Podcasts about Burkina Faso

Share on
Share on Facebook
Share on Twitter
Share on Reddit
Copy link to clipboard

landlocked French and Mossi speaking country in West Africa

  • 958PODCASTS
  • 1,949EPISODES
  • 29mAVG DURATION
  • 1DAILY NEW EPISODE
  • Nov 28, 2021LATEST
Burkina Faso

POPULARITY

20112012201320142015201620172018201920202021


Best podcasts about Burkina Faso

Show all podcasts related to burkina faso

Latest podcast episodes about Burkina Faso

Pan-African Journal
Pan-African Journal: Worldwide Radio Broadcast

Pan-African Journal

Play Episode Listen Later Nov 28, 2021 193:00


Listen to the Sat. Nov. 27, 2021 edition of the Pan-African Journal: Worldwide Radio Broadcast hosted by Abayomi Azikiwe, editor of the Pan-African News Wire. The program highlights our regular PANW report with dispatches on the South African government claiming that it is being punished for its scientific discovery of the new Omicron variant of the COVID-19 virus; Ethiopia is continuing to mobilize its people in defense of the state against attacks by United States backed rebels; the African Union Peace and Security Council is sending a delegation to Sudan to discuss the political future of the country; and in Burkina Faso police used tear gas against demonstrators protesting the military role of France in West Africa. In the second hour we take up the emergence of the Omicron variant and its impact on Southern Africa and the world. We will hear a briefing as well from the African Center for Disease Control and Prevention. Finally, we will review important issues impacting Africa and the international community.

Newshour
New Covid variant cases detected in Europe

Newshour

Play Episode Listen Later Nov 27, 2021 48:18


A growing list of countries have imposed travel restrictions on South Africa, after the detection of a new Covid variant called Omicron. Multiple cases of the variant have been detected around the world in nations such as Belgium, Germany, Israel, Botswana, Hong Kong and Britain. Also in the programme: a look ahead to elections in Honduras; and protests in Burkina Faso. (Photo: A vial and a syringe are seen in front of a displayed South Africa flag. CREDIT: REUTERS/Dado Ruvic/Illustration)

Que se vayan todos
Aburrido134

Que se vayan todos

Play Episode Listen Later Nov 27, 2021 30:35


El Fast fashion llega al Covid, anda avatar ese viejo covid que llegó el nuevo de sudáfrica… Suiza se prepara para una fiesta democrática qué puede terminar en menos votantes la próxima vez… Un canal de la mancha de cuyo nombre ni ingleses ni franceses se ponen de acuerdo en acordarse… La clase media de las autocracias tiene complejo de superioridad… El futuro del trabajo ni tan calvo ni con dos pelucas en el filtro de zoom… El Gobierno alemán se prepara para todo un nuevo panorama europeo, y no implica seguir comiendo salchicha polaca con salsa húngara… El covid y las tradiciones que ha matado… Nos reporta nuestro corresponsal en Burkina Faso, vaya que tenemos presupuesto joder… Cuando empiezas a envidiar a los niños chinos ¿tienes un problema? O ¿tienes flojera de ser papá… Y en el Extra No somos tan malos…. ESENCIALES https://www.economist.com/science-and-technology/2021/11/26/a-new-covid-19-variant-has-emerged. COMPLEMENTARIOS https://www.bbc.com/news/world-europe-59380745 . https://www.bbc.com/mundo/noticias-internacional-59434878 . https://www.economist.com/leaders/2021/11/25/why-medium-sized-autocracies-are-projecting-more-hard-power-abroad . https://www.euractiv.com/section/politics/short_news/german-government-will-push-for-a-european-federation/ . https://www.euractiv.com/section/politics/short_news/german-government-will-push-for-a-european-federation/ . https://www.economist.com/the-world-ahead/2021/11/08/the-fight-over-the-hybrid-future-of-work , https://edition.cnn.com/2021/09/20/tech/china-tiktok-douyin-usage-limit-intl-hnk/index.html . https://www.scmp.com/tech/policy/article/3157070/beijings-campaign-discipline-celebrities-expands-what-they-can-do . https://www.dw.com/en/africa-and-france-an-unfulfilled-dream-of-independence/a-54418511 . EXTRA https://www.bostonglobe.com/2021/11/24/opinion/i-read-more-news-than-anyone-trust-me-people-are-better-than-were-led-think/ . https://www.theguardian.com/books/2020/may/09/the-real-lord-of-the-flies-what-happened-when-six-boys-were-shipwrecked-for-15-months

KBS WORLD Radio Korea 24
Korea 24 - 2021.11.24

KBS WORLD Radio Korea 24

Play Episode Listen Later Nov 24, 2021


Korea24 – 2021.11.24. (Wednesday) News Briefing: Daily new COVID-19 cases have exceeded four-thousand for the first time in South Korea since the pandemic began. 4,115 cases were reported on Wednesday, compiled throughout the previous day. The number of critically ill patients hit a record high of 586. In response, the government began to consider taking emergency action to suspend the transition into living with COVID-19 in the capital region. (Eunice Kim) In-Depth News Analysis: When it was announced on Sunday that the K-Pop sensation BTS had won Artist of the Year at the American Music Awards, it was hailed as a major breakthrough in the US music industry. But the celebrations were short lived, as just two days later the nominees for the highly coveted Grammy Awards were announced, and although the group picked up their second consecutive nomination for the best pop duo or group performance category, they were once again snubbed for the major awards, such as Record of the Year and Song of the Year, despite the huge success of their single ‘Butter’ this year. Esteemed music critic, Dr. Kim Young-dae, joins us on the line for reaction and analysis. Korea Trending with Walter Lee: 1. The Ministry of Education revealed reform measures for elementary to high schools, including selective courses to be made available from elementary school. (초등학교도 선택과목 도입…초6·중3 진로교육 강화) 2. Some of the remains of Korea's first Catholic priest Saint Andrew Kim Tae-gon will be enshrined at a newly built cathedral in Burkina Faso. (부르키나파소에 김대건 신부 유해 안치) 3. Six courageous citizens came to the rescue at a car accident in Busan, as the vehicle caught on fire with unconscious passengers inside. (불타는 차량으로 뛰어든 시민영웅들···대형사고 막았다) Korea Book Club: In our special monthly edition of the club looking at Korean works that have yet to be translated, literary translator Anton Hur joins us to introduce a short story collection, 0%를 향하여 (‘Towards 0%’) by Seo Ijae (서이제). The title story won the 2021 Munhakdongne Young Author Award, which deals with the dreams and realities of those in the Korean film industry. Morning Edition Preview with Mark Wilson-Choi: - In tomorrow’s Korea Times, Jung Da-min writes about architect Lee Jun-hyung who launched “The Project HUAM(후암)”, aimed at improving the quality of life for those who live in one-person households in Seoul. - In Tomorrow’s Korea Herald, Song Seung-hyun has a piece on a documentary called “I am From Chosun”, about the ethnic Korean population who live in Japan, known as Zainichi.

The Fourcast
Climate jihad: how a changing planet fuels terrorism

The Fourcast

Play Episode Listen Later Nov 24, 2021 24:33


For some parts of Africa, climate change is already destroying populations, causing unpredictable rains, failing crops and starving livestock. And now, as the battle for resources intensifies, it's fuelling terrorism and war.  One of the worst areas affected is the Sahel, a swathe of arid land crossing central Africa, where temperatures are rising by 1.5% more than the global average. Conflict over diminishing resources is driving jihadi violence in Burkina Faso, Mali and Niger. Today, our International Editor Lindsey Hilsum reports on her recent trip to Niger.

Couleurs tropicales
Couleurs tropicales - Le Talk-Show avec Amzy, Apoutchou et Diblo Dibala

Couleurs tropicales

Play Episode Listen Later Nov 23, 2021 48:30


L'artiste congolais Diblo Dibala présente son nouvel album Coup de foudre. Il sera en concert aux Étoiles, à Paris, samedi 27 novembre 2021.L'artiste burkinabè Amzy présente son album Mission, sorti en février 2021. Amzy est nommé dans trois catégories des Kunde d'Or, les trophées de la musique du Burkina Faso, qui se tiendront à Ouagadougou le 26 novembre 2021.Et l'humoriste et influenceur ivoirien Apoutchou National.(Rediffusion) Cliquez sur le nom de l'artiste pour en savoir plus, et sur les titres des chansons pour visionner leur clip : Diblo Dibala Fais mois danser Aurlus Mabélé Femme ivoirienne Amzy feat Mix Premier Qui Apoutchou National  La vie Amzy C'est la vie Diblo Dibala Laissez passer

African Liberation Media
Ahmaud Arbery Trial Update + Youth Protests In Burkina Faso

African Liberation Media

Play Episode Listen Later Nov 23, 2021 77:45


On today's show we discuss the latest details of the Ahmaud Arbery case and the recent protest against the French Military in Burkina Faso.

Géopolitique
L'armée française face à la montée de l'hostilité au Burkina Faso

Géopolitique

Play Episode Listen Later Nov 23, 2021 2:51


durée : 00:02:51 - Géopolitique - par : Pierre Haski - Un convoi militaire français est bloqué au Burkina Faso par des manifestants hostiles à la France, dans un climat d'insécurité croissante dans le pays.

Pan-African Journal
Pan-African Journal: Worldwide Radio Broadcast

Pan-African Journal

Play Episode Listen Later Nov 21, 2021 194:00


Listen to the Sat. Nov. 20, 2021 edition of the Pan-African Journal: Worldwide Radio Broadcast hosted by Abayomi Azikiwe, editor of the Pan-African News Wire. The program features our PANW report with dispatches on the continuing mobilization in Ethiopia against the United States supported efforts to remove the government of Prime Minister Abiy Ahmed; Sudanese are remaining in the streets demanding the removal of the military junta which staged a coup last month; South African activists are calling for the nation's beauty queen to boycott the Miss Universe pageant being held in occupied Palestine; and in the West African state of Burkina Faso there was a demonstration which blocked a French military convoy operating inside the country. In the second hour we look back at the assassination of Malcolm X (Hajj Malik El-Shabazz) on Feb. 21, 1965 in light of the recent exoneration of two men falsely accused in his killing. Finally, we review some of the most pressing and burning issues of the day in Africa and around the globe.

