Podcasts about arctique

  • 185PODCASTS
  • 357EPISODES
  • 35mAVG DURATION
  • 1EPISODE EVERY OTHER WEEK
  • Jan 3, 2023LATEST

POPULARITY

20152016201720182019202020212022


Best podcasts about arctique

Latest podcast episodes about arctique

Pos. Report
[REDIFFUSION] - Pos. Report #76 avec Thomas Ruyant, Romain Attanasio et Benjamin Ferré

Pos. Report

Play Episode Listen Later Jan 3, 2023 66:23


En cette première semaine de 2023, TIP & SHAFT vous propose d'écouter ou de ré-écouter le 2e épisode de POS. REPORT le plus suivis en 2022. Votre podcast revient dans son format habituel la semaine prochaine, le 10 janvier. Toute l'équipe de Tip & Shaft vous souhaite une très bonne année 2023. Ce 76e épisode de Pos. Report est consacré à la Vendée Arctique-Les Sables d'Olonne, dont le départ sera donné dimanche 12 juin à 17h depuis le port de départ et d'arrivée du Vendée Globe. Nos invités sont trois concurrents parmi les 25 inscrits à cette course en solitaire réservée aux Imoca : Thomas Ruyant, Romain Attanasio et Benjamin Ferré. Nous commençons cet épisode par l'évocation de la grande parade des skippers du Vendée Globe, qui s'est déroulée vendredi dernier : un moment sympa, avec "un monde fou", comme toujours aux Sables d'Olonne, et un moyen aussi de se retrouver entre coureurs du Vendée plus d'un an après l'arrivée, Benjamin Ferré, bizuth en Imoca, l'ayant suivi depuis... son balcon ! Place, ensuite à l'analyse de la première épreuve Imoca de la saison, la Guyader Bermudes 1000 Race : confirmation que les costauds, comme Jérémie Beyou, Thomas Ruyant - "déçu" de son abandon mais "dans le match" - et Charlie Dalin sont au rendez-vous de ce début de saison, Thomas Ruyant confiant que le skipper d'Apivia s'annonçait difficile à prendre dans les courses avec des phases de transition. Et confirmation, côté Benjamin Ferré, qui n'avait pas navigué en solo depuis sa dernière Mini Transat en 2019, qu'il prenait beaucoup de plaisir à découvrir l'Imoca, cornaqué par Jean Le Cam. Quant à Romain Attanasio, accaparé par des opérations de RP entre Angleterre et Portugal, il n'a pas couru mais a beaucoup navigué sur bateau pendant un mois. Nos invités évoquent ensuite le parcours très particulier de cette Vendée Arctique, avec cette route plein Nord ou presque, le tour de l'Islande, avec le Groënland à proximité. Tous s'accordent à dire que l'épreuve, longue de 3 500 milles, s'annonce plus dure que la Route du Rhum, censée être le point d'orgue de l'année - "la Vendée Artcique est le très gros morceau de la saison", selon Thomas Ruyant, Romain Attanasio rappelant que, contrairement aux habitudes, "les marins seront traversés par les systèmes météo". De quoi rendre prudent Benjamin Ferré - bien content de ne pas avoir de foils ! -, qui a pour objectif principal de terminer l'épreuve, de "naviguer à mon niveau" et de poursuivre son apprentissage en Imoca, ses deux aînés s'attendant à une course très physique, avec beaucoup de changements de voiles...  Thomas Ruyant, depuis qu'il a gagné la Transat Jacques Vabre, vise désormais le podium et en particulier sa plus haute marche : "On ne va pas se mentir, je veux finir, mais devant". Romain, lui, garde en tête les milles à accumuler et la nécessité de ramener le bateau de contrées particulièrement peu hospitalières en cas de soucis. Quant à Benjamin Ferré, s'il est concerné lui aussi par la course aux milles, il cherche à ne pas trop y penser, participant à toutes les courses du circuit Imoca d'ici le départ du Vendée Globe. Nos trois invités concluent cet échange par un point sur l'évolution de leurs projets : un bateau neuf - plan Koch-Finot/Conq - mis à l'eau début 2023 pour Thomas Ruyant ; des évolutions en cours de réflexion côté Romain Attanasio, qui continue la prise en main de l'ex Malizia ; de la fiabilisation avant toute chose et pas de foils pour l'ex SMA de Benjamin Ferré. Première diffusion le 7 juin 2022 Rediffusé le 3 janvier 2023 Générique : Fast and wild/EdRecords Post-production : Julien Badoil/Studio Juno

Le Collimateur
[Rétro-Collimateur] Arctique : fonte des glaces, montée des convoitises

Le Collimateur

Play Episode Listen Later Dec 27, 2022 78:20


[Rediffusion du 4 février 2020] Le Collimateur reçoit cette semaine Mikaa Mered, professeur de géopolitique à l'Institut libre d'études des relations internationales (ILERI), et auteur des Mondes polaires (PUF, 2019) afin de discuter de l'évolution de la géopolitique de l'Arctique à la lumière de l'évolution climatique. Avec Alexandre Jubelin, il brosse d'abord un tour d'horizon des principaux enjeux émergents dans un contexte de fonte des glaces arctiques (2:00), avant de revenir sur la longue histoire de l'Arctique en tant qu'objet de convoitise et enjeu stratégique militaire (12:00). Ils envisagent ensuite les différentes ressources qui deviennent accessibles dans la zone arctique, en termes d'hydrocarbures, d'uranium ou de terres rares (30:00) et le développement de la navigation qui pourrait suivre (43:00), ce qui développe notamment les convoitises chinoises sur la région (49:00). M. Mered analyse ensuite les récentes démarches des Etats-Unis pour juguler la montée de cette influence, autour notamment du projet d'achat du Groenland (1:00:00), puis des difficultés de la Russie (1:08:00) Extraits audio : - Mari Boine, « Gula Gula », 1989 - Samarís - Góða tungl, 2013

Le balado de l’Armée canadienne
Nouveauté : l'entraînement par temps froid et dans l'Arctique (S4 É3)

Le balado de l’Armée canadienne

Play Episode Listen Later Dec 14, 2022 19:58


La réécriture d'un programme d'entraînement n'est jamais chose facile; parlez-en avec le sergent Pier-Luc Dubé, un des experts en la matière de l'Armée canadienne en ce qui a trait aux opérations par temps froid et dans l'Arctique. Son parcours s'étend de la Norvège à Trenton, en passant par Shilo et en se rendant jusqu'à la baie Resolute, au Nunavut. Apprenez-en davantage sur son histoire et le nouveau programme d'entraînement qu'il a contribué à mettre sur pied.L'entraînement est offert par le Centre d'instruction supérieure en guerre terrestre de l'Armée canadienne à Trenton en Ontario. Le CISGTAC offre de l'instruction dans des environnements complexes et uniques ainsi que dans des domaines techniques comme ceux des opérations d'éclaireur-patrouilleur, de parachutisme, d'insertion héliportée et de livraison par air.Pour toute question ou tout commentaire, n'hésitez pas à communiquer avec le capitaine Adam Orton :armyconnect-connectionarmee@forces.gc.caVoici notre animateur, le capitaine Adam Orton : Biographie | VidéoMédias sociaux de l'Armée canadienne :Facebook | Twitter |  Instagram | YouTubeVous pouvez en apprendre davantage au sujet de l'Armée canadienne iciConsultez le site Forces.ca si vous envisagez une carrière dans l'Armée.Renseignements sur les droits d'auteur© Sa Majesté le Roi du chef du Canada, représenté par la ministre de la Défense nationale, 2022

Radio Monaco - Monte-Carlo Business Club
À 23 ans, Justin Sargenti part en mission en Antarctique

Radio Monaco - Monte-Carlo Business Club

Play Episode Listen Later Dec 5, 2022 4:15


Prendre quatre avions de ligne, un gros bateau, un hélicoptère, puis un petit avion à hélices pour atterrir à 1 600 km du Pôle Sud. C'est le voyage extraordinaire qu'effectue Justin Sargenti, 23 ans. Ce doctorant en architecture vient tout juste de partir en mission pour l'Antarctique dans le cadre d'un partenariat entre la start-up FGWRS, alumni de Monaco Tech, la Fondation Prince Albert II , l'Institut Polaire Français et l'Agence Spatiale Européenne. Pendant deux mois, Justin Sargenti va tenter d'optimiser le recyclage des eaux grises  sur la base de Concordia. En effet, depuis 2005, une technologie de FGWRS permet de recycler les eaux de cuisine, de douche, des lavabos et des lave-linges sur la base franco-italienne. Diplômé en architecture à l'Université de Strasbourg, l'envoyé spécial de la start-up monégasque devra tester une nouvelle membrane, moins énergivore, et étudier la possibilité d'installer d'autres systèmes de recyclage des eaux. En parallèle, cet ancien lycéen de l'Institut FANB à Monaco, va aussi plancher sur sa thèse de doctorat. En effet, conquis par un premier voyage en Arctique, Justin Sargenti a décidé de travailler sur le confort de vie dans les stations polaires. Fasciné par les milieux hostiles, le jeune homme nourrit également une passion pour la photographie. Il aimerait donc profiter de son séjour en Antarctique pour allier tous ces centres d'intérêts.  Nathalie Michet a pu rencontrer Justin Sargenti peu avant son grand départ pour le Pôle Sud. 

Radionautas
Luis Dingo Canuto entrenador desde Rosario para el mundo

Radionautas

Play Episode Listen Later Nov 4, 2022 62:15


Programa 2022 11 04 Suscribite a nuestro canal en YouTube y dale a la campanita Spotify - Anchor.fm - Apple Podcast Cafecito o Patreon - para ayudarnos a continuar Invitado Luis Dingo Canuto entrenador de Luciana Falasca en ILCA6 y de Adolfo y Brenda en Snipe, navegante en Wazp Fabian nos cuenta que está haciendo entre lanchas y catamaranes La Route du Rhum - destination Guadeloupe (138 patrones) La Route du Rhum-Destination Guadeloupe comienza el 6 de noviembre. La presión estará sobre Charlie Dalin en la salida de Saint-Malo. No porque sea su primera Route du Rhum, sino simplemente porque es el favorito. Después de dominar los tres eventos de este año - Guyader Bermudes 1000 Race, Vendée Arctique y Azimut Challenge - el patrón de Apivia estaba fuera de alcance y, aunque aún no ha ganado la carrera, será el vencedor. Muchos ven a Thomas Ruyant como el rival más serio de Charlie Dalin , ya que es "capaz también de mantener un ritmo infernal"

C'est pas du vent
Greenlandia: sur les traces du changement climatique en Arctique

C'est pas du vent

Play Episode Listen Later Nov 4, 2022 48:30


L'Arctique se réchauffe 3 à 4 fois plus vite que le reste de la planète. Les populations qui y vivent deviennent les premiers témoins des impacts concrets du dérèglement climatique. Le projet Greenlandia cherche à comprendre et à documenter les changements que connaît la petite communauté d'Ittoqqortoormiit. Un village de 350 habitants, le plus isolé du Groënland, posté à l'entrée du plus grand fjord du monde.  Le journaliste scientifique Yann Chavance nous emmène à bord du voilier polaire Kamak pour suivre le travail de ces chercheurs, mais aussi à terre dans les rues d'Ittoqqortoormiit à la rencontre de ses habitants, qui voient leur mode de vie traditionnel bousculé par la fonte de la banquise, compliquant la chasse et ouvrant la porte au tourisme polaire.

