Podcasts about Elles

Share on
Share on Facebook
Share on Twitter
Share on Reddit
Share on LinkedIn
Copy link to clipboard
  • 2,278PODCASTS
  • 6,515EPISODES
  • 27mAVG DURATION
  • 2DAILY NEW EPISODES
  • May 25, 2022LATEST

POPULARITY

20122013201420152016201720182019202020212022


Best podcasts about Elles

Show all podcasts related to elles

Latest podcast episodes about Elles

Super Moscato Show
Le gros débat : Les tensions sont-elles de retour en Equipe de France ? – 25/05

Super Moscato Show

Play Episode Listen Later May 25, 2022 15:49


Explications et affrontements sur un débat d'actu. Entouré de toute sa bande, Vincent Moscato offre tous les jours des moments de franche rigolade en traitant l'actualité sportive sous l'angle de la dérision ! Cette année, le « Super Moscato Show », c'est 3 heures : de 15h à 18h ! Plus de sports, plus de débats, plus d'infos, et surtout encore plus de rires ! RMC est une radio généraliste, essentiellement axée sur l'actualité et sur l'interactivité avec les auditeurs, dans un format 100% parlé, inédit en France. La grille des programmes de RMC s'articule autour de rendez-vous phares comme Apolline Matin (6h-9h), les Grandes Gueules (9h-12h), Estelle Midi (12h-15h), Super Moscato Show (15h-18h), Rothen s'enflamme (18h-20h), l'After Foot (20h-minuit).

Art District Radio Podcasts
Elles font le marché #13 : En tête à tête avec Isabelle de Maison-Rouge

Art District Radio Podcasts

Play Episode Listen Later May 25, 2022 19:12


Rencontre avec Isabelle de Maison Rouge, commissaire indépendante, critique d'art et enseignante, Isabelle de Maison Rouge s'intéresse depuis longtemps à la place des femmes artistes au sein de l'écosystème du marché de l'art. Et c'est avec son œil de curatrice qu'elle les met en valeur au sein d'expositions. La dernière en date, du 5 mars au 7 mai à l'espace de la Topographie de l'Art à Paris a exposé avec un succès critique 13 femmes que je cite ici : Corine Borgnet, Céline Cléron, Rachel Labastie, Olga Kisseleva, Léa Le Bricomte, Isabelle Lévénez, Milena Massardier, Myriam Mechita, ORLAN, Nazanin Pouyandeh, Aïda Patricia Schweitzer, Maryline Terrier, Brigitte Zieger. Elle nous en dit plus sur le métier de curatrice et sur son engagement féministe. Une manière aussi de jeter un oeil sur une des nombreuses expositions qui montrent uniquement des femmes et de comprendre ce qui motive ces initiatives. . Plus d'informations sur l'exposition : https://www.topographiedelart.fr/femmes-guerrieres-femmes-en-combat.html . Idée originale : Céline Aâssila & Julie Chaizemartin Narration : Julie Chaizemartin Réalisation : Art District Radio Logo : Mojito Fraise . Elles font le marché, le 3ème mercredi du mois à 19h. Le premier podcast sur le marché de l'art au regard féminin. Proposé par Les Soirées des Femmes du marché de l'art et Art District Radio. Une série de documentaires sonores de 28 min. qui croise témoignages, réflexion et expertise de celles qui évoluent au sein du marché de l'art français pour l'évoquer sous le prisme de leur regard de femmes. Ce mois-ci, aux côtés de nos enquêtes et de nos formats courts, nous inaugurons notre nouveau format de podcast "En tête à tête" sous la forme d'un portrait. Focus business, parcours inspirant et point de vue sur l'avenir du marché, Julie nous offre un tête à tête avec celles qui font le marché.

Manga Tv - Podcast - La 5e de couv'
Tueuse à gages, un métier comme les autres (dans le manga)– La 5e de Couv' – #5DC – Saison 7 épisode 32

Manga Tv - Podcast - La 5e de couv'

Play Episode Listen Later May 24, 2022 69:06


La 5e de Couv’ laisse de côté les ninjas  pour s'intéresser au métier de tueuse à gages dans le manga. Mais si, elles sont partout ! Elles savent tout faire. Et surtout, honorer des contrats qui... L'article Tueuse à gages, un métier comme les autres (dans le manga)– La 5e de Couv' – #5DC – Saison 7 épisode 32 est apparu en premier sur La 5e de Couv' - Le podcast de débat autour du manga !.

Le vrai du faux
Les personnes payées au smic sont-elles à 62% des femmes, comme l'affirme Laurence Rossignol ?

Le vrai du faux

Play Episode Listen Later May 23, 2022 1:53


durée : 00:01:53 - Le vrai du faux - par : Antoine KREMPF - La sénatrice socialiste Laurence Rossignol appelle à une revalorisation du smic en mettant en avant le fait que les femmes représentent "62% des smicards".

Choses à Savoir HISTOIRE
Qu'est-il arrivé aux hommes du Néolithique ?

Choses à Savoir HISTOIRE

Play Episode Listen Later May 22, 2022 2:37


Quelque chose de singulier se serait produit durant une bonne partie de la période néolithique, qui dure de 7000 à 4000 ans avant J.-C. En effet, les hommes seraient devenus beaucoup moins nombreux que les femmes. Des hommes moins capables de transmettre leur ADN Les scientifiques qui se sont penchés sur cette raréfaction de la gent masculine estiment en effet que, durant cette période, il y aurait eu environ 17 femmes pour un seul homme. Les principales informations permettant d'aboutir à cette singulière découverte sont d'ordre génétique. Elles indiquent que, pour 17 femmes ayant réussi à transmettre leur ADN, un seul homme serait parvenu au même résultat. Une telle constatation ne signifie pas forcément que la population du Néolithique a baissé, ou même que le nombre d'hommes a diminué. Cela veut seulement dire que le nombre d'hommes capables de transmettre leur ADN, caractérisé par la présence du chromosome Y, et d'avoir une progéniture, a beaucoup régressé. Des explications diverses Les scientifiques qui se sont intéressés à cette question ont écarté une explication d'ordre environnemental. Dans ce cas, l'ensemble de la population aurait été touché. Certains relient cette diminution du nombre d'hommes capables de transmettre leur ADN à l'introduction progressive de l'agriculture, le fait marquant de l'ère néolithique. L'agriculture, et la sédentarisation qu'elle entraîne, aurait favorisé l'apparition de sociétés plus hiérarchisées. L'activité agricole se serait ainsi accompagnée de la mise en place d'une élite. Dotés du pouvoir et de la supériorité économique, ses membres auraient été mieux armés pour se reproduire avec efficacité que le reste de la population. Mais cette explication ne fait pas l'unanimité. En effet, certains scientifiques pensent que cette raréfaction des hommes en mesure de transmettre leur patrimoine génétique serait plutôt due aux guerres récurrentes entre clans. Et ces conflits auraient surtout opposé des clans patrilinéaires, dans lesquels le nom et les divers privilèges sont transmis par le père à ses enfants. Contrairement aux femmes, les hommes devaient rester au sein de ces clans. Par conséquent, les guerres les auraient touchés dans une bien plus grande proportion que les femmes. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

La Terre au carré
L'abominable mystère des fleurs

La Terre au carré

Play Episode Listen Later May 19, 2022 54:11


durée : 00:54:11 - La Terre au carré - par : Mathieu Vidard - Les fleurs défient l'impossible. Sous leur apparence fragile, ce sont des combattantes. Leur histoire est celle d'une conquête fulgurante de la planète. Elles représentent, aujourd'hui, 90% des espèces de plantes.

Le fil sciences
L'abominable mystère des fleurs

Le fil sciences

Play Episode Listen Later May 19, 2022 54:11


durée : 00:54:11 - La Terre au carré - par : Mathieu Vidard - Les fleurs défient l'impossible. Sous leur apparence fragile, ce sont des combattantes. Leur histoire est celle d'une conquête fulgurante de la planète. Elles représentent, aujourd'hui, 90% des espèces de plantes.

Apolline Matin
Les fortes têtes : Les villes peuvent-elles se passer des périphériques, rocades...? - 19/05 - 8h08

Apolline Matin

Play Episode Listen Later May 19, 2022 12:37


Avec : Fatiha Agag-Boudjahlat, professeure d'histoire-géographie au collège et essayiste. - Tous les jours à 8h10 en direct sur RMC, plusieurs personnalités libres débattent de l'actualité avec les auditeurs dans "Les fortes têtes". Chaque jour, Apolline de Malherbe accompagnée de Charles Magnien, donne rendez-vous aux auditeurs RMC et téléspectateurs de RMC Story pour une matinale d'information, de débat et d'opinion unique. Avec une équipe de journalistes, elle apporte son regard quotidien sur l'information et reçoit chaque matin les acteurs de l'actualité. Les auditeurs et téléspectateurs sont plus que jamais au cœur des échanges. RMC est une radio généraliste, essentiellement axée sur l'actualité et sur l'interactivité avec les auditeurs, dans un format 100% parlé, inédit en France. La grille des programmes de RMC s'articule autour de rendez-vous phares comme Apolline Matin (6h-9h), les Grandes Gueules (9h-12h), Estelle Midi (12h-15h), Super Moscato Show (15h-18h), Rothen s'enflamme (18h-20h), l'After Foot (20h-minuit).

