Podcast appearances and mentions of Terra Nova

  • 677PODCASTS
  • 1,804EPISODES
  • 48mAVG DURATION
  • 5WEEKLY NEW EPISODES
  • Nov 13, 2022LATEST

POPULARITY

20152016201720182019202020212022

Categories



Best podcasts about Terra Nova

Show all podcasts related to terra nova

Latest podcast episodes about Terra Nova

Le Nouvel Esprit Public
Thématique : Jamais frères ? Ukraine et Russie : une tragédie postsoviétique / n°271 / 13 novembre 2022

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Nov 13, 2022 59:30


Connaissez-vous notre site ? www.lenouvelespritpublic.frUne émission de Philippe Meyer, enregistrée au studio l'Arrière-boutique le 7 octobre 2022.Avec cette semaine :Anna Colin Lebedev, chercheuse spécialiste des questions post-soviétiques, maîtresse de conférences à l'université Paris-Naterre.Béatrice Giblin, directrice de la revue Hérodote et fondatrice de l'Institut Français de Géopolitique.Marc-Olivier Padis, directeur des études de la fondation Terra Nova.Michaela Wiegel, correspondante à Paris de la Frankfurter Allgemeine Zeitung.Six mois après l'invasion russe en Ukraine, Anna Colin Lebedev, chercheuse française « d'origine soviétique », comme vous aimez à vous présenter, maîtresse de conférences à l'université Paris-Nanterre et spécialiste des sociétés post-soviétiques, dans votre ouvrage « Jamais frères ? (Le d'interrogation est important) Ukraine et Russie : une tragédie postsoviétique », vous vous attachez à déconstruire le mythe des « frères » slaves. Vous décryptez les similarités entre les sociétés russe et ukrainienne, le poids des traumatismes du XXe siècle et les trajectoires de plus en plus divergentes que les deux pays ont suivies depuis 1991.A l'époque de l'Union soviétique, vous rappelez-vous, la Russie était le centre, et l'Ukraine une périphérie. L'homogénéisation s'est faite en écrasant un certain nombre de différences, l'histoire commune avait été écrite en gommant certains aspects gênants qui ne rentraient pas dans le récit officiel. Les trajectoires contraires suivies par les sociétés russe et ukrainienne ne sont pas un argument suffisant pour expliquer la guerre entre les deux pays, observez-vous. Mais un certain nombre de sujets aident à comprendre ce qui se joue aujourd'hui. Sujets que vous passez au crible : rapport à l'histoire soviétique, construction d'une mémoire de la grande famine et de la Seconde Guerre mondiale, place des communautés juives et de la mémoire de la Shoah, rapport au pouvoir politique, rapport à la violence, place des langues. Votre livre décrit également la fracture entre les deux sociétés, lorsque Russes et Ukrainiens ont cessé, en 2014, de partager la même vision de ce qui se joue entre les deux pays, en Crimée et dans le Donbass. En 2022, la fracture s'est transformée en rupture.Ce qu'on présentait comme une fraternité, disent les Ukrainiens, s'est révélé un rapt. Côté russe, l'Ukraine serait une Russie transformée en anti-Russie par l'Occident hostile. La ligne de fracture que dessinent les deux discours montre bien, soulignez-vous, la nature existentielle d'une guerre qu'on ne peut réduire à une volonté de conquête territoriale ou d'accès à des ressources naturelles ou économiques. Existentielle, car pour l'Ukraine : soit elle parvient à vaincre la Russie - ce qui veut dire que Moscou renonce à toute prétention territoriale et d'influence sur l'Etat ukrainien - soit elle cesse d'exister. Contrairement à la société ukrainienne, la société russe, en grande partie aveugle à cette guerre conduite en son nom, n'a pas l'expérience de protestations qui auraient réussi. Vous dressez le portrait d'une société russe convaincue de son impuissance et soutenant sans enthousiasme une guerre qu'elle ne peut pas ou peu critiquer et qui ne réalise pas encore la profondeur de la déchirure, qui est pourtant entérinée du côté de l'agressé, l'Ukraine. Pour les Ukrainiens, désormais, tout ce qu'il pourrait y avoir de commun avec les Russes – la langue, les références culturelles partagées, la mixité, les souvenirs de l'époque soviétique - n'est plus vu que comme l'effet d'une domination ou d'une oppression. On avait pensé, à tort, les comptes de l'Union soviétique soldés lorsqu'elle s'était dissoute sans conflictualité majeure en 1991 écrivez-vous, le vrai prix à payer nous est donné aujourd'hui.Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

Rolling Dice & Taking Names Gaming Podcast
RDTN Episode 272: Terra Nova, Heat: Pedal to the Metal, Village Rails, Dice Theme Park

Rolling Dice & Taking Names Gaming Podcast

Play Episode Listen Later Nov 8, 2022 92:44


Tony McReeIntro Critical Foundation Chicken Ultra Pro Heat: Pedal to the Metal Village Rails Portal Games Terra Nova Hickory Dickory from PHG Gametoppers Dice Theme Park Miniature Market One More Gate: […] The post RDTN Episode 272: Terra Nova, Heat: Pedal to the Metal, Village Rails, Dice Theme Park first appeared on Rolling Dice & Taking Names.

Les experts
Les Experts : Inégalités salariales, pourquoi est-ce si compliqué ? - 04/11

Les experts

Play Episode Listen Later Nov 4, 2022 19:32


Ce vendredi 4 novembre, la complexité des inégalités salariales en France ainsi que la différence de taux de 15,8% sur le salaire des femmes par rapport aux hommes ont été abordé par Agnès Michel, membre du comité éditorial de Terra Nova, Emmanuel Combe, professeur à la Skema Business School et Laurent Vronski, directeur général d'Ervor, dans l'émission Les Experts, présentée par Stéphane Pedrazzi sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Les experts
Les Experts : La France a du mal à attirer les talents - 04/11

Les experts

Play Episode Listen Later Nov 4, 2022 28:04


Ce vendredi 4 novembre, les difficultés rencontrées par la France à attirer des talents étrangers, l'immigration pour résoudre à la pénurie de main-d'œuvre, et l'inflation dans la zone euro, ont été abordé par Agnès Michel, membre du comité éditorial de Terra Nova, Emmanuel Combe, professeur à la Skema Business School et vice-président de l'Autorité de la concurrence, et Laurent Vronski, directeur général d'Ervor, dans l'émission Les Experts, présentée par Stéphane Pedrazzi sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Les experts
L'intégrale des Experts du vendredi 4 novembre

Les experts

Play Episode Listen Later Nov 4, 2022 49:33


Ce vendredi 4 novembre, Stéphane Pedrazzi a reçu Agnès Michel, membre du comité éditorial de Terra Nova, Emmanuel Combe, professeur à la Skema Business School, et Laurent Vronski, directeur général d'Ervor, dans l'émission Les Experts sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Les Experts
Les Experts : Inégalités salariales, pourquoi est-ce si compliqué ? - 04/11

Les Experts

Play Episode Listen Later Nov 4, 2022 19:32


Ce vendredi 4 novembre, la complexité des inégalités salariales en France ainsi que la différence de taux de 15,8% sur le salaire des femmes par rapport aux hommes ont été abordé par Agnès Michel, membre du comité éditorial de Terra Nova, Emmanuel Combe, professeur à la Skema Business School et Laurent Vronski, directeur général d'Ervor, dans l'émission Les Experts, présentée par Stéphane Pedrazzi sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Les Experts
Les Experts : La France a du mal à attirer les talents - 04/11

Les Experts

Play Episode Listen Later Nov 4, 2022 28:04


Ce vendredi 4 novembre, les difficultés rencontrées par la France à attirer des talents étrangers, l'immigration pour résoudre à la pénurie de main-d'œuvre, et l'inflation dans la zone euro, ont été abordé par Agnès Michel, membre du comité éditorial de Terra Nova, Emmanuel Combe, professeur à la Skema Business School et vice-président de l'Autorité de la concurrence, et Laurent Vronski, directeur général d'Ervor, dans l'émission Les Experts, présentée par Stéphane Pedrazzi sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Les Experts
L'intégrale des Experts du vendredi 4 novembre

Les Experts

Play Episode Listen Later Nov 4, 2022 49:33


Ce vendredi 4 novembre, Stéphane Pedrazzi a reçu Agnès Michel, membre du comité éditorial de Terra Nova, Emmanuel Combe, professeur à la Skema Business School, et Laurent Vronski, directeur général d'Ervor, dans l'émission Les Experts sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Let Us Be Idiots
#128. The Audio Nasty #1 (Frank Terranova & Kevin Janaway)

