Podcasts about finlande

Share on
Share on Facebook
Share on Twitter
Share on Reddit
Share on LinkedIn
Copy link to clipboard

Nordic country on the Baltic Sea

  • 303PODCASTS
  • 579EPISODES
  • 28mAVG DURATION
  • 2DAILY NEW EPISODES
  • Jul 3, 2022LATEST
finlande

POPULARITY

20122013201420152016201720182019202020212022


Best podcasts about finlande

Show all podcasts related to finlande

Latest podcast episodes about finlande

Le Nouvel Esprit Public
G7 et OTAN face à la guerre en Ukraine / Algérie : 60 ans après l'indépendance / n°252 / 3 juillet 2022

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Jul 3, 2022 61:12


Connaissez-vous notre site ? www.lenouvelespritpublic.frUne émission de Philippe Meyer, enregistrée au studio l'Arrière-boutique le 1er juillet 2022.Avec cette semaine :Akram Belkaïd, journaliste au Monde diplomatique.Marc-Olivier Padis, directeur des études de la fondation Terra Nova.Michaela Wiegel, correspondante à Paris de la Frankfurter Allgemeine Zeitung.G7 ET OTAN FACE À LA GUERRE EN UKRAINEQuatre mois après le début de la guerre en Ukraine, au G7, de dimanche à mardi en Allemagne, puis lors du sommet de l'OTAN, de mardi soir à jeudi à Madrid, les Occidentaux ont tenté de surmonter les tensions et divergences que le prolongement de la guerre risque de creuser. A Elmau, en Bavière, les sept dirigeants des pays les plus riches ont décidé de frapper l'économie russe en « travaillant » sur un plafonnement du prix du pétrole russe et en imposant des restrictions à l'importation de l'or russe. Les dirigeants du G7 ont promis de soutenir l'Ukraine « tant qu'il le faudra » sur le plan militaire, financier, humanitaire ou diplomatique. Ils sont prêts à injecter cette année jusqu'à 28 Mds€ dans le budget de l'Etat ukrainien. Depuis le début de la guerre, le 24 février, les pays du G7 ont déjà promis l'équivalent de plus de 2,6 Mds€ d'aide humanitaire. Bien que le G7 joue un rôle central dans la coordination des sanctions engagées contre la Russie et dans l'aide apportée à l'Ukraine, il est tenu de composer avec les nombreux pays asiatiques, africains et latino-américains qui refusent de choisir leur camp et s'inquiètent des conséquences du retour de la guerre en Europe. Raison pour laquelle cinq dirigeants du Sud ont été invités lundi au sommet du G7.Le sommet de l'OTAN à Madrid, du 28 au 30 juin, s'est ouvert par la levée du veto turc sur l'adhésion de la Suède et de la Finlande à l'OTAN. Puis, les Etats-Unis ont annoncé l'envoi de nouveaux renforts militaires terrestres, maritimes et aériens américains en Europe afin de muscler les capacités de défense de l'OTAN face à la Russie, même si certaines de ces annonces viennent parachever des projets amorcés depuis plusieurs années. L'OTAN veut pouvoir mobiliser plus de 300 000 soldats en Europe. Dans une interview à l'ARD, le chancelier Olaf Scholz a assuré que la Bundeswehr allait devenir « la plus grande armée conventionnelle » d'Europe. Désormais, la stratégie de « défense avancée » de l'Otan consiste à déployer à l'Est une puissance de feu suffisante pour empêcher les chars russes de percer en premier. L'Alliance retrouve ainsi sa mission première : la défense du territoire de ses pays membres contre la menace russe. Le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg a déclaré que la Russie représente « la menace la plus importante et la plus directe » pour la sécurité de la coalition militaire occidentale. Invité par visio-conférence aux deux sommets, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a exhorté chaque fois les Occidentaux à intensifier les livraisons d'armements lourds à l'Ukraine et les sanctions contre Moscou afin que la guerre menée par la Russie dans son pays prenne fin avant l'hiver. Cependant, l'OTAN prévoit une guerre longue.Outre les chefs d'Etat et de gouvernement des 30 pays membres de l'OTAN, ainsi que ceux des deux nouveaux candidats, Finlande et Suède, pour la première fois, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, la Corée du Sud et le Japon ont été invités à participer au sommet de l'Alliance sous l'impulsion des Etats-Unis.***ALGÉRIE : 60 ANS APRÈS L'INDÉPENDANCE Le 5 juillet 1962, la France quittait l'Algérie après plus d'un siècle de domination coloniale. La célébration de cet anniversaire intervient dans un climat social morose. Les espoirs de libéralisation nés en 2019 lors du départ du président Abdelaziz Bouteflika, poussé par le Hirak un mouvement de protestation populaire, à renoncer à briguer un cinquième mandat après vingt ans de pouvoir, ont fait long feu. Depuis, le régime a embastillé journalistes et défenseurs des droits humains. Au cours des six premiers mois de 2022, près de 300 Algériens ont été placés derrière les barreaux pour délit d'opinion, selon l'organisme Algerian Detainees. Depuis 2019, plus de 600 citoyens ont été arrêtés pour avoir manifesté ou même simplement soutenu l'opposition au régime en place. Après les militants du Hirak, les manifestants, les leaders des partis d'opposition et les journalistes, premiers dans la ligne de mire du pouvoir en place, ce sont désormais les avocats des accusés qui se retrouvent inculpés. Le divorce entre le peuple et ses dirigeants a été illustré par la participation indigente au référendum constitutionnel de novembre 2020. Moins du quart du corps électoral s'est déplacé. La pandémie a aggravé les vulnérabilités de l'économie, qui s'est contractée de près de 5 % en 2020. Les déficits des comptes publics se creusent, l'inflation galope, le chômage affecte un jeune sur quatre et la dépendance absolue au pétrole et au gaz (qui fournissent plus de 90 % des recettes d'exportation) rend nécessaire une reconversion profonde de l'économie que le pouvoir semble incapable d'engager. Dans ce pays de 45 millions d'habitants où les moins de 30 ans représentent plus de la moitié de la population, la jeunesse vote avec ses pieds : au moins 10 000 Algériens ont rejoint l'Espagne clandestinement depuis le début de 2021. Sur cet arrière-plan de crise politique, économique et sociale, le pouvoir cherche son salut dans le durcissement extérieur. Avec Paris, il a engagé un bras de fer sur l'épineuse question mémorielle. Il a coupé les liens avec le Maroc, avec qui la relation était déjà déplorable. La rupture a été matérialisée par la fermeture, depuis le 31 octobre 2021, du gazoduc qui alimentait le royaume chérifien et, au-delà, l'Espagne.Le quotidien algérien El Watan observe que « l'idéal post-indépendance tant imaginé par les pères fondateurs de la nation algérienne n'est pas encore atteint […] La question sociale, celle du patriarcat, la condition des femmes, la place du religieux dans l'ordre social et politique ou la question de la diversité linguistique et culturelle sont autant d'interrogations qui conditionnent le devenir du pays ».Toutefois, la hausse des cours des hydrocarbures provoquée par la guerre en Ukraine offre au pouvoir une marge de manœuvre en matière de redistribution. Selon les prévisions du Fonds monétaire international, les recettes de l'Algérie devraient atteindre 58 milliards de dollars en 2022, contre 34 milliards en 2021 et 20 milliards en 2020. Même si les prix du blé et des autres produits alimentaires importés explosent, la situation financière s'améliore nettement permettant d'acheter la paix sociale.Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

C dans l'air
OTAN : LE « RIDEAU DE FER »… ET LA CHINE DANS LE VISEUR ? – 01/07/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Jul 1, 2022 66:25


OTAN : LE « RIDEAU DE FER »… ET LA CHINE DANS LE VISEUR ? – 01/07/22 Invités BRUNO TERTRAIS Politologue spécialiste de l'analyse géopolitique et stratégique Directeur adjoint de la FRS Alexandra DE HOOP SCHEFFER Politologue spécialiste des relations transatlantiques et de l'OTAN ELSA VIDAL Rédactrice en chef de la rédaction en langue russe - RFI CHRISTINE DUGOIN-CLÉMENT Chercheure en géopolitique - Université Paris 1-Sorbonne Auteure de « Influences et manipulations » Les difficultés rencontrées par l'armée ukrainienne face à celle de Russie la forcent à reculer et à réorganiser sa défense dans le Donbass, ces dernières semaines. Après avoir dû abandonner, vendredi dernier, la ville de Severodonetsk, les troupes ukrainiennes ont effectué un repli sur Siversk à proximité de la ville de Lyssytchansk où les bombardements « très puissants », rendent impossibles les évacuations de civils, a expliqué le gouverneur régional. « La situation dans le Donbass reste extrêmement difficile » « La supériorité de feu des occupants est encore extrêmement tangible », a affirmé le président ukrainien. Néanmoins, les forces ukrainiennes continuent également d'accumuler des opérations réussies. Dernière en date : Moscou a annoncé ce jeudi son retrait de l'île aux Serpents après avoir subi les tirs de missiles de l'armée ukrainienne - bien aidée par les livraisons d'armes occidentales. « L'île des Serpents est un point stratégique et cela change considérablement la situation en mer Noire. Cela ne garantit pas encore la sécurité, cela ne garantit pas encore que l'ennemi ne reviendra pas. Mais cela limite déjà considérablement les actions des occupants » a expliqué Volodymyr Zelensky. C'est d'ailleurs depuis le mer Noire qu'un « avion stratégique » russe a tiré cette nuit deux missiles, frappant des immeubles de la région d'Odessa, dans le sud de l'Ukraine. Au moins 20 personnes ont été tuées. Alors que signifie l'abandon de l'île aux Serpents par la Russie ? Quelle est la situation dans le Donbass ? Après plus de 120 jours de conflit, et alors que d'intenses combats se poursuivent dans l'Est, la guerre en Ukraine était ces deux derniers jours au cœur du sommet de l'Otan à Madrid, où plus de 40 chefs d'Etat et de gouvernement étaient réunis pour discuter de l'avenir de l'Alliance atlantique, que Suède et Finlande vont pouvoir rejoindre ces prochaines années. D'ici là, face à la « menace directe » que représente la Russie, les pays de l'Otan ont réaffirmé leur soutien à Kiev et ont décidé de renforcer leur présence militaire sur le continent européen, et en premier lieu les Etats-Unis avec la mise en place durable d'unités et de structures pérennes. Joe Biden a ainsi indiqué que les capacités américaines vont être dopées en Espagne, en Pologne, en Roumanie, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie et dans les États baltes. Le président américain a également détaillé une nouvelle aide militaire en faveur de l'Ukraine, à hauteur de 800 millions de dollars, et promis le soutien des Etats-Unis « aussi longtemps qu'il faudra ». D'autre part, si les regards étaient largement tournés vers Kiev et Moscou, l'Alliance n'a pas épargné Pékin. « Les ambitions déclarées de la Chine et ses politiques coercitives défient nos intérêts, notre sécurité et nos valeurs », écrit ainsi l'Otan dans son nouveau « concept stratégique » qui n'avait pas été révisé depuis 2010. C'est la première fois que ce document évoque la Chine qui ne relevait traditionnellement pas de la mission de l'Alliance atlantique. L'Otan dénonce en particulier « le partenariat stratégique approfondi » entre Pékin et Moscou « et leurs tentatives mutuelles de miner l'ordre international basé sur les règles ». Un « rideau de fer, de fait, est déjà en train de s'abattre », a réagi jeudi Sergueï Lavrov, chef de la diplomatie, faisant écho à la célèbre phrase de Winston Churchill, lors d'une conférence de presse à Minsk avec son homologue bélarusse. « Que (les Occidentaux) fassent attention et qu'ils ne se coincent pas (les doigts) dedans. Le processus est en cours », a-t-il ironisé. DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Le monde devant soi
Face à la menace russe, l'OTAN s'étend en Europe

