Podcasts about belges

  • 301PODCASTS
  • 777EPISODES
  • 23mAVG DURATION
  • 5WEEKLY NEW EPISODES
  • Sep 6, 2023LATEST

POPULARITY

20162017201820192020202120222023

Categories



Best podcasts about belges

Latest podcast episodes about belges

Choses à Savoir VOYAGE
Quel est le rapport entre les légionnaires et le boudin ?

Choses à Savoir VOYAGE

Play Episode Listen Later Sep 6, 2023 2:30


Tiens, voila du boudin sont les premières paroles de la marche officielle de la Légion étrangère française.  Je cite :  “Tiens, Voilà du boudin, voilà du boudin Pour les Alsaciens, les Suisses et les Lorrains, Pour les Belges, y en a plus. Ce sont des tireurs au cul” Pas très sympa, ça. tout le monde veut son boudin. L'insulte raciste en plus, y en a qui ont été cancel pour moins que ça Alors, la question que tout le monde se pose, Pourquoi il y en a plus pour les Belges ? Bon déja, j'arrête et je vous livre la vérité toute nue, le boudin du légionnaire n'est pas une spécialité charcutière à base de boyaux de porc mais bien le surnom donné à la toile de tente roulée faisant partie du paquetage réglementaire du légionnaire d'antan. Cela formait un boudin au dessus du sac à dos, on a appelé donc ça tout naturellement un boudin. En tout cas, c'est la théorie qui est la plus retenue et la plus logique car on en est pas à cent pour cent certain. Et en parlant de théorie retenue, il n'y a pas moins de 3 explications sur le fait que les belges n'en ont pas, de boudin. Deux événements qui impliquent la neutralité belge, l'une pour les guerres franco -prussiennes de 1870, l'autre pour l'expédition au mexique de Napoléon 3. Et enfin, une troisième théorie, sans doute la plus logique mais qui n'est pas la plus traditionnellement retenue est une question de recrutement. Je cite : “Une autre version semble trouver ses sources dans la diminution des effectifs de la Légion et une décision ministérielle du 6 mars 1871, rappelée par une circulaire du 27 novembre 1873, qui suspend d'une manière générale les engagements volontaires des étrangers et spécifie que seuls les Alsaciens, les Lorrains (notamment ressortissants des régions annexées par le nouvel Empire Allemand et devenus de fait et de jure des étrangers) et les Suisses peuvent obtenir des autorisations.” Voila pourquoi, ils en auraient mais pas les belges. Difficile de trouver la bonne explication. Ou alors est ce un mélange des trois, allez savoir. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Parlons d'Histoire by La Libre
La vie, le règne, la mort du roi Baudouin

Parlons d'Histoire by La Libre

Play Episode Listen Later Jul 27, 2023 41:44


"Parlons d'Histoire" retrace le parcours exceptionnel d'un monarque particulièrement populaire auprès des Belges, ainsi que le choc national que représenta sa mort. Le roi Baudouin était un homme proche du peuple, aimé, adulé parfois. Un homme sensible, profondément croyant et humain. Lorsqu'il prête serment, en 1951, il n'a que 20 ans. Son destin est déjà frappé par la tragédie de la perte de sa mère… à l'âge de 4 ans seulement, et par la Seconde Guerre mondiale. Au moment où il monte sur le trône, le pays est divisé par une Question royale encore brûlante et une guerre scolaire qui resurgit.Les décennies suivantes seront marquées par des évènements politiques majeurs, comme l'indépendance du Congo et une succession de réformes institutionnelles qui façonneront une autre Belgique. Son règne s'étendra sur 42 années."Parlons d'Histoire" retrace le parcours exceptionnel d'un monarque particulièrement populaire auprès des Belges, ainsi que le choc national que représenta sa mort, le 31 juillet 1993. Un entretien avec Vincent Dujardin, historien à l'UCLouvain, et Francis Van de Woestyne, journaliste et ancien rédacteur en chef de La Libre Belgique.

Chronique Economique
Les plus jeunes générations vont devoir dire adieu à un rêve.

Chronique Economique

Play Episode Listen Later Jul 19, 2023 4:18


Le logement va en effet devenir inaccessible pour beaucoup de Belges et surtout les jeunes, ceux qu'on appelle les primo accédants. ce sera un rêve inaccessible et non pas plus difficile ou plus compliqué. Et la différence, elle est de taille. On sait qu'aujourd'hui environ 60 % des Belges sont propriétaires de leur logement, sauf à Bruxelles où c'est plutôt le rapport inverse, sachant que la grande majorité des habitants de la capitale sont locataires. Vu le prix du mètre carré. Mais donc ce rêve de devenir propriétaire s'éloigne chaque jour de plus en plus pour les jeunes générations. Alors la faute à qui? À la hausse des taux d'intérêt bien entendu. Les taux hauts sont censés casser l'inflation, mais en attendant, ils cassent surtout le moral des candidats acheteurs qui voient leurs mensualités grimper de manière déraisonnable. Il y a aussi les prix de l'immobilier qui se tassent sur certains segments ou dans certaines régions. Mais ce tassement n'est pas assez important pour compenser la hausse de la mensualité. Il faudrait en réalité une vraie baisse des prix, mais le marché ne réagit pas de la sorte. En effet, les vendeurs ne veulent pas vendre car ils estiment que le prix obtenu sera bradé et les acheteurs ne veulent pas acheter car ils espèrent que les prix vont baisser. Résultat la baisse a lieu, mais elle est étalée sur plusieurs années. Il n'y a donc pas de chute brutale qui pourrait être une opportunité pour la jeune génération. De plus, il est vrai que le prix du logement neuf a eu tendance à augmenter à cause des coûts de la construction qui suivent une pente ascendante. Et quant au marché secondaire, celui du logement ancien, il est soumis aussi à pression, ne serait ce que parce que les passoires thermiques et Dieu sait si c'est la majorité des logements en Belgique, ces passoires thermiques doivent être adaptés rapidement, sinon ces logements ne pourront bientôt plus être ni loués, ni même vendus. C'est le politique qui le souhaite. Alors c'est vrai pour des bonnes raisons, c'est à dire lutter contre le réchauffement climatique. Oui, sauf que ces travaux de rénovation, d'isolation, le jeune accédants à la propriété n'a pas les moyens de se les payer, surtout si la banque lui demande d'ajouter ces travaux dans son crédit immobilier, ce qui rend l'équation du financement encore plus complexe. --- La chronique économique d'Amid Faljaoui, tous les jours à 8h30 et à 17h30 sur Classic 21, la radio Rock'n'Pop.

Le français avec Yasmine
160. La frite, invention belge ou française ?

Le français avec Yasmine

Play Episode Listen Later Jul 19, 2023 8:24


Attention, chaud devant ! Ceci est un épisode qui va te donner faim… très faim. C'est bientôt la fête nationale belge et à cette occasion, j'avais envie de partager avec toi une de mes passions culinaires.  Partager un plat que j'adore par-dessus tout et que je pourrais manger tous les jours, à toute heure, tout le temps. Quand je voyage pendant longtemps, cet accompagnement me manque plus que le croissant, le pain ou le fromage. J'aimerais te parler des frites

Franceinfo seniors
"La Minute Vieille" prend l'accent belge cet été sur Arte

Franceinfo seniors

Play Episode Listen Later Jul 15, 2023 2:23


durée : 00:02:23 - franceinfo seniors - par : Frédérique Marié - Après 12 ans de présence sur Arte, "La Minute Vieille" tire sa révérence et vous propose une ultime saison cet été jusqu'au 25 août, cette fois chez les Belges.

Les Belges du Bout du Monde

Empruntons les voies ferrées vers la Suède, direction l'écovillage de Suderbyn avec Raphaël Meulemans, violoncelliste activiste et Estelle Nicolay créatrice de l'agence de voyage Railtrip.travel C'est sur l'île de Gotland au sud de Stockholm, que le Raphaël Meulemans a posé ses valises il y a deux ans déjà. Invité à découvrir cet écovillage, il prend vite goût à la vie sur place pour finalement décider d'y rester. Depuis, il n'envisage plus sa vie sans participer à la vie de la communauté où chacun se rend utile et enrichit l'autre C'est lors d'un vol vers une destination lointaine qu'Estelle Nicolay décide de dire adieu à ce mode de transport extrêmement polluant et en complet décalage avec sa conception du voyage. Pour elle, ces trajets doivent être des moments de découverte et de rencontre, une approche que lui offre le train. Animée par cette conviction, elle commence à organiser des itinéraires et à donner des conseils à des proches qui désirent aussi faire connaissance avec ce type de vacances. Quelques temps plus tard naît une agence de voyage pas comme les autres... Chaque dimanche à 9 heures sur La Première, suivez les traces de ces Belges qui ont fait de leur rêve une réalité, avec Adrien Joveneau et ses invités Nouvelle diffusion de l'émission du 8 janvier 2023

La Story Nostalgie
La Story de Barry White 20 ans après (Episode 4)

La Story Nostalgie

Play Episode Listen Later Jul 8, 2023 8:01


Vingt ans après sa disparition, Barry White reste un des artistes préférés des Belges. Brice Depasse nous raconte les origines de la carrière de l'artiste, sa production fleuve et l'importance de sa musique dans l'histoire de la pop.

