Podcast appearances and mentions of Matteo Salvini

Italian politician

  • 344PODCASTS
  • 1,379EPISODES
  • 21mAVG DURATION
  • 1DAILY NEW EPISODE
  • Dec 5, 2022LATEST
Matteo Salvini

POPULARITY

20152016201720182019202020212022

Categories



Best podcasts about Matteo Salvini

Show all podcasts related to matteo salvini

Latest podcast episodes about Matteo Salvini

Fratelli di Crozza
Crozza Salvini: "Con buona pace dei giornali di sinistra, il buon Dio mi ha dato un colon che non è irritabile…"

Fratelli di Crozza

Play Episode Listen Later Dec 5, 2022 3:03


Maurizio Crozza veste i panni di Matteo Salvini in occasione di una puntata di Fratelli di Crozza. Guarda Fratelli di Crozza senza pubblicità qui: https://bit.ly/3gS5JXwSee omnystudio.com/listener for privacy information.

Pagella Politica Podcast
Il governo Conte fece un condono a Ischia oppure no?

Pagella Politica Podcast

Play Episode Listen Later Dec 2, 2022 22:15


Dopo la frana che ha colpito Ischia, causando diverse vittime, alcune forze politiche hanno accusato il leader del M5S Giuseppe Conte di aver approvato un condono edilizio per l'isola quando era al governo nel 2018. Conte ha reagito negando tutto. Come stanno effettivamente le cose? Ascolteremo anche qual è stata all'epoca del provvedimento la posizione del partito oggi di maggioranza, Fratelli d'Italia. Lasceremo, poi, da parte la polemica politica per andare ad approfondire il fenomeno dell'abusivismo in Italia: quante sono e dove si concentrano le case abusive nel Paese? Andremo poi a Venezia, per fare un po' di chiarezza sulla storia travagliata e sui costi del Mose, la cui attivazione ha salvato Venezia dall'acqua alta negli ultimi giorni.Bonus track: che cosa c'è di vero nella storia raccontata dal ministro delle Infrastrutture, Matteo Salvini, delle trote che bloccherebbero la costruzione di un ponte in Sardegna?Scriveteci all'indirizzo podcast@pagellapolitica.it o via Whatsapp al 3332652626.Seguiteci sui nostri siti https://pagellapolitica.it/ e https://facta.news/ sui nostri profili Facebook, Instagram e Twitter.Condotto da Tommaso CanettaEpisodio scritto da Tommaso Canetta e Carlo CanepaProdotto da Jessica Mariana MasucciLINK UTILIhttps://pagellapolitica.it/articoli/conte-condono-ischia https://pagellapolitica.it/fact-checking/voto-fratelli-italia-condono-ischia https://pagellapolitica.it/articoli/costo-mose-venezia https://pagellapolitica.it/articoli/salvini-ponte-trote-sardegna Audio Matteo Salvini https://www.facebook.com/watch/live/?ref=watch_permalink&v=669952771465400 CREDIT BRANI“Right on target” di Lemonmusicstudio https://pixabay.com/it/music/musica-rock-right-on-target-15699/ “At the fork” di lemonmusicstudio https://pixabay.com/it/music/blues-moderno-at-the-fork-113217/

ALTNEWS.ES
EL MUNDO EN 20 MINUTOS | 30 días de Meloni en Italia ¿ha cumplido las expectativas?

ALTNEWS.ES

Play Episode Listen Later Nov 30, 2022 56:30


En Italia ya están en marcha las evaluaciones del primer mes del Gobierno dirigido por Giorgia Meloni, en funciones desde el 22 de octubre. Según las encuestas, Meloni es bastante apreciada por los votantes y su Hermanos de Italia es el partido más popular. Por otro lado, sus dos mayores socios de Gobierno, la Liga de Matteo Salvini y Forza Italia del magnate Silvio Berlusconi (liberal), ocupan ahora el quinto y sexto lugar en los sondeos. A nivel internacional, Meloni está cumpliendo su promesa de mantener a Italia en la senda del atlantismo de Mario Draghi y de los primeros ministros del Partido Demócrata (PD, centroizquierda). En este mes, nunca faltó el apoyo a Ucrania por parte de Meloni ni de su ministro de Defensa, Guido Crosetto. Este martes, el Gobierno confirmó su compromiso de enviar armas a Kiev en el 2023 y de invertir el 2 % del PIB en defensa, tal y como pide la OTAN. En este primer mes, Meloni ha intentado no irritar a Bruselas, un cambio de actitud radical respecto a hace unos años, aunque no ha conseguido evitar el enfrentamiento con París sobre la gestión de los flujos migratorios. Pero fuentes parlamentarias aseguran a La Voz que el choque con Macron le viene bien a Meloni: «A los votantes de derechas les gusta el pulso entre ella y el presidente francés. Lo ven como una señal de que Italia ya no es una ‘colonia' de Francia, como lo era en la época del PD».

Fratelli di Crozza
Crozza Salvini: "Secondo lei io capisco qualcosa di ponti sugli stretti?"

Fratelli di Crozza

Play Episode Listen Later Nov 28, 2022 2:49


Maurizio Crozza veste i panni di Matteo Salvini in occasione di una puntata di Fratelli di Crozza. Guarda Fratelli di Crozza senza pubblicità qui: https://bit.ly/3gS5JXwSee omnystudio.com/listener for privacy information.

Podcast Internacional - Agência Radioweb
Chuvas e deslizamentos na Itália deixam 8 mortos e desaparecidos

Podcast Internacional - Agência Radioweb

Play Episode Listen Later Nov 26, 2022 1:26


As fortes chuvas que atingiram a Itália, mas especificamente, a ilha de Ísquia, já foram responsáveis pela morte de oito pessoas. Como informou o ministro da Infraestrutura, Matteo Salvini, a tempestade atingiu alguns edifícios na região e causou inundações e deslizamentos de terra. Equipes de resgates estão trabalhando no local, mas, segundo o governo, as condições são difíceis, pelo mau tempo e, em alguns locais, é necessário o uso de lanchas e helicópteros. Um carro chegou a ser arrastado para o mar, mas os dois ocupantes foram resgatados.

La Ventana
La Ventana a las 16h | Italia propone una ayuda de hasta 20.000 euros para los matrimonios por la Iglesia

La Ventana

Play Episode Listen Later Nov 21, 2022 6:51


La Liga, el partido de Matteo Salvini, propone ayudas económicas de hasta 20.000 euros para aquellas parejas de menos de 25 años, y con más de 10 años de residencia en Italia, que formalicen su vínculo en un altar. Esta medida se erige como una solución al aumento de las bodas en ayuntamientos y juzgados.

Matteo Flora
1084. Togliere il CELLULARE ai BULLI? La proposta di Salvini e del Questore di Aosta

Matteo Flora

Play Episode Listen Later Nov 17, 2022 10:43


''Togliere il cellulare ai bulli'', ecco la proposta del Questore di Aosta rilanciata da Matteo Salvini.Ma il titolo non rende l'idea, e il meccanismo non solo è più articolato, ma potrebbe anche funzionare. Con Marco Tullio Giordano vi racconto perché (e come).»»»Io sono Matteo Flora, mi occupo di #Reputazione Digitale, la insegno in Università e faccio consulenza ad Aziende, Enti e Professionisti con le mie aziende.Vengo dalla Sicurezza informatica - ma vengo in pace - e qui con “Ciao Internet” ti racconto tre volte alla settimana come la Rete ci Cambia, come capirla e usarla al meglio per migliorare la tua vita e professione, non solo digitale.Se vuoi è il momento giusto per iscriverti - FALLO SUBITO - e se hai bisogno di ancora più spunti ci sono “2 Minuti di Internet”, la newsletter settimanale, ed il Gruppo e Canale Telegram per discutere assieme, trovi i link qui sotto.Le mie Aziende » http://matteoflora.com/#aziendeCommunity Telegram » https://mgpf.it/tgNewsletter e Corso Gratis » https://mgpf.it/nlFacebook » https://mgpf.it/fbPodcast » https://mgpf.it/pcPer contatti commerciali: sales@matteoflora.com

Italian Podcast
News In Slow Italian #512 - Italian Expressions, News, and Grammar

Italian Podcast

Play Episode Listen Later Nov 4, 2022 8:01


Inizieremo la prima parte del nostro programma con alcune delle notizie più importanti di questa settimana. In primo luogo, commenteremo il ritorno al potere dell'ex primo ministro israeliano Benjamin Netanyahu. In seguito, discuteremo della decisione della Russia di rientrare nell'accordo, mediato dalle Nazioni Unite, che consente l'esportazione di grano ucraino attraverso il Mar Nero. Quindi, nella sezione scientifica, parleremo di una foto scattata dall'osservatorio Solar Dynamics della NASA, che mostra un'immagine davvero unica del sole. E infine, parleremo del pioniere del rock'n'roll Jerry Lee Lewis, morto venerdì scorso all'età di 87 anni.    Nella seconda parte del nostro programma, Trending in Italy, parleremo del centenario della Marcia su Roma, una manifestazione eversiva che diede inizio alla dittatura fascista di Benito Mussolini, prendendo in considerazione anche i recenti sviluppi politici in Italia. Parleremo infine dell'intervista rilasciata dal nuovo ministro delle Infrastrutture e leader della Lega, Matteo Salvini, in cui sostiene che uno degli obiettivi del nuovo governo è la costruzione del Ponte sullo Stretto di Messina. - Benjamin Netanyahu torna al potere con un nuovo governo di destra - La Russia accetta di rientrare nell'accordo che consente all'Ucraina di esportare grano - La NASA ha fotografato un'immagine del Sole mentre “sorride” - Il pioniere del rock'n'roll Jerry Lee Lewis è morto all'età di 87 anni - Il Centenario della Marcia su Roma - Matteo Savini punta a costruire il Ponte sullo Stretto di Messina

