Podcasts about Guadeloupe

Group of islands in the Caribbean, part of the France overseas regions

  • 647PODCASTS
  • 1,386EPISODES
  • 38mAVG DURATION
  • 5WEEKLY NEW EPISODES
  • Jan 29, 2023LATEST
Guadeloupe

POPULARITY

20152016201720182019202020212022

Categories



Best podcasts about Guadeloupe

Show all podcasts related to guadeloupe

Latest podcast episodes about Guadeloupe

The Rumcast
73: Tales from an Epic Rum Journey Around the World w/ Richard Nicholson

The Rumcast

Play Episode Listen Later Jan 29, 2023 91:31


28 Distillery Visits. 11 Countries. 13 Months.In this episode, we sit down with Richard Nicholson, founder of the New Zealand Rum Society and your fellow Rumcast listener, to unpack what can only be described as a rum journey of epic proportions. Richard spent 13 months on the road taking 28 distillery visits, attending numerous rum festivals, and visiting three of his own personal rum "Holy Grail" destinations, from Barbados to Martinique to Guadeloupe to Madeira to Scotland and beyond. In addition to pulling as many rum travel tips out of Richard as we could, we also went deep into his on-the-ground exploration of rhum agricole and all of the delightful surprises it has to offer right now, his trip into the cellars of the Main Rum Company, and much more, including:How he went about planning this rum odyssey in the first placeHis #1 "run, don't walk" destination for other rum enthusiasts based on his journeyThe magic of Marie-Galante rumsCane juice rums more people should be talking aboutAdventures at rum festivals across EuropeThe ins and outs of Madeira rumAnd moreYou can follow Richard and his adventures with the New Zealand Rum Society here on Instagram. You can also check out the New Zealand Rum Society on Facebook. Also, if you're curious to see the complete list of distilleries Richard visited, here it is:Barbados x3: Foursquare, Mount Gay, St. Nicholas AbbeyMartinique x8: Depaz, La Favourite, La Mauny/Trois-Rivières, Neisson, Rhum JM, Saint James/J Bally, A1710, HSE (aging/bottling didn't get to Usine du Simone)Guadeloupe x6: Bologne, Damoiseau, Kurakera/Longueteau, Montebello, Reimonenq, Papa RouyoMarie Galante x3: Bielle, Poisson (Père Labat)/Rhum Rhum, Domaine de BellevueMadeira x5: O'Reizinho, Engenhos do Norte, Engenhos da Calheta, Engeno Novo (William Hinton), Florentino Izildo de Gouveia FerreiraAmsterdam: Rummie ClubScotland: NinefoldScotland (Scotch distilleries): Arran, Lagg, Springbank, Glengyle, Glen ScotiaP.S. Did you know you can support The Rumcast on Patreon now and get bonus episodes, happy hours, and more? You can! Head to patreon.com/therumcast to check it out.

Marcel Dugas historien
L'extraordinaire destin du Chevalier de Saint-Georges

Marcel Dugas historien

Play Episode Listen Later Jan 23, 2023 10:45


Des plantations de la Guadeloupe aux chics salles de concert de Paris, c'est un destin extraordinaire que celui de Joseph Bologne, Chevalier de Saint-Georges. Fils d'une esclave Afro descendante, il est devenu un champion escrimeur, un compositeur et chef d'orchestre réputé en plus d'être le premier colonel Afro descendant de l'armée française.

Giant Robots Smashing Into Other Giant Robots
457: We Take Part with Shaila Sahai

Giant Robots Smashing Into Other Giant Robots

Play Episode Listen Later Jan 12, 2023 28:38


Shaila Sahai is the Founder of We Take Part, an investment crowdfunding platform that connects eco-conscious investors and green tech entrepreneurs throughout Europe, including European overseas territories. Victoria talks to Shaila about focusing on clean tech and climate tech solutions exclusively, goals of contributing to the acceleration of the process of decarbonization, and how the idea of a crowd-investing platform that targets only green tech is welcome from the fintech ecosystem and potential investors. Follow We Take Part on LinkedIn (https://www.linkedin.com/company/wetakepart/). Follow Shaila Sahai on LinkedIn (https://www.linkedin.com/in/shailasahai/). Follow thoughtbot on Twitter (https://twitter.com/thoughtbot) or LinkedIn (https://www.linkedin.com/company/150727/). Become a Sponsor (https://thoughtbot.com/sponsorship) of Giant Robots! Transcript: VICTORIA: This is the Giant Robots Smashing Into Other Giant Robots podcast, where we explore the design, development, and business of great products. I'm your host, Victoria Guido. And with me today is Shaila Sahai, Founder of We Take Part, an investment crowdfunding platform that connects eco-conscious investors and green tech entrepreneurs throughout Europe, including European overseas territories. Shaila, thank you for joining me. SHAILA: Thank you for having me. VICTORIA: So, can you start off just telling me a little bit more about We Take Part? SHAILA: We Take part is a crowdinvesting platform based in France. We will be connecting eco-conscious investors, who could be individuals but also institutions, with startups from the green tech ecosystem in France and in Europe. We're going to use projects such as equities. It could be also bonds, green bonds. So basically, it will be investing in a company in exchange of shares in those startups. VICTORIA: Great. And you have a background in financial services. What led you to get the idea to start this platform? SHAILA: Yes. So I come from the financial services world professionally, so I worked in equity services. So basically, my job was to make sure that trades were correctly made and settled in the stock exchange markets. Then I also went to work in the financial management corporate side in banking. I had, after some years, a global vision of finance management that led me to after some time, I quit my job and started working for myself as a financial management consultant. So basically, it was financial consulting. And after some time, I specialized in working with small companies and startups, helping them in financial optimization and also in financial development strategies. And I wanted to do more for those companies after some time, so more than consulting and helping them internally. I wanted to develop tools for them to find more financing solutions than just going to a bank asking for a loan, for example. Most of the time, I could see them feeling blocked when they could not, for example, get a loan from the bank. That led me to develop a crowdfunding solution for them to help them. Also, the fact that we chose to target only green tech startups comes from a personal conviction of mine that we should really focus on and prioritize climate change solutions right now. And we should, as a society but also in the economy, focus on sustainable solutions to help and contribute actively to the decarbonization of the economy in general. VICTORIA: That makes a lot of sense. And can you give me an example of a type of green tech that is being crowdfunded, or you want to be crowdfunded on this platform fund? SHAILA: We want to focus on clean tech and climate tech solutions exclusively. A lot of competitors and investors right now focus on renewable energy, and, of course, this is a very important problem. We want to give access to other startups that develop solutions to clean, for example, the atmosphere or oceans and also the earth for agriculture matters. We want to give them access to investments too. Also, to include people in the investment process because the subjects such as, for example, agriculture, or transportation, construction solutions also are a priority, and they really interest people directly. Some matters, such as renewable energy some people understand those matters, but most of them don't feel really connected to those problems because they seem like far from their daily preoccupations. So we want to focus on solutions that will directly help people in their...affect and impact people in their daily solutions. VICTORIA: Right. So not only are you democratizing this investment into green energy and green tech, but you're also expanding the idea of what does that mean? What types of projects are we doing besides just alternative fuels, right? SHAILA: Exactly. It is true that fossil fuels and all those high carbon emissions energy industries represent three-quarters of the carbon emissions globally. There still is one quarter that we need to transform that needs to be totally, yes, changed. So we need to go further than that, and we need to take part. And that's also the reason for the name of the company. We need to take part in the whole action change plan. VICTORIA: Right. And I think about that when I've talked to my friends about climate change and how it affects people and the fact that it is already affecting people. And that certain neighborhoods and certain communities are taking a disproportionate share of the impact of climate change. SHAILA: Absolutely. I personally come from an island. So I'm from the Caribbean, from an island called Guadeloupe. It's a French territory. In the Caribbean, for example, or South America as we know, as we see in the media, the consequences of global warming and fossil industries are extremely visible, and the impacts are huge. The landscape, for example, is changing dramatically. The air pollution is awful. Forests are disappearing. So those are very visible effects. That's also a reason why it was important for us to include green tech solutions from those places because a lot of innovators are from there because they live with the direct consequences. They innovate in those areas. But those territories, unfortunately, are mostly forgotten, even by big countries, so that's also a reason why someone has to get interested in them. VICTORIA: Right. I could imagine that it's difficult to find capital if you're from that area and you're solving a problem that's not one of the big ones, [laughs], right? SHAILA: Exactly. VICTORIA: Are the projects that you're looking to crowdfund; do they tend to be small? Are they large? Or what's the size of the projects that they're looking for? SHAILA: So exactly for that reason of accessibility, we decided to first of all, from an investor point of view, we decided to make the investment ticket to set it to €100. But also from a company in funding needs, we decided to also set the minimum funding amount to €50,000. So that means that we really want to support early-stage companies which are not necessarily attractive to big investors or banks, which are not profitable yet but still have good potential of development to support their solution because most of them really deserve to be supported and need to get their product out. Obviously, the aim of our company, of our solution is to make profit and also to lead investors to make profitable investments. So we will have, of course, financial criterias before selecting startups getting into our funding process. But the main focus will be to give them access to investments that would not be attractive, very attractive to big investors or banks. VICTORIA: Right. And you just founded this back in April, and you're at pre-seed stage. How are you feeling? [laughs] SHAILA: Well, I feel overwhelmed [laughs] because there's a lot of, you know, this is a good thing that this area of operations is very regulated. That comes with a lot of paperwork. So I have to go through this right now before really launching publicly the activities. But, in the meantime, I feel very excited because I am personally motivated. The aim is bigger than making profits. The aim is to contribute to the acceleration of the whole process of decarbonization. It's also to give more sense, more meaning to investment in general but also to give access to new people to investment. And by that, I mean people who are climate-conscious, people who want to make a change, to see direct changes in their environments because I know that the cause is greater than me. I'm very excited as well as exhausted. VICTORIA: [laughs] That's good. I think you'll need that passion to keep you going. Have you had anyone tell you that you should consider a nonprofit, and why have you decided to make it for-profit? SHAILA: No, so no one has told me this [laughter] yet. I guess that's because of my background. I come from finance. My partners or people that I meet because of this project know that I eventually know what I'm doing. They are not suggesting nonprofit. Also, I truly believe in making good business. I think that this is possible, and I want to be part of those people who make it possible. For a long time, prosperity, economic prosperity was a synonym for just aggressive business and huge industries, globalization, et cetera. And now, because of the climate emergency, we understand that something needs to be done. But I think that globally, the system is still scared of making a radical change because of profits reasons. Profit can be made while making a sustainable business. So I wouldn't even consider a nonprofit because we need to change the narrative. I think doing good is not going to mean doing things like being idealistic or following just a dream. We need to make it a reality. VICTORIA: Right. And when you're in a for-profit business with a meaningful impact, you can focus on making the business work versus trying to find donors or trying to always prove how much you're giving back to the community. It'll make good business sense, and I really like that's the path that you're taking. SHAILA: Exactly. VICTORIA: Wonderful. What has your process been for validating this idea? Do you interview lots of different people? How do you know that it's the right market fit? SHAILA: In the last years, I have seen the whole narrative change. That is what I was talking about in the way business needs to be made. When I was working in banking, I have seen those new standards, ESG standards coming, appearing. I also know that this is going to be a norm very soon. That means that the way we do business is really going to change like in reality in corporate practices. So, first of all, this is the right path because literally corporate practices are going to change and are going to align more and more with ESG criterias. Very soon, it will not be possible at all to continue to operate business without sustainable practices, obviously the way the large groups are going to change and are changing already. And small businesses are going to be built with ESG standards in mind too. Another part of the change is coming from the solutions. Are they sustainable? Are they energy efficient? Are they contributing to decarbonization, or are they polluting more? Is it possible to fund them because of that? So I think there is a whole transformation of the economy, and we need to be ready to follow up with the change. And we all need to be ready to fund this economy, not only governments but also private and small private institutions, individuals. Also, the green tech ecosystem, in general, is just exploding. This is a fact. For example, in France in 2020, we had a number of 800 green tech startups in France. In 2021, those startups increased, and the number of startups increased. And we could count 1,800 startups just one year after. This ecosystem also is growing massively, and the market is there. VICTORIA: That's really exciting. And what is the startup community in Paris like? SHAILA: Well, the startup community is very active in Paris. France is a huge generator of startups. As you may know, Station F is the biggest incubator in the world. It is a very dynamic ecosystem. Innovations are appearing every day. And France supports the startups a lot. Yes, it's very dynamic. A lot of things are being made, and it's an ecosystem where we know each other. We meet each other, and we know what needs to be done. We talk with each other, especially at Station F, where I am not located, but still, a lot of meetups are there, a lot of events are going on there. So this is a place for startup founders to meet and talk. So we know that a lot of things are going to happen. VICTORIA: That's very exciting. SHAILA: Yes, it is really, very encouraging. Mid-Roll Ad: When starting a new project, we understand that you want to make the right choices in technology, features, and investment but that you don't have all year to do extended research. In just a few weeks, thoughtbot's Discovery Sprints deliver a user-centered product journey, a clickable prototype or Proof of Concept, and key market insights from focused user research. We'll help you to identify the primary user flow, decide which framework should be used to bring it to life, and set a firm estimate on future development efforts. Maximize impact and minimize risk with a validated roadmap for your new product. Get started at: tbot.io/sprint VICTORIA: Have you found a lot of people get your idea right away? Do you feel people are excited about your product when you talk to them about it? SHAILA: Yes, that was very, very surprising to me. Everybody I talked to was getting the idea very quickly. I haven't met any reservation from people around me or from partners, from people I was approaching business-wise. Well, I think the climate emergency is such that people get the idea immediately. Also, fundings, for now, are not enough for the green tech ecosystem. So the idea of a crowdinvesting platform that targets only green tech is really welcome from the ecosystem, the fintech ecosystem, but also from potential investors too. VICTORIA: That's great. It must make you feel validated that you know you're on the right path. [laughs] SHAILA: Yes, this is very helpful to me, yes. VICTORIA: Wonderful. And what's next on your roadmap? What's the biggest challenge you see ahead of you? SHAILA: So, yes, the next step for us, once we receive all the green lights to operate on the French and European market, will be to build our investors community. For now, we are waiting for this green light from the financial authorities to start publishing and communicating at a large scale to the public about what we are going to do. So our next challenge is really to reach out to people to convince them to join us and also to make sustainable investment understandable and accessible to first-time investors. VICTORIA: Do you feel like you have the tools to do that? What do you think is going to be difficult about that process? SHAILA: On that part, I think the most difficult part will be a traditional aspect of the business, which is competition. The thing is we need, in this particular area, we need currently to face two problems. The first one is the greenwashing problem that a lot of companies use, and we are not aligned with those greenwashing practices, and this could be confusing for people. Because the truth is as much as the climate change emergency is real, there is also a trend of offering all types of green services and products, so this could be confusing for consumers, for people. The first challenge will be to differentiate and really to make people understand that sustainability is in our core values, but it's also our why that this is the reason why we're doing this. This is not a greenwashing opportunity for us. Also, yes, in this competition matter, the other thing is that we are not going to focus only on renewable energy. So there is some type of education we need to provide about our products, about the meaning of the solutions, and the impacts of the solutions we're going to finance, even when they are not renewable energy related. VICTORIA: Those sound like exciting challenges to work on. [laughs] SHAILA: Yes, really. VICTORIA: Once all the paperwork is finished. SHAILA: Exactly. So this will be basically marketing, marketing, and communication issues. VICTORIA: Wonderful. Why crowdfunding versus regular government funding for these types of projects? SHAILA: It is important to enhance alternative financing solutions because the reality is that most businesses in their early stage will not be financially strong enough to ask for financing solutions such as bank loans, for example. That means that they don't have enough capital at first to engage in more debts. What they need is to reinforce their capital in an early stage. When the founders, for example, do not have basically the money themselves to fund their own company, calling the crowd to help is a very good solution to reinforce their capital. So they have more power after that to go for other types of financing solutions such as fundraising huge amounts from investors, from institutions, or to ask for, for example, bank loans. They are strong enough then to go for more and to develop their solutions and scale up. VICTORIA: That makes a lot of sense. And I'm wondering if, in your process, since April, have there been any pivots you had to make where you were going in one direction, and then you learned something and decided you needed to go a completely different direction? SHAILA: Yes, to be honest, my first idea was to target startups from the European overseas territories only. So that was my first idea. When I did my market study, I discovered that the market was too small. It was a very interesting market because those startups are far from the countries they are related to. French Caribbean islands are geographically far from the French territory, French country in Europe. They have some localization barrier, for example, to reach the national market. And that is the case for any other overseas European territory. So my first idea was to give them access and give them visibility in the national territory because crowdfunding is an online solution, but, well, the market was too small, for example. So this was not a good path to go. And I had to reevaluate and do another market study because also my main goal was to answer an environmental need. VICTORIA: That makes a lot of sense. And it is interesting how your idea of the market evolves once you really start building something and start getting information about it. SHAILA: I can give you another example of a switch of the idea, of the initial idea I had. We wanted to start operating immediately in all Europe. We learned that because of the European regulations of the markets, we need to go step by step and country by country. This made us focus first on the French market. And we know now that we will be able to reach the other European ecosystems one by one. That helped us refine our marketing strategy. VICTORIA: Interesting. So when you started building your product or building the idea, and you went country by country, was there a concern about getting too specific to that country? Or was it easy to build out to a new country once you were ready to move on? SHAILA: It's quite easy in the conceptual stage because the European Union has really standardized a lot of economic or financial regulations. So we have a system of like an economic or business passport which makes it quite easy. But the main problem is really being able to adapt to different languages, Spanish, or German, or English, or Italian, to adapt to those markets with their specificities, which are linked not only to their language but those still are marketing aspects. But other than that, thanks to the European Union system, it is quite easy to really build a whole European strategy. VICTORIA: Right. I feel like that should be a part of an ad or marketing [laughter] just for the European Union. SHAILA: It could be. It could be, right. VICTORIA: Well, that makes a lot of sense. And we understand as well, being an international company, that being able to adapt to different languages does present its own challenges. SHAILA: Exactly. VICTORIA: Well, wonderful. What advice would you give to yourself at the beginning of this project if you could go back in time? SHAILA: You know, it's funny because I have been familiar to business for a long time. I come from a businessmen family. And also, I've been working as a financial management consultant for small companies and startups for some years before. But still, I didn't maybe gather enough money at first to start this very capital-consuming business. So I would advise myself to gather twice the money I had before. [chuckles] Even if we found solutions and we are totally equipped, but well, I was maybe...I didn't prepare enough capital at first. And also another advice would have been from the start to not forget to sleep [laughs] because this is really crucial to maintain good health when you start a new project, and especially a very energy-consuming one. The health of your project and of your company also depends on your own health. VICTORIA: Wonderful advice. [laughs] Everyone who's working on something they're passionate about should remember that. You're 100% right. It's dependent on your own health first, right? SHAILA: Exactly. It could be the passion drives you so much that...and you know the amount of work you effectively have to do, so you can really get caught in the amount of work. But sleep is a very good strategy to keep going. VICTORIA: I love sleep. I'm a big fan. My sleep schedule is a little messed up because I was in the Azores last week. SHAILA: So the jetlag was big. VICTORIA: Yeah, but it helps me because we're kind of an early riser family anyways. Yeah, I can have time to have my coffee before I start work. [laughs] SHAILA: Right. I see, yeah. VICTORIA: Is there any other final takeaways you want to give to our audience? SHAILA: I would ask the people who listen to really join us as soon as we are ready to launch and to talk about We Take Part to their friends and family. Also, to reach out because we could help understand more what we can do, how we can help, and how investing and supporting sustainable business how important it is. And when it's correctly made, and it is profitable, it is profitable for everyone, for the whole society, not only for an economic system. VICTORIA: Wonderful. And we'll have the opportunity to include any links or marketing in our show notes. You can subscribe to the show and find notes along with a complete transcript for this episode at giantrobots.fm. If you have questions or comments, email us at hosts@giantrobots.fm. You can find me on Twitter @victori_ousg. This podcast is brought to you by thoughtbot and produced and edited by Mandy Moore. Thanks for listening. See you next time. ANNOUNCER: This podcast was brought to you by thought. thoughtbot is your expert design and development partner. Let's make your product and team a success.