La Story Nostalgie
La Story de Barry White 20 ans après (Episode 5)

La Story Nostalgie

Play Episode Listen Later Jul 8, 2023 8:33


Vingt ans après sa disparition, Barry White reste un des artistes préférés des Belges. Brice Depasse nous raconte les origines de la carrière de l'artiste, sa production fleuve et l'importance de sa musique dans l'histoire de la pop.

La Story Nostalgie
La Story de Barry White 20 ans après (Episode 3)

La Story Nostalgie

Play Episode Listen Later Jul 7, 2023 7:12


Vingt ans après sa disparition, Barry White reste un des artistes préférés des Belges. Brice Depasse nous raconte les origines de la carrière de l'artiste, sa production fleuve et l'importance de sa musique dans l'histoire de la pop.

La Story Nostalgie
La Story de Barry White 20 ans après (Episode 2)

La Story Nostalgie

Play Episode Listen Later Jul 6, 2023 6:56


Vingt ans après sa disparition, Barry White reste un des artistes préférés des Belges. Brice Depasse nous raconte les origines de la carrière de l'artiste, sa production fleuve et l'importance de sa musique dans l'histoire de la pop.

Le Brief
L'épargne et les bons d'État sur un an | Threads, un sérieux concurrent pour Twitter | La réforme de Bruxelles-Propreté porte-t-elle ses fruits?

Le Brief

Play Episode Listen Later Jul 5, 2023 14:43


Dans le Brief, ce mercredi, les Belges puisent dans leurs comptes d'épargne pour faire face au coût de la vie et cherchent des produits plus rémunérateurs. Le ministre des Finances propose de lancer un bon d'État sur un an, attractif, pour concurrencer les banques.  La nouvelle application de Meta s'appelle "Threads" et elle a l'intention de faire de l'ombre à Twitter. Elle s'appuiera sur les 2 milliards d'utilisateurs d'Instagram... Elle sera disponible demain. Après un mois de changements dans la collecte des déchets, nous faisons le bilan de la réforme initiée par Bruxelles-Propreté. Le Brief, le podcast matinal de L'Echo  Ce que vous devez savoir avant de démarrer la journée, on vous le sert au creux de l'oreille, chaque matin, en 7 infos, dès 7h. Le Brief, un podcast éclairant, avec l'essentiel de l'info business, entreprendre, investir et politique. Signé L'Echo. Abonnez-vous sur votre plateforme d'écoute favorite Apple Podcast | Spotify | Podcast Addict l Castbox | Deezer | Google PodcastsSee omnystudio.com/listener for privacy information.

La Story Nostalgie
La Story de Barry White 20 ans après (Episode 1)

La Story Nostalgie

Play Episode Listen Later Jul 5, 2023 7:37


Vingt ans après sa disparition, Barry White reste un des artistes préférés des Belges. Brice Depasse nous raconte les origines de la carrière de l'artiste, sa production fleuve et l'importance de sa musique dans l'histoire de la pop.

BetaSeries La Radio
1985 le true crime belge sur les tueurs du Brabant

BetaSeries La Radio

Play Episode Listen Later Jul 4, 2023


Dans les années 1980, Marc, Francky et sa sœur Vicky arrivent à Bruxelles. Les trois amis prennent leur envol. Franky et Marc veulent faire carrière dans la gendarmerie, tandis que Vicky étudie le droit. Les idéaux progressistes de la jeune femme vont souvent à l'encontre des principes plus conservateurs de Franky et Marc. Tout bascule lorsque le pays devient le théâtre d'une série de braquages sanglants. Par le prisme d'une histoire d'amitié, 1985 plonge en immersion dans l'affaire des tueurs du Brabant, qui avaient sévi en Belgique puis en France au milieu des années 80. L'affaire avait défrayé la chronique et profondément marqué la Belgique. Diffusée ce lundi 3 juillet sur Canal+ et disponible sur MyCanal, 1985 est réalisée par Wouter Bouvijn (Red Light) et créée par Willem Wallyn (De 16). Un drame mêlé de thriller réussi avec une immersion complète. https://youtu.be/0HYEyEjAsyg Image léchée, reconstitution détaillée et bien sûr bande-sonore qui accompagne l'ensemble, 1985 est une réussite en tant que produit. Au niveau narratif, le point de vue pris est la perspective à l'intérieur de la gendarmerie qui enquête sur les tueries. Ces braquages sanglants qui ont sévi en Belgique et à une occasion en France sont réadaptés au goût du jour. Plusieurs supermarchés braqués, des morts et des blessés, un trio qui n'a jamais été attrapé. Et quarante ans plus tard, l'affaire comme l'identité des tueurs n'ont toujours pas été élucidés. La série explore la corruption des forces de l'ordre, les trafics, l'abus de pouvoir… L'expérience dans la gendarmerie pour Franky et Marc va être très différente. Vicky s'éloigne également du chemin tout tracé pour elle, tout en continuant ses études elle est animatrice radio sur une fréquence pirate. Les jeunes acteurs sont excellents, que ce soit dans la lente désillusion face au système ou tout simplement face à la réalité de la violence du quotidien. Difficile de ne pas mentionner des groupes extrémistes, où des figures réelles liées à l'extrême-droite existent dans la série, surtout au sein des forces de l'ordre, qui résonnent encore aujourd'hui. L'une des théories populaire mais non-confirmée autour des tueries du Brabant est qu'elles ont été motivée par l'extrême droite afin d'enfoncer la peur chez les habitants pour que la police gagne en pouvoir répressif pour mettre la démocratie à mal. L'histoire est peu connue chez nous, mais la peur des Belges était omniprésente pour aller faire leurs courses, et s'ils étaient les prochains ? Comme quoi tout est cyclique… [bs_show url="1985"] Efficace et prenante, 1985 est à découvrir sur Canal+ pour une saison de huit épisodes.

La Story Nostalgie
La Story JEAN-JACQUES GOLDMAN 20 ans après (Episode 5)

La Story Nostalgie

Play Episode Listen Later Jul 2, 2023 7:26


Cela fait exactement 20 ans que Jean-Jacques Goldman a pris sa retraite et pourtant, l'artiste est demeuré aussi populaire. Brice Depasse revient sur la face cachée du chanteur préféré des Français (et des Belges).

La Story Nostalgie
La Story JEAN-JACQUES GOLDMAN 20 ans après (Episode 3)

La Story Nostalgie

Play Episode Listen Later Jul 1, 2023 7:35


Cela fait exactement 20 ans que Jean-Jacques Goldman a pris sa retraite et pourtant, l'artiste est demeuré aussi populaire. Brice Depasse revient sur la face cachée du chanteur préféré des Français (et des Belges).

La Story Nostalgie
La Story JEAN-JACQUES GOLDMAN 20 ans après (Episode 4)

La Story Nostalgie

Play Episode Listen Later Jul 1, 2023 8:01


Cela fait exactement 20 ans que Jean-Jacques Goldman a pris sa retraite et pourtant, l'artiste est demeuré aussi populaire. Brice Depasse revient sur la face cachée du chanteur préféré des Français (et des Belges).

Chronique Economique
Et si devenir propriétaire de son logement est un rêve devenu inaccessible pour les jeunes Belges ? Voici quelques arguments

