Podcasts about en inde

  • 223PODCASTS
  • 428EPISODES
  • 16mAVG DURATION
  • 5WEEKLY NEW EPISODES
  • Dec 5, 2022LATEST

POPULARITY

20152016201720182019202020212022


Best podcasts about en inde

Latest podcast episodes about en inde

Sur le fil
En Inde, les Bishnoï, peuple prêt à se sacrifier pour les arbres

Sur le fil

Play Episode Listen Later Dec 5, 2022 5:40


A partir du mercredi 7 décembre les représentants du monde entier vont se réunir à Montréal pour un sommet sur la biodiversité. Ils on deux semaines pour résoudre leurs divergences pour approuver une feuille de route visant à sauvegarder la nature d'ici 2030. La 15e conférence de la Convention pour la diversité biologique (CDB) de l'ONU, dite COP15 s'ouvre avec deux ans de retard, à cause de la pandémie de Covid-19, et sans aucune certitude sur un accord crédible à son terme, le 19 décembre.   A cette occasion, nous avons eu envie de partager une histoire qui nous a fasciné. C'est celle d'une communauté religieuse indienne, les Bishnoï, un courant de la religion hindou qui depuis cinq siècles défend coûte que coûte les arbres, les animaux et la nature en général. On dit même que les Bishnoïs sont  les premiers écologistes. La religion hindou est déjà bien connue pour son respect du vivant et de la biodiversité, mais les Bishnoï vont au-delà: ils organisent leur vie autour des arbres et des animaux et sont même prêts à se sacrifier pour les sauver. Sur le Fil part à leur rencontre au Rajasthan, en Inde. Sur le terrain:  Abaya Srvastava, Money Sharma et Maryke Wermaak. Réalisation: Michaëla Cancela-Kieffer  Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Vous avez des commentaires ? Ecrivez-nous à podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram. Vous pouvez aussi nous envoyer une note vocale par Whatsapp au + 33 6 79 77 38 45.  Sur le Fil  est animé  par Antoine Boyer et Michaëla Cancela-Kieffer. Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d'étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !  

Real Life French
Mousse en Inde (Foam in India)

Real Life French

Play Episode Listen Later Dec 4, 2022 4:05


Des vagues de mousse blanche ont recouvert Marina Beach à Chennai, en Inde, durant le weekend, attirant des enfants du coin qui ont été vus en train de jouer dans l'écume. Traduction: Waves of white foam blanketed Marina Beach in Chennai, India over the weekend, attracting local children who were seen playing in the froth. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

SBS French - SBS en français
C'est arrivé un 3 décembre : 1984 - la catastrophe industrielle de Bhopal en Inde

SBS French - SBS en français

Play Episode Listen Later Dec 3, 2022 6:23


Il y a 38 ans, à Bhopal, en Inde, se produisait la catastrophe chimique la plus mortelle de l'histoire. Une explosion à l'usine américaine de pesticides Union Carbide libérait un nuage toxique qui allait provoquer la mort de plus de 20.000 personnes. Retour sur ce drame industriel, dont les conséquences se répercutent encore aujourd'hui en Inde.

RTSreligion - La 1ere
RTSreligion - La Cour suprême en Inde va examiner la légalisation du mariage homosexuel

RTSreligion - La 1ere

Play Episode Listen Later Nov 28, 2022 2:42


Incroyable !
Il existe un pays dans lequel on se salue en tirant la langue

Incroyable !

Play Episode Listen Later Nov 27, 2022 2:10


Les hommes ont des manières très diverses de se saluer. En Inde, on joint les mains quand on rencontre quelqu'un et au Japon on s'incline profondément. À Oman, les hommes ont même l'habitude de se toucher le nez pour se dire bonjour. Mais il existe un salut encore plus original. Il se pratique au Tibet. On peut penser que, partout ailleurs, il serait pris en mauvaise part. En effet, quand deux Tibétains se rencontrent, ils se tirent la langue ! Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

RTSreligion - La 1ere
RTSreligion – Mise en bouteille en Inde de l'eau du Gange pour les croyants hindous

RTSreligion - La 1ere

Play Episode Listen Later Nov 22, 2022 2:19


Le Podcast Ayurveda, par Nath et Lauren
097 - Le système de soins en Inde : comment l'ayurveda s'intègre-t-il ? avec Kalyan Gans

Le Podcast Ayurveda, par Nath et Lauren

Play Episode Listen Later Nov 18, 2022 48:00


Nous recevons aujourd'hui Kalyan Gans, l'un des rares médecins ayurvédiques français, et qui a donc passé de nombreuses années en Inde, pour parler de la façon dont l'ayurveda s'intègre dans le système de soins indien. En effet, dans le berceau de l'ayurveda, la colonisation anglaise a apporté la médecine occidentale moderne, mais les systèmes de médecines traditionnelles ont toujours, et plus que jamais, toute leur place. Avec cet épisode, vous découvrirez comment fonctionne l'ayurveda en Inde : - du côté des soignants - du côté des usagers - et comment nous pourrions nous en inspirer en Occident ! --- Pour en savoir plus sur Kalyan Gans : - Sur son site internet : - Sur son Instagram : - Sur son Facebook : --- Retrouvez-nous sur notre site internet : https://podcast-ayurveda.com Sur Facebook : https://facebook.com/podcastayurveda Sur Instagram : https://instagram.com/podcastayurveda

ActuElles
Fécondité en berne en Inde et en Chine : les femmes donnent la priorité à leur carrière

ActuElles

Play Episode Listen Later Nov 18, 2022 11:43


Dans cette édition "d'Actuelles", gros plan sur la fécondité et la famille. Depuis le 15 novembre 2022, la Terre compte 8 milliards d'êtres humains. Plus d'un quart d'entre eux vivent en Inde et ou Chine. Mais une révolution est en marche dans ces deux pays : les femmes refusent de sacrifier leur vie professionnelle et personnelle sur l'autel de la famille. Elles font de moins en moins d'enfants, au point que le seuil de renouvellement des générations n'est plus atteint.  