Focus
Martinique: years later, the fight against Chlordecone persists

Focus

Play Episode Listen Later Jan 9, 2023 4:22


The Paris Prosecutor's Office has just dismissed a case on chlordecone, a pesticide which has been widely used in banana plantations in the French Caribbean for nearly 20 years. The pesticide, which is deemed to be very toxic, according to French Health authorities is believed to have contaminated around 90 percent of the human population of Guadeloupe and Martinique. Many are still paying a high price. Meanwhile, local associations and support groups have said they will appeal. FRANCE 24's Saada Soubane, Jean-Michel Mir and Natacha Vesnitch report.

Le journal des outre-mers
Non-lieu dans le dossier du chlordécone aux Antilles : vives réactions en Martinique et en Guadeloupe

Le journal des outre-mers

Play Episode Listen Later Jan 8, 2023 3:59


durée : 00:03:59 - Le journal des outre-mers - Vive émotion aux Antilles, suite au non-lieu définitif prononcé dans le dossier de l'empoisonnement au chlordécone.

Invité France
Non-lieu dans l'affaire du chlordécone: «Cette décision est un non-sens»

Invité France

Play Episode Listen Later Jan 6, 2023 5:18


Le pesticide utilisé dans les bananeraies jusqu'en 1993 est à l'origine d'une pollution durable dans les Antilles et de nombreux cancers. Ce scandale sanitaire s'est conclu par non-lieu de la justice française, jeudi 5 janvier. Entretien avec Christophe Leguevaques, avocat de plusieurs parties civiles dont l'association Vivre en Guadeloupe.

Couleurs tropicales
Le groupe Toofan, le duo le plus populaire du Togo depuis plus de quinze ans

Couleurs tropicales

Play Episode Listen Later Jan 4, 2023 48:30


Dans la programmation musicale du jour, l'engagement par le biais de la musique est représenté par General Valsero. Les nouveautés caribéennes mettent à l'honneur Jahyanaï de la Guyane, Admiral T et Edith Lefel de la Guadeloupe. Edith Lefal qui clôture la séquence gold avec son tube Somnifère sorti en 1996. Drake feat 21 Savage Privileged rappers Maxim BK Doua diabi Salatiel Sucré nouveau Lil Jay Bingerack feat Joey Dwèt Filè Madame Valérie Tribord, Ariel Sheney et Claudy Siar Replay Volcano Fo pa pleré General Valsero Comme Mbappé Toofan Zemidjan Solo Béton Boucantier Admiral T feat Djanah Pa gadé Edith Lefel Somnifère Alex du Kamer Système bâchement Blanche Bailly feat Ko-c Aimer MC One Cocaïna Jahyanaï feat Hornet Trafic inter Fally Ipupa Se-Yo

Le journal des outre-mers
La Guadeloupe honore la mémoire de Pelé, "roi" du football, et se remémore son histoire avec l'archipel

Le journal des outre-mers

Play Episode Listen Later Jan 1, 2023 4:01


durée : 00:04:01 - Le journal des outre-mers - En 1972, Pelé s'est rendu en Guadeloupe pour jouer un match amical. Un jour historique pour l'île.

The Rumcast
[Free Bonus Episode] Release Rumblings #6: Papalin Haiti, More Guadeloupe Rum to the US, New Bottled-in-Bond Rum, and More

The Rumcast

Play Episode Listen Later Dec 31, 2022 35:40


Hey Rumcasters, to celebrate the end of 2022 we decided to make December's bonus episode (typically exclusive to patrons) free for all!In this edition of Release Rumblings, we share our rum wishes for 2023 before previewing a handful of interesting upcoming rum releases.If you'd like to get more episodes like this every month, just head on over to patreon.com/therumcast!Releases discussed include Papalin Haiti, La Maison & Velier's new Flag Series, the potential arrival of a Guadeloupe distillery's rums in the US, and a new bottled-in-bond rum.Happy New Year, everyone!

Journal d'Haïti et des Amériques
L'Argentine attend le retour de ses héros

Journal d'Haïti et des Amériques

Play Episode Listen Later Dec 19, 2022 19:30


36 ans que le pays attendait ça ! L'Albiceleste, championne du monde de foot décroche une troisième étoile au terme d'une finale totalement folle contre la France (dimanche 18 décembre 2022). Le pays s'est totalement arrêté le temps du match avant d'exploser de joie. Les joueurs seront de retour ce lundi soir (19 décembre 2022). Au lendemain d'une finale de légende, l'Argentine attend à présent ses héros trois étoiles. Le retour des hommes de Lionel Scaloni est prévu en toute fin de soirée ce lundi 19 décembre 2022, à l'aéroport d'Ezeiza de Buenos-Aires. L'attente pourrait donc durer encore un peu pour les supporters qui veulent accueillir les joueurs et notamment Messi, le numéro 10. Ce titre mondial lui permet de rejoindre dans la légende Maradona, «el pibe de Oro». Il surpasse aussi Pelé, avec 13 buts en cinq éditions de la compétition reine du football, un de plus que le Brésilien aux trois titres mondiaux. Le dernier sacre mondial argentin remonte à 1986. «La coupe retourne à la maison», écrit par exemple le journal Perfil qui publie en Une la photo de Messi qui porte le trophée tant désiré. «Elle est entre les mains de Dieu», jubile le quotidien.     Haïti : quelles conséquences économiques après les sanctions canadiennes ? La politique de sanctions économiques prises par le Canada continue de faire la Une et pour cause : des grandes figures du secteur privé sont accusées par Ottawa de financer les gangs. Cela ne sera pas sans conséquences sur la scène économique haïtienne qui, aujourd'hui, est très concentrée entre les mains de quelques dizaines de familles. Mais l'économiste Etzer Emile est lui plutôt optimiste, sans non plus oser rêver à une révolution immédiate des habitudes dans le pays, il estime que ces mesures sont ce qui pouvait arriver de mieux pour le pays : «C'est une forme d'épuration, un signal envoyé, une façon de créer de l'espace pour une recomposition de l'économie haïtienne». Colombie : un homme de droite pour négocier la paix avec l'ELN Le nouveau président de gauche Gustavo Petro a créé la surprise en intégrant sa bête noire, le président de la Fédération des éleveurs, José Félix Lafaurie, à sa délégation de négociateurs pour tenter de trouver un accord de paix avec la guérilla de l'ELN. Quelques semaines plus tôt, le gouvernement avait aussi scellé un accord avec cette Fédération pour acheter trois millions d'hectares de terres arables : une étape majeure dans la redistribution des terres, dont la concentration entre les mains de quelques-uns est au cœur de la guerre qui ensanglante le pays depuis des décennies. Cette réforme agraire était le premier point – jamais appliqué – de l'accord de paix avec une autre guérilla, celle des FARC en 2016. Un accord que José Félix Lafaurie a toujours farouchement combattu. Pourquoi le patron des éleveurs, qui incarne la droite la plus radicale du pays, accepte-t-il aujourd'hui de se rapprocher d'un gouvernement de gauche ? Il répond en exclusivité à Angelica Perez, de la rédaction espagnole de RFI. À la Une du Journal de la 1ère  Un nouveau transporteur dans le ciel des Antilles. Un compagnie haïtienne réalise sa première liaison Pointe-à-Pitre / Port-au-Prince.