Chronique Economique

Play Episode Listen Later Jun 29, 2023 4:18


Les plus jeunes générations vont devoir dire adieu à un rêve. Le logement va en effet devenir inaccessible pour beaucoup de Belges et surtout les jeunes, ceux qu'on appelle les primo accédants. ce sera un rêve inaccessible et non pas plus difficile ou plus compliqué. Et la différence, elle est de taille. On sait qu'aujourd'hui environ 60 % des Belges sont propriétaires de leur logement, sauf à Bruxelles où c'est plutôt le rapport inverse, sachant que la grande majorité des habitants de la capitale sont locataires. Vu le prix du mètre carré. Mais donc ce rêve de devenir propriétaire s'éloigne chaque jour de plus en plus pour les jeunes générations. Alors la faute à qui? À la hausse des taux d'intérêt bien entendu. Les taux hauts sont censés casser l'inflation, mais en attendant, ils cassent surtout le moral des candidats acheteurs qui voient leurs mensualités grimper de manière déraisonnable. Il y a aussi les prix de l'immobilier qui se tassent sur certains segments ou dans certaines régions. Mais ce tassement n'est pas assez important pour compenser la hausse de la mensualité. Il faudrait en réalité une vraie baisse des prix, mais le marché ne réagit pas de la sorte. En effet, les vendeurs ne veulent pas vendre car ils estiment que le prix obtenu sera bradé et les acheteurs ne veulent pas acheter car ils espèrent que les prix vont baisser. Résultat la baisse a lieu, mais elle est étalée sur plusieurs années. Il n'y a donc pas de chute brutale qui pourrait être une opportunité pour la jeune génération. De plus, il est vrai que le prix du logement neuf a eu tendance à augmenter à cause des coûts de la construction qui suivent une pente ascendante. Et quant au marché secondaire, celui du logement ancien, il est soumis aussi à pression, ne serait ce que parce que les passoires thermiques et Dieu sait si c'est la majorité des logements en Belgique, ces passoires thermiques doivent être adaptés rapidement, sinon ces logements ne pourront bientôt plus être ni loués, ni même vendus. C'est le politique qui le souhaite. Alors c'est vrai pour des bonnes raisons, c'est à dire lutter contre le réchauffement climatique. Oui, sauf que ces travaux de rénovation, d'isolation, le jeune accédants à la propriété n'a pas les moyens de se les payer, surtout si la banque lui demande d'ajouter ces travaux dans son crédit immobilier, ce qui rend l'équation du financement encore plus complexe. Mots-Clés : banques, freins, mentionner , prêt, 100 % ,crédit , jeunes, candidats ,achat, fonds propres , parents , moyens , coup de pouce, constat, acheter , logement, promoteurs , construire, neufs, difficulté , permis de bâtir, hausse ,coûts, construction , taux d'intérêt, modèle économique, offre, demande, solvable, poste ,dépenses, contraintes, Belge, serrer la ceinture , payer , home sweet home, rêve, danger , politiques, risque , fracture , générations, légitime, anciens, dette publique, himalaya, environnement, pensions , financé, accès,propriété. Dans le dernier livre du docteur Laurent Alexandre, ‘'La guerre des intelligences à l'heure de ChatGPT'',à un moment donné, il fait remarquer que la plupart de nos politiques sont analphabètes en matière de nouvelles technologies et n'ont pas compris que si eux vivaient encore avec le rythme du XIXᵉ siècle, le monde externe, celui des nouvelles technologies, lui allait très vite et ne leur laisserait pas de répit pour s'adapter à ce nouveau monde. Voilà l'inculture économique assez généralisée au sein du monde politique, sa cécité face aux réalités économiques, et cela en raison de leur emprisonnement au sein d'idéologies parfois mortifères. --- La chronique économique d'Amid Faljaoui, tous les jours à 8h30 et à 17h30 sur Classic 21, la radio Rock'n'Pop.

La Story Nostalgie
La Story JEAN-JACQUES GOLDMAN 20 ans après (Episode 1)

La Story Nostalgie

Play Episode Listen Later Jun 29, 2023 7:01


Cela fait exactement 20 ans que Jean-Jacques Goldman a pris sa retraite et pourtant, l'artiste est demeuré aussi populaire. Brice Depasse revient sur la face cachée du chanteur préféré des Français (et des Belges).

La Story Nostalgie
La Story JEAN-JACQUES GOLDMAN 20 ans après (Episode 2)

La Story Nostalgie

Play Episode Listen Later Jun 29, 2023 9:36


Cela fait exactement 20 ans que Jean-Jacques Goldman a pris sa retraite et pourtant, l'artiste est demeuré aussi populaire. Brice Depasse revient sur la face cachée du chanteur préféré des Français (et des Belges).

Linha Avançada
Allons-nous-en à la bouche aux belges

Linha Avançada

Play Episode Listen Later Jun 27, 2023 5:37


A decisão dos Sub-21; os milhões por Gonçalo Ramos e os melhores do campeoanto português.

Le Brief
Affaire des visas iraniens: l'incendie est loin de s'éteindre | Les producteurs d'électricité introduisent des recours contre la taxe sur leurs surprofits | De plus en plus de Belges propriétaires d'un bien à l'étranger

Le Brief

Play Episode Listen Later Jun 23, 2023 12:52


Ce matin, retour sur l'affaire des visas iraniens. La ministre des Affaires étrangères, Hadja Lahbib, est à présent sous pression maximale... Sinon, les producteurs d'électricité ne comptent pas se laisser faire, ils introduisent des recours en annulation contre la taxe sur leurs surprofits. Enfin, je vous parlerai aussi de basket, car la vague "Wemby" s'apprête à déferler sur la NBA.  Le Brief, le podcast matinal de L'Echo  Ce que vous devez savoir avant de démarrer la journée, on vous le sert au creux de l'oreille, chaque matin, en 7 infos, dès 7h. Le Brief, un podcast éclairant, avec l'essentiel de l'info business, entreprendre, investir et politique. Signé L'Echo. Abonnez-vous sur votre plateforme d'écoute favorite Apple Podcast | Spotify | Podcast Addict l Castbox | Deezer | Google PodcastsSee omnystudio.com/listener for privacy information.

Chronique Economique
Le marché immobilier sous l'angle de l'allongement de la durée des crédits hypothécaires

Chronique Economique

Play Episode Listen Later Jun 23, 2023 4:09


Le Belge a de la chance : ses prêts hypothécaires variables sont protégés du pire. Ce qui n'est pas le cas dans d'autres pays voisins. La France est un paradis peuplé de gens qui se croient en enfer. Alors cette phrase remarquable de l'écrivain Sylvain Tesson pourrait sans problème s'appliquer aux Belges. Encore une fois, je ne dis pas qu'il n'y a pas de souffrance, pas de difficultés, mais à force de regarder le trou dans le pantalon, on en oublierait presque qu'il y a un pantalon. Alors la preuve ? Pas plus tard que cette semaine, des millions de Britanniques découvrent qu'eux vivent vraiment en enfer. Alors à cause de qui ? Ou à cause de quoi ? Mais de l'inflation, elle ne retombe pas. Elle reste trop élevée en Grande Bretagne. Et donc la Banque centrale d'Angleterre a durci cette semaine pour la 13ᵉ fois d'affilée ses taux d'intérêt. Résultat le coût du crédit hypothécaire est au plus haut depuis quinze ans. Et alors ? En Belgique, c'est à peu près la même chose, non ? Pas du tout, car en Grande-Bretagne, comme dans d'autres pays comme l'Espagne, la Suède, l'Italie ou encore la Grèce, des pays où on va aller cet été, la majorité des ménages empruntent à taux variable. Et quand les taux augmentent, comme c'est le cas actuellement, régulièrement et vite, la hausse de la mensualité, elle fait mal, elle fait très mal. En Grande-Bretagne, 1,4 million de foyers britanniques risquent de perdre 20% de leur pouvoir d'achat à cause de la seule hausse du coût des crédits immobiliers. Et comme le montrent plusieurs enquêtes sur place, les citoyens britanniques, en tout cas la classe moyenne, rognent sur toutes les dépenses discrétionnaires. Pire encore, pas mal de ménages doivent recourir au crédit à la consommation pour faire face à la hausse de leurs mensualités. Et c'est là où j'en reviens à mon histoire d'enfer en Belgique. Notre pays, comme la France d'ailleurs, protège mieux ses citoyens. D'abord, nous avons la chance d'avoir l'indexation automatique des salaires qui, à défaut de compenser la totalité de la hausse des coûts, sert au moins d'amortisseur social. Et puis la législation belge fait que le Belge qui emprunte à taux variable est nettement mieux protégé que, par exemple en Grande-Bretagne. Mots-Clés : banque, obligation, simulation, scénario, pire, candidat, acheteur, Belgique, surprise, pays, mécanisme, impose, taux variable, doubler, taux initial, protection, enfer, mécanismes, protection, résultat, hausse, saisies, immobilier, Grèce, ménages, difficulté, Espagne, mensualités, Grande Bretagne, accès, population, état, classe moyenne, saigner, veines, la Manche, Belge, diminuer, mensualité, allonger, durée, prix, hypothécaire, constat, monde, normal, rembourser, peine, prison, réflexion, marché, logement, logique, mariage, divorces, formule, Figaro, endetter, discussion, week-end. --- La chronique économique d'Amid Faljaoui, tous les jours à 8h30 et à 17h30 sur Classic 21, la radio Rock'n'Pop.

Transversales
Ekoki ! : la colonisation belge à travers l'image

Transversales

Play Episode Listen Later Jun 16, 2023 30:56


Dans un ouvrage intitulé 'Ekoki !' ('Ca suffit' en Lingala), l'auteur Eric Van den Abeele explore la colonisation belge au Congo à travers l'iconographie et explique comment la propagande a façonné l'imaginaire et l'inconscient des Belges à travers des images racistes et stigmatisantes.