Let Us Be Idiots

Play Episode Listen Later Oct 31, 2022 46:09


Let Us Be Idiots is airing for the first time its annual episode for Halloween, “The Audio Nasty.” This year's Let Us Be Idiots premiere of The Audio Nasty annual series. The first of the “Audio Nasty” consists of Matteo Pascale's top 10 list of horror films, which was massively re-edited from a Patreon Episode of Frank Terranova's former podcast. Additionally, the re-edited compilation list of Matteo Pascale's favorite horrors also features Frankie T and a guy named, Elvis. Later, on the Let Us Be Idiots, “The Audio Nasty” episode finishes off with a panel discussion about horror films. The episode's ending panel discussion features Frank Terranova and Kevin Janaway, the panel discussion came from a different Patreon episode from Frank Terranova's former podcast. *** Crooklyn Comedy discord server: https://discord.gg/dWtv9bMu2x Outro Rap lyrics wrote and performed by @jdange23 and the beat was produced by Matteo Pascale. *** All other content can be found on the website: https://www.crooklyncomedy.com/ Crooklyn Comedy and Let Us Be Idiots Patreon: https://www.patreon.com/user?u=66644629 social media links: Main Twitter: https://twitter.com/MatteoPascale Crooklyn Comedy Twitter: https://twitter.com/CrooklynComedy Main Instagram: https://www.instagram.com/comedianmatteopascale/ Crooklyn Comedy Instagram: https://www.instagram.com/crooklyncomedy/ Let Us Be Idiots Podcast Instagram: https://www.instagram.com/letusbeidiots/ Matteo Pascale's Website: https://www.crooklyncomedy.com/

Le Nouvel Esprit Public
Brouille franco-allemande / Transition écologique : quel pilote quelles étapes ? / n°269 / 30 octobre 2022

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Oct 30, 2022 65:51


Connaissez-vous notre site ? www.lenouvelespritpublic.frUne émission de Philippe Meyer, enregistrée au studio l'Arrière-boutique le 28 octobre 2022.Avec cette semaine :Nicolas Baverez, essayiste et avocat.Jean-Louis Bourlanges, président de la Commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale.Marc-Olivier Padis, directeur des études de la fondation Terra Nova.Lucile Schmid, vice-présidente de La Fabrique écologique et membre du comité de rédaction de la revue Esprit. BROUILLE FRANCO-ALLEMANDEA trois mois du soixantième anniversaire du traité de l'Élysée, qui a scellé la réconciliation entre la France et l'Allemagne, et jeté les bases de la coopération entre les deux pays, les relations bilatérales entre Paris et Berlin sont au point bas. Les sujets de discorde se sont accumulés ces dernières semaines, poussant au report inopiné à janvier 2023 du conseil des ministres franco-allemand prévu à Fontainebleau le 26 octobre, le premier depuis l'accession du dirigeant social-démocrate Olaf Scholz au pouvoir. Il s'agit d'une décision sans précédent depuis l'institution de ces rendez-vous annuels instaurés en 2003 par Jacques Chirac dans le cadre du traité de l'Élysée. Une annulation symptomatique d'un « dialogue dysfonctionnel », estime Éric-André Martin, secrétaire général du Comité d'étude des relations franco-allemandes. La liste des différends qui secoue le « couple » franco-allemand mais qu'on appelle ainsi seulement du côté français, est aujourd'hui très longue.Dans la défense, plusieurs projets communs font du surplace, qu'il s'agisse de l'avion du futur ou de la prochaine génération de chars. Le projet de bouclier antimissiles conduit par l'Allemagne au sein d'un groupe de 14 pays dont les États-Unis et Israël, mais sans la France qui mène le sien propre, a tendu encore un peu plus les relations. Dans l'énergie, au nom de la défense des mécanismes du marché, Berlin bloque sur le principe d'un plafonnement du prix du gaz poussé par la France, tandis que Paris ne veut pas entendre parler d'un projet de gazoduc reliant l'Espagne au reste de l'Europe pour alimenter l'industrie allemande. Sur le plan économique, la France n'a pas apprécié que le chancelier allemand annonce sans prévenir un plan de soutien à son économie de 200 milliards d'euros, interprété comme une remise en question des principes de concurrence au sein de l'Union européenne. Paris est également agacé par le refus allemand d'un financement communautaire des dépenses énergétiques de l'UE, qui serait analogue au fonds de relance mis en place naguère par Angela Merkel et Emmanuel Macron dans le cadre de la pandémie de Covid-19. Même le rythme de la construction européenne fait l'objet de débats. Quand Berlin défend un élargissement vers l'est, Paris plaide pour un approfondissement de l'intégration, sans craindre une Europe à plusieurs vitesses. La guerre en Ukraine est en train de modifier les équilibres en Europe, déplaçant son centre de gravité vers l'est.En conséquence, seule une entrevue restreinte entre le président Emmanuel Macron et le chancelier Olaf Scholz a finalement été organisée à Paris, le 26 octobre. A l'issue, la France et l'Allemagne ont salué un « dialogue constructif » malgré l'annulation de la conférence de presse commune. L'Élysée a ajouté que la rencontre avait conduit à la mise en place de groupes de travail en matière d'énergie, de défense et d'innovation.***TRANSITION ÉCOLOGIQUE : QUEL PILOTE QUELLES ÉTAPES ?Candidat à sa réélection, Emmanuel Macron avait promis « mon second mandat sera écologique ou ne sera pas ». Ancienne ministre de la Transition écologique, la Première ministre a présenté le 21 octobre la méthode du gouvernement pour « planifier » la transition écologique. « Un défi immense » souligne-t-elle, alors que « nous devons faire en huit ans plus que ce que nous avons fait en trente-deux ans ». Pour atteindre les objectifs de sortie des énergies fossiles, de réduction de 55 % de nos émissions de gaz à effet de serre dès 2030 et de neutralité carbone en 2050, Elisabeth Borne appelle à une mobilisation générale, sous la bannière « France nation verte ». Elle se déclinera à travers vingt-deux chantiers, allant du transport au logement, en passant par la façon de produire, de consommer, mais aussi par la préservation de la biodiversité et des écosystèmes. Ils feront chacun l'objet d'un « plan d'actions ». Aux ministres en charge d'engager des concertations avec les acteurs économiques et politiques concernés avant mi-novembre, pour aboutir d'ici la fin de l'année à des feuilles de routes de la transition. Indicateurs, tableaux de bord et rendez-vous réguliers doivent permettre de suivre l'avancement des différents chantiers. Grâce à un site Internet on pourra connaître l'avancement des mesures à partir de la fin de l'année. Certaines ont déjà été lancées, comme le plan sobriété ou le projet de loi sur les énergies renouvelables qui doit venir en débat le 31 octobre au Sénat. Les milliards investis, dans la rénovation thermique des bâtiments, dans le plan vélo, dans l'hydrogène, étant déjà connus, la Première ministre a tracé de grandes lignes sans rentrer dans le détail des mesures : développement des véhicules électriques, du train, de l'avion bas carbone, du recyclage, d'une nouvelle gestion de l'eau, de l'hydrogène, de l'isolation des bâtiments, des investissements verts...Parallèlement, le gouvernement prévoit sept chantiers « transversaux » : financements, accompagnement social, emplois, sobriété, exemplarité des services publics et planification territoriale. Ces « chantiers » seront pilotés directement depuis Matignon, sous l'égide du Secrétariat général à la planification écologique créé fin mai et dirigé par Antoine Peillon. Afin de plancher sur les mesures, le gouvernement s'appuiera sur un Conseil national de la refondation climat et biodiversité - un organe supplémentaire de consultation lancé le 21 octobre - regroupant des représentants de la société civile et des secteurs économiques. À terme, il devrait se décliner à l'échelon territorial. Etat, collectivités locales, entreprises et ménages, tous doivent apporter leur contribution et faire converger leurs efforts.Les plans climat dont s'est déjà dotée la France s'enchaînent : après la stratégie nationale bas carbone, le plan national d'adaptation au changement climatique, bientôt la loi de programmation énergie climat qui doit être adoptée d'ici juillet 2023.Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

The Jon and Rick Show
World #1 Tim Price, then Elisa Wallace and Jacob Fletcher, winners at Maryland and TerraNova

The Jon and Rick Show

Play Episode Play 30 sec Highlight Listen Later Oct 26, 2022 63:10


Elisa Wallace and Jacob Fletcher both hot off recent wins, then, it's Tim Price, currently ranked 1st in the world.

The Gamecasters: A Board Gaming Podcast About Board Games
Episode 100: Terracotta Army, Horizons of Spirit Island, Terra Nova, Dulce, Green Team Wins, Smitten - Top 5 Games We'd Play 100 Times

The Gamecasters: A Board Gaming Podcast About Board Games

Play Episode Listen Later Oct 23, 2022 228:47


Hey hey, Gamers, we're back with our 100th episode! Join in to hear who our special guest host is, what songs sound like from a kazoo, what games we've played, what clips make the show, what songs we sing, what game we beat down, what our new essential is, what our nook topic is, what game we play, and what our top five is! THERE'S A LOT TO UNPACK HERE SO BUCKLE UP AND HAVE FUN!!! Thanks for listening and enjoy!!! -The Gamecasters

Progressive Rehab & Strength
#16 - Dr. Beth Terranova, PT Scoliosis & Barbell Training Expert | Don't let the spine scare you!

