Podcasts about asie

  • 940PODCASTS
  • 2,923EPISODES
  • 38mAVG DURATION
  • 1DAILY NEW EPISODE
  • Sep 23, 2022LATEST
asie

POPULARITY

20152016201720182019202020212022

Categories



Best podcasts about asie

Show all podcasts related to asie

Latest podcast episodes about asie

Tribu - La 1ere
La Suisse et le colonialisme

Tribu - La 1ere

Play Episode Listen Later Sep 23, 2022 26:15


Invité: Fabio Rossinelli. Quel rôle la Suisse a-t-elle joué au XIXe siècle, lorsque les Européens partaient coloniser l'Asie, l'Océanie, l'Afrique? Comment un personnage comme Gustave Moynier a-t-il pu à la fois s'impliquer dans la création de la Croix-Rouge et en même temps être complice du carnage et de la mise en esclavage du peuple congolais, sous Léopold II? Pour en parler, Tribu reçoit Fabio Rossinelli, docteur en histoire contemporaine. Il publie "Géographie et impérialisme. De la Suisse au Congo entre exploration géographique et conquête coloniale" aux éditions Alphil. Disponible en libre accès sur le site web de lʹéditeur, cet ouvrage est issu dʹune thèse de doctorat en histoire contemporaine, récompensée par le Prix Whitehouse 2021 qui honore un travail portant sur la Suisse et ses rapports avec un autre pays.

L'entreprise de demain
Saison 4 #4 - Johann Suchon - "Mandatory fun" ou "fun is mandatory" - Voyage dans le monde du travail en Chine et en Inde

L'entreprise de demain

Play Episode Listen Later Sep 22, 2022 51:25


Aujourd'hui nous repartons donc en voyage grâce à French Founders, la 1ère plateforme business internationale et à Johann Suchon. Direction Singapour, pour parler de Singapour bien sûr mais également de l'Inde et de la Chine. Johann est Managing Director China, India, Hong Kong and South East Asia at Edenred. Il a une très longue expérience en Asie et partage avec nous son expérience et sa perception du monde du travail et de l'entreprise en Inde, chine et à Singapour : ce qui l'a surpris au départ, les points communs entre ces différents pays d'Asie, leurs différences, leur évolution au fil des années. Au delà du voyage vous y trouverez quelques clés très utiles. Bonne écoute ! Et pour la soirée des auditeurs, c'est par ici : https://my.weezevent.com/quelle-entreprise-voulons-nous-demain

Buddha-Blog - Le bouddhisme au quotidien - Le podcast bouddhiste - des bouddhistes Chan (Zen)

La nourriture au temple La nourriture au temple Shaolin est traditionnellement très modeste, naturellement végétarienne et très saine. Le plat principal (accompagnement de satiété) est le riz, complété par du tofu et des légumes, des fruits et des baies. Bouddha et ses disciples étaient des moines mendiants, la nourriture provenait (principalement) des aumônes qu'il faisait avec ses disciples, le plus souvent le matin. Ceux qui passent leurs vacances en Asie du Sud-Est peuvent encore aujourd'hui observer les moines dans leur rituel quotidien. La mendicité de nourriture est censée rendre les moines plus satisfaits, car ils doivent se contenter de ce qui leur est donné, sans faire de souhaits concernant leur nourriture. En donnant de la nourriture, les donateurs acquièrent un "bon" karma, ce qui était d'ailleurs déjà le cas en Inde bien avant la vie de Bouddha, une règle qui a visiblement été adoptée. En compensation, la communauté dépendait et dépend toujours formellement de l'interaction entre les moines et les laïcs, des mariages aux funérailles, tout se passe dans les temples en Asie. Le thème de la "discipline" et aussi de l'"ascétisme" est un fil rouge dans la vie de Bouddha. Selon sa philosophie, aucun moine ne doit posséder plus (même en nourriture) que ce dont il a besoin aujourd'hui. Bon, cette règle est tout à fait possible dans un pays chaud, en Europe, il faut faire des réserves intelligentes pour les hivers rudes. Dans les temples bouddhistes d'aujourd'hui, on veille strictement à l'alimentation, le sujet est important dans le bouddhisme, la nourriture est considérée comme le moyen le plus important pour maintenir un corps sain, la gourmandise et la gloutonnerie sont, selon les règles du grand maître, une cause possible de la souffrance des hommes. Si l'on regarde aujourd'hui dans la rue, c'est justement cet aspect de la philosophie du prince indien qui prend de plus en plus de "poids". La vision du monde de Bouddha permet aux pratiquants de limiter leur vie au "strict nécessaire", y compris et surtout en ce qui concerne la nourriture. Bouddha ne prenait généralement qu'un seul repas par jour, ce qui correspond au jeûne intermittent actuel. Le but était d'éviter que le corps ne soit distrait de la méditation et du processus d'éveil (illumination) par des activités inutiles. Dans la plupart des temples bouddhistes du monde, il n'y a qu'un ou deux repas par jour, qui se terminent généralement aux alentours de midi. Au temple Shaolin en Chine, une énorme marmite de riz bouillonne toute la journée, dans laquelle les moines peuvent se servir, les restes de légumes sont également sur le feu. Contrairement à d'autres temples bouddhistes, les moines Shaolin font beaucoup d'exercice physique et se dépensent beaucoup, de sorte que leur corps a d'autres exigences en matière de nourriture. En Thaïlande et en Asie du Sud-Est, il est devenu courant que les moines consomment le soir des jus de fruits ou des soupes, souvent offerts par des bienfaiteurs. Lisez la suite ici dans les prochains jours. Le chemin est le but ! Ceux qui vivent d'une nourriture juste, qui ne s'attachent à aucune propriété, qui trouvent dans le vide inconcevable leur trouvent leur noble patrie, leur chemin est difficile à suivre comme le chemin des oiseaux dans les airs. - Bouddha - nom d'honneur de Siddharta Gautama - 560 à 480 avant l'an zéro Copyright : https://shaolin-rainer.de (Veuillez également télécharger mon application „Shaolin-Rainer" depuis les magasins Apple et Android) --- Send in a voice message: https://anchor.fm/buddha-blog-francais/message

LOtre football
[Le 9-10] Emission du 19 septembre

LOtre football

Play Episode Listen Later Sep 20, 2022 102:27


Vingt-troisième épisode du 9-10, deuxième de la nouvelle formule. Au menu de la page africaine, un point sur les compétitions continentales. Puis on filera en Asie pour évoquer la scission du championnat sud-coréen avec ses enjeux avant de partir aux Amériques vivre le énième retour d'une légende en Colombie, les débordements en Équateur et la dernière édition de la CONCACAF League. Bonne émission ! Présentation : Nicolas Cougot Avec : Pierre Gerbeaud, Pierre-Marie Gosselin, Baptiste Mourigal Votez pour le #GolazoLO de la semaine : https://twitter.com/LucarneOpposee/status/1571967672551673858 Pour précommander 22 juin 86 Papier : https://shop.lucarne-opposee.fr/produit/22-juin-86/  Ebook : https://shop.lucarne-opposee.fr/produit/ebook-22-juin-86/ Envie de nous soutenir ? Vous pouvez faire un don ici

Les Capsules d'Olen
Bouddha en lièvre - Mythologie hindoue

Les Capsules d'Olen

Play Episode Listen Later Sep 19, 2022 1:52


N'oubliez pas de mettre une note à cette mini-capsule ⭐⭐⭐⭐⭐ Pour continuer l'exploration: Soutenez-nous sur Tipeee: https://fr.tipeee.com/les-capsules-dolen Ou sur Utip: https://utip.io/lescapsulesdolen  Facebook: https://www.facebook.com/lescapsulesdolen   DESCRIPTION: Les Contes de Jataka sont des histoires d'Inde racontant les vies antérieures du Bouddha.  Certaines histoires racontent les vies antérieures du Bouddha sous forme humaine, mais beaucoup sont des fables animales, semblables aux fables d'Ésope. Parce que le Bouddha n'était pas encore un Bouddha dans ses vies précédentes, il est souvent appelé dans les récits un "Bodhisattva". Cette histoire du lièvre altruiste apparaît, avec quelques variantes, à la fois dans le Canon pali (comme le Sasa Jataka ou Jataka 308) et dans le Jatakamala de la sourate Arya.  Dans certaines cultures, les cratères de la Lune forment l'image d'un visage - l'homme familier sur la Lune -, mais en Asie, il est plus courant d'imaginer l'image d'un lapin ou d'un lièvre. C'est l'histoire de "pourquoi il y a un lièvre dans la lune".  

Blesk Podcast
Nejkrásnější muž planety Dominik Chabr: Jágr je bůh, Hemsworth má něco obrovskýho

Blesk Podcast

Play Episode Listen Later Sep 17, 2022 23:45


Splněný, vydřený sen. To se pro Dominika Chabra stala 21. srpna výhra v soutěži krásy Man of the Year 2022, v níž porotci posuzovali 22 nejkrásnějších mužů z Asie, Evropy, Jižní Ameriky, Oceánie a Afriky. Na soutěž tvrdě makal, učil se anglicky a pravidelně posiloval, za což dostal i titul nejsvalnatějšího muže v soutěži. V Blesk Podcast prozradil, proč je pro něj Jaromír Jágr bůh a co má herec Chris Hemsworth větší než on.

Vitamine C
Arménie : à Lyon, un cours ouvert à tous à l'UCLy

Vitamine C

Play Episode Listen Later Sep 17, 2022 18:00


C'est un pays entre Asie et Europe connu comme le berceau du christiannisme : bienvenue en Arménie. En dehors des affrontements au Haut-Karabagh avec son voisin l'Azerbaïdjan, qui ont repris dans la nuit de lundi à mardi, on entend relativement peu parler de cet état. À l'Université catholique de Lyon, un cours tout public est dédié à la culture arménienne (Histoire, art, spiritualité) : rencontre avec le titulaire de la Chaire d'arménologie de l'UCLy René Léonian, pasteur de l'Église Évangélique Arménienne de France.INFOS | Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 27 septembre.