Les Belges du Bout du Monde
Afrique du Sud

Les Belges du Bout du Monde

Play Episode Listen Later Jun 16, 2023 44:04


Nous filons en Afrique du Sud chez Julie Grivegnée active dans le développement émotionnel des enfants à travers la gymnastique et guide touristique à Cape Town. Sous les mêmes latitudes, à l'île Maurice, le réalisateur Sébastien Petretti nous emmène découvrir l'école alternative de Jazz de feu José Thérèse Originaire de Bruxelles, Julie Grivegnée s'est installée il y a cinq ans dans la ville portuaire du Cap en famille. Elle partage son temps entre deux activités professionnelles qui lui procurent beaucoup de satisfactions. Elle nous parle de son cadre de vie exceptionnel et cet endroit idéal pour élever ses enfants Sébastien Petretti est un réalisateur belgo-italien. Il découvre l'île Maurice grâce à son ex-compagne franco-mauricienne. Sur place, il tourne le film Mo'Zart (mon style en créole mauricien), un documentaire sur le projet socio-éducatif du saxophoniste de Jazz José Thérèse. Une école de musique qui sert d'ascenseur social aux enfants habitants dans les quartiers les plus pauvres de la ville. Un groupe d'élèves participant au projet sera d'ailleurs en concert chez nous ce 21 juin au théâtre Molière, à Bruxelles et le 23 juin à la cité miroir à Liège Comme chaque semaine, jetons des ponts entre les cultures avec les Belges du bout du monde et Adrien Joveneau, à 9 heures sur La Première et 24 heures/24, 7jours/7 en podcast sur RTBF Auvio et les autres plateformes de téléchargement Afrique du Sud - 18/06/23

Chronique Economique
Rester locataire en Wallonie et à Bruxelles

Chronique Economique

Play Episode Listen Later Jun 14, 2023 4:13


Les ventes de voitures neuves ne sont pas au beau fixe, en tout cas pour les particuliers, car ces derniers ne s'y retrouvent plus dans toutes ces différentes motorisations. Et comme en plus les réglementations fiscales changent, que le prix de ses voitures a méchamment augmenté, ou que simplement l'accessibilité à certaines villes est devenue impossible pour certaines motorisations, le résultat c'est que les particuliers s'abstiennent d'acheter une voiture neuve pour le moment. Pour le logement, la question ne se pose pas. Tout le monde a envie de devenir propriétaire, surtout les plus jeunes d'entre nous. Sauf que les derniers chiffres risquent aussi de susciter un début de réticence à l'achat d'un bien immobilier. Pour quelles raisons ? Parce que d'après les simulations réalisées par un consultant, il faut désormais deux fois plus de temps pour amortir un achat immobilier qu'il y a trois ans. Il faut, d'après cette simulation, compter six ans à Bruxelles et sept ans en Wallonie pour que le bien immobilier soit rentabilisé. Si vous êtes convaincu de la véracité de ces chiffres, mais que vous souhaitez malgré tout acheter un bien immobilier, vous n'avez plus le choix, vous ne pouvez plus divorcer de votre conjoint. Je dis ça parce que c'est bien connu des banquiers, les jeunes acquéreurs discutent parfois des heures et des heures pour savoir si leur prêt aura une durée de 15 ans, 20 ans ou 25 ans, alors qu'hélas, la durée moyenne réelle d'un crédit hypothécaire, elle est de l'ordre de sept ans environ. Principalement à cause du divorce. Et donc c'est l'autre leçon de cette étude, si vous avez une brique dans le ventre, comme la plupart des Belges, vous devez donc vous projeter davantage dans l'avenir. Et si vous envisagez de changer de logement pour avoir plus d'enfants, par exemple, ou si vous comptez tout simplement vous expatrier un jour prochain, mieux vaut rester locataire. En tout cas en l'état des choses. Si le marché immobilier devait baisser, il est clair, d'après les simulations, que le délai de rentabilisation sera encore plus grand en cas de baisse des prix de l'immobilier résidentiel de 10 % par exemple en 2024. L'amortissement de l'achat ferait qu'il faudrait 14 ans pour le rentabiliser, si vous habitez en Wallonie, et 12 ans à Bruxelles. Mais une telle chute de 10 %, par exemple, est improbable parce que le logement n'est pas une action cotée en bourse. Lorsque les prix baissent, les vendeurs refusent de vendre. Ce sont d'abord le nombre de transactions qui chutent et donc la chute des prix s'étale sur plusieurs années. Elle n'est donc pas aussi brutale que sur la Bourse. Et n'oublions pas qu'en Belgique, l'écrasante majorité des emprunts hypothécaires sont à taux fixe. Et quand l'inflation grimpe, c'est un gain de pouvoir d'achat pour ces ménages endettés, vu qu'ils bénéficient par ailleurs de l'indexation automatique des salaires. Nous ne sommes pas en Espagne, ni en Grande-Bretagne, où la plupart des prêts hypothécaires sont souvent à taux variable. Thanks God! --- La chronique économique d'Amid Faljaoui, tous les jours à 8h30 et à 17h30 sur Classic 21, la radio Rock'n'Pop.

Le Super Daily
Youpi c'est lundi et WeScoop démarre en fanfare !

Le Super Daily

Play Episode Listen Later Jun 5, 2023 18:20


Épisode 987 : Comme tous les lundis on décrypte les news social media de la semaine ! Tout ce que tu as besoin de savoir pour ton social. On parle de WeScoop, des posts communauté de Youtube, du nouveau casque VR de Méta : Quest 3, de la loi influenceurs et de WhatsApp ! Les posts communautés sont désormais disponibles à tous les utilisateurs de YoutubePlus le temps passe et plus Youtube se métamorphose en plateforme sociale. Longtemps considéré comme une vulgaire plateforme d'hébergement de vidéos, Youtube continue d'ajouter des fonctionnalités Social Media dans son application.Dernière en date : les posts communautés qui vont donc être disponibles pour tous les comptes.Les posts communautés se sont des posts 100% Social Media intégrant photo ou textes. Ils fournissent un moyen textuel de tenir vos abonnés informés des mises à jour de votre chaine ou tout simplement de continuer à tisser du lien avec eux.L'option n'était à l'origine disponible que pour les chaînes comptant plus de 1 000 abonnésIl faut pour cela aller dans Studio > Paramètres > Chaîne > Fonctionnalités avancées.Vous pouvez désormais aussi intégrer des fonctionnalités d'animation communautaire dans ces pots : notamment des sondages et des quizz.Certaines chaînes se sont d'ores et déjà fait une spécialité d'utiliser les posts communautaires pour fidéliser leurs audiences. C'est notamment le cas d'Hugo Décrypte qui utiliser la fonction sondage au moins une fois par semaine. Dernier quizz en date « Etes vous inquiet du développement de l'intelligence artificielle » Avec dans le post renvoi vers une vidéo de sa chaine expliquant les dernières news en matière d'IA.Lien vers le compte Hugo DecrypteWescoop nouvelle super app.L'application est toute récente puisque elle vient d'être mise sur les plates-formes de téléchargement il y a deux semaines.Ce sont deux Belges, Dorian Wery et Igor Toussaint qui l'ont créé.Il revendique aujourd'hui déjà 300.000 utilisateurs !En France, l'application est déjà dans les top de l'App Store !Oui, scoop regroupe les principales fonctionnalités d'une plate-formes sociales, avec des Stories, des photos, une messagerie instantanée…C'est le principe de gamification qui fait son succès !Car en étant actif sur la plate-forme, les utilisateurs peuvent gagner des scoopcoins.Cela permet ensuite d'avoir des éléments visuels, différents sur son profil, de pouvoir customiser l'interface et même de gagner des cadeaux. Notamment des smartphones.Pour l'instant, l'application vit comme une start-up, donc sur ses fonds d'investissement.Rapidement, la plate-forme devrait rajouter des pubs même si ce n'est pas techniquement possible pour le moment. De plus ils ne veulent pas vendre les données des utilisateurs puisque c'est un de leurs promesses.Une liberté de ton : les créateurs précisent que bien qu'il faudra respecter les règles de Google Play Store et de l'App Store. Concernant le sexe, la nudité, l'alcool ou la drogue. Ils veulent que les utilisateurs puisse exprimer une opinion politique ou un décolleté, sans se faire bannir.Il y a une vraie curiosité, il faudra voir s'ils arrivent à garder leurs utilisateurs.Il devrait y avoir une fonctionnalité de dating qui sera rajouté à terme sur le réseau !SourceWhatsApp permet enfin d'utiliser un compte sur plusieurs iPhoneTrès demandée, cette fonctionnalité est d'abord arrivée sur Android et vient d'être annoncée sur Iphone.Vous pouvez désormais utiliser WhatsApp sur plusieurs téléphones en utilisant le mode « appareil connecté ».En tout, vous pouvez vous connecter à votre compte sur quatre appareils (smartphones, PC, etc.)Une très bonne news pour les entreprises et les CM qui sont de plus en plus nombreux à utiliser WhatsApp Business comme canal de discussion direct avec leurs consommateurs.Comment ça marche :Téléchargez la dernière version de WhatsApp pour iOSSur la page de connexion, au lieu de saisir votre numéro, vous devez appuyer sur “connecter cet appareil à un compte existant”Cela fait apparaître un QR code à scanner —Lentement mais surement Whatspp continue d'évoluer. Parmi les rumeurs persistantes, il est question d'une fonctionnalité permettant d'utiliser un nom d'utilisateur comme sur une plateforme sociale (par exemple @supernatifs) et aussi une fonctionnalité très cool de partage d'écran permettant de faire un screen record lors d'appel vidéos.1ère loi pour encadrer les influenceurs en FranceLa guerre entamé par Booba, il y a quelques mois sur les réseaux sociaux, viens de trouver un écho législatif !Après avoir dénoncé les abus de nouveaux influenceurs dans leurs pratiques, le rappeur a été entendu, les députés et sénateurs français se sont emparés du sujet. La loi entre donc en vigueur, pour encadrer l'activité des influenceurs et sera notamment surveillée par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes.Dedans, on retrouve l'interdiction de la promotion de certains biens et services, comme la chirurgie esthétique, la cigarette ou les paris sportifs !Les influenceurs devront aussi mentionner toutes photos retouchées ou filtrées, si elle a un but publicitaire.Et la loi impose surtout aux influenceurs vivant à l'étranger hors Union Européenne de souscrire une assurance civile au sein de l'Union Européenne, pour créer un fond qui permet d'indemniser d'éventuelles victimes !Une manière aussi d'éviter qu'ils ne payent aucun impôt en France.Les créateurs de contenu risque jusqu'à deux ans de prison et 300.000 € d'amende et certains ont déjà été sanctionné, dès l'entrée en vigueur de la loi.Les créateurs de contenu ont été contraint d'afficher sur leur compte, un post épinglé de la répression des fraudes, qui explique les manquements du créateur de contenu !SourceMeta annonce la sortie de son nouveau casque le VR Quest 3Meta n'en a pas finit avec le Metaverse et la réalité virtuelle. Le Groupe vient de présenter officiellement son nouveau casque. Il sera disponible dans les magasins cet automne, avec une version de 128 Go à partir de 499,99 $Ce nouveau casque ce veut plus petit et plus léger.Pas un luxe tellement le Quest 2 s'avérait rapidement inconfortable.Lien vers les vidéosMeta annonce aussi une qualité d'image nettement supérieure Parmi les annonces à suivre, la possibilité pour le casque de faire de la réalité augmentée. En gros on peut voir la réalité à travers le casque et bénéficier de fonctionnalité virtuelles interagissant avec des objets du monde réel.L'objet est un bijou de technologie mais il n'est pas certains que cela permette d'endiguer le gouffre sans fond de la VR et du Meta Verse chez Meta. Ca ne marche pas. !Malgré quelques 500 jeux rendus disponibles sur Quest, l'adoption de la réalité virtuelle a en fait ralenti au fil du temps et pour Meta ce n'est clairement pas une réussite. . . . Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Ensemble, nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Ensemble, nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