Le monde devant soi

Play Episode Listen Later Jul 1, 2022 32:47


Après l'officialisation des candidatures de l'Ukraine et de la Moldavie à l'entrée dans l'Union européenne par les Vingt-Sept, c'est au tour de l'OTAN d'ouvrir ses portes à deux nouveaux pays. Ce mercredi 29 juin, lors d'un sommet de l'organisation à Madrid, la Turquie a levé son veto à l'adhésion de la Suède et de la Finlande. Le processus est donc lancé pour passer de trente à trente-deux pays dans l'alliance, mais l'adhésion devra toutefois être ratifiée par les parlements des États membres. C'est en réaction à l'attitude agressive de la Russie que ces deux pays, modèles d'une certaine neutralité géopolitique, ont décidé de changer de stratégie. Le pays de Vladimir Poutine fut au centre des discussions de ce sommet, où s'est relancée une alliance dont certains déploraient, en 2021, la «mort cérébrale». Mais Moscou ne fut pas le seul sujet de conversation, comme nous le voyons cette semaine dans Le monde devant soi. Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté cette semaine par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Les grands entretiens
Hannu Lintu, chef d'orchestre (5/5) : "J'ai besoin de solitude, il est important de voyager avec soi"

Les grands entretiens

Play Episode Listen Later Jul 1, 2022 25:11


durée : 00:25:11 - Hannu Lintu, chef d'orchestre finlandais (5/5) - par : Jérémie Rousseau - De passage à Paris à l'automne dernier pour ses débuts à l'Opéra Bastille, le chef finlandais Hannu Lintu s'est confié au micro de Jérémie Rousseau. Retour en 5 épisodes sur le parcours personnel et musical de celui qui fut le directeur musical de l'Orchestre Radio Symphonique de Finlande. - réalisé par : Olivier Guérin

Les grands entretiens
Hannu Lintu, chef d'orchestre (4/5) : "Un orchestre n'attend pas forcément qu'un chef d'orchestre parle"

Les grands entretiens

Play Episode Listen Later Jun 30, 2022 25:11


durée : 00:25:11 - Hannu Lintu, chef d'orchestre finlandais (4/5) - par : Jérémie Rousseau - De passage à Paris à l'automne dernier pour ses débuts à l'Opéra Bastille, le chef finlandais Hannu Lintu s'est confié au micro de Jérémie Rousseau. Retour en 5 épisodes sur le parcours personnel et musical de celui qui fut le directeur musical de l'Orchestre Radio Symphonique de Finlande. - réalisé par : Olivier Guérin

C dans l'air
RUSSIE/OTAN : LE POINT DE NON-RETOUR – 29/06/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Jun 29, 2022 67:46


RUSSIE/OTAN : LE POINT DE NON-RETOUR – 29/06/22 Invités FRANÇOIS CLEMENCEAU Rédacteur en chef international - « Le Journal du Dimanche » GÉNÉRAL JEAN-PAUL PALOMÉROS Ancien chef d'état-major / Ancien commandant suprême de la transformation de l'OTAN JEAN-DOMINIQUE MERCHET Éditorialiste - « l'Opinion » Spécialiste des questions de défense et diplomatie RYM MOMTAZ Chercheuse en politique étrangère et de défense International Institute for Strategic Studies La guerre en Ukraine est ce mercredi au cœur du sommet de l'Otan à Madrid, où plus de 40 chefs d'Etat et de gouvernement sont réunis pour discuter de l'avenir de l'Alliance atlantique, que Suède et Finlande vont pouvoir rejoindre. Il n'y a en effet plus d'obstacle désormais, la Turquie a levé son véto à l'ouverture du sommet. Jusque-là Ankara bloquait l'adhésion de Stockholm et d'Helsinski, car elle les accusait d'accueillir des militants de l'organisation kurde PKK, qu'elle considère comme « terroriste ». Mais les deux capitales se sont engagées à coopérer avec Ankara. Un accord salué par Emmanuel Macron qui ouvre la voie ces prochaines années à l'entrée de la Finlande dans l'OTAN, ce qui ne serait pas anodin pour l'Alliance car le pays nordique dispose de l'une des premières forces d'artillerie en Europe. Mais d'ici là, face à la « menace directe » que représente la Russie, les pays de l'Otan ont décidé de renforcer leur présence militaire sur le continent européen, et en premier lieu les Etats-Unis avec la mise en place durable d'unités et de structures pérennes. Ainsi après avoir expliqué que cette année « 20 000 militaires américaines supplémentaires » ont été déployés « en Europe pour renforcer nos lignes en réponse aux initiatives agressives de la Russie », le président américain Joe Biden a indiqué que les capacités américaines vont être dopées en Espagne, en Pologne, en Roumanie, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie et dans les États baltes où la montée de tension autour de Kaliningrad inquiète. L'enclave russe coincée entre la Pologne et la Lituanie, qui constitue le point le plus avancé de la Russie en Europe, est depuis des années un objet de préoccupation des membres de l'Alliance. Mais avec l'invasion de l'Ukraine et surtout la mise en place le week-end dernier par la Lituanie de restrictions d'approvisionnement de certaines marchandises, en adéquation avec les sanctions adoptées par l'UE, Kaliningrad est redevenue un sujet prioritaire. Car la Russie dénonce un blocus et promet de réagir. Moscou a également estimé ce mercredi que le sommet de l'Otan à Madrid démontre l'agressivité de l'Alliance à l'égard de la Russie et a qualifié l'élargissement à la Finlande et à la Suède de « profondément déstabilisateur ». Alors jusqu'où ira ce bras-de-fer ? Se dirige-t-on vers une escalade entre Russie et Lituanie ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Le journal de 8H00
La Turquie accepte finalement l'intégration de la Suède et de la Finlande dans l'Otan

Le journal de 8H00

Play Episode Listen Later Jun 29, 2022 15:20


durée : 00:15:20 - Journal de 8 h - L'Otan sera bientôt rejointe par la Suède et la Finlande. Un accord a été trouvé avec la Turquie, qui était le seul membre de l'Alliance à mettre son véto jusque-là. Qu'a-t-elle obtenu en échange ? Des armes, notamment.

Les grands entretiens
Hannu Lintu, chef d'orchestre (3/5) : "Au début, on a tendance à vouloir imiter"

Les grands entretiens

Play Episode Listen Later Jun 29, 2022 25:09


durée : 00:25:09 - Hannu Lintu, chef d'orchestre finlandais (3/5) - par : Jérémie Rousseau - De passage à Paris à l'automne dernier pour ses débuts à l'Opéra Bastille avec le Vaisseau Fantôme, le chef finlandais Hannu Lintu s'est confié au micro de Jérémie Rousseau. Retour en 5 épisodes sur le parcours personnel et musical du directeur musical de l'Orchestre Radio Symphonique de Finlande. - réalisé par : Olivier Guérin

L'heure du monde
Sommaire de l'émission avec Yanik Dumont Baron

L'heure du monde

Play Episode Listen Later Jun 28, 2022 59:15


Longues attentes dans les aéroports canadiens:Le point avec Julie-Anne Lamoureux et Entrevue avec Mehran Ebrahimi; Assaut du Capitole:Trump aurait tout fait pour rejoindre les émeutes; Se retrouver sans logement le 1er juillet:Reportage de Rose St-Pierre; Démission du premier ministre de la Colombie-Britannique avec Dominique Arnoldi; Fermeture officielle du bureau de Radio-Canada à Moscou avec Tamara Alteresco; La Suède et la Finlande pourront se joindre à l'OTAN avec Christian Noël; 50 migrants retrouvés dans une remorque au Texas:Explications de Nahila Bendali; Avoir recours à l'avortement au Michigan:Reportage de Yasmine Mehdi; Peine de 20 ans de prison pour Ghislaine Maxwell:Reportage d'Éric Plouffe; Reprise de la saison touristique à Québec:Reportage de Claude Brunet

L'info en intégrale - Europe 1
Sommet de l'Otan à Madrid : «Un sommet du tournant»

L'info en intégrale - Europe 1

Play Episode Listen Later Jun 28, 2022 1:22


Le sommet de l'Otan se tient à Madrid du 28 au 30 Juin, il y est question de placer Moscou en ennemie, mais aussi de l'éventuel élargissement de la Suède et la Finlande à l'Alliance transatlantique.