Tout un monde - La 1ere
Les institutions académiques sont-elles en phase avec l'urgence climatique?

Tout un monde - La 1ere

Play Episode Listen Later May 19, 2022 6:23


I Never Thought It Would Happen
S2 Ep9: I Never Thought It Would Happen - Elles Bailey

I Never Thought It Would Happen

Play Episode Listen Later May 19, 2022 45:39


With Chris for a chat in this episode is young blues artist Elles Bailey, who's quickly carved out a place in the blues scene. With 3 albums to her name, each gaining more fans, and a clutch of awards, she's an exciting, forward thinking artist.  During the conversation Elles discusses growing up listening to Chess Records, Janis Joplin as well as musical theatre, the importance of an artist using their voice to convey a message and the demanding life of being a touring musician whilst being a new mum and a record label boss.

En direct du monde
Au Zimbabwe, le gouvernement fait campagne pour lever l'embargo international sur la vente d'ivoire

En direct du monde

Play Episode Listen Later May 19, 2022 2:46


durée : 00:02:46 - En direct du monde - Le pays dit chercher des fonds pour financer ses parcs et faire face à la population d'éléphants, qui grandit dangereusement selon les autorités. Elles pensent que la prospérité de ses troupeaux mériterait bien une récompense.

Reportage International
Les élections fédérales australiennes, une chance pour le climat

Reportage International

Play Episode Listen Later May 18, 2022 2:33


À l'ombre des deux principales formations politiques, les Verts et les candidats indépendants font une percée à l'approche des élections fédérales. Ceux-là partagent une ambition commune : remporter suffisamment de sièges au Parlement pour qu'aucun des grands partis n'obtienne la majorité absolue, et user de cette position de force pour les contraindre à lutter plus résolument contre le réchauffement climatique. De notre correspondant à Sydney, Ce matin, il n'y a pas une, mais deux candidates aux élections législatives qui se rassemblent dans le nord de Sydney, pour tenir un meeting commun. Elles font toutes les deux partie d'un mouvement baptisé les Indépendants bleu canard, dont les représentants ont de nombreux points communs. Ce sont des femmes, elles se présentent dans des fiefs de la droite australienne et ont fait de la crise climatique le cœur de leur engagement politique. C'est ce qui a convaincu Léonard de les soutenir. « Pour moi, la priorité absolue, c'est l'action climatique. J'ai des enfants, de 8 et 10 ans, et je me morfonds quotidiennement en pensant au monde que je vais leur laisser », confie-t-il. Léonard compte voter pour Zali Steggall, devenue députée, il y a trois ans en l'emportant face à un ancien Premier ministre, Tony Abbott, dans un quartier où il était élu depuis 25 ans. Un exploit qui a inspiré cette année plusieurs autres candidates à se lancer. C'est le cas par exemple de Kylea Tink. Elle se présente dans une circonscription de Sydney où l'on vote pour le Parti libéral depuis plus de 100 ans. Et pourtant, elle est donnée gagnante. Car même dans ces circonscriptions conservatrices, la question du climat est devenue centrale. « L'Australie est à la traîne du reste du monde et ce ne devrait pas être le cas, déplore Kylea Tink. Nous avons plus de ressources durables et renouvelables que n'importe quel autre pays et pourtant, notre gouvernement est l'un des plus lents à s'écarter des énergies fossiles. » Le climat, enjeu brûlant des élections Au moins cinq candidates indépendantes pourraient l'emporter le 21 mai. Zali Steggall s'en félicite : « J'espère que cette élection sera un moment charnière de la politique australienne qui nous permettra d'amorcer un vrai changement. » Ces indépendants menaçant le Parti libéral, dont le Premier ministre Scott Morrison est le chef de file. C'est l'un des facteurs qui pourrait contribuer à une victoire du Parti travailliste. Ces derniers promettent d'agir plus résolument contre le réchauffement climatique, en s'engageant par exemple à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 43% d'ici à 2030. Mais dans le même temps, ils veulent continuer à développer le secteur du charbon, dont l'Australie est le premier exportateur mondial. Pour le parti des Verts, qui a également le vent en poupe, il est indispensable d'aller plus loin. Ils espèrent que les travaillistes l'emporteront, mais sans obtenir la majorité absolue au Parlement. Ce qui permettrait aux Verts de les contraindre à prendre des mesures plus radicales en faveur du climat. « Nous souhaitons être à l'équilibre du pouvoir, afin de pousser le prochain gouvernement à aller plus vite et plus loin face à la crise climatique, et empêcher l'ouverture de nouvelles mines de charbon et de gaz. » La question du changement climatique est en tout cas la priorité des Australiens, d'après une enquête d'opinion récente. ► À lire aussi : La plus grande centrale électrique à charbon d'Australie va fermer avec sept ans d'avance

Tech&Co
Comment accroître la présence des femmes dans la Tech ? – 18/05

Tech&Co

Play Episode Listen Later May 18, 2022 16:11


Solenne Bocquillon-Le Goaziou, fondatrice de SoftKids, et Magaly Simeon, fondatrice de Lily facilite la Vie, étaient les invitées de Frédéric Simottel dans Tech & Co, ce mercredi 18 mai. Elles se sont penchées sur comment accroître la présence des femmes dans la Tech, sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au jeudi et réécoutez la en podcast.

Choses à Savoir HISTOIRE
Pourquoi les robes de mariées sont-elles blanches ?

Choses à Savoir HISTOIRE

Play Episode Listen Later May 18, 2022 2:37


De nos jours, la robe blanche est l'attribut principal des mariées. Se marier en blanc est donc un usage respecté par la plupart des femmes. Mais on ne sait pas toujours que cette mode a été lancée par la Reine Victoria. Un mariage royal Nous sommes le 10 février 1840. La jeune Reine Victoria s'apprête à épouser son cousin, Albert de Saxe-Cobourg-Gotha, avec lequel elle devait vivre une grande histoire d'amour. Quand la souveraine apparait dans la chapelle royale du palais Saint James, les personnes présentes ne peuvent dissimuler leur surprise. La longue robe en satin qu'elle arbore, cintrée à la taille et très évasée, est blanche. Il se peut d'ailleurs que la Reine ait elle-même participé à la conception de cette tenue d'apparat, qui comporte une longue traîne. Or ce n'était pas la couleur habituelle d'une robe de mariée. On préférait des coloris plus vifs, comme le rouge. Dans les années qui suivent, l'exemple de la Reine Victoria est suivi par de nombreuses mariées et l'usage finit par se généraliser. Si la souveraine n'est pas, à proprement parler, la première à s'être mariée en blanc, c'est elle qui, sans conteste, en a lancé la mode. Les dentelles à l'honneur Mais quel sens donner à cette robe nuptiale immaculée ? Avec les années, elle s'est mise à symboliser, avec les fleurs d'oranger qui couronnent la tête de la mariée, la pureté et même la virginité des jeunes filles prêtes à franchir le pas du mariage. Elle a pu aussi, avec d'autres symboles, marquer la spécificité du mariage religieux, cérémonie bien distincte de l'union civile qui le complète. Mais, au départ, la couleur de la robe de mariée n'avait pas cette signification. À vrai dire, cette couleur avait une utilité toute pragmatique. Le blanc, en effet, était censé mieux mettre en valeur les dentelles qui ornaient la robe. C'est pourquoi le haut de la robe est agrémenté de dentelles de Honiton, un village du Devon dont l'activité sera grandement stimulée par le mariage royal. Cet événement est donc l'occasion de mettre à l'honneur les réalisations de l'artisanat anglais. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Choses à Savoir
Comment distinguer un crime de guerre d'un crime contre l'humanité ?

Choses à Savoir

Play Episode Listen Later May 18, 2022 3:14


Depuis le début de la guerre en Ukraine, en février 2022, l'armée russe se serait livrée à des exactions que les médias qualifient souvent de "crimes de guerre" ou de "crimes contre l'humanité". Or, il existe des différences entre ces deux types de violations du droit international. Le crime de guerre Le "crime de guerre" est défini par des textes précis. Il s'agit notamment de la charte de Londres, du 8 août 1945, qui fixe les attributions du tribunal de Nuremberg, et de l'article 8 du statut de Rome, adopté en 2002, qui précise celles de la cour pénale internationale. Pour être reconnu comme tel, un crime de guerre doit avoir été commis lors d'un conflit. Il est perpétré contre des groupes de personnes protégées par des conventions internationales comme les conventions de La Haye, adoptées en 1899 et 1907, et de Genève, entrée en vigueur en 1949. Il s'agit notamment des civils et des prisonniers de guerre. Les exactions reconnues alors comme des crimes de guerre sont nombreuses, puisqu'elles vont du viol à la torture, en passant par le meurtre intentionnel ou la prise d'otage. Le crime contre l'humanité La notion de "crime contre l'humanité" a été défini par l'article 7 du statut de Rome qui, nous l'avons vu, précise les attributions de la cour pénale internationale (CPI). Le crime contre l'humanité se distingue surtout du crime de guerre par le fait qu'il peut être commis en temps de paix. Par ailleurs, pour être reconnu comme tel, il doit concerner un large groupe de population. Il se signale également par son caractère planifié. Les crimes contre l'humanité sont donc des violences à grande échelle, prévues à l'avance. Elles diffèrent donc des crimes de guerre, non pas tant par leur nature que par leur degré. Il peut s'agir, par exemple, des déportations de populations. Mais la torture ou les agressions sexuelles sont aussi des crimes contre l'humanité, pour peu que ces exactions soient perpétrées d'une manière systématique sur toute une population. En France, les crimes contre l'humanité sont reconnus comme des crimes imprescriptibles. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Le Cours de l'histoire
Les Lapones étaient-elles vraiment de mœurs légères ?