Progressive Rehab & Strength

Play Episode Listen Later Oct 22, 2022 79:08


Looking for a comprehensive online course on barbell training technique, theory, & practical application for all clinical, coaching and athletic levels, join the waitlist for Barbell Coaching & Movement Optimization now and get access to an exclusive $200 discount and special bonuses when enrollment opens. >> https://bit.ly/3RLJmSJ   There is a lot of fear surrounding the spine and weight training. When it comes to scoliosis and resistance training with barbells, there is even more fear and warnings from doctors, personal trainers and family members that lifting heavy with barbells will worsen the scoliotic curve.    We brought in scoliosis and spine expert, Dr. Beth Terranova, physical therapist, scoliosis specialist, barbell strength coach, and a graduate of our courses here at PRS to discuss the benefits of barbell training for people with scoliosis.     In this episode Dr. Beth discusses all about scoliosis, strength training, and getting under the barbell.    Dr. Beth shares:   How weightlifting and progressive overload helped her keep her curve from progressing or being painful The Scoliosis spectrum and the difference between structural versus functional  How, when, and why you should integrate barbell training into rehab and strength training for people with scoliosis Why our discs aren't jelly donuts and why it's important to load them even with scoliosis and other spinal deformities If people with with asymmetries and muscular imbalances should get under a barbell or wait to “correct” them   Connect with Dr. Beth: @strengthandspine Scoliosis Strength Club (on Facebook)   Join our Facebook Community for free form checks, live Q&As & more: https://www.facebook.com/groups/PRS.Barbell.Mastery    Got questions or guests you'd like to hear on the show? Submit them here: https://forms.gle/7Vu2HmgHoeQY9xM59    Get in touch with the show! Web: https://www.progressiverehabandstrength.com Email: podcast@progressiverehabandstrength.com Rori IG: @rorimegan_prs Alyssa IG: @alyssahope_prs

Pace Yourself
Jesse Terranova

Pace Yourself

Play Episode Listen Later Oct 20, 2022 52:45


Jesse Terranova: He is a great friend and an amazing host of globally curated travel experiences. He is the founder of a community based travel business of like-minded travelers known as Connection Creators. www.jesseterranova.com  @theconnectioncreator  Key Notes 6:34-Turning dreams into a reality  8:13- Learn how to reach out to a mentor  9:18- A role model: Lewis Howes on school of greatness  14:00-Jesse's favorite places to travel  17:40- How to find your freedom and “shape”  24:28- Iron man x mindset  26:15- keystone habit 27:00-Mindset after getting off Joe millionaire  29:00-Staying consistent to achieve your goals  30:00-Connection while traveling  40:00-How to overcome your fear before your first retreat  43:40-Finding myself at Jesse's retreat 

Navigating Your Child's Education: A Podcast for Parents
What Parents Need to Know about Standardized Testing

Navigating Your Child's Education: A Podcast for Parents

Play Episode Listen Later Oct 19, 2022 28:32


Dibels, MAP, PSAT, STAR, Terra Nova—there are so many tests in school these days! How can parents make sense of what standardized tests their child takes? What is a healthy approach to testing for both parents and students? What are the tests for, anyway? Veteran school administrator Tom Burns shares answers to these questions and more. RESOURCES Testing, Testing 1-2-3 Worthington Christian School Viewbook

Le Nouvel Esprit Public
Bada # 159 : Les questions du public (guerre en Ukraine et gauches en Amérique latine) / 19 octobre 2022

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Oct 19, 2022 29:05


Connaissez-vous notre site ? www.lenouvelespritpublic.frUne émission de Philippe Meyer, enregistrée en public, en Suisse, à la fondation Jan Michalski le 14 octobre 2022.Avec cette semaine :Jacques Pilet, journaliste et créateur de journaux.Lucile Schmid, vice-présidente de La Fabrique écologique et membre du comité de rédaction de la revue Esprit. Richard Werly, correspondant à Paris du quotidien helvétique Blick. Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin et président de la fondation Terra Nova.Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

Le Nouvel Esprit Public
Ukraine : un « changement de nature » de la guerre ? / La gauche de gouvernement en Amérique latine / n°267 / 16 octobre 2022

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Oct 16, 2022 60:16


Connaissez-vous notre site ? www.lenouvelespritpublic.frUne émission de Philippe Meyer, enregistrée en public, en Suisse, à la fondation Jan Michalski le 14 octobre 2022.Avec cette semaine :Jacques Pilet, journaliste et créateur de journaux.Lucile Schmid, membre du comité de rédaction de la revue Esprit. Richard Werly, correspondant à Paris du quotidien helvétique Blick. Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin et président de la fondation Terra Nova.UKRAINE : « UN CHANGEMENT DE NATURE DE LA GUERRE » ? Deux jours après l'attaque qui a endommagé le pont de Crimée, sans que l'on en sache encore le responsable, la Russie a lancé le 10 octobre, 84 missiles et 24 drones suicides sur l'Ukraine, selon un décompte établi par le président ukrainien, Volodymyr Zemlinsky. La capitale, Kyiv, touchée par plusieurs projectiles, n'avait plus été visée depuis le 26 juin. Au total, 23 villes ont été pilonnées, parmi lesquelles Lviv, Kharkiv, Odessa, Dnipro ou encore Zaporijia. Plusieurs cités, situées dans l'ouest du pays, loin des combats, n'avaient pas connu un tel déluge depuis le début du conflit. Des infrastructures énergétiques mais aussi des cibles civiles, dont une aire de jeux pour enfants, ont été atteintes.Certains des missiles tombés sur la capitale ukrainienne ont été tirés du territoire biélorusse, et le maître du Kremlin a promis de monter en gamme en y stationnant également des missiles balistiques Iskander-M. Alexandre Loukachenko, qui avait jusqu'alors prêté son territoire à l'armée russe sans participer au conflit, a accusé l'Ukraine de préparer une attaque contre la Biélorussie et annoncé le déploiement de troupes communes russes et biélorusses. Il a également accusé deux autres pays voisins, la Pologne et la Lituanie, d'accueillir des « combattants » qui prépareraient « des sabotages, des actes terroristes et un soulèvement militaire dans notre pays. Cela devient une menace directe ». L'armée biélorusse peu entraînée ne compte que 45.000 hommes dans les forces actives.L'ONU a dénoncé une « escalade inacceptable de la guerre ». Ces « frappes délibérées de la Russie sur l'ensemble du territoire ukrainien et contre des civils, c'est un changement profond de la nature de cette guerre », a commenté pour sa part Emmanuel Macron. Pour le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kouleba, « Poutine est désespéré à cause des défaites sur le champ de bataille, et il utilise le terrorisme des missiles pour essayer de changer le rythme de la guerre en sa faveur », Ces nouvelles frappes russes ont incité l'Europe et les Etats-Unis à poursuivre et à amplifier leur aide à l'Ukraine. Kyiv recevra plus rapidement des systèmes de défense antiaérienne sophistiqués et, peut-être, des armes offensives à longue portée. Joe Biden a promis des systèmes avancés de défense aérienne. La ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, a confirmé la livraison « dans les prochains jours » de systèmes Iris-T, créant une bulle de protection de 20 kilomètres de hauteur et de 40 kilomètres de largeur.Deux jours avant les frappes, la nomination, à la tête des troupes russes en Ukraine de Sergueï Sourovikine, connu pour ses faits d'armes « non conventionnels » en Syrie, a été saluée par les faucons du régime. Sergueï Sourovikine doit son surnom de « général Armageddon » à ses exploits comme commandant le détachement russe venu en aide au régime de Bachar El-Assad en Syrie, et notamment à la destruction d'Alep où il aurait recouru, selon l'ONG Human Right Watch à des armes chimiques. Les frappes aériennes massives et indiscriminées du 10 octobre semblent être sa « signature ».***LA GAUCHE DE GOUVERNEMENT TROUVERA-T-ELLE UN MODÈLE EN AMÉRIQUE LATINE, SI BOLSONARO PERDAIT ? Après une décennie de régimes de droite, avec désormais six de ses sept États les plus peuplés classés à gauche, l'Amérique latine apparaît désormais plus rouge (ou rose) que n'importe quelle autre région du monde. Si au Brésil, l'ancien président de gauche Lula l'emportait contre le chef de l'État d'extrême droite Jair Bolsonaro lors du deuxième tour du scrutin présidentiel le 30 octobre prochain, c'est 90 % de la population du sous-continent qui pourraient vivre sous un gouvernement de gauche en 2022. Ce mouvement a débuté avec la victoire d'Andres Manuel Lopez Obrador au Mexique, en juillet 2018, puis celle d'Alberto Fernandez en Argentine en octobre 2019 ; suivirent celles de Luis Arce en Bolivie en octobre 2020, de Pedro Castillo au Pérou en juillet 2021, de Xiomara Castro au Honduras en novembre 2021, de Gabriel Boric au Chili en décembre 2021, et enfin celle de Gustavo Petro en Colombie en juin 2022.Des gauches de tendances différentes : les unes progressistes, les autres plus populistes, certaines comme le Venezuela, le Nicaragua et Cuba font bon marché de la démocratie. Les programmes de Gabriel Boric, Xiamora Castro ou Gustavo Petro s'inspirent plus des revendications environnementales et de celles portant sur l'égalité de genres que des préceptes révolutionnaires d'antan. Les gauches démocratiques d'Amérique latine se retrouvent dans leur projet de justice sociale et de lutte contre les inégalités. Mais celles-ci disposent de marges de manœuvre plus limitées qu'à l'époque de la première « vague rose », au début des années 2000, quand les dirigeants profitaient de l'explosion du cours des matières premières pour financer leurs politiques redistributives, sans procéder à des réformes fiscales d'ampleur.Pour autant, « dire que le balancier repart à gauche en Amérique latine est un peu simpliste, estime Christophe Ventura, expert de l'Amérique latine à l'Iris. Il s'agit surtout d'une vague de dégagisme. La droite est revenue au pouvoir dans les années 2010 et elle est à son tour sanctionnée depuis quelques années. » Le mécontentement contre les régimes de droite a été notamment nourri par la crise sanitaire liée à la pandémie, qui a encore plus creusé les inégalités : la pauvreté extrême est passée dans la région de 13,1 % à 13,8 % entre 2020 et 2021, « un recul de vingt-sept ans », selon la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes de l'ONU.Au Brésil, au terme du premier tour de l'élection présidentielle, le 2 octobre, Lula a terminé en tête avec 48,43 % des voix contre 43,2 % à Bolsonaro, qui réalise un score bien plus élevé que celui prévu par les instituts de sondage. A peine 5 points, soit 6 millions de voix seulement (sur un total 123 millions de suffrages) séparent deux hommes, qui se retrouveront pour un second tour incertain le 30 octobre. Lula demeure le favori du scrutin. Mais un favori fragilisé, placé sur la défensive.Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