Les coulisses du pouvoir
Les coulisses du pouvoir - Début du sommet de l'OTAN à Madrid

Les coulisses du pouvoir

Play Episode Listen Later Jun 28, 2022 4:58


Henry DE LAGUERIE Les pays membres de l'OTAN se réunissent aujourd'hui à Madrid pour 3 jours. L'assemblée générale sera évidemment marquée par le conflit en Ukraine et les demandes d'adhésion de la Finlande et de la Suède. Ce matin, nous allons vous raconter depuis Madrid les coulisses de ce sommet qui se déroule sous très haute sécurité, dans un pays, l'Espagne, qui se montre parfois réticent vis à vis de l'OTAN.

Matin Première
Les coulisses du pouvoir - Début du sommet de l'OTAN à Madrid

Matin Première

Play Episode Listen Later Jun 28, 2022 4:58


Henry DE LAGUERIE Les pays membres de l'OTAN se réunissent aujourd'hui à Madrid pour 3 jours. L'assemblée générale sera évidemment marquée par le conflit en Ukraine et les demandes d'adhésion de la Finlande et de la Suède. Ce matin, nous allons vous raconter depuis Madrid les coulisses de ce sommet qui se déroule sous très haute sécurité, dans un pays, l'Espagne, qui se montre parfois réticent vis à vis de l'OTAN.

Matin Première
L'oeil sur le monde - Sommet de l'OTAN: lever le véto turc contre la Suède et la Finlande ?

Matin Première

Play Episode Listen Later Jun 28, 2022 5:15


Sommet de l'OTAN : L'Alliance arrivera-t-elle à lever le véto turc contre la Suède et la Finlande ?

Les grands entretiens
Hannu Lintu, chef d'orchestre (2/5) : "L'école finlandaise permet à chaque chef d'orchestre d'être lui-même"

Les grands entretiens

Play Episode Listen Later Jun 28, 2022 25:11


durée : 00:25:11 - Hannu Lintu, chef d'orchestre finlandais (2/5) - par : Jérémie Rousseau - De passage à Paris à l'automne dernier pour ses débuts à l'Opéra Bastille avec le Vaisseau Fantôme, le chef finlandais Hannu Lintu s'est confié au micro de Jérémie Rousseau. Retour en 5 épisodes sur le parcours personnel et musical du directeur musical de l'Orchestre Radio Symphonique de Finlande. - réalisé par :

Accents d'Europe
Les grands oubliés de la répression biélorusse

Accents d'Europe

Play Episode Listen Later Jun 27, 2022 19:30


La guerre en Ukraine a fait passer à l'arrière-plan la crise politique qui sévit dans l'État voisin de Biélorussie, proche allié de la Russie. Depuis la réélection frauduleuse du dictateur Alexandre Loukachenko en août 2020, 1 200 prisonniers politiques croupissent dans les geôles du pays. Ce sont les chiffres de l'organisation de défense des droits humains Viasna. Difficile dans ce contexte de mobiliser la Communauté internationale sur leur sort. Mais des militants, des proches témoignent contre l'oubli. C'est le cas de Tatiana Khomitch, la sœur d'une des plus grandes opposantes au régime, Maria Kolesnikova, condamnée à 11 ans de prison. Virginie Pironon l'a rencontrée à Paris.   Les migrants sans droit d'asile en Lituanie  Et c'est une conséquence aussi de l'intransigeance du pouvoir biélorusse et de sa capacité à déstabiliser l'Europe. Il y a un an, le pouvoir à Minsk envoyait vers la frontière lituanienne des milliers de réfugiés syriens, kurdes et africains, qu'il avait spécialement fait venir par avion. En tout, 4 400 personnes sont passées en Lituanie. Le dernier rapport d'Amnesty international sur leur condition d'accueil est accablant : renvois forcés, mauvais traitements et détention illégale. 2 600 migrants sont toujours enfermés dans des camps sans aucune perspective d'avenir. Reportage à Vilnius signé Marielle Vitureau.   Le droit d'asile en danger en Europe Et il n'y a pas qu'en Lituanie que le droit d'asile est en danger. Ce droit fondamental est aussi sérieusement à la peine dans 8 pays européens, en Allemagne, Belgique, France, Hongrie, Grèce, Italie, Pays-Bas et Suède. C'est le constat que dresse dans une dernière note, l'ONG chrétienne contre la torture et la peine de mort ACAT ; Éric Mirguet, le directeur du Pôle programme et plaidoyer d'Acat, a expliqué à Fanny Bleichner dans quelles conditions les demandeurs d'asile étaient accueillis en Europe.   L'oeil européen de Franceline Beretti Sommet très attendu, ce mercredi 29 juin et ce jeudi 30 juin 2022, à Madrid, pour tous les pays membres de l'Alliance Atlantique. La question du parapluie américain de défense n'a jamais semblé aussi cruciale et débattue, avec la candidature de deux nouveaux États, la Suède et la Finlande. Mais ce renouveau pose aussi la question de son financement. Franceline Beretti a fait les comptes dans son oeil européen.  Un festival ukrainien au Portugal Et on terminera cette émission sur un grand écran. Le cinéma qui se fait aussi le témoin de la guerre en Ukraine. Au Portugal, la ville d'Esphino au nord du pays, a décidé d'héberger dans son festival FEST, une partie de la programmation du Festival international du film d'Odessa.... Au Portugal, Marie-Line Darcy. 

Les journaux de France Culture
La Finlande, candidate à l'Otan, amènerait une puissante armée en cas d'adhésion

Les journaux de France Culture

Play Episode Listen Later Jun 27, 2022 15:34


durée : 00:15:34 - Journal de 8 h - L'invasion russe en Ukraine est au menu du G7 et du sommet de l'Otan, cette semaine. Ce conflit a poussé la Finlande, voisine de la Russie, à demander à rejoindre l'alliance atlantique. La Finlande est dotée d'une forte armée.

Le journal de 8H00
La Finlande, candidate à l'Otan, amènerait une puissante armée en cas d'adhésion

Le journal de 8H00

Play Episode Listen Later Jun 27, 2022 15:34


durée : 00:15:34 - Journal de 8 h - L'invasion russe en Ukraine est au menu du G7 et du sommet de l'Otan, cette semaine. Ce conflit a poussé la Finlande, voisine de la Russie, à demander à rejoindre l'alliance atlantique. La Finlande est dotée d'une forte armée.

Le zoom de la rédaction
Finlande : tous soldats

Le zoom de la rédaction

Play Episode Listen Later Jun 27, 2022 4:24


durée : 00:04:24 - Le zoom de la rédaction - Désormais candidate à l'intégration dans l'OTAN, la petite Finlande et ses 5,5 millions d'habitants y amènerait une armée surpuissante, capable d'aligner deux fois plus d'hommes que la Russie n'en a envoyé en Ukraine. Résultat d'une stratégie de défense originale : la "défense totale".

Les grands entretiens
Hannu Lintu, chef d'orchestre (1/5) : "L'opéra a été ma toute première inspiration, j'avais 12 ans"

Les grands entretiens

Play Episode Listen Later Jun 27, 2022 25:10


durée : 00:25:10 - Hannu Lintu, chef d'orchestre finlandais (1/5) - par : Jérémie Rousseau - De passage à Paris à l'automne dernier pour ses débuts à l'Opéra Bastille avec le Vaisseau Fantôme, le chef finlandais Hannu Lintu s'est confié au micro de Jérémie Rousseau. Retour en 5 épisodes sur le parcours personnel et musical du directeur musical de l'Orchestre Radio Symphonique de Finlande. - réalisé par : Olivier Guérin

Carrefour de l'Europe
L'Otan: l'unique garant de la sécurité européenne?

Carrefour de l'Europe

Play Episode Listen Later Jun 26, 2022 48:30


L'invasion russe en Ukraine a relégitimé l'Otan, cette alliance de pays d'Europe et d'Amérique du Nord créée après la Seconde Guerre mondiale, en pleine Guerre froide, afin d'assurer collectivement leur sécurité face à l'URSS. L'Organisation du traité de l'Atlantique Nord est devenue, depuis le 24 février et le début de la guerre en Ukraine, le rempart contre la Russie de Vladimir Poutine. Pour preuve les demandes d'adhésion express de la Finlande et de la Suède, deux pays qui, pendant des décennies, avaient fait le choix du non-alignement. L'Otan est-elle donc l'unique garante de la sécurité européenne ?  La guerre en Ukraine sonne-t-elle le glas de la défense européenne, ou est-elle une opportunité pour la relancer ? Avec les invités :  - Laurent Warlouzet, professeur d'Histoire de l'Europe à l'Université de La Sorbonne et auteur d'Europe contre Europe : entre liberté, solidarité et puissance, paru aux éditions du CNRS  - Jean de Gliniasty, directeur de recherche à l'Iris, ancien ambassadeur de France en Russie, et qui vient de publier La Russie, un nouvel échiquier, aux éditions Eyrolles. 

Géopolitique, le débat
Sommet de Madrid: l'OTAN en question. Part I.