Le Cours de l'histoire

Play Episode Listen Later May 18, 2022 3:42


durée : 00:03:42 - Le Pourquoi du comment : histoire - par : Gérard Noiriel - A beau mentir qui vient de loin ! Lorsque revenir d'une expédition en Laponie permet toutes les libertés pour briller dans les salons parisiens.

Sur le grill d'Ecotable
#56 - Les "dark kitchen" sont-elles si "dark"?

Sur le grill d'Ecotable

Play Episode Listen Later May 18, 2022 52:57


Le terme dark kitchen est un vocable anglais repris dans l'usage courant du français pour désigner des « restaurants virtuels » ou « cuisines fantômes », accessibles uniquement en ligne via des plateformes de livraison, comme par exemple Uber Eat, Deliveroo, ou encore Frichti, fraîchement racheté par Gorillaz. Ce modèle nous vient tout droit des Etats Unis et a connu une croissance importante lors de la crise sanitaire. Alors que les restaurants ne pouvaient accueillir du public, les citoyens se sont dirigés vers les commandes en ligne et, sans forcément le savoir, vers des dark kitchen. Qualités des produits, questions sociales, environnementales, conditions de travail des livreurs… et même compatibilité avec les règles de l'urbanisme, ce modèle a fait naître de nombreuses polémiques, sans parler de la question plus large de savoir quel modèle de société nous souhaitons pour nous restaurer. Malgré tout, les dark kitchen continuent de se multiplier. Récemment, ce sont même des "Dark stores" qui ont fait leur apparition, ne venant pas ici remplacer le restaurant mais le magasin de proximité. Pour éclairer la question des enjeux de ces restaurants, voire magasins virtuels, Fanny Giansetto reçoit Stéphane Méjanès, journaliste culinaire, écrivain à l'initiative du collectif “La cuisine, pas l'Usine” sur Instagram.  *** Pour nous soutenir: - Donner votre avis via des étoiles et des commentaires sur votre plateforme d'écoute préférée - Parler d'Ecotable et de son podcast autour de vous - Aller manger dans nos restaurants vertueux et délicieux ! *** Ecotable est une entreprise dont la mission est d'accompagnerles acteurs du secteur de la restauration dans leur transitionécologique. Elle propose aux restaurateurs une palette d'outils sur laplateforme https://impact.ecotable.fr/. Écotable possède égalem ent un label qui identifie les restaurants écoresponsables dans toute la France sur le site https://ecotable.fr/fr. 

NOUVEAU MODELE
[SÉRIE ELLES PENSENT LA MODE] Isabelle Robert et Maud Herbert, chercheuses : Est-on prêt à aller vers plus de sobriété ?

NOUVEAU MODELE

Play Episode Listen Later May 18, 2022 71:02


Bienvenue dans Nouveau Modèle, le podcast sur la mode responsable et engagée. Je suis Chloé Cohen, je suis journaliste, et vous écoutez la série « Elles pensent la mode ». Elles sont chercheuses, scientifiques, ou encore économistes et elles étudient l'industrie textile, ses évolutions, ses dérives, et ses innovations. Comment en est-on arrivé là ? Et maintenant on fait quoi ? Aujourd'hui nous connaissons les problématiques sociales et environnementales de la mode, alors comment peut-on transformer cette industrie ? J'ai donc décidé de partir à la rencontre de celles qui pensent, qui analysent, et qui critiquent la mode. Pour le deuxième épisode de cette série, je donne la parole à Maud Herbert et Isabelle Robert chercheuses, professeures à l'université de Lille et co-fondatrices de la CHAIRE TEX&CARE, la chaire de la mode circulaire. Avec Isabelle et Maud nous avons parlé de L'enjeu essentiel de l'industrie textile. D'un mot qui fait un peu peur et qui pourtant a été utilisé par les scientifiques dans le dernier rapport du GIEC. Il s'agit de la sobriété. Alors est-on prêt à moins consommer ? Et les entreprises sont-elles prêtes à moins produire ? C'est le sujet de cet épisode, et je vous souhaite une très belle écoute ! —— Mixage : Thomas Lenglain

Le Coin Du Crime
L'histoire de Gypsy Rose Blanchard et de sa mère

Le Coin Du Crime

Play Episode Listen Later May 17, 2022 45:35


Gypsy Rose est atteinte de nombreuses pathologies graves, ne se déplace qu'en fauteuil roulant et est entièrement dépendante de sa maman Dee Dee Blanchard. Elles sont devenues les coqueluches de l'Amérique en tant que sinistrées de l'Ouragan Katrina. Mais dix ans plus tard, le pays se réveille avec une nouvelle aussi horrifiante que choquante...pleine de tromperie, gros mensonges et arnaques Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

La Terre au carré
Pesticides et santé : pourquoi les données scientifiques sont-elles ignorées ?

La Terre au carré

Play Episode Listen Later May 17, 2022 53:55


durée : 00:53:55 - La Terre au carré - par : Mathieu Vidard - De nouvelles données publiées le 5 mai dernier par l'Inrae et de l'Ifremer attestent d'une contamination de tous les milieux par les produits phytosanitaires. Comment a-t-on pu aussi longtemps méconnaître les effets sanitaires de ces substances sur les écosystèmes et les populations ? - invités : Jean-Noël Jouzel, Laurence Huc - Jean-Noël Jouzel : sociologue au CNRS, centre de sociologie des organisations de Sciences Po, Laurence Huc : Toxicologue et directrice de recherche en toxicologie à INRAE

Le fil sciences
Pesticides et santé : pourquoi les données scientifiques sont-elles ignorées ?

Le fil sciences

Play Episode Listen Later May 17, 2022 53:55


durée : 00:53:55 - La Terre au carré - par : Mathieu Vidard - De nouvelles données publiées le 5 mai dernier par l'Inrae et de l'Ifremer attestent d'une contamination de tous les milieux par les produits phytosanitaires. Comment a-t-on pu aussi longtemps méconnaître les effets sanitaires de ces substances sur les écosystèmes et les populations ? - invités : Jean-Noël Jouzel, Laurence Huc - Jean-Noël Jouzel : sociologue au CNRS, centre de sociologie des organisations de Sciences Po, Laurence Huc : Toxicologue et directrice de recherche en toxicologie à INRAE

Dépasse-toi !
Arrêter d'être transparent et enfin OSER vivre [capsule]

Dépasse-toi !

Play Episode Listen Later May 17, 2022 3:27


French Expat Le Podcast
Erin & Mila : L'expat entre sœurs en Arkansas

French Expat Le Podcast

Play Episode Listen Later May 16, 2022 37:50


Ce mois-ci, French Expat donne la parole aux enfants d'expatriés. Qui sont-ils ? Quel rapport entretiennent-ils (ou non) avec la France ? Comment l'expatriation impacte-t-elle leur quotidien ? Comment se projettent-ils dans le futur ?Après un premier épisode qui nous menait au Québec la semaine dernière à la rencontre de Maé, c'est la direction de Little Rock, capitale de l'état de l'Arkansas que nous empruntons cette semaine afin de retrouver Erin, 11 ans et sa petite sœur Mila, 10 ans. Elles sont sœurs mais (presque) tout les oppose : tandis que l'une rêve de devenir chanteuse, l'autre se voit astronaute, et alors que l'une se réjouissait à l'idée de vivre une nouvelle vie en Arkansas, l'autre ne s'y projetait pas du tout. Dans ce nouvel épisode de French Expat, les deux sœurs reviennent sur le jour où leurs parents leur ont annoncé leur grand départ de France, et sur leur première traversée de l'Océan Atlantique en famille avec leurs parents et leur petite sœur alors âgée d'un mois et demi. Une vie faite de roadtrips à la découverte du pays, apprentissage de la langue, accents français et américains, intégration à la vie locale : elles nous racontent tout.Aujourd'hui, elles vivent aux Etats-Unis depuis trois ans, et préparent leur retour du côté de Bordeaux dans quelques semaines, et finalement elles sont enfin d'accord sur une chose : elles n'ont aucune envie de quitter leur vie américaine.Retrouvez tous les épisodes, découvrez l'équipe et la mission du podcast, ainsi que tous les liens pour nous retrouver sur toutes les plateformes sur le site www.frenchexpatpodcast.com/Suivez les coulisses de French Expat Le Podcast sur les réseaux sociaux :

A bientôt de te revoir
#116 - Enora Malagré

A bientôt de te revoir

Play Episode Listen Later May 16, 2022 48:13


Elles se sont connues à une drôle d'époque, celle où la sororité et les téléphones portables n'étaient pas encore arrivé·es à la télé. Après une première rencontre ratée, SML reçoit Enora Malagré sur son canapé, et se sent tellement à l'aise qu'elle est à deux doigts de se cancel elle-même. Un moment de grandes confessions aussi sérieuses qu'une poêlée de champignons, avec une véritable légende bretonne dedans. Et aussi des questions de première nécessité : faut-il gagner de l'argent pour choper un mec plus jeune que soi ? Pourquoi les gens se quittent-ils souvent à Bali ? Que se passe-t-il chez les Breton·ne·s pour provoquer autant de chauvinisme ? Quel est le rapport entre Nicolas Sarkozy et un petit meuble Ikea ? Le titre terroir d'or : « Je vais frotter le mec de droite à l'isoloir »Le point poésie : « Je suis fatiguée de réussir »La vérité puisqu'on ment : « Je pense jamais à Sarkozy »La citation à méditer : « Les enfants animaux sont assez bons en général » Le podcast À bientôt de te revoir est désormais également disponible en vidéo sur France.tv et sur la chaîne YouTube de France·tv Slash. CRÉDITS
À bientôt de te revoir est un podcast de Sophie-Marie Larrouy produit par Binge Audio, enregistré en avril 2022 à la Scala Paris. Générique : Josselin Bordat. Prise de son et réalisation : Quentin Bresson. Production : Anaïs Daïkha et Naomi Titti. Édition : Sirine Azouaoui. Communication : Jeanne Longhini et Lise Niederkorn. Identité sonore Binge Audio : Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique : Karolina Mikos (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Choses à Savoir SCIENCES
Ne penser à rien est-il possible ?

