Podcasts about Abdelaziz Bouteflika

Share on
Share on Facebook
Share on Twitter
Share on Reddit
Copy link to clipboard

Algerian politician, former President of Algeria

  • 69PODCASTS
  • 94EPISODES
  • 31mAVG DURATION
  • 1MONTHLY NEW EPISODE
  • Oct 8, 2021LATEST
Abdelaziz Bouteflika

POPULARITY

20112012201320142015201620172018201920202021


Best podcasts about Abdelaziz Bouteflika

Latest podcast episodes about Abdelaziz Bouteflika

Last Word
Antony Hewish (pictured), Roger Michell, Abdelaziz Bouteflika, Jane Powell

Last Word

Play Episode Listen Later Oct 8, 2021 28:09


Matthew Bannister on Antony Hewish, the radio astronomer who won the Nobel Prize for his work on discovering pulsars. Roger Michell, the film, theatre and TV director who brought us Notting Hill, The Buddha of Suburbia and Persuasion. Abdelaziz Bouteflika, the President of Algeria for more than twenty years, who was ousted from power after trying to secure a fifth term in office. And Jane Powell, the American actor, singer and dancer who starred in many classic film musicals in the 1940s and 50s. Producer: Neil George Interviewed guest: Astronomer Royal Lord Rees Interviewed guest: Michael Rowan-Robinson Interviewed guest: Jeremy Sams Interviewed guest: David Benedict Interviewed guest: Maher Mezahi Archive clips used: Web of Stories, Antony Hewish interview 01/08/2017; New York Times, Almost Famous - The Silent Pulse of the Universe 27/07/2021; Polygram Filmed Entertainment, Notting Hill (film) 1999; BBC Radio 3, The Essay – Roger Michell 06/05/2016; BBC 2, Downtown Lagos 07/10/1992; Paramount/Scott Rudin, Changing Lanes (film) 2002; BBC/Millésime Productions/WGBH, Jane Austen's Persuasion (tv series) 1995; YouTube, From Our Mountains – revolution song; BBC Newsnight, Algerian Elections 15/04/1999; BBC World Service, This Week and Africa – Algeria Referendum 18/09/1999; BBC Radio 4, Today – Algerian Elections 09/04/2009; HBO/VICE News, The Youth-Led Protests That Forced Algeria's President To Not Run Again 13/03/2019; SAG-AFTRA Foundation, Conversation with Jane Powell 02/12/1997; Charles R. Rogers Productions, Song of the Open Road (trailer) 1944; NBC RADIO, The Big Show 12/11/1950.

SBS French - SBS en français
Personnages: Abdelaziz Bouteflika

SBS French - SBS en français

Play Episode Listen Later Sep 19, 2021 8:47


Focus sur Abdelaziz Bouteflika, l'ancien Président algérien, décédé vendredi dernier.

Langsam gesprochene Nachrichten | Deutsch lernen | Deutsche Welle
18.09.2021 – Langsam gesprochene Nachrichten

Langsam gesprochene Nachrichten | Deutsch lernen | Deutsche Welle

Play Episode Listen Later Sep 18, 2021 6:42


Trainiere dein Hörverstehen mit den Nachrichten der Deutschen Welle von Samstag – als Text und als verständlich gesprochene Audio-Datei.Baerbock und Laschet nehmen Mali-Einsatz ins Visier Grünen-Kanzlerkandidatin Annalena Baerbock hat der Bundesregierung vorgeworfen, die Lage in Mali jahrelang "schöngeredet" zu haben. Sollte die Militärjunta tatsächlich mit russischen Söldnern zusammenarbeiten, müsse die Bundeswehr-Ausbildungsmission in Mali sofort gestoppt werden, forderte Baerbock in der "Augsburger Allgemeinen". Auch Unions-Kanzlerkandidat Armin Laschet erklärte, eine Verwicklung russischer Söldner stelle den deutschen Einsatz in Frage. Die Bundeswehr ist in dem durch islamistische Rebellen bedrohten Staat mit bis zu 1700 Soldaten an internationalen Einsätzen beteiligt. USA räumen Tötung von Zivilisten in Afghanistan ein Das US-amerikanische Militär hat zugegeben, dass bei einem Drohnenangriff Ende August in der afghanischen Hauptstadt Kabul bis zu zehn unschuldige Zivilisten ums Leben gekommen sind. Darunter seien auch bis zu sieben Kinder gewesen, teilte der verantwortliche US-General Kenneth McKenzie mit. Der Kommandeur sprach von einem tragischen Fehler. Die USA hatten mit Luftangriffen auf den Anschlag eines Ablegers der Terrormiliz "Islamischer Staat" am Flughafen von Kabul reagiert. Bei der Attacke der Gruppierung IS-K waren zahlreiche Menschen getötet worden, darunter 13 US-Soldaten. Frankreich ruft Botschafter zurück Wegen eines Streits um U-Boot-Geschäfte hat Frankreich seine Botschafter aus Australien und den USA zu Beratungen nach Hause zurückbeordert. Das teilte Außenminister Jean-Yves Le Drian in Paris mit. Der Schritt erfolge auf Wunsch von Präsident Emmanuel Macron. Hintergrund ist ein geplatzter U-Boot-Deal mit Australien. Der Vertrag im Umfang von etwa 56 Milliarden Euro ist hinfällig, nachdem die Regierung in Canberra bekannt gegeben hatte, sich im Rahmen einer neuen Sicherheitsallianz mit den USA und Großbritannien U-Boote mit Atomantrieb beschaffen zu wollen. Algeriens Ex-Präsident Bouteflika gestorben Der ehemalige algerische Präsident Abdelaziz Bouteflika ist tot. Wie das Staatsfernsehen mitteilte, starb er im Alter von 84 Jahren nach langer schwerer Krankheit. Bouteflika war von 1999 an 20 Jahre lang Staatsoberhaupt Algeriens. Im April 2019 erklärte er unter dem Druck des Militärs und wochenlanger Massenproteste seinen Rücktritt. Nach einem Schlaganfall im Jahr 2013 hatte er sich nur noch selten in der Öffentlichkeit gezeigt. Zu Beginn seiner Amtszeit war es Bouteflika gelungen, nach einem jahrelangen Bürgerkrieg den Frieden im Land wiederherzustellen. US-Experten gegen generelle Auffrischungsimpfung Ein Expertengremium der US-Arzneimittelbehörde FDA empfiehlt Corona-Auffrischungsimpfungen mit dem Vakzin von Biontech/Pfizer nur für ältere Menschen und Risikogruppen. Die einflussreichen Wissenschaftler kommen zu dem Schluss, dass die vorliegenden Daten eine dritte Impfung aller Menschen über 16 Jahre nicht rechtfertigten. US-Präsident Joe Biden hatte sich angesichts einer abnehmenden Immunität gegen das Coronavirus dafür ausgesprochen, dass diejenigen, deren Zweitimpfung schon mehr als acht Monate zurückliegt, eine weitere Dosis erhalten sollen. Berlin gewinnt gegen Fürth Im Freitagsspiel der Fußball-Bundesliga hat Hertha BSC Berlin Aufsteiger Greuther Fürth besiegt. Die Berliner setzten sich nach einem 0:1-Rückstand zu Hause mit 2:1 durch und kletterten zunächst auf Rang neun der Tabelle. Fürth bleibt mit weiterhin nur einem Punkt Tabellenletzter.

Décryptage
Décryptage - Algérie: le régime veut-il éteindre le Hirak?

Décryptage

Play Episode Listen Later May 17, 2021 19:30


Dans moins d’un mois, le 12 juin 2021, se tiendront en Algérie des élections législatives anticipées. Ce scrutin a été convoqué par le Président Abdelmadjid Tebboune face au Hirak, ce mouvement de contestation populaire né en 2019 et qui a provoqué la chute de l’ancien chef de l’État Abdelaziz Bouteflika. Deux ans après, le Hirak est toujours là et les revendications profondes restent les mêmes : en finir avec l’ancien régime. Que faut-il attendre de ces élections ? Comment le Hirak peut-il évoluer ? Un dialogue est-il possible avec le pouvoir ? Face à une recrudescence de la répression, faut-il craindre l’affrontement ? Avec notre invitée Laetitia Bucaille, professeure de Sociologie politique à l’INALCO (Institut national des langues et civilisations orientales) et chercheure au Cessma (Centre d’études en Sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques).

State of Power
37: Algeria's popular movement - the Hirak: A Conversation with Brahim Rouabah

State of Power

Play Episode Listen Later Apr 6, 2021 62:15


Since February 2019 (2 years ago), the people of Algeria have waged an inspiring and historic revolt. Millions took to the streets united in their rejection of the ruling system, demanding radical democratic change. They chanted ‘They must all go!’ and ‘The country is ours and we’ll do what we wish’ – two slogans that have become emblematic of this new Algerian revolution. The popular movement or Hirak (movement in Arabic) succeeded in overthrowing President Abdelaziz Bouteflika in early April 2019 after six weeks of protests. The weekly protests continued every Friday since and only in March 2020, with the Covid-19 pandemic forcing a lockdown, did this mass movement see a temporary halt of around 10 months. But the Hirak has come back and it resumed its weekly protests against the military dictatorship. To talk about all of this and give some analysis about the motivations, objectives, challenges and the horizons of the uprising in Algeria, our guest Brahim Rouabah agreed to chat to us.

Orient hebdo
Orient hebdo - La chute d’Abdelaziz Bouteflika, sur France 5

Orient hebdo

Play Episode Listen Later Mar 26, 2021 19:30


Comment le président algérien est-il tombé en moins de six semaines alors qu’il venait de briguer un cinquième mandat ? Un documentaire passionnant du journaliste et grand reporter Benoît Chaumont le raconte en se basant sur des images d’archives et d’autres inédites extraites des réseaux sociaux, mais aussi sur des témoignages recueillis en France et en Algérie. Ce documentaire est diffusé, ce dimanche 28 mars 2021, à 22h40 heure de Paris, sur la chaîne de télévision publique France 5. ► À lire : 2 avril 2019: il y a un an, Abdelaziz Bouteflika quittait la présidence de l'Algérie ► À écouter : Algérie : «Bouteflika a gouverné avec le consentement et le soutien des militaires»

Across Africa
Algerian protesters mark two-year anniversary of Hirak rallies

Across Africa

Play Episode Listen Later Mar 4, 2021 11:57


Feelings were still running high in Algeria as thousands marched again to mark the two years since the Hirak rallies that ousted longtime leader Abdelaziz Bouteflika from power. Also, Kenyans are giving two wheels a spin as more people hop on their bikes in Nairobi. And Kenyan camel breeders cash in on white gold as demand for the animals' milk booms.

Les enjeux internationaux
En Algérie, plus assez d'argent du pétrole pour... acheter la paix sociale ?

Les enjeux internationaux

Play Episode Listen Later Feb 26, 2021 10:35


durée : 00:10:35 - Les Enjeux internationaux - par : Julie Gacon - En 2011, au début des printemps arabes, Abdelaziz Bouteflika augmentait les salaires des fonctionnaires avec l'argent de la rente pétrolière. Logement social, prix subventionnés, étaient permis par les recettes fiscales du pétrole. Mais la manne se tarit. Entretien avec l'économiste Fatiha Talahite. - réalisation : Vivien Demeyère - invités : Fatiha Talahite Economiste, chercheuse au CNRS

24H Pujadas - Les partis pris
Les partis pris : Le Pen adopte l'Europe, les épargnants qui paieront la crise et le blocage permanent en Algérie

24H Pujadas - Les partis pris

Play Episode Listen Later Feb 22, 2021 16:15


"L'importance d'une dette publique ne peut se juger que par rapport à la capacité d'une Nation de la rembourser. La référence au PIB n'est pas le bon indicateur de la capacité de remboursement de la sphère publique. Nous devons mettre la France sur un chemin de croissance. Ceci implique des investissements de long terme dans les infrastructures, les technologies, les secteurs de souveraineté industrielle, l'aménagement du territoire, la transition énergétique et environnementale" a déclaré Marine Le Pen dans une tribune libre. Pour Jean-Michel Apathie, la présidente du Rassemblement national adopte définitivement l'Europe. Depuis le début de la crise sanitaire, les Français ont mis de côté 276 euros par mois en moyenne. Dans ses premiers calculs, la Banque de France estime que, en 2020 et 2021, 200 milliards d'euros supplémentaires auront été déposés par les ménages sur leurs comptes en banque. Pendant ces deux années, le flux d'épargne des Français a donc doublé par rapport à l'habitude. Une manne que le gouvernement veut orienter vers la dépense et les investissements. François Lenglet estime probable que cet argent ne dorme pas tranquillement dans les années qui viennent. Il y aura des impôts, c'est évident ! Puis, il y aura très probablement une inflation. On ne sait pas faire disparaître une dette sans faire disparaître l'épargne des Français. Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a dissous dimanche l'Assemblée populaire nationale. Cette décision ouvre la voie à des élections législatives anticipées dans les six mois. Il a également décidé de gracier 70 détenus du Hirak, le soulèvement populaire de 2019 qui avait abouti au départ de l'ex-homme fort Abdelaziz Bouteflika après quatre mandats présidentiels. Mais tant que les militaires continueront à tenir la main, Abnousse Shalmani pense qu'il ne se passera pas grand chose en Algérie. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Débat du jour
Débat du jour - Algérie: les 2 ans du Hirak, 2e souffle?

Débat du jour

Play Episode Listen Later Feb 22, 2021 29:30


Les Algériens de retour dans la rue pour le deuxième anniversaire du Hirak.Ce 22 février 2021, il s'agit de la manifestation la plus importante dans la capitale - Alger -  depuis la suspension des rassemblements du Hirak pour cause de la pandémie de Covid. Le Hirak, né il y a 2 ans, est un mouvement de protestation populaire qui avait chassé du pouvoir le président Abdelaziz Bouteflika. Son successeur Abdelmadjid Tebboune, élu avec un très faible taux de participation, a fait ce week-end plusieurs gestes d'apaisement. 35 détenus d’opinion libérés, dissolution de l’Assemblée populaire nationale et remaniement partiel de son gouvernement. Mais les hirakistes en veulent plus, 2 ans après la naissance du Hirak, assiste-t-on a un 2e souffle de la protestation ?   Pour en débattre : Amel Boubekeur,  co-directrice de l'ISSRA (Institut pour les Sciences Sociales et la Recherche sur l'Algérie et chercheure à l'EHESS) Farida Souiah, politiste, chercheuse associée au LAMES ( laboratoire Méditerranéen de sociologie) à l'Université Aix-Marseille Massensen Cherbi, docteur en droit de l'Université Paris II Panthéon-Assas, chargé d'enseignement à Sciences-Po, auteur de «Algérie», aux éditions De Boeck Supérieur (2017).                                                                                            

Wealth of Nations Podcast
The Revolution Of Smiles: Can Algeria Go From Stagnation To Progress?

Wealth of Nations Podcast

Play Episode Listen Later Jan 4, 2021 30:17


On February 16th, mass protests, bringing nearly 1 million people onto the streets erupted in Algeria. These protests were in response to Abdelaziz Bouteflika, long serving president and dictator of Algeria, announcing his ambitions to run for a fifth term in office for the presidency. Bouteflika had suffered a massive stroke in 2013, and had … Continue reading "The Revolution Of Smiles: Can Algeria Go From Stagnation To Progress?"

Les enjeux internationaux
Référendum constitutionnel en Algérie : que reste-t-il des revendications du Hirak ?

