Podcasts about les jeunes

  • 716PODCASTS
  • 1,549EPISODES
  • 21mAVG DURATION
  • 1DAILY NEW EPISODE
  • Sep 21, 2022LATEST

POPULARITY

20152016201720182019202020212022

Categories



Best podcasts about les jeunes

Show all podcasts related to les jeunes

Latest podcast episodes about les jeunes

C à vous
Mais quel âge ont vraiment les jeunes avec Macron ?! - L'ABC - C à vous - 20/09/2022

C à vous

Play Episode Listen Later Sep 21, 2022 8:50


Au programme de l'ABC : Le nouveau jeu "Qui est clean à la NUPES ?", le retour de Valérie Pécresse et les petits foufous que sont les Jeunes Avec Macron !

RTSreligion - La 1ere
RTSreligion - Caritas Suisse à l'origine d'une émission de radio pour les jeunes éthiopiens

RTSreligion - La 1ere

Play Episode Listen Later Sep 20, 2022 2:39


Priorité santé
Les jeunes mobilisés contre le sida

Priorité santé

Play Episode Listen Later Sep 19, 2022 47:00


À l'occasion de la 7è conférence de Reconstitution des Ressources du Fonds mondial, du 18 au 21 septembre 2022, à New York, nous avons suivi le travail d'une petite ONG de terrain qui bénéficie de l'appui du Fonds Mondial. Le Centre SAS (Solidarité Action Sociale), basé à Bouaké, en Côte d'Ivoire, est actif depuis 1995. Il s'est spécialisé dans le suivi des jeunes nés séropositifs ou qui ont contracté la maladie très tôt, lors d'accidents de la vie, souvent tragiques. Jusqu'à présent, il n'existait aucun programme pour ces adolescents, alors que cette période de la vie est très particulière, notamment lorsque l'on est porteur du virus. Comment se passent la prise en charge et le suivi des adolescents ? Quels sont leurs parcours, leurs interrogations ? Comment envisagent-ils l'avenir ?   « Nés séropositifs », un reportage d'Igor Strauss.    Un reportage long format, en partenariat avec Expertise France, Agence française d'expertise technique internationale, intégrée à l'AFD.

Priorité santé
Les jeunes mobilisés contre le sida

Priorité santé

Play Episode Listen Later Sep 19, 2022 47:00


À l'occasion de la 7è conférence de Reconstitution des Ressources du Fonds mondial, du 18 au 21 septembre 2022, à New York, nous avons suivi le travail d'une petite ONG de terrain qui bénéficie de l'appui du Fonds Mondial. Le Centre SAS (Solidarité Action Sociale), basé à Bouaké, en Côte d'Ivoire, est actif depuis 1995. Il s'est spécialisé dans le suivi des jeunes nés séropositifs ou qui ont contracté la maladie très tôt, lors d'accidents de la vie, souvent tragiques. Jusqu'à présent, il n'existait aucun programme pour ces adolescents, alors que cette période de la vie est très particulière, notamment lorsque l'on est porteur du virus. Comment se passent la prise en charge et le suivi des adolescents ? Quels sont leurs parcours, leurs interrogations ? Comment envisagent-ils l'avenir ?   « Nés séropositifs », un reportage d'Igor Strauss.    Un reportage long format, en partenariat avec Expertise France, Agence française d'expertise technique internationale, intégrée à l'AFD.

Le quart-temps de L'Analyste
NBA : les jeunes français à l'assaut des États-Unis

Le quart-temps de L'Analyste

Play Episode Listen Later Sep 17, 2022 15:34


Pour tous les jeunes joueurs de la planète, la NBA est l'objectif ultime. En France, nous avons la chance d'avoir beaucoup de jeunes talents prêts à éblouir la ligue de leur talent. Certains sont déjà outre-atlantique, comme Théo Maledon ou Kilian Hayes. D'autres attendent sagement leur tour. Si Victor Wembanyama est la tête d'affiche de la prochaine draft, d'autres petits français, en la personne de Rayan Rupert ou Sidy Cissoko pourraient bien faire leur place en NBA. L'Analyste s'est penché sur ces prospects français attendus dans les prochaines années. Le Quart-Temps, votre podcast 100% basketball en environ 12 minutes. Chaque semaine, l'actualité de la NBA résumée dans la durée d'un quart-temps de votre ligue préférée. Également disponible en podcast sur Spotify, Apple Podcast, Deezer, Podcast Addict et plus encore. Présenté par Hugo Le Vay, avec Florian Tixier et Raphael Delaveaux. Montage et mixage par Hugo Le Vay. Podcast par L'Analyste. Intro : musique libre de droit Bensound. Toute l'actualité basket sur L'Analyste (lanalyste.fr) Twitter : @LanalysteFR Instagram : @LanalysteFR TikTok : @LanalysteFR

Si j'osais France Bleu Béarn
Si j'osais : "vive les jeunes ! "

Si j'osais France Bleu Béarn

Play Episode Listen Later Sep 16, 2022 1:39


durée : 00:01:39 - Si j'osais de France Bleu Béarn Bigorre - Réécoutez le si j'osais de ce vendredi où il est question des jeunes chasseurs, des jeunes écologistes et d'une initiative inspirante

Mediarama
#85 - Swen : L'application qui bouscule les codes de consommation d'information chez les jeunes avec Théophile Gucia

Mediarama

Play Episode Listen Later Sep 15, 2022 52:02


Théophile Gucia est le fondateur de Swen, une application aggrégatrice d'actualités à destination de la jeune génération. Cette nouvelle plateforme disponible depuis mai 2022 a pour ambition de redonner le pouvoir de bien s'informer. Théophile Gucia, nous expose l'utilité de lutter contre les fakes news grâce à cette alternative aux réseaux sociaux. Les points abordés dans cet épisode : # La genèse de Swen : la lutte contre l'essor des fakes news grâce à une application alternative aux réseaux sociaux. # L'application à l'algorithme intelligent : s'informer, découvrir, se divertir. # Comment s'inscrire comme une plateforme d'information renommée face à la méfiance des éditeurs et au poids des réseaux sociaux ? # Développement de leur propre écosystème et outil publicitaire (les paywalls) : compromis alliant notoriété et information qualifiée. # Comprendre les usages des jeunes générations pour développer de nouvelles sources de formats et d'informations en continu. Pour aller plus loin : # L'application Swen pour s'informer, découvrir et se divertir au quotidien. # Open Startup, l'événement conçu pour faire découvrir au grand public le monde des startups. # Les médias disponibles sur l'app évoqués lors de l'épisode : TF1 info, 20 minutes, Creapills, Maddyness, Futura, Les Éclaireuses, Banlieusard nouveau, Origine, Explore Media, Libération. Et partez à la rencontre de tout l'écosystème du digital marketing lors de la huitième édition du One To One Biarritz, qui se déroulera du 4 au 6 octobre 2022. Pour vous inscrire et pour plus d'informations, cliquez ici. Pour découvrir tout ça, c'est par ici si vous préférez Apple Podcasts, par là si vous préférez Deezer, ici si vous préférez Google Podcasts, ou encore là si vous préférez Spotify. Et n'oubliez pas de laisser 5 étoiles et un commentaire sympa sur Apple Podcasts si l'épisode vous a plu. Mediarama est un podcast du label Orso Media, produit par CosaVostra.