Le monde en questions
Georgia Meloni et l'Union européenne: jusqu'ici, tout va bien…

Le monde en questions

Play Episode Listen Later Nov 4, 2022 3:18


Pour son premier déplacement à l'étranger, la nouvelle présidente du Conseil en Italie, Georgia Meloni, s'est rendue jeudi 3 novembre à Bruxelles pour y rencontrer les dirigeants de l'Union européenne. Cette visite a-t-elle permis d'arrondir les angles entre ces dirigeants et la Première ministre italienne ? On a plutôt assisté à un premier round d'observation entre la dirigeante post-fasciste et les leaders de l'Union européenne. Depuis son élection il y a un mois, Georgia Meloni a adopté la stratégie suivie par d'autres mouvements nationalistes et populistes en Europe et dans le monde : d'abord, démentir toute filiation avec des partis ou des dirigeants ouvertement d'extrême droite, quitte à revenir sur des actes ou des discours passés.  Georgia Meloni a ainsi expliqué son dégoût de Mussolini. Ensuite, afficher une posture de dialogue et de pragmatisme. Georgia Meloni, pour sa première visite à l'étranger, a donc choisi Bruxelles, capitale de cette Europe qu'elle ne se prive pourtant pas de décrier, estimant par exemple que l'Union européenne « n'a pas à s'occuper de ce que Rome peut mieux faire ».  Côté européen, on attendait la dirigeante italienne d'un pied ferme, mais sans vouloir non plus aller à l'affrontement. Notamment la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, qui avait menacé avant les dernières élections l'Italie de graves conséquences si on constatait « des dérives par rapport aux principes démocratiques ». Implicitement, la coalition conduite par Georgia Meloni était clairement visée. Et cela avait provoqué une levée de boucliers en Italie. Ce 3 novembre, à l'issue de la rencontre entre les deux femmes, on parlait de « dialogue constructif », ce qui en langage diplomatique, ne mange pas de pain et surtout n'insulte pas l'avenir. ► À lire aussi : Giorgia Meloni à Bruxelles : exercice d'équilibriste obligé pour la dirigeante italienne Prudence tactique des deux côtés  Pour les européens, il ne faut pas braquer tout de suite l'Italie pour plusieurs raisons. D'abord, Georgia Meloni, à la différence de ses alliés Matteo Salvini et Silvio Berlusconi, reste sur une ligne atlantique et de fermeté envers la Russie – ce qui dans le contexte actuel est très important pour l'unité de l'Europe face à Vladimir Poutine. Ensuite, elle reste dans la continuité de son prédécesseur sur le dossier énergétique : comme Mario Draghi, elle préconise une approche européenne pour lutter contre la hausse des prix du gaz – à la différence de l'Allemagne qui pour l'instant fait cavalier seul. Enfin, Bruxelles veut éviter de voir l'Italie rejoindre le camp des deux pays illibéraux et rebelles qui lui causent du souci, à savoir la Hongrie et la Pologne. De son côté, Georgia Meloni sait que son pays doit être le principal bénéficiaire du fonds de relance européen post Covid-19. Une manne de 200 milliards d'euros – presque 10% du PIB italien, qui sera la bienvenue. Pas de vagues donc pour l'instant, ce pactole vaut bien quelques sourires à Bruxelles. Reste le sujet qui fâche : les flux migratoires. Georgia Meloni est restée ferme sur le sujet, mais sans aller plus loin. Jusqu'ici donc, entre Rome et Bruxelles, tout va – à peu près – bien. Pourvu que ça dure... ► À lire aussi : Avec Giorgia Meloni, où se positionne désormais l'Italie sur l'échiquier européen ?

Accents d'Europe
Le spectre du fascisme hante l'Italie

Accents d'Europe

Play Episode Listen Later Nov 1, 2022 19:30


Cent ans après la prise de pouvoir de Benito Mussolini, le rapport des Italiens au fascisme reste ambigu. Il y a cent ans, Benito Mussolini faisait entrer ses colonnes de chemises noires dans la capitale italienne. Cette marche sur Rome, c'est le début de la sombre période fasciste. Un siècle plus tard, presque jour pour jour, le parti de Giorgia Meloni, issu des mouvances postfascistes, a pris la tête du gouvernement italien. L'ombre du Duce plane encore sur le pays, et particulièrement sur Predappio sa ville natale. Reportage de Blandine Hugonnet. Combien de temps va durer la lune de miel entre Giorgia Meloni et ses alliés ? Elle est flanquée des deux hommes forts de la droite qui ne lui passeront aucune erreur : Silvio Berlusconi pour le centre droit de Forza Italia, et Matteo Salvini pour la Ligue. « Le capitaine » de la Ligue, grand communiquant, qui compte bien dicter son agenda politique. Juliette Gheerbrant. La nostalgie du fascisme, en Grèce À Athènes, le procès en appel des représentants du parti Aube Dorée est en cours depuis juin. Après un premier procès fleuve de cinq ans, la justice grecque a qualifié en 2020 Aube Dorée d'« organisation criminelle » et envoyé la plupart de ses cadres dirigeants en prison. Retour sur ce parti ouvertement néo nazi avec Joël Bronner, à Athènes. Cinecittà, laboratoire politique de l'Italie L'histoire du fascisme s'est aussi écrit sur le grand écran. De 1937 aux années 1960, de Scipion l'Africain à La Dolce Vita, Cinecittà a été un véritable laboratoire politique de l'Italie. C'est ce que raconte la réalisatrice Emmanuelle Nobécourt dans un documentaire, Cinecittà, de Mussolini à la Dolce Vita. L'art contemporain s'invite au milieu des morts En Suisse, Open End 2, le retour de l'art contemporain au milieu des tombes du cimetière des Rois de Genève. Jérémie Lanche.

Européen de la semaine
Italie: Matteo Salvini, l'allié bruyant

Européen de la semaine

Play Episode Listen Later Oct 29, 2022 3:33


Combien de temps va durer la lune de miel entre Giorgia Meloni et ses alliés ? La première femme cheffe du gouvernement a pris la tête de l'Italie en période de crise, avec une cote de popularité au plus haut. Mais elle est flanquée des deux hommes forts de la droite qui ne lui passeront aucune erreur : Silvio Berlusconi pour le centre droit de Forza Italia et Matteo Salvini pour la Ligue. « Le capitaine » de la Ligue, fragilisé par un cuisant échec électoral, entend bien rester à la barre et tente déjà de dicter son agenda politique.  À peine en place, il impose le tempo et pousse les murs : vice-président du Conseil et Ministre des infrastructures et de la mobilité durable, Matteo Salvini veut se faire entendre sur tous les dossiers. En témoigne son premier rendez-vous officiel réservé à la garde-côtière. Les ports sont des infrastructures, certes, et « puisqu'il a la possibilité en tant que ministre des infrastructures de travailler avec cette institution, il se prend en photo avec le chef des garde-côtes pour parler d'immigration. D'emblée. Dans le tweet qu'il a publié, il ne parle que d'immigration, alors que ça ne relève pas de sa responsabilité aujourd'hui », note Giuseppe Bettoni, professeur de l'université romaine Tor Vergata. Peu importe, le travail se fera en parfaite entente avec le ministre de l'Intérieur, Matteo Piantedosi.  Les ports seront interdits aux navires des ONG « complices » des passeurs, a d'ores et déjà annoncé ce proche de Matteo Salvini qui fut son directeur de cabinet à l'époque des décrets sécurités et de l'affaire de l'Open Arms, toujours en cours de procédure judiciaire. La veille du vote de confiance à l'Assemblée, Matteo Salvini était aussi monté au créneau sur le projet de loi sur les paiements en espèce. « Le cyclone Salvini s'abat sur Meloni » titrait le quotidien La Repubblica. La Ligue demandait un relèvement du plafond à 10 000 euros contre 3 000 actuellement (quelques jours plus tard, Giorgia Meloni, qui s'est engagée à lutter contre la fraude et l'évasion fiscale, évoquera le chiffre de 5 000). « Le patron de la Ligue revient littéralement sur son terrain habituel », analyse Giuseppe Bettoni. À savoir la lutte contre l'immigration et la défense des intérêts des commerçants du nord. Au sein du gouvernement, la Ligue est bien servie, poursuit le chercheur, elle a aussi obtenu le ministère clé de l'Économie. Soit les cordons de la bourse des quelque 200 milliards d'euros du fonds de relance européen qui seront largement dédiés… aux infrastructures. Communiquer pour exister  Lors du vote de confiance au Sénat, un autre fidèle de Matteo Salvini a fait entendre sa différence en tenant des propos controversés sur l'Ukraine. Divergences de fonds ou communication ? Quoi qu'il en soit, en communication, « le capitaine » – comme se fait appeler Matteo Salvini – est un expert. Déjà vice-président du Conseil lors du premier gouvernement Conte, il avait monté une imposante machine de propagande. « Plus d'une centaine de personnes qui étaient payées par le ministère de l'Intérieur, ce qui a fait un peu scandale puisque aux frais du contribuable donc, alors que cette équipe ne servait que lui », rappelle Giuseppe Bettoni. « Attendons-nous au retour du champion de la communication, qui travaillera de préférence les dossiers qui ont un effet médiatique, ceux grâce auxquels il peut retrouver une visibilité. Parce qu'il a de gros problèmes par rapport au gouvernement, mais aussi par rapport à l'intérieur de son parti au sein duquel il n'est absolument pas bien vu. Donc, il travaille avec son courant et son équipe pour montrer qu'il est toujours fort, et impossible à désarçonner ». Matteo Salvini revient de loin. Il y a eu le cuisant échec de ses manœuvres pour pousser Giuseppe Conte dehors en 2019, la défection de plusieurs cadres dirigeants du parti au moment des élections et la chute vertigineuse dans les urnes : le parti est passé de 17% aux législatives de 2018 à moins de 9% cette année. Il avait obtenu 34% des suffrages aux européennes de 2019. Et le 25 septembre dernier, Fratelli d'Italia a obtenu plus du double de voix sur la Ligue dans son fief du Nord. Retour aux fondamentaux Mais le Capitaine a réussi à garder le contrôle du navire. Il a très bien négocié les listes électorales, analyse Piero Ignazi professeur de sciences politiques à l'université de Bologne. « Il a été habile sur la répartition des circonscriptions avec Fratelli d'Italia et Forza Italia, de sorte que La Ligue a obtenu un nombre de députés double de son score électoral : la Ligue a 65 députés, exactement comme le Parti démocrate qui lui a obtenu deux fois plus de voix. Alors oui, il a perdu des voix, mais il a sauvé beaucoup de sièges.  Et ce n'est pas rien ! Les cadres du parti sont contents ». Parmi les projets qui sont chers aux cadres de la Ligue et risquent de faire tanguer la coalition selon Piero Ignazi, celui de l'autonomie régionale - un retour aux fondamentaux de la Ligue du Nord. « Il aurait pour conséquence d'aliéner tout l'électorat du centre-sud, alors que les partis de droite ont déjà du mal à conquérir l'électorat de cette partie du pays – dominée, on l'a vu, par le Mouvement 5 étoiles. Et par ailleurs, donner le feu vert à ce projet qui concerne surtout les régions fortunées du pays, Lombardie et Vénétie, voire même la région rouge de l'Emilie Romagne et alentour, ce serait un peu acter la séparation des riches d'avec “les autres” et là, je pense que les tensions entre la Ligue et le parti de madame Meloni seront plutôt fortes ». Des tensions sûrement - mais pas tout de suite, une rupture encore moins : Matteo Salvini n'a aucun intérêt à mettre le gouvernement en danger, son avenir politique serait trop incertain, jugent les observateurs, convaincus que la lune de miel durera au moins jusqu'au printemps.

