévisions comme représentant de l'État, est soupçonné d'avoir agressé sexuellement son filleul, âgé de 20 ans. Un article de Sarah Brethes et Antton Rouget publié lundi 14 novembre 2022, lu par Jeremy Zylberberg.

C dans l'air
TAXE FONCIÈRE : JUSQU'À +52% !

C dans l'air

Play Episode Listen Later Nov 8, 2022 61:51


EXPERTS DOMINIQUE SEUX Directeur délégué de la rédaction - « Les Echos » NATHALIE SAINT-CRICQ Éditorialiste politique - « France Télévisions » JADE GRANDIN DE L'EPREVIER Journaliste - « l'Opinion » Spécialiste des questions économiques MATHIEU PLANE Économiste - OFCE Observatoire Français des Conjonctures Économiques « Les finances des collectivités sont touchées de plein fouet ». Pour faire face aux difficultés budgétaires que rencontre la capitale, Anne Hidalgo, la maire de Paris, a annoncé hier l'augmentation de la taxe foncière dans la ville. Celle-ci augmentera de 7 points et passera de 13,5 % à 20,5 % en 2023, sauf pour les propriétaires qui s'engageront dans la rénovation thermique de leur appartement et ceux « rencontrant des difficultés économiques », titulaires d'allocations de solidarité (Aspa, ASI, AAH) ou redevables de plus de 75 ans. Il y a un an à peine, pourtant, la maire de Paris qui avait eu comme promesse de campagne de « ne pas augmenter les impôts », se refusait toujours à cette éventualité. Mais depuis la crise de l'énergie et l'inflation sont passées par là. Et d'après l'élue, l'État et l'exécutif sont défaillants dans l'accompagnement des collectivités. « Toutes les communes de France sont aujourd'hui confrontées à une situation très difficile qui, malheureusement, n'a pas été prise en compte par le gouvernement : pas d'indexation des moyens pour tenir compte de l'inflation ni de l'augmentation des coûts de l'énergie », écrit-elle dans son communiqué. Elle lui reproche également d'avoir rejeté des amendements permettant notamment de taxer davantage les propriétaires de logements vacants et de résidences secondaires, ou de relever la taxe de séjour pour les hôtels de luxe. « Comme souvent avec Mme Hidalgo, l'État a bon dos », a répliqué ce mardi devant la presse le ministre des Comptes publics Gabriel Attal, ajoutant que l'État ne peut « pas combler les problèmes de gestion de la ville de Paris » et son « absence de réforme de structure ». Pour autant, de plus en plus de villes en difficulté font le choix comme Paris d'utiliser ce levier fiscal. Selon le dernier Observatoire national des taxes foncières de l'Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI) dévoilé par Le Parisien, cet impôt local a ainsi bondi de 4,7 % en moyenne dans les 200 plus grandes villes de France entre 2021 et 2022. Et l'augmentation ne devrait pas s'arrêter en 2023 alors que l'inflation ne faiblit pas, ni se limiter à l'impôt foncier. Un amendement du projet de loi de finances, adopté en première lecture par 49.3 à l'Assemblée nationale, le 31 octobre dernier, donne le droit à 4000 communes supplémentaires de surtaxer les résidences secondaires. (Depuis 2014, certaines villes sont libres d'appliquer une surtaxe de 5 à 60 % aux résidences secondaires). Réduire les services publics ou augmenter les impôts, c'est le choix face auquel nombre de collectivités touchées par la flambée des prix de l'énergie disent se retrouver. Mais les municipalités ne sont pas les seules à avoir l'impression d'être dans une impasse. Malgré le bouclier tarifaire et les aides annoncées par le gouvernement, de plus en plus de particuliers et d'entreprises font aussi face à des difficultés de trésoreries en cette fin d'année. Le patronat évoque même le risque d'un mur de faillites à venir. Un contexte explosif dans lequel on voit également se multiplier les opérations, le plus souvent symboliques, menées par des activistes du climat pour dénoncer le financement des énergies fossiles et l'inaction du gouvernement. Alors pourquoi les impôts locaux flambent-ils ? A quoi faut-il s'attendre en 2023 ? Et se dirige-t-on vers un mur de faillites ? Enfin qu'est-ce qui pousse les activistes du climat à multiplier les actions symboliques et les blocages de routes ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de TarléREDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

C dans l'air
CDLA - VOS QUESTIONS SMS - 08/11/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Nov 8, 2022 7:26


TAXE FONCIÈRE : JUSQU'À +52% !EXPERTSDOMINIQUE SEUXDirecteur délégué de la rédaction - « Les Echos »NATHALIE SAINT-CRICQÉditorialiste politique - « France Télévisions »JADE GRANDIN DE L'EPREVIER Journaliste - « l'Opinion » Spécialiste des questions économiquesMATHIEU PLANEÉconomiste - OFCEObservatoire Français des Conjonctures Économiques