Reportage international
Les scooters électriques, l'imparfaite solution à la pollution de l'air en Inde

Reportage international

Play Episode Listen Later Nov 14, 2022 2:47


Longtemps à la traîne face au reste de l'Asie, l'Inde voit les scooters et rickshaws électriques débarquer en masse dans les rues. De quoi espérer un air plus pur dans les villes, mais sans révolution des renouvelables et filière de recyclage des batteries, la « mobilité verte » risque de ne pas tenir ses promesses. De notre correspondant à Bangalore, Parmi les véhicules bruyants, sa silhouette futuriste et ses pics d'accélération détonnent. Teja, 27 ans, se félicite d'avoir laissé tomber sa voiture pour le scooter électrique Ather : « Aux feux rouges, les autres conducteurs me posent souvent des questions sur mon scooter ! Vous savez, les embouteillages peuvent être terribles en Inde et à Bangalore. Avec un Ather, on s'en tire comme un roi. C'est performant, c'est pratique et c'est très agréable à conduire. En plus, on fait des économies sur l'essence. » Pour 1 500 euros, ce scooter électrique « made in India » offre 100 kilomètres d'autonomie. Un tarif un peu plus élevé que les scooters à essence, mais abordable. Ravneet Phokela, directeur commercial d'Ather, table sur une croissance exponentielle des ventes. « Nous nous sommes lancés en 2015 à Bangalore, car c'est la ville pour les start-ups. Mais aujourd'hui, nous avons des magasins dans 43 villes d'Inde et en 2023, nous visons 200 villes, se réjouit le directeur commercial. Nous venons d'ouvrir une usine qui porte nos capacités de fabrication à 400 000 scooters par an. » ►À écouter aussi : Chronique Transports - Ola, bientôt le plus grand fabricant de scooters électriques au monde Les ventes de scooters électriques représenteront 90% des ventes en 2027 Depuis quelques années, les plaques d'immatriculation vertes se multiplient en Inde grâce à une baisse des prix et à des subventions gouvernementales. Sur le marché des rickshaws, le véhicule trois roues utilisé en masse par les Indiens, 50% des ventes sont aujourd'hui électriques. Sur le marché des scooters, l'électrique devrait passer de 15% des ventes à 90% en 2027. De quoi susciter de l'espoir dans un pays qui compte six des dix villes les plus polluées au monde. Mais comme partout, la mobilité verte ne tient pas du miracle, avertit Avinash Chanchal, de Greenpeace India. « L'Inde dépend à 70% du charbon pour l'électricité. Il faut absolument passer aux énergies renouvelables pour recharger ces véhicules. Il faut aussi développer les transports en commun, car les routes indiennes sont déjà surchargées, souligne Avinash Chanchal. Il est impératif de développer une filière industrielle et de recyclage autour des batteries. Sans cela, on ne va faire que déplacer la pollution. » Toujours à Bangalore où l'on compte de nombreuses start-ups du secteur, la start-up Log9, spécialisée dans les nanomatériaux, veut produire des batteries durables. « Dans l'état actuel des technologies, un véhicule électrique peut être encore plus polluant qu'un diesel ! Nous avons mis au point des batteries en graphène synthétique. Ces cellules fonctionnent un peu comme les batteries Lithium-Ion, mais ses propriétés chimiques lui permettent de durer dix fois plus longtemps, explique Pankaj Sharma, cofondateur et dirigeant de Log9. Et pour plus d'impact environnemental, nous voulons équiper en priorité le secteur logistique comme les livreurs, dont les véhicules sont très sollicités. » Lancée en 2017, Log9 ne vend pour l'instant que 500 de ses batteries par mois, mais a décroché un contrat avec le géant indien de l'automobile Hero. La jeune pousse fait sortir une nouvelle usine de terre pour peser dans l'immense marché qui s'ouvre sur le sous-continent. ►À lire aussi : Voitures électriques: repenser le récit face aux crises écologiques

Reportage International
Les scooters électriques, l'imparfaite solution à la pollution de l'air en Inde

Reportage International

Play Episode Listen Later Nov 14, 2022 2:47


Longtemps à la traîne face au reste de l'Asie, l'Inde voit les scooters et rickshaws électriques débarquer en masse dans les rues. De quoi espérer un air plus pur dans les villes, mais sans révolution des renouvelables et filière de recyclage des batteries, la « mobilité verte » risque de ne pas tenir ses promesses. De notre correspondant à Bangalore, Parmi les véhicules bruyants, sa silhouette futuriste et ses pics d'accélération détonnent. Teja, 27 ans, se félicite d'avoir laissé tomber sa voiture pour le scooter électrique Ather : « Aux feux rouges, les autres conducteurs me posent souvent des questions sur mon scooter ! Vous savez, les embouteillages peuvent être terribles en Inde et à Bangalore. Avec un Ather, on s'en tire comme un roi. C'est performant, c'est pratique et c'est très agréable à conduire. En plus, on fait des économies sur l'essence. » Pour 1 500 euros, ce scooter électrique « made in India » offre 100 kilomètres d'autonomie. Un tarif un peu plus élevé que les scooters à essence, mais abordable. Ravneet Phokela, directeur commercial d'Ather, table sur une croissance exponentielle des ventes. « Nous nous sommes lancés en 2015 à Bangalore, car c'est la ville pour les start-ups. Mais aujourd'hui, nous avons des magasins dans 43 villes d'Inde et en 2023, nous visons 200 villes, se réjouit le directeur commercial. Nous venons d'ouvrir une usine qui porte nos capacités de fabrication à 400 000 scooters par an. » ►À écouter aussi : Chronique Transports - Ola, bientôt le plus grand fabricant de scooters électriques au monde Les ventes de scooters électriques représenteront 90% des ventes en 2027 Depuis quelques années, les plaques d'immatriculation vertes se multiplient en Inde grâce à une baisse des prix et à des subventions gouvernementales. Sur le marché des rickshaws, le véhicule trois roues utilisé en masse par les Indiens, 50% des ventes sont aujourd'hui électriques. Sur le marché des scooters, l'électrique devrait passer de 15% des ventes à 90% en 2027. De quoi susciter de l'espoir dans un pays qui compte six des dix villes les plus polluées au monde. Mais comme partout, la mobilité verte ne tient pas du miracle, avertit Avinash Chanchal, de Greenpeace India. « L'Inde dépend à 70% du charbon pour l'électricité. Il faut absolument passer aux énergies renouvelables pour recharger ces véhicules. Il faut aussi développer les transports en commun, car les routes indiennes sont déjà surchargées, souligne Avinash Chanchal. Il est impératif de développer une filière industrielle et de recyclage autour des batteries. Sans cela, on ne va faire que déplacer la pollution. » Toujours à Bangalore où l'on compte de nombreuses start-ups du secteur, la start-up Log9, spécialisée dans les nanomatériaux, veut produire des batteries durables. « Dans l'état actuel des technologies, un véhicule électrique peut être encore plus polluant qu'un diesel ! Nous avons mis au point des batteries en graphène synthétique. Ces cellules fonctionnent un peu comme les batteries Lithium-Ion, mais ses propriétés chimiques lui permettent de durer dix fois plus longtemps, explique Pankaj Sharma, cofondateur et dirigeant de Log9. Et pour plus d'impact environnemental, nous voulons équiper en priorité le secteur logistique comme les livreurs, dont les véhicules sont très sollicités. » Lancée en 2017, Log9 ne vend pour l'instant que 500 de ses batteries par mois, mais a décroché un contrat avec le géant indien de l'automobile Hero. La jeune pousse fait sortir une nouvelle usine de terre pour peser dans l'immense marché qui s'ouvre sur le sous-continent. ►À lire aussi : Voitures électriques: repenser le récit face aux crises écologiques

Maintenant, vous savez
Peut-on s'attendre à une pénurie de riz en 2023 ?