Géopolitique, le débat

Play Episode Listen Later Jun 25, 2022 50:00


Dans quelques jours, du 28 au 30 juin 2022, sommet annuel de l'Otan à Madrid. Un sommet particulier voire spécial dans le contexte actuel de guerre en Ukraine, qui verra l'Alliance dévoiler son «Concept stratégique 2030 » reflétant la nouvelle « réalité sécuritaire ». Ce concept stratégique placera la Russie comme un adversaire et non plus comme un possible partenaire et entamera la formulation d'une politique envers la Chine et les menaces que Pékin pourrait poser à l'Europe à travers des cyberattaques, l'Intelligence Artificielle, l'espionnage et les incursions sous-marines à mesure de la fonte de l'Arctique.  Le contexte : une Suède et une Finlande désireuses depuis l'invasion russe de l'Ukraine d'intégrer l'Otan. Et la Turquie qui bloque leur admission pour le moment, elle qui demande des concessions pour combattre le séparatisme kurde et les groupes terroristes. Enfin les pays Baltes qui demandent davantage d'Otan. Après l'effet négatif sur la réputation de l'Alliance, conséquence de l'incontestable échec de l'Otan en Afghanistan, l'Organisation doit redéfinir sa stratégie autour de sa mission prioritaire de sécurisation en Europe et des formes de conflits hybrides qui s'annoncent. Sa priorité du moment restant la manière de continuer de soutenir l'Ukraine et dissuader toute agression future de la part du président Russe.    Invités :   Jean-François Bureau, ancien secrétaire général adjoint de l'OTAN (2007-2010) et directeur des Affaires internationales d'Eutelsat (2011-2020). Consultant à l'international spécialisé dans le domaine de la défense Guillaume Lasconjarias, ancien chercheur au Collège de défense de l'OTAN à Rome et auteur de nombreux travaux sur l'Alliance Atlantique  Thierry Tardy, directeur de la Division recherche au Collège de défense de l'OTAN, et professeur invité au Collège d'Europe à Bruges  Jean-Pierre Maulny, directeur adjoint de l'IRIS et spécialiste des questions de Défense.  

Géopolitique, le débat
Sommet de Madrid: l'OTAN en question. Part I.

Géopolitique, le débat

Play Episode Listen Later Jun 25, 2022 50:00


Dans quelques jours, du 28 au 30 juin 2022, sommet annuel de l'Otan à Madrid. Un sommet particulier voire spécial dans le contexte actuel de guerre en Ukraine, qui verra l'Alliance dévoiler son «Concept stratégique 2030 » reflétant la nouvelle « réalité sécuritaire ». Ce concept stratégique placera la Russie comme un adversaire et non plus comme un possible partenaire et entamera la formulation d'une politique envers la Chine et les menaces que Pékin pourrait poser à l'Europe à travers des cyberattaques, l'Intelligence Artificielle, l'espionnage et les incursions sous-marines à mesure de la fonte de l'Arctique.  Le contexte : une Suède et une Finlande désireuses depuis l'invasion russe de l'Ukraine d'intégrer l'Otan. Et la Turquie qui bloque leur admission pour le moment, elle qui demande des concessions pour combattre le séparatisme kurde et les groupes terroristes. Enfin les pays Baltes qui demandent davantage d'Otan. Après l'effet négatif sur la réputation de l'Alliance, conséquence de l'incontestable échec de l'Otan en Afghanistan, l'Organisation doit redéfinir sa stratégie autour de sa mission prioritaire de sécurisation en Europe et des formes de conflits hybrides qui s'annoncent. Sa priorité du moment restant la manière de continuer de soutenir l'Ukraine et dissuader toute agression future de la part du président Russe.    Invités :   Jean-François Bureau, ancien secrétaire général adjoint de l'OTAN (2007-2010) et directeur des Affaires internationales d'Eutelsat (2011-2020). Consultant à l'international spécialisé dans le domaine de la défense Guillaume Lasconjarias, ancien chercheur au Collège de défense de l'OTAN à Rome et auteur de nombreux travaux sur l'Alliance Atlantique  Thierry Tardy, directeur de la Division recherche au Collège de défense de l'OTAN, et professeur invité au Collège d'Europe à Bruges  Jean-Pierre Maulny, directeur adjoint de l'IRIS et spécialiste des questions de Défense.  

Livre international
Pourquoi le multilatéralisme est-il en crise?

Livre international

Play Episode Listen Later Jun 24, 2022 13:00


Le G7 se réunit ce week-end, puis ce sera au tour de l'Otan. L'Organisation du traité l'Atlantique Nord dont le président Macron avait évoqué la mort cérébrale, semble comme ressuscitée depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine, avec notamment les demandes d'adhésion de la Finlande et de la Suède. Mais en parallèle, on ne peut que constater la paralysie de l'ONU. Des instances multilatérales qui connaissent donc des sorts différents. Nations désunies ? La crise du multilatéralisme dans les relations internationales, publié aux éditions du CNRS, co-dirigé par Jean-Vincent Holeindre et Julian Fernandez, retrace l'histoire mouvementée du multilatéralisme. Entretien avec Jean-Vincent Holeindre, professeur de sciences politiques à l'université Panthéon-Assas (Paris 2) et directeur scientifique de l'IRSEM, l'institut de recherche stratégique de l'École militaire.

Learn French with daily podcasts

Texte: Dans une video en ligne, on voit un train transporter des tanks. Sur les réseaux sociaux on a suggéré que ces images montraient la Finlande envoyant des équipements militaires à la frontière Russe. C'est faux. Traduction: In an online video, a train is seen transporting tanks. Claims on social media have suggested that these images show Finland sending military equipment towards the Russian border. It is not true. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Choses à Savoir TECH VERTE
Lutte pour le climat : l'Australie peut-elle rattraper son retard ?

Choses à Savoir TECH VERTE

Play Episode Listen Later Jun 20, 2022 3:05


On vous en a déjà parlé dans ce podcast, l'Australie est l'un des plus gros pollueurs de la planète, essentiellement pour son utilisation et son exportation massive de charbon. Ceci dit, avec un récent changement de Premier ministre, le pays a pris un virage écologique bienvenue quoiqu'un peu tardif au vu de la situation actuelle. Si le nouveau Premier ministre veut accélérer drastiquement la lutte contre le changement climatique, a-t-il au moins les moyens de combler le retard accumulé lors des précédentes mandatures ? Tous les détails dans cet épisode. Le 16 juin dernier, le Premier ministre de centre-gauche Anthony Albanese a presque doublé l'objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour 2030, visant désormais les 43%. Un travail titanesque devra donc être entrepris prochainement pour tenter de réduire les émissions du pays, comptant tout de même pour plus d'un pour cent des émissions totales de gaz à effet de serre dans le monde. À noter également que le pays est extrêmement dépendant de ses exportations de charbon à l'étranger, ce qui n'est pas pour arranger la situation. Le charbon exporté d'Australie représente à lui seul entre 3 et 5% du CO2 rejeté dans l'atmosphère chaque année, faisant du pays l'un des plus gros pollueurs de la planète. Plus précisément, l'Australie est le deuxième exportateur mondial de charbon et l'un des principaux exportateurs de gaz. Les combustibles fossiles représentent environ un quart des exportations australiennes, essentiellement à destination du Japon, de la Chine et de la Corée du Sud à en croire la Reserve Bank of Australia. Au niveau national, environ 70% de l'électricité provient du charbon et du gaz selon le gouvernement. Dès lors, le gouvernement fait face à des limites économiques dans son projet. Car d'après les analystes de la banque centrale, la demande internationale de charbon pourrait chuter de 80% d'ici le milieu du siècle, plongeant le pays dans une crise énergétique profonde si rien ne changeait. Ce serait donc également une course contre la montre dans laquelle s'est engagé l'Australie. Dès lors, certaines initiative se mettent en place comme celle du milliardaire Mike Cannon-Brookes, ardent défenseur de l'environnement qui a proposé de racheter plusieurs centrales électriques à charbon dans le but de les fermer d'ici 2030. Une offre évidemment rejetée par les propriétaires, mais qui n'augure rien de bon pour ces entreprises polluantes à en croire David Ritter, directeur général de Greenpeace Australie que je cite « chaque entreprise qui fait ces mêmes erreurs peut s'attendre à avoir de vrais perturbations, très très rapidement » fin de citation. En effet, le changement climatique a lourdement perturbé la vie des Australiens, notamment en 2019 et 2020 quand le pays a dû faire face à d'immenses feux de forêts ayant ravagé une superficie équivalente à celle de la Finlande, faisant une trentaine de morts et décimant des millions d'animaux. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Revue de presse française
À la Une: législatives, déroute en Guadeloupe, panique à la Martinique, avoine en Guyane pour Macron