Talking to Cool People w/ Jason Frazell
Jesse Terranova - The Connection Creator, Travel Expert, Ironman Triathlete, Mediation Teacher

Talking to Cool People w/ Jason Frazell

Play Episode Listen Later Oct 12, 2022 49:51


Jesse Terranova is a Travel + Tourism Designer, Ironman Triathlete and Chopra Certified Mindfulness Meditation Teacher. With nearly a decade of experience in professional services including consulting at the big four, one-on-one coaching and luxury travel advising, he has developed a well-respected reputation as a creative, resilient and compassionate leader.Jesse is the founder of Connection Creators, a global community of people from all walks of life who travel together and value meaningful human connection. Jesse hosts unique and captivating travel experiences around the globe while keeping in mind that the integration of your enriching experience abroad with your daily life at home is a deep-rooted prerequisite for meaningful and lasting change.https://www.connectioncreators.com/https://www.facebook.com/jesseterranova1/https://www.instagram.com/theconnectioncreator/https://www.linkedin.com/in/jesse-terranova-57303694/Enjoying the podcast? Please tell your friends, give us a shoutout and a follow on social media, and take a moment to leave us a review at https://lovethepodcast.com/talkingtocoolpeople.If something from this or any episode has sparked your interest and you'd like to connect about it, please email us at podcast@jasonfrazell.com. We love hearing from our listeners!If you are interested in being a guest on the show, please visit jasonfrazell.com/podcasts.Find the show at all of the cool spots below and find us at jasonfrazell.com/podcasts. Facebook Instagram

ATFIT
Ep.295 Dr Beth Terranova

ATFIT

Play Episode Listen Later Oct 12, 2022 36:07


On this episode Alex talks with Scoliosis specialist PT, Beth. They dive into her journey and her own experience with scoliosis, tips and tricks for coaching people living with scoliosis and addressing common misconceptions. This was a hugely informative conversation and we hope you enjoy this as much as we did! As always, I want to thank our sponsors... Organic relief- Amazing CBD products at unbelievable prices Use code 'Alex40' to save 40% off https://organicrelief.co.uk/ Link to both my poetry books https://www.thenomadicpodcast.com/books

Master Your Mindset Podcast
#111 Een visie op Een Nieuwe Aarde | met Robert Bridgeman

Master Your Mindset Podcast

Play Episode Play 55 sec Highlight Listen Later Oct 9, 2022 42:45


In deze Leef Je Mooiste Leven Podcast in gesprek met Robert Bridgeman over;- De transformatie van de samenleving en de wereld.  Het ontwaken van de mensheid. Meer en meer mensen ontdekken dat de wereld anders in elkaar zit, dan ons altijd is verteld.  Wat is de visie van Robert hierop? - Robert heeft ademhalingsprogramma's en meditaties opgenomen voor onze Meditation Moments app! Nu te beluisteren in de app.  - Waarom zijn ademhalingsoefeningen zo belangrijk en wat heb je eraan?- De familie Bridgeman is verhuisd naar Zuid-Frankrijk waar ze nu wonen op Terra Nova. Een prachtig landgoed waar Robert en Monique Bruggeman vele spirituele cursussen en transformatieprogramma's begeleiden. - Robert is bezig met een nieuw project om een groot stuk natuur te redden. - Wat is het advies voor iedereen die luistert, hoe we kunnen of moeten kijken naar wat er nu speelt in de wereld en hoe we ons kunnen voorbereiden op de toekomst. In Nederland blijven of vertrekken naar een mooie, veilige plek op aarde? 

Le Nouvel Esprit Public
Thématique : le Royaume-Uni dans la tourmente / n°266 / 9 octobre 2022

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Oct 9, 2022 60:58


Connaissez-vous notre site ? www.lenouvelespritpublic.frUne émission de Philippe Meyer, enregistrée au studio l'Arrière-boutique le 29 septembre 2022.Avec cette semaine :Pauline Schnapper, professeure à la Sorbonne Nouvelle.Nicolas Baverez, essayiste et avocat.Béatrice Giblin, directrice de la revue Hérodote et fondatrice de l'Institut Français de Géopolitique.Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin et président de la fondation Terra Nova.LE ROYAUME-UNI DANS LA TOURMENTE Avec la mort de la reine Elizabeth II, la Grande-Bretagne a perdu un symbole majeur de son unité. Au terme de dix jours de deuil national, le Royaume s'est éveillé avec une Première ministre novice et déjà mal-aimée, héritière d'un Boris Johnson qui est passé, en trois ans seulement, d'un triomphe électoral à une démission forcée en juin dernier. Les critiques sur sa gestion de la crise sanitaire, le « Partygate » ou encore les premières conséquences désagréables d'un Brexit dur, auront eu raison de l'ancien maire de Londres, lâché par les siens. La tâche qu'il lègue à son héritière, la très libérale Liz Truss, s'annonce donc considérable à l'image tant de la chute de la livre que du tollé a provoqué par le projet de déporter les demandeurs d'asile au Rwanda, le temps de traiter leur dossier. L'inflation qui frappe durement le pays met en avant les inégalités profondes d'un Royaume qui a vu la décrépitude de ses services publics depuis les années 70. En témoigne l'état du système de santé, la NHS, si chère aux Britanniques, qui s'est retrouvée au bord de l'implosion durant la crise sanitaire, faute de financements et de main d'œuvre étrangère. Le climat social est particulièrement tendu. Les coûts de l'énergie et les conditions de travail ont poussé récemment les cheminots et le personnel soignant dans la rue. Certains Britanniques se retrouvent déjà dans l'incapacité de payer leurs factures énergétiques tandis qu'un mouvement citoyen appelle à ne pas les régler, en signe de protestation. Une fronde dont le Labour de Keir Starmer ne parvient pas pour l'instant à tirer pleinement profit. Les échecs des Tories et les complications post-Brexit ont alimenté les mouvements nationalistes et indépendantistes du Royaume. Une Ecosse qui avait voté à 62% pour rester dans l'UE en 2016, a vu la nette victoire du Scottish National Party de Nicola Sturgeon et de ses alliés aux élections générales de 2019. Depuis les tensions demeurent grandes entre Londres et Édimbourg, notamment autour de la question de la tenue d'un nouveau referendum sur l'indépendance promis pour fin 2023 par les indépendantistes, mais désavoué par le 10 Downing Street. De même, les contrôles douaniers en mer d'Irlande ont contribué à la victoire historique du parti nationaliste irlandais Sein Fein devant les unionistes du DUP.Depuis la sortie de l'UE, c'est aussi une nouvelle place internationale qui est en jeu pour le Royaume-Uni, dont le PIB est désormais inférieur à celui de l'Inde. Le projet « Global Britain » présenté par Boris Johnson dès 2020, défend la vision d'une puissance britannique mondiale. Londres a déjà été récompensé de sa fidélité atlantiste avec la place prépondérante qu'elle tient dans l'alliance militaire AUKUS avec les Etats-Unis et l'Australie. Le gouvernement britannique s'est également aligné sur la position américaine en soutenant rapidement et massivement l'Ukraine. “Global Britain” veut aussi s'appuyer sur un Commowealth fort et soudé, défi que la disparition de la reine ne rend pas plus aisé. Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

Daniel Ramos' Podcast
Episode 363: 09 de Octubre del 2022 - Devoción matutina para adolescentes - ¨Un salto en el tiempo¨