Au comptoir de l'info
Podcast : Ecoutez "Au comptoir de l'info" avec Jean-Baptiste Marteau, présentateur sur France 2 (Télématin, 13 heures, 20 heures, émissions spéciales)

Au comptoir de l'info

Play Episode Listen Later Nov 2, 2022 24:49


Depuis 2016, Jean-Baptiste Marteau est présentateur "joker" des journaux de 13 heures et de 20 heures de France 2. Depuis la rentrée 2022, il présente Télématin en remplacement de Thomas Sotto. Pour le podcast "Au comptoir de l'info" et au micro de François Beaudonnet, le journaliste de 39 ans revient sur son parcours professionnel ainsi que sur son engagement dans la lutte contre l'homophobie. Il ne veut plus "laisser passer". Jean-Baptiste Marteau a porté plainte auprés des services de police, aprés avoir reçu, au siège de France Télévisions, une lettre de menaces concernant sa fille. "On sait où elle va à l'école" disait la missive anonyme. Le journaliste se dit malheureusement habitué à recevoir des messages d'insultes depuis qu'il a révélé publiquement son homosexualité. Mais lorsque cela concerne sa famille, il estime que toute menace aura dorénavant une suite judiciaire. "Je ne comprenais pas cette haine" Au zinc du "Comptoir de l'info", Jean-Baptiste Marteau se remémore également un incident dont il avait été victime lors d'une manifestation en 2010 qu'il couvrait en tant que reporter. Avec la JRI (journaliste reporter d'images) qui l'accompagnait, ils avaient été poussés dans la Seine par des manifestants. Le service d'ordre du cortége avait dû les aider à sortir de l'eau. Le journaliste avoue qu'il n'a pas compris cette haine à son encontre, alors qu'il était venu donner la parole à ceux qui venaient dire leur mécontentement. L'hostilité contre les journalistes, souvent accompagnée de violences, n'a cessé de croître depuis l'épisode des gilets jaunes. "Au comptoir de l'info" est le premier podcast natif (audio) de France Télévisions. Sous forme d'interview journalistique, un acteur qui fabrique l'information télévisée du service public — un grand reporter, un cameraman, un présentateur — vient se livrer, raconter, dévoiler la manière dont il travaille. Dans une ambiance sonore de comptoir de café, il confie ses doutes, ses joies, mais aussi ses peurs lorsqu'il est sur le terrain ou en studio. Depuis le mois de mai 2021, le podcast "Au comptoir de l'info" reçoit également à son micro des journalistes de Radio France (France Inter, France Info, France Culture). La série est réalisée par François Beaudonnet, rédacteur en chef Europe, éditorialiste sur franceinfo (canal 27), grand reporter à France 2 et chroniqueur dans l'émission "Nous, les Européens" sur France 3. Ancien correspondant à Rome et Bruxelles, il a débuté en radio où il présentait le journal de 13 heures sur France Inter. Nous suivre sur Twitter : @Comptoirinfo Nous envoyer un courriel : comptoirinfo@francetv.fr Cet épisode a été réalisé par Marion Gualandi

SBS French - SBS en français
C'est arrivé un 29 octobre : la première parution d'Astérix

SBS French - SBS en français

Play Episode Listen Later Oct 28, 2022 6:50


Nous sommes le 29 octobre et comme chaque samedi, c'est l'heure de notre rétrospective. Aujourd'hui nous allons revenir en 1959. Il y a 63 ans paraissaient pour la première fois les aventures du gaulois Astérix et de ses amis. Un personnage créé par René Goscinny et Albert Uderzo, qui, avec ses compères Obélix et Idéfix, est depuis devenu le héros de très nombreux albums de bandes-dessinées. Retour sur la naissance du succès Astérix et sur plus de 60 années de BD, avec Léo Roussel, et des archives de l'Institut national de l'audiovisuel, l'INA, et de France Télévisions.

Politique
Motion de censure de la Nupes : Emmanuel Macron dénonce "le cynisme" des oppositions

Politique

Play Episode Listen Later Oct 27, 2022 38:20


Semaine agitée à l'Assemblée. La motion de censure de la Nupes déposée lundi et votée par le RN a isolé les Républicains et semé la zizanie à gauche. Mercredi soir, sur France 2, Emmanuel Macron n'a pas mâché ses mots au sujet de cette "alliance". Marc Perelman en parle dans Politique, en partenariat avec Slate.fr. et son fondateur Jean-Marie Colombani, avec Bruno Jeudy, éditorialiste politique, Catherine Tricot, de Regards et Guillaume Daret, journaliste politique à France Télé.