Revue de presse française

Play Episode Listen Later Jun 19, 2022 4:03


« La journée a mal commencé pour le camp présidentiel, souligne le site de L'Express. Dans la 2e circonscription de Guadeloupe, où l'on votait dès hier, la secrétaire d'État à la mer Justine Benin a été battue face au candidat divers gauche Christian Baptiste ». Celui de l'hebdomadaire L'Obs est catégorique, Justine Bénin « va devoir démissionner du gouvernement ». La Guadeloupe, mais pas que… « Dans la deuxième circonscription de Guyane, le député La République en marche sortant Lénaïck Adam "a été battu" par le candidat Davy Rimane, soutenu par La France insoumise », pointe Le Monde. La paix « oui », mais du blé surtout pour Macky Sall La guerre en Ukraine, avec cette alerte-famine en Afrique relancée par le président sénégalais Macky Sall après sa rencontre avec le maître du Kremlin Vladimir Poutine. « La malnutrition peut engendrer des bouleversements politiques très graves qui vont déstabiliser les pays en Afrique et au-delà avec des vagues migratoires vers l'Europe, prévient Macky Sall dans Le Journal du Dimanche. La déstabilisation de l'Afrique pour cause de famine, c'est aussi important que l'issue de la guerre en Ukraine aujourd'hui ». Après avoir confié au JDD que l'entrée dans l'Otan de la Suède et de la Finlande ne posait « aucun problème » à Vladimir Poutine, le président en exercice de l'Union africaine renvoie les belligérants dos à dos. « Peu m'importe qui a tort, qui a raison… Il faut arrêter. ll faut un cessez-le-feu », dit Macky Sall au Journal du Dimanche Poutine céréales killer Comme le souligne l'hebdomadaire Le Point, « de tout l'arsenal à la disposition du despote russe, l'arme alimentaire est la plus redoutable. Des centaines de millions de personnes au Proche-Orient et en Afrique dépendent des céréales ukrainiennes pour leur alimentation de base. Avant la guerre, Kiev fournissait 12% du blé mondial, 15% du maïs, 40% de l'huile de tournesol », précise ce magazine. Lequel estime qu'aujourd'hui, « les Européens sont bel et bien piégés ». Rule, Britannia ! sur les Malouines Un anniversaire en ce mois de juin, celui, il y a quarante ans, de la fin de la guerre des Malouines. Quarante ans après, les blessures restent à vif en Argentine. C'est ce qu'est allé constater à Buenos Aires le magazine Ça M'Intéresse-Histoire. Les Malouines, ce sont ces ilots situés à 260 miles marins au large des côtes argentines et sur lesquels flotte toujours le pavillon britannique. Les Malouines, pour les Anglais, ce sont plutôt les Falkland. Pour redorer son blason, il y a quarante ans, la dictature militaire argentine avaient pris les Malouines à l'abordage, n'imaginant « pas un seul instant que le Royaume-Uni chercherait à reconquérir par la force ces deux iles situées à 12 600 km de Londres. Elle se trompe. En face se dresse Margaret Thatcher, la "Dame de fer" qui (…) expédie une flotte massive de 8 000 hommes pour récupérer l'archipel », rappelle Ça M'Intéresse-Histoire. Mission accomplie le 16 juin 1982. Le 2 avril dernier, une commémoration au musée des Malouines de Buenos Aires a réuni « trois cents personnes dont de nombreux vétérans », rapporte Ça M'Intéresse-Histoire, Dans ce magazine, des affiches aperçues dans les rues de Buenos Aires assurent que les Malouines « sont argentines !!! » (avec trois points d'exclamation qui en disent long sur la détermination toujours actuelle des Argentins à les récupérer). Les Malouines ? Non, les îles Falkland, rétorque sur place Le Figaro Magazine. Cet archipel perdu au cœur de l'Atlantique Sud est « un bout du monde "so british" », assure, neuf pages durant, cet hebdomadaire. À se demander s'il n'y aurait pas de l'or au large des Malouines (ou des Falkland) ? De l'or noir, par exemple…

Revue de presse française
À la Une: l'adieu à Jean-Louis Trintignant

Revue de presse française

Play Episode Listen Later Jun 18, 2022 4:10


Clope au bec et front soucieux à la Une de Libération, regard sombre sur celles du Parisien comme du Figaro. « Jean Louis Trintignant, le grand silence », lance Libé, en référence à un western dont il fut la vedette. Fin du western. Trintignant ? Un « grand homme de cinéma et de théâtre », salue Le Figaro. Hommage unanime de la presse, à Paris comme ailleurs, en France. Plus un rappel tragique, celui de la disparition de sa fille Marie, morte le 1er août 2003 sous les coups du furibond Bertrand Cantat, chanteur du groupe de rock français Noir Désir. Dans un livre publié il y a quatre ans, Jean-Louis Trintignant avait dit être « mort » ce jour-là. Non. C'est hier que l'acteur s'est éteint. Il avait 91 ans. Fini le gaz russe « Plus un mètre cube de gaz russe n'arrive par gazoduc sur le territoire français », pointe Le Parisien. Officiellement, c'est pour des raisons techniques que l'entreprise russe Gazprom a procédé à cette coupure. Mais les Européens qui la subissent, la France, donc, mais aussi la Pologne, la Bulgarie et la Finlande et, dans une moindre mesure, l'Allemagne, l'Autriche et l'Italie, y voient plutôt une « mesure de représailles » en lien avec leur soutien à l'Ukraine. Certes, le ministère de la Transition écologique « se veut rassurant », note ce quotidien, mais cette interruption de livraison du gaz russe par gazoduc « aura forcément des retombées », admet-il. Sur les prix, notamment. Comme le souligne Le Parisien, « le tarif a bondi à près de 130 euros le mégawattheure (hier), contre environ 100 euros mercredi. Il était autour de 30 euros il y a un an », signale ce journal. Le Figaro a refait les comptes. Le prix du gaz sur le marché de gros européen a en fait « bondi de 60% cette semaine », calcule-t-il, en comparant le débit de gaz à « une rivière qui s'assèche d'abord à l'aval, au plus loin de sa source dont l'eau se raréfie, le gaz d'origine russe ne parvient plus jusqu'à la France, client de Gazprom le plus éloigné à l'ouest ». Selon Le Figaro, « l'assèchement du flux arrivant en France s'explique aussi en partie parce que le gaz se vend plus cher en Allemagne qu'en France. Les fournisseurs français recevant du gaz russe, comme Engie, ont donc tout intérêt à le vendre outre-Rhin plutôt qu'à le rapatrier en France » ! Veillée d'armes électorale Demain, dimanche, second tour des élections législatives. Et toujours la même crainte, celle d'une forte abstention. « La République, c'est vous ! », lance la Une du Figaro, pour encourager ses lecteurs à se rendre aux urnes. Dernier sursaut médiatique républicain avec, en ligne de mire, un manque flagrant d'intérêt pour ce scrutin pourtant crucial. Car comme le remarque ce quotidien, la coalition majoritaire Ensemble !, qui réunit macronistes et centristes, et la Nupes, c'est-à-dire l'alliance de gauche, « réunissent chacun autour de 12,5% des inscrits. Ce qui signifie que plus de 70% des Français en âge de voter se sentent sinon hostiles, au moins étrangers à ces familles politiques. Le fait qu'elles se partagent depuis huit semaines le débat public ne peut que renforcer la désertion. Que fait un électeur un brin classique quand il doit choisir entre la ligne Mélenchon-Sandrine Rousseau et celle de Borne-Pap Ndiaye ? interroge ce journal. Il est tenté de préparer ses vacances ». Le Parisien n'écrit guère autre chose. Dressant le bilan de la séquence électorale de la présidentielle et des législatives, ce quotidien remarque que des questions « essentielles » y ont été « escamotées ». Les Français ont surtout retenu « des punchlines, des invectives et des discours populistes, estime Le Parisien. Le pays n'a pas eu la campagne qu'il méritait. Dès lors, faut-il s'étonner que 70% des jeunes n'aient pas eu envie d'aller voter ? », interroge-t-il. Demain est un autre jour, qui sait ?..

Accents d'Europe
L'inflation, l'ennemi numéro 1 des pays européens

Accents d'Europe

Play Episode Listen Later Jun 14, 2022 19:30


Après des années de politique d'argent pas cher et abondant, la Banque centrale européenne (BCE) annonce une première augmentation de ses taux directeurs pour juillet. C'est un tournant, alors que les pays européens vivent ces derniers mois avec une inflation galopante. Une hausse poussée par la guerre en Ukraine qui augmente les prix de l'énergie et de l'alimentation. En Allemagne, l'inflation s'est affichée à 8% en mai 2022, du jamais vu depuis près de 50 ans. L'Allemagne, comme nombre de ses voisins européens, fait face à une très forte augmentation des prix. Pour y faire face, les autorités ont décidé un impressionnant de paquet de mesures. Julien Méchaussie. Face à l'inflation, la question salariale devient de plus en plus pressante Avec le Danemark, la Suède, la Finlande, Chypre et l'Autriche, l'Italie fait partie des six pays européens où il n'existe pas de salaire minimum. Et c'est le seul pays de l'Union européenne où les salaires n'ont pas augmenté ces 30 dernières années. Pire, ils ont même baissé de près de 3% de 1990 à 2020. La hausse de l'inflation dans le pays a remis sur la table l'instauration d'un salaire plancher. Mais la question divise dans la péninsule, Olivier Bonnel. Crise politique et crise économique en Bulgarie Dans une Bulgarie frappée de plein fouet par la hausse des prix, la crise économique se double désormais d'une crise politique. Les ministres bulgares des Affaires étrangères et de l'Énergie ont démissionné en début de semaine, dans le sillage du retrait de leur parti de la coalition gouvernementale la semaine dernière. Avec la Roumanie et les pays baltes, la Bulgarie est l'un des pays où le coût de la vie a le plus augmenté depuis un an. Et parmi les personnes les plus vulnérables à ces augmentations, il y a les personnes âgées. Malgré une hausse des pensions de retraite, elles doivent désormais se remettre à travailler ou demander à leurs proches de les aider financièrement. À Sofia, un reportage de Damian Vodenitcharov. La guerre en Ukraine et les sanctions occidentales pèsent lourdement sur l'économie russe En avril 2022, en Russie, la hausse des prix a atteint presque 18% sur un an, du jamais vu depuis vingt ans. Elle a un peu ralenti en mai 2022, mais s'affiche malgré tout à 17%. Cette inflation record, doublée d'une augmentation du recours au chômage partiel afin d'éviter les licenciements, entame sérieusement le pouvoir d'achat des Russes, qui ont un faible taux d'épargne. Plus de précisions à Moscou de notre correspondante Estelle Levresse. ► À lire aussi : L'endettement des ménages au plus haut en Russie La justice britannique autorise l'expulsion de migrants vers le Rwanda La justice britannique valide le projet controversé du gouvernement de renvoyer au Rwanda des demandeurs d'asile, rejetant un dernier recours d'associations de défense des droits humains. Les défenseurs des droits parlent de mesure illégale. Londres, de son côté, affirme vouloir contrôler l'immigration alors que depuis le début de l'année 2022, environ 10 000 personnes sont arrivées sur les côtes britanniques après avoir traversé la Manche. Les précisions de Marie Billon, à Londres. ► À écouter aussi : Expulsion de migrants du Royaume-Uni vers le Rwanda: «On est dans une politique d'affichage» L'Européen de la semaine : Igor Strelkov L'un des chefs des séparatistes du Donbass fait aujourd'hui partie des plus violents détracteurs de la stratégie militaire russe. Il s'agit d'Igor Strelkov. Cet ancien commandant en chef de facto des forces pro-russes dans l'Est ukrainien séparatiste était réputé pour ses positions ultranationalistes. Il commente désormais activement sur les réseaux sociaux le cours de la guerre et il n'épargne ni Vladimir Poutine, ni son ministre de la Défense. Son portrait par Anastasia Becchio.