Chronique des médias
Urgence journalistique sur le climat

Chronique des médias

Play Episode Listen Later Sep 16, 2022 2:31


La charte pour « un journalisme à la hauteur de l'urgence écologique ». C'est une charte qui a déjà été signée par plus de 800 journalistes en France et une cinquantaine de rédactions, parmi lesquelles RFI, France 24 et Monte Carlo Doualiya. Une charte qui d'ailleurs n'est pas si évidente que ça à endosser. D'une part, tout le monde ne souscrit pas à l'idée même d'« urgence climatique ». À TF1, on considère par exemple que le mot est militant, connoté politiquement. Ce qui n'empêche pas ce groupe de préparer pour la fin du mois une feuille de route sur le climat avec un plan de formation et un comité d'experts. Mais le lexique a son importance, on ne parle presque plus du « réchauffement » climatique, un peu tiède, on lui préfère le terme plus neutre de « dérèglement » climatique. Car l'idée d'urgence, retenue par la charte, impose des actions spécifiques. Il s'agit d'enquêter sur l'origine des bouleversements en cours, de pratiquer un journalisme bas carbone donc avec des journalistes locaux plutôt que des envoyés spéciaux qui prennent l'avion. Ou encore de renoncer à tout partenariat ou publicité soutenant les activités les plus polluantes. Il est demandé à ce titre une autonomie éditoriale des rédactions vis-à-vis de l'actionnaire. ► À lire aussi : Une «charte pour un journalisme à la hauteur de l'urgence écologique» lancée en France Au Royaume-Uni, le Guardian recommande d'utiliser le terme d'urgence. Et il va assez loin puisqu'il multiplie les angles sur les effets de la crise climatique et diminue même ses recettes de cuisine à base de viande. Ce militantisme reste une exception dans les médias car souvent l'environnement, rime avec bon sentiments et annonceurs contents. Mais cet été marque peut-être un tournant en France car devant les incendies, les sécheresses ou les épisodes caniculaires, on s'est rendu compte que si les rédactions avaient traité ces événements météo extrêmes, seuls 7% des articles couvrant cette actualité établissaient un lien avec le dérèglement climatique, selon une étude Tagaday. C'est pourquoi les médias s'interrogent davantage : peut-on continuer à illustrer un article sur le sujet par des enfants s'aspergeant d'eau dans une fontaine, s'est demandé Libération ? Est-ce que la sous-traitance en Asie et donc le transport en containers, ce n'est pas aussi un sujet sur le climat ? S'est interrogé Le Monde qui a développé comme l'AFP un service Planète conséquent. De son côté, Radio France s'est engagé à former 800 journalistes aux questions climatiques pour décloisonner son regard. Comme le montre le rapport du Giec, ce n'est qu'en faisant œuvre de pédagogie et en expliquant par le dérèglement climatique des catastrophes météo que les gens comprendront qu'il y a urgence.

C dans l'air
POUTINE- XI JINPING : LA FIN DE L'UNION SACRÉE ? – 16/09/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Sep 16, 2022 64:52


POUTINE- XI JINPING : LA FIN DE L'UNION SACRÉE ? – 16/09/22 EXPERTS GÉNÉRAL JEAN-PAUL PALOMÉROS Ancien chef d'état-major / Ancien commandant suprême de la transformation de l'OTAN VALÉRIE NIQUET Responsable du pôle Asie à la Fondation pour la Recherche Stratégique - Auteure de « Taïwan face à la Chine » ELSA VIDAL Rédactrice en chef de la rédaction en langue russe – RFI FRÉDÉRIC ENCEL Docteur en géopolitique Maître de conférences à Sciences Po Paris et Paris School of Business - Auteur de « Les voies de la puissance » Bousculé sur le front militaire en Ukraine, sanctionné par les Occidentaux, le président russe Vladimir Poutine a marqué, une nouvelle fois, son virage vers l'Orient en retrouvant ce jeudi son homologue chinois Xi Jinping, en marge d'un sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), organisé en Ouzbékistan. Une première rencontre depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie au cours de laquelle les deux dirigeants ont multiplié les déclarations de coopération, de convergence de vues et d'intérêt envers le monde non-occidental. Ainsi Xi Jinping a assuré que son pays était prêt à assumer son rôle de « grande puissance » dans le cadre d'une coopération renforcée avec la Russie, tandis que Vladimir Poutine a dénoncé les tentatives occidentales « laides et inacceptables » de « créer un monde unipolaire ». La dernière rencontre entre les hommes date de février dernier, lorsque Vladimir Poutine s'était rendu à la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques à Pékin. Le président russe et son homologue chinois avaient alors proclamé leur amitié « sans limite ». Ils se sont depuis parlé au téléphone, à propos de la guerre en Ukraine notamment, et ont fait mener par deux fois des exercices militaires conjoints, en mai et en septembre. Selon Pékin, le but étant d'« approfondir la coopération » entre les deux armées. Alors cette rencontre entre Vladimir Poutine et Xi Jinping est-elle le signe d'un nouveau rapprochement entre la Chine et la Russie ? Si elle a donné lieu à de vigoureuses déclarations d'amitié, dans les faits le soutien chinois à son allié russe ne se matérialise encore guère : pas de fourniture d'armes, pas d'exportations de composants industriels, notamment les cruciaux semi-conducteurs, couverts par les sanctions de l'Occident. Reste le côté hautement symbolique qui permet à Vladimir Poutine de montrer que la Russie n'est pas isolée sur la scène internationale dans le contexte de la guerre en Ukraine. Et ce alors que des critiques se font de plus en plus entendre dans le pays après le succès ces derniers jours des forces ukrainiennes dans le Nord-Est, mais aussi en Europe. Jeudi, la présidente de la Commission européenne a plaidé en faveur d'une comparution du président russe Vladimir Poutine devant la justice internationale pour les crimes de guerre commis en Ukraine. « Il faut que Poutine perde cette guerre et réponde de ses actes », a déclaré Ursula von der Leyen à la chaîne de télévision du quotidien allemand Bild. En Ukraine, où la contre-attaque des troupes ukrainiennes se poursuit, Kiev a indiqué ce vendredi avoir découvert près de 450 tombes près d'Izioum, ville de la région de Kharkiv, récemment reprise aux forces russes. L'ONU a dit vouloir envoyer une équipe sur place pour enquêter. Le président turc Erdogan a lui appelé à mettre fin à la guerre en Ukraine « au plus vite » en marge du sommet de l'OCS. Son homologue indien a de son côté estimé que « le temps n'est pas à la guerre ». DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Les Grosses Têtes
AH OUAIS - Pourquoi les tigres sont un peu les Harry Potter de la jungle

Les Grosses Têtes

Play Episode Listen Later Sep 16, 2022 2:45


Ces grands félins qu'on croise essentiellement en Asie ont un pouvoir que possède le petit sorcier à lunettes : l'invisibilité. Si Harry Potter l'obtient grâce à sa fameuse cape, les tigres, eux, l'ont grâce à leur pelage. Les Grosses Têtes vous proposent de découvrir ou redécouvrir le nouveau podcast de Florian Gazan. Dans "Ah Ouais ?", Florian Gazan répond en une minute chrono à toutes les questions essentielles, existentielles, parfois complètement absurdes, qui vous traversent la tête. Un podcast RTL Originals. Découvrez la page Facebook Officielle des "Grosses Têtes" : https://www.facebook.com/lesgrossestetesrtl/ Retrouvez vos "Grosses Têtes" sur Instagram : https://bit.ly/2hSBiAo Découvrez le compte Twitter Officiel des "Grosses Têtes" : https://bit.ly/2PXSkkz Toutes les vidéos des "Grosses Têtes" sont sur YouTube : https://bit.ly/2DdUyGg

Ah ouais ?
312. Pourquoi les tigres sont un peu les Harry Potter de la jungle ?

Ah ouais ?

Play Episode Listen Later Sep 15, 2022 2:17


Ces grands félins qu'on croise essentiellement en Asie ont un pouvoir que possède le petit sorcier à lunettes : l'invisibilité. Si Harry Potter l'obtient grâce à sa fameuse cape, les tigres, eux, l'ont grâce à leur pelage. Pourtant, nous les voyons parfaitement avec nos yeux d'humains. Il faut dire que dans les forêts, à dominante verte, où les tigres se déplacent, cette fourrure orange rayée noire n'est pas de la plus grande discrétion. Sauf que leurs proies, elles, n'ont pas les mêmes yeux que nous et c'est ce qui fait la différence ! Dans "Ah Ouais ?", Florian Gazan répond en une minute chrono à toutes les questions essentielles, existentielles, parfois complètement absurdes, qui vous traversent la tête. Un podcast RTL Originals.

Good Morning Business
Franck Lebouchard, président de Devialet - 14/09

Good Morning Business

Play Episode Listen Later Sep 14, 2022 6:56


Franck Lebouchard, président de Devialet, était l'invité de Christophe Jakubyszyn dans Good Morning Business, ce mercredi 14 septembre. Ils ont abordé les complications pour la levée de fonds de 50 millions d'euros de Devialet et le triplement de leurs ventes en Asie sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Dans la presse
Mort de Jean-Luc Godard : "et mes films, tu les aimes?"

Dans la presse

Play Episode Listen Later Sep 14, 2022 5:03


À la une de la presse, ce mercredi 14 septembre : le discours sur l'état de l'Union de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, devant les eurodéputés de Strasbourg, aujourd'hui ; de nouvelles violences à la frontière entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan ; la visite du président chinois en Asie centrale ; et la mort de Jean-Luc Godard.