Public Speaking Professionale™
309 Tutti gli errori di comunicazione di Giorgia Meloni nel suo discorso alla Camera

Public Speaking Professionale™

Play Episode Listen Later Oct 25, 2022 2:48


Metafore poco efficaci, confidenze a Matteo Salvini a microfoni aperti, negazioni su negazioni. Potrei riassumere così il primo discorso da Presidente del Consiglio di Giorgia Meloni.In questo video, in meno di 180 secondi, torno a sottolineare i limiti e i rischi della comunicazione per metafore, il piano intradiegetico ed extradiegetico della comunicazione, e l'uso delle negazioni nel Public Speaking.

Fratelli di Crozza
Crozza Salvini: "Non sono in cerca di Viminali o ministeri di agricolture..."

Fratelli di Crozza

Play Episode Listen Later Oct 24, 2022 2:56


Maurizio Crozza veste i panni di Matteo Salvini in occasione di una puntata di Fratelli di Crozza. Guarda Fratelli di Crozza senza pubblicità qui: https://bit.ly/3gS5JXwSee omnystudio.com/listener for privacy information.

Hora 25
Las 20 de Hora 25 | Meloni forma su Gobierno ultra

Hora 25

Play Episode Listen Later Oct 21, 2022 21:46


Giorgia Meloni constituye su gobierno con la presencia entre otros de Matteo Salvini, Sánchez consigue que le aprueben los presupuestos generales del Estado, Europa a favor de la excepción ibérica y más asuntos en las 20 de Hora 25 con Aimar Bretos.

Politics Theory Other
Excerpt - PTO Extra! David Broder responds to listeners' questions

Politics Theory Other

Play Episode Listen Later Oct 17, 2022 3:21


Last month historian David Broder joined the show to talk about Giorgia Meloni and the Brothers of Italy's election victory. Today David has kindly returned to answer some of the excellent questions sent in by listeners. Before putting those questions to David, I began by asking him to comment on developments in Italy since the election and I asked him for his thoughts on how the expected coalition of Meloni's Fratelli D'Italia, the Lega led by Matteo Salvini, and Silvio Berlusconi's Forza Italia seems to be shaping up.

Le monde est à nous
Italie : la Ligue de Matteo Salvini en mode survie après sa chute vertigineuse aux dernières élections

Le monde est à nous

Play Episode Listen Later Oct 8, 2022 2:14


durée : 00:02:14 - Le monde est à nous - La Ligue est passée sous la barre des 9% aux législatives en Italie, soit un score divisé par deux par rapport à 2018. S'il reste dans le jeu à la faveur de son alliance avec Giorgia Meloni et Fratelli d'Italia, Matteo Salvini est de plus en plus contesté.

Ascolta la Notizia
Salvini: «Non vediamo l'ora di passare dalle parole ai fatti»

Ascolta la Notizia

Play Episode Listen Later Oct 7, 2022 0:48


«Non vediamo l’ora di passare dalle parole ai fatti». Così Matteo Salvini in una nota della Lega, che spiega: «Giornata di incontri lombardi per Matteo Salvini. In mattinata ha incontrato l’Ad di Arexpo Igor De Biasio per discutere del futuro dell’area che attrae investimenti da tutto il mondo e che già si è offerta per ospitare un eventuale Ministero dell’Innovazione». «Il segretario della Lega si è poi confrontato con l’Assessore ai Giovani e quello alla Famiglia di Regione Lombardia: due temi al centro dell’agenda leghista anche nei prossimi mesi. L’emergenza – però – resta il caro bollette: Salvini ne ha discusso con il Presidente Attilio Fontana e con il Ministro Giancarlo Giorgetti», conclude la nota.

Know Your Enemy
TEASER: Giorgia Meloni's Neo-Fascism (w/ David Broder)

Know Your Enemy

Play Episode Listen Later Oct 6, 2022 3:03


Subscribe to Know Your Enemy on Patreon to listen to this bonus episode, and all of our bonus content: https://www.patreon.com/knowyourenemySam is joined by David Broder — the Europe editor of Jacobin Magazine and author of First They Took Rome: How the Populist Right Conquered Italy and the forthcoming book, Mussolini's Grandchildren: Fascism in Contemporary Italy — to discuss the recent victory of Giorgia Meloni in Italian general elections. Meloni's Brothers for Italy party descends directly from the neo-fascist parties of post-war Italy. We discuss the ways in which her victory is continuous and discontinuous with the recent history of right-wing populism in Italy — from Silvio Berlusconi to Matteo Salvini. And David explains how Meloni has incorporated fascist nostalgia and historical revision into a 21st century, identitarian nationalism, which draws heavily on conservative economics, anti-feminist and anti-LGBTQ politics, and "great replacement" nativist conspiracy. Further reading: David Broder, "Italy's drift to the far right began long before the rise of Giorgia Meloni," Guardian, Sept. 2022. Natasha Lennard, "It's a Girl (Fascist!)," The Intercept, Sept. 2022.Adam Tooze, "Who is going to vote for Italy's right-wing coalition?," Chartbook, Sept 2022. 

Milenio Opinión
Gil Gamés. El futuro de Italia

Milenio Opinión

Play Episode Listen Later Oct 5, 2022 5:08


La radical de derecha Giorgia Meloni parece lista para gobernar el país con una mayoría absoluta. Pero su margen de maniobra dependerá de dos socios con los que es poco probable que sea fácil tratar: Matteo Salvini y Silvio Berlusconi....

ANSA Voice Daily
Meloni: "Lavorare insieme per le sfide dell'Italia" (di Anna Laura Bussa)

ANSA Voice Daily

Play Episode Listen Later Oct 4, 2022 8:20


La presenza del presidente della Repubblica Mattarella ad Assisi e l'offerta dell'olio da parte della Conferenza episcopale italiana per omaggiare gli italiani che durante la pandemia hanno messo la loro vita al servizio degli altri ci ricordano l'importanza di quel forte senso di comunità che unisce la Nazione. Da qui e dalla necessità di concorrere tutti, pur nelle differenze, all'interesse nazionale è necessario ripartire per affrontare le difficili sfide che l'Italia ha davanti", dice in una nota la leader di Fdi. Intanto il consiglio federale della Lega ha confermato a Matteo Salvini pieno mandato per proseguire i lavori con gli alleati per dare all'Italia un governo politico e all'altezza delle aspettative.

Maintenant, vous savez
Qui est Giorgia Meloni, le nouveau visage de l'extrême-droite italienne ?