Maintenant, vous savez

Play Episode Listen Later Nov 4, 2022 3:37


Depuis le début de la guerre en Ukraine, on a manqué d'huile de tournesol, puis de moutarde… Désormais, c'est le riz qui risquerait de disparaître des rayons des supermarchés. Le prix du troisième féculent préféré des Français a déjà augmenté de 12% en un an, entre septembre 2021 et septembre 2022. Cette pénurie est liée aux mauvaises récoltes en Asie, premier continent producteur. Son prix devrait continuer à grimper mais le riz se fera également plus rare en magasin. En fait, tout cela est dû aux catastrophes naturelles qui ont touchées les premiers pays producteurs. En Inde, les canicules se sont enchaînées tandis qu'au Pakistan, ce sont des inondations qui ont endommagé les routes en septembre. Qu'est-ce qui explique ces mauvaises récoltes ? Produit-on du riz en Europe ? À partir de quand faut-il s'attendre à une pénurie ? Écoutez la suite de cet épisode de "Maintenant vous savez". Un podcast Bababam Originals, écrit et réalisé par Maële Diallo. À écouter aussi : Qu'est-ce que la pénurie de vélo ? Qu'est-ce que la pénurie de sang ? Qu'est-ce que la famine climatique ? Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

InterNational
En Inde, la colère monte après l'effrondrement dramatique du pont de Morbi

InterNational

Play Episode Listen Later Nov 2, 2022 4:25


durée : 00:04:25 - Sous les radars - par : Sébastien LAUGENIE - L'entreprise chargée de la rénovation du pont de Morbi dont l'effondrement a fait 135 morts dont 47 enfants dimanche dans l'ouest de l'Inde, a été mise en cause par un procureur au vu des premiers éléments d'enquête.

Sous les radars
En Inde, la colère monte après l'effrondrement dramatique du pont de Morbi

Sous les radars

Play Episode Listen Later Nov 2, 2022 4:25


durée : 00:04:25 - Sous les radars - par : Sébastien LAUGENIE - L'entreprise chargée de la rénovation du pont de Morbi dont l'effondrement a fait 135 morts dont 47 enfants dimanche dans l'ouest de l'Inde, a été mise en cause par un procureur au vu des premiers éléments d'enquête.

Un jour dans le monde
En Inde, la colère monte après l'effrondrement dramatique du pont de Morbi

Un jour dans le monde

Play Episode Listen Later Nov 2, 2022 4:25


durée : 00:04:25 - Sous les radars - par : Sébastien LAUGENIE - L'entreprise chargée de la rénovation du pont de Morbi dont l'effondrement a fait 135 morts dont 47 enfants dimanche dans l'ouest de l'Inde, a été mise en cause par un procureur au vu des premiers éléments d'enquête.

La Terre au carré
Reportage Grand Format de Giv Anquetil « En Inde du sud avec avec les gardiens de la forêt tropicale »

La Terre au carré

Play Episode Listen Later Oct 28, 2022 53:46


durée : 00:53:46 - La Terre au carré - par : Mathieu Vidard - *

Le fil sciences
Reportage Grand Format de Giv Anquetil « En Inde du sud avec avec les gardiens de la forêt tropicale »

Le fil sciences

Play Episode Listen Later Oct 28, 2022 53:46


durée : 00:53:46 - La Terre au carré - par : Mathieu Vidard - *

Éco d'ici éco d'ailleurs
TikTok, un phénomène économique sans frontières

Éco d'ici éco d'ailleurs

Play Episode Listen Later Oct 28, 2022 48:30


TikTok, c'est aujourd'hui plus d'un milliard d'utilisateurs, chaque mois, dans le monde (sans compter ceux en Chine), et une très forte croissance pour ce réseau social propriétaire du groupe ByteDance. Cette plateforme aimante les adolescents de tous pays grâce à des vidéos courtes et accrocheuses. Ses revenus publicitaires auraient triplé en 2022, dans un secteur ultra concurrentiel qui reste, pour l'instant, dominé par Meta, propriétaire de Facebook, Instagram, Messenger, Whatsapp. Sans oublier Google et l'inusable YouTube, ou encore Snapchat, autre plateforme américaine utilisée par les jeunes internautes. Face à eux, TikTok est une entreprise qui monte à grande vitesse, une immense machine à faire cliquer et qui se diversifie, devenant un intermédiaire entre les marques et les influenceurs dont on parle tant. Toute audience est monétisée. Plus on regarde, plus ça rapporte. Une ascension fulgurante qui inquiète forcément les régulateurs. Une émission qui nous fera voyager au Sénégal, en France, en Chine, le pays d'origine de TikTok, et en Inde, pays qui l'a interdit et où d'autres réseaux ont pris la place.  NOTRE INVITÉ : - Julien Pillot, économiste spécialiste de l'industrie numérique, enseignant-chercheur à l'Inseec Business School, chercheur associé au CNRS.   Dans la seconde partie de l'émission, nous recevons l'économiste Daniel Cohen qui enchaîne les ouvrages de réflexion sur notre monde en plein mouvement. Son dernier livre traite précisément de cette dématérialisation de nos vies : « Homo numericus, la civilisation qui vient » (Albin Michel). Il y dénonce les dérives de la révolution numérique, qui délaisse le collectif au profit d'une industrialisation des relations humaines, d'une forme de privatisation du bonheur souvent illusoire, d'une déshumanisation des rapports professionnels. Comment mettre la technologie au bénéfice de tous ?   Nos reportages : Qui sont les utilisateurs et les utilisatrices de TikTok ? Pour mieux comprendre ce qui fait le succès de cette application, rendons-nous au Sénégal, le pays d'origine du désormais italien Khaby Lame, l'homme le plus suivi de la planète sur TikTok avec ses mimiques inimitables. Reportage à Dakar de Charlotte Idrac.     Qui sont ceux qui gagnent de l'argent grâce à TikTok, ces fameux influenceurs et leurs agents ? Alexis Bédu, journaliste au service économie de RFI, a rencontré l'un d'entre eux : Brice Beignon, un jeune homme de 27 ans qui a créé avec son frère une agence de talents. En Inde, l'interdiction de TikTok pour des raisons politiques a laissé des millions d'utilisateurs orphelins. Le pays était le premier marché pour l'application chinoise. Mais une nouvelle génération de messageries vidéos Made in India prend depuis le relais et innove pour s'adapter aux spécificités du pays. Reportage de notre correspondant à Bangalore, Côme Bastin.        Notre grand entretien : Dans notre monde qui bouge à mille à l'heure, c'est la grande évolution de ces dernières années : la révolution numérique, à tous les étages de nos vies, de nos sociétés, et bien sûr de nos économies. L'économiste Daniel Cohen, qui d'ouvrage en ouvrage analyse les transformations du capitalisme dans le monde, est l'auteur d'un livre intitulé : Homo Numericus, la civilisation qui vient (Albin Michel).   