Daniel Ramos' Podcast

Play Episode Listen Later Oct 8, 2022 4:46


================================================== ==SUSCRIBETEhttps://www.youtube.com/channel/UCNpffyr-7_zP1x1lS89ByaQ?sub_confirmation=1================================================== == DEVOCIÓN MATUTINA PARA ADOLESCENTES 2022“UN SALTO EN EL TIEMPO”Narrado por: DORIANY SÁNCHEZDesde: PERÚUna cortesía de DR'Ministries y Canaan Seventh-Day Adventist Church 09 DE OCTUBREVINLANDIA«Jehová había dicho a Abram: "Vete de tu tierra, de tu parentela y de la casa de tu padre, a la tierra que te mostraré"» (Génesis 12:7, RV95).En este día del año 1000, Leif Ericson descubrió un lugar al que llamó Vinlandia (por las uvas y otra vegetación). Hay pruebas sólidas de que Ericson fue el prila mer europeo que pisó América del Norte, mucho antes que Colón, pero no se sabe con certeza dónde desembarcó realmente. ¿Terra Nova? ¿Maine? ¿Massachusetts? Ericson no estaba seguro de lo que había encontrado, y seguramente no tenía idea de lo que había descubierto un nuevo continente.Antiguas historias hablaban de una tierra lejana al oeste, pero nadie en la historia vikinga la había visto. Ericson se sintió fascinado por las historias, y en el año 1000 partió con una tripulación de 35 hombres para explorar. Es probable que primero llegaran a Labrador y Terranova. Siguieron navegando hacia el sur y se detuvieron en una tierra que Ericson describió como rica, fértil y boscosa, donde crecían las uvas. Él y sus hombres pasaron varias semanas en Vinlandia, y luego regresaron a Groenlandia con su barco lleno de riquezas de la nueva tierra. Ericson describió el clima de Vinlandia como bastante cálido y con hierba verde por todas partes. ¿Fue un año especialmente cálido en Norteamérica? ¿Estaba Ericson más al sur de la costa este de lo que los historiadores pensaban? ¿O el clima de entonces era muy diferente al actual? Tal vez. En el año 1000, el clima de Groenlandia, mucho más al norte de donde desembarcó Ericson, era lo sufcientemente cálido para la agricultura.No pasó mucho tiempo antes de que más vikingos con sus extraños barcos llegaran al Nuevo Mundo. Hoy en día, las excavaciones arqueológicas siguen encontrando restos de asentamientos vikingos en Canadá y los Estados Unidos. Se han desenterrado toscas chozas vikingas y altares de piedra cincelados con antiguas inscripciones vikingas a su dios Thor.Hace siglos, Dios llamó a Abraham para que viajara a una nueva tierra de la que no sabía nada. Al igual que Leif Ericson, Abraham pudo haber sido un aventurero, dispuesto a afrontar los riesgos de lo desconocido. Pero a diferencia de Ericson, Abraham adoraba al único Dios verdadero, el Creador del cielo y de la tierra. No temía a los antiguos dioses: ni a Quemos ni a Moloc ni a Baal ni a Astoret. Abraham sirvió al Dios vivo que puede hacer un delicado lirio o el gigante leviatán, que creó miles de millones de estrellas y bebés humanos. Y también puede transformar los corazones. A través de su Espíritu puede llevarnos al arrepentimiento, y hacernos cada día más parecidos a él.

Recomendados de la semana en iVoox.com Semana del 5 al 11 de julio del 2021
El Sitio Otomano de Belgrado de 1456: Juan Hunyadi vence a Mehmed II el Conquistador

Recomendados de la semana en iVoox.com Semana del 5 al 11 de julio del 2021

Play Episode Listen Later Oct 5, 2022 28:46


En esta edición de Terranova os contamos el Sitio Otomano de Belgrado de 1456, dejamos de lado por un momento el mar, los piratas y los venecianos para hablaros de este choque tan importante, una de las más grandes y sorprendentes derrotas de la historia turca, que impidió la conquista del Reino de Hungría ¡Espero que lo disfrutéis! Terranova es una producción de Aletheia Podcasting, puedes encontrar más información, servicios y mucho más en 👉 www.aletheiapodcasting.com Si te gusta nuestro contenido puedes unirte a nuestro programa de Fans en el botón apoyar. Si te ha gustado el episodio, dale a “Me Gusta” nos ayuda mucho con la visibilidad. Contacta con nosotros en los comentarios, en nuestra página de Facebook y en nuestro correo electrónico: aletheiapodcasting@gmail.com Puedes escribirnos cualquier duda, pregunta sugerencia… al correo: aletheiapodcasting@gmail.com

Les Experts
Les Experts : Les marchés ont-ils raison de croire à la fin des hausses de taux ? - 05/10

Les Experts

Play Episode Listen Later Oct 5, 2022 18:36


Ce mercredi 5 octobre, l'optimisme des marchés financiers après le fort rebond de mardi, ainsi que la politique monétaire et budgétaire qui sera mise en œuvre durant l'hiver, ont été abordés par Guillaume Dard, président de Montpensier Finance, Olivier Babeau, président de l'Institut Sapiens, et Agnès Michel, membre du comité éditorial de Terra Nova, dans l'émission Les Experts, présentée par Nicolas Doze sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Les Experts
Les Experts : Superprofits, faut-il passer par une taxe ? - 05/10

Les Experts

Play Episode Listen Later Oct 5, 2022 26:39


Ce mercredi 5 octobre, les propositions à l'étude pour faire contribuer les grosses entreprises font partie des thèmes abordés par Guillaume Dard, président de Montpensier Finance, Olivier Babeau, président de l'Institut Sapiens, et Agnès Michel, membre du comité éditorial de Terra Nova, dans l'émission Les Experts, présentée par Nicolas Doze sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Les Experts
L'intégrale des Experts du mercredi 5 octobre

Les Experts

Play Episode Listen Later Oct 5, 2022 47:31


Ce mercredi 5 octobre, Nicolas Doze a reçu Guillaume Dard, président de Montpensier Finance, Olivier Babeau, président de l'Institut Sapiens, et Agnès Michel, membre du comité éditorial de Terra Nova, dans l'émission Les Experts sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Le Nouvel Esprit Public
Bada # 157 : Les questions du public (guerre en Ukraine et futur budget) / 5 octobre 2022

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Oct 5, 2022 31:55


Connaissez-vous notre site ? www.lenouvelespritpublic.frUne émission de Philippe Meyer, enregistrée en public à l'École alsacienne le 2 octobre 2022.Avec cette semaine :Nicolas Baverez, essayiste et avocat.Marc-Olivier Padis, directeur des études de la fondation Terra Nova.Lucile Schmid, membre du comité de rédaction de la revue Esprit. Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

Les experts
Les Experts : Les marchés ont-ils raison de croire à la fin des hausses de taux ? - 05/10

Les experts

Play Episode Listen Later Oct 5, 2022 18:36


Ce mercredi 5 octobre, l'optimisme des marchés financiers après le fort rebond de mardi, ainsi que la politique monétaire et budgétaire qui sera mise en œuvre durant l'hiver, ont été abordés par Guillaume Dard, président de Montpensier Finance, Olivier Babeau, président de l'Institut Sapiens, et Agnès Michel, membre du comité éditorial de Terra Nova, dans l'émission Les Experts, présentée par Nicolas Doze sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Les experts
Les Experts : Superprofits, faut-il passer par une taxe ? - 05/10

Les experts

Play Episode Listen Later Oct 5, 2022 26:39


Ce mercredi 5 octobre, les propositions à l'étude pour faire contribuer les grosses entreprises font partie des thèmes abordés par Guillaume Dard, président de Montpensier Finance, Olivier Babeau, président de l'Institut Sapiens, et Agnès Michel, membre du comité éditorial de Terra Nova, dans l'émission Les Experts, présentée par Nicolas Doze sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Les experts
L'intégrale des Experts du mercredi 5 octobre

Les experts

Play Episode Listen Later Oct 5, 2022 47:31


Ce mercredi 5 octobre, Nicolas Doze a reçu Guillaume Dard, président de Montpensier Finance, Olivier Babeau, président de l'Institut Sapiens, et Agnès Michel, membre du comité éditorial de Terra Nova, dans l'émission Les Experts sur BFM Business. Retrouvez l'émission du lundi au vendredi et réécoutez la en podcast.