Maintenant, vous savez

Play Episode Listen Later Oct 3, 2022 4:43


À 45 ans, Giorgia Meloni pourrait devenir la première femme présidente du Conseil en Italie, soit l'équivalent du poste de Premier ministre en France. Un schéma qui inquiète partout en Europe. Son nom a fait la Une des journaux en Italie et partout en Europe. Le 25 septembre 2022, Giorgia Meloni a remporté avec son parti Fratelli d'Italia, à traduire par Frères d'Italie, les élections législatives en Italie, avec 43% des suffrages. Cette victoire a été possible grâce à la coalition menée avec La Ligue, l'autre parti d'extrême-droite dirigé par Matteo Salvini, et au parti de droite Forza Italia de Silvio Berlusconi. Quel est le parcours de Giorgia Meloni ? Comment s'est-elle hissée à la tête du paysage politique italien ? Que contient son programme ? Ecoutez la suite de cet épisode de "Maintenant vous savez". Un podcast Bababam Originals, écrit et réalisé par Pauline Weiss. A écouter aussi : Qui est Liz Truss, la nouvelle première ministre britannique ? Qui est Volodymyr Zelensky ? Qui est FN Meka, le premier robot-rappeur ? Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

Le Média
Contre la propagande du pouvoir : "On doit avoir notre récit et le matraquer"

Le Média

Play Episode Listen Later Sep 30, 2022 26:10


Bonjour tout le monde et bienvenue pour ce nouvel Instant Porcher dans Toujours Debout ! Je suis ravie de vous retrouver ! L'Instant Porcher c'est un petit moment qu'on se prend, entre nous, avec Thomas Porcher, chaque semaine pour décrypter l'actualité. Car on le sait, le discours est politique et les comprendre est un véritable enjeu démocratique. Au programme aujourd'hui : Le chef économiste de la banque centrale européenne “suggère de taxer les riches et les superprofits”. Bon ce n'est absolument pas le premier mais là ce n'est pas n'importe qui. Philip Lane le chef économiste de la BCE suggère "une hausse d'impôts sur les hauts revenus ou sur les industries et les entreprises qui sont très rentables malgré le choc énergétique" pour soutenir les plus modestes face à l'inflation, en ajoutant que "si vous soutenez ceux qui sont dans le besoin en augmentant les impôts, cela a moins d'effet sur l'inflation que si vous augmentez les déficits" rapporte BFM. Dans l'Instant Porcher cela nous semble très important de rendre l'économie accessible pour vous donner les clés du savoir. Savoir c'est la démocratie. Et à ce sujet Thomas tu viens d'écrire un livre, sorti ce 28 septembre, “Dictionnaire d'économie”, plus de 100 définitions à ta sauce (dette publique, argent magique, planification écologique, chômeurs-profiteurs, retraites, etc) pour « comprendre, se positionner, débattre » des enjeux économiques contemporain aux éditions Fayard. Le parti d'extrême droite Fratelli d'Italia est arrivé en tête aux élections législatives italiennes ce dimanche avec plus de 26% des voix. A sa tête, Giorgia Meloni, qui admirait Mussolini à ses 19 ans, brigue le poste de première ministre. “La coalition des droites, avec la Ligue (le parti d'extrême droite de Matteo Salvini, crédité de 8 à 12%) et le parti Forza Italia de l'éternel Silvio Berlusconi (8,2%) pourrait totaliser environ 43% des voix. Ce qui lui assure la majorité absolue des sièges au Parlement, aussi bien à la Chambre des députés qu'au Sénat. Un score qui permet à la leader de se voir déjà présidente du Conseil (l'équivalent de Première ministre en Italie).” raconte Franceinfo. Le fascisme en Europe grandit et est aux portes de la France. Quel a été le moteur de l'extrême droite en Italie ? Ce scénario peut-il se retrouver en France ? Et enfin, on revient sur la question de la mobilité avec Thomas. On décrypte tout cela, c'est l'Instant Porcher. ▶ Soutenez Le Média :

Ascolta la Notizia
Saviano: «Salvini di nuovo al Viminale sarebbe un atto criminale»

Ascolta la Notizia

Play Episode Listen Later Sep 29, 2022 0:54


«Matteo Salvini è già stato al Viminale, ed è stato un disastro epocale. Matteo Salvini ha compiuto atti folli per avere consenso: ha sequestrato esseri umani per ragioni di propaganda politica, pensando di poterlo fare impunemente. Matteo Salvini ha intimidito e minacciato qualunque voce critica nei suoi riguardi. Ha intimidito e minacciato utilizzando la struttura stessa del Ministero degli Interni, gettando enorme discredito sulle istituzioni repubblicane». Così in un post su Instagram Roberto Saviano, condividendo una card in cui si legge la scritta: «Matteo Salvini di nuovo al Viminale sarebbe un atto criminale. «Io stesso sono stato querelato da lui, su carta intestata del Viminale, nel silenzio indegno del governo di cui era parte», ha concluso lo scrittore.

Le monde devant soi
La victoire de l'extrême droite met-elle la démocratie italienne en danger?

Le monde devant soi

Play Episode Listen Later Sep 29, 2022 29:39


L'Italie votait ce dimanche 25 septembre pour élire 200 sénateurs et 400 députés. Sans surprise, l'alliance des droites menée par le parti d'extrême droite Fratelli d'Italia –et sa patronne Giorgia Meloni– est arrivée en tête avec 44% des voix. Un score qu'il faut décomposer en trois: 26% pour Fratelli d'Italia, près de 9% pour la Ligue de Matteo Salvini et un peu plus de 8% pour Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi. En face, la coalition de gauche atteint péniblement les 26% (dont 19 pour le Parti démocrate), quand le Mouvement 5 étoiles de Giuseppe Conte assure plus de 15% et que le nouveau mouvement centriste Terzo Polo («troisième pôle») recueille près de 8% des voix. Une victoire écrasante de l'alliance menée par Meloni et une grande inquiétude en Europe face à une Italie qui, une nouvelle fois, se laisse tenter par l'extrême droite, qualifiée par beaucoup de «postfasciste». La droite dure au pouvoir chez nos voisins n'est pas une première: on se souvient de Silvio Berlusconi, qui fut longtemps président du Conseil, et de Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur tellement présent qu'on en arrivait à le confondre avec le chef du gouvernement, Giuseppe Conte. Et même si Giorgia Meloni a écrasé dans les urnes les partis avec lesquels elle a passé son alliance, elle va devoir composer avec eux pour mettre en place son gouvernement. Ainsi, est-ce que l'extrême droite de Fratelli d'Italia aura les mains libres? Et doit-on s'inquiéter pour la démocratie italienne? Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram.

En Perspectiva
Entrevista Marco Mezzera - Giorgia Meloni será la primera mujer que gobierne Italia

En Perspectiva

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 41:38


Italia giró fuertemente a la derecha en las elecciones generales del domingo pasado. El resultado de las urnas dejó un tendal de preguntas y alarmas en buena parte de Europa. La coalición liderada por el partido Hermanos de Italia fue la más votada, con 44%, y por eso su líder, la dirigente neofascista Giorgia Meloni, recibirá el encargo de formar gobierno a mediados de octubre. Será la primera mujer que ocupa el puesto de primer ministro en la historia italiana. Y contará con mayoría propia en las dos cámaras. Hermanos de Italia se convirtió en la fuerza política más votada, con 26%, superando por lejos a sus socios de la coalición: La Liga, de Matteo Salvini, consiguió 8,5%, y Forza Italia, del exprimer ministro Silvio Berlusconi, cosechó 8%, el peor resultado de su historia. Volviendo al ranking por partidos, el segundo fue el Partido Demócrata (de centro izquierda), con 19% y el Movimiento 5 Estrellas, con 15%, quedó tercero. La abstención fue de 35%, la más alta en la historia italiana. Luego de conocerse los resultados, Giorgia Meloni celebró su victoria con un discurso breve y moderado, en el que prometió trabajar para «todos los italianos». «Se puede decir que en estas elecciones los italianos han enviado un mensaje claro: un gobierno de centro derecha encabezado por Hermanos de Italia». Italia será gobernada por primera vez desde la Segunda Guerra Mundial por una formación tildadade “neofascista”. La coalición de la derecha y la ultraderecha acordó un programa de gobierno que incluye el mantenimiento del país en la Unión Europea, aunque se propone la revisión de algunas de sus políticas. Por ejemplo, se plantea establecer puntos en territorios extraeuropeos, administrados por el bloque, para examinar las demandas de asilo de los migrantes. Fuimos a Roma a analizar este giro político en Italia. Conversamos En Perspectiva con  el sociólogo y analista político Marco Mezzera.