Choses à Savoir SCIENCES

Play Episode Listen Later May 16, 2022 2:21


Qui n'a rêvé, un jour ou l'autre, d'interrompre le flux incessant d'images et de pensées qui ne cessent d'envahir notre cerveau ? Mais peut-on vraiment y faire le vide ? Un cerveau toujours en activité Peut-on vraiment ne penser à rien ? À cette question, les spécialistes apportent une réponse sans équivoque : c'est impossible, sauf dans la tombe ! En effet, le cerveau ne cesse jamais son activité. Il élabore des pensées et des images tout au long de la journée. Et il ne rend pas davantage les armes durant la phase de sommeil, où se produisent les rêves. Le cerveau n'est donc jamais inactif, même durant une période de coma. Quand on croit ne penser à rien de particulier, des pensées spontanées nous viennent, fruit d'une sorte de vagabondage mental. Dans ce cas, l'imagerie médicale a montré que des zones cérébrales spécifiques étaient activées. Il n'y a donc que la mort pour arrêter ce flux incessant de pensées. Une manière de maîtriser les pensées Ceci étant, quand les médecins prétendent qu'on ne peut s'empêcher de penser, encore faut-il s'entendre sur ce qu'on entend par le mot "pensée". En effet, il ne s'agit pas forcément de pensées structurées ou même conscientes. Des pensées spontanées et des images mentales fugaces surgissent dans le cerveau sans que nous les ayons sollicitées. Parfois elles n'atteignent pas même le champ de la conscience. D'où l'impression de ne penser à rien. Mais, on le voit, c'est un sentiment trompeur. Si personne ne peut arrêter totalement le flux des pensées, certains parviennent cependant à le canaliser. C'est notamment le cas de ceux qui maîtrisent les techniques de méditation. Elles permettent en effet de concentrer son esprit sur une seule forme de pensée, en éliminant les autres. Ainsi, la méditation de pleine conscience, très en vogue aujourd'hui, focalise l'attention du méditant sur le temps présent, de manière à enrayer le surgissement des pensées parasites. Pour parvenir à ce résultat, la personne est invitée à se concentrer sur sa respiration ou une partie de son corps. Mais même cette maîtrise exceptionnelle du mental ne peut interrompre totalement l'activité cérébrale. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Choses à Savoir HISTOIRE
A quoi ont servi les pontons ?

Choses à Savoir HISTOIRE

Play Episode Listen Later May 16, 2022 2:47


Selon les pays, les pratiques carcérales sont très variées. C'est ainsi qu'au Royaume-Uni et en France, aux XVIIIe et XIXe siècles, certains prisonniers furent incarcérés dans ce qu'on appela des "pontons". Des prisons flottantes Au XVIIIe siècle, l'Angleterre est confrontée à une véritable surpopulation carcérale. Pour éviter l'engorgement des prisons, les autorités décident de déporter les condamnés vers l'Amérique du Nord puis, après l'indépendance des États-Unis, vers l'Australie. Mais le départ de nombreux prisonniers vers les colonies ne suffit pas à régler le problème. Beaucoup sont alors regroupés dans des navires désarmés, amarrés sur la Tamise. Certains condamnés y purgent toute leur peine, d'autres y attendant leur transfert vers l'Amérique ou l'Australie. Connues sous le nom de "pontons", ces prisons flottantes ont également existé en France. En effet, de nombreux prisonniers, et notamment des prêtres réfractaires, sont enfermés sur des bateaux, à Nantes ou Rochefort, durant la Révolution française. On utilise aussi ce mode d'incarcération durant la répression qui suit la Commune de Paris. Des conditions de vie épouvantables Les prisonniers incarcérés dans ces épaves sont souvent condamnés aux travaux forcés. Ils participent ainsi au dragage de la Tamise et au développement des arsenaux. La vie à bord de ces navires prisons était très dure. En été, une odeur pestilentielle s'en dégageait. Les prisonniers y vivaient dans une promiscuité qui favorisait la propagation de maladies comme la dysenterie ou le typhus. Elles se répandaient d'autant plus vite que les malades, qu'on ne prenait même pas la peine d'isoler, n'étaient pas soignés. Aussi la mortalité était-elle très forte. On estime ainsi qu'en l'espace de 20 ans, entre 1776 et 1795, environ 2.000 prisonniers périssent dans ces bagnes flottants de la Tamise. Il faut attendre 1779 pour qu'un philanthrope anglais, John Howard, dénonce les conditions de vie dans les pontons. Il milite pour la construction de vastes prisons, dans lesquelles les détenus bénéficieraient d'une cellule individuelle. Cette campagne porte ses fruits, puisque la prison de Millbank est bâtie en 1816. Mais il faudra encore patienter 40 ans avant que ces prisons flottantes soient définitivement abandonnées. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Le Reportage de la rédaction
États-Unis : l'avortement, thème de campagne des primaires en Pennsylvanie

Le Reportage de la rédaction

Play Episode Listen Later May 16, 2022 4:57


durée : 00:04:57 - Le Reportage de la Rédaction - Aux États-Unis, la possible remise en cause du droit constitutionnel à l'avortement est au centre des primaires qui se déroulent en ce moment. Elles ont lieu ce mardi en Pennsylvanie, où Sébastien Paour a suivi 2 des principaux candidats républicains.

Gang Of Witches - Le Podcast
III - CIOU AU PAYS DES MERVEILLES

Gang Of Witches - Le Podcast

Play Episode Listen Later May 15, 2022 35:33


GANG OF WITCHES - Le Podcast - Épisode III - CIOU AU PAYS DES MERVEILLES Invitée : Ciou, artiste peintre, illustratrice, curatrice de l'exposition Popland à Amsterdam et membre de Gang Of Witches. Résumé de l'épisode : À l'occasion de la pleine Lune de mai, Paola Hivelin et Sophie Rokh continuent leur voyage initiatique au fil du Tarot. Ce mois-ci, c'est l'arcane de l'Impératrice qui est à l'honneur. Les animatrices reçoivent Ciou, artiste peintre, illustratrice, curatrice de l'exposition Popland à Amsterdam et membre de Gang Of Witches. Elles évoquent le parcours de l'artiste, ses influences, ses engagements et son univers luxuriant et magique. Dans cet épisode, vous retrouverez la Saga Lunaire de Stéphanie Lafranque, aka La Tisanière Tatouée, l'Herboristerie initiatique de Marilyn Brentegani et Just The Good News Please, par Jo Youle. Vous découvrirez également la chronique d'Hortense Belhôte, Vénus en scène, autour de la performance et de la danse contemporaine. Bonne écoute ! Crédits : Invitée : Ciou Animation : Paola Hivelin et Sophie Rokh Production : Gang Of Witches Conception : Gang Of Witches Montage, mix : Paola Hivelin et Sophie Rokh Création sonore : Gang Of Witches Musiques : Gang Of Witches Photographie : Vivien Bertin Identité visuelle : Vivien Bertin #Sorcière #Artgang #Witches #Féminisme

Géopolitique, le débat
Les mafias dans la mondialisation

Géopolitique, le débat

Play Episode Listen Later May 14, 2022 50:00


Le phénomène des mafias ne cesse de se renforcer avec la mondialisation. S'appuyant d'abord sur le contrôle d'un territoire, puis sur une extension tentaculaire à l'échelle de la planète, les mafias s'affranchissent des frontières réelles ou symboliques, entre légal et illégal, exploitent la mondialisation des trafics et la fragmentation des espaces politiques et accroissent leur rayonnement à l'échelle internationale, dans lequel les diasporas jouent un rôle certain. Portées par leurs activités criminelles, dont la principale reste le commerce des drogues, les organisations mafieuses investissent chaque année davantage le champ des activités légales. Et les États entretiennent tout autant le phénomène qu'ils le combattent. Elles représentent un défi unique pour les États Nations à travers le monde. Enjeu des années à venir : lutter contre leur expansion territoriale, l'histoire ayant montré qu'aucun pays n'a su extirper la mafia une fois celle-ci implantée sur son territoire.   Invitée :  Clotilde de Champeyrache, économiste, spécialiste de l'économie criminelle.  « Géopolitique des mafias », éditions le Cavalier Bleu. 

