Podcasts about candidature

Share on
Share on Facebook
Share on Twitter
Share on Reddit
Copy link to clipboard
  • 91PODCASTS
  • 167EPISODES
  • 18mAVG DURATION
  • 1EPISODE EVERY OTHER WEEK
  • Sep 14, 2021LATEST

POPULARITY

20112012201320142015201620172018201920202021


Best podcasts about candidature

Latest podcast episodes about candidature

C'Cauet
La villa des animateurs du 14 Septembre : La candidature d'Anne Hidalgo aux présidentielles

C'Cauet

Play Episode Listen Later Sep 14, 2021 8:30


SBS French - SBS en français
Le journal de la semaine en France - 14/09/2021 - La Candidature d'Anne Hidalgo a la presidentielle

SBS French - SBS en français

Play Episode Listen Later Sep 14, 2021 10:11


Le journal de la semaine en France - 14/09/2021 - La Candidature d'Anne Hidalgo a la presidentielle

Good Morning Business
Denis Payre, entrepreneur et candidat à la primaire de la droite - 31/08

Good Morning Business

Play Episode Listen Later Aug 31, 2021 11:20


Denis Payre, entrepreneur et candidat à la primaire de la droite, était l'invité de Sandra Gandoin et Christophe Jakubyszyn dans Good Morning Business, ce mardi 31 août. Il est revenu sur sa candidature en tant que chef d'entreprise à la présidentielle, notamment à la primaire des LR, sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Le journal de la mi-journée - Fabienne Le Moal
EXTRAIT - Candidature de Pécresse à la présidentielle : quelles conséquences pour la droite ?

Le journal de la mi-journée - Fabienne Le Moal

Play Episode Listen Later Jul 23, 2021 2:22


Jeudi, la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse, ancienne membre des Républicains et fondatrice du parti Libres !, s'est déclarée candidate pour la présidentielle de 2022. Elle a précisé qu'elle souhaitait passer par une primaire. Cette déclaration pourrait avoir plus de sens qu'elle n'en a l'air. 

Les journaux de France Culture
Présidentielle 2022 : Valérie Pécresse annonce sa candidature

Les journaux de France Culture

Play Episode Listen Later Jul 22, 2021 15:02


durée : 00:15:02 - Journal de 18h - Après Xavier Bertrand, Valérie Pécresse annonce sa candidature à la présidentielle 2022. La présidente de la Région Île de France a l'intention de participer à une éventuelle primaire des Républicains.

Le journal de 18h00
Présidentielle 2022 : Valérie Pécresse annonce sa candidature

Le journal de 18h00

Play Episode Listen Later Jul 22, 2021 15:02


durée : 00:15:02 - Journal de 18h - Après Xavier Bertrand, Valérie Pécresse annonce sa candidature à la présidentielle 2022. La présidente de la Région Île de France a l'intention de participer à une éventuelle primaire des Républicains.

Politique Première
Zemmour, les obstacles à une candidature - 08/07

Politique Première

Play Episode Listen Later Jul 8, 2021 3:15


Chaque matin sur BFM RADIO, notre éditorialiste Matthieu Croissandeau analyse l'actualité politique tout en dévoilant les coulisses du pouvoir. L'occasion aussi de donner quelques coups de griffe à ceux qui nous dirigent.

Les vraies voix
Zemmour dans les starting-blocks, sa candidature peut-elle rabattre les cartes ?

Les vraies voix

Play Episode Listen Later Jul 8, 2021


Premier Débat : Crise du Covid : faut-il une contribution exceptionnelle des plus riches ? Deuxième Débat : Le Variant Delta va-t-il gâcher notre été ? Grand Débat : Zemmour dans les starting-blocks, sa candidature peut-elle rabattre les cartes ?

8.30 franceinfo:
Candidature d'Anne Hidalgo à la présidentielle, "l'obstacle" Jean-Luc Mélenchon, vaccination obligatoire... Le "8h30 franceinfo" de Carole Delga

8.30 franceinfo:

Play Episode Listen Later Jul 6, 2021 24:47


durée : 00:24:47 - 8h30 franceinfo - La présidente PS de la région Occitanie était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 6 juillet 2021.

Les informés de France Info
Congrès du RN, éventuelle candidature d'Éric Zemmour, Fillon nommé au CA d'un groupe pétrolier russe... Les informés du samedi 3 juillet 2021

Les informés de France Info

Play Episode Listen Later Jul 3, 2021 54:49


durée : 00:54:49 - franceinfo: Les informés - par : Jean-François ACHILLI, Pierre NEVEUX - Tous les soirs, les informés débattent de l'actualité sur franceinfo.

Young Radio Magazine
Colpo di Covid | La calda estate delle candidature

Young Radio Magazine

Play Episode Listen Later Jul 2, 2021 31:49


In questa puntata parleremo di Turismo e elezioni amministrative: Ne parleremo con Fabrizio Pozzoli, presidente per l'Europa dell‘Organizzazione Internazionale del Turismo Sociale e Fabio Cavallari del Cittadino di MB, faremo il punto su candidati e temi in evidenza. L'articolo Colpo di Covid | La calda estate delle candidature proviene da Young Radio.

Le débat des grandes voix
Zemmour sur la route d'une candidature ?

Le débat des grandes voix

Play Episode Listen Later Jun 30, 2021 13:03


Autour de Julian Bugier, plusieurs invités décryptent et débattent d'un fait d'actualité qui pose question. Aujourd'hui, Zemmour sur la route d'une candidature ?

Le débat - Matthieu Belliard
Zemmour sur la route d'une candidature ?

Le débat - Matthieu Belliard

Play Episode Listen Later Jun 30, 2021 13:03


Autour de Julian Bugier, plusieurs invités décryptent et débattent d'un fait d'actualité qui pose question. Aujourd'hui, Zemmour sur la route d'une candidature ?