Langsam gesprochene Nachrichten | Deutsch lernen | Deutsche Welle
18.11.2021 – Langsam gesprochene Nachrichten

Langsam gesprochene Nachrichten | Deutsch lernen | Deutsche Welle

Play Episode Listen Later Nov 18, 2021 10:08


Trainiere dein Hörverstehen mit den Nachrichten der Deutschen Welle von Donnerstag – als Text und als verständlich gesprochene Audio-Datei.Polens Regierungschef warnt vor Millionen Migranten Eine Lösung der Flüchtlingskrise an der polnisch-belarussischen Grenze ist weiterhin nicht in Sicht. Polens Ministerpräsident Mateusz Morawiecki warnte die EU vor Millionen Migranten und fordert eine massive Sicherung der EU-Grenzen gegen illegale Migration. In Deutschland mehren sich derweil Forderungen, die vom belarussischen Diktator Alexander Lukaschenko an die Grenze gebrachten Migranten angesichts der schwierigen humanitären Lage in die EU einreisen zu lassen oder zumindest Hilfe zu ermöglichen. Ukrainischer Botschafter in Berlin befürchtet russische Invasion Wegen der russischen Truppenbewegungen an der Grenze zur Ukraine hat der ukrainische Botschafter in Berlin vor dem wachsenden Risiko einer Invasion gewarnt. Noch nie seit 2014, als die Russen die Krim und Teile der Ostukraine mit Waffengewalt besetzt hätten, sei die Gefahr eines groß angelegten Einmarsches akuter als jetzt, sagte Andrij Melnyk. Ukrainische und westliche Nachrichtendienste hätten eine massive Verstärkung der russischen Truppen beobachtet. Vor der Ostgrenze der Ukraine und im besetzten Donbass stünden 114.000 russische Soldaten. Berlin müsse diese Bedrohung viel ernster nehmen. Erneut viele Opfer bei Protesten gegen Militärregime im Sudan Bei der Niederschlagung von Protesten gegen den Militärputsch im Sudan haben Sicherheitskräfte mindestens 15 Menschen erschossen. Dutzende Menschen hätten bei den Demonstrationen vor allem im Norden der Hauptstadt Khartum Schusswunden erlitten, teilte eine pro-demokratische Ärztegewerkschaft mit. Es war der blutigste Tag seit der Machtübernahme durch die Armee Ende Oktober. In ganz Khartum kam es trotz der Blockade von Telefon- und Internetverbindungen zu Protesten. Die Sicherheitskräfte gingen mit Tränengas gegen Demonstranten vor, bestritten aber den Einsatz von scharfer Munition. Erneut Tote bei Dschihadisten-Angriff im Niger Mutmaßliche Dschihadisten haben im Niger mindestens 25 Menschen getötet. Wie das Innenministerium mitteilte, ereignete sich der Überfall am Dienstag in der Stadt Bakorat in der Wüstenregion Tahoua an der Grenze zu Mali. Seit Jahresbeginn häufen sich in dem Gebiet im Westen Nigers Angriffe mutmaßlicher Dschihadisten auf Zivilisten. Die bewaffneten Gruppen mit Verbindungen zum Terrornetzwerk Al-Kaida und zur Dschihadistenmiliz Islamischer Staat säen im Dreiländereck zwischen Niger, Burkina Faso und Mali seit 2017 tödliche Gewalt. Union will Infektionsschutzgesetz notfalls im Bundesrat zurückweisen Im Streit um das neue Infektionsschutzgesetz droht die Union mit einer Ablehnung im Bundesrat. Der nordrhein-westfälische Ministerpräsident Hendrik Wüst schreibt in einem Brief, der Entwurf der Ampel-Parteien SPD, Grüne und FDP sei angesichts der dramatischen Corona-Lage "nicht zustimmungsfähig". SPD-Kanzlerkandidat Olaf Scholz warnte im Gegenzug vor "parteipolitischen Manövern". Die Novelle sieht unter anderem die 3G-Regel am Arbeitsplatz und in öffentlichen Verkehrsmitteln vor. Der Bundestag berät an diesem Donnerstag über die Vorlage, die Länderkammer soll diese am Freitag billigen. Zukunftspreis geht an Impfstoff-Entwickler von Biontech Die Corona-Impfstoffentwickler der Mainzer Firma Biontech werden mit einer der bedeutendsten Ehrungen der deutschen Wissenschaft gewürdigt. Bundespräsident Frank-Walter Steinmeier verlieh dem Team um die Firmengründer Özlem Türeci und Ugur Sahin den Deutschen Zukunftspreis 2021. Sie hätten es in einer beispiellos kurzen Zeit geschafft, einen Impfstoff gegen COVID-19 zu entwickeln und mit abgeschlossenen Studien bis zur Zulassung zu bringen. Die Auszeichnung für Technik und Innovation wird seit 1997 verliehen und ist mit 250.000 Euro dotiert. Angebliche Nachricht von Tennisstar Peng Shuai besorgt WTA Eine angebliche Mail der als verschwunden geltenden chinesischen Tennisspielerin Peng Shuai hat bei der Spielerinnen-Organisation WTA erhebliche Zweifel geweckt und die Besorgnis um die 35-Jährige noch vergrößert. Chinas staatliches Auslandsfernsehen CGTN veröffentlichte auf Twitter eine Mail, die der Tennisstar selbst geschrieben haben und an den WTA-Chef Steve Simon geschickt haben soll. Die Berichte über sie, einschließlich des Vorwurfs der sexuellen Nötigung, seien nicht wahr, hieß es darin. Die WTA fordert einen unabhängigen und nachprüfbaren Beweis, dass die Spielerin in Sicherheit ist.

Priorité santé
Priorité santé - Le tabac et les maladies respiratoires

Priorité santé

Play Episode Listen Later Nov 16, 2021 48:30


Cancer, bronchite chronique obstructive, asthme… la liste des maladies provoquées ou aggravées par la consommation de tabac est longue. Les méfaits du tabac sur les poumons sont nombreux et mortels dans une importante proportion, puisque le tabagisme demeure, dans un pays comme la France, la première cause de mortalité évitable. Nous en parlons à l'occasion de la 6ᵉ édition du Mois sans Tabac qui se déroule tout au long du mois de novembre. Symptômes, dépistage, traitements, où en est la recherche ? Et quels progrès reste-t-il à faire en termes de prévention ?  Dr Anne-Marie Ruppert, pneumologue, responsable de l'unité de tabacologie à l'hôpital Tenon, à Paris. Responsable du groupe tabac et toxiques inhalés de la Société de Pneumologie de Langue Française Pr Georges Ouedraogo, Professeur titulaire en Pneumologie, tabacologue et coordinateur de l'unité de sevrage tabagique du Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouedraogo de Ouagadougou au Burkina Faso. Jean-Pierre Lassaigne, vice-président de l'association « De l'air », qui existe depuis 2018. En fin d'émission, nous faisons le point sur la journée mondiale des toilettes qui se déroule le 19 novembre. Nous en parlons avec Camille Romain des Boscs, Directrice générale de l'Association Vision du Monde.

Appels sur l'actualité
Appels sur l'actualité - [Vos réactions] Le Burkina Faso face aux attaques djihadistes

Appels sur l'actualité

Play Episode Listen Later Nov 16, 2021 20:00


Une nouvelle fois , le Burkina Faso a été frappé par une attaque de djihadistes présumés. Dimanche , un détachement de gendarmerie a été pris pour cible, dans le Nord. L'opposition gronde…Elle réclame des mesures urgentes et menace de manifester pour demander la démission du chef de l'Etat. Quelles réponses politique apporter ? Comment lutter contre le terrorisme ? * Par téléphone : de France : 09 693 693 70 de l'étranger : 33 9 693 693 70 * Par WhatsApp : +33 6 89 28 53 64 N'OUBLIEZ PAS DE NOUS COMMUNIQUER VOTRE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE (avec l'indicatif pays). Pour nous suivre : * Facebook : Rfi appels sur l'actualité * Twitter : @AppelsActu

Journal de l'Afrique
Burkina Faso : l'attaque dans le Soum fait 32 morts, trois jours de deuil national décrété

Journal de l'Afrique

Play Episode Listen Later Nov 15, 2021 13:55


L'attaque perpétrée, dimanche, par des assaillants armés contre un poste de police dans le nord du Burkina Faso a fait au moins 32 morts, dont 28 officiers de la police militaire et quatre civils, a annoncé lundi le gouvernement. Un bilan initial faisait état de 20 morts. Trois jours de deuil national ont été décrétés. Les détails avec notre correspondant Kalidou Sy depuis Ouagadougou.

Appels sur l'actualité
Appels sur l'actualité - Vos questions d'actualité

Appels sur l'actualité

Play Episode Listen Later Nov 15, 2021 19:30


Tous les jours, les journalistes et correspondants de RFI ainsi que des spécialistes répondent à vos questions sur l'actualité.  Procès de l'assassinat de Sankara : les accusations de Diendéré contre l'ex-Premier ministre Zida. Par Yaya Boudani, correspondant de RFI au Burkina Faso. Libye : l' élection aura- t-elle lieu le 24 décembre ? Par Jalel Harchaoui, chercheur à l'Initiative globale, spécialiste de la Libye. Facebook : une ancienne employé alerte sur les dérives du réseau social. Par Agnieszka Kumor, journaliste au service économie. Bénin :  à quand la restitution des autres oeuvres d'art pillées par la France ? Par Corinne Hershkovitch, avocate, spécialiste de la restitution des oeuvres d'art.    * Par téléphone : de France : 09 693 693 70 de l'étranger : 33 9 693 693 70 * Par WhatsApp : +33 6 89 28 53 64 N'OUBLIEZ PAS DE NOUS COMMUNIQUER VOTRE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE (avec l'indicatif pays). Pour nous suivre : * Facebook : Rfi appels sur l'actualité * Twitter : @AppelsActu

Simple English News Daily
Monday 15th November 2021. World News. Today: UK COP26 agreements. Belarus migrant crisis. Tunisia protests. Burkina Faso attacks. Spain Can

Simple English News Daily

Play Episode Listen Later Nov 14, 2021 8:01


World News in 7 minutes. Monday 15th November 2021.Transcript at: send7.org/transcripts Today: UK COP26 agreements. Belarus migrant crisis. Tunisia protests. Burkina Faso attacks. Spain Canaries migrant deaths. Libya Gaddafi returns. Ecuador prison riot. Argentina elections. India Delhi pollution. Iran earthquakes. China US meeting. Japan Mako leaves.Support SEND7: send7.org/supportSend your opinion or experience by email to podcast@send7.org or send an audio message at send7.org for us to broadcast. With Stephen Devincenzi and Camelia el Alami.SEND7 (Simple English News Daily in 7 minutes) tells news in intermediate English. Every day, listen to the most important stories in the world in slow, clear English. This easy English news podcast is perfect for English learners, people with English as a second language, and people who want to hear a fast news update from around the world. Learn English through hard topics, but simple grammar. SEND7 covers all news including politics, business, natural events and human rights. For more information visit send7.org/contact