Baleine sous Gravillon - Petit Poisson deviendra Podcast
S02E03 Arapaïma d'Amazonie, Perche du Nil et Carpe géante du Siam (Les plus gros poissons d'eau douce 2/3)

Baleine sous Gravillon - Petit Poisson deviendra Podcast

Play Episode Listen Later Sep 14, 2022 6:08


Après les records dans l'océan, il était juste que nous allions jeter un œil sous les gravillons d'eau douce. Ces épisodes passent en revue les plus gros poissons d'eau douce de tous les continents. Certains sont célèbres, d'autres moins, tous vous feront tomber de votre chaise ...  2e épisode dédiés aux géants qui peuplent les eaux douces. _______ L'Arapaïma (Pirarucu ou Paiche) est le plus gros poisson d'eau douce d'Amazonie et d'Amérique du Sud. Le nom Pirarucu vient d'une langue indienne d'Amazonie, dans laquelle ce mot signifie «poisson rouge». Ses écailles sont bordées de rouge.   Avec une taille maximale de 5 m pour plus de 300 kg, c'est l'un des 10 plus gros poissons d'eau douce de la planète, comme la Perche du Nil et la Carpe géante du Siam, ses voisins d'épisodes de Petit Poisson deviendra Podcast, le frangin aquatique de Baleine sous Gravillon.   L'Arapaïma appartient à la famille des Ostéoglossidés, les “dents osseuses”. Les Autochtones utilisent sa langue très dure comme une rape. Ils utilisent aussi ses écailles pour fabriquer des objets divers.   Il est en effet l'un des rares animaux à l'abri des attaques de piranhas, grâce à son gilet “pare-dents”, constitué d'écailles cornées très épaisses. Elles font l'objet de recherches en #biomimétisme pour fabriquer des gilets pare-balles par exemple !!   L'Arapaïma est un physostome : il vient régulièrement “gober” de l'air à la surface. Pour cela, sa vessie natatoire communique avec sa bouche donc. Il peut donc survivre dans les eaux pauvres en l'oxygène dissous. Dans ce cas, il vient respirer toutes les 20 minutes à la surface.   Le régime alimentaire de l'Arapaïma se compose de poissons, de crustacés et d'autres petits animaux. Il peut améliorer son ordinaire en bondissant hors de l'eau pour choper un oiseau par exemple.   Ce géant d'Amazonie pond en début de période d'inondation pour disséminer ses œufs. La même femelle peut se reproduire plusieurs fois au cours de la saison.   L'Arapaïma mâle, contrairement à son cousin, Osteoglossum spp., n'est pas incubateur buccal. Chez les incubateurs buccaux (cf série sur les soins parentaux) les jeunes se réfugient dans la bouche du père en cas de danger. Pour compenser, les parents Arapaïma montent une “garde rapprochée” de leurs alevins, pendant les premiers mois. Love me tender, love me sweet ...   L'Arapaïma est originaire des rivières d'Amazonie, mais comme beaucoup de poissons stars, comme le Garpique alligator, le géant d'Amérique du Nord, il a également été introduit pour la pêche en Asie.   Il fait l'objet d'une pêche intensive car sa chair (légèrement sucrée et aux arêtes peu nombreuses) est recherchée. L'élevage permettra peut-être d'enrayer la disparition de l'espèce : sa croissance est rapide (10 kg/an) et peu coûteuse.   Lorsqu'il est pêché à la canne, l'arapaïma se défend vigoureusement ce qui fait certes plaisir aux pécheurs, mais il survit mal à une remise à l'eau. Encore un moment de plaisir inutile et cher payé par une "bestiole".   Espoir cependant, des accords passés avec les populations locales ont permis d'instaurer une pêche durable et d'augmenter significativement les populations d'Arapaïma.   C'est toujours mieux de finir sur la note d'espoir;) _______  La série géants d'eau douce :  https://bit.ly/geants_eau_douce3_PPDP https://bit.ly/geants_eau_douce2_PPDP https://bit.ly/geants_eau_douce1_PPDP _______ Pour réécouter les épisodes records de PPDP : https://bit.ly/records1_PPDP  https://bit.ly/records2_PPDP https://bit.ly/records3_PPDP _______  

Urdin Euskal Herri Irratia euskaraz / Les chroniques en basque de France Bleu

durée : 00:05:55 - Urdin Euskal Herri Irratia euskaraz / Les chroniques en basque de France Bleu - Laurendi Zenekorta est un artiste qui vit désormais à Saint Jean de Luz, après avoir longtemps bourlingué en Asie

Reportage International
Thaïlande: la légalisation du cannabis, une manière de renouer avec la culture locale

Reportage International

Play Episode Listen Later Sep 13, 2022 2:27


La Thaïlande est le premier pays d'Asie à avoir légalisé l'usage du cannabis. Une grande première dans la région, d'autant plus étonnante quand on sait que certains de ses voisins en Asie du Sud-Est, comme la Malaisie ou Singapour, prévoient encore la peine de mort pour les trafiquants. Mais pour beaucoup de Thaïlandais, cette légalisation n'est finalement qu'une façon de redécouvrir une plante qui a toujours fait partie de la culture locale, et de renouer avec les traditions. De notre correspondante à Bangkok, Dans la rue Khao San à Bangkok, refaite à neuf pendant la pandémie, la plupart des bars et restaurants ont rouvert leurs portes, avec une nouveauté. Depuis quelques semaines, ils se sont tous mis ou presque à vendre du cannabis, comme au Mischka Cheap, un bar sur trois étages, un peu à l'écart de la rue principale. « Ici, c'est l'étage de la musique, pour danser. En haut, sur la terrasse, on a un espace pour se détendre, fumer, méditer. On propose de l'herbe de petits producteurs, qu'on connaît bien qui font pousser chez eux. C'est de la variété thaïe, assez forte », indique le patron du bar. « Pour l'instant, je dirais que la clientèle est composée à 50% de touristes, 50% de Thaï. Ça va aider notre économie, c'est sûr. Il y a beaucoup d'adeptes de la ganja, dans le monde entier », ajoute-t-il. Une plante qui a toujours fait partie du paysage thaïlandais Les dérivés de cannabis comme les huiles ou les comestibles doivent contenir moins de 2% de THC, la substance active, mais la loi ne dit rien au sujet des feuilles à l'état naturel. Les Thaïlandais de tous les âges sont devenus adeptes des propriétés relaxantes de la plante. À Pattaya, le propriétaire du Rabbit Resort, rappelle que le cannabis a toujours fait partie du paysage. « Le cannabis est utilisé en Thaïlande depuis la nuit des temps comme herbe aromatique, dans la cuisine, et comme herbe médicinale. Il faisait partie intégrante de la pharmacopée traditionnelle et figure dans plus d'une centaine de formules médicinales enregistrées dans les temples bouddhistes », explique-t-il. Une utilisation qui s'écarte des traditions, alerte le milieu médical Cet ancrage du cannabis dans la tradition explique sans doute l'absence d'opposition à la légalisation, que ce soit dans la classe politique, ou dans la société civile. Pour beaucoup de Thaïlandais, il s'agit même de se réapproprier leur passé, puisque l'interdiction de la plante en 1979 ne serait due qu'aux pressions américaines, avance le propriétaire du Rabbit Resort. Pendant la guerre du Vietnam, le cannabis thaï était très populaire, les GI adoraient ça… C'était des jeunes hommes dans des situations de stress extrême, qui partaient à la guerre et ne savaient pas s'ils allaient mourir le lendemain. Donc, en permission, ils fumaient beaucoup de joints. Le gouvernement américain a voulu faire interdire le cannabis, et en tant que membre des Nations unies, la Thaïlande a subi des pressions pour faire interdire le cannabis. Certaines voix commencent à s'élever dans le milieu médical, pour souligner que les nouveaux usages du cannabis par une jeunesse, qui s'inspirent du modèle occidental, ne correspondent plus aux traditions, qu'ils représentent un danger. Elles appellent le gouvernement à faire marche arrière, ou au minimum, à interdire la vente aux mineurs.

Fill'Expats
#77 Cécile, sérial expat, a décidé de ne plus prendre l'avion (Part 1)

Fill'Expats

Play Episode Listen Later Sep 13, 2022 45:28


Aujourd'hui, on part à la rencontre de Cécile, qui revient sur son parcours professionnel et personnel, qui l'a amené à  s'expatrier dans plusieurs pays durant ses études et sa carrière professionnelle. Elle a grandi dans la Drôme en France, et depuis petite elle a le souhait d'aller voir ce qui se passe au-delà de sa ville et de son pays. Elle commence par des études en sport étude en internat, qui se trouve être à 1h de chez elle. Elle continue sur sa lancée et va faire des études d'ingénieur en agronomie au sein d'une école qui propose la possibilité d'aller à l'étranger durant la formation et également un double diplôme avec le Brésil. Cela lui permet donc de découvrir le Brésil mais aussi l'Angleterre, le Vietnam, la Nouvelle-Zélande et l'Espagne. Au travers de ses nombreuses expatriations, elle apprend plusieurs langues, se passionne pour la découverte de la culture d'un pays mais également continue de s'enrichir dans son domaine professionnel. Elle a le goût de l'expatriation, et à la suite de ses études elle s'envole pour un V.I.E à Singapour. Elle fait d'ailleurs un aparté sur le monde professionnel en Asie où la place de la femme est différente entre des pays si frontaliers. À la suite de ses années d'expatriation, elle ressent le besoin de se rapprocher de ses proches, et obtient donc un emploi en Espagne. Entre-temps, la pandémie se mêle à ses projets, et elle passe le confinement chez sa maman, en France. Comment va se passer ce moment de retrouvailles dans la maison familiale après tant d'années à l'étranger ? Merci Cécile, de Time for the Planet . ---------------------------------------  

Reportage international
Thaïlande: la légalisation du cannabis, une manière de renouer avec la culture locale

