Podcasts about Crim

  • 461PODCASTS
  • 934EPISODES
  • 39mAVG DURATION
  • 5WEEKLY NEW EPISODES
  • Jan 20, 2023LATEST

POPULARITY

20152016201720182019202020212022

Categories



Best podcasts about Crim

Show all podcasts related to crim

Latest podcast episodes about Crim

IAQ Radio
Rich Crim, PE & Ken Garza, CIH, MS - Reactive to Proactive IEQ GHP's Unique Process Encourages a Paradigm Shift

IAQ Radio

Play Episode Listen Later Jan 20, 2023 58:09


This week we welcome Paul Crim, VP Dir of Project Operations and Ken Garza, CIH VP Industrial Hygiene to discuss the GHP story and their emphasis on Proactive vs Reactive IEQ. After many years working with large companies, hotel chains and others GHP is laser focused on changing their client's paradigm and focusing on IEQ issues proactively. This week we learn more about their unique approach. Rich Crim, PE, LEED AP BD+C has more than 16 years of mechanical engineering experience—with the last 11 years as a licensed professional engineer. As GHP's Director of Project Operations, Rich ensures all projects are executed to GHP's standards of being on time, under budget, and top quality. He also manages project forecasting and oversees that the right people with the right skillsets are assigned to the right projects. Pairing the right people to the right projects sets GHP up to deliver above clients' expectations. Rich's project experience is comprehensive of every aspect of mechanical and plumbing systems, from design to forensic investigation and everything in between. This expertise and investigative mindset have been assets during his favorite part of working at GHP—solving problems. Whatever the issue, Rich loves identifying root causes and resolutions. In his own words, “I love that moment when a problem is solved, and you sit back for a moment, take a breath, and then say to yourself, ‘Ok, what's next?'” Rich has a Master of Science in Mechanical Engineering from Vanderbilt University and Bachelor of Science in Mechanical Engineering from the University of Mississippi. Kenneth Garza, CIH, MS is GHP Vice President, Director of Texas Operations. With client experience in a variety of industries including healthcare, insurance, hospitality, education, legal, commercial, and residential properties, Ken can just about do it all. Possessing more than 17 years of experience and recognized as a Certified Industrial Hygienist by the American Board of Industrial Hygiene, Ken assesses environmental needs, provides sound solutions, and supports the implementation of those solutions. His work has taken him around the globe, including Dubai, Chile, Guyana, and the Caribbean islands. Ken manages various environmental projects nationally and internationally, dealing with moisture intrusion, mold, asbestos, chemical exposure, and other hazards in the built environment. When managing or assessing what a built environment needs, Ken's goal is to ensure everyone who touches a project walks away with the knowledge that it was worthwhile and successful. Ken's Master of Science is in the Environmental Science and Management from the University of Texas at San Antonio and his Bachelor of Science is in Biology, Minor in Chemistry is from St. Mary's University. LEARN MORE at IAQ Radio+

El sótano
El Sótano - Cosecha ibérica; Tos, Paraíso, Mejillones Tigre, Kinki Lovers,...- 17/01/23

El sótano

Play Episode Listen Later Jan 17, 2023 58:59


Recolecta por la huerta ibérica de novedades de rocknroll. Arrancamos con tres ejemplares de las Revival Series de Snap Records, una colección de gominolas en formato 7’’ que rescata algunos de los mejores singles del power pop, el revival mod y la new wave ibérica de los años 80. Playlist; TOS “Máquinas” PARAISO “Estrella de la radio” SPRAYS “Te veré a las 10” LOS MEJILLONES TIGRE “Síndrome de Estocolmo” LOS MEJILLONES TIGRE “Radiación” LOS MALINCHES “Todo corre” LOS DAYTONAS “Go T Bucket” SCREAMIN’ WITCH DOCTORS “Glitter and gold” Versión y original; THE TURTLES “Glitter and gold” KINKI BOYS “Sedación mortal” SINCIDERS “Lies (you talk too much)” CRIM “Cançons de mort” O.J.O. “La escapada” DOCTOR DIVAGO “El día después” OSCAR AVENDAÑO y LA BANDA FANTASMA “Final” Escuchar audio

Ooh! Electric Shock!
Proper Crim

Ooh! Electric Shock!

Play Episode Listen Later Jan 11, 2023 92:35


Welcome to Episode #88! After some chat about Abbatars, our health and stuff we get into: The Menu Our Flag Means Death Kaleidoscope A Bigger Splash The Rig Mayflies Renfield The Orville Game Review: Micro Macro Crime City Listener question Desert Oracle and lots more! Contact us at oohelectricshock@mail.com Thanks for listening! John & Rob  

Tot és Comèdia
REPORTATGE. 'Crim i delicte'

Tot és Comèdia

Play Episode Listen Later Jan 7, 2023 13:36


Aujourd'hui l'économie, le portrait
Twitter, Starlink, Tesla: l'année très chargée d'Elon Musk

Aujourd'hui l'économie, le portrait

Play Episode Listen Later Dec 30, 2022 4:14


Aujourd'hui l'économie retrace l'année folle d'Elon Musk. Une année 2022 très dense pour le multimilliardaire. Le « serial entrepreneur » a ajouté Twitter à la longue liste des groupes qu'il dirige déjà. Elon Musk est devenu « Chief Twit » cet automne. Ce sont ces mots, qui signifient « Crétin en chef », qu'il a fait apparaître sur son profil Twitter au moment du rachat du réseau social pour 44 milliards de dollars. Une acquisition au prix d'un gros endettement pour Twitter, et qui a tenu les Twittos en haleine. Le désormais deuxième homme le plus riche de la terre, selon Forbes, annonce au printemps son intention de mettre la main sur l'oiseau bleu, puis n'en veut plus l'été venu, avant de finaliser l'opération pour s'éviter un procès. Le rachat n'apaise pas le tumulte Si tôt les clefs de la boutique en main, Elon Musk vire l'équipe dirigeante et le conseil d'administration pour se retrouver seul aux manettes d'une entreprise qu'il retire de la Bourse. Il licencie sans ménagement la moitié des 7500 salariés et pose un ultimatum aux employés restants : travailler « à fond » ou partir. Les salariés ne sont pas les seuls à prendre leur distance. Plusieurs grandes marques suspendent leur publicité de crainte d'être associées à des contenus toxiques. Le libertarien est arrivé avec l'intention d'assouplir la modération. Une liberté d'expression qui se révèle à géométrie variable. Le nouveau patrondu réseau social a récemment suspendu les comptes de journalistes qui couvrent l'actualité de Twitter et de son propriétaire avant de se raviser. Dans les semaines qui suivent le rachat, il tente, tour à tour, de rassurer les annonceurs ou les menace d'appeler à un boycott « thermonucléaire ». Il « déclare » notamment, brièvement « la guerre » à Apple dont il critique aussi les commissions prises sur l'App Store. Un épisode surprenant pour Carolina Milanesi, présidente du cabinet de consulting Heart of Tech : « Cela montre à quel point il connait mal ce monde-là. Il a critiqué Apple pour sa commission "secrète" de 30%. Mais ce n'est pas secret du tout. Cela se sait depuis des années. » « Une affaire personnelle » Si tout ce tumulte inquiète les investisseurs ou les régulateurs, Elon Musk semble s'en amuser. Le trublion publie même la photo d'un homme posant devant une tombe, l'un et l'autre affublé d'un oiseau bleu, comme si Twitter assistait hilare à son propre enterrement. De quoi interroger sur ses intentions : « Je ne pense pas qu'il ait acheté Twitter parce qu'il y aurait vu une opportunité économique, ne serait-ce que parce qu'il faudrait que cette opportunité soit énorme pour récupérer sa mise, poursuit Carolina Milanesi. Selon moi, c'est une affaire personnelle. Il pensait devenir un héros en quelque sorte. » En fin de compte, après avoir sondé les Twittos, Elon Musk a promis qu'il démissionnerait de la direction générale dès qu'il aurait trouvé « quelqu'un d'assez fou pour accepter le job ».  Son successeur devra redresser les finances Elon Musk s'attend à un chiffre d'affaires 2023 en baisse de plus de 40% par rapport à 2021. Les remous pourraient avoir un impact sur les autres entreprises que Musk supervise. Le titre de Tesla s'effrite : -70% sur l'année. Toute la chute n'est pas liée à cette acquisition, mais il a vendu pour près de 40 milliards de dollars d'actions de Tesla cette année, en partie pour racheter Twitter, et des investisseurs s'inquiètent. Les prévisions de baisse de productions à Shanghai pèsent encore plus sur le titre. ► À lire aussi : L'action de Tesla, entreprise d'Elon Musk, au plus bas depuis deux ans Autre secousse du côté de Tesla, son plan de rémunération élaboré en 2018 et estimé à 56 milliards de dollars sur 10 ans lui a valu un procès. Starlink aide l'Ukraine à rester connectée Avec Twitter et Tesla, SpaceX a également fait couler beaucoup d'encre. Pour la première fois depuis 2019, SpaceX a fait voler son Heavy Falcon, la fusée la plus puissante du monde. Elle a par ailleurs obtenu un contrat avec la Nasa pour des navettes lunaires. SpaceX s'est illustré dans le conflit en Ukraine. Sa constellation Starlink a assuré des télécommunications aux combattants. Là encore, cela n'est pas sans quelques remous. À l'automne, il menace de ne plus fournir internet gratuitement à l'Ukraine et demande au Pentagone de prendre le relai. Là encore, Elon Musk finit par rétropédaler. Un temps remercié en héros, l'image du natif de Pretoriaa aussi été écornée en Ukraine par la publication, sur Twitter, de ses pistes pour un plan de paix entre Moscou et Kiev. Plan proposant notamment que la Crimée fasse officiellement partie de la Russie. L'ambassadeur d'Ukraine en Allemagne, Andrij Melnyk, lui avait répondu, toujours sur Twitter, d'aller « se faire foutre ». Dans un contexte très différent, quelques terminaux Starlink ont aussi été déployés en Iran pour contourner les restrictions imposées par les autorités. Après la voiture, le poids lourd électrique Tout cela, ce n'a pas suffi à remplir l'année d'Elon Musk. Petit inventaire à la Prévert du reste, non exhaustif de son actualité 2022 : il a livré le premier « Semi », le camion électrique de Tesla. Selon les promesses de l'entrepreneur, le 37 tonnes peut parcourir 800 km avec une charge, près du double de ce que les autres véhicules du segment proposaient jusque-là. Du côté de Neuralink, Elon Musk a annoncé que la start-up serait en mesure d'implanter son premier appareil connecté dans le cerveau d'un humain courant 2023. Encore faut-il que les autorités sanitaires approuvent. Enfin, l'une de ses entreprises, la BoringCompany - qui creuse habituellement des tunnels - a lancé un parfum. Surprenant, peut-être pas autant que son nom : « Burnt hair » [cheveu ou poil brûlé en français, NDLR]. ► À lire aussi : Twitter: «Le vrai projet d'Elon Musk est politique»

Aujourd'hui l'économie, le portrait
Twitter, Starlink, Tesla: l'année très chargée d'Elon Musk