Truth of the Spirit
TOS254: Day 16 Daily Prophetic Words - Advent Pearls - Our Lady of Guadeloupe

Truth of the Spirit

Play Episode Listen Later Dec 12, 2022 7:31


Truth of the Spirit invites you to Advent Pearls Daily Prophetic Words to Prepare the Way of the Lord. These prophecies given to Patti Brunner include those shared in her book “Advent Pearls”, originally published and copyrighted in 2006, (used with permission) along with many additions. The purpose of this series is to allow God's people to know that He loves them and to prepare them for the coming of Christ into their hearts. The prophetic words included in this Advent meditation are private revelation and should be discerned according to the teachings of the Catholic Church. https://www.PatriarchMinistries.com/254

Le Média
Soignants non vaccinés, chlordécone : les vérités d'Olivier Serva, député de Guadeloupe

Le Média

Play Episode Listen Later Dec 12, 2022 31:28


Rappelez-vous du 24 novembre dernier, les débats parlementaires étaient houleux. Les députés insoumis déploraient l'obstruction parlementaire orchestrée par la droite et le RN lors de leur niche parlementaire. Ils accusaient également la majorité d'avoir déposé des amendements « bidon » en grand nombre pour ralentir l'examen de la proposition de loi visant à réintégrer les soignants non vaccinés contre le covid 19 rallongeant ainsi la séance au bout de la nuit. Une manœuvre qui a eu le don d'agacer Olivier Serva, député Libertés, Indépendantsde la 1ère circonscription de Guadeloupe. La proposition de loi visant à réintégrer les soignants non vaccinés contre le covid 19 sera finalement reprise par le RN. Le parti d'extrême-droite a présenté mardi à la presse le contenu de sa future niche parlementaire du 12 janvier en reprenant telle quelle la proposition de la députée La France insoumise, Caroline Fiat Nouveau rebondisement ! Après une journée à assumer, dans les couloirs de l'Assemblée Nationale, d'accepter le temps de parole offert par l'extrême droite, les insoumis ont fait marche arrière face aux critiques. Le groupe LFI a annoncé, mercredi matin, retirer la proposition de loi de Fiat. Ce texte ne sera donc pas intégré à la niche RN. On en discute avec Olivier Serva, député de 1ère circonscription de la Guadeloupe et membre du groupe Libertés, Indépendants, Outre-mer et Territoires (LIOT). Un groupe parlementaire de l'opposition qui rassemble aussi bien des députés du centre gauche que du centre droit. Nous avons également évoqué le scandale sanitaire de la Chlordécone. ▶ Soutenez Le Média :

Journal d'Haïti et des Amériques
Destitution du président au Pérou: des manifestants réclament de nouvelles élections

Journal d'Haïti et des Amériques

Play Episode Listen Later Dec 9, 2022 19:30


L'ancien président péruvien, Pedro Castillo, destitué le mercredi 7 décembre 2022, demande l'asile politique au Mexique, alors que des manifestants sont descendus dans la rue à Lima pour soutenir l'ex-chef de l'État. Ils demandent aussi l'organisation de nouvelles élections. Une période d'incertitude politique s'ouvre au Pérou, après la destitution, le 7 décembre 2022, de l'ex-président Pedro Castillo. Il a été arrêté après sa tentative de dissolution du Congrès, considérée pour certains comme une tentative de coup d'État. Réunis à Lima, jeudi 6 décembre 2022, des manifestants crient à l'injustice : «On veut de nouvelles élections. Et que le Congrès dégage, peste Ely Inostroza, rencontrée par Juliette Chaignon. Ce n'est qu'une bande de bons à rien qui ne sert à rien. Ils ne font que s'enrichir et pendant ce temps, ils ne font rien pour le développement du pays». Le Congrès, à majorité à droite, est impopulaire au Pérou. Les manifestants présents à Lima insistaient sur les origines de Pedro Castillo, un instituteur issu d'une famille de paysans. La Cour suprême, quant à elle, a annoncé avoir ordonné «sept jours de détention provisoire à l'encontre de l'ancien président». Incarcéré dans une base de police de Lima, ce dernier réclame désormais l'asile politique au Mexique.   Balade le long du Mississippi aux États-Unis C'est un fleuve mythique, symbole de la conquête de l'ouest aux États-Unis : le Mississippi. Il divise le pays pratiquement du nord au sud, sur 3 780 kilomètres. De nombreux enjeux économiques, sociologiques et historiques traversent ce fleuve, au fil des États qu'il abreuve. Christian Montès, professeur de Géographie à l'Université Lyon 2, lui a consacré tout un ouvrage, Mississippi, le cœur perdu des États-Unis aux éditions du CNRS. Il décrit un «fleuve-nation», qui «peut représenter la construction de la nation américaine». Une artère vitale, du temps des bateaux à vapeur et du train, qui a par la suite été un peu oubliée : «À partir du moment où la route a remplacé, en partie, le chemin de fer, les grandes villes du fleuve, à l'exception de Minneapolis, sont devenues secondaires», quand autrefois, au XIXè siècle, La Nouvelle-Orléans, au Sud, et Saint-Louis, au Nord, ont été des villes majeures dans le pays. «Le Mississippi est aussi l'endroit où l'on trouve le plus de laissés-pour-compte de la société américaine actuelle», explique Christian Montès, qui parle de «ghettos ruraux» dans certaines zones extrêmement pauvres. De nombreux États, traversés par le Mississippi, sont parmi les plus pauvres du pays, comme l'Arkansas, le Mississippi, la Louisiane ou encore l'Alabama.   Et à la Une du Journal de la 1ère  Lutter contre la vie chère : le «bouclier qualité-prix» va être élargi à 134 produits en Martinique et 176 en Guadeloupe…

InterNational
la Guadeloupe, un désert médical à venir ?...

InterNational

Play Episode Listen Later Dec 8, 2022 4:10


durée : 00:04:10 - Chroniques littorales de José-Manuel Lamarque - par : Jose Manuel Lamarque - Après l'empoisonnement des terres par le chlordécone, un réseau de distribution d'eau vétuste, la Guadeloupe risque de devenir un désert médical…

Journal d'Haïti et des Amériques
Pérou: Pedro Castillo «victime d'un contexte de racisme évident»

Journal d'Haïti et des Amériques

Play Episode Listen Later Dec 8, 2022 19:30


Une nouvelle présidente au Pérou, mais est-ce pour autant la fin de la crise politique ? Dina Boluarte a succédé, le mercredi 7 décembre 2022, à Pedro Castillo, destitué par le Parlement après une tentative d'auto-coup d'État. Analyse de la situation avec notre invitée. La troisième procédure en destitution pour «incapacité morale» aura été la bonne. 17 mois après son arrivée au pouvoir (en juillet 2021) Pedro Castillo a été destitué hier (7 décembre 2022). C'était la «chronique d'une mort annoncée», résume Lissel Quiroz, professeur d'Études latino-américaines à l'Université de Cergy. «Dès le début de son mandat, la situation a été très difficile, il n'a jamais pu appliquer la politique qu'il a proposé. Cela a été 17 mois d'obstacles et d'embûches à l'exercice du pouvoir», précise notre invitée, selon qui Pedro Castillo a été une cible politique «car il ne vient pas du sérail politique traditionnel». Rompant avec le schéma classique de l'homme politique, il a été «victime d'un contexte de racisme évident» d'après Lissel Quiroz, qui estime par ailleurs que le désormais ex-chef d'État a commis une faute politique en tentant de dissoudre le Parlement alors même qu'il ne disposait pas des appuis nécessaires. Désormais détenu, Pedro Castillo est sous le coup d'une enquête pour «rébellion», et c'est sa vice-présidente Dina Boluarte qui a été désignée présidente. Première femme à diriger le pays en principe jusqu'en 2026. «Elle va devoir lutter contre le fait d'être une femme et former un gouvernement d'union nationale alors qu'elle a très peu d'appui politique. Sa tâche s'annonce extrêmement politique», prédit Lissel Quiroz.     Haïti : au-delà de la récession économique Sur les quatre dernières années, Haïti a perdu 2% de richesse en moyenne chaque année, explique Frantz Duval, rédacteur en chef du Nouvelliste. Le pays enregistre ainsi une quatrième année de récession. Traduction très concrète de cette situation pour la population et les entreprises, c'est le dollar que les Haïtiens ont de plus en plus de mal à se procurer, du moins dans sa version papier. «Le cash est rare est cela peut avoir de graves conséquences», écrit Frantz Duval dans son éditorial, expliquant que cela ne manque pas de provoquer des tensions parmi ceux qui ne peuvent disposer de l'argent auquel ils ont droit.   Colombie: Petro soutient un processus de paix inédit entre gangs à Buenaventura Le président colombien Gustavo Petro a soutenu, le mercredi 7 décembre 2022, le processus de paix entamé par deux gangs rivaux à Buenaventura, le grand port de la côte Pacifique en Colombie, où la violence a considérablement diminué ces dernières semaines. Début septembre 2022, avec la médiation de l'Église catholique et du gouvernement, deux gangs qui ont mis en coupe réglée Buenaventura ces dernières années, les «Shottas» et les «Espartanos», ont accepté une trêve dans cette ville où le taux d'homicides est l'un des plus élevés de Colombie. Les deux gangs s'affrontaient, jusqu'il y a peu, pour le contrôle territorial des quartiers, faisant un grand nombre de victimes parmi les jeunes de cette ville sinistrée par la pauvreté.   À la Une du Journal de la 1ère En Guadeloupe, le «Collectif citoyen des usagers de l'eau» remonte une nouvelle fois au créneau.

Journal d'Haïti et des Amériques
Haïtiens expulsés: «En République Dominicaine, j'ai connu le pire»

Journal d'Haïti et des Amériques

Play Episode Listen Later Dec 7, 2022 19:30


De septembre à courant novembre 2022, plus de 56 300 Haïtiens ont été expulsés du territoire dominicain, selon les chiffres du Groupe d'Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR). Des femmes enceintes, des enfants parfois séparés de leur parents, des hommes qui dans certains cas sont établis depuis longtemps en République Dominicaine, et ont des papiers en règle. Tous racontent la chasse aux sorcières, dont ils se disent victimes. «Les forces de l'ordre m'ont arrêté et emprisonné. J'ai quitté Haïti à cause de la misère. Mais en République Dominicaine, j'ai connu le pire», raconte à RFI sous couvert d'anonymat un Haïtien récemment expulsé par Saint-Domingue. «Alors que je travaillais, les agents de la migration m'ont demandé de leur montrer mes papiers, quand je les ai sortis, ils les ont déchirés. Ils m'ont embarqué et m'ont conduit au commissariat. Arrivé au commissariat, j'ai voulu comprendre ce qui se passait et j'ai demandé pourquoi ils m'avaient arrêté. L'un deux m'a répondu que je suis Haïtien et que je ne pouvais rien réclamer», confie pour sa part Junior, Haïtien lui aussi qui a subi le même sort, et raconte avoir perdu huit dents à cause des coups reçus à la bouche. Des cas qui sont loin d'être isolés, nous explique notre invité, Carl-Henry Petit Frère, coordonnateur du GARR qui dénonce «une chasse aux sorcières» et une «haine des Haïtiens» en République Dominicaine. Carl-Henry Petit Frère qui appelle les autres ONG à venir en aide au GARR pour «accompagner les gens traumatisés» qui reviennent en Haïti. Il lance aussi un appel au gouvernement haïtien : «l'État doit protéger ses citoyens !», il réclame aussi des sanctions à l'encontre de Saint-Domingue : «la République Dominicaine doit faire face à ses responsabilités».     Joe Biden conforte sa majorité au Sénat américain Le parti de Joe Biden sort renforcé des élections de mi-mandat après la victoire du candidat démocrate Raphaël Warnock, lors du second tour de scrutin en Géorgie, le mardi 6 décembre 2022. Immédiatement saluée par le président américain. Le sénateur démocrate sortant Raphaël Warnock, opposé à un protégé de Donald Trump, le républicain Herschel Walker, a été réélu. Les deux hommes s'étaient déjà affrontés en novembre, et un deuxième tour avait dû être organisé pour les départager. «J'ai l'honneur de prononcer les quatre mots les plus puissants en démocratie: le peuple a parlé», a déclaré Raphaël Warnock dans son discours de victoire. Une victoire qui ne change pas l'équilibre des pouvoirs au Congrès américain: les démocrates s'étaient déjà assurés de garder le contrôle du Sénat, à l'issue du premier tour des législatives, en novembre. Les républicains ont quant à eux repris la Chambre, mais avec une majorité bien plus courte qu'espérée. Mais, ce nouveau siège donne des coudées plus franches au parti de Joe Biden, qui a gouverné ces deux dernières années avec une majorité ténue: 50 sièges sur 100. Il leur permettra, entre autres, d'exercer une plus grande influence dans des commissions parlementaires essentielles. Argentine : Cristina Kirchner condamnée La vice-présidente argentine Cristina Kirchner a été condamnée, le mardi 6 décembre 2022, à 6 ans de prison, dont une immunité parlementaire la préserve, et à une inéligibilité à vie, dans un procès pour fraude et corruption pendant sa présidence (2007 à 2015), verdict qu'elle a imputé à une «mafia judiciaire». Dans la foulée, l'ex-cheffe de l'État a affirmé qu'elle «ne sera candidate à rien, ni sénatrice, ni vice-présidente, ni présidente» aux élections générales de 2023, paraissant renoncer à une immunité future. Même si plusieurs niveaux de recours ne devraient rendre la sentence effective avant des années. Douze ans de prison, et l'inéligibilité, avaient été requis contre elle. Elle a dénoncé, tout au long de la procédure depuis 2019, un procès «politique», mené par des juges selon elle instrumentalisés par l'opposition de droite, en particulier le camp «macriste», en référence à son successeur à la présidence (2015-2019), le libéral Mauricio Macri.  À la Une du Journal de la 1ère  L'éventualité d'un «non-lieu» dans l'affaire du chlordécone continue à faire couler beaucoup d'encre et de salive aux Antilles.  