Eco d'ici Eco d'ailleurs
TikTok, un phénomène économique sans frontières

Eco d'ici Eco d'ailleurs

Play Episode Listen Later Oct 28, 2022 48:30


TikTok, c'est aujourd'hui plus d'un milliard d'utilisateurs, chaque mois, dans le monde (sans compter ceux en Chine), et une très forte croissance pour ce réseau social propriétaire du groupe ByteDance. Cette plateforme aimante les adolescents de tous pays grâce à des vidéos courtes et accrocheuses. Ses revenus publicitaires auraient triplé en 2022, dans un secteur ultra concurrentiel qui reste, pour l'instant, dominé par Meta, propriétaire de Facebook, Instagram, Messenger, Whatsapp. Sans oublier Google et l'inusable YouTube, ou encore Snapchat, autre plateforme américaine utilisée par les jeunes internautes. Face à eux, TikTok est une entreprise qui monte à grande vitesse, une immense machine à faire cliquer et qui se diversifie, devenant un intermédiaire entre les marques et les influenceurs dont on parle tant. Toute audience est monétisée. Plus on regarde, plus ça rapporte. Une ascension fulgurante qui inquiète forcément les régulateurs. Une émission qui nous fera voyager au Sénégal, en France, en Chine, le pays d'origine de TikTok, et en Inde, pays qui l'a interdit et où d'autres réseaux ont pris la place.  NOTRE INVITÉ : - Julien Pillot, économiste spécialiste de l'industrie numérique, enseignant-chercheur à l'Inseec Business School, chercheur associé au CNRS.   Dans la seconde partie de l'émission, nous recevons l'économiste Daniel Cohen qui enchaîne les ouvrages de réflexion sur notre monde en plein mouvement. Son dernier livre traite précisément de cette dématérialisation de nos vies : « Homo numericus, la civilisation qui vient » (Albin Michel). Il y dénonce les dérives de la révolution numérique, qui délaisse le collectif au profit d'une industrialisation des relations humaines, d'une forme de privatisation du bonheur souvent illusoire, d'une déshumanisation des rapports professionnels. Comment mettre la technologie au bénéfice de tous ?   Nos reportages : Qui sont les utilisateurs et les utilisatrices de TikTok ? Pour mieux comprendre ce qui fait le succès de cette application, rendons-nous au Sénégal, le pays d'origine du désormais italien Khaby Lame, l'homme le plus suivi de la planète sur TikTok avec ses mimiques inimitables. Reportage à Dakar de Charlotte Idrac.     Qui sont ceux qui gagnent de l'argent grâce à TikTok, ces fameux influenceurs et leurs agents ? Alexis Bédu, journaliste au service économie de RFI, a rencontré l'un d'entre eux : Brice Beignon, un jeune homme de 27 ans qui a créé avec son frère une agence de talents. En Inde, l'interdiction de TikTok pour des raisons politiques a laissé des millions d'utilisateurs orphelins. Le pays était le premier marché pour l'application chinoise. Mais une nouvelle génération de messageries vidéos Made in India prend depuis le relais et innove pour s'adapter aux spécificités du pays. Reportage de notre correspondant à Bangalore, Côme Bastin.        Notre grand entretien : Dans notre monde qui bouge à mille à l'heure, c'est la grande évolution de ces dernières années : la révolution numérique, à tous les étages de nos vies, de nos sociétés, et bien sûr de nos économies. L'économiste Daniel Cohen, qui d'ouvrage en ouvrage analyse les transformations du capitalisme dans le monde, est l'auteur d'un livre intitulé : Homo Numericus, la civilisation qui vient (Albin Michel).   

Au cœur de l'histoire
Mère Teresa, la sainte des ténèbres (partie 2)

Au cœur de l'histoire

Play Episode Listen Later Oct 18, 2022 16:27


Écoutez la suite de l'histoire de Mère Teresa racontée par l'historienne Virginie Girod, dans un récit inédit en deux épisodes. En 1948, le pape Pie XII autorise celle qui s'appelle encore sœur Maria Térésa à quitter son ordre, une décision très rare, pour aller à la rencontre des plus pauvres. En Inde, elle décide de porter une nouvelle tenue qui symbolise trois valeurs au coeur de son engagement : la pauvreté, la chasteté et l'obéissance. Très vite, Mère Teresa est rejointe par des jeunes filles, des aspirantes au noviciat, qui veulent la rejoindre. Mais pour cela, le Saint-Siège ne transige pas : il faut créer un ordre en bonne et due forme, avec les règles qui vont avec. Et pendant ce temps-là, alors que l'appel de Dieu devrait être plus fort pour elle, Mère Teresa fait face à une forme de silence… Dans cet épisode du podcast "Au cœur de l'Histoire" produit par Europe 1 Studio, Virginie Girod poursuit son évocation du parcours d'une femme au destin hors du commun en Inde et au-delà. "Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio.Ecriture et présentation : Virginie Girod - Production : Adèle Humbert - Direction artistique : Adèle Humbert et Julien Tharaud - Réalisation : Clément Ibrahim - Musique originale : Julien Tharaud - Musiques additionnelles : Julien Tharaud et Sébastien Guidis - Communication : Kelly Decroix - Diffusion et rédaction : Eloise Bertil - Visuel : Sidonie Mangin

Debout les copains !
Découverte - Le temple des rats en Inde

Debout les copains !