Le sept neuf
Marion Maréchal Le Pen - Jean-Pierre Elkabbach - Didier Pittet

Le sept neuf

Play Episode Listen Later Oct 26, 2022 148:51


durée : 02:28:51 - Le 7/9.30 - par : Nicolas Demorand, Léa Salamé, Stephanie BOUTONNAT - Marion Maréchal Le Pen, vice-présidente de Reconquête et co-fondatrice de l'ISSEP est l'invitée du 7h50. Jean-Pierre Elkabbach, journaliste et ancien patron de France Télévisions est l'invité du 8h20. Le professeur Didier Pittet, médecin infectiologue et épidémiologiste suisse, est l'invité du 9h10.

SBS French - SBS en français
C'est arrivé un 15 octobre : Nelson Mandela Prix Nobel de la Paix

SBS French - SBS en français

Play Episode Listen Later Oct 15, 2022 5:57


Nous sommes le 15 octobre et comme chaque samedi, c'est l'heure de notre rétrospective. Aujourd'hui nous allons revenir en 1993. Il y a 29 ans, Nelson Mandela recevait le prix Nobel de la Paix aux côtés de Frederik de Klerk, alors président de l'État de la République d'Afrique du Sud. Une récompense qui venait saluer le travail effectué par les deux hommes lors du début des années 1990 pour mettre fin à l'apartheid, le régime de ségrégation raciale existant en Afrique du sud jusqu'en 1991. Retour le combat de Nelson Mandela contre l'apartheid et en faveur de la démocratisation de l'Afrique du Sud, avec Léo Roussel et des archives de l'INA et de France Télévisions.

C dans l'air
CDLA - VOS QUESTIONS SMS – 13/10/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Oct 14, 2022 8:14


GRÈVE : LA RÉQUISITION... ET LA CONTAGION Les experts : - Philippe Dessertine, directeur de l'Institut de Haute Finance et auteur de "Le grand basculement" - Fanny Guinochet, éditorialiste - France Info et La Tribune, spécialiste des questions économiques et sociales - Nathalie Saint-Cricq, éditorialiste politique - France Télévisions - Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion - Institut de sondages IFOP (enlever “du” car pas la place) et auteur de "La France sous nos yeux"

Par Jupiter !
69% de disparition en 50 ans... C'est toutefois un pourcentage moins élevé que chez les socialistes

Par Jupiter !

Play Episode Listen Later Oct 14, 2022 4:08


durée : 00:04:08 - Le journal de presque 17h17 - par : Charline Vanhoenacker, Alex Vizorek - 69% des espèces sauvages ont disparu depuis 1970, Laurent Wauquiez accusé par le site Mediapart d'avoir organisé un repas à 100.000 euros aux frais de la région Auvergne-Rhône Alpes, et Aurore Bergé qui arrive au sein du conseil d'administration de France Télévisions, c'est l'actu du jour !

C dans l'air
GRÈVE : LA RÉQUISITION... ET LA CONTAGION – 13/10/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Oct 13, 2022 63:10


EXPERTS PHILIPPE DESSERTINE Directeur de l'Institut de Haute Finance Auteur de « Le grand basculement » FANNY GUINOCHET Éditorialiste - « France Info » et « La Tribune » Spécialiste des questions économiques et sociales NATHALIE SAINT-CRICQ Éditorialiste politique - « France Télévisions » JÉRÔME FOURQUET Directeur département Opinion - Institut de sondages IFOP Auteur de « La France sous nos yeux » « Un retour à la normale dans la semaine ». Emmanuel Macron se serait-il trop avancé hier soir dans l'émission l'Evènement sur France 2 ? Pour l'instant, du côté des raffineries et des dépôts en grève, les négociations sont au point mort. La première discussion entre la CGT et TotalEnergies, mercredi, n'a rien donné. Total proposait que la grève se concentre sur les raffineries et qu'elles soient levées sur les dépôts pour ouvrir les négociations salariales. Finalement dans un communiqué publié ce jeudi, le groupe pétrolier propose le versement en décembre prochain d'un bonus exceptionnel représentant un mois de salaire à l'ensemble de ses salariés dans le monde « sous réserve d'accords salariaux dans les divers pays et filiales concernés ». La prime pourrait également s'accompagner d'un augmentation salariale de 6 % sur l'année 2023. Mais pour les grévistes ce bonus exceptionnel ne doit pas se substituer à une hausse des salaires pour 2022. Pour rappel la CGT, qui a lancé le mouvement le 27 septembre dernier, demande 10 % d'augmentation pour 2022, contre les 3,5 % obtenus en début d'année, afin de compenser l'inflation (6 %) et de profiter des bénéfices exceptionnels du groupe. TotalÉnergies a engrangé près de 19 milliards d'euros de bénéfices sur les six premiers mois de l'année et a décidé le 28 septembre dernier le versement d'une prime exceptionnelle de 2,6 milliards à ses actionnaires, qui s'ajoutera aux dividendes réguliers versés à la fin de l'année. Une annonce qui a donné du grain à moudre aux grévistes qui rappellent que le patron de l'entreprise a également augmenté sa rémunération de 52 % l'année dernière, la portant à 500 000 euros par mois. Dans les raffineries bloquées des assemblées générales auront lieu cet après-midi et l'heure n'est pas à la sortie de crise. La CGT a appelé, jeudi matin, à amplifier et élargir la grève à l'ensemble du secteur de l'énergie et du commerce. Philippe Martinez a aussi dit réfléchir à une grande journée de mobilisation interprofessionnelle la semaine prochaine. Le leader de la CGT a par ailleurs indiqué que son syndicat avait déposé un référé contre la réquisition des grévistes de la raffinerie Esso de Port-Jérôme-Gravenchon, dans la Seine-Maritime. De son côté, le gouvernement a décidé de lancer, ce jeudi, la réquisition de personnels du dépôt des Flandres TotalEnergies près de Dunkerque et a appelé à une hausse des salaires. Alors à quand un retour à la normale dans les stations-service ? Le conflit va-t-il s'étendre ? Pourquoi le groupe TotalEnergies dégage-t-il autant de bénéfices ? Nommé en décembre 2015 directeur général de Total trente-six heures après le décès accidentel de Christophe de Margerie qui est Patrick Pouyanné ? Pourquoi six ONG ont assigné le groupe pétrolier en justice pour son projet d'oléoduc en Tanzanie et en Ouganda ? Enfin Berlin vient de confirmer que l'Allemagne va entrer en récession en 2023. Quelle est la situation dans le pays ? Quelles conséquences en Europe ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