Yaga
Chers Burundais, Ep.31: Les Jeunes, leur sexualité et la dépression

Yaga

Play Episode Listen Later Sep 12, 2022 6:02


Franceinfo seniors
Le service civique solidarité seniors : des milliers d'emplois pour les jeunes de 16 à 25 ans

Franceinfo seniors

Play Episode Listen Later Sep 10, 2022 2:24


durée : 00:02:24 - franceinfo seniors - par : Frédérique Marié - En 2022, 6000 jeunes volontaires ont déjà effectué une mission de service civique auprès des seniors, l'objectif est de recruter 10 000 jeunes dans les prochaines années.

Tendances Première
Tendances Première: Les Tendanceurs - Claudia Lomma: le Web3.0 et son ancrage chez les jeunes

Tendances Première

Play Episode Listen Later Sep 8, 2022 9:51


Claudia Lomma, à l'origine du podcast NFT Business (NFT Business le Podcast qui vous parle des business construits sur la Blockchain) , nous parlera du Web 3.0 et de son ancrage chez les jeunes.

RTL Matin
"Faut comprendre les jeunes, les sites pornos facilement accessibles, tout l'inverse de Parcoursup"

RTL Matin

Play Episode Listen Later Sep 8, 2022 5:18


Ecoutez L'oeil de Philippe Caverivière avec Philippe Caverivière du 08 septembre 2022

L'oeil de...
"Faut comprendre les jeunes, les sites pornos facilement accessibles, tout l'inverse de Parcoursup"

L'oeil de...

Play Episode Listen Later Sep 8, 2022 5:18


Ecoutez L'oeil de Philippe Caverivière avec Philippe Caverivière du 08 septembre 2022

LE JOUR DU SEIGNEUR
Magazine « Les jeunes peuvent-ils encore espérer changer le monde ? »

LE JOUR DU SEIGNEUR

Play Episode Listen Later Sep 7, 2022 28:02


Depuis quelques années, de nombreux étudiants de grandes écoles prennent la parole pour dénoncer le programme de leurs études. La fin de l'année universitaire 2022 a notamment été marquée par des interventions devenues virales, accusant le modèle enseigné de perpétuer et d'amplifier la crise écologique et sociale. Au-delà de cette dénonciation, ces jeunes appellent à une démission du système plutôt qu'à une transformation de l'intérieur, alors même qu'ils ont les compétences pour opérer ces changements. Comment comprendre ce mouvement ? Comment répondre à ce phénomène et avec quelles propositions ? Pour en parler, Le Jour du Seigneur a choisi de donner la parole à un représentant de cette nouvelle génération. David Milliat reoit Benoît Halgand, membre du collectif « Pour un réveil écologique », étudiant engagé, titulaire d'un double diplôme de l'École Polytechnique et Mines - ParisTech, actuellement en formation théologique.

Reportage France
France: dans l'Essonne, créer du lien entre les jeunes pour éviter les rixes

Reportage France

Play Episode Listen Later Sep 6, 2022 2:30


41 rixes ont eu lieu dans l'Essonne. Face à ce phénomène qui n'est pas nouveau, 175 élus locaux ont appelé le gouvernement à renforcer le financement des services publics sur le territoire. Une des solutions trouvée par les maires pour réduire ces affrontements est de rassembler les enfants de différentes villes, pour qu'ils apprennent à se connaître, dès le plus jeune âge. Des journées intercommunales sont organisées toute l'année entre les villes d'Épinay-sous-Sénart, Quincy-sous-Sénart, Boussy-Saint-Antoine et Varennes-Jarcy. Des jeunes de 9 à 11 ans s'y rencontrent autour d'ateliers et d'activités. En cette fin d'été, les seuls bruits qui réveillent le quartier du Pré aux Agneaux d'Épinay-sous-Sénart sont ceux qui viennent de l'école primaire. La récréation a commencé, c'est le moment de se rencontrer. Les enfants se retrouvent alors autour d'ateliers manuels : réalisation de cadres en feutrine, dessin, origamis et pâte à sel. Enzo a neuf ans, il vient de Quincy-sous-Sénart : « On prend un petit peu de farine et de sel, on met trois cuillères dans un sceau, ensuite, on met une cuillère d'eau, on mélange, ensuite, on prend avec la main, et ça fait une boule. Si je veux faire une chenille, je fais une chenille, si je veux faire un serpent, je fais un serpent... » Un animateur de chaque ville est là pour les encadrer. Delphine fait partie de l'équipe : « Je suis la directrice des écoles de loisirs d'Épinay-sous-Sénart. L'interco, c'est nous qui l'accueillons aujourd'hui. » « Interco » pour intercommunale. Les enfants sont surtout là pour faire connaissance : « On crée quelque chose d'unique, permettre aux enfants de créer des liens de commune en commune. Ils sont amenés à se rencontrer au niveau du collège, au niveau des associations sportives, ou ne serait-ce qu'en allant se promener dans la ville du copain, leur montrer qu'il y a des choses sympas partout... » Affrontements entre bandes rivales Parce que dans l'Essonne, depuis deux ans, les élus alertent les pouvoirs publics à propos des affrontements entre bandes rivales. L'une des rixes qui a poussé les communes à organiser ces journées est survenue le 23 février 2021, à Boussy-Saint-Antoine. Les enfants, comme Noah, 11 ans, s'en souviennent encore : « C'était au terrain de foot, à côté de la piscine. » Deux groupes, d'Épinay-sous-Sénart et Quincy-sous-Sénart s'étaient donné rendez-vous pour s'affronter. « Ils se sont battus et il y a eu un mort, d'un coup de couteau à la gorge, poursuit Noah. La police est arrivée, ils ont mis des bandes, il y a eu des hélicos... » Toumani avait 14 ans lorsqu'il a été poignardé. L'évènement a choqué ces enfants, qui ne comprennent pas qu'une rivalité vieille de plus de trois générations fasse encore des victimes, et qui ont déjà prévu de se revoir bientôt. 