Play Episode Listen Later Oct 14, 2022 5:15


Gavin's Clemente Ruiz nous raconte le Temple de Karni Mata.

Itinéraire
Une plongée au Zanskar en Inde avec l'aventurière Caroline Riegel

Itinéraire

Play Episode Listen Later Oct 12, 2022 25:15


Écrivaine, ingénieure, réalisatrice, écrivaine... Caroline Riegel multiplie les casquettes et les voyages aux quatre coins du monde. Depuis de nombreuses années, elle a découvert le Zanskar et une communauté de nonnes bouddhistes. Une région du monde reculée et enclavée, entre protection et isolement. La baroudeuse en tire deux films, dont le dernier "Zanskar, les promesses de l'hiver" est sorti en 2021. Rencontre pour long entretien, Caroline Riegel revient avec nous sur son "itinéraire".

Le 5/7
Agathe De Filippi créatrice de textile, en ce moment en Inde pour voyage d'affaire

Le 5/7

Play Episode Listen Later Oct 5, 2022 5:05


durée : 00:05:05 - Déjà debout - Agathe De Filippi créatrice de textile, en ce moment en Inde pour voyage d'affaire est l'invitée déjà debout

Déjà debout
Agathe De Filippi créatrice de textile, en ce moment en Inde pour voyage d'affaire

Déjà debout

Play Episode Listen Later Oct 5, 2022 5:05


durée : 00:05:05 - Déjà debout - Agathe De Filippi créatrice de textile, en ce moment en Inde pour voyage d'affaire est l'invitée déjà debout

Les interviews d'Inter
Agathe De Filippi créatrice de textile, en ce moment en Inde pour voyage d'affaire

Les interviews d'Inter

Play Episode Listen Later Oct 5, 2022 5:05


durée : 00:05:05 - Déjà debout - Agathe De Filippi créatrice de textile, en ce moment en Inde pour voyage d'affaire est l'invitée déjà debout

L'entreprise de demain
Saison 4 #4 - Johann Suchon - "Mandatory fun" ou "fun is mandatory" - Voyage dans le monde du travail en Chine et en Inde

L'entreprise de demain

Play Episode Listen Later Sep 22, 2022 51:25


Aujourd'hui nous repartons donc en voyage grâce à French Founders, la 1ère plateforme business internationale et à Johann Suchon. Direction Singapour, pour parler de Singapour bien sûr mais également de l'Inde et de la Chine. Johann est Managing Director China, India, Hong Kong and South East Asia at Edenred. Il a une très longue expérience en Asie et partage avec nous son expérience et sa perception du monde du travail et de l'entreprise en Inde, chine et à Singapour : ce qui l'a surpris au départ, les points communs entre ces différents pays d'Asie, leurs différences, leur évolution au fil des années. Au delà du voyage vous y trouverez quelques clés très utiles. Bonne écoute ! Et pour la soirée des auditeurs, c'est par ici : https://my.weezevent.com/quelle-entreprise-voulons-nous-demain

Conte-moi la musique
L'instrument à plumes | Saison 3 - Épisode 8

Conte-moi la musique

Play Episode Listen Later Sep 19, 2022 6:59


En Inde, le Roi organise un concours d'instruments merveilleux. Mais Poulette Inquiète et Canard Grognon ont peur que le ciel ne leur tombe sur la tête et gâche toute la fête…

IISMM
S'opposer au padshah : contestation et répression en Inde moghole / C. LEFEVRE

IISMM

Play Episode Listen Later Sep 16, 2022 61:10


Conférences publiques de l'IISMM en partenariat avec la BULAC Cycle 2021-2022 - Contre-pouvoirs dans les régimes à référence musulmane Conférence du 4 janvier 2022 Corinne Lefèvre (CNRS, CEIAS) « S'opposer au padshah : contestation et répression en Inde moghole (XVIe-XVIIIe siècles) » Présentation : Dominique Avon (EPHE, IISMM) Programmation : Sophie Bilardello (CNRS, IISMM) Musique, générique : Light©onlymeith Illustration : Jahangir Receives a Prisoner, from the Jahangir-nama, c1620 ©The Chester Beatty Library, Dublin: CBL In 34.5.

Expat Families
E70 - Céline, s'immigrer en Inde

Expat Families

Play Episode Listen Later Sep 13, 2022 63:21


Dans cet épisode, on retrouve Céline au micro.Céline est une maman française vivant depuis plus de 12ans en Inde.Ici, on revient ensemble sur la rencontre avec son mari indien, leur volonté de partir après la naissance de leur enfant en Inde et le démarrage de sa nouvelle vie “à l'indienne”.Nous parlons également de plusieurs points culturels, dézinguant quelques fausses informations relayées par la presse. Et enfin, nous parlerons de sa grossesse et de son accouchement 12 ans après sa précédente et comment cela vient chambouler leur jolie famille. Je ne vous en dis pas plus et je vous souhaite une excellente écoute. Music by Twisterium from PixabaySupport the show

Olivier Roland Radio
Partir seule en Inde et changer sa vie avec le yoga – Caroline

Olivier Roland Radio

Play Episode Listen Later Sep 8, 2022 3:56


Caroline partage comment son aventure en solo en Inde et le yoga ont changé sa vie, dans cet extrait de son interview dans le podcast des Rebelles Intelligents. Ressources : L'interview complète « Voyager pendant 7 ans avec 800 € par mois : la méthode » Le blog de Caroline « Le Monde Dans Ma Valise »

Les Grosses Têtes
AH OUAIS ? - Pourquoi les vaches sont sacrées en Inde

Les Grosses Têtes

Play Episode Listen Later Aug 31, 2022 2:43


En Inde, on vénère la vache, sa version indienne, celle qu'on appelle brahmane, un peu différente des nôtres car elle a une bosse au-dessus de son garrot, héritage du zébu dont elle est la descendante. Et si elle est sacrée, c'est évidemment par rapport à l'hindouisme, religion dans laquelle la vache est le symbole de la non-violence et de la bienveillance Les Grosses Têtes vous proposent de découvrir ou redécouvrir le nouveau podcast de Florian Gazan. Dans "Ah Ouais ?", Florian Gazan répond en une minute chrono à toutes les questions essentielles, existentielles, parfois complètement absurdes, qui vous traversent la tête. Un podcast RTL Originals. Découvrez la page Facebook Officielle des "Grosses Têtes" : https://www.facebook.com/lesgrossestetesrtl/ Retrouvez vos "Grosses Têtes" sur Instagram : https://bit.ly/2hSBiAo Découvrez le compte Twitter Officiel des "Grosses Têtes" : https://bit.ly/2PXSkkz Toutes les vidéos des "Grosses Têtes" sont sur YouTube : https://bit.ly/2DdUyGg

Ah ouais ?
300. Pourquoi les vaches sont sacrées en Inde ?