Aujourd'hui l'économie, le portrait

Play Episode Listen Later Dec 30, 2022 4:14


Aujourd'hui l'économie retrace l'année folle d'Elon Musk. Une année 2022 très dense pour le multimilliardaire. Le « serial entrepreneur » a ajouté Twitter à la longue liste des groupes qu'il dirige déjà. Elon Musk est devenu « Chief Twit » cet automne. Ce sont ces mots, qui signifient « Crétin en chef », qu'il a fait apparaître sur son profil Twitter au moment du rachat du réseau social pour 44 milliards de dollars. Une acquisition au prix d'un gros endettement pour Twitter, et qui a tenu les Twittos en haleine. Le désormais deuxième homme le plus riche de la terre, selon Forbes, annonce au printemps son intention de mettre la main sur l'oiseau bleu, puis n'en veut plus l'été venu, avant de finaliser l'opération pour s'éviter un procès. Le rachat n'apaise pas le tumulte Si tôt les clefs de la boutique en main, Elon Musk vire l'équipe dirigeante et le conseil d'administration pour se retrouver seul aux manettes d'une entreprise qu'il retire de la Bourse. Il licencie sans ménagement la moitié des 7500 salariés et pose un ultimatum aux employés restants : travailler « à fond » ou partir. Les salariés ne sont pas les seuls à prendre leur distance. Plusieurs grandes marques suspendent leur publicité de crainte d'être associées à des contenus toxiques. Le libertarien est arrivé avec l'intention d'assouplir la modération. Une liberté d'expression qui se révèle à géométrie variable. Le nouveau patrondu réseau social a récemment suspendu les comptes de journalistes qui couvrent l'actualité de Twitter et de son propriétaire avant de se raviser. Dans les semaines qui suivent le rachat, il tente, tour à tour, de rassurer les annonceurs ou les menace d'appeler à un boycott « thermonucléaire ». Il « déclare » notamment, brièvement « la guerre » à Apple dont il critique aussi les commissions prises sur l'App Store. Un épisode surprenant pour Carolina Milanesi, présidente du cabinet de consulting Heart of Tech : « Cela montre à quel point il connait mal ce monde-là. Il a critiqué Apple pour sa commission "secrète" de 30%. Mais ce n'est pas secret du tout. Cela se sait depuis des années. » « Une affaire personnelle » Si tout ce tumulte inquiète les investisseurs ou les régulateurs, Elon Musk semble s'en amuser. Le trublion publie même la photo d'un homme posant devant une tombe, l'un et l'autre affublé d'un oiseau bleu, comme si Twitter assistait hilare à son propre enterrement. De quoi interroger sur ses intentions : « Je ne pense pas qu'il ait acheté Twitter parce qu'il y aurait vu une opportunité économique, ne serait-ce que parce qu'il faudrait que cette opportunité soit énorme pour récupérer sa mise, poursuit Carolina Milanesi. Selon moi, c'est une affaire personnelle. Il pensait devenir un héros en quelque sorte. » En fin de compte, après avoir sondé les Twittos, Elon Musk a promis qu'il démissionnerait de la direction générale dès qu'il aurait trouvé « quelqu'un d'assez fou pour accepter le job ».  Son successeur devra redresser les finances Elon Musk s'attend à un chiffre d'affaires 2023 en baisse de plus de 40% par rapport à 2021. Les remous pourraient avoir un impact sur les autres entreprises que Musk supervise. Le titre de Tesla s'effrite : -70% sur l'année. Toute la chute n'est pas liée à cette acquisition, mais il a vendu pour près de 40 milliards de dollars d'actions de Tesla cette année, en partie pour racheter Twitter, et des investisseurs s'inquiètent. Les prévisions de baisse de productions à Shanghai pèsent encore plus sur le titre. ► À lire aussi : L'action de Tesla, entreprise d'Elon Musk, au plus bas depuis deux ans Autre secousse du côté de Tesla, son plan de rémunération élaboré en 2018 et estimé à 56 milliards de dollars sur 10 ans lui a valu un procès. Starlink aide l'Ukraine à rester connectée Avec Twitter et Tesla, SpaceX a également fait couler beaucoup d'encre. Pour la première fois depuis 2019, SpaceX a fait voler son Heavy Falcon, la fusée la plus puissante du monde. Elle a par ailleurs obtenu un contrat avec la Nasa pour des navettes lunaires. SpaceX s'est illustré dans le conflit en Ukraine. Sa constellation Starlink a assuré des télécommunications aux combattants. Là encore, cela n'est pas sans quelques remous. À l'automne, il menace de ne plus fournir internet gratuitement à l'Ukraine et demande au Pentagone de prendre le relai. Là encore, Elon Musk finit par rétropédaler. Un temps remercié en héros, l'image du natif de Pretoriaa aussi été écornée en Ukraine par la publication, sur Twitter, de ses pistes pour un plan de paix entre Moscou et Kiev. Plan proposant notamment que la Crimée fasse officiellement partie de la Russie. L'ambassadeur d'Ukraine en Allemagne, Andrij Melnyk, lui avait répondu, toujours sur Twitter, d'aller « se faire foutre ». Dans un contexte très différent, quelques terminaux Starlink ont aussi été déployés en Iran pour contourner les restrictions imposées par les autorités. Après la voiture, le poids lourd électrique Tout cela, ce n'a pas suffi à remplir l'année d'Elon Musk. Petit inventaire à la Prévert du reste, non exhaustif de son actualité 2022 : il a livré le premier « Semi », le camion électrique de Tesla. Selon les promesses de l'entrepreneur, le 37 tonnes peut parcourir 800 km avec une charge, près du double de ce que les autres véhicules du segment proposaient jusque-là. Du côté de Neuralink, Elon Musk a annoncé que la start-up serait en mesure d'implanter son premier appareil connecté dans le cerveau d'un humain courant 2023. Encore faut-il que les autorités sanitaires approuvent. Enfin, l'une de ses entreprises, la BoringCompany - qui creuse habituellement des tunnels - a lancé un parfum. Surprenant, peut-être pas autant que son nom : « Burnt hair » [cheveu ou poil brûlé en français, NDLR]. ► À lire aussi : Twitter: «Le vrai projet d'Elon Musk est politique»

The Fierce Female Network
DJ Patsan Is On Air!

The Fierce Female Network

Play Episode Listen Later Dec 27, 2022 33:00


George Patsan, or as some call him - Dj Patsan is a producer who makes music guaranteed to make your soul light up with his eclectic mix of vocal-driven soulful electronic vibes.

Noche de lobos
Programa 454 (ETV Drugos, Madera Rock, Infeccion, Eterna, Narco, Ankor)

Noche de lobos

Play Episode Listen Later Dec 25, 2022 121:00


Recibimos a una banda asturiana que suele habitar más allá del Negrón, Drugos que preparan un doblete en la Sala Angeles y Demonios de Xixon para el 29 y 30 de Diciembre. Y además de charlar con Drugos, tenemos muucho más! El Reno Renardo Oficial, Madera Rock, Infeccion, State of crime & science - SOCS, Eterna Rionda y Lozano, NARCO, ANKOR, KARNE CRUDA, Yugular, CRIM, CICONIA, Megadeth y otra vez el El Reno Renardo Oficial como queens de la navidad.

Européen de la semaine
Jens Stoltenberg, secrétaire général d'une Otan «revenue des morts»

Européen de la semaine

Play Episode Listen Later Dec 24, 2022 3:30


Ancien Premier ministre norvégien, admirateur dans sa jeunesse de Bob Dylan et de Nelson Mandela, Jens Stoltenberg est à la tête d'une Alliance qui a retrouvé une raison d'être à la faveur de la guerre en Ukraine.  Partisan d'une aide massive à l'Ukraine, l'ancien Premier ministre norvégien a également piloté le renforcement en hommes et en matériel du flanc oriental de l'Otan. C'est un message qu'il n'a cessé de marteler depuis le 24 février dernier et le début de la guerre en Ukraine : pour Jens Stoltenberg, l'agression russe contre son voisin est une agression contre l'Europe tout entière, et il est donc impératif pour l'Otan de se renforcer. Un message cohérent avec le virage impulsé dès son arrivée à la tête de l'Organisation, en 2014, juste après l'annexion de la Crimée par la Russie. « Jens Stoltenberg voulait une refonte du concept stratégique de l'Otan », analyse Amélie Zima, spécialiste de l'Otan à l'Institut de recherche stratégique de l'École militaire. « Il estimait qu'on ne pouvait plus fonctionner sur le concept de 2010, le concept de Lisbonne, parce que l'Otan, à ce moment-là, avait un caractère expéditionnaire, comme en Afghanistan ou en Libye. À ses yeux, il était nécessaire d'impulser une réflexion sur la doctrine et c'est vraiment lui qui a présidé à la reconversion de l'Otan du caractère expéditionnaire vers la défense territoriale. » ► À lire aussi : L'Otan en dix questions Un ancien pacifiste à la tête de l'Otan Face à la menace russe, Jens Stoltenberg a su maintenir l'unité de l'Alliance et convaincre les pays européens de doper leurs budgets militaires. Un rôle paradoxal pour cet ancien pacifiste, qui jetait des pierres sur l'ambassade américaine à Oslo lorsqu'il militait dans les organisations étudiantes de gauche, au cœur des années 1970. « Il est né en 1959, donc sa jeunesse se passe durant la guerre froide, à une époque où les États-Unis sont avant tout le pays qui se bat au Vietnam », rappelle Louis Clerc, professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Turku, en Finlande. « C'étaient des années où les manifestations contre les États-Unis étaient importantes. Mais à partir du moment où il devient ministre de l'Environnement, en 1990, puis ministre des Finances, en 1996, il s'institutionnalise et, à l'image de la social-démocratie européenne, il devient de plus en plus conservateur et attaché aux institutions européennes, etc. »  Le traumatisme d'Utoya Dans les années 2000, Jens Stoltenberg devient la figure centrale de la vie politique norvégienne… Une première fois Premier ministre, en 2000, à l'âge de 41 ans. Puis une seconde fois, de 2005 à 1013. Mais un évènement tragique va marquer ce deuxième mandat : le double attentat d'extrême droite qui fait 77 morts le 22 juillet 2011, à Oslo et sur l'île d'Utoya. « Il a réussi à gérer ça et à souder la nation autour de cet événement dramatique, en prônant notamment le dialogue et l'union », souligne Franck Orban, professeur de sciences politiques au Collège universitaire d'Østfold, en Norvège. « Et on pourrait faire un parallèle entre cet événement dramatique pour la Norvège et la guerre en Europe revenue avec l'invasion de l'Ukraine. Car, dans ce conflit, que fait-il ? Il continue à créer du consensus, et à essayer de faire en sorte que les pays de l'Otan se réunissent sur des positions communes. » L'invasion de l'Ukraine intervient « à point nommé » pour revitaliser l'Alliance atlantique, qui a beaucoup souffert durant la deuxième partie des années 2010. « Avec le mandat de Donald Trump et les reproches formulés par Emmanuel Macron en 2019, qui accusait l'Otan d'être “en état de mort cérébrale”, ça a quand même été un rôle difficile à jouer au sein de l'Otan. Mais on lui a reconnu une certaine capacité à dépasser les conflits et à créer du consensus. C'est pour cette raison qu'il a été réaffirmé dans son rôle », explique Franck Orban. ► À écouter : La Russie voulait affaiblir l'Otan, elle l'a renforcée. Mais jusqu'à quel point? Un mandat prolongé Jens Stoltenberg n'a pas sauvé l'Otan à lui seul, très loin de là : c'est avant tout Vladimir Poutine qui a redonné sa raison d'être à une organisation qu'il souhaitait pourtant affaiblir. En envahissant l'Ukraine, le président russe a conforté tous ceux qui s'alarmaient des volontés expansionnistes de la Russie, et qui réclamaient un renforcement de l'Alliance sur son flanc oriental. Et malgré son art du compromis, Jens Stoltenberg n'a pas toujours réussi à surmonter les crises qui ont jalonné ses deux mandats à la tête de l'Otan. « Il n'a pas pu éviter le chaos du retrait de l'Afghanistan, observe Amélie Zima, de l'Inserm. Et il n'a rien pu faire non plus face aux agissements de la Turquie, quand elle se mettait à acheter du matériel russe. Il ne faut pas oublier que le secrétaire général de l'Otan a un rôle d'impulsion et de médiation, mais qu'il est impuissant en cas de crise interne, comme avec la Turquie. » Aujourd'hui âgé de 63 ans, Jens Stoltenberg devait quitter l'Otan en début d'année, pour prendre la tête de la Banque centrale norvégienne. Mais son mandat a été prolongé d'au moins un an, en raison de la guerre en Ukraine. Les pays membres de l'Otan ont estimé crucial de maintenir à son poste le patron de l'Alliance atlantique, au moment où celle-ci traverse la plus grave crise de son histoire. 

TẠP CHÍ TIÊU ĐIỂM
Năm 2022 và Ukraina : Cuộc chiến giữa Mỹ - NATO và Nga ?