Europe 1 - Anne Roumanoff
EXTRAIT - Patrice Martin évoque sa candidature à la présidence du CNOSF

Europe 1 - Anne Roumanoff

Play Episode Listen Later Jun 16, 2021 3:13


Patrice Martin est candidat à la présidence du Comité national olympique et sportif français (CNOSF). Dans "Anne Roumanoff, ça fait du bien", il raconte comment il a mené campagne ces derniers mois et fait part de ses soutiens. Il explique que les fédérations olympiques font plus pression que les autres pour le choix des candidats.

Les interviews d'Inter
Arnaud Montebourg : "Mélenchon est le problème de la gauche, un blocage vers une candidature unique"

Les interviews d'Inter

Play Episode Listen Later Jun 10, 2021 25:49


durée : 00:25:49 - L'invité de 8h20 : le grand entretien - par : Nicolas Demorand, Léa Salamé - Arnaud Montebourg, entrepreneur, ancien ministre de l'Économie, du Redressement productif et du Numérique, créateur du mouvement citoyen "L'engagement", estime que Jean-Luc Mélenchon est un obstacle à une candidature unique de la gauche en 2022. - invités : Arnaud Montebourg - Arnaud Montebourg : Ancien Ministre de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique, fondateur de « Bleu Blanc ruche »

Podcastine - L'actu dans la poche
Territoire zéro chômeur : Bordeaux prépare sa candidature

Podcastine - L'actu dans la poche

Play Episode Listen Later Jun 7, 2021 13:53


“TZCLD”. Sous cette abréviation se cache un rêve : celui, pour la municipalité bordelaise, de faire du quartier du Grand Parc un “ Territoire Zéro chômeur de longue durée”. Jean Berthelot a enquêté pour l'hebdomadaire “Challenges” sur la candidature que présentera Bordeaux d'ici la fin de l'année, bien décidée à créer des emplois pérennes spécialement pour les chômeurs inscrits depuis 12 mois au moins à Pôle Emploi. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Vox Polony
Zemmour, la candidature présidentielle qui fait peur à Marine Le Pen

Vox Polony

Play Episode Listen Later Jun 4, 2021 7:13


Paris bruisse de rumeurs : Eric Zemmour se préparerait à rentrer (vraiment) dans l'arène politique avec une candidature présidentielle. Du côté de l'entourage de Marine Le Pen, déjà très haut dans les sondages, on s'inquiète…Le magazine Marianne est en kiosques chaque vendredi, également disponible en ligne dès le jeudi. "Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti". Albert CamusMarianne TV : https://tv.marianne.net/Marianne.net : https://www.marianne.net/ See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

HUMOUR : La Question de Stroh, le micro-trottoir d'ACTIV !
La candidature du Pr. Raoult à la prochaine élection présidentielle !

HUMOUR : La Question de Stroh, le micro-trottoir d'ACTIV !

Play Episode Listen Later May 25, 2021 4:07


Ecoutez la Question de Stroh de ce mardi. Comme chaque jour, Vincent tend son micro dans les rues et vous pose une nouvelle question complètement loufoque qui donne lieu à des réponses complètement loufoques…

Le 12h30 - La 1ere
Le comité directeur du Centre fribourgeois lance la candidature d’Isabelle Chassot au Conseil des Etats

Le 12h30 - La 1ere

Play Episode Listen Later May 19, 2021 1:39


18.50 franceinfo:
Élection présidentielle : la candidature autonome du PCF est "un crève-cœur", pour Ugo Bernalicis, député La France insoumise

18.50 franceinfo:

Play Episode Listen Later May 10, 2021 7:47


durée : 00:07:47 - 18h50 franceinfo - Fabien Roussel a été officiellement investi dimanche par le Parti communiste français comme candidat pour la présidentielle de 2022.

Le grand rendez-vous
EXTRAIT - Élections régionales : Thierry Mariani fustige la candidature d'Éric Dupond-Moretti

Le grand rendez-vous

Play Episode Listen Later May 9, 2021 1:53


Invité dimanche du "Grand rendez-vous Europe 1/Les Echos/CNews", le RN Thierry Mariani a critiqué la candidature du ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti. "Quand on est ministre, on le fait à plein temps", estime-t-il. 

Politique Première
PACA : Cluzel maintient sa candidature - 07/05

Politique Première

Play Episode Listen Later May 7, 2021 3:16


Chaque matin sur BFM RADIO, notre éditorialiste Matthieu Croissandeau analyse l'actualité politique tout en dévoilant les coulisses du pouvoir. L'occasion aussi de donner quelques coups de griffe à ceux qui nous dirigent.

De l'autre côté du Rhin France Bleu Alsace
La ville de Breisach retire sa candidature au patrimoine mondial de l'UNESCO

De l'autre côté du Rhin France Bleu Alsace

Play Episode Listen Later May 6, 2021 2:31


durée : 00:02:31 - De l'autre côté du Rhin France Bleu Alsace

Une demi-heure en Tchéquie
Une demi-heure en Tchéquie (21.04.2021)

Une demi-heure en Tchéquie

Play Episode Listen Later Apr 21, 2021 29:05


Candidature tchèque au Conseil de l'Arctique - Os de rhinocéros laineux - Entretien avec Pavel Fischer sur les tensions avec Moscou

Radio Prague - Français
Une demi-heure en Tchéquie (21.04.2021)

Radio Prague - Français

Play Episode Listen Later Apr 21, 2021 29:05


Candidature tchèque au Conseil de l'Arctique - Os de rhinocéros laineux - Entretien avec Pavel Fischer sur les tensions avec Moscou

InterMiste
PREMI OSCAR 2021 - SPECIAL GUEST_ IL REGISTA ANTONIO DE GREGORIO

InterMiste

Play Episode Listen Later Apr 9, 2021 104:14


Sappiamo che questo volto vi è familiare! @ehystony, in passato, ha preso parte a una delle nostre InterMiste con graaande successo in termini di ascolto.Lo abbiamo richiamato questa volta per parlare di nominations agli Oscar 2021 ed esprimere un punto di vista tutto personale sulle candidature.Come al solito CI ABBIAMO MESSO DEL NOSTRO per rendere questa ennesima InterMista un capolavoro.QUASI DUE ORE DI LIVE senza pause.