Accents d'Europe
Les nouvelles technologies pour dynamiser les économies européennes

Accents d'Europe

Play Episode Listen Later Jun 9, 2022 19:30


Les nouvelles technologies peuvent-elles freiner l'exode des jeunes diplômés qui touche les pays des Balkans ? C'est le pari que fait la Serbie. Depuis deux ans, le pays a fait passer l'innovation dans la réalité virtuelle, la santé en ligne, ou encore l'automatisation industrielle à la vitesse supérieure, entre autres, grâce à la création de laboratoires de recherche au sein de son université à Belgrade. Les autorités comptent beaucoup sur la numérisation de l'économie pour contrer le chômage et garder les jeunes au pays. Le reportage à Belgrade de Louis Seiller. La Femtech, ce sont les nouvelles technologies au service de la santé des femmes. Plusieurs pays en ont fait leur spécialité. Les États-Unis, Israël et, en Europe, la Suisse. La start-up Rea Diagnostics a, par exemple, lancé une serviette hygiénique connectée. Une serviette qui doit servir à mieux détecter le risque d'accouchement prématuré. À Genève, les explications de Jérémie Lanche. Il est un autre pays européen qui a beaucoup misé sur la numérisation de son État : l'Estonie. Dans ce petit pays d'Europe du Nord, très peu peuplé, voisin à la fois de la Finlande et de la Russie, la plupart des services administratifs sont disponibles en ligne. Inscrire son enfant à l'école, obtenir une ordonnance ou déclarer ses impôts, tout cela se fait via l'ordinateur. Depuis quelques années, cette expérience et expertise en la matière attire de nombreux pays africains pour développer le même genre de systèmes. L'Estonie a ainsi passé plusieurs accords de coopération notamment avec le Bénin. Notre correspondante Marielle Vitureau s'est rendue à une grande conférence sur l'administration en ligne à Tallin, la capitale. Réchauffement climatique et montée des eaux La mythologie grecque raconte que les dieux Apollon et Artémis seraient nés sur une toute petite île prénommée Delos. Cette île existe bien, elle est même l'un des sites archéologiques les plus touristiques de Grèce, mais aussi des plus menacés. Car ce lopin de terre situé dans l'archipel des Cyclades se retrouve aujourd'hui au même niveau que la mer, et la montée des eaux due au changement climatique est en train d'engloutir doucement ce joyau de l'antiquité grecque. Joël Bronner revient sur la situation de cette île de Délos par rapport à la montée des eaux. La chronique «c'est mon Europe» d'Alice Rouja sur le fonctionnement des institutions de l'Union européenne.

Reportage International
Finlande: un exercice de lutte contre la désinformation réunit des participants de quatre pays

Reportage International

Play Episode Listen Later Jun 5, 2022 2:33


Depuis des années Moscou mène sur le terrain la guerre de la désinformation et des cyber-attaques. En Finlande, le Centre européen d'excellence pour la lutte contre les cyber-attaques, l'Hybrid CoE à Helsinki a organisé un war-game consacré à la désinformation russe. L'exercice, une sorte de simulation d'attaques et de contre-attaques a eu lieu en ligne, sur les réseaux sociaux. Le reportage de notre correspondant à Helsinki est à retrouver dans son intégralité dans Accents d'Europe

Concordance des temps
La Finlande et son grand voisin

Concordance des temps

Play Episode Listen Later Jun 4, 2022 58:38


durée : 00:58:38 - Concordance des temps - par : Jean-Noël Jeanneney - L'invasion de l'Ukraine ravive le souvenir de conflits passés entre la Finlande et la Russie. Retour ce matin, en compagnie d'Alexandre Sumpf, sur l'histoire de la Finlande et sur les ressorts de sa survie parmi la jungle internationale. - invités : Alexandre Sumpf historien.

Géopolitique
Le Danemark rejoint l'Europe de la défense, nouveau signe de l'onde de choc de l'Ukraine

Géopolitique

Play Episode Listen Later Jun 3, 2022 3:01


durée : 00:03:01 - Géopolitique - par : Pierre  Haski  - Après la Finlande et la Suède qui veulent rejoindre l'Otan, c'est le Danemark qui vote pour participer à l'Europe de la défense dont il s'était exclu. Un signe de l'impact de la guerre d'Ukraine qui fait grandir l'Europe, mais lui pose aussi de sérieux défis.

InterNational
Le Danemark rejoint l'Europe de la défense, nouveau signe de l'onde de choc de l'Ukraine

InterNational

Play Episode Listen Later Jun 3, 2022 3:01


durée : 00:03:01 - Géopolitique - par : Pierre  Haski  - Après la Finlande et la Suède qui veulent rejoindre l'Otan, c'est le Danemark qui vote pour participer à l'Europe de la défense dont il s'était exclu. Un signe de l'impact de la guerre d'Ukraine qui fait grandir l'Europe, mais lui pose aussi de sérieux défis.

French Podcast
News in Slow French #588 - French Grammar, News, and Expressions

French Podcast

Play Episode Listen Later Jun 3, 2022 7:47


Nous commencerons notre programme en discutant de nouvelles qui ont fait les gros titres cette semaine. Nous commenterons tout d'abord les justifications que donne la Turquie, membre de l'OTAN, pour contester l'adhésion de la Suède et de la Finlande. Ensuite, nous discuterons de la nouvelle législation sur les armes à feu proposée lundi par le Premier ministre canadien Justin Trudeau, définie comme « une loi qui a pour but d'empêcher de nouvelles tragédies ». Puis, dans la partie scientifique, nous parlerons de certaines théories du complot qui entourent la récente épidémie de variole du singe, qui a déjà touché plus de 20 pays. Enfin, nous commenterons la cérémonie de remise des prix du Festival de Cannes 2022, qui s'est déroulée samedi.    Continuons maintenant avec l'annonce de la deuxième partie de notre programme, « Trending in France ». Nous parlerons d'une enquête lancée à Lyon pour développer la nature dans les villes. Nous évoquerons pour terminer une affaire de trafic d'antiquités qui touche le Louvre lui-même. - Pourquoi la Turquie bloque-t-elle l'adhésion de la Suède et de la Finlande à l'OTAN ? - Le Canada met en place un programme gouvernemental de rachat des armes d'assaut - L'épidémie de variole du singe déclenche des théories du complot - Pas de consensus au Festival de Cannes 2022 - Des scientifiques s'intéressent au chant des oiseaux pour développer la nature en ville - Y a t-il eu un trafic d'antiquités volées au Louvre ?

Appels sur l'actualité
Vos questions d'actualité: Jean-Luc Martinez, Otan, guerre en Ukraine, présidentielle en Colombie

Appels sur l'actualité

Play Episode Listen Later May 31, 2022 19:30


Tous les jours, les journalistes et correspondants de RFI ainsi que des spécialistes répondent à vos questions sur l'actualité. Ce matin:  Guerre en Ukraine: les céréales ukrainiennes bloquées par la Russie. Par Marie-Pierre Olphand, journaliste au service économie, en charge de la chronique des matières premières sur RFI. Antiquités pillées : découverte d'un trafic d'une ampleur sans précédent. Par Marie Casadebaig, journaliste au service France de RFI. OTAN: la Turquie s'oppose à la candidature de la Suède et de la Finlande. Par Jean-Pierre Maulny, directeur adjoint de l'Institut international et stratégique, IRIS, spécialiste de la défense européenne et de l'OTAN. Colombie: comment expliquer le score historique de la gauche ? Par Pascal Drouhaud, président de l'association LATFRAN, spécialiste de la Colombie.   * Par téléphone : de France : 09 693 693 70 de l'étranger : 33 9 693 693 70 * Par WhatsApp : +33 6 89 28 53 64 N'OUBLIEZ PAS DE NOUS COMMUNIQUER VOTRE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE (avec l'indicatif pays). Pour nous suivre : * Facebook : Rfi appels sur l'actualité * Twitter : @AppelsActu

Learn French with daily podcasts
Exportations (Exports)

Learn French with daily podcasts

Play Episode Listen Later May 30, 2022 5:06


Texte: Le géant de l'énergie russe Gazprom a arrêté les exportationsd e gaz vers son voisin la Finlande car elle n'a pas reçu de paiement en roubles. Traduction: Russian energy giant Gazprom has halted gas exports to neighbouring Finland as it had not received payment in rubles.  Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

7 milliards de voisins
Faut-il s'inspirer des pays nordiques pour être heureux?

7 milliards de voisins

Play Episode Listen Later May 27, 2022 48:30


Que ce soit la Finlande, le Danemark, la Suède ou l'Islande, les pays nordiques sont souvent cités en exemple comme des pays où il fait bon vivre. Avec ou sans Covid-19, la Finlande reste en tête du classement des pays les plus heureux au monde. Architecture épurée, le hygge, le fameux bonheur à la danoise, les politiques sociales, font l'attrait du « modèle nordique ». Au-delà du fantasme, quelles sont les particularités des pays scandinaves ? Certaines initiatives nordiques sont-elles conciliables avec nos mentalités et nos habitudes culturelles ?   Nicolas Escach, géographe, directeur du campus de Caen de Sciences Po Rennes. Corédacteur en chef de la revue Nordiques. Auteur de La France à l'heure Nordique, publié chez Les Pérégrines. Malene Rydahl, autrice, conférencière franco-danoise spécialisée dans les thématiques du bien-être et de la performance en entreprise inspirées par le modèle du management danois. Autrice du best-seller mondial Heureux comme un Danois, publié chez Grasset. Et retrouvez le focus de Frédéric Faux, notre correspondant à Stockholm en Suède depuis plus de quatre ans. Il nous expliquera pourquoi il a décidé de s'installer dans un pays nordique. En fin d'émission, on retrouve le Monde des enfants. Depuis quelques mois, nous donnons la parole aux enfants dans « 7 milliards de voisins ». Autour du micro de Charlie Dupiot, des enfants discutent autour d'un thème philosophique, comme l'amour, l'autorité, l'honneur…  Aujourd'hui, direction Conakry en Guinée avec Ténin, Mariam, Djenaba, Méria et Kabinet. Ils sont 5 à nous parler d'avenir. Bloqués dans les embouteillages, ils rêvent parfois d'ailleurs… L'épisode est à retrouver en cliquant ici. Rediffusion de l'émission du 3 décembre 2021