Conservative News & Right Wing News | Gun Laws & Rights News Site
Victory in Italy – Trudeau Threatens Canadians

Conservative News & Right Wing News | Gun Laws & Rights News Site

Play Episode Listen Later Sep 28, 2022 7:00


“I'm a Woman, I'm a Mother, I'm Christian”: How Giorgia Meloni Took Control in the Italian Election In national elections on Sunday, forty-four per cent of Italian voters opted for right-wing candidates, all but insuring that the next Prime Minister will be Giorgia Meloni, whose party—Fratelli d'Italia, or Brothers of Italy—won more than a fourth of the total votes cast. Meloni, who has previously expressed admiration for Mussolini, ran a campaign based on anti-L.G.B.T.Q. and anti-immigration themes, while promising continued support for Ukraine. She is likely to govern with two other right-wing leaders: Matteo Salvini, the Putin-admiring former Interior Minister,... View Article

Tagesgespräch
Peter Voegeli: Italiens steiler Schwenker nach rechts mit Meloni

Tagesgespräch

Play Episode Listen Later Sep 27, 2022 27:31


Ein Parlament, so rechts wie nie seit dem Zweiten Weltkrieg. Erstmals wird eine Frau Ministerpräsidentin, mit postfaschistischer Vergangenheit. Wie weiter im verschuldeten Italien, mit hoher Jugendarbeitslosigkeit und seinen grossen Problemen? Ein Sommer, so trocken wie noch nie in Italien. Grosse Teile der Ernte fallen aus. Auch politisch durchlebt das Land einen aussergewöhnlichen Sommer: Die politische Ernte fährt erstmals eine Frau ein, Giorgia Meloni mit ihrer Partei Fratelli d Italia. Ihre politische Karriere hat sie im postfaschistischen Fahrwasser gestartet. Viele ihrer Mitstreiter verehren noch heute den ehemaligen Diktator Benito Mussolini. Das Parteiemblem der Fratelli d Italia erinnert mit der Flamme an den Duce. Meloni beteuert, der Postfaschismus sei Geschichte, ein neues Parteilogo lehnt sie jedoch ab. Wer ist Giorgia Meloni? Welche Politik strebt sie an, welche Minister wird sie ernennen? Ihre beiden Wahlhelfer Silvio Berlusconi von der Forza Italia und Matteo Salvini von der Lega hat sie in den Wahlen weit hinter sich gelassen. Treten diese in die zweite Reihe oder werden sie nun zu Rivalen? Kommen sie bei der Regierungsbildung zum Handkuss oder entscheidet sich Meloni für andere Kräfte? Zu ihren Vorbildern zählt der ungarische Präsident Viktor Orban. Auch zu den rechtsnationalen Kräften in Polen pflegt Meloni enge Verbindungen. Ergibt das eine neue, EU-kritische Allianz? Peter Voegeli ist Italien-Korrespondent von SRF und früherer Deutschlandkorrespondent. Er analysiert die Wahlen in Italien – und zieht Vergleiche zum nördlichen Schweizer Nachbarn, Deutschland.

Handelsblatt Today
Nach Italien-Wahl: Was mit Giorgia Meloni auf die Märkte zukommt

Handelsblatt Today

Play Episode Listen Later Sep 26, 2022 24:01


Italien hat ein rechtes Bündnis an die Macht gewählt. Was heißt das für die Volkswirtschaft und die EU? Bei der Parlamentswahl in Italien hat sich die Fratelli d'Italia um Parteichefin Giorgia Meloni durchgesetzt. Gemeinsam mit der Lega um Matteo Salvini und der Forza Italia um Silvio Berlusconi holte sie rund 44 Prozent der Stimmen und bilden die mit Abstand stärkste Kraft. Nach der Bekanntgabe der Ergebnisse sieht die 45-jährige Meloni Regierungsauftrag klar beim rechten Lager unter ihrer Führung als Ministerpräsidentin. Italien steht damit vor einem Kurswechsel. Denn im Gegensatz zu ihrem Vorgänger, dem noch geschäftsführenden Mario Draghi, steht Nationalistin Meloni für eine EU-kritischere Politik. Italien leide unter der „französisch-deutschen Achse“, gegenüber Deutschland hege sie eine „gewisse Abneigung“. In Brüssel und an den Märkten sorgte die Wahl schon vorher für Aufruhr. Italien ist die drittgrößte Volkswirtschaft der EU und nimmt eine tragende Rolle in der Union ein. Was Meloni und ihr Bündnis politisch anstreben und was die Wahl für Italien und die europäischen Märkte bedeutet, weiß Italien-Korrespondent Christian Wermke in dieser Folge Handelsblatt-Today. *** Wir haben ein exklusives Abo-Angebot für Sie als Handelsblatt-Today-Hörerinnen und -Hörer: [Testen Sie Handelsblatt Premium 4 Wochen für 1 € und bleiben Sie immer informiert, was die Finanzmärkte bewegt.](www.handelsblatt.com/mehrfinanzen) Wenn Sie Anmerkungen, Fragen, Kritik oder Lob zu dieser Folge haben, schreiben Sie uns gern per E-Mail: today@handelsblattgroup.com Ab sofort sind wir bei WhatsApp, Signal und Telegram über folgende Nummer erreichbar: 01523 – 80 99 427

La ContraCrónica
Italia gira a la derecha

La ContraCrónica

Play Episode Listen Later Sep 26, 2022 38:06


Los tres grandes partidos del centro-derecha ganaron este domingo las elecciones legislativas italianas. La coalición formada por Frattelli d’Italia, la Lega y Forza Italia obtuvo el 44% de los votos frente al 26% de la coalición de centro-izquierda liderada por el Partido Democrático. El gran triunfador fue Frattelli d’Italia, un partido de derecha identitaria acaudillado por Giorgia Meloni. Frattelli d’Italia, que en las elecciones de 2018 se quedó en quinto puesto con un 4,4% de los votos, es ahora la primera fuerza política del país con un 26% de los votos, es decir, lo mismo que todo el bloque de centro-izquierda. El partido de Meloni ha crecido a costa de sus aliados y del derrumbe del Movimiento 5 estrellas, que fue el más votado en las últimas elecciones legislativas. La Lega de Matteo Salvini se ha desplomado y no ha conseguido llegar ni al 9% y Forza Italia se ha quedado un poco por encima del 8%. La derecha italiana, que durante más de dos décadas ha tenido a Silvio Berlusconi como guía y referente político, electoral y hasta cultural, tiene ahora un nuevo liderazgo. En el extremo opuesto, el Partido Democrático de Enrico Letta ha crecido con respecto a las últimas elecciones, pero muy poco, ha pasado del 18% al 19% quedando por debajo del umbral psicológico del 20%, lo que supone para ellos una auténtica catástrofe. El Movimiento 5 estrellas, por su parte, ha perdido más de la mitad de los apoyos, en 2018 obtuvo el 32% y esta vez se ha quedado en el 15%. Con estos resultados parece fuera de toda duda que se formará un ejecutivo de centro-derecha que gobernará con una abrumadora mayoría parlamentaria, pero tendrán que hacerlo en coalición repartiéndose las carteras ministeriales. La pregunta que todos se hacen ahora es quien será el primer ministro. Debería serlo Meloni, pero en Italia las cosas no siempre son lo que parecen. En 2018 el ganador indiscutible de las elecciones fue el Movimiento 5 estrellas, pero su candidato, Luigi di Maio, no fue elegido primer ministro. Su partido alcanzó un acuerdo de gobierno con la Lega de Salvini pero, como eran dos formaciones con programas muy distintos, buscaron un hombre de consenso, Giuseppe Conte, que ocupó el cargo entre 2018 y 2021. Ese Gobierno se deshizo hace año y medio y fue entonces cuando emergió Mario Draghi como salvador del país tras el impacto de la pandemia. Esta vez Meloni tiene argumentos de peso para exigir a sus socios que la voten a ella como primera ministra ya que no sólo es el partido más votado de la coalición, sino que tanto Forza Italia como la Lega se han dejado la mitad de sus votos con respecto a la última cita electoral. Si eso sucediese Giorgia Meloni sería la primera mujer que en ocupar el despacho del primer ministro en la historia de Italia y la que más a la derecha está situada. Para dentro de algo más de un mes, ya en noviembre, está previsto el traspaso de poderes entre Mario Draghi y el nuevo ejecutivo. La derecha italiana, que no gana unas elecciones desde 2008, se hará cargo de un país en crisis en un momento muy complicado, en plena crisis energética, con la inflación por la nubes y una deuda elevadísima. A Meloni y sus socios les harán falta grandes dosis de realismo y una hoja de ruta clara. En La ContraRéplica: - Putin y el engaño - Italia y la extrema derecha · Canal de Telegram: https://t.me/lacontracronica · “La ContraHistoria de España. Auge, caída y vuelta a empezar de un país en 28 episodios”… https://amzn.to/3kXcZ6i · “Lutero, Calvino y Trento, la Reforma que no fue”… https://amzn.to/3shKOlK · “La ContraHistoria del comunismo”… https://amzn.to/39QP2KE Apoya La Contra en: · Patreon... https://www.patreon.com/diazvillanueva · iVoox... https://www.ivoox.com/podcast-contracronica_sq_f1267769_1.html · Paypal... https://www.paypal.me/diazvillanueva Sígueme en: · Web... https://diazvillanueva.com · Twitter... https://twitter.com/diazvillanueva · Facebook... https://www.facebook.com/fernandodiazvillanueva1/ · Instagram... https://www.instagram.com/diazvillanueva · Linkedin… https://www.linkedin.com/in/fernando-d%C3%ADaz-villanueva-7303865/ · Flickr... https://www.flickr.com/photos/147276463@N05/?/ · Pinterest... https://www.pinterest.com/fernandodiazvillanueva Encuentra mis libros en: · Amazon... https://www.amazon.es/Fernando-Diaz-Villanueva/e/B00J2ASBXM #FernandoDiazVillanueva #Italia #giorgiameloni Escucha el episodio completo en la app de iVoox, o descubre todo el catálogo de iVoox Originals