C'est pas du vent
Greenlandia: sur les traces du changement climatique en Arctique

C'est pas du vent

Play Episode Listen Later Nov 4, 2022 48:30


L'Arctique se réchauffe 3 à 4 fois plus vite que le reste de la planète. Les populations qui y vivent deviennent les premiers témoins des impacts concrets du dérèglement climatique. Le projet Greenlandia cherche à comprendre et à documenter les changements que connaît la petite communauté d'Ittoqqortoormiit. Un village de 350 habitants, le plus isolé du Groënland, posté à l'entrée du plus grand fjord du monde.  Le journaliste scientifique Yann Chavance nous emmène à bord du voilier polaire Kamak pour suivre le travail de ces chercheurs, mais aussi à terre dans les rues d'Ittoqqortoormiit à la rencontre de ses habitants, qui voient leur mode de vie traditionnel bousculé par la fonte de la banquise, compliquant la chasse et ouvrant la porte au tourisme polaire.

Choses à Savoir SCIENCES
Qu'arrivera-t-il quand l'océan Pacifique se refermera ?

Choses à Savoir SCIENCES

Play Episode Listen Later Oct 24, 2022 2:48


La Terre est actuellement divisée en plusieurs continents, bien délimitée et séparés par des océans d'âges divers. Mais il n'en a pas toujours été ainsi. En effet, à intervalles réguliers, ces continents se rassemblent en une formation unique appelée supercontinent. Ces mouvements sont dus au déplacement des plaques constituant la lithosphère terrestre. On appelle ce mécanisme la tectonique des plaques. Le dernier supercontinent à s'être formé se nomme la Pangée. Il est apparu voilà environ 300 millions d'années. Or, une nouvelle étude, due à des chercheurs australiens et chinois, révèle qu'un nouveau supercontinent devrait se former tous les 600 millions d'années. Nous serions donc au milieu du gué, si l'on peut dire. Un nouveau supercontinent devrait apparaître d'ici 300 millions d'années environ. Et les scientifiques lui ont déjà trouvé un nom : Amasia. Le mécanisme de formation d'Amasia Il existe en effet plusieurs modes de formation possibles pour le futur supercontinent. En effet, le mouvement des plaques pourrait se faire de telle manière qu'il entraînerait la fermeture des anciens océans, comme l'océan Pacifique. Dans ce cas, les spécialistes parlent d'extroversion. En revanche, il y aurait introversion si les plaques provoquaient la fermeture d'océans plus récents, comme l'océan Atlantique. Enfin, dernière solution, c'est l'océan Arctique qui pourrait se voir fermé par l'action des plaques. Il s'agirait alors d'une orthoversion. D'après les spécialistes, ce qui devrait influencer le mouvement des plaques, et donc le mode de formation du supercontinent Amasia, c'est l'épaisseur de la croûte océanique. Si cette épaisseur est inférieure à 15 kilomètres, par exemple, le supercontinent devrait se former par extroversion. Et pour une épaisseur comprise entre 15 et 25 kilomètres, c'est le modèle de l'introversion qui est privilégié. Pour les spécialistes, cette épaisseur de la croûte océanique serait liée à la capacité du manteau terrestre à extraire du magma des chaînes de montagne sous-marines, ce qui provoquerait son réchauffement. Or, la Terre continuant à se refroidir, la croûte océanique aurait tendance à s'amincir. Par conséquent, le futur supercontinent se formerait plutôt grâce au mécanisme de l'extroversion, qui verra l'océan Pacifique se refermer. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Tout un monde - La 1ere
Gouvernance de l'Arctique: interview de Mikaa Mered

Tout un monde - La 1ere

Play Episode Listen Later Oct 18, 2022 10:47


Interview de Mikaa Mered, enseignant en géopolitique des pôles à l'Ecole de Guerre, auteur du livre "Les Mondes polaires" aux Presses Universitaires de France.

Euradio
A La Barbe Du Globe - Le Voyage Des Frères Omidvar (Ep.1)

Euradio

Play Episode Listen Later Oct 10, 2022 29:35


Ce nouvel épisode d'A la barbe du globe est consacré au voyage des frères Omidvar. Deux aventuriers iraniens partis en 1954 pour un tour du monde sans frontière avec un rêve : aller à la rencontre des peuples premiers. A bord de leur deux CV ou de leurs motos, ils traverseront pendant 10 ans près de 100 pays du cercle Arctique aux Andes en passant par le Congo. "Omid" qui signifie "espoir" en persan, donne le ton pour ce voyage hors du commun que va nous raconter Jean-Louis Oszvath au cours de ces 2 prochaines émissions. Crédit musiques : Neville Brothers · Voo Doo | Tasnif-e Eshgh · Nesa Azadikhah | Black To Comm · Héroïne | Seigén Ono · Maria 8

C'est pas du vent
Greenlandia: sur les traces du changement climatique en Arctique

C'est pas du vent

Play Episode Listen Later Sep 29, 2022 48:30


L'Arctique se réchauffe 3 à 4 fois plus vite que le reste de la planète. Les populations qui y vivent deviennent les premiers témoins des impacts concrets du dérèglement climatique. Le projet Greenlandia cherche à comprendre et à documenter les changements que connaît la petite communauté d'Ittoqqortoormiit. Un village de 350 habitants, le plus isolé du Groënland, posté à l'entrée du plus grand fjord du monde. Le journaliste scientifique Yann Chavance nous emmène à bord du voilier polaire Kamak pour suivre le travail de ces chercheurs, mais aussi à terre dans les rues d'Ittoqqortoormiit à la rencontre de ses habitants, qui voient leur mode de vie traditionnel bousculé par la fonte de la banquise, compliquant la chasse et ouvrant la porte au tourisme polaire. ► Pour en savoir plus : Greenlandia. 

C'est pas du vent
Greenlandia: sur les traces du changement climatique en Arctique

C'est pas du vent

Play Episode Listen Later Sep 29, 2022 48:30


L'Arctique se réchauffe 3 à 4 fois plus vite que le reste de la planète. Les populations qui y vivent deviennent les premiers témoins des impacts concrets du dérèglement climatique. Le projet Greenlandia cherche à comprendre et à documenter les changements que connaît la petite communauté d'Ittoqqortoormiit. Un village de 350 habitants, le plus isolé du Groënland, posté à l'entrée du plus grand fjord du monde. Le journaliste scientifique Yann Chavance nous emmène à bord du voilier polaire Kamak pour suivre le travail de ces chercheurs, mais aussi à terre dans les rues d'Ittoqqortoormiit à la rencontre de ses habitants, qui voient leur mode de vie traditionnel bousculé par la fonte de la banquise, compliquant la chasse et ouvrant la porte au tourisme polaire. ► Pour en savoir plus : Greenlandia. 

CQFD - La 1ere
Arctique, archéologie et histoire des sciences

CQFD - La 1ere

Play Episode Listen Later Sep 12, 2022 55:34


Des niveaux de pollution extrêmes enregistrés en Arctique Les brèves du jour Le sexisme en archéologie Sur les pas de savants genevois du 18e

Baleine sous Gravillon (BSG)
Lancement de la saison 2 de COMBATS, Jean-Louis Étienne 2/4 : De l'Arctique à l'Antarctique, de l'Ωcéan à l'Everest

Baleine sous Gravillon (BSG)

Play Episode Listen Later Sep 9, 2022 30:20


Jean-Louis Étienne est médecin et explorateur. Ce second épisode revient sur les principales expéditions de Jean-Louis :  Le 14 mai 1986, il est le 1er homme à atteindre le pôle Nord en solitaire, en tirant son traîneau pendant 63 jours, avec des ravitaillements. À cette époque, le GPS et le téléphone Iridium n'existent pas, il se dirige grâce au soleil? Sa position est suivie par le Centre national d'études spatiales à Toulouse, au moyen d'une balise Argos (CNES). «Il m'a fallu un mois pour me déshabituer du monde, entrer dans mon rêve. Seul avec moi-même, privé de référence à l'humain et au reste de la planète (tout est bleu et blanc, sans bruit ni odeur), je devenais mystique. À un moment, le pôle Nord est devenu Dieu et j'étais un pèlerin qui lui demandait humblement le passage.» En 1989-1990, il est co-leader avec l'États-unien Will Steger de l'expédition internationale Transantarctica, la plus longue traversée de l'Antarctique en traîneau à chiens. Y prennent également part un Russe, un Chinois, un Japonais et un Anglais. Partis de l'extrémité de la péninsule Antarctique le 25 juillet 1989, ils atteignent la base russe Mirny via le pôle Sud, soit 6.300 km en 7 mois d'expédition.  De 1991 à 1996, à bord de la goélette Antarctica (rebaptisée Tara en 2003, le célèbre bateau de la fondation Tara Océans), il mène des expéditions scientifiques en Antarctique, notamment au Mont Erebus. Ce volcan de 3794m, le plus austral du monde, a été découvert en 1841 par l'explorateur britannique James Clark Ross. Le Mont Erebus tire son nom d'un dieu grec du chaos des ténèbres. S'ensuite un hivernage au Spitzberg pour préparer la dérive à travers l'océan Arctique.  D'avril à juillet 2002, Jean-Louis dérive pendant trois mois dans la banquise arctique à bord du Polar Observer, pour étudier le réchauffement climatique. De janvier à avril 2005, cette fois en famille, avec sa femme Elsa et ses enfants Ulysse et Elliot, il se mue en Robinson crusoë version familiale, sur l'atoll français de Clipperton, dans l'océan Pacifique, au large du Mexique. Objectif: établir un inventaire de la biodiversité de l'atoll français.  D'avril 2007 à mars 2008, Jean-Louis s'embarque cette fois dans un dirigeable, Total Pole Airship. Cette nouvelle mission a pour objectif de mesurer l'épaisseur de la banquise de l'océan Arctique en dirigeable. Le 22 janvier 2008, le dirigeable, en préparation dans le Var, rompt ses amarres à la suite de fortes rafales de vent et subit des dommages irréparables. Jean-Louis renonce.  En avril 2010, Jean-Louis se console en réussissant la première traversée de l'océan Arctique en ballon rozière. Le décollage a lieu le 5 avril 2010 du Spitzberg. Jean-Louis se pose en Sibérie orientale après un vol en solitaire de 5 j 2 h 15 min, sur une distance de 3 160 km.  _______  

Les enjeux internationaux
Nouvelle capitale de Laponie suédoise : l'urbanisation est-elle inéluctable en Arctique ?

Les enjeux internationaux

Play Episode Listen Later Aug 31, 2022 14:56


durée : 00:14:56 - Les Enjeux internationaux - par : Julie Gacon - La ville de Kiruna, fondée par les pionniers de l'industrie minière au début du XXe siècle, va être déplacée de quelques kilomètres pour permettre la poursuite de l'extraction de fer. Ses 18 400 habitants n'ont pas eu le choix : la ville s'effondre de l'intérieur. - invités : Yvette Vaguet Géographe, enseignante-chercheuse à l'université de Rouen

Choses à Savoir TECH VERTE
L'Arctique se réchauffe quatre fois plus vite que prévu ?