French Podcast
News in Slow French #587 - French Grammar, News, and Expressions

French Podcast

Play Episode Listen Later May 27, 2022 8:11


Nous commencerons notre programme en discutant de nouvelles qui ont fait les gros titres cette semaine. Nous parlerons tout d'abord d'un rapport publié le 23 mai par l'organisation anti-pauvreté Oxfam. Ce rapport intitulé « Quand la souffrance rapporte gros » révèle qu'un nouveau milliardaire est apparu en moyenne toutes les 30 heures pendant la pandémie de Covid 19. Ensuite, nous discuterons de la victoire du parti travailliste lors des élections législatives en Australie, qui ont eu lieu samedi dernier. Puis, dans la partie scientifique, nous discuterons des résultats d'une étude publiée le 19 mai dans la revue Communications Biology sur le commerce d'araignées en ligne, qui est peu réglementé. Enfin, nous parlerons du lancement par une petite brasserie finlandaise d'une nouvelle bière pour fêter la demande d'adhésion de son pays à l'OTAN. La bière s'appelle Otan.    Continuons maintenant avec l'annonce de la deuxième partie de notre programme, « Trending in France ». Nous parlerons de l'épisode de sécheresse qui touche de plus en plus de départements en France. Et nous finirons en discutant du tennisman Jo-Wilfried Tsonga, qui vient de mettre un terme à sa carrière à Roland-Garros. - Un nouveau milliardaire est apparu toutes les 30 heures pendant la pandémie de Covid-19 - Le parti travailliste australien remporte ses premières élections législatives depuis 2007 - Des chercheurs analysent le commerce d'araignées en ligne - Une brasserie en Finlande célèbre son adhésion à l'OTAN avec une bière baptisée Otan - Les records de chaleur provoquent une sécheresse inquiétante en France - Le tennisman Jo-Wilfried Tsonga tire sa révérence

Culture G
D'où vient le cocktail Molotov ?

Culture G

Play Episode Listen Later May 23, 2022 3:40


Ce n'est pas le genre de cocktails qu'on aime siroter au soleil ! ☀ Cette arme artisanale a été utilisée pour la première fois au cours de la guerre civile espagnole, de 1936 à 1939, mais son nom vient d'ailleurs… Découvrez l'origine du cocktail Molotov dans ce nouvel épisode de Culture G, bonne écoute (et abonnez-vous)

Tout un monde - La 1ere
Tout un monde - Présenté par Blandine Levite

Tout un monde - La 1ere

Play Episode Listen Later May 23, 2022 24:05


Au sommaire: le point de situation dans la zone sinistrée du Donbass en Ukraine; reportage à Boutcha, banlieue de Kiev martyrisée pendant un mois par les troupes russes; peut-on s'attendre bientôt à un embargo européenne sur le pétrole russe; et la Finlande recherche la sécurité alimentaire notamment vis-à-vis de la Russie.

Le Nouvel Esprit Public
Nouvelle Première ministre / Adhésion de la Suède et de la Finlande à L'OTAN / n°246 / 22 mai 2022

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later May 22, 2022 61:00


Connaissez-vous notre site ? www.lenouvelespritpublic.frUne émission de Philippe Meyer, enregistrée au studio l'Arrière-boutique le Avec cette semaine :Nicolas Baverez, essayiste et avocat.Matthias Fekl, avocat et ancien ministre de l'Intérieur.Béatrice Giblin, directrice de la revue Hérodote et fondatrice de l'Institut Français de Géopolitique.Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin et président de la fondation Terra Nova.Nouvelle Première ministre Emmanuel Macron voulait un, voire une, Premier ministre « attaché à la question sociale, environnementale et productive ». Le 16 mai, trois semaines après sa réélection et moins d'un mois avant le premier tour des législatives, il a nommé à Matignon, Elisabeth Borne, son ancienne ministre des Transports, puis de la Transition écologique et solidaire, et enfin du Travail. Trente et un an après Edith Cresson, cette polytechnicienne, âgée de 61 ans, devient la deuxième femme Première ministre sous la Ve République. Ancienne du cabinet de Lionel Jospin à Matignon, venant donc de la gauche, elle a cependant porté dans les gouvernements Macron des réformes jugées de droite : SNCF, assurance-chômage. Si la Première ministre n'a jamais été élue, - comme Georges Pompidou, Raymond Barre et Dominique de Villepin - elle est candidate aux législatives dans le Calvados.De la campagne des législatives à la composition du gouvernement, alors que le rôle de patron de la majorité est normalement dévolu au Premier ministre, le président est à la manœuvre. Interrogé pendant la campagne présidentielle sur sa pratique de « monarque », qui « veille à tout et s'occupe de tout », Emmanuel Macron avait défendu une méthode de gouvernance cohérente avec l'esprit de la Ve République, depuis que les législatives se déroulent dans la foulée de la présidentielle. Accusé d'avoir instauré durant son premier quinquennat une présidence « jupitérienne », le chef de l'Etat a promis d'entamer le second comme « un président nouveau pour un mandat nouveau » avec « une nouvelle méthode », plus horizontale et plus participative. Un collectif d'anciens rocardiens regroupés autour du cercle Inventer à gauche, présidé par Michel Destot, ancien maire socialiste de Grenoble, a lancé un « Manifeste pour la social-démocratie », rédigé par l'économiste Jean Peyrelevade critiquant cet exercice de plus en plus centralisé du pouvoir. « Cette évolution, continue depuis plusieurs années, a été fortement accélérée par l'adoption du quinquennat et l'inversion du calendrier électoral qui a ramené l'Assemblée nationale au rôle d'une chambre d'enregistrement. »L'opposition a dénoncé la nomination de la nouvelle Première ministre. « Tout changer pour ne rien changer. Trois semaines de tergiversations et de petits arrangements, sans vision ni perspective. Avec la nomination d'Elisabeth Borne, on repart avec les mêmes », a raillé le président du parti Les Républicains, Christian Jacob. En choisissant Elisabeth Borne, le chef de l'Etat « poursuit sa politique » de « saccage social », a dénoncé la cheffe de file du Rassemblement national, Marine Le Pen, tandis que le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a fustigé la nomination d'une « figure » parmi « les plus dures de la maltraitance sociale ».Dès lundi soir, avant même qu'Elisabeth Borne n'effectue la passation des pouvoirs avec son prédécesseur, le chef de l'Etat a dressé la liste des chantiers qu'il attend qu'elle mène : « écologie, santé, éducation, plein-emploi, renaissance démocratique, Europe et sécurité ».***L'adhésion de la Suède et de la Finlande à l'Otan La Finlande et la Suède ont formellement transmis le18 mai leur demande d'adhésion à l'Otan. Le principe de neutralité, pourtant ancré dans l'histoire de ces deux pays, a été balayé par l'agression de Moscou en Ukraine. La perspective d'une protection collective, garantie par l'article 5 du traité de l'Atlantique Nord - l'attaque contre un membre est considérée comme une attaque dirigée contre tous - a eu raison des fortes réticences qui s'exprimaient jusqu'alors dans une partie des opinions publiques finlandaise et suédoise. Cela s'est inversé depuis le 24 février, avec l'invasion russe de l'Ukraine. Aujourd'hui, 70 % des Finlandais et 50 % des Suédois sont favorables à une adhésion à l'Otan. « Une nouvelle ère s'ouvre », a déclaré le président finlandais Sauli Niinistö, lançant en direction de Moscou : « Vous avez causé cela. Regardez-vous dans le miroir.L'Otan devrait donc passer de 30 à 32 pays dont 23 membres de l'Union. Ces demandes d'adhésions sont la preuve qu'« une agression » comme la guerre en Ukraine « ne paie pas », s'est félicité le secrétaire général de l'alliance occidentale, Jens Stoltenberg. Déjà membres du Partenariat pour la paix depuis 1994 et partenaires « actifs » dans les opérations de l'Otan depuis 2014, les deux pays intégreront rapidement l'Alliance. En rejoignant l'Union européenne en 1995, les deux voisins s'étaient déjà progressivement éloignés de leur politique de stricte neutralité. Ils ont aussi participé à diverses missions de l'alliance militaire et échangent des renseignements avec elle. Ils pourraient donc bénéficier d'un coupe-file, devançant trois pays déjà sur les rangs : la Géorgie, l'Ukraine et la Bosnie-Herzégovine. Les pays nordiques ont l'avantage de remplir trois critères : être un pays européen, respecter les principes démocratiques et contribuer à la sécurité de la zone euroatlantique.Partageant une frontière de 1 340 km avec la Russie, la Finlande possède une des plus grandes armées européennes comptant 900 000 réservistes, dont 280 000 mobilisables immédiatement pour un total de 5,5 millions d'habitants. La Suède, qui a commencé à réinvestir dans son armée depuis l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014, a quant à elle partiellement rétabli le service militaire en 2017. Le pays dispose d'une armée de 25 000 soldats aptes au combat et de 25 000 autres réservistes.Deux pays ont déclaré leur hostilité à ces adhésions. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé sa ferme opposition à l'arrivée de la Finlande et de la Suède dans l'Otan. Les Occidentaux y voient surtout une manœuvre d'Ankara pour obtenir des concessions sur le dossier kurde. Moscou a menacé de renforcer son arsenal nucléaire en mer Baltique et annoncé des mesures de rétorsion « militaro-techniques », dont la suspension de livraisons en électricité à la Finlande. Si le président russe Vladimir Poutine a assuré « n'avoir aucun problème » avec les deux pays, il a averti que l'installation d'infrastructures militaires de l'Otan sur leurs territoires pourrait « entraîner une réponse » de la Russie. La nature de la réponse « dépendra des menaces à notre encontre », a-t-il ajouté.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

Les informés de France Info
La Russie coupe le gaz à la Finlande, les conséquences dans le monde

Les informés de France Info

Play Episode Listen Later May 21, 2022 8:32


durée : 00:08:32 - La Russie coupe le gaz à la Finlande, les conséquences dans le monde

Le journal de 18h00
La Finlande ne peut plus compter sur le gaz russe depuis ce matin

Le journal de 18h00

Play Episode Listen Later May 21, 2022 10:05


durée : 00:10:05 - Journal de 18h - "La guerre en Ukraine ne peut prendre fin que par des biais "diplomatiques"... Déclaration ce samedi du président ukrainien Volodymyr Zelensky, alors que les négociations entre Moscou et Kiev sont dans l'impasse.