Ah ouais ?

Play Episode Listen Later Aug 30, 2022 2:15


C'est comme ça depuis presque 1.000 ans avant Jésus-Christ. En Inde, on vénère la vache, sa version indienne, celle qu'on appelle brahmane, un peu différente des nôtres car elle a une bosse au-dessus de son garrot, héritage du zébu dont elle est la descendante. Et si elle est sacrée, c'est évidemment par rapport à l'hindouisme, religion dans laquelle la vache est le symbole de la non-violence et de la bienveillance Dans "Ah Ouais ?", Florian Gazan répond en une minute chrono à toutes les questions essentielles, existentielles, parfois complètement absurdes, qui vous traversent la tête. Un podcast RTL Originals.

InterNational
En Inde, on achève bien les tours

InterNational

Play Episode Listen Later Aug 29, 2022 2:41


durée : 00:02:41 - La chronique d'Anthony Bellanger - Dans la banlieue de New Dehli, deux tours de 100m de haut ont été détruites parce qu'illégales. En Inde, les constructions illégales sont particulièrement nombreuses et le gouvernement a décidé de faire un exemple.

Histoires du monde
En Inde, on achève bien les tours

Histoires du monde

Play Episode Listen Later Aug 29, 2022 2:41


durée : 00:02:41 - La chronique d'Anthony Bellanger - par : Anthony BELLANGER - Dans la banlieue de New Dehli, deux tours de 100m de haut ont été détruites parce qu'illégales. En Inde, les constructions illégales sont particulièrement nombreuses et le gouvernement a décidé de faire un exemple.

RMC Bonjour !
Histoire Asquin : Un faux commissariat de police dirigé par un gang d'escrocs en Inde - 22/08

RMC Bonjour !

Play Episode Listen Later Aug 22, 2022 2:16


Tous les matins, Arthur Asquin nous raconte une petite histoire en France ou ailleurs, dans le monde. Chaque matin dans "Charles matin", écoutez un show radio/télé unique en France. Un rendez-vous exceptionnel mêlant infos, débats, réactions et intervention d'experts. En simultané de 6h à 8h30 sur RMC Story. En simultané de 8h35 à 9h sur BFMTV. RMC est une radio généraliste, essentiellement axée sur l'actualité et sur l'interactivité avec les auditeurs, dans un format 100% parlé, inédit en France. La grille des programmes de RMC s'articule autour de rendez-vous phares comme Apolline Matin (6h-9h), les Grandes Gueules (9h-12h), Estelle Midi (12h-15h), Super Moscato Show (15h-18h), Rothen s'enflamme (18h-20h), l'After Foot (20h-minuit).

Les Immatures De Paris And The Policeman
En Inde par exemple, deux hommes qui se tiennent la main est un signe d'amitié et ne met pas en danger leur virilité.

Les Immatures De Paris And The Policeman

Play Episode Listen Later Jul 30, 2022 1:41


La chronique de Benaouda Abdeddaïm
Benaouda Abdeddaïm : PDG dans la tech américaine, débats en Inde sur la fuite des cerveaux - 27/07

La chronique de Benaouda Abdeddaïm

Play Episode Listen Later Jul 27, 2022 2:56


Ce mercredi 27 juillet,l'interrogation du gouvernement indien car on compte de nombreux dirigeants de groupe tech américaine formés en Inde, a été abordé par Benaouda Abdeddaïm dans sa chronique, dans l'émission Good Morning Business, présentée par Stéphane Pedrazzi, sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

La Terre au carré
En Inde du sud, le sanctuaire de la forêt primaire

La Terre au carré

Play Episode Listen Later Jul 16, 2022 48:27


durée : 00:48:27 - Je reviens du monde d'avant - par : Giv Anquetil - Tout au Sud de l'Inde, dans l'Etat du Kerala, la forêt tropicale des Western Ghats abrite un sanctuaire qui veut sauvegarder et conserver la biodiversité menacée.

Reportage International
Inde: après le déluge, quel avenir pour les habitants de l'Assam?

Reportage International

Play Episode Listen Later Jul 4, 2022 2:36


En Inde, les habitants de la vallée du Brahmapoutre ont été jetés sur les routes par des pluies torrentielles et survivent dans des conditions catastrophiques. Au-delà de l'urgence, c'est l'habitabilité de cette région d'Asie du Sud qui est désormais en cause. Le changement climatique et l'urbanisation sauvage forment un cocktail explosif qui menace des millions d'agriculteurs. De notre envoyé spécial à Barpeta À la faveur d'un léger reflux de l'eau, certains habitants espèrent rentrer chez eux, mais beaucoup s'inquiètent pour leur avenir. « Il va falloir patienter encore une semaine, mais comment allons-nous survivre ? », se demande Maynal Haque, 60 ans. « J'ai pu sauver mes quatre vaches, mais je n'ai plus de céréales pour les nourrir. En plus, il faut reconstruire l'étable qui a été emportée par les flots. » Jelena Begaum, agricultrice de 33 ans, doit bientôt quitter le sommaire refuge qu'elle occupe. « On nous a procuré quelques bougies et céréales, mais ici il n'y a pas d'électricité. » Son mari ne sait pas ce qu'ils vont faire après. « Avec ces inondations de plus en plus irrégulières, on ne sait plus quand planter du riz sans risquer de tout perdre. » L'angoisse est d'autant plus forte chez les habitants que selon toutes les projections, la situation est appelée à se détériorer. Dans la vallée du Brahmapoutre, le dérèglement des moussons se conjugue avec la fonte accélérée des glaciers de l'Himalaya.  Directeur du département de réponse aux catastrophes naturelles de l'Assam, Gyanendra Dev Tripathise se veut rassurant. « Chaque année à partir de mars, nous prévoyons des refuges pour les personnes affectées. Nous stockons les vivres nécessaires et plaçons des équipes de secours pour faire face à l'urgence. » Doté d'un budget de 168 millions d'euros, son département affirme préparer l'avenir. « Avec la Banque mondiale, nous travaillons sur des villages résilients au changement climatique, avec des refuges surélevés et de nouvelles variétés de riz plus résistantes aux inondations. » « Ici les fermiers sont assis sur un volcan » Sur place, les réfugiés climatiques semblent plutôt délaissés. Pour le chercheur en rivière transfrontalière Mirza Zulfiqur Rahman, la réponse des agences gouvernementales n'est pas à la hauteur. « La discussion sur l'adaptation au changement climatique concerne essentiellement la sécurisation des autoroutes et des infrastructures critiques comme les frontières. La question de savoir comment les agriculteurs vont s'en tirer passe à la trappe. Les supposées expérimentations dans les villages, c'est du baratin. »  Pour le spécialiste, la bétonisation de la région aggrave encore le problème. « Ces dernières années, on a construit de nombreuses digues dans le Nord-Est indien. En retour, on a vu le nombre de glissements de terrain augmenter rapidement. Ici, les fermiers sont assis sur un volcan. » En Assam, la migration climatique vers d'autres États indiens a déjà commencé. Elle va aussi concerner les vallées du Bangladesh voisin, où le Brahmapoutre et le Gange se rejoignent. Sept millions de personnes y sont privées d'abris suite à la « la pire inondation à avoir frappé l'Asie du Sud », selon la Croix-Rouge.  ► À lire aussi : Inde: après des inondations meurtrières dans l'État d'Assam, les secours peinent à s'organiser