Reportage international

Play Episode Listen Later Sep 13, 2022 2:27


La Thaïlande est le premier pays d'Asie à avoir légalisé l'usage du cannabis. Une grande première dans la région, d'autant plus étonnante quand on sait que certains de ses voisins en Asie du Sud-Est, comme la Malaisie ou Singapour, prévoient encore la peine de mort pour les trafiquants. Mais pour beaucoup de Thaïlandais, cette légalisation n'est finalement qu'une façon de redécouvrir une plante qui a toujours fait partie de la culture locale, et de renouer avec les traditions. De notre correspondante à Bangkok, Dans la rue Khao San à Bangkok, refaite à neuf pendant la pandémie, la plupart des bars et restaurants ont rouvert leurs portes, avec une nouveauté. Depuis quelques semaines, ils se sont tous mis ou presque à vendre du cannabis, comme au Mischka Cheap, un bar sur trois étages, un peu à l'écart de la rue principale. « Ici, c'est l'étage de la musique, pour danser. En haut, sur la terrasse, on a un espace pour se détendre, fumer, méditer. On propose de l'herbe de petits producteurs, qu'on connaît bien qui font pousser chez eux. C'est de la variété thaïe, assez forte », indique le patron du bar. « Pour l'instant, je dirais que la clientèle est composée à 50% de touristes, 50% de Thaï. Ça va aider notre économie, c'est sûr. Il y a beaucoup d'adeptes de la ganja, dans le monde entier », ajoute-t-il. Une plante qui a toujours fait partie du paysage thaïlandais Les dérivés de cannabis comme les huiles ou les comestibles doivent contenir moins de 2% de THC, la substance active, mais la loi ne dit rien au sujet des feuilles à l'état naturel. Les Thaïlandais de tous les âges sont devenus adeptes des propriétés relaxantes de la plante. À Pattaya, le propriétaire du Rabbit Resort, rappelle que le cannabis a toujours fait partie du paysage. « Le cannabis est utilisé en Thaïlande depuis la nuit des temps comme herbe aromatique, dans la cuisine, et comme herbe médicinale. Il faisait partie intégrante de la pharmacopée traditionnelle et figure dans plus d'une centaine de formules médicinales enregistrées dans les temples bouddhistes », explique-t-il. Une utilisation qui s'écarte des traditions, alerte le milieu médical Cet ancrage du cannabis dans la tradition explique sans doute l'absence d'opposition à la légalisation, que ce soit dans la classe politique, ou dans la société civile. Pour beaucoup de Thaïlandais, il s'agit même de se réapproprier leur passé, puisque l'interdiction de la plante en 1979 ne serait due qu'aux pressions américaines, avance le propriétaire du Rabbit Resort. Pendant la guerre du Vietnam, le cannabis thaï était très populaire, les GI adoraient ça… C'était des jeunes hommes dans des situations de stress extrême, qui partaient à la guerre et ne savaient pas s'ils allaient mourir le lendemain. Donc, en permission, ils fumaient beaucoup de joints. Le gouvernement américain a voulu faire interdire le cannabis, et en tant que membre des Nations unies, la Thaïlande a subi des pressions pour faire interdire le cannabis. Certaines voix commencent à s'élever dans le milieu médical, pour souligner que les nouveaux usages du cannabis par une jeunesse, qui s'inspirent du modèle occidental, ne correspondent plus aux traditions, qu'ils représentent un danger. Elles appellent le gouvernement à faire marche arrière, ou au minimum, à interdire la vente aux mineurs.

Le Super Daily
Youpi c'est lundi : Social Commerce en marche arrière ?

Le Super Daily

Play Episode Listen Later Sep 12, 2022 15:07


Épisode 830 : Tout le monde revient en arrière en ce moment. Snapchat change ses plans. Instagram Facebook et TikTok reviennent en arrière sur le Social Shopping. Que se passe-t-il ?Le PDG de Snap présente son planEvan Spiegel fondateur de Snapchat a présenté dans une note interne adressée à ses employés le 6 septembre l'avenir de la plate-forme.Il prévoit de générer 6 milliards de dollars de chiffre d'affaires et atteindre les 450 millions d'utilisateurs d'ici fin 2023.De beaux objectifs.Si il présente ses objectifs et son plan, c'est parce qu'il faut un peu rassurer tout le monde. Les derniers résultats de la plate-forme ne sont pas très bon.Pour justifier ses mauvais résultats il évoque notamment la guerre en Ukraine, la montée des coûts de l'énergie, l'inflation qui touche aussi son entreprise.Par exemple Snapchat a été contraint d'arrêter le développement de son drône, car il n'avait plus les moyens. Ils ont du se séparer de 20 % de leurs collaborateurs pour réduire leurs coûts.Ça représente quand même 1200 personnes sur les 6000 employés qui travaillent pour Snapchat.Premièrement Snapchat vise de nouveau marché, en voulant séduire des personnes plus agées entre 30 et 40 ans. Mais aussi des nouveaux pays.Le Mexique, le Brésil, l'Italie, l'Espagne et le Japon sont les cibles de développement de l'application.Finalement le PDG, évoque beaucoup de chiffres comme objectif. Mais le seul vrai plan qu'il dévoile, c'est qu'il compte vendre certaines technologies notamment en terme de réalité augmentée, à d'autres entreprises.On le sait Snapchat est souvent beaucoup plus avancé que ses concurrents sur les filtres et la réalité augmentée. Effectivement ça pourrait être un domaine où il pourra générer de nouveaux revenus.Il espère aussi que Snapchat plus, l'abonnement premium, génère de nouveaux revenus. 350 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2023 avec 4 millions d'abonnés d'ici la fin de l'année. C'est l'objectif.Instagram continue à tester de nouveaux moyens d'optimisation des recommandationsInstagram bosse sans relâche sur son nouvel algorithme de recommandation. Adam Mosseri lui même l'a dit, ce n'est pas encore au point.Pour affiner les recommandations, Instagram teste en ce moment une nouvelle fonction de catégorisation au moment de l'upload des Reels.Depuis quelques jours, certains utilisateurs sont invités à préciser le sujet principal de leur réel au moment de le publier.Quand je publie, on me demande si il s'agit de ‘humour, de food, de voyage, de dance…A l'heure des IA de reconnaissance visuelle, ça semble un peu old school.—Instagram teste une fonctionnalité de “regram”Instagram teste actuellement une nouvelle option “Repost”, qui permet aux utilisateurs d'amplifier n'importe quel post en le repartageant avec leurs abonnés.De la même manière que l'on peut repartager un post en stories, certains utilisateurs peuvent désormais reposter certains posts directement à leur audiences.EN gros c'est un regram ou un retweet.Les utilisateurs faisant parti du test, ont constaté l'ajout d'un onglet dans leur profil. Ce qui permet à leurs followers de trouver tous les regram.L'idée derrière tout ça est d'offrir aux créateurs de contenu plus de moyens d'être crédité pour leurs contenus originaux et d'amplifier leurs contenus.Interessant.Le social commerce en marche arrière !Ça fait des années qu'on en parle, et qu'on attend les plates-formes sociales sur le social commerce. On pensait même que TikTok avait pris un peu d'avance et que ça allait arriver plus vite que prévu chez les autres !Pourtant Instagram prévoit de réduire ses fonctionnalités liées au shopping.Apparemment une note interne envoyées aux employés d'Instagram, explique que les efforts de l'entreprise pour l'e-commerce devraient plutôt être recentrés sur des formats qui génèrent réellement des revenus.C'est quand même beaucoup de mauvais signaux. La note interne stipule même que la page shopping pourrait finir par disparaître complètement de la plate-forme.Fin août 2022 on rappelle que Instagram avait mis fin à son programme d'affiliation entre les créateurs de contenu et les marques.La page shopping devrait quand même continuer à exister mais en étant beaucoup plus basique.On retrouve aussi d'autres plates-formes qui font marche arrière.TikTok a annoncé en juillet renoncer à ses projets de live shopping en Europe et aux États-Unis.Les tests qui avait été effectués notamment au Royaume-Uni, n'était pas convaincant.Côté Facebook il y a également la fin de la fonction live shopping.On remarque que ces fonctionnalités autour du shopping sur les réseaux sociaux fonctionnent extrêmement bien en Asie et notamment en Chine, mais ont du mal à s'imposer en Europe aux États-Unis.Au final Douyin, le TikTok en Chine, tire de son côté sa plus grande source de revenu du commerce en live ! Twitter ajoute des boutons de partage WhatsApp et LinkedInCertains utilisateurs indiens de Twitter voient maintenant une icône WhatsApp dans leurs options d'engagement de tweet, ce qui permet aux utilisateurs de partager rapidement un tweet avec leurs contacts WhatsApp.WhatsApp est de loin l'application de messagerie la plus utilisée en Inde ( plus de 487 millions d'utilisateurs )Twitter cherche à mieux faciliter la diffusion des tweets au-delà de sa propre plate-forme via un nouveau bouton de partage WhatsApp.…Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Ensemble, nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Ensemble, nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

KIDICO : l'encyclopédie sonore pour les enfants

10 minutes pour devenir incollable sur l'Asie !Des questions ludiques | des chiffres surprenants | des vrais-faux hilarants.Embarquez avec nous sur les réseaux sociaux pour ne rien rater !

Culture en direct
Prince voyageur et servante chamane : la rentrée Asie de Mauvais Genres

Culture en direct

Play Episode Listen Later Sep 10, 2022 58:50


durée : 00:58:50 - Mauvais genres - par : François Angelier - Un prince de conte de fée en route vers l'Asie, une servante sorcière qui manipule son monde, une dynastie de victimes de la société japonaise traditionnelle : l'Asie selon les mauvais genres.

Mauvais genres
Prince voyageur et servante chamane : la rentrée Asie de Mauvais Genres

Mauvais genres

Play Episode Listen Later Sep 10, 2022 58:50


durée : 00:58:50 - Mauvais genres - par : François Angelier - Un prince de conte de fée en route vers l'Asie, une servante sorcière qui manipule son monde, une dynastie de victimes de la société japonaise traditionnelle : l'Asie selon les mauvais genres.

Du grain à moudre
Guerre en Ukraine : la menace nucléaire est-elle en train de changer ?

Du grain à moudre

Play Episode Listen Later Sep 7, 2022 38:29


durée : 00:38:29 - Le Temps du débat - par : Emmanuel Laurentin - « Intenable ». Un terme utilisé le 6 septembre par l'AIEA pour qualifier la situation à la centrale de Zaporijjia, en Ukraine. Les centrales nucléaires deviennent-elles une arme par destination ? Ce chantage s'ajoute-t-il à une stratégie russe de dissuasion offensive en place depuis le 27 Février? - invités : Jean-Marc Le Page Historien, spécialiste de la guerre d'Indochine, d'histoire du renseignement et de la guerre froide en Asie; Lova Rajaoarinelina Chercheure associée à la Fondation pour La recherche stratégique; Emmanuelle Galichet Docteure en physique nucléaire

France Culture physique
Guerre en Ukraine : la menace nucléaire est-elle en train de changer ?