Chronique Economique
Le prix est devenu le premier critère de choix d'un achat

Chronique Economique

Play Episode Listen Later Jun 2, 2023 3:32


Il y a parfois des signaux faibles qu'il vaut mieux voir avant d'être dépassés par les événements. Mes confrères du quotidien économique français Des Échos ont donc attiré mon regard sur un phénomène aussi bien français que belge et pour tout dire international. Et ce phénomène, c'est que les marques sont en quelque sorte en soldes. Alors c'est normal. Avec le retour de l'inflation, les consommateurs se sont donc mis à privilégier les produits et les services les moins chers. Le prix est donc redevenu le premier critère d'achat d'un produit ou d'un service. Alors le constater, c'est bien. Ce n'est pas très original d'ailleurs, mais c'est interroger, c'est encore mieux. Et si l'inflation est là pour durer, même à des niveaux moindres, n'est ce pas là un danger pour la notion même de marque? A priori, la fonction d'une marque, c'est de permettre d'être rapidement identifié et surtout différencié par le consommateur par une valeur ajoutée supposée ou plutôt réelle, en tout cas par rapport aux marques de distributeur par exemple. Or, on le voit bien aujourd'hui, l'une des marques préférées des Belges et des Français, c'est par exemple action. Et c'est, selon certains experts en marketing, un véritable électrochoc. Car les marques qui ont ou qui essaient de se différencier par des valeurs ou des engagements sont moins audibles que par le passé. Leur message. Alors, à défaut de passer totalement à la trappe, c'est vrai, n'est plus aussi pertinent que par le passé. Face au rouleau compresseur de la baisse du pouvoir d'achat, alors les plus négatives diront qu'on est en train de créer une société sans projet collectif, où chacun veut juste trouver la bonne affaire et ne pas se faire gruger par une société qu'il estime injuste et prédatrice. Et puis d'autres plus optimistes diront que la discount isation de notre société a réintroduit le plaisir de consommer. Plaisir malin, certes, mais le plaisir est de retour. Alors d'autres pensent aussi que ce phénomène de discount isation de nos sociétés va durer et qu'il n'est pas lié seulement au retour de l'inflation, mais qu'il devient d'ailleurs un phénomène culturel et la preuve du style. Il n'y a qu'à voir tous ces défis pour dénicher des bonnes affaires mises en avant par un réseau social comme TIC Toc. Autrement dit, si c'est vrai, le discord devient une culture et pas simplement une niche comportementale. Alors pour les marques, c'est un défi de taille qui se pose elles? Comment se distinguer dans un environnement pareil? Et par ailleurs, les plus pessimistes pourraient se dire que la discount isation de notre société montre clairement que la classe moyenne est en train de se déliter. Et au fait, c'est même pessimiste pourrait presque ajouter que la discrétisation de notre société n'est rien d'autre que la reconnaissance du déclassement de la classe moyenne et sans doute même d'une paupérisation croissante d'une partie de la population. Alors les plus optimistes diront que la discount isation, c'est l'une des réponses aux deux grands défis de notre époque, c'est à dire l'inflation et la lutte contre le réchauffement climatique. En effet, l'inflation incite les citoyens à plus de sobriété et finalement une forme de décroissance involontaire, mais que beaucoup de personnes appellent de leurs vœux. Ce qui voudrait dire que le retour de l'inflation, eh bien en fait plus pour la décroissance que les discours politiques. Et vous, vous en pensez quoi? --- La chronique économique d'Amid Faljaoui, tous les jours à 8h30 et à 17h30 sur Classic 21, la radio Rock'n'Pop.

Chronique Economique
Pourquoi les banques belges rechignent à mieux rémunérer notre épargne ? Pourtant elles n'ont plus le choix et vont devoir en augmenter le rendement

Chronique Economique

Play Episode Listen Later Jun 1, 2023 4:06


Pourquoi les banques belges rechignent à mieux rémunérer notre épargne ? Pourtant elles n'ont plus le choix et vont devoir en augmenter le rendement Les banques belges sont enfin mises devant leurs responsabilités. Elles vont devoir augmenter le rendement des comptes d'épargne alors qu'elles rechignaient à le faire. Or, depuis plusieurs semaines, les partis politiques, surtout de gauche c'est vrai, poussent les banques à augmenter le rendement de nos comptes d'épargne vu la hausse des taux d'intérêt au niveau global. A un an des élections, critiquer les banques, c'est toujours un bon filon qui marche. Le député Ecolo Gilles Vanden Burre, par exemple, avait même menacé de faire changer la législation si les banques ne bougeaient pas. Même le gouverneur de la Banque nationale de Belgique, quelqu'un de tempéré, estimait que les banques devaient faire un effort. Et il a même ajouté que si cette hausse du rendement de nos livrets d'épargne n'avait pas lieu, cela démontrerait qu'il y a donc une concurrence trop faible entre les banques belges. Et même pour un économiste, qui n'est pourtant pas un cryptomarxiste, comme Etienne de Callataÿ toute rémunération de nos comptes d'épargne en dessous de 2% n'est pas acceptable et serait, selon lui, la manifestation d'une absence de concurrence. De leur côté, évidemment, les banques belges se défendent comme elles peuvent, et notamment via leur fédération, qui n'a d'ailleurs pas hésité à affirmer avec le plus grand des sérieux que si le gouvernement devait obliger les banques à augmenter le rendement de l'épargne des Belges, eh bien cela pourrait affecter profondément la stabilité du secteur bancaire. Alors le problème ou le seul souci avec ce raisonnement qui pourrait être compréhensible, c'est qu'il est inaudible pour le commun des mortels. D'abord, le citoyen n'est pas idiot, il lit la presse et il constate que les banques belges se portent bien, qu'elles affichent des bénéfices records, voire parfois historiques pour 2022. Le bénéfice des banques belges a dépassé les 10 milliards d'euros. Les banquiers pourraient contrer ces arguments avec des tas de raisonnements plus ou moins sophistiqués. Mais le souci, c'est comment peuvent-elles encore se défendre quand un directeur de la Banque nationale, ancien ministre des Finances lui-même, publie pas plus tard que cette semaine un rapport sur la stabilité financière de nos établissements bancaires et qu'il affirme à micro ouvert que nos banques peuvent faire un effort vu qu'elles sont solides. Mots-Clés : effort, solides, Belgique, pays, surréalisme, contrôle, rentabilité, solvabilité, histoire, médias, liquidités, concurrence, Belge, compte-gouttes, collusion, habitude, réseaux sociaux, attention, indignation, actualité, info, chasse, cortex reptilien, dommage, psychologue, philosophe, canadien, Jordan Peterson, rôle, mémoire, leçons, avenir. --- La chronique économique d'Amid Faljaoui, tous les jours à 8h30 et à 17h30 sur Classic 21, la radio Rock'n'Pop.

Débat du jour
Faut-il abaisser le droit de vote à 16 ans?

Débat du jour

Play Episode Listen Later May 29, 2023 29:30


Depuis six jours, les Belges peuvent s'inscrire dès 16 ans sur les listes électorales pour les Européennes de 2024. Un abaissement du droit de vote déjà généralisé à l'ensemble des scrutins dans plusieurs pays : Autriche, Brésil ou encore Cuba. Quels sont les freins à une telle évolution ? Cette mesure pourrait-elle permettre de lutter contre l'abstention ? Pour en débattre :  Dorian Dreuil, politologue, expert associé à la Fondation Jean Jaurès, porte-parole du collectif Démocratie ouverte, auteur en 2020 d'une tribune dans Le Monde pour abaisser la majorité électorale à 16 ans Gwenn Thomas-Alves, président du syndicat lycéen la FIDL Patricia Loncle-Moriceau, sociologue, professeure des Universités en Sociologie.  