Journal d'Haïti et des Amériques
USA: Sénatoriale en Georgie, «l'enjeu est gros pour les deux partis»

Journal d'Haïti et des Amériques

Play Episode Listen Later Dec 6, 2022 19:30


La fin, ce 6 décembre 2022, d'une longue séquence électorale pour les habitants de l'État de Georgie. Quatre semaines à peine après avoir voté, lors des élections de mi-mandat, ils retournent aux urnes aujourd'hui afin de départager les deux candidats au poste de sénateur.   Le 8 novembre 2022, ni le sortant démocrate Raphaël Warnock, arrivé en tête avec à peine plus de 38 000 voix d'avance, ni l'ancienne star du football, le républicain Herschel Walker, n'avait atteint les 50 % de voix nécessaires pour s'emparer de l'unique poste de sénateur qui était en jeu, lors des élections de mi-mandat. C'est «un gros enjeu pour les deux partis», résume notre invité Lauric Henneton, spécialiste des États-Unis à l'Université Versailles Saint-Quentin. Les démocrates, qui ont empêché les républicains de s'emparer du sénat à Washington «n'ont pas vraiment la majorité, ils sont à 50/50», rappelle le spécialiste. «Si on est à 51 sièges contre 49, ça changerait énormément de choses pour le travail parlementaire au quotidien. Il n'y aurait pas de partage du pouvoir avec les républicains, ce serait une vrai majorité» qui permettrait de se passer de voix d'élus comme Joe Manchin qui, lors des deux premières années, ont bloqué plusieurs textes par exemple. «Cela permettrait aux démocrates d'avoir un peu plus les coudées franches», note Lauric Henneton. À l'inverse, une défaite républicaine serait-elle un nouveau revers pour Donald Trump qui soutient le candidat Herschel Walker ? «En surface oui mais livré à lui-même, Walker aurait-il fait aussi bien ? Si Trump n'est pas décisif, il lui permet d'être plus haut qu'il ne l'aurait été», conclut notre invité.  Le Canada étend sa liste de personnes sanctionnées Le Canada continue son travail contre les gangs en Haïti : Ottawa a allongé, lundi 5 décembre 2022, sa liste de personnalités sanctionnées pour leur soutien et financement des bandes armées. Après avoir ciblé la sphère politique, en épinglant notamment l'ancien président Michel Martelly et deux anciens Premiers ministres, ce sont désormais des grands noms du secteur privé haïtien qui sont visés : Gilbert Bigio, Reynold Deeb et Sherif Abdallah. En Haïti, ces trois noms sont célèbres car synonymes de très grandes fortunes. Ottawa précise que ces mesures sont prises parce qu'il y a «des raisons de croire que ces personnes utilisent leur statut de membres très en vue de l'élite économique en Haïti pour protéger et permettre les activités illégales de gangs criminels armés, notamment par le blanchiment d'argent et d'autres actes de corruption». Pour l'heure, aucun des intéressés n'a réagi, comme nous le précise le rédacteur en chef du site AlterPresse, Gotson Pierre.   À la Une du Journal de la 1ère  La liste des communes guadeloupéennes où l'offre de santé est jugée  «insuffisante» vient d'être réactualisée.

Grand reportage
La banane française de plus en plus verte

Grand reportage

Play Episode Listen Later Dec 6, 2022 19:30


Alors que la biodiversité apparaît menacée un peu partout dans le monde, elle renaît, et massivement dans les bananeraies de la Martinique et de la Guadeloupe. La filière banane des deux îles françaises s'est engagée, depuis 2008, à un mode de production durable en réduisant considérablement les pesticides. Éthique et écologique, la nouvelle banane française tire son épingle du jeu dans un marché français de plus en plus concurrentiel. «La banane française de plus en plus verte», un Grand reportage signé Altin Lazaj.                 

Sternstunde Religion
Lilian Thurams Kampf gegen den Rassismus

Sternstunde Religion

Play Episode Listen Later Dec 4, 2022 27:35


Lilian Thuram ist einer der grössten Fussballer, die Frankreich je hatte, und ein vehementer Kämpfer gegen Ausgrenzung und Rassismus. Der französische Rekordnationalspieler ist seit dem Ende seiner Sport-Karriere Buchautor und in der antirassistischen Aufklärungsarbeit aktiv. «Man wird nicht weiss geboren, man wird dazu gemacht», schreibt Lilian Thuram in seinem neuesten Buch «Das weisse Denken». Er spricht aus eigener Erfahrung. Mit neun Jahren kam Thuram aus Guadeloupe nach Paris. Als ihn die Mitschüler als «dreckigen Schwarzen» bezeichnen, versteht er zuerst die Welt nicht. Die Antwort seiner Mutter darauf: «Die Menschen sind nun mal rassistisch. Das wird sich nicht ändern.» Es scheint fast, als wäre diese Erfahrung die Initialzündung für Thurams spätere Beschäftigung mit dem Thema gewesen. Fortan beginnt er sich zu fragen, woher Rassismus kommt und welche Strukturen dafür verantwortlich sind, dass dieser in unserer Gesellschaft so hartnäckig bestehen bleibt. Seine Erkenntnis: Im Grunde geht es nicht um Hautfarben, sondern um gesellschaftliche und politische Konstrukte, die Ausbeutungsstrukturen legitimieren – vom Kolonialismus über die Sklaverei bis in die heutige Zeit. Dass dabei auch Jesus «weissgewaschen» wird, ist nur eine Spielart des sogenannten «weissen Denkens». Olivia Röllin im Gespräch über die verbindende und entzweiende Kraft von Fussball, die Hautfarbe Gottes und verzerrte Perspektiven auf die Welt. Diese Sendung ist eine Wiederholung vom 30. Oktober 2022.

Journal d'Haïti et des Amériques
Relations France/États-Unis: «des interrogations persistent»

Journal d'Haïti et des Amériques

Play Episode Listen Later Dec 1, 2022 19:30


Accueil à la Maison Blanche, entretien dans le Bureau ovale, dîner d'État ce soir… Cette deuxième journée de la visite d'État d'Emmanuel Macron aux États-Unis (jeudi 1er décembre 2022) est de loin la plus formelle, mais aussi la plus prestigieuse. L'amitié franco-américaine affichée masque-t-elle la persistance de divergences ? Ce 1er décembre, le président français est reçu en grande pompe à la Maison Blanche. Le dîner d'État sera aux couleurs des deux pays. Mais il y a «toujours des interrogations» dans cette relation bilatérale France/États-Unis note notre invité, Martin Quencez, directeur adjoint du German Marshall Found à Paris, «notamment sur la coopération de défense», résume-t-il. Et d'ajouter «de nouveaux sujets ont émergé, au premier plan desquels la question du protectionnisme des mesures américaines votées cet été et qui touchent directement les intérêts économiques et industriels français et européens». Le président français n'a pas caché son désaccord avec la politique commerciale américaine et notamment  l'«Inflation Reduction Act», ce plan destiné à soutenir les entreprises américaines. Emmanuel Macron parle de protectionnisme et appelle à des exemptions pour les industries européennes. «Le message français est de dire que ces mesures ne peuvent pas être prises sans coopération avec les alliés européens», explique l'expert qui précise toutefois qu'à l'occasion de cette visite, Emmanuel Macron ne parle pas en priorité au nom des Européens, mais de la France. Haïti : massacre à Cabaret L'attaque ressemble à un acte de vengeance : après avoir été chassés, il y a quelques jours, par la police et des habitants de Cabaret, commune située au nord de la capitale Port-au-Prince, les membres d'un gang armé ont fait un retour sanglant dans cette localité, dans la nuit du 29 au 30 novembre 2022. Selon le maire par intérim, les criminels ont agi avec «cruauté sans pareille». Sur une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, on peut voir plusieurs habitations en feu. Selon le bilan officiel, douze civils sont assassinés, mais il pourrait être plus élevé explique Frantz Duval, rédacteur en chef du Nouvelliste, qui nous explique les enjeux du contrôle de la zone nord de la capitale pour les gangs. Colombie : les excuses de Gustavo Petro Le président colombien Gustavo Petro a présenté, mercredi 30 novembre 2022, des excuses officielles pour la mort de 19 personnes, tuées lors des deux massacres commis par des paramilitaires d'extrême-droite dans les villages d'El Aro et de La Granja. En 2006, la Cour interaméricaine des droits de l'homme avait jugé l'État colombien responsable de ces crimes, et avait ordonné une indemnisation des familles des victimes et un acte de reconnaissance publique. L'État a indemnisé les familles. Mais il n'avait jamais publiquement reconnu sa responsabilité dans les massacres. C'est désormais chose faite, grâce à Gustavo Petro. À la Une du Journal de la 1ère  La recrudescence des cas de Covid-19 se poursuit et se confirme en Guadeloupe.

Risky Business
Risky Business #687 -- Shady deeds in sunny places: Ransomware smashes Vanuatu, Guadeloupe

Risky Business

Play Episode Listen Later Nov 30, 2022


On this week's show Patrick Gray and Adam Boileau discuss the week's security news, including: UK, USA ban Chinese security cameras What is the Boa webserver and why is it everywhere? Vanuatu, Guadeloupe smashed by ransomware REvil back with more dumps despite ASD attention Much, much more This week's sponsor guest is Jake King from Elastic Security, who joins us to talk through the company's most recent threat report. There's a link to the report in our show notes. Links to everything that we discussed are below and you can follow Patrick or Adam on Mastodon if that's your thing. Show notes British government bans Chinese surveillance cameras from sensitive locations - The Record by Recorded Future US government bans Huawei, ZTE and Hikvision tech over ‘unacceptable' spying fears | TechCrunch What if Russian commercial aviation cuts too many safety corners? — Meduza Microsoft attributes alleged Chinese attack on Indian power grid to ‘Boa' IoT vulnerability - The Record by Recorded Future U.S. Govt. Apps Bundled Russian Code With Ties to Mobile Malware Developer – Krebs on Security Guadeloupe kickstarts continuity plan after wide-ranging cyberattack - The Record by Recorded Future Vanuatu hospital staff using pen and paper after cyber attack that crippled public sector - ABC News Extortion site used in Medibank attack goes offline after Australian gov pledges ‘offensive' actions - The Record by Recorded Future ThreatMon Ransomware Monitoring on Twitter: Risky Biz News: Australia passes new privacy bill with huge data breach fines Sandworm hacking group linked to new ransomware deployed in Ukraine - The Record by Recorded Future UK Parliament launches inquiry into national security strategy around ransomware - The Record by Recorded Future Canadian food giant refuses to pay ransom after gang threatens data leak - The Record by Recorded Future Almost 1,000 suspects arrested in Interpol operation which seized over $129 million - The Record by Recorded Future Risky Biz News: Authorities seize iSpoof in major blow to fraudsters and cybercrime groups Espionage group using USB devices to hack targets in Southeast Asia - The Record by Recorded Future WikiLeaks' Website Is Slowly Falling Apart European Parliament declares Russia a terrorism sponsor, then its site goes down | Ars Technica Hackers are spreading malware via trending TikTok challenge: report - The Record by Recorded Future Samantha Borrego iS iNfeCtEd noT pArAnOID on Twitter: elastic-global-threat-report-vol-1-2022.pdf

Journal d'Haïti et des Amériques
La Bolivie face à la sécheresse

Journal d'Haïti et des Amériques

Play Episode Listen Later Nov 29, 2022 19:30


Cela fait déjà plusieurs semaines que la saison des pluies aurait dû démarrer en Bolivie. Mais pour le moment pas une goutte dans plusieurs régions du pays, notamment sur les hauts plateaux. En cause ? Le phénomène climatique La Niña notamment. La pluie a du retard cette année en Bolivie, particulièrement dans les Andes. Les premières précipitations auraient dû démarrer en octobre (2022), mais rien pour le moment, alors les cultures des zones rurales en ont pris un coup. Pour les agriculteurs, difficile de faire pousser les fruits et les légumes. « À cause du manque d'eau, les sols sont très durs alors nous n'avons rien planté pour le moment. Et si l'on ne cultive rien, c'est simple, il y aura des pénuries l'an prochain », explique Don Franklin, dirigeant de la communauté Chuquipata, au bord du lac Titicaca. Cette absence de pluie a un air de déjà-vu. En 2016, les réserves d'eau de La Paz étaient à sec. Mais à l'époque, le nombre d'habitants n'était pas le même. En ville, on craint ainsi de devoir en arriver à des restrictions. Les réserves actuelles permettraient une alimentation en eau de la capitale administrative jusqu'en mai 2023, et ceci sans prendre en compte le fait qu'il devrait commencer à pleuvoir d'ici quelques semaines. Pas de scénario catastrophe quant à l'eau potable en ville donc, mais une nouvelle réalité certainement, celle de saisons moins prévisibles qu'auparavant. C'est un dossier d'Alice Campaignolle.   Haïti : manifestation aujourd'hui à Port-au-Prince Plusieurs organisations haïtiennes de droits humains annoncent une marche de protestation, dans les rues de Port-au-Prince, ce mardi 29 novembre 2022, pour dénoncer les abus et les mauvais traitements infligés aux migrants haïtiens expulsés par les autorités dominicaines, nous explique notre confrère Gotson Pierre, rédacteur en chef du site AlterPresse. La semaine dernière, à hauteur de la frontière Ouanaminthe / Dajabón, dans le nord-est, des manifestants ont cadenassé la barrière d'accès, plusieurs manifestants haïtiens ont bloqué hier (28 novembre 2022) du côté du territoire haïtien, le point frontalier Belladère en signe de protestation contre les expulsions massives qui continuent d'avoir lieu. Des coups de feu ont été tirés. Les manifestants ont jeté des pierres et des bouteilles vers le territoire dominicain, rapporte la presse dominicaine.   L'industrie du lithium réunie en Argentine Ces 28 et 29 novembre 2022, l'Argentine réunit les acteurs de la filière lithium. Le pays fait partie du «triangle du lithium» avec la Bolivie et le Chili, trois pays qui concentrent près de 60% des ressources mondiales de ce précieux minerai indispensable pour les batteries des voitures électriques. La demande de lithium explose, ces dernières années, partout dans le monde, mais l'extraction du minerai pose un défi environnemental : elle est très gourmande en eau.   À la Une du Journal de la 1ère : Une antenne du «Pôle Guadeloupe» de l'Université des Antilles devrait bientôt ouvrir ses portes sur l'île de Saint-Martin.