TẠP CHÍ TIÊU ĐIỂM

Play Episode Listen Later Dec 22, 2022 10:33


Chỉ còn vài ngày nữa là sẽ khép lại năm 2022 nhiều xáo động, một năm mang đậm dấu ấn của cuộc chiến xâm lăng Ukraina do Nga tiến hành kéo dài từ tháng Hai chưa biết hồi nào kết thúc. Cuộc xung đột ác liệt đến mức lấn át mọi thời sự quốc tế khác không kém phần quan trọng, như bầu cử giữa kỳ tại Mỹ, Tập Cận Bình nắm quyền lãnh đạo Đảng Cộng Sản Trung Quốc nhiệm kỳ ba, làn sóng phản đối chưa từng có tại Iran và World Cup 2022 tại Qatar. Bất chấp các nỗ lực ngoại giao từ nhiều nước châu Âu như Pháp và Đức, ngày 24/02/2022, tổng thống Nga Vladimir Putin khiến cả thế giới sững sờ và hãi hùng khi tuyên bố : « Tôi quyết định mở chiến dịch quân sự đặc biệt », quy mô lớn nhắm vào Ukraina nhằm « phi phát xít hóa » Kiev. Hơn 160 ngàn lính Nga trú đóng sát biên giới từ nhiều tuần trước đã ồ ạt tấn công Kiev từ nhiều phía : Bắc, Đông và Nam Ukraina. NATO : Cái cớ để Nga đánh Ukraina ? Cuộc chiến do Nga phát động, đã nhấn chìm thế giới trong một cuộc khủng hoảng chưa từng có kể từ khi Chiến Tranh Lạnh kết thúc. Tổng thống Putin cho rằng những đòi hỏi của ông, bao gồm cả việc triệt thoái quân của NATO ở Đông Âu và cấm Ukraina gia nhập NATO chưa bao giờ được đáp ứng. Về điểm này, Thierry de Montbrial, chủ tịch và nhà sáng lập World Policy Conference, chủ tịch Viện Quan Hệ Quốc Tế Pháp IFRI, trên đài RFI có lý giải: « Đối với Nga, vấn đề NATO là một lằn ranh đỏ, nhất là tại Ukraina, tôi xin nhấn mạnh là tại Ukraina. Vấn đề ở đây chính là cuộc họp thượng đỉnh nổi tiếng năm 2008 tại Bucarest. Tại cuộc họp này, Mỹ và các nước Bắc Âu đã ra sức hối thúc để khối này quyết định cho Ukraina gia nhập NATO tức thì. Chính Pháp và Đức, cụ thể là tổng thống Nicolas Sarkozy và thủ tướng Angela Merkel thời đó, đã tìm cách ngăn cản điều này, bởi vì họ hiểu hậu quả có thể có, nhưng không mấy gì thành công. Tuyên bố chung cuối cùng đã công nhận tính chính đáng việc Ukraina gia nhập NATO năm 2008 và điều đó đã khiến Nga tức giận. Nhất là còn có vấn đề vũ khí hạt nhân nữa. Trở thành thành viên của NATO, điều đó có nghĩa là vũ khí hạt nhân một ngày nào đó có thể được bên bảo hộ sử dụng để bảo vệ Ukraina. Cần phải đặt sự việc trong viễn cảnh này ». Chỉ có điều, chiến lược tấn công « chớp nhoáng » của Nga hòng chiếm lấy thủ đô Kiev trong vòng một tuần đã thất bại, khi vấp phải sự kháng cự quyết liệt của quân đội Ukraina. Nhà nghiên cứu địa chính trị Thierry de Montbrial phân tích tiếp : « Putin xâm lược Ukraina vì ông nghĩ là sẽ thành công nhanh như những gì ông ấy đã từng làm với bán đảo Crimée, bởi vì vào năm 2014, ông ấy đã sáp nhập thành công Crimée mà không vấp phải một phản ứng mạnh mẽ nào. Do vậy, ông ấy nghĩ rằng lần này cũng sẽ diễn ra giống như thế, và rủi thay điều đó đã không xảy ra. » Trước sự hậu thuẫn mạnh mẽ của phương Tây và Liên Minh Bắc Đại Tây Dương – NATO dành cho Ukraina, tổng thống Nga dọa dùng vũ khí nguyên tử, khi tuyên bố sẵn sàng sử dụng « mọi phương tiện » trong kho vũ khí. Cũng theo ông Montbrial, ở đây cần phải phân biệt lợi ích sống còn và cốt lõi theo cách hiểu của Nga: « Trên thực tế, những nước có vũ khí nguyên tử là nhằm bảo vệ các lợi ích sống còn. Xin lưu ý, phải nói là "sống còn" chứ không phải là "thiết yếu". Vấn đề thật sự đặt ra ở đây là người Nga chứ không chỉ riêng gì ông Putin định nghĩa như thế nào là lợi ích sống còn. Theo ý tôi, câu hỏi này phải được xem xét nghiêm túc. Hơn nữa, hiện nay, nếu như không một ai tại châu Âu hay trong thế giới phương Tây muốn thấy một nước Nga quá hùng mạnh, thì cũng cần phải chú ý đến những hệ quả về điều có thể là một nước Nga quá yếu, nghĩa là một nước Nga bắt đầu bị tan rã như xuýt từng xảy ra trong những năm 1990. Tôi nghĩ rằng luôn phải xem xét mối nguy hạt nhân một cách nghiêm túc, nhưng không vì cùng một kiểu lý do. » Nga – Trung : Mối quan hệ đồng lõa ? Nếu như vai trò của Mỹ và các nước đồng minh, cụ thể là NATO, trong cuộc chiến này được thể hiện rõ qua việc hậu thuẫn Kiev, thì mọi cặp mắt cũng hướng về Bắc Kinh với câu hỏi lớn: Tập Cận Bình phải chăng đã được đồng nhiệm Nga thông báo trước về chiến dịch quân sự trong chuyến thăm Bắc Kinh ngày 04/02/2022 ? Trên đài RFI, trong cuộc tranh luận với chuyên gia Thierry de Montbrial, nhà Trung Quốc Học Jean-Pierre Cabestan, Trung Tâm Nghiên Cứu Khoa Học Quốc Gia Pháp (CNRS), hiện giảng dạy tại trường đại học Baptist Hồng Kông, nhận định : « Tôi nghĩ rằng vào thời điểm đó, Tập Cận Bình chẳng biết được bao nhiêu về kế hoạch này (…) Khi ông ấy ký tuyên bố chung ngày 04/02, hai mươi này trước khi có cuộc tấn công, liệu ông Tập có biết là chiến dịch quân sự sẽ bắt đầu trong chưa đầy một tháng sau đó hay không ? Tôi không nghĩ thế. Tôi nghĩ rằng ông ấy đang đứng trước một sự mơ hồ, nhưng Tập Cận Bình biết là căng thẳng đang gia tăng và ông Putin đã chuẩn bị cho một hình thức đối đầu với Ukraina và một kiểu chống  NATO, bởi vì đây cũng chính là một thông điệp chung giữa Nga và Trung Quốc: chống NATO và mở rộng NATO sang phía đông, và đương nhiên là chống cả việc cho Ukraina gia nhập NATO. » Dù vậy, theo quan sát của ông Jean-Pierre Cabestan, trong cuộc đối đầu này với NATO, mối quan hệ đối tác chiến lược chặt chẽ giữa Nga và Trung Quốc đã được hình thành và củng cố. «  Tôi cho rằng Trung Quốc đang có một mối quan hệ đồng lõa cực kỳ chặt chẽ với Nga. Đó là một mối quan hệ đối tác chiến lược mà theo ý tôi gần như là một liên minh. Mối quan hệ này kéo dài được bao lâu thì tôi không rõ, nhưng chắc chắn đây chính là điều khiến Nga và Trung Quốc xích lại gần nhau hơn khi bỏ qua những bất đồng. Chúng ta đã biết các điểm bất đồng giữa hai nước và Tập Cận Bình đã nhắc lại với ông Putin tại Samarkand nhân thượng đỉnh Tổ Chức Hợp Tác Thượng Hải – SCO hồi tháng 9/2022. Bởi vì ông Putin giờ đang trong thế thủ hay cảm thấy chưa chắc đạt được các mục tiêu và do vậy điều này đương nhiên khiến đối tác chính là Trung Quốc lo lắng. » Chiến tranh nổ ra, châu Âu hứng chịu một làn sóng tị nạn lớn nhất từ cuối Đệ Nhị Thế Chiến. Cuộc xung đột đã cướp đi hàng chục ngàn sinh mạng binh sĩ cũng như thường dân. Cuộc chiến còn phủ bóng mối họa khủng hoảng lương thực toàn cầu. Những đòn trả đũa qua lại giữa Nga và phương Tây gây ra nạn khan hiếm năng lượng, lạm phát tăng vọt, làm trì trệ tăng trưởng kinh tế thế giới. Chiến sự nay sắp bước qua tháng thứ 10, nhưng đôi bên chưa ngã ngũ kể từ khi tổng thống Putin cho sáp nhập bốn vùng chiếm đóng là Donetsk, Luhansk, Zaporijjia và Kherson vào lãnh thổ Nga. Chuỗi thất bại trên chiến trường kể từ tháng Chín qua buộc ông Putin phải ban hành lệnh động viên, tuyển mộ thêm 300 ngàn binh sĩ. Chiến tranh kéo dài ngoài dự đoán và lệnh cấm vận của phương Tây dường như khiến Nga gặp khó khăn trong việc sản xuất vũ khí. Matxcơva phải mua thêm drone tự sát cũng như tên lửa từ Iran và đạn dược từ Bắc Triều Tiên. Hoa Kỳ : Chìa khóa cho hòa bình của Ukraina ? Khả năng một cuộc đàm phán hòa bình hay một lệnh ngừng bắn hầu như vô vọng khi Ukraina kiên quyết thực hiện những mục tiêu đi đến cùng mà giới quan sát đánh giá là quá tham vọng. Theo đó, Kiev muốn đẩy lui quân Nga ra khỏi đường biên giới có từ năm 1991, nghĩa là thu hồi toàn bộ các vùng bị chiếm đóng, kể cả bán đảo Crimée và toàn vùng Donbass. Trong khi phía Nga cũng không có ý định lui quân. Theo quan điểm của nhà nghiên cứu Thierry de Montbrial, chìa khóa cho hòa bình giờ trong tay Hoa Kỳ: « Trên thực tế, quốc gia duy nhất có thể tác động mạnh mẽ lên Ukraina chính là Mỹ. Tôi không nói là chỉ điều đó thôi là đủ, nhưng đúng là Ukraina đã tỏ cho thấy một sự phòng thủ tuyệt vời và ngoài mong đợi. Nhưng điều chắc chắn là nếu Hoa Kỳ quyết định ngưng cung cấp một số loại vũ khí và nói với châu Âu là hãy ngưng cung cấp thứ này thứ kia, Ukraina sẽ rơi vào trong tình huống là họ buộc phải từ các ý định đầy tham vọng. » Nếu như cuộc chiến này làm lộ rõ một mối quan hệ đối tác chiến lược chặt chẽ giữa Nga và Trung Quốc, thì theo ông Thierry de Montbrial, câu hỏi cần đặt ra ở đây là Hoa Kỳ cũng đang tính gì khi tiếp tục hỗ trợ khí tài cho Ukraina: « Trên thực tế, Hoa Kỳ dường như đã đổi ý, điều đó có nghĩa là hiện tại Mỹ tiếp tục hậu thuẫn Ukraina, rất có thể là để làm suy yếu hơn nữa nước Nga. Tôi nghĩ rằng còn có một ý muốn biến sự độc lập của châu Âu đối với năng lượng Nga là không thể đảo chiều và họ cũng muốn củng cố hơn nữa thế thống trị của Mỹ trong lòng khối NATO về châu Âu, với một mục tiêu sau cùng là NATO rồi sẽ trở thành một liên minh chống các nước phi dân chủ, bắt đầu từ Trung Quốc. Tôi tin rằng có hẳn một tầm nhìn chiến lược đang được thiết lập từ phía Mỹ. » Liệu rằng xung đột tại Ukraina có nguy cơ lan rộng khi tổng thống Nga Vladimir Putin ngày 19/12/2022, trong chuyến thăm Belarus và sau cuộc hội đàm cùng đồng nhiệm Alexander Lukachenko, thông báo tăng cường hợp tác quân sự và quốc phòng, còn phía Mỹ thông báo sẽ cấp hệ thống tên lửa Patriot mà Kiev mong đợi từ nhiều tháng qua ? Một điểm được hầu hết giới chuyên gia đồng chia sẻ : Trên chiến trường, Vladimir Putin vẫn chưa thua trận, chừng nào Kiev vẫn chưa giành được chiến thắng trước những mục tiêu đặt ra. Nhưng trên bình diện chính trị, theo như nhận định của ông Jean-Pierre Cabestan, chủ nhân điện Kremlin đã thua trong cuộc chiến công luận, nhất là tại phương Tây. Điển hình là Thụy Điển và Phần Lan, những nước trung lập từ bao thập niên, thậm chí bao thế kỷ, nay lần lượt xin gia nhập khối NATO, cho phép liên minh quân sự này mở rộng bờ cõi đến tận biên giới phía bắc nước Nga !

En Blanco y Negro con Sandra
Miercoles 21 DIC: En obvia campaña política el secretario de Salud y con esto se une a que impongan silencio en caos con ASES y plan Vital.