Nicolas Canteloup - la revue de presque sur Europe 1
BEST OF - Xavier Bertrand : "Ma candidature, acte I scène I ! Ô rage, Ô désespoir, Ô Macron ennemi !" (Canteloup)

Nicolas Canteloup - la revue de presque sur Europe 1

Play Episode Listen Later Apr 3, 2021 10:21


Impertinent et inimitable, Nicolas Canteloup passe l’info à la moulinette de sa revue de presque sur Europe 1.

Code source
Présidentielle 2022 : comment Anne Hidalgo prépare sa candidature

Code source

Play Episode Listen Later Mar 31, 2021 20:43


À plus d’un an de l’élection présidentielle, Anne Hidalgo songe de plus en plus à se lancer dans la course à l’Elysée. La maire de Paris a en tout cas déclaré en novembre qu’elle “prendrait sa part” dans ce scrutin en 2022. Forte de sa confortable réélection avec une large coalition socialiste et écologiste, lors des municipales de juin 2020, l’édile veut proposer pour le pays un projet capable de rassembler un électorat allant des verts jusqu’au centre-gauche. Certaines personnalités politiques la voient comme une alternative solide au futur duel annoncé au second tour, entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Depuis quelques mois, Anne Hidalgo s'est entourée d'autres élus écologistes et socialistes en régions et multiplie les déplacements à leur rencontre. Cet épisode de Code source est raconté par deux journalistes du Parisien : Marie-Anne Gairaud, de l’agence de Paris, et Julien Duffé du service politique.Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Clawdia Prolongeau - Production : Marion Bothorel et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network - Identité graphique : Upian - Archives : France 24, RMC, BFMTV, France Info. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

8.30 franceinfo:
Stratégie vaccinale, candidature de Xavier Bertrand à la présidentielle, propos polémiques d'Audrey Pulvar... Le "8h30 franceinfo" de Christian Jacob

8.30 franceinfo:

Play Episode Listen Later Mar 30, 2021 26:11


durée : 00:26:11 - 8h30 franceinfo - Le président du parti Les Républicains était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 30 mars 2021.

Radio Scarpe Sensée
Candidature du Douaisis pour l’accueil des archives de la Bibliothéque Nationale de France

Radio Scarpe Sensée

Play Episode Listen Later Mar 29, 2021 38:29


Le grand rendez-vous
EXTRAIT - La gauche et les écologistes trouveront "le chemin vers une candidature commune" selon Jadot

Le grand rendez-vous

Play Episode Listen Later Feb 7, 2021 6:51


Invité du "Grand Rendez-vous", dimanche sur Europe 1, l'eurodéputé Yannick Jadot s'est dit "convaincu" qu'un rassemblement entre Mélenchon et Macron" pouvait "gagner" l'élection présidentielle de 2022. "Je suis convaincu qu'on trouvera le chemin pour une candidature commune", a-t-il affirmé. 

Le brief politique
Arnaud Montebourg entame un tour de France pour tester sa candidature à l'élection présidentielle

Le brief politique

Play Episode Listen Later Jan 25, 2021 2:45


durée : 00:02:45 - Le brief politique - L’ancien ministre socialiste de l'Économie et du Redressement productif rôde ses idées avant d'annoncer sa candidature.

Revue de presse Afrique
Revue de presse Afrique - À la Une: la candidature de François Bozizé à l'élection présidentielle invalidée en Centrafrique

Revue de presse Afrique

Play Episode Listen Later Dec 4, 2020 0:04


La Cour constitutionnelle centrafricaine a en effet validé dix-sept candidatures et en a invalidé cinq, dont celle de l’ancien chef de l’État, François Bozizé. Et tandis que Le Journal de Bangui se borne, sobrement, à rapporter l’information, le site centrafricain Corbeau News se réjouit vivement de cette arrêt de la Cour. « La messe est dite pour François Bozizé », lance-t-il. Et ce journal en ligne s’acharne sur cet ancien président qui, énonce Corbeau News, « s’est permis de retourner clandestinement au pays tout en continuant de se pavaner librement à travers le territoire sans être inquiété », martèle-t-il. De son côté,Jeune Afrique a contacté le Sénégalais Mankeur Ndiaye, qui dirige la mission onusienne en Centrafrique. Si les Nations unies n’ont pas réagi officiellement à l’annonce de l’invalidation de la candidature de François Bozizé, Mankeur Ndiaye affirme toutefois « suivre de près  » la situation. L'invalidation de la candidature de François Bozizé inspire la crainte Comme le souligne le quotidien burkinabè Le Pays : « Dès l’annonce de l’arrêt de la Cour constitutionnelle, la capitale centrafricaine était « presque sous état de siège ; les forces de l’ordre étant présentes sur les tous les axes, sans doute pour parer à toute éventualité ». Et ce journal ougalais de se demander « quelles conséquences l’invalidation de sa candidature peut avoir sur la Centrafrique ? Bozizé va-t-il s’armer de courage et affronter la Justice qui lui demande des comptes, interroge Le Pays ? Ou bien va-t-il jouer la carte du pourrissement en reprenant les armes ? ». En Côte d’Ivoire, les artistes de zouglou Yodé et Siro condamnés par la justice Ils s’appellent Dally Djédjé et Aba Sylvain Decavailles. Ce sont deux artistes-chanteurs ivoiriens, et leur duo est connu sous leurs pseudonymes respectifs de Yodé et Siro. Ce matin, à leur corps défendant, ces deux stars de la chanson ivoirienne sont à la Une non seulement des quotidiens indépendants L’Inter et Soir Info, voire Abidjan 24 ; mais aussi de ceux proches du pouvoir, Le Matin, L’Intelligent d’Abidjan, Dernière Heure Monde, L’Expression, Le Mandat ou encore Le Jour ; sans omettre celle des journaux proches de l’ex-président Bédié, à commencer par Le Nouveau Réveil ; ou de celui qui est proche de l’ex-président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro qu’est Générations Nouvelles ; et, ça va de soi, des quotidiens proches de l’ex-président Laurent Gbagbo que sont Le Temps, Notre Voie, Le Quotidien d’Abidjan ou encore Aujourd’hui. N’en jetez plus ! Une vraie « promo » gratuite Yodé et Siro ont en effet écopé de douze mois de prison avec sursis et cinq millions de francs CFA d’amende pour avoir critiqué le procureur de la République du tribunal d’Abidjan en affirmant dans une chanson que Richard Adou, c’est le nom de ce haut magistrat ivoirien, « n’enquête que contre un seul camp ». Le journal Le Temps relève qu’à la barre, Siro a déclaré : « Nous ne faisons que relayer ce que dit et pense la population ». Selon ce quotidien, « on peut tuer le poète. Mais on ne peut pas tuer la poésie. On peut mettre en prison le combattant. On ne peut mettre en prison le combat. On ne peut tuer le Zouglou », martèle Le Temps. Les régionales au Cameroun, fruit d'un grand débat national Étant rappelé que ni les groupes séparatistes ni les partis d’opposition ne comptent y participer et appellent au boycott, le journal français Libération prévient que ces élections régionales au Cameroun sont un scrutin « suicidaire » et qui s’annonce comme une « catastrophe sécuritaire », car dans les régions anglophones du Sud-ouest et du Nord-ouest, les groupes séparatistes « redoublent de violences depuis cet été et multiplient les actions terroristes ». Attention, avertit Libé, « la tension est à son maximum dans les provinces anglophones » du Cameroun.