Couleurs tropicales
Couleurs tropicales - Le Talk-Show avec Amzy, Apoutchou et Diblo Dibala

Couleurs tropicales

Play Episode Listen Later Nov 10, 2021 48:30


L'artiste congolais Diblo Dibala présente son nouvel album Coup de foudre. Il sera en concert aux Étoiles, à Paris, samedi 27 novembre 2021.L'artiste burkinabè Amzy présente son album Mission, sorti en février 2021. Amzy est nommé dans trois catégories des Kunde d'Or, les trophées de la musique du Burkina Faso, qui se tiendront à Ouagadougou le 26 novembre 2021.Et l'humoriste et influenceur ivoirien Apoutchou National. Cliquez sur le nom de l'artiste pour en savoir plus, et sur les titres des chansons pour visionner leur clip : Diblo Dibala Fais mois danser Aurlus Mabélé Femme ivoirienne Amzy feat Mix Premier Qui Apoutchou National  La vie Amzy C'est la vie Diblo Dibala Laissez passer  

The Current
How climate change is driving migration, as people around the world face threats to their homes, livelihoods and food supplies

The Current

Play Episode Listen Later Nov 4, 2021 74:39


We examine how climate change is driving migration, as people around the world face threats to their homes, livelihoods and food supplies. We start in Bangladesh, where efforts are well underway to support thousands displaced by climate change every year. Matt Galloway talks to Saleemul Huq, the director of the International Centre for Climate Change and Development in Bangladesh; and Amiera Sawas, the director of programmes and research at Climate Outreach. Then, people in Madagascar are facing what the UN's food aid agency says could be the world's first climate-induced famine. We talk to Tsina Endor, the deputy director of the NGO SEED Madagascar, about the dire situation. We also hear about how farmers across Africa are trying to adapt to a changing climate, from Anita Sutha, a Ghanaian farmer; and Agnes Kalibata, the president of the Alliance for a Green Revolution in Africa. Plus, we meet a farmer in Burkina Faso who raps about climate change. Art Melody sees its impact as he works his farm — and he hopes that making music about it will help create awareness and action. And Canada doesn't currently recognize climate change as a reason to apply for asylum, something some advocates say will have to change as climate change drives more migration and displacement. We talk to Blake Davis, the operations director at Global Response Management; Warda Shazadi Meighen, a partner at Landings Law and an adjunct professor of Refugee Law at the University of Toronto; and Amali Tower, the founder and executive director of Climate Refugees.

Throwin' Wrenches Podcast
Episode 55 – Trillionaire Elon, A Giant SEMA Chevy Crate Motor and Alley McGraw’s Eyebrows

Throwin' Wrenches Podcast

Play Episode Listen Later Nov 3, 2021 78:14


https://traffic.libsyn.com/secure/thebeerreport/TW_55_Final.mp3 Welcome to the automotive podcast that crosses boundaries. Some of those boundaries are subjective, others happen to be international.  Also, welcome all the SEMA 2022 travelers looking for an automotive podcast that’s worth a damn! Did you know that we’re the #1 Automotive Podcast in Burkina Faso? Neither did we until recently. Maybe we’ll do a remote show there one day. Maybe not. In other news, we’ve just finished putting the second coat of wax on Episode 55, and we hope you enjoy it! To join in on the fun of the show, just email us at info@throwinwrenches.com or post a review on iTunes The post Episode 55 – Trillionaire Elon, A Giant SEMA Chevy Crate Motor and Alley McGraw’s Eyebrows appeared first on Throwin' Wrenches Automotive Podcast.

ESN: Eloquently Saying Nothing
ESN #328 : The Bucket & Crabs Episode

ESN: Eloquently Saying Nothing

Play Episode Listen Later Nov 2, 2021 131:57


In this episode we welcome guest Gbontwi Anyetei and discuss: • Using Facebook • The definition and exploration of the word 'gaslighting' • People thinking they're more important than they are or wanting to be centre of attention all the time • How long before working from home gets locked off • How people working from home hinders the economy • If living in ignorance can ever be a positive thing • Living in the Matrix • Iron-Man's legacy • John Boyega needing to stretch his acting self more • Jamaica and England's world influence • Brits in American media • What African orphans actually are • Cambridge University giving back Nigerian Benin Bronze • Where the Bronzes should go when they return back to Nigeria • The American and European dash to reclaim Africa from the Chinese • Crabs in a barrel mentality • Businesses helping competing businesses • Why people hate on Puff Daddy /Diddy • Europeans hatred of the English • Life currently in Ghana • Ghana's growth as a popular African vacation location • African leaders who speak a good game but don't have the substance • Burkina Faso's own Blaise Compaorés trail for the murder of Thomas Sankara • AITA for losing weight before my sisters wedding? • AITA for not accepting my sisters relationship with my ex despite her having cancer as a teenager? • #StavrosSays Recommendation : Dune [https://youtu.be/n9xhJrPXop4] Connect with our guest: Gbontwi Anyetei is @GbontwiAnyetei on Twitter & Facebook Purchase Gbontwi's books at : https://tinyurl.com/GbontwiBooks Connect with us at & send your questions & comments to: #ESNpod so we can find your comments www.esnpodcast.com www.facebook.com/ESNpodcasts www.twitter.com/ESNpodcast www.instagram.com/ESNpodcast @esnpodcast on all other social media esnpodcast@gmail.com It's important to subscribe, rate and review us on your apple products. You can do that here... www.bit.ly/esnituneswd

Enlighten: Uplift & Inspire
Episode 185, Reda Rackley, Diviner, Storyteller, Mythologist

Enlighten: Uplift & Inspire

Play Episode Listen Later Nov 1, 2021 57:40


My guest today is Reda Rackley. Reda is a Diviner, Storyteller and Mythologist. I personally was deeply impacted by a Divination session I recently had with Reda and am so excited to have my listeners learn about the magical, mystical gifts that Reda offers. Learn the difference between the term ‘shaman' and ‘diviner', the healing power of ritual and the significance of connecting with our ancestral line. Reda was initiated into the indigenous medicine of the Dagara tribe in Burkina Faso, West Africa and teaches ancient shamanic traditions through storytelling, ritual, art and divination. Her women's retreats and courses integrate mythology, depth psychology and spirituality. Reda is also a certified expressive artist and wisely infuses painting, sculpture, dance, music and writing in her transformative work. Check out the Show Notes for links to Reda's website, and her social media platforms as well as links to her Master Diviner, African Elder, Malidoma Somé and her inspiring art teacher, Chris Zydel (Creative Juices Arts). Enjoy the podcast! Links: Reda's Web Site Facebook Instagram Bonewoman Outsider Art Reda on Spotify Malidoma Creative Juices Arts John O'Donohue

Revue de presse Afrique
Revue de presse Afrique - À la Une: les Soudanais font de la résistance

Revue de presse Afrique

Play Episode Listen Later Oct 27, 2021 4:12


« Lundi matin, relate Le Monde Afrique, lorsque les Soudanais se sont réveillés après l'appel à la prière, les télécommunications avaient été coupées. La journée commençait dans un silence inquiétant, rappelant les heures les plus sombres d'un pays qui a déjà connu trois dictatures militaires. » Le coup d'État kaki avait démarré… « Sans possibilité d'appeler leurs proches ou de s'organiser sur les réseaux sociaux, les habitants de Khartoum ont entrouvert leur porte ou leur fenêtre, puis ils sont descendus à l'angle de la rue, raconte le correspondant du Monde. Par petits groupes, ils ont convergé vers le centre de la capitale. Progressivement, le ciel s'est couvert de fumée noire. En quelques heures, ils étaient des milliers à défiler, spontanément, slalomant entre les barricades de briques et de pneus brûlés dressées pour ralentir le déploiement des forces de sécurité. » Tirs à balles réelles Et « cette fois encore, rapporte Le Monde Afrique, l'armée soudanaise a ouvert le feu sur sa population. Des médecins de l'hôpital Royal Care, à Khartoum, ont vu arriver des manifestants grièvement blessés en fin de matinée, les têtes et les parties hautes du corps avaient été visées. A minuit, une source au sein du ministère de la santé dressait le bilan provisoire de la journée, rappelant qu'il pourrait très vite s'aggraver : sept morts et 140 blessés. (…) Hier après-midi, dans les rues de Khartoum, les manifestants n'ont pas attendu le résultat des tractations internationales. L'Association des professionnels soudanais et les comités de résistance ainsi que de nombreux syndicats ont appelé à la désobéissance civile et à la grève générale. Face à la répression, la rue scandait que la révolution resterait pacifique. Tard dans la nuit, alors que les communications n'étaient toujours pas rétablies, certains s'époumonaient encore : "Les balles ne tuent pas, ce qui tue, c'est le silence imposé au peuple". » Justifications… Alors, relate Le Point Afrique, « l'homme fort du pays, le général Abdel Fatah al-Burhan, lors d'une conférence de presse fleuve hier à Khartoum, a défendu son coup de force et l'armée. Accusé d'avoir "trahi" la révolte de 2019, il a affirmé avoir dissous les autorités chargées de mener la transition vers un pouvoir civil et des élections, car, dit-il, "certains attaquaient l'armée", "composante essentielle de la transition". En résumé, condense Le Point Afrique, l'armée a été forcée d'intervenir pour résoudre une crise politique croissante qui, selon lui, aurait pu conduire à une guerre civile. "Oui, on a arrêté des ministres et des politiciens, mais pas tous", a-t-il ajouté. » Toutefois, rapporte encore Le Point Afrique, « les propos du nouvel homme fort du Soudan n'ont visiblement pas rassuré. Les Soudanais ne sont pas près de céder. » … mais détermination Et « il faut saluer le courage et la détermination du peuple soudanais, s'exclame Le Pays au Burkina Faso. Le peuple soudanais, qui, loin de céder à la peur et de baisser les bras, semble au contraire prêt au sacrifice suprême pour sa liberté. C'est pourquoi cette résistance populaire sonne comme une interpellation de la communauté internationale à jouer sa partition en maintenant la pression pour remettre la transition soudanaise sur les rails de la cogestion civilo-militaire qui devait conduire le pays à des élections pluralistes. Il lui faudra, pour cela, mettre un point d'honneur à faire respecter le chronogramme et le calendrier électoral. C'est, estime Le Pays, la seule façon, pour la communauté internationale, à commencer par l'Union africaine, de redorer quelque peu son blason après avoir brillé par sa mollesse dans les précédents malien, tchadien et guinéen qui apparaissent peu ou prou comme autant d'encouragements pour les militaires soudanais et autres apprentis-putschistes encore tapis dans l'ombre. » Pressions suffisantes ? Enfin, les pressions de la rue et les pressions internationales pourront-elles faire plier les militaires ? « Les Etats-Unis ont d'ores et déjà décidé de suspendre leur aide au Soudan, pointeL'Observateur Paalga. Washington avait promis de soutenir la transition à hauteur de 700 millions de dollars. Un joli paquet dont le pays aura du mal à se passer. (…) Le front intérieur lui aussi se mobilise, donc (…). Il faut espérer, conclut le quotidien ouagalais, que la conjonction de toutes ces pressions intérieures et extérieures obligera le général à battre en retraite (…). »