En Blanco y Negro con Sandra

Play Episode Listen Later Dec 21, 2022 53:47


1. En campaña de propaganda el Secretario de Salud.. Carlos Mellado sobre los fondos de Medicaid: “Hemos logrado mucho”. El secretario de Salud de Puerto Rico dice que el gobierno se ahorrará cientos de millones de dólares y que los fondos colocan a la Isla camino a la paridad 2. Contagios de COVID-19 se han triplicado los pasados tres meses. El Departamento de Salud insiste en que persiste la emergencia por el coronavirus, y reitera la importancia de la vacuna bivalente. 3. Van 12 muertes por Covid-19. 4. Aumenta la demanda por medicamentos anticatarrales. Puede responder tanto a un alza en males respiratorios como a una posible baja en la producción de los fármacos. 5. Proliferan las antenas 5 G en todo Puerto Rico, con la bendición de la FCC y del gobierno. 6. El gobierno pide $1,838 millones para crear una oficina para el manejo de subvenciones federales. Pero…la petición fue denegada por la Junta de Supervisión Fiscal aunque forma parte del plan fiscal certificado. El director ejecutivo de la Oficina de Gerencia y Presupuesto, Juan Carlos Blanco, explica la propuesta. 7. Satisfechos en el CRIM con logros alcanzados este año en beneficio de los municipios. 8. Hoy en Pausa para la Poesía.. hablamos de otro estilo literario, la novela. Conversamos con Dorothy Bell Ferrer, El trasero grande de la muerte”… Éstas y otras noticias, hoy En Blanco y Negro con Sandra. - - - Este programa se transmite por las siguientes emisoras, y por sus respectivas plataformas digitales, y aplicaciones para dispositivos Apple y Android: 1. Cadena WIAC - WYAC 930 AM: Cabo Rojo-Mayagüez 2. Cadena WIAC – WISA 1390 AM Isabela 3. Cadena WIAC - WIAC 740 AM: Área metropolitana 4. WLRP 1460 AM Radio Raíces: La voz del Pepino en San Sebastián 5. X61 610 AM: Patillas y toda la zona sureste 6. X61 94.3 FM: Patillas-Guayama 7. Mi Podcast: Anchor, SoundCloud y demás. https://anchor.fm/sandrarodriguezcotto Redes Sociales: FACEBOOK, TWITTER, INSTAGRAM, LINKEDIN · E-mail: Enblancoynegroconsandra@gmail.com · BLOG: http://enblancoynegromedia.blogspot.com Pausa para la Poesía --- Support this podcast: https://anchor.fm/sandrarodriguezcotto/support

Built HOW
Alison Crim - Consistently Delivering Results

Built HOW

Play Episode Listen Later Dec 19, 2022 20:06


Alison Crim is the Broker, Owner, and Team Leader of Husky Homes in Madison, WI. Hear how her data-driven, methodical approach to business has led her to rapidly scale while creating a dynamic, growth-minded team culture.   Connect with Alison at https://www.huskyhomeswi.com/agent/alison-crim/ --------- Visit www.builthow.com to sign up for our next live or virtual event.   Part of the Win Make Give Podcast Network

Small Doses with Amanda Seales
Side Effects of An Educator: Ernest Crim III

Small Doses with Amanda Seales

Play Episode Listen Later Dec 14, 2022 62:04


This week we continue our educator series with Ernest Crim III (IG: @mrcrim3), public school teacher-turned content creator, to talk all about how he uses Black History to empower, educate & promote equity. ~ For more content, subscribe to our Patreon (patreon.com/amandaseales)! ~ This episode is sponsored by BetterHelp. Give online therapy a try at betterhelp.com/DOSES and get on your way to being your best self Get to the root of stress with the Stress CBD Complex from NextEvo Naturals. For up to 25% off subscription orders of $40 or more, use promo code DOSES at NextEvo.com Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

C dans l'air
UKRAINE : LA RUSSIE FRAPPÉE SUR SON SOL – 07/12/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Dec 7, 2022 63:18


EXPERTS FRANÇOIS CLEMENCEAU Rédacteur en chef international – « Le Journal du Dimanche » ARMELLE CHARRIER Éditorialiste en politique internationale – « France 24 » ANNIE DAUBENTON Journaliste-essayiste Auteure de « Ukraine, les métamorphoses de l'indépendance » LUKAS AUBIN Directeur de recherche à l'IRIS Auteur de « Géopolitique de la Russie » Alors que les forces de Kiyv et Moscou continuent de s'affronter en Ukraine, plusieurs frappes ces derniers jours ont touché le territoire russe, parfois loin des lignes de front. Ainsi lundi des drones transformés en missiles ont tiré sur des bases militaires russes à des centaines kilomètres de la frontière. Le ministère russe de la Défense a accusé les forces ukrainiennes de chercher ainsi « à mettre hors service les avions russes de longue portée », utilisés pour les frappes qui visent depuis plusieurs semaines de nombreuses infrastructures énergétiques sur le territoire ukrainien. Kiyv n'a jusqu'ici revendiqué aucune des explosions. Mais c'est bien l'Ukraine qui s'est rendue responsable de frappes en Russie, qui ne sont pas une première, mais qui ont eu lieu cette fois bien plus profondément à l'intérieur du pays que les cibles jusqu'ici atteintes. Surtout, elles ont touché des bases qui ne sont pas seulement le lieu de départ des avions russes de longue portée. L'aéroport d'Engels-2, dans la région de Saratov, abrite également une partie de la dissuasion nucléaire russe. Et ce n'est pas du goût de Washington : « nous n'encourageons pas ces attaques et nous n'aidons pas les Ukrainiens à les mener » s'est ainsi défendu hier soir le chef de la diplomatie américaine. Sur le front terrestre, les combats continuent de s'intensifier à Bakhmout dans le Donbass où s'est rendu Volodymyr Zelensky pour envoyer un message à ses troupes au lendemain de la visite de Vladimir Poutine sur le pont de Crimée. Une guerre de l'image alors que sur le terrain une guerre de position fait rage. La Russie cherche à « geler les combats » en Ukraine pendant l'hiver afin de renforcer ses forces en vue d'un nouvel assaut au printemps, a expliqué le chef de l'Otan. Jens Stoltenberg a également déclaré que les membres de l'Alliance poursuivaient leur fourniture « sans précédent » d'armes et de soutien à l'Ukraine, malgré les inquiétudes sur un éventuel épuisement des stocks occidentaux. En Ukraine, la ligne de front s'est stabilisée depuis que les forces de Kiev sont parvenues à libérer la ville de Kherson et les zones environnantes sur la rive occidentale du fleuve Dniepr en novembre. Toutefois les regards sont désormais tournés vers la frontière Biélorusse où des exercices militaires se déroulent. L'Ukraine dit craindre que la Russie, qui l'a envahie le 24 février dernier, ne se serve à nouveau de la Biélorussie pour tenter une nouvelle incursion terrestre dans le nord de son territoire. Parallèlement, la guerre de l'énergie se poursuit. Près de la moitié des installations énergétiques ukrainiennes ont été endommagées après deux mois de bombardements. Et si l'électricité est rétablie généralement dans les deux jours suivant chaque attaque, le réseau fonctionne en mode de plus en plus dégradé et des millions de personnes subissent des coupures de courant d'urgence. DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

InterNational
À quoi ressemble la vie quotidienne en Russie ?

InterNational

Play Episode Listen Later Dec 7, 2022 41:35


durée : 00:41:35 - Un jour dans le monde - Comment vit la société russe depuis le début de la guerre en Ukraine ? On en parle avec l'écrivain Boris Akounine qui a quitté la Russie depuis l'invasion de la Crimée, il raconte ce qu'il pense de Poutine et comment il arrive à entrer en contact avec ses compatriotes.

Chronique Economique
Comment terminer cette guerre en Ukraine ?

Chronique Economique

Play Episode Listen Later Dec 7, 2022 3:01


La question se pose avec acuité maintenant que l'Ukraine reprend l'avantage sur le terrain. Et si Poutine était en train de perdre la guerre ? La question n'est plus du tout saugrenue aujourd'hui, les experts le remarquent. Poutine a adopté une nouvelle stratégie qui consiste donc à diriger les frappes militaires contre les infrastructures énergétiques ukrainiennes. Ce qu'il veut, c'est simple, c'est faire plier ce pays en faisant grelotter de froid sa population. En fait, comme le faisait remarquer Michel Goya, un ancien colonel retraité, selon lui, Poutine espère que ce sera le général Hiver qui gagnera donc cette guerre. Alors Poutine a tort car sur place, la détermination des Ukrainiens est sans faille et ils n'accepteront pas de se rendre uniquement parce qu'ils ont froid. En vérité, ce que le monde entier découvre, c'est que Poutine a commis une immense erreur stratégique en envahissant l'Ukraine. D'abord, lui qui se plaignait d'être encerclé par l'OTAN a redonné une nouvelle vie à l'OTAN. Je rappelle que Trump ne voulait plus financer cette alliance et que le président Macron avait osé dire il y a trois ans que l'OTAN était en état de mort cérébrale. Mais grâce à l'erreur magistrale de Poutine, l'OTAN s'est littéralement réveillée. Les États-Unis ont d'ailleurs envoyé 100.000 GI en Europe. La Suède et la Finlande, jadis deux pays neutres, ont demandé à adhérer à l'OTAN. Et quant à Poutine qui nous vendait du gaz, il doit se mordre l'élève. Car aujourd'hui, non seulement il y a un embargo, mais ce sont les Etats-Unis qui nous le vendent cher. D'ailleurs, leur gaz, c'est ce qu'on appelle un fiasco complet. Sans compter que le monde entier découvre que l'une des armées supposées être les plus puissantes au monde est une armée de pieds nickelés. Sujets traités : commissaire européen, armes, russes, valables, armée régulière, corruption, pays, industriels, européens, guerre, reprise économique, Europe, Ukrainiens, territoire, armée russe, annexion, Crimée, dirigeant, russe, Poutine, Ukraine, frontières, 24 février, 2022, attaque, dilemme, Dominique Moïsi, spécialiste, géopolitique, hiver, incertitudes, ménages, entreprises, accord, sentiment, gagné, perdu . --- La chronique économique d'Amid Faljaoui, tous les jours à 8h30 et à 17h30.sur Classic 21, la radio Rock'n'Pop.

Un jour dans le monde
À quoi ressemble la vie quotidienne en Russie ?

Un jour dans le monde

Play Episode Listen Later Dec 7, 2022 41:35


durée : 00:41:35 - Un jour dans le monde - Comment vit la société russe depuis le début de la guerre en Ukraine ? On en parle avec l'écrivain Boris Akounine qui a quitté la Russie depuis l'invasion de la Crimée, il raconte ce qu'il pense de Poutine et comment il arrive à entrer en contact avec ses compatriotes.

My Thoughts with Derrick Kirk
Only in America: Why the Public Doesn't Trust the Police

My Thoughts with Derrick Kirk

Play Episode Listen Later Dec 5, 2022 2:01


Police or cops, by definition, are an authority dedicated to enforcing laws and investigating crimes. If the situation warrants, they're authorized to make arrests.Most of us think we can trust the police with our lives. But why has public opinion sunk to a new low, and why is it that the bad cops are only held accountable when caught in the act?In this video, I'll talk about how much cops can get away with in America and how problematic that is for the average citizen if left unchecked.Only in America: Why the Public Doesn't Trust the Police________________________________________If you liked the video, subscribe to my channel!https://www.youtube.com/c/DerrickKirk?sub_confirmation=1 You can also follow me on:FACEBOOK: https://www.facebook.com/WHEREISDKIRK/ INSTAGRAM: https://www.instagram.com/dkirkforus/ TikTok: https://www.tiktok.com/@mythoughts_with_derrickSNAPCHAT: https://bit.ly/3LvANda Visit my website: http://derrickkirk.com/ Show Your Support: https://bit.ly/3S2mr6m Support the show

Walk Me Through
S2EP1: Walk Me Through True Crime

Walk Me Through

Play Episode Listen Later Dec 2, 2022 57:30


In today's episode, we'll dive into the psychology, neuroscience, and philosophy of true crime. Find out what happens in your brain as you watch a thriller documentary, whether females really do enjoy true crime more than males, and how true crime mirrors the current status of our society.Adam Golub is professor of American Studies at California State University, Fullerton, where he teaches courses on popular culture, music, monsters, and creative work. He is co-editor of Monsters in the Classroom: Essays on Teaching What Scares Us (McFarland, 2017) and the author of numerous articles on topics including fandom, true crime, zombies, the blues, and cold war youth culture. Get started with Buzzsprout HERE!FIND DR. ADAM GOLUBWebsite: https://www.everydayfictions.com/MENTIONEDHonorable Donald E. Shelton, "The 'CSI Effect': Does It Really Exist?," March 16, 2008, nij.ojp.gov: https://nij.ojp.gov/topics/articles/csi-effect-does-it-really-existVicary, A. M., & Fraley, R. C. (2010). Captured by true crime: Why are women drawn to tales of rape, murder, and serial killers? Social Psychological and Personality Science, 1(1), 81–86. https://doi.org/10.1177/1948550609355486Kelli S. Boling & Kevin Hull (2018) Undisclosed Information—Serial Is My Favorite Murder: Examining Motivations in the True Crime Podcast Audience, Journal of Radio & Audio Media, 25:1, 92-108, DOI: 10.1080/19376529.2017.1370714https://ncadv.org/STATISTICShttps://www.mmiwg-ffada.ca/final-report/Zach Sommers, Missing White Woman Syndrome: An Empirical Analysis of Race and Gender Disparities in Online News Coverage of Missing Persons, 106 J. Crim. L. & Criminology (2016). https://scholarlycommons.law.northwestern.edu/jclc/vol106/iss2/4"Criminal Crossovers," Foreword to "American True Crime in the 21st Century Re-Examined: Critical Interventions in a National Obsession," special issue, Crime Fiction Studies 3:1 (2022): v-xiii.FIND MEWMT Instagram: @walkmethrough.jpg Website: https://walk-me-through.mailchimpsites.com/Support WMT: https://www.buymeacoffee.com/walkmethroughPersonal Instagram: @eugenia.jpgCREDITSTrack: Electric Ten — Broke in Summer [Audio Library Release]Music provided by Audio Library PlusWatch: https://youtu.be/qooMP-upphwFree Download / Stream: https://alplus.io/electric-tenSupport the show

Europe 1 - Hondelatte Raconte
Claude Lastennet, le tueur de vieilles dames - Le récit

Europe 1 - Hondelatte Raconte

Play Episode Listen Later Nov 24, 2022 30:30


Dans les années 90, Claude Lastennet, 23 ans, tue cinq dames âgées. Une sixième s'en est miraculeusement sortie. Aux policiers de la Crim', il dit qu'il y prenait du plaisir et évoque une sorte d'orgasme.