France Culture physique

Play Episode Listen Later Sep 7, 2022 38:29


durée : 00:38:29 - Le Temps du débat - par : Emmanuel Laurentin - « Intenable ». Un terme utilisé le 6 septembre par l'AIEA pour qualifier la situation à la centrale de Zaporijjia, en Ukraine. Les centrales nucléaires deviennent-elles une arme par destination ? Ce chantage s'ajoute-t-il à une stratégie russe de dissuasion offensive en place depuis le 27 Février? - invités : Jean-Marc Le Page Historien, spécialiste de la guerre d'Indochine, d'histoire du renseignement et de la guerre froide en Asie; Lova Rajaoarinelina Chercheure associée à la Fondation pour La recherche stratégique; Emmanuelle Galichet Docteure en physique nucléaire

La chronique de Benaouda Abdeddaïm
Benaouda Abdeddaïm : Xi Jinping annoncé au Kazakhstan, l'Asie centrale dans la stratégie russe de la Chine - 06/08

La chronique de Benaouda Abdeddaïm

Play Episode Listen Later Sep 6, 2022 4:24


Ce mardi 6 septembre, la stratégie de la Chine et de la Russie en passant par l'Asie centrale, a été abordée par Benaouda Abdeddaïm dans sa chronique, dans l'émission Good Morning Business, présentée par Laure Closier et Christophe Jakubyszyn, sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Choses à Savoir ÉCONOMIE
Pourquoi le cours du bitcoin ne cesse de baisser ?

Choses à Savoir ÉCONOMIE

Play Episode Listen Later Sep 6, 2022 2:29


Depuis le début de cette année, la valeur du bitcoin ne cesse de baisser. Il est vrai que la reine des cryptomonnaies était montée très haut. En 2017, le bitcoin avait déjà atteint les 19.000 dollars. Et la cryptomonnaie a continué d'aller de record en record, pour se hisser à 69.000 dollars en novembre 2021. Mais depuis, rien ne va plus. Le bitcoin a perdu près de 40 % de sa valeur, entre novembre 2021 et janvier 2022. Et depuis, malgré quelques sursauts, la chute a continué. Le 29 août 2022, le bitcoin a franchi un nouveau cap symbolique. En effet, un jeton se négocie alors à moins de 20.000 dollars, soit la valeur le plus faible depuis le 13 juillet. En l'espace de quelques jours, du 19 au 24 août, le bitcoin avait déjà perdu près de 7 % de sa valeur. Leader des cryptomonnaies, le bitcoin entraîne les autres dans sa descente. C'est notamment le cas de l'ethereum. Les raisons d'une glissade Plusieurs raisons expliquent la baisse du bitcoin. La principale doit être recherchée dans la politique de rigueur menée par la banque centrale américaine. Elle a annoncé, en effet, des hausses du taux d'intérêt, destinées à lutter contre l'inflation. C'est en effet l'une des missions des banques centrales qui, en limitant ainsi les liquidités, freinent l'inflation. Mais une telle politique risque de ralentir la croissance. Dans un tel contexte économique, les investisseurs se replient sur les valeurs les plus sûrs et délaissent des valeurs aussi volatiles que les cryptomonnaies. Le bitcoin pâtit donc de cette évolution. Il existe cependant d'autres explications, plus ponctuelles. En effet, certains pays, comme la Chine ou la Russie, ont limité, ou même interdit, les transactions en cryptomonnaies. Les autorités russes, pour ne citer que cet exemple, considèrent qu'elles menacent la stabilité de leur système financier. Ainsi, la liquidation de ces contrats en bitcoins, et notamment en Asie, a porté un rude coup à la cryptomonnaie. D'après les spécialistes, le resserrement de certains marchés financiers aurait également influencé les cours des cryptomonnaies, et notamment ceux du bitcoin. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Limitless Africa (Français)
L'aide crée-t-elle plus de problèmes qu'elle n'en résout ?

Limitless Africa (Français)

Play Episode Listen Later Sep 5, 2022 15:36


L'Afrique représente environ 20 % de l'aide américaine. En fait, les projets de développement sur le continent dépendent de cet argent.Mais certains soutiennent qu'il y a peu de preuves que cette aide entraîne de la croissance économique. Ils disent plutôt que l'aide encourage une culture de dépendance et de corruption.Cette semaine sur #LimitlessAfrica, nous interrogeons un travailleur humanitaire, un activiste et un économiste : L'aide crée-t-elle plus de problèmes qu'elle n'en résout ?Mutemi Wa Kiama, un militant de Nairobi, au Kenya, connu pour avoir fait campagne contre l'aide sous forme de prêts internationaux. Il pense que les prêts d'aide créent une spirale de dette qui ne profite qu'à ceux qui sont au pouvoir.Pedro Matos a travaillé pour le Programme alimentaire mondial en Afrique et en Asie pendant plus d'une décennie et a un point de vue légèrement différent. Matos faisait partie de l'équipe qui a remporté le prix Nobel de la paix en 2020. Il travaille maintenant au Soudan, fournissant de la nourriture et de l'aide à plus de six millions de personnes.Albert Honlonkou est le directeur de l'Ecole nationale d'économie appliquée et de gestion du Bénin. Dans cet épisode Honlonkou est interviewé par la journaliste Rachida Houssou. Notre politique de confidentialité GDPR a été mise à jour le 8 août 2022. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

LOtre football
[Le 9-10] Emission du 5 septembre

LOtre football

Play Episode Listen Later Sep 5, 2022 106:12


Le 9-10 est de retour ! Pour lancer la deuxième saison, nouvelle formule. Désormais l'émission s'articule autour de trois temps, trois continents : on ira en Afrique pour évoquer l'actualité et poser la question de la spiritualité, en Asie pour évoquer notamment le risque de disparition d'un géant local puis on terminera du côté des Amériques pour évoquer les soucis rencontrés par un football à deux vitesses. Une chose ne changera cependant pas : les #GolazoLO seront également de retour ! Bonne émission ! Présentation : Nicolas Cougot Avec : Pierre Gerbeaud, Pierre-Marie Gosselin, Baptiste Mourigal Votez pour le #GolazoLO de la semaine : https://twitter.com/LucarneOpposee/status/1566897279126147072 Envie de nous soutenir ? Vous pouvez faire un don ici

Livre international
«Dans le rétroviseur de la Chine, l'image de l'Inde ne cesse de se rétrécir»