Les enjeux internationaux

Play Episode Listen Later Oct 26, 2020 11:37


durée : 00:11:37 - Les Enjeux internationaux - par : Antoine Dhulster - Les électeurs algériens sont appelés à adopter une nouvelle constitution le 1er novembre. Que reste--t-il, dans cette nouvelle loi fondamentale, et au-delà dans la société algérienne, des revendications du mouvement qui a réussi à chasser du pouvoir l'inamovible Abdelaziz Bouteflika ? - réalisation : Vivien Demeyère - invités : Amel Boubekeur Sociologue et chercheuse invitée au programme Moyen-Orient et Afrique du Nord à l'ECFR

LE BRUIT QUI COURT
Le Bruit qui Court #9- Le drap nuptial et le port du voile

LE BRUIT QUI COURT

Play Episode Listen Later Jun 1, 2020 59:54


ALGÉRIE – Le drap nuptial et le port du voile  Soraya nous fait découvrir l’Algérie grâce à son témoignage puissant et éclairant.  Par ses yeux d’enfant fuyant la guerre civile avec ses parents, puis de l’adulte qu’elle est devenue, elle nous raconte ce qui l’a marqué en arrivant en France.  Objectification des femmes dans la publicité, faux-débat sur le voile… et tant d’autres choses qui lui ont permis de développer son féminisme dans l’intersectionnalité.  Elle revient pour nous sur les récents événements qui secouent l’Algérie, et les géantes manifestations appelées « Hirak ». Les femmes y sont présentes, elles luttent autant pour la démocratie que pour obtenir l’égalité réelle avec les hommes. La sororité qu’elles mettent en place dans cette période de crise, est un modèle pour nous toutes. Avez-vous entendu parler de la tradition du « drap nuptial » ou drap tâché de sang ? Soraya nous explique comment les femmes de sa famille ont mis fin à ce rituel grâce à leur sagesse et leur bienveillance. En Algérie aussi la gronde des femmes monte. Tu l’entends ?  Références :  ARTICLES Arte, « Le dessous des cartes : Algérie, le grand gâchis ?, 2019,  »https://www.dailymotion.com/video/x7m0c32 Le Point, « Algérie : et si la crise politique datait de plus longtemps qu’on ne le pense », 06/06/2019, https://www.lepoint.fr/afrique/algerie-et-si-la-crise-politique-datait-de-plus-longtemps-qu-on-ne-le-pense-06-06-2019-2317433_3826.php#  France Info, «  Le président Abdelaziz Bouteflika chassé du pouvoir il y a un an », 02/04/202, https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/politique-africaine/algerie-le-president-abdelaziz-bouteflika-chasse-du-pouvoir-par-la-rue-il-y-a-un-an_3893005.html Wikipédia, Algérie, https://fr.wikipedia.org/wiki/Alg%C3%A9rie#Antiquit%C3%A9 Médiapart, « Les droits des femmes algériennes et la Révolution du sourire », Nadia AGSOUS, 15 avril 2019, https://blogs.mediapart.fr/nadia-agsous/blog/150419/les-droits-des-femmes-algeriennes-et-la-revolution-du-sourire LCI, « Algérie : des militantes pour les droits des femmes agressées à Alger », 01/04/2019, https://www.lci.fr/international/algerie-des-militantes-pour-les-droits-des-femmes-agressees-a-alger-bouteflika-contestations-2117158.html FIDH, « Les défenseuses des droits des femmes au cœurs de la transition politiques en Algérie et au Soudan », https://www.fidh.org/fr/regions/maghreb-moyen-orient/algerie/les-defenseures-des-droits-des-femmes-au-coeur-de-la-transition Le Figaro Madame, « En Algérie la chute du régime profiter-t-elle au femmes ? », 03/04/2019, https://madame.lefigaro.fr/societe/en-algerie-la-chute-du-regime-profitera-t-elle-aux-femmes-020419-164542 Ici Radio Canada, « La difficile bataille des femmes pour légalité en Algérie », 27/06/2019, https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1200308/algerie-alger-feminisme-manifestation-fatma-oussedik-sociologue Middle East Eye, « Droits des femmes en Algérie : les lois progresses mais pas les mentalités », 31/07/2017, https://www.middleeasteye.net/fr/opinion-fr/droits-des-femmes-en-algerie-les-lois-progressent-mais-pas-les-mentalites OBS Algérie, « Les viols, violences et féminicides explosent pendant le confinement », 13/04/2020, https://www.observalgerie.com/algerie-les-viols-violences-et-feminicides-explosent-pendant-le-confinement/2020/ TV5 Monde, « Algérie : « prévenir et sanctionner » les violences contre les femmes », 03/08/2017, https://information.tv5monde.com/terriennes/algerie-prevenir-et-sanctionner-les-violences-contre-les-femmes-184231  || Femmes algériennes pour un changement vers l'égalité (FACE) https://www.facebook.com/collectif.face/  Création et réalisation : Chloé Air Production : Le Grin Dessin : Frédérique Rodrigues  Graphisme : Chooete Design Musique : Bongoland, Marquesbreizh & Tom ; Dumaya, Luciole & Hicham Chahidi  

On Cause De
Le Bruit qui Court #9- Le drap nuptial et le port du voile

On Cause De

Play Episode Listen Later Jun 1, 2020 59:54


ALGÉRIE – Le drap nuptial et le port du voile  Soraya nous fait découvrir l’Algérie grâce à son témoignage puissant et éclairant.  Par ses yeux d’enfant fuyant la guerre civile avec ses parents, puis de l’adulte qu’elle est devenue, elle nous raconte ce qui l’a marqué en arrivant en France.  Objectification des femmes dans la publicité, faux-débat sur le voile… et tant d’autres choses qui lui ont permis de développer son féminisme dans l’intersectionnalité.  Elle revient pour nous sur les récents événements qui secouent l’Algérie, et les géantes manifestations appelées « Hirak ». Les femmes y sont présentes, elles luttent autant pour la démocratie que pour obtenir l’égalité réelle avec les hommes. La sororité qu’elles mettent en place dans cette période de crise, est un modèle pour nous toutes. Avez-vous entendu parler de la tradition du « drap nuptial » ou drap tâché de sang ? Soraya nous explique comment les femmes de sa famille ont mis fin à ce rituel grâce à leur sagesse et leur bienveillance. En Algérie aussi la gronde des femmes monte. Tu l’entends ?  Références :  ARTICLES Arte, « Le dessous des cartes : Algérie, le grand gâchis ?, 2019,  »https://www.dailymotion.com/video/x7m0c32 Le Point, « Algérie : et si la crise politique datait de plus longtemps qu’on ne le pense », 06/06/2019, https://www.lepoint.fr/afrique/algerie-et-si-la-crise-politique-datait-de-plus-longtemps-qu-on-ne-le-pense-06-06-2019-2317433_3826.php# (https://www.lepoint.fr/afrique/algerie-et-si-la-crise-politique-datait-de-plus-longtemps-qu-on-ne-le-pense-06-06-2019-2317433_3826.php)  France Info, «  Le président Abdelaziz Bouteflika chassé du pouvoir il y a un an », 02/04/202, https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/politique-africaine/algerie-le-president-abdelaziz-bouteflika-chasse-du-pouvoir-par-la-rue-il-y-a-un-an_3893005.html Wikipédia, Algérie, https://fr.wikipedia.org/wiki/Alg%C3%A9rie#Antiquit%C3%A9 Médiapart, « Les droits des femmes algériennes et la Révolution du sourire », Nadia AGSOUS, 15 avril 2019, https://blogs.mediapart.fr/nadia-agsous/blog/150419/les-droits-des-femmes-algeriennes-et-la-revolution-du-sourire LCI, « Algérie : des militantes pour les droits des femmes agressées à Alger », 01/04/2019, https://www.lci.fr/international/algerie-des-militantes-pour-les-droits-des-femmes-agressees-a-alger-bouteflika-contestations-2117158.html FIDH, « Les défenseuses des droits des femmes au cœurs de la transition politiques en Algérie et au Soudan », https://www.fidh.org/fr/regions/maghreb-moyen-orient/algerie/les-defenseures-des-droits-des-femmes-au-coeur-de-la-transition Le Figaro Madame, « En Algérie la chute du régime profiter-t-elle au femmes ? », 03/04/2019, https://madame.lefigaro.fr/societe/en-algerie-la-chute-du-regime-profitera-t-elle-aux-femmes-020419-164542 Ici Radio Canada, « La difficile bataille des femmes pour légalité en Algérie », 27/06/2019, https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1200308/algerie-alger-feminisme-manifestation-fatma-oussedik-sociologue Middle East Eye, « Droits des femmes en Algérie : les lois progresses mais pas les mentalités », 31/07/2017, https://www.middleeasteye.net/fr/opinion-fr/droits-des-femmes-en-algerie-les-lois-progressent-mais-pas-les-mentalites OBS Algérie, « Les viols, violences et féminicides explosent pendant le confinement », 13/04/2020, https://www.observalgerie.com/algerie-les-viols-violences-et-feminicides-explosent-pendant-le-confinement/2020/ TV5 Monde, « Algérie : « prévenir et sanctionner » les violences contre les femmes », 03/08/2017, https://information.tv5monde.com/terriennes/algerie-prevenir-et-sanctionner-les-violences-contre-les-femmes-184231  || Femmes algériennes pour un changement vers l'égalité (FACE) https://www.facebook.com/collectif.face/  Création et réalisation : Chloé Air Production : Le Grin Dessin : Frédérique Rodrigues  Graphisme : Quentin Gajdos Musique : Bongoland, Marquesbreizh & Tom ; Dumaya, Luciole & Hicham Chahidi  

Invité Afrique
Invité Afrique - Algérie: «Rien ne peut arrêter le peuple algérien dans sa marche pour la démocratie»

Invité Afrique

Play Episode Listen Later May 20, 2020 4:45


En Algérie, le président du Rassemblement actions jeunesse (RAJ) est sorti de prison lundi. Abdelouahab Fersaoui, un universitaire de 39 ans, est l'une des figures du « Hirak », le mouvement de contestation né en février 2019, qui a conduit à la démission de l'ancien président Abdelaziz Bouteflika. Pour évoquer l'avenir du « Hirak » et la situation politique actuelle en Algérie, Abdelouahab Fersaoui répond aux questions de Magali Lagrange. Vous veniez de passer 7 mois en prison. Comment s’est passée votre détention ? Abdelouahab Fersaoui : La détention, toujours être en prison, c’est dur, parce qu’il n’y a pas plus difficile que de perdre sa liberté, surtout quand on est incarcéré d’une manière injuste et arbitraire. Parce que j’étais incarcéré pour mes idées, pour mes opinions. Je suis un élément du Hirak, et ils m’ont collé des chefs d’inculpation qui n’ont rien à voir avec la réalité. Ils nous accusent d’« atteinte à l’unité nationale » alors que ce n’est ni ma culture, ni mon éducation, ni mes convictions de toucher à l’unité nationale. Ils m’ont aussi accusé d’inciter à la violence alors que tout le temps, on a appelé au respect du caractère pacifique du Hirak. Donc, faire de la prison pour ces raisons, c’est injuste et normalement, c’est l’acquittement. Il y a une peine qui est revue à la baisse, mais c’est toujours une condamnation que nous dénonçons que nous refusons. En raison de l’épidémie actuelle du coronavirus, les marches hebdomadaires du Hirak sont suspendues. Actuellement, quel avenir voyez-vous pour le mouvement de contestation ? Vous pensez au niveau international, effectivement il faut faire attention. Je souhaite et je fais même un appel pour respecter ces mesures de prévention et de confinement. La question du Hirak, c’est le peuple algérien qui s’est révolté et il n’a pas cessé de militer et de revendiquer ses droits bien avant le 22 février. Le 22 février a donné un autre souffle à la revendication pour la liberté et la démocratie. Donc, le peuple algérien va continuer sa lutte pacifique pour reconquérir sa liberté et pour la reconquête de la démocratie. Mais là effectivement, nous vivons une crise sanitaire que l’on doit respecter. Cela n’est pas une abdication, c’est une mesure responsable de la part des militants associatifs, de la part des citoyens parce qu’il y a la santé publique qui est en jeu, et c’est une priorité pour le moment. Mais, est-ce que vous ne craignez pas après cette suspension qu’il y ait une démobilisation des Algériens ? Cela m’étonnerait. Le peuple algérien s’est libéré et s’est exprimé en toute transparence. Ses revendications étaient claires, donc je ne pense pas qu’il y aura quelque chose qui peut l’arrêter dans sa marche vers la démocratie. C’est un processus qui va continuer. Comment voyez-vous la suite de ce processus, parce que le mouvement est né il y a plus d’un an, mais un nouveau président a été élu lors d’une élection contestée. Comment voyez-vous les choses avancer ou comment voulez-vous les faire avancer ? Depuis le 22 février, la mobilisation du Hirak monte et descend, elle n’est pas linéaire. Ce n’est pas évident de garder a même cadence depuis le 22 février. Cela a duré plus d’une année, mais après je pense, les Algériens dans ce qu’ils ont vu, c’est un moment de réflexion et d’échanges sur les réseaux sociaux pour pouvoir discuter de l’avenir et voir comment on peut continuer la mobilisation. Cela fait cinq mois, depuis le 19 décembre 2019, que le nouveau chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune, est au pouvoir. Quel regard portez-vous sur les actions qui ont été menées, sur la politique qui a été menée jusqu’ici ? Jusqu’à présent, le peuple algérien est sorti pour revendiquer le changement de système et l’instauration d’un État de droit et démocratique. Mais quand on voit le contexte actuel, sans rentrer dans le détail, le fait qu’il y ait encore des gens dans les prisons, le fait que le champ médiatique est fermé, que le champ politique est fermé, il y a toujours des arrestations, des intimidations policières qui continuent encore. Moi, je suis sorti de la prison, cela me réjouit, mais quand même ma joie, ma liberté n’est pas complète parce que j’ai laissé derrière moi d’autres militants comme moi dans la prison qui ne le méritent pas. Ce sont des militants, ils ont le droit d’exercer le droit constitutionnel qui est la liberté d’expression, de donner leur point de vue sur ce qui se passe. Aujourd’hui, je pense à mes amis camarades tels Soheib Debaghi, d’autres militants comme le journaliste Khaled Drareni, le militant et acteur politique Tarek Djaboub. Ils ont programmé son procès en appel dans des conditions inadmissibles. C’était une tache noire pour la justice algérienne. Donc, quand on voit le contexte actuel, jusqu’à présent, on n’a pas vu des mesures d’apaisement de la part du pouvoir pour amorcer un véritable processus démocratique avec la participation de tous les Algériens et de toutes les forces vives qui aspirent à l’instauration d’un véritable État de droit et démocratique, réel, qui respecte les libertés individuelles, collectives, la justice avec celles des institutions légitimes qui la désignent. Sur le plan économique, l’Algérie est dans une situation difficile, elle l’était déjà avant la crise sanitaire. Elle le sera encore après d’autant plus avec la chute des cours du pétrole. Quelles solutions voyez-vous pour sortir de cette crise économique, que faudrait-il faire ? En deux phrases, on ne peut pas avoir une intégration économique si on n’a pas une intégration politique. Le développement d’une économie productive indépendamment des hydrocarbures dépend de l’instauration d’un État de droit, dépend des institutions qui doivent être démocratiques, souveraines, élues par le peuple et rendre des comptes au peuple.

LSE Middle East Centre Podcasts
Algeria and the Hirak: What Next for the Country?

LSE Middle East Centre Podcasts

Play Episode Listen Later Apr 23, 2020 63:41


Join us online for this public webinar where we will be joined by Amel Boubekeur, Visiting Fellow at the European Council on Foreign Relations. After the first presidential election since the removal of Abdelaziz Bouteflika in December 2019, this event will discuss the origins of the Hirak, it's liabilities and assets, and to what extent Algeria can be looked at as a case study for transition in the region. Amel Boubekeur researches at the Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (School for Advanced Studies in the Social Sciences) and is a visiting fellow at the European Council for Foreign Relations. Her research focuses on the Maghreb countries' politics, democratization in the Arab world, Euro-Arab/US–Arab relations, and Islam in Europe. She has been a research associate at the Doha Institute for Graduate Studies and the Centre Jacques Berque, a non-resident fellow at the German Institute for International and Security Affairs (SWP-Berlin), a visiting fellow at the Brookings Doha Center, a resident scholar at the Carnegie Middle East Center in Beirut and the head of the Islam and Europe Programme at the Centre for European Policy Studies in Brussels. Join the conversation on Twitter using #LSEAlgeria Image: ©Yasmina Allouche

B5 Reportage
Ein Jahr ohne Bouteflika - Algeriens schwieriger Weg zur Demokratie

B5 Reportage

Play Episode Listen Later Apr 9, 2020 22:11


Unter den Maghreb Staaten gilt Algerien als das Land im Norden Afrikas mit der turbulentesten Geschichte. Von der französischen Kolonialzeit tief gezeichnet. Von einem Bürgerkrieg erschüttert. Vom Versuch der Islamisten, das Land zu kapern, verwundet. Von wechselnden Diktatoren - Militärjunta inclusive - usurpiert. Und dazwischen immer wiederkehrende Massenproteste. Wie vor einem Jahr, als große Teile der Bevölkerung gegen die fünfte Amtszeit in Folge, des nicht wirklich demokratisch agierenden Präsidenten Abdelaziz Bouteflika wochenlang demonstrierten. Bouteflika dankte ab. Seitdem hat sich in Algerien einiges verändert. Aber eben immer noch nicht genug, sagen Regimekritiker. Die jüngsten Parlamentswahlen und Verhaftungen von Bouteflika-Vertrauten hätten jedenfalls wenig gebracht, so der Vorwurf. Die dringend notwendigen Reformen ließen weiterhin auf sich warten.