La Matinale - La 1ere
En deux mots - Les bails chez les jeunes

La Matinale - La 1ere

Play Episode Listen Later Sep 5, 2022 2:14


Le Brief
Les entreprises et les jeunes diplômés | Relèvement des taux de la BCE? | Des défis pour le successeur de Boris Johnson

Le Brief

Play Episode Listen Later Sep 5, 2022 13:01


Comme chaque lundi dans le Brief, un invité commente l'actualité économique. Il s'agit aujourd'hui d'Éric Dor, directeur des études économiques de l'IÉSEG School of Management de l'Université catholique de Lille. Avec lui, nous parlons des entreprises qui peinent à recruter les jeunes diplômés... Nous évoquons le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, qui se réunit ce jeudi avec un possible relèvement des taux. Enfin, nous analysons les enjeux qui attendent celui ou, plus probablement, celle qui succédera à Boris Johnson à la tête du Parti conservateur au Royaume-Uni. Le Brief, le podcast matinal de L'Echo  Ce que vous devez savoir avant de démarrer la journée, on vous le sert au creux de l'oreille, chaque matin, en 7 infos, dès 7h. Le Brief, un podcast éclairant, avec l'essentiel de l'info business, entreprendre, investir et politique. Signé L'Echo. Abonnez-vous sur votre plateforme d'écoute favorite Apple Podcast | Spotify | Podcast Addict l Castbox | Deezer | Google PodcastsSee omnystudio.com/listener for privacy information.

Invité Afrique
Elin Martinez (HRW): plaidoyer pour protéger les jeunes filles-mères, notamment à l'école

Invité Afrique

Play Episode Listen Later Sep 4, 2022 4:59


Sur le continent africain, il est difficile pour de nombreuses jeunes mères de poursuivre leur scolarité quand elles sont enceintes. C'est ce qui ressort d'un rapport publié cette semaine par Human Rights Watch. L'organisation affirme que, même si la plupart des gouvernements ont désormais adopté des lois ou des politiques pour protéger l'accès à l'éducation, ces jeunes filles rencontrent des obstacles dans près d'un tiers des pays africains. Des avancées ont toutefois été enregistrées dans plusieurs pays ces dernières années. Elin Martinez, chercheuse à la division droits de l'enfant de Human Rights Watch, est notre invitée. RFI : A-t-on une idée, pour commencer, du nombre ou de la proportion de jeunes filles dont l'accès à l'éducation est entravé lorsqu'elles deviennent mères, sur le continent africain ?  Elin Martinez : C'est impossible de savoir combien de filles sont affectées par les grossesses précoces et combien sont exclues de l'école parce qu'il n'y a pas de données dans tous les pays africains, même si on sait que l'Afrique a le taux le plus haut de grossesses précoces au monde.   Pourquoi est-ce important que les jeunes mères puissent continuer à étudier après leur grossesse ?  Le droit à l'éducation est l'un des droits les plus fondamentaux pour les enfants, et surtout le manque d'éducation renforce un cycle de pauvreté pour les filles, pour leur famille et communauté.   Les jeunes mères sont confrontées à de nombreuses difficultés, c'est ce que vous dites dans votre rapport, quelles sont les difficultés principales auxquelles elles font face dans leur accès à l'éducation ?   Une fois que l'école apprend qu'une fille est enceinte, cela peut se passer de deux façons. Dans la première, l'école soutient la jeune fille pour qu'elle reste à l'école pour terminer ses études et ne quitte l'école que temporairement pour accoucher. Mais il y a aussi beaucoup de filles (et c'est le 2e cas de figure) , ça dépend vraiment du pays, où on voit que les autorités de l'école, une fois qu'elles apprennent que la fille est enceinte, l'excluent immédiatement. Normalement, cette exclusion est accompagnée par une stigmatisation : les autorités des écoles utilisent ces filles comme exemples d'un manque de moralité, les stigmatisent jusqu'au moment où elles sont exclues, normalement de manière très publique.   Quand il y a des difficultés, est-ce que vous diriez qu'elles sont liées à un manque de politique en faveur de ces filles-mères, est-ce que c'est un manque d'application des textes existants, quels sont les principaux obstacles et blocages ?   La plupart des pays ont des lois ou des mesures de protection pour s'assurer que les filles qui sont enceintes ou les filles-mères peuvent rester à l'école. Il reste un tiers des pays qui n'ont pas ce type de politique. Mais même dans les pays qui ont des politiques très claires, il y a toujours une faiblesse dans la mise en oeuvre de ces mesures au niveau de l'école parce qu'il y a toujours des professeurs ou des autorités au niveau des écoles qui estiment que les filles ne doivent pas rester à l'école si elles sont enceintes.   Dans le deuxième groupe de pays, de nombreuses filles sont affectées par les mariages précoces et des grossesses précoces. C'est le cas par exemple de l'Égypte, du Maroc, de la Mauritanie. On sait que les grossesses précoces, surtout chez les filles qui ne sont pas mariées, sont gravement stigmatisées dans beaucoup de communautés, surtout en Afrique du Nord mais pas exclusivement : les filles sont immédiatement exclues, non pas forcément par leur école mais par leur famille et leur communauté, donc c'est une problématique qui dépasse le cadre scolaire. Vous donnez dans votre rapport des exemples d'avancées sur le continent africain, des pays où des textes ont été soit abrogés, soit remplacés par d'autres qui font avancer la cause de ces filles-mères. Est-ce que vous pouvez nous donner aussi des exemples de choses qui vont mieux ?   Oui, heureusement il y a de bonnes nouvelles. Par exemple, en Afrique de l'Ouest, le Togo et le Niger avaient des décrets et une circulaire qui indiquaient l'expulsion immédiate des filles qui étaient enceintes, et surtout l'expulsion immédiate des filles qui sont mères ou bien qui sont mariées. Et à partir de 2019, ces deux pays ont abrogé ces décrets. C'est important parce que si on pense au Niger, le pays avec le plus haut taux de mariages précoces et un des pays avec le plus haut taux de grossesses précoces, beaucoup de filles qui ont été affectées. En l'Afrique de l'Est, la Tanzanie était l'un des seuls pays dans la région qui avait une politique d'exclusion totale. L'année dernière, la présidente actuelle, une femme (Samia Suluhu Hassan, NDLR), a décidé d'abroger cette décision et ces politiques. Donc il y a quand même une évolution ?  Oui, c'est une évolution très claire, en une dizaine d'années on a vu ces changements progressifs dans les politiques nationales ; on a vu que les gouvernements acceptaient cette idée de vraiment protéger les filles, dans n'importe quelle circonstance et surtout dans un moment de vulnérabilité. Et donc quelles sont les solutions que vous mettez en avant, quelles sont les mesures qui peuvent être prises pour faire avancer ce sujet-là ?  Nos recommandations se concentrent sur l'Union africaine et ses institutions pour qu'elles puissent adopter des mesures qui s'adaptent à presque tous les pays membres, parce qu'on sait qu'il y a presque quarante membres de l'Union africaine qui ont des mesures positives, et ces membres qui ont pris ces mesures peuvent pousser les autres pour que le continent adopte une politique de protection pour toutes les filles.