Europe 1 - Hondelatte Raconte
Claude Lastennet, le tueur de vieilles dames - Le débrief

Europe 1 - Hondelatte Raconte

Play Episode Listen Later Nov 24, 2022 16:25


Dans les années 90, Claude Lastennet, 23 ans, tue cinq dames âgées. Une sixième s'en est miraculeusement sortie. Aux policiers de la Crim', il dit qu'il y prenait du plaisir et évoque une sorte d'orgasme.

Law Schoolers
161: Crim Law. Solicitation

Law Schoolers

Play Episode Listen Later Nov 22, 2022 3:32


If you would like to discuss legal topics in person, join Law Schoolers Pro at https://lawschoolers.com/join/Disclaimers:1. Nearly all of our episodes are unedited. We want to give you raw footage which means that there will be bumps, dings, and some pops.2. The information contained in these episodes are for educational purposes only, not to be used as legal advice.3. If the information is used as legal advice, Law Schoolers is not liable for any legal outcomes.

Law Schoolers
162: Crim Law. Conspiracy

Law Schoolers

Play Episode Listen Later Nov 22, 2022 8:09


If you would like to discuss legal topics in person, join Law Schoolers Pro at https://lawschoolers.com/join/Disclaimers:1. Nearly all of our episodes are unedited. We want to give you raw footage which means that there will be bumps, dings, and some pops.2. The information contained in these episodes are for educational purposes only, not to be used as legal advice.3. If the information is used as legal advice, Law Schoolers is not liable for any legal outcomes.

Beyond the Legal Limit with Jeffrey Lichtman
A Week of My Practice: What Prison is Really Like, Introducing “Shellackhead” and “Sally Dogs” / A 7 Figure Settlement For a Herpes Case / Representing James O'Keefe of Project Veritas

Beyond the Legal Limit with Jeffrey Lichtman

Play Episode Listen Later Nov 21, 2022 59:44


In this episode, Jeff describes his work week: a trip to a remote Pennsylvania prison spurs memories of his 1000+ jail visits. You'll hear the ugly truths about prison, along with an introduction to former clients Shellackhead, Neil the Hitman and Sally Dogs. Jeff also reveals a seven-figure settlement on a Herpes civil case he brought; and finally, Jeff discusses his new client, James O'Keefe of Project Veritas, who was raided and handcuffed by a team of FBI agents, his phones seized, his emails secretly subpoenaed — all because of an abandoned diary. The attack on the press is unprecedented.Contact Jeff with feedback and episode ideas at https://beyondthelegallimit.com/contact/.

Le Média
Allons-nous vers une troisième guerre mondiale ? | Bertrand Badie

Le Média

Play Episode Listen Later Nov 21, 2022 50:28


Souvenons-nous. C'était le 24 février dernier. Le numéro un russe Vladimir Poutine faisait le choix d'envahir l'Ukraine voisine, huit ans après l'annexion de la Crimée. Confusément, nous avons tous senti que quelque chose d'irréversible était en train de se produire, plus de 30 ans après la guerre froide, plus de 20 ans après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis et le début de la “guerre mondiale contre le terrorisme”. Dans un ouvrage collectif paru aux Editions Les Liens qui libèrent, qu'il a codirigé avec Dominique Vidal, le politiste et spécialiste des relations internationales Bertrand Badie nous confirme que “le monde ne sera plus comme avant”. Il nous met en garde contre la théorie de l'éternel retour. Il persiste, signe et insiste : “non, nous ne sommes pas face au retour de la guerre froide, non il ne s'agit pas du début d'une troisième guerre mondiale”. Mais avec le recul de près de neuf mois de conflit, de quoi la période que nous vivons est-elle le nom ? Alors que le sommet du G20, qui se tenait en Indonésie, donc loin de l'Occident, vient de s'achever, Bertrand Badie a bien voulu nous rendre visite, pour nous présenter “Le Monde ne sera plus comme avant”, mais aussi un livre plus biographique, plus personnel, plus littéraire aussi mais non moins politique : “Vivre deux cultures - comment naître franco-persan ?”, paru aux Editions Odile Jacob. ▶ Soutenez Le Média :

Law Schoolers
159: Crim Law. Impossibility and Abandonment

Law Schoolers

Play Episode Listen Later Nov 18, 2022 13:52


If you would like to discuss legal topics in person, join Law Schoolers Pro at https://lawschoolers.com/join/Disclaimers:1. Nearly all of our episodes are unedited. We want to give you raw footage which means that there will be bumps, dings, and some pops.2. The information contained in these episodes are for educational purposes only, not to be used as legal advice.3. If the information is used as legal advice, Law Schoolers is not liable for any legal outcomes.

Revue de presse française
À la Une: la stratégie de la terre gelée

Revue de presse française

Play Episode Listen Later Nov 16, 2022 3:26


Une pluie de missiles russes s'est abattue sur l'Ukraine hier, constate Libération. « Alors que l'armée ukrainienne rallume la flamme de l'espoir sur les champs de bataille de l'Est et du Sud, l'armée russe riposte de manière asymétrique en opérant des bombardements dans la profondeur sur tout le pays, détruisant les infrastructures énergétiques. L'objectif, pointe Libération : affaiblir l'arrière du front, miner le moral de la population et faire passer aux Ukrainiens un hiver dans le noir et dans le froid. » En effet, complète La Charente Libre, « faute de territoires à conquérir et de batailles militaires à remporter, les Russes confirment qu'ils n'ont pour le moment qu'une seule arme en main : plonger l'Ukraine dans le noir et le froid de l'hiver. La centaine de missiles russes envoyés hier sur tout le pays pour s'en prendre aux infrastructures énergétiques est aujourd'hui considérée autant comme la seule option de Moscou pour masquer ce qui est aujourd'hui une véritable Bérézina. Plus de sept millions de foyers sont privés d'électricité et le pays doit adapter sa consommation d'énergie. Ces missiles sont bien sûr une réponse à la perte de Kherson, considérée comme russe pour toujours par Poutine le 30 septembre, avant d'être libérée six semaines plus tard par l'armée ukrainienne. » La Pologne touchée : faut-il craindre le pire ? Par ailleurs, tir délibéré ou incident isolé ? Un missile ou deux missiles se sont abattus hier sur un village polonais, proche de la frontière avec L'Ukraine, tuant deux personnes. Varsovie affirme que ces missiles sont de fabrication russe. Moscou dément et dénonce une provocation. Les sites des différents quotidiens suivent minute par minute les derniers développements suite à cette frappe. Une réunion d'urgence entre alliés occidentaux a eu lieu ces dernières heures à Bali en marge du G20. Sud-Ouest a eu le temps d'en faire sa Une, avec ce titre : « la Pologne touchée, deux frappes qui font craindre le pire » Vers des négociations ? Reste que les appels à négocier se multiplient… C'est ce que constate notamment Le Parisien : « la communauté internationale espère pousser le régime de Zelensky à la table des négociations en vue d'un processus de paix. Soyons clairs, pointe le journal, il semble inenvisageable que la guerre s'arrête dans un avenir proche. » Mais, « Kiev est en position de force. C'est pour cela que les Américains et les Occidentaux poussent vers une discussion », pointe une analyste interrogée par le journal. Toutefois, poursuit-elle, « il va falloir faire accepter aux Ukrainiens que la Crimée ne fasse pas partie de leurs conditions. Et peut-être une partie du Donbass. Ça risque d'être dur à avaler. » La paix devra attendre… On n'en est vraiment pas au stade des pourparlers, estime pour sa part Le Figaro… « Il faudra sans doute d'autres Kherson pour faire fléchir Moscou, affirme le journal. Tout compromis qui permettrait à Poutine de présenter sa guerre comme une victoire laisserait intact son pouvoir de nuisance et risquerait d'ouvrir la porte à une nouvelle guerre, en Moldavie, en Ukraine, ou ailleurs dans l'ancien espace soviétique. On peut le déplorer, conclut Le Figaro, mais le temps de la guerre n'a pas encore cédé le terrain à celui de la négociation. Encore moins après les explosions russes en Pologne. » « Pourquoi la paix devra attendre », titre en écho Le Télégramme. « Les combats continuent en Ukraine, constate le quotidien breton. Les propositions de négociations formulées au G20 ont été rendues caduques après les bombardements russes d'hier. » Quel scénario ? « Guerre en Ukraine : et maintenant, que peut-il se passer ? », s'interroge Le Midi Libre. « À l'évidence, le déferlement d'obus hier montre que malgré son isolement et les défaites militaires, Poutine est plus dangereux que jamais. En plein sommet du G20, la chute de missiles sur le sol polonais prouve d'ailleurs que la guerre arrive à un point critique où tout peut encore basculer. Personne à ce stade, conclut Le Midi Libre, ne connait le scénario d'un conflit au bord de l'escalade. Pas plus les politiques que les généraux. Ni même le chef du Kremlin qui se comporte désormais comme un ours blessé. »

Law Schoolers
150: Crim Law. Inchoate Offenses. Attempt

Law Schoolers

Play Episode Listen Later Nov 14, 2022 9:51


If you would like to discuss legal topics in person, join Law Schoolers Pro at https://lawschoolers.com/join/Disclaimers:1. Nearly all of our episodes are unedited. We want to give you raw footage which means that there will be bumps, dings, and some pops.2. The information contained in these episodes are for educational purposes only, not to be used as legal advice.3. If the information is used as legal advice, Law Schoolers is not liable for any legal outcomes.

Law Schoolers
149: Crim Law. Excuse of Insanity

Law Schoolers

Play Episode Listen Later Nov 14, 2022 11:47


If you would like to discuss legal topics in person, join Law Schoolers Pro at https://lawschoolers.com/join/Disclaimers:1. Nearly all of our episodes are unedited. We want to give you raw footage which means that there will be bumps, dings, and some pops.2. The information contained in these episodes are for educational purposes only, not to be used as legal advice.3. If the information is used as legal advice, Law Schoolers is not liable for any legal outcomes.