Livre international

Play Episode Listen Later Sep 2, 2022 4:48


Diplomate à la retraite, Shyam Saran a été le numéro deux du ministère des Affaires étrangères à New Delhi, et l'ambassadeur de l'Inde à Pékin. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'évolution de la diplomatie indienne en Asie, et sur les relations sino-indiennes. Son dernier opus, How China sees India and the world (Juggernaut, 2022), est une réflexion sur les rivalités anciennes entre les deux voisins himalayens et l'évolution de leurs relations à l'aube du nouveau millénaire. RFI: On pourrait lire votre livre How China sees India and the world comme l'hommage d'un diplomate indien à la grande civilisation chinoise. Comment est née votre admiration pour la Chine, pourtant concurrente et grande rivale de la nation que vous représentez ? Shyam Saran : Cet exercice en admiration a commencé par l'apprentissage de la langue. En entrant dans le service diplomatique indien en 1970, je devais apprendre une langue étrangère, avant d'être affecté à une ambassade. Il se trouve que la langue étrangère qui m'avait été attribuée, c'était le mandarin, le chinois parlé en Chine continentale. Je suis donc parti à Hong Kong pour apprendre la langue. Il m'a fallu deux bonnes années pour la maîtriser. Peut-être plus que toutes autres langues, la langue chinoise est une véritable fenêtre sur la civilisation matricielle qui est si différente des autres civilisations que je connaisse. La culture chinoise est ancienne, complexe, et enfin, aussi riche, sinon plus, que celle du pays dont je suis originaire. Vous rappelez que l'Inde et la Chine sont devenues voisines seulement au XXe siècle, après la conquête du Tibet par Pékin. Mais les deux pays se connaissaient depuis plus de 2 000 ans. Quel rôle le bouddhisme a-t-il joué dans leur rapprochement ? Le bouddhisme est arrivé en Chine, empruntant les routes caravanières de l'Asie centrale et les routes maritimes qui reliaient les côtes de Cormondel et les ports chinois. La pensée bouddhiste jouissait d'un large prestige, comme en témoigne la présence de pèlerins chinois en Inde et celle de moines bouddhistes indiens dans le pays de Confucius tout au long du premier millénaire de notre ère. Parallèlement, on assistait à une véritable circulation de savoirs, avec la traduction en chinois de livres philosophiques, mais aussi des traités de médecine indienne. Perçu comme un centre alternatif de culture et de civilisation, l'Inde a occupé une place privilégiée dans l'imagination chinoise de l'époque. Dans les chroniques chinoises anciennes, le terme qui désignait l'Inde était « xitian », signifiant « paradis occidental ». Malheureusement, cette vision positive va devenir plus problématique au fur à mesure que l'on se va se rapprocher de l'ère moderne… En effet, après le déclin du bouddhisme en Asie du Sud, l'Inde disparaît de l'écran radar des Chinois pendant plusieurs siècles. Il faudra ensuite attendre le XIXe siècle pour que ces deux pays-civilisations reprennent langue de nouveau, alors que l'Inde faisait déjà partie de l'empire colonial britannique. Pour les Chinois, le pays du Bouddha était devenu « une nation esclave ». Qui plus est, lors des déprédations perpétrées pendant les fameuses guerres de l'opium, les soldats indiens constituaient les troupes de choc de l'armée coloniale britannique. Le rôle néfaste joué par les marchands et les soldats indiens pendant toute cette période a eu un impact négatif sur l'image de l'Inde en Chine. Pour constater l'ampleur du dégât, il suffit de feuilleter les écrits des réformateurs chinois de la fin du XIXe et du XXe siècle, qui ne voulaient surtout pas que leur pays connaisse le sort réservé à l'Inde.    La fin de la domination coloniale ne rapprocha pas les deux pays, comme le montre la guerre qu'ils se livrèrent en 1962. Quels en étaient les enjeux ? Cette guerre était le résultat d'incompréhensions mutuelles profondes. Pour les Chinois, en offrant l'asile politique au dalaï-lama, l'objectif de Nehru ne pouvait qu'être de subvertir la mainmise chinoise sur le Tibet. Difficile pour un État à parti unique de saisir toutes les subtilités du fonctionnement d'une démocratie parlementaire. En réalité, quelle que soit la couleur du gouvernement en place à New Delhi, il pouvait difficilement refuser d'accueillir le dalaï-lama sans se faire rappeler à l'ordre par le peuple qui l'avait élu. Dans ce contexte d'incompréhensions, les moindres escarmouches qui éclataient sur la frontière séparant les deux pays, étaient interprétés par Pékin comme autant de tentatives de contestation de l'occupation chinoise du Tibet. Quant aux mandarins de New Delhi, ils ne comprenaient pas pour leur part ce que pouvaient bien cacher les susceptibilités d'un pouvoir marxiste et autoritaire. Vous écrivez qu'aujourd'hui : « Dans le rétroviseur de la Chine, l'image de l'Inde ne cesse de se rétrécir. » L'Inde a-t-elle définitivement perdu le match ? Il me semble que les relations difficiles qu'entretiennent les deux pays découlent pour l'essentiel de leurs puissances asymétriques. Ce n'est qu'en renforçant ses capacités dans tous les domaines que l'Inde pourra relever le défi chinois. Elle en est tout à fait capable, d'autant que ses actions se mesurent à l'échelle d'un sous-continent. Qui plus est, l'Inde peut se targuer d'être soutenue par les grandes démocraties telles que les États-Unis, le Japon ou les pays de l'Union européenne, qui sont aussi les principales détentrices de technologies de pointe dans le monde et des sources incontournables de capitaux. Ces démocraties avancées se sentent menacées par la puissance montante chinoise. La menace s'est amplifiée depuis l'éclatement de la guerre en Ukraine, qui a vu Moscou et Pékin renforcer leurs liens. Confronté à cette alliance des États totalitaires, l'Occident s'est tourné vers l'Inde avec qui il partage une tradition démocratique et qui peut faire contrepoids à la Chine. C'est un créneau géopolitique propice pour New Delhi. Toute la question maintenant est de savoir si ce dernier saura saisir l'opportunité et mettre en place un plan de bataille adapté, qui lui permettra d'accroître ses niveaux de capacités tant militaires qu'économiques. Il faut à l'Inde un volontarisme politique pour rattraper à terme son retard avec la Chine. Telle est la thèse que je défends dans mon livre. Votre thèse consiste aussi à rappeler aux nationalistes hindous au pouvoir à New Delhi que c'est en demeurant fidèle aux valeurs inscrites dans sa Constitution que l'Inde pourra relever le défi chinois. Quelles sont ces valeurs ? J'ai soutenu que les principales forces de l'Inde sont sa pluralité civilisationnelle et le cosmopolitisme né de son ouverture millénaire aux influences étrangères. Il me semble que le régime le mieux adapté pour gérer la pluralité propre au monde de plus en plus globalisé de demain, c'est bien le régime démocratique indien et pas le modèle autocratique chinois !

Histoire Vivante - La 1ere
Le grand voyage de Magellan, entre réel et imaginaire - Les "Grandes découvertes", une invention du XIXe siècle (4/5)

Histoire Vivante - La 1ere

Play Episode Listen Later Sep 1, 2022 30:42


Christophe Colomb, Vasco de Gama, Fernand de Magellan… Les navigateurs-explorateurs des XVe et XVIe siècles font encore bien souvent rêver, car ils sont associés aux récits d'aventures, de découvertes, et sont généralement présentés comme des personnages centraux d'épopées héroïques. L'une des explications de cette fascination est à chercher dans la notion même de "grande découverte", une expression née au XIXe siècle, révélatrice d'une certaine idée de l'Europe. Laurent Huguenin-Elie s'entretient avec Romain Bertrand, directeur de recherche au CERI, spécialiste de l'histoire connectée, de l'Indonésie moderne et contemporaine. Il a consacré de nombreux travaux à la question des dominations coloniales européennes en Asie du Sud-Est. Il est l'auteur de "L'exploration du monde - Une autre histoire des Grandes Découvertes" (Editions du Seuil). Illustration: détail de la carte de Martin Waldseemüller, réalisée en 1507, où apparaît pour la première fois le mot "America".

La chronique de Benaouda Abdeddaïm
Benaouda Abdeddaïm : Le gaz naturel liquéfié revendu par la Chine permet à l'Europe de constituer ses stocks plus vite que prévu - 31/08

La chronique de Benaouda Abdeddaïm

Play Episode Listen Later Aug 31, 2022 3:54


Ce mercredi 31 août, la raison de la vente du gaz naturel liquéfié (GNL) de la Chine vers l'Europe a été abordée par Benaouda Abdeddaïm dans sa chronique, dans l'émission Good Morning Business, présentée par Laure Closier et Christophe Jakubyszyn, sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Histoire Vivante - La 1ere
Le grand voyage de Magellan, entre réel et imaginaire - De l'autre côté du miroir (3/5)

Histoire Vivante - La 1ere

Play Episode Listen Later Aug 31, 2022 30:03


L'histoire de l'expédition de Magellan a souvent été narrée comme un récit d'aventures héroïques et de découvertes, une rencontre de l'Europe avec d'autres mondes. Et si, 500 ans après ce périple autour du globe, nous passions de l'autre côté du miroir pour tenter de voir ce que les mondes frôlés par les membres de l'expédition de Magellan ont, eux, observé. Retourner la longue-vue et comprendre par exemple qu'Enrique, esclave malais de Magellan parfois encore considéré comme un traître en Occident, est un héros en Asie. Laurent Huguenin-Elie s'entretient avec Romain Bertrand, directeur de recherche au CERI, spécialiste de l'histoire connectée, de l'Indonésie moderne et contemporaine et qui a consacré de nombreux travaux à la question des dominations coloniales européennes en Asie du sud-est. Il est l'auteur de "L'exploration du monde - Une autre histoire des Grandes Découvertes" (Editions du Seuil). Illustration: Henrique de Malacca, ou Enrique (né vers 1495), est l'esclave et l'interprète de Magellan, qui l'achète en 1511 à Malacca (actuelle Malaisie). Ils embarquent en 1519 à bord de la Trinidad pour ce qui sera le premier tour du monde. Après la mort de Magellan durant ce périple, le nouveau commandant, Duarte Barbosa, refuse de lui accorder la liberté promise par son prédécesseur.

7 milliards de voisins
Cuisine: des insectes dans vos assiettes!

7 milliards de voisins

Play Episode Listen Later Aug 30, 2022 48:30


Grillons, vers à soie, criquets, hannetons... Si leur vue suscite, pour certains, une moue de dégoût, on les retrouve déjà dans les assiettes de plus de 2,5 milliards de personnes essentiellement en Asie, en Amérique latine et en Afrique. Souvent présentée comme la nourriture du futur, en plus d'être goûtus, les insectes seraient aussi bons sur le plan écologique, économique et nutritifs. Avant de remplacer la viande par les petites bestioles, il faut déjà convaincre les plus réticents et surtout comprendre comment les cuisiner. En chips, en poudre ou grillés, comment manger des insectes ? Sont-ils tous comestibles ? Recettes et conseils de nos chefs !   Cette émission est une rediffusion du mardi 1er février 2022 Avec : - Anto Cocagne, le Chef Anto, cheffe à domicile, autrice de Goûts d'Afrique (Mango Editions) - Christian Abegan, ambassadeur des cuisines africaines, chef cuisinier camerounais, auteur de Le patrimoine culinaire africain (Michel Lafon), créateur de la marque IYÖ, une collection de mélange d'épices africaines  - Christian Yumbi, chef du restaurant Arôme à Kinshasa en République démocratique du Congo  Et un reportage de Charlie Dupiot dans l'usine de l'entrepriseYnsect à Dole, en France dans le Jura. Notre reporter Charlie a pu visiter l'élevage aux côtés de Henri Jeannin, expert insectes de l'entreprise. Programmation musicale : ► Look up - Me and my friends  ► Lingua - Caetano Veloso & Elsa Soares Et pour plus, de recettes et de découvertes, on vous conseille le podcast de Clémence Denavit et Harouna Sow Recettes de poche, une création originale pour RFI de recettes faciles réalisées avec des produits locaux africains. 

7 milliards de voisins
Cuisine: des insectes dans vos assiettes!

7 milliards de voisins

Play Episode Listen Later Aug 30, 2022 48:30


Grillons, vers à soie, criquets, hannetons... Si leur vue suscite, pour certains, une moue de dégoût, on les retrouve déjà dans les assiettes de plus de 2,5 milliards de personnes essentiellement en Asie, en Amérique latine et en Afrique. Souvent présentée comme la nourriture du futur, en plus d'être goûtus, les insectes seraient aussi bons sur le plan écologique, économique et nutritifs. Avant de remplacer la viande par les petites bestioles, il faut déjà convaincre les plus réticents et surtout comprendre comment les cuisiner. En chips, en poudre ou grillés, comment manger des insectes ? Sont-ils tous comestibles ? Recettes et conseils de nos chefs !   Cette émission est une rediffusion du mardi 1er février 2022 Avec : - Anto Cocagne, le Chef Anto, cheffe à domicile, autrice de Goûts d'Afrique (Mango Editions) - Christian Abegan, ambassadeur des cuisines africaines, chef cuisinier camerounais, auteur de Le patrimoine culinaire africain (Michel Lafon), créateur de la marque IYÖ, une collection de mélange d'épices africaines  - Christian Yumbi, chef du restaurant Arôme à Kinshasa en République démocratique du Congo  Et un reportage de Charlie Dupiot dans l'usine de l'entrepriseYnsect à Dole, en France dans le Jura. Notre reporter Charlie a pu visiter l'élevage aux côtés de Henri Jeannin, expert insectes de l'entreprise. Programmation musicale : ► Look up - Me and my friends  ► Lingua - Caetano Veloso & Elsa Soares Et pour plus, de recettes et de découvertes, on vous conseille le podcast de Clémence Denavit et Harouna Sow Recettes de poche, une création originale pour RFI de recettes faciles réalisées avec des produits locaux africains. 