Weltzeit - Deutschlandfunk Kultur
In Algerien weiter Massenproteste - Hirak-Bewegung will Systemwechsel

Weltzeit - Deutschlandfunk Kultur

Play Episode Listen Later Mar 3, 2020 29:58


Seit einem Jahr demonstrieren Menschen in Algerien gegen das repressive Regime. Im Frühjahr 2019 zwangen sie Präsident Abdelaziz Bouteflika zum Rückzug. Im Dezember boykottierten sie die Präsidentschaftswahlen. Bisher ist ein Systemwandel aber ausgeblieben. Von Dunja Sadaqi www.deutschlandfunkkultur.de, Weltzeit Hören bis: 19.01.2038 04:14 Direkter Link zur Audiodatei

Le Nouvel Esprit Public
L’Algérie, un an plus tard / n°130

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Mar 1, 2020 62:34


L’ALGÉRIE, UN AN PLUS TARD… Il y a un an, le vendredi 22 février 2019, les Algériens se soulèvaientpacifiquement contre la perspective d’un cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 20 ans, affaibli par un accident vasculaire-cérébral survenu en 2013. Avec le « Hirak », nom de ce mouvement populaire, l’Algérie entrait en protestation. Des femmes, des familles y participent massivement impulsant un caractère pacifique aux manifestations. Le 11 mars, le Président Bouteflika annonce qu’il ne se représentera pas etfinit par démissionner le 2 avril. Dans les mois qui suivent, un bras de fer oppose les manifestants à l’homme fort du régime, le général Ahmed GaïdSalah, chef d’état-major depuis 2004 d’une armée qui est un acteur social et économique doté d’importantes ressources financières : son budget s’élève à 12 milliards de dollars, soit 25% du budget de l’État. Des élections présidentielles se déroulent le 12 décembre 2019, sur fond d’abstention massives (60%). Elles portent au pouvoir Abdelmadjid Tebboune. Le 23 décembre, son principal soutien, le général Ahmed Gaïd Salah décède brutalement. Durant cette année, des ministres, de hauts responsables, des hommes d’affaires, mais aussi des officiers supérieurs, hier tout-puissants, sont envoyés en prison ou sont écartés. Mais les exigences populaires, qu’il s’agisse de la mise en place d’un gouvernement composé de personnalités indépendantes ou la remise à plat des institutions avec, éventuellement, l’élection d’une Assemblée constituante, demeurent insatisfaites. Aujourd’hui, sur 42 millions d’Algériens, les trois quarts habitent en ville, 30% ont moins de 15 ans et 45% moins de 25 ans. La jeunesse n’a pas connu la décennie noire de la guerre civile des années 90. Dix-sept millions d’Algériens sont connectés chaque jour sur les réseaux sociaux, qui ont joué un rôle essentiel dans la mobilisation. Leurs slogans : « 1962 territoire libéré – 2019 peuple libéré », « qu’ils dégagent tous », « tous des voleurs », « État civil, non militaire ». Actuellement, 1.300 personnes restent visées par des enquêtes judiciaires et 140 sont toujours emprisonnées selon le Comité national pour la libération des détenus. Plusieurs scrutins à venir – référendum sur la Constitution, élections législatives et municipales anticipées – marqueront l’évolution du rapport de force entre la rue et le régime en place à Alger. En attendant, les manifestations se poursuivent.

RCI Tam-tam Canada
Après un an de soulèvements populaires, l’Algérie demeure sous pressions policières

RCI Tam-tam Canada

Play Episode Listen Later Feb 28, 2020 44:41


Nous vous parlons cette semaine de la situation en Algérie. Un an après les soulèvements populaires, les Algériens appellent toujours à un changement démocratique et au respect de leurs droits fondamentaux. Des dizaines de manifestants et d’activistes y sont toujours en prison un an après le début des manifestations en faveur de la démocratie. Après les élections présidentielles de décembre 2019, les autorités ont remis en liberté de nombreux activistes incarcérés, mais des figures emblématiques du mouvement emprisonnées depuis septembre ou octobre derniers se trouvent toujours derrière les barreaux. Nos invités sont Miloud Chennoufi du département d’études de la défense au Collège des Forces canadiennes Toronto et Sara Nacer, Cette Montréalaise d'origine algérienne a réalisé le documentaire engagé «Qu'ils partent tous». Écoutez ou regardez Tam-Tam Canada du vendredi 28 février 2020 - 44:41 ÉcoutezFR_Tam_tam_Canada-20200228-WEF15 Découvrez nos articles les plus récents sur l'Algérie Algérie : « Tout le monde doit partir, pas seulement les têtes d’affiche » Samir Bendjafer, journaliste à la section arabe de Radio Canada International, était de passage à Alger tout de suite après l’annonce de la prochaine présidentielle. Il rend compte, au micro de Maryse Jobin, du climat politique qui règne en Algérie après sept mois de contestation populaire. Décès d’Ahmed Gaïd Salah, homme fort de l’Algérie Le général Ahmed Gaïd Salah, puissant chef de l’armée algérienne, l’« homme fort de l’Algérie », connu également pour avoir poussé l’ex-président Abdelaziz Bouteflika à démissionner, est décédé lundi à l’âge de 79 ans d’une crise cardiaque selon la présidence algérienne. Il aussitôt été remplacé par un autre militaire. Algérie : la rue ne digère pas l’élection d’un ex-fidèle de Bouteflika Tebboune a reçu l’appui de 58,15 % des personnes qui ont voté selon l’Autorité nationale des élections (ANIE), mais le taux de participation n’a été que de 39,83 %. Il s’agit du plus faible taux de l’histoire des élections présidentielles pluralistes de ce pays du Maghreb. L’art pour soutenir la révolution du sourire en Algérie Depuis le 22 février 2019, une révolution populaire pacifique et unique au monde est en marche en Algérie. Le soutien de la diaspora algérienne au Canada à la révolution du sourire qui balaie l’Algérie depuis le 22 février dernier n’est pas que politique. Aussi, il ne se résume pas aux manifestations hebdomadaires qui se tiennent depuis près de neuf mois au centre-ville de Montréal. Le rôle de la diaspora dans la transition en Algérie Une année après le déclenchement du mouvement populaire en Algérie, un regroupement de plusieurs partis et associations de la société civile algérienne, le Pacte de l’alternative démocratique (PAD), appelle à la tenue des « assises nationales pour l’alternative démocratique et la souveraineté populaire ». L’expertise canadienne en aéronautique au service des étudiants en Algérie La coopération dans le domaine aéronautique entre le Canada et l’Algérie est solide. Sur l’initiative de l’Algéro-Canadien, Abdelkader Kherrat, ingénieur chez Bombardier et enseignant à l’École polytechnique de Montréal, s’est tenu récemment en Algérie une compétition en aéronautique. Développer les entreprises émergentes en Algérie avec l’expertise canadienne Des membres de la diaspora algérienne au Canada se réuniront à la mi-février à Montréal pour discuter de la relance du développement économique de leur pays d’origine à partir de leur pays d’adoption. Deux associations d’Algériens du Canada ont uni leurs efforts pour organiser cet événement. Le meilleur de la semaine en images window.jQuery || document.write('

Middle East Focus
Algeria’s National Protest Movement

Middle East Focus

Play Episode Listen Later Feb 26, 2020 25:07


Amel Boubekeur, Robert S. Ford, and Dalia Ghanem join host Alistair Taylor to discuss the huge national protest movement, known in Arabic as “Hirak,” that has brought millions of Algerians to the streets over the past year. The movement has pushed for sweeping reforms of the political system and a change in the ruling elite, leading to the resignation of long-time President Abdelaziz Bouteflika in April 2019.

Orient hebdo
Orient hebdo - Hirak en Algérie : un an de contestation pacifique

Orient hebdo

Play Episode Listen Later Feb 20, 2020 19:30


Le 22 février 2019, outrés par la perspective d’un cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika, les Algériens sortaient en masse dans les rues d’Alger et des grandes villes du pays en signe de protestation. Un an plus tard, jour pour jour, ils y sont toujours. Chaque vendredi, et même chaque mardi à Alger pour les étudiants, ils défilent, ils protestent, ils contestent et réclament, immuablement, pacifiquement, le changement de régime. Invités : Mustapha Benfodil est journaliste à El Watan, il témoigne.Et Akram Belkaïd, chroniqueur au quotidien d’Oran, analyse le mouvement et ce qu’il pourrait en émerger. ► À écouter sur RFI : Algérie, état des lieux un an après le début du Hirak

Les entretiens de Mediapart
«En 20 ans, Bouteflika a réussi une chose: démocratiser la corruption»

Les entretiens de Mediapart

Play Episode Listen Later Feb 20, 2020 49:41


Il y a un an, le peuple algérien se soulevait, révolté par la candidature à un cinquième mandat de son président fantôme, malade et grabataire, Abdelaziz Bouteflika.

Le Temps de le dire
Une démocratie durable est elle possible en Algérie?

Le Temps de le dire

Play Episode Listen Later Feb 18, 2020 55:15


Algérie, un an de douce révolte Cela fait presque un an que le peuple algérien est descendu dans la rue. Le 22 février 2019 a vu naître le mouvement du Hirak, une révolution douce, pacifique. Depuis 52 semaine, il rassemble des millions d’Algériens dans les rues, une protestation spontanée contre un régime, son clan et ses méthodes.   Bouteflika, le mandat de trop La candidature du président Abdelaziz Bouteflika pour briguer un cinquième mandat fut la goutte en trop. Ce mouvement, qui exprime des aspirations fortes de changement durable et de modernisation du pays, pour mettre sur les rails une nouvelle Algérie sans renier son histoire, va-t-il pouvoir obtenir satisfaction ?   La contestation s'essouffle-t-elle en Algérie ? Fort de sa représentation de toutes les composantes sociologiques et géographiques du peuple algérien, les manifestions continuent dans le calme. Mais depuis quelques semaines, le Hirak s'essouffle. Conscients de leurs faiblesses, les contestataires n'ont, semble-il pas encore dit leur dernier mot...  

Latitude Adjustment
Episode 56: The Protests - Algeria

Latitude Adjustment

Play Episode Listen Later Feb 9, 2020 125:47


While it might seem like an obscure topic due to scant coverage in the Western press, a quick review of the facts makes it clear that we ignore Algeria at our peril. First of all, it’s Africa’s biggest country by land mass, and home to a population larger than Canada’s. It’s also home to Africa’s largest company, state owned oil giant Sonatrach, a major exporter of fuel to Western Europe. We dive deeper into the nuances and into the layered intrigues that define Algeria’s history, and what’s been happening since popular protests removed longtime ruler Abdelaziz Bouteflika from power almost exactly one year ago.  We speak with Mehdi Kaci, an Algerian American activist living in the San Francisco Bay Area. Mehdi recently returned to Algeria to see how things have unfolded since the ouster of Bouteflika.

RCI | Français : Entrevues
Décès d’Ahmed Gaïd Salah, homme fort de l’Algérie

RCI | Français : Entrevues

Play Episode Listen Later Dec 23, 2019 6:00


Le général Ahmed Gaïd Salah, puissant chef de l’armée algérienne, l’« homme fort de l’Algérie », connu également pour avoir poussé l’ex-président Abdelaziz Bouteflika à démissionner, est décédé lundi à l’âge de 79 ans d’une crise cardiaque selon la présidence… »

Daily News Brief by TRT World
Friday, December 13, 2019

Daily News Brief by TRT World

Play Episode Listen Later Dec 13, 2019 1:50


*)Victorious Johnson says will 'get Brexit done on time' Prime Minister Boris Johnson says Britain will leave the EU on January 31 following his sweeping election win. The election result has been hailed a victory for English, Scottish and Irish nationalism. After his defeat, Jeremy Corbyn said he would not lead the Labour party in any future general election campaign. *)Vote set on Trump impeachment charges for Friday US Democrats are set to vote on impeachment charges against President Donald Trump early on Friday morning. The move came after the House Judiciary Committee abruptly postponed a vote on articles of impeachment. The committee was debating two articles of impeachment accusing Trump of abuse of power and obstruction of Congress. *)New Zealand volcano operation paused Efforts to locate the two remaining bodies of the victims of a volcanic eruption on a New Zealand island are ongoing. At least 16 people have died after the volcano erupted on White Island on Monday. A total of 47 people were on the island during the eruption, including locals and tourists. *)Algeria awaits outcome of election marred by unrest Algerians are awaiting the outcome of a widely unpopular presidential election marred by unrest and a record low turnout. Protesters defied a heavy police presence to hold a mass rally in the capital, Algiers, and small demonstrations in provincial cities. The vote came almost 10 months into a protest movement that resulted in the ouster of the country’s decades-long ruler, Abdelaziz Bouteflika. And finally, *)"Matrix" and "John Wick" sequels set for same date Fans have proclaimed May 21, 2021 as “Keanu Day”, with release of sequels for “Matrix” and “John Wick” announced for the same day. The scheduling by rival studios Warner Bros and Lionsgate appears to be a coincidence. Canadian actor Keanu Reeves has surged in popularity in recent years in a phenomenon dubbed the "Keanuaissance".

Debattle
Algérie : est-ce que les mobilisations ont servi à quelque chose ?

Debattle

Play Episode Listen Later Dec 12, 2019 60:46


durée : 01:00:46 - Debattle - L’élection présidentielle a lieu ce jeudi 12 décembre 2019 en Algérie pour élire le successeur d’Abdelaziz Bouteflika qui a démissionné en avril après de grandes manifestations dans tout le pays.

Business Drive
Massive Boycourt Expected As Algerians Attempt to Replace Ousted Leader Abdelaziz Bouteflika

Business Drive

Play Episode Listen Later Dec 12, 2019 3:59


Algerians are going to the polls to vote for a new president, eight months after protests forced long-time leader Abdelaziz Bouteflika to resign. But massive anti-government demonstrations are continuing despite his removal from power and could threaten the polls.Meanwhile, over a year thousands of Algerians have protested every Friday in the capital, Algiers, and other cities across the country against any elections under the current government. They want all officials associated with the regime of ousted President Bouteflika to be removed from office, including interim President Abdelkader Bensalah and Prime Minister Nouredine Bedoui.Saying that any election under the current government would be seen as a mere resuscitation of the old regime which protesters have been fighting against. --- Support this podcast: https://anchor.fm/newscast-africa/support Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Le monde en questions
Le monde en questions - L’élection présidentielle en Algérie: une duperie?

Le monde en questions

Play Episode Listen Later Dec 6, 2019 2:51


Focus sur l’élection présidentielle qui doit se tenir en Algérie le 12 décembre prochain. Les cinq candidats retenus pour le scrutin s’affrontent ce vendredi 6 décembre au soir pour l’unique débat télévisé de cette campagne électorale. Au-delà de ce débat, peut-on espérer que le scrutin du 12 décembre permette d’apaiser la crise politique que traverse le pays ? L’élection présidentielle en Algérie est-elle une duperie ? Sans doute pas, malheureusement. Cette élection présidentielle, les manifestants du Hirak, le mouvement, qui défie le pouvoir depuis 9 mois en Algérie la veulent pourtant - depuis l’origine des manifestations contre Abdelaziz Bouteflika. Mais justement, l’origine, c’était le refus d’un cinquième mandat pour le vieux président malade à la tête d’un système militaro-mafieux. Le Hirak demandait un vrai scrutin, libre et transparent. Et ils estiment qu’ils ne l’ont pas. Pourquoi ? Eh bien surtout à cause du casting de cette élection. Les cinq candidats retenus pour concourir. ►À lire aussi : présidentielle en Algérie : le Conseil constitutionnel valide les 5 candidatures Il y a notamment Ali Benflis. C’est le candidat le plus connu de cette élection présidentielle. Il fut le premier Premier ministre de Bouteflika en 1999. Même s’il est devenu ensuite une des figures de l’opposition au président... à l’intérieur du système. Ou encore Abdelmadjid Tebboune a lui aussi été Premier ministre, pendant seulement pendant trois mois, en 2017 et plusieurs fois ministre. Il est très critiqué lui aussi pour sa proximité avec Bouteflika. Citons enfin Azzedine Mihoubi, ministre de la Culture sous Bouteflika, jusqu’au mois de mars. Il est actuellement secrétaire général du RND, un parti associé au FLN, le parti au pouvoir avec l‘armée, et fait figure de favori puisque le FLN le soutient. Pour les manifestants, ce casting ne garantit pas une élection libre et pluraliste. D’autant que, au fil des vendredis de manifestations, les choses se tendent de plus en plus. L’armée, sous la férule du général Ahmed Gaid Salah, a durci le ton depuis quelques semaines contre les manifestants, les activistes, les journalistes. Près de 150 personnes seraient actuellement en prison pour avoir critiqué le régime. ►À lire aussi : Algérie : 41e vendredi de manifestation pour dire « non » à la présidentielle L'armée estime avoir fait le ménage dans ses rangs et chez les politiciens et les hommes d’affaires corrompus liés au pouvoir du clan Bouteflika. Débarrassée des brebis galeuses, elle entend bien continuer à diriger le pays, comme elle le fait depuis 1962. Mais ce ravalement de façade ou cette opération mains propres, comme on voudra, ne convainc pas les millions d’Algériens qui sont sur une ligne dégagiste. Ils demandent le départ de ce qu’ils appellent « la clique au pouvoir ». Dans ces conditions, la légitimité du candidat élu président le 12 décembre sera forcément très faible. L’élection étant considérée comme une mascarade, il y a fort à parier que la participation sera, elle aussi, très faible. Et, à peine en poste, le futur président se retrouvera dans une position délicate, coincé entre l’armée qui lui laissera très peu, voire pas du tout, de marge de manœuvre – et une population qui, dans sa grande majorité, ne lui accordera pas beaucoup, voire aucun crédit. On le voit, l’Algérie s’enfonce dans l’impasse politique – et dans le marasme économique, car les évènements des derniers mois font tourner le pays encore plus au ralenti.