Géopolitique, le débat
Les mafias dans la mondialisation

Géopolitique, le débat

Play Episode Listen Later May 14, 2022 50:00


Le phénomène des mafias ne cesse de se renforcer avec la mondialisation. S'appuyant d'abord sur le contrôle d'un territoire, puis sur une extension tentaculaire à l'échelle de la planète, les mafias s'affranchissent des frontières réelles ou symboliques, entre légal et illégal, exploitent la mondialisation des trafics et la fragmentation des espaces politiques et accroissent leur rayonnement à l'échelle internationale, dans lequel les diasporas jouent un rôle certain. Portées par leurs activités criminelles, dont la principale reste le commerce des drogues, les organisations mafieuses investissent chaque année davantage le champ des activités légales. Et les États entretiennent tout autant le phénomène qu'ils le combattent. Elles représentent un défi unique pour les États Nations à travers le monde. Enjeu des années à venir : lutter contre leur expansion territoriale, l'histoire ayant montré qu'aucun pays n'a su extirper la mafia une fois celle-ci implantée sur son territoire.     Invitée :  Clotilde de Champeyrache, économiste, spécialiste de l'économie criminelle.  « Géopolitique des mafias », éditions le Cavalier Bleu. 

La grande histoire de Pomme d'Api
Juin 2022 - Gare aux Crocochemars

La grande histoire de Pomme d'Api

Play Episode Listen Later May 14, 2022 6:28


"Alerte ! Les horribles Crocochemars ont envahi la planète Roupillon ! Chouette, c'est une mission pour Samsam et son Sampapa. Mais en arrivant sur la planète, c'est la catastrophe  : les deux héros sont fait prisonniers par les Crocochemars !" Gare aux Crocochemars, une histoire lue par Evelyne, écrite par Serge Bloch dans le magazine Pomme d'Api n°676.  Le magazine Pomme d'Api propose chaque mois une histoire à écouter en famille. Un podcast plein de tendresse, d'humour et de douceur, dont vous pouvez retrouver le texte original dans le magazine du mois.  La grande histoire, ce sont des histoires écrites par des auteurs jeunesse et des journalistes spécialistes de l'enfance. Elles sont lues par de vrais parents ou grands-parents, tontons et tatas, baby-sitters, grands-frères, grandes-sœurs, nounous, cousines, cousins...   Ce podcast est préparé et animé par Bayard Jeunesse. Réalisation : Emmanuel Viau, Musique: E.  Viau. Habillage sonore et mixage : Gabriel Fadavi. Création visuelle : France Rapp. Production : Hélène Devannes. Voix : Aude Loyer-Hascoet et Agnès.  Retrouvez le magazine Pomme d'Api, pour les enfants de 3 à 6 ans : pommedapi.com 

Reportage Afrique
Madagascar: manifestations du 13-Mai 1972, les leaders des grèves se souviennent

Reportage Afrique

Play Episode Listen Later May 12, 2022 2:23


Il y a 50 ans jour pour jour, le 13 mai, la Grande Île était en train de vivre l'une de ses plus grosses manifestations citoyennes, marquant ainsi un tournant dans l'histoire du pays. À Antananarivo, place de l'Hôtel de Ville, rebaptisée ensuite place du 13-Mai, plus de 200 000 personnes se réunissent pour réclamer la démocratisation de l'enseignement, la « malgachisation » du pays, mais également la libération et le retour des 375 étudiants déportés, le matin même, au bagne, sur une île à l'autre bout du pays. De notre correspondante à Antananarivo, Assis sur leur canapé dans la banlieue d'Antananarivo, ces deux copains d'enfance se remémorent l'ambiance joviale des manifestations estudiantines de Mai-72. « Il y avait beaucoup de banderoles, de pancartes, où l'on revendiquait la liberté, la démocratie, la “Sekoly tsy miangatra”, une école égalitaire pour tous, qui ne faisait pas de différence entre les élèves ni les couches sociales », dit le docteur Henri Ranaivoharisoa. Médecin retraité de l'hôpital public HJRA, il était à l'époque le délégué général du Lycée Rabearivelo. Pour cet enfant de famille nombreuse et modeste, biberonné au militantisme, il était naturel de participer à cette révolution. « J'étais révolté que des élèves doués, qui avaient les mêmes connaissances que les autres, ne puissent pas avoir la chance d'être bacheliers ou étudiants à l'université, sous prétexte qu'ils venaient de la brousse, d'écoles qui n'étaient pas dotées en livres… », se souvient-il. Pour une « malgachisation » du pays Quant au docteur Noel Randrianaivojaona, médecin retraité du CHU de Majunga, il était, lui, en 1972, étudiant à la faculté de médecine d'Ankatso et président du Conseil permanent des étudiants. Le chef, en quelque sorte, de tous les délégués du secondaire et des universités de la capitale et alentours. « Ce 13 mai 1972, on était en réunion à 5h du matin, à Ankatso, pour préparer la grève du 13 mai, devant l'Hôtel de Ville, quand les forces de l'ordre sont arrivées pour nous déporter au bagne de Nosy Lava. C'était une décision gouvernementale », affirme-t-il. Outre la démocratisation de l'enseignement, les étudiants réclament aussi la « malgachisation ». On réclamait que les programmes des écoles primaires, secondaires ou universitaires, soient des programmes adaptés à Madagascar et non pas des programmes français. Par exemple, il faut savoir que je connaissais beaucoup plus Vercingétorix qu'Andrianampoinimerina, un roi très connu de chez nous, que j'étais capable de réciter des poèmes de Ronsard, Rabelais mais que j'ignorais tout ou presque de Jean-Jacques Rabearivelo. Avant 1972, tout était fait en français, du cours préparatoire à l'université. On a demandé donc que la langue d'enseignement soit en malgache. Les grèves étudiantes de mai 1972 se propagent ensuite chez les fonctionnaires puis auprès de toutes les catégories socio-professionnelles. Elles marquent un tournant décisif dans l'histoire du pays et signent le départ du président Tsiranana, la fin des accords de coopération avec la France et pour beaucoup la vraie indépendance de Madagascar.

Choses à Savoir HISTOIRE
Qui sont les onna-bugeisha ?

Choses à Savoir HISTOIRE

Play Episode Listen Later May 12, 2022 2:32


La société japonaise reste patriarcale dans son essence. Longtemps, la place de la femme y a été limitée à l'espace domestique. Et pourtant, quelques rares femmes ont réussi, dans ce monde d'hommes, à s'imposer comme combattantes. Des femmes dans la bataille Dans le Japon médiéval, ces femmes guerrières étaient désignées sous le nom d'"onna-bugeisha". Ce que l'on traduit parfois en français, de façon un peu abusive, par "femmes samouraïs". En effet, en dehors de quelques rares exceptions, ces femmes ne combattaient pas sur le champ de bataille. Elles étaient le plus souvent chargées de défendre, en période de guerre, leur maison et leur famille. Pour assumer ces tâches, elles suivaient un véritable entraînement militaire. Elles utilisaient de préférence des armes leur permettant de combattre à distance, de manière à compenser leur relative infériorité physique. C'est le cas de l'arc et des flèches, mais surtout du "naginata". Il s'agit d'un très long sabre à bout recourbé, qui pouvait mesurer jusqu'à deux mètres de long. Quelques exemples de guerrières La vie de certaines "onna-bugeisha" tient plus de la légende que de la réalité. C'est le cas de l'impératrice Jingu, qui aurait envahi la Corée au début du IIIe siècle. De même, l'existence de Tomoe Gozen, qui aurait vécu au XIIIe siècle, n'est pas attestée avec certitude. Femme d'un général, elle aurait participé, à ses côtés, aux nombreux combats qui, au cours d'une guerre civile, ravagèrent certaines régions du japon. La littérature médiévale attribue de nombreuses prouesses à cette femme intrépide. Nommée chef de l'armée par son époux, elle est devenue le modèle par excellence des "onna-bugeisha". Plus près de notre époque, on peut encore citer le cas de Nakano Takeko. C'est au cours d'une autre guerre civile que cette femme eut l'occasion de montrer ses talents guerriers. Mais les conceptions très patriarcales des militaires nippons ne lui permirent pas de combattre dans les mêmes conditions que les hommes. Elle dut se contenter de diriger une troupe exclusivement féminine, qui ne put d'ailleurs prendre part qu'à de rares combats. Il existe une photo de cette jeune femme, revêtue de sa tenue guerrière. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Choses à Savoir ÉCONOMIE
La suppression des tickets de caisse est-elle une bonne idée ?