Reportage international
J-1 pour le référendum sur la nouvelle Constitution au Chili: les jeunes prennent la parole

Reportage international

Play Episode Listen Later Sep 3, 2022 2:28


C'est demain, dimanche 4 septembre 2022, que les Chiliens votent pour approuver ou rejeter la proposition de nouvelle constitution. Ce référendum c'est le résultat, trois ans après, des manifestations massives qui avaient secoué le pays en 2019. Une crise sociale lancée par les lycéens qui protestaient contre l'augmentation du prix du ticket de métro, puis, très vite, toute la population était sortie dans la rue pour manifester contre le système ultra néolibéral chilien. Pour sortir de la crise, un accord entre les partis politiques avait été trouvé pour entamer un processus constitutionnel. Aujourd'hui, les jeunes qui avait lancé les protestations en 2019 sont majeurs et vont pouvoir voter pour la première fois de leur vie lors du référendum demain.  De notre correspondante à Santiago, Matías avait 15 ans en 2019 lorsque la crise sociale a éclaté dans le pays. « Je crois que c'est grâce à nous les jeunes que la mobilisation a eu lieu, quand nous avons commencé à frauder les transports en commun, à protester dans la rue, à faire grève dans les lycées. » Il se souvient aussi des violences policières lors des manifestations qui avaient fait une trentaine de morts, des milliers de blessés et des mutilés. « On manifestait pacifiquement dans la rue pour réclamer nos droits. Et d'un coup les policiers débarquaient et nous réprimaient avec leur canon à eau et leur gaz lacrymogène. » ► À lire aussi : l'ONU dénonce de multiples abus commis par la police lors des manifestations au Chili Malgré tout, il se sent heureux d'avoir pu contribuer à faire évoluer les choses dans son pays. « Les personnes âgées de 70 - 80 ans ne pouvaient pas sortir et manifester comme nous l'avons fait. On était un peu comme leur porte-parole. Des fois, pendant les manifestations, ils venaient nous saluer et nous remerciaient de protester pour avoir un meilleur pays. » Matías a fêté ses 18 ans en juin dernier, il pourra donc participer au référendum de dimanche. « Ce vote a une importance particulière. Car après trente ans avec une Constitution écrite sous la dictature, avec beaucoup de personnes qui ont souffert, les gens désirent un nouveau projet pour le futur du Chili. Et pour moi c'est un peu fou d'avoir la possibilité de décider, surtout que c'est la première fois que je vote. » ►À lire aussi : au Chili, le projet de nouvelle Constitution remis au président avant son vote par référendum Son ami Ignacio qui votera aussi pour la première fois puisqu'il a 18 ans, estime que la seule issue possible au vote c'est la victoire du « oui » à la nouvelle Constitution. « J'espère que le "oui" va l'emporter car cela bénéficiera à la majeure partie de la population. Le nouveau Chili dépend de ce référendum. Car si la nouvelle constitution est rejetée tout restera comme c'est actuellement et selon moi ce serait une très mauvaise chose. » Pour Dennisse, 20 ans, qui votera également pour la première fois, les jeunes vont jouer un rôle essentiel dimanche. « La grande partie des personnes qui voteront "pour" le texte, ce sont les jeunes. Et ceux qui voteront "contre" ce sont plutôt les personnes adultes plus âgées. Elles ont peur des changements qui pourraient survenir car c'est dur de s'habituer à quelque chose de nouveau. » La particularité du vote cette fois-ci c'est qu'il est obligatoire. Il est donc difficile de savoir quel sera la décision des 50 % de Chiliens qui traditionnellement ne votent pas lors des élections. Mais selon les derniers sondages, c'est le « non » à la nouvelle Constitution qui pourrait l'emporter. ► À lire aussi : Au Chili, un référendum constitutionnel du 4 septembre très disputé

Reportage International
J-1 pour le référendum sur la nouvelle Constitution au Chili: les jeunes prennent la parole