Affaires sensibles
Chlordécone, les bananes de la colère

Affaires sensibles

Play Episode Listen Later Nov 28, 2022 54:32


durée : 00:54:32 - Affaires sensibles - par : Fabrice Drouelle - Aujourd'hui dans Affaires sensibles, le scandale du pesticide chlordécone en Martinique et en Guadeloupe.

Journal d'Haïti et des Amériques
«Haïti vit une crise économique totale»

Journal d'Haïti et des Amériques

Play Episode Listen Later Nov 25, 2022 19:30


Ces derniers mois, des milliers d'Haïtiens ont manifesté, entre autres, contre la cherté de la vie et la décision du gouvernement Henry d'augmenter les prix des carburants alors que pays subit une inflation chronique. Analyse de la situation avec notre invité. « Patrons et ouvriers, entrepreneurs et commerçants sont aux abois », écrivait jeudi 24 novembre 2022 le journal Le Nouvelliste dans son éditorial. En effet, si la crise multiforme que traverse Haïti est politique et sécuritaire, elle est aussi économique. Et ce n'est pas nouveau. « Depuis 2018, Haïti vit une crise économique totale », résume notre invité, Enomy Germain, chargé de cours à l'Université d'État d'Haïti. « Le pays connaît une récession chronique, croissance négative sur croissance négative, et une inflation de 30,5%, selon les chiffres de juillet 2022. Une inflation extrêmement élevée mais qui n'a rien à voir avec la réalité des prix sur les marchés. Il y a un décalage entre les prix officiels et ce qu'il se passe dans la réalité, ce qui traduit une crise de change », selon l'économiste. Une crise qui se traduit aussi par une situation sociale extrêmement difficile. « 48% de la population est aujourd'hui en insécurité alimentaire », rappelle Enomy Germain. Dans un tel contexte, le gouvernement Henry a-t-il raison de maintenir la hausse des prix des produits pétroliers, du fait de la fin des subventions de l'État ? « C'était justifié d'un point de vue économique mais pas d'un point de vue social », selon notre invité. « Quand vous augmentez les prix des produits pétroliers, pratiquement tous les prix vont augmenter ». Et ce n'est pas sans conséquences non plus sur les entreprises, qui ferment, ou qui délocalisent à l'étranger. Selon Enomy Germain « en 2021, 235 millions de dollars américains ont quitté Haïti pour être investis ailleurs et notamment en République Dominicaine ». Des entreprises qui produisent parfois exclusivement pour Haïti, « et les produits reviennent dans le pays sans payer de droits de douane, ce qui ferait perdre un demi-milliard de dollars américains chaque année à Haïti ».   Mondial au Qatar: l'avenir de Neymar est-il compromis ? Si les Brésiliens se prennent à rêver déjà d'une sixième étoile après la victoire hier (24 novembre 2022) de leur équipe 2 à 0 contre la Serbie pour leur entrée dans le Mondial au Qatar, ils retiennent surtout leur souffle au sujet de Neymar. La star a fini sur le banc, lors de la rencontre à cause d'une entorse à la cheville droite. Il ne devrait sans doute pas être sur le terrain pour le prochain match du Brésil face à la Suisse. Va-t-il poursuivre ce Mondial ? De nombreux supporters craignent de voir le scénario de 2014 se reproduire. Blessé en quarts de finale, Neymar n'avait pu jouer la suite de la compétition. Reprise des négociations entre gouvernement et opposition du Venezuela Après un an d'interruption, ces pourparlers reprennent ce 25 novembre 2022. Les délégations des deux camps se retrouveront au Mexique. Cette réunion entre pouvoir et opposition a été préparée, le 11 novembre 2022, au Forum de Paris sous l'égide d'Emmanuel Macron, mais aussi de ses homologues colombien et argentin, Gustavo Petro et Alberto Fernandez. La priorité des deux parties est de parer à la crise humanitaire dans le pays. Selon les informations disponibles, « le Venezuela devrait créer un mécanisme pratique, visant à répondre aux besoins sociaux vitaux et aux problèmes de service public, basé sur la récupération des ressources légitimes, propriété de l'État vénézuélien, qui sont actuellement bloquées dans le système financier international », selon le journal Ultimas Noticias. À la Une du Journal de la 1ère Selon l'INSEE, la population de la Guadeloupe va inexorablement baisser au cours des prochaines décennies.

Timeline (5.000 ans d'Histoire)

« La France n'est pas seule, […] elle a un vaste empire derrière elle. » C'est l'un des messages portés par le général de Gaulle lors de l'Appel du 18 juin 1940 passé sur les ondes de la BBC. Cette affirmation nuance la lecture de la défaite militaire française. Répondant au maréchal Pétain qui, la veille, soit le 17 juin, avait appelé, « le cœur serré, à cesser le combat, » le général choisissait l'espoir en rappelant le statut d'Empire de la France : une bataille a été perdue, mais pas la guerre. Tout l'empire n'a pas rendu les armes, au contraire, ses forces vives n'ont pas encore été utilisées au maximum de leurs capacités. Cette phrase est porteuse d'espoir : les Outre-mer peuvent et vont continuer le combat, au nom de la France. Les colonies sont ainsi pleinement intégrées au destin national, et elles vont se montrer à la hauteur de l'enjeu. Dans cet épisode nous allons vous présenter le rôle des soldats coloniaux pendant la Seconde Guerre mondiale, la place qu'ils ont occupé dans le dispositif militaire français et allié, ainsi que l'ampleur de leur engagement. BIBLIOGRAPHIE C-R. AGERON, C. COQUERY-VIDROVITCH, G. MEYNIER, J.THOBIE, Histoire de la France coloniale 1914-1990, Armand Colin, 2016, 654 pages ▪ dossier décolonisation française, « La fin de l'empire ». Ça m'intéresse Histoire, n°63, novembre/décembre 2020, ▪ L-R. ABENON, Petite histoire de la Guadeloupe, L'Harmattan, 1992, 238 p. ▪ Jean-Paul DELANCE, article « Retour sur le massacre des tirailleurs sénégalais en juin 40 dans l'Oise », 09/06/20, France 3 région ▪ A. NUGIER, P. NIEDENTHAL, M. BRAUER, « Influence de l'appartenance groupale sur les réactions émotionnelles au contrôle social informel », dans l'Année psychologique, 2009, p.61 à 81 ▪ Alexis LACROIX, « Des tirailleurs sénégalais face au nazisme » article dans Marianne du 11 au 17 septembre 2015, pages 70 à 72 ▪ Didier DAENINCKX, Galadio, édition Gallimard ▪ Dominique MAISON, dans la revue bimestrielle de l'Institut d'études démographique paru en novembre/décembre 1973 ▪ Morris J. MACGREGOR, Integration of the Armed forces, 1940-1965, Center of military history, US Army, 1981 ▪ Julien TOUREILLE, article « La Dissidence aux Antilles française : une mémoire à préserver (1945-2011) » ▪ Olivier WIEVIORKA, « Fallait-il débarquer en Afrique du Nord ? », article du magazine L'Histoire, mensuel 379, septembre 2012, ▪ Stéphane WEISS, « L'engagement de troupes nord-africaines et coloniales dans le Sud-ouest de la France en 1944-1945 », dans Guerres mondiales et conflits contemporains, 2013/3 (n° 251), pages 143 à 161 ▪ « Immigration : paroles de trop », la revue du GISTI, Plein droit, n°69, juillet 2006 ▪ Emmanuel BLANCHARD, doctorant en histoire « Quand les soldats coloniaux se révoltaient », dans Plein droit, 02/2006, n° 69, pages 36 à 40 ▪ Discours de Charles de Gaulle, www.gouvernement.fr ▪ Ministère des armées, service historique de la Défense, portail culturel https://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/les-combattants-des-ex-colonies-dans-la-seconde-guerre-mondiale ▪ Ministère des Armée, sur le « Droit des conflits armés », https://www.defense.gouv.fr/sga/le-sga-en-action/droit-et-defense/droit-des-conflits-armes/droit-des-conflits-armes ▪ Musée de l'histoire de l'immigration, « les étrangers dans les guerres en France » https://www.histoire-immigration.fr/dossiers/les-etrangers-dans-les-guerres-en-france ▪ Fondation maréchal Leclerc de Hauteclocque 2ème Division Blindée – 2e DB – Division LECLERC | 2e DB - Général LECLERC - 2ème Division Blindée (2edb-leclerc.fr) ▪ Fondation Charles de Gaulle https://www.charles-de-gaulle.org/ ▪ Fondation de la France Libre https://www.france-libre.net/fl-empire-afrique/ ▪ Luc BRIAND, Aude DERAEDT, « Libération de Paris : pourquoi il n'y a (presque) pas de Noirs sur les photos ? », article de Libération du 20 août 2014, https://www.liberation.fr/photographie/2014/08/20/paris-libere-uniquement-par-des-soldats-blancs_1083150/ ▪ Encyclopédie du débarquement et de la Bataille de Normandie, « D day Overlord, » https://www.dday-overlord.com/bataille-normandie/forces ▪ le film Le blanchiment des troupes coloniales de Jean-Baptiste Dusséaux

The CyberWire
Watch out for abuse of pentesting tools. Cyber attack on Guadeloupe. Ducktail's evolution. Cybersecurity for ports. ICS security advisories. And stay safe shopping during the holidays.

The CyberWire

Play Episode Listen Later Nov 23, 2022 28:55


Another pentesting tool may soon be abused by threat actors. Cyberattack disrupts Guadeloupe. Ducktail evolves and expands. Warning of the potential disruption cyberattacks might work against European ports. CISA releases eight industrial control system advisories. Patrick Tiquet, VP of Security and Architecture at Keeper Security, talks about the FedRAMP authorization process. Bryan Vorndran of the FBI Cyber Division with reflections on ransomware. And stay safe on Black Friday (and Cyber Monday, and Panic Saturday, and…you get the picture. For links to all of today's stories check out our CyberWire daily news briefing: https://thecyberwire.com/newsletters/daily-briefing/11/225 Selected reading. Nighthawk: An Up-and-Coming Pentest Tool Likely to Gain Threat Actor Notice (Proofpoint) Making Cobalt Strike harder for threat actors to abuse (Google Cloud Blog) Guadeloupe government fights 'large-scale' cyberattack (AP NEWS) Vietnam-Based Ducktail Cybercrime Operation Evolving, Expanding (SecurityWeek) Cyber as important as missile defences - ex-NATO general (Reuters) CISA Releases Eight Industrial Control Systems Advisories (CISA)  Black Friday and Cyber Monday risks. (CyberWire)

Falun Dafa News and Cultivation
922: Falun Dafa News – November 23, 2022

Falun Dafa News and Cultivation

Play Episode Listen Later Nov 23, 2022 25:53


- Manhattan: Falun Gong Participates in New York City's Veterans' Day Parade - Taiwan: 5000 Practitioners Hold Character Formation to Honor Falun Dafa - Introducing Falun Dafa at Guadeloupe's “Health Week” - Liaoning Woman Sentenced to Prison for Her Faith: Ailing Husband and Mother-in-law Left Without Care - San Francisco Veterans Day Parade Welcomes Falun Dafa and The Tian Guo Marching Band - Practitioners Introduce Falun Dafa at the Daidogei World Cup Festival - San Diego: Guests at Art of Zhen Shan Ren International Exhibition State “We Must End This Cruel Persecution” - London, Canada: Falun Gong Practitioners' Marching Band Welcomed in Santa Claus Parade