RCI Tam-tam Canada
Salon du développement canado-maghrébin

RCI Tam-tam Canada

Play Episode Listen Later Sep 27, 2019 49:52


Cette semaine, Tam-Tam Canada vous transporte en direct à la 4e édition du Salon du développement canado-maghrébin au Palais des congrès de Montréal.   Ce salon est un grand rassemblement pour les gens en vue dans la communauté arabe et maghrébine au Québec. Le nombre de Maghrébins au Canada est passé de 38 000 en 1996 à 290 000 en 2015, et Montréal est leur principal port d'attache. Nos invités : Adel Achouri, organisateur du salon. Selma Tannouche Bennani, du conseil des Montréalaises. Reda Agourram, ancien joueur de l'Impact de Montréal. Amira Boutouchent, vice-présidente de la Fondation Club Avenir. Sophie Mohsen, candidate du Parti libéral, et Houssein Madhkour, animateur de radio à Médias Maghreb. Écoutez ou regardez Tam-Tam Canada du vendredi 27 septembre 2019 - 45:00 ÉcoutezFR_Tam_tam_Canada-20190927-WEF15 https://www.youtube.com/watch?v=tpwM_-WF_nM Découvrez nos archives sur le même sujet Algérie : « Tout le monde doit partir, pas seulement les têtes d’affiche » Le mouvement populaire qui descend dans la rue tous les vendredis en Algérie ne s’estompe pas. Les manifestants, qui ont d’abord empêché que le président Abdelaziz Bouteflika soit réélu pour un cinquième mandat, ne sont pas contents que le militaire Gaid Salah ait décidé, la semaine dernière, d’imposer une élection présidentielle le 12 décembre prochain. Une communauté maghrébine qui s’ouvre sur nous et avec nous En 2017, Tam-Tam Canada animait un débat au Salon canado-maghrébin au Palais des congrès de Montréal. Il s'agit d'un grand rassemblement pour les gens en vue dans la communauté arabe et maghrébine du Québec qui aide au repositionnement de cette communauté afin de donner plus de visibilité aux compétences arabes et à la relève maghrébine dans notre société. Le concours « Les voies du succès » du Gala de l’Excellence 2017 du Congrès maghrébin au Québec Le Congrès maghrébin au Québec apporte sa contribution au débat public québécois et canadien en lien avec les préoccupations de cette communauté et avec le vivre ensemble. Le but au cœur des actions du CMQ est d’essayer de démystifier les préjugés qui nuisent à sa communauté et qui contribuent à un ensemble de problèmes. Les zones de confort des Maghrébins de Montréal vues par Bochra Manaï Dans son livre Les Maghrébins de Montréal, Bochra Manaï explore les zones de confort et d’illégitimité de cette mosaïque culturelle issue de l’Algérie, du Maroc et de la Tunisie. Ce qui pourrait expliquer la mise sur pied d’un espace maghrébin comme le quartier du Petit Maghreb, où des personnes se retrouvent pour partager une expérience commune. Le groupe montréalais Ayrad partage sa musique au Maroc et en Tunisie Ayrad, ce groupe montréalais, est issu du rapprochement entre Hamza Abouabdelmajid, compositeur, guitariste et chanteur, et Annick Beauvais, au hautbois et à la voix. Ayrad était en tournée au Maghreb en mars 2017. Cette visite s’inscrivait dans le cadre de festivités du 60e anniversaire des relations diplomatiques entre le Canada et la Tunisie. Maroc : réviser les manuels scolaires pour contrer l’extrémisme L’école joue un rôle important pour la prévention de l’extrémisme et de la radicalisation. L’UNESCO affirme d’ailleurs que c’est une des façons de lutter contre ce phénomène. Wassila Benkirane, professeure de sociologie au Maroc, s’est penchée sur la révision des manuels scolaires de ce pays du Maghreb.

Trending
Algeria’s disinformation battle

Trending

Play Episode Listen Later Sep 13, 2019 23:49


Algeria is a nation in flux - and it has become an information battleground. In February this year, thousands came out onto the streets to protest against President Abdelaziz Bouteflika's decision to run for a fifth term in office. He eventually resigned, but the demonstrators have continued to press for change. Protesters have been using social media to keep up the momentum, but a campaign of disinformation threatens to stop them in their tracks. A flurry of fake news stories has been spreading online, while pro-government trolls have tried to shape the online conversation. Opposition figures have accused the regime of deploying such tactics - but what do we really know about this faceless online army? We delve into a world of online lies and rumours and meet the volunteers helping Algerians distinguish fact from fiction. Presenter: Marco Silva (Photo: An Algerian protester shouts slogans during a demonstration in Algiers on 1 May. Credit: Getty Images)

Ils ont fait l'actu
Ils ont fait l'actu. Julia, la lente reconstruction

Ils ont fait l'actu

Play Episode Listen Later Jul 19, 2019 4:40


durée : 00:04:40 - Ils ont fait l'actu - 31 mars 2019. En marge d'un rassemblement contre le président algérien Abdelaziz Bouteflika, une jeune femme transgenre de 31 ans est frappée et insultée place de la République à Paris. Alors qu'elle s'apprêtait à entrer dans le métro, Julia Boyer est prise à partie par plusieurs hommes.

From Our Own Correspondent Podcast
Freedom of speech in Algeria

From Our Own Correspondent Podcast

Play Episode Listen Later Jul 18, 2019 28:52


Algerians have been celebrating the fact that their football team has made it to the final of the African Cup of Nations. But in Algeria, football is more than a sport. It was in the country’s stadiums that the desire for political change emerged. The nation’s autocratic leader Abdelaziz Bouteflika was ousted earlier this year and since then people have been getting to grips with new levels of freedom of expresssion, as Neil Kisserli has found. In the United States President Trump’s tweets about four non-white members of congress have caused uproar among his opponents. Mike Wendling has been to a pro-Trump gathering in Scranton, Pennsylvania, where he encountered some unusual supporters of the president: “monarchists”. Chile is home to one of South America’s fastest growing economies. The agricultural sector plays a significant role, and exports include fruit, wine and fish. Salmon farming has become a big industry, but it can also sometimes be a dangerous one for those who work in it, as Grace Livingstone has learned. Over the next three decades, New Zealand hopes to rid itself of invasive species. Its Predator 2050 plan aims to eradicate stoats, rats, possums and other pests, in the hope of protecting the country’s indigenous wildlife. As Christine Finn has discovered, the project has garnered wide support. In China for centuries, the dominance of tea drinking may now be facing a challenge. Many young people are acquiring a taste for coffee, which may partly explain why foreign coffee shop chains have recently opened thousands of branches across the country. Andy Jones has been to Shanghai to hear why coffee may be poised to mount a challenge to tea.

Press Conference USA  - Voice of America
An Update on Algeria and Libya

Press Conference USA - Voice of America

Play Episode Listen Later Jun 28, 2019 30:11


It has been nearly three months since Algerian President, Abdelaziz Bouteflika, resigned amidst massive protests. While progress has been made on several fronts, many Algerians still yearn for fundamental systemic change. What will the future of Algeria look like? And what are the impediments to a more stable and prosperous Libya? Thomas Hill, Senior Program Officer for North Africa at USIP joins host Carol Castiel and VOA TV Senior Analyst, Jeffrey Young, for an update on Algeria and Libya. 

Droits et libertés | Deutsche Welle
La parole aux Algériens toujours mobilisés // La mafia du sable au Maroc.

Droits et libertés | Deutsche Welle

Play Episode Listen Later Jun 25, 2019 12:28


Cette semaine, nous ouvrons notre micro aux manifestants qui continuent de protester en Algérie. Et nous évoquons les trafics de sable au Maroc par ce qui s'apparente à une véritable mafia.

Middle East Centre
Hirak: A roundtable on the Algerian protests

Middle East Centre

Play Episode Listen Later Jun 20, 2019 56:48


Roundtable discussion looking at the Algerian protests. With Michael Willis (St Antony’s College), James McDougall (Trinity College), Hicham Yezza (Ceasefire Magazine) and Latefa Guemar (University of East London). Since late February, millions of Algerians have been taking to the streets of towns and cities across the country in massive, peaceful, weekly demonstrations. President Abdelaziz Bouteflika, whose projected candidacy for a fifth term of office sparked the protests, has resigned. Two former Prime Ministers have been referred to the Supreme Court on corruption charges, several of the country’s most prominent businessmen close to Bouteflika’s circle have been arrested, and the last two chiefs of the internal security services are in jail. New presidential elections that were to be managed by a caretaker government have been cancelled in the face of popular pressure. This round table will be an opportunity to discuss these extraordinary, ongoing events, their origins and possible outcomes. Speakers: Michael Willis (St Antony’s College), James McDougall (Trinity College), Hicham Yezza (Ceasefire Magazine), Latefa Guemar (University of East London).

Cavour
La rivoluzione di Algeri è a un'ora di volo, l'Italia finge di non saperlo #8

Cavour

Play Episode Listen Later Jun 7, 2019 35:34


Com'è la rivoluzione vista da vicino? Dal 22 febbraio 2019 gli algerini scendono in piazza per chiedere un nuovo sistema politico, l'instaurazione di una democrazia, di uno Stato di diritto, di una società più aperta. Hanno ottenuto già alcuni risultati sorprendenti: l'ex presidente Abdelaziz Bouteflika è stato costretto a dimettersi e a rinunciare al suo quinto mandato dopo vent’anni di potere, e le proteste proseguono in un clima pacifico e sereno, senza scontri. Anche le nuove elezioni presidenziali, proposte dal potere in questa fase di transizione per il prossimo 4 luglio, e rifiutate dalla piazza, che ha paura di un voto che cambi tutto per non cambiare niente, sono state rinviate.Algeri è esattamente a un'ora e un quarto d'aereo da Roma, l'Italia è il secondo partner commerciale dell'Algeria, gli italiani sono stimati e i nostri imprenditori hanno parecchi interessi nel paese. Ma la nostra classe politica non investe nelle relazioni italo-algerine, e anzi ritiene il paese nordafricano periferico, lontano e pericoloso.Francesco Maselli è stato ad Algeri per capire la rivoluzione in atto e come sono evolute le relazioni dell'Italia con i paesi del Mediterraneo. Nell'ottavo episodio di Cavour ne discute con Francesca Paci, giornalista de La Stampa, e Silvia Colombo, responsabile di ricerca del programma Mediterraneo e Medioriente presso l'Istituto Affari Internazionali.

Sputnik France
[DÉSALLIANCES] Boualem Sansal : « 20 millions de gens dans les rues, c’est de la bombe atomique ! »

Sputnik France

Play Episode Listen Later May 16, 2019 40:02


Le peuple est dans la rue et gronde depuis bientôt trois mois en Algérie. Si ces millions de manifestants ont obtenu quelques victoires dont la démission d’Abdelaziz Bouteflika, leurs désirs de changements profonds peinent à se réaliser. Se dirige-t-on vers un scénario à l’égyptienne où l’armée va conserver le pouvoir ? Le « hirak » va-t-il pouvoir s’organiser et assurer la transition politique ? Qu’en est-il du pouvoir réel des islamistes ? Désalliances Louis Doutrebente reçoit Boualem Sansal, écrivain et opposant historique au pouvoir d’Alger.

Canada and the World Podcast
Uprising in Sudan and Algeria

Canada and the World Podcast

Play Episode Listen Later Apr 18, 2019 29:37


Months of protest in Sudan and Algeria have led to the departures of long-time leaders Omar al-Bashir and Abdelaziz Bouteflika, respectively. But the protests are not over. This episode explores what is behind the civilian movements in both countries, how they are similar and how they differ, from the role of youth, technology, and economic and political grievances. Is there a role for the diaspora in these movements? How do foreign states, such as the United States and Canada, fit into the picture? This week’s guests also examine what these movements have learned from past failures, in particular those within the Arab Spring, and whether it is truly possible to break the cycle of corrupt leadership and rebuild a country. Our host Bessma Momani is professor at the Balsillie School of International Affairs and University of Waterloo and a senior fellow at the Centre for International Governance Innovation. She’s also a non-resident senior fellow at the Stimson Center in Washington, D.C. and a Fulbright Scholar. She has been non-resident senior fellow at the Brookings Institution in Washington, D.C. and a 2015 Fellow at the Pierre Elliott Trudeau Foundation. She’s a frequent analyst and expert on international affairs in Canadian and global media. This week’s guests Rim-Sarah Alouane is an international human rights researcher and PhD candidate in comparative law at the University Toulouse Capitole in France. Her work focuses on religious freedom, civil liberties and Algeria. Khalid Mustafa Medani is an assistant professor of political science and Islamic studies at McGill University in Montreal. His work focuses on Egypt, Somalia and the Darfur crisis, among other topics. Amir Ahmad Nasr is a Toronto-based writer, artist, activist and digital media entrepreneur. From 2006 to 2012, he was better known as Drima, the formerly anonymous voice behind the blog The Sudanese Thinker. He is the author of My Isl@m: How Fundamentalism Stole My Mind — and Doubt Freed My Soul.

Off the Hookah with Phil and Cooper
Episode #096: Northern Exposure

Off the Hookah with Phil and Cooper

Play Episode Listen Later Apr 18, 2019 21:20


A lot has been happening in North Africa. In Algeria, its president of 20 years has stepped down in the face of unprecedented mass protests, and in Libya, the battle between its two rival governments is coming to a head as an infamous general has begun an offensive to take the capital city of Tripoli. Whew! Just reading that sentence is a lot to digest, so Phil and Cooper break down the timeline of events, and what might come next. Algerian protesters reject military's gambit to maintain power (Simon Cordall) Is Bouteflika’s resignation enough to quell Algerian protests? (Simon Cordall) Protests drag on as Algerians demand real change (Simon Cordall) The emerging frontrunners in Algeria’s uncertain election (Ghada Hamrouche) The backstory to Hifter’s march on Tripoli (Jason Pack) US eyes bigger role for Libyan warlord as civil war looms (Jack Detsch) Extra Listening: Episode #91, The Fifth Time’s the Charm (3/14/2019): Phil and Cooper discuss the growing protests in Algeria over President Abdelaziz Bouteflika’s decision to run for a fifth term. Episode #55, From Tripoli to Tobruk (5/31/2018): Libya currently has two rival governments fighting to be recognized - one in Tripoli, the other in Tobruk. Who are they, and why can’t they get along? Music: Souad Massi - “Ghir Enta” (Spotify | Apple Music)

ILERI
Benjamin Stora : L’Algérie fait sa révolution de velours | Conférence à l'ILERI

ILERI

Play Episode Listen Later Apr 18, 2019 81:29


Benjamin Stora, historien et Président du conseil d'orientation du Musée de l'Histoire de l'Immigration, abordera la "révolution de velours" qui se déroule en Algérie. Suite à cette contestation historique, Abdelaziz Bouteflika a annoncé sa démission le 3 avril, ouvrant ainsi un nouveau pan de l'histoire algérienne. Quelles alternatives se présentent à l'Algérie aujourd'hui ? Quels impacts sur les relations franco-algériennes ? Cette conférence, organisée en partenariat avec les Cahiers de l'Orient, s'est tenue mercredi 10 avril sur notre campus de Paris La Défense. Pour en savoir plus sur les Cahiers de l'Orient : https://lescahiersdelorient.org/ Pour découvrir les conférences de l'ILERI et s'abonner à nos alertes conférences : http://www.ileri.fr/actualites/conferences/ N'hésitez pas à réagir sur nos conférences avec le hashtag #ilericonf Retrouvez-nous sur Facebook : http://www.facebook.com/ileriparis/ Retrouvez-nous sur Twitter : http://www.twitter.com/ileriparis Retrouvez-nous sur Instagram : http://www.instagram.com/ileriparis/ Retrouvez-nous sur Youtube : http://www.youtube.com/user/ileriparis Pour plus d'informations sur l'ILERI : http://www.ileri.fr/ #ileriparis

Paroles D'Honneur Radio
PDH radio n°2 - One, Two, Three... Où va l'Algérie ?