Genstart - DR's nyhedspodcast
Genstart: Afrikas Che Guevara

Genstart - DR's nyhedspodcast

Play Episode Listen Later Oct 27, 2021 25:23


Han går kun i lokalt produceret bomuldstøj og udskifter regeringens bilflåde med de små Renault 5ere. Thomas Sankara bliver kaldt Afrikas Che Guevara og er kontinentets politiske darling, da han i 1983 kommer til magten i Burkina Faso på progressive politik. Men bare fire år senere er han død. Dræbt. Mistanken falder på hans kammerat, Blaise Compaoré, der efterfølgende træder til som præsident. Sagen dysses ned - det bliver decideret ulovligt at efterforske mordet. Og den højtelskede Sankara helgenkåres af befolkningen. Men nu 35 år senere får de måske endelig retfærdighed. For nylig gik en retssag om hans mord i gang med den tidligere præsident Blaise Compaoré som hovedmistænkt. Journalist og forsker i Afrikastudier, Gerd Kieffer-Døssing, der har boet i Burkina Faso, forklarer, hvorfor hele verden går op i Sankaras uopklarede mord. Vært: Simon Stefanski.

In the Foreground: Conversations on Art & Writing
“How Do We Know What We Know?”: Susan Elizabeth Gagliardi on Fieldwork and Evidence

In the Foreground: Conversations on Art & Writing

Play Episode Listen Later Oct 26, 2021 51:17


In this episode, Alice Matthews ('21 graduate of the Williams Graduate Program in the History of Art) speaks with Susan Elizabeth Gagliardi, associate professor of the historical and present-day arts of West Africa at Emory University. They discuss the trajectory that ultimately brought Susan to her field, including undergraduate internships with the Baltimore Museum of Art. Susan reflects on her research methodology and the process of establishing relationships and conducting interviews in Burkina Faso. She discusses her current, born-digital project, Mapping Senufo: Art, Evidence, and the Production of Knowledge, and reflects on the significance of the digital humanities to art history. Susan also shares her thoughts on the importance of collaboration among scholars as well as with other professionals, and the need to challenge what we think we know. 

CruxCasts
Orezone Gold (ORE) - Debt Finance Closed & Building Starts

CruxCasts

Play Episode Listen Later Oct 25, 2021 26:52


Orezone Gold Corporation (ORE:TSX.V) is a Canadian development company which owns a 90% interest in Bomboré, one of the largest undeveloped gold deposits in Burkina Faso. Bomboré hosts a large oxide resource underlain by a larger, open sulphide resource, and will be developed in two stages. Orezone is now fully funded to bring Bomboré into production with the first gold pour scheduled for Q3-2022.

Revue de presse Afrique
Revue de presse Afrique - À la Une: clap de fin pour un festival magique!

Revue de presse Afrique

Play Episode Listen Later Oct 25, 2021 4:16


« Magique ! » : c'est ainsi que WakatSéra qualifie la 27e édition du Fespaco, le festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou qui s'est achevé ce weekend. « La Femme du fossoyeur, du réalisateur somalien Khadar Ayderus Ahmed, 40 ans, crée la surprise, faisant l'unanimité au sein du grand jury présidé par l'immense réalisateur mauritanien, Abderrahmane Sissako. Un film qui vient d'un pays “difficile” confronté, entre autres, à la double crise alimentaire et sécuritaire. Il succède ainsi à The Mercy of the jungle du Rwandais Joël Karekezi, le gagnant de l'Étalon d'or de Yennenga du Fespaco 2019. (…) Ce 27e Fespaco a été celui de la résilience, note encore WakatSéra, contraint de s'adapter au double défi sécuritaire et sanitaire, Covid-19 et attaques armées, que vit le Burkina Faso, à l'instar d'autres pays, notamment ceux du Sahel. (…) Le festival aura été bien masqué, donc, Covid-19 oblige, et surveillé comme du lait sur le feu par des Forces de défense et de sécurité qui étaient sur les dents durant une semaine. » Il n'empêche, poursuit WakatSéra, « les salles obscures ont, assez bien, partagé le monde des festivaliers avec la célèbre rue marchande du Fespaco, éclatée en plusieurs endroits, et où ont été dégustés brochettes succulentes et poulets bicyclettes, dans un vacarme de rythmes musicaux, vomis par des enceintes braillant à tue-tête. » Confiance retrouvée « “Les tensions sécuritaires ont changé nos mentalités, nos comportements”, raconte, dansLe Point Afrique, Rakis Rodrigue Kaboré, qui exploite une salle de cinéma de 1 050 places au cœur du quartier Cité An III à Ouaga. “On est devenus plus prudents et suspicieux. Ces derniers mois, dans les cinémas, nos recettes ont baissé. Quand les gens entendent qu'il y a eu une attaque d'envergure, ils préfèrent rester chez eux. Le Fespaco a donc permis de redonner confiance au public burkinabé, qui est revenu dans les salles. La fréquentation a été timide les deux premiers jours du festival, les gens ont attendu de voir que le dispositif sécuritaire était sérieux. Et puis à partir du troisième jour, on a dû refuser du monde pour certains films”, remarque encore l'exploitant de salle. Ce fut le cas, par exemple, ce jeudi soir à 20 h 30, lors de la diffusion de La Nuit des rois, du Franco-Ivoirien Philippe Lacôte. » Une caméra comme « une arme de poing » Jeune Afrique note qu'un « “mini Fespaco” itinérant doit avoir lieu dans le nord du Burkina Faso, région la plus touchée par les attaques djihadistes qui, en six ans, ont fait environ 2 000 morts et 1,4 millions de déplacés. » Et justement, pointe Le Monde Afrique, l'un des documentaires présentés au festival raconte cette crise sécuritaire qui mine le nord du pays depuis 6 ans. Il s'agit de Massiiba, le mal d'un peuple, de Seidou Samba Touré. « Une ode à la résilience des populations de la région burkinabé du Sahel. Sa caméra : son arme de poing face à l'extrémisme violent. (…) Seidou Samba Touré a pu filmer ses terres natales, en “zone rouge”, sillonnant les routes à moto, un petit caméscope caché dans son sac, avant, dit-il, qu'il ne soit “trop tard”. “Aujourd'hui, ce film aurait été impossible”, indique encore le jeune cinéaste originaire de Gorom-Gorom, dans la zone dite “des trois frontières”, près du Mali et du Niger, où se sont réfugiés plus de 30 000 déplacés fuyant les violences des groupes terroristes. Il raconte le Gorom-Gorom “d'avant” et son marché grouillant de commerçants et d'artisans de la région, peuls, touaregs, songhaï. Oursi, la cité du désert, où affluaient des dizaines de touristes étrangers chaque jour, venus se balader à dos de dromadaire et dormir à la belle étoile. Un autre temps, révolu, qui a laissé place à un champ de ruines, d'écoles et de maisons brûlées par les groupes armés. (…) Le rêve de Seidou Samba Touré, pointe encore Le Monde Afrique : organiser une projection de Massiiba à Gorom-Gorom et créer une école de cinéma pour les jeunes Sahéliens. “C'est à nous de raconter notre histoire”, insiste en souriant le cinéaste, qui forme déjà douze jeunes au documentaire sur smartphone. »

Invité Afrique
Invité Afrique - Abderrahmane Sissako: «Le comité de sélection du Fespaco a visionné plus de 1000 films»