Pos. Report
Pos. Report #96 avec Erwan Le Roux et Quentin Vlamynck

Pos. Report

Play Episode Listen Later Nov 22, 2022 67:49


Ce 96e épisode de Pos. Report refait le match de la 12e édition de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe en Ocean Fifty avec les deux marins qui ont terminé aux deux premières places, Erwan Le Roux (Koesio) et Quentin Vlamynck (Arkema 4). Avec eux, nous revenons un peu plus de deux semaines en arrière, au moment où la direction de course annonce le report du départ, “une bonne décision” pour Erwan Le Roux qui, dès le mercredi précédant le départ, avait alerté la direction de course sur le sujet. Départ finalement donné le mercredi 9 novembre et marqué par l'abandon, avant même le passage de la ligne, de Sam Goodchild, pour qui Erwan Le Roux, sur le coup, a eu très peur, pensant même “sa vie menacée.” Quentin Vlamynck passe la bouée de Fréhel en tête puis “plonge dans le Four” avec Thibaut Vauchel-Camus, au contraire d'Erwan Le Roux qui reconnaît une petite erreur : “C'est un premier but marqué par les concurrents.” La suite ? Une descente en escalier dans le golfe de Gascogne, favorable à Arkema 4 - “ce n'est pas un secret de dire que dès qu'il y a un peu de vent au près, le bateau va vite”, explique son skipper -, avant deux passages de front, le second, plus violent, fatal à Thibaut Vauchel-Camus qui chavire alors qu'il venait de prendre la tête. “Thibaut a une trajectoire très engagée, on sent qu'il veut gagner, c'est dommage qu'il hypothèque ainsi ses chances, il aurait peut-être dû patienter”, commente Erwan Le Roux qui, de son côté, a préféré miser sur une trajectoire plus sud car moins ventée. Quentin Vlamynck reprend alors la tête, comptant un moment presque 80 milles d'avance sur ses poursuivants, Erwan Le Roux et Sébastien Rogues, ce qui fait dire au premier : “J'ai eu un peu peur qu'il s'en aille et qu'on ne soit plus dans le même système.” Commence alors une course poursuite au portant entre Arkema 4, à bord duquel Quentin Vlamynck explique qu'il n'avait jusqu'ici “jamais fait quatre jours de portant en solitaire”, et Koesio, dont Erwan Le Roux dit : “Je savais que le bateau avait des qualités dans ces conditions”. Ce dernier parvient peu à peu à grappiller son retard, au point de se dire persuadé à un moment de la victoire, évoquant chez lui “une stabilité mentale assez bluffante.” Juste avant l'arrivée en Guadeloupe, il s'empare des commandes, les perd un court instant sous le vent de l'île, il reconnaît au passage s'être fait peur, la veille de l'arrivée dans un grain à 37 noeuds lui ne lui laisse pas le temps de réduire la toile, et dans le dernier bord vers la ligne, où il est passé “pas loin de la correctionnelle.” Ce n'est qu'à 5 milles de la ligne qu'Erwan Le Roux comprend qu'il avait gagné, il a alors beaucoup pleuré, de joie, tout en se montrant “triste pour Quentin qui a navigué taille patron.” Ce dernier, qui raconte avoir manqué la ligne d'arrivée, ce qui l'a obligé à la repasser, n'a pas pleuré, mais confie “n'avoir jamais été aussi bien sur l'eau”, avant d'ajouter : “J'ai tout donné, il me manquait la carte de l'expérience qu'avait Erwan.”  Diffusé le 22 novembre 2022 Générique : Fast and wild/EdRecords Post-production : Grégoire Levillain

Journal d'Haïti et des Amériques
Mexique: le combat des autochtones contre des géants européens

Journal d'Haïti et des Amériques

Play Episode Listen Later Nov 22, 2022 19:30


Des entreprises européennes se retrouvent aujourd'hui dans le collimateur de communautés autochtones, au centre du Mexique. Volkswagen, Saint Gobain, Audi ou Danone… accusées par les populations autochtones de voler leurs ressources, mais aussi de les polluer avec le soutien du gouvernement mexicain. Marcelin Barranco López est membre du Front des peuples défenseurs de la terre et de l'eau, une organisation qui lutte pour les droits des communautés dans les régions de Morelos, Puebla et Tlaxcala, près de Mexico. En visite en ce moment en Europe, elle va à la rencontre des responsables politiques qui pourraient faire pression sur son gouvernement et ces très grosses entreprises. Au Parlement de Bruxelles, en France, en Suisse, en Allemagne et en Espagne – pour la plupart, les pays d'origine des entreprises, elle espère « voir tous ces responsables politiques et leur dire ce que nous subissons. J'espère que nous serons écoutés, et qu'ils enverront des messages au gouvernement fédéral de Manuel Lopez Obrador, pour lui faire savoir tout ce que nous subissons », explique-t-elle à Christophe Paget qui l'a rencontrée. Une tournée après des actions menées sur place, au Mexique. Pendant des mois, par exemple, des membres du Front des peuples défenseurs de la terre et de l'eau, les militants ont occupé une usine de l'entreprise Bonafont, une entreprise d'embouteillage d'eau, propriété de Danone - qu'ils accusent de voler le précieux liquide et assécher leurs puits - avant d'être délogés par les forces de sécurité.   Haïti : quelles conséquences politiques aux sanctions canadiennes ? «Le séisme des sanctions s'accompagne d'un tsunami politique», s'exclame ce 22 novembre Le Nouvelliste. Puisque les mesures annoncées par le Canada, mais aussi par les États-Unis « dévaste la classe politique », constate l'éditorialiste, et « particulièrement celle qui conduit les destinées du pays » depuis l'arrivée au pouvoir en 2011 du PHTK, le Parti Haïtien Tèt Kale, formation politique fondée par Michel Martelly, visé il y a deux jours par des sanctions canadiennes gelant ses avoirs détenus au Canada. Michel Martelly, qui n'a pas réagi encore officiellement contrairement aux autres personnalités visées par Ottawa, comme le souligne Gotson Pierre, le rédacteur en chef du site AlterPresse.   Mondial : « C'est un coup très dur », réagit Messi après la défaite de l'Argentine Coup de tonnerre à Lusail ! L'Argentine, pourtant lancée par un but rapide sur pénalty de Lionel Messi, a été surprise (2-1) par une héroïque équipe d'Arabie Saoudite qui a signé la première énorme sensation de ce Mondial de foot 2022, mardi (22 novembre 2022)au nord de Doha. Les spectateurs du stade de Lusail, le plus grand du Qatar avec ses 80.000 places, ont ainsi assisté à l'une des plus grosses surprises de l'histoire de la compétition. En difficulté dans les petits espaces, à l'image de la star du Paris SG qui a manqué son entrée dans le tournoi, et manquant souvent de synchronisation dans les courses, les Sud-Américains ont surtout été contrariés par le solide défi physique imposé par les hommes du sélectionneur français Hervé Renard. « C'est un coup très dur » a réagi Lionel Messi face à la presse.   À la Une du Journal de la 1ère  En Guadeloupe, le pilote du bateau qui a chaviré lors de l'arrivée du vainqueur de la Route du Rhum a été mis en examen.

Néo Géo
L'Intégral : Coup de coeur pour Une somme humaine de Makenzy Orcel, live des Marx Sisters et frissons grecs dans le Worldmix

Néo Géo

Play Episode Listen Later Nov 21, 2022 99:44


Le Vent d'AilleursUn Vent d'Ailleurs souffle depuis la Guadeloupe où Jeanne Lacaille réside, en pleine saison des pluies. Elle est partie à la recherche de l'âme du gwoka, musique composée de tambours ka, mais aussi de chants et de danses, une culture qui accompagne les guadeloupéens tout le long de leur vie au cours de diverses cérémonies. Pour cela, elle a pu rencontrer le percussionniste Sonny Troupé et le grand chanteur René Geoffroy, et assister à un “kout tambour” par le collectif Fos é Tradisyon, rassemblement populaire dédié aux morts et aux défunts. La Guadeloupe se prépare à accueillir l'arrivée, aux alentours du 15, de la Route du Rhum, course transatlantique en solitaire. A cette occasion, le mouvement culturel Voukoum donnera un concert en rappelant ce que fut un autre route du rhum par le passé ! Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Journal d'Haïti et des Amériques
Argentine: le combat de grands-mères pour retrouver les bébés volés de la dictature

Journal d'Haïti et des Amériques

Play Episode Listen Later Nov 17, 2022 19:30


Depuis plusieurs décennies, un groupe de grands-mères se bat pour retrouver des enfants, kidnappés à leurs parents jugés subversifs, sous la dictature militaire en Argentine. Elles ont réussi à retrouver la trace de 130 personnes depuis le début de leur engagement. C'est une armée pas comme les autres. En Argentine, un groupe de grands-mères se bat pour retrouver des enfants, parfois leurs petits-enfants, kidnappés sous la dictature militaire. Entre 1976 et 1983, la junte au pouvoir a volé 500 bébés à des parents jugés subversifs. Ces enfants ont ensuite été adoptés illégalement par des familles proches du pouvoir. Depuis 45 ans, l'association des Grands-mères de la Place de Mai mène l'enquête pour retrouver ces bébés disparus : elles en ont retrouvé 130. Buscarita Roa, 85 ans, se rappelle encore de son émotion lorsqu'elle a retrouvé Claudia, sa petite-fille : « Ma réaction a été celle de n'importe quelle mère ou grand-mère qui a recherché pendant tant d'années un enfant enlevé si petit. C'est un mélange de sentiments : d'un côté, de la joie ; de l'autre, la peine de ne pas avoir pu l'élever après la mort de ses parents ». Claudia Poblete Hlaczik a été enlevée par un couple proche de la junte au pouvoir et pensait être leur enfant biologique. Elle se bat aujourd'hui aux côtés de l'association : « Les années passent, et au-delà du fait que les Grands-mères prennent de l'âge, j'ai compris à travers mon expérience à quel point il est important de connaître la vérité. Le travail des Grands-mères m'inspire, et il inspire aussi les autres enfants de disparus. J'aimerais ajouter ma pierre à l'édifice pour que nous puissions tous les retrouver. »Les années n'ont pas entamé la détermination de ces grands-mères, mais la plupart sont aujourd'hui âgées. Alors le temps presse pour retrouver les centaines d'enfants qui manquent encore à l'appel. Les ADN des proches des disparus sont conservés dans une banque de données. Ainsi, même si une grand-mère décède, des tests pourront toujours être menés pour rendre à ces bébés volés, devenus adultes, leur identité.   États-Unis : majoritaires mais divisés, les Républicains prennent le contrôle de la Chambre des représentants Le parti républicain est désormais majoritaire à la Chambre des représentants, la Chambre basse du Congrès aux États-Unis. Les derniers bulletins de vote ont été dépouillés, les résultats définitifs confirment l'avance des républicains, avec sept sièges de plus que les démocrates. Sept sièges, cela reste toutefois court pour s'assurer un vrai contrôle de la Chambre, estime certains journaux de la presse américaine. D'autant que le Grand Old Party est divisé, entre les modérés et les Trumpistes : ces derniers pourraient faire « bande à part », note par exemple le New York Times.   Et à la Une du Journal de la 1ère  L'Établissement français du Sang de la Guadeloupe organise, cette semaine, la deuxième édition d'une opération de sensibilisation au don de sangs « rares » …

La France Baladeuse : voyage dans l'Hexagone
Escale en Guadeloupe avec Joëlle et Claude

La France Baladeuse : voyage dans l'Hexagone

Play Episode Listen Later Nov 16, 2022 26:28


Je suis enfin de retour pour vous faire voyager avec la France Baladeuse. Aujourd'hui, c'est le dernier épisode de la saison et pour l'occasion, je vous ai réservé une petite surprise ! Je vous propose de découvrir une destination inédite qui fait rêver de nombreux voyageurs : la Guadeloupe. J'ai eu la chance d'y séjourner durant un mois en début d'année. Bien entendu, j'avais pris mon micro avec moi ! je vous ai donc ramené des morceaux de Caraïbes à écouter, histoire de vous réchauffer un peu les oreilles avant l'hiver. C'est Joëlle, journaliste et blogueuse , qui sera ma guide durant ce voyage. Nous irons visiter ensemble le Memorial Acte, haut lieu de mémoire de la traite des esclaves dans la Caraïbe. Et en deuxième partie d'épisode, nous partirons à la rencontre de Claude Strazel, l'un des chefs les plus réputés de la Guadeloupe. Sur le blog, vous trouverez de nombreuses ressources pour mieux comprendre l'histoire de l'esclavage en France et en Guadeloupe. Je vous prépare également un guide de voyage complet pour découvrir les îles de Guadeloupe à paraître la semaine prochaine. Merci à tous d'avoir été aussi nombreux à me suivre durant cette troisième saison de la France Baladeuse. L'aventure s'achève aujourd'hui, le podcast se met en pause, le temps de respirer, de faire le point et d'envisager un nouveau départ. Merci pour ces 3 années exceptionnelles qui m'ont permis de redécouvrir mon pays sous un nouveau visage. Merci à tous mes invités et à tous ceux qui m'ont poussé à mener ce projet jusqu'au bout. Aujourd'hui, c'est la fin du podcast La France Baladeuse tel que vous l'avez connu, mais l'histoire va continuer, je l'espère, sous une nouvelle forme, avec une nouvelle équipe. Restez connectés, je vous en dirai plus dans quelques semaines. A très bientôt ici ou ailleurs ! Je vous embrasse…  

Journal d'Haïti et des Amériques
«Donald Trump essaie de prendre les devants» en annonçant très tôt sa candidature pour 2024