Forum - La 1ere
Le PLR Gilles Rufenacht candidat à la candidature pour la succession de Pierre Maudet

Forum - La 1ere

Play Episode Listen Later Nov 12, 2020 3:08


Le brief politique
Présidentielle : face à la candidature de Jean-Luc Mélenchon, la gauche parie sur le vote utile

Le brief politique

Play Episode Listen Later Nov 12, 2020 2:50


durée : 00:02:50 - Le brief politique - Les deux mots "vote utile" reviennent autour de Yannick Jadot et Anne Hidalgo. Et expliquent pourquoi la candidature de Jean-Luc Mélenchon n'inquiète aucun des deux camps.

Les podcasts
2022: Mélenchon lance sa candidature pour préempter le terrain à gauche

Les podcasts

Play Episode Listen Later Nov 10, 2020 11:21


Aujourd’hui, Arnaud Romain lit l’article de Pauline Graulle: Mélenchon

Forum - La 1ere
La Suisse propose la candidature de Philipp Hildebrand à la tête de l'OCDE

Forum - La 1ere

Play Episode Listen Later Oct 28, 2020 2:24


Super Moscato Show
Le cri de gueule de Pierre Dorian sur la candidature du stand up paddle aux jeux de Paris 2024 – 07/10

Super Moscato Show

Play Episode Listen Later Oct 7, 2020 6:04


Appels sur l'actualité
Appels sur l'actualité - [Vos réactions] Guinée: faible mobilisation contre la candidature d'Alpha Condé

Appels sur l'actualité

Play Episode Listen Later Sep 30, 2020 19:30


En Guinée, le mot d'ordre du Front national de défense de la Constitution a peu été suivi. Le FNDC avait appelé, ce mardi 29 septembre 2020, à la reprise des manifestations pour dénoncer la candidature d'Alpha Condé à un 3ème mandat. Comment expliquer cette faible mobilisation ? Peut-on parler d'un échec pour le FNDC ? Le collectif s'est-il trompé de stratégie ? Vos réactions et témoignages nous intéressent.     Pour participer à l'émission, contactez-nous :* Par téléphone :de France : 09 693 693 70de l'étranger : 33 9 693 693 70  Par WhatsApp : +33 6 89 28 53 64 N'OUBLIEZ PAS DE NOUS COMMUNIQUER VOTRE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE (avec l'indicatif pays)Pour nous suivre :* Facebook : Rfi appels sur l’actualité* Twitter : @appelsactu

Le brief politique
Emmanuel Macron redoute une candidature d'Anne Hidalgo en 2022

Le brief politique

Play Episode Listen Later Sep 23, 2020 2:52


durée : 00:02:52 - Le brief politique - Le chef de l'État craint de faire face à la maire de Paris à la prochaine présidentielle, elle qui pourrait parvenir à rassembler la gauche.

Invité Afrique
Invité Afrique - S. N'Guessan: «Seul un compromis politique aurait permis la candidature de Gbagbo et Soro»