Le Nouvel Esprit Public
Thématique : Jamais frères ? Ukraine et Russie : une tragédie postsoviétique / n°271 / 13 novembre 2022

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Nov 13, 2022 59:30


Connaissez-vous notre site ? www.lenouvelespritpublic.frUne émission de Philippe Meyer, enregistrée au studio l'Arrière-boutique le 7 octobre 2022.Avec cette semaine :Anna Colin Lebedev, chercheuse spécialiste des questions post-soviétiques, maîtresse de conférences à l'université Paris-Naterre.Béatrice Giblin, directrice de la revue Hérodote et fondatrice de l'Institut Français de Géopolitique.Marc-Olivier Padis, directeur des études de la fondation Terra Nova.Michaela Wiegel, correspondante à Paris de la Frankfurter Allgemeine Zeitung.Six mois après l'invasion russe en Ukraine, Anna Colin Lebedev, chercheuse française « d'origine soviétique », comme vous aimez à vous présenter, maîtresse de conférences à l'université Paris-Nanterre et spécialiste des sociétés post-soviétiques, dans votre ouvrage « Jamais frères ? (Le d'interrogation est important) Ukraine et Russie : une tragédie postsoviétique », vous vous attachez à déconstruire le mythe des « frères » slaves. Vous décryptez les similarités entre les sociétés russe et ukrainienne, le poids des traumatismes du XXe siècle et les trajectoires de plus en plus divergentes que les deux pays ont suivies depuis 1991.A l'époque de l'Union soviétique, vous rappelez-vous, la Russie était le centre, et l'Ukraine une périphérie. L'homogénéisation s'est faite en écrasant un certain nombre de différences, l'histoire commune avait été écrite en gommant certains aspects gênants qui ne rentraient pas dans le récit officiel. Les trajectoires contraires suivies par les sociétés russe et ukrainienne ne sont pas un argument suffisant pour expliquer la guerre entre les deux pays, observez-vous. Mais un certain nombre de sujets aident à comprendre ce qui se joue aujourd'hui. Sujets que vous passez au crible : rapport à l'histoire soviétique, construction d'une mémoire de la grande famine et de la Seconde Guerre mondiale, place des communautés juives et de la mémoire de la Shoah, rapport au pouvoir politique, rapport à la violence, place des langues. Votre livre décrit également la fracture entre les deux sociétés, lorsque Russes et Ukrainiens ont cessé, en 2014, de partager la même vision de ce qui se joue entre les deux pays, en Crimée et dans le Donbass. En 2022, la fracture s'est transformée en rupture.Ce qu'on présentait comme une fraternité, disent les Ukrainiens, s'est révélé un rapt. Côté russe, l'Ukraine serait une Russie transformée en anti-Russie par l'Occident hostile. La ligne de fracture que dessinent les deux discours montre bien, soulignez-vous, la nature existentielle d'une guerre qu'on ne peut réduire à une volonté de conquête territoriale ou d'accès à des ressources naturelles ou économiques. Existentielle, car pour l'Ukraine : soit elle parvient à vaincre la Russie - ce qui veut dire que Moscou renonce à toute prétention territoriale et d'influence sur l'Etat ukrainien - soit elle cesse d'exister. Contrairement à la société ukrainienne, la société russe, en grande partie aveugle à cette guerre conduite en son nom, n'a pas l'expérience de protestations qui auraient réussi. Vous dressez le portrait d'une société russe convaincue de son impuissance et soutenant sans enthousiasme une guerre qu'elle ne peut pas ou peu critiquer et qui ne réalise pas encore la profondeur de la déchirure, qui est pourtant entérinée du côté de l'agressé, l'Ukraine. Pour les Ukrainiens, désormais, tout ce qu'il pourrait y avoir de commun avec les Russes – la langue, les références culturelles partagées, la mixité, les souvenirs de l'époque soviétique - n'est plus vu que comme l'effet d'une domination ou d'une oppression. On avait pensé, à tort, les comptes de l'Union soviétique soldés lorsqu'elle s'était dissoute sans conflictualité majeure en 1991 écrivez-vous, le vrai prix à payer nous est donné aujourd'hui.Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

Change The Narrative with JD Fuller
Black History Saved My Life with Ernest Crim III

Change The Narrative with JD Fuller

Play Episode Listen Later Nov 11, 2022 25:50


The man who says Black History Saved My Life and wrote a book about it is known as Mr. Ernest Crim III. He is a self-proclaimed Black History Advocate who is a native of the southside of Chicago and a product of the late 80's. Mr. Crim is a University of Illinois Urbana Champaign alumni who advocates for Black History, equity and justice as a speaker, cultural consultant, socio political commentator, cast member on the PBS documentary ‘Divided We Fall', author of the Amazon best-seller, Black History Saved My Life, former City Council Candidate and high school social science instructor. Mr. Ernest Crim the third is a “must follow” on social media and we am so excited to share this space with him today,What You Will Hear:Being raised in Chicago and perceptionsTransition into the classroom and why Ernest left the school environment altogether.Transformative experience moving away for collegeTeaching and living what he talked aboutPositive reinforcement and mindsetErnest's book Black History Saved My LifeParents. Creating environments outside of school to nurture blacknessHate crime that went viralMost racist experiencesInternalized oppressionQuotes:“They put us in those situations when we moved here as we left the south in search of safety and economic prosperity and it just forced us to make a way outta no way and we're still doing that now, despite all the negative press and publicity we get.”“I took a black history course. And I think those two courses kind of encapsulate what I do now. I love journalism, I love writing, I love telling stories, and I love our history.”“That's why there's violence and there's a lot of gang issues. It's because we are born into the situation and before we can even figure out what happens, the trauma keeps hitting us, so we're just trying to survive.”“It was not about loving the profession, it was about loving our people.”“Teaching is the only job where you can get in front of kids every single date and they have to be there.”“When you say history saved your life, what it means is you found something in the past that gave you motivation to do great things moving forward.”“We didn't have everything materially, but we were wealthy in terms of the love” “My mom had to decide if she wanted me to go to a school that lacked resources that was all black or be bussed to a school that was all white and possibly deal with racial trauma.”MentionedInstagram @ErnestCrimIIITik Tok @ErnestCrimIIIErnestCrim.comMae JemisonQuincy Jones

Comprendre le monde
ENTRETIENS GÉOPO S6#9 – Hélène Carrère d'Encausse – "Poutine : l'échec final ?"

Comprendre le monde

Play Episode Listen Later Nov 2, 2022 33:44


Vladimir Poutine a longtemps porté un regard erroné sur le monde, laissant penser que la Russie parviendrait à réaffirmer sa place en tant que puissance. Si le président russe a d'abord tenté de s'adapter au monde qui l'entoure, le monde, notamment occidental, ne s'est en revanche pas exactement adapté à la Russie. Au cours des dernières années, et dans cette stratégie de réaffirmation, Vladimir Poutine a cherché à rester prudent et il a réalisé des « coups » tactiques d'un point de vue stratégique en Ossétie du Sud ou encore en Crimée. Cependant, sa gestion de la pandémie de Covid-19 et surtout l'invasion de l'Ukraine ont contribué à délégitimer le chef d'État, a minima sur la scène internationale, son objectif de redonner à la Russie sa place sur l'échiquier mondial se soldant par un échec. En se lançant dans la guerre contre l'Ukraine, Vladimir Poutine a commis une erreur stratégique dont il paye aujourd'hui le prix fort. La Russie et Vladimir Poutine sont certes les grands perdants de ce conflit. Cependant, la guerre constitue également un recul pour le monde occidental qui voit la perte de son monopole sur la puissance confirmée, mais aussi pour l'Europe (de l'Atlantique à l'Oural) qui se trouve à présent fracturée. La guerre en Ukraine a ainsi fait voler en éclat l'ensemble du paysage géopolitique. Comment Vladimir Poutine a-t-il dilapidé son héritage politique ? En quoi cette guerre vient-elle ruiner les efforts de restauration de la Russie ? Comment expliquer une telle faillite ? Quels sont les facteurs qui ont pu faire basculer Vladimir Poutine de la méfiance à l'hostilité ? Tour d'horizon avec Hélène Carrère d'Encausse, secrétaire perpétuel de l'Académie française. Pour aller plus loin :

Oral Arguments for the Court of Appeals for the D.C. Circuit

John Crim v. Cmsnr. IRS

C dans l'air
CDLA - L'INTEGRALE - SABOTAGES : MOSCOU MENACE LONDRES DE REPRÉSAILLES – 02/11/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Nov 2, 2022 62:50


EXPERTS PASCAL BONIFACE Directeur de l'IRIS Institut de Relations Internationales et Stratégiques ARMELLE CHARRIER Éditorialiste en politique internationale - « France 24 » CLÉMENTINE FAUCONNIER Politologue, spécialiste de la Russie VICE-AMIRAL MICHEL OLHAGARAY Ancien directeur du Centre des hautes études militaires Londres coupable de sabotage ? Le Kremlin a accusé hier le Royaume-Uni d'être à l'origine des explosions ayant endommagé en septembre dernier les gazoducs Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique, construits pour acheminer le gaz russe en Europe. « Nos services de renseignement disposent de preuves suggérant que l'attaque a été dirigée et coordonnée par des spécialistes militaires britanniques », a déclaré le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov. Les Britanniques démentent. Le porte-parole du nouveau Premier ministre Rishi Sunak a estimé que les accusations des autorités russes visaient à « détourner » l'attention, ce qui « fait partie de leurs méthodes habituelles ». C'est que sur le terrain ukrainien, Moscou n'est pas au mieux. Un début de contre-offensive ukrainienne se dessine sur le front est, statique depuis la libération début octobre de l'axe Kharkiv-Izioum-Lyman. La situation pourrait donc très prochainement évoluer selon les soldats engagés sur ce secteur, confirmant des déclarations des autorités ukrainiennes. Au Sud, la pression est également très forte pour reprendre Kherson. Kiev déploie de très importants efforts pour progresser au maximum avant l'arrivée de l'hiver, qui devrait stabiliser le front. En Mer Noire, la Russie a annoncé reprendre sa participation à l'accord sur les exportations de céréales ukrainiennes après avoir reçu des "garanties écrites" de la part de l'Ukraine sur la démilitarisation du couloir utilisé pour leur transport. Le président turc Recep Tayyip Erdogan, dont le pays est garant de cet accord crucial pour l'approvisionnement alimentaire mondial, a confirmé la reprise à partir d'aujourd'hui à la mi-journée des exportations ukrainiennes en mer Noire via ce couloir sécurisé. Moscou avait suspendu samedi sa participation à l'accord après une attaque menée aux drones sur sa flotte basée en baie de Sébastopol, en Crimée annexée. Depuis le début du conflit, Moscou agite la menace du blocage des exportations de denrées alimentaires. Certains pays, notamment en Afrique et au Moyen-Orient, particulièrement dépendant de ces céréales, risquent la disette voire la famine. L'Allemagne, elle, dépend de la Chine. Le pays est pour la sixième année consécutive le premier partenaire commercial de Berlin. L'industrie automobile allemande réalise 30% de son chiffre d'affaires sur le marché chinois. Et les grands groupes allemands continuent à miser sur ce pays. Ils ont investi sur place 10 milliards d'euros depuis le début de l'année. Un record. C'est pourquoi le chancelier Olaf Scholz se rend ce vendredi en Chine. Mais ce déplacement fait grincer des dents chez ses partenaires européens ainsi qu'au sein même de sa coalition en Allemagne. On redoute que le chancelier ne se jette dans la gueule du loup, exactement comme Angela Merkel l'avait fait avec Vladimir Poutine en favorisant une forte dépendance de l'Allemagne vis-à-vis du gaz russe. Il y a quelques jours, le dirigeant allemand a donné l'autorisation à un groupe chinois, Cosco, de prendre 25% du terminal portuaire de Hambourg, la stratégique porte d'entrée du pays. L'empire du Milieu, proche de la Russie, est hostile à l'Occident. La Chine est même qualifiée de "rival systémique" par Bruxelles. Emmanuel Macron avait suggéré à Olaf Scholz qu'ils se rendent ensemble à Pékin pour envoyer un signal d'unité européenne, mais le chancelier allemand a décliné l'offre du président français. Signe supplémentaire de l'effritement de la confiance entre Paris et Berlin. Qui est responsable de l'explosion des gazoducs en mer Baltique ? Vladimir Poutine peut-il aller jusqu'à affamer des peuples dépendant des exportations ukrainiennes ? L'Allemagne, en faisant cavalier seul vis-à-vis de la Chine, va-t-elle reproduire les mêmes erreurs qu'avec la Russie ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Rocky Horror Minute
Rocky Horror Minute Presents: The 2022 Halloween Spookstravaganza

Rocky Horror Minute

Play Episode Listen Later Nov 1, 2022 31:32


It's Halloween! As a special treat, Kelly and Leandra conjured up some villainous ghouls and goblins to help them recreate a scene from one of Rocky Horror's possible sequels- Revenge of the Old Queen! Tune in after for scary stories of Rocky Horror sure to make you cackle! We're getting closer to our next Crim break and that means that we're ready to answer your questions on-air! Email us at rockyhorrorminute@gmail.com or reach out to us on social media (Instagram/Facebook/Twitter)! Make sure you like/subscribe/share our podcast... or else! If you leave us a 5-star review on Apple Podcasts, you're 30% more likely to be mistaken for Richard O'Brien. Special Thanks to: Adrian "Drippy Dick", Azure Sweet, Najwa Red, Miguel "Not So Drippy Dick" and Brad. --- Support this podcast: https://anchor.fm/rocky-horror-minute/support