Paroles D'Honneur Radio

Play Episode Listen Later Apr 14, 2019 125:34


Pour ce deuxième numéro de PDHRadio l’émission sera consacrée à l’Algérie, après un débat sur le racisme anti Rroms. Depuis plus d’un mois, suite à l’annonce de la candidature d’Abdelaziz Bouteflika à un 5e mandat, les algériens se mobilisent par millions dans tout le pays pour exprimer leur colère et exiger un changement de système politique. Nous discuterons de ces mobilisations en tentant d’en comprendre les raisons, mais aussi la forme, tout en abordant les futurs possibles. Dans le premier temps de l’émission nous aborderons le cas de la rromophobie, en particulier avec les agressions qu’a subi la semaine dernière la communauté Rrom suite au fausses rumeurs de kidnapping d’enfants. Nous discuterons avec les invités de cet épisode tragique, et nous ferons l’état des lieux des la condition Rrom en France. Avec Baro Syntax (rappeur), Henri Braun (avocat), Habib Souaidia (écrivain), Omar Benderra (consultant, membre d'Algeria-Watch), Rania Madjoub (militante antiraciste décoloniale, Ferhati Berkhaoum (chercheuse en sciences sociales qui participe aux mobilisations en Algérie) et Youssef Boussoumah (membre du PIR). Animé par Wissam Xelka !

Editions Karthala
Les Goûters Karthala #9 : L'Algérie, le soulèvement d'un peuple

Editions Karthala

Play Episode Listen Later Apr 12, 2019 53:39


Rencontre enregistrée le 06 avril 2019 à la librairie de Karthala. L'Algérie, le soulèvement d'un peuple. Quels transitions possibles ? Près d'un mois après le début de la contestation des Algériens contre la candidature d'Abdelaziz Bouteflika à l'élection présidentielle et après l'annonce de son retrait et du report des élections, la mobilisation ne faiblit pas. Cette rencontre a pour objectif d'informer le public connaisseur ou non sur la situation en Algérie et sur les perspectives possibles et envisageables. Une rencontre qui se veut ouverte pour proposer des pistes de réflexion avec l'aide des chercheurs de terrain. Comment comprendre ce régime qui a tenté de reconduire Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat, en présentant un infirme comme le sauveur de la nation ? Pourquoi le mouvement populaire algérien n'a-t-il pas de leader ou de parti politique dominant ? D'où vient la présente mobilisation ? S'agit-il d'un réveil de la société algérienne ou de la jeunesse ? Comment expliquer l'insistance des manifestants à démontrer leur patriotisme, leur civisme et leur patriotisme ? Quelles sont les personnalités possibles et capables de diriger l'Algérie dans le futur ? La rencontre se poursuivra de manière informelle autour d'un verre. Elle est enregistrée pour être diffusée sur notre chaîne de podcasts. https://castbox.fm/channel/Editions-Karthala-id1402425?country=fr Entrée libre dans la limite des places disponibles. Réservations conseillées : https://www.weezevent.com/les-gouters-karthala-9-l-algerie-le-soulevement-d-un-peuple Intervenants : - Emmanuel Alcaraz, historien, auteur Les lieux de mémoire de la guerre d'indépendance algérienne (Karthala) sur l'instrumentalisation de la mémoire algérienne par le pouvoir en place. Professeur d'histoire, il est contributeur régulier du Quotidien d'Oran. http://www.karthala.com/hommes-et-societes/3182-les-lieux-de-la-memoire-de-la-guerre-d-independance-algerienne-9782811119034.html - Salim Chena , politiste, auteur Les traversées migratoires dans l'Algérie contemporaine (Karthala). http://www.karthala.com/hommes-et-societes/3067-les-traversees-migratoires-dans-l-algerie-contemporaine-africains-subsahariens-et-algeriens-vers-l-exil.html Modératrice : Sabrina Kassa de Mediapart auteure de : https://www.lalibrairie.com/livres/magic-bab-el-oued_0-5521129_9782490155095.html?ctx=5f9391cc8b1b3ffa8f019d8cf9a7c07a

Just World Podcasts
Story-Backstory ep.8: Algeria's popular movement making waves

Just World Podcasts

Play Episode Listen Later Apr 12, 2019 31:55


Since late February, the large North African country of Algeria has been the site of a massive popular movement that every Friday brings millions of people into the streets demanding deepseated reform. The protests were sparked when the country's ageing president Abdelaziz Bouteflika announced that he would be seeking a fifth term in office. Last week, Bouteflika announced that he would not run again, and also that he would immediately resign. The country's very powerful army chief Gaid Salah also announced the postponement of the planned presidential elections until July. These steps did not satisfy the demonstrators, who turned out in very large numbers again last Friday—and early reports from today (April 12) say that the demonstrations are once again nationwide and large. Amin Khan, the guest on today's episode, is an Algerian poet and thinker who was the author of a key article published April 5 in French that laid out a program for how Algeria might transition successfully from its current situation as a sclerotic quasi-dictatorship into a fully functioning democracy. You can read our English-language translation of Amin Khan's article-- and of another key document relating to the protests-- on the Just World Educational website, here.Most of the weekly podcasts in this series are linked to written opinion columns that get published a couple of days earlier… This week, because of the groundbreaking nature of Algeria's popular uprising-- which has been sadly under-reported in the English-language media-- we're doing things a little differently. For the text portion of this week's project, there's an interview that I conducted earlier this week with veteran Algeria specialist William B. Quandt. And for the podcast portion, we have this interview that I conducted in English, on Wednesday April 10, with Amin Khan.Support the show (http://justworldeducational.org/donate/)

Daily News Brief by TRT World
April 11, 2019 - Daily News Brief

Daily News Brief by TRT World

Play Episode Listen Later Apr 11, 2019 1:54


Thursday, April 11, 2019 Sudan's Bashir is reported to be out, and scientists show us the unseeable. This is TRT World’s Daily News Brief for Thursday, April 11th. Sudan's Bashir is reported to have resigned as president Omar al Bashir has stepped down as Sudan's president, according to government and military sources. Bashir has been in power for 30 years. But he's been facing growing opposition since December last year when the economy tipped further into crisis. According to Sudanese media, consultations are under way to set up a transitional council. Voting begins in India's lengthy election Polls have opened in the first phase of India's general elections. The seven-phase vote to elect a new lower house of parliament will continue until May 19. With 900 million eligible voters across the country, this is the world's largest democratic exercise. EU extends Brexit deadline to October 31 EU leaders at an emergency summit in Brussels have agreed to allow Britain to extend the Brexit deadline to October 31. British PM Theresa May however still says she wants the UK to leave "as soon as possible." Brexit missed its original date of March 29 as Britain squabbles over the details of the post-divorce deal. And that's assuming it actually happens. Algeria sets presidential election for July 4 Algeria's interim leader has called a presidential election for July 4. Abdelkader Bensalah says it will be an honest contest. Bensalah was installed after long-time president Abdelaziz Bouteflika stepped down in the face of massive opposition. Scientists show us what a black hole looks like And finally, Astronomers have shown us what a black hole looks like. It's a long way away, 500 million trillion kilometres, in a galaxy called M87. To do it, they coordinated eight radio telescopes around the world, pointed them in the right direction and took a photo. And that’s your daily news brief from TRT World... For more, head to TRTWORLD.com.

Daily News Brief by TRT World
April 10, 2019 - Daily News Brief

Daily News Brief by TRT World

Play Episode Listen Later Apr 10, 2019 1:58


Wednesday, April 10, 2019 Benjamin Netanyahu appears headed for a 5th term as Israeli PM, and women dominate this year's Booker International nominations. This is TRT World’s Daily News Brief for Wednesday, April 10th. Israel's Netanyahu appears headed towards 5th term as PM Benjamin Netanyahu appears set to be Israel's prime minister for an historic fifth term. With most votes counted after Tuesday's election, the PM's coalition looks to have a solid majority in parliament. Netanyahu's next task will be to build a governing coalition. That process could take weeks. Pressure build on Sudan's Bashir Sudan's opposition says at least 20 people have been killed in the capital Khartoum in clashes between the army and pro-government forces. Thousands of demonstrators are staging a sit-in outside the defence ministry, calling for the military to back them. The latest protests against Bashir's 30-year-rule began in December last year as an economic crisis got worse. Algeria's interim leader pledges to hold 'honest' elections Algeria's interim president, Abdelkader Bensalah, says he's committed to organising free elections. Abdelaziz Bouteflika stepped down last week after mass protests against his presidency and Algeria's entire political system. Bensalah is considered an ally of the ex-president. His appointment has triggered further protests. UN says Libya peace conference in jeopardy The UN says a peace conference on Libya planned for next week is in jeopardy as fighting escalates for control of the capital, Tripoli. The UN has been unable to halt the advance on Tripoli by Khalifa Haftar, a military commander based in the country's east. The conference, set for mid-April, was to pave the way for elections and the unification of the country's competing administrations. Women dominate Man Booker International nominations And finally, Five of the six nominations for this year's Man Booker International Prize for fiction have gone to women. They're led by Polish novelist Olga Tokarczuk who won last year. The prize celebrates novels translated into English, and all of this year's translators were women. This year's authors on the shortlist are from Chile, Colombia, France, Germany, Oman and Poland. And that’s your daily news brief from TRT World... For more, head to TRTWORLD.com.

RCI Tam-tam Canada
Un vent de manifestations populaires maintient la pression sur l’Algérie post-Bouteflika

RCI Tam-tam Canada

Play Episode Listen Later Apr 5, 2019 42:38


Vos quatre animateurs vous invitent cette semaine à vous interroger sur le sens à donner à la révolution populaire qui a mené à la démission du président algérien. Les autres régimes autocratiques de la région doivent-ils se méfier d'un autre printemps arabe? Entrevue avec Miloud Chennoufi, membre de l'Observatoire sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. Écoutez ou regardez Tam-Tam Canada du vendredi 5 avril 2019 - 42:28 ÉcoutezFR_Tam_tam_Canada-20190405-WEF15  Découvrez nos archives sur le même sujet Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a officiellement remis sa démission Nouveau rebondissement en Algérie. La télévision d’État vient d’annoncer la démission d’Abdelaziz Bouteflika après 20 ans au pouvoir. Lâché par l’armée, le président démissionnaire tire donc sa révérence après les pressions de la rue. Pour comprendre la situation, on joint Omar Aktouf, intellectuel algérien et professeur titulaire à HEC Montréal. Algérie : le président Bouteflika inapte à gouverner, selon le chef d’état-major de l’armée Dernier coup de tonnerre en Algérie. Le chef d’état-major de l’armée algérienne a déclaré Abdelaziz Bouteflika inapte à gouverner. Pendant un discours retransmis en partie à la télévision nationale, Ahmed Gaïd Salah a réclamé que la plus haute juridiction du pays active l’article 102 de la Constitution, qui prévoit la destitution du chef de l’État. « Système dégage », scandent des Algériens de Montréal, Bouteflika se retire Des manifestants se sont réunis pour la troisième fois à Montréal pour exiger que le président de l’Algérie retire sa candidature pour un cinquième mandat, même écourté. De « Bouteflika dégage », le message pour celui qui s’accrochait au pouvoir est maintenant « Système dégage ». Un sentiment partagé par des manifestants montréalais. Chômage, droits et dignité bafoués - NAR ou jeunes Algériens à la croisée des chemins La cinéaste d’origine algérienne Meriem Achour-Bouakkaz décrit, dans un documentaire de 52 minutes intitulé NAR, ce qu’elle qualifie de « forme de violence extrême en Algérie » : l’immolation par le feu de jeunes et de moins jeunes. « Il y en a assez pour que ça m’interpelle et que je me pose des questions sur la société algérienne aujourd’hui. » Le partage des mémoires, de l’Algérie coloniale au Canada Le 1er novembre 1954 éclate, en Algérie, un conflit violent qui se conclura, en juillet 1962, par la reconnaissance de l’indépendance de ce territoire, occupé depuis 1830 par la France. Les morts se compteront par milliers sur tous les fronts. Cette guerre de décolonisation fera aussi de nombreuses victimes « collatérales » : pieds-noirs, juifs, harkis n’auront d’autres choix que de quitter ce pays du Maghreb. L’épreuve d’un ingénieur canadien détenu en Algérie pendant plus de trois ans C’est l’histoire de Pierre Demers dont la vie a basculé en mai 2009 et qui a été arrêté avant même de franchir les douanes à Alger. L’ingénieur québécois faisait des affaires dans ce pays depuis près de 10 ans en soumissionnant sur des contrats de hangars d’avion pour des bases militaires. La firme montréalaise Lemay réinvente le concept de la médina en Algérie La firme de conception architecturale Lemay obtenait en 2013 un contrat en Algérie. C’est en soumettant un projet de médina réinventée avec le Consortium EXP que l’entreprise remporte le Concours international de la nouvelle ville d’El-Ménia située non loin de la vieille ville de Constantine, qui sera la capitale de la culture arabe en 2015. Nos images de la semaine window.jQuery || document.write('

VOMENA at KPFA
VOMENA April 5, 2019: What's next for Algeria? & Syrian Artist Reflects on the 2011 Mass Uprising

VOMENA at KPFA

Play Episode Listen Later Apr 5, 2019 59:34


This week, we get an update on the political developments in Algeria after the official resignation of the President Abdelaziz Bouteflika. We speak again with Dr Thomas Serres of UC Santa Cruz. Later in the program We hear from the Syrian illustrator Dima Nachawi. We talk about the art scene, especially in exile, and the importance of creative work in preserving a nation’s collective memory.

VOMENA at KPFA
Complete Interview with UC Santa Cruz Professor, Dr. Thomas Serres with an Update on Algeria

VOMENA at KPFA

Play Episode Listen Later Apr 5, 2019 40:24


Algeria has been in happy turmoil for the past seven weeks, with millions of people in the streets reclaiming their rights to genuine representation from a tired and corrupt old regime. President for 20 years, Abdelaziz Bouteflika has not only accepted to peacefully resign, but he has even apologized to the Algerian people. To get a better sense of the dramatic political changes that are taking place in Algeria Khalil spoke with UC Santa Cruz Professor, Dr. Thomas Serres. They talk about the ongoing street protests and the possible political formations in the near future-

Beyond the Headlines
Beyond the Headlines podcast: Bouteflika bids goodbye to power in Algeria

Beyond the Headlines

Play Episode Listen Later Apr 4, 2019 7:57


After weeks of mounting protest, Algerian president Abdelaziz Bouteflika has stepped down, ending 20 years as the country’s ruler.   While the moment is historic, protesters – many of whom won’t remember a time before Mr Bouteflika was their president – are not finished.  Fear that a younger, healthier version of the ailing 82-year old will step into his place or that the army may co-opt power, they say they will push on to ensure a real democratic transition.  After years of economic stagnation after oil revenue – the backbone of the economy – collapsed when oil prices fell in 2014, people are calling for a brighter future. Unemployment is high, costs are rising and many felt that there would be no future if Mr Bouteflika had won a fifth term in the election that was supposed to take place in April.  But now, they say they are turning a new page in their country’s history. In this week’s Beyond the Headlines, The National’s Foreign Editor James Haines-Young speaks to Chellali Khalil who has been part of the protests since the start, and Algerian researcher Tin Hinane El Kadi from the London School of Economics to ask how the country got here and what comes next.