Choses à Savoir TECH VERTE

Play Episode Listen Later Aug 17, 2022 3:10


C'est l'une des mauvaises nouvelles du mois d'août, une nouvelle étude publiée au dans la revue Communications Earth & Environment suggère que l'Arctique, se réchauffe de 0,75°C par décennies. Une hausse près de quatre fois plus rapide que le reste du monde ces quarante dernières années. Cette découverte pourrait expliquer beaucoup de choses, mais aussi avoir des conséquences assez importantes sur la montée des eaux. Dans le détail, des chercheurs norvégiens et finlandais ont analysé quatre séries de données de températures recueillies par satellites depuis 1979 sur l'ensemble du cercle arctique. Leur conclusion est sans appel, l'Arctique s'est réchauffé en moyenne de 0,75°C par décennies, soit quasiment quatre fois plus vite que le reste de la planète. Une estimation qui vient donc accentuer l'analyse du groupe d'experts sur l'évolution du climat des Nations unies (GIEC), qui en 2019, estimait je cite que l'Arctique se réchauffait « de plus du double de la moyenne mondiale » fin de citation. De fois x2, on passerait donc à x4. À noter que l'étude a également relevé d'importantes variations, comme le secteur eurasien de l'océan Arctique, situé près de l'archipel norvégien du Svalbard et l'archipel Russe de Nouvelle-Zemble. Ici, la température serait montée de 1,25 °C par décennie, soit environ sept fois plus rapidement que le reste du monde. Dès lors, comment expliquer la différence d'analyse entre le GIEC et ces chercheurs finlando-norvégiens ? Grâce à l'obsolescence des précédentes modélisations du climat arctique. En effet, les modèles permettant d'anticiper le réchauffement des continents sont en constante évolution. Ainsi, les données disponibles à ce jour, couplées au développement incessant de la technologie et des supercalculateurs permet d'être encore plus précis qu'il y a trois ans. Je cite Antti Lipponen, membre de l'Institut finlandais de météorologie et coauteur de l'étude, « le changement climatique est causé par l'homme et à mesure que l'Arctique se réchauffe, ses glaciers vont fondre, ce qui aura une incidence globale sur le niveau des mers […] il se passe quelque chose dans l'Arctique et cela nous affectera tous » fin de citation. Selon le Giec, le niveau de la mer est monté de 20 cm depuis 1900. Or, le rythme de cette hausse a presque triplé depuis 1990 et, selon les projections, les océans pourraient encore gagner 40 à 85 cm d'ici la fin du siècle. De son côté, la calotte glaciaire du Groenland pourrait approcher du "point de bascule" de la fonte, et ainsi libérer une quantité d'eau glacée incommensurable, capable d'élever le niveau des océans jusqu'à six mètres. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Appels sur l'actualité
Vos questions d'actualité: Mali/UEMOA, Vote étrangers en France, Coach Vahid, Réchauffement Arctique

Appels sur l'actualité

Play Episode Listen Later Aug 15, 2022 19:30


Tous les jours, les journalistes et correspondants de RFI ainsi que des spécialistes répondent à vos questions sur l'actualité. Ce matin:      * Par téléphone : de France : 09 693 693 70 de l'étranger : 33 9 693 693 70 * Par WhatsApp : +33 6 89 28 53 64 N'OUBLIEZ PAS DE NOUS COMMUNIQUER VOTRE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE (avec l'indicatif pays). Pour nous suivre : * Facebook : Rfi appels sur l'actualité * Twitter : @AppelsActu

Baleine sous Gravillon (BSG)
Rediff de COMBATS S01E77 Tourisme et Vivant 2/4 : Le cas d'école de l'Antarctique

Baleine sous Gravillon (BSG)

Play Episode Listen Later Jul 26, 2022 36:37


ATTENTION! COMBATS, Petit Poisson deviendra Podcast (PPDP) et NOMEN ne sont plus diffusés ici dans BSG, mais chacun dans leur canal. Pour retrouver les prochains numéros et découvrir tous les anciens, il suffit de chercher ces titres dans votre appli d'écoute et de vous abonner. Pour combats c'est par ici.   La massification du tourisme en Antarctique inquiète les scientifiques. Le tourisme entraîne des rejets accidentels de déchets, de la pollution, des collisions avec la faune ou des nuisances sonores… entre autres.   Le tourisme représente 67% des visites des sites antarctiques, loin devant la recherche, 21%, et la pêche, 7%. Ces bateaux transportent plus de 70 000 voyageurs provenant de 1 500 ports à travers le monde.   Ces expéditions sont facturées jusqu'à 15 000 euros, et réservées à une élite. Les passagers sont selon le journaliste Guiv Anquetil “surtout de riches retraités qui viennent voir les derniers soubresauts du Vivant, que leur enfants ne verront plus. Ces voyages accélèrent cyniquement l'effondrement.”   Il y a aussi la question des passagers clandestins, comme les moules, les balanes, les crabes et les algues. Les règles des voyagistes sont très strictes à bord des bateaux, comme le détaille Kris, mais insuffisantes concernant les coques et les eaux de ballast.   Ce “biofouling” peut survivre dans les eaux polaires et se propager, menaçant ainsi la vie marine locale. Leur filtrage de l'eau modifie la chaîne alimentaire marine ainsi que la chimie de l'eau qui les entoure.   Les espèces indigènes de l'Antarctique sont fragiles car isolées depuis 30 derniers millions d'années. _______   Kris de Bardia est guide animalier dans le Parc de Bardia au Népal. Après 20 ans dans les forêts et les savanes d'Asie, il reprend son sac à dos et devient guide en Laponie, en Arctique et en Antarctique.   Adeline Lobbes est guide de brousse en Afrique de l'Est et en Afrique australe. Elle connaît entre autres le Serengeti, le Masaï Mara, le parc Kruger... comme son jardin.   Marc Mortelmans est l'hôte des Podcasts Baleine sous Gravillon. Il a travaillé 5 ans comme prof de plongée en Égypte (mer Rouge, Yucatan, Honduras, Costa Rica, Galapagos) et 6 ans comme guide d'expéditions de montagne dans les Andes. _______   En lien avec ce débat sur l'impact du tourisme sur le Vivant, réécoutez les épisodes sur le rapport Homme / Nature avec Gilles Vervisch https://bit.ly/homme-nature3_BSG https://bit.ly/homme-nature2_BSG https://bit.ly/homme-nature1_BSG   Les épisodes avec Kris de Bardia sur le Népal, l'Arctique, l'Antarctique et la Laponie: https://bit.ly/kris-bardia3_BSG https://bit.ly/kris-bardia2_BSG https://bit.ly/kris-bardia1_BSG   Les épisodes Animaux d'Afrique avec Adeline Lobbes: https://bit.ly/ax_Afriq8_orycterope_BSG https://bit.ly/ax_Afriq7_babouins_BSGa https://bit.ly/ax_Afriq6_chimpanzes_BSG https://bit.ly/ax_Afriq5_lycaons_BSG https://bit.ly/ax_Afriq4_pygargues_BSG https://bit.ly/ax_Afriq3_hippo_BSG https://bit.ly/ax_Afriq2_girafes_BSG https://bit.ly/ax_Afriq1_elephants_BSG   Les épisodes Pôles avec Lydie Lescarmontier: https://bit.ly/poles5_BSG https://bit.ly/poles4_BSG https://bit.ly/poles3_BSG https://bit.ly/poles2_BSG https://bit.ly/poles1_BSG   Les épisodes Banquise et icebergs avec Olivier Remaud: https://bit.ly/iceberg4_BSG https://bit.ly/iceberg3_BSG https://bit.ly/iceberg2_BSG https://bit.ly/iceberg1_BSG   Les épisodes Madagascar avec Evrard Wendenbaum: https://bit.ly/mada10_baobabs_BSG https://bit.ly/mada9_lemuriens_BSG https://bit.ly/mada8_potamo_BSG https://bit.ly/mada7_tortue_BSG https://bit.ly/mada6_grenouille_BSG https://bit.ly/mada5_insectes_BSG https://bit.ly/mada4_arthros_BSG https://bit.ly/mada3_capture_BSG https://bit.ly/mada2_feux_BSG https://bit.ly/mada1_evrard_BSG   Les épisodes Grands reportages animaliers avec Olivier Gasselin: https://bit.ly/reportage4_dauphin_risso_BSG https://bit.ly/reportage3_panthere_neige_BSG https://bit.ly/reportage2_panda_BSG https://bit.ly/reportage1_ours_BSG _______  

Baleine sous Gravillon (BSG)
Rediff de COMBATS S01E76 Tourisme et Vivant 3/4 : Voyageur ou touriste? Le tourisme est il soluble dans le durable?

Baleine sous Gravillon (BSG)