Débat du jour
Faut-il abaisser le droit de vote à 16 ans?

Débat du jour

Play Episode Listen Later May 29, 2023 29:30


Depuis six jours, les Belges peuvent s'inscrire dès 16 ans sur les listes électorales pour les Européennes de 2024. Un abaissement du droit de vote déjà généralisé à l'ensemble des scrutins dans plusieurs pays : Autriche, Brésil ou encore Cuba. Quels sont les freins à une telle évolution ? Cette mesure pourrait-elle permettre de lutter contre l'abstention ? Pour en débattre :  Dorian Dreuil, politologue, expert associé à la Fondation Jean Jaurès, porte-parole du collectif Démocratie ouverte, auteur en 2020 d'une tribune dans Le Monde pour abaisser la majorité électorale à 16 ans Gwenn Thomas-Alves, président du syndicat lycéen la FIDL Patricia Loncle-Moriceau, sociologue, professeure des Universités en Sociologie.  

Chronique Economique
Augmenter le rendement des comptes d'épargne, un dossier épineux pour le ministre des finances car les banques ne veulent pas le faire

Chronique Economique

Play Episode Listen Later May 23, 2023 4:08


Les hommes et les femmes politiques en Belgique ont trouvé un ennemi commun et c'est le banquier. C'est vrai que c'est un ennemi facile dans le sens où la plupart des citoyens se posent la question de savoir pourquoi ? Alors que les taux d'intérêt augmentent en Europe et dans le monde, pourquoi l'épargnant belge est-il scotché avec un rendement minimal de 0,11% sur son livret d'épargne depuis plusieurs années ? Et ce même citoyen comprend encore moins l'attitude des banquiers qu'il constate que la plupart d'entre eux réduisent leurs services, rendent payants des services qui étaient auparavant gratuits et qu'en plus toutes les banques affichent des profits records et parfois même historiques. Donc les politiques qui d'habitude se battent entre eux ont compris qu'ils avaient là une occasion unique de se mettre les citoyens de leur côté. Et donc, le ministre des Finances, pas plus tard qu'il y a quelques jours, s'est permis d'envoyer une lettre au secteur bancaire pour lui demander de relever le rendement du compte d'épargne. il est appuyé par le Parti socialiste flamand qui dit ne pas comprendre pourquoi le coût des crédits hypothécaires a augmenté et pas celui des comptes d'épargne. Et même des économistes très écoutés comme l'économiste flamand Paul De Grauw, pourtant libéral sur le plan économique, a également indiqué qu'il fallait que les banques fassent un effort pour donc mieux rémunérer l'épargne des Belges. Alors, vu comme ça, on se dit que les banques vont réagir et c'est ce qu'elles ont fait, mais en maintenant leur position. Alors leur ligne de défense, pour ne pas augmenter le rendement des comptes d'épargne est assez simple. c'est vrai qu'à un moment donné, entre juin 2014 et juillet 2022, les banques belges, comme toutes les banques européennes, ont dû payer les dépôts qu'elles faisaient quotidiennement à la Banque centrale européenne. Autrement dit, si une banque belge avait un excédent, elle devait le déposer auprès de cette Banque centrale européenne qui lui imposait un taux d'intérêt négatif. L'idée est donc ou était donc à l'époque de forcer les banques à prêter cet argent plutôt qu'à le déposer. Mais il est vrai que ce taux négatif les banques ne le répercutent pas au consommateur final, donc aux clients belges qui eux gardaient un tout faible de 0,11%. Mais un taux positif tout de même. le deuxième argument des banquiers, c'est que si vous augmentez aujourd'hui le rendement des comptes d'épargne, vous devez augmenter tous les comptes d'épargne d'un seul coup. Et comme les Belges ont 300 milliards d'euros en compte d'épargne, une augmentation de 1% sur ces comptes coûterait donc aux banques 3 milliards d'euros. --- La chronique économique d'Amid Faljaoui, tous les jours à 8h30 et à 17h30 sur Classic 21, la radio Rock'n'Pop.

Les Grosses Têtes
ARCHIVE - Pierre Benichou imite les animaux belges

Les Grosses Têtes

Play Episode Listen Later May 21, 2023 0:40


Pierre Benichou est un véritable expert des accents belges et des cris d'animaux... Découvrez la page Facebook Officielle des "Grosses Têtes" : https://www.facebook.com/lesgrossestetesrtl/ Retrouvez vos "Grosses Têtes" sur Instagram : https://bit.ly/2hSBiAo Découvrez le compte Twitter Officiel des "Grosses Têtes" : https://bit.ly/2PXSkkz Toutes les vidéos des "Grosses Têtes" sont sur YouTube : https://bit.ly/2DdUyGg

Choses à Savoir ÉCONOMIE
Pourquoi la consommation d'eau de certains français fait-elle polémique ?

Choses à Savoir ÉCONOMIE

Play Episode Listen Later May 16, 2023 2:24


En ce printemps 2023, la sécheresse se fait déjà durement sentir dans notre pays. De nombreux départements sont touchés, certains plus que d'autres. Ainsi le département des Alpes-Maritimes a été placé en alerte sécheresse renforcée. Ce qui signifie notamment que les habitants n'ont plus le droit de remplir leurs piscines, de laver leurs voitures ou d'arroser leurs jardins. Des restrictions qui ne semblent pas concerner certains propriétaires fortunés, dont la consommation d'eau atteint des sommets. Le maire de la commune de Châteauneuf-Grasse a ainsi révélé que certains résidents auraient dépensé jusqu'à 2.000 m3 d'eau en une semaine, alors que la consommation nationale ne dépasse pas, sur un an, une moyenne de 120 m3 ! Si ces habitants dépensent autant d'eau, c'est qu'ils ont de nombreuses piscines à remplir et de vastes domaines à arroser. De fait, ces propriétés dépassent souvent 10 hectares. On ne s'étonnera pas qu'une consommation d'eau aussi excessive suscite la controverse dans le département et au-delà. Le maire de la commune incriminée estime que les amendes prévues dans ce cas, 1.500 euros, et le double s'il y a récidive, ne sont pas dissuasives pour des gens assez riches pour posséder un héliport sur leur propriété. Certains des propriétaires en question ne sont d'ailleurs pas des quidams. On trouve notamment, parmi eux, l'ancien Roi des Belges, Albert II, et le Grand-Duc de Luxembourg. C'est pourquoi le maire, sans doute peu soucieux de provoquer une crise diplomatique, pense qu'en la matière la pédagogie peut s'avérer tout aussi efficace que la contrainte. Aussi, pour lui, faut-il tâcher de convaincre ces habitants de limiter d'eux-mêmes leur consommation d'eau. En tous cas, les mesures de restriction touchant ces gros consommateurs d'eau ont d'autant plus de poids que c'est dans les départements du sud-est de la France qu'on trouve le plus grand nombre de piscines. Il est vrai que les fabricants s'efforcent de relativiser leur rôle dans la consommation d'eau. D'après eux, en effet, le remplissage des piscines ne représenterait que 0,12 % de la consommation d'eau du pays. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Si loin si proche
Lubumbashi, la cité des mangeurs de cuivre

Si loin si proche

Play Episode Listen Later May 14, 2023 48:30


Au sud-est de la République Démocratique du Congo, les mines de cuivre ont donné naissance à la seconde ville du pays. À Lubumbashi, s'est alors forgée une culture originale qui perdure, même si son fleuron, la société Gécamines, n'est plus que le fantôme d'elle-même. Située dans la province du Haut-Katanga, une région particulièrement riche en minerais (cobalt, cuivre…), la capitale minière de la RDC a connu comme en Afrique du Sud, une ruée, un boom minier qui, dès le début du XXè siècle, va faire naître une des premières cultures ouvrières d'Afrique, dans le giron des sociétés coloniales puis de compagnies paternalistes qui leur succédèrent.Déjà, plusieurs siècles avant l'arrivée des Belges, les « mangeurs de cuivre » exploitaient artisanalement les ressources de leur terre pour en faire une monnaie d'échange, les fameuses croisettes de cuivre devenues emblématiques du Katanga. Puis, avec la colonisation, la ville, fondée en 1910 sous le nom d'Elisabethville, va bâtir sa prospérité, son architecture mais aussi sa culture autour des mines de cuivre.C'est l'Union Minière du Haut Katanga, nationalisée en 1967 (elle prendra plus tard le nom de Gécamines), qui donnait alors le tempo de la ville, réglant la vie de ses habitants jusque dans leurs loisirs. Aujourd'hui, la Gécamines n'a plus le monopole du cuivre et du cobalt, et la ville est devenue une métaphore de la mondialisation avec ses concessions géantes gérées par des groupes étrangers. Que reste-t-il de cette histoire et de cette culture, dans la capitale du Katanga qui, en 1960, fit sécession et manqua de devenir indépendant ? C'est ce qu'on est parti chercher, à l'ombre du terril et de la cheminée de l'usine de Lubumbashi désormais à l'arrêt.Un reportage de Vladimir Cagnolari initialement diffusé en juillet 2022. En savoir plus / À lire :- Le site de la Gécamines ou Générale des Carrières et des Mines- Sur l'effondrement de la Gécamines, un article historique publié dans les Cahiers d'études africaines- « Lubumbashi 1910-2010 - Mémoire d'une ville industrielle », un livre de Donatien Dibwe dia Mwembu, sous la direction de Bogumil Jewsiewiki. Éditions L'Harmattan.- « La société de la Kopperbelt Katangaise », un livre de Donatien Dibwe dia Mwembu. Éditions L'Harmattan.