Rocky Horror Minute
Minute 47: Don't Be Upset

Rocky Horror Minute

Play Episode Listen Later Oct 27, 2022 27:11


Very normal podcasters Kelly and Leandra are obsessed with Frank in this minute full of sexual energy, angst, and discarded rubber gloves. We're getting closer to our next Crim break and that means that we're ready to answer your questions on-air! Email us at rockyhorrorminute@gmail.com or reach out to us on social media (Instagram/Facebook/Twitter)! Make sure you like/subscribe/share our podcast when you're at your friend's Halloween party and you're tired of explaining your costume ("duh, i'm a sexy podcaster!")! If you leave us a 5-star review on Apple Podcasts, you'll be proving to the world that you have excellent taste! --- Support this podcast: https://anchor.fm/rocky-horror-minute/support

Built HOW
Alison Crim - Working ON & IN the Business

Built HOW

Play Episode Listen Later Oct 25, 2022 20:09


We LOVED this conversation with the Broker and Owner of Husky Homes... listen to Alison's passion and vision as she explains how consistency & models lead to BIG business and BIG lives. ---------- Visit www.builthow.com to sign up for our next live or virtual event.   Part of the Win Make Give Podcast Network

Crims
El crim de la Vila Ol

Crims

Play Episode Listen Later Oct 22, 2022 56:45


En aquest cas parlarem de "La taronja mec

The California Appellate Law Podcast
Zoom Trials Are Not (Yet) the New Normal

The California Appellate Law Podcast

Play Episode Listen Later Oct 18, 2022 28:02 Transcription Available


Jeff and Tim discuss some recent cases to add to your attorney toolkit:For personal injury attorneys, a recent civil-criminal crossover case dealing with victims' right to restitution warns: the right to restitution is not waived unless the criminal case is over or the DA signs off. (People v. Nonaka, (Sep. 30, 2022, 2d Crim. B313848).)Quashing a subpoena based on free speech gives a right to attorney fees. But caution: the court regarded the fees as purely mercenary in this case, and denied them. (Doe v. McLaughlin (Sep. 21, 2022, A161534).)No, Zoom trials are not a substitute for real trials — not unless the Legislature says so before July 1, 2023. (Tim's post on Rycz v. Sup. Ct. is here.)Beware dismissing appeals, because they're almost always “with prejudice.” (Tim's post on Bush v. Cardinale is here.)How to lose your appeal by flubbing the Rule 8.108 appeal extensions. (Tim's post on Sharma v. Toyota Motor Sales USA, Inc. is here.)We also discuss the Onion's amicus brief in the US Supreme Court, and the California Supreme Court's order declining to review whether bees are fish (but which the media interpreted as affirming that bees are, indeed, fish).Appellate Specialist Jeff Lewis' biography, LinkedIn profile, and Twitter feed.Appellate Specialist Tim Kowal's biography, LinkedIn profile, Twitter feed, and YouTube page.Sign up for Tim Kowal's Weekly Legal Update, or view his blog of recent cases.Use this link to get a 25% lifetime discount on Casetext.Other items discussed in the episode:People v. Nonaka, (Sep. 30, 2022, 2d Crim. B313848).Doe v. McLaughlin (Sep. 21, 2022, A161534).Tim's post on Rycz v. Sup. Ct. is here.Tim's post on Bush v. Cardinale is here.Tim's post on Sharma v. Toyota Motor Sales USA, Inc. is here.Videos from this episode will be posted at Tim Kowal's YouTube channel.

Learn French with daily podcasts
Un pont (Bridge)

Learn French with daily podcasts

Play Episode Listen Later Oct 17, 2022 3:23 Very Popular


Pour écouter le podcast Real Life French: Apple Podcast: https://podcasts.apple.com/us/podcast/real-life-french/id1628949690 Spotify: https://open.spotify.com/show/400GRC4Cg6epiVJj84PIu5?si=79e8d17d11424ffa ------------------------- Poutine a accusé les services secrets ukrainiens pour la grosse explosion un jour auparavant sur le pont russe de Crimée. Traduction: Putin blamed Ukrainian secret services for the huge blast a day earlier that ripped through Russia's Crimea bridge. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Le Nouvel Esprit Public
Ukraine : un « changement de nature » de la guerre ? / La gauche de gouvernement en Amérique latine / n°267 / 16 octobre 2022

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Oct 16, 2022 60:16


Connaissez-vous notre site ? www.lenouvelespritpublic.frUne émission de Philippe Meyer, enregistrée en public, en Suisse, à la fondation Jan Michalski le 14 octobre 2022.Avec cette semaine :Jacques Pilet, journaliste et créateur de journaux.Lucile Schmid, membre du comité de rédaction de la revue Esprit. Richard Werly, correspondant à Paris du quotidien helvétique Blick. Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin et président de la fondation Terra Nova.UKRAINE : « UN CHANGEMENT DE NATURE DE LA GUERRE » ? Deux jours après l'attaque qui a endommagé le pont de Crimée, sans que l'on en sache encore le responsable, la Russie a lancé le 10 octobre, 84 missiles et 24 drones suicides sur l'Ukraine, selon un décompte établi par le président ukrainien, Volodymyr Zemlinsky. La capitale, Kyiv, touchée par plusieurs projectiles, n'avait plus été visée depuis le 26 juin. Au total, 23 villes ont été pilonnées, parmi lesquelles Lviv, Kharkiv, Odessa, Dnipro ou encore Zaporijia. Plusieurs cités, situées dans l'ouest du pays, loin des combats, n'avaient pas connu un tel déluge depuis le début du conflit. Des infrastructures énergétiques mais aussi des cibles civiles, dont une aire de jeux pour enfants, ont été atteintes.Certains des missiles tombés sur la capitale ukrainienne ont été tirés du territoire biélorusse, et le maître du Kremlin a promis de monter en gamme en y stationnant également des missiles balistiques Iskander-M. Alexandre Loukachenko, qui avait jusqu'alors prêté son territoire à l'armée russe sans participer au conflit, a accusé l'Ukraine de préparer une attaque contre la Biélorussie et annoncé le déploiement de troupes communes russes et biélorusses. Il a également accusé deux autres pays voisins, la Pologne et la Lituanie, d'accueillir des « combattants » qui prépareraient « des sabotages, des actes terroristes et un soulèvement militaire dans notre pays. Cela devient une menace directe ». L'armée biélorusse peu entraînée ne compte que 45.000 hommes dans les forces actives.L'ONU a dénoncé une « escalade inacceptable de la guerre ». Ces « frappes délibérées de la Russie sur l'ensemble du territoire ukrainien et contre des civils, c'est un changement profond de la nature de cette guerre », a commenté pour sa part Emmanuel Macron. Pour le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kouleba, « Poutine est désespéré à cause des défaites sur le champ de bataille, et il utilise le terrorisme des missiles pour essayer de changer le rythme de la guerre en sa faveur », Ces nouvelles frappes russes ont incité l'Europe et les Etats-Unis à poursuivre et à amplifier leur aide à l'Ukraine. Kyiv recevra plus rapidement des systèmes de défense antiaérienne sophistiqués et, peut-être, des armes offensives à longue portée. Joe Biden a promis des systèmes avancés de défense aérienne. La ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, a confirmé la livraison « dans les prochains jours » de systèmes Iris-T, créant une bulle de protection de 20 kilomètres de hauteur et de 40 kilomètres de largeur.Deux jours avant les frappes, la nomination, à la tête des troupes russes en Ukraine de Sergueï Sourovikine, connu pour ses faits d'armes « non conventionnels » en Syrie, a été saluée par les faucons du régime. Sergueï Sourovikine doit son surnom de « général Armageddon » à ses exploits comme commandant le détachement russe venu en aide au régime de Bachar El-Assad en Syrie, et notamment à la destruction d'Alep où il aurait recouru, selon l'ONG Human Right Watch à des armes chimiques. Les frappes aériennes massives et indiscriminées du 10 octobre semblent être sa « signature ».***LA GAUCHE DE GOUVERNEMENT TROUVERA-T-ELLE UN MODÈLE EN AMÉRIQUE LATINE, SI BOLSONARO PERDAIT ? Après une décennie de régimes de droite, avec désormais six de ses sept États les plus peuplés classés à gauche, l'Amérique latine apparaît désormais plus rouge (ou rose) que n'importe quelle autre région du monde. Si au Brésil, l'ancien président de gauche Lula l'emportait contre le chef de l'État d'extrême droite Jair Bolsonaro lors du deuxième tour du scrutin présidentiel le 30 octobre prochain, c'est 90 % de la population du sous-continent qui pourraient vivre sous un gouvernement de gauche en 2022. Ce mouvement a débuté avec la victoire d'Andres Manuel Lopez Obrador au Mexique, en juillet 2018, puis celle d'Alberto Fernandez en Argentine en octobre 2019 ; suivirent celles de Luis Arce en Bolivie en octobre 2020, de Pedro Castillo au Pérou en juillet 2021, de Xiomara Castro au Honduras en novembre 2021, de Gabriel Boric au Chili en décembre 2021, et enfin celle de Gustavo Petro en Colombie en juin 2022.Des gauches de tendances différentes : les unes progressistes, les autres plus populistes, certaines comme le Venezuela, le Nicaragua et Cuba font bon marché de la démocratie. Les programmes de Gabriel Boric, Xiamora Castro ou Gustavo Petro s'inspirent plus des revendications environnementales et de celles portant sur l'égalité de genres que des préceptes révolutionnaires d'antan. Les gauches démocratiques d'Amérique latine se retrouvent dans leur projet de justice sociale et de lutte contre les inégalités. Mais celles-ci disposent de marges de manœuvre plus limitées qu'à l'époque de la première « vague rose », au début des années 2000, quand les dirigeants profitaient de l'explosion du cours des matières premières pour financer leurs politiques redistributives, sans procéder à des réformes fiscales d'ampleur.Pour autant, « dire que le balancier repart à gauche en Amérique latine est un peu simpliste, estime Christophe Ventura, expert de l'Amérique latine à l'Iris. Il s'agit surtout d'une vague de dégagisme. La droite est revenue au pouvoir dans les années 2010 et elle est à son tour sanctionnée depuis quelques années. » Le mécontentement contre les régimes de droite a été notamment nourri par la crise sanitaire liée à la pandémie, qui a encore plus creusé les inégalités : la pauvreté extrême est passée dans la région de 13,1 % à 13,8 % entre 2020 et 2021, « un recul de vingt-sept ans », selon la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes de l'ONU.Au Brésil, au terme du premier tour de l'élection présidentielle, le 2 octobre, Lula a terminé en tête avec 48,43 % des voix contre 43,2 % à Bolsonaro, qui réalise un score bien plus élevé que celui prévu par les instituts de sondage. A peine 5 points, soit 6 millions de voix seulement (sur un total 123 millions de suffrages) séparent deux hommes, qui se retrouveront pour un second tour incertain le 30 octobre. Lula demeure le favori du scrutin. Mais un favori fragilisé, placé sur la défensive.Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

Le monde devant soi
Vladimir Poutine nomme un partisan de la ligne dure à la tête des opérations en Ukraine et joue la carte de la terreur

Le monde devant soi

Play Episode Listen Later Oct 13, 2022 25:40


Un symbole a été dévoré par les flammes, samedi 6 octobre. Ce symbole, c'est le pont de Crimée, édifié par Moscou en 2018 pour relier à son territoire l'est de la péninsule annexée quatre ans auparavant. Si le trafic, routier et ferroviaire, a repris, l'explosion provoquée –selon les autorités russes– par un camion piégé semble avoir profondément irrité Vladimir Poutine. En témoignent les frappes massives, deux jours après, sur plusieurs villes ukrainiennes: des dizaines de missiles en direction de cibles civiles et stratégiques ont été tirés, touchant entre autres Kiev, Lviv et Dnipro. Ces frappes ayant fait une vingtaine de morts et une centaine de blessés ont été qualifiées de crime de guerre par les capitales occidentales, qui y ont vu une tentative de la part de Moscou de reprendre la main sur le terrain après avoir été fragilisé ces derniers jours. Bref, c'est une démonstration de force militaire pour tenter d'intimider l'Ukraine et l'Occident, et de mettre en acte les menaces maintes fois formulées. La semaine dernière dans Le monde devant soi, nous avancions que la Russie pourrait tenter de suivre une stratégie du nombre, en mobilisant régulièrement des hommes pour les envoyer sur le champ de bataille. Finalement, c'est la stratégie du tapis de bombes qui a été employée en début de semaine, stratégie qu'on imagine en réaction au sabotage du pont. Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram.

Advanced French
Advanced French 304 - World News, Opinion and Analysis in French

Advanced French

Play Episode Listen Later Oct 12, 2022 5:33 Very Popular


L'attaque du pont de Crimée Vers un boycott de la Coupe du monde ? Coup d'État au Burkina Faso Quels vins de New York ?