Le Nouvel Esprit Public
Guerre en Ukraine, après l'annexion de quatre régions / Peut-on dépenser sur tous les fronts ? / n°265 / 2 octobre 2022

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Oct 2, 2022 66:09


Connaissez-vous notre site ? www.lenouvelespritpublic.frUne émission de Philippe Meyer, enregistrée en public à l'École alsacienne le 2 octobre 2022.Avec cette semaine :Nicolas Baverez, essayiste et avocat.Jean-Louis Bourlanges, président de la Commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale.Marc-Olivier Padis, directeur des études de la fondation Terra Nova.Lucile Schmid, membre du comité de rédaction de la revue Esprit. GUERRE EN UKRAINE, APRÈS L'ANNEXION DE 4 RÉGIONS Face aux succès de la contre-offensive ukrainienne, notamment entre Kharkiv et Izioum, ces dernières semaines, Vladimir Poutine a choisi l'escalade. Après avoir annoncé la tenue de référendums dans quatre régions ukrainiennes contrôlées par Moscou en Ukraine, après avoir décrété le 21 septembre la « mobilisation partielle » des réservistes de son armée, entre 300.000 et 1 million d'hommes selon les sources - une initiative sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale – le président russe a de nouveau procédé à un chantage nucléaire.L'appel à la mobilisation a provoqué un vent de panique en Russie : des manifestations contre l'appel sous les drapeaux se sont déroulées dans une quarantaine de villes du pays, notamment au Daguestan, dans le Caucase, l'une des régions ayant payé le plus fort tribut à la guerre en Ukraine en hommes tombés au front. Plusieurs centres d'appel sous les drapeaux à Nijni-Novgorod, Orenbourg et Saint-Pétersbourg, ont été incendié. Plus de 2.400 personnes ont été arrêtées depuis l'annonce de la mobilisation. Des milliers de jeunes Russes se sont rués dans les aéroports et aux frontières pour tenter d'échapper à l'enrôlement. Cette nouvelle vague d'exode a déferlé sur les pays voisins, telle la Géorgie, avant que certains ne ferment leurs frontières, à l'exemple de la Finlande et des pays Baltes. Le Kazakhstan a indiqué mardi que 98.000 Russes avaient déjà trouvé refuge sur son territoire.Les scrutins ont été organisés en urgence du 23 au 27 septembre, dans les régions de Zaporijjia, Kherson, Louhansk et Donetsk. Mardi, les autorités prorusses revendiquaient la victoire avec 93%, 87%, 98% et 99% de « oui » à l'annexion à la Russie. Les fraudes et les pressions ont été patentes : les agents électoraux se sont déplacés au domicile des électeurs, accompagnés de soldats ; les bureaux de vote, également placés sous haute surveillance, ne disposaient souvent pas d'isoloirs. Qualifiés de « mascarades » par Paris et de « simulacres » par l'Ukraine, ils ont suscité de la réprobation jusqu'à Pékin et Ankara.Vendredi Poutine a officialisé l'annexion des quatre régions ukrainiennes et promis de les défendre « par tous les moyens possibles » tout en se disant prêt à retourner à la table des négociations. Il s'est ensuite livré à une diatribe non plus contre Kiev mais contre l'Occident tout entier, accusant les Etats-Unis et l'Union européenne d'être des puissances « russophobes », « haïssant la vérité » et « colonisatrices », qui imposent un « diktat sur le monde » en usant de « racisme », de « barbarie » et même de « satanisme ».Peu après, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé que son pays était candidat à rejoindre au plus vite l'Otan. Pour Tatiana Kastouéva-Jean, directrice du Centre Russie-Nouveaux Etats indépendants, à l'Institut français des relations internationales, « le risque d'une confrontation potentielle directe entre la Russie et l'OTAN n'a jamais été si élevé ».***PEUT-ON DÉPENSER SUR TOUS LES FRONTS : DÉFENSE, ÉCOLOGIE, ÉDUCATION, SANTÉ ? Le 26 septembre, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a présenté un budget 2023 de « protection » et de « plein emploi », calculé « à l'euro près ». Le projet de loi de finances entérine une hausse de 24 milliards des crédits ministériels et une augmentation des effectifs de l'État de plus de 10.000 postes l'an prochain. Le bouclier tarifaire sera reconduit en 2023, mais les particuliers devront encaisser une augmentation de 15 % des factures de gaz et d'électricité.Le ministère du Travail et de l'Emploi en passant de 14,5 à 20,7 milliards d'euros, bénéficie de la hausse de crédits la plus importante. Ses effectifs devraient aussi gonfler d'un millier de personnes. L'éducation voit son budget renforcé et passe de 56,5 milliards d'euros à 60,2 milliards. Avec la dégradation spectaculaire de l'équilibre international, le budget des armées a été augmenté de 3 milliards et atteindra 43,9 milliards d'euros. Le ministère de l'Agriculture sera doté d'un budget de 5,987 milliards d'euros, en hausse de plus de 20%. Dans ce budget qui fait la part belle aux ministères régaliens, celui de la Justice voit sa dotation passer de 8,9 à 9,6 milliards d'euros. Cette augmentation s'explique principalement par le recrutement de 2.300 personnels supplémentaires. Le budget 2023 du ministère des Outre-mer est en hausse de 11%, atteignant les 2,4 milliards d'euros de crédits budgétaires, avec notamment une augmentation des crédits du service militaire adapté. Avec la création de 3.100 postes supplémentaires, le ministère de l'Intérieur est celui qui enregistrera la plus grande hausse d'effectifs en 2023. Le budget alloué aux « Sécurités » passe ainsi de 14,7 à 15,8 milliards d'euros. Les quelques rares ministères perdants sont celui de l'Économie qui voit ses crédits passer de 4,1 à 3,7 milliards d'euros et la suppression de 508 postes ; le budget du ministère des Anciens combattants passe, lui, de 2,1 à 1,9 milliard d'euros. Enfin, certains plans d'investissements vont réduire la voilure en 2023.Au total, l'exécutif prévoit un bond des dépenses de près de 40 milliards d'euros entre la loi de finances initiale en 2022 et le projet de loi de finances 2023 passant de 461,5 milliards d'euros à 500,2 milliards d'euros l'année prochaine. Cette enveloppe pourrait être amenée à gonfler en fonction de l'évolution du contexte géopolitique et des prix de l'énergie. Le Haut Conseil des finances publiques, un organisme indépendant rattaché à la Cour des comptes a jugé « peu ambitieuse » la trajectoire de maîtrise des finances publiques sur les cinq prochaines années. Il estime que « l'effort de la maîtrise de la dépense n'est que partiellement documenté ». En 2022, le taux d'endettement public est de 116 % du PIB, le déficit public de l'ordre de 5,5 % du PIB.Plusieurs partis d'opposition (Nupes, Rassemblement national) ont déjà fait savoir qu'ils n'allaient pas voter ce budget.Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

Live Learn Survive - Life hacks to live life to the Max.
Interview with Piers Craig Senior Firefighter and Member of AUS-2 Heavy USAR Team.

Live Learn Survive - Life hacks to live life to the Max.

Play Episode Listen Later Sep 30, 2022 68:14


Joined by a special guest, Piers Craig, Senior Firefighter and a member of the AUS-2 Heavy Urbane Search and Rescue team (USAR). Piers shares his story of the incredible training they carry out and how they are on call, ready to travel anywhere in the world at a moment's notice. Piers also joined Maxi recently in the Terra Nova 24 adventure race, a race tough both mentally and physically, so hear from them both on how they went, and most importantly, how they prepared for such a challenge. Apologies for some of the audio on this one, Wifi cause some delays.

Fastbreak Layup NBA Podcast
What is going on in the NBA? w/Noah Terranova

Fastbreak Layup NBA Podcast

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 72:07


Sam and Noah discuss: -the Ime Udoka situation and where the Celtics go from here -the Spida trade saga and the aftermath for Utah, Cleveland and New York -the RJ Barrett extension and where the Knicks can go from here -expectations for the Nets -What the hell are the Lakers doing?  The Strickland: thestrick.landNoah's channel: https://www.youtube.com/c/TerranovaFilmStudy 

Life Masters
How Spirituality Opens Doors Of Possibility With Kim Stanwood Terranova

Life Masters

Play Episode Listen Later Sep 27, 2022 42:47


Spirituality isn't complicated. In fact, it may be the simplest thing in the universe. Joining us today is impactful spiritual figure and leader Kim Stanwood Terranova. Kim Stanwood Terranova speaks to Tanya Memme about her journey to spirituality, sharing personal "rock bottom" and how it changed her life in the most powerful way! The two also discuss the Agape Spiritual Center, her teaching at the incredible Rythmia Life Advancement Center, Ayahuasca and the misconceptions of plant medicine, and how being curious is one of the most effective tools you can use to open doors of possibility in your life. Listen as they share real life stories of using the medicine for the first time and other spiritual tools that can elevate your life and bring you closer to your purpose. Love the show? Subscribe, rate, review, and share!Here's How »Join the Life Masters Community today:http://tanyamemme.com/podcast/LinkedInTwitterInstagramFacebookYouTubePinterest

Le Nouvel Esprit Public
La récession qui menace / Le sommet de Samarcande / n°264 / 25 septembre 2022