Play Episode Listen Later Jul 26, 2022 31:51


ATTENTION! COMBATS, Petit Poisson deviendra Podcast (PPDP) et NOMEN ne sont plus diffusés ici dans BSG, mais chacun dans leur canal. Pour retrouver les prochains numéros et découvrir tous les anciens, il suffit de chercher ces titres dans votre appli d'écoute et de vous abonner. Pour combats c'est par ici.   Bien que globalement catastrophique pour le Vivant, le tourisme veut/peut parfois contribuer à la conservation de la biodiversité et la réduction de la pauvreté. Un tourisme bien géré et éthique permet de soutenir la conservation de la nature et profite aux communautés locales.   Ainsi on voit actuellement émerger un tourisme éthique, basé sur le principe du commerce équitable, il bénéficie à la population locale : activité durable qui limite l'impact sur l'environnement un échange direct entre le voyageur et les acteurs locaux des déplacements limités et la durée du séjour augmentée Parmi les différentes formes que peut prendre le tourisme éthique, on trouve : Tourisme durable : Le tourisme durable (ou responsable) participe au développement des populations et des territoires d'accueil au Nord comme au Sud tout en contribuant aux enjeux actuels : lutte contre les changements climatiques, protection de la biodiversité et des milieux fragiles et lutte contre les atteintes aux droits humains. Écotourisme : Il s'agit de voyage durable et responsable dans les espaces sauvages. Tourisme équitable et solidaire: Le tourisme équitable permet aux populations locales de tirer davantage des bénéfices socio-économiques du tourisme. Écovolontariat : Ce type de tourisme consiste en la contribution directe des participants à un programme de protection du Vivant. Le but est de soutenir des actions de recherche et de protection de l'environnement, directement sur le terrain, en présence des professionnels (botanistes, océanologues, etc.). Comme le dit Cyril Dion : c'est bien d'aller au travail en vélo, mais c'est moins bien quand l'employeur est Monsanto. Quel est le sens d'aller effectuer une mission d'écovolontariat au bout du monde… en avion? _______   Kris de Bardia est guide animalier dans le Parc de Bardia au Népal. Après 20 ans dans les forêts et les savanes d'Asie, il reprend son sac à dos et devient guide en Laponie, en Arctique et en Antarctique.   Adeline Lobbes est guide de brousse en Afrique de l'Est et en Afrique australe. Elle connaît entre autres le Serengeti, le Masaï Mara, le parc Kruger... comme son jardin.   Marc Mortelmans est l'hôte des Podcasts Baleine sous Gravillon. Il a travaillé 5 ans comme prof de plongée en Égypte (mer Rouge, Yucatan, Honduras, Costa Rica, Galapagos) et 6 ans comme guide d'expéditions de montagne dans les Andes. _______   En lien avec ce débat sur l'impact du tourisme sur le Vivant, réécoutez les épisodes sur le rapport Homme / Nature avec Gilles Vervisch https://bit.ly/homme-nature3_BSG https://bit.ly/homme-nature2_BSG https://bit.ly/homme-nature1_BSG   Les épisodes avec Kris de Bardia sur le Népal, l'Arctique, l'Antarctique et la Laponie: https://bit.ly/kris-bardia3_BSG https://bit.ly/kris-bardia2_BSG https://bit.ly/kris-bardia1_BSG   Les épisodes Animaux d'Afrique avec Adeline Lobbes: https://bit.ly/ax_Afriq8_orycterope_BSG https://bit.ly/ax_Afriq7_babouins_BSGa https://bit.ly/ax_Afriq6_chimpanzes_BSG https://bit.ly/ax_Afriq5_lycaons_BSG https://bit.ly/ax_Afriq4_pygargues_BSG https://bit.ly/ax_Afriq3_hippo_BSG https://bit.ly/ax_Afriq2_girafes_BSG https://bit.ly/ax_Afriq1_elephants_BSG   Les épisodes Pôles avec Lydie Lescarmontier: https://bit.ly/poles5_BSG https://bit.ly/poles4_BSG https://bit.ly/poles3_BSG https://bit.ly/poles2_BSG https://bit.ly/poles1_BSG   Les épisodes Banquise et icebergs avec Olivier Remaud: https://bit.ly/iceberg4_BSG https://bit.ly/iceberg3_BSG https://bit.ly/iceberg2_BSG https://bit.ly/iceberg1_BSG   Les épisodes Madagascar avec Evrard Wendenbaum: https://bit.ly/mada10_baobabs_BSG https://bit.ly/mada9_lemuriens_BSG https://bit.ly/mada8_potamo_BSG https://bit.ly/mada7_tortue_BSG https://bit.ly/mada6_grenouille_BSG https://bit.ly/mada5_insectes_BSG https://bit.ly/mada4_arthros_BSG https://bit.ly/mada3_capture_BSG https://bit.ly/mada2_feux_BSG https://bit.ly/mada1_evrard_BSG   Les épisodes Grands reportages animaliers avec Olivier Gasselin: https://bit.ly/reportage4_dauphin_risso_BSG https://bit.ly/reportage3_panthere_neige_BSG https://bit.ly/reportage2_panda_BSG https://bit.ly/reportage1_ours_BSG _______  

Baleine sous Gravillon (BSG)
Rediff de COMBATS S01E75 Tourisme et Vivant 4/4 : Local / touriste, qui connaît vraiment son lieu de vie ?

Baleine sous Gravillon (BSG)

Play Episode Listen Later Jul 26, 2022 17:43


ATTENTION! COMBATS, Petit Poisson deviendra Podcast (PPDP) et NOMEN ne sont plus diffusés ici dans BSG, mais chacun dans leur canal. Pour retrouver les prochains numéros et découvrir tous les anciens, il suffit de chercher ces titres dans votre appli d'écoute et de vous abonner. Pour combats c'est par ici.   1 humain sur 4 sera touriste en 2030 (contre 1 sur 5 aujourd'hui). Après le ralentissement dû au Covid, les touristes ont à nouveau la bougeotte. Le tourisme émet à lui seul 8 % des gaz à effet de serre.   Plus de 50% des pays du sud, ceux qui abritent la plus riche biodiversité, reçoivent entre 1 et 2 millions de touristes par an, un nombre qui explose.   Outre la pollution et la destruction des habitats, ces visiteurs entraînent un dérangement et une perte de la faune et flore locale. Les habitudes alimentaires des animaux sont modifiées à cause des déchets (pensez aux ours polaires dont parlait le journaliste Olivier Gasselin dans nos émissions grands reportages animaliers).   Par ailleurs, les besoins des touristes (eau, nourriture...) sont souvent supérieurs aux possibilités locales ; parfois, on assiste à une demande excessive des hôtels aboutissant à une surpêche (cas de la côte sud de Madagascar, pour les langoustes).   Les prélèvements d'eau dues au tourisme dans la nappe phréatique à Marrakech (golfs, villas, piscines) ont entraîné le dessèchement des palmeraies. Affaiblis, les arbres ont été décimés par le bayoud (maladie du dattier).   À la Réunion, l'installation de campings, de sites touristiques et de loisirs entraîne des infiltrations d'eaux usagées et souillées à quelques mètres du lagon (côte ouest).   Le trafic d'animaux et de plantes sauvages, 3e après la drogue et les armes, est une des premières causes de disparition des espèces. Perroquets, orchidées, objets en bois précieux ou en écailles de tortue, bijoux en ivoire, rapporter des souvenirs tue. _______   Kris de Bardia est guide animalier dans le Parc de Bardia au Népal. Après 20 ans dans les forêts et les savanes d'Asiel, il reprend son sac à dos et devient guide en Laponie, en Arctique et en Antarctique.   Adeline Lobbes est guide de brousse en Afrique de l'Est et en Afrique australe. Elle connaît entre autres le Serengeti, le Masaï Mara, le parc Kruger... comme son jardin.   Marc Mortelmans est l'hôte des Podcasts Baleine sous Gravillon. Il a travaillé 5 ans comme prof de plongée en Égypte (mer Rouge, Yucatan, Honduras, Costa Rica, Galapagos) et 6 ans comme guide d'expéditions de montagne dans les Andes. _______   En lien avec ce débat sur l'impact du tourisme sur le Vivant, réécoutez les épisodes sur le rapport Homme / Nature avec Gilles Vervisch https://bit.ly/homme-nature3_BSG https://bit.ly/homme-nature2_BSG https://bit.ly/homme-nature1_BSG   Les épisodes avec Kris de Bardia sur le Népal, l'Arctique, l'Antarctique et la Laponie: https://bit.ly/kris-bardia3_BSG https://bit.ly/kris-bardia2_BSG https://bit.ly/kris-bardia1_BSG   Les épisodes Animaux d'Afrique avec Adeline Lobbes: https://bit.ly/ax_Afriq8_orycterope_BSG https://bit.ly/ax_Afriq7_babouins_BSGa https://bit.ly/ax_Afriq6_chimpanzes_BSG https://bit.ly/ax_Afriq5_lycaons_BSG https://bit.ly/ax_Afriq4_pygargues_BSG https://bit.ly/ax_Afriq3_hippo_BSG https://bit.ly/ax_Afriq2_girafes_BSG https://bit.ly/ax_Afriq1_elephants_BSG   Les épisodes Pôles avec Lydie Lescarmontier: https://bit.ly/poles5_BSG https://bit.ly/poles4_BSG https://bit.ly/poles3_BSG https://bit.ly/poles2_BSG https://bit.ly/poles1_BSG   Les épisodes Banquise et icebergs avec Olivier Remaud: https://bit.ly/iceberg4_BSG https://bit.ly/iceberg3_BSG https://bit.ly/iceberg2_BSG https://bit.ly/iceberg1_BSG   Les épisodes Madagascar avec Evrard Wendenbaum: https://bit.ly/mada10_baobabs_BSG https://bit.ly/mada9_lemuriens_BSG https://bit.ly/mada8_potamo_BSG https://bit.ly/mada7_tortue_BSG https://bit.ly/mada6_grenouille_BSG https://bit.ly/mada5_insectes_BSG https://bit.ly/mada4_arthros_BSG https://bit.ly/mada3_capture_BSG https://bit.ly/mada2_feux_BSG https://bit.ly/mada1_evrard_BSG   Les épisodes Grands reportages animaliers avec Olivier Gasselin: https://bit.ly/reportage4_dauphin_risso_BSG https://bit.ly/reportage3_panthere_neige_BSG https://bit.ly/reportage2_panda_BSG https://bit.ly/reportage1_ours_BSG _______  

Baleine sous Gravillon (BSG)
Rediff de COMBATS S01E78 Tourisme et Vivant 1/4 : Quel impact ? (Débat avec Kris de Bardia, Adeline Lobbes et Marc Mortelmans)

Baleine sous Gravillon (BSG)

Play Episode Listen Later Jul 26, 2022 32:00


ATTENTION! COMBATS, Petit Poisson deviendra Podcast (PPDP) et NOMEN ne sont plus diffusés ici dans BSG, mais chacun dans leur canal. Pour retrouver les prochains numéros et découvrir tous les anciens, il suffit de chercher ces titres dans votre appli d'écoute et de vous abonner. Pour combats c'est par ici.  Apparu en Europe au 19ᵉ siècle, le tourisme est passé d'une pratique culturelle réservée à une élite à un phénomène de masse, l'hypertourisme.   C'est aujourd'hui le 3e secteur économique mondial après la chimie et les carburants, mais devant l'industrie alimentaire et automobile. Il représente 10% du PIB mondial et emploie plus de 300 millions de personnes.   1 humain sur 4 sera touriste en 2030 (1/5 aujourd'hui). Après le ralentissement dû au Covid, les touristes ont la bougeotte. Le tourisme émet à lui seul 8 % des gaz à effet de serre.   L'hypertourisme menace le patrimoine (Venise, Machu Picchu, Dubrovnik, etc.). il abîme aussi et surtout et le Vivant : Dérangement et perte de biodiversité Surconsommation de ressources naturelles locales Destruction des écosystèmes Augmentation de l'empreinte carbone Pollution  (eau, air, terre) À mesure que le nombre de touristes enfle, de nouvelles expériences sont offertes, qui empiètent sur des espaces vierges. Les espèces sont perturbées et leurs habitats détruits par les déplacements des touristes, et par la construction de nouveaux hébergements.   Un tourisme véritablement durable est-il possible? Comment le distinguer du greenwashing? _______ Kris de Bardia est guide animalier dans le Parc de Bardia au Népal. Après 20 ans dans les forêts et les savanes d'Asie, il reprend son sac à dos et devient guide en Laponie, en Arctique et en Antarctique.   Adeline Lobbes est guide de brousse en Afrique de l'Est et en Afrique australe. Elle connaît entre autres le Serengeti, le Masaï Mara, le parc Kruger... comme son jardin. Marc Mortelmans est l'hôte des Podcasts Baleine sous Gravillon. Il a travaillé 5 ans comme prof de plongée en Égypte (mer Rouge, Yucatan, Honduras, Costa Rica, Galapagos) et 6 ans comme guide d'expéditions de montagne dans les Andes. _______   En lien avec ce débat sur l'impact du tourisme sur le Vivant, réécoutez les épisodes sur le rapport Homme / Nature avec Gilles Vervisch. https://bit.ly/homme-nature3_BSG https://bit.ly/homme-nature2_BSG https://bit.ly/homme-nature1_BSG   Les épisodes avec Kris de Bardia sur le Népal, l'Arctique, l'Antarctique et la Laponie: https://bit.ly/kris-bardia3_BSG https://bit.ly/kris-bardia2_BSG https://bit.ly/kris-bardia1_BSG   Les épisodes Animaux d'Afrique avec Adeline Lobbes: https://bit.ly/ax_Afriq8_orycterope_BSG https://bit.ly/ax_Afriq7_babouins_BSGa https://bit.ly/ax_Afriq6_chimpanzes_BSG https://bit.ly/ax_Afriq5_lycaons_BSG https://bit.ly/ax_Afriq4_pygargues_BSG https://bit.ly/ax_Afriq3_hippo_BSG https://bit.ly/ax_Afriq2_girafes_BSG https://bit.ly/ax_Afriq1_elephants_BSG   Les épisodes Pôles avec Lydie Lescarmontier: https://bit.ly/poles5_BSG https://bit.ly/poles4_BSG https://bit.ly/poles3_BSG https://bit.ly/poles2_BSG https://bit.ly/poles1_BSG Les épisodes Banquise et icebergs avec Olivier Remaud: https://bit.ly/iceberg4_BSG https://bit.ly/iceberg3_BSG https://bit.ly/iceberg2_BSG https://bit.ly/iceberg1_BSG   Les épisodes Madagascar avec Evrard Wendenbaum: https://bit.ly/mada10_baobabs_BSG https://bit.ly/mada9_lemuriens_BSG https://bit.ly/mada8_potamo_BSG https://bit.ly/mada7_tortue_BSG https://bit.ly/mada6_grenouille_BSG https://bit.ly/mada5_insectes_BSG https://bit.ly/mada4_arthros_BSG https://bit.ly/mada3_capture_BSG https://bit.ly/mada2_feux_BSG https://bit.ly/mada1_evrard_BSG   Les épisodes Grands reportages animaliers avec Olivier Gasselin: https://bit.ly/reportage4_dauphin_risso_BSG https://bit.ly/reportage3_panthere_neige_BSG https://bit.ly/reportage2_panda_BSG https://bit.ly/reportage1_ours_BSG _______  