Invité Afrique

Play Episode Listen Later Oct 25, 2021 4:51


Au Burkina Faso, le Fespaco 2021 a refermé ses portes ce samedi 23 octobre à Ouagadougou. C'était la 27e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision. Le grand prix, l'étalon d'or de Yennenga, a été attribué au réalisateur somalien Ahmed Khadar pour son film « La femme du fossoyeur ». Malgré les risques (pandémie de Covid-19, questions de sécurité, …), le Fespaco s'est bien déroulé. Le cinéaste et producteur mauritanien Abderrahmane Sissako, président du jury dans la catégorie Long métrage, est l'invité de Guillaume Thibault, notre envoyé spécial au Burkina Faso. RFI: Pourquoi ce film vous a tant marqué, pourquoi La femme du fossoyeur a gagné le grand prix du Fespaco 2021 ? Abderrahmane Sissako : La Femme du fossoyeur raconte certes une souffrance de gens démunis, ce sont les fossoyeurs, qui attendent que quelqu'un meurt pour gagner un peu. C'est dramatique. Mais, ce sont des gens dignes qui ont une force et une honnêteté.  Et La Femme du fossoyeur c'est l'histoire d'une femme malade qui va mourir et son mari qui se bat, qui se bat pour elle, pour l'amour et le film a touché le jury. Tout cela est raconté avec une grande simplicité, mais avec une grande beauté. Ce film est joué par des gens qui ne sont pas des acteurs. Cela a été quelque chose d'important et d'extraordinaire. Malheureusement, le réalisateur du film Ahmed Khadar n'était pas présent à Ouagadougou. Est-ce que vous le connaissez un petit peu, est-ce que vous pouvez nous le présenter ? Non, malheureusement. C'est son premier film et c'est quelqu'un que je ne connais pas et que je ne connaissais pas. J'ai découvert son travail et c'est quelqu'un de très talentueux et j'ai vu qu'il a la passion du métier. Il a une forme de maîtrise, parce qu'un premier film aussi touchant et aussi émouvant, c'est très rare. Je serais très ravi de le rencontrer. On est dans « quelque chose d'exceptionnel » justement ? Oui. Et dans la force des films, la force. D'abord, il faut savoir que le comité de sélection a visionné plus de 1 000 films. C'est énorme, il y a aussi les films de la diaspora. L'Etalon d'argent est un film porté par l'haïtienne Gessica Généus, Freda est un film magnifique, digne aussi. Tous les films ont ce côté de la souffrance racontée dignement. C'est quelque chose que j'ai beaucoup ressenti. On peut l'évoquer, on en avait parlé avant quand on était dans le secret justement de vos délibérations, et vous me nous disiez, on a eu entre membres du jury des discussions magnifiques, justement parce qu'il y avait de la qualité et qu'il y avait des belles choses… Parce que la beauté d'un palmarès vient d'une forme de cohésion d'un jury. Moi, j'ai eu la chance de travailler avec 6 autres personnes. Nous étions 7. Des gens qui ne viennent pas toujours du cinéma. Et quand on prend quelqu'un comme A'Salfo, Salif Traoré, le leader du groupe musical Magic System, qui est la fierté du continent africain, un des plus grands musiciens de notre continent, mais qui a une sensibilité extraordinaire. J'ai été surpris du regard qu'il porte sur les histoires. C'est quelque chose qui m'a beaucoup touché. Travailler avec une femme, une grande chorégraphe, Germaine Acogny, danseuse, qui a une grande sensibilité. Trois femmes dans le jury, c'est bien aussi. C'est l'air du temps, les femmes prennent leur place, ne cherchent plus à ce que l'on leur donne une place. Elles s'imposent par leur aura, elles s'imposent par le travail. Et donc, quand on discute avec tant de personnes magnifiques, c'est d'abord passionnant de le faire, la délibération devient plus simple, le palmarès, à mon avis, plus juste. Vous parlez toujours des autres. Vous, c'est une fierté d'avoir porté ce Fespaco jusqu'au bout ? C'était important pour moi d'accepter de présider ce jury malgré la situation sécuritaire difficile ici au Burkina en particulier, et au Mali aussi. C'est un moment important pour défier, accompagner ce peuple burkinabè, pour le soutenir dans le choix d'honorer le cinéma, coûte que coûte, malgré la pandémie, malgré l'insécurité. Le Burkina a fait ce travail. Donc, c'est très important pour un cinéaste de venir et de défendre, et de ne pas avoir peur. Je dis, je suis honoré d'avoir été choisi pour cela et je suis fier que le peuple burkinabè a tenu de façon extraordinaire. De plus en plus, on nous isole en parlant de la peur. Lorsqu'on défie la peur de cette façon et qu'on vient, tous ceux qui sont venus sont pour moi des gens courageux. Ils viennent de plusieurs pays d'Afrique, mais d'Europe aussi. Et ça, c'est courageux lorsqu'on est capable de se positionner de cette façon. C'est un sacré beau message d'espoir collectif que vous avez su créer justement avec cette diversité. Cela annonce peut-être des jours meilleurs et cela donne de l'espoir ? Il faut véritablement que l'art, le cinéma soient un vecteur important pour le politique et il faut que le politique soit de plus en plus conscient. Et je crois que c'est ce qui se fait lorsque deux présidents assistent et donnent l'Etalon d'or.

Reportage Afrique
Reportage Afrique - Burkina Faso: le traumatisme des «orphelins de Sankara»

Reportage Afrique

Play Episode Listen Later Oct 24, 2021 2:14


Alors que reprend le procès de l'assassinat de Thomas Sankara à Ouagadougou, les centaines d'adolescents burkinabè qui avaient été envoyés en formation à Cuba dans les années 1980 témoignent du traumatisme que la perte du président a représenté pour eux. En 1986, 600 adolescents quittent le Burkina Faso pour partir se former à Cuba, dans un programme d'échange mis en place par l'ancien président Thomas Sankara et son homologue cubain Fidel Castro. Âgés entre 12 et 15 ans, ils sont choisis par le président burkinabè sur des critères sociaux, venant de familles rurales et défavorisées. Mais un an plus tard, le père de la révolution burkinabè est assassiné. Les étudiants terminent leur cursus et reviennent six ans plus tard dans leur pays qu'ils ne reconnaissent plus. Florence était l'une d'eux. Tous les matins, sur l'île de la jeunesse au large de Cuba, les étudiants burkinabè chantaient l'hymne national cubain. Elle s'en souvient encore aujourd'hui, tout comme elle se souvient de ce 15 octobre 1987, quand elle apprend la mort de Thomas Sankara. « Quand on nous a dit qu'il y avait eu un coup d'État au Burkina Faso, on savait déjà que notre président était mort. À l'école, le silence était total. Nous sommes restés sans manger. On ne pouvait même pas dormir. On pleurait. Je ne sais pas comment vous le raconter. Il fallait le vivre pour comprendre », raconte Florence. Stigmatisés À leur retour de Cuba, un emploi dans la fonction publique devait être garanti aux étudiants, afin qu'ils aident au développement du Burkina. Inoussa Dakambari a été formé en génie civil. Rentré en 1993, il déchante. « Quand nous sommes revenus, nous avons été victimes de préjugés. Certains disaient qu'on venait venger Sankara. Encore aujourd'hui, nous n'avons pas les équivalences réelles à nos diplômes, ce qui a mis un frein à nos carrières professionnelles. » Formé à un travail manuel, Inoussa Dakambari dit s'en sortir « un peu », même si c'est difficile. Formés aussi militairement, les étudiants partis à Cuba inquiètent le régime de Blaise Compaoré, qui les marginalise. « Dans les bureaux, on est parfois surnommé "le Cubain". Sankara mort et enterré, on n'a plus rien à faire ici. Certains de nos compatriotes nous traitaient comme des étrangers », témoigne Charles Kaboré, formé en mécanique industrielle, dénonçant « l'humiliation, le mépris ». Aujourd'hui les orphelins de Sankara demandent toujours la reconnaissance de leurs diplômes, la reconstitution des carrières pour ceux de la fonction publique et des indemnités pour les proches de leurs camarades disparus. 

Grassroots Holistic Health
The Healing Wisdom of Africa-Malidoma Some-Elders and The Community In The West

Grassroots Holistic Health

Play Episode Listen Later Oct 24, 2021 33:00


"...In this fascinating, detailed journey through the traditional healing practices of the Dagara people of West Africa, shaman and scholar Dr.Malidoma Some, introduces Western readers to the rituals that breathe meaning into the daily lives of African seekers. Educated in the West,Dr.Some holds three masters and two Ph.Ds.and is the author of four books,including his autobiography:"Of Water and The Spirit".and"The Healing Wisdom of Africa". .Dr.Some' is an initiated Elder and shaman or high priest, he expounds on the significance of"Initiating Change".   As a house quest of Baba Wesley Gray and his wife, Dr. Dora Gray, Dr.Malidoma Some',introduced the Grays to the African Yam and other vegetables along with the diet and health customs of his community,the Dagara people of Burkiina Faso,West Africa."There is no doubt that,at this time in history,Western civilization is suffering from a great sickness of the soul.The West'sprogressive turning away from functioning spiritual values;its total disregard for the environment and the protection of natural resources;the violence of inner cities with their problems of poverty,drugs,andcrime;spiraling unemployment and economic disarray;and growing intolerance toward people of color and the values of other cultures all of these trends,if unchecked,will eventually bring about a terrible self-destruction.In the face of all this global chaos,the only possible hope is self-transformation. Unless we find new ways that can touch and transform the heart and soul deeply,both indigenous cultures and those in the West will continue to fade away,dismayed that all the wonders of technology,all the many philosophical'isms'and all the planning of the global corporations will be helpless to reverse this trend."Dr.Malidoma Patrice Some..."  Be sure to visit sites:- www.drumsofchangedotcom 

Néo Géo
L'intégral : Retrouvailles avec Omar Sosa et Seckou Keita et Coup de coeur pour “Freda”

Néo Géo

Play Episode Listen Later Oct 24, 2021 102:23


MUSIKACTU - Afronews avec Mory TouréPartons en Côte d'Ivoire, au Mali et au Burkina Faso dans le Musikactu de Néo Géo Nova. Le journaliste Mory Touré nous emmène faire un tour des festivals du continent africain, cette fois, non pas sur sa Radio Afrika mais sur nos antennes. D'abord, un retour sur le Festival Femua organisé par le groupe ivoirien Magic System du 7 au 12 septembre à Abidjan. On pouvait y croiser la vedette du coupé-décalé Ariel Sheney. Si vous avez raté sa prestation, rendez-vous à la première édition du Aosseh Music Festival dont il est l'initiateur. Cet événement sur l'entrepreneuriat et l'insertion des jeunes se tiendra du 28 octobre au 1er novembre à Duékoué, ville d'origine de ses parents.Le Burkina Faso est également dans l'actualité culturelle africaine ! La 26e édition des Nuits Atypiques de Koudougou arrive, avec l'artiste malien Sidiki Diabaté en tête d'affiche. Mais cet événement ne se résume pas à sa programmation musicale, sa grande foire commerciale fait de lui un festival pluridisciplinaire. Le rendez-vous burkinabé aura lieu du 24 au 28 novembre. Un Musikactu avec Mory Touré, c'est aussi discuter des nouveautés musicales de son pays : le Mali. Au programme, la scène rap avec l'artiste Mylmo. Live - OMAR SOSA & SECKOU KEITA La kora du sénégalais Seckou Keita enchante le Salon de Musique de Néo Géo Nova. Le pianiste cubain Omar Sosa n'est pas loin, l'occasion de discuter de leur nouvel album commun, Suba, l'aube en malinké. À l'écoute de leur nouveau morceau “2020 Visions”, on comprend que Suba est un hymne à l'espoir. Le duo l'explique : “Quant à l'essence de cette chanson, elle tient au fait qu'après avoir été longtemps confiné chez nous et même pour beaucoup de gens à l'intérieur de nous-même, de nos âmes, chanter “2020 Visions” signifie un nouvel espoir, un nouveau départ et une nouvelle identité.” Suba un disque qui fait suite à une première rencontre en 2017 sur l'album Transparent water.À noter que Omar Sosa poursuit sa carrière solo. En mars dernier, ce musicien cubain sortait An East African Journey chez Ota Records/MDC, une série de collaborations avec des musiciens de sept pays d'Afrique de l'Est. À la suite de l'entretien, Seckou Keita interprète deux morceaux à la kora avec toute sa virtuosité, "Allah Léno" (album Suba) et "Little Bro" (album 22 Strings ) Ne manquez pas sur la chaîne youtube de Nova, un joli bonus : la leçon de musique de Seckou Keita où il nous présente la kora. Tracklist Seckou Keita - Allah Léno (Live à Radio Nova)seckou Keita - Little Bro (Live à Radio Nova)Le Coup de coeur de BintouFocus sur le film "Freda" de la réalisatrice haïtienne Gessica Geneus. Une plongée dans le quotidien d'une famille d'un quartier populaire d'Haïti en 2018 entre manifestations, terreur des gangs, grève des profs, mal gouvernance et crise économique… Une situation toujours d'actualité. Deux prestations à retenir dans ce portrait de famille : celle de l'actrice Néhémie Bastien dans le rôle de Freda, jeune étudiante qui persiste à vouloir rester dans son pays, garder ses valeurs , sans compromission et croire à l'avenir ..... See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

Monocle 24: The Foreign Desk
Thomas Sankara and pan-Africanism

Monocle 24: The Foreign Desk

Play Episode Listen Later Oct 23, 2021 29:05


A landmark trial is taking place in Burkina Faso over the assassination, 34 years ago, of Thomas Sankara, the country's then-president. Today, Sankara remains something of an icon for his interpretation of the philosophy of pan-Africanism. Who was Thomas Sankara? What did he stand for? And what does pan-Africanism mean today? Andrew Mueller speaks to Sam Mednick, Oumar Zombre, and Reiland Rabaka. See omnystudio.com/listener for privacy information.