Chip Time
S2 Ep. 24: Air Force Marathon Insight and Outcome with Mike + Highlights from the Chicago Marathon

Chip Time

Play Episode Listen Later Oct 11, 2022 65:38


Mike has returned to break down his summer training build-up that led to a dominant Crim performance and new PR at the Air Force marathon! We catch up, dive into the best and worst aspects of both training and the race, reflect on the results, and then briefly preview the Chicago Marathon. Scotty breaks down the best results from Chicago at the end. Contact the show: chiptimepod@gmail.com. Leave a 5-star rating on Apple or Spotify if you enjoyed. Check out Scotty's latest article from TSR: https://www.thestridereport.com/post/tsr-s-2022-d1-xc-top-50-individual-rankings-women-update-1 Shop my Favorite 100% Science-Backed Amino Acid Supplements Enter Code "CHIPTIME " To Save 30% ► aminoco.com/CHIPTIME

Dark Side of Wikipedia | True Crime & Dark History
468: Erotic Massage Turns To Murder | True Crim Daily Brief

Dark Side of Wikipedia | True Crime & Dark History

Play Episode Listen Later Oct 11, 2022 4:01


A man and a woman, both aged 25, have been charged with second-degree murder after they reportedly shot a man who had refused to pay for an erotic massage. At 2:07 a.m. on September 24th, someone called 911 and then hung up, prompting Inner Grove Police to respond to a residence in the 2100 block of 78th Court East. Police reportedly came to find a lifeless male adult lying on the floor. After his death, he was recognized as Michael Chang-Beom Lee, 43 years old. Lee was shot in the chest, as determined by the Hennepin County Medical Examiner's Office. Initially, police detained Fotini West, Logan Slack, and Sean Lumley. Dakota County Attorney issued charges of second-degree intentional homicide and second-degree felony murder against Logan Slack and Fotini West three days after the killing. There are no charges against Lumley. The criminal complaint states that at 2:07 a.m., a guy dialed 911 and said, "help me" and "they are attempting to get into my house." It was reported that the phone line then went dead. The police arrived at the house and entered from the back. The police found Lee dead in the basement bathroom, "in a huge quantity of blood," after noticing his bloody tracks on the carpet. Two eyewitnesses reportedly told police that they observed a beat-up SUV, not belonging to any of the neighbors, pull up in front of the victim's house and then drive off before the police arrived. When police found the vehicle, they pulled it over. West was allegedly "visibly bleeding on her arms and chest area" when the officer pulled up next to her in the front seat. When emergency personnel arrived, they saw she had blood all over her body. According to West's statement to police, Lee assaulted her as she was leaving his home. She made a call to Slack, and "the next thing she knew, Slack was physically hauling her out of the man's apartment." Shoes similar to Slack's were purportedly discovered in Lee's house. It has been reported that the police officer "noticed a huge bulge in the front of Slack's sweatshirt pocket, which was determined to be the soles of Slack's shoes he was wearing." It has been alleged that while being held at the Dakota County Jail, Slack admitted to authorities that he drove West to Lee's house for an erotic massage in exchange for payment. Supposedly, West informed Slack that Lee "assaulted her and was canceling payment for the services agreed upon." Slack got a pistol out of the trunk and used the butt to break into the house. Lee hid in a restroom while Slack and West went in pursuit to confront him. Lee was on the phone with 911 when Slack allegedly "broke a massive hole in the bathroom door" and "attempted to grasp West through the hole in the door." To prevent Lee from calling the police and to "guarantee electronic payment for the massage," Slack allegedly shot him. When West went to the restroom, Slack allegedly took Lee's phone and drove off with it. If you like TRUE CRIME TODAY - Be sure to search and subscribe wherever you download podcasts! Apple Podcasts https://podcasts.apple.com/us/podcast/true-crime-today-a-true-crime-podcast/id1504280230?uo=4 Spotify https://open.spotify.com/show/0GYshi6nJCf3O0aKEBTOPs Stitcher http://www.stitcher.com/podcast/real-ghost-stories-online-2/dark-side-of-wikipedia-true-crime-disturbing-stories iHeart https://www.iheart.com/podcast/270-Dark-Side-of-Wikipedia-Tru-60800715 Amazon https://music.amazon.com/podcasts/565dc51b-d214-4fab-b38b-ae7c723cb79a/Dark-Side-of-Wikipedia-True-Crime-Dark-History Google Podcasts https://www.google.com/podcasts?feed=aHR0cHM6Ly9hdWRpb2Jvb20uY29tL2NoYW5uZWxzLzUwMDEyNjAucnNz Or Search "True Crime Today" for the best in True Crime ANYWHERE you get podcasts! Support the show at http://www.patreon.com/truecrimetoday

Géopolitique
Défié et fragilisé, Poutine prépare sa riposte à l'attentat contre le pont de Crimée

Géopolitique

Play Episode Listen Later Oct 10, 2022 2:59


durée : 00:02:59 - Géopolitique - par : Pierre  Haski  - Vladimir Poutine accuse les services secrets ukrainiens d'être à l'origine de l'attaque du pont reliant la Crimée à la Russie, un défi personnel pour le président russe. Les critiques de la gestion de la guerre d'Ukraine se font entendre à Moscou.

C dans l'air
L'UKRAINE AFFRONTE LA FUREUR DE POUTINE – 10/10/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Oct 10, 2022 64:52


EXPERTS GÉNÉRAL CHRISTOPHE GOMART Ancien directeur du renseignement militaire Ex-commandant des opérations spéciales PIERRE HASKI Chroniqueur international « France Inter » et « L'Obs » ANNIE DAUBENTON Journaliste-essayiste Auteure de « Ukraine, l'indépendance à tout prix » LUKAS AUBIN Directeur de recherche à l'IRIS Auteur de « Géopolitique de la Russie » C'est un déluge de frappes russes qui s'est abattu ce matin sur l'Ukraine. Les villes de Kiev, Dnipro, Lviv ou encore Zaporijia ont été ciblées par 75 tirs de missiles. Au moins dix personnes ont été tuées et soixante autres blessées, a annoncé la police ukrainienne. Des infrastructures électriques ont également été visées. Ces bombardements interviennent en réaction à l'explosion qui a endommagé ce week-end le pont de Kertch, qui relie la Russie à la péninsule de Crimée annexée en 2014. Si tous les éléments n'ont pas été révélés, il pourrait bien s'agir d'une attaque ukrainienne. C'est en tout cas l'avis du président russe Vladimir Poutine qui a qualifié cet acte de "terroriste". Le chef du Kremlin a également confirmé que la Russie était bien responsable de la campagne de bombardement de ce matin et promis des répliques « sévères » en cas de nouvelles attaques ukrainiennes contre la Russie. Le numéro deux du conseil de sécurité de la Russie et ex-président Dmitri Medvedev a assuré que les frappes massives contre l'Ukraine n'étaient qu'un "premier épisode", appelant au "démantèlement total" du pouvoir politique ukrainien. Les réactions internationales ne se sont pas faites attendre. Emmanuel Macron a fait part de son "extrême inquiétude" lors d'un entretien téléphonique en urgence avec son homologue Volodymyr Zelensky. Pour le Quai d'Orsay, ces frappes russes constituent un "crime de guerre". Même rhétorique du côté de l'Union Européenne, qui affirme que les responsables de ces attaques devront "rendre des comptes". Bombardement après bombardement, le pouvoir russe fait la démonstration de sa brutalité. Aucun bâtiment n'est à l'abri. Personne ne semble pouvoir se sentir en sécurité. À la maternité de Zaporijia, l'inquiétude est grande. Difficile de donner la vie dans un pays en guerre et une ville bombardée. De nombreuses femmes ukrainiennes ont également quitté les territoires désormais annexés par les Russes avant de mettre leur enfant au monde. Elles voulaient s'assurer qu'il naisse avec la nationalité ukrainienne. Sur le terrain militaire, l'armement est une donnée clé. Et en ce domaine, une donnée a de quoi surprendre : le nombre d'armes russes utilisées par l'armée ukrainienne dépasse, pour certains équipements, celui fourni à l'Ukraine par les pays étrangers. C'est ce qu'a affirmé le Wall Street Journal dans un article publié mercredi dernier. C'est le cas, selon le quotidien américain, pour les chars d'assaut, les véhicules blindés et les véhicules d'infanterie : parfois, le nombre de ces équipements d'origine russe est tellement important, qu'il est deux fois plus élevé que celui des armes provenant de pays soutenant l'armée ukrainienne. Selon des officiels ukrainiens, c'est l'offensive des forces de Kiev ces dernières semaines qui a permis aux soldats ukrainiens de saisir des centaines de pièces militaires russes, abandonnées lors de la retraite précipitée des forces de Moscou. Des butins de guerre précieux. L'Ukraine aurait saisi 460 chars, 92 canons et 195 véhicules blindés de transport de troupes. Les livraisons d'armes occidentales, modernes et très perfectionnées, comme les canons Caesar français, restent toutefois un atout majeur pour Kiev dans sa lutte contre l'armée russe. Vladimir Poutine va-t-il bombarder plus massivement les villes ukrainiennes suite aux revers militaires de ses armées ? Comment survivre et donner la vie dans l'Ukraine en guerre et bombardée ? La Russie est-elle désormais le premier fournisseur d'armes des forces ukrainiennes ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

C dans l'air
POUTINE, LA DÉROUTE ET « L'APOCALYPSE » ? – 07/10/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Oct 7, 2022 64:37


EXPERTS ELSA VIDAL Rédactrice en chef de la rédaction en langue russe - « RFI » ANNE NIVAT Grand reporter - « Le Point » Auteure de « Un continent derrière Poutine ? » OLIVIER WEBER Grand reporter, diplomate Ancien correspondant de guerre JEAN-DOMINIQUE MERCHET Éditorialiste - « l'Opinion » Spécialiste des questions de défense et diplomatie Plus de 400 km2 dans la région de Kherson. Les avancées ukrainiennes dans le Donbass semblent se poursuivre à grande vitesse. Une contre-offensive que subissent les Russes, forcés jour après jour de libérer les territoires occupés. Hier, le président Zelensky s'est montré plus optimiste que jamais. Indiquant que trois nouveaux villages venaient d'être repris en seulement 24 heures. Après des victoires dans la région de Kharkiv, dans le Nord-Est, l'armée ukrainienne est à l'offensive dans l'est du pays, où elle a repris récemment le nœud ferroviaire de Lyman, et dans le Sud, où elle vise la capture de la ville de Kherson. La fébrilité se fait sentir du côté de Moscou et les inquiétudes montent par conséquent à Washington sur les réponses possibles de Poutine. Ce dernier est de plus en plus acculé malgré sa tentative d'annexion de quatre régions ukrainiennes vendredi dernier. Prenant au sérieux les menaces nucléaires du Kremlin, le président américain Joe Biden a déclaré que le monde était confronté « à la perspective d'une apocalypse » en rappelant que le monde n'avait « pas été confronté à cela depuis Kennedy et la crise des missiles cubains ». La question est aussi de savoir jusqu'où les Ukrainiens iront. Car fort de ses victoires sur le front, Volodymyr Zelensky pourrait pousser son armée à reprendre la région de Crimée, occupée depuis 2014 par les Russes suite à un référendum d'autodétermination organisé par Moscou. « Tout a commencé avec la Crimée et tout finira avec la Crimée », déclarait-il en août dernier. Et les craintes sont grandes là aussi sur la possible réaction russe. Car il s'agirait aux yeux de Poutine d'une agression pur et simple de son pays et de sa souveraineté. Pendant ce temps-là, de nombreux jeunes Russes continuent de fuir leur pays pour ne pas aller de force au front. À Berlin, la question se pose sur l'accueil de ces déserteurs russes. Comment leur offrir l'hospitalité alors que des réfugiés ukrainiens sont dans la même situation ? Ces derniers jugent tardive la rébellion de ces hommes. En France, l'accueil des déserteurs russes se fera « au cas par cas », a annoncé la secrétaire d'État chargée de l'Europe, Laurence Boone. Alors, Vladimir Poutine peut-il réellement jouer la carte nucléaire suite à ses défaites sur le front ? Jusqu'où iront les Ukrainiens ? Peuvent-ils libérer la Crimée ? Quel accueil faire aux déserteurs russes ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Pretend Wizards: A D&D Podcast
Episode 269 – Teen Boy

Pretend Wizards: A D&D Podcast

Play Episode Listen Later Sep 18, 2022


It’s the final conflict, a battle royale between our heroes, Crim, Moira, and wherever Shira’s anger filled loyalties currently lie! Who will win, and who will last?