Reportage International

Play Episode Listen Later Sep 3, 2022 2:28


C'est demain, dimanche 4 septembre 2022, que les Chiliens votent pour approuver ou rejeter la proposition de nouvelle constitution. Ce référendum c'est le résultat, trois ans après, des manifestations massives qui avaient secoué le pays en 2019. Une crise sociale lancée par les lycéens qui protestaient contre l'augmentation du prix du ticket de métro, puis, très vite, toute la population était sortie dans la rue pour manifester contre le système ultra néolibéral chilien. Pour sortir de la crise, un accord entre les partis politiques avait été trouvé pour entamer un processus constitutionnel. Aujourd'hui, les jeunes qui avait lancé les protestations en 2019 sont majeurs et vont pouvoir voter pour la première fois de leur vie lors du référendum demain.  De notre correspondante à Santiago, Matías avait 15 ans en 2019 lorsque la crise sociale a éclaté dans le pays. « Je crois que c'est grâce à nous les jeunes que la mobilisation a eu lieu, quand nous avons commencé à frauder les transports en commun, à protester dans la rue, à faire grève dans les lycées. » Il se souvient aussi des violences policières lors des manifestations qui avaient fait une trentaine de morts, des milliers de blessés et des mutilés. « On manifestait pacifiquement dans la rue pour réclamer nos droits. Et d'un coup les policiers débarquaient et nous réprimaient avec leur canon à eau et leur gaz lacrymogène. » ► À lire aussi : l'ONU dénonce de multiples abus commis par la police lors des manifestations au Chili Malgré tout, il se sent heureux d'avoir pu contribuer à faire évoluer les choses dans son pays. « Les personnes âgées de 70 - 80 ans ne pouvaient pas sortir et manifester comme nous l'avons fait. On était un peu comme leur porte-parole. Des fois, pendant les manifestations, ils venaient nous saluer et nous remerciaient de protester pour avoir un meilleur pays. » Matías a fêté ses 18 ans en juin dernier, il pourra donc participer au référendum de dimanche. « Ce vote a une importance particulière. Car après trente ans avec une Constitution écrite sous la dictature, avec beaucoup de personnes qui ont souffert, les gens désirent un nouveau projet pour le futur du Chili. Et pour moi c'est un peu fou d'avoir la possibilité de décider, surtout que c'est la première fois que je vote. » ►À lire aussi : au Chili, le projet de nouvelle Constitution remis au président avant son vote par référendum Son ami Ignacio qui votera aussi pour la première fois puisqu'il a 18 ans, estime que la seule issue possible au vote c'est la victoire du « oui » à la nouvelle Constitution. « J'espère que le "oui" va l'emporter car cela bénéficiera à la majeure partie de la population. Le nouveau Chili dépend de ce référendum. Car si la nouvelle constitution est rejetée tout restera comme c'est actuellement et selon moi ce serait une très mauvaise chose. » Pour Dennisse, 20 ans, qui votera également pour la première fois, les jeunes vont jouer un rôle essentiel dimanche. « La grande partie des personnes qui voteront "pour" le texte, ce sont les jeunes. Et ceux qui voteront "contre" ce sont plutôt les personnes adultes plus âgées. Elles ont peur des changements qui pourraient survenir car c'est dur de s'habituer à quelque chose de nouveau. » La particularité du vote cette fois-ci c'est qu'il est obligatoire. Il est donc difficile de savoir quel sera la décision des 50 % de Chiliens qui traditionnellement ne votent pas lors des élections. Mais selon les derniers sondages, c'est le « non » à la nouvelle Constitution qui pourrait l'emporter. ► À lire aussi : Au Chili, un référendum constitutionnel du 4 septembre très disputé

Dutrizac de 6 à 9
La culture québécoise, «les jeunes ne s'y intéressent pas», dit Benoît Dutrizac

Dutrizac de 6 à 9

Play Episode Listen Later Sep 1, 2022 13:29


La rencontre Durocher-Dutrizac avec Sophie Durocher : est-ce que les jeunes ont une assez bonne connaissance de la culture québécoise?Pour de l'information concernant l'utilisation de vos données personnelles - https://omnystudio.com/policies/listener/fr

Reportage international
En Russie, des clubs militaro-patriotiques pour les jeunes

Reportage international

Play Episode Listen Later Aug 31, 2022 2:39


C'est aujourd'hui la rentrée scolaire en Russie. Une rentrée que les autorités souhaitent, tout particulièrement cette année sous le signe du patriotisme. Ce jeudi d ailleurs, Vladimir Poutine présidera la première réunion des membres du conseil de surveillance d'un nouveau mouvement de jeunes. Les clubs et mouvements de jeunesse enseignant sport, maniement des armes, histoire et patriotisme se sont déjà ces dernières années beaucoup développés en Russie. Reportage dans un club de Khimki en banlieue de Moscou. Garçons et filles, ils sont une quinzaine d'adolescents à faire et refaire des prises de judo dans cette salle très bien équipée au 4e étage d'un immeuble dans un quartier de la classe moyenne. Au chronomètre, assis sur une chaise, Evguény Vladimirovitch surveille et corrige. « J'enseigne dans ce club militaro-politique le judo et le combat au corps à corps », explique-t-il. Musicien dans un groupe de chants patriotiques militaire « les bérets bleus », « nous chantons sur l'armée, l'amitié masculine, les conflits », explique-t-il. Evguény Vladimirovitch est encore soldat, mais il ne peut pas dire où exactement. Sur son activité d'instructeur à temps partiel, il est en revanche très ouvert : Les parents nous amènent des enfants tout à fait ordinaires, et parfois aussi des enfants difficiles que nous essayons de rééduquer, des enfants qu'ils n'arrivent pas à gérer, qui fument et boivent de l'alcool. Nous, nous offrons une discipline militaire, les enfants participent à des compétitions sportives, sautent avec un parachute, apprennent à se servir d'une arme. Ils apprennent la patience et l'endurance. Tout ce qu'un soldat doit être capable de faire, avec nous ils apprennent à le faire. Nous avons aussi avec eux des conversations sur la nécessité d'avant tout aimer son pays. Lorsqu'ils seront grands, s'ils le veulent et si c'est leur choix, ils pourront aller servir dans les forces armées de la Fédération de Russie. Ils seront tout à fait prêts pour cela. « Ici, nous enseignons aux enfants, mais on ne fait pas de politique », insiste le directeur. « Les enfants doivent décider par eux-mêmes, nous ne forçons l'opinion de personne, et d'ailleurs nous n'en avons pas le droit ». Ancien militaire, Dmitry Kirillov, né dans la ville, est le fondateur de ce club qui l'occupe à plein temps. Organisation d'activités 3 fois par semaine, colonies de vacances l'été entre 10 jours et un mois. Assis dans un bureau aux étagères fournies des récompenses très nombreuses obtenues par le club lors de compétitions, le directeur décrit la journée type d'un camp d'été : « lever, petit déjeuner, début des cours. Les enfants sont divisés en groupe : alpinisme, entraînement en montagne. Ils cuisinent leur déjeuner. Une heure de calme puis nouveaux cours : formation tactique ou aux communications, formation médicale... Nous avons beaucoup d'enfants (70 au total dans le club dont 10 filles, ndlr), mais ils sont tous occupés et nous les surveillons tous. Ensuite si on est près d'un cours d'eau, on va nager, puis le soir on regarde des films historiques russes ». L'histoire, c'est tout particulièrement son domaine à lui. « Beaucoup de choses inutiles viennent d'internet. Nous, nous racontons l'histoire telle qu'elle est réellement, nous ne déformons rien. Nous leur disons simplement les faits, les dates mémorables, le début de la guerre... Les enfants doivent aussi savoir que les Allemands ont été stoppés ici, à Khimki. Nous avons ici un monument qui y est dédié, et nous nous y rendons chaque année ». Lever 7h, coucher 10h pendant les camps d'été, enfants et adolescents disent adorer. Lisa, 16 ans et Kostya, 15 ans décrivent des activités qu'ils jugent « variées et très excitantes », une ambiance familiale, d'entraide. Et quand on leur demande leur définition du patriotisme, ils n'ont pas une seconde d'hésitation. Pour Liza, c'est : « ne jamais trahir sa patrie, toujours se souvenir de nos grands-pères et de nos grand-mères qui sont morts pour nous, pour notre patrie, toujours se souvenir de l histoire de la Russie. Dans notre génération, beaucoup ont oublié l'histoire et nos grands-parents, ce qu'ils ont fait pour nous. Il m'est très désagréable que dans mon école, les plus jeunes ne connaissent pas l'histoire de notre pays, nos héros ». « Je suis tout à fait d'accord », explique Kostya assis sur une chaise à côté d'elle. « Beaucoup ont commencé à oublier ce qu'est le patriotisme, ce qu'est la patrie. Certains ne savent même pas quel genre de monuments se trouvent dans leur quartier. Alors que nous, nous allons à divers événements et nous savons pourquoi les monuments sont là ». Le club vante une éducation complète et des élèves qui ont partout d'excellents résultats scolaires pour une somme modique « pour que même les familles à faible revenu puissent y accéder », explique le directeur. Le budget du club est aussi alimenté par des subventions de la ville, de l'administration locale et du gouvernement. Quel est l'avenir professionnel des enfants et adolescents ainsi formés ? Pour Kostya et Liza, c'est en tout cas déjà très clair : lui veut entrer dans les services de sécurité, et elle, devenir psychologue.