C dans l'air
POUTINE : SES DERNIÈRES ARMES… – 05/10/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Oct 5, 2022 65:16


POUTINE : SES DERNIÈRES ARMES… – 05/10/22 Experts GÉNÉRAL DOMINIQUE TRINQUAND Ancien chef de la mission militaire française auprès de l'ONU ALAIN BAUER Professeur au CNAM Responsable du pôle sécurité, défense et renseignement ELSA VIDAL Rédactrice en chef de la rédaction en langue russe - « RFI » MARYSE BURGOT Grand reporter – « France Télévisions » Les contre-offensives ukrainiennes se poursuivent et les lignes continuent de bouger. Après la reconquête de la ville de Lyman dans le Donbass, l'armée de Kyiv s'enfonce toujours plus au nord-est dans la région de Kharkiv et de Louhansk, tandis que dans le Sud, une percée des blindés a libéré plusieurs localités en direction de Kherson. L'armée ukrainienne réalise des avancées « assez rapides et puissantes dans le sud de notre pays » s'est félicité le président ukrainien dans son adresse quotidienne publiée sur les réseaux sociaux. « Des dizaines de localités ont été libérées rien que cette semaine » dans les quatre régions annexées en fin de semaine dernière par la Russie, a poursuivi Volodymyr Zelensky. De son côté, l'armée russe n'a pas annoncé de retrait, mais une carte militaire présentée mardi par le ministère russe de la Défense lors de son briefing quotidien fait état d'un recul important des forces russes. Par ailleurs le chef de l'administration russe à Kherson, Vladimir Saldo, a reconnu une «percée ukrainienne» et a appelé à ne pas paniquer. Alors que se passe-t-il ? Si Vladimir Poutine attendait de sa décision de mobilisation partielle une sorte d'électrochoc côté russe qui allait ralentir les contre-offensives ukrainiennes, sur le terrain il semblerait que ce soit l'inverse qui se passe. Forts de ces succès, les soldats ukrainiens continuent d'avancer et peuvent pour cela compter sur le matériel militaire des pays occidentaux. Le président américain vient d'ailleurs d'annoncer un nouvel envoi d'équipements militaires, pour une valeur totale de 625 millions de dollars. La France, elle, envisagerait également de nouvelles livraisons de matériels militaires, notamment six à douze canons Caesar prélevés sur une commande destinée au Danemark. Pendant ce temps, Moscou a indiqué que 200 000 hommes mobilisés sont prêts au combat, tandis que l'hémorragie continue aux frontières. Selon les données officielles russes et celles des services d'immigration des pays limitrophes, entre 300 000 et un million de personnes auraient fui la Russie, depuis l'annonce de la mobilisation le 21 septembre. Mais cette vague d'exilés, la deuxième après celle de février et mars, commence à inquiéter dans certains pays. En Géorgie où les citoyens russes seraient au nombre de 200 000 pour environ 3,7 millions d'habitants, la crainte d'une déstabilisation politique gagne le pays. Alors que va faire Poutine ? Quelles sont ses dernières armes ? La Russie pourrait-elle utiliser ses armes nucléaires tactiques dans la guerre en Ukraine ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/