C dans l'air
ITALIE : LA VICTOIRE DE MELONI... ET DU FASCISME ? – 26/09/22

C dans l'air

Play Episode Listen Later Sep 26, 2022 65:47


EXPERTS PASCAL PERRINEAU Politologue - Professeur des universités à Sciences Po Auteur de « Le populisme » JEAN-DOMINIQUE GIULIANI Président de la Fondation Robert Schuman ANAÏS GINORI Correspondante à Paris - « La Repubblica » MARC SEMO Rédacteur en chef adjoint des pages Idées-débats « Le Monde » C'est un séisme politique en Europe. Pour la première fois depuis 1945, un parti post-fasciste pourrait gouverner l'Italie, l'un des trois pays fondateurs de l'Union européenne. Après la Suède, l'extrême droite a fait hier une nouvelle percée sur le Vieux continent avec l'arrivée en tête des élections législatives de Giorgia Meloni et de son parti, membre d'une coalition de droite qui remporte plus de 44 % des suffrages. Une victoire annoncée depuis plusieurs mois dans les sondages qui a finalement été sans appel hier dans les urnes lors d'un scrutin marqué par une forte abstention ( 35,3 %). Ainsi Fratelli d'Italia (FDI) a recueilli ce dimanche plus de 26 % des voix, devenant le premier parti du pays, tandis que ses partenaires la Ligue d'extrême droite de Matteo Salvini et le parti conservateur Forza Italia (FI) de Silvio Berlusconi, ont récolté respectivement 9 % et 8 % des votes. Giorgia Meloni revendique donc logiquement la tête du prochain gouvernement. En pole position pour devenir la première femme cheffe de gouvernement, cette Romaine de 45 ans, qui jeune militante disait admirer Mussolini, est parvenue à dédiaboliser son image et rassembler sur son nom les peurs et les colères de millions d'Italiens face à la flambée des prix, le chômage, les menaces de récession ou l'incurie des services publics. D'autant que son parti n'a pas participé au gouvernement d'union nationale sortant, ni au précédent. Une virginité politique qui lui a permis de passer de 4 % à 26 % des voix en quatre ans. Désormais en Italie, c'est l'heure des négociations pour la formation du futur gouvernement, alors qu'en Europe les réactions se multiplient. La Première ministre Elisabeth Borne a prévenu que la France serait « attentive » au « respect » des droits de l'homme et de l'avortement. Pour le ministre espagnol des Affaires Etrangères José Manuel Albarés, la victoire de Giorgia Meloni intervient à un moment où « deux modèles s'affrontent » en Europe. « Les populismes finissent toujours en catastrophe », a-t-il mis en garde. Dans la nuit, Giorgia Meloni a en revanche reçu le soutien des autorités en Pologne et en Hongrie, mais aussi les félicitations du parti espagnol d'extrême droite VOX et du Rassemblement national en France. Alors qui est Giorgia Meloni ? Quel est son projet politique ? Economie, immigration, famille… Que veut-elle faire en Italie ? Enfin dès la semaine dernière la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen avait évoqué des sanctions possibles si les principes de l'UE ne sont pas respectés. Qu'est-ce qui effraie Bruxelles dans le programme de Giorgia Meloni ? Et que se passe-t-il en Suède ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Benoît Lemoine PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L'AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

Was jetzt?
Update: "Wir sind nicht am Ziel, sondern am Anfang"

Was jetzt?

Play Episode Listen Later Sep 26, 2022 9:39


"Wir sind nicht am Ziel, sondern am Anfang." Das hat Giorgia Meloni, die Chefin der rechtsextremen Partei Fratelli d'Italia, am Morgen nach ihrem Wahlsieg gesagt. Wie geht es jetzt weiter in Italien? Almut Siefert koordiniert die Auslandsberichterstattung bei ZEIT ONLINE und hat selbst lange in Italien gelebt. Sie erklärt, warum Meloni noch nicht ganz sicher Ministerpräsidentin sei und was von einer Regierung unter ihrer Führung zu erwarten wäre. Die Frage ist nicht, ob wir irgendwann von einem Brocken aus dem All getroffen werden, sondern vielmehr, wann das passiert. So sieht es zumindest die US-Weltraumbehörde Nasa. Heute Nacht probt sie deshalb für den Ernstfall. Mit 21.000 Kilometern pro Stunde soll die Nasa-Sonde "Dart" in einen Asteroiden krachen, um ihn aus seiner Bahn zu lenken. Mehr zu diesem Crashtest und inwiefern er zur Rettung der Erde tatsächlich noch wichtig werden könnte, erklärt ZEIT-ONLINE-Wissensredakteur und Weltraumexperte Robert Gast. Außerdem im Update: Wann kommt das Aus für die Gasumlage? Und was kommt stattdessen? Was noch? Heute vor einem Jahr war die Bundestagswahl. Moderation und Produktion: Constanze Kainz Redaktion: Moses Fendel Mitarbeit: Linh Tran Fragen, Kritik, Anregungen? Sie erreichen uns unter wasjetzt@zeit.de. Weitere Links zur Folge: - [Der Faschismus anständiger Italiener](https://www.zeit.de/politik/ausland/2022-09/italien-faschismus-giorgia-meloni) - [Alles hängt jetzt an ihm](https://www.zeit.de/politik/ausland/2022-09/italien-wahlen-mattarella-meloni) - [Der Verlierer heißt Matteo Salvini](https://www.zeit.de/politik/ausland/2022-09/italien-rechtsbuendnis-matteo-salvini-lega-nord-giorgia-meloni) - [Hintergrund zur Dart-Mission zur Asteroidenabwehr](https://www.zeit.de/wissen/2022-09/dart-mission-nasa-asteroid-sonde-kollision) - [Livestream zum Crashtest der NASA](https://www.youtube.com/watch?v=-6Z1E0mW2ag) - [Bundesregierung sagt schnelle Lösung für Gasumlage zu](https://www.zeit.de/politik/deutschland/2022-09/gaspreise-bundesregierung-loesung-gasumlage-gaspreisbremse)

Accents d'Europe
En Italie, l'extrême droite victorieuse

Accents d'Europe

Play Episode Listen Later Sep 26, 2022 19:30


Avec ses partenaires de la coalition de droite, la formation de Giorgia Meloni, Fratelli d'Italia remporte la majorité absolue au Parlement. Après les élections du dimanche 25 septembre 2022 en Italie, Giorgia Meloni et ses alliés, Matteo Salvini de la Ligue et Silvio Berlusconi de Forza Italia vont maintenant tenter de former un gouvernement. Les forces de gauche n'ont, elles, pas réussi à se rassembler. Ce succès électoral de l'extrême droite, c'est le résultat d'un long travail de recomposition de la droite. C'est l'œil européen de Franceline Beretti. Analyse du scrutin avec Giuseppe Bettoni est professeur à l'Université de Rome et Anne Marijnen, maîtresse de conférences en Sciences politiques à l'Université Paris 8.   Vares en Bosnie, un exemple de vivre ensemble dans un pays fracturé La Bosnie-Herzégovine votera le 2 octobre 2022. Les accords de Dayton, qui ont mis fin à la guerre en 1995 dans ce pays, prévoient une présidence à trois, et des institutions partagées entre les communautés. Résultat : un véritable cloisonnement du pays et un système qui paraît aujourd'hui impossible à réformer. Pourtant à Vares, le vivre ensemble est encore possible : dans cette ville du centre du pays, un maire croate a été élu grâce aux voix des Bosniaques. C'est un reportage de Louis Seiller.   #JeSuisTouchéeParLaPauvreté, l'hashtag qui secoue l'Allemagne Carburant, gaz, électricité : tout est devenu plus cher en Allemagne. Les personnes aux revenus modestes ont de plus en plus de mal à boucler leur budget et les manifestations se multiplient dans la 1ère économie de la zone euro. Un Allemand sur 5 est considéré comme pauvre, un chiffre en progression avec la crise actuelle. Mais désormais, la pauvreté a un visage en Allemagne :c'est celui d'une mère célibataire, bénéficiaire des minima sociaux. Elle a lancé le mot-dièse #JeSuisTouchéeParLaPauvreté sur les réseaux sociaux en mai 2022. Un reportage de Delphine Nerbollier.

Start - Le notizie del Sole 24 Ore
L'Italia vira a destra, Meloni "cannibalizza" Salvini

Start - Le notizie del Sole 24 Ore

Play Episode Listen Later Sep 26, 2022 9:28


Il centro-destra si assicura una solida maggioranza per governare il Paese, pur senza i due terzi del Parlamento necessari per cambiare la Costituzione. Ma l'alleato Matteo Salvini e la sua Lega subiscono un tracollo che mette a rischio la solidità della maggioranza. A sinistra delude il Pd mentre il terzo Polo non sfonda. Exploit al Sud per il Movimento 5 stelle

The Debate
Meloni's Italy: How far to the right will Rome go?

The Debate

Play Episode Listen Later Sep 26, 2022 44:49


How far to the right will Italy go? The new face of European politics is called Georgia Meloni with her fascist-rooted Brothers of Italy party sweeping to power, overshadowing her hard-right coalition Matteo Salvini and Silvio Berlusconi and routing the center-left which finished under 20%. Why did voters go for a Meloni whose allies include illiberal parties in power in Hungary and Poland along with Spain's far-right Vox? 