Choses à Savoir ÉCONOMIE

Play Episode Listen Later May 12, 2022 2:28


D'ores et déjà, les tickets de caisse ne sont plus systématiquement donnés aux consommateurs. Cette suppression de la délivrance automatique des tickets de caisse devrait être généralisée à compter du 1er janvier 2023. Mais cette mesure n'a-t-elle que des avantages ? Un geste pour la planète À partir du 1er janvier 2023, il sera toujours possible d'obtenir un ticket de caisse après avoir fait ses achats. Mais il faudra le demander. Sinon, aucun ticket ne sera édité. Et cela quels que soient le montant et la nature des achats effectués. Une telle pratique existe d'ailleurs déjà dans certains magasins. Le but est d'éviter le gaspillage et la production de déchets. Il s'agit aussi de préserver les forêts, qui, comme on le sait, sont un véritable poumon pour la planète. Beaucoup d'arbres, en effet, seraient épargnés si l'on n'avait plus besoin des 150.000 tonnes de papier nécessaires à la fabrication des quelque 12 milliards de tickets de caisse qui, chaque année, sont imprimés en France. Une mesure qui ne fait pas l'unanimité Mais la mesure est diversement appréciée, tant par les associations que par les consommateurs. En effet, pour certaines personnes, toutes les opérations d'achat ne passent pas par le portable. Elles affirment avoir encore besoin du ticket de caisse pour vérifier leurs comptes. D'autres consommateurs rappellent que ces documents servent aussi de preuves d'achat, en cas d'échange ou de demande de remboursement d'un produit. Ils permettraient aussi d'éviter les fraudes, notamment quand les consommateurs utilisent le paiement sans contact. Par ailleurs, pour obtenir un ticket de caisse, les consommateurs devront en faire la demande expresse. Ce qui, pour plusieurs associations, les priverait d'un véritable choix. Enfin, l'envoi des tickets par courriel, conçu comme une solution de remplacement, générerait une forte dépense d'énergie. Enfin, l'utilisation de certaines données personnelles par les commerçants peut poser problème. Il faut rappeler, cependant, que certaines exceptions sont prévues. En effet, il sera encore possible d'éditer des tickets de caisse, même après le 1er janvier 2023, à l'occasion de certaines opérations impliquant l'usage de cartes bancaires ou de transactions sur certains biens. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Un podcast à soi
Migrantes et combattantes

Un podcast à soi

Play Episode Listen Later May 12, 2022 49:39


Par-dessus les frontières, des luttes de femmes en exil Dans le monde, 48 % des personnes qui décident de migrer sont des femmes. Où sont-elles ? Pourquoi ne les voit-on jamais ? Pourquoi en parle-t-on si peu ? Que vivent-elles sur la route et dans ces zones frontières ? Cet épisode donne la parole aux femmes exilées. Elles racontent les violences perpétrées par la police, les passeurs, ou les hommes qui empruntent le même chemin qu'elles. Les stratégies qu'elles élaborent pour surjouer l'image stéréotypée de « la victime » afin d'accéder plus facilement aux aides humanitaires. L'utilisation de leurs corps de femme enceinte comme atout lorsqu'elles prennent la mer sur des zodiacs qui seront secourus plus rapidement. La difficulté à laisser leurs enfants au pays, la vie avec celleux né.e.s en chemin. L'espoir de rencontrer une « sœur » avec qui traverser les épreuves. Les rêves d'avenir, les luttes pour leurs libertés. Avec :- Chérifa- Manifestantes du rassemblement « Toutes aux frontières »- Elsa Tyzsler, sociologue Textes :« Pas ailleurs, mais ici » d'Adrienne Rich« Chanson sans peur » de Vivir Quintana Remerciements :- Camille Schmoll, autrice du livre « Les damnées de la mer »- Pinar Selek, autrice du livre « Azucena ou les fourmis zinzines »- Sylvie De Jonckheere, d'Emmaus Dunkerque- Toutes les compagnes d'Emmaus Dunkerque- La maison Sésame- Refugee Women's center Pour aller plus loin :- « Nous sommes des battantes » d'Elsa Tyzsler- « Prendre conscience et politiser les violences faites aux femmes illégalisées » d'Elsa Tyzsler- « Securisation des frontières et violences contre les femmes en quête de mobilitée » d'Elsa Tyzsler- Migrantes et mobilisées- Expérience de sororité aux frontières de l'Europe- Association d'accompagnement d'enfants présents sur les camps du Nord de la France Enregistrements : juin 21, avril 22 - Prises de son, montage, textes et voix : Charlotte Bienaimé - Réalisation, mixage et musique originale : Samuel Hirsch - Lectures : Estelle Clément Béalem - Sélection des textes, réseaux sociaux et accompagnement éditorial : Sarah Bénichou - Illustrations : Anna Wanda Gogusey - Production : ARTE Radio - Musique originale : Samuel Hirsch

NOUVEAU MODELE
[SÉRIE ELLES PENSENT LA MODE] Sophie Kurkdjian, historienne : Comment en est-on arrivé là ?

NOUVEAU MODELE

Play Episode Listen Later May 12, 2022 53:14


Pour le premier épisode de cette série, je donne la parole à Sophie Kurkdjian, historienne et autrice du livre « Géopolitique de la mode. Vers de nouveaux modèles ? » Dans ce livre, Sophie Kurkdjian revient notamment sur les prémisses de la fast fashion et de l'ultra fast fashion. Comment en est-on arrivé à la situation actuelle ? À une mode toujours plus rapide et toujours moins cher ? Dans les années 50/60, une majorité de consommatrices confiait, dans le magazine de mode Elle, avoir une vision plutôt négative du prêt à porter, par crainte d'une uniformisation des vêtements et d'une baisse de la qualité. Pourtant, c'est ce qui s'est passé. Alors avec Sophie Kurkdjian nous avons essayé de puiser dans l'histoire et le passé pour expliquer les dérives présentes et tenter de dessiner les solutions futures. Je vous souhaite un bon voyage dans le temps et une très belle écoute ! —— Mixage : Thomas Lenglain

Choses à Savoir SCIENCES
Pourquoi faut-il verser le lait avant l'eau quand on fait du thé ?

Choses à Savoir SCIENCES

Play Episode Listen Later May 11, 2022 2:36


On le sait, les Anglais boivent leur thé avec du lait. Mais la question de savoir s'il faut d'abord verser l'eau ou le lait reste ouverte. Quoi qu'il en soit, il semble que, en fonction de l'option choisie, le goût du breuvage ne soit pas le même. Une expérience gustative Dans leur majorité, les Britanniques pensent donc que l'ordre dans lequel on verse l'eau et le lait influence la saveur de leur thé. Ce n'était pas l'avis du scientifique anglais Ronald Fisher, qui considérait que cet ordre de versement ne changeait rien au goût du thé. Un jour, il voulut en convaincre sa consœur Muriel Bristol, qui s'était spécialisée dans l'étude des algues. En effet, comme beaucoup de ses compatriotes, elle était persuadée que, selon que l'on versait d'abord le lait ou l'eau, le goût du thé n'était pas le même. Fisher, qui était aussi statisticien, prépare alors huit tasses de thé, quatre avec le lait versé d'abord, les autres avec l'eau versée en premier. À sa grande surprise, sa collègue indique, à chaque fois, comment le breuvage a été composé. C'est à partir de cette expérience que le savant concevra le test exact de Fisher, qui repose sur un calcul exact des probabilités. Des bulles de "caramel" On sait aujourd'hui que les Anglais ont raison : la saveur du thé dépend bien de la manière dont on verse l'eau et le lait. En effet, certaines composantes du lait, comme les protéines ou les lipides, sont hydrophobes. Cela signifie que, n'ayant aucune "affinité" pour l'eau, elles la repoussent. Si l'eau bouillante est versée sur le lait, les premières gouttes l'atteignant vont donc s'en isoler, formant des sortes de bulles. Celles-ci se réchauffent rapidement, ce qui leur donne une saveur rappelant un peu le caramel. Elles finissent par se mélanger au reste du breuvage, lui donnant un goût particulier. Par contre, on ne le retrouvera pas si l'on verse le lait en premier. Ces bulles "caramélisées" ne se formeront pas. Ce n'est donc pas sans raison qu'un tiers des Anglais de plus de 65 ans préfèrent verser le lait avant l'eau bouillante. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Manu dans le 6/9 : Le best-of
Les Sondages du matin du mercredi 11 mai : 68% des femmes en ont un sur elles, là maintenant.

Manu dans le 6/9 : Le best-of

Play Episode Listen Later May 11, 2022 9:20


Tous les matins à 06H40 et 08H40, c'est les Sondages du matin !