Les Normands sont formidables FB Normandie Caen
Il marche 1800 km pour aider les jeunes haïtiens !

Les Normands sont formidables FB Normandie Caen

Play Episode Listen Later Aug 31, 2022 3:54


durée : 00:03:54 - Les Normands sont formidables FB Normandie Caen - De Vire à Hendaye !

Manu dans le 6/9 : Le best-of
Les bonnes nouvelles d'Isabelle du Mercredi 31 Août : Les jeunes Mamans peuvent devenir Miss France

Manu dans le 6/9 : Le best-of

Play Episode Listen Later Aug 31, 2022 2:28


Tous les jours à 07H15, Isabelle nous donne des bonnes nouvelles !

Politiquement incorrect
«Les jeunes qui sortent des écoles de polices, ils ne veulent pas venir à Montréal», dit Richard Martineau

Politiquement incorrect

Play Episode Listen Later Aug 31, 2022 6:08


Segment LCN avec Richard et Jean-François Guérin : retour sur la caricature de The Gazette. Il manque de policiers à Montréal.  Pour de l'information concernant l'utilisation de vos données personnelles - https://omnystudio.com/policies/listener/fr

Les bonnes nouvelles d'Isabelle
Les bonnes nouvelles d'Isabelle : les jeunes Mamans peuvent devenir Miss France

Les bonnes nouvelles d'Isabelle

Play Episode Listen Later Aug 31, 2022 2:28


Tous les jours à 07H15, Isabelle nous donne des bonnes nouvelles !

Sylvia Bréger
Cyberharcèlement : quels impacts sur les jeunes ?

Sylvia Bréger

Play Episode Listen Later Aug 31, 2022 21:32


Cyberharcèlement : cela peut arriver à n'importe quel jeune ! Car la cyberintimidation continue son chemin et beaucoup de parents sont démunis face à ce problème. Voici des réponses pour identifier le cyberharcèlement.  Repérez les impacts physiques et émotionnels puis découvrez les mesures que vous pourrez prendre pour intervenir en cas d'intimidations contre votre enfant ou votre ado. Comment protéger vos enfants du cyberharcèlement ? Tous les conseils sont dans ce podcast pour lequel vous avez posé VOS questions. Bonne écoute ! SB. ——————- Livres sur le sujet : - « Mon Quotidien - Le harcèlement expliqué aux enfants » - « Prévenir le (cyber)harcèlement en milieu scolaire » de Michele Elliot --- Send in a voice message: https://anchor.fm/sylvia-breger/message

Dutrizac de 6 à 9
L'objectif ultime c'est d'aider les jeunes, souligne Sylvain Dancause sur le rôle de l'enseignement

Dutrizac de 6 à 9

Play Episode Listen Later Aug 30, 2022 11:02


Entrevue avec Sylvain Dancause, enseignant au secondaire dans la région de Québec, blogueur au Journal de Montréal et collaborateur à QUB radio : Jean-François Roberge serait un bon soldat, mais un mauvais général.Pour de l'information concernant l'utilisation de vos données personnelles - https://omnystudio.com/policies/listener/fr

Les lectures de Mediapart
[EXTRAIT] - Au Sénégal, une émission de téléréalité pour inciter les jeunes à travailler la terre

Les lectures de Mediapart

Play Episode Listen Later Aug 29, 2022 1:10


Cliquez ici pour accéder gratuitement aux articles lus de Mediapart : https://m.audiomeans.fr/s/P-UmoTbNLs La télévision publique sénégalaise diffuse une émission d'un nouveau genre, « Ferme Factory », qui vise à inciter et à aider les jeunes, confrontés au chômage, à se créer des emplois dans l'agriculture. Elle met sur la table la question cruciale de leur place dans le secteur agricole. Un reportage de Fanny Pigeaud, publié sur Mediapart le 28 août 2022, lu par Jeremy Zylberberg.

La Matinale - La 1ere
RTSreligion - En Pologne, érosion religieuse sans précédent chez les jeunes

La Matinale - La 1ere

Play Episode Listen Later Aug 26, 2022 2:23


RTSreligion - La 1ere
RTSreligion - En Pologne, érosion religieuse sans précédent chez les jeunes

RTSreligion - La 1ere

Play Episode Listen Later Aug 26, 2022 2:23


Rencontre – Radio Notre Dame
Ziléos, le mouvement missionnaire pour les jeunes loin de l’Eglise

Rencontre – Radio Notre Dame

Play Episode Listen Later Aug 25, 2022


Béatrice et Patrick François, fondateurs de Ziléos, un mouvement missionnaire au service des jeunes loin de l'Eglise.