Sibylline Insight Series
Sibylline Podcast - Algeria - Bouteflika's Resignation Drives Establishment Infighting

Sibylline Insight Series

Play Episode Listen Later Apr 4, 2019 8:49


On 2 April, President Abdelaziz Bouteflika resigned from office, leaving Algeria’s political future uncertain. This was the culmination of nearly two months of protests, which look unlikely to subside as the establishment seeks to retain power. The concessions to demonstrators have encouraged demands for substantive constitutional reforms, which the military and political elite may be unwilling to grant. Infighting within the establishment will directly impact business operations. Key points include: The developments that caused Bouteflika’s resignation The political ramifications of his departure Likely impact on business We hope you enjoy the podcast and welcome questions and feedback. Please get in touch at info@sibylline.co.uk  

Editor's picks from The Economist
Editor’s picks: April 4th 2019

Editor's picks from The Economist

Play Episode Listen Later Apr 4, 2019 20:09


A selection of three defining articles read aloud from the latest issue of The Economist. This week, the promise and perils of synthetic biology—the nascent human capacity to redesign life. Now that Algeria’s President Abdelaziz Bouteflika has resigned, the real battle to overhaul the system begins (9:24). And, where a rejuvenated Tiger Woods ranks on The Economist’s forecast for the golf Masters (14:58). See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Economist Radio
Editor’s picks: April 4th 2019

Economist Radio

Play Episode Listen Later Apr 4, 2019 20:09


A selection of three defining articles read aloud from the latest issue of The Economist. This week, the promise and perils of synthetic biology—the nascent human capacity to redesign life. Now that Algeria’s President Abdelaziz Bouteflika has resigned, the real battle to overhaul the system begins (9:24). And, where a rejuvenated Tiger Woods ranks on The Economist’s forecast for the golf Masters (14:58). See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

The Intelligence
Resigned to it: Algeria’s president

The Intelligence

Play Episode Listen Later Apr 4, 2019 20:34


After two decades as president, Abdelaziz Bouteflika has resigned. But the cabal that’s been running the country doesn’t want to give up power and the opposition is disorganised. Will anything change? Medical professionals staged protests in Canada this week, calling for stricter gun laws; the country’s debate over gun ownership is intensifying. And, the gender pay gap in many countries is exacerbated by parenthood—you can hear it in the data. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Economist Radio
Resigned to it: Algeria’s president

Economist Radio

Play Episode Listen Later Apr 4, 2019 20:34


After two decades as president, Abdelaziz Bouteflika has resigned. But the cabal that’s been running the country doesn’t want to give up power and the opposition is disorganised. Will anything change? Medical professionals staged protests in Canada this week, calling for stricter gun laws; the country’s debate over gun ownership is intensifying. And, the gender pay gap in many countries is exacerbated by parenthood—you can hear it in the data. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Marceau refait l'info
Démission d’Abdelaziz Bouteflika - Marceau refait l'info - 4 avril 2019

Marceau refait l'info

Play Episode Listen Later Apr 4, 2019 4:14


Démission d’Abdelaziz Bouteflika - Marceau refait l'info - 4 avril 2019

The Turbulent World of Middle East Soccer
Middle Eastern protests challenge debilitating Gulf counterrevolution

The Turbulent World of Middle East Soccer

Play Episode Listen Later Apr 4, 2019 9:09


Much of the Middle East’s recent turmoil stems from internecine Middle Eastern rivalries spilling onto third country battlefields and Saudi and United Arab Emirates-led efforts to roll back the achievements of the 2011 popular Arab revolts and pre-empt further uprisings. This week’s successful toppling of ailing Algerian president Abdelaziz Bouteflika and months of anti-government demonstrations that have put Sudanese leader Omar al-Bashir on the defensive suggest that the Saudi-UAE effort may be faltering.

Daily News Brief by TRT World
April 3, 2019 - Daily News Brief

Daily News Brief by TRT World

Play Episode Listen Later Apr 3, 2019 1:50


This is TRT World’s Daily News Brief for Wednesday, April 3rd. *)Abdelaziz Bouteflika steps down as Algerian president Algeria's long-time president Abdelaziz Bouteflika has stepped down. He resigned on Tuesday with immediate effect. It came just hours after the head of the military called for him to go, for the second time in just over a week. However, it's unclear whether Bouteflika's ouster will quell weeks of opposition protests. Many Algerians want a fresh government, not just a new face of power. *)Venezuela’s Guaido stripped of immunity Venezuela’s Constituent Assembly has stripped opposition leader Juan Guaido of his immunity from prosecution. President Nicolas Maduro set up the Constituent Assembly after he lost control of the National Assembly. Guaido is head of the opposition-controlled National Assembly. *)Election body to ‘reassess’ votes in eight Istanbul districts Turkey’s election body is recounting votes in eight of Istanbul's 39 districts after Sunday's local elections. In the race for mayor of Turkey's biggest city, the CHP's Ekrem Imamoglu had a narrow lead over the AK Party’s Binali Yildirim ahead of the recount. Nationwide, the governing AK Party and its MHP coalition ally defeated the opposition alliance by about 52 to 38 percent. *)Australian senator censured over NZ terror attack comments Australia's Senate has censured a far-right lawmaker for his comments blaming immigration for the terrorist attack on two mosques in New Zealand. Senator Fraser Anning was also egged by an irate teenager, whom Anning then slapped in the face. Fifty people died in the March 15 assault in the New Zealand city of Christchurch. And finally, *)Hundreds of tarantulas seized at Manila airport Customs officials in the Philippines probably thought it was snack time: gift-wrapped boxes of cookies and oatmeal flown all the way from Poland. Except it wasn't cookies and oatmeal. It was 757 live tarantulas. A man tried to claim them, saying they were "collectible items." He's been arrested.

Mjadala wa Wiki
Mjadala wa Wiki - Rais wa Algeria Abdelaziz Bouteflika ajiuzulu

Mjadala wa Wiki

Play Episode Listen Later Apr 3, 2019 12:01


Baada ya kuwa madarakani kwa miaka 20 hatimaye Abdulaziz Bouteflika amelazimika kusalimu amri na kujiuzulu kama rais wa nchi wa Algeria. Nini hatima ya nchi ya Algeria baada ya kujiuzulu kwa Bouteflika mwenye umri wa miaka 82 ambaye tangu mwaka 2013 amekuwa akitumia gari la magurumu baada ya kupatwa na kiharusi. Kwa mujibu wa Katiba, Spika wa Senate sasa ndio rais wa muda hadi pale Uchaguzi mpya utakapofanyika.

RMC : Brunet - Neumann
RMC : 03/04 - Brunet & Neumann : Abdelaziz Bouteflika démissionne, et maintenant ?

RMC : Brunet - Neumann

Play Episode Listen Later Apr 3, 2019 4:45


Les Algériens ont vécu dans le calme les manifestations à travers lesquelles ils ont demandé la démission d'Abdelaziz Bouteflika. Ils ont gagné la partie le 2 avril. Quid de la suite ? Que demande le peuple algérien ? - Tous les jours à 7h50, le duo Eric Brunet et Laurent Neumann commente un sujet fort de l'actualité, dans Bourdin Direct, sur RMC.

Le journal de 22h00
Algérie : fin de partie pour Abdelaziz Bouteflika

Le journal de 22h00

Play Episode Listen Later Apr 2, 2019 15:19


durée : 00:15:19 - Journal de 22h - Le président algérien a envoyé ce soir sa lettre de démission au Conseil constitutionnel. Un peu plus tôt dans la journée, l'armée algérienne avait exigé son départ immédiat. Abdelaziz Bouteflika s'en va après avoir dirigé l'Algérie pendant vingt ans.

RCI Tam-tam Canada
FR_Entrevue__7

RCI Tam-tam Canada

Play Episode Listen Later Apr 2, 2019 9:46


La Télévision d’État vient d’annoncer la démission d’Abdelaziz Bouteflika après 20 ans au pouvoir. Lâché par l’armée, le président démissionnaire de l’Algérie tire donc sa révérence suite aux pressions de la rue. Entrevue avec Aktouf Omar, intellectuel algérien et professeur titulaire à HEC Montréal.

Daily News Brief by TRT World
April 2, 2019 - Daily News Brief

Daily News Brief by TRT World

Play Episode Listen Later Apr 2, 2019 2:08


TRT World’s Daily News Brief for Tuesday, April 2: *)Bouteflika to step down before April 28 Algeria's president has bowed to public pressure and announced the end of his 20-year rule. Abdelaziz Bouteflika says he will step down before his fourth term ends on April 28. However, there are doubts if the president's resignation will be enough to quell demonstrations. Many in the opposition are calling for a change of leadership, not just a new president. *)New Zealand passes an initial vote for gun controls New Zealand MPs have voted overwhelmingly in favour of new gun control measures. The proposed changes ban military-style semi-automatic weapons and any parts that can be used to make one. The new law follows the March 15 terrorist attack on two mosques in Christchurch that killed 50 people. *)US suspends delivery of F-35 jets to Turkey The US has suspended delivery of F-35 fighter jet equipment intended to help train Turkish pilots. The Pentagon says the decision was made because of Ankara's plans to purchase the Russian S-400 missile defence system. Turkey says it needs the S-400 for its security. The Pentagon says the S-400 is a threat to the F-35. The US wants Ankara to buy and use the Patriot system instead. *)Saudi paying "blood money" to Khashoggi’s children Saudi Arabia is paying "blood money" to the children of murdered journalist Jamal Khashoggi, according to the Washington Post. The report says the payments to Khashoggi’s two sons and two daughters is hush money. Khashoggi was killed and dismembered in October last year at the kingdom's consulate in Istanbul by a hit squad sent from Riyadh. And finally, *)Singapore proposes tough measures to fight fake news Singapore wants to enforce tough new measures to combat fake news, including a maximum 10-year jail term and heavy fines. The new bill will likely become law, as the governing People's Action Party holds 80% of the seats in parliament. Ironically, the city-state is now facing criticism for trying to do exactly what many other democracies are calling for.

Daily News Brief by TRT World
April 1st, 2019 - Daily News Brief

Daily News Brief by TRT World

Play Episode Listen Later Apr 1, 2019 1:41


This is TRT World’s Daily News Brief for Monday, April 1st. *)AK Party, MHP alliance leads nationwide in Turkey’s local elections The governing AK Party-led People’s Alliance is leading the vote count nationwide in Turkey's local elections. According to unofficial results, the alliance has almost 52 percent of the vote. The opposition CHP-Iyi alliance has won about 38 percent of the vote. Vote count confirms comic’s lead in Ukraine elections *)Comedian Volodymyr Zelensky has won the first round of Ukraine’s presidential election. But it wasn't enough to prevent a run-off on April 21. Zelensky's won just over 30 percent of the vote, with incumbent president Petro Poroshenko trailing on 17 percent. *)Vietnamese woman pleads guilty to lesser charge in Kim killing A Vietnamese woman accused of killing the estranged half-brother of North Korean leader Kim Jong-un has escaped the death penalty in Malaysia. 30-year-old Doan Thi Huong pleaded down to causing harm by dangerous means. She was sentenced to three years four months, but is expected to be out soon, given continued good behaviour. *)Algeria’s Bouteflika reported to be set to resign this week Algerian media are reporting that President Abdelaziz Bouteflika is likely to step down this week. Bouteflika has faced weeks of anti-government protests, mainly against him personally and his 20-year rule. Some in the opposition are, however, calling for a change of the entire leadership, not just a new president. And finally, *)Rapper Nipsey Hussle shot dead Grammy-nominated rapper Nipsey Hussle has been shot dead outside his clothing store in south Los Angeles. Police said two other people were wounded in the shooting and they were in stable conditions. Hussle was 33. His debut studio album "Victory Lapé" was nominated for Best Rap Album at this year’s Grammys.

Pan-African Journal
Pan-African Journal: Worldwide Radio Broadcast

Pan-African Journal

Play Episode Listen Later Mar 31, 2019 179:00


Listen to the Sun. March 31, 2019 edition of the Pan-African Journal: Worldwide Radio Broadcast hosted by Abayomi Azikiwe, editor of the Pan-African News Wire. The program features our regular PANW report with dispatches on the recently-held Arab League Summit in Tunisia where a resolution was passed calling for a Palestinian state and expressing objections to the United States declaration recognizing the Golan Heights in Syria as Israeli territory; Algeria miilitary leaders have called for the resignation of President Abdelaziz Bouteflika; damage done by cyclone Idai in Southern Africa is still being assessed while thousands have been reported dislocated and missing; Pope Francis has said that the migration crisis cannot be resolved through the building of walls. As the last entry to our monthlong focus on Women's History with two audio documentaries on Civil Rights leader Ms. Fannie Lou Hamer.

Le journal de 22h00
Un million de personnes dans les rues d'Alger:rage intacte contre le régime .

Le journal de 22h00

Play Episode Listen Later Mar 29, 2019 15:48


durée : 00:15:48 - Journal de 22h - Sixième Vendredi consécutif de mobilisation en Algérie. Le président du Conseil de la Nation Abdelkader Bensalaha, appelé à assurer l' intérim si Abdelaziz Bouteflika devait quitter le pouvoir, est venu allonger la désormais longue liste des personnalités que le peuple conspue .

TV5MONDE - Kiosque
Tournée de Xi Jinping / Algérie, destitution de Bouteflika / Mali / Trump

TV5MONDE - Kiosque

Play Episode Listen Later Mar 29, 2019 54:00


Au sommaire : Tournée de Xi Jinping en Europe « Le temps de la naïveté face à la Chine est terminé » constate Emmanuel Macron à l'occasion de la tournée du président Xi Jinping en Italie, à Monaco et en France. L'Europe vient-elle seulement de découvrir l'impérialisme économique de la Chine, porté par son gigantesque projet des nouvelles routes de la soie ? Devrait-elle suivre l'exemple américain et se méfier de Pékin ? Derrière les sourires de façade, la visite en France du dirigeant chinois s'est-elle bien passée ? Algérie L'ère Bouteflika vit-elle son crépuscule ? Le général Ahmed Gaïd Salah a précipité les événements en appelant à la destitution du président pour inaptitude. Cela suffira-t-il à calmer la contestation des Algériens qui veulent la fin du régime ? La presse algérienne l'assure : après 20 ans au pouvoir, Abdelaziz Bouteflika ne sera plus à la tête de l'Algérie d'ici très peu de temps. Mais la période de transition qui s'ouvre pose de nombreuses questions. L'armée est-elle en train de jouer la montre pour préserver les intérêts du régime ? Pourrait-elle au contraire se positionner au-dessus de la mêlée dans l'intérêt du pays ? Concrètement, qui prend la tête de l'Algérie ?  Violences intercommunautaires au Mali Peut-on parler de nettoyage ethnique dans le centre du Mali ? Jamais depuis 2012 et le début de la crise le pays n'avait connu un tel massacre. Des dizaines de personnes ont été tuées méthodiquement dans le village d'Ogossagou, ciblant la communauté peule, dans une région devenue l'épicentre des violences. D'où viennent les rivalités entre Dogons et Peuls ? Nourrissent-elles un cycle de représailles ? Pourquoi les forces maliennes et internationales n'interviennent-elles pas ? Donald Trump Le rapport de l'enquête Mueller ne recommande pas de mises en accusation formelles contre Donal Trump, mais le président américain est-il pour autant exonéré ? Même si plusieurs fronts judiciaires restent ouverts, s'agit-il tout de même d'une victoire politique pour lui ? C'est ainsi, avec un poids en moins, que Donald Trump a continué à exercer ses activités, recevant notamment le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, en pleine campagne pour sa réélection. Invités : Pierre Haski, journaliste à France Inter ; Géraldine Muhlmann, professeure de science politique et de philosophie à l'université Paris 2 Panthéon-Assas ; Rosa Moussaou, grand reporter à « L'Humanité » ; Alberto Toscano, correspondant en France de la radio italienne Radicale. Présentation : Silvia Garcia.

Daily News Brief by TRT World
March 28, 2019 - Daily News Brief

Daily News Brief by TRT World

Play Episode Listen Later Mar 28, 2019 2:03


Daily News Brief for Thursday, March 28th: *) Theresa May to quit if Brexit deal pushed through British PM Theresa May has made a last-ditch effort to push Brexit through, offering up her job in exchange for a divorce deal. This comes after her colleagues twice rejected her EU agreement, both times by large majorities. It's unclear whether her offer to resign will be enough to get Brexit sorted. *) More backs turned on Algeria’s Bouteflika A key coalition ally of Algeria’s President Abdelaziz Bouteflika is calling for him to resign. The party joins a slew of civilian and military voices calling for the 82-year and ailing president be declared unfit to rule. However, many in Algeria's opposition are against these latest moves, since they want the country's entire political elite out of power. *) Facebook to ban far-right speech Facebook is banning promotion and support for white nationalism and white separatism. The ban which will be enforced from next week comes as part of a stepped-up crackdown on hate speech. It follows the live streaming of a terrorist attack by a white supremacist on two mosques in New Zealand. *) Rescued migrants hijack ship Migrants hijacked a cargo ship on Tuesday that rescued them in the Mediterranean. A Turkish oil tanker picked up around 120 migrants on its way to Tripoli. It was forced to change course to Malta. Maltese armed forces moved in and restored control to the captain, who then steered the ship to Malta, where it has now docked. *) Hagia Sophia to be called a mosque again And finally, Istanbul's Hagia Sophia will be called a mosque again, Turkish President Recep Tayyip Erdogan says. The building is an architectural masterpiece, almost 1,500 years old. It started life as a church, was then converted to a mosque, was then made a museum, and now, will again be called a mosque.