The Fifth Floor
The 1961 Paris massacre cover-up

The Fifth Floor

Play Episode Listen Later Oct 22, 2021 39:38


It's 60 years since a peaceful march in Paris ended in the killing of at least 100 Algerian protesters by the police. An extensive cover-up meant that almost nothing was known about it for several decades, and the true facts are still emerging. BBC Arabic's Ahmed Rouaba has been looking into the story. The Stallion of Yennenga As film-makers gather for the FESPACO African film festival in Ouagadougou, the capital of Burkina Faso, we ask what's the story behind the main prize, called the Stallion of Yennenga? Who was Yennenga, and where does the stallion come in? Answers from BBC Afrique's Leone Ouedraogo, who is Burkinabè herself. When a cobra became a murder weapon Last week a man was convicted of using a snake as a murder weapon. The victim was his wife, who was bitten by the hooded cobra, and died. The BBC's Soutik Biswas in Delhi was one of the journalists following the story. Venezuelan migrants in Chile Last month, demonstrators in a town in northern Chile marched to settler camps housing Venezuelan migrants and set their belongings on fire. It's part of the rising tension in Chile between locals and migrants, as BBC Mundo contributor Paula Molina reports. 'Got to go' Why is a cheerful rap song about a party making people cry in Hong Kong? The lyrics of Got to go are about leaving a party, but is there another interpretation? Cho Wai Lam from BBC Chinese tells us more about what this song means to Hongkongers. Image: Algerian flag with roses during a commemoration of the 1961 massacre in Paris Credit: Boris Horvat/AFP via Getty Images

The Carl Nelson Show
Professor James Small & Dr. Dralves Edwards | Carl Nelson Show

The Carl Nelson Show

Play Episode Listen Later Oct 21, 2021 154:14


Pan-African Educator James Small returns to the WOL classroom this afternoon. Professor Small will analyze the legacy of Colin Powell. Some people view Powell as a hero, while others are not so sure. Professor Small will also talk about Thomas Sankaras' role in Burkina Faso's road to freedom. Professor Small will also discuss the situation in Haiti & The Godfather of Harlem series. Before Professor Small, Black Doctors Matter, Dr. Dralves Edwards explains why our Black Physicians are under attack. See omnystudio.com/listener for privacy information.

Priorité santé
Priorité santé - Comment la parole peut-elle nous aider à aller mieux et à guérir ?

Priorité santé

Play Episode Listen Later Oct 19, 2021 48:30


Quelle que soit la culture et la tradition de soin, parler est au cœur de la relation entre la personne qui souffre et celle qui l'écoute. Chez le médecin, la parole aide à enquêter et à interroger le malade pour mieux comprendre ses symptômes et expliquer le traitement. Chez le thérapeute, elle offre aussi la possibilité de tout dire, dans un cadre de confiance et en sécurité, sans jugement. Dans tous les cas, la parole est plus qu'un partage d'informations ; elle aide à se libérer, à se détacher de certaines souffrances. Comment la parole agit-elle pour nous faire du bien ? Quelles sont les conditions nécessaires, pour que la parole puisse se libérer ? Avec : Dr Adrian Chaboche, ancien chef de clinique des Universités, psychothérapeute, praticien attaché au Centre de traitement de la douleur à l'Hôpital Ambroise Paré à Boulogne-Billancourt, enseignant universitaire et coordinateur du DU d'hypnose et douleur de l'Université de Versailles et cofondateur du Centre Vitruve à Paris Pr Roger Sombié,  gastroentérologue et hépatologue à l'hôpital Yalgado Ouédraogo, à Ouagadougou, au Burkina Faso. Priscille Deborah, Artiste Bionique à Albi. Auteure de « Une vie à inventer », aux éditions Albin Michel Aminata Cissakho, travaille dans le domaine des ressources humaines en banlieue parisienne   En fin d'émission, nous faisons le point sur atelier d'échange qui est consacré à l'obésité et la stigmatisation. Nous en parlons avec le Dr Vanessa Folope, médecin responsable du centre de nutrition Bois Guillaume et responsable et coordinatrice médicale du centre spécialisé obésité Haute-Normandie. (En attente de confirmation)

Priorité santé
Priorité santé - Comment vivre avec la douleur?

Priorité santé

Play Episode Listen Later Oct 18, 2021 48:30


Mal de dos, migraine, règles douloureuses… Ces douleurs aiguës, chroniques, ponctuelles, fréquentes, peuvent faire vivre un véritable calvaire aux patients, provoquer des accès de fatigue et évoluer vers une dépression. Pour les malades, il n'est pas toujours facile d'exprimer son ressenti face à une douleur. De leur côté, les médecins ont parfois des difficultés à trouver le bon traitement. À l'occasion de la 17ème journée mondiale de lutte contre la douleur, qui se déroule le 3ème lundi du mois d'octobre, nous faisons le point sur ce mal invisible. Avec : Dr Carole Séréni, neurologue, ancienne cheffe de clinique des Hôpitaux de Paris et ancien chef de service de l'Hôpital Léopold Bellan. Co-responsable de la consultation multidisciplinaire de la douleur chronique de l'Hôpital Saint-Joseph à Paris. Auteure des ouvrages Les mots de la migraine et Douleurs chroniques et opiacés, aux éditions du Cerf Dr Julie Kyelem, neurologue et épileptologue au CHU Yalgadao Ouedraogo à Ouagadougou, au Burkina Faso.    En fin d'émission, nous faisons le point sur une double thérapie génique contre la drépanocytose avec le Pr Marina Cavazzana, professeur d'Hématologie à l'Université Paris-Descartes, chef du Département de Thérapeutiques innovantes à l'Hôpital Necker Enfants Malades à Paris et coordonnatrice Centre d'investigation clinique en biothérapie à l'Institut Imagine à Necker.

Le Nouvel Esprit Public
Les droites dans tous leurs états / Afrique-France quoi de nouveau ? / n°215 / 17 octobre 2021

Le Nouvel Esprit Public

Play Episode Listen Later Oct 17, 2021 66:23


Une émission de Philippe Meyer, enregistrée au studio l'Arrière-boutique le 15 octobre 2021.Avec cette semaine :Jean-Louis Bourlanges, président de la commission des affaires étrangères de l'Assemblée Nationale.Béatrice Giblin, directrice de la revue Hérodote et fondatrice de l'Institut Français de Géopolitique.Nicole Gnesotto, titulaire de la chaire « Union Européenne » au CNAM.Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin et président de la fondation Terra Nova.LES DROITES DANS TOUS LEURS ÉTATSLe 9 octobre au Havre, ville dont il est redevenu maire en 2020, Edouard Philippe a lancé sa propre formation politique, baptisée « Horizons », destinée à accélérer la recomposition politique à droite. L'ancien Premier ministre a estimé que le premier défi était de « remettre de l'ordre dans nos comptes et de l'ordre dans nos rues » et que « le premier sujet à régler s'agissant des dépenses, c'est la question des retraites ». Une nouvelle offre politique qui entend « regarder devant », mais qui s'inscrit dans la logique d'une droite « Macron-compatible » pour élargir vers la droite la base électorale d'Emmanuel Macron. Horizons doit tenir son congrès fondateur d'ici à la fin de l'année.Après s'être opposé à toutes formes de primaire et avoir souvent laissé entendre qu'il ne participerait à aucune compétition interne, le 11 octobre, le président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand a finalement annoncé qu'il participerait au congrès du parti Les Républicains. Le 4 décembre, il se soumettra donc aux votes des adhérents d'un parti dont il avait claqué la porte en décembre 2017. Il s'opposera alors à Valérie Pécresse, Michel Barnier, Éric Ciotti, Philippe Juvin et Denis Payre. « La droite n'est pas morte hier », s'est ému Damien Abad, chef de file des députés LR et soutien de Bertrand, au lendemain de cette annonce. « Elle ne s'est pas fracturée et fissurée en deux à un moment où nous-mêmes nous devons faire face à deux menaces extérieures, avec Éric Zemmour d'un côté et Edouard Philippe de l'autre. » Une investiture permettrait à Xavier Bertrand, en plus de la force de frappe des 80 000 militants LR revendiqués, de ne plus se soucier de la collecte des 500 signatures et de bénéficier des 8 à 10 millions d'euros mis de côté par le parti pour faire campagne. Selon une récente enquête commandée par la structure du député Les Républicains, Julien Aubert, Oser la France, Xavier Bertrand récoltait 38 % de bonnes opinions au sein des militants Les Républicains, derrière Valérie Pécresse (52 %) et Michel Barnier (58 %). En revanche, chez les électeurs, il est régulièrement donné dans les sondages légèrement devant ses concurrents, et a été pour la première fois le 11 octobre placé par l'IFOP pour Sud Radio à 16 %, ex aequo avec Marine Le Pen, soit en position d'accéder au second tour, tandis qu'Éric Zemmour redescendait à 14%.Devant ou derrière Marine le Pen, Eric Zemmour est, selon, un sondage Odoxa la personnalité politique qui suscite le plus de « rejet » à 59 % contre 9 % de « soutien » et 10 % de « sympathie ». Pour Pascal Perrineau, le presque candidat « est plus le reflet d'une offre politique un peu usée qu'autre chose. Sa force, c'est sa capacité à incarner le dégagisme - or la présidentielle ne devient plus que ça - dans un contexte de profonde droitisation de l'opinion publique ». Au total, les intentions de vote additionnées de Marine Le Pen, Éric Zemmour et Nicolas Dupont-Aignan arrivent aux alentours de 30 %.***AFRIQUE-FRANCE QUOI DE NOUVEAU ?Le « nouveau sommet », Afrique-France s'est tenu le 8 octobre à Montpellier. Il a été le 28ème du genre, a rassemblé 3 000 participants, dont plus d'un millier de jeunes du continent africain (parmi eux près de 350 entrepreneurs) pour des rencontres et des tables rondes entre sociétés civiles africaine, française et de la diaspora, sur des sujets économiques, culturels et politiques. La nouveauté de ce sommet a reposé sur l'absence des présidents africains pour la première fois depuis 1973, date du premier du genre. Il s'agissait « d'écouter la parole de la jeunesse africaine » et de « sortir des formules et réseaux obsolètes », a indiqué l'Elysée. Parallèlement, Montpellier a été le théâtre d'un contre-sommet organisé, notamment, par les organisations militantes Attac et Survie.En session plénière, le Président Macron a dialogué avec des jeunes venus de douze pays africains, pas tous francophones (Afrique du Sud, Angola, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Kenya, Nigeria, Mali, Niger, République démocratique du Congo, Sénégal, Tunisie). Ce panel a été sélectionné à l'issue des dialogues menés pendant des mois à travers le continent par l'intellectuel camerounais Achille Mbembe, dialogues qui ont abouti à un rapport sur la refondation de la relation entre la France et l'Afrique. Les thèmes retenus étaient la santé, le climat, le colonialisme, l'égalité et la démocratie. L'occasion de tirer un premier bilan des initiatives lancées après l'énoncé d'une feuille de route établie par Emmanuel Macron lors de son discours, fondateur, prononcé en octobre 2017 à l'université de Ouagadougou, au Burkina Faso et d'évoquer les treize propositions du rapport. Achille Mbembe a préconisé également une reconnaissance claire de la colonisation comme crime contre l'humanité.Le chef de l'État a retenu plusieurs des propositions. Il a notamment annoncé la création d'un fonds d'innovation pour la démocratie. Doté de 30 millions d'euros sur trois ans, hébergé par l'Agence française de développement, ce fonds devra soutenir « les acteurs du changement » en Afrique sans que l'on sache encore comment. L'enjeu est d'orienter les investissements directement vers la société civile. Emmanuel Macron a aussi annoncé la création d'une « maison des mondes africains et des diasporas ». et la restitution au Bénin, fin octobre, des 26 œuvres du « Trésor de Béhanzin », provenant du pillage des palais d'Abomey en 1892 par l'armée coloniale.Antoine Glaser, coauteur du livre « Le Piège africain de Macron » remarque qu'« au moment où Emmanuel Macron met fin aux grands-messes entre l'Afrique et la France, la Chine et, tout récemment, la Russie en font. » En 2022, un « sommet Afrique-Europe » devrait se tenir « sous la présidence française de l'Union européenne », a annoncé l'Elysée. On n'en connait pas encore le format.See Privacy Policy at https://art19.com/privacy and California Privacy Notice at https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