La chronique de Benaouda Abdeddaïm
Benaouda Abdeddaïm : Énergies, les fabricants chinois d'éoliennes se tournent vers l'Asie et l'Europe pour de meilleures marges - 30/08

La chronique de Benaouda Abdeddaïm

Play Episode Listen Later Aug 30, 2022 4:41


Ce mardi 30 août, l'expansion internationale des producteurs chinois d'éoliennes vers l'Asie et l'Europe dans le but de réaliser plus de marges, a été abordée par Benaouda Abdeddaïm dans sa chronique, dans l'émission Good Morning Business, présentée par Laure Closier et Christophe Jakubyszyn, sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Cultures monde
Taïwan : la fin du statu quo

Cultures monde

Play Episode Listen Later Aug 30, 2022 58:01


durée : 00:58:01 - Cultures Monde - par : Florian Delorme - Après la symbolique visite de Nancy Pelosi au mois d'août à Taïwan, les tensions entre la Chine et les Etats-Unis s'accentuent sur fond d'intenses manœuvres militaires orchestrées par Pékin en direction de l'île depuis le mois de juin. - invités : Jean-Pierre Cabestan Directeur de recherche au CNRS rattaché à l‘Institut français de recherche sur l'Asie de l'est de l'INALCO; Marianne Péron-Doise Directrice du programme « Sécurité maritime internationale » de l'Institut de recherche stratégique de l'Ecole Militaire (IRSEM); Valérie Niquet Responsable du pôle Asie à la Fondation pour la Recherche Stratégique

En direct du monde
Inde : comment Bangalore est devenue la nouvelle capitale de la bière en Asie

En direct du monde

Play Episode Listen Later Aug 29, 2022 3:11


durée : 00:03:11 - En direct du monde - Si l'on parle de bière, on pense rapidement à la Belgique ou l'Allemagne. Mais sans doute pas de l'Inde. Pourtant, en quelques années, Bangalore, la grande ville du sud du pays a acquis un nouveau statut sur ce marché.

Musicopolis
Maurice Delage, Retour de voyage

Musicopolis

Play Episode Listen Later Aug 29, 2022 25:22


durée : 00:25:22 - Maurice Delage, Retour de voyage - par : Anne-Charlotte Rémond - Dans cet épisode de Musicopolis, Anne-Charlotte Rémond revient sur les grands voyages en Asie du compositeur Maurice Delage (1879-1961) et les oeuvres qu'ils ont inspirés. - réalisé par : Philippe Petit

Génération Do It Yourself
#276 - Mathilde Thomas - Caudalie - Entreprendre en couple et créer un empire de la cosmétique

Génération Do It Yourself

Play Episode Listen Later Aug 28, 2022 105:51


Tout le monde nous disait : « N'y allez pas ». 27 ans plus tard, Mathilde Thomas et son mari Bertrand peuvent être fiers d'avoir cru en leurs idées. Ensemble, ils ont créé Caudalie : pionnier de la cosmétique. 300 millions d'euros de chiffre d'affaires, 1 000 salariés, 50 boutiques à travers le monde, 16 000 pharmacies partenaires en Europe : des chiffres qui montrent à quel point Mathilde et Bertrand ont eu raison de suivre leur instinct (et les travaux du professeur Vercauteren). Dans ce nouvel épisode de GDIY, nous recevons une entrepreneure passionnée, impliquée et convaincante. Vous apprendrez : Pourquoi Mathilde et Bertrand se sont lancés sans étude de marché ? Quel fut l'effet de leur expatriation à New York en 2010 ? À quoi ressemble l'entrepreneuriat en couple après 27 ans de collaboration ? Quel fut le point de bascule qui a propulsé la notoriété de Caudalie à l'international ? Quel est l'impact des réseaux sociaux pour Caudalie ? Vous êtes à quelques minutes d'être conquis (comme moi) par les polyphénols de pépins de raisins. On parie? Un coucou particulier au Professeur Vercauteren, à l'origine de l'aventure Caudalie. TIMELINE : 00:02:00 - Présentation de Mathilde Thomas et de Caudalie 00:28:00 - La Vinothérapie : le point de bascule 00:47:00 - Le succès de Caudalie (Europe, Amérique, Asie) 01:15:00 - Réseaux sociaux, développement durable et objectifs On a cité avec Mathilde plusieurs anciens épisodes de GDIY : #110 Julie Chapon – Yuka – Faire bouger les géants de la food avec une petite startup #205 Franck Ladouce - What Matters - 1,5 million de CA en huit mois avec des produits bios et innovants #252 Michaël Benabou - Financière Saint James - L'autre fondateur de Veepee qui s'est émancipé pour créer son empire Mathilde vous recommande de lire : La carte postale, Anne Berest Le Parfum, Patrick Süskind Avec Mathilde, on a parlé de : David Andrew Sinclair, Ph.D Le best seller de Mathilde : The French Beauty Solution Le vignoble Smith Haut Lafitte Joseph Vercauteren Les polyphénols La Vinothérapie Le tipping point 1% for the planet Yvon Chouinard Cet épisode est sponsorisé par CyberGhost. CyberGhost, c'est un VPN qui vous permet de naviguer en toute sécurité en masquant votre véritable adresse IP. Il fait office de bouclier pour votre connexion. Petit tip : grâce aux nombreux serveurs disponibles, vous pouvez même contourner les filtrages géographiques et accéder à des événements sportifs gratuitement, comme par exemple la F1 retransmise en clair sur les chaînes belges ! Cliquez ici pour découvrir l'offre que je vous ai négocié ;) La musique du générique vous plaît ? C'est à Morgan Prudhomme que je la dois ! Contactez-le sur : https://studio-module.com. Vous souhaitez sponsoriser Génération Do It Yourself ou nous proposer un partenariat ? Contactez mon label Orso Media via ce formulaire. Vous pouvez envoyer un message à Mathilde sur Linkedin et Instagram.

Famille & Voyages, le podcast
REDIFF - Ezabel - Road trip et surf en famille au Sri Lanka

Famille & Voyages, le podcast

Play Episode Listen Later Aug 26, 2022 46:04


REDIFF Épisode 3 Ezabel est une des premières mamans à avoir créé un blog dédié à la famille, au départ pour évacuer son baby blues suite à la naissance de son 2e enfant en 2008. Depuis elle raconte avec humour et authenticité les bons et les moins bons côtés d'élever des enfants à Paris. Son blog éponyme est toujours une référence dans la blogosphère parentale. Isabelle est une maman d'ados : sa fille a 14 ans et son fils 12. Elle nous ouvre aujourd'hui un très joli carnet de voyage en famille puisqu'il s'agit du voyage offert à l'Homme, comprenez son mari, pour ses 40 ans, et du premier séjour en Asie pour elle et les enfants. Je vous souhaites une belle écoute

Svobodné universum
Ján Baránek 5. díl: Budeme skanzenem pro turisty z Asie, protože přestaneme být konkurenceschopní

Svobodné universum

Play Episode Listen Later Aug 24, 2022 49:28


„Musíme mít síto, přes které přesypeme ty, kteří se ucházejí o veřejné funkce, ty, kteří se ucházejí o výkon politiky, aby se tam nedostali sociopati a psychopati. My máme dnes ve vládě tři plagiátory. Jeden je ve vedení parlamentu, jeden je bývalý premiér a ministr financí a jeden je ministr školství. Chápete? Na Slovensku je plagiátor ministrem školství. Toto musíme změnit,“ říká politický analytik Ján Baránek v závěrečném díle rozhovoru pro pořad Právě teď. 5. díl, 24.08.2022, www.RadioUniversum.cz

Radiožurnál
Seriál Radiožurnálu: Lážo plážo s matchou či sezamem. Do veganské zmrzliny míchá dvojice od Klatov chutě východní Asie

Radiožurnál

Play Episode Listen Later Aug 20, 2022 3:31


Do dvousethlavé vesnice Číháň na Klatovsku se Tiffany Ang přestěhovala ze šestimilionového Singapuru a se svým manželem Václavem Pláničkou zde začali vyrábět veganskou zmrzlinu různých exotických chutí. Přes léto s ní pravidelně objíždějí festivaly, kde se ji snaží zviditelnit. Aby toho neměli málo, část roku tráví v Anglii, kde se starají o hendikepované pacienty.

Revue de presse française
À la Une: que d'eau, que d'eau sur la Corse!