Le Super Daily
TikTok accélère fort sur le publicitaire

Le Super Daily

Play Episode Listen Later May 11, 2022 17:52


Épisode 780 : En pleine ascension, Tiktok donne un coup d'accélérateur à son outil publicitaire avec 7 nouveaux modules interactifs très très stylés !Si Tiktok connait un succès fulgurant, l'effet est d'autant proportionnel pour son outil publicitaire. Il y a tout juste un an, le 20 Mai 2021, on faisait un premier épisode sur les formats publicitaires Tiktok après les avoir testés.L'outil était tout jeune, encore bancal et déjà ça marchait fort.Session chiffres tiktokFin premier trimestre 2022, le Digital Report Q2 nous apprenait que l'audience publicitaire de TikTok atteint aujourd'hui les 970 millions d'utilisateurs âgés de 18 ans et plus.Pour rappel la plateforme connait au premier trimestre une hausse de près de 10% de ses abonnés (+85 millions)Pour affiner le propos, cela signifie que l'audience adulte de TikTok croît actuellement au rythme de près d'1 million de nouveaux utilisateurs chaque jour.Au premier trimestre, les consommateurs finaux de Tiktok ont dépensé plus de 620 millions de dollars en achats in-app, une augmentation de 125%. C'est la plus grosse somme jamais gagnée par une application mobile en un seul trimestre grâce aux dépenses des consommateurs finaux.Pour rappel les formats publicitaires existant sur TiktokLes Vidéos in-feedElles apparaissent dans le feed des utilisateurs selon leurs centres d'intérêt. Elles peuvent soutenir des objectifs de portée, d'interaction ou même d'acquisitionBrand TakeoverIl s'agit d'une publicité de 3 à 5 secondes qui apparait instantanément lorsqu'un utilisateur ouvre l'application TikTok. Ce format publicitaire assure un maximum de visibilité.particulièrement efficace pour doper votre notoriétéHashtag ChallengeIls permettent aux utilisateurs de s'engager activement auprès des marques en participant à un défi.disponible sur l'onglet « Découvrir » de l'application. Elle encourage les utilisateurs à participer à des challenges de création de contenu pendant 6 jours.Branded lensesComme sur Snapchat, il s'agit là de créer un filtre et des effets en fonction de votre marque.TikTok lance des “modules complémentaires publicitaires interactifs” Ppour aider les marques à créer des publicités plus engageantesSelon TikTok :“ Les modules complémentaires interactifs offrent un moyen unique d'attirer les téléspectateurs engagés avec des popups, des autocollants et d'autres éléments visuels. Les téléspectateurs qui ont partagé, aimé ou commenté une vidéo de marque TikTok sont 150 % plus susceptibles d'acheter un produit ou un service. Attirer l'attention des consommateurs actifs est facilité grâce à ces nouvelles améliorations créatives. »Pour illustrer tout ça, Tiktok a mis en place une petite vidéo explicative très coolAu final ils ressemblent à des stickers d'interaction Instagram Les différents modules complémentaires lancés par Tiktok### Sticker compte à rebours
permettant de mettre en avant un lancement produit, un évènement et offrant la possibilité d'en voir plus sur l'évènement > FOMO### Sticker de Vote
Done la possibilité aux marques d'ajouter un sticker de vote, un quizz, un sondage ou récupérer des feedbacks (copié collé des stickers Insta)### Display Card
Permet d'afficher un contenu dans le contenu, cliquable. Permet de mettre en exergue une info
### Gift Code Sticker
Permet d'afficher un code promo sous forme d'un coupon par dessus la vidéo### Gesture
Très sympa aussi, invite l'utilisateur a effectuer un mouvement, comme slider vers la droite avec son doigt pour découvrir une action### Super Like 2.0
Permet d'afficher une popup supplémentaire aux personnes qui lisent une publicité. Par exemple une remise
Grosse gamification
Pop Out Showcase
En passant le doigt sur la publicité, le produit en vente est mise exergue et l'on peut cliquer pour l'acheter. . .Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Ensemble, nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Injustices
La Méthode 1/6 : Casser la boucle

Injustices

Play Episode Listen Later May 10, 2022 33:44


Nous traversons un moment politique historique, où tout peut basculer. Vers un monde encore plus misogyne, ou vers une société vraiment égalitaire. Alors, pour tenter de faire advenir une société féministe, est-ce qu'il n'y aurait pas une méthode ? Dans cette série documentaire en six épisodes, Rebecca Amsellem s'interroge sur les moyens à notre disposition pour mener une lutte féministe victorieuse.Dans le monde entier, des mouvements se structurent pour renverser le patriarcat, et ce depuis bien longtemps. La première étape, c'est de construire la mémoire de ces luttes, et la célébrer ; c'est ce que pense la philosophe Geneviève Fraisse. Sa méthode, c'est l'historicité, pour ne pas avoir à recommencer le combat féministe de zéro, à chaque fois. Pour l'avocate et autrice pakistanaise-américaine Rafia Zakaria, il est aussi urgent que cette histoire du féminisme s'émancipe du récit occidental, centré sur les femmes blanches. Elles veulent toutes les deux abandonner le concept de « vagues du féminisme », pour raconter cette lutte dans toute sa continuité. La Méthode est une coproduction Louie Media et Gloria Media. Elle est présentée par Rebecca Amsellem, qui l'a co-écrite avec Léna Coutrot en collaboration avec Fanny Ruwet. Elle a été réalisée par Alexandra Kandy-Longuet. Soukaïna Qabbal était à l'édition et à la production. La musique originale a été composée par Clémentine Charuel et Julie Roué. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Code source
«Boucherie», «mutilation»... Le chirurgien star d'Instagram accusé de dérives

Code source

Play Episode Listen Later May 10, 2022 18:59


Elles sont six. Six jeunes femmes passées entre les mains du même chirurgien esthétique entre 2014 et 2021. Le jeudi 5 mai, elles ont accusé ce dernier d'avoir “mutilé” leur corps à la suite d'opérations ou d'injections ratées, dans une enquête publiée dans Le Parisien. Aucune d'entre elles n'a pour l'instant porté plainte.Deux influenceuses révélées dans des programmes de la télé-réalité, Luna Skye et Emilie Amar, disent avoir connu des complications après des injections censées leur faire gonfler les fesses. Le Dr Azoulay, suivi par plus de 57000 abonnés sur Instagram, est un praticien reconnu dans le milieu de l'influence et du petit écran. Il se targue d'avoir opéré plusieurs ex-candidates d'émissions comme « Les Anges » ou encore « Les Marseillais ». Les deux journalistes du Parisien qui ont recueilli ces témoignages, Ariane Riou et Elsa Mari, retracent leur enquête dans Code sourceDirection de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Marion Bothorel et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Luna Skye, Jeremstar, C8. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Entendez-vous l'éco ?
Pourquoi les relations entre banques centrales et gouvernements ne sont-elles pas gravées dans le marbre ?

Entendez-vous l'éco ?

Play Episode Listen Later May 10, 2022 3:33


durée : 00:03:33 - Le Pourquoi du comment : économie et social - par : Laurence Scialom - Lorsqu'à partir du XVIIe siècle, les premières banques centrales en Europe fournissaient des avantages financiers aux États et assumaient des fonctions de gestion de la dette publique… Qu'en est-il aujourd'hui ?

Invité Afrique
Niger: «Si les jeunes filles restent à l'école jusqu'à 18 ans, on peut réduire le nombre de grossesses»

Invité Afrique

Play Episode Listen Later May 10, 2022 5:28


Avec en moyenne sept enfants par femme, le Niger détient le taux de fécondité le plus élevé au monde. Mais les autorités se passeraient bien de ce record du monde et viennent de créer l'Office nigérien de la population. Objectif : contrôler les naissances et donner à chacun une plus grande part des fruits de la croissance. Quelle est la stratégie du pouvoir de Niamey ? Comment fait-il face aux blocages culturels et religieux ? Illiassou Idi Maïnassara, médecin et ministre nigérien de la Santé et de la Population, répond aux questions de RFI. RFI : Voilà 40 ans que l'État du Niger essaie de mener une politique de contrôle des naissances, mais cela ne marche pas. Qu'est-ce qui peut changer avec l'Office nigérien de la population ? Illiassou Idi Maïnassara : Avec l'avènement de l'Office nigérien de la population, à partir du moment où le diagnostic a été fait sur les différents facteurs -il y a le mariage précoce des jeunes filles, le non maintien de la jeune fille à l'école jusqu'à 18 ans-, je pense que les choses sont en train d'être remises sur les rails. En fait, ce sont des facteurs qui ont contribué à l'augmentation de la natalité, mais également à l'augmentation du taux de fécondité. Vous prenez une femme de moins de 40 ans au Niger, elle peut avoir 10 à 12 enfants. Et le mariage précoce est d'actualité au Niger, l'âge moyen est de 12 ans à plus. Et vous dites que, si les jeunes filles restent à l'école jusqu'à 18 ou 20 ans, elles éviteront deux ou trois grossesses dans leur vie ? Oui, on peut réduire le nombre de grossesses. Et tout récemment, à l'occasion d'un symposium, que le président de la République a présidé, les chefs traditionnels eux-mêmes se sont engagés à ne plus prendre une fille de moins de 18 ans comme épouse. Pour maintenir les jeunes filles à l'école jusqu'à la fin du collège, c'est-à-dire jusqu'à l'âge de 18 ans, je crois que vous voulez construire des internats pour jeunes filles. Mais qu'est-ce qui vous garantit que les parents de la jeune fille vont accepter que celle-ci quitte son village pour aller en internat ? Mais absolument. Avec la création de nouveaux internats de jeunes filles, il y a un engouement. Et aujourd'hui, tous les internats créés pour les jeunes filles accueillent des jeunes filles, il n'y a pas eu de réticence. Elles sont prises en charge à 100% par l'État. Elles étudient et c'est un engagement pris par le président de la République. La construction de ces internats va s'étendre dans pratiquement toutes les zones. Aujourd'hui, on a des difficultés à augmenter le taux de fréquentation des jeunes filles à l'école. Mais tout de même, n'y a-t-il pas des résistances culturelles ou religieuses de la part de certains parents, de certains chefs traditionnels, de certains marabouts qui se montrent hostiles à l'éducation des jeunes femmes ? Non. On n'a pas ce problème ici au Niger, à partir du moment où ces chefs traditionnels sont engagés. Il y a des stratégies qui ont été mises en place, qui ont eu à sensibiliser ces chefs traditionnels. Et aujourd'hui, les chefs traditionnels nous accompagnent. Mais quand il y a un prêche religieux dans tel ou tel village, de telle ou telle région, qui s'oppose à la scolarisation des jeunes filles, comment vous faites face ? Ça, c'est un courant, ce sont des tendances. Mais malgré cela, la sensibilisation continue. Ces tendances, ce n'est pas seulement au Niger. Il y a beaucoup de pays musulmans où il y a toujours des tendances, où il y a des gens qui pensent que la scolarisation, pas seulement de la jeune fille, est du haram. Mais il faut continuer la sensibilisation, même s'il y a des tendances qui pensent que scolariser quelqu'un constitue du haram. Il faut sensibiliser. C'est quoi le haram ? Haram, dans leur entendement, veut dire quelque chose qui n'est pas bon, qui n'est pas accepté par la religion. Or, il n'y a aucune religion qui dit qu'éduquer quelqu'un, c'est du haram. Il faut les sensibiliser, il faut les impliquer dans la sensibilisation. Et c'est pourquoi, en novembre 2021, avec l'aide du Fonds des Nations unies pour les populations (FNUAP), vous avez réuni tous les grands chefs traditionnels du pays ? Tous les chefs traditionnels du Niger, que ça soit les chefs de canton, les sultans, tous les leaders du Niger et même des autres pays musulmans qui étaient venus de l'Égypte, du Liban… En tout cas, pratiquement tous les chefs coutumiers, les chefs religieux, qui ont compris l'importance de bannir le mariage précoce. Également, il y a des stratégies innovantes qui ont été expérimentées ailleurs, dans d'ailleurs beaucoup de pays musulmans, et qui ont permis d'avoir des résultats satisfaisants. C'est pour cela que je vous dis que c'est un processus de longue haleine et on va apprécier les résultats.