Les dessous de la voile
Episode 25 avec Thibault Vauchel-Camus et Benjamin Ferré

Les dessous de la voile

Play Episode Listen Later Jul 21, 2022 38:44


Dans ce numéro estival des Dessous de la Voile, partez à la rencontre de deux marins : Un connu, et l'autre un peu moins. Quoique... Le premier c'est Thibaut Vauchel-Camus, skipper de Solidaire En Peloton-ARSEP en Ocean Fifty. Il revient sur son parcours et son engagement pour la sclérose en plaque. Le second est tout nouveau sur le parcours Imoca, c'est Benjamin Ferré. Il a fait sensation sur la dernière Vendée Arctique en prenant la tête de la course durant 24 heures avec un bateau sans foil. Un joli coup d'éclat qui ne l'empêche pas de garder la tête froide sur ses projets.Préparé et présenté par Vanessa Lambert, Anne Millet et Olivia Maincent. Avec Virginie Valentini. Musique Tanguy Conq. Logo Désigne. Crédit photo DR

InterNational
La stratégie polaire de la France à horizon 2030

InterNational

Play Episode Listen Later Jun 29, 2022 4:03


durée : 00:04:03 - Chroniques littorales de José-Manuel Lamarque - par : Jose Manuel Lamarque - « Nous allons déployer une présence innovante de la France en Arctique basée sur l'exploration scientifique et la coopération. Nous avons eu à cœur d'apporter notre plein soutien, au projet porté par la Fondation Tara Océan avec la construction de Tara Polar Station » Olivier Poivre d'Arvor

Périscope
Épisode 6 | L'Arctique : nouveau point chaud de la confrontation Est-Ouest

Périscope

Play Episode Listen Later Jun 28, 2022 43:16


Le recul de la banquise, inexorable quoiqu'encore partiel, permet désormais un accès plus facile à l'océan Arctique et, de fait, exacerbe des rivalités économiques et militaires longtemps limitées. Rivalités économiques parce que la mer, devenue libre une partie de l'année, permet une exploitation plus facile des ressources marines et sous-marines mais aussi le développement des routes maritimes longeant les côtes de Sibérie et du grand nord canadien. Rivalités militaires ensuite, car cette région réservée jusqu'alors pour l'essentiel aux sous-marins, devient accessible aux bâtiments de guerre. L'Arctique redevient donc une région sensible ou des nations rivales se font directement face, notamment les Etats-Unis et la Russie. Si les pays riverains sont les premiers concernés, d'autres Etats veulent aussi être présents, la France, la Chine et la Grande Bretagne notamment. Jusque récemment, une certaine forme de concertation existait avec le Conseil de l'Arctique, instance consultative regroupant les pays riverains, notamment sur la protection de l'environnement, car la région est particulièrement fragile. La guerre en Ukraine et les tensions en mer Baltique ont rendu aujourd'hui impossible cette concertation. La région arctique devient donc plus que jamais une zone de confrontation potentielle et de rivalités.

Choses à Savoir TECH VERTE
Qu'est-ce que le bateau-labo Tara Polar Station ?

Choses à Savoir TECH VERTE

Play Episode Listen Later Jun 27, 2022 3:24


Si un jour vous vous baladez en Arctique et que vous tombez nez à nez avec ce qui ressemble à un vaisseau alien entouré d'une bouée de sauvetage, ne paniquez pas, cela signifie que vous êtes tombé sur la Tara Polar Station. Ce laboratoire aura pour mission de découvrir tout un tas de secret sur la biodiversité en Arctique et anticiper les conséquences du changement climatique sur l'ensemble de la planète. Alors est-ce un ovni ou un bateau ? Il est vrai que la différence n'est pas facile à faire... Ceci dit, il faut bien avouer que les premières images font penser à un mélange des deux. Si la Tara Polar Station ne devrait être terminée qu'en 2024, ses dimensions entretiennent clairement une certaine confusion. 26 mètres de long pour 14 de large, soit 400 m² en aluminium... autrement dit, une sorte de boule qui ne manquera pas de faire penser à une soucoupe volante comme évoquée par le président de la Fondation Tara Océan, Étienne Bourgois. Enfin, sur la glace, on parlera davantage d'igloo pour le coup. Un igloo doté d'un moteur tout de même, alimenté en biocarburant d'huiles de cuisson recyclées, permettant de limiter son empreinte environnementale. Contrairement aux bateaux qui sillonnent l'océan Arctique uniquement entre juillet et septembre, cette station restera en place toute l'année. Objectif : étudier la variation de la biodiversité sur les quatre saisons, du dégel de la glace en automne à la prolifération des algues au printemps. Autre question à laquelle tentera de répondre la Tara Polar Station : y a-t-il des espèces inconnues présentes dans cette partie du globe ? Oubliez les ours polaires, phoques et autres baleines, là on parle davantage de microorganismes. Et pour Antje Boetius, professeure de géomicrobiologie à l'Institut Max Planck en Allemagne, il y a je cite « jusqu'à 90% de choses inconnues parmi ce qui vit là-bas ». Deux panneaux solaires et deux éoliennes assureront l'alimentation en électricité, sans oublier une mini-station d'épuration qui évitera de rejeter de l'eau sale. L'eau courante elle, sera obtenue par désalinisation d'eau de mer, puisque je cite « la glace est encore très chargée en sel ». Pour sa part, l'équipage sera composé de 20 personnes l'été dont moitié de scientifiques et de 12 personnes l'hiver, sans oublier un capitaine, un médecin, un ingénieur mécanicien et un chef cuisinier, je cite « très important pour le moral notamment pendant la nuit australe qui dure 140 jours par moins 40 degrés en moyenne ». Deux chiens Husky compléteront l'équipage pour alerter sur la présence d'ours polaires dans les environs. Si l'idée a germé il y a cinq ans, le soutien du gouvernement français à hauteur de 13 millions d'euros a été déterminant. Début de la première expédition prévu en 2025. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Le journal - Europe 1
Tara Polar Station : une présence française en Arctique face aux tensions géopolitiques du territoire

Le journal - Europe 1

Play Episode Listen Later Jun 24, 2022 1:29


À partir de 2025, une station polaire française dérivera sur la glace, pendant une période de 20 ans, dans le but d'améliorer la recherche scientifique sur les bouleversements climatiques observés au Pôle Nord. Le projet de construction de la Tara Polar Station vient d'être acté, et a été présenté à la presse ce mardi.

24FPS
24FPS HS Mars Mai 2022

24FPS

Play Episode Listen Later Jun 20, 2022 244:20


24FPS, le podcast ciné avec ou sans spoiler, revient sur les films vus au cinéma ou en (S)VOD entre les mois de mars et mai 2022. Voici la liste des 27 films évoqués sans spoiler par Jérôme et Julien dans cet épisode : The Tender Bar de George Clooney (à partir de 0:05:20) Adam À Travers Le Temps de Shawn Levy (à partir de 0:11:15) The Weekend Away de Kim Farrant (à partir de 0:17:40) Notre-Dame Brûle de Jean-Jacques Annaud (à partir de 0:19:47) Goliath de Fréderic Téllier (à partir de 0:27:36) Perdus Dans l'Arctique de Peter Flinth (à partir de 0:31:10) Ambulance de Michael Bay (à partir de 0:34:34) Morbius de Daniel Espinosa (à partir de 1:03:09) L'Arnaqueur De Tinder de Felicity Morris (à partir de 1:20:15) Black Crab de Adam Berg (à partir de 1:25:05) Sonic 2 de Jeff Fowler (à partir de 1:29:55) No Exit de Damien Power (à partir de 1:33:25) La Bulle de Judd Apatow (à partir de 1:36:36) Apollo 10 1/2 - Les Fusées De Mon Enfance de Richard Linklater (à partir de 1:42:21) Metal Lords de Peter Sollett (à partir de 1:54:48) Le Secret de La Cité Perdue de Adam et Aaron Nee (à partir de 2:00:06) Jackass Forever de Jeff Tremaine (à partir de 2:06:23) Un Talent En Or Massif de Tom Gormican (à partir de 2:15:12) Contrecoups de Charlie McDowell (à partir de 2:30:21) Eaux Profondes de Adrian Lyne (à partir de 2:35:34) Les Sans-Dents de Pascal Rabaté (à partir de 2:41:48) Infinite Storm de Malgorzata Szumowska (à partir de 2:46:40) Loin Du Périph' de Louis Leterrier (à partir de 2:50:19) Coupez! de Michel Hazanavicius (à partir de 3:00:43) Ogre de Arnaud Malherbe (à partir de 3:09:59) The Seed de Sam Walker (à partir de 3:11:24) Doctor Strange In The Multiverse Of Madness de Sam Raimi (à partir de 3:14:07) Et ils évoquent quelques spoilers de Morbius à partir de 3:44:48 et du second Doctor Strange à partir de 3:49:00 Bonne écoute, et n'hésitez pas à aller voir le film Coupez! Crédits musicaux : Good Times Bad Times de Led Zeppelin, issu de l'album Led Zeppelin (1969), et Foreplay/Long Time de Boston, issu de l'album Boston (1976) 24FPS est un podcast du label PodShows