Cultures monde
Elargissement de l'Otan : la sécurité mondiale à l'épreuve

Cultures monde

Play Episode Listen Later May 20, 2022 58:45


durée : 00:58:45 - Cultures Monde - par : Florian Delorme - Après une première partie en Afghanistan où un petit groupe de rebelles, retranché dans les montagnes du Panshir, continue de livrer une résistance désespérée au pouvoir taliban, direction Bruxelles où la Finlande et la Suède ont officiellement déposé leur candidature pour adhérer à l'Otan.

Géopolitique
Hongrie et Turquie, les « empêcheurs de consensus » dans le camp occidental

Géopolitique

Play Episode Listen Later May 20, 2022 3:05


durée : 00:03:05 - Géopolitique - par : Pierre Haski - La Hongrie bloque l'embargo pétrolier européen ; la Turquie s'oppose à l'entrée de la Finlande et la Suède à l'OTAN. Comment faire face à ces puissances transactionnelles qui s'opposent à l'unité pourtant nécessaire face à Poutine.

SBS French - SBS en français
#96 Suède et Finlande aux portes de l'OTAN #Europavoice

SBS French - SBS en français

Play Episode Listen Later May 19, 2022 19:41


Alors que la Suède et la Finlande pourraient rejoindre l'Alliance atlantique, l'Ukraine ne bénéficiera d'une adhésion à l'Union européenne aussi rapide qu'elle le pensait. Dans cette deuxième partie d'EuropaVoice, Christophe et Natanael reviennent aussi sur le profil et le bilan de la nouvelle Première ministre Elisabeth Borne

Par Jupiter !
Propos de Stanislas Guérini, Festival de Cannes et couille dans le potage

Par Jupiter !

Play Episode Listen Later May 18, 2022 4:47


durée : 00:04:47 - Le journal de presque 17h17 - Propos de Stanislas Guérini à propos d'un candidat LREM aux Législatives, ouverture du Festival de Cannes, Marine Le Pen réticente à l'entrée de la Finlande et de la Suède dans l'OTAN, plantes cultivées sur un échantillon lunaire et couille dans le potage, c'est l'actu du jour !

C dans l'air
L'OTAN S'ÉTEND... POUTINE PIÉGÉ ? – 17/05/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later May 17, 2022 65:15


L'OTAN S'ÉTEND... POUTINE PIÉGÉ ? – 17/05/22 Invités FRANÇOIS CLEMENCEAU Rédacteur en chef international - « Le Journal du Dimanche » GÉNÉRAL JEAN-PAUL PALOMÉROS Ancien chef d'état-major Ancien commandant suprême de la transformation de l'OTAN ELENA VOLOCHINE Grand reporter– « France 24 » DAPHNÉ BENOIT Correspondante Défense - « AFP » Ancienne correspondante au Pentagone La guerre en Ukraine rebat les cartes de la sécurité européenne et mondiale. La Finlande vient d'officialiser sa candidature pour intégrer l'Otan. La Suède s'apprête à faire de même après des décennies d'opposition. L'invasion russe de l'Ukraine le 24 février a bouleversé le contexte sécuritaire à Helsinki et à Stockholm, restées neutres tout au long de la Guerre froide. Désormais les deux pays nordiques s'apprêtent à opérer une bascule historique qui est soutenue « pleinement » par la présidence française de l'Union européenne mais irrite fortement Moscou. Hier dans la matinée, le vice-ministre des Affaires étrangères russe a qualifié les candidatures de Helsinki et Stockholm de « grave erreur », jugeant que « les conséquences » auraient « une portée considérable ». Dans l'après-midi, le président russe Vladimir Poutine a estimé que les adhésions de la Finlande et de la Suède à l'Otan ne constituaient pas « une menace » en soi, mais que la Russie réagirait à des déploiements militaires. Le Kremlin a justifié à plusieurs reprises son invasion de l'Ukraine par le risque d'extension de l'Otan à ses portes. Une adhésion de la Finlande rallongerait de quelque 1 300 kilomètres la frontière entre la Russie et les pays de l'Alliance. C'est d'ailleurs le long de cette frontière que Vladimir Poutine vient de déployer des missiles Iskander à courte et moyenne distances qui peuvent être équipés d'ogives nucléaires et qui constituent le véritable calvaire de l'Ukraine depuis le début de la guerre. Après les menaces verbales, et la coupure vendredi des exportations d'électricité russe à Helsinki, Vladimir Poutine vient donc d'envoyer un nouveau message aux Finlandais alors que dans l'est de l'Ukraine, dans le Donbass, les combats font toujours rage. La Russie, qui y concentre ses efforts, n'a pourtant pas fait d'avancées significatives depuis plusieurs semaines. Après un mois d'une contre-offensive bien menée, l'armée ukrainienne a même réussi à desserrer largement l'étau russe autour de Kharkiv, la deuxième ville du pays et objectif majeur de Moscou, jusqu'à se permettre une incursion à la frontière. « L'offensive russe dans le Donbass est au point mort, la Russie n'atteint pas ses objectifs stratégiques ». L'Ukraine « peut gagner » la guerre qui « ne se déroule pas » comme prévu a d'ailleurs jugé dimanche le secrétaire général de l'Otan. Jens Stoltenberg a également assuré que l'Otan était prête à renforcer les « garanties de sécurité » de la Finlande et de la Suède avant leur adhésion, notamment en renforçant la présence de l'Organisation dans ces territoires. Vladimir Poutine pourrait-il s'en prendre à la Finlande et à la Suède après leur demande d'adhésion à l'OTAN ? Les tensions actuelles risquent-elles de s'aggraver ? Après le recul des forces russes à Kiev et Kharkiv, quelle est la situation sur le terrain ? Et que se passe-t-il à Marioupol ? Enfin pourquoi Istanbul, la capitale de la Turquie, est-elle devenue la cité d'accueil de nombreux Russes ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Géopolitique
La Suède et la Finlande candidates à l'Otan : comment Poutine a tué l'idée de défense européenne

Géopolitique

Play Episode Listen Later May 16, 2022 3:02


durée : 00:03:02 - Géopolitique - par : Pierre Haski - La Suède et la Norvège ont annoncé leur candidature à l'Otan, conséquence directe de l'invasion de l'Ukraine par Vladimir Poutine. La défense européenne se fera bien au sein de l'Otan, dans son "pilier européen".

C dans l'air
KHARKIV, OTAN : LES BATAILLES PERDUES DE POUTINE – 14/05/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later May 14, 2022 66:38


Invités GÉNÉRAL DOMINIQUE TRINQUAND Ancien chef de la mission militaire française auprès de l'ONU ELSA VIDAL Rédactrice en chef de la rédaction en langue russe - RFI LAURENCE NARDON Chercheure - Responsable du programme États-Unis de l'IFRI Institut Français des Relations Internationales PIERRE HASKI Chroniqueur international « France Inter » et « L'Obs » Une nouvelle déroute pour l'armée russe. Autour de Kharkiv, la deuxième ville d'Ukraine, les forces de Moscou sont renvoyées vers la frontière par une contre-offensive ukrainienne de grande ampleur. Vladimir Poutine essuie donc une nouvelle humiliation dans ce conflit qui s'enlise depuis bientôt trois mois. Son armée est de surcroît accusée de crimes de guerre à répétition, et le premier procès à ce sujet se tiendra dès le 18 mai prochain à Kiev. Pendant ce temps-là, dans l'usine Azovstal de Marioupol, dernière poche de résistance ukrainienne dans la ville, les derniers survivants ne veulent pas se rendre même si les Russes se rapprochent chaque jour. Les combattants demandent l'évacuation de leurs blessés mais les négociations avec la Russie sont pour l'heure « très complexes » affirme le président Volodymyr Zelensky. Plus au nord, c'est la Finlande qui craint de subir à son tour le scénario d'une invasion russe. Avec la Suède, le pays des mille lacs a demandé une adhésion « sans délai » à l'Alliance atlantique pour assurer sa sécurité. Mais pour le maître du Kremlin, la fin de la neutralité militaire finlandaise serait une « erreur ». Et la Russie a ainsi décidé de suspendre dès aujourd'hui les livraisons d'électricité à son voisin, officiellement pour cause d'impayés. Moscou menace aussi de prendre des mesures « technico-militaires » en représailles. Loin d'affaiblir l'OTAN, comme l'était son souhait, Poutine voit ainsi la guerre renforcer cette alliance. Le président finlandais Sauli Niinistö, qui s'est entretenu aujourd'hui avec Vladimir Poutine, devrait officialiser dimanche la décision de son pays d'être candidat à l'OTAN. Enfin, les conséquences de la guerre se font aussi voir sur le marché des matières premières, notamment des céréales. Le blé est particulièrement impacté, avec des prix qui flambent. La tonne de blé se négocie actuellement à 400€, un record. Ala guerre sécheresse s'ajoute la sécheresse, une conjoncture défavorable qui augure une chute de la production mondiale. Alors, comment analyser la nouvelle déroute de l'armée russe ? La demande d'adhésion de la Finlande et de la Suède à l'OTAN peut-elle provoquer un élargissement du conflit ? Comment contrer les conséquences économiques de la guerre sur le marché des céréales ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/