Pan-African Journal
Pan-African Journal: Worldwide Radio Broadcast

Pan-African Journal

Play Episode Listen Later Oct 17, 2021 193:00


Listen to the Sat. Oct. 16, 2021 edition of the Pan-African Journal: Worldwide Radio Broadcast hosted by Abayomi Azikiwe, editor of the Pan-African News Wire. The program features our PANW report with dispatches on the demonstrations in Sudan demanding the resignation of the interim Transitional Sovereign Council (TSC); the Central African Republic (CAR) government has offered a ceasefire to the rebel groups fighting over the last several years inside the country; in Burkina Faso the Pan-African Film Festival opened this weekend; and former Ivory Coast President Laurent Gbagbo has announced the creation of a new political party in this West African state. In the second hour we commemorate the 55th anniversary of the founding of the Black Panther Party for Self-Defense. Finally, we examine some of the most pressing and burning issues of the day in Africa and throughout the world.

Haymarket Books Live
Revolutionary Rehearsals in the Neoliberal Age w/ Frances Fox Piven & more

Haymarket Books Live

Play Episode Listen Later Oct 15, 2021 89:43


Join Haymarket Books and Spectre Journal for a conversation on revolution in the contemporary era. The last three decades have seen an increase in the number of political upheavals that challenge existing power structures, many of them taking the form of urban revolts. Revolutionary Rehearsals in the Neoliberal Age explores a series of these upheavals--in Eastern Europe, South Africa, Indonesia, Argentina, Bolivia, Venezuela, sub-Saharan Africa (including Congo, Zimbabwe, Burkina Faso) and Egypt. In this book launch scholars of and participants in some of these revolutionary upheavals will consider what lessons we can draw from these moments and movements that brought the system to its knees, before it rallied and turned back the tides of sweeping change. Order a copy of the book from Haymarket: https://www.haymarketbooks.org/books/1653-revolutionary-rehearsals-in-the-neoliberal-age --------------------------------------------------------------------- Speakers: Cinzia Arruzza is associate professor of philosophy at the New School for Social Research and Eugene Lang College. She is the Vice-President of the New School AAUP chapter and the co-author of Feminism for the 99%. A Manifesto. She is a member of the editorial board of Spectre Journal. Gareth Dale teaches politics at Brunel University. He is the author of The East German Revolution of 1989. Frances Fox Piven is a distinguished professor of political science and sociology at The Graduate Center, City University of New York. She is a co-author, with Richard A. Cloward, of The Breaking of the American Social Compact; a co-author, with Lorraine C. Minnite and Margaret Groarke, of Keeping Down the Black Vote: Race and the Demobilization of American Voters; and the author of The War at Home: The Domestic Costs of Bush's Militarism and Who's Afraid of Frances Fox Piven?: The Essential Writings of the Professor Glenn Beck Loves to Hate. She lives in New York City. Sameh Naguib teaches sociology at the American University in Cairo and has written extensively on politics in Egypt and the Middle East. He is also a founding member of the Revolutionary Socialist Movement in Egypt. --------------------------------------------------------------------- This event is sponsored by Spectre Journal and Haymarket Books. Watch the live event recording: https://youtu.be/OyRXyOXZyv0 Buy books from Haymarket: www.haymarketbooks.org Follow us on Soundcloud: soundcloud.com/haymarketbooks

From Our Own Correspondent Podcast
Drug dealing, murder and gentrification: the persisting contrasts of Marseille

From Our Own Correspondent Podcast

Play Episode Listen Later Oct 14, 2021 28:46


Stories from France, Burkina Faso, Tajikistan, Austria and Turkey. It's fifty years since the release of “The French Connection,” a fast-moving cops and gangsters thriller, which focused attention on Marseille, and the drug dealers based there. Half a century on, much has changed in this southern French city; some areas have been gentrified, while the port has had a substantial makeover. And yet, the presence of the drug trade remains, and now the French President has stepped in. With a wave of drug related killings in Marseille this year, Emmanuel Macron is paying a high profile visit, promising to help tackle these problems. Chris Bockman explains that many there feel they've heard it all before: He was known as “Africa's Che,” and like Che Guevara, Thomas Sankara died young at the hands of gunmen who apparently took exception to his leftist policies. Yet Sankara was no jungle guerrilla – he was the President of Burkina Faso. And he was killed during a coup in the West African nation. Thirty-four years later, fourteen men have gone on trial, accused of complicity in that assassination. It's hard to overstate what Sankara meant for Burkina Faso, and indeed for supporters across Africa and the wider world. He was credited with vast improvements in literacy, giving land to the poor, and above all, with instilling a pride among his people – he rejected continuing French influence in the region. Yet critics insist that Sankara was an autocrat, one who had his opponents tortured, and sometimes killed. Henry Wilkins has been trying to separate the man from the myth: The fate of Afghanistan continues to be a source of concern round the world. The country is facing financial disaster, with shortages of basic goods like food, and it's also suffered repeated attacks by the militant group which calls itself Islamic State Khorasan. Last week, forty-six people died in a bombing which Islamic State claimed as one of theirs. This week, the United Nations held a special meeting, to try to work out how to give aid to Afghanistan, without it getting into the hands of the Taliban, now in charge of the country. All this instability is of particular concern to the countries bordering Afghanistan, like Russia, Pakistan, and also – to the north, Tajikistan. Tajikistan has had its own battles with Islamic militants. More than that, about a quarter of Afghans are of Tajik ethnicity, so problems in one country have a habit of spilling across the border. It's a border well known to Abdujalil Abdurasulov, who has spent time reporting on both sides of it. He's been thinking about what the Taliban takeover in Afghanistan might mean for its neighbour. There was a time when Austria was seen as a hive of political intrigue. Back when the Hapsburgs ruled an empire, the plotting and manoeuvring at their palace in Vienna could affect half of Europe. Then, after the Second World War, Austria's neutral status between the west and the Soviet bloc made it a base for many a spy and secret agent. Things had appeared to calm down – the country became known for its skiing and strudel more than any Machiavellian goings on. But now, it seems, the intrigue is back. This week, Austria's youthful Chancellor, Sebastian Kurz had to step down, following accusations that he had bribed a tabloid newspaper to get favourable coverage. This came only a few years after Mr Kurz's one-time coalition partner was caught in a sting, apparently prepared to offer government contracts to a woman he thought represented Russian oligarchs. Feeling confused? Bethany Bell has been untangling this web of allegations: Wherever there's mass tourism, you will find the escort industry flourishing, selling very personal services, and Turkey is no different. The‘gigolos' as they're known there offer these services to men and women. And just like other people dependent on tourism, they've been badly hit by the coronavirus lockdown, which saw the number of foreign visitors to Turkey plummet – as Sally Howard explains Producer: Paul Moss

Appels sur l'actualité
Appels sur l'actualité - [Vos réactions] Burkina Faso: vers une nouvelle stratégie de lutte contre le terrorisme

Appels sur l'actualité

Play Episode Listen Later Oct 14, 2021 20:00


Au Burkina Faso, face à la recrudescence des attaques terroristes, le président Roch Marc Christian Kaboré a procédé à des changements à la tête de l'armée. Un nouveau chef d'état-major est en fonction. Sa mission : remobiliser les troupes et réorganiser les forces de défense et de sécurité. Que vous inspire cette réforme ? Quelles sont vos attentes ? * Par téléphone : de France : 09 693 693 70 de l'étranger : 33 9 693 693 70 * Par WhatsApp : +33 6 89 28 53 64 N'OUBLIEZ PAS DE NOUS COMMUNIQUER VOTRE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE (avec l'indicatif pays). Pour nous suivre : * Facebook : Rfi appels sur l'actualité * Twitter : @AppelsActu

Priorité santé
Priorité santé - J'ai choisi de devenir psychiatre

Priorité santé

Play Episode Listen Later Oct 13, 2021 48:29


En France, des établissements publics de santé spécialisés en psychiatrie sont contraints de fermer, faute de psychiatres. Cette pénurie de spécialistes s'explique notamment par la difficulté à recruter dans ce domaine qui ne séduit plus les étudiants. Quelles conséquences pourraient en découler ? Pourquoi choisir d'étudier la psychiatrie ? Pr Florence Thibault, professeur de psychiatrie et d'addictologie à l'Université de Paris et praticien hospitalier dans le service de psychiatrie de l'hôpital Cochin de l'Assistance publique–hôpitaux de Paris (AP-HP). Présidente de l'Association internationale pour la santé mentale des femmes (International Association For Women's Mental Health, IAWMH). Chercheure au centre de psychiatrie et neurosciences de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm U894). Dr Éric Salomé, pédopsychiatre de l'Établissement public de Santé mentale (EPSM) des Flandres, à Bailleul, transféré vers l'EPSM d'Armentières, dans le Nord. Dr Estelle Ngamy, jeune psychiatre camerounaise formée au Burkina Faso, actuellement en stage de perfectionnement en addiction en France.