Invité Afrique

Play Episode Listen Later Sep 15, 2020 5:36


Ça passe pour Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié, Pascal Affi Nguessan et KKB. En revanche, ça ne passe pas pour Laurent Gbagbo et Guillaume Soro. Ainsi en a décidé ce lundi 14 septembre le Conseil constitutionnel de Côte d'Ivoire. Le 31 octobre, il n'y aura donc que quatre candidats à la présidentielle. Pour le politologue ivoirien Sylvain N'Guessan, la mise à l'écart de Laurent Gbagbo et Guillaume Soro n'est pas une surprise. Il répond aux quesitons de Christophe Boisbouvier. RFI : Votre première réaction après la décision du Conseil constitutionnel ? Sylvain N'Guessan : Ma première réaction, c’est un peu la grande surprise de voir monsieur Mamadou Koulibaly ne pas figurer sur la liste des candidats retenus. Mamadou Koulibaly, l’ancien président de l’Assemblée ? Exact. Il n’a pas obtenu le parrainage dans les 17 régions, il aurait obtenu le parrainage dans seulement 15 régions, donc sa candidature a été rejetée. Personnellement, je pensais qu’il serait candidat à côté du président sortant, de monsieur Henri Konan Bédié et de monsieur Pascal Affi N’Guessan. Pour ce qui est de messieurs Soro Guillaume et Laurent Gbagbo, on était plus ou moins préparés à ne pas voir leurs noms figurer sur la liste des candidats retenus dans la mesure où leurs noms étaient retirés de la liste électorale. Donc, le Conseil constitutionnel ne pouvait pas outrepasser ce fait pour les déclarer éligibles. Ma grande surprise, c’est de voir Mamadou Koulibaly qui n’est pas candidat et monsieur Kouadio Konan Bertin qui a pu réunir les conditions pour être candidat. Kouadio Konan Bertin, KKB, dissident du PDCI d’Henri Konan Bédié ? Exact. Alors Laurent Gbagbo et Guillaume Soro ont espéré tout de même que le Conseil constitutionnel ne suivrait pas la Commission électorale. Bien sûr qu’ils ont nourri cet espoir dans la mesure où ils ont déposé leurs dossiers, mais c’était quand même difficile pour le Conseil constitutionnel d’outrepasser le code électoral et de les déclarer éligibles dans un tel contexte. À mon avis, seul un compromis politique aurait permis au président de la République, comme cela s’est fait en 2010, de permettre la candidature de messieurs Soro Guillaume et Laurent Gbagbo. Le Conseil constitutionnel est très mal placé dans la mesure où la CEI a pris grand soin de retirer les noms de Laurent Gbagbo et Guillaume Soro. Le Conseil constitutionnel est très mal placé pour les déclarer éligibles. Alors pour Laurent Gbagbo et Guillaume Soro, il y a encore un ultime recours possible ? En principe, les décisions du Conseil constitutionnel ne sont pas susceptibles d’un recours pour ce qui est de la liste des candidats retenus pour la présidentielle. Bien sûr, nous sommes dans un environnement assez politisé, donc, est-ce que le président de la République va prendre sur lui d’ouvrir un débat politique d’ici le 31 octobre, de sorte à… ? Je ne pense pas. Vous ne pensez pas que le président Ouattara soit prêt à une telle ouverture ? Non, je ne pense pas. Il l’aurait fait avant de laisser le Conseil constitutionnel se prononcer. Aujourd’hui, après la décision du Conseil constitutionnel, ce serait vraiment difficile d’outrepasser la décision de cette institution. Il aurait fallu le faire bien avant. Comment peuvent réagir aujourd’hui les partisans de Laurent Gbagbo ? Je pense que les partisans du président Laurent Gbagbo ont été plus ou moins préparés à une telle éventualité. Je pense qu’ils savaient que la candidature de monsieur Laurent Gbagbo serait rejetée. C’est à juste titre que certains activistes proches du FPI, de la tendance de monsieur Laurent Gbagbo, ont demandé un candidat B, un plan B, au cas où la candidature de Laurent Gbagbo serait rejetée. Ce candidat aurait pu donc représenter le FPI, enfin la tendance du FPI proche de monsieur Laurent Gbagbo, à la présidentielle à venir. Oui, mais Laurent Gbagbo apparemment ne voulait pas de plan B… Il n’en voulait pas, ils s’y sont pliés et le résultat est là. Et peut-être qu’ils vont maintenant accepter de s’aligner derrière la candidature de monsieur Henri Konan Bédié. Mais Pascal Affi N’Guessan se réclame également du FPI… Oui, mais la tendance de monsieur Laurent Gbagbo a toujours clamé que monsieur Affi N’Guessan était banni de leur parti. Je ne pense pas qu’à quelques 45 jours de la présidentielle l’unité du FPI pourrait se réaliser. Je ne crois pas. Et vous croyez que les partisans de Laurent Gbagbo préféreront voter pour le candidat PDCI Henri Konan Bédié que pour le candidat FPI Pascal Affi N’Guessan ? Oui je le pense dans la mesure où, comme vous le savez, le président Laurent Gbagbo n’a pas voulu une autre dynamique interne au FPI. Le poste de premier vice-président du FPI n’a pas été pourvu jusque-là et le FPI n’a pas pu susciter d’autres candidatures. Monsieur Laurent Gbagbo est resté le seul maitre à bord. C’est-à-dire que Laurent Gbagbo préfère soutenir un candidat en dehors de son parti que quelqu’un qui a été proche de lui et qui revendique le leadership de son propre parti ? Bien sûr, mais le Premier ministre Pascal Affi N’Guessan également a tenu certains propos à certains moments qui ont poussé ses camarades au sein du FPI à prendre leurs distances vis-à-vis de lui. Quand il a annoncé que Laurent Gbagbo, c’était fini, « la veuve et les orphelins ont beau pleurer », c’était son expression, « la veuve et les orphelins ont beau pleurer, mais n’empêche que le mort sera enterré », ce sont des expressions assez fortes. Il n’était plus question de faire chemin avec monsieur Pascal Affi N’Guessan. Bon, ces derniers temps, il y a eu des tentatives de rencontres en vue d’une certaine unité, mais qui ont très vite échoué. Je ne vois pas la tendance proche de monsieur Laurent Gbagbo soutenir la candidature du monsieur Affi N’Guessan. Comment expliquez-vous que les deux anciens ministres d’Alassane Ouattara, Albert Toikeusse Mabri et Marcel Amon-Tanoh, n’aient pas vu leurs candidatures validées ? Ils ont tous deux respectivement eu des parrainages dans six régions sur 17. Pas de candidatures pour les dissidents du parti d’Alassane Ouattara ? C’est ça. Ils n’ont pas eu les parrainages qu’il fallait dans 17 régions. Et peut-être qu’on ne les a pas aidés à avoir ces parrainages ? À partir du moment où ils prennent leur destin en main, c’est à eux de se donner les moyens d’obtenir leurs parrainages. Ce n’est tout de même pas le RHDP qui allait aider ses adversaires à obtenir leurs parrainages ! En revanche, KKB, le dissident de chez Henri Konan Bédié, lui, il a eu tous les parrainages nécessaires ? Oui, il a eu les parrainages nécessaires. Où a-t-il a obtenu les moyens ? Je suis quand même surpris, à vrai dire, qu’il ait obtenu tous ces parrainages, sans grand bruit d’ailleurs. Il a dû user d’une stratégie qu’il est seul à connaître et à maîtriser. Mise au point : À la suite des propos que Sylvain N'Guessan attribue au candidat du FPI Pascal Affi Nguessan, ce dernier les dément formellement. « Ce sont des propos d'une rare violence qui sont fictifs et mensongers », affirme l'ancien Premier ministre ivoirien, qui admet seulement avoir évoqué en 2015 la parabole de « la douleur du deuil », pour expliquer le refus de certains militants pro-Gbagbo de participer à la présidentielle de l'époque.