Par Jupiter !
Les VIP de la sécheresse

Par Jupiter !

Play Episode Listen Later May 11, 2023 2:49


durée : 00:02:49 - Le Billet de Charline Vanhœnacker - par : Charline Vanhoenacker - Selon Libération, un village des Alpes-Maritimies surconsomme l'eau de la région qui subit pourtant des restrictions dues à la sécheresse. Parmi ces gaspilleurs, Silvio Berlusconi et le roi des Belges.

Le Billet de Charline
Les VIP de la sécheresse

Le Billet de Charline

Play Episode Listen Later May 11, 2023 2:49


durée : 00:02:49 - Le Billet de Charline Vanhœnacker - par : Charline Vanhoenacker - Selon Libération, un village des Alpes-Maritimes surconsomme l'eau de la région qui subit pourtant des restrictions dues à la sécheresse. Parmi ces gaspilleurs, Silvio Berlusconi et le roi des Belges.

Le Billet d'Alex Vizorek
Une piquette médaillée

Le Billet d'Alex Vizorek

Play Episode Listen Later May 9, 2023 3:39


durée : 00:03:39 - Le billet d'Alex Vizorek - par : Alex Vizorek - Pour vérifier le sérieux des concours de vin français, des Belges ont tenté une blague… Alex Vizorek raconte

Le Média
"Un mouvement est en train de naître" - Pompiers français et belges unis contre Macron et l'EU

Le Média

Play Episode Listen Later Apr 9, 2023 21:00


La grève, acte 11 ! Ce jeudi 6 avril 2023 marquait une nouvelle journée de mobilisation à l'appel de l'intersyndicale contre la très impopulaire réforme des retraites. La réunion au sommet à Matignon, de mercredi, entre Elisabeth Borne et les syndicats pour tenter de sortir de la crise des retraites a été un échec. C'est le constat dressé par l'intersyndicale, la nouvelle secrétaire générale de la CGT dénonce un gouvernement “radicalisé, obtus et déconnecté". Sophie Binet estime que cette attitude est "une gifle au visage de millions de Françaises et de Français qui sont dans la rue”, ce qui explique sûrement pourquoi ils sont encore nombreuses et nombreux à défiler aujourd'hui dans les 4 coins de l'Hexagone. Cette 11ème journée a été particulièrement marquée par le sceau de la solidarité. Vous avez vu comme nous ces belles images de pompiers belges se joindre à leurs camarades français à l'arc de triomphe pour protester contre la réforme des retraites et la paupérisation des classes populaires en Europe. Est-ce que cette action coordonnée dessine la voie de l'internationalisation de la lutte des travailleurs que Murielle Morand appelait de ses vœux au congrès de la CGT pour renforcer le mouvement et faire plier le gouvernement ? C'est la question que l'on se posée en toile de fond de cette édition spéciale de Toujours Debout. Pour en discuter, nous avons reçu Pierre Ruiz, pompier FASPP - PATS et Pierre Adams, pompier délégué syndical CGSP en Belgique qui ont participé ensemble à cette belle démonstration de force, hautement symbolique.  ▶ Soutenez Le Média :

Les Grosses Têtes
INÉDIT - La blague du mercredi 29 mars 2023

Les Grosses Têtes

Play Episode Listen Later Mar 29, 2023 0:55


Dans un supermarché, deux Belges sont accrochés à leurs caddies. Quand au détour d'un rayon, les deux se percutent... Une histoire drôle racontée par Christophe Beaugrand. Découvrez la page Facebook Officielle des "Grosses Têtes" : https://www.facebook.com/lesgrossestetesrtl/ Retrouvez vos "Grosses Têtes" sur Instagram : https://bit.ly/2hSBiAo Découvrez le compte Twitter Officiel des "Grosses Têtes" : https://bit.ly/2PXSkkz Toutes les vidéos des "Grosses Têtes" sont sur YouTube : https://bit.ly/2DdUyGg

Choses à Savoir ÉCONOMIE
Le tourisme international rapporte-t-il toujours autant à la France ?

Choses à Savoir ÉCONOMIE

Play Episode Listen Later Mar 7, 2023 2:28


Après des années difficiles, liées à l'épidémie de Covid et aux restrictions de transport qu'elle imposait, le tourisme international semble avoir repris des couleurs. En fait, cette activité rapporte même davantage qu'avant le déclenchement de la crise sanitaire. En effet, le tourisme international a permis d'engranger près de 58 milliards d'euros en 2022, soit 1,2 milliard de plus qu'en 2019, c'est-à-dire avant le Covid. Même s'il s'agit d'un très haut niveau de recettes, il reste en deçà de celui atteint par l'Espagne. Dans ce pays, qui reste le leader en la matière, le tourisme international a en effet rapporté près de 65 milliards d'euros en 2022. Ces excellents résultats du tourisme international sont dus avant tout au retour dans notre pays des clients étrangers qui, du fait de la crise sanitaire, avaient été contraints de rester chez eux. Il s'agit d'abord de certains de nos voisins qui, comme les Belges, les Allemands et les Britanniques, sont très nombreux à avoir repris le chemin de notre pays. Ainsi, les premiers ont dépensé, en 2022, près de 7,5 milliards d'euros en France et les seconds 6,5 milliards d'euros. Quant aux Américains, ils se classent cinquièmes dans ce classement des touristes ayant le plus fréquenté la France en 2022. Leur contribution aux recettes du tourisme international s'est en effet montée à 5,6 milliards d'euros. Par contre, les clientèles asiatiques, en provenance de Chine comme du Japon, ne sont pas au rendez-vous. Ces excellents chiffres du tourisme international s'expliquent encore d'une autre manière. En effet, l'inflation, qui sévit en France comme ailleurs, n'a pas manqué d'augmenter les recettes de manière mécanique. Et les professionnels du tourisme restent optimistes pour ce début d'année 2023. En effet, la fréquentation s'est maintenue à un bon niveau durant les vacances de Noël, même si la neige s'est fait attendre dans certaines stations de sports d'hiver. Les recettes liées au tourisme international devraient donc continuer à affluer, malgré une hausse des prix continuelle et un contexte international morose, marqué par la guerre en Ukraine. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Radio Foot Internationale
Le PSG sans Neymar: quelles conséquences pour le club et le joueur?

Radio Foot Internationale

Play Episode Listen Later Mar 7, 2023 48:30


Au sommaire de Radio foot internationale ce mardi : Ligue des Champions huitièmes retour, c'est parti ! les affiches du jour à la loupe Chelsea/Dortmund et Benfica/Bruges, un but de retard pour les Anglais qui reçoivent, deux pour les Belges qui se déplacent ! Faites vos jeux ! ; - PSG : Neymar, saison terminée ! Quelle conséquences pour le club, la star et son avenir ? ; - Bayern Munich : Sadio Mané à 100%, selon son entraîneur ! Info ou intox ? Un atout maître en plus pour les Bavarois face au PSG ? - CAN U20  : Les Lionceaux du Sénégal habitués des finales perdues (déjà 3 disputées) seront opposés aux jeunes scorpions gambiens qui y accèdent enfin ! Retour sur deux formations qui batailleront samedi prochain (11 mars 2023) au Caire pour un premier sacre dans cette compétition ! Pour en débattre autour d'Olivier Pron, nos consultants du jour : Nabil Djellit, Patrick Juillard et Chérif Ghemmour - David Fintzel - Technique/Réalisation : Laurent Salerno.

Radio foot internationale
Le PSG sans Neymar: quelles conséquences pour le club et le joueur?

Radio foot internationale

Play Episode Listen Later Mar 7, 2023 48:30


Au sommaire de Radio foot internationale ce mardi : Ligue des Champions huitièmes retour, c'est parti ! les affiches du jour à la loupe Chelsea/Dortmund et Benfica/Bruges, un but de retard pour les Anglais qui reçoivent, deux pour les Belges qui se déplacent ! Faites vos jeux ! ; - PSG : Neymar, saison terminée ! Quelle conséquences pour le club, la star et son avenir ? ; - Bayern Munich : Sadio Mané à 100%, selon son entraîneur ! Info ou intox ? Un atout maître en plus pour les Bavarois face au PSG ? - CAN U20  : Les Lionceaux du Sénégal habitués des finales perdues (déjà 3 disputées) seront opposés aux jeunes scorpions gambiens qui y accèdent enfin ! Retour sur deux formations qui batailleront samedi prochain (11 mars 2023) au Caire pour un premier sacre dans cette compétition ! Pour en débattre autour d'Olivier Pron, nos consultants du jour : Nabil Djellit, Patrick Juillard et Chérif Ghemmour - David Fintzel - Technique/Réalisation : Laurent Salerno.