Les actus du jour - Hugo Décrypte
Hausse des prix record depuis 35 ans, nouvelle présidente, plastique banni en Inde... Actus du jour

Les actus du jour - Hugo Décrypte

Play Episode Listen Later Jun 28, 2022 10:38


Chaque jour, en moins de 10 minutes, un résumé de l'actualité du jour.

Reportage International
En Inde, des fils de soie qui racontent le fil de l'histoire

Reportage International

Play Episode Listen Later May 21, 2022 2:30


Le sari est le vêtement phare de l'Inde et les plus beaux de ces tissus sont fabriqués dans la ville de Varanasi. La communauté musulmane les assemble sur des métiers à tisser du XIXe siècle, à partir de fils de soie. Un savoir-faire unique, fruit de toutes les périodes de l'Inde. Cette guilde est aujourd'hui menacée par la mondialisation et le contexte politique. De notre envoyé spécial à Varanasi, Dans les ruelles, tendez l'oreille près des fenêtres pour entendre un cliquetis caractéristique. C'est le son des impressionnantes machines Jacquard, du nom du français Joseph-Marie Jacquard, qui les imagina au début du XIXe siècle, avant qu'elles ne fassent le tour du monde. En 2022, elles résonnent toujours à Varanasi.  « Je travaille sur un sari en soie, cela va me prendre dix jours », explique Mohamed Safi. Dans la pénombre, il fait courir ses mains le long d'un métier à tisser, à l'allure de voile de bateau. « J'ai appris le métier de mon père et je l'exerce depuis 26 ans. Nous travaillions ici dans la maison de notre famille », souligne l'artisan. Les métiers à tisser fonctionnent sans électricité, grâce à un système de cartes qui guident les chaînes de fils. Maqbool Hasan, un maître tisseur de 77 ans, fournit du travail à une cinquantaine d'artisans. Il nous invite dans son magasin. Le motif de ce châle a huit couleurs a vu le jour sur les métiers à tisser écossais de la ville de Paisley, au XVIe siècle. Au XVIIIe siècle, la région indienne du Cachemire le réinvente à l'aiguille. En 1966, quand j'ai trouvé ce châle a Bombay et je l'ai reproduit sur nos métiers à tisser, je l'ai appelé du Cachemire à Kashi, qui est l'autre nom de Varanasi.Des héritages multiples menacés Maqbool Hasan a été distingué en Inde et dans le monde pour son savoir-faire, fruit des héritages bouddhistes, hindous, moghols et britanniques. Mais la guilde millénaire dont il est le représentant est aujourd'hui menacée.  « Nous sommes dans une compétition de plus en plus serrée avec la Chine, qui inonde le marché indien de saris industriels », explique-t-il. « Nous devons importer de la soie de Chine et les droits de douane augmentent. Nous n'arrivons plus à vendre qu'aux riches familles, surtout hindoues. Mais dans le climat politique d'aujourd'hui, certains appellent à boycotter nos tissus, car nous sommes musulmans », déplore Maqbool Hasan. Les métiers à tisser, « des ancêtres de l'informatique » Avec la pandémie, beaucoup de tisseurs de Varanasi ont dû fermer leurs ateliers. Pour Isabelle Moulin, muséographe française spécialiste de la soie, il y a urgence à sauvegarder leur tradition.  « En France, il ne reste qu'une poignée d'artisans qui savent se servir des métiers Jacquard », constate Isabelle Moulin. « À l'heure du changement climatique, il est très important de préserver ces savoir-faire locaux et écologiques. Avec leurs cartes perforées fonctionnant selon un modèle binaire, ces métiers à tisser sont par ailleurs des ancêtres de l'informatique. » Cette chevalière des arts et des lettres entend fédérer un réseau mondial des villes de la soie. De son côté, Maqbool Hasan a créé plusieurs écoles pour les enfants de la communauté défavorisée des tisseurs.

Expliquez-nous le monde
Épisode 89 : Chaleurs mortelles en Inde et au Pakistan

Expliquez-nous le monde

Play Episode Listen Later May 19, 2022 8:31


Mourir de chaud n'est plus seulement une expression. Le Pakistan et l'Inde sont écrasés par une vague de chaleur inédite. Jusqu'à 51 degrés mesurés à l'ombre à Jacobabad, couplés à une forte humidité de l'air, le climat y est littéralement invivable. Les oiseaux tombent du ciel, des incendies se déclarent dans les décharges sauvages, et les pénuries d'eau se multiplient. SI l'Inde est un avant-gout du monde d'après, il tient du cauchemar.

Les journaux de France Culture
Réchauffement climatique : des records de chaleur en Inde, au Pakistan et en France

Les journaux de France Culture

Play Episode Listen Later May 18, 2022 15:18


durée : 00:15:18 - Journal de 8 h - C'est l'été, en ce moment, en Inde et au Pakistan. Les températures atteignent 50 degrés, quand, en plein printemps en France, on frôle les 35 degrés. Quasiment aucune zone de la planète ne refroidit, nous dira un climatologue.