Le débat africain
Le débat africain - Présidentielle en Guinée: ce que change la candidature de Cellou Dalein Diallo

Le débat africain

Play Episode Listen Later Sep 11, 2020 49:00


Pour la troisième fois consécutive, l’ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo sera candidat à la présidentielle en Guinée, face au président Alpha Condé. Pourtant, son parti, l’UFDG, envisageait jusque-là le boycott du scrutin. Comment expliquer ce changement de stratégie de la part du principal opposant au régime d’Alpha Condé ? En quoi cette candidature change la donne dans la course à la présidentielle ? Avec nos invités : - Yansané Bintou Touré, députée à l'Assemblée nationale, présidente du Parti guinéen pour le Progrès et le Développement - Dr Edouard Zoutomou Kpoghomou, président du parti UDRP (Union démocratique pour le Renouveau et le Progrès) - Mohamed Lamine Yayo, membre du Bureau des cadres du parti RPG- Arc en Ciel, directeur général du patrimoine bâti public - Thierno Monénembo, écrivain - Ousmane Gaoual Diallo, directeur de la Communication de l'UFDG (Union des Forces démocratiques de Guinée).

Radio foot internationale
Radio Foot Internationale - Côte d’Ivoire: la candidature de Didier Drogba à la présidence de la FIF retoquée

Radio foot internationale

Play Episode Listen Later Aug 27, 2020 48:30


En Côte d'Ivoire, l'ancien joueur de football Didier Drogba, qui avait posé sa candidature à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF), a vu son dossier retoqué par la commission électorale ce jeudi 27 août.   Les autres sujets: Messi sur le départ ! Quoi de neuf ? Un bras de fer juridique se dessine-t-il ?  Liste de Didier Deschamps : des petits nouveaux et un retour en grâce ! Didier Deschamps a communiqué la liste des joueurs retenus pour Suède-France (samedi 5 septembre, 20h45 à Solna) et France-Croatie (mardi 8 septembre, 20h45 au Stade de France) comptant pour la Ligue des Nations. À noter, des novices comme Aouar, Upamecano et le tout jeune Camavinga et un grand retour, celui d’Adrien Rabiot, fâché jusqu'alors avec les Bleus. Analyse. Foot féminin/Ligue des champions : l’OL à nouveau en finale, les Lyonnaises se sont imposées 1-0 face au PSG à Bilbao, Wendie Renard toujours décisive (67e). L'OL, quadruple tenant du titre, retrouvera le club allemand de Wolfsburg dimanche 30 août en finale à Saint-Sébastien. Une neuvième finale pour le club rhodanien qui tentera d’étoffer son palmarès d'un septième sacre. Tout simplement magistral ! Décryptage d’une machine à gagner ! Pour en débattre autour d'Annie Gasnier, nos consultants du jour, Hervé Penot, Gilles Verdez et Eric Rabesandratana. David Fintzel --TCR: Maestro Laurent Salerno

Invité Afrique
Invité Afrique - Candidature d’Alassane Ouattara: «En dernier ressort, le juge constitutionnel tranchera»