Choses à Savoir
Pourquoi les légionnaires chantent-ils « Tiens, voilà du boudin » ?

Choses à Savoir

Play Episode Listen Later Feb 28, 2023 2:17


Comme l'opéra ou les autres genres musicaux, la musique militaire a ses classiques. 3tiens, voilà du boudin" en fait partie. C'est en effet l'une des plus célèbres chansons de marche, celle de la Légion étrangère. Elle a été composée par Wilhem, un des restaurateurs du chant choral, dans la première moitié du XIXe siècle, et par A.Dussenty, un chef de musique de la Légion. Comme son nom l'indique, sa fonction de cette chanson de marche est de rythmer le pas des légionnaires. Or, on le sait, il est plus lent que celui des autres soldats. Dans les régiments français, en effet, la cadence est de 120 pas par minute. De leur côté, les légionnaires ne font, en moyenne, que 88 pas par minute. Et c'est le tempo de "tiens voilà du boudin" qui leur permet de tenir ce rythme plus lent. C'est d'ailleurs parce qu'ils marchent moins vite que leurs camarades que les légionnaires défilent les derniers lors des défilés. Mais d'où viennent les curieuses paroles qui débutent le chant, "tiens, voilà du boudin" ? Les légionnaires expriment-ils ainsi leurs préférences culinaires ? En fait, ce "boudin" ne fait pas référence à la spécialité charcutière bien connue. Il désigne, en réalité, le paquetage du légionnaire. Celui-ci comprend notamment une toile de tente, que le militaire doit rouler d'une certaine manière et fixer sur son sac. Et sa forme évoque assez bien celle d'un boudin. Mais la suite des paroles peut sembler tout aussi curieuse. On y apprend donc qu'il y aura bien du boudin pour "les Alsaciens, les Suisses et les Lorrains" , mais que "pour les Belges y en a plus". Qu'avaient donc fait les Belges pour mériter un tel ostracisme ? Les légionnaires belges avaient dû obtempérer aux ordres de leur Roi, Léopold II qui, voulant respecter la neutralité de la Belgique, leur avait ordonné de quitter la Légion au moment de la déclaration de guerre franco-prussienne, en 1870. Ils avaient donc dû, sous les yeux de leurs camarades un peu moqueurs, abandonner leur paquetage, et leur "boudin", avant de partir. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Les Grosses Têtes
ARCHIVE - Les origines belges de Christine Ockrent

Les Grosses Têtes

Play Episode Listen Later Feb 19, 2023 1:01


On le croirait pas, mais Christine Ockrent est belge ! De quoi étonner Charlotte de Turckheim... Découvrez la page Facebook Officielle des "Grosses Têtes" : https://www.facebook.com/lesgrossestetesrtl/ Retrouvez vos "Grosses Têtes" sur Instagram : https://bit.ly/2hSBiAo Découvrez le compte Twitter Officiel des "Grosses Têtes" : https://bit.ly/2PXSkkz Toutes les vidéos des "Grosses Têtes" sont sur YouTube : https://bit.ly/2DdUyGg

Les Grosses Têtes
LE LIVRE DU JOUR - "Ces Belges qui font le cinéma français", de Louis Héliot

Les Grosses Têtes

Play Episode Listen Later Feb 2, 2023 6:33


Découvrez le livre du jour des Grosses Têtes. Découvrez la page Facebook Officielle des "Grosses Têtes" : https://www.facebook.com/lesgrossestetesrtl/ Retrouvez vos "Grosses Têtes" sur Instagram : https://bit.ly/2hSBiAo Découvrez le compte Twitter Officiel des "Grosses Têtes" : https://bit.ly/2PXSkkz Toutes les vidéos des "Grosses Têtes" sont sur YouTube : https://bit.ly/2DdUyGg

FC Stream Team
Débrief de France-Angleterre : Un air de France-Belgique 2018, le plan anti-Mbappé et les Bleus favoris ?

FC Stream Team

Play Episode Listen Later Dec 10, 2022 26:37


La France est en demi-finale de la Coupe du monde 2022 ! La bande à Didier Deschamps a réussi à battre l'Angleterre en quart de finale (2-1) après un match tendu mais finalement remporté dans la douleur samedi soir. Cette victoire ne serait-elle pas sans rappeler celle obtenue face à la Belgique en 2018 où les Belges avaient tout fait pour renverser les Bleus sans y parvenir ? Ce sera le premier débat entre Martin Mosnier et Maxime Dupuis dans le FC Stream Team.Ensuite, les Anglais ont-ils eu raison de faire un plan anti-Mbappé ? Et ne s'y sont-ils pas trop perdus ? L'attaquant français n'a pas été très en vue dans cette rencontre, la faute à un marquage hyper serré des Anglais, mais cela n'a pas suffi à contenir l'attaque des Bleus qui ont trouvé d'autres solutions avec Aurélien Tchouaméni et surtout l'inoxydable Olivier Giroud, auteur de 53e but en équipe de France.Enfin, la France est-elle la grande favorite du dernier carré de ce Mondial au Qatar ? Face à la surprenante équipe marocaine, les Bleus, champions du monde en titre, le seront forcément en demi-finale mercredi prochain. Mais avec l'Argentine et la Croatie de l'autre côté du tableau, le rapport de force est-il différent ?Bienvenue dans le FC Stream Team, podcast d'Eurosport FC, et bonne écoute !Réalisation : Sébastien Petit | Graphisme : Quentin GuichardTous les podcasts d'Eurosport sont à retrouver ici. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

FC Stream Team
Le Brésil impassable, la crise belge et le Portugal de CR7 | Tour du Monde

FC Stream Team

Play Episode Listen Later Nov 28, 2022 47:13


Pendant la Coupe du monde au Qatar, Tour d'Europe devient Tour du monde et vous propose un tour d'horizon des plus grandes sélections. Pour ce deuxième épisode, Cyril Morin reçoit d'abord Elton Mokolo pour parler des surprises de ce Mondial et de ces pays inattendus qui pourraient se retrouver en huitièmes de finale.Dans un deuxième temps, Cyril décrypte la crise belge qui se fait de plus en plus ressentir : Sacha Tavolieri nous donnera des détails croustillants sur la vie en communauté des Belges.Le troisième sujet portera sur le Brésil, deuxième nation à avoir validé son billet pour les huitièmes de finale après la France et avant le Portugal : avec Thomas Goubin, nous évoquerons cette Seleçao si solide, taillé pour le haut niveau en ayant très solide derrière.Direction l'Angleterre avec Philippe Auclair qui se penche sur le cas des Three Lions avec ces questions : où situer cette Angleterre dans cette compétition et pourquoi Phil Foden et Jack Grealish ne jouent-ils pas ?Enfin, un dernier tour du côté du Portugal, dernière équipe qualifiée pour les huiitèmes de finale de ce Mondial. Avec Julien Pereira, ils évoqueront cette équipe portée par Bruno Fernandes, et pas vraiment par Cristiano Ronaldo, leader charismatique, mais pas technique.Bienvenue dans Tour du Monde et bonne écoute ! Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Europe 1 - Hondelatte Raconte
Hondelatte raconte - L'année 2006 - 4/5

Europe 1 - Hondelatte Raconte

Play Episode Listen Later Nov 3, 2022 37:58


Toute cette semaine, nous explorons l'année 2006, dans l'épisode d'aujourd'hui : le musée du quai Branly inauguré, Saddam Hussein exécuté, le travail dominical…il y a les pour…et les contre… et enfin…les Belges ont de l'humour… à tel point que Johnny veut obtenir la nationalité…

toute saddam hussein raconte belges annee branly christophe hondelatte hondelatte hondelatte raconte
Les Grosses Têtes
PÉPITE - Le concours des histoires belges

Les Grosses Têtes

Play Episode Listen Later Oct 5, 2022 5:44


A Liège, impossible de passer à côté des histoires belges... Les Grosses Têtes se lancent dans un concours de blagues, mais qui gagnera ? Découvrez la page Facebook Officielle des "Grosses Têtes" : https://www.facebook.com/lesgrossestetesrtl/ Retrouvez vos "Grosses Têtes" sur Instagram : https://bit.ly/2hSBiAo Découvrez le compte Twitter Officiel des "Grosses Têtes" : https://bit.ly/2PXSkkz Toutes les vidéos des "Grosses Têtes" sont sur YouTube : https://bit.ly/2DdUyGg

Les Grosses Têtes
PÉPITE - L'histoire drôle des Belges avec Christophe Beaugrand

Les Grosses Têtes

Play Episode Listen Later Sep 12, 2022 0:55


Le 9 septembre dernier dans l'émission, Christophe Beaugrand a une nouvelle pris son plus bel accent belge pour raconter une nouvelle histoire drôle... Découvrez la page Facebook Officielle des "Grosses Têtes" : https://www.facebook.com/lesgrossestetesrtl/ Retrouvez vos "Grosses Têtes" sur Instagram : https://bit.ly/2hSBiAo Découvrez le compte Twitter Officiel des "Grosses Têtes" : https://bit.ly/2PXSkkz Toutes les vidéos des "Grosses Têtes" sont sur YouTube : https://bit.ly/2DdUyGg