Le 12h30 - La 1ere
Les jeunes papas sont près de 70% à avoir profité du congé paternité suisse

Le 12h30 - La 1ere

Play Episode Listen Later Aug 25, 2022 1:52


Europe 1 - L'interview d'actualité
Pierre Merle : «Il faut une réforme qui attire les jeunes professeurs»

Europe 1 - L'interview d'actualité

Play Episode Listen Later Aug 25, 2022 7:51


À 7h42, Europe 1 reçoit chaque matin un invité pour décrypter, commenter et analyser l'actu du jour. Ce jeudi, Lionel Gougelot reçoit Pierre Merle, professeur de sociologie à l'université de Bretagne occidentale et auteur de l'ouvrage "Parlons école en 30 questions" aux Editions Doc'en Poche.

Par Jupiter !
"À nous les petites Anglaises", une comédie pour séduire les jeunes

Par Jupiter !

Play Episode Listen Later Aug 22, 2022 4:37


durée : 00:04:37 - Voyage en Comédie - par : Thomas CROISIERE - Ce sont donc les ados, et ceux que nous fûmes, que Michel Lang séduit avec ce teen movie made in France, comme trois ans auparavant, George Lucas et son "American Graffiti". - réalisé par : François AUDOIN

Forum - La 1ere
Forum des Idées, que sont-ils devenus? - Kaleio, un magazine pour les jeunes filles

Forum - La 1ere

Play Episode Listen Later Aug 19, 2022 5:52


Interview de Cyrielle Cordt-Moller, fondatrice de Kaleio (ex-Kosmos).

Le monde est à nous
Au Japon, un concours pour inciter les jeunes à boire de l'alcool

Le monde est à nous

Play Episode Listen Later Aug 19, 2022 2:25


durée : 00:02:25 - Le monde est à nous - L'Agence japonaise des impôts finance depuis juillet un concours pour inciter les jeunes à boire... plus d'alcool !

La Matinale - La 1ere
Ici la Suisse - Les jeunes face à leur avenir, en rediffusion

La Matinale - La 1ere

Play Episode Listen Later Aug 9, 2022 4:25


France Culture physique
Les jeunes se détournent-ils du sexe ?

France Culture physique

Play Episode Listen Later Aug 5, 2022 43:21


durée : 00:43:21 - Le Temps du débat d'été - par : Quentin Lafay - L'idée préconçue d'une jeunesse sexuellement libérée a récemment été questionnée par un sondage IFOP. En effet, plus de quatre jeunes sur dix n'auraient pas eu de rapports sexuels en 2021. Faut-il s'inquiéter de cette tendance ou laisser, simplement, chaque génération faire ce qui lui correspond ? - invités : Arthur Vuattoux Sociologue, maître de conférence à l'Université Sorbonne Paris-Nord et membre de l'Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux; Camille Aumont Carnel Entrepreneuse et autrice; Daphné Leblond Réalisatrice de documantaires

Du grain à moudre
Les jeunes se détournent-ils du sexe ?

Du grain à moudre

Play Episode Listen Later Aug 5, 2022 43:21


durée : 00:43:21 - Le Temps du débat d'été - par : Quentin Lafay - L'idée préconçue d'une jeunesse sexuellement libérée a récemment été questionnée par un sondage IFOP. En effet, plus de quatre jeunes sur dix n'auraient pas eu de rapports sexuels en 2021. Faut-il s'inquiéter de cette tendance ou laisser, simplement, chaque génération faire ce qui lui correspond ?

Les pieds sur terre
Les jeunes au château de Versailles

Les pieds sur terre

Play Episode Listen Later Aug 4, 2022 28:47


durée : 00:28:47 - Les Pieds sur terre - Lundi 11 janvier 2010, jour de fermeture du château de Versailles, la fondation Total organise une journée de visite pour des jeunes encadrés par la Protection Judiciaire de la Jeunesse de Créteil.

France Culture physique
Les jeunes au château de Versailles

France Culture physique

Play Episode Listen Later Aug 4, 2022 28:47


durée : 00:28:47 - Les Pieds sur terre - Lundi 11 janvier 2010, jour de fermeture du château de Versailles, la fondation Total organise une journée de visite pour des jeunes encadrés par la Protection Judiciaire de la Jeunesse de Créteil.

7 milliards de voisins
Connaître ses ancêtres

7 milliards de voisins

Play Episode Listen Later Jul 25, 2022 48:30


Difficile d'appréhender la notion d'un nombre exponentiel d'ancêtres ! Pourtant, savoir d'où l'on vient est une question récurrente.  La plupart d'entre nous sommes difficilement capables de remonter au-delà des arrière-grands-parents. Alors pourquoi effectuer des recherches généalogiques ? Les chocs affectifs, comme le décès d'un proche, peuvent-ils déclencher le désir d'en savoir plus sur son histoire familiale ? Comment démarrer son arbre généalogique ? Jusqu'où peut-on espérer remonter ?   Rediffusion de l'émission du 17 mars 2022 - À l'occasion du 8ème grand Salon de la Généalogie à Paris, Mairie du XVème arrondissement, du 16 au 19 mars 2022.  Avec : - Marie-Odile Mergnac, généalogiste et historienne auteur de Photos et objets des mariages d'hier et Généalogie : faire son arbre par internet et en archives (Éditions archives et culture, 2020) - Evelyne Duret, présidente de l'association Les Jeunes et la Généalogie  - Jean-Luc Magré, président de la mission de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours à Brazzaville au Congo Et en fin d'émission, la chronique du psychologue Ibrahima Giroux, Parents, enfants, d'ici et d'ailleurs : comment construire une conscience citoyenne chez nos enfants ?  À télécharger ici. Un rendez-vous hebdomadaire pour aider les parents, Ibrahima Giroux est psychologue, à Dakar, Sénégal.      Programmation musicale : ► Gèryé - Christine Salem  ► Président - Pat Kalla 