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Sep 25, 2022 65:14


Connaissez-vous notre site ? www.lenouvelespritpublic.frUne émission de Philippe Meyer, enregistrée au studio l'Arrière-boutique le 23 septembre 2022.Avec cette semaine :Nicolas Baverez, essayiste et avocat.François Bujon de l'Estang, ambassadeur de France.Matthias Fekl, avocat et ancien ministre de l'Intérieur.Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin et président de la fondation Terra Nova.LA RÉCESSION QUI MENACEDans leurs prévisions publiées fin juillet, les experts du FMI expliquaient qu'une chute de l'activité n'est pas leur scénario central (malgré le recul enregistré au printemps) avant d'affirmer cependant que « le risque de récession est particulièrement proéminent en 2023 » tandis que l'agence de notation Fitch évoque des « probabilités croissantes de récession ». Tout dépend de ce que l'on appelle récession. Il fut un temps où les prévisionnistes parlaient de récession mondiale lorsque la croissance annuelle du PIB descendait au-dessous de 3 %. Avec cette définition large, une récession mondiale paraît désormais inévitable dès cette année, l'an prochain au plus tard. Il en va autrement avec la définition désormais la plus courante de la récession : une baisse de la production sur une année. Contrairement à ce qui s'est passé en 2009 après la crise financière, puis en 2020 avec le Covid, l'activité mondiale devrait tout de même progresser en 2022, mais à un rythme bien moindre que lors des deux dernières décennies, où la moyenne fut proche de 4 % l'an.Selon le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, une récession ne devrait pas intervenir en France en 2022, mais « pour 2023, rien ne peut être exclu dans la période de grandes incertitudes que nous vivons, mais nous nous attendons pour la France à un net ralentissement plutôt qu'à une récession ». Un scénario d'autant plus probable que la Banque centrale européenne (BCE) envisage de relever ses taux de 75 points de base en septembre face à une inflation qui frôle les deux chiffres. De son côté, la Première ministre prévoit que la France atteindra le pic de l'inflation « au cours de l'année 2023 ». Le 15 septembre, la Banque de France a publié ses prévisions de croissance pour les deux ans à venir. Si elle s'attend à une solide croissance du produit intérieur brut de 2,6 % cette année, proche de la prévision du gouvernement (2,7 %), elle table désormais sur une croissance du PIB de 0,5% en 2023 contre 1,2% en juin dernier dans son scénario central. En cas de fermeture complète du robinet du gaz russe et de coupures électriques, l'économie française pourrait plonger en récession estime l'institution bancaire dans son scénario le plus sombre. Les experts de la Banque de France misent cependant sur un franc rebond dès 2024 avec une croissance de 1,8 %. Au cœur de cet optimisme, la prévision d'une nette décrue de l'inflation d'ici deux ans. Pour 2023, la Banque de France s'attend à des hausses de prix encore très élevées, entre 4,2 % et 6,9 %, après 5,8 % en 2022. Mais en 2024, l'inflation redescendrait à 2,7 %.À deux semaines de la présentation du budget 2023, le gouvernement table sur une croissance de 1% pour l'année prochaine contre 1,4% précédemment et exclut pour l'instant le scénario noir d'une récession, même si la conjoncture internationale ne cesse de se dégrader.***LE SOMMET DE SAMARCANDELes 15 et 16 septembre, l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) s'est réunie, pour son 22ème sommet, à Samarcande en Ouzbékistan. Composée à sa création en 2001 de six pays – la Chine, la Russie et quatre États d'Asie centrale (Kazakhstan, Kirghizistan, Ouzbékistan, Tadjikistan) tous issus de l'ex-Union soviétique –, l'OCS regroupe près de la moitié de la population mondiale aujourd'hui (42%). L'Inde et le Pakistan y ont fait leur entrée en 2017 et l'Iran vient d'y être admise. Plusieurs pays frappent à sa porte : Biélorussie, Égypte, Arabie saoudite, Qatar, Bahreïn, Maldives, Émirats arabes unis, Koweït et Birmanie. Sans parler de la Turquie, dont le président, Recep Tayyip Erdogan assistait au sommet. L'OCS visait à ses débuts à assurer la sécurité collective de ses adhérents face aux menaces « du terrorisme, de l'extrémisme et du séparatisme ». Ni organisation d'intégration politique comme l'Union européenne, ni alliance militaire comme l'OTAN, l'OCS conduit cependant régulièrement des exercices antiterroristes communs sous le nom de « Peace mission». Aucune femme ne figurait sur la photo de famille.Alors que le Premier ministre indien a signifié au président Vladimir Poutine que l'heure n'est « pas à la guerre », insistant sur « l'importance de la démocratie, de la diplomatie et du dialogue », le président russe a admis lors de sa rencontre avec son homologue chinois que Pékin avait manifesté des préoccupations sur la guerre en Ukraine. Si la Chine partage la lecture du conflit que promeut Moscou, qui en attribue l'origine à l'extension de l'OTAN en Europe centrale et si elle condamne les sanctions occidentales, elle ne les viole cependant pas et ne fournit ni armes, ni composants industriels à la Russie.Selon Xi Jinping « le monde d'aujourd'hui est loin d'être en paix et la concurrence entre deux orientations politiques, l'une marquée par la solidarité et la coopération, l'autre par la division et la confrontation, se fait avec une acuité croissante ». Le dirigeant chinois considère l'OCS comme l'expression de ce que pourrait être un ordre mondial alternatif à celui sur lequel les Occidentaux s'appuient. Il a appelé ses collègues à « travailler ensemble à la promotion d'un ordre international dans une direction plus juste et rationnelle ». Cependant, l'OCS n'est pas exempte de tensions entre certains de ses membres, à l'instar de l'Inde et du Pakistan, et de l'Inde et de la Chine. Aucun pays d'Asie Centrale n'a reconnu l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014. Interprétée comme une tentative de restauration de l'hégémonie russe, l'invasion de l'Ukraine est perçue négativement dans les ex-républiques soviétiques. D'autant plus que la rhétorique russe à l'égard de ces pays d'Asie centrale est devenue plus menaçante et que les tensions se multiplient dans la région comme récemment avec l'Arménie.Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

Le Nouvel Esprit Public
Refondation nécessaire ? Concertation possible ? / Tensions à Taïwan / n°262 / 11 septembre 2022

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Sep 11, 2022 61:28


Connaissez-vous notre site ? www.lenouvelespritpublic.frUne émission de Philippe Meyer, enregistrée au studio l'Arrière-boutique le 9 septembre 2022.Avec cette semaine :Béatrice Giblin, directrice de la revue Hérodote et fondatrice de l'Institut Français de Géopolitique.Nicole Gnesotto, vice-présidente de l'Institut Jacques Delors.Marc-Olivier Padis, directeur des études de la fondation Terra Nova.Richard Werly, correspondant à Paris du quotidien helvétique Blick. REFONDATION NÉCESSAIRE ? CONCERTATION POSSIBLE ?Le président de la République a lancé jeudi, à Marcoussis dans l'Essonne, le Conseil national de la refondation (CNR), symbole de sa « nouvelle méthode » : le dialogue. Selon l'Élysée, « il s'agit de revivifier notre démocratie et faire face à d'immenses défis », de « recréer la confiance ». Le Haut-Commissaire au Plan et principal allié de LREM François Bayrou (MoDem) en est le secrétaire général. Parmi les thèmes abordés figurent le plein emploi, l'école, la santé, le bien-vieillir et la transition écologique. Destiné à réunir acteurs politiques, syndicats, associations et citoyens pour réfléchir aux grands sujets du moment, le CNR est qualifié de « bidule macroniste » par Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains au Sénat, d'« objet politique non identifié », par le sénateur socialiste Patrick Kanner ou de « saison 2 du bla-bla » par le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon. De LR au Rassemblement national en passant par les Verts, les « insoumis », les socialistes et les communistes, tous ont fait savoir qu'ils boycotteraient les discussions. Même l'ancien Premier ministre, Edouard Philippe sera absent. Le président (LR) du Sénat, Gérard Larcher redoute que le CNR ne vise à contourner le Parlement. D'autres soulignent une instance à faible valeur ajoutée au regard du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Même si l'Élysée martèle qu'« il s'agit d'une méthode de concertation, et non d'une nouvelle structure ou institution ». En revanche, les principales associations d'élus ont finalement accepté de participer à son lancement après avoir obtenu des réunions régulières avec Emmanuel Macron. Le Medef, La CFDT, la CFE-CGC et la CFTC ont également répondu à l'invitation.L'idée, de ce CNR avait été lancée par Emmanuel Macron juste avant les élections législatives de juin dernier. Le « clin d'œil » au Conseil national de la résistance est assumé. Fondé par Jean Moulin en 1943, il avait adopté en 1944 un programme pour relever la France anéantie par l'occupation nazie. Un programme qui dessinait notamment les contours de l'État-providence. Regroupant tous les mouvements politiques de la Résistance intérieure, ce fut un moment rare d'union nationale avant que la politique et ses divisions ne reprenne ses droits en 1947. « Nous vivons un temps comparable, a assuré Emmanuel Macron. Nous sommes dans une ère historique qui impose de changer profondément de modèle et puis la guerre est là ».La journée de jeudi a démarré par un état de la situation du pays : une présentation des finances publiques par Pierre Moscovici, président de la Cour des comptes, de l'économie par François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, et des enjeux climatiques par Corinne Le Quéré, présidente du Haut Conseil pour le climat. Pour François Bayrou « ce qui est en jeu, c'est notre vie pour les années qui viennent et nos raisons de vivre pour les années qui viennent ».***TENSIONS À TAÏWANLa tension est montée d'un cran début août, après à la visite à Taïwan de la présidente américaine de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi. En représailles, l'armée chinoise a lancé d'importantes manœuvres militaires, allant jusqu'à simuler un blocus de Taïwan. Le Parti communiste chinois s'insurge contre toute action diplomatique susceptible de conférer une légitimité à Taïwan et réagit avec une agressivité croissante aux visites de responsables occidentaux.L'élection à Taïwan, en 2016, de la démocrate Tsai Ing-wen plus souverainiste que son prédécesseur du Kouomintang traditionnellement ouvert à la Chine, a grandement mécontenté le président chinois Xi Jing Ping. Selon le dernier sondage d'opinion réalisé en juin 2022, seul 2% de la population taïwanaise est favorable à une réunification de l'île et du continent. Xi Jing Ping doit soigner sa stature d'homme fort avant le 20ème Congrès du PCC à l'automne et une session plénière de l'Assemblée nationale populaire en 2023 où il devrait briguer un troisième mandat présidentiel de cinq ans. Selon lui, l'« unification » avec Taïwan est une priorité qui « ne peut être laissée aux générations futures ». Le 10 août, Pékin a publié un Livre blanc consacré à Taïwan, le premier depuis 2000, et « le plus ferme jamais écrit » contre l'indépendance de l'île, d'après le journal nationaliste pékinois Huanqiu Shibao. Le spectre d'un conflit armé opposant Pékin et Taipei plane sur le détroit de Formose depuis 70 ans, lorsque les troupes nationalistes du Kuomintang se sont installées sur l'île, fuyant l'avancée des communistes de Mao.En 2022, Taïwan a porté son budget militaire à un niveau record, près de 15 milliards de dollars, mais selon le think-tank américain Council on Foreign Relations, « les dépenses de la Chine seraient environ vingt-deux fois supérieures à celles de Taïwan ». L'armée chinoise, l'Armée populaire de libération compte plus de deux millions d'hommes et de femmes d'active, dont près d'un million rattachés à l'armée de terre, à quoi s'ajoutent 500.000 paramilitaires mobilisables et 500.000 réservistes. En comparaison, l'armée taïwanaise aligne 169.000 militaires d'active, mais peut compter sur près de 1,66 million de réservistes, selon le rapport 2022 de l'International Institute for Strategic Studies. Début septembre, la Chine a demandé aux Etats-Unis de renoncer « immédiatement » à la vente, pour 1,1 milliard de dollars d'armes à Taïwan menaçant dans le cas contraire de prendre des « contre-mesures ».Traditionnellement, les Etats-Unis avaient adopté une position d'« ambiguïté stratégique » consistant à ne pas dire clairement s'ils défendraient Taïwan en cas d'attaque chinoise. Mais depuis deux ans le président Joe Biden a affirmé à plusieurs reprises que son pays défendrait l'île si la Chine l'attaquait.Le piège de Thucydide, qui veut qu'une puissance dominante soit souvent poussée à entrer en guerre avec une puissance émergente, va-t-il se refermer sur les Etats-Unis et la Chine ?Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