Invité Afrique

Play Episode Listen Later Aug 14, 2020 13:02


En Côte d'Ivoire, on déplore au moins quatre morts à la suite des manifestations de ces deux derniers jours contre la candidature du Président Ouattara à un troisième mandat. Pour l'opposition, cette candidature est illégale, car anticonstitutionnelle. Invité ce matin, l'un des hommes forts du régime, Patrick Achi, ministre d'État et secrétaire général du gouvernement, fustige la position de l'opposition. « Au regard de la Constitution, la candidature d’Alassane Ouattara est illégale », déclare toute l’opposition réunie. Est-ce que ce débat constitutionnel ne fragilise pas la candidature du président ? Patrick Achi : Non. Je pense pour ce qui nous concerne, naturellement nous ne partageons pas le point de vue de l’opposition. Pour nous, il s’agit d’un premier mandat dans la nouvelle République, qui est instituée par la Constitution de 2016, donc la 3è République. Mais naturellement, il ne s’agit pas pour nous de nous substituer au juge constitutionnel qui est compétent pour apprécier la validité de toute candidature.   Lors de l’adoption de cette Constitution, c’était en 2016, votre collègue ministre de la Justice, Sansan Kambilé, a déclaré lui-même qu’il était « impossible » constitutionnellement que le président se présente pour un nouveau mandat… A l’occasion de débats ou de prises de position individuelles de personnes, il y a plusieurs choses qui sont en jeu. Est-ce qu’il a développé un argumentaire qui sous-tend la décision ou l‘allégation ou les propos qu’il a tenus… Il n’y a pas que lui. Il y en a plusieurs qui ont tenu des propos, que ce soit dans l’opposition, que ce soit dans le parti au pouvoir, il s’agit de débats politiques. Mais en dernier ressort, c’est le juge constitutionnel qui tranchera.   Oui, mais là, ce n’est pas un individu qui s’exprimait, c’était le ministre ivoirien de la Justice, c’est-à-dire le représentant du gouvernement… Mais moi, je n’ai pas personnellement participé aux débats. Je ne sais pas dans quelles circonstances ces propos ont été tenus. Je ne voudrais pas rentrer dans ce débat. On attend là que le juge constitutionnel tranche en dernier ressort. Mais depuis une semaine, on voit bien que le discours de l’opposition sur ce sujet reçoit pas mal d’échos dans la population… Oui, mais moi je trouve un peu cela dommage parce que, à quelques semaines d’une échéance pour laquelle on a des institutions qui vont être amenées à trancher sur une question, je ne pense pas qu’utiliser des manifestants dans la rue soit véritablement la meilleure solution et la voie démocratique. S’ils veulent manifester, le droit à manifester est autorisé dans notre pays, mais qu’ils le fassent en dehors de la violence. On a connu ces moments par le passé. De grâce, les Ivoiriens n’en veulent plus. Tout le monde a ses chances. Allons donc à ces élections. Allons pacifiquement avec nos arguments. C’est ce que les populations attendent.   Maurice Kakou Guikahué, le numéro 2 du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de Henri Konan Bédié, affirme que c’est vous qui « semez les graines de la déstabilisation » en violant la Constitution et en voulant présenter le candidat Alassane Ouattara… Honnêtement, à plusieurs reprises, le président [Alassane] Ouattara a dit sur ce point que, si des circonstances exceptionnelles le lui imposent, il se pourrait qu’il soit candidat, parce que la Constitution ne le lui interdit pas. Mais, personne dans la classe politique, personne de l’opposition n’est sorti, n’a manifesté pour dire : ce que le président a dit, c’est impossible, non. Je voudrais vous rappeler et rappeler à Kakou Guikahué, qu’ils étaient tous au RHDP et qu’ils ont tous demandé de voter oui à cette Constitution, et que c’est pendant ces moments-là que le président Ouattara a tenu des propos où il a dit que sa candidature ne serait pas exclue si les circonstances le lui imposaient. Alors il ne faut pas, parce qu’en dernière minute on est animé de telle ou telle ambition, revenir sur les engagements qu’on a pris.   Autre gros sujet de tension, le fait que l’ancien président Laurent Gbagbo soit rayé des listes électorales et donc ne soit pas éligible. Est-ce que, par cette mesure, vous ne risquez pas d’exclure un acteur important de la vie politique ivoirienne, et donc de compliquer la campagne électorale à venir ? On est dans un pays où la justice est indépendante, où la CEI [Commission électorale indépendante] est indépendante. De ce que je sais, les listes provisoires ont été publiées. La période de contentieux est ouverte. Nous attendons la publication des listes définitives pour connaître la suite à donner à ces réclamations.   Est-ce que cette décision ne risque pas de mettre le feu aux poudres du côté du Front populaire ivoirien (FPI) ? Mais, non. Mais pourquoi est-ce qu’on veut toujours voir partout des tensions, le feu aux poudres. Les populations, après de longues années de souffrance, ont enfin retrouvé la paix et la quiétude. Tout le monde veut que cette atmosphère perdure.   Le 28 juillet dernier, Laurent Gbagbo s’est présenté à l’ambassade de Côte d’Ivoire à Bruxelles pour essayer d’obtenir un passeport ordinaire afin de pouvoir rentrer dans son pays. Pour l’instant, il n’a toujours pas ce document… Le président Gbagbo a effectivement introduit une demande de passeport auprès du consulat à Bruxelles. Le dossier et les pièces constitutives sont en cours de traitement par les services compétents qui lui reviendront en temps opportun. Mais je pense qu’on est toujours dans les délais raisonnables de traitement et de réponse pour ce type de dossier. La demande date déjà de plus de 15 jours… Oui, mais 15 jours, c’est une demande à l’étranger. En général, ces pièces sont ramenées à Abidjan pour être examinées par les services compétents. 15 jours, je ne pense pas que ce soit un délai excessif, bien au contraire.   Est-ce que les autorités ont peur d’un retour de Laurent Gbagbo à Abidjan ? Les autorités n’ont peur de personne, ni de rien. Les autorités se préparent à une élection extrêmement importante pour la stabilité de ce pays et c’est cela leur souci. Elles ne sont pas tous les jours au réveil au matin en train de penser à tel ou tel, ou d’avoir peur.

Invité Afrique
Invité Afrique - «Pas de schéma alternatif» à la candidature d'A.Ouattara en Côte d'Ivoire (F. Akindès)