Daily News Brief by TRT World
March 27, 2019 - Daily News Brief

Daily News Brief by TRT World

Play Episode Listen Later Mar 27, 2019 2:09


TRT World’s Daily News Brief for Wednesday, March 27: *)Algerian army chief calls for Bouteflika to be impeached Algeria's army chief Ahmed Gaed Salah has called for President Abdelaziz Bouteflika to be impeached. Salah called for activation of Article 102 of the Constitution. That would allow for the president to be declared unfit to serve. The 82-year-old and ailing Bouteflika has been in power for 20 years. He is facing increasing popular pressure to step down. *)Israel, militants break unofficial ceasefire Israel launched more air strikes overnight against Gaza, as militants launched more rockets against Israel. A top Palestinian official says some 500 houses in the Gaza Strip have been damaged in the latest strikes. However, as of the time of writing an unofficial ceasefire appears to be holding again. It's a stand-off the UN is warning could have catastrophic consequences. *)Syrian regime wants UNSC to discuss Golan Heights Damascus wants the UN Security Council to take up the Golan Heights issue. This comes after Trump's attempt to legitimise Israel's occupation of the Syrian territory. Three UN Security Council resolutions have in the past called on Israel to withdraw from Golan. Israel seized the territory from Syria in the 1967 Six-Day War. *)Thailand's election sends mixed signals Thailand's opposition parties say they have enough support from lawmakers to form the next government. At the same time, the party backed by the military junta says it's leading in the vote count and should form the next government. First official preliminary results of last Sunday's election are expected on Friday. And finally, *)Case against Jussie Smollet dropped Chicago prosecutors have dropped all charges against Jussie Smollett. The city's mayor Rahm Emanuel and the police have slammed the decision. The actor faced 16 felony counts, after police accused him of staging a racist, anti-gay attack on himself. Prosecutors have not said why they're dropping the case.

VOMENA at KPFA
VOMENA March 15, 2019: A Deeper Look into the Popular Mobilization in Algeria

VOMENA at KPFA

Play Episode Listen Later Mar 15, 2019 59:30


From poster child for colonial struggles in the nineteen fifties and sixties, Algeria has transitioned to a country that is still struggling to perfect its own democratic system fifty years later, trying to attain the long-promised emancipation that so many had died for. Today, the streets of Algiers and other major cities are filled with passionate and enthusiastic crowds, men and women, made up of mostly people under thirty, demanding their rights to choose their own government and control their own destinies. After three weeks of huge popular demonstrations by the Algerian people, ailing president Abdelaziz Bouteflika agreed Monday to not run for a fifth straight term, which was the most prominent and urgent demand by the protestors. Today we speak with Professor Thomas Serres of UC Santa Cruz about the current situation and how it echoes the Arab Spring that preceded it as well as the 1988 youth rebellion of Algiers.

Podcast Voix Express
Le tour de passe-passe algérien

Podcast Voix Express

Play Episode Listen Later Mar 15, 2019 17:53


Abdelaziz Bouteflika a d'abord semblé reculer devant la rue algérienne, qui se révolte depuis plusieurs semaines contre sa candidature à la présidentielle, la 5e. Un retrait en forme d'entourloupe, assorti d'un report de l'élection et d'un maintien de fait du pouvoir actuel. Les jeune Algériens l'ont bien compris, dont la mobilisation n'a pas faibli. Que peut-il se passer désormais? Les réponses de Christian Makarian. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Vox's Worldly
Algeria’s election, UK’s rejection

Vox's Worldly

Play Episode Listen Later Mar 14, 2019 27:22


Zack, Jenn, and Alex discuss the big-deal political developments in Algeria — where longtime ruler Abdelaziz Bouteflika has decided not to run for a fifth presidential term. The decision was a big victory for a protest movement in the authoritarian country, but now nobody knows who’s going to be running Algeria in the near future. On Elsewhere, they continue answering listener questions about Brexit, this time focusing on questions about Russian interference and the real reasons why so many Brits wanted to leave the EU to begin with. Zack ponders European cheese regulations, Alex puns on the name Arron Banks, and Jenn talks about Britain’s (formerly) “rockin’ economy.” Links! Alex has an explainer on the Algerian protests which you can read here Bouteflika gave in to protesters by stepping down Protesters worry the canceled elections may be a stalling tactic You can follow updates of all the recent Brexit votes here Russia intervened in the Brexit election via Twitter bots US intelligence agencies openly detail how Russia interfered in the 2016 presidential election Britain’s Channel 4 has all you need to know about the Arron Banks scandal Vox has a handy guide to Cambridge Analytica Zack mentioned — and has reviewed — the book Whiteshift Oxford University published a summary about migration in the UK Here’s an early Vox explainer on the refugee crisis in Europe More on the Nigel Farage billboard Enoch Powell’s “Rivers of Blood” speech Some research about the impact that immigrants have had on the UK economy  Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Off the Hookah with Phil and Cooper
Episode #091: The Fifth Time’s the Charm

Off the Hookah with Phil and Cooper

Play Episode Listen Later Mar 14, 2019 21:44


In the last month, Algeria has seen historic protests form over the announcement of their long-suffering president Abdelaziz Bouteflika’s candidacy for a fifth term in office. Phil and Cooper recap Bouteflika’s backstory and what’s happened since the protests began. Also, the Iranian president makes his strategic first visit to Iraq, but what makes it so important? Algeria gambles on old captain to chart new waters (Simon Cordall) Will Algerian protesters accept ailing president’s offer for reforms? (Simon Cordall) Why Algerian protesters aren't satisfied with Bouteflika's latest 'concession' (Simon Cordall) Rouhani in Baghdad seeks outlets against US sanctions (Ali Mamouri) Iraqi officials stress need to boost Arab ties while balancing relations with Iran (Ali Mamouri) Rouhani goes to Iraq to boost trade, assert authority at home (Mohammad Shabani) Iran's hard-liners praise Rouhani for boosting trade with Iraq (Al-Monitor Staff) Extra Listening: Episode #4, Weekend at Bouteflika’s (5/3/2017): Phil and Cooper discuss Algeria's legislative elections and the mystery behind President Bouteflika. Episode #70, Cheddar Chatter (9/20/2018): Iraq's parliament elects a new speaker, Phil and Cooper talk about what the choice says about the new relationship between Iraq and Iran. Episode #72, Mystery at the Consulate (10/12/2018): Iraq's nomination for prime minister is another sign of Iranian influence in the country. Music: Zaho - “Laissez-les Kouma” (feat. MHD) (Spotify | iTunes)

Le flash du Parisien
Le Parisien - Flash du 12 mars

Le flash du Parisien

Play Episode Listen Later Mar 12, 2019 2:46


Voici les sujets que nous avons retenus pour vous :Algérie : Abdelaziz Bouteflika ne briguera pas de cinquième mandat Mairie de Paris : Pierre-Yves Bournazel déclare sa candidature pour 2020Dijon-PSG : un match pour se remettre la tête à l'endroitPortrait : Viktoria Modesta, la danseuse unijambiste du Crazy HorsePrésentation : Clawdia Prolongeau. Direction de la rédaction : Jean-Baptiste Isaac. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Almost Diplomatic
EP33 - Weekend at Bernie's: Algeria Edition

Almost Diplomatic

Play Episode Listen Later Mar 8, 2019 44:25


This episode we take a look at the ongoing protests across Algeria which are demanding reforms and that sitting President Abdelaziz Bouteflika not run for his 5th term. Besides the issue of longevity, Bouteflika has not been seen in public since 2013 after suffering a stroke and is reportedly residing in a hospital in Geneva. Not too shocking people want someone who is actually able to perform their duties as leader of their nation. Follow us on Twitter: @AlmostDiplo Disclaimer: The comments and views discussed in the podcast are our own and do not represent those of any entity we volunteer with or are employed by. Song: Jail Billz Arist: Weeping Icon

The Crisis Next Door
Algeria Erupts

The Crisis Next Door

Play Episode Listen Later Mar 8, 2019 22:35


    Algerians are taking to the streets, demanding longtime leader Abdelaziz Bouteflika not seek a fifth term.  The demonstrations echo the massive protests that gripped North Africa and the Middle East earlier this decade, and The Crisis Next Door talks to retired U-S Ambassador Robert Ford about the impact of the protests. Ambassador Ford served in that capacity in Algeria from 2006-2008 and in Syria from 2011-2104. He's currently teaching at Yale and is a Senior Fellow with the Middle East Institute.   See omnystudio.com/listener for privacy information.

Economist Radio
Fifth time unlucky: Algeria’s protests

Economist Radio

Play Episode Listen Later Mar 8, 2019 22:49


Widespread protests will continue today against the re-election run of President Abdelaziz Bouteflika, who hasn’t been heard from since a stroke in 2013. Algerians have had enough of their country’s proxy rule and misrule. We also ask if countries can sometimes be better run when their leaders are out of action. And, knife crime is on the rise in Britain, but the causes—and the solutions—are a matter of uncomfortable debate. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

The Intelligence
Fifth time unlucky: Algeria’s protests

The Intelligence

Play Episode Listen Later Mar 8, 2019 22:49


Widespread protests will continue today against the re-election run of President Abdelaziz Bouteflika, who hasn’t been heard from since a stroke in 2013. Algerians have had enough of their country’s proxy rule and misrule. We also ask if countries can sometimes be better run when their leaders are out of action. And, knife crime is on the rise in Britain, but the causes—and the solutions—are a matter of uncomfortable debate. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Was jetzt?
In der Hand eines sterbenskranken Diktators

Was jetzt?

Play Episode Listen Later Mar 7, 2019 10:35


Der 82-jährige Präsident von Algerien, Abdelaziz Bouteflika, kann nach einem Schlaganfall und mehreren Erkrankungen nicht mehr sprechen und sich nicht bewegen. Bei den Wahlen im April will er trotzdem erneut kandidieren. Dagegen protestieren gerade Hunderttausende Menschen. Moderator Sven Stockrahm spricht mit ZEIT-Politikredakteur Mohamed Amjahid über die Lage im flächenmäßig größten Land Afrikas. Die Analyse dazu lesen Sie hier: https://www.zeit.de/2019/11/abdelaziz-bouteflika-algerien-praesident-kandidatur-protest Die Raumkapsel Crew Dragon des privaten Unternehmens SpaceX hat erfolgreich die Raumstation ISS erreicht. Heute soll sie den Rückflug zur Erde antreten. Die USA versprechen sich von einer geglückten Mission ein neues Kapitel in der bemannten Raumfahrt. Die könnte nämlich aufleben, erzählt Alina Schadwinkel, Redakteurin im Wissensresort von ZEIT ONLINE. Und sonst so? Heute ist Internationaler Frauentag und Berlinerinnen und Berliner haben frei. Mitarbeit: Sarah Remsky Um uns zu erreichen, schreiben Sie eine Mail an wasjetzt@zeit.de.

Petit Journal
O que está acontecendo na Argélia?

Petit Journal

Play Episode Listen Later Mar 7, 2019 7:27


As últimas duas semanas foram marcadas por intensas manifestações na Argélia, tendo em vista a proximidade das eleições no país e a intenção do atual presidente, Abdelaziz Bouteflika, de concorrer a um quinto mandato. Neste episódio, o prof. Tanguy Baghdadi busca as raízes das manifestações contra a candidatura do Bouteflika e o porque a sua candidatura gera tantas preocupações entre os argelinos. Pra ser nosso apoiador, acesse apoia.se/petit

FT World Weekly
Algerians protest over entrenched autocracy

FT World Weekly

Play Episode Listen Later Mar 6, 2019 12:03


After decades of calm, Algerians have taken to the streets to rage against the candidacy of the ageing and ailing president Abdelaziz Bouteflika in April elections. Gideon Rachman discusses what happens next with Heba Saleh and Andrew England. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Programme B
Algérie, une soif de changement

Programme B

Play Episode Listen Later Mar 4, 2019 21:50


« Bouteflika dégage ! » Depuis le 22 février 2019, des dizaines de milliers d’Algérie·ne·s sont descendu·e·s dans les rues et ont scandé leur opposition à un cinquième mandat d’Abdelaziz Bouteflika. À l’approche de l’élection présidentielle prévue le 18 avril, ces protestataires estiment que l’actuel président, victime d’un AVC en 2013 et autrefois symbole de paix, n’est plus en mesure de gouverner le pays.Abdelaziz Bouteflika a officiellement déposé sa candidature le 3 mars devant le Conseil constitutionnel. Dans une lettre lue à la télévision nationale le même jour, il promet un scrutin anticipé auquel il ne participerait pas.Quelle est l’origine de ce mouvement de contestation exceptionnelle qui agite le pays ? Qui sont les Algérien·ne·s qui manifestent pour plus de démocratie ?Mélanie Wanga interroge Salim Mesbah, journaliste au HuffPost Algérie, et Malika Rahal, chargée de recherche à l’Institut du temps présent au CNRS et spécialiste de l’histoire de la colonisation française en Algérie.CRÉDITSProgramme B est un podcast de Binge Audio présenté par Thomas Rozec. Cet épisode a été produit en février 2019 dans les studios de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Vincent Hiver. Chargée de production et d’édition : Lorraine Besse et Diane Jean. Générique : François Clos et Thibault Lefranc. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Illustration : Magharebia / CC / Wikimedia commons. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

QN NEWS
QN NEWS 16 - Presidente derrame candidata-se a 5ª reeleição na Argélia!

QN NEWS

Play Episode Listen Later Mar 4, 2019 17:26


Nosso querido presidente da Argélia: Abdelaziz Bouteflika, que mesmo tendo sofrido um derrame no início da década, se apresenta firme e forte para concorrer a mais um mandato!

Minute papillon!
Minute Papillon! Flash info midi - 4 mars 2019

Minute papillon!

Play Episode Listen Later Mar 4, 2019 2:01


Les titres du flash:- Météo, attention au vent : 43 départements du nord et du nord-ouest du pays en vigilance orange.- Nouvelles manifestations cette nuit en Algérie contre l’annonce de candidature du président algérien Abdelaziz Bouteflika. Malade, il a promis dans une lettre un cinquième mandat raccourci.- En France, à Grenoble, deuxième nuit de tensions dans le quartier Mistral, après le décès de deux jeunes de 17 et 19 ans poursuivis par des policiers.- Les chansons de Michael Jackson bannie de la radio publique britannique BBC 2. Une décision, selon le quotidien Times, prise juste avant la diffusion d’un documentaire accusant la star de nouvelles agressions sexuelles sur des enfants.- Question : Pourquoi Bernard Tapie a quitté l’interview d’Europe 1 au bout de deux minutes ce matin ? Il était interrogé sur les accusations de son ancien attaché parlementaire soutenant que l'ex-président de l'OM lui a demandé d'acheter un arbitre.- Patrice Laffont va faire son retour dans Fort Boyard cet été. Le jeu fête ses 30 ans. Annonce d’Olivier Minne sur RTL. - Adieu à la boîte jaune de chocolat en poudre Nesquik. Une boîte en plastique qu’abandonne Nestlé France au profit du papier recyclable. Interview repérée par La Provence. Anne-Laetitia BéraudCrédits sons : Longing - Joakim Karud/Musique libre de droits/ Bisquit soul de Noodgroove - Fugue Icons8.com/ Bruitage : universal-soundbank.com Pour plus d'informations sur la confidentialité de vos données, visitez Acast.com/privacy See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Daily News Brief by TRT World
March 4, 2019 - Daily News Brief

Daily News Brief by TRT World

Play Episode Listen Later Mar 4, 2019 2:02


Monday, March 4, 2019 A deadly tornado strikes Alabama in the US, and Turkish Airlines helps rescue former circus lions. This is TRT World’s Daily News Brief for Monday, March 4th. Deadly tornado strikes Alabama We start in the US, where a tornado tore through Alabama on Sunday, killing at least 23 people. The storm uprooted trees and caused “catastrophic damage” to buildings and roads. Search operations were halted Sunday night due to hazardous conditions, but Lee County Sheriff Jay Jones said they would resume on Monday morning. Battle for last Daesh enclave in Syria resumes Daesh faces final territorial defeat in Syria as US-backed militias said they were closing in on the terror group. The offensive has been temporarily slowed down to protect remaining civilians held by Daesh in Baghouz village, near the Iraq border. The US has been providing air support to the PYD/YPG-dominated SDF militia in the fight against Daesh. The YPG is the Syrian offshoot of the PKK terrorist organisation. US merges consulate for Palestinians with new embassy The US confirmed it would close its diplomatic mission to the Palestinians on Monday and open a new Palestinian Affairs Unit within its new embassy in Jerusalem. The move downgrades the consulate which served the Palestinians for decades and hands over responsibilities to Israel ambassador. US officials say the move is meant to improve efficiency. But Palestinians have condemned it as a strike against them. Algeria’s Bouteflika to run for fifth term amid protests Algeria’s President Abdelaziz Bouteflika has officially registered as a candidate for next month’s election. The 82-year-old’s bid for a fifth term sparked protests in Algeria and abroad. He promised to hold early elections if he’s re-elected. Bouteflika is currently in Switzerland, where he’s receiving medical treatment. Turkish Airlines affiliate flies rescued lions to natural habitat And finally, Four former circus lions were rescued from a life behind bars and flown to a habitat in South Africa. The three young lionesses and one lion were being kept in a cage in Ukraine’s capital, without access to direct sunlight. Animal rights group Lawrence Anthony World Organization saved the lions who were flown to Kragga Kamma Game Park by Turkish Airlines’ affiliate Turkish Cargo. And that’s your daily news brief from TRT World... For more, head to TRTWORLD.com