Tout un monde - La 1ere
En Inde, une ONG aide les personnes défavorisées à survivre aux températures extrêmes

Tout un monde - La 1ere

Play Episode Listen Later May 18, 2022 5:28


Tout un monde - La 1ere
Tout un monde - Présenté par Blandine Lévite

Tout un monde - La 1ere

Play Episode Listen Later May 18, 2022 24:40


Au sommaire: Le paléoclimatologue Jean Jouzel nous parle du réchauffement climatique; En Inde une ONG aide les plus pauvres à survivre aux températures extrêmes; Et le commerce maritime mondial mis à mal par la pandémie et la guerre

Les Nuits de France Culture
Indira Gandhi : "L'éducation de la femme est très importante, nous avons vu en Inde que c'est la femme qui peut changer l'idée de la famille"

Les Nuits de France Culture

Play Episode Listen Later May 7, 2022 18:59


durée : 00:18:59 - Les Nuits de France Culture - Indira Gandhi, Edgar Faure, Albert Rakoto Ratsimamanga et Mohamed El Fassi participaient à un débat en 1961 organisé par Radio Unesco sur le thème "L'Afrique face à l'Orient et à l'Occident" (1ère diffusion : 1961). Autour de la table ce jour-là, enregistrés par Radio Unesco, il y avait une future première Ministre de la République de l'Inde, Indira Gandhi, un ancien président du conseil des ministres de la république française Edgar Faure,l 'écrivain Albert Rakoto Ratsimamanga représentant de la république Malgache, ainsi que le recteur des Universités du Maroc, Mohamed El Fassi. * Il était question de "L'Afrique face à l'Orient et à l'Occident", Orient et Occident étaient considérés dans un sens géographique, la question posée était : l'Afrique doit-elle se choisir des modèles, des exemples et si oui avec quels pays aurait-elle le plus d'affinités ? Edgar Faure commence le débat en évoquant le retard en matière économique et industrielle de certains pays africains et comment pallier à celui-ci, ce n'est pas un problème de civilisation, explique-t-il, car l'Afrique est un continent de vieille civilisation.  Vous savez on est toujours l'orient de quelqu'un. Je me rappelle les contes irlandais où les irlandais écrivent 'beauté qui vient de l'orient' ... c'est une écossaise. Et vous vous êtes méfiés de l'approche qui aurait consisté à diviser l'Orient et l'Occident d'après le critérium de l'économie capitaliste et de l'économie collectiviste [...] Je crois que nous pouvons poser comme principe que l'Afrique demande la synthèse et qu'elle offre la synthèse au point où elle en est, elle doit puiser partout ce qui peut lui être utile.  Indira Gandhi mettait l'accent sur l'éducation : L'Afrique a surtout besoin des cadres et des programmes d'éducation. Je voudrais dire un mot sur les femmes je pense que c'est L'éducation de la femme est très importante, nous avons vu en Inde que c'est la femme qui peut changer l'idée de la famille. Et dans ces pays nouveaux et indépendants, on a besoin de créer une atmosphère avec des nouvelles idées, pour accepter ces idées nouvelles c'est par l'éducation dans le sens le plus large.  Albert Rakoto Ratsimamanga synthétisait les choses ainsi :  Du fait de l'accession à l'indépendance, l'Afrique à l'heure actuelle est en train de se chercher, j'entends par là sa personnalité. [...] Surtout sa personnalité politique, je ne vois pas d'antinomie entre l'Afrique et l'Europe par exemple et entre l'Afrique et l'Orient. Je pense que justement l'Afrique peut servir de pont entre l'Orient et l'Occident. A l''Occident nous devons aller chercher sa technique, sa facilité de vie. mais nous ne devons pas perdre de vue la spiritualité de l'Inde avec, en outre, le fond artistique africain, cela ferait de l'homme africain moderne, une personnalité nouvelle exprimée peut-être par ce que mon ami Senghor appelle la négritude.  Par Radio Unesco Débat - L'Afrique face à l'Orient et à l'Occident (1ère diffusion : 1961) Indexation web : Sandrine England, documentation Sonore de Radio France

Le Quart d'Heure
En Inde, la canicule tue, "une crise climatique révélatrice d'inégalités"

Le Quart d'Heure

Play Episode Listen Later May 5, 2022 14:21


durée : 00:14:21 - En Inde, la canicule tue, "une crise climatique révélatrice d'inégalités" - L'Inde et le Pakistan subissent toujours une canicule historique, que des scientifiques lient au réchauffement climatique. Dans cet épisode également, un point sur la guerre en Ukraine, et le phénomène webtoons.

Reportage International
Au nord de l'Inde, la prolifération de vaches sauvages désespère les habitants

Reportage International

Play Episode Listen Later Apr 30, 2022 2:33


En Inde, l'interdiction de l'abattage des vaches conduit à la multiplication du bétail sauvage. Des vaches et des antilopes qui, dans l'État de l'Uttar Pradesh, provoquent destruction des récoltes et accidents de la route. Le gouvernement affirme déployer des abris pour ces animaux sauvages, mais les agriculteurs désespèrent...

L'heure du monde
Vague de chaleur en Inde et au Pakistan; et l'engouement pour le vélo électrique au Québec

L'heure du monde

Play Episode Listen Later Apr 29, 2022 59:14


Céline Galipeau fait le point sur la frappe à Kiev durant la visite du chef de l'ONU; Antoine Guinard donne des détails sur la vague de chaleur en Inde et au Pakistan; et on parle de l'engouement du vélo électrique au Québec depuis les deux dernières années.

Tanguy Pastureau maltraite l'info
Will Smith en Inde s'ouvre trop grand les chakras

Tanguy Pastureau maltraite l'info

Play Episode Listen Later Apr 29, 2022 4:34


durée : 00:04:34 - Tanguy Pastureau maltraite l'info - par : Tanguy Pastureau - Will Smith qui avait giflé Chris Rock aux Oscars il y a un mois a annoncé être parti en Inde pour une retraite spirituelle afin de dépasser l'épisode et ne plus jamais s'autoriser une réponse par la violence. Tout ça donne envie à Tanguy de réécouter Public Enemy...

Géopolitique
Le chef de la diplomatie russe en Inde, bienvenue dans le monde multipolaire

Géopolitique

Play Episode Listen Later Mar 31, 2022 3:08


durée : 00:03:08 - Géopolitique - par : Pierre Haski - Sergei Lavrov, le ministre des Affaires étrangères russe, est aujourd'hui en Inde, pays resté neutre dans le conflit ukrainien malgré ses liens avec les États-Unis. Un signe des fractures changeantes du monde à l'heure de la guerre d'Ukraine.