Auf den Punkt
Extreme Rechte siegt in Italien: Neuer Ärger für die EU

Auf den Punkt

Play Episode Listen Later Sep 26, 2022 11:43


In Italien kommt mit Georgia Meloni eine Postfaschistin an die Macht. Was bedeutet das für Europas drittgrößtes Land - und für die Europäische Union? Georgia Meloni von der “Fratelli d'Italia” hat die Parlamentswahlen in Italien mit rund 26 Prozent gewonnen. Mit Matteo Salvini von der Lega und Silvio Berlusconi von Forza Italia wird sie wohl künftig eine Regierung bilden. Sie wolle das Land einen, “auf das, was verbindet, nicht das, was trennt”, hat sie in der Wahlnacht versprochen. Und eine “Politik für alle Italiener” machen. Obwohl sie Hass gegen Minderheiten schürt. Die niedrige Wahlbeteiligung von nur 64 Prozent habe “den Rechten genützt und der Mitte-Links-Gruppe geschadet”, sagt die ehemalige SZ-Italien-Korrespondentin Andrea Bachstein. “Die Leute sind einfach frustriert gewesen.” Außerdem habe Meloni in den vergangenen zehn Jahren “konsequent Opposition gemacht”. Als einzige nennenswerte Parlamentspartei habe die "Fratelli d'Italia" nicht die große Koalition von Maria Draghi unterstützt - und sich nicht die “Hände schmutzig” gemacht. Zunächst dürfte sich die Postfaschistin den hohen Energiepreisen zuwenden – möglicherweise werde es mehr Staatszuschüsse geben. Zudem werde sie “ziemlich schnell härtere Maßnahmen beim Thema Migration einbringen”. Und eventuell werde sie sich auch schnell dem von der Sterne-Bewegung eingeführten Bürgergeld widmen, meint Bachstein. Auf die EU werde mit der neuen Regierung in Rom vor allem Ärger zukommen, ist sich die Politik-Redakteurin sicher. “ Sie hat ja nie einen Hehl daraus gemacht, dass sie Viktor Orban in Ungarn für ein großes Vorbild hält.” Weitere Nachrichten: Gasumlage vom Tisch, Neue Demonstrationen in Iran. Den Link zu Geschichte Daily, den Geschichtspodcast, der durch die Zeit reist, finden Sie hier: https://www.sueddeutsche.de/politik/sz-podcast-geschichte-daily-1.5545923 Moderation, Redaktion: Lars Langenau Redaktion: Nadja Schlüter, Tami Holderried Produktion: Benjamin Markthaler Zusätzliches Audiomaterial über Bloomberg

B5 Thema des Tages
Rechtsbündnis gewinnt Parlamentswahl in Italien

B5 Thema des Tages

Play Episode Listen Later Sep 26, 2022 8:06


Laut Hochrechnungen führt das Bündnis zwischen Giorgia Meloni, Matteo Salvini und Silvio Berlusconi klar bei der Parlamentswahl in Italien. Im Thema des Tages schätzen die Korrespondenten Jörg Seisselberg in Rom und Jakob Mayr in Brüssel dieses Ergebnis ein und erklären, was die erste rechtsnationale Regierung in Italien seit dem Ende des zweiten Weltkriegs für das Land und für Europa bedeuten könnte.

Les journaux de France Culture
La droite radicale prend le pouvoir en Italie

Les journaux de France Culture

Play Episode Listen Later Sep 26, 2022 15:22


durée : 00:15:22 - Journal de 22h - La coalition de droite dominée par Fratelli d'Italia, remporte la majorité absolue au Parlement. Giorgia Meloni est bien placée pour devenir la première femme à diriger un gouvernement italien. La Ligue de Matteo Salvini sort laminée de ces élections législatives.

The Stand with Eamon Dunphy
Ep 1531: Italy set to turn right at Sunday's General Election

The Stand with Eamon Dunphy

Play Episode Listen Later Sep 25, 2022 29:32


Author and journalist John Kampfner talks to Eamon about Putin's War and Putin's diminishing support in the world. John and Eamon talk about the Italian general election and the alliance of the right including Giorgia Meloni's Brothers of Italy, Matteo Salvini's Lega Nord and Silvio Berlusconi's Forze Italia who together are hoping to form a coalition government following their anticipated success. They also talk about Germany's remarkable achievement in dealing with the country's energy crisis. John Kampfner is an Executive Director at Chatham House.Recorded 23rd September 2022. Become a member at https://plus.acast.com/s/the-stand-with-eamon-dunphy. Hosted on Acast. See acast.com/privacy for more information.

KURIER daily
Italien wählt: Giorgia Meloni, die nächste Regierungschefin?

KURIER daily

Play Episode Listen Later Sep 23, 2022 18:49


Mehr als 51,5 Millionen Italiener dürfen am Sonntag wählen. Das rechte Lager – die Forza Italia von Silvio Berlusconi, die Lega von Matteo Salvini und die Fratelli d‘Italia von Giorgia Meloni – tritt bei der Wahl gemeinsam an. Ein Sieg gilt als vorprogrammiert. Die rechtspopulistische, rechtsextreme Fratelli d'Italia, die einzige, große Oppositionspartei der Regierung Draghi, die bei der letzten Wahl 2018 rund 3,4 Prozent der Stimmen erhalten hat, liegt jetzt bei etwas mehr als 23 Prozent und könnte die neue Ministerpräsidentin stellen – und Giorgia Meloni die erste weibliche Regierungschefin Italiens werden. Pawel Tokarski, der in Berlin für die Stiftung Wissenschaft und Politik tätig ist und zu italienischer Wirtschafts- und Währungspolitik forscht, beantwortet die wichtigsten Fragen vor der Wahl. Abonniert unseren Podcast auch auf Apple Podcasts, Spotify oder Google Podcasts und hinterlasst uns eine Bewertung, wenn euch der Podcast gefällt. Mehr Podcasts gibt es unter www.kurier.at/podcasts

Accents d'Europe
Élections: l'Italie prête à basculer à l'extrême-droite

Accents d'Europe

Play Episode Listen Later Sep 23, 2022 19:30


Italie, l'un des pays fondateurs de l'Union européenne pourrait donner la victoire à un parti héritier du fascisme, lors des élections législatives de ce dimanche (25 septembre 2022). Ce serait un choc majeur pour l'économie, pour l'Europe, et les répercussions pourraient se faire sentir jusque sur le front de la guerre en Ukraine. Élections : l'Italie prête à basculer à l'extrême-droite Tous les sondages estiment que c'est la coalition des droites qui devrait l'emporter dimanche en Italie :  de Forza Italia de Silvio Berlusconi, à la Liga de Matteo Salvini sans oublier bien sûr Fratelli d'Italia, le parti post-fasciste de Giorgia Meloni, qui pourrait, elle, devenir la nouvelle cheffe du gouvernement. Hier (22 septembre 2022), lors de son dernier meeting de campagne, elle a défendu ses idées : défense de la famille, de la maternité, mais aussi contrôle de l'immigration, un sujet qu'elle partage avec la Ligue de Salvini. Une correspondance de Cécile Debarge. La question climatique est restée au second plan pendant la campagne, alors que le pays est très exposé aux conséquences du réchauffement. Reportage signé Olivier Bonnel.   Le prix des factures d'énergie inquiète les Estoniens Direction l'Estonie, l'un des pays baltes : face à l'invasion russe en Ukraine, les pays baltes ont décidé dès le mois d'avril 2022 de couper le robinet du gaz russe, qui constituait pourtant la quasi-totalité de leur approvisionnement. Une fermeté qui a un coût. En 2022, un actif estonien doit travailler vingt-six jours de plus qu'en 2021 pour payer sa facture énergétique annuelle. Les précisions de Marielle Vitureau.   La bonne nouvelle de Clémence Pénard L'interdiction par l'UE de la pêche en eaux profondes dans plusieurs zones de l'océan Atlantique. En partenariat avec Entr.   La musique avec Vincent Théval The Tallest Man On Earth (Suède) För Sent För Edelweiss.

Heimsglugginn
Ítalía og Íran, kosningar og mótmæli

Heimsglugginn

Play Episode Listen Later Sep 22, 2022


Kosningar verða á Ítalíu á sunnudag og kannanir benda til sigurs hægri flokka. Fari svo verður Giorgia Meloni næsti forsætisráðherra. Hún er leiðtogi Fratelli d'Italia, flokks sem á ættir að rekja til fasistahreyfingarinnar á Ítalíu. Fratelli d'Italia, Bræður Ítalíu eða Bræðralag Ítalíu, er í bandalagi með tveimur öðrum hægriflokkum, Lega og Forza Italia. Leiðtogar þeirra eru Matteo Salvini og Silvio Berlusconi, fyrrverandi forsætisráðherra. Þetta ræddu Þórunn Elísabet Bogadóttir og Björn Þór Sigbjörnsson við Boga Ágústsson í Heimsglugga vikunnar. Víðtæk mótmæli í Íran voru einnig til umræðu. Þau hófust eftir að lát ungrar konu spurðist í síðustu viku. Hún var í haldi ,,siðgæðislögreglu" klerkastjórnarinnar í landinu. Yfirvöld segja að konan, Mahsa Amini, hafi fengið hjartaáfall en allt bendir til þess að hún hafi verið barin til bana. Guardian segir sneiðmyndir af höfði Amini sýna beinbrot, blæðingu inn á heila og heilabjúg. Amini var handtekin fyrir meint brot á ströngum lögum klerkastjórnarinnar um klæðaburð kvenna, slæða hennar hafi ekki verið í samræmi við reglurnar að mati ,,siðgæðislögreglunnar". Mótmælt hefur verið í flestum borgum og bæjum landsins og samstaða kvenna virðist mikil. Margir óttast að klerkastjórnin eigi eftir að bregðast við af mikilli grimmd eins og hún hefur gert áður. Þannig voru víðtæk mótmæli 2009 brotin á bak aftur með mikilli hörku þar sem tugir manna féllu og þúsundir voru hnepptar í fangelsi.