Snoozecast: Stories for Sleep
Terra Nova [rebroadcast]

Snoozecast: Stories for Sleep

Play Episode Listen Later Sep 7, 2022 29:07 Very Popular


Tonight, we'll rebroadcast Terra Nova, a Snoozecast original, which originally aired on May 15, 2020. In this short story, a young man meets a trio of travellers who provide a new perspective on the isolated village he wants to leave. Set in Canada's Gros Morne National Park, a World Heritage Site, this tale draws inspiration from The Tablelands. The striking, desert-esque landscape is notable for illustrating the theory of plate tectonics.  — read by V — Support us: Listen ad-free on Patreon Get Snoozecast merch like cozy sweatshirts and accessories

Le Nouvel Esprit Public
Bada # 153 : Les questions du public (fin de l'abondance) / 7 septembre 2022

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Sep 7, 2022 27:41


Connaissez-vous notre site ? www.lenouvelespritpublic.frUne émission de Philippe Meyer, enregistrée en public à l'École alsacienne le 4 septembre 2022.Avec cette semaine :David Djaïz, essayiste et enseignant à Sciences Po.Béatrice Giblin, directrice de la revue Hérodote et fondatrice de l'Institut Français de Géopolitique.Richard Werly, correspondant à Paris du quotidien helvétique Blick. Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin et président de la fondation Terra Nova.Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

Le Nouvel Esprit Public
Fin de l'abondance, crise ou défi ? / n°261 / 4 septembre 2022

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Sep 4, 2022 65:02


Connaissez-vous notre site ? www.lenouvelespritpublic.frUne émission de Philippe Meyer, enregistrée en public à l'École alsacienne le 4 septembre 2022.Avec cette semaine :David Djaïz, essayiste et enseignant à Sciences Po.Béatrice Giblin, directrice de la revue Hérodote et fondatrice de l'Institut Français de Géopolitique.Richard Werly, correspondant à Paris du quotidien helvétique Blick. Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin et président de la fondation Terra Nova.Fin de l'abondance, crise ou défi ? En conseil des ministres, le 24 août, le président a annoncé la « fin de l'abondance, de l'insouciance et des évidences ». La « fin de l'abondance », c'est celle de l'accès aux matières premières et aux produits « qui nous semblaient perpétuellement disponibles », a reconnu Emmanuel Macron. La crise sanitaire puis le conflit ukrainien ont réduit la voilure des échanges internationaux et l'espoir d'une mondialisation heureuse. C'est aussi l'accès à l'eau, raréfié en raison du réchauffement climatique, mais également celui aux « liquidités sans coût », a ajouté le chef de l'Etat. Les taux d'intérêt négatifs appartiennent désormais au passé. « Nous aurons à en tirer les conséquences en termes de finances publiques », a prévenu M. Macron. Il y a cinquante ans, le Club de Rome, un cercle de responsables économiques et politiques occidentaux, lançait un cri d'alarme. Reprenant le discours « malthusien » d'un révérend, Thomas Robert Malthus, auteur d'un Essai sur le principe de population publié à Londres en 1798, il affirmait : « Si les rythmes de croissance et donc la surconsommation des réserves se poursuivent, les limites seront atteintes au siècle prochain. » Après le choc pétrolier de 1973, Pierre Messmer, alors Premier ministre, ne disait pas autre chose en annonçant, la fin de l'énergie illimitée et bon marché.Après un été marqué par la canicule, la sécheresse et des incendies de forêt hors norme, l'enjeu est au cœur de la rentrée politique de la Première ministre, à travers un entretien au Parisien, le 28 août, son discours aux entrepreneurs, le 29, puis un séminaire ministériel à l'Élysée, le 31. Devenue plus populaire que le président, elle aura la lourde tâche de vendre aux Français son grand plan pour une sobriété choisie plutôt que subie, une sobriété juste et équitablement répartie. Pour le court terme, il convient d'« arrêter dès maintenant toutes les consommations d'énergies qui ne sont pas indispensables ». Dans ce but, elle en a appelé à « la responsabilité collective » : État, collectivités publiques, entreprises, associations et particuliers. Pour le plus long terme, le gouvernement prépare « un plan global et complet : se déplacer, se nourrir, produire, se loger, consommer », a détaillé Élisabeth Borne. Celui-ci sera élaboré « à l'automne », secteur par secteur, avec les ministres concernés. Trois premiers chantiers vont être lancés « dès septembre » : la forêt, l'eau et la production d'énergies décarbonnées, qu'il s'agisse du nucléaire ou de l'accélération du déploiement des sources renouvelables. Son suivi sera réalisé par le nouveau secrétaire général à la planification écologique, Antoine Pellion.En annonçant « la fin de l'abondance », Emmanuel Macron a réalisé une improbable union des oppositions ; les uns criant à l'insulte pour les plus modestes, privés d'abondance ; les autres dénonçant un discours aux résonances décroissantes. Selon un sondage Elabe publié le 24 août, les trois premiers mots évoqués par les sondés pour qualifier cette rentrée sont « lassitude », « nostalgie » et « tristesse », la « sérénité » ne pointant qu'en quatrième position.Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

Hearts Unleashed
302: A Match Made In Adventure with Evin Rose & Alex Terranova

Hearts Unleashed

Play Episode Listen Later Aug 24, 2022 55:33


When Alex Terranova was joking around with his cousin and coaching colleague, he said, "maybe I should just have you pick my girlfriend!" And so she did, along with a panel of five other coaches to help Alex find a date for a wedding and a girlfriend for the long haul. Through an intentional dating experiment, Alex and Erin have grown together and recreated their own love adventure to offer it to those also searching for an aligned significant other. Evin Rose is a Self Love and Dating Coach who has helped hundreds of women take an empowered approach to creating the love they desire and deserve. Alex Terranova is a Personal and Professional Performance Alchemist & Coach, 2x author, and podcast host who works with men whose achievements and financial successes have not created the rewarding, joyful, and fulfilling life and business they desire. Evin and Alex have taken the unique way they met and fell in love and created Your Love Adventure, a bold, fun, and heart-centered new approach to modern dating! In this episode, they share their experience and insights to help you find love too! Whether you are single and ready to mingle or already in relationship, this episode has nuggets of gold packed into every minute! Dig in today!