7 milliards de voisins
Connaître ses ancêtres

7 milliards de voisins

Play Episode Listen Later Jul 25, 2022 48:30


Difficile d'appréhender la notion d'un nombre exponentiel d'ancêtres ! Pourtant, savoir d'où l'on vient est une question récurrente.  La plupart d'entre nous sommes difficilement capables de remonter au-delà des arrière-grands-parents. Alors pourquoi effectuer des recherches généalogiques ? Les chocs affectifs, comme le décès d'un proche, peuvent-ils déclencher le désir d'en savoir plus sur son histoire familiale ? Comment démarrer son arbre généalogique ? Jusqu'où peut-on espérer remonter ?   Rediffusion de l'émission du 17 mars 2022 - À l'occasion du 8ème grand Salon de la Généalogie à Paris, Mairie du XVème arrondissement, du 16 au 19 mars 2022.  Avec : - Marie-Odile Mergnac, généalogiste et historienne auteur de Photos et objets des mariages d'hier et Généalogie : faire son arbre par internet et en archives (Éditions archives et culture, 2020) - Evelyne Duret, présidente de l'association Les Jeunes et la Généalogie  - Jean-Luc Magré, président de la mission de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours à Brazzaville au Congo Et en fin d'émission, la chronique du psychologue Ibrahima Giroux, Parents, enfants, d'ici et d'ailleurs : comment construire une conscience citoyenne chez nos enfants ?  À télécharger ici. Un rendez-vous hebdomadaire pour aider les parents, Ibrahima Giroux est psychologue, à Dakar, Sénégal.      Programmation musicale : ► Gèryé - Christine Salem  ► Président - Pat Kalla 

Forum - La 1ere
Comment motiver les jeunes à voter? Débat entre Corentin Jeanneret et Lisa Mazzone, en rediffusion

Forum - La 1ere

Play Episode Listen Later Jul 16, 2022 10:43


Débat entre Corentin Jeanneret, nouvel élu PLR au Grand Conseil Bernois pour le jura bernois, et Lisa Mazzone, conseillère aux Etats verte genevoise.

Ohlala French Podcast
17 mots Français que les jeunes utilisent le plus

Ohlala French Podcast

Play Episode Listen Later Jul 12, 2022 14:24


17 French words that young people use the most

L'After Foot
Comment les jeunes consomment le football aujourd'hui ? – 12/07

L'After Foot

Play Episode Listen Later Jul 12, 2022 18:31


L'After foot, c'est LE show d'après-match et surtout la référence des fans de football depuis 15 ans ! Les rencontres se prolongent tous les soirs avec Gilbert Brisbois et Nicolas Jamain avec les réactions des joueurs et entraîneurs, les conférences de presse d'après-match et les débats animés entre supporters, experts de l'After et auditeurs. RMC est une radio généraliste, essentiellement axée sur l'actualité et sur l'interactivité avec les auditeurs, dans un format 100% parlé, inédit en France. La grille des programmes de RMC s'articule autour de rendez-vous phares comme Apolline Matin (6h-9h), les Grandes Gueules (9h-12h), Estelle Midi (12h-15h), Super Moscato Show (15h-18h), Rothen s'enflamme (18h-20h), l'After Foot (20h-minuit).

Tout un monde - La 1ere
Les jeunes, premières victimes du chômage en Chine

Tout un monde - La 1ere

Play Episode Listen Later Jul 11, 2022 6:08


Tout un monde - La 1ere
Les jeunes libyens ont besoin d'espoir

Tout un monde - La 1ere

Play Episode Listen Later Jul 7, 2022 4:58


Le digital pour tous #BonjourPPC
#BestOf Entreprises, mais que veulent les jeunes ?

Le digital pour tous #BonjourPPC

Play Episode Listen Later Jul 7, 2022 19:15


Ca ne t'a pas échappé, la génération Z et les Millennials veulent tout… tout de suite. En plus d'être plus volatile, elle accorde bien plus d'importance à son bien-être en entreprise que les générations antérieures. Selon le Boston Consulting Group, la Conférence des grandes écoles et Ipsos, les critères mis en avant par les jeunes pour choisir une entreprise plutôt qu'une autre, sont l'intérêt du poste (92 %), l'ambiance au travail (85 %) et la possibilité de demeurer en phase avec ses valeurs (76 %). Il y a là un profond changement de culture nécessaire à mettre en place pour les entreprises. Pour attirer les nouveaux talents, l'entreprise doit se construire une vraie marque employeur et apprendre à la faire rayonner à l'intérieur comme à l'extérieur. Bonne nouvelle ? Oui bonne nouvelle, cette nouvelle génération qui n'a plus le même rapport au temps, à l'effort, à la hiérarchie que les générations précédente sera aussi moteur pour réinventer le travail de demain. Pour mieux comprendre cette transformation profonde et ce choc de culture qui se passe sous nos yeux, pour bien comprendre aussi ce que veulent les jeunes et ce que cette génération digitale attend de l'entreprise et de ses managers, l'invitée de cet épisode du podcast est Anne Lalou, la Directrice Générale de la Web School Factory, la grande école du management du numérique. Si ça te dit d'écouter toutes les rencontres du matin sur les plateformes de podcasts traditionnelles, c'est ici https://smartlink.ausha.co/ledigitalpourtous

Sur le fil
Judo au Japon : les maltraitances éloignent les jeunes

Sur le fil

Play Episode Listen Later Jun 28, 2022 4:43


Le judo traverse une période trouble au Japon. Sur l'archipel où il est né, la façon dont il est enseigné aux enfants est remise en question, sur fond de maltraitances, pertes de poids forcées et même décès de jeunes judokas.  L'annulation du prestigieux tournoi national des 10-12 ans par la fédération nippone est un signal fort: la culture de la gagne à tout prix,  la violence et les punitions à l'entraînement qui visent à “rendre plus fort” n'ont plus lieu d'être.  Pour les instances sportives, le judo doit redevenir un plaisir et renouer avec ses valeurs. Au pays du soleil levant, nation la plus médaillée de l'histoire de ce sport, nos journalistes Harumi Ozawaka et Andrew McKirdy ont poussé les portes d'un dojo. Réalisation : Timothée David.  Sur le Fil est le podcast quotidien de l'AFP. Envoyez-nous vos commentaires : podcast@afp.com ou sur notre compte Instagram.  Pour découvrir les coulisses de l'AFP et les récits de nos reporters et photographes sur leurs expériences sur le terrain, écoutez notre playlist  “Les Coulisses du Fil”.   Si vous aimez, abonnez-vous, parlez de nous autour de vous et laissez-nous plein d'étoiles sur votre plateforme de podcasts préférée pour mieux faire connaître notre programme !