SportBusiness.Club
La Vendée se veut capitale de la course au large

SportBusiness.Club

Play Episode Listen Later Jun 16, 2022 18:46


Alain Leboeuf, président du Conseil départemental de Vendée, veut faire de son département la capitale de la course au large. Terre d'accueil Vendée-Globe, le tour un monde en solitaire et sans escale, le territoire, et notamment la ville des Sables-d'Olonne, a créé deux autres épreuves : la Vendée-Arctique et la New-York-Vendée, dont la première édition est prévue eau printemps 2024. Dans cette interview, Alain Leboeuf explique pourquoi le département a choisi d'être aussi propriétaire et organisateur de ces courses, et pourquoi elles sont réservées à une seule classe de bateaux, les Imoca. Par ailleurs, le président de la Vendée espère que son territoire accueillera des délégations étrangères à l'occasion des jeux olympiques de Paris 2024. Et il attend impatiemment le passage de la flamme dans son département. (Enregistrement : samedi 11 juin 2022. Mise en ligne : vendredi 17 juin 2022). Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Pos. Report
Pos. Report #77 avec Christian Dumard et Tanguy Leglatin

Pos. Report

Play Episode Listen Later Jun 14, 2022 55:47


Ce 77e épisode de Pos. Report est dédié à la météo, la tactique et la stratégie, puisque nous analysons en compagnie de nos invités les courses en cours : Vendée Arctique-Les Sables d'Olonne, Sardinha Cup et Mini Fastnet. Pour y voir clair, nous avons demandé à Christian Dumard, spécialiste du routage et de la météo, en charge notamment de la Vendée Arctique-Les Sables d'Olonne ainsi que de nombreux coureurs du pôle de Lorient, et à l'entraîneur lorientais Tanguy Leglatin, d'éclairer nos lanternes.  Pour ce qui est de la Vendée Arctique, la flotte, ce mardi midi, était en pleine traversée de dorsale avec des stratégies différentes : au sud de la flotte pour les Imoca à foils et plus au nord pour les bateaux à dérives, Charlie Dalin menant les premiers, les seconds étant emmenés par Benjamin Ferré. Les prochaines heures s'annoncent tout aussi stratégiques, avec un passage de front au programme demain. : "Une journée très tactique, souligne Christian Dumard, il faudra bien estimer sa vitesse, pour ne pas tomber dans les calmes qui suivent le passage de front." La suite s'annonce variée, avec de nouveau une dorsale à traverser. Côté Sardinha Cup, c'est, là aussi, une journée complexe qui s'annonce au départ de Figueira Da Foz, avec pas mal d'orages au programme, peu de vent dans la première partie de course, un peu de brouillard, puis une traversée du Golfe de Gascogne vers Saint-Gilles Croix de Vie qui s'annonce piégeuse. "Une partie aléatoire, avec pas de schéma écrit, pas de grib, ce sera à ceux qui comprennent le mieux les systèmes", résume Tanguy Leglatin. Enfin, les coureurs du Mini Fastnet, qui ont quitté Douarnenez dimanche, sont partis pour une longue course, marquée par des conditions très légères, avec une dorsale à traverser, peut-être, à l'aller, comme au retour ! "Ils ne seront pas là pour la fête du vendredi soir, ça va être encore plus long que prévu", s'amuse Tanguy Leglatin. "Vu l'incertitude, il faut privilégier la route directe", juge Christian Dumard, d'autant qu'en plus de cette incertitude, s'ajoutent le peu d'informations dont disposent les minis en course. En bonus, Christian Dumard et Tanguy Leglatin évoquent la grande course du Mondial Class40, partie cet après-midi de La Rochelle pour virer une bouée devant Les Sables d'Olonne, avant un retour par Rochebonne. Toutes ces courses sont évidemment à suivre sur notre page Direct Courses !  Diffusé le 14 juin 2022 Générique : Fast and wild/EdRecords Post-production : Julien Badoil/Studio Juno

Cultures monde
Océans : un monde à protéger 4/4 : Vigies de la mer : les scientifiques se mouillent

Cultures monde

Play Episode Listen Later Jun 9, 2022 57:40


durée : 00:57:40 - Cultures Monde - par : Florian Delorme - De la traversée de l'Antarctique en traîneaux à chiens à celle de l'océan Arctique en ballon, Jean-Louis Etienne poursuit depuis plusieurs décennies une aventure scientifique pour faire découvrir les régions polaires et leur rôle sur le climat. - invités : Jean Louis Etienne explorateur

Les dessous de la voile
Episode 25 spécial anniversaire avec Benjamin Dutreux, Christian Dumard et la Vendée Arctique

Les dessous de la voile

Play Episode Listen Later Jun 9, 2022 37:42


Pour notre premier anniversaire nous sommes allées sur les pontons de la Vendée Arctique, pour savoir comment les skippers abordent cette course toute au nord. Une course qui part des Sables d'Olonne, le fief de Benjamin Dutreux qui se confie sur sa carrière, une course à la météo capricieuse, occasion d'en discuter avec le routeur et conseiller météo Christian Dumard.Préparé et présenté par Vanessa Lambert, Anne Millet et Olivia Maincent. Musique Tanguy Conq. Logo Désigne. Crédit photo Jean-Louis Carli_Aléa

Pos. Report
Pos. Report #76 avec Thomas Ruyant, Romain Attanasio et Benjamin Ferré

Pos. Report

Play Episode Listen Later Jun 7, 2022 66:23


Ce 76e épisode de Pos. Report est consacré à la Vendée Arctique-Les Sables d'Olonne, dont le départ sera donné dimanche 12 juin à 17h depuis le port de départ et d'arrivée du Vendée Globe. Nos invités sont trois concurrents parmi les 25 inscrits à cette course en solitaire réservée aux Imoca : Thomas Ruyant, Romain Attanasio et Benjamin Ferré. Nous commençons cet épisode par l'évocation de la grande parade des skippers du Vendée Globe, qui s'est déroulée vendredi dernier : un moment sympa, avec "un monde fou", comme toujours aux Sables d'Olonne, et un moyen aussi de se retrouver entre coureurs du Vendée plus d'un an après l'arrivée, Benjamin Ferré, bizuth en Imoca, l'ayant suivi depuis... son balcon ! Place, ensuite à l'analyse de la première épreuve Imoca de la saison, la Guyader Bermudes 1000 Race : confirmation que les costauds, comme Jérémie Beyou, Thomas Ruyant - "déçu" de son abandon mais "dans le match" - et Charlie Dalin sont au rendez-vous de ce début de saison, Thomas Ruyant confiant que le skipper d'Apivia s'annonçait difficile à prendre dans les courses avec des phases de transition. Et confirmation, côté Benjamin Ferré, qui n'avait pas navigué en solo depuis sa dernière Mini Transat en 2019, qu'il prenait beaucoup de plaisir à découvrir l'Imoca, cornaqué par Jean Le Cam. Quant à Romain Attanasio, accaparé par des opérations de RP entre Angleterre et Portugal, il n'a pas couru mais a beaucoup navigué sur bateau pendant un mois. Nos invités évoquent ensuite le parcours très particulier de cette Vendée Arctique, avec cette route plein Nord ou presque, le tour de l'Islande, avec le Groënland à proximité. Tous s'accordent à dire que l'épreuve, longue de 3 500 milles, s'annonce plus dure que la Route du Rhum, censée être le point d'orgue de l'année - "la Vendée Artcique est le très gros morceau de la saison", selon Thomas Ruyant, Romain Attanasio rappelant que, contrairement aux habitudes, "les marins seront traversés par les systèmes météo". De quoi rendre prudent Benjamin Ferré - bien content de ne pas avoir de foils ! -, qui a pour objectif principal de terminer l'épreuve, de "naviguer à mon niveau" et de poursuivre son apprentissage en Imoca, ses deux aînés s'attendant à une course très physique, avec beaucoup de changements de voiles...  Thomas Ruyant, depuis qu'il a gagné la Transat Jacques Vabre, vise désormais le podium et en particulier sa plus haute marche : "On ne va pas se mentir, je veux finir, mais devant". Romain, lui, garde en tête les milles à accumuler et la nécessité de ramener le bateau de contrées particulièrement peu hospitalières en cas de soucis. Quant à Benjamin Ferré, s'il est concerné lui aussi par la course aux milles, il cherche à ne pas trop y penser, participant à toutes les courses du circuit Imoca d'ici le départ du Vendée Globe. Nos trois invités concluent cet échange par un point sur l'évolution de leurs projets : un bateau neuf - plan Koch-Finot/Conq - mis à l'eau début 2023 pour Thomas Ruyant ; des évolutions en cours de réflexion côté Romain Attanasio, qui continue la prise en main de l'ex Malizia ; de la fiabilisation avant toute chose et pas de foils pour l'ex SMA de Benjamin Ferré. Diffusé le 7 juin 2022 Générique : Fast and wild/EdRecords Post-production : Julien Badoil/Studio Juno

Chasseurs de science
Fridtjof Nansen, prisonnier du pôle Nord pendant un an

Chasseurs de science

Play Episode Listen Later Jun 3, 2022 17:07


Fridtjof Nansen est un explorateur né. Ce Norvégien chausse des skis dès ses plus jeunes années, explore la forêt en solitaire, puis les eaux de l'océan Arctique à bord d'une expédition scientifique. C'est là qu'il tombe amoureux de la banquise et se donne un objectif fou : laisser la glace s'emparer de son navire et dériver avec elle jusqu'au pôle Nord.