Prenons un café
#84 - Natacha et Alison - PMA pour toutes et endométriose

Prenons un café

Play Episode Listen Later May 10, 2022 84:43


Ces deux prochaines semaines, vous allez entendre le parcours de deux femmes exceptionnelles. Leur histoire est si intense que nous avons été obligées d'en faire plusieurs épisodes, chacun avec son lot d'émotions, certes, mais surtout avec un message d'une puissance inégalable. Alison et Natacha se sont rencontrées il y a 8 ans et sont tombées amoureuses presque au premier regard. Dès lors, cette histoire fut une évidence : leur vie, c'est ensemble ou rien. Elles parlent très vite de mariage, d'enfants, elles sont alignées sur toutes leurs envies, une histoire digne d'un conte de fée. Mais parce que les protagonistes sont deux femmes, leur parcours n'est pas si simple pour fabriquer un bébé. Elles auront besoin de la médecine pour procréer, et elles savent que ça peut être compliqué…Qu'à cela ne tienne, Alison et Natacha foncent, elles se marient et se lancent dans un parcours qui n'aura de cesse d'être semé d'embûches. Une première expérience vaine en Belgique, avec 6 inséminations infructueuses, une mot “endométriose” posé vite fait, et quelques milliers d'euros jetés par les fenêtres. Puis direction l'Espagne avec toujours ce mot mais rien pour y remédier, des FIV, des échecs, des larmes, des espoirs qui partent en fumée et deux femmes qui finissent par perdre pied. Heureusement, Natacha et Alison savent s'entourer. Parfois pour le pire, mais souvent pour le meilleur. Et c'est parce qu'elles ont été aiguillées vers les meilleurs qu'ENFIN, après 2 ans de parcours, l'endométriose de Natacha fut prise en charge, et leur bébé a pu trouver le chemin de son futur foyer rempli d'amour. Tu pensais être seul.e à galérer ? Mets tes écouteurs et… Prenons un café !SUIVRE NATACHA ET ALISON :NATACHA SUR INSTAGRAMALISON SUR INSTAGRAMSUIVRE PRENONS UN CAFÉSUR INSTAGRAMSUR FACEBOOKRENDEZ-VOUS VENDREDI 13 MAI POUR UN ÉPISODE BONUS DANS LEQUEL NATACHA ET ALISON NOUS RACONTENT LE PARCOURS DE SOIN DE L'ENDOMÉTRIOSE QUI A PERMIS LA CONCEPTION DE LEUR PETITE FILLE. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Ça s'explique
Les finances vertes sauveront-elles la planète?

Ça s'explique

Play Episode Listen Later May 9, 2022 22:07


De plus en plus de fonds d'investissement écoresponsables voient le jour. La journaliste scientifique Marianne Désautels-Marissal nous explique s'il s'agit d'une bonne manière de lutter contre les changements climatiques.

Code source
Adolescence et transition de genre : pourquoi certains appellent à la patience

Code source

Play Episode Listen Later May 9, 2022 16:13


Le nombre de transitions de genre a été multiplié par dix entre 2010 et 2020, selon les chiffres de la Caisse nationale d'assurance maladie. Elles permettent à toutes les personnes assignées à un genre dans lequel elles ne se reconnaissent pas d'en changer, pour pouvoir enfin vivre pleinement leur vie. Il est d'ailleurs possible de transitionner dès l'adolescence, avec ou sans traitements hormonaux.Dans un rapport publié en février 2022, l'Académie Nationale de médecine appelle toutefois les jeunes mineurs qui souhaitent faire leur transition à patienter plus longtemps. L'organisation tient à les mettre en garde contre certains effets irréversibles des traitements, et recommande «de prolonger autant que faire se peut la phase de prise en charge psychologique».Un collectif de parents inquiets abonde dans ce sens : que se passera-t-il si mon enfant regrette finalement son choix ? Ce cas de figure est pourtant extrêmement rare. Bérangère Lepetit, journaliste au service Société du Parisien, a rencontré un jeune «dé-transitionneur» qui souhaite revenir à son genre initial. Elle nous raconte son enquête dans Code source.Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Raphaël Pueyo, Marion Bothorel - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : Healthy Lalou. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

L'heure du crime
L'ENQUÊTE - Francisco Benitez : les secrets du légionnaire

L'heure du crime

Play Episode Listen Later May 9, 2022 15:52


REDIFF - Le 22 juillet 2013, Francisco Benitez se rend au commissariat de Perpignan. Le légionnaire espagnol, âgé de 50 ans, est venu avec l'intention de signaler la disparition de son épouse et de sa fille. Elles sont toutes deux majeures : Marie-Josée Benitez, 53 ans, et Allison Benitez, 19 ans. Elles n'ont pas donné signe de vie depuis le 14 juillet, en milieu de journée. Francisco Benitez reste 10 minutes dans le commissariat, n'apparait pas vraiment comme inquiet. Sa femme a l'habitude de partir à l'improviste, d'autant plus que son couple bat de l'aile. Francisco Benitez est un homme à femmes et a passé ces derniers jours avec sa maîtresse dans son appartement.

Choses à Savoir HISTOIRE
Les Amazones ont-elles existé ?

Choses à Savoir HISTOIRE

Play Episode Listen Later May 8, 2022 2:36


Les Amazones occupent une place importante dans la mythologie grecque. Mais ces farouches guerrières, qui se battent aussi bien que les hommes, auraient été inspirées par de véritables combattantes. Des guerrières mythiques... Dans les récits des anciens Grecs, les Amazones portent le pantalon et sont des cavalières accomplies. Elles tirent à l'arc avec dextérité, mais manient aussi bien la hache et l'épée. Elle se seraient même brûlé le sein droit, pour être plus à l'aise au combat. Ces guerrières redoutées sont donc les égales des hommes, au contraire des femmes grecques, dont la place traditionnelle est au foyer. Aussi les Grecs leur attribuent-ils bien des prouesses. C'est ainsi qu'Hercule, pour l'un de ses fameux travaux, doit rapporter la ceinture de la reine des Amazones, Hippolyte. De son côté, le fondateur d'Athènes, Thésée, affronte Antiope, une valeureuse Amazone, en combat singulier. Achille eut aussi à se battre contre Penthésilée, la fille d'Arès et la sœur d'Hippolyte, qui règne sur ces farouches combattantes. ...Inspirées par de véritables combattantes Mais les Amazones ne sont pas seulement issues de l'imagination des anciens Grecs. Elles auraient été inspirées par des combattantes en chair et en os. Elles vivaient dans la Scythie, une vaste région que les Grecs faisaient aller de la Mongolie à la mer Noire. Les archéologues ont retrouvé, sur ses rivages, plusieurs de leurs tombes, datant du VIIe au IIe siècles avant J.-C. Les squelettes de femmes qu'elles contenaient étaient accompagnés de leurs armes et parfois même de leurs armures. Dans leurs constants déplacements, ces nomades scythes rencontraient des tribus adverses, souvent hostiles. De ce fait, tous les Scythes, filles comme garçons, devaient apprendre à se battre pour assurer la sécurité du groupe. Une telle conception, dictée par la nécessité, supposait donc une véritable égalité entre les sexes, y compris au combat. Sur son cheval, une archère était en effet aussi redoutable qu'un homme. Au Ve siècle avant notre ère, Hérodote décrit ces femmes, qui montent à cheval et se battent aux côtés des hommes. Ces fières combattantes ont été, sans nul doute, les modèles des Amazones. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

NOUVEAU MODELE
TEASER NOUVELLE SÉRIE "Elles pensent la mode"

NOUVEAU MODELE

Play Episode Listen Later May 5, 2022 1:18