Journal d'Haïti et des Amériques

Play Episode Listen Later Nov 16, 2022 19:30


Une semaine après les élections de mi-mandat, qui ont été décevantes pour le parti républicain, Donald Trump s'est empressé d'officialiser sa candidature à la prochaine présidentielle. Le milliardaire se bouscule pour prendre de l'avance sur de futurs adversaires. Ce statut de candidat lui permettrait aussi de justifier une « persécution » des juges, puisqu'il est poursuivi dans plusieurs affaires, notamment dans l'attaque du Capitole du 2 avril 2021. « America is back » : l'Amérique est de retour, a martelé Donald Trump en Floride. L'ancien président républicain, battu à la présidentielle de 2020, a officialisé sa candidature pour le scrutin de 2024, mardi 15 novembre 2022, de son golf de Mar-a-Lago. L'annonce est moins triomphale, moins retentissante que prévue, puisque les élections de mi-mandat n'ont pas été aussi satisfaisantes que prévues : beaucoup de protégés du milliardaire ont perdu leur scrutin respectif. Donald Trump aurait pu attendre pour digérer ce revers politique, mais il s'est empressé d'annoncer sa candidature, car le résultat étant décevant, « il essaie de prendre les devants, de se positionner comme candidat à la présidentielle de 2024 avant que d'autres personnalités ne s'imposent », explique Paul Schor, historien spécialiste des États-Unis à l'Université Paris Cité. Ron DeSantis, par exemple, vient d'être réélu triomphalement en Floride et envisage de se présenter mais il « ne peut pas, une semaine après l'élection, annoncer qu'en fait, il vise un autre poste ». Les nombreuses enquêtes contre Donald Trump sont l'autre raison qui le pousse à presser cette annonce, selon l'historien, invité de RFI : l'ancien président pourra prendre comme prétexte que « toutes ces enquêtes sont contre lui parce qu'il est candidat. […] Il a déjà commencé à expliquer qu'il est victime de persécution, que les juges sont contre lui parce qu'il risque d'être à nouveau président. » Malgré son revers aux élections de mi-mandat et son échec au scrutin de 2020 face à Joe Biden, le milliardaire semble être le favori pour représenter en 2024 le camp républicain : « il a toujours une forte popularité auprès de toute une partie de l'électorat du parti républicain. Beaucoup de gens viennent à ses meetings, mais aussi, beaucoup de Républicains donnent de l'argent à la campagne de Donald Trump ». Si des critiques s'élèvent contre ce dernier, au sein de son propre camp, il est devenu une figure politique incontournable et son influence reste importante, à la fois chez les Républicains et chez leurs électeurs.   Et à la Une du Journal de la 1ère  La victoire de Charles Caudrelier sur la Route du Rhum endeuillée, ce mercredi 16 novembre 2022, au large de Pointe-à-Pitre par un accident qui a fait deux victimes…

Pos. Report
Pos. Report #95 avec Yann Eliès et Sébastien Josse

Pos. Report

Play Episode Listen Later Nov 15, 2022 59:54


Ce 95e épisode de Pos. Report est une nouvelle fois consacré à la Route du Rhum-Destination Guadeloupe, dont l'épilogue, pour les Ultims, est attendu tôt mercredi matin du côté de Pointe-à-Pitre. Nos deux invités sont Sébastien Josse, qui fait partie de l'équipe Banque Populaire aux côtés d'Armel Le Cléac'h, dont il était le skipper remplaçant sur cette 12e édition, et Yann Eliès, qui travaille au sein de la cellule de routage de l'Ocean Fifty Koesio d'Erwan Le Roux. Nous commençons par évoquer avec eux les conditions difficiles de cette 12e édition, “pas tout à fait classiques” d'une Route du Rhum, selon Yann Eliès, dans la mesure où “il n'y avait pas de route sud possible pour aller chercher les alizés”, ce qui a obligé toute la flotte à aller traverser plusieurs fronts, d'où une transat “éprouvante qui va laisser des traces.” “Ça ressemble à une transat anglaise”, ajoute Sébastien Josse qui estime que ces conditions mettent en avant le “côté courageux” des solitaires, tout en étant un vrai test pour les bateaux. Les deux marins racontent au passage comment on traverse de telles conditions en course, Sébastien Josse estimant que “ça se joue au mental.” Yann Eliès revient ensuite sur l'incendie survenue à bord de Nexans-Art & Fenêtres, l'Imoca de Fabrice Amedeo qui a perdu son bateau et a été secouru par un cargo. “Le feu à bord, c'est ce qu'il y a de pire, le carbone, ça crame en très peu de temps”, explique le triple vainqueur de la Solitaire du Figaro qui estime qu'il va falloir tirer les enseignements de cet incendie. “Ça glace le sang”, ajoute Sébastien Josse à l'évocation du récit fait de l'accident par Fabrice Amedeo. Nos deux invités commentent ensuite la course flotte par flotte : en Ultim, Yann Eliès retient que “les trois bateaux de devant ont super bien navigué” et que rien n'est encore joué, d'autant que le tour de la Guadeloupe, décisif il y a quatre ans, “est une épreuve en soi, peut-être plus difficile que la sortie de Manche.” Ce que confirme Sébastien Josse qui insiste sur la nécessité de l'aborder avec un minimum de fraîcheur. En Ocean Fifty, nos deux invités s'avouent impressionnés par Quentin Vlamynck, l'actuel leader, Yann Eliès regrettant au passage de “ne pas avoir plus poussé” Erwan Le Roux dont il assure le routage, avant de confier suivre “la bonne performance” d'Eric Péron qui a fait “un investissement lourd" au sud potentiellement payant. En Imoca, les deux marins saluent la maîtrise de Charlie Dalin, même si, selon eux, rien n'est encore joué, et évoquent leurs coups de coeur pour Paul Meilhat, sur un bateau tout juste mis à l'eau, et surtout Justine Mettraux. En Class40, Yann Eliès souligne “le formidable comeback de Yoann Richomme”, obligé en début de course de s'arrêter quatre heures pour avoir volé le départ, ce qui ne manque pas d'étonner nos deux invités. Enfin en catégorie Rhum, leur coup de coeur se nomme Gilles Buekenhout en tête devant les marins expérimentés que sont Roland Jourdain, Marc Guillemot ou Halvard Mabire. Nos deux invités finissent par parler de leur avenir, avec une saison 2023 qui s'annonce chargée pour eux.  Diffusé le 15 novembre 2022 Générique : Fast and wild/EdRecords Post-production : Grégoire Levillain

Journal d'Haïti et des Amériques
Mexique: manifestations massives contre la réforme électorale

Journal d'Haïti et des Amériques

Play Episode Listen Later Nov 14, 2022 19:30


Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté, le dimanche 13 novembre 2022, au Mexique, contre une réforme électorale voulue par le président Lopez Obrador. Ces manifestants dénoncent la perte d'indépendance de l'institution en charge des élections, tandis que la presse de gauche étrille cette mobilisation. Il s'agissait de la plus grande mobilisation contre le pouvoir en place depuis près de quatre ans : des dizaines de milliers de Mexicains ont manifesté, le dimanche 13 novembre 2022, contre un projet de réforme électorale, qui menace, selon les manifestants, l'indépendance de l'INE, l'Institut national électoral, en charge de l'organisation des élections depuis 1990. Ils craignent que désormais, les scrutins dépendent du gouvernement et laissent la voie libre à la manipulation des urnes. « On ne touche pas à l'INE », titre le journal La Razon. Une partie de la presse défend au contraire cette réforme. Excelsior, par exemple, souligne que beaucoup de Mexicains qui se sont mobilisés ne savent pas précisément ce que propose cette réforme et que la marche de dimanche était structurée par des discours de haine et de racisme.     Haïti : dans les décharges des Gonaïves, des mères célibataires cherchent de quoi survivre Elles sont des dizaines à se retrouver dans cette décharge sauvage, au nord-ouest des Gonaïves en Haïti. Des mères célibataires récupèrent des vêtements, des sacs, des objets qu'elles revendront ou donneront ensuite à leurs enfants. « C'est grâce à ces déchets que je paie les frais de scolarité de mes enfants, témoigne Dieulaine Jean Charles au micro de Ronel Paul. J'ai une fille qui est au collège. Sans ces déchets, elle n'aurait pas pu passer ses examens de fin d'année ». Son mari s'est enfui, il y a une quinzaine d'années, en République dominicaine. Cette Haïtienne revend ensuite ce qu'elle trouve au marché. Dans le pays, l'abandon des enfants par leur père se fait en toute impunité car beaucoup de victimes ne savent pas qu'elles peuvent porter plainte et obtenir une pension alimentaire. « À travers le décret du 14 septembre 1983, la loi institue une procédure de recouvrement de créances d'aliments », précise Jaccène Jacques, bâtonnier de l'Ordre des avocats des Gonaïves. Cependant, même les femmes qui connaissent la procédure se découragent souvent, en raison des nombreux dysfonctionnements de la justice haïtienne.   Argentine : le lifting du vieux Buenos Aires Le vieux Buenos Aires fait peau neuve ; le quartier tombait en désuétude, avec ses façades abîmées et défraichies, mais la municipalité tente de dépoussiérer ce centre historique que la pandémie a laissé exsangue après l'avoir vidé de ses touristes et de ses employés de bureau. Les coups de marteau-piqueur résonnent désormais, pour ravaler les façades, piétonniser les rues, les paver... ce que les commerçants voient d'un bon œil... mais une partie des résidents du quartier ne sont en revanche par convaincus. Reportage de Théo Conscience.   Et à la Une du Journal de la 1ère  En Guadeloupe, la marina de Pointe-à-Pitre se prépare à accueillir les voiliers participant à la Route du Rhum…

Néo Géo
L'Intégral : Coup de coeur pour Une somme humaine de Makenzy Orcel, live des Marx Sisters et frissons grecs dans le Worldmix

Néo Géo

Play Episode Listen Later Nov 14, 2022 98:12


Le Vent d'AilleursUn Vent d'Ailleurs souffle depuis la Guadeloupe où Jeanne Lacaille réside, en pleine saison des pluies. Elle est partie à la recherche de l'âme du gwoka, musique composée de tambours ka, mais aussi de chants et de danses, une culture qui accompagne les guadeloupéens tout le long de leur vie au cours de diverses cérémonies. Pour cela, elle a pu rencontrer le percussionniste Sonny Troupé et le grand chanteur René Geoffroy, et assister à un “kout tambour” par le collectif Fos é Tradisyon, rassemblement populaire dédié aux morts et aux défunts. La Guadeloupe se prépare à accueillir l'arrivée, aux alentours du 15, de la Route du Rhum, course transatlantique en solitaire. A cette occasion, le mouvement culturel Voukoum donnera un concert en rappelant ce que fut un autre route du rhum par le passé ! Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Nostalgie - Le Top 5
La playlist des tubes qui vont bien avec la route du Rhum

Nostalgie - Le Top 5

Play Episode Listen Later Nov 9, 2022 2:19


Prévu à la base pour dimanche dernier, ça va être finalement cet après-midi à 14h15 que la 12ème Route du Rhum va partir de Saint Malo, destination la Guadeloupe. Y'a des tubes qui vont bien avec…

Journal d'Haïti et des Amériques
Midterms 2022: jour d'élections aux États-Unis

Journal d'Haïti et des Amériques

Play Episode Listen Later Nov 8, 2022 19:30


Les Américains votent, ce mardi 8 novembre 2022, pour des élections de mi-mandat, cruciales pour la suite de la présidence de Joe Biden, mais aussi pour son grand rival Donald Trump, impatient de se relancer dans la course à la Maison Blanche. Édition spéciale de notre rendez-vous. Le Congrès à Washington, les gouverneurs de certains États, des élus locaux, et tout un tas d'autres postes à l'échelon des États, des comtés, ou des villes : voilà ce pour quoi les Américains votent ce mardi (8 novembre 2022), deux ans après la présidentielle. Des élections de mi-mandat « généralement défavorables au président en place », rappelle notre invité Lauric Henneton, spécialiste des États-Unis à l'Université Versailles Saint-Quentin. Ensemble, nous décryptons les États-clé susceptibles de faire basculer ces élections. Par exemple la Géorgie, où se trouvent nos envoyés spéciaux Stefanie Schüler et Julien Boileau, la Pennsylvanie, là où le plus d'argent a été dépensé cette année, mais aussi l'Arizona, où la forte population latino n'est plus la chasse gardée des démocrates. Ce qui se joue ce mardi aux États-Unis, c'est aussi la future échéance électorale du pays : la présidentielle de 2024, avec des « personnalités qui seront élues, qui ne sont pas forcément nanties des meilleures intentions », résume Lauric Henneton.     À la Une du Journal de la 1ère  La Guadeloupe en alerte bronchiolite, les urgences pédiatriques sont au bord de la saturation.

InterNational
Des inondations et des glissements de terrain dus aux fortes pluies ont frappé la Guadeloupe et la Martinique…

InterNational

Play Episode Listen Later Nov 8, 2022 4:09


durée : 00:04:09 - Chroniques littorales de José-Manuel Lamarque - par : Jose Manuel Lamarque - Le week-end dernier, quelques semaines après la tempête Fiona qui a causé de gros dégâts, des pluies diluviennes se sont abattues samedi et dimanche dernier sur plusieurs communes de la Guadeloupe, provoquant des inondations et des glissements de terrain...