Invité Afrique

Play Episode Listen Later Aug 7, 2020 5:03


Francis Akindès, sociologue à l'université de Bouaké, revient sur l'annonce de la candidature du président Alassane Ouattara à la prochaine élection présidentielle d'octobre en Côte d'Ivoire. RFI : Francis Akindès, cette annonce du président Alassane Ouattara n’est pas une surprise ? Francis Akindès : Absolument pas. Tout indiquait que monsieur Alassane Ouattara allait vers cette décision, tout simplement, parce que la pression au sein de son parti - le RHDP -, était très forte. Il n’y a qu’à voir ce que fut la réaction des militants du RHDP, qui étaient déçus par sa non-réponse aux félicitations pour sa candidature au Conseil politique qui a eu lieu il y a à peine sept jours. ►À lire aussi : Présidentielle ivoirienne : Alassane Ouattara revient sur sa décision et se porte candidat Il n’y avait donc personne d’autre que lui pour reprendre le flambeau ? Son argumentaire était très intéressant. Il dit ceci : « Le décès d’Amadou Gon Coulibaly laisse un vide ». Cela veut dire qu’il n’y avait pas de schéma alternatif. C’est évident que, s’il tente de sortir un autre candidat de ses rangs, trois mois avant les élections, le parti volait en éclats. Quand on connait la structure du RHDP, il est difficile d’imager une alternative à ce mandat. Je pense qu’en tant qu’homme d’État, il a besoin d’un appareil politique. Et cette décision s’explique également par la volonté de préserver son appareil politique, qui est en fait son arrière-base politique. Et Alassane Ouattara considère son bilan comme inattaquable. Comment vous définiriez ce bilan ? On ne peut pas dire que le gouvernement d’Alassane Ouattara n’a pas transformé un ensemble de choses. Mais - dans son discours, hier soir - en insistant à un moment donné sur le programme d’actions prioritaires et sur la question de l’emploi des jeunes, c’est une façon subtile de reconnaître que c’était quand même une limite de sa politique et qu’il entend corriger. Dans cette élection, les oppositions de personnes ont-elles remplacé les débats d’idées ? Nous allons vivre le dernier round de cette génération politique. On a encore les figures de 2010 qui sont encore en scène. Et là, les choix portent beaucoup plus sur les figures que sur les idées. Mais je vous assure, c’est le dernier round de cette génération politique. D’ailleurs, vous voyez que dans la politique ivoirienne on parle beaucoup de générations et la génération dont on parle, elle a soixante ans. L’avenir de toute une génération politique qui a été hypothéquée pendant un certain temps, il va falloir libérer cette génération politique. Mais pourquoi ce renouvellement de la classe politique est si difficile en Côte d’Ivoire ? Parce qu’on a encore les reliques de l’ère houphouëtiste, que ce soit ceux qui ont collaboré avec Houphouët-Boigny ou ceux qui s’étaient positionnés comme des opposants d’Houphouët-Boigny. Il y a une culture politique qui habite cette classe et qui a du mal à mourir. Et justement, les élections à venir vont consacrer la mort de cette manière de faire la politique et on espère que la nouvelle génération ne va pas tenter de la reconduire. Et la question de la légalité ou de l’illégalité d’un éventuel troisième mandat va évidemment se poser dans les prochains jours. Ne risque-t-elle pas de raviver des tensions ? Evidemment, la question de la légalité du troisième mandat que le challenger de monsieur Ouattara a déjà commencé à dénoncer – je veux parler du président Henri Konan Bédié –, cela relève de la mission de la Cour constitutionnelle de délibérer sur cette question. Est-ce qu’on est face à une révision constitutionnelle ou face à une adoption ? J’ai le sentiment qu’on parle beaucoup de Troisième République. La Cour constitutionnelle nous dira si ce troisième mandat est illégal ou pas. La société ivoirienne est-elle suffisamment résiliente pour éviter que ces tensions ne dégénèrent ? Il y a, dans la mémoire collective, les mauvais souvenirs des élections des années 2010, et tout récemment, de 2018. Absolument, les gens ne souhaitent pas revivre ces moments. Tout tient dans la capacité à organiser des élections transparentes. C’est le rôle de la Cei de garantir la transparence des élections, de rassurer, par exemple, les militants, notamment les partisans de l’ex-président Laurent Gbagbo, qui ne comprennent pas pourquoi le nom de leur champion a disparu de la liste électorale. Le 5 mars, Alassane Ouattara a annoncé qu’il ne se représentait pas pour l’élection présidentielle du 31 octobre prochain. Comment va-t-il pouvoir faire accepter le fait qu’il renie sa parole ? Tout son argumentaire c’est de montrer qu’il était sur le départ quand cet événement inattendu est venu remettre en cause le schéma initial. Maintenant, ses adversaires vont l’attaquer sur cette question, ce qui explique d’ailleurs le fait que monsieur Henri Konan Bédié commence déjà par contester ce troisième mandat. En tout cas, cela va faire couler beaucoup d’encre et de salive dans les jours à venir.

Radio foot internationale
Radio Foot Internationale - FIF: la candidature de Didier Drogba à la présidence est-elle valable?

Radio foot internationale

Play Episode Listen Later Aug 3, 2020 48:30


Au programme ce lundi : la candidature de Didier Drogba à la présidence de la FIF est-elle valable ? RDV le 8 août 2020 pour les conclusions de la commission électorale.  Retour sur la finale de la Coupe de la Ligue : Paris pas au point physiquement, Icardi transparent, mais Verratti au sommet de son art... Lyon est passé tout près de la victoire, emmené par un Maxwell Cornet en pleine forme et porté par une défense efficace. De bon augure avant le match contre la Juve vendredi ?La finale de la Cup pour terminer : Arsenal encore titré, un succès pour Arteta grâce, une fois de plus, à un doublé d'Aubameyang... Le Gabonnais bien parti pour rester ?En outre, Radio Foot rendra hommage à Stephen Tataw et Alex Dupont, disparus récemment.  Autour de Christophe Jousset, Salim Baungally, Hervé Penot et Franck Simon. Réalisation : Laurent Salerno. Préparation : Marie-Amélie Motte.

Questions politiques
Julien Bayou : "Il y aura une candidature écolo à la présidentielle"

Questions politiques

Play Episode Listen Later Jun 7, 2020 54:18


durée : 00:54:18 - Questions politiques - Le secrétaire nationale d'EELV est l'invité de Questions Politiques ce dimanche, une émission présentée par Ali Baddou.

Le débat des grandes voix
Le plan d'aide au secteur automobile, Agnès Buzyn réaffirme sa candidature à Paris, La Halle va être placée en redressement judiciaire

Le débat des grandes voix

Play Episode Listen Later May 26, 2020 17:57


Tous les soirs à 18h30, Les Grandes voix débattent autour de Nathalie Lévy sur les sujets qui font l'actualité du jour.

Tara Brabazon podcast
Managing the middle of a PhD candidature through Covid

Tara Brabazon podcast

Play Episode Listen Later May 24, 2020 121:15


The middle of a PhD candidature is the difficult time.  Supervisory changes.  Change of methodology.  Disappointments with data collection.  Add Covid to this story - a students may walk away from the programme.  Join our online mid candidature intensive to create momentum, change and some motivation.

Un air d'amérique
États-Unis : l'accusatrice de Joe Biden lui demande de retirer sa candidature

Un air d'amérique

Play Episode Listen Later May 7, 2020 2:40


Tara Reade, qui accuse le candidat démocrate à la Maison blanche d'agression sexuelle a donné sa première interview à une vedette de la télévision américaine.