Le Nouvel Esprit Public
L’agriculture et ses enjeux ; L’Algérie s'agite #78

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Mar 3, 2019 64:20


L’agriculture et ses enjeux : Le 56ème Salon de l’agriculture a ouvert ses portes le 23 février dernier à Paris pour 10 jours. Emmanuel Macron y a souligné l’excellence de l’agriculture française, mais surtout européenne, qu’il considère comme le seul rempart contre la concurrence des géants américains ou asiatiques. Le président s’est exprimé durant une heure devant près de 500 personnes, dont une moitié de jeunes agriculteurs venus de pays européens. Il a appelé à « réinventer » la politique agricole commune (PAC) pour défendre la souveraineté alimentaire européenne. Emmanuel Macron a également évoqué la question du glyphosate, un herbicide déclaré « cancérigène probable chez l’homme » en mars 2015, par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Il a rappelé son engagement d’en interdire l’utilisation d'ici trois ans et annoncé que le vignoble français, pourrait devenir le premier vignoble au monde « sans glyphosate ». En France, la viticulture reste en effet le secteur le plus gourmand en produits phytosanitaires : 20 % des quantités consommées pour 3 % de la surface agricole utile. La viticulture biologique a toutefois le vent en poupe, avec 9 % des vignes, plaçant la France en troisième position pour la production viticole biologique après l'Italie et l'Espagne. Cet engouement pour les pratiques bio est en phase avec le choix d’une part croissante de Français en faveur de nouveaux modèles de consommation plus respectueux de la santé et de l’environnement. C’est le sens de l’appel à un lundi vert, sans viande, lancé début janvier par un collectif de 500 personnalités ainsi que de la récente campagne de l’association interprofessionnelle du bétail et des viandes « aimez la viande, mangez-en mieux ». Une autre tendance de fond observée est celle de l’engouement pour le mouvement locavore, qui prône la consommation de nourriture produite près de chez soi. Plusieurs agriculteurs ont interpellé le président sur la faiblesse de leurs revenus. Depuis la fin des quotas laitiers européens en 2015, les éleveurs ont dû faire face à une hausse de la production qui a fait s'effondrer les cours mondiaux du lait. Au-delà des éleveurs, le mal être du monde paysan se traduit par un taux de suicide très élevé : un agriculteur se suicide tous les deux jours. ***L’Algérie s’agite : Le 10 février, Abdelaziz Bouteflika, âgé de 82 ans et au pouvoir depuis 1999, a annoncé dans une « lettre à la Nation » son intention de briguer un 5ème mandat présidentiel le 18 avril prochain. Sa candidature a été plébiscitée par son parti, le FLN (Front de Libération Nationale). Régulièrement hospitalisé depuis 2005, puis victime d’un AVC en 2013 Abdelaziz Bouteflika est absent de la scène politique. Il ne fait plus que de rares apparitions et ne s’exprime plus en public. L’article 88 de la constitution algérienne prévoit que le président peut être destitué s’il n’est pas en mesure d’exercer ses fonctions “pour cause de maladie grave et durable” mais l’application de cet article est soumise à l’approbation unanime des membres du conseil constitutionnel dont une partie est proche du clan Bouteflika. Face à cette candidature, un mouvement de contestation est parti des réseaux sociaux, hors de tout cadre politique ou syndical et autour d’un seul mot d’ordre : « Non au 5e mandat ». Bien que les manifestations soient interdites, les cortèges ont fleuri à Alger. Ils étaient composés majoritairement de jeunes. Déjà en 2014, à travers le mouvement Barakat (« ça suffit ») la jeunesse s’opposait au 4ème mandat du président Bouteflika. La mobilisation prend aujourd’hui de nouvelles dimensions à mesure que les corporations s’organisent. Les avocats ont occupé le tribunal d’Alger-centre pour exprimer leur hostilité à « la présidence à vie » tandis que les journalistes des médias publics ont observé des arrêts de travail pour protester contre la censure. Les protestations ont augmenté de manière significative en Algérie au cours de ces dix-huit derniers mois, en dépit de la répression, des interdictions de manifester et de se réunir. Les manifestants sont excédés par les injustices sociales et les abus du pouvoir dans un pays gangréné par la corruption. En Algérie, le printemps arabe n’a été porteur d’aucune forme de changement, qu’il soit économique ou politique. Une tentative de changement de régime avait eu lieu début 2011 mais, sévèrement réprimées, les manifestations n’ont duré que quelques mois et sont restées sans lendemain. La population algérienne, dont 30% est au chômage et dont la moyenne d’âge est 27 ans, subit les conséquences de la dépendance du pays à l’exportation d’hydrocarbures dont les revenus sont en baisse.Ce dimanche 3 mars, des messages sur les réseaux sociaux incitent à une journée de désobéissance civique, alors qu’Abdelaziz Bouteflika dépose sa candidature officielle.

Pan-African Journal
Pan-African Journal: Worldwide Radio Broadcast

Pan-African Journal

Play Episode Listen Later Mar 2, 2019 180:00


Listen to the Sat. March 2, 2019 edition of the Pan-African Journal: Worldwide Radio Broadcast hosted by Abayomi Azikiwe, editor of the Pan-African News Wire. The program features our regular PANW report with dispatches on the recent announcement by the People's Republic of China saying they will forgive debts owed by the Republic of Congo-Brazzaville; Somalia has been hit violence since Thurs, involving the Al-Shabaab group and the national security forces in the capital of Mogadishu; Algerians have taken to the streets in protest against the candidacy of incumbent President Abdelaziz Bouteflika; and Venezuela is continuing battle attempts by the United States to overthrow its elected government led by President Nicolas Maduro. In the second hour we rebroadcast a major address delivered by the president of Venezuela in Sept. at the United Nations General Assembly 73rd Ordinary Session held in New York City. Finally we listen to the second part of an address given by Shirley Graham Du Bois at UCLA in Nov. 1970. This segment is in honor of the beginning of Women's History Month.

TV5MONDE - Kiosque
Sénégal / Algérie / Retour des djihadistes / Air France-KLM

TV5MONDE - Kiosque

Play Episode Listen Later Mar 1, 2019 54:05


Au sommaire : Sénégal Faut-il craindre des tensions politiques au Sénégal ? Le président Macky Sall a été réélu au premier tour avec 58,27% des voix selon les résultats officiels provisoires. La société civile et les missions d'observation appellent au calme et au respect des résultats. Dans ce pays réputé comme un modèle de démocratie en Afrique, l'absence de dialogue depuis des mois a exacerbé les tensions politiques. Le Sénégal est-il toujours une démocratie exemplaire ? Algérie Y a-t-il les ingrédients d'une révolte en Algérie ? Jusqu'où ira la mobilisation contre le pouvoir ? Depuis une semaine, des foules excédées envahissent les rues du pays contre la perspective d'un 5e mandat du président Abdelaziz Bouteflika. Le peuple algérien se réveille-t-il après une quinzaine d'années de relatif silence et signe-t-il son retour dans le jeu politique ? Pendant ce temps, le principal intéressé, âgé de 81 ans, est hospitalisé en Suisse. Retour des djihadistes Que faire des Européens partis pour le djihad ? Faut-il rapatrier ces combattants occidentaux du groupe État islamique ou les juger sur place, en Syrie ou en Irak ? La question divise en Europe, où pourtant l'opinion publique est fortement opposée aux projets de retour. Cela conduit-il automatiquement à une paralysie politique ? Air France-KLM Zone de fortes turbulences pour Air France-KLM. Désireux de défendre ses intérêts, l'État néerlandais a fait une irruption surprise au capital de la compagnie aérienne. En 2018, avec un résultat d'exploitation de plus de 1,3 milliard d'euros, KLM a réalisé environ 80% du résultat du groupe. La France a-t-elle raison d'être énervée ? Faut-il y voir l'expression de la différence culturelle entre un pays étatiste et un pays aux moeurs libérales ? Invités : Rosa Moussaoui, grand reporter à « L'Humanité » ; Myriam Benraad, politologue, autrice de « Jihad : des origines religieuses à l'idéologie » ; Yann Mens, rédacteur en chef à « Alternatives économiques » ; Zyad Limam, directeur et rédacteur en chef du mensuel « Afrique magazine ». Présentation : Silvia Garcia.

TV5MONDE - Kiosque
France-Tchad / Présidentielle Algérie / Montée de l'antisémitisme / Ligue du LOL

TV5MONDE - Kiosque

Play Episode Listen Later Feb 15, 2019 54:07


Au sommaire : France-Tchad La France a-t-elle volé au secours du président tchadien Idriss Déby en bombardant des rebelles ? Cette intervention militaire était-elle légale ? En tentant de la justifier, la France risque-t-elle encore d'apparaître comme le soutien d'un régime autocrate ? Présidentielle en Algérie Il s'accroche. Abdelaziz Bouteflika, qui dirige l'Algérie depuis 1999, est candidat à la présidentielle du 18 avril 2019. La population, résignée à une certaine lassitude politique, va-t-elle tolérer ce cinquième mandat ? Quel sens donner à cette candidature ? Faut-il y voir des dissensions au sein du pouvoir, incapable de proposer un candidat crédible ? En réalité, qui détient le pouvoir en Algérie et quel bilan tirer des deux décennies de pouvoir d'Abdelaziz Bouteflika ? Montée de l'antisémitisme La haine contre les juifs se banalise-t-elle ? La justice française a été saisie après des actes antisémites commis ces derniers jours, notamment des croix gammées sur des portraits de Simone Veil. En France, les actes antisémites ont bondi de 74 % l'an dernier. Ce n'est pas un cas isolé. Depuis dix ans, la montée de l'antisémitisme est quasi générale en Europe. Pourquoi ? Ligue du LOL Pendant plusieurs années, une trentaine de journalistes français, membres du groupe Facebook la Ligue du LOL, ont mené de véritables entreprises de démolition sur les réseaux sociaux à l'encontre de collègues, souvent des femmes. Une fraternité 2.0 ? Pourquoi l'affaire ne refait-elle surface que maintenant ? Ces journalistes devraient-ils perdre le droit d'exercer ? Quels sont leurs droits et devoirs ? Et pourquoi n'y a-t-il pas de Conseil de presse en France, à l'instar de ce qui se fait dans une trentaine de pays européens ? Invités : Akram Belkaïd, essayiste, journaliste au mensuel français « Le Monde diplomatique » ; Jean Stern, journaliste indépendant ; Élisabeth Roudinesco, historienne de la psychanalyse ; Jean-Philippe Moinet, fondateur et directeur de « La Revue civique ». Présentation : Silvia Garcia.

Invité Afrique soir
Invité Afrique soir - Présidentielle en Algérie: l'appel du FLN à une 5e candidature de Bouteflika

Invité Afrique soir

Play Episode Listen Later Apr 23, 2018 2:15


En Algérie, l’élection présidentielle aura lieu en 2019. Samedi 21 avril, le FLN a reitéré son appel à un 5e mandat du président Bouteflika. Le 7 avril dernier, le secrétaire général du parti, Djamel Ould Abbes, avait publiquement fait part de son souhait et, selon ses mots, « du désir des militants de voir Abdelaziz Bouteflika poursuivre son œuvre ». Un appel qui interroge alors que la santé du président fait l’objet de spéculations depuis l’accident vasculaire cérébral dont il a été victime en avril 2013. Comment expliquer une telle initiative ? Pour tenter de comprendre, Pierre Firtion a joint au téléphone Mohamed Baghali, le rédacteur en chef du journal El Khabar. « Ils veulent précipiter cette candidature pour barrer la route à certaines personnalités politiques qui appartiennent même au camp du président de la République. »

LSE Middle East Centre Podcasts
Algeria: A State and its Discontents

LSE Middle East Centre Podcasts

Play Episode Listen Later Mar 9, 2015 92:56


Speaker: Lahouari Addi, Sciences Po Lyon Chair: John King, Society for Algerian Studies In this lecture, Professor Lahouari Addi discusses the current situation in Algeria, from the sickness and subsequent disappearance of Bouteflika from the public eye, to the protests in the south resisting the exploitation of the country's vast shale gas reserves and, importantly, the future of Algeria's economic situation in the face of declining oil prices. These issues are discussed against the backdrop of a nearing change in presidential leadership. This event was jointly organised by the LSE Middle East Centre and the Society for Algerian Studies. Recorded on 10 March 2015. Abdelaziz Bouteflika painted portrait. Image Credit: Thierry Ehrman, Flickr.

Konflikt
Politisk islam i en återvändsgränd?

Konflikt

Play Episode Listen Later Oct 26, 2013 55:25


Om protester och parlament - snart tre år efter revolterna mot arabvärldens mest långlivade diktaturer. Vilken väg väljer de trevande demokratierna? Kaos i Egypten, kris i Tunisien - har politisk islam fastnat i en återvändsgränd? Och vad händer med Turkiet, som ville vara förebild, när ilskan växer mot premiärminister Erdogans smygande islamisering? Reportage från Istanbul, Tunis och Kairo och samtal med gäster från universiteten i Edinburgh och Trondheim. I veckan var det precis två år sedan Tunisien höll de första demokratiska valen i landets historia. Men istället för att fira, brottas Tunisien sedan flera månader med att hitta en lösning på den politiska kris som lamslagit landet efter morden på oppositionspolitikerna Mohamed Brahmi och Chokri Belaïd. Regeringskoalitionen med islamistpartiet Ennahda möter allt hårdare kritik. Oppositionen anklagar regeringen för att inte ta itu med de militanta islamistgrupper som misstänks ligga bakom morden. Sedan månader tillbaka kräver oppositionen regeringens avgång - krav som återigen hördes på Avenue Bourgiba under onsdagens demonstrationer, där också frilansreportern Fanny Härgestam fanns på plats. I Egypten har det snart gått fyra månader sedan landets folkvalde president Mohamed Mursi avsattes av en folkligt uppbackad militärkupp. Brödraskapet lyckas samla till mindre demonstrationer över hela landet i stort sett varje fredag - det pågår även demonstrationer på universiteten, men de flesta undersökningar tyder på att en majoritet av det egyptiska folket stödjer den så kallade militärkuppen. Brödraskapet, som möjligen hade räknat med ökad sympati efter den blodiga stormingen av protestlägret på Rabaa al adawiya i somras, och gripandet av nästan hela ledarskapet, har enligt de flesta bedömare kalkylerat helt fel, de avläste inte den opinionssvängning som skett det senaste året och insåg inte hur impopulära de blivit. Reportage av Sveriges Radios mellanösternkorrespondent Cecilia Uddén. Med oss i Konflikt för tala om utsikterna för politisk islam efter de arabiska revolterna är sociologen Emin Poljarevic, expert på sociala rörelser i Mellanöstern och Nordafrika, forskare vid universitetet i Edinburgh och Ulrika Mårtensson, professor i religionshistoria vid universitetet i Trondheim, som bland annat forskar om islamistideologier. Det turkiska partiet AKP kallar sig ett konservativt parti, medan kritiker hävdar att partiet försöker smygislamisera Turkiet. AKP och dess ledare Erdogan har setts som förebilder i den muslimska världen, genom att kombinera marknadsekonomi och muslimska värderingar. Efter de arabiska upproren har Turkiet försökt bli en storspelare i regionen. Turkiet är numera en av Syriens hårdaste kritiker, och har öppet stöttat det muslimska brödraskapet i Egypten, men analytiker varnar för att Turkiet gått från att ha goda relationer i regionen, till att skapa fiender. Sveriges Radios korrespondent Katja Magnusson rapporterar från Istanbul. I Algeriet är det  islamistiska partiet FIS fortfarande förbjudet efter det avbrutna valet 1992 och det blodiga inbördeskrig som sedan följde. Men en artikel i tidskriften Jeune Afrique pekar på att islamister åter börjar få vind i seglen inför presidentvalet om ett halvår. Det sker samtidigt som landets president, 76-årige Abdelaziz Bouteflika - lider av en bräcklig hälsa. Muslimska Brödraskapets gren i Algeriet, Mouvement de la Société pour la Paix, MSP, har fått en ny karismatisk ledare; Abderrezak Makri, i sammanhanget ung med sina 53 år. När Konflikts Anja Sahlberg ringde upp honom försäkrade han att de inte har någonting med det förbjudna FIS att göra. Producent: Anja Sahlberg Programledare: Daniela Marquardt

Podcast Kurago Formación
Kurago 02. Bouziane Khodja

Podcast Kurago Formación

Play Episode Listen Later Mar 22, 2011 28:26


Bouziane Ahmed Khodja, nació en 1958 en la ciudad argelina de Orán, donde ha ejercido 28 años como periodista. Este doctorado en Lingüística, padre de cinco hijos, tuvo que salir precipitadamente de Argelia con destino Alicante, rebasado por las presiones y la intimidación a la que estaba siendo sometido por el régimen de Abdelaziz Bouteflika. Para nosotros es un placer y un privilegio poder charlar con él, que nos cuente sus experiencias y además tener la oportunidad de que siga con nosotros en próximos episodios.