Baleine sous Gravillon (BSG)
BONUS S01HS12 Des touristes problématiques : débat sur les espèces invasives (Adeline Lobbes, Kris de Bardia, Marc Mortelmans)

Baleine sous Gravillon (BSG)

Play Episode Listen Later Jun 2, 2022 27:31


NB: Ces épisodes sont l'épilogue de la série con sacrée à l'impact du tourisme sur le Vivant, un débat avec Kris de Bardia, Adeline Lobbes et Marc Mortelmans, 3 guides animalier : https://bit.ly/tourisme_et_vivant1_CBT  https://bit.ly/tourisme_et_vivant2_CBT  https://bit.ly/tourisme_et_vivant3_CBT  https://bit.ly/tourisme_et_vivant4_CBT   Les EEE (espèces exotiques envahissantes) ou espèces invasives sont un des 5 causes majeures d'extinction d'espèces dans le monde. Mais leurs impacts ne sont pas qu'écologiques.   Beaucoup ne s'adaptent pas à leur nouveau milieu, d'autres le font sans faire de vague. D'autres encore entraînent des extinctions d'espèces et/ou d'importants dégâts.   Le Moustique tigre, venu d'Asie du sud-est et présent désormais dans une centaine de pays sur les cinq continents, est sans doute le cas le plus connu. Autres exemples: la Fourmi de feu aux États-Unis, la Moule zébrée dans les grands lacs canadiens, le Serpent arboricole brun sur l' île de Guam, le Lapin en Australie, la Jussie (une plante rampante) en Afrique, l'Ambroisie en Europe de l'ouest…   Homo sapiens est aussi une espèce envahissante stricto sensu. La pire en termes de dégâts causés, et responsable de 99% de la survenues des autres EEE dont... les chats aussi.   Des chercheurs français ont évalué l'impact que les espèces envahissantes, autant de touristes involontaires,  introduites volontairement ou non par l'Homme dans un milieu qui n'étaient pas le leur, ont engendré 1.288 milliards de dollars de pertes économiques entre 1970 et 2017. Une somme équivalente au PIB de l'Australie.   Leur nombre est estimé à 14.000 en Europe, et à 5000 en France.   Voici la liste noire des 100 pires EEE (espèces exotiques envahissantes) selon l'UICN.   Vous avez la flemme de cliquer sur le lien? Voici d'autres espèces:   La perche du Nil : C'est devenu le symbole des espèces invasives depuis le film Le Cauchemar de Darwin. Introduite en 1954 dans le lac Victoria, elle multiplié les prises de pêche par quatre. Mais elle a aussi entraîné la disparition de 200 espèces locales.   Le champignon Phytophthora infestans a provoqué la Grande Famine en 1845 en Irlande, en détruisant les pommes de terre.   Le phylloxéra Viteus vitifoliae a failli exterminer les vignes européennes à la fin du 19e siècle.   La méduse Mnemiopsis leidyi en mer Noire ayant considérablement affaibli les ressources halieutiques.   L'étoile de mer dévoreuse de corail (Acanthaster planci), alias "couronne d'épine" est sujette à des « explosions de populations » qui ruinent les écosystèmes coralliens, parmi les plus riches et les plus fragiles au monde.   Le Frelon asiatique Vespa velutina en France notamment, prédateur d'abeilles et d'autres insectes pollinisateurs.   L'introduction du Rat noir Rattus rattus et du Rat d'égoût (Surmulot) Rattus norvegicus en Europe au Moyen âge, responsable de la peste qui a divisé par deux la population européenne.   L'abeille tueuse : Au Brésil, le gouvernement autorise en 1956 l'importation d'une abeille africaine pour l'étudier. Relâchée involontairement, un essaim s'hybride avec l'abeille locale. La nouvelle espèce, appelée "abeille tueuse" est particulièrement agressive. Elle remonte vers le Mexique et on la trouve aujourd'hui aux Etats-Unis.   Le ragondin : Exploité au 19ème siècle pour sa fourrure, il a été rapporté d'Amérique du Sud. Les éleveurs en faillite l'ont relâché dans la nature : en 40 ans, elle a colonisé toute la France, causant des dégâts sur les berges des cours d'eau.   La crépidule des moules : Ce coquillage a été introduit accidentellement par les bateaux américains lors du débarquement. Elle entre en compétition avec les huîtres et les moules et menace l'ostréiculture. Voir l'épisode correspondant de Petit Poisson deviendra  Podcast. Idem pour la Rascasse volante, le Crabe bleu etr le Poisson lapin, aussi abordés dans PPDP.   L'écrevisse de Louisiane : Ramenée en France dans les années 70 pour faire face à la baisse de production de l'écrevisse locale, cette espèce prédatrice l'a non seulement fait disparaître totalement, mais aussi d'autres poissons et amphibiens.   Les tortues de Floride : Particulièrement appréciées des enfants, elles pullulent de façon incontrôlée sitôt qu'on les relâche dans la nature. Sa vente est interdite en France depuis 1992.   Le silure : Cet énorme poisson-chat, dont les plus gros spécimens mesurent plus de 3 m de long, est venu du Danube en empruntant des canaux. Il gagne progressivement tous les cours d'eau français, d'autant plus que des amateurs de pêche sportive répandent eux-même des alevins dans les cours d'eau.   La Fallopia Japonica : Cette algue brune laminaire originaire du Japon et importée en France par des aquariophiles, a envahi les cours d'eau et menace les autres espèces d'algues, car elle secrète des substances toxiques pour ses voisines.   Le Miconi : En 1965, cette plante d'ornement est offerte au jardin botanique d'Hawaï. En 40 ans, le Miconia s'est étendu sur toute l'île. Surnommée "ebola verte", il fait de l'ombre aux autres espèces qui meurent. Ses racines ne retiennent plus le sol et elle provoque donc des effondrements de terrain.   Wasmannia auropunctata, la petite fourmi folle a envahi la Nouvelle-Calédonie et Tahiti.   La jacinthe d'eau détruit la vie aquatique, en la privant de lumière, dans les rivières ou les lacs.   Voici une liste encore plus détaillée faune et flore par région du monde. _______ Kris de Bardia est guide animalier dans le Parc de Bardia au Népal. Après 20 ans dans les forêts et les savanes d'Asie, il reprend son sac à dos et devient guide en Laponie, en Arctique et en Antarctique.   Adeline Lobbes est guide de brousse en Afrique de l'Est et en Afrique australe. Elle connaît entre autres le Serengeti, le Masaï Mara, le parc Kruger... comme son jardin.   Marc Mortelmans est l'hôte des Podcasts Baleine sous Gravillon. Il a travaillé 5 ans comme prof de plongée en Égypte (mer Rouge), Yucatan, Honduras, Costa Rica, Galapagos et 6 ans comme guide d'expéditions de montagne dans les Andes. _______

Qui a inventé ?
“Qui a inventé ?” Les lunettes de soleil

Qui a inventé ?

Play Episode Listen Later May 27, 2022 4:54


Aïe, le soleil t'éblouit… Heureusement que les lunettes de soleil existent ! Mais qui a eu cette idée ? Julien te raconte…Du verre coloré pour ne pas être ébloui  En 1752, un opticien anglais, James Ayscough, veut aider certains de ses clients à mieux voir. Pour corriger leurs problèmes de vue, il teste des verres colorés sur ses paires de lunettes. Sans succès ! Par contre, il se rend compte que ça empêche d'être ébloui par le soleil…  Le verre teinté permet de filtrer les rayons du soleil. Il existe plusieurs sortes de rayonnements, qui correspondent chacun à une couleur de l'arc-en-ciel… Quand toutes ces couleurs se superposent ça donne une lumière blanche, qui peut être éblouissante. En mettant un verre de couleur devant notre œil, on va filtrer une partie des rayons. Résultat : on est moins ébloui.   Ce principe est d'ailleurs connu depuis bien longtemps. Dans l'Antiquité, l'empereur romain Néron utilisait des émeraudes (une pierre précieuse de couleur verte) pour regarder les combats de gladiateurs. Ainsi, il n'était pas aveuglé par le soleil.  Les UV, dangereux pour notre santé  Attention, un verre coloré protège de l'éblouissement, mais pas forcément des UV.  UV signifie ultraviolets. C'est un certain type de rayons émis par le soleil. Ils produisent une lumière invisible à l'œil nu, mais dangereuse pour notre santé : ce sont ces UV qui provoquent les coups de soleil, des maladies de peau ou des maladies des yeux… qui peuvent finir par rendre aveugle.   En réalité, les lunettes de soleil pour se protéger de ces UV existent depuis des milliers d'années. Ce sont les Inuits qui les ont inventés.  Les “Ilgaak”, des lunettes inventées par les Inuits pour se protéger de la lumière  Les Inuits, c'est un peuple du grand Nord qui vit près du cercle polaire Arctique dans le froid et la neige. Leur paysage, c'est la banquise, la forêt boréale, les steppes enneigées… Bref, du blanc à perte de vue ! Et la couleur blanche renvoie énormément les rayons du soleil, contrairement au noir qui les absorbe.  Dans ces paysages enneigés, nos yeux sont donc beaucoup plus exposés aux rayons du soleil et la lumière peut devenir aveuglante. Les UV sont trop forts et l'on peut perdre la vue. Pour se protéger, les Inuits ont donc eu l'idée de limiter la quantité de lumière qui arrive sur l'œil. Ils ont inventé les “Ilgaak” (le nom des lunettes de soleil chez les Inuits).  Les “Ilgaak” sont fabriquées avec du bois, ou un os de baleine, ou l'ivoire d'une dent de morse. Elles sont sculptées pour suivre les contours du visage : une forme allongée, un petit creux au centre pour le nez et, au niveau des yeux, on creuse deux fentes très très étroites. Les yeux sont ainsi protégés car les rayons ont plus de mal à atteindre la pupille de l'œil.   Grâce aux “Ilgaak”, les Inuits peuvaient continuer à chasser sur la banquise, en plein soleil, sans risquer de perdre la vue.

La Loupe
La Russie à l'Arctique de la mort

La Loupe

Play Episode Listen Later May 18, 2022 15:57


Gaz, pétrole, coopération scientifique… Avec la guerre en Ukraine, les projets russes en Arctique sont compromis : les Occidentaux tournent le dos à Moscou, et la Chine ne semble pas prête à prendre le relais. Mise à jour avec Clément Daniez, journaliste au service Monde de L'Express, et Florian Vidal, chercheur à l'IFRI.Retrouvez tous les détails de l'épisode ici et inscrivez-vous à notre newsletter. L'équipe : Écriture : Charlotte Baris et Xavier YvonPrésentation : Xavier YvonMontage : Charlotte BarisRéalisation : Jules Krot Crédit : RTL InfoMusique et habillage : Emmanuel Herschon / Studio Torrent Logo : Anne-Laure Chapelain / Thibaut Zschiesche Pour nous écrire : laloupe@lexpress.fr Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

L'info en intégrale - Europe 1
Le piège blanc, l'Arctique en kayak - Le récit

L'info en intégrale - Europe 1

Play Episode Listen Later May 17, 2022 23:15


Août 2012. Deux aventuriers parcourent l'Océan Arctique à la seule force de leurs bras, embarqués sur de lourds kayaks chargés de vivres. Tout autour se dressent de majestueux géants de glace qui dérivent lentement vers le sud, au gré du courant est-Groenlandais.

L'info en intégrale - Europe 1
Le piège blanc, l'Arctique en kayak - L'intégrale

L'info en intégrale - Europe 1

Play Episode Listen Later May 17, 2022 37:45


Août 2012. Deux aventuriers parcourent l'Océan Arctique à la seule force de leurs bras, embarqués sur de lourds kayaks chargés de vivres. Tout autour se dressent de majestueux géants de glace qui dérivent lentement vers le sud, au gré du courant est-Groenlandais.

Europe 1 - Hondelatte Raconte
Le piège blanc, l'Arctique en kayak - Le récit

Europe 1 - Hondelatte Raconte

Play Episode Listen Later May 17, 2022 23:15


Août 2012. Deux aventuriers parcourent l'Océan Arctique à la seule force de leurs bras, embarqués sur de lourds kayaks chargés de vivres. Tout autour se dressent de majestueux géants de glace qui dérivent lentement vers le sud, au gré du courant est-Groenlandais.

Europe 1 - Hondelatte Raconte
Le piège blanc, l'Arctique en kayak - L'intégrale

Europe 1 - Hondelatte Raconte

Play Episode Listen Later May 17, 2022 37:45


Août 2012. Deux aventuriers parcourent l'Océan Arctique à la seule force de leurs bras, embarqués sur de lourds kayaks chargés de vivres. Tout autour se dressent de majestueux géants de glace qui dérivent lentement vers le sud, au gré du courant est-Groenlandais.