Corriere Daily
L'Italia al voto: chi rischia di più, dopo un'estate on the road

Corriere Daily

Play Episode Listen Later Sep 22, 2022 13:18


Finisce oggi la campagna elettorale più anomala della storia repubblicana. Una campagna estiva e svoltasi durante una guerra che si combatte in Europa, con una crisi energetica che non si vedeva da decenni. Marco Imarisio, che ha seguito Matteo Salvini, Enrico Letta, Carlo Calenda, Giuseppe Conte e Giorgia Meloni nelle strade e nelle piazze d'Italia, racconta com'è andata. E Marco Ascione spiega qual è la posta in gioco per ciascuno di loro.Per altri approfondimenti:- Elezioni 2022: identikit dei leader https://www.corriere.it/speciale/politica/2022/identikit/- Il test del Corriere: scopri qual è la formazione politica più vicina alle tue idee https://bit.ly/3dAg7nP- Tre idee per l'Italia: tutti i programmi dei leader in 90 secondi https://bit.ly/3SsWDA7

Heimsglugginn
Ítalía og Íran, kosningar og mótmæli

Heimsglugginn

Play Episode Listen Later Sep 22, 2022


Kosningar verða á Ítalíu á sunnudag og kannanir benda til sigurs hægri flokka. Fari svo verður Giorgia Meloni næsti forsætisráðherra. Hún er leiðtogi Fratelli d'Italia, flokks sem á ættir að rekja til fasistahreyfingarinnar á Ítalíu. Fratelli d'Italia, Bræður Ítalíu eða Bræðralag Ítalíu, er í bandalagi með tveimur öðrum hægriflokkum, Lega og Forza Italia. Leiðtogar þeirra eru Matteo Salvini og Silvio Berlusconi, fyrrverandi forsætisráðherra. Þetta ræddu Þórunn Elísabet Bogadóttir og Björn Þór Sigbjörnsson við Boga Ágústsson í Heimsglugga vikunnar. Víðtæk mótmæli í Íran voru einnig til umræðu. Þau hófust eftir að lát ungrar konu spurðist í síðustu viku. Hún var í haldi ,,siðgæðislögreglu" klerkastjórnarinnar í landinu. Yfirvöld segja að konan, Mahsa Amini, hafi fengið hjartaáfall en allt bendir til þess að hún hafi verið barin til bana. Guardian segir sneiðmyndir af höfði Amini sýna beinbrot, blæðingu inn á heila og heilabjúg. Amini var handtekin fyrir meint brot á ströngum lögum klerkastjórnarinnar um klæðaburð kvenna, slæða hennar hafi ekki verið í samræmi við reglurnar að mati ,,siðgæðislögreglunnar". Mótmælt hefur verið í flestum borgum og bæjum landsins og samstaða kvenna virðist mikil. Margir óttast að klerkastjórnin eigi eftir að bregðast við af mikilli grimmd eins og hún hefur gert áður. Þannig voru víðtæk mótmæli 2009 brotin á bak aftur með mikilli hörku þar sem tugir manna féllu og þúsundir voru hnepptar í fangelsi.

24 Mattino - Le interviste
Direzione voto con Matteo Salvini

24 Mattino - Le interviste

Play Episode Listen Later Sep 21, 2022


La terza parte di 24 Mattino inizia con il consueto appuntamento con l'attualità e la politica analizzata da Paolo Mieli. Alle 8:30, in vista del voto del 25 settembre, ospitiamo Matteo Salvini, segretario della Lega.

Aujourd'hui l'économie
Les prochaines élections italiennes peuvent-elles entraîner une crise de la dette?

Aujourd'hui l'économie

Play Episode Listen Later Sep 21, 2022 4:13


En Italie, les derniers sondages donnent tous l'extrême droite gagnante aux élections législatives de ce dimanche 25 septembre. Cette perspective alimente les tensions sur le marché de la dette. La péninsule, et toute la zone euro avec, peut-elle basculer dans une nouvelle crise de la dette ? L'Italie demeure le deuxième pays le plus endetté de la zone euro, après la Grèce, et elle sera sans doute soumise à de fortes turbulences sur le marché de la dette si Giorgia Meloni, la cheffe de Fratelli d'Italia, succède à Mario Draghi. L'ancien président de la BCE avait la légitimité pour rassurer les marchés. Fratelli d'Italia, ou Frères d'Italie, aujourd'hui en tête des sondages, au contraire inquiète : c'est un parti post fasciste avec un ADN anti européen. La dette italienne représente aujourd'hui 150% de son PIB. C'est bien plus qu'en 2010, lors de la dernière crise de la dette qui a fait tanguer la zone euro. Et le taux d'emprunt à dix ans de l'État italien s'envole, il a atteint hier 4,2%. L'écart avec le taux allemand pourrait très vite se creuser et entrer dans la zone critique des 250 points. Un seuil considéré comme explosif. A priori il y a donc un vrai danger pour l'ensemble de la zone euro. Mais il y a aussi des différences notoires avec 2010 D'abord, la BCE dispose d'un nouvel outil pour soutenir un pays spécifique. Ensuite, l'économie italienne est aujourd'hui en bien meilleure forme. C'est le pays de la zone euro qui a connu la meilleure croissance au deuxième trimestre. Il est beaucoup plus solide qu'il y a douze ans pour résister à une crise de la dette. C'est la conviction de l'économiste Julien Marcilly de GSA. Il souligne que les entreprises italiennes, petites et grandes, ont pris l'habitude de s'autofinancer plutôt que d'emprunter auprès des banques, ces dernières sont donc moins exposées au risque de faillite. Autre signe rassurant : les banques sont bien capitalisées. Avec une nuance :  elles détiennent toujours une portion importante de dette italienne, elles seront donc fragilisées en cas de crise. Ensuite le rebond de l'économie est fragile ; la crise énergétique détériore sa balance extérieure, et la productivité des entreprises pourrait souffrir à moyen terme des tensions sur le marché du travail. Le discours très patriotique de Giorgia Meloni est-il compatible avec l'agenda européen? Son discours électoraliste est très patriotique et très populiste. En s'alliant avec Forza Italia de Silvio Berlusconi et la ligue du Nord de Matteo Salvini, le parti post fasciste prône la baisse drastique des impôts avec un taux commun à tous les ménages, et fait beaucoup de promesses de nouvelles dépenses pour aider les retraités ou les habitants des régions déshéritées du Sud. Sans présenter les mesures précises pour les financer, il y a de quoi faire très vite déraper le déficit budgétaire. D'autant plus que les dépenses courantes font déjà exploser les besoins de financement. Voilà de quoi attiser les braises d'une crise de la dette. L'Italie est l'un des principaux bénéficiaires du plan de relance post-Covid : 200 milliards d'euros lui ont été alloués. Or les versements pourraient être suspendus si le gouvernement sorti des urnes ne réalise pas les réformes demandées. La favorite des sondages prendra ce risque? Ce n'est pas dans l'intérêt de son pays, et ce n'est sans doute pas ce que souhaitent les Italiens; même s'ils s'apprêtent à donner une majorité à un parti anti-européen, les Italiens sont majoritairement très attachés à l'euro et à ses institutions, d'après tous les sondages. Loin de vouloir croiser le fer avec Bruxelles, Giorgia Meloni cherche au contraire à rassurer en multipliant les fuites dans la presse sur ses échanges réguliers avec Mario Draghi. L'actuel titulaire du ministère des Finances pourrait même rester à son poste. Il a démenti mais la rumeur a tranquillisé les milieux d'affaires. Au lendemain du scrutin, l'attribution de ce portefeuille stratégique sera le véritable test sur ses intentions.

Corriere Daily
Migranti, che fare? I fronti in campo e le divisioni a destra

Corriere Daily

Play Episode Listen Later Sep 19, 2022 11:55


La questione dei flussi in entrata nel nostro Paese è così complessa e sensibile da contrapporre non solo gli schieramenti così come li conosciamo, ma anche da produrre frizioni all'interno delle stesse coalizioni: come spiega Fiorenza Sarzanini, Giorgia Meloni per Fratelli d'Italia e Matteo Salvini per la Lega, infatti, propongono soluzioni diverse. Se saranno loro a dover governare, questo sarà uno dei primi nodi da sciogliere.Per altri approfondimenti:- Pozzallo, 6 migranti morti di fame e sete su un barcone. Allarme ignorato per giorni https://bit.ly/3xC0umu- Pozzallo, il racconto choc dei migranti: “Mangiavamo un dattero al giorno” https://bit.ly/3ds23Na- Altri 217 migranti sbarcati a Lampedusa, sfondata quota 64.000 da inizio anno https://bit.ly/3Br52xe