Journal d'Haïti et des Amériques
Midterms J-1: «Le contexte est favorable aux républicains»

Journal d'Haïti et des Amériques

Play Episode Listen Later Nov 7, 2022 19:30


À la veille des élections de mi-mandat aux États-Unis (mardi 8 novembre 2022), Joe Biden et Donald Trump se livrent bataille à distance lors de derniers meetings, alors que quelque 40 millions d'électeurs ont déjà voté par anticipation. Demain, mardi 8 novembre 2022, les électeurs américains sont appelés à renouveler l'ensemble de la Chambre des représentants, et un tiers du Sénat fédéral. Toute une série de postes d'élus locaux sont également en jeu. « Les républicains ont le vent dans les voiles, il est quasi certain à ce stade qu'ils vont reprendre la majorité à la chambre, la question c'est l'ampleur de leur victoire », analyse notre invité Antoine Yoshinaka, professeur de Sciences politiques à l'Université de l'État de New York à Buffalo. Selon lui, il « paraît probable que les républicains reprennent aussi la majorité au Sénat », la faute « à quelques erreurs stratégiques des démocrates, et des efforts qui n'ont pas été assez mis dans certains états comme l'Ohio ». Alors que quelque 40 millions d'électeurs ont déjà voté par anticipation pour les différents scrutins, il faut s'attendre selon Antoine Yoshinaka à « un taux de participation historiquement élevé » car, explique-t-il, « la polarisation fait que vous êtes amenés à voter surtout contre le candidat adverse pour s'assurer qu'il ne gagne pas ». D'après les informations de CNN, des dizaines de procès pré-électoraux ont déjà été déposés avant l'élection de demain. « Il va y avoir des recomptages, des recours en justice, surtout côté conservateur », prédit notre invité, expliquant que c'est la certification de la présidentielle de 2024 qui se joue.   Nicaragua : des municipales verrouillées On votait hier (dimanche 6 novembre 2022) pour des élections municipales. Les trois millions d'électeurs devaient élire 153 conseils municipaux. Washington a dénoncé une « farce électorale ». Face à ces  faiblesses démocratiques, les Nations unies ont, quant à elles, demandé aux autorités de « rétablir le plein exercice des droits civils ». La raison de ces critiques est simple : l'opposition n'a pas les mains libres dans le pays pour faire campagne. Sur les 153 municipalités, 141 sont dirigés par le parti du Président. En juillet 2022, Ortega a démis de leurs fonctions 7 conseils municipaux qui ne lui étaient pas acquis. Il les a ensuite donnés à son propre parti. Selon l'organisme d'observation électorale Urnas Abiertas, le régime de Daniel Ortega n'a pas seulement donc fait pression hier (6 novembre 2022) sur les fonctionnaires et leurs familles, mais aussi sur des commerçants, des étudiants et des livreurs, en les menaçant de leur retirer certains bénéfices ou leurs licences s'ils ne votaient pas. Dernier hommage à Mikaben Les funérailles de Mikaben, auteur, compositeur et producteur haïtien mort à Paris, le 15 octobre 2022, ont eu lieu dimanche 6 novembre, au Centre culturel Miramar de Floride. Une vingtaine de musiciens haïtiens lui ont rendu hommage. Vêtus de jaune, sa couleur favorite, ils ont chanté sa chanson Ayiti Se, et aussi la dernière chanson qu'il aura écrite, un gospel. « Il n'est pas mort. Il ne peut pas mourir. Il avait trop d'amour dans son cœur », a dit son père pendant la cérémonie, durant laquelle son fils Gabriel a annoncé la création d'une fondation portant le nom de son père. À la Une du Journal de la 1ère  Les pluies diluviennes de ce week-end ont provoqué d'importantes inondations en Martinique et en Guadeloupe qui restent en vigilance fortes pluies et orages.

En sol majeur
L'entre-deux mondes d'Estelle-Sarah Bulle

En sol majeur

Play Episode Listen Later Nov 6, 2022 48:30


L'entre-deux mondes est son monde. Un monde de mémoire silencieuse devenue Littérature. C'est aussi un monde qui babille entre créole guadeloupéen et patois ch'ti, sa première langue étant celle de la poésie, où le rose de la prose le dispute au noir et au blanc de la vie. Rediffusion du 4 septembre 2021. En Sol Majeur est heureux de faire sa rentrée avec Estelle-Sarah Bulle, une plume passionnée par les révolutions (françaises, arabes, haïtienne, gilets jaunes peut-être), sa révolution à elle étant l'écriture. Révélée avec Là où les chiens aboient par la queue (Prix Stanislas du 1er roman & prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde), elle devrait obtenir définitivement son Pass-littéraire avec Les étoiles les plus filantes (Liana Levi) où elle livre une sorte de making of d'Orfeu Negro, film culte et palme d'or 1959. Comme ça, l'air de rien, l'art de tout…  Les choix musicaux d'Estelle-Sarah Bulle Henri Salvador Ma doudou Carmen par Jessye Norman Près des remparts de Séville Mario Canonge Cé ou ki lanmou

SBS French - SBS en français
Un nouveau festival de musiques d'Afrique francophone à Melbourne

SBS French - SBS en français

Play Episode Listen Later Nov 4, 2022 12:14


Raw Flavour Festival qui se tiendra du 10 au 13 novembre prochain à Melbourne réunira des artistes venus spécialement d'Afrique francophone, de France et de Guadeloupe avec des artistes originaires d'Afrique francophone basés en Australie.

microTalk
The Largest Bacterium, Thiomargarita Magnifica, with Jean-Marie Volland

microTalk

Play Episode Listen Later Nov 3, 2022 58:58


Microbiology textbooks teach that bacteria are so small that they cannot be seen without a microscope, and that they do not contain organelles or a nucleus. Then along comes Thiomargarita magnifica and smashes this dogma. T. magnifica is a giant bacterium that reaches 2 cm in length and can be easily seen with the naked eye. These bacteria, about the size of an eyelash, grow in mangrove swamps.  Dr. Jean-Marie Volland is a scientist at the Laboratory for Research in Complex Systems in the Lawrence Berkeley National Laboratories.  Dr. Volland has characterized the surprising properties of T. magnifica, and he discusses why T. magnifica is found in mangrove swamps, how it overcomes the limitations of nutrient diffusion that keeps most bacteria small, how sulfur oxidation expands the ability of organisms to live in extreme environments, how symbiotic relationships between bacteria and other cells are ubiquitous despite going against survival of the fittest, how studying in Guadeloupe and Austria influenced his interest in symbiosis, and how looking for things in atypical environments leads to novel discoveries.  The microCase for listeners to solve is about Gordo Sheepsay, the temperamental chef of a cooking competition show who eats something more life-threatening than haute cuisine.   Participants: Karl Klose, Ph.D. (UTSA) Jean-Marie Volland, Ph.D. (Lawrence Berkeley National Laboratories) Mylea Echazarreta (UTSA)

Duolingo French Podcast
Un jour de commémoration (A day of remembrance)

Duolingo French Podcast

Play Episode Listen Later Nov 1, 2022 26:26


A doctor from Guadeloupe dedicates his life to honoring the memory of his island's enslaved ancestors, and fights to make sure their names will not be forgotten. A transcript of this episode is available at https://podcast.duolingo.com/french.

Journal d'Haïti et des Amériques
Haïti: une chanson pour Evelyne Sincère, kidnappée et tuée

Journal d'Haïti et des Amériques

Play Episode Listen Later Nov 1, 2022 19:30


Il y a deux ans jour pour jour ce 1er novembre, après avoir été kidnappée, le corps d'Evelyne Sincère était retrouvé dans une décharge de l'aire métropolitaine de Port-au-Prince. Pour que son nom de tombe pas dans l'oubli, l'artiste Chango Bastia lui dédie une chanson. Il y a tout juste deux ans, Evelyne Sincère, jeune étudiante de 22 ans, était retrouvée morte dans une décharge, à Delmas 24, dans la périphérie nord-est de Port-au-Prince, le 1er novembre 2020. Deux ans plus tard, l'artiste haïtien Chango Bastia, aujourd'hui installé en France, sort le titre « Kitel Souri » (laisse la sourire). Une chanson pour ne pas oublier la jeune femme. « Faire la mémoire des choses est difficile dans nos sociétés, mais je sentais comme une obligation de faire la mémoire de cet évènement tragique qui nous hante dans le pays » explique Chango Bastia. Un hommage mais aussi un appel à la fin de l'impunité. La justice exigée après la mort d'Evelyne Sincère n'a jamais été rendue. « L'impunité est la base de ce type de violence. Dire non à l'impunité c'est l'espoir qu'un jour les malfrats soient jugés ». Il y a deux ans, les cas de kidnapping tendaient déjà à se multiplier un peu partout dans le pays. Depuis cette spirale infernale n'a fait que croître. Selon les derniers chiffres du centre d'analyse et de recherche en droits de l'Homme, une ONG haïtienne, plus de 750 personnes ont été enlevées depuis le début de cette année 2022. Les États-Unis plus polarisés que jamais avant les midterms La polarisation aux États-Unis avait abouti, il y a six ans, à l'arrivée au pouvoir de Donald Trump. Depuis, le fossé s'est encore aggravé et certains Américains commencent à s'en lasser. Pour preuve, les sondages selon lesquels ils se disent insatisfaits de leurs politiques arc-boutés sur leurs positions. Une semaine avant les élections de mi-mandat, à en croire les enquêtes d'opinion, les démocrates sont à la peine pour conserver le Sénat et la Chambre des représentants. De fait, si traditionnellement les élections de mi-mandat ne mobilisent pas les électeurs, la polarisation et les peurs les attirent. Dossier signé Christophe Paget. Colombie/Venezuela, une rencontre au sommet Ça se passe à Caracas ce mardi 1er novembre 2022. Rencontre entre le président colombien Gustavo et son homologue vénézuélien Nicolás Maduro. C'est une première entre les chefs d'État de ces deux pays depuis le 11 août 2016, avant que les deux pays ne rompent leurs relations diplomatiques en raison du soutien de Bogota à l'opposant Juan Guaidó. Une rencontre qui suscite de grandes attentes. L'urgence d'avis de spécialiste, c'est de reprendre le contrôle institutionnel de la frontière, miné par le trafic de drogue et d'êtres humains. À la Une du Journal de la 1ere Le gouvernement français s'engage auprès du département de la Guadeloupe sur « une méthode et un agenda » de discussions.

AWR Wavescan - DX Program (WRMI)

Return to Guadeloupe. News from Radio New Zealand, RAI Italy, Radio Nacional del Paraguay. Hurricane Ian updates. Indian DX Report from Prithwiraj Purkayastha.

AWR Wavescan - DX Program (WRMI)

Hurricane Fiona and the early shortwave scene on Guadeloupe in the Caribbean. Update on hurricane repairs at WRMI. How shortwave stations survived the pandemic. Bangladesh DX Report.

Trump 2020
Porto Rico deviendra-t-il le 51e État des États-Unis?

Trump 2020

Play Episode Listen Later Oct 5, 2022 15:50


À la mi-septembre, l'ouragan Fiona a dévasté la Guadeloupe et Porto Rico avant de s'abattre sur les côtes du Canada. En ce qui concerne le second, où Fiona a fait vingt-et-une victimes, les médias américains ont souligné le peu de moyens mis en œuvre pour la reconstruction des infrastructures de l'île après le passage de l'ouragan Maria, qui l'avait frappée en 2017. Le manque d'empressement des États-Unis à venir en aide à ce territoire américain a donc été dénoncé. C'est sans doute pour cela que Joe Biden y est allé ce lundi 3 octobre: pour assurer l'île, au contraire, du soutien du gouvernement fédéral. Alors, pourquoi le président américain se déplace-t-il à Porto Rico? Ce n'est pas un État des États-Unis, mais un territoire comme Guam ou les îles Samoa –et d'autres endroits dispersés un peu partout sur la planète. Et qu'est-ce que ça veut dire exactement, être un «territoire des États-Unis»? Quels sont le statut de ces îles et leurs relations avec Washington? Tous les mercredis, New Deal décortique l'actualité politique américaine. New Deal est un podcast de Laurence Nardon produit et réalisé par Slate.fr en partenariat avec la newsletter «Time to Sign Off» (TTSO) et l'Institut français des relations internationales (IFRI), sous la direction de Christophe Carron et Benjamin Saeptem Hours. Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Musique: «Cutting It Close», DJ Freedem Suivez-nous sur Instagram et Facebook. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez aussi le Slate Podcast Club sur Facebook.

Zora's Daughters
S3, E2 The Death of Sovereignty

Zora's Daughters

Play Episode Listen Later Sep 21, 2022 81:26


Ding dong! In this week's episode, Alyssa and Brendane are talking about sovereignty, non-sovereignty, and the death of the sovereign Queen Elizabeth II to ask whether it's possible (and desirable!) to leave the past behind while creating our collective future. (CW: rape, sexual assault 1:05:00- 1:16:00) What's the Word? Sovereignty. Defined as autonomy, freedom from external control, sovereignty is typically considered a positive. Brendane and Alyssa unpack the ways the concept is also rooted in power and domination. What We're Reading. Non-Sovereign Futures: French Caribbean Politics in the Wake of Disenchantment by Yarimar Bonilla. Bonilla examines how contemporary activists in Guadeloupe imagine and contest the limits of postcolonial sovereignty, challenging us rethink our received ideas about freedom, independence, nationalism, and revolution, and our commitment to sovereignty itself. What In The World?! In this segment, we discuss the death of Queen Elizabeth II and why Alyssa has complicated feelings about it; why turning to past values (that never existed) is evidence of crisis; the problem with Jeremy O. Harris' Slave Play, Bridgerton, and The Courtship; and whether you can really have love under racial or patriarchal domination. Listen to the exclusive Patreon content! Check out our new merch! Discussed In This Episode Non-Sovereign Futures: French Caribbean Politics in the Wake of Disenchantment (Yarimar Bonilla, 2015) Life and Debt (Stephanie Black, 2001) "The Sovereignty of Critique" (Audra Simpson, 2020) "Unsettling Sovereignty" (Yarimar Bonilla, 2017) "The Dissolution of the Myth of Sovereignty in the Caribbean" (Linden Lewis, 2012) "Compulsory Heterosexuality and Lesbian Existence" (Adrienne Rich, 1980) Season 1, Episode 6: Deathcraft Country Season 1, Episode 2: Ain't I A Woman? (Where we discuss Mama's Baby, Papa's Maybe) Syllabus for ZD 301 is available here! Let us know what you thought of the episode @zorasdaughters on Instagram and @zoras_daughters on Twitter! Transcript will be available on our website here.