Baleine sous Gravillon (BSG)
BSG selon... Jean-Louis Étienne (Médecin, explorateur, auteur, créateur du Polar Pod)

Baleine sous Gravillon (BSG)

Play Episode Listen Later Apr 4, 2022 2:01


Ce petit clin d'œil pour vous proposer d'écouter les épisodes des petits frères de  BSG, COMBATS, NOMEN et PPDP (Petit Poisson deviendra Podcast), et de vous y abonner ! https://bit.ly/smartlink_COMBATS https://bit.ly/smartlink_NOMEN https://bit.ly/smartlink_PPDP   Les épisodes dédiés aux aventures de Jean-Louis Étienne et son Polar Pod sortiront bientôt:)   Voici le lien universel de COMBATS, le jumeau de BSG, qui a maintenant son propre (et unique) canal de diffusion : https://bit.ly/smartlink_COMBATS    ... et tant qu'on y est, les liens de NOMEN et de PPDP (Petit Poisson deviendra Podcast), les deux autres petits frères de BSG : https://bit.ly/smartlink_NOMEN  https://bit.ly/smartlink_PPDP    Et enfin, le "lien des liens" de tout l'écosystème BSG : https://baleinesousgravillon.com/liens-2 ________    NB: Tous ces podcasts sont bénévoles et gratuits. Notre but est de faire connaître et de mieux inciter à protéger le Vivant. Vous pouvez nous faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l'asso BSG ? Vous pouvez aussi nous aider sans dépenser un sou en installant le moteur de recherche solidaire Lilo. Merci !   Si vous appréciez nos programmes, si vous les trouvez pédagos et utiles, partagez nos liens et abonnez-vous ! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et un avis, ce qui nous rend plus visibles. Grand merci !   Nous cherchons des partenaires. Contactez-nous: contact@baleinesousgravillon.com   Last but not least, jetez un œil à notre compte Instagram qui présente les plus époustouflantes images d'un photographe animalier chaque semaine, sans oublier notre site,et notre chaîne Youtube.

Moteur de recherche
Jaser entre poissons, et faire chambre à part

Moteur de recherche

Play Episode Listen Later Apr 2, 2022 53:15


Christian Bourque se demande si les stations-service qui fournissent de l'essence vont convertir les pompes en bornes de recharge pour les véhicules électriques; Gabrielle Anctil explique que les poissons peuvent jaser; la professeure agrégée à l'École de travail social Nathalie Delli Colli s'intéresse aux personnes âgées qui déménagent dans une résidence semi-autonome; la doctorante en sciences de la Terre Flore Sergeant parle de ses travaux qui portent sur l'analyse du débit des rivières pour mesurer la vitesse de la fonte du pergélisol en Arctique; et Myriam Daguzan Bernier se penche sur les couples qui font chambre à part.

Netflixers
Netflix facture, Disney censure et Apple TV+ assure ! (#71 - Mars 2022)

Netflixers

Play Episode Listen Later Apr 1, 2022 174:35


Au programme de ce 71ème épisode de Netflixers, le podcast francophone dédié à Netflix et à la SVOD en général : 00:03:30 : Actus du secteur SVOD français et mondial. On revient sur des tests en pagaille chez Netflix, le départ de sa dir comm, les Oscars 2022, le nouvel achat de studios de jeux vidéo, les dernières infos en provenance de Disney+, d'Amazon et d'OCS, Salto mais aussi les renouvellements, annulations et renouvannulations du mois chez Netflix ainsi que notre sélection des meilleurs projets annoncés chez Netflix. 01:19:10 : Nos recommandations de mars : On y parle de Perdus dans l'Arctique, The Weekend away, Adam à travers le temps, Reste la vie, Bien plus qu'un au revoir, Un bail en enfer, The puppet master : lecon de manipulation, Snowpiercer (fin de la saison) , Riverdale (le retour), Le cuphead show, Guide astrologique des coeurs brisés (S2), Drole (S1), La Chronique des Bridgerton (s2), Love is blind (S2), Alerte Rouge, Fresh, Parallèles, All of us are dead, Inventing Anna, Mother/Android, Son vrai visage, Johnny par Johnny, le docu sur Orelsan, A secret love, Found, Boba Fett... ainsi que vos recos. 02:38:36 : Sur Netflix France en avril 2022. Notre sélection des ajouts Originals annoncés sur Netflix France le mois prochain. Vous pouvez retrouver la liste complète mise à jour dans cet article : https://medium.com/@filmsdelover/tous-les-ajouts-netflix-originals-de-2022-sur-netflix-france-61ab1a1c4996 Pour vous les Netflixos : Le devoir du mois prochain choisi par Nivrae est "Choose or die" qui sera dispo le 15 avril. N'hésitez pas à nous donner votre avis dessus en nous mentionnant sur Twitter @filmsdelover, ou sur le Discord de l'émission dont l'adresse est ci-dessous. Nous avons un Discord avec toutes les dernières infos sur Netflix, des conversations, des débats sur Netflix mais aussi sur les autres services SVOD dispos en France : https://discord.gg/N4Vmd5n (Merci Kris_Mery de l'administrer et de l'avoir créé et merci à tous ceux qui le font vivre chaque jour avec des infos, des recos etc.) Intermèdes audio :"Loin du périph", dispo le 6 mai / "Perdus dans l'Arctique", dispo / "Les 7 vies de Léa", dispo mi-avril. Intervenants : Hélène (https://www.twitter.com/nivrae) Damien (https://www.twitter.com/Damien_SRSLY) Présenté par Frédéric (https://www.twitter.com/filmsdelover).

Netflixers
Jusqu'où fuira le seau percé de Netflix ? (#70 - Février 2022)

Netflixers

Play Episode Listen Later Feb 25, 2022 132:58


Au programme de ce 70ème épisode de Netflixers, le podcast francophone dédié à Netflix et à la SVOD en général : 00:03:40 : Actus du secteur SVOD français et mondial. On revient sur le départ des séries Marvel de chez Netflix et sur ce que cela peut impliquer pour l'avenir des séries Netflix et leur disponibilité au long terme, on parle aussi de l'accord signé entre Netflix et le cinéma français et ce à quoi cela pourrait ressembler, on parle enfin d'une étude très intéressante, des Oscars, des Razzies et de l'arrivée annoncée de Paramount+ et HBO Max en France mais aussi les renouvellements, annulations et renouvannulations du mois chez Netflix ainsi que notre sélection des meilleurs projets annoncés chez Netflix. 00:59:10 : Nos recommandations de février : On y parle de fucking BigBug, Anne Frank, ma meilleure amie, À travers ma fenêtre, Le Violon de mon père, Catching Killer (S2), L'Arnaqueur de Tinder, Inventing Anna (Mini-Série), Space Force (S2), Snowpiercer (S3), Superstore (Finale), La femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre (S1), Too Hot To Handle (S3), Dopesick, Pam & Tommy, Boba Fett Finale, Naomi Osaka, Love is blind (S2)... ainsi que vos recos. 02:02:36 : Sur Netflix France en mars 2022. Notre sélection des ajouts Originals annoncés sur Netflix France le mois prochain. Vous pouvez retrouver la liste complète mise à jour dans cet article : https://medium.com/@filmsdelover/tous-les-ajouts-netflix-originals-de-2022-sur-netflix-france-61ab1a1c4996 Pour vous les Netflixos : Le devoir du mois prochain choisi par Frédéric est "Perdus dans l'Arctique" qui sera dispo le 2 mars. N'hésitez pas à nous donner votre avis dessus en nous mentionnant sur Twitter @filmsdelover, ou sur le Discord de l'émission dont l'adresse est ci-dessous. Nous avons un Discord avec toutes les dernières infos sur Netflix, des conversations, des débats sur Netflix mais aussi sur les autres services SVOD dispos en France : https://discord.gg/N4Vmd5n (Merci Kris_Mery de l'administrer et de l'avoir créé et merci à tous ceux qui le font vivre chaque jour avec des infos, des recos etc.) Intermèdes audio :La preview 2022 du programme ciné de Netflix / Fucking "BigBug", dispo / "Drôle" dispo mi-mars. Intervenants : Hélène (https://www.twitter.com/nivrae) Présenté par Frédéric (https://www.twitter.com/filmsdelover).

Choses à Savoir NATURE
Quel est le record de température en Arctique ?

Choses à Savoir NATURE

Play Episode Listen Later Jan 16, 2022 3:04


L'Organisation météorologique mondiale a validé en décembre dernier le record de température de 38° degrés en arctique. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

(X)périentiel - le tourisme positif
Episode 71 - Exploration en Arctique avec Olivier Anrigo

(X)périentiel - le tourisme positif

Play Episode Listen Later Nov 17, 2021 48:47


L' Arctique, une terre lointaine et mystérieuse, un espace naturel et singulier, glaciale et voir hostile qui stimule notre imaginaire à travers les nombreux explorateurs qui sont partis à sa découverte. Cette terre est aussi un laboratoire vivant des impacts du dérèglement climatique sur notre planète. Véritables sentinelles de l'environnement, les régions polaires ont besoin d'être protégées et préservées ! J'ai voulu profiter de la sortie de son livre Arktic Circle pour échanger avec Olivier Anrigo, grand photographe environnementaliste qui a co écrit avec 2 scientifiques, Deborah Pardo docteur en écologie des populations et Leo Décaux glaciologue pour imaginer comment le tourisme pouvait travailler en coopération avec des projets comme Arktic Interactions qui s'implique pour la protection de la biodiversité et des pôles. Pour chaque livre vendu, 2€ seront reversés pour la mise en place d'actions concrètes de préservation du territoire !! De grands noms tels que Deborah Pardo (scientifique et eco-entrepreneure), Léo Decaux (glaciologue), Jason Robert (expert polaire), Victorien Erussard (fondateur de Energy Observer) , Olivier Wenden (Vice-President and CEO, Fondation Prince Albert II de Monaco) s'associent au projet pour une expédition exceptionnelle en

Sur le fil
Le permafrost, bombe à retardement pour le climat

Sur le fil

Play Episode Listen Later Nov 4, 2021 4:28


Aujourd'hui, alors que la COP26 se poursuit à Glasgow, Sur le fil vous emmène en Arctique, dans le Nord de la Suède où le réchauffement climatique entraîne la fonte des glaciers et le dégel du permafrost. Les sols s'affaissent et du gaz à effet de serre - contenu dans ce sous-sol gelé - menace de s'échapper.   Récit : Quentin Ferral. Sur le terrain : Johannes Ledel et Tom Little. Sur le fil est le podcast quotidien de l'AFP. Abonnez-vous, laissez-nous des étoiles, des commentaires, et parlez de nous autour de vous ! 

La Terre au carré
Arctique : les forages pétroliers et gaziers en pleine expansion

La Terre au carré

Play Episode Listen Later Sep 30, 2021 5:47


durée : 00:05:47 - Camille passe au vert - par : Camille Crosnier - 599 champs gaziers et pétroliers en Arctique, dont plus de la moitié reste à exploiter : l'ONG Reclaim Finance alerte sur l'expansion des projets dans le Grand Nord, et les conséquences aussi bien pour le réchauffement climatique que la biodiversité.