By Any Means Necessary
The Capitalist Class' Complicity in the Rise of the Far-Right

By Any Means Necessary

Play Episode Listen Later Oct 12, 2021 114:23


In this episode of By Any Means Necessary, hosts Sean Blackmon and Jacquie Luqman discuss the many ongoing labor struggles in various industries, how the social, political, and economic conditions created by the COVID-19 pandemic have exacerbated the already-existing issues that have contributed to this strike wave, the next steps in building a broader movement, and the need to join questions of race, labor, and class in organizing that broad labor movement.In the second segment, Sean and Jacquie are joined by Dr. Gnaka Lagoke, Assistant Professor of History and Pan-Africana Studies at Lincoln University in Pennsylvania and a founding member of the Convention for Pan-Africanism and Progress to discuss the long past-due trial into the murder of Burkina Faso revolutionary Thomas Sankara, Sankara's significant contributions to Burkina Faso during his short time in power, and the counter-reovultion which placed Burkina Faso back in the hands of France, led by Blaise Compaoré, former president and defendant in absentia.In the third segment, Sean and Jacquie are joined by technologist Chris Garaffa, the editor of TechforthePeople.org to discuss Facebook's smear and minimization campaign against whistleblower Frances Haugen, the European Parliament's call for a ban on facial recognition technology and how it signals public opposition to weaponizing AI against people, the impact of the US targeting of Huawei and how it fits into the cold war drive against China.Later in the show, Sean and Jacquie are joined by Dr. Gabriel Rockhill, an organizer, Founding Director of the Critical Theory Workshop and Professor of Philosophy at Villanova University to discuss the financial backing of the far-right disinformation One America News Network by AT&T and the dark money behind the rise of far right politics in the United States, the ties between the media and the national security state, the similarities between the fascist 1934 “Business Plot” to overthrow the US government and the Capitol insurrection, and how movement and alternative media can connect the dots between the stories that dominate the headlines and the broader system of capitalism.

By Any Means Necessary
Thomas Sankara Murder Trial Begins

By Any Means Necessary

Play Episode Listen Later Oct 12, 2021 14:15


In this segment of By Any Means Necessary, Sean and Jacquie are joined by Dr. Gnaka Lagoke, Assistant Professor of History and Pan-Africana Studies at Lincoln University in Pennsylvania and a founding member of the Convention for Pan-Africanism and Progress to discuss the long past-due trial into the murder of Burkina Faso revolutionary Thomas Sankara, Sankara's significant contributions to Burkina Faso during his short time in power, and the counter-reovultion which placed Burkina Faso back in the hands of France, led by Blaise Compaoré, former president and defendant in absentia.

Monocle 24: Monocle on Design
Iwan Baan, Niwaki, Bruce Kuwabara

Monocle 24: Monocle on Design

Play Episode Listen Later Oct 12, 2021 30:00


Iwan Baan discusses his project documenting light and architecture in Burkina Faso and we explore a new shop in London devoted to Japanese gardening equipment. Plus: Bruce Kuwabara reflects on Canada's design industry.

Priorité santé
Priorité santé - Les rhumatismes: maladies de la vieillesse?

Priorité santé

Play Episode Listen Later Oct 12, 2021 48:15


À l'occasion de la Journée mondiale des rhumatismes, nous faisons un point sur ces maladies qui représentent la première cause de handicap. Quand on parle de rhumatismes, on parle de toutes les maladies touchant l'appareil locomoteur : les articulations, les os, les muscles et les tendons. Ainsi, arthrose, spondylarthrite ankylosante, ostéoporose, lombalgies sont autant de maladies rhumatismales. Peut-on vraiment les considérer comme des maladies de la vieillesse comme on l'entend souvent ? Est-il possible de prévenir ces maladies ? Quels sont les traitements disponibles ? Pr François Rannou, rhumatologue, rééducateur et chef du service de rééducation fonctionnelle au CHU Cochin, à Paris Pr Joëlle Tiendrébeogo, maître de conférences agrégée en rhumatologie à l'Université Joseph Ki-Zerbo et rhumatologue au CHU de Bogodogo au Burkina Faso ► À l'occasion d'Octobre Rose, nous faisons le point sur les difficultés d'accès aux soins en oncologie en RDC. Nous en parlons avec le Pr Gertrude Luyeye Mvila, présidente de l'ONG REPOS (regard pour un sein sain) qui lutte contre le cancer du sein et du col de l'utérus.

Géopolitique
Procès de l'assassinat de Thomas Sankara : un traumatisme toujours vivace

Géopolitique

Play Episode Listen Later Oct 12, 2021 3:13


durée : 00:03:13 - Géopolitique - par : Pierre Haski - 34 ans après sa mort, le Président du Burkina Faso, Thomas Sankara, reste un mythe très fort dans la jeunesse africaine : le procès de ses assassins qui s'est enfin ouvert hier à Ouagadougou permettra-t-il d'aller au bout de la vérité ?

Africa Daily
Why do young Africans continue to care about Thomas Sankara?

Africa Daily

Play Episode Listen Later Oct 12, 2021 13:06


Fourteen men are standing trial accused of complicity in the murder of the former president of Burkina Faso, Thomas Sankara. Almost 34 years after his death, Sankara remains an iconic figure to many young people across Africa. His image adorns walls, bars and taxis across west Africa. And words are shared today on social media platforms that he never knew existed. So, why is Thomas Sankara still so important to a generation of young people who were born years after his death? #Africa Daily

Africa Today
The widow of Thomas Sankara on the opening of the trial in Burkina Faso into his killing 34 years ago.

Africa Today

Play Episode Listen Later Oct 11, 2021 26:00


The widow of former Burkina Faso President Thomas Sankara speaks about her expectations as 14 men go on trial for his murder 34 years ago. Hundreds of thousands of South Sudanese have been displaced by heavy rainfall and widespread floods. And music from Nigerian artist Mayorkun

Newshour
A high-profile North Korean defector speaks

Newshour

Play Episode Listen Later Oct 11, 2021 49:22


Kim Kuk-song rose to the top ranks of North Korea's powerful spy agencies, and he's now spoken to the BBC about his life before he defected. Also on the programme: the trial has started in Burkina Faso of 14 men accused of involvement in the murder of the former leader, Thomas Sankara; and Maori leaders in New Zealand warn that lifting the long Covid lockdown too soon could have devastating consequences. (Picture: In a 30-year career, Kim Kuk-song rose to the top ranks of North Korea's powerful spy agencies Credit: BBC)

Appels sur l'actualité
Appels sur l'actualité - [2] Émission Spéciale Burkina Faso: début du procès sur la mort de Thomas Sankara

Appels sur l'actualité

Play Episode Listen Later Oct 11, 2021 20:00


34 ans après la mort du père de la révolution burkinabè, le procès de l'assassinat de l'ancien président s'ouvrira ce lundi 11 octobre 2021 à Ouagadougou. L'occasion de nous poser toutes vos questions sur le parcours et les idéaux de Thomas Sankara, son bilan à la tête du pays pendant quatre ans, le coup d'État du 15 octobre 1987, le combat de sa famille biologique et politique pour que justice soit rendue...   Nos invités : - Prosper Farama, l'un des avocats de la famille de Thomas Sankara   - Bruno Jaffré, auteur de Biographie de Thomas Sankara : la patrie ou la mort, Éditions L'Harmattan 2007 et de Thomas Sankara, la liberté contre le destin, discours rassemblés et commentés par Bruno Jaffré, Éditions Syllepse 2017  - Moussa Diallo, ex-aide de camp de Thomas Sankara      * Par téléphone : de France : 09 693 693 70 de l'étranger : 33 9 693 693 70 * Par WhatsApp : +33 6 89 28 53 64 N'OUBLIEZ PAS DE NOUS COMMUNIQUER VOTRE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE (avec l'indicatif pays). Pour nous suivre : * Facebook : Rfi appels sur l'actualité * Twitter : @AppelsActu

Appels sur l'actualité
Appels sur l'actualité - [1] Émission Spéciale Burkina Faso: début du procès sur la mort de Thomas Sankara

Appels sur l'actualité

Play Episode Listen Later Oct 11, 2021 19:58


34 ans après la mort du père de la révolution burkinabè, le procès de l'assassinat de l'ancien président s'ouvrira ce lundi octobre 2021 à Ouagadougou. L'occasion de nous poser toutes vos questions sur le parcours et les idéaux de Thomas Sankara, son bilan à la tête du pays pendant quatre ans, le coup d'État du 15 octobre 1987, le combat de sa famille biologique et politique pour que justice soit rendue... Nos invités : - Prosper Farama, l'un des avocats de la famille de Thomas Sankara   - Bruno Jaffré, auteur de Biographie de Thomas Sankara : la patrie ou la mort, Éditions L'Harmattan 2007 et de Thomas Sankara, la liberté contre le destin, discours rassemblés et commentés par Bruno Jaffré, Éditions Syllepse 2017  - Moussa Diallo, ex-aide de camp de Thomas Sankara    * Par téléphone : de France : 09 693 693 70 de l'étranger : 33 9 693 693 70 * Par WhatsApp : +33 6 89 28 53 64 N'OUBLIEZ PAS DE NOUS COMMUNIQUER VOTRE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE (avec l'indicatif pays). Pour nous suivre : * Facebook : Rfi appels sur l'actualité * Twitter : @AppelsActu