Revue de presse française

Play Episode Listen Later Aug 19, 2022 4:25


Des orages meurtriers ont endeuillé la Corse. Un phénomène climatique, non anticipé par les météorologistes, qui a fait 5 morts sur l'Île de Beauté. Et une image apocalyptique à la Une du Parisien, celle d'un nuage d'orage en forme de mâchoire géante sur le point de s'abattre sur le rivage. La photo a été prise juste avant le brutal épisode climatique qui a déferlé sur cette île de Méditerranée, en pleines vacances d'été, dévastant tout sur son passage, en quelques minutes. Des rafales jusqu'à 224 km/h qui tournent le moindre débris en projectile. Ce fut « l'effet missile », formule Le Parisien. Lequel journal prévient : « la fréquence et l'intensité des intempéries vont augmenter dans les années à venir. » Les guerres de l'eau La sécheresse qui sévit sur l'Europe a incité Le Figaro à lui consacrer sa manchette, en passant en revue quelques-uns des foyers de tension sur la planète provoqués par les menaces sur l'approvisionnement en eau. Du barrage de la Renaissance, en Éthiopie, à ce vrai « château d'eau » qu'est le Liban, en passant par l'eau du fleuve Tigre, vivement convoitée par la Turquie et l'Irak, ce journal dessine une« diagonale de la sécheresse » allant « du Sénégal à l'Indus ».  Comme le souligne Le Figaro, « près de la moitié de l'humanité vit dans des régions confrontées au manque d'eau, chronique ou ponctuel. En Afrique, au Moyen-Orient, en Asie centrale et même en Amérique, les points de tension se multiplient à mesure que les bassins fluviaux se tarissent et les nappes phréatiques se vident ». Ce quotidien remarque encore que, « du Nil au Tigre et à l'Euphrate, le pouvoir se trouve en amont des fleuves et le droit de l'eau se résume trop souvent à la loi du plus fort. Plus la planète a soif, plus les tensions affleurent, les désordres sociaux se multiplient, les déplacés climatiques se jettent sur les routes ». Raison pour laquelle Le Figaro prône « l'injonction du partage » de l'eau. Selon ce journal, « le monde a besoin d'une architecture multilatérale où puisse se déployer une véritable "diplomatie de l'eau", pour lutter contre la gabegie, anticiper les crises et parer aux risques de guerres. L'avenir de l'humanité est lié au destin que nous réserverons à "l'or bleu", source de vie et condition de survie, sur notre planète », assure Le Figaro. Mic-mac à Hambourg pour Olaf Scholz Rude journée en perspective pour Olaf Scholz. Le chancelier allemand est auditionné à Hambourg, la ville dont il fut le maire, par une commission d'enquête parlementaire, dans le cadre d'une affaire d'évasion fiscale présumée, initialement mise au jour par les journaux allemands Stern et Manager Magazin. La commission d'enquête va chercher à savoir « pourquoi l'administration fiscale de Hambourg a décidé en 2016 de ne pas réclamer 47 millions d'euros indûment perçus par la banque privée Warburg, lorsque Olaf Scholz était maire de la ville », résume Les Échos, en admettant que le montant de « la fraude » est de 169 millions « au détriment de la ville de Hambourg ». Toutefois, s'empresse crânement de souligner le quotidien économique, l'intervention de l'édile, devenu depuis chancelier fédéral, « reste encore à prouver ». Manque de vert dans la gestion financière d'Agirc-Arrco En France, c'est le principal système de retraites complémentaires qui se fait épingler dans la presse ce vendredi 19 août. Selon le journal Libération, l'Agirc-Arrco investit en bourse une partie des 68 milliards d'euros du « trésor » que ce système de retraites complémentaires gère pour payer l'essentiel des retraites complémentaires des Français dans des secteurs « émetteurs de gaz à effet de serre ». Ce journal cite notamment les placements financiers de ladite caisse de retraite dans les groupes « TotalEnergies, Engie, Exxon Mobil ou Chevron », mais aussi dans les groupes « Daimler, Ferrari, Renault, Volkswagen ou encore BMW ». Selon Libé, Aggirc-Arco détient aussi « au moins 36 millions de dollars en actions et obligations des groupes Airbus, Thales ou Safran, pourtant exclus des caisses de retraite en Norvège et au Danemark pour leur implication dans la fabrication d'armes nucléaires ».

WEghur Stories
Mystiques et poètes vagabonds

WEghur Stories

Play Episode Listen Later Aug 19, 2022 40:02


Dans cet épisode, l'universitaire français Alexandre Papas partage des histoires tirées de ses recherches sur le soufisme ouïghour et de ses voyages dans la région ouïghoure.Articles et ressources mentionnés dans cet épisode :Plus d'informations sur Alexandre PapasLe travail de Papas sur les poètes vagabonds : Mystiques et vagabonds en Islam : portraits de trois soufis qalandar, Paris, éd. du Cerf, 2010, 339 pAinsi parlait le derviche : le soufisme, la langue et les marges religieuses en Asie centrale, (XVe-XXe siècle) Paris, Cerf, 2018, 362 p.Mazar : Studies on Islamic Sacred Sites in Central Eurasia, Tokyo, TUFS, 2016. 

Géopolitique
Semi-conducteurs du monde, unissez-vous !

Géopolitique

Play Episode Listen Later Aug 18, 2022 3:02


durée : 00:03:02 - Géopolitique - Les Etats-Unis impulsent une alliance dite "Chip4" qui rassemble leurs alliés en Asie autour des puces électroniques du futur. La Chine n'apprécie pas.

InterNational
Semi-conducteurs du monde, unissez-vous !

InterNational

Play Episode Listen Later Aug 18, 2022 3:02


durée : 00:03:02 - Géopolitique - Les Etats-Unis impulsent une alliance dite "Chip4" qui rassemble leurs alliés en Asie autour des puces électroniques du futur. La Chine n'apprécie pas.

Géopolitique, le débat
Climat et enjeux stratégiques

Géopolitique, le débat

Play Episode Listen Later Aug 13, 2022 50:00


Il y a quinze ans, le prix Nobel de la Paix était conjointement décerné au Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat (GIEC) et à Al Gore, ancien vice-président des États-Unis, pour leur engagement dans la lutte contre les changements climatiques. Parce qu'il amplifie les risques et les menaces, le changement climatique - c'est déjà une réalité - affecte la paix et la sécurité internationales, un peu partout dans le monde et particulièrement dans certaines régions, Proche et Moyen-Orient, bande sahélo-saharienne, Asie du Sud… pour n'en nommer que quelques-unes. Quel est aujourd'hui le panorama des risques stratégiques et opérationnels associés au dérèglement climatique ? Quels sont les enjeux et défis pour y faire face ?  Invités :  Julia Tasse, chercheuse à l'IRIS et responsable du programme de recherche Climat, énergie et sécurité Nicolas Regaud, conseiller climat du Major général des armées (MGA) et directeur du groupe de travail qui a élaboré la Stratégie Climat et Défense du ministère des Armées. Ancien chercheur à l'IRSEM et codirecteur avec Bastien Alex de La Guerre Chaude aux Presses de Sciences Po  Bastien Alex, responsable du programme Climat-Énergie au World Wide Fund for Nature (WWF) France et chercheur associé à l'IRIS.  (Rediffusion)

Du grain à moudre
Taïwan : la Chine peut-elle se permettre la guerre ?

Du grain à moudre

Play Episode Listen Later Aug 8, 2022 43:52


durée : 00:43:52 - Le Temps du débat d'été - par : Quentin Lafay - Les exercices militaires entamés par la Chine autour de Taïwan après la visite de Nancy Pelosi devaient cesser hier. Ils se poursuivent finalement, prolongeant ainsi la plus grande démonstration de force militaire jamais menée par Pékin avec, en toile de fond, la menace d'un conflit véritable. - invités : Valérie Niquet Responsable du pôle Asie à la Fondation pour la Recherche Stratégique; Alice Ekman Analyste responsable de l'Asie à l'Institut des études de sécurité de l'Union européenne (EUISS); François Wu Représentant de Taïwan en France

C dans l'air
TAÏWAN : LA CHINE VEUT-ELLE VRAIMENT LA GUERRE ? - 05/08/2022

C dans l'air

Play Episode Listen Later Aug 5, 2022 66:21


Taïwan : la Chine veut-elle vraiment la guerre ? LES INVITÉ.ES : - François CLEMENCEAU - Rédacteur en chef international au Journal du Dimanche - Valérie NIQUET - Responsable du pôle Asie à la Fondation pour la Recherche Stratégique, auteure de La puissance chinoise en 100 questions - Frédéric ENCEL - Géopolitologue - Virginie ROBERT - Cheffe du service international des Echos Les tensions continuent de grimper dans la région de Taïwan. Depuis la fin de la visite de Nancy Pelosi sur l'île, la Chine s'emploie à d'importantes manœuvres militaires. Hier, onze missiles balistiques, tirés depuis le continent, ont survolé Taïwan. Des exercices suivis de près à Washington. La Chine a "choisi de surréagir" à la visite de la présidente de la Chambre des représentants a déclaré John Kirby, porte-parole de la Maison Blanche. Ce matin, la Chine a aussi annoncé mettre fin à la coopération avec les Etats-Unis sur plusieurs dossiers, dont celui du changement climatique. Le conflit entre Pékin et Taïpei dure depuis 70 ans. Si Taïwan a bien un gouvernement, l'Empire du Milieu considère l'île comme une de ses provinces. La visite de Pelosi a donc été perçue comme une grave provocation.La Chine a annoncé aujourd'hui vouloir « imposer des sanctions » à la cheffe des députés américains, ainsi qu'à sa « famille proche ». Depuis Tokyo, où elle termine sa tournée asiatique, Nancy Pelosi a voulu calmer le jeu :"cette tournée ne visait pas à changer le statu quo ici en Asie, ni à changer le statu quo à Taïwan". Pendant ce temps, les mauvaises nouvelles se succèdent pour la santé de l'économie chinoise. La croissance fait du surplace depuis la crise sanitaire et la politique « zéro-covid » de Xi Jinping. L'activité industrielle manufacturière aussi a enregistré une baisse en juillet. Enfin, la crise immobilière prend de l'ampleur. De plus en plus de petits propriétaires refusent de rembourser leurs crédits immobiliers pour protester contre des promoteurs multipliant les interruptions de chantiers. Un conflit avec Taiwan pourrait encore davantage plomber l'économie chnoise. L'île se distigue dans l'industrie électronique. Sur le plan géopolitique, la Chine peut compter sur un allié : la Russie . Les deux pays ont de plus en plus d'intérêts communs et la coopération économique et commerciale entre eux ne cesse de faire des progrès. D'où la résistance, chez l'un comme chez l'autre, à une hégémonie de l'hyperpuissance américaine. Un axe Pékin-Moscou qui inquiète l'Occident. Alors, devons-nous craindre une escalade des tensions dans la région de Taiwan ? Le scénario d'une invasion de l'île par la Chine est-il crédible? Comment l'économie chinoise peut-elle se redresser ? L'entente Russie-Chine est